Je connais mon homme depuis plus de 10 ans il était avec une femme il est rester 13 ou 14 ans avec j’étais copine avec elle il a 4 enfants avec, moi j’en ai 2 quand ils se sont séparés quelque moi après je me suis m’y avec il se faisait des câlin devant moi il ne l’a repoussait jamais sa a durée quelques semaines des fois ils discutaient pendant 30 min voir + dans une chambre sachant qu’elle était avec quelqu’un et lui avec moi pareil sa a durée quelque semaine et en plus de sa il c’est fait copain copain avec le nouveau copain de son ex je lui disait que se n’étais pas normal mais il s’en fichait il habitait juste en dessous de chez elle. Elle venait tout les jours non stop je lui demandait d’avoir des journées de tranquillité avec lui mais à chaque fois qu’elle venait il était pas fichu de lui mettre des barrières g subit sa pendant 1 an et demi jusqu’à ce qu’on déménage je pensait que sa allait être mieux mais non si il allait chez elle juste pour venir ou ramener les enfants ok mais il y va presque tout les jours toujours une excuse pour y aller quand on fait une sortie avec les enfants il fallait toujours qu’elle soit là moi je ne voulait pas mais lui sa ne le dérangeait pas du tout et c’est encore le cas aujourd’hui. Ils sont toujours en train de se rendre service à l’un et à l’autre ils sont au moins 1 fois par jour à s’appeler pour tout et n’importe quoi du coup avec tout sa on se prend la tête presque tout les jours et avec lui c’est toujours moi qui a tord il me dit que je suis trop jalouse que je suis une gamine qu’il en a marre de ces prise de tête que sa soit sur n’importe quoi il est toujours en train de la défendre moi maintenant je suis perdu je sais plus quoi faire et quoi pensée chaque jour ce ressemble c’est très très rare qu’on face des sorties rien que lui et moi
Bsr kamal et mérci bq pour cet article, et je px avouer que c’est par expérience dévoile la vérité :) , concernant le fait de ne pas brùler les étapes et surtout cette magique période de 3 mois ds une vie de couple parce que crois moi kamal que je parviens à jouer mon jeu de séduction super bien, je progresse bq ms ca finit tjs au bout du 3 eme mois  !!! est ce une erreur de ma part parce que je brùle les étapes ( fleurt+coucher .. ) , mércii encore une fois !!
C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.
Pour être franche, quand j’avais la vingtaine j’imaginais aussi un amour plein de surprises, de voyages en montgolfière, de rêves à deux, de quelque chose de vibrant chaque weekend (minimum bien sûr). Aujourd’hui je pense différemment, se réveiller chaque matin, la bouche pâteuse et le visage brillant, en sachant qu’il y a à vos côtés une personne qui dort (oh le fainéant!) et qui est là jusqu’au bout, parce qu’il l’a décidé, c’est une routine qui est pour moi la plus chose à vivre. Chacun ses goûts, hein !
J'ai moi-même vécu cette situation et mis fin à une relation de 12 années pour une raison qui pourrait être similaire: j'étais à l'époque malade. Mon mari le savait, il croyait l'avoir compris, mais en réalité, il ne l'admettait pas. Il voulait que j'aille bien, il voulait m'aider à aller bien ou plutôt me forcer à aller bien pour que nous puissions continuer notre relation comme avant.
Je consulte votre site depuis peu de temps, dans le contexte où aujourd’hui je me retrouve célibataire après 3 ans et demi de couple. Notre relation a débuté suite à une soirée en été, et au fait qu’elle me regardait depuis pas mal de temps au lycée ce que j’ignorais. Nous savions qu’a la suite de cette été chacun irai commencer ses études dans une ville différentes. Nous avons quand même continuer à nous voir tous les 1 à 2 week end en retournant chacun dans notre ville d’origine, puis pendant les vacances. Jusqu’à ce qu’à la fin de la même année, on se considère comme couple.
Un petit dernier pour la route. Votre copain a une mère qui râle tout le temps après son père, lequel s’écrase pour qu’elle lui fiche la paix. D’ailleurs, son oncle vit la même chose, avec sa tante qui n’arrête pas de lui reprocher d’être désordonné et de ne pas participer aux tâches ménagères. Quelle belle vision d’une relation amoureuse engagée… Il a peut-être peur que vous ne vous transformiez en mégère une fois l’engagement pris.

votre texte et vidéo son très utile, et j’ai en face de moi un homme qui est dans la peur de l’engagement à cause de son ancienne relation et de trahison.. il me l’a lui même avouer au début qu’il avait peur de retomber amoureux et qu’il n’étais pas pres, et on c’est mis ok sur amis, sauf qu’on devait ce voir comme d’habitude(de façon normal) mais j’ai l’impression qu’il évite ou trouve des excuses, et pour les messages il y répond mais parfois il à l’air froid, ou alors il parle bien et d’un coup il ne répond plu sachant qu’il venait de poser une question (donc forcément il attendait une réponse) et apres plu de nouvelle… du coup je ne le comprend pas toujours et ce genre de chose me saoul, parce que je ne sais pas comment réagir, ni si il pense pareil qu’au début ou si il c’est rendu compte que j’étais rien pour lui.. je vous remercie d’avance, cordialement.
Je vois les différents types de mecs qui peuvent avoir « peur » de l’engagement, je pense en particulier à une courte histoire de 3 mois avec un mec qui venait de rompre après 3 ans avec sa copine ( on avait 22 ans, autant dire que c’était sa plus grande histoire), alors que je venais aussi de me séparer de mon copain de 4 ans : il avait tellement aimé cette nana, et il avait tellement donné pour elle, qui était d’une jalousie maladive, qu’il avait une peur bleue de s’engager. Quand il a remarqué que la passion était trop forte entre nous deux, il m’a quittée. Sur le coup ça m’a fait mal, parce que nous deux c’était génial, mais dans le fond, j’aimais toujours mon ex, alors ça m’est vite passé, et c’est resté « une courte mais magnifique rencontre ».
Vu de l'extérieur il est impossible de savoir si c'est son comportement qui est inadapté (et de toutes façons ce n'est pas lui qui est demandeur). Par contre vous subissez quelque chose qui vous déplaît fortement et vous avez le pouvoir d'y mettre fin. Rien ne vous empêche de vous éloigner, de faire silence… et de voir comment il réagit. S'il ne revient pas vers vous, vous saurez quelle conclusion en tirer : il ne tient pas beaucoup à vous. Il se peut aussi que quelque chose dans son histoire fait qu'il se mure ainsi dans le silence, mais vous ne pouvez rien y changer.
Franchement je n’arrive toujours pas à avoir confiance en moi.Je voudrais juste aller parler à une fille pour lui demander les raisons pour laquelle elle ne me parle plus . Seulement je me sens coupable de quelque chose dont je n’ai aucune idée et à chaque fois que j’essaie de lui parler je bloque et je reporte sur demain en me disant que demain ça marchera.
Merci pour ta réponse… Ce que je ne comprend pas c’est le besoin pour certain homme de tout gacher… Il m’a dit qu’il m’aimai juste avant de me plaquer alors qu’il ne l’avai jamais fait. Pour lui, son grand reve serait de ne pas se perdre de vue, de garder contact, et dans quelque temps, se rendre compte que nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre et retourner ensemble pour longtemps. Mais comment peut-on penser sa? Pourquoi dire sa a qqcn que tu plaques? Il m’aime mais il a peur de l’engagement, alors que je lui ai clairement dit que je ne voulai pas partir de chez moi et que je ne voulai pas nan plus avoir d’enfants pour le moment. Même aujourd’hui, il appel tout les jours ma meilleure amie pour avoir de mes nouvelles… Franchement après tout sa c’est difficile de ne pas être perdue….
Je précise que je suis déjà le profil des trentenaires indépendante avec nombres d’activités et d’amis tandis qu’il est plutôt “ours” dans l’âme. Dans ma conception, s’il peine dans la communication et reste peu à l’initiative, c’est qu’il n’a pas un grand intérêt pour moi. Reste le paradoxe entre cela et nos instants vécus. Une idée interprètive de cette situation et du silence radio qui pourrait aiguiller mon comportement ?
Je viens de vivre 4 ans d'écoute d'une amie épouse de médecin alcoolique (le mari)Vécu dans le silence, sauf dans les moments de crises ou mon oreille l'intèressait, le reste du temps je n'existais pas...Je suis en faute aussi, privée du minimum affectif pendant l'enfance, j'ai investis beaucoup trop..et le "silence est mon ennemi...donc je réagis très mal sans nouvelles ... cela déclenche angoisse doute et colère. j'ai 70 ans...et je viens de commencer un atelier pour retrouver"Mon enfant intérieur" j'espère que cela m'aidera a faire le deuil...Je suis très mal dans ma peau...j'ai du chagrin.
On ne peut pas tout objectiver dans la vie. L 'imcompréhensible est important pour permettre à l'homme d'avoir toujours quelque chose à faire. Tout est lié dans la vie et agit comme un moteur. Qui fait tourner le moteur? est- ce que ce ne sont pas les ingrédients qui le constituent et un appui indéfectible d'un naturel de la vie? C'est à peu près pareil pour l'homme. Il est un moteur qui tourne mais a besoin de la contribution de ses ingrédients constitutifs et du naturel de la vie pour qu'il continue à tourner.
Et sinon, c’est vrai que le break permet de réfléchir un peu. Avant de quitter mon exe, on avait fait une sorte de petit break car elle est partie une semaine en vacance. J’ai donc eu un peu le temps de réfléchir (c’était pas une période évidente). Je me suis rendue compte que j’étais beaucoup plus active lorsqu’elle n’était pas là, que ça me forçait à aller de l’avant etc, et puis j’ai réalisé que j’appréhendais son retour (ça, ça voulait dire que je pré-sentais qu’à son retour ça ne seraient pas d’heureuses retrouvailles mais probablement la rupture parce quelque chose ne fonctionnait plus). Après, faut pas non plus que le break dure trop longtemps, et puis faut que ce soit un vrai break par contre, histoire de voir si on arrive à gérer le manque.

En revanche, bien que n’étant pas le seul facteur, je pense que le désir est tout de même essentiel. Quand il n’est plus là, finalement, t’as plus une relation amicale ou familiale qu’amoureuse je trouve (enfin c’est comme cela que je l’ai perçu). Avec mon exe, je nous imaginais vraiment comme une famille, comme les potentielles futures mères de nos enfants, mais de moins en moins comme un couple, et là, je pense qu’il y avait un gros manque tout de même. C’est pas à 22ans que je vais renoncer à ma sexualité (et d’ailleurs je ne compte pas y renoncer tout court).


Pour être séduites, les femmes ont besoin de nouveauté, d’originalité et éventuellement d’humour. Les compliments pourront aussi vous aider, à condition de les utiliser avec parcimonie et sans exagération. Les « t’as de beaux yeux… ah non mais ils sont magnifiques… je te jure t’as un regard de folie » seront trop lourds. En 5 minutes, faites seulement un ou deux compliments grand maximum et ne les enchaînez surtout pas.
Puis il en a eu marre de « s’interdire d’être heureux » et a choisi de se lancer dans les joies du couple. C’est à ce moment-là qu’on s’est rencontrés (ça faisait quelques mois qu’il était décidé à se mettre en couple pour une relation sérieuse, et moi je sortais de mon abstinence et remise en question). Il finit ses études (jusqu’à décembre) dans une autre ville, mais à commencé à organiser les week-end où il pourrait venir me voir, plus quelques week-end où je pourrai aller moi chez lui, avec une fréquence de 2 week-end sur 3 en moyenne. On a pris nos billets, on a commencé les aller-retours, j’avais peur qu’il me dise au bout d’un mois qu’il s’en était lassé (c’est quand même pas évident de traverser la France en TGV vendredi soir, dimanche soir, puis re vendredi d’après…) mais après 2 mois, malgré quelques difficultés rencontrées du fait que tout ce qui est à faire le week-end devient plus difficile à réaliser (moi je travaille la semaine), on tient.
Pour différentes raisons il arrive que, par la suite, l'une des deux personnes décide qu'elle ne désire plus être dans le même élan. Dès lors apparaît un "silence", donc une "distance", qui ne représente que le décalage d'investissement de chacun des partenaires dans la relation. L'un et l'autre n'ont plus le même désir de communication. C'est un point d'inflexion, temporaire ou durable, dans la construction du lien. Il est déstabilisant puisqu'il marque une "rupture" dans la dynamique relationnelle. Il va nécessiter une adaptation volontaire, et non plus spontanée, aux besoins de l'autre. L'un souhaite "plus", tandis que l'autre désire "moins".
Bonsoir alexandre bah voila je suis avec mon mec depuis 1an et demie maintenant le problème c kil s’énerve vite et dès qu’on se dispute c’est parti pour une voir 2 semaines de silence radio à chaque fois je suis obligé de faire le 1er pas mm si c’est lui qui a tort et lors de nos disputes il m’iinsulte genre en disant m’emmerde pas ou merde conne maintenant g besoin de conseil pour voir si je peux faire quelque chose pour qu’il arrete de vite s’énerver et arrêter d’attendre que je vienne lui demander pardon à chaque dispute PS:il a 25ans et moi 18
J’ai la même vision des choses que toi. Après, je ne peux pas dire si je suis dans une relation aussi sérieuse que ce que tu vis là, ni que je me projette pour toute la vie – sauf par moments, dans mes pensées ^^. Par contre j’ai dit très rapidement « je veux pas être un plan cul ». Après on a officialisé, on est un couple mais j’attends encore un peu avant de déterminer si c’est « the one » (ce qui est fort probable, en tout cas dans ma tête). :) En tout cas, bravo pour ta façon de vivre ta relation et ta franchise envers lui. J’adorerais être capable d’assumer mes envies et mes sentiments comme ça – c’est en cours.
Ces personnes ne seront heureuses et épanouies que si la relation qu’elles ont avec leur partenaire est harmonieuse. Ce type de relation homme femme se traduit entre autre, par une vision du couple commune et par des projets à deux, qu’ils soient à long-terme ou non. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucun accrochage au sein de la relation amoureuse, mais le quotidien restera très pacifique.

Il est utile pour le bien du couple de vivre des choses, au-delà du dialogue, de savoir ce qui nous plait, ce qui ne nous plait pas afin d’en savoir plus sur la personne qui partage notre vie. Oui c’est un effort qui peut nous sembler difficile à faire car ce n’est pas dans nos habitudes mais ce que vous allez gagner en agissant ainsi va automatiquement vous aider ! C’est de cette manière que le rapport femme homme tournera à votre avantage. Si vous recherchez de la complicité homme femme et à être sur la même longueur d’onde suivez ce principe. Cela améliorera également votre complicité sexuelle au passage  car il s’agit d’une règle essentielle de la psychologie homme femme.
Jean, 25 ans, raconte : « C'était notre troisième rendez-vous avec Laure, et je l'avais invitée à prendre un dernier Nespresso (what else ?) à la maison. Quand j'ai soulevé sa jupe et commencé à toucher ses jambes, j'ai trouvé que ses mollets piquaient ! Ça m'a totalement refroidi ! ». À croire que le moindre poil leur fait plus peur qu'un animal sauvage. Il faudrait qu'un jour, les hommes se souviennent qu'on descend du même arbre ! Donc même si nous sommes consciente qu'une jambe poilue n'est pas sexy, nous demandons un peu d'indulgence !
Il se peut qu’un homme se lasse d’une femme parce qu’il ne retrouve pas dans le couple celle qu’il avait cru déceler lors des premiers rendez-vous. Il y a ainsi une déception qui apparait de son côté et qui éloigne rapidement la passion qui existait entre vous deux. Cela peut avoir plusieurs causes. Si lorsque vous le séduisiez vous jouiez un personnage, ou du moins vous n’étiez pas vraiment vous-même, il y a de forts risques que vous ne parveniez pas à garder ce rôle dans la durée. L’homme avec lequel vous êtes ne retrouve donc pas la femme avec laquelle il avait commencé à avoir une relation. Cela ne peut que le refroidir et éliminer toute la passion qui existait entre vous. Lutter contre cela une fois que votre relation a commencé est assez compliqué : vous devrez petit à petit lui révéler votre vraie personnalité, en douceur. Mais la prochaine fois évitez surtout de jouer un personnage pour le séduire : soyez vous-même.
J’ai 21 ans et je n’ai jamais été dans une relation amoureuse ni même relation avec un gars (jamais embrassé de gars). Je suis vierge et je compte me préserver jusqu’au mariage mais le truc c’est que n’étant sans expérience avec l’âge je deviens curieuse et j’aimerais découvrir certains trucs etc.. Bien que je me préserve, j’aime séduire et un peu joueuse sur les bords tout en subtilité. J’ai rencontré un gars sur Badoo, c’est lui qui a fait le premier pas. On a parlé, échangé nos numéro et on s’envoyait tous les jours des sms, comme on dort tard tous les deux on pouvait s’envoyer des sms jusqu’à 4h du mat parfois moins ça a duré 2 semaine et demi ces sms, quelques appels rapide également. Je lui ai bien fait savoir que je ne recherchais rien de sérieux et lui aussi d’ailleurs qu’il voulait que des câlins et des bisous et il m’a dit qu’il était un gars attachant que les filles s’attachaient facilement à lui.
La passion n’est malheureusement pas vouée à durer et ce changement peut être très mal vécu. Les relations passionnelles restent ainsi de courte durée. Pour limiter les peines lorsque cette relation homme femme s’arrête, la meilleure façon est d’être reconnaissant(e) d’avoir eu la chance de vivre une telle passion. Il s’agira ensuite de reconnaître que dans son fort intérieur, ce couple n’était pas voué à durer.
Oui je suis tout à fait d'accord avec toi Hugo. Il faut savoir next certes ,mais il faut aussi apprendre à être patient. Une fille peut jouer le désintérêt en espérant qu'une meilleure opportunité va se présenter à elle ou parce qu'elle est en phase de séduction avec un autre mec. Mais si elle ne trouve pas mieux ou que cela n'aboutit pas avec l'autre mec, rester dans son radar peut s’avérer une stratégie payante.
En un moment donné j’étais énerver et je lui est demande de m’oublie pour toujours, on a passé une années sans se parler et quand il est retourne au pays il a pris cintacte avec moi,il voulait le voir mais j’avais encore peure de souffrir mais après j’ai accepté.le même jours ou j’ai accepté il est venu chez moi et on a discute,le lendemain la même chose.
Je m’appelle Marie-Céline, j’ai 30 ans et suis maman de deux enfants . Cela fait maintenant 5 ans que je vis avec leur papa, qui et quelqu’un de très autoritaire avec moi. Je suis actuellement en congé parental, par conséquent il me fait toujours des réflexions du genre: -” Tu n’as encore rien foutu aujourd’hui!” si je souhaite aller voir ma mère il me réponds “pourquoi t’irais voir ta mère puisqu’elle elle ne vient pas! ” ou alors c’est “tu feras des crêpes, tu laveras les serviettes t’as tout le temps de ramasser mes chaussettes, moi je travaille j’ai pas le temps de le faire!” Il à réponse à tout, est de très mauvaise fois, ne me regarde plus et quand il me parle c’est toujours pour faire des réflexions blessantes. Jamais de petites attentions, de compliments, de sourires et là je ne sais plus quoi faire. J’ai déjà essayé de lui parler d’aller voir un coach ou un psy en couple mais c’est comme tout il dit qu’il n’en a pas besoin, que nôtre vie ne regarde personne en gros il ne VEUT PAS? Pourriez-vous me donner conseil?
Les relations entre les hommes et les femmes fascinent car nous sommes différents de par notre génétique, le fameux chromosome X/Y, et que cela aboutit à des distinctions assez importantes comme le rappelle John Gray l’auteur du livre Mars et Vénus. Mais quelles sont les conséquences de cette situation sur la vie sentimentale et la relation entre homme et femme ? C’est ce que nous allons examiner tout au long de cet article, car j’ai souhaité vous aider à parfaitement analyser vos réactions respectives et donc à mieux comprendre l’autre en amour ou pas d’ailleurs. Vous allez découvrir que les relations hommes femmes vont bien souvent au-delà de la simple différence de sexe et que la toute première distinction se fait déjà au niveau de la façon de dialoguer et de communiquer !
Le pays est-il maudit à tel point que les femmes sénégalaises, tous âges confondus, pourtant bien éduquées, belles, bien faites et intelligentes ne trouvent pas d’époux pour fonder un foyer? Qu’est ce qui pourrait déterminer réellement ce problème ? Si bien que cela puisse défrayer la toile, ce phénomène est expliqué sous diverses formes au Sénégal.
Mais malheureusement, voici où les femmes en tirent les MAUVAISES CONCLUSIONS sur les hommes... Parce qu’un homme ne vas pas aisément s’ouvrir à elle et rester proche, une femme va en fait essayer de s’occuper de toute la communication et faire tout le « travail » à sa place. Parfois, les femmes jouent à « combler les vides » pour toutes les situations passées et dans toutes les conversations pour qu’ils comprennent exactement ce qui se passe et pourquoi ils sont totalement non réceptifs et détachés, de manière à arranger les choses.

62 % des femmes apprécient d’être complimentées sur leur regard, 58 % sur leur sourire et 44 % sur leur spontanéité ou leur originalité. Pour bien réussir votre technique de séduction en 5 minutes, je vous conseille de miser d’abord sur un compliment relatif à son caractère, de cette manière, vous paraîtrez beaucoup plus subtil. Si elle a vraiment de beaux yeux ou qu’elle a la chance d’avoir des cheveux magnifiques, elle aura certainement l’habitude de se faire draguer avec des compliments allant toujours dans ce sens. Sortez du lot en trouvant LE truc que les autres mecs n’ont pas souligné, de cette manière, vous gagnerez des points, elle se souviendra de vous et en parlera à ses copines « il m’a dit que j’étais spontanée et drôle, il a adoré ma répartie ! D’habitude, ils me disent tous que j’ai un regard de ouf ».

C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.


Il ne s'agit pas du premier article que je lis sur la religion et sa description scientifique. Un "Science & Vie" datant d'il y a au moins 5 ans en traitait déjà dans à peu près ces termes, mais cet article a bien plus de références et de richesses, dans la mesure où il l'aborde du point du vue humain. Or il se trouve aujourd'hui que je trouve ces articles moins édifiants que par le passé, tout simplement parce que je témoigne d'une adhésion récente, tandis qu'auparavant je me refusais à croire.
Vous parlez d'éveil de la conscience et de force cosmique neutre et chaleureuse. Cela fait New Age, et vous admettez donc qu'il y a des personnes plus ou moins éveillées ; vous introduisez des hiérarchies dans l'humanité, et peut-être malgré vous. Mais devant Dieu, nous voilà tous frères et sœurs adoptifs. Et la présence de Dieu donne la joie, car Il nous chérit !
depuis un an je fais partie d’un groupe d’amis dans lequel je suis la seule fille et j’étais la seule célibataire. Aucun ne me plaisait, alors j’étais totalement naturelle, racontait mes histoires, je n’étais pas du tout en phase de séduction. Il y a deux mois lors d’une soirée je suis sortie avec l’un d’eux. Depuis nous nous sommes vus quelques soirées (sans trop çar je n’ai pas été présente et lui ne rentre pas tous les week-ends).
Je suis tombée sur cet article par pur hasard. Ou du moins c’est Dieu qui repond aux questions que je n’arrete pas de me poser. Ces gens a qui ont s’attache et qu’on aime de tout notre coeur, jusqu’au point ou on ignore les avertissements tres clairs de Dieu lorsqu’on est sur le point de pécher.. Dieu nous aime et veut nous proteger, souvent avant que quelque chose de dramatique ne nous arrive. Seigneur fais moi experimenter ton amour afin qu’aucun autre amour charnel que tu ne m’a pas envoyé ne me fasse me sentir complète sur terre. Plonge moi dans ton amour afin que je m’accepte moi même, afin que je puisse marcher dans tes pas. Apprends moi à t’aimer.
C’est une des choses les plus importantes à garder en tête lorsque vous êtes face à un défi, comme aborder une jolie fille dans la rue. Pour dépasser vos peurs, tout ce qu’il faut faire c’est commencer, passer à l’action. Facile à dire mais pas à faire n’est-ce pas ? Retenez ceci : le dénouement importe peu, seule compte votre intention et votre démonstration de courage.
Bonjour je suis avec un mec depuis 4mois au début tout allait bien jusqu a ce que j apprenne qu il a une copine avec qui il est depuis trois ans mais comme je l aime gros ai accepter cela malgré qu il niait toujours sa liaison avec elle ensuite il est aller au Maroc il a commencer a être distant avec moi c est ainsi que j ai commencer à flirter avec un autre mais rien ne sait passer plûtard j apprends que je suis enceinte de mon mec donc je lui fais part de la situation mais il me dis qu il ne reconnaît pas ce enfant et qu il n est pas sûre que c est lui le véritable responsable de cette grossesse on n’a eu à se disputer et je lui est dit que je ferai de mon mieux sans lui c est ainsi qu on ne parlais plus et je l avais complètement oublier je ne pensais plus à lui mais à moi puis 1mois plus tard il m appel mais je ne décroche pas il insiste plusieurs jours et je me décide à lui répondre il me dit qu il était désolée et qu il me voulais à nouveau dans sa vie et qu il regrette son erreur et qu il me promet de ne plus me faire du mal j ai céder parce que je voulais lui donner une chance et le jour suivant je lui parlais de la grossesse il me disait qu il n était pas prêt pour avoir un enfant et à son retour j irait faire un avortement et j ai dit Ok vu ma situation dans laquelle je suis je ne pouvais pas garder voilà deux jours de cela qu il est la il m’a même remise de l argent pour enlever mais depuis son retour il est distant avec moi il se préoccupe pas de moi je me sens seule je pleure jour et nuit avec la douleur que je ressens dans mon ventre je lui fais des reproches mais sa ne change pas donc tous ses je t aime et son pardon n était que mensonges je fais tout pour le garder prêt de moi mais sa n aboutit à rien et j ai mal mon coeur saigne que faire? Aidez moi s il vous plait

Bonjour, je viens de lire ce sujet qui semble correspondre à ma situation actuelle. Mon homme est moi, sommes ensemble depuis plus de deux ans. Nous avons 11 ans de différences, il a 37 ans et j’en ai 26. Notre relation a toujours été un peu compliquée car il était barman, très fêtard et très proche de ses amis. Nous avons vécu rapidement ensemble, d’abord chez lui. Ca se passait assez bien, même si nos emplois du temps étaient décalés, en raison de nos horaires de travail, nous trouvions toujours du temps pour nous et profitez à chaque instant l’un de l’autre. Nous avons décidé de déménager dans un appartement plus grand. Mon homme m’a toujours considéré comme la femme de sa vie, la mère de ses enfants. Il disait m’aimer comme un fou et était assez jaloux (il l’ai toujours).
×