ouah, quel article ! j’ai l’impression que c’est un miroir, celui de mon histoire !! bref je le vie trés mal … cela fait désormais 1 mois et demi de l’on n’est plus ensemble :( Avec mon chère et tendre (ancien) cela allait faire 1 ans que nous étions ensemble (relation a distance ) bref je ne comprend rien aux hommes ! j’ai 25 ans et j’ai l’impression que je ne vais jamais trouvée chaussure a mon pied ! en faite il me manque trop et j’aimerais qu’il revienne mais en vrai je ne pense pas qu’il le fera, trop d’orgueil . voila c’est compliquée pour moi car aucune explication a notre rupture! a part un besoin d’être seul et dans sa bulle ! je demande des explication et la il me dit qu’il y en à pas ! et u bref adieu …. bref du jour au lendemain , chérie tu me manque vient vite et aprés next ! je ne comprend rien … je n’ai plus de nouvelles et il m’a bloqué de partout ! ….. merci pour l’article il m’a fait comprendre certaine chose ! enfin j’espère
Pourquoi mon homme est toujours distant quand on parle d’engagement et de futur ? Quels sont les conseils pour réussir à lui donner envie de s’engager un peu plus dans notre histoire et d’être actif dans notre couple ? Quelles sont les astuces que vous allez devoir mettre en place immédiatement pour inverser les rôles et voir votre homme plus amoureux que jamais ?
Dites plutôt : « je souffre de la distance, et toi ? Comment pourrions-nous faire pour nous voir plus souvent ou pour nous rapprocher ». Ainsi, cela permet d’exprimer notre ressenti tout en gardant notre partenaire au sein de notre relation. Sinon, il pourrait se sentir exclu. Il pourrait penser que vous souhaitez arrêter, ce qui n’est pas forcément votre intention.
Je vous avais écrit le 09 septembre 2017… Pour faire suite à mon message, j’ai appliqué le SR. Au bout d’un mois et demi, mon ex est revenu. Franchement après ma rupture j’ai voulu continuer à m’occuper de moi… coiffeur, shopping, sorties entre amis. La vie continuait. Une fois qu’il est revenu je n’ai pas joué la femme agressive à faire des reproches mais je n’ai pas non plus montré que j’étais toujours là à courir après, car trop acquise tout de suite … erreur assurée. Suite à nos derniers messages, je n’ai pas refait de pas vers lui. Et deux semaines après il est revenu en m’avouant que je le lui manquais. Ca je le savais que ça arriverait quand il aurait compris que je n’étais plus autant acquise que pendant notre relation. Nous retrouvons une phase de séduction entre nous mais je prends le temps sans brusquer les choses. Il est important de comprendre pourquoi l’autre revient. Cependant, il est difficile de savoir quel comportement on doit avoir, sans faire de faux pas pour se retrouver réellement en repartant sur de bonnes bases. Si vous avez des conseils ou quelques astuces je suis preneuse 🙂 Merci !

Ceci est évidemment une vision idéale, proche de la relation d'accompagnement, nécessitant une solidité personnelle de la part de celui qui accepte le silence de l'autre. Dans cet idéal le silencieux, une fois qu'il serait au clair, reviendrait éventuellement vers l'autre et verrait s'il est toujours disposé à renouer le dialogue. Avec le risque que ce ne soit plus le cas...
C’est difficile de répondre de manière générale. Chaque cas est particulier. Il faut voir les raisons de la séparation et ce que le conjoint actuel a que l’autre n’avait pas. En fait on a sans cesse l’illusion que l’autre, que l’on connaît moins bien que notre conjoint, est mieux que ce dernier. Ainsi, le risque est d’enchaîner les échecs que non, je réitère, personne n’est parfait et il y aura toujours des différends dans un couple… Et heureusement car la réconciliation est tellement agréable!

Bonjour . Voilà 1 semaine que je lis tous vos articles… suite à qlq prises de tête avec mon compagnon et une dernière grosse engueulade qui a fait déborder le vase, il s est renfermé me dit qu’ il ne veut pas rompre qu’ il m aime mais qu’ il ne sait plus où il en est et qu’ il a besoin de temps… Je ne sais pas comment agir… tellement peur de le perdre ☹

Moi un truc que je ne comprend pas c que les filles d’ont je ne sui pas intérésé sont atiré vers moi et les filles d’ont je sui intérésé s’en foute de moi et pas moyen de les draguer , je sui dans le cas en se moment ou j’ai flasché sur une fille m’ais j’ai foiré et la elle ne veut plus me parler :/ et comme je sui assez inexperimentée dans se domaine je me prend des rateau fénoménales .
Il y a plusieurs mois, on m’a invité à intervenir lors d’une conférence et à parler des rencontres et des relations à environ 200 hommes. Je pensais qu’il serait fascinant pour nous tous si nous parlions de la manière dont un homme et une femme peuvent « se lier » émotionnellement, de manière plus directe et éviter de perdre du temps à faire des rencontres, se disputer, être rejetés, se sentir blessés, avoir des petites ruptures, etc.
Les jours passent et toujours pas d’invitation sur fb. Au bout de trois jours je décide de lui envoyé une invitation,quelques minutes plus tard il accepte et engagé la conversation. Il me reproche de ne pas lui avoir dit en revoir. Delà j’engage les conversations pendant presque 2semaines. Il me drague ouvertement mais ne développe que très peu la conversation et ne propose pas réellement de rencard.
bonsoir a tous je remercie kamal pour son article . je suis  d’accord avec muso . attention je crois que muso est un medium ! il m’a piqué mon idée ! ( loolll ) moi aussi je pense c’est que le mec se neglige qd meme apres  avoir conclu avec la miss ! il la crois completement conquise et commence a chercher juste a faire l’amour sans penser a passer plus de temps avec elle dehors en sortie  et sans faire de nouvelles activités avec elle ! la miss aime les gentelemans mais elles aiment se divertir aussi ! elle s’apercoit au bout d’un moment que le monsieur ne pense qu’a sa concombre et neglige un peu le coté vie de couple en communauté en dehors du lit   !! ce qui peut la faire fuir ! a mon avis pour remedier cela et jaimerai avoir vos avis :'”””a mon avis il faut essayer d’organiser des petits projet , des sorties avec la miss sans laisser tomber son lifestyle a lui bien evidemment . comme ca la miss gouttera au plaisir de la vie qu’elle avait pas avant de rencontrer notre esbkien ! elle associera tt plaisir a son amant automatiquement ! essayer une petite technique c de lui proposer une activité chere a elle a faire ds le futur un peu lointain .ca va la projeter dans le futur avec vs , et elle attendra cette activité avec grand plaisir et elle associra inconsciemment  cette activité a vs ! ca sera un bon moyen pour que la dulcinée se sente dans une relation en securité et  attachera la miss au gentleman sur le long terme !””””
Le mieux est d’envisager une séance de coaching afin d’adopter la meilleure stratégie. Il faut changer ta façon de faire et se laisser un laps de temps défini pour voir si ça évolue et si son comportement change. Mais c’est vraiment du cas par cas donc un accompagnement est indispensable et 30 minutes suffiront pour te guider que ce soit avec moi ou avec mon équipe de coachs. Pour réserver c’est ici : https://boutique.alexandrecormont.com/coaching/
Mon ex m’a quitté il a 4 mois et est revenu vers moi il y a deux semaines en voulant se remettre avec moi je l’ai fais galèrer et lui ai dis que je pensais que c’était une mauvaise idée pour voir un peu sa réaction et finalement il a changé d’avis et ne veux se remettre avec moi et pourtant nous avons passé la semaine ensemble comme un couple et il a tout fait pour me faire craquer et maintenant c’est moi qui veut me remettre avec lui et lui ne veut plus il me dit qu’il a peur de me refaire du mal et que c’est mieux pour nous mais qu’il veut qu’on reste amis et qu’on se voit de temps en temps je ne comprend plus se changement de situation , aidez moi comment le faire changer d’avis… Svp
Je suis un jeune de 25 ans, je suis célibataire, je veux faire le choix d’une fiancée pour préparer mon mariage… Souvent je fiance les filles de mon âge en elle je constate une mentalité differente à la mienne car elles ont connues d’autres jeunes comme moi qui leurs on inculqué d’autres pensées… Et aujourdhui je juges bon de fiancer une fille de 4 ans car au moins je penses que je serais le premier chez elle…. Est-ce une bonne idée??
Waow je viens d’avoir un choc : je suis un homme^^ C’est un grand classique chez moi : je m’emballe en un regard / une soirée, pour refroidir ensuite à toute vitesse une fois que je connais suffisamment le mec pour savoir que ça « ne collera pas »… Mais sans avoir vraiment essayé de construire quelque relation que ce soit avec lui, trop peur qu’entre-temps il s’attache et que je le fasse souffrir (et je suis une fille gentille, je n’aime pas ça !). Et puis je me suis toujours dit que l’intuition dans le domaine était sans faille… Parfaitement résumé dans ton « les hommes pourront aisément penser l’amour comme un état. Quelque chose qui est là ou qui n’est pas là. Un truc un peu magique contre lequel la volonté ne peut rien. » Ce qui favorise les OI soit dit en passant, tellement c’est facile de se dire que lui c’est sûr c’est Mr Perfect quand on n’est pas dans une relation avec lui, justement…
Je suis un ancien croyant (protestant "libéral"), mais seulement jusqu'à 21 ans, lorsque j'ai commencé à découvrir, il y a plus de 50 ans, les options non confessionnelles qui m'avaient été occultées. Les protestants libéraux permettant l'interprétation de la bible, et ayant donc en quelque sorte inventé le "libre-examen", je me croyais naïvement du bon côté de la barrière dogmatique. Mais, bien que rapidement convaincu intellectuellement par les arguments rationnels et scientifiques de l'inexistence réelle de "Dieu", il m'a quand même fallu 4 ans pour m'affranchir affectivement de ma croyance passée et pour devenir athée, en passant par le déisme, l'agnosticisme et l'incroyance.

Double diagnostic : l’amour est pour lui « une complication de plus dans un monde déjà difficile à vivre, et il est plus simple de s’en passer. Il préfère une bulle confortable de relations sans lendemain, et éviter le tourment de la passion et du désir sexuel », analyse Marie-France Hirigoyen. Autre possibilité, il idéalise. Or rencontrer la perfection est impossible. Résultat: ses amours sont tièdes et il vit inconsciemment l’échec de ses relations comme un bénéfice : « Son fantasme reste intact », décode la psychanalyste Sophie Cadalen.


Au-delà de la fiction, les personnalités américaines semblent plus enclines à la visibilité. Ellen Page, Ellen Degeneres, Jodie Foster, Kristen Stewart (d’ailleurs je lance un appel à Kristen : elle peut m'envoyer un mail sur la wtf et je dîne quand elle veut avec elle). Elles sont de plus en plus nombreuses à faire leur coming out, laissant la possibilité aux jeunes femmes de s’identifier pleinement à elles. S’identifier, mais aussi s’accepter et, parfois, oser faire de même. Des role models essentiels, dont nous manquons cruellement en France !
Attention aux « éternelles insatisfaites » prévient Elisabeth Couzon : « Ces femmes ne sont jamais satisfaites. Dans une relation amoureuse, ce qu’elles peuvent recevoir, ce n’est jamais assez. Même si tout va bien, et que vous avancez doucement mais sûrement… » Et c’est là justement que vous pouvez faire un travail sur vous. Remettez-vous en question, et ne lui mettez pas la pression, sinon il risque de s’enfuir… Et ce n’est pas ce que vous souhaitez, n’est-ce pas ?
N’oubliez pas : un homme qui a peur de s’engager a en général peur de perdre quelque chose (sa liberté, etc), car il est plus souvent qu’une femme tourné vers le passé. Au contraire, une femme étant d’avantage tournée vers le futur, elle a d’avantage peur de manquer une occasion à venir (avoir des enfants, se marier, acheter une maison pour sa vie de famille etc).
Question vraiment rapide. J’ai parlé avec un homme récemment qui m’intéresse depuis vraiment longtemps. J’ai insinué que nous pourrions éventuellement faire une activité ensemble, aller faire du vélo en montagne. C’est une activité qui le passionne et moi aussi. Après la conversation, il m’a dit: “Je te recontacte bientôt”. On s’entend que “bientôt”, c’est relatif. Combien de temps dois-je attendre? S’il ne me relance pas, cela signifie-t-il que je dois abandonner?
cest pas la peine les choses de nos jours sont devenues si difficile on ne sais plus quoi faire. jai suivie tout genre de conseil jai tout fait mais jusquici rien na change. mon caractere mon physique ;mon comportement ma sociabilite jai pas toujours eu de chance je suis fatigue pour moi cest une question de chance la vrai et sincere relation amoureuse.
Je consulte votre site depuis peu de temps, dans le contexte où aujourd’hui je me retrouve célibataire après 3 ans et demi de couple. Notre relation a débuté suite à une soirée en été, et au fait qu’elle me regardait depuis pas mal de temps au lycée ce que j’ignorais. Nous savions qu’a la suite de cette été chacun irai commencer ses études dans une ville différentes. Nous avons quand même continuer à nous voir tous les 1 à 2 week end en retournant chacun dans notre ville d’origine, puis pendant les vacances. Jusqu’à ce qu’à la fin de la même année, on se considère comme couple.

J’ai lu tout le roman mais j’ai du mal à comprendre ta question et ce que tu souhaites vraiment mis à part que tu es amoureuse de lui et que tu veux aller plus loin. Pour répondre correctement à tes diverses interrogation et fixer le plan d’action pour le pousser à envisager une histoire avec toi, je te propose que nous nous contactions afin de trouver les solutions qui s’imposent.
Là aussi, les hommes sont tous d'accord. Une femme qui boit trop, ça ne les fait pas vraiment rêver. Jean-Marc, 39 ans, passait une délicieuse soirée avec une fille, jusqu'à ce qu'elle finisse son 7ème verre de vodka... et qu'elle sorte en urgence de la voiture pour dégurgiter le bon dîner qu'ils avaient partagé. Du coup, il a préféré la raccompagner.
Il est entré dans ma vie en tant qu’ami au début, je lui racontais tous mes petits tracas, notamment avec mon copain du moment qui me traitait mal. Alors quand il m’a quittée, il s’est trouvé là et ça nous a paru évident qu’on était très complices et attirés l’un vers l’autre et qu’il fallait qu’on se mette ensemble. Je suis allée le rencontrer sur Paris et on s’est mis ensemble très rapidement. Je n’avais pas encore eu le temps de faire le deuil de ma précédente relation qui avait été pour moi très intense et la rupture très difficile.
Je m’appelle Marion, j’ai 41 ans et je travaille dans l’audiovisuel. Dans mon entourage professionnel comme personnel, tout le monde est au courant pour mon homosexualité. J’ai fait mon coming out à ma famille à 19 ans, alors que j’étais en couple avec ma première copine. J’en ai d’abord parlé à mes amis, puis rapidement à ma famille proche. J'étais très amoureuse. Je pense que ça m'a donné des ailes. Et puis, j'avais toute confiance en eux. Mes amis d’enfance et ma famille se sont montrés très surpris. Peu de personnes dans mon entourage côtoyaient d'homosexuels. Car tout ça restait très mystérieux pour eux. Il n'y avait ni repères ni référents. S'il y a eu des inquiétudes, elles furent toujours bienveillantes et concernaient les difficultés que je pourrais moi-même rencontrer. Finalement, cela a été plus long à accepter pour moi que pour eux. Leur réaction m'a beaucoup aidée à rattraper le temps perdu.

Honnêtement si on m’offrait une chemise de nuit ou un pijama pour mon anniversaire, moi non plus je resterais pas avec l’homme en question. Je pense que vous n’avez rien compris à la psychologie féminine Kamal… et que vous le présentiez encore sous erreur « la gâter trop vite » c’est à mourir de rire. Vous ne l’avez pas gâtée du tout. Vous l’avez completement déçue avec votre chemise de nuit.


Aussi je sais que mon voyage me mènera vers les bonnes personnes, au bon moment et que je finirai par trouver un endroit qui me ressemble. Voilà pourquoi je quitte la France. Je veux voir plus loin que le bout de mon nez. Je veux rencontrer ces gens qui ont toutes les raisons de se plaindre et d'être révoltés mais qui pourtant continuent de sourire à la vie, qui croient en un futur heureux et qui partagent le peu qu'ils possèdent avec n'importe quelle personne dans le besoin. Je veux m'émerveiller des petits bonheurs, je veux respirer de l'air pur, je veux vivre humblement et raisonnablement. Peut-être même qu'un jour, je reviendrai pour avoir le courage d'appliquer tout ce que j'aurais appris ici. Mais en attendant, il y a un avion qui m'attend. C'est parti !
Au bout de la troisième semaine j’ai eu un problème familiale et j’ai du supplier mon copain pour qu’il puisse venir chez moi parce que je ne n’avait pas la force de me déplacer, et en un an de relation c’était la toute première fois que je demandais de l’aide, il me répétait sans cesse qu’il oulait rester seul et qu’il ne voulait pas faire le déplacement.
Mais le lendemain, dans l'après midi, elle m'écrit ceci: Tu sais j'ai beaucoup réfléchis cette nuit et ce matin, cette soirée avec toi m'a fait comprendre que j'ai peur de m'engager à croire que je ne suis pas prête à rentrer en realtion, on se comprend très bien, on passe de supers moments, mais il y a quelque chose qui me bloque sans que je puisse savoir quoi. c'est peut etre de passage mais comme on est honnête l'un envers l'autre, je prèfere te dire ce qui me passe par la tête et mon ressentis. Tu es vraiment formidable c'est pour ça que j'ai besoin d'être claire avec toi et j'ai besoin de prendre un peu mes distances car c'est vrai que ça va vite entre nous et c'est peut être ce qui me fait si peur.
Lui permettre de garder sa liberté peut paradoxalement le pousser à l'investissement dans son couple. Si un homme sent que sa compagne lui fait confiance et qu’elle lui apporte le confort et les sentiments dont il a besoin, de lui-même il aura envie de plus. Plus un homme a de liberté dans son couple et plus il sera accroché à sa moitié. Respectez ses moments seul avec ses amis, ses besoins de solitude etc. A son tour il respectera également vos besoins d’après-midi shopping avec vos copines et vos heures au téléphone pendant le film du soir. Tout n'est que question de patience.
Après je pense qu’il peut être bon de rompre si on est trop en décalage avec l’autre (sur nos attentes de la vie à 2). Quand tu dis « pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement .. parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux ». Tout le monde n’est pas fait pour vivre à 2 ce n’est pas forcément une question de « savoir vivre à 2 » je pense.

Depuis j'ai muri avec ce silence qui existe toujours mais j'ai appris à connaître l'autre et à ne plus douter de son amitié même si ses silences restent toujours présents. J'ai appris à vivre à son rythme, différent du mien qui répond du tac au tac par peur probablement d'oublier. Le silence de l'autre fait peur et nous oblige à gemberger, à nous poser des tas de questions sur le pouquoi et le comment alors qu'il suffit quelquefois de l'accepter simplement.

Tu indiques avoir l’impression de ne pas être aimable. Il y a peut être quelque chose à creuser de ce côté. En tant qu’homme, on a généralement envie de poursuivre une histoire avec quelqu’un qui nous donne envie de passer du temps avec elle, qui s’accorde avec nous, et que l’on sent un minimum intéressée. On n’a pas envie d’être avec quelqu’un qui ne nous semble pas aimable 😉 Tout dépend de ce que tu mets derrière ce mot. Mais qu’en pensent tes amis proches, qui te connaissent bien et qui te côtoient en soirée quand tu parles à des inconnus ?


Si jamais vous êtes en couple et que ce dernier est au bord du gouffre, alors je vous oriente vers mon livre numérique en accès immédiat 35 règles pour sauver son couple. Ce dernier existe également dans un pack accompagné de 3 formations audio pour vaincre la routine, sauver votre couple rapidement et pour combattre la jalousie qui vous fait profiter d’une remise de 45 %. Pour en savoir plus uniquement sur le livre c’est par ici ! Pour en savoir plus sur le programme livre + 3 formations à un tarif spécial c’est par là !
Mais depuis février on commençait à se disputer à cause de son ex (qui l’a quitté pour un autre une semaine après avoir emménagé ensemble il y a un an) qui revenait à la charge pour le récupérer Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) je lui ai demandé de couper les ponts il n’a pas voulu et m’a tenu tête car il est en caution solidaire avec elle pour l appartement qu il loue. Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) Et pour partir de son appartement il avait besoin de sa signature. Je l’ai cru.
Le next total et définitif en s’interdisant tout espoir de retour est la seule solution, en effet… Pour les repérer je n’ai pas de solution miracle, si ce n’est la prudence et essayer de toujours garder la tête froide en début de relation. Et encore… Dans les exemples « typiques » du problème que je donnais, je les connaissais bien (études et vacances ensemble, même vécu, beaucoup d’amis communs), je n’aurais jamais, jamais pensé qu’ils feraient (à moi ou une autre) un coup pareil.
Lorsqu'il ne correspond pas à cela le silence révèle parfois un mal-être. Mais quand il s'installe, c'est le signe d'un refus de communiquer. Or on sait que l'humain est un être fondamentalement communicant. Si ce n'est par les mots, ce sera par des attitudes et comportements. Le silence en fait évidemment partie. En communication tout fait sens...
Je vis actuellement « l’emballement mais réapparition » ;o). J’ai été follement emballée par un homme, du coup c’est purement physique car je ne le connaissais pas. Et lui étant un peu timide, je l’ai mis à l’aise, je le taquinais. Bref le courant passait bien niveau humour et j’avais plusieurs frissons qui me traversaient quand il était avec moi. Et puis deuxième RDV le soufflé est un peu retombé mais j’étais toujours attirée par lui. Troisième RDV , j’ai senti une pression qu’il attendait quelque chose de moi : il voulait déjà m’embrasser.
×