Le hic: sa fatigue continuelle (avec l’excuse de son travail) et surtout son manque d’enthousiasme à faire l’amour, à être tendre,et à préférer sa télé m’ont poussés à lui poser des questions. Il me dit que je suis gentille et douce, qu’il ne veut en aucun cas me rendre malheureuse ni me perdre, mais me dit également de ne pas me faire d’illusions car il ne croit plus en l’amour et que ses anciennes petites amies lui avaient dit la même chose que moi (et que c’est pour cela qu’elles ont toutes rompu avec lui: son manque d’enthousiasme au lit) Bref, c’est quelqu’un qui a peur de l’amour et qui du coup réfrene sa libido. Cela me déstabilise et me frustre beaucoup car c’est lui qui est venu vers moi et non moi qui lui ai couru après, du coup, je ne comprends pas du tout son comportement. (Pour ma part, j’ai une sexualité d’adulte assumée et j’ai confiance en moi à ce niveau, je ne l’ai jamais forcé à quoi que ce soit, respectant son problème.)
Votre article ma fait comprendre que j’avais fait une erreur. Cela fait 15 jours que je suis (enfin etait) avec un homme. Cet homme je l’ai rencontrer sur mon ancien lui de travail. On sest ensuite revu le soir de la journée de la femme la ou il ma apporté une rose. On a passer une bonne soirée. On sest ensuite revu 3 jours apres ou nous nous sommes mis ensemble. On ne secrivais pas tous les jours ni nous voyons tous les jours. On sest ensuite revu 5 jours apres. Tout allait bien. Puis 2 jours apres je lui ai envoyé un message pour lui dire qu’il me manquait et la il ma répondu “Ah bon” ! En fait je voulais plus lui faire comprendre que j’avais envie de le voir. Depuis il ne répond plus à mes messages. Je lui en ai envoyé un pour lui expliquer de ce que mon “tu me manques” voulais vraiment dire. Mais pa de réponse. Que dois je faire. Je tiens à lui et je suis vraiment pas bien a l’idée de ne plus avoir de ses nouvelles. J’ai besoin de vos conseils. Merci beaucoup
Pour moi, continuer à se masturber alors qu'on est en couple trahit l'inverse d'une insatisfaction : au contraire, c'est plutôt parce que la fille t'excite trop. Même s'il faut être honnête : quand tu te masturbes, tu ne penses pas qu'à elle. Finalement, tu penses à elle en te touchant principalement quand tu n'as pas encore couché avec elle. Et ensuite, quand tu ne peux plus. Souvent, je regarde du porno. Je ne sais même pas pourquoi je fais ça. C'est abrutissant et pas si excitant. Tu recherches simplement le bien-être. C'est un moyen de se détendre." 

Ma chérie et moi, on a déjà flirter ensemble il y a quelque années...Le déclic, l'alchimie, l'amour quoi ; nous sommes pas resté ensemble puis séparation car impossible à ce moment; je n'ai jamais cessé de rêver d'elle, durant ces années, on l'a dans son cœur, une petite bulle d'amour pure prête à exploser ; on oublie jamais trop ; je l'ai apprise célibataire, je sais que je l'ai marqué auparavant, je savais que si j'allais la revoir il allais se passer quelque chose ; elle m'a avoué plus tard qu'elle aurait essayer de me contacter ; elle qu'elle n'avais jamais trop cessé de penser à moi non plus:-/


"Personnes unies par le mariage, liées par un pacs ou vivant en concubinage : Un couple uni. Deux personnes réunies provisoirement au cours d'une danse, d'une promenade, etc. : Des couples de danseurs. Deux personnes animées d'un même sentiment, d'une même volonté, ou que des intérêts, des affinités, des caractères rapprochent : un couple d’amis. Animaux réunis deux à deux, mâle et femelle, ou appariés pour un même travail : Un couple de pigeons.*Les exemples cités ci-dessous s’adressent aux hommes comme aux femmes.

C’est difficile de répondre de manière générale. Chaque cas est particulier. Il faut voir les raisons de la séparation et ce que le conjoint actuel a que l’autre n’avait pas. En fait on a sans cesse l’illusion que l’autre, que l’on connaît moins bien que notre conjoint, est mieux que ce dernier. Ainsi, le risque est d’enchaîner les échecs que non, je réitère, personne n’est parfait et il y aura toujours des différends dans un couple… Et heureusement car la réconciliation est tellement agréable!
Nous en avons parlé car je me suis demandé s’il ne jouait pas avec moi, me désirant à SA disposition. Je lui ai dit que nous avons tous les 2 besoin de temps pour nous reconstruire, cela est normal après une rupture. Il reste ouvert à l’échange, me répond quand j’écris mais ne prends pas l’initiative. Les échanges ne sont pas des demandes d’explication, je viens aux nouvelles, lui racontant ce que je fais… sport, soirées, amis… il me répond aussi. Mais je sens cette distance. C’est difficile de devoir vivre de cette manière, calculer ce que l’on dit, la fréquence des appels messages etc… je ne me sens pas libre de pouvoir m’exprimer comme je souhaite. Je crains de le déranger si je l’appelle, me demande si mes messages sont attendus et bienvenus… C’est si différent de ce que nous partagions! Mais je tiens beaucoup à lui et ne souhaite pas passer à autre chose.

Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
Je pense que ce qu’entend guismo33 par se protéger de ses sentiments, c’est la notion de perte de contrôle de soi provoquée par le sentiment amoureux, un peu comme lorsque l’on est sous l’emprise d’alcool ce sentiment nous fait faire naturellement des choses que nous ne ferions jamais en faisant appel à notre bon sens (comme se taper 6h de train) par exemple, des choses qui ne nous ressemble pas au final et pour lesquelles nous aurons une sorte de répulsion une fois retrouvé notre état normal (la fameuse gueule de bois). Ainsi le sentiment d’emballement déclencherait un signal de relation toxique à venir contre lequel nous nous protègerions via la prise de distance. Par opposition une relation qui démarre de façon plus progressive via de l’amitié serait perçue comme plus saine. (J’utilise le pronom nous mais je ne souhaite pas faire de généralité c’est juste mon interprétation masculine du propos de guismo33 mais peut être qu’il voulait dire autre chose).

D’un point de vue freudien, rêver d’un ami peut laisser entendre (que l’on soit un homme ou une femme) que l’on a un désir pour lui. Ce désir sans doute présent dans la vie réelle est désinhibé dans le rêve sans pour autant que l’on se voit avoir une relation sexuelle avec lui. L’ami peut aussi se substituer à la personne d’un frère et traduire un désir incestueux.


Moins de 5% des hommes mariés quittent leur femme pour vivre avec la femme avec laquelle ils ont une liaison. Que ce soit à cause des tracas financiers et légaux du divorce, de l'appauvrissement qui en résulte, des croyances religieuses, du simple confort de sa vie de famille, ou de l’affection qu’il a toujours pour sa femme, il ne franchira le pas que très rarement. Ne vous méprenez pas (ou plutôt, ne vous racontez pas d’histoires), quoi qu’il vous dise : il a toujours des relations sexuelles avec sa femme.
J’applique tes méthodes et cela me fait être centrée sur moi de faire la méthode fuis moi, je te suis. Je vois clairement la différence du avant d’avoir tes méthodes et le après. Je me sens plus détaché et je sens cela plus sain pour un début de relation, je réalise que l’homme en ayant pas de pression est plus enclin à faire des approches. Merci 😉

Vous allez changer en permanence. Les époux que vous serez le jour de votre mariage disparaîtront, et vous ne serez plus les mêmes personnes qu’aujourd’hui dans cinq ans. Vous changerez forcément, et chaque jour sera une nouvelle opportunité de renouveler vos vœux. ELLE N’EST PAS OBLIGEE DE RESTER AVEC VOUS, et si vous ne prenez pas soin de son cœur, elle pourrait trouver quelqu’un qui saurait en prendre soin, elle pourrait vous en interdire l’accès et ne plus jamais vous reprendre. Chaque jour doit être une nouvelle occasion de vous battre pour mériter son amour comme lorsque vous lui courriez après.
Il a commencé a me caresser a me faire l amour. En parler aussi et il ma offert un collier . Il a voulu que je dort a l hôtel. Mais j ai pas pu vu que je suis encore chez mais parent il le sais pas encore je lui en est pas parler. Ensuite il ma r accompagner . A la gare est ensuite je lui et fait un bisous dans la joue en repartant . Et le lendemain je suis revenu a l hotel.
Je pense aussi que tte être humains est forcement destiné a son âme soeur quelque part et que tôt ou tard on finira par se rencontrer au temps prévu par Dieu cela est possible pour les hommes qui ne savent pas dragués,en tout cas la femme elle sera tjrs dragué par un homme qui se sentira attiré par elle n c pas?vous pouvez me joindre sur facebook il suffit de rechercher »aristookinda »

Le pire serait que le silence s'installe, signifiant de fait l'arrêt de la relation. Plus le silence dure et plus sa sortie devient complexe, combinant une éventuelle peur du rejet et un orgueil mal placé. On imagine à quel enfer cela peut mener au sein d'un couple cohabitant... tout en sachant que cette complicité malsaine nécessite deux partenaires qui l'acceptent.


Il y a quelques semaines, j”ai rencontré un homme qui a visiblement beaucoup souffert en amour (trahisons). Les débuts étaient parfaits, un homme romantique, attentionné, chose que j’ai jamais connu. 1-2 fois, j’ai un peu tilté sur des remarques de jalousie qui étaient pas du tout justifiées… je n’ai pas trop compris… et un jour, bam, il n’est pas prêt, il vois bien qu’il n’arrive pas gérer encore sa jalousie, n’arrive pas à me faire confiance. On s’est parlé, expliqué les choses, j’ai été honnête en lui disant que clairement j’avais quelque chose pour lui mais que de rester amis, ça ne serait pas possible pour moi. Il m’a expliqué que pour l’instant, il ne se sentait pas prêt mais qu’il était en tout cas pas fermé à l’idée d’un NOUS. Depuis il m’écris tout de même tous les jours, on s’est tout de même revu plusieurs fois. Il ne veut pas profiter de la situation mais accepte tout de même mes bisous, me dit même qu’il en a envie mais ne veut pas profiter. Dès que je suis plus distante, ou froide, il le sens et agit en conséquence, il propose de se voir, ou et plus actif dans la discussion. En bref, je ne sais pas comment, je peux l’aider à passer sur ce blocage. Je suis d’avis que je ne devrais pas avoir à me justifier dès qu’une remarque de jalousie arrive ( surtout que je ne suis pas en couple avec lui ), mais c’est vrai que j’ai tendance à me justifier ou alors à apporter la preuve que non. Je me dis aussi des fois que je dois pas être si intéressante, si il prêt à me laisser partir…. Je suis un peu perdue…. merci de ton feedback
J’ai le dons de compliquer les relations,meme quand elles peuvent rester simple et souvent je veux toujours tout, tout de suite sans prendrele temps de bien comprendre et de bien connaitre l’autre avant, mais c’est certainement par ce que je suis une eternelle amoureuse et sensible en meme temps et je m’attache beaucoup vite qu’a une personne quand elle me plait vraiment, mais je reste une personne entiere qui s’est ce qu’elle veux et qui ne saitpas faire semblant,nidans la vie, encore moins en amour.

Lorsqu’un homme se sent désiré par sa femme, cela a un effet profond sur sa vie entière. Cela lui donne un sentiment accru de confiance et de bien-être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. Mais, lorsqu’un homme se sent rejeté physiquement par sa femme, il a aussi l’impression d’être rejeté en tant que mari, soutien de famille et homme. Voilà pourquoi il est si important de faire de la relation sexuelle une priorité!


François Taillandier est né en 1955 à Clermont-Ferrand. Après des études de lettres, il devient professeur de français, mais quitte rapidement l’enseignement pour se consacrer à l’écriture. Entre-temps, il s’installe à Paris, travaille comme journaliste à Livres Hebdo et anime une chronique littéraire à L’Humanité, chronique qu’on peut d’ailleurs lire sur le Web. Après avoir publié quelques romans dont Personnages de la rue du Couteau (1984), Anielka (1999), N6 (2000) et Le cas Gentile (2006), François Taillandier s’est lancé dans la rédaction d’une oeuvre à la démesure toute balzacienne: raconter notre époque en cinq volumes de 11 chapitres chacun, soit au total de 55 chapitres, 55 étant le chiffre fétiche de l’auteur. De cette fresque intitulée La grande intrigue, les cinq volumes sont parus: Option Paradis (2005) et Telling (2006), Il n’y a personne dans les tombes (2009), Les romans vont où ils veulent (2010) et Time to turn (2010) tous aux éditions Stock.

« Nous sommes proches toutes les deux car cette relation a été importante pour chacune. Nous avons une relation complice, avec beaucoup d’humour et nous reparlons de temps en temps de notre relation passée mais sans arrière-pensée. Il y aura toujours une attirance car c’est ce qui nous a réunies à la base, mais il ne se passera plus rien. C’est une histoire terminée, nous avons avancé chacune de notre côté et nous serons toujours là l’une pour l’autre, pour parler de tout, de rien, de nos soucis, nos couples… »

Ce scénario vous est-il familier? Vous êtes allée à un (ou quelques) rendez-vous et tout s'est très bien passé: la connexion était là, la conversation était intéressante, vous avez ri ensemble et trouvé plein de points communs. Mais voilà, tout à coup, il disparaît ou commence à s'éloigner et vous n'y comprenez absolument rien. Qu'est-ce que j'ai dit? Qu'est-ce que j'ai fait? Vous essayez de revoir en détail toutes les conversations et tous les événements et vous n'arrivez pas du tout à comprendre à quel endroit ça a pu accrocher.
Moi je parle de l’engagement dans le sens où c’est TOTAL, c’est-à-dire que la personne donne la priorité à son couple. Je pense qu’il y aura problème, si le partenaire n’a pas les mêmes priorités. Pour sa carrière par exemple, l’un délaissera un peu sa vie à deux et l’autre peut trouver ça blessant, à moins qu’il ne fasse pareil avec sa propre vie professionnelle.
Ca fait déjà plus d’un an que je fréquente un homme, mais qu’on se voit limite tous les jours depuis 6/7 mois. Malgré mes plusieurs tentatives pour officialisé cette relation je me retrouve toujours face à un mur. Au début il avait pas mal d’excuse mais aujourd’hui sa seule excuse c’est qu’il n’arrive pas à se projeter et qu’il a du mal à faire confiance ect par son passé. Et pourtant il me dit avoir plus confiance en moi que moi. Nous sommes fusionnelle, on se voit très souvent. C’est arrivé que nous partions en weekend ect..
Quand on est ensemble cependant, il a la parole facile, on peut causer de tout et de rien et il est très tendre et attentionné. Je précise que nous couchons ensemble, bien sûr… Le sexe change la donne, j’ai bien compris… Il répète sans cesse qu’il a peur de souffrir et de me faire souffrir, qu’il a déjà donné et été déçu, ne veut plus vivre avec quelqu’un. Il peut m’affirmer qu’il m’adore, qu’il m’aime même et 2 secondes après, que non, il ne souhaite pas + sinon il va se lasser ou souffrir ou me faire du mal.
Alors moi il c’est passer que j’ai rencontrer quelqu’un tout ce passer bien et jour on c’est disputée je l’ai insulter il n’a plus voulu me parler j’ai donc assister car je l’aime et il y’a 3 semaine je l’ai relancée après 1mois de silence II m’a répondu on c’est vu tout allez bien pendant 15 jours et après sa il m’envoie un sms me disant qu’il avait plus envie de me voir qu’il veut pas de moi alors qu’il Disais que je lui plaît que faire pour le recuperer ?
Bonsoir alexandre bah voila je suis avec mon mec depuis 1an et demie maintenant le problème c kil s’énerve vite et dès qu’on se dispute c’est parti pour une voir 2 semaines de silence radio à chaque fois je suis obligé de faire le 1er pas mm si c’est lui qui a tort et lors de nos disputes il m’iinsulte genre en disant m’emmerde pas ou merde conne maintenant g besoin de conseil pour voir si je peux faire quelque chose pour qu’il arrete de vite s’énerver et arrêter d’attendre que je vienne lui demander pardon à chaque dispute PS:il a 25ans et moi 18
Vous pouvez faire l’exercice avec chacun des sens du dictionnaire, et vous verrez que votre compagnon peut légitimement avoir très peur de l’engagement. Ne seriez-vous pas vous-même paniquée à l’idée de faire un choix définitif, sans possibilité d’erreur, étouffant, voire mortel (pour les claustrophobes, entrer dans un ascenseur et ne pouvoir en sortir provoque des attaques d’angoisse incontrôlables), avec la pression de devoir subvenir financièrement aux besoins de votre famille ?
Bon moi je suis assez perdu parce que j'ai rencontré une fille a mon boulot elle s'est interessé a moi j'ai pris son facebook on a commencer a chatter tranquille alors je lui ai dit qu'elle me plaisait elle m'a fait attendre un moment puis elle m'a proposé de commencer a etre des amis puis j'ai voulu rusher le truc je lui ai proposé de sortir avec moi meme si c'est pas trop officiel pour se donner le temps d'evoluer elle m'a dit que c'a ne l'interressait pas et qu'elle y a trop de chose dans sa vie et qu'elle n'est pas tres bonne en relation ! Alors j'ai arreter le contact puis au boulot on s'est un peu plus rapprocher mais une autre fille est tres interessé par moi on est souvent ensemble je pense que s'a l'a rendu jalouse puis je lui demandé si elle a prevue quelque chose pour le dimanche elle m'a dit oui (je precise par facebook elle a pas de tel) puis j'ai dit mercredi elle m'a repondu qu'elle est occupé toute la semaine j'etait un peu enervé coz je savais que c'etait juste des pretextes alors on s'est revue au boulot on s'est saluer elle m'a demander a quelle heure je commencé j'ai repondu calmement sans lui poser de question puis elle est partit puis plutard etant loin elle m'a regarder pour susciter une réaction de ma part en froncant les sourcils d'un air amuser j'ai froidement souris puis continuer mes activités car je sais pas a quoi elle joue et j'ai decider de la nexter un moment car je sais pas si je doit abandonner pour sortir avec l'autre ou relancer et risqué de perdre la fille qui me plait vraiment et l'autre interéssé par moi voila !
Concernant l’engagement matériel, à 20 ans je me considère trop jeune pour me marier dans l’immédiat, je préfère attendre la fin des études et d’avoir trouvé un emploi (donc pas avant 4 ans !), tout ça pour dire que je ne considère pas ce type d’engagement comme une finalité, sinon c’est sûr que toutes ces années me paraîtraient bien longues. Non, j’y pense juste comme un bel évènement qui marquera (peut-être) ma vie un jour. En attendant il y trop d’autres choses magnifiques à vivre dans le présent pour vivre dans le futur !
Merci pour ces témoignages ☺️ J’arrive maintenant à m’accepter en tant que lesbienne mais l’etape du coming out reste pour moi difficile seulement quelques personnes de ma famille sont au courant et des amis proches mais il y a toujours cette peur d'être jugée même si on devrait clairement s’en foutre mais nous vivons dans une société où malheureusement nos moindres faits et gestes sont analysés, scrutés et j’en passe ...
Il me manque des détails importants (par exemple vous vous êtes rencontrés quand ?) et je vais donc avoir du mal à te répondre. Le mieux serait d’envisager une séance de coaching avec Hugo qui est un des membres de mon équipe car il pourra t’aider sur la compréhension de la psychologie masculine mais également te conseillera pour retourner la situation. Pour cela il te suffit de cliquer sur l’onglet en haut à droit “coaching”.
« Le refus de communication directe est l’arme absolue du pervers. La femme se trouve obligée de faire les demandes et les réponses, et commet évidemment des erreurs, qu’il relève pour pointer sa nullité, explique Marie-France Hirigoyen. Sans son armure, il serait trop fragile... Le vrai pervers est un cannibale : à son contact, on se sent vidée, idiote et seule. Il fait mal, agresse, détruit, parce qu’il ne sait pas faire autrement pour exister. Il a, en général, lui-même été blessé dans son enfance et essaie de se maintenir en vie comme il l’a appris. Chez certains, l’amour est indissociable de la haine. »
Cependant, il y a une semaine (1 mois de distance), je l’ai senti un peu plus distant et nous en avons tout de suite parlé par Skype. Il m’a alors avoué que la distance le rendait malheureux et qu’il ne supportait pas de ne pas voir la personne pendant plus de 3 semaines (alors que nous avions prévu par la suite de se voir tous les mois) et de devoir entretenir la relation par messages. Étant blessée, je lui ai répondu que tout était fini et que j’allais annuler mes billets d’avion. Sur le coup, il ne voulait pas puis s’est mis à pleurer en disant qu’il était désolé d’être comme ça et qu’il savait que sa décision allait le faire souffrir. Blessée, je lui ai dit au revoir de façon rapide en lui disant que je ne voulais plus jamais avoir de nouvelles de lui et que nous n’allions plus jamais nous revoir. De là, je l’ai supprimé de facebook afin de me protéger et pas de messages pendant une semaine des deux côtés.
Posez-vous alors la question du projet de vie : comme nous indique Elisabeth Couzon, nous n’avons pas forcement le même projet de vie, et il ne s’agit pas de rester avec quelqu’un sous prétexte que vous l’aimez, quitte sacrifier vos envies profondes. Les projets constituent le fil rouge d’une relation amoureuse, si vous n’êtes pas d’accord, avancer ensemble risque d’être compliqué. Par exemple, si vous souhaitez avoir des enfants et que votre partenaire n’en souhaite pas, « arrêtez de vous trahir en acceptant de mettre de côté ce désir d’enfant ». Cette situation ne sera pas vivable de toute façon sur le long terme, et votre relation se dégradera si vous reprochez à votre moitié de ne pas vous avoir suivi sur tel ou tel projet.
Je suis avec un homme depuis 7 mois, son divorce n’est pas encore prononcé, quand je l’ai rencontré il m’avait dit que ça ne prendrait que quelques mois, mais le notaire prend son temps… depuis nos fiançailles il a changé, il dit qu’il m’aime mais qu’il doute de lui, n’est pas sur de vouloir un autre enfant ( il en a deux) etc , son ex femme l’a trompé et a mené une double vie, lorsqu’il l’a decouvert il lui a demandé de rester pour les enfants, , ce qu’elle a refusé..enfin bon il est devenu distant, un jour c’est blanc, un jour c’est noir, il part en vacances avec ses amis pour souffler alors que c’était censé être nos vacances.. au depart quand il me l’avait annoncée je l’ai quitté, il m’a dit le lendemain qu’il arretait ses conneries et qu’il allait me prouver qu’il m’aimait mais est revenu sur sa parole le lendemain, il voit un psy car il n’a pas digere son divorce…dois je le rassurer sue l’avenir ou le quitter? Merci

Quelle attitude à adopter avec lui ? Appliquer le fuis moi je te suis pour le pousser à évoluer dans la relation ? Il s’est engagé avec moi mais avec des doutes, pour l’instant notre relation n’a en soi pas changé mais je sais que sur du long terme, je ne vais pas supporter d’être avec quelqu’un d’aussi distant. Et de plus, je ne sais pas du tout ce qu’il ressent pour moi.


Il se peut qu’un homme se lasse d’une femme parce qu’il ne retrouve pas dans le couple celle qu’il avait cru déceler lors des premiers rendez-vous. Il y a ainsi une déception qui apparait de son côté et qui éloigne rapidement la passion qui existait entre vous deux. Cela peut avoir plusieurs causes. Si lorsque vous le séduisiez vous jouiez un personnage, ou du moins vous n’étiez pas vraiment vous-même, il y a de forts risques que vous ne parveniez pas à garder ce rôle dans la durée. L’homme avec lequel vous êtes ne retrouve donc pas la femme avec laquelle il avait commencé à avoir une relation. Cela ne peut que le refroidir et éliminer toute la passion qui existait entre vous. Lutter contre cela une fois que votre relation a commencé est assez compliqué : vous devrez petit à petit lui révéler votre vraie personnalité, en douceur. Mais la prochaine fois évitez surtout de jouer un personnage pour le séduire : soyez vous-même.
Bien souvent, les couples qui s’éloignent sont ceux qui sont incapables, du moins dans un premier temps, de réaliser qu’ils vivent des difficultés. Une fois celles-ci identifiées, le premier pas vers une amélioration passe par la prise de responsabilité. Et dans bien des cas, même si nous n’en avons pas toujours conscience, chacun en a souvent une part.
je suis amoureuse d’une fille avec qui je prend tous le temps le bus le matin avec elle. Mais je n’ose pas l’approcher et on ne fait que s’observe et d’ailleurs elle aussi et je trouve ça pathétique. Cela dure qu’elle que temps et en plus c’est elle qui m’a séduit avec ces regard qui me perce jusqu’à faire baissé les miennes. Avant je ne faisait même pas attention a elle et chaque matin elle s’ habillée de plus belle en belle juste pour que je la remarque et en plus elle est m’a voisine d’à côté. On prend le bus en semble, on fait le même chemin sauf que moi c’est un peu plus loin. D’habitude quand je me lèves le matin je me sans mal mais des que je pense a elle je me sans soulagé de tout. C’est pour ça que je viens vers vous espèrent avoir part de vaux conseil et je vous remercie de votre temps pour m’avoir lu.
J’ai 30 ans. J’ai rencontré un homme fin juin au cours de la soirée d’anniversaire d’un couple d’amis. C’est lui qui est venu vers moi et a insisté pour que je lui laisse un moyen de me retrouver. 800 km nous séparent. Rien ne s’est passé entre nous si ce n’est ce jeu de séduction. Je lui ai donc laissé mon numéro via le réseau social Facebook. Il a le même âge que moi.

Mesdames, rassurez-vous, il existe des techniques vous permettant d’analyser les comportements masculins et de surpasser les barrières existantes pour qu’il n’ait d’yeux que pour vous ! La question qui me revient fréquemment en coaching séduction et que je développe au sein de cet article est tout simplement : « Comment faire pour qu’un homme s’engage dans une relation sentimentale ? ».
Règle générale, les hommes trouvent la forme physique des femmes attirante. On ne parle pas ici seulement des hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus fidèle des maris ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il ne s’agit que d’un regard rapide et involontaire, de telles images sont stockées dans l’esprit masculin et resurgissent sans avertissement. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images ou de les ignorer, mais ils ne peuvent les empêcher de surgir.
Les jours passent et toujours pas d’invitation sur fb. Au bout de trois jours je décide de lui envoyé une invitation,quelques minutes plus tard il accepte et engagé la conversation. Il me reproche de ne pas lui avoir dit en revoir. Delà j’engage les conversations pendant presque 2semaines. Il me drague ouvertement mais ne développe que très peu la conversation et ne propose pas réellement de rencard.
La majeure partie des couples se forment très rapidement, sans avoir pris le temps de réellement apprendre à se connaître. C’est ainsi que les premières crises et conflits arrivent dans les premiers mois avec les grandes interrogations comme “Sommes-nous faits l’un pour l’autre ?”. On peut même considérer que les relations hommes femmes sont régies par ce principe.

C’est en faisant de nombreuses rencontres que j’ai appris que dans cette situation les choses ne peuvent que finir mal pour moi (car elle vont finir), car c’est celui des deux qui a le plus d’intérêt qui va en souffrir. Plus tard, comme si j’étais passé en coulisse, je me suis trouvé dans le rôle de celui qui avait le moins d’intérêt des deux, j’ai alors compris comment les choses étaient vécues des deux côtés et il n’y a pas de doute à avoir, vous ressortirez perdant.


Un homme qui a connu une trahison amoureuse, ou qui a énormément de pression au travail par exemple va avoir besoin de temps avant de totalement se lâcher et se sentir réellement bien dans sa relation. Malheureusement, même si je sais que vous voudriez qu’il s’engage plus vite, ce n’est pas le cas mais cela ne signifie en rien qu’il ne le fera pas.
Il vit à 1 demie heure de route de chez moi et de ce fait je peux comprendre qu’il n’ait pas envie de revenir le soir alors que sa mère vit à 5 min de chez lui, où il préfère rester (chez sa mère). Mais voilà à force d’être compréhensive et d’être seule, ma patience atteint ses limites. Chaque fois que nous prévoyons de nous voir il a toujours un imprévu qui lui tombe dessus…
Voila Sa Fait maintenant un peu plus d’un an que je fréquente un homme de 33 ans j’en est 21. Mais il est indécis il ne veut pas se mettre en couple Pour le moment Il n’est pas prêt Il n’en as pas envie Et Sa Bien avant de me connaître. Mais par contre notre relation est comme celle d’un couple même tous c’est amis proche dise qu’on est un couple Et trouve que à 33ans Il devrai assumer d’être avec moi. On se Fait confiance Et Il ne voit pas d’autre fille a part moi. En plus de Sa Tous c amis pense quil à bcp de chance de m’avoir et trouve qu’il ne mérite pas quelqu’un comme moi… moi je le trouve Bien On sort ensemble on partage des activités on mange ensemble tous Les soir pratiquement On as Des rapport tous comme un couple Quand On sort en boite même devant c ami Il danse avec moi Il m’embrasse sur la bouche le reste du temps Quand il y a des amis chez lui On se Fait la bise. Je ne sais pas quoi faire pour le faire s’engager car Il Dit tenir aussi un peu à moi Mais qu’il est un peu perdu Il c pas trop. Part contre Il est un peu jaloux quand je reçoit Des message de garçons du Genre “Aller encore Tu reçoit Des message un mec encore !?” Je lui Dit Que C euh Qui me texte moi je m’en fou. quand je texte Pas pendant une ou deux jour Il me texte directe pour avoir de mes nouvelle. Il n’est jamais tomber amoureux de quelqu’un je ne sais pas quoi faire pour le faire changer d’avis et faire en sorte qu’il soit prêt à s’engager.
Ça fait presque deux ans qu’on est plus ensemble et on ne s’est jamais aussi bien entendus. Il y a toujours une bière pour lui dans mon frigo et quelques produits végétariens pour moi dans le sien. On a le même cercle socio-culturel (où on s’est rencontrés), on est inscrits dans la même association de médiévistes, on partage des activités créatives, on va au ciné, à des festivals, voir des expo, on fais des soirées, il a été mon modèle pour un des costumes que j’ai dû réaliser dans ma formation… Exactement comme n’importe quels meilleurs amis.
Les lesbiennes ne seraient-elles finalement pas victimes d’une double peine ? Celle d’être une femme dans un monde majoritairement dominé par les hommes et celle d’être homosexuelle dans une société hétérocentrée. L’homosexualité féminine reste aujourd’hui souvent fantasmée : les lesbiennes sont doublement sexualisées. Parce qu’elles sont des femmes qui couchent avec des femmes. Celles-ci sont encore trop souvent montrées comme des objets sexuels au service des hommes, à défaut d’être prises au sérieux.
Je te suggère non pas de tomber dans un silence mais plutôt d’appliquer le fuis moi je te suis. L’idée est de prendre de la distance et de souffler le chaud et le froid afin de le déstabiliser. Pour aller plus loin et le pousser à s’engager, je t’encourage à suivre ma formation séduire un homme et le pousser à s’engager que tu trouveras ici dans ma boutique : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/attirer-un-homme/
Pour une mystérieuse raison, la première réaction face à une relation qui s'annonce bancale est rarement de s'en délester. Au contraire, on aurait plutôt tendance à lui trouver toutes les excuses imaginables (parce que oui, s'il a vraiment eu beaucoup de boulot, c'est normal qu'il ait mis deux jours à répondre à mon texto). Halte à la perte de temps et d'énergie : les choses sont bien plus simples que vous ne l'imaginez. Soit il/elle veut, soit il/elle veut pas. Et il existe des signes irréfragables qui prouvent que votre conquête ne compte pas s'engager.
Je laissai donc ma femme et mes enfants et partis me promener sur la colline avec mon chien. (...) Je marchais depuis plus d'une heure, quand je ressentis tout à coup la merveilleuse sensation d'être au paradis. J'éprouvais un profond sentiment de paix, de joie et une intense sérénité, accompagné d'une sensation d'être enveloppé dans un halo de lumière, qui me traversait le corps. »
Pour le moment j’ai l’impression qu’il n’est pas plus investi que ça, sans pour autant être distant. De mon côté j’ai peur de me réinvestir dans une relation “plan cul”, ce qui me rend un peu parano et me fait aussi rester sur la défensive. J’aimerais lui proposer des activités à 2 pour éviter d’être “la fille avec qui il finit en fin de soirée” mais j’ai peur de paraître trop entreprenante, trop romantique…
Maintenant il m’ignore, il ne m’envoie pas de messages, il trouve le temps trop long avec moi, il n’a pas de temps pour qu’on se voit et n’aime pas le fait que je lui dise je t’aime tous les jours. Soit disant qu’il ne veut pas d’une copine qui le lui rappelle tous les jours. Alors que ça fait plusieurs années que je le fais et il ne me l’a jamais dit. J’ai peur de le perdre et je ne sais plus trop comment réagir.

Il arrive aussi de regarder quelqu’un d’autre lorsque l’on sent que son couple va mal, qu’une mésentente s’installe alors que l’on aime toujours son ou sa partenaire. Ceci provient du besoin de se rassurer : chacun a besoin de savoir qu’il peut toujours séduire, avoir un « pouvoir » mystérieux sur quelqu’un d’autre, car cela rassure, permet de se dire que l’on est encore capable de procurer un certain plaisir et entretient ainsi l’estime que l’on a de nous-même.


Montrez qu'il gagnerait à s'engager à vous. Si vous voulez qu'il s'engage avec vous, vous devez lui montrer que vous êtes une personne avec laquelle il aimerait effectivement aller plus loin. Avant qu'il « fasse le plongeon », il a besoin de savoir que vous êtes une personne amusante, positive, intéressante et passionnante, qui constituerait une excellente partenaire pour lui. Voici comment procéder :
Il m’a donc accueillie chez ses parents absents pour le week-end. Il m’a fait visiter sa maison et m’a fait découvrir “son monde”. Il a fait les choses bien car pour nos “retrouvailles”, il a créé une ambiance agréable en cherchant à tamiser la lumière et en nous mettant une musique douce. Nous avons passé un très bon moment et, s’est-il “lâché” ou détendu, il m’a embrassée. Il s’est levé tôt et est allé nous acheter des croissants pour le petit déjeuner. Il m’a préparé mon thé ;).
J’ai bien peur m’être foutue dans le pétrin même que je voulais éviter à tout prix. Je vois un homme régulièrement, mais peu (une fois par semaine depuis un ou deux mois). C’est la 2e fois qu’il apparait dans ma vie et que je m’attache à lui sans qu’il y ait de son bord un sentiment de réciprocité. En gros, il ne me voit pas comme ça. Il n’y a pas d’étincelles pour lui.
Évidemment, la confiance est aussi indispensable à la bonne santé d’une relation puisqu’elle ne fera qu’amorcer les conflits et vous faire vivre dans la peur si elle venait à faire défaut. Finalement, respecter les différences de chacun, être flexible et accepter que l’autre fasse les choses à sa manière peut éviter bien des désaccords. Apportez-vous mutuellement tout le soutien que vous méritez!
J’ai rencontré un homme il y as peu. Au début il était très emballé, un peu trop d’ailleurs . Il m envoyait 350messages dans la journée, voulait me voir tout le temps… Parlait d’avoir trouvé une Perle rare ect… C’était limite oppressant et flippant mais je le lui faisait comprendre en ne répondant pas directement à ses messages dans la journée et en reportant nos rdv à quand j’en avais envi, et en lui rappelant que j’étais loin d’être parfaite …
Pour ma part je crois que face au silence il faut savoir rester "chez soi", quitte à suspendre la relation. Peut-être en tendant des perches au mutique, si l'on s'en sent les capacités. Plus sûrement en entrant soi-même dans le silence pour se préserver de la douleur ressentie. Car c'est une épreuve qui peut être douloureuse que d'être confronté à un refus de communication dans une relation affective. C'est une petite mort, une absence de l'autre, un vide dans la relation. Je crois qu'il faut absolument éviter que ce soit un mode de "communication" qui deviendrait enjeu de pouvoir. Celui qui connaît le pouvoir du silence sur l'autre pourra être tenté de s'en servir sans même en avoir conscience...
Il est important d’être détendue, de relâcher son corps (tout en contractant son vagin) pour ressentir pleinement l’orgasme. Souvent la respiration s’emballe et la jouissance reste superflue. Pour que cette dernière soit plus profonde, il faut aller la chercher loin dans vos entrailles. Préférez donc d’amples souffles aux petits halètements, ou bien variez les deux.
"Tout ce que l'on appelle amour - Avidité et amour : quelle différence dans les sentiments qui nous saississent à chacun de ces mots ! (...) Notre amour du prochain - n'est-il pas un désir impérieux de nouvelle propriété ? Nous nous lassons peu à peu de ce que nous possédons depuis longtemps en toute sécurité, et nous nous mettons à étendre de nouveau les mains ; même le plus beau paysage où nous vivons depuis trois mois n'est plus certain de notre amour, et c'est un rivage lointain qui excite notre avidité. L'objet de la possession s'amoindrit généralement par le fait qu'il est possédé. Le plaisir que nous prenons à nous-mêmes veut se maintenir en transformant en nous-mêmes quelque chose de toujours nouveau - c'est là ce que l'on appelle posséder. Se lasser d'une possession, c'est se lasser de soi-même (...). C'est l'amour sexuel qui se révèle de la façon la plus claire comme désir de propriété : celui qui aime veut posséder, à lui tout seul, la personne qu'il désire, il veut avoir un pouvoir absolu tant sur son âme que sur son corps, il veut être aimé seul et habiter l'autre âme, y dominer comme ce qu'il y a de plus élevé et de plus admirable. Si l'on considère que cela ne signifie pas autre chose que d'exclure le monde entier d'un bien précieux, d'un bonheur et d'une jouissance (...) ; si l'on considère enfin que, pour celui qui aime, tout le reste du monde semble indifférent, pâle, sans valeur qu'il est prêt à tous les sacrifices, à provoquer partout le désordre, à brader tous les intérêts : on s'étonnera que cette sauvage avidité ait été glorifiée et divinisée"
Je suis amoureuse d’un garçon depuis très longtemps et j’ai enfin réussi à lui parler. On se parle depuis un petit plus d’un mois, et on s’est vu 3 fois. Mais il ne s’est rien passé, nous avons toujours des discussions banales en vrai alors que nous parlons de choses plus personnel par message. Il sait très bien qu’il m’intéresse et il m’a deja dis qu’il m’aimait bien mais il ne sait pas si il veut se mettre avec moi, je ne sais pas quoi faire

Mais a chaque fois que je veux essayer un truc pour fonder autre chose et avoir notre histoire a nous il reparle de sè qu’il a vecu avec son ex.il ne veu pas se marié ni s’engager.jetais moi meme enceinte lors de notre rencontre je lui dit que nous formerions un foyer que jame suis prete a accepter sa fille mais il me dit qu’il a vecu cette histoire trop de fois et qu’il a peur que je profite de lui encore comme les précédentes et qu’un jour je décide de ramener mon fils a son père biologique.

« Nous sommes proches toutes les deux car cette relation a été importante pour chacune. Nous avons une relation complice, avec beaucoup d’humour et nous reparlons de temps en temps de notre relation passée mais sans arrière-pensée. Il y aura toujours une attirance car c’est ce qui nous a réunies à la base, mais il ne se passera plus rien. C’est une histoire terminée, nous avons avancé chacune de notre côté et nous serons toujours là l’une pour l’autre, pour parler de tout, de rien, de nos soucis, nos couples… »
Mais quel conseil donnerais tu si, au début de la relation le gars fait le pas d appeler, d envoyer des msgs, prendre des nouvelles et à partir du moment où la fille part en vacances, plus rien. Il repond brièvement à ses msgs sans demander de nouvelles. Du coup, la fille ne donne pas de nouvelles pr le faire réagir ms rien ne se passe. Que faire? Comment réagir au retour de vacances?

Et je lui demander quand il pouvais il ma donner des date mais suite a sa il ma pas appeller. Apres que sa sois moi qui prenne des distance . Je les apeller 2 fois en racrochons pour qu il me rapelle il ma pas rappeller. Ensuite je les rappeller 5 eure apres en racrochons il a rappelé il ma en est pas rester longtemps a parler au telephone il ma dit directement qu il me rappellerai dans 30 minute il ne la pas fais. En plus c etait férié c etait un lundi 30 avril 2015 . C etait son anniversaire je lui est feter en lui envoyons par messagerie. Et lui par contre a oubler je crois mon anniversaire. Je l aime toujour malgres cette histoire. Je me prepare a fixer un entre rendez vous a lui annoncer pour quand puisse se voir. Avec cette histoire je suis un peu perdu je sais pas quoi faire.


Je me suis lassé quand je me suis rendu compte que je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait. Toujours moi pour proposer des restos, des sorties, pour entretenir la flamme du début…elle ce n’était pas son pb…avec le recul quand je vois tous mes amis qui traitent les femmes comme des serpillières et toutes ces femmes qui les suivent je me dis…ça doit être ça l’amour.
J'ai eu la chance de les rencontrer et d'être en contact avec plusieurs personnes ces dernières années et elles sont littéralement DE LOIN LES MEILLEURES que j'ai JAMAIS RENCONTRÉES, dans leur domaine d'expertise, c'est à dire les rencontres et les relations. Vous en reconnaitrez peut-être certains quand vous les rencontrerez. Il y a parmi eux des conférenciers de grande renommée et des écrivains, des scientifiques reconnus et des psychologues. Mais ils ont tous une chose en commun...
Mon problème : j’ai du mal avec la vie au jour le jour si je ne vois pas de stabilité se profiler. J’ai lu le commentaire d’une lectrice plus haut (désolée je ne le retrouve pas, c’était dans les premiers si elle se reconnaît ;-) ) avec laquelle tu as échangé sur le parcours et non la finalité de l’engagement : je suis d’accord sur le principe, ma finalité n’est pas la bague au doigt, mais la construction d’une relation et d’un engagement spirituel et matériel au jour le jour. Malheureusement, j’ai besoin d’être rassurée sur le futur pour bien vivre mon présent, et ça, je ne sais pas comment le tourner pour le faire comprendre à mon copain, sans qu’il ait l’impression d’avoir des obligations de mariage avec moi..
Si déjà, chaque partenaire disait les choses qu'il ressent au lieu de les enfouir ça serait mieux. Il est évident que si votre compagnon, par exemple, lors d'un diner vous parle mal et que ça vous blesse et que vous ne dites rien, c'est votre responsabilité. Par le non-dit vous lui avez fait comprendre qu'il peut agir de la sorte, que ça ne vous pose aucun problème.

Un homme aura donc plus de mal à se confier, à communiquer car il se doit de cacher ses émotions. Bien évidemment, il y a des exceptions. Certains hommes n’ont aucun mal à dire ce qu’ils ressentent ils en disent parfois même un peu trop ce qui paradoxalement peut avoir tendance à faire fuir les femmes ! Il est clair que les relations hommes femmes ne sont pas simples mais il est possible de nettement les améliorer et la première étape passe par la communication.
Il est temps d’apprendre à voir les choses d’une manière complètement différente... ce qui va vous faire devenir presque ATTIRANTE COMME UN AIMANT pour les hommes, et pour plus qu’une simple passade. Vraiment. Vos émotions et votre capacité à créer un lien et la force que vous possédez pour ce lien représentent votre « arsenal déjà ancré » en vous. Tout ce qu’il vous reste à faire est de commencer immédiatement à l’utiliser...

et le silence installé pour rompre la relation ( celui que vous évoquez em fin de texte)?? Comment désamorcer?? c'est un silence = refus de s'exprimer parce que l'autre ne parvient pas - plus- a 'écouter' ce qui est exprimé, ceci parce que cette demande d'être 'écouter' est une demande 'd'approuver' des atitudes de dépendances de tous types. Réponse finale = silence + refus de rencontrer un professionnel, + enlisement dans la/les dependances, sorte de 'mort' (par exemple rester toute la journée dans la pénombre en regardant des series TV ou en faisant des paciences). Accepter le silence de l'autre, combien de temps? Servir de punching-ball ou dire 'oui tu as raison' à des discours de dépendance ne me parait pas sain. Y-a-t-il encore une issue a deux?
Bonsoir, ca fais 9 mois que je suis avec mon copain il est actuellement en vacances en Tunisie avec un ami à lui et il m’envoie vraiment pas de message sauf le soir quand je lui dis bonne nuit il me Repond juste mais ne m’envoie rien de lui meme alors qu’au debut on s’écrivait tout le temps donc je suis vraiment démoraliser j’ai peur qu’il m’oublie à force de trop s’amuser là-bas et de plus penser à moi..
Je sais que cela n’est pas foncièrement honnête, et que ça n’aide en rien la visibilité des lesbiennes dans notre société, mais je suis tétanisée à l’idée que ça se sache. Peur que leur regard change sur moi. Peur d’être réduite à mon orientation sexuelle. Au tout début de ma carrière professionnelle, j’ai connu des patrons ouvertement homophobes, qui me racontaient lors de la pause clope leur dimanche à la manif pour tous. Je mourrais d’envie de tout leur dire, de claquer la porte et de ne jamais revenir. Mais j’ai malheureusement un loyer à payer, et pas assez de courage pour tout quitter du jour au lendemain. Cela me pèse au quotidien car, généralement, j’apprécie mes collègues et je n’aime pas leur mentir de cette façon. Je suis contrainte de rester dans des rapports très superficiels avec eux, et ne m’épanche jamais trop sur ma vie personnelle.
Pour que votre homme accepte de s’engager, vous devez être sûre de vous. Commencez par faire une check-list des raisons qui vous incite à officialiser votre relation. Elles doivent être évidentes. Le pousser à s’engager seulement parce que vous êtes ensemble depuis des années n’est pas un bon argument. En amour, la logique n’existe pas.  Si vous voulez passer à cette nouvelle étape par le  simple désir de ressembler aux autres couples, c’est aussi une erreur. Chaque relation diffère et certains amoureux ont tendance à progresser rapidement. Il faut également exclure de vos arguments les avis de vos proches ou de vos amis. Ils n’ont pas à décider à votre place.

On s’est encore revu jeudi passé, mais, depuis, plus de nouvelles… Je lui ai parlé dimanche soir sur FB, je lui ai envoyé un sms, mais pas la moindre réponse. Je suis vraiment déçue, je savais bien que notre histoire ne durerait pas, mais j’avais quand même un peu d’espoir et, surtout, je ne pensais pas qu’il se conduirait comme ça, qu’il mettrait fin à ce qu’on vivait comme un lâche en m’ignorant complétement.
– dans la méthode Spike: optimisation de soi, de son potentiel de séduction en général, développement d’attitudes séduisantes. Avantage; optimisation de son attitude. Inconvénient: être séduisant est une chose, avoir le contrôle d’une interaction de l’approche jusqu’au pieu avec une femme en est une autre. On confond trop à mon goût drague et séduction. Qu’en pensez-vous.
J’étais avec un mec pendant trois ans, on a eu une relation amoureuse agréable, on était complice, très même… Il m’aimait je l’aimais aussiiiii moi je ss traductrice, lui ingénieur en informatique, qui possède une petite entreprise… On connaît sa famille… Au début de notre relation il n’avait pas recommencé encore à prendre des projets.il avait des problèmes dès le début de notre relation, c’est normal.. moi je ss très calme et très très patiente, lui, il s’énerve rapidement mais il a un bon coeur.. Il a eu bcp d relation passagères, deux relation sérieuse qui nont pas marché et moi Lol

Mais après quelques temps les choses ont commencé à changer. On se voyait plus tout les jours, et parler très peu. Il a commencer à s’énerver facilement et était prêt pour une dispute ou carrément plus me parler. Et je venais toujours a m’excuser même si je n’ai pas tord. Je me disais que ce peut-être parce qu’il avait trop des problèmes et puis son déménagement aussii. Mais depuis trois semaines déjà on s’est pas revues et ” salut, bonne journée ” était tout ce qu’on savait nous dire. j’en ai parler avec une amie et ma conseiller de parler avec lui et voir ce qui ne marché plus. Alors, je l’ai invité chez moi, il a trouvé tout pleins d’excuses mais a fini par venir. Je voulais qu’on parle mais lui n’a fait que m’écouter. Tout ce qu’il a su me dire est que je faisais fausse route, qu’il m’évite pas et m’a fait comprendre qu’il tenait toujours à notre histoire et à moi aussi. Le lendemain il s’est quand même montré affectueux. Mais après rien a changer au contraire ce devenu pire parce qu’on parle même plus et nous nous voyons pas. Il est toujours distant avec moi mais traine tout les soirs presque avec ses potes. C qui m’effraie ce qu’il ne m’a jamais dit qu’il m’aimait ou qu’il m’aime tout simplement. ce le genre des personnes qui parle pas vraiment de leurs sentiments. au début ça me déranger pas et ça fait pas longtemps qu’on est en couple non plus ( 5 mois ). Cette histoire dure depuis 2mois et 3semaines et ce atroce. Ça me rend tellement triste que hier la nuit j’ai versé quelques larmes pour la première fois chose qui m’est jamais arrivé avant.
Nous allons passer des moments cruciaux ensemble à apprendre comment vous pouvez passer d’une étape à l’autre, que vous veniez juste de rencontrer un homme génial, ou que vous sortiez avec quelqu’un et êtes restés dans la phase « désinvolte » et vous aimeriez que les choses progressent, vous aimeriez être plus proches et créer un lien plus solide qui va durer...

Je reprends suite à tes réponses, je sais plus ou (j’ai tellement écrit de partout je retrouve plus!) tu me disais qu’on était peut être pas sur la même longueur d’onde en gros que pour moi il sera prioritaire (c’est le cas) et que lui il serait plus dans le « je fréquente… » Dernièrement cela semble continuer à avancer il m’a proposé semaine dernière d’aller à une fête foraine dimanche soir pour retrouver 2 potes à lui (que je connais) et passer un peu la soirée là bas, moi ravie bien sûr (je lui dit quand je suis contente de ses agissements); lui 2 ou 3 fois dans la semaine il m’a envoyé des messages qu’il languissait dimanche (très bon signe non ?) et dimanche on a passé une bonne soirée malgré un temps pourri. Sur la route il me parlait « on ira 1 journée à la mer cet été si tu veux comme on a pas pu le faire l’année dernière », puis « mi aout je travaille dans tel ville on pourrait y passer la journée et ensuite on va à la fête foraine ou je bosse », bref cela fait assez plaisir quand même, je voudrais ton avis du coup cela veut bien dire qu’il se projette avec moi, est ce de l’investissement sur la relation ça ou non ? ce qui est juste difficile avec lui c’est qu’on se voit qu’1 fois/semaine à cause de son boulot donc c’est dur pour moi mais sinon la relation se passe très bien quand même!
Combien de fois vous êtes-vous retrouvée à un endroit où vous avez vu un homme génial, mais vous n’avez jamais eu l’occasion de vous rapprocher de lui ? Mais auriez-vous voulu aimé le faire ? Voici un secret subtil sur VOTRE POSTURE (vous avez raison... c’est vraiment aussi simple que cela) qui va instantanément provoquer l’attention des hommes et faire qu’ils vous abordent – pour les bonnes raisons.
je suis du genre tres jalouse et possessive et cela est toujours l’objet de nos disputes.il est ami avec beaucoup de fille et ca m’enerve trop.ses ex et tout me fatigue.il n’est pas du genre romantique et j’ai besoin qu’il me montre beaucoup plus d’attention.a chaque que je lui parle de ca on se dispute.il ne s’inquiete jamais pour moi et ca me ronge.je suis sure qu’il n’aime que moi mais je ne sais plus quoi faire pour attirer son attenton vers moi et vaincre ma jalousie exessive.

Donnez-lui plus de temps. Demandez-vous si votre homme a une bonne raison de ne pas s'engager. Peut-être avez-vous passé de très bons moments ensemble, mais qu'il n'est pas encore remis d'avoir dû mettre fin à sa précédente relation de huit ans et qu’il ne possède pas les ressources émotionnelles suffisantes pour vous donner ce que vous voulez pour le moment. Peut-être qu'il est au milieu d'un changement de carrière majeur, se sent nerveux et peu sûr de lui à ce sujet, et qu’il n’a pas la tête à penser à s’engager pour le moment.


©2001-2018 Flow Media, LLC 427 N Tatnall Street, Ste. 86247 Wilmington, DE 19801 USA, CHKH Tous droits réservés. « Attrapez et Gardez un Homme » et « Christian Carter » sont des marques déposées exploitées par Flow Media, LLC. En accédant à ce site, vous acceptez nos conditions générales. En rentrant votre adresse email vous demandez et acceptez également de souscrire à notre newsletter gratuite par email. Vous devez être âgé d’au moins 18 ans pour accéder à ce site. Vous pouvez lire notre Déclaration de confidentialité FTC. Pour contacter le support technique, veuillez cliquer sur le lien Nous Contacter ci-dessus.
Après 3 mois de réflexions et voyant que je ne pouvais pas rester sur une dispute de rupture sans avoir eu explications. Ne pouvant pas faire ce deuil, je l'ai recontacté nous nous sommes revus. Et de nouveau l'alchimie à opéré. Nous avons abordé la dispute et nous sommes expliqués sur nos attentes. Nous savons que nous nous plaisons. La distance qui nous sépare (1h de route) l'inquiétais mais il à fait le pas de vouloir revenir avec moi. 3 semaines géniales et aujourd'hui le stress des examens le bouffe, 48heures sans aucunes nouvelles de sa part. Un week-end sans ce voir à cause de son mémoire (ce que j'admet).

Et enfin le fait de choisir d’avoir de l’amour pour l’autre au début j’étais dubitatif en lisant cette phrase car choisir d’avoir de l’amour pour quelqu’un c’est un peu comme contrôler ses sentiments, est ce vraiment possible ? Mais posé dans la continuité de ta notion de travail cela prend tout son sens, en fait au final nous sommes sur la même longueur d’ondes simplement ton « choix » semble être une étape intermédiaire alors que me poser la question de ce choix ne me viendrait jamais à l’idée, ce serait une évidence.
×