récemment il a reprit contact après m’avoir croisé. Maintenant on se reparle, un coup il souffle le chaud, un coup le froid. Je ne sais pas comment réagir face à son comportement. Toutes les personnes à qui j’en ai parlé m’ont dit de laisser tomber, que ce gars ne sait pas ce qu’il veut, que ça ne sert à rien de se prendre la tête pour lui. Cependant il me plait vraiment et j’aimerais entamer une relation sérieuse avec lui. Que devrais-je faire? Comme l’article le suggère, l’ignorer, montrer que je suis une femme prise pour le faire se réveiller?

Et si c'était Eva Mendes qui te fait ça ? Pas "Eva Mendes pour votre niveau" mais une vraie Eva Mendes ? Personalité célèbre, top modèle, actrice au cinéma etc. ? La lâcher pour recommencer à frequenter les commerciales obtus sals intérêt à qui tu joue au chi fu mi dans un bar et qui en sont heureuses, et en se disant la je vais être content, mon égo est gonflé :) ))) ??? Experience vécue .
"Mon petit ami" would sound either childish or a bit old fashioned. "Mon mec" would sound somewhat vulgar. "Mon parternaire" would sound like a business relationship or a regular tennis opponent or something of the sort. If I were to chose a more formal term than "mon copain" it would be "mon compagnon". But that's just my opinion: I'm pretty sure I've heard people refer to their boyfriend by any of the above.
Je fréquente un interne en médecine depuis trois mois. Il y a trois semaines, nous avons statué sur une envie de tenter une histoire (à mon initiative). Nos entrevues sont toujours exceptionnelles n’offrant pas franchement l’ombre d’un doute quant à ses intentions et l’attachement naissant. L’ennui réside dans le rythme de cette histoire. Nous nous voyons une fois par semaine alors que nous résidons à proximité. Il ne m’envoie jamais de messages ou de nouvelles spontanément, quelques rares appels ou messages pour fixer nos rencontres. Avant de décider de tenter une aventure commune, j’avais décidé de mettre fin à cette histoire en raison de l’absence de réponse et d’engagement de sa part. Il m’avait répondu dans la foulée s’excusant de ne pas assez communiquer. Il a donc fait des efforts pour au moins répondre à mes messages. Reste que je suis déjà bien lasse de faire les premiers pas et que notre début de couple reste modelé sur du sex friend mais avec sestiments et prémices de projet commun (reste entre la dissonance entre vouloir et pouvoir). Pour l’heure, nous nous voyons une fois par semaine (selon ses contraintes plus exigeantes que les miennes vu son métier) et échangeons zéro message si je n’en envoie pas ou deux si réponse à l’une de mes sollicitations.
Vous ne faites que rencontrez des hommes qui ne vous rendent pas heureuse ? Vous pensez que l’Amour ne sourit qu’aux autres femmes ? (Souvent moins belles que vous en plus !) Vous faites de nombreuses rencontres sans arriver à être en couple ? Vous attirez les hommes qui ne vous intéressent pas mais jamais ceux qui vous conviennent ? Il est temps de trouver les réponses à vos questions et de mettre en place des actions puissantes pour trouver le bon et le faire s'engager dans un couple solide.
Bon, je parle en me basant sur mon expérience personnelle, en disant que le but d’un couple – pour ceux qui veulent un couple qui dure – n’est pas l’intensité des sentiments, qu’on réclame chaque jour en plus ! Je te comprends trop bien lorsque tu dis que tu essaies d’apprécier chaque étape dans ta relation, et que tu laisses traîner au maximum avant de dire « je t’aime ». J’avais ce schéma dans ma tête il y a longtemps, et j’ai changé (peut-être l’âge.. oups). Il y a beaucoup de plaisir dans la séduction, et chacune de ses parts a son propre délice : les regards échangés ont un plaisir particulier, les premières paroles, les sourires, chaque geste nous donne un sentiment plus ou moins intense et très plaisant, surtout que c’est nouveau. Si tu revois ces plaisirs, tu trouveras que beaucoup de nos sentiments viennent de notre propre égo flatté ou de nos hormones (tu peux revoir l’article d’Anashka sur l’égoïsme en séduction, lui je suis sûr qu’il existe^^). Donc, une fois passée l’étape de la séduction, si on ne sait pas (ou qu’on ne veut pas) vivre d’autres plaisirs du couple, alors on se sent un manque et un besoin de vivre autre chose, que le couple ne peut pas nous procurer.
Le sixieme mois fut merveilleux avec une plus grande complicité et des éclats de rire: on s’était beaucoup attaché l’un a l’autre… je note que les sentiments ont étaient durant tout ce temps un sujet tabou, donc j’en ai eu de mal a ne pas savoir si il était amoureux ou pas, a ne pas entrendre  » je t’aime  » apres 6 mois de relation (il considere la rupture comme faisant parie des épreuves de la relation)…etc, je faisais mon maximum pour me contenter des gestes d’affections, même si les baisers étaient vraiment rares, en moyenne un seul par deux mois, donc oui j’ai aussi souffert de ca pensant qu’il n’aimait pas, il m’a fallu du courage pour lui en parler, et j’ai su que ce n’est pas qu’il n’aimait pas, mais que c’est juste que ca ne lui faisait ni chaud ni froid… et depuis, il lui arrivait d’être vraiment généreux sur ce point…
Cela peut te paraître peut-être bien léger ou inconsistant aujourd'hui mais crois-moi, conserver l'estime de ce que nous sommes revêt une valeur considérable à un moment donné. Une chose que j'ai bien apprise ici est que, souvent, après une séparation, une des étapes la plus ardue à dépasser, est celle où l'on constate qu'une grande partie de la colère que l'on vit sur le départ de l'autre n'est en fait pas dirigée contre l'autre, mais bien contre soi ! Sur ce qu'on a dit ou pas, ou sur ce qui a été acté ou pas. Mais pas seulement, il y a aussi la colère sur ce que l'on a toléré, sur le "jusqu'où avons-nous pu nous oublier" pour ne pas perdre l'autre !
Bonsoir , je souhaiterais avoir un peu d’aide sur ma situation sentimentale. Je fréquente un homme depuis 4 mois maintenant. Qui a peur de s’engager. Malheureusement déjà attaché à lui. Je n’ai pas l’envie de laisser tombé. Cet homme est un très bon copain au père de mon fils et du coup rend la chose beaucoup plus compliqué. Comment réagir pour qu’il puisse s’investir ?
Je suis en couple avec un mec depuis 7mois qui a une copine avec qui il est depuis 2ans. Au départ j’étais pas au courant, quand je l’ai su il m’a dit que c’était plus ça entre eux vu que la fille est en France et lui au Canada et ils avaient déjà fait un ans sans se voir. Il est revenu en Afrique la pour un stage donc depuis son arrivé on est ensemble. En decembre passé sa copine était aussi au pays mais j’ai pas ressenti sa présence e parcequil était tjrs la pour moi, malgré que je lui faisais les prises de têtes. Mais en début d’année peu avant le départ de sa copine je ne le sentais plus dans la relation, j’ai même mis un terme à celle ci mais il est revenu vers moi amicalement jusqu’à il ya une semaine on s’est remis ensemble. Sauf que rien n’a vraiment changé il est tjrs distant ou froid quand je lui fais pas signé deux jours peuvent passer il revient comme ci de rien n’était! Il a trop changé, je l’aime vraiment mais j’ai l’impression de l’avoir perdu et je pense qu’il est retombé amoureux de sa copine en bref je sais pas quoi faire il dit qu’il m’aime mais les actes prouv es le contraire

Je souhaiterais partager avec vous ma situation et si possible avoir un retour de vous. Tout d’abord je trouve votre description de l’engagement si belle que j’en pleure. De mon côté je suis en relation avec un homme turc depuis un an et 18 mois. Nous sommes amoureux l’un de l’autre nous partageons des moments inoubliables. quand je suis avec lui je me sens femme et je suis heureuse. Il y a de cela 6 mois j’ai abordé le sujet de l’engagement matériel et depuis nous sommes sous une bulle de stress et d’angoisse à en arriver à penser de se quitter. Il y a pour cela deux raisons il a en même temps peur de souffrir par la suite et donc de s’engager et le deuxième à ma grande peine il me reproche qu’il ne soit pas mon premier homme. Il est musulman, je le suis également mais pour moi la virginité n’est qu’un critère et que ma personnalité est beaucoup plus importante. Il me dit que je suis la femme parfaite pour lui mais qu’il n’arrive pas à ne pas être jaloux du fait qu’il n’a pas été le premier. Je suis un peu perdue, je n’ai pas envie de le perdre mais en même temps je ne sais pas si un jours il pourra dépasser cette idée. Comment faire, dois je le quitter ou dois je rester avec cette situation ? Merci
Bonjour, j’ai rencontré un homme il y a environ 4 mois qui se trouve être le voisin d’une amis nous avons sympathisé puit nous somme devenu très vite amis de la mes sentiment on grandi pour lui je lui est avouer il m’a répondu que se n’étais pas Réciproque qu’il me voyais vraiment comme une amis , (mais nous entretenons une relation intime en parallèle) il m’a dit aussi qu’il ne falais pas que j’esper plus de sa part. Nous avons continué à nous voir régulièrement En tant qu’amis et partenaires.. Il a souvent des paroles du genrs ( veut tu devenir ma femme ? Et la mère de mes enfant ? Il me dit souvent qu’il m’aime que je suis parfaite ect …) il vas m’apler Par des petite nom , je voie bien quil est jaloux quand je lui parle d’autre homme et mais lui ne se gêne pas pour me parler de ces ex ou futur conquête potentiel et il se montre très protecteur en vers moi. Part moment nous allons être très proche et d’autre très distant.. et quand je lui parle de notre avenir que j’aimerais bien être en couple officiel avec lui il me répète que sa ne sera pas possible qu’il tien a moi mais si il n’y a pas se (truc ) . Je tien vraiment a lui je ne veut surtout pas l’effacé de la vie car ces quelqu’un de formidable
le silence nie l'autre ce comme ca je vis émotivement. je ne sais pas si ma relation est définitivement finie et c'est ce qui me travaille le plus. je suis passé par toutes les émotions. ce qui est difficile c'est qu'elle me répond et me donne des signes par moments quand je la sollicite ou quand je lui fais part de ce que j'ai pu faire dans ma journée mais cela reste très sommaire. j'ai réalisé que même ses petits message me font du bien mais cela reste illusoire. je vis le flou très difficilement car je souhaite que les choses soient claires. 

Combien de fois vous êtes-vous retrouvée à un endroit où vous avez vu un homme génial, mais vous n’avez jamais eu l’occasion de vous rapprocher de lui ? Mais auriez-vous voulu aimé le faire ? Voici un secret subtil sur VOTRE POSTURE (vous avez raison... c’est vraiment aussi simple que cela) qui va instantanément provoquer l’attention des hommes et faire qu’ils vous abordent – pour les bonnes raisons.

Je viens de finir d’écouter attentivement et, prendre des notes du séminaire avec ces 6 chapitres “conseil sur le couple comment récupérer son ex “. Plus j’écoutais, ces excellents conseils plus mes rêves s’envolaient. J’avais l’impression que je ne récupèrerai jamais plus mon couple, nous vivons chacun de notre coté depuis notre rencontre. Et la situations c’est tellement compliqué, que mes espoirs n’existe plus. Malgré avoir mis toutes les chances de mon cotés me parait irréalisable, tellement la situation est complexe avec un partenaire monter a bloque entre famille et ex qui sont contre notre relation. Je me suis battu épuisée, aujourd’hui, je ne vois plus la moindre ombre de lumière au bout de ce tunnel. Bataille que je mène seule, entre ex extrêmement présente dans sa vie, famille qui s’y oppose depuis le début de notre relation (raison que je ne souhaite pas évoquer ici par mesure de discrétion ). Je me rend compte en écoutant attentivement ces différents chapitres, que j’ai faites toutes les actions a te pas faire, du a ma souffrance et désespoirs et voir tout m’échapper. A croire que tout monde son excusable, et moi dans l’extrême par mes principes celui de trouver inadmissible qu’une ex puisse être si présente et se mettre entre nous de la sorte. Aujourd’hui, les propos de mon ami, sont de prendre du recul et en finir avec notre relation. Comme Ponse Pilate j’ai ce sentiment, qu’il s’en lave les mains, et que toutes les responsabilités me sont attribuées. Que tout ce qui nous a amener a ce résultat, par son aide, n’était pas de sa faute, et il n’a pu l’éviter. (hébergent son ex au sein de sa famille durant 2mois) Tout est normal. Situation tellement tendu, nous nous sommes séparé, il ne m’a plus donné de nouvelles durant ce temps. Puis, a notre retrouvaille et moment de discussion, il m’annonce comme la fin de notre histoire, perdu entre sentiment éparpillés. Mais un peu plus tard, parle des évènements a venir donc avec moi ?? je ne comprend plus rien. Serais je les 2 petites roues du vélo a 4 roues, que l’on rajoute pour les enfants qui apprennent a en faire ? Je suis perdu trop de blessures, trop de cassures, trop d’humiliations mais l’amour je ne peux l’effacer comme sa, je tiens a lui et pessimiste pour l’avenir.


Et j’oubliais : en tant que coach en coachitude spécialisé dans le coaching, j’ai une réponse générique pour tous mes contradicteurs, reconnaissable au fait qu’elle passe totalement à côté de la question. Tellement générique qu’elle en omet totalement de s’adapter au genre de l’intéressé (car oui, « le grand Grammar Nazi » est peu compatible avec « chère Grammar Nazi », mais ça valait le coup de tenter).
Vous voulez paraître indifférente alors que vous êtes fâchée en réalité (il le sait et le sent) ou encore vous tombez dans la forme de dépendance affective la plus complète en l’appelant ou en lui envoyant des textos sans arrêts, en faisant tout pour lui faire plaisir, lui posant toutes sortes de questions auxquelles il ne répond pas, vous êtes insistante, et essayez de le convaincre que la relation en vaut la peine.
Y a quelques mois il m’avait avoué que je lui plais mais m’a implicitement balancé qu’il ne cherche pas à s’engager. On a vécu des moments ensemble qui ont confirmé mon attachement mais pas le sien. Récemment, je lui ai fait comprendre que ça m’arrange pas tout ça et que je veux qu’il disparaisse de ma vie ( c’est loin de ce que je veux mais c’est ce qui m’est apparu logique et sein à faire pour éviter une souffrance garantie selon ses réactions).
Bonjour, j ai rencontré un homme il y a 5 mois, il a 20 ans et moi 17… Au début j avais peur de me mettre en couple avec lui pour ne pas souffrir et il a forcé à me faire comprendre que cela n’arrivera pas et qu il va me faire “aimer l’amour” j’ai succombé, nous sommes restés ensembles quelques temps et aujourd’hui il m’a quitté car il ne veut pas d une relation de couple… Il dit qu il m aime toujours et nous continuons à nous voir de temps en temps mais c est seulement pour une nuit et ensuite il passe des jours à ne pas me contacter… Il sait que je suis folle amoureuse de lui malheureusement je voudrais qu’ il ai envie de se mettre vraiment avec moi car cette relation comme elle est me fait du mal et ne me convient absolument pas. Merci d’avance
Je suis partie en vacances deux semaines et il ma quitté par message et comme explication que l’on avait rien en commun. Après de longues phrases de loveuse j’ai décidée de le laisser et de faire le silence total. A mon retour de vacances il est revenu et nous avons repris notre love story avec encore plus de sentiments.. 1 semaine après il m’annonce avoir besoin de temps pour lui car il ne sait pas ce qu’il veut (sur le point sentimental, professionnel,..) il se sent perdu et me demande de le laisser seul.

On aimerait beaucoup que ces considérations soient dépassées mais elles sont encore malheureusement d’actualité : les hommes cherchent inconsciemment la beauté et la jeunesse pour assurer leur descendance tandis que les femmes cherchent la sécurité pour être sûres que leur progéniture évoluera dans un cadre confortable. En d’autres termes, les femmes ont tendance à chercher des hommes confiants, sécurisants et matures. Avant d’être mamans, elles cherchent parfois à materner en sortant avec des hommes-gamins mais leur désir ne dure pas très longtemps et les hommes immatures réussissent rarement à se caser sur le long terme. Qui dit homme confiant dit homme qui sait ce qu’il veut et qui prend les décisions qui s’imposent. Les femmes ont envie et besoin de cette sécurité, elles aiment se sentir protégées dans tous les domaines (aussi bien physiquement que financièrement, même si ce n’est pas une priorité !).
Voila je vis une relation depuis 6 mois que je n’arrive pas a cerner. Je vis en France et mon « Chéri » ( vit a l’étranger a 3000 km loin de moi, on s’est connu quand on étaient jeune il y’a 20 ans de ça, et on s’est revu par coïncidence quand j’ai été en vacance dans son pays, comme de bon vieux amis, on s’est de suite échanger nos téléphone, pour moi je m’y attendais a rien, car je l’ai vu la veille de mon retour en France. A ma grande surprise a peine atterrit en France j’allume mon portable et la un sms de lui et depuis on n’a pas arrêter de communiquer par sms et par téléphone. une semaine après il prend l’avion et vient me voir en France il avait reverse dans un hôtel et s’est comporter comme un gentlemen pas une seule fois il m’a demander de venir chez moi, il a passer 5 jours et est reparti on n’a pas coucher ensemble . Un mois après c’est moi qui est parti le voir et la on a passer 2 semaines ensemble Toujours sans coucher ensemble même si il avait essaye gentillement et que j’ai refuser et il l’a très bien accepter et respecter car je lui avais fait comprendre que je souhaite comprendre ces sentiments envers moi car jusqu’à maintenant il a du mal a dire des mots tendre, juste des tu me manques je suis bien avec toi, tu as changer ma vie…. sans plus… moi je lui ai pourtant dit je t’aime et il m’a répondu je le sais, quand je lui ai dit et toi??? il m’a dit qu’il se sentait débile a dire le mot” je t’aime “et que je devais le sentir et arrêter de me douter que ça se voyait dans ces comportements, sauf que sa manière est froide et distante selon moi !!!! , c’est quelqu’un qui ne parle pas beaucoup mais posent plein de question sur moi et a voulu tout savoir sur moi. Ils s’intéressent a mes journées a mon travail, mais ne parlent pas trop de lui….. D’ailleurs moi je suis divorcer , lui il n’est que séparer depuis 4 ans de sa femme et a un garçon, moi je n’ai pas d’enfant…a notre première rencontre je n’ai pas oser demander pourquoi tu ne divorces pas de peur qu’il pensent que je veux l’épouser et il fuit……… et depuis j’ose pas. sauf que maintenant je me pose plein de questions vraiment. La il vient me voir dans 2 semaines et je lui ai dit pas question de réserver dans un hôtel il viendra chez moi. il a accepter mais avec difficulté bref… maintenant je souhaite lui poser des tas de questions sur comment il voit notre relation? pourquoi il ne me dit pas je t’aime? est ce qu’il est sérieux? comment continuer avec une femme que tu aimes et elle vit a 3000 km de toi? pourquoi il ne divorce pas sa femme? évidemment toutes ces questions d’un coup j’ai bien peur qu’elle le fera ou fuir ou peur comme pour tous les hommes…. alors comment faire et comment entamer toutes ces questions qui me travaillent. C’est une personne éduquée , très sur de lui, il adore son travail et passe tout son temps a me parler de son travail …. Il est gentil me traite bien et est une personne calme …Merci de votre aide d’avance
Alors j’ai commencé à me plaindre, à lui faire des reproches et maintenant il ne se sent plus à l’aise dans notre relation. Pour lui, le fait que je lui demande ce qu’il fait de ses journées, c’est vécu comme si je le pistais, pour reprendre ses termes: “devoir me justifier m’écorche encore”, alors que je lui demande de communiquer avec moi. Comment faire pour qu’il ne se sente pas oppressé et prenne désormais du plaisir à converser avec moi comme au début? Comment lui faire comprendre que je m’intéresse vraiment à lui et à sa vie sans qu’il ne me regarde dubitativement?
Une des essences de la séduction est d’entretenir un peu de secret. Il ne s’agit pas tant de suggérer l’on est agent secret (à part quand on fait de l’humour), mais de ne pas faire l’exposé de sa vie à chaque fois que l’on s’intéresse à votre personne. Sachez passer des bons moments tout en donnant envie que l’on vous découvre, par votre attitude humble et vous renseignant davantage sur les femmes (posez davantage de questions et répondez moins à leurs interrogations).

Pourtant, ce mode de raisonnement débouche sur de plus en plus de ruptures et vous avez du mal à vivre une relation stable. Si l’on se concentre sur les faits, on se rend compte que vous vous mettez en couple par attirance et par envie. Vous cherchez absolument une relation et cet homme ou cette femme que vous venez de rencontrer vous plait alors vous n’hésitez pas à tenter votre chance. C’est une situation courante et normale mais elle ne vous permettra pas de savoir que vous êtes dans une relation stable et un amour fort car cela n’a rien à voir avec la relation mari femme ! N’oubliez pas que votre couple est récent et surtout ne sautez pas les étapes. C’est avec le temps que l’on sait si l’on est fait pour être ensemble ou pas. Il faut aussi laisser une chance à la personne qui partage notre vie de prouver que l’on se correspond.

J’aurais aimée savoir comment faire pour convaincre un homme qui a l’habitude d’avoir des plans régulier avec des femmes d’arrêter sa et qu’il se dise que je suis la pour lui donner l’amour qui n’a pas l’habitude d’avoir sa et surtout pour lui donner de l’amour et lui et à sa fille.. comment faire pour qu’il ce dise que je suis la pour l’aimer et lui donner tout l’amour que je peux lui accordée ?
Jouez le jeu de la séduction : si vous voulez aller trop vite et que vous voulez tout tout de suite, l’homme, sous pression, peut être capable de dire non et de partir, et ce n’est vraiment pas ce que vous souhaitez, pas vrai ? « Plus ça va vite, plus ça va se quitter vite : si vous allez trop vite en début de relation, celle-ci risque de ne pas durer… », explique la spécialiste.
Bonjour jetai en couple depuis 2 ans avec un homme de 31 ans au bout de 5 mois (oui je sais c’est rapide) je lui fait part de mon envie de vivre avec lui, de nous présenter à nos proche et éventuellement de préparer notre mariage, malgres sont amour pour moi l’idée du mariage et de la vie commune ne fesai pas parti de ses projets. Me disais quon se connait a peine.. Dc nos dispute tourner autour de sa. ..Et avec le temps je me suis aperçu qu’il avait peur de l’engagement, … et me disais qu’il n’était pas prêt .. il y a 1 mois nous avons rompu jetai frustré de pas pouvoir me projeter penssant à mon horloge biologique je lui ai fait part de mon envie d’avoir un bb et de fonder une famille et qu’avec son blocage c’etait impossible d’y croire. Il m’a laisser partir.. j’ai fait un Silence radio mais il a cherché a me recontacter. Il m’envoie svt des msg d’amour, Je le sens plus ouvert à la discussion. Je me suis dit tien je vais aborder un sujet qui fâche juste pour voir sa réaction ” ta pas envie qu’on fasse un enfant?” à ma surprise il m’a dit oui j’y pense souvent ces dernier temps mais je sais pas trop” moi qui croyais Qu’il changera jamais d’avis. Puis j’ai senti qu’il étai très emotionel alors qu’avant il intériorisé ses sentiments pour ne pas que je m’attache trop à lui. Il m’a dit avant il etai coincé et la il es dans un tout autre état d’esprit selon ses propro ” je me sens libérer” mais il comprend pas pourquoi il ressent ses chose…Pour l’instant on as juste une relation amicale j’ai envi de reprendre mon silence radio pour lui laisser les carte en main sans pour autant me bercée d’illusion.. merci pour votre article
Bonjour ben j’aimerai savoir si ma petite amie m’aime vraiment, aussi donné moi des conseil car a chaque fois il y a des histoire entre nous, on ne peux par fais une bonne semaine sans histoire alors expliquez moi cela est dur a quoi? pourtant quand je l’aime beaucoup et quand je lui demande elle aussi me dire qu’elle m’aime et quelle veux de moi que je suis le seul homme de sa vie et quelle me veux même en mariage après nos études elle a 17ans et moi 19ans c’est écrits me fond bien rêvé je suis même fou amoureux d’elle mais le faite de ce discuter a chaque fois a diminuer l’amour que je ressentais pour elle.

4 - Il a besoin de se retrouver. Cette raison prend beaucoup d'importance quand l'homme est amoureux. Il arrive qu'un homme ne sache plus très bien qui il est, et comment il doit agir. Il peut craindre qu'une intimité trop grande n'affaiblisse son pouvoir. Il a besoin de définir le degré d'intimité acceptable pour lui sinon il redoutera de perdre le contrôle de lui-même. Dans ce cas son système d'alarme interne se déclenche, ce qui le précipitera automatiquement au fond de sa caverne. C'est là qu'il arrivera à se retrouver et à retrouver sa force et sa capacité d'aimer.
Sincèrement, « peur de s’engager », c’est de la foutaise pour moi ! c’est pourtant pas compliqué de dire qu’on veut vivre sa vie, qu’on cherche juste le coup d’un soir, et comme ça au moins personne ne souffre. C’est infiniment mieux d’assumer une vie solitaire et hédoniste que de faire souffrir les autres. Pourquoi attendre cinq années avant de s’en aller sans même donner le dixième d’une bonne raison ? Ah j’en ai la rage, je vous jure !
En revanche, plus tu agiras dans la peur et avec de la pression, moins il s’attachera et aura de doutes. Donc, la seule chose que tu peux faire, c’est d’être autonome et bienveillante, de profiter de ta vie avec lui sans te poser de questions et sans rien attendre de plus. Tu le dis d’ailleurs toi même : tu n’as pas besoin de lui. Certes, il te fait du bien. Mais ne vis pas dans la peur. Tu as tout à y perdre.
Les raisons d’en arriver là peuvent être multiples. Il se peut tout bêtement que ce ne soit pas le bon moment pour vous : l’un ou l’autre peut avoir différentes choses à gérer dans sa vie qui apparaissent plus importante qu’une relation qui commence tout juste à se former. Un nouveau boulot avec beaucoup de pression, un coup dur au niveau familial… Il suffit que l’un comme l’autre vous ayez ce genre de chose à gérer pour que votre couple s’effrite et que la passion qui vous unissait disparaisse.

Une des essences de la séduction est d’entretenir un peu de secret. Il ne s’agit pas tant de suggérer l’on est agent secret (à part quand on fait de l’humour), mais de ne pas faire l’exposé de sa vie à chaque fois que l’on s’intéresse à votre personne. Sachez passer des bons moments tout en donnant envie que l’on vous découvre, par votre attitude humble et vous renseignant davantage sur les femmes (posez davantage de questions et répondez moins à leurs interrogations).
Il était très entreprenant au début puis ensuite a mis une distance quelques jours, puis est revenu et ainsi de suite …. dernièrement nous avons passé plusieurs jours de félicité tous les deux ( mes enfants étaient en vacances chez leur père) nous devions nous revoir la semaine suivante et là de nouveau il me plante, silence radio…. cela fait maintenant une semaine que je n’ai pas de nouvelles et que je ne lui en donne pas bien sûr.
On en vient au problème : parents divorcés, vision extrêmement pragmatique de la vie, presque dénuée de sentiments, interdiction d’aimer et de se laisser aimer pendant toutes ses années, pas de mariage (« l’amour ne doit pas être contractuel »), pas d’appartement à prendre ensemble en vue (ok, ça fait 2 mois qu’on est ensemble, mais quand il remontera sur Paris ça en fera 5, ok encore, ça fait un peu tôt même pour moi), on parlait d’acheter rapidement dès qu’on aurait une stabilité professionnelle tous les deux, il veut acheter mais parlait d’acheter seul sans émettre l’hypothèse d’un achat à deux (je parle bien d’une vision globale et générale des choses, je dis pas qu’on pourrait parler déjà d’achat ensemble, mais à deux, que ça soit avec moi ou quelqu’un d’autre).
En effet, ce désir pour autrui s’accentue à notre époque car nous sommes tous potentiellement reliés les uns aux autres  par les nouvelles technologies et la notion de manque disparaît peu à peu. On crée alors un manque du manque: les moments où l’on se sépare et où l’on se retrouve font partie de la relation de couple, ces mouvements aident à raviver le désir et à prendre conscience aussi de ce que représente vraiment l’autre pour nous. Or, ces moments n’ont plus lieu d’être aujourd’hui pour la majorité des couples. Si la distance vous sépare, skype donne l’illusion que vous êtes toujours côte à côte!

Du coup j’ai retrouvé espoir. J’ai envoyé un mail en lui disant que si on était amis il ne pouvait pas rompre avec moi en faisant le mort, puisqu’on était pas en couple. Que si il voulait couper les ponts je l’accepterai mais qu’il fallait me le dire. Que j’esperais qu’il continue de faire partie de ma vie car ce qu’on partage a de la valeur pour moi. Est ce qu’il a eu le mail, je ne sais pas.
Je sais aussi que vous avez très certainement raison sur ce que vous avez dis, dans son ressentie. Il à besoin de me sentir présente, attentionnée, et dévouer à lui. C’est tout à fait cela, car il m’a avouer qu’il manquait de confiance en lui et qu’il était un lache qui n’assume pas encore les choses aujourd’hui même ses propres ressentis et sentiments.

Cet homme m’a montré beaucoup d’affection, à ensuite voulu tenir les reines de notre relation, m’a manipulée, testée. J’ai mal agi, je me suis énervée à plusieurs reprises, ça a débouché sur une prise de distance réciproque. Il me teste encore un peu, mais je continue à fuire. Mais le fuis moi je te fais est de moins en moins efficace. Or je reste persuadée qu’il ne veut pas s’investir par manque de confiance en moi et parce que réellement, il aurait peur que je lui échappe (je suis souvent draguée et je suis indépendante). Je sens que ses prises de distance sont forcées, comme les miennes (on bosse ensemble). Dois-je faire autre chose avec ce type d’homme ? Y a-t-il une manière de le rassurer sur ma sincérité sans me montrer acquise ? Des actes à poser? (Les mots n’ont aucun effet)

A mon sens il y a un décalage entre tes sentiments et les siens. Le fait que sa dernière relation a été douloureuse a des répercussions sur votre histoire car il ne semble pas vouloir s’engager pour le moment. Et ce n’est pas en lui avouant tes sentiments ou en étant sur son dos que tu pourras inverser la tendance. Dans ta situation, il faut avancer progressivement et cesser de paniquer dès qu’il sort. la confiance est indispensable dans un couple et j’ai l’impression que ton passé influence également ton comportement.

La communication amoureuse se fait essentiellement par les actes et vous pourrez évaluer son intérêt en oubliant ses paroles et en observant les petits gestes du quotidien ! Beaucoup de femmes attendent d’un homme qu’il agisse comme elles et que tout se fasse très vite notamment quand on est célibataire depuis longtemps, on ne veut plus perdre de temps et vivre à deux rapidement mais il ne faut pas se précipiter. Avant d’en arriver à ce stade du bonheur et de l’épanouissement sentimental, il est essentiel d’agir par étape. Tout ne peut pas être parfait dès le départ, alors l’objectif est de rechercher ce dernier de façon progressive à la fois en prenant soin de votre moitié, mais également en ayant des activités ainsi qu’une vie sociale de votre côté.
Pourtant, quand ces moments-là s'apaisent un peu, quand par épuisement, je cesse d'espérer, alors seulement je ressens la satisfaction d'avoir oser offrir le meilleur de moi-même durant ce temps qu'il nous restait à vivre ensemble après l'annonce de son projet ... parce qu'elle le méritait, parce que je te parle d'une belle personne et qu'elle a de la valeur, qu'elle compte ...

Oui. Parce que finalement, je ne contrôle rien des sentiments de l’autre, ni de son envie d’engagement, ni de l’investissement qu’il veut mettre dans la relation. En revanche, je peux contrôler ce que je désire apporter à la relation. Donc, je fais ce que je peux… Autrement dit, j’arrose, je prends soin, je m’occupe de ma part… ça, je peux. Le reste ne regarde que l’autre, pas moi.
P.S. : Malheureusement, beaucoup de femmes vont passer leur vie entière sans JAMAIS faire l’expérience de l’amour et de la complicité véritables avec l’homme qui leur plait. Je ne veux pas que vous soyez l’une d’entre elles. Ce programme va vous montrer EXACTEMENT comment trouver l’amour que vous avez attendu pendant toute votre vie, de sorte que vous vous sentiez BIEN – parce que vous saurez que vous vous donnez à vous, ainsi qu’à un homme, ce que vous voulez VRAIMENT tous les deux – une femme attirante, heureuse et « entière ». Je vous le garantis personnellement.
La discussion a duré des heures, nous sommes partis dehors après que j’ai beaucoup pleuré. Il m’a dit des choses sur ma “beauté”, qu’il remarquait les regards des autres, que je suscitais l’admiration partout, sur mon “intelligence émotionnelle” et du fait qu’il ne connaît personne d’aussi heureux que moi et que ça le rend heureux. “Mais pourquoi tu veux arrêter d’être heureux un jour en me quittant?” -“parce que je ne peux pas me projeter” “Arf merde, c’est vrai”.
Les semaines passent, il m’invite à aller le voir dans les fêtes foraines ou il bosse pour un pote, là il est un peu plus dans la séduction mais cela reste assez subtile. En même temps je le sens garder une certaine distance enfin pas pressé quoi comme si il était attiré mais ne voulait pas aller vite et me connaitre d’avantage. On fait comme ca tout l’été, je vais le voir dans les fêtes foraines à toute celle ou il est il me demande de venir, une ou je n’ai pas pu aller, il me dit qu’il manquait plus que moi; desfois j’y vais 2 soirs de suite et c’est lui qui m’emmène etc… Ensuite son père tombe très malade et décéde. Gros gros coup dur il ne sera pas bien pendant 3-4 mois jusqu’a octobre-novembre. Le soir meme ou son père est décédé il était chez moi. Il garde ensuite toujours le contact mais on se voit moins quand même. En novembre -décembre de nouveau on se rapproche (je ne sais pas si on s’est attendu tout les 2 au final ? ou si lui avait des angoisses) et le réveillon du nouvel an nous voilà enfin ensemble, pfiouuu.
Je vis une relation de “sexfriend” avec un garçon depuis maintenant deux mois. Celui-ci a été clair sur le fait qu’il ne veut pas se mettre en couple car il a mal vécu sa rupture avec son ex et ne l’a pas oublié. A ce moment là aucun soucis pour moi. J’ai toujours peur de m’engager. Pourtant petit à petit, on s’est mi dans une “routine” de couple. On partage beaucoup d’activités ensemble, le plus souvent il demande à ce que l’on se voit et s’adapte à mon emploi du temps. Je commence à vraiment tenir à lui mais je ne voudrais pas tomber amoureuse de quelqu’un qui ne voit pas les choses comme moi. Je ne sais pas ce qu’il peut ressentir pour moi. Si il s’agit juste d’amitié ou plus … Si il y a une possibilité d’obtenir plus avec le temps ou si il vaut mieux que j’arrête tout quand je me poserais trop de questions pour ne pas lui mettre d’ultimatum ?
Pourtant, je sais que c’est un pari. Ce n’est plus une croyance de fait. C’est un choix de croyance. Je pense que mon compagnon aura peut-être plus de deuil à faire que moi sur le sujet, j’ai le sentiment qu’il vit « les papillons » avec une telle force pour la première fois. Mon combat, c’est d’en prendre soin, c’est de permettre un atterrissage en douceur.
×