Il est important d’être détendue, de relâcher son corps (tout en contractant son vagin) pour ressentir pleinement l’orgasme. Souvent la respiration s’emballe et la jouissance reste superflue. Pour que cette dernière soit plus profonde, il faut aller la chercher loin dans vos entrailles. Préférez donc d’amples souffles aux petits halètements, ou bien variez les deux.
La deuxième chose c'est que, quelle que soit la façon dont est vécu ce repli, celui qui y assiste est confronté à sa propre douleur, en se voyant à la fois impuissant et déstabilisé. Je crois qu'il est extrêmement difficile de rester en apparence imperturbable, stable, disponible, alors qu'on est soi-même affecté. Vous exprimez ici avec beaucoup d'empathie et de compréhension ce que d'autres ont clamé avec une grande colère dans d'autres commentaires, sur ce fil ou d'autres autour du même thème. Les réactions diffèrent mais ce qui apparaît avec constance c'est la souffrance du témoin impuissant, qui n'a parfois pas d'autre issue que "sauver sa peau" en se mettant à distance du mal-être. Et chaque "rémission", chaque retour aux conditions heureuses d'une belle entente, fait croire que le pire est passé. Mais qui peut en être sûr ?
voilà, je suis un peu perdue par rapport à mon ex: on est sorti ensemble pendant 4 mois, c’était de plus en plus intense mais au moment de passer de façon implicite de la phase de « bien être » à celle d’ « attachement », monsieur a pris peur à l’idée d’être trop dépendant et a stoppé notre relation. Il en pleurait presque et m’a parallèlement déclaré que j’ étais la meilleure chose qui lui soit arrivé ces dernières années et qu’il n’était qu’un lâche… Il avait l’air vraiment perdu, lui qui voulait pourtant une relation stable (c’est ce qu’il m’a dit)… Bref ça s’est passé il y a un mois, j’ai limité les contacts ces derniers temps et j’hésite à essayer de le revoir même s’il me manque terriblement! Peut-il calmer son angoisse avec le temps? Je sais que si on se revoit on va sans doute craquer et de nouveau s’embrasser tout ça… (c’est ce qui est arrivé deux jours après notre rupture) mais est-ce une si bonne chose? Je n’ai pas envie de souffrir à nouveau dans quelques mois pour les mêmes raisons! Voilà voilà, que dois je faire, fuir, tenter ma chance? J’ai peur de blesser encore plus mon ego…
Un homme aura donc plus de mal à se confier, à communiquer car il se doit de cacher ses émotions. Bien évidemment, il y a des exceptions. Certains hommes n’ont aucun mal à dire ce qu’ils ressentent ils en disent parfois même un peu trop ce qui paradoxalement peut avoir tendance à faire fuir les femmes ! Il est clair que les relations hommes femmes ne sont pas simples mais il est possible de nettement les améliorer et la première étape passe par la communication.
Je ne sais pas quel comportement adopter.. Je veux pas être lourde, peser un poid de plus. Mais son silence est pour moi comme du mépris. Je le vie très mal. Avant j'aurais eu tendance à l'incendier de messages. Alors j'ai décidé d'être plus tolérante et de maintenir un silence qui lui est peur être nécessaire. J'ai tellement peur qu'il me manipule

votre article et les divers commentaires me renvoient bien entendu à ma propre histoire. j’ai une relation avec un homme qui vit à 800 kms de chez moi. Nous nous sommes rencontrés sur internet il y a plus d’un an et depuis il n’est pas passé un seul jour sans que nous nous appelions matin et soir, de nombreux sms ponctuent nos journées … Nous nous aimons beaucoup et sommes en accord parfait sur presque tout, nous nous apprécions vraiment l’un l’autre. Pourtant nous ne sommes pas heureux, le manque devient omniprésent et pour ma part j’ai de plus en plus de mal à supporter cette absence.Nous ne nous voyons pas souvent, non seulement les déplacements sont coûteux (il habite en Corse donc c’est bateaux ou avion) il doit travailler beaucoup pour assurer son avenir car il a tout perdu mais en plus sa situation personnelle est très compliquée : vie familiale houleuse en « cohabitation obligée  » avec sa femme car sa vie professionnelle redémarre à « 0 » et il n’a pas les moyens d’assumer une séparation. Je sais qu’il est sincère et n’éprouve plus rien pour elle néanmoins elle existe et est un frein sérieux à notre Relation. Mes pensées sont à la fois pleines de doutes, j’ai souvent envie de tout arrêter par peur de souffrir plus car je ne sais pas quand il pourra sortir de cette situation qui semble inextricable et en même temps j’en suis incapable tellement il me plait et tellement je serais persuadée de ne pas avoir eu le courage de l’attendre. Je ne sais plus vraiment ou j’en suis…perdue je ne sais plus me laisser guider par mon cœur, mon instinct… Lui de son côté m’affirme qu’il tient beaucoup à moi, mais étant dans une démarche de « survie » il ne sait pas ce qu’il pourra m’offrir par la suite et ne se sent donc pas le droit de me promettre…J’ai 63 ans et lui 60 ans. Que faire ?

Ce sentiment océanique a été décrit par de nombreux mystiques qui ont fait des expériences similaires, qu'elles soient religieuse ou profanes. Mais c'est à la religiosité indienne que le sentiment océanique est souvent assimilé. R. Rolland s'intéressait d'ailleurs beaucoup à la mystique indienne. L'Inde a exercé une fascination sur bon nombre d'Occidentaux, séduits par sa spiritualité. Avec la vogue New Age, beaucoup vont partir en Inde pour espérer y faire l'expérience - pratique mystique et drogue aidant - de ce sentiment océanique.
Et pourtant, c’est la pire erreur que vous pourriez commettre, celle de ne pas contrôler vos émotions et de tomber en dépendance affective face à un homme en pleine incertitude sur la suite à donner à sa vie sentimentale et plus particulièrement à votre histoire commune. En général vous avez tendance à vous énerver ou à chercher ce qui ne va pas chez vous. Pourtant le problème est ailleurs, vous ne pourrez jamais le faire changer d’avis si vous vous y prenez comme vous l’avez toujours fait.

Il existe de nombreuses possibilités qui expliquent l’indécision de la gent masculine, mais les deux principales entendues en coaching sont “J’ai trop souvent souffert dans mon passé amoureux et je ne suis pas prêt à m’engager” sous-entendu son passé sentimental l’empêche aujourd’hui de prendre une bonne décision. La deuxième phrase est “Je ne sais pas ce que je veux” mais par contre c’est le champion pour vous envoyer des sms plein de jalousie quand vous êtes en compagnie d’un ami. Pourtant, il ne vous accordera pas la possibilité d’être en couple.
Malgré qu il n a pas l air d être un coureur, c est un homme qui n a jamais plus voulu revivre avec une femme. En ce qui me concerne, je suis mère d une petite fille de 11 ans, indépendante avec une bonne situation. Je ne cours pas les hommes pour ce qu ils peuvent m apporter matériellement que du contraire. Mon ex était jaloux, possesif, limite manipulateur narcissique. Aujourd’hui je recherche la paix et la liberté. Mon copain est très à l écoute, calme et très psychologue. Nous pouvons parler de tt les sujets sans s énerver et c est merveilleux après tt ce que j ai vécu, une vrai bouffé d oxygène ! Vous me demanderez ms quel est le soucis ? J ai beaucoup de mal à cerner cet homme et ses intentions et je voudrai savoir si je ne me trompe pas sur le personnage et si il ne veut juste passer du temps avec une jolie fille plus jeune parce que cela flatte son égaux. Il est introverti donc compliqué de savoir réellement ce qu il ressent . A nos débuts Il était très enjoué, un vrai gosse. Il m a très vite présenté son père, membres du groupe… ms maintenant c est plus trop ça. Moi par contre c est l inverse, d ailleur je viens à peine de lui présenter ma fille et mes parents. Pour moi ça a de l importance et je ne voulais pas aller trop vite par peur de souffrir. Nous avons des caractères opposé ms qui se complète assez, introverti et pas moi, il adore mon côté direct et franc… Aujourd’hui je voudrai qu il s engage un peu plus, je ne désire pas l épouser ms avoir des projets communs et surtout savoir s il m aime vraiment ! Il ne fait pas de belles promesses en me promettant mont et merveille, c est déjà ça ! Il est cru, un peu trop réaliste ce qui est plutôt tranchant et blessant, parfois. C est vrai que personne ne sait de quoi demain est fais ms préciser que cela peu durer ou pas n est pas nécessaire de preciser ds une conversation qd on ressent des sentiments forts. Ca me blesse comme si ça ne compte pas vraiment pour lui et qu après moi une autre suivra. A l inverse ce qui est déroutant, il accepte tt mes propositions, rencontrer mes parents, amis, sorties…. je sais qu il n accorde que peu d importance à certaines de mes demandes ms il le fait pour me faire plaisir. Le temps passe et la complicité est plus présente ms aucune envie de plus de sa part et pas de vrai déclaration sur ses sentiments. C est un hommes merveilleux, avec bcp de qualités. Je ne veux pas le perdre ms ne veux pas m engager dans une relation stérile, non plus. A part mon ex mari, je n ai connu qu un seul homme avant et il y a bien longtemps. Mon expérience sur les hommes est très limitée surtout avec les hommes qui ont bcp plus d expérience que moi. Comment sait on si un homme nous aime vraiment et un homme peut il nous aimé sans engagements ? Il dit que j accorde trop d importance aux mots et que je devrai plutôt ressentir les choses. Autres difficultés ns n avons pas la même langue maternelle et c est parfois compliqué de vraiment comprendre le sens qu il veut donner . Enfin voilà, J espère que vs pouvez m aider.
Les voix du dogme m'ont éloigné de Dieu, car le dogme n'a aucun sens, dans ses traductions, et si l'état de conscience qui devrait permettre d'en comprendre le sens n'est pas. Ce n'est pas quelque chose de sacralisé mais un itinéraire pour aller d'un point à un autre, et il y a plein d'itinéraires différents. Les religions ne m'ont jamais fait croire en D.ieu.
Salut moi c’est la même histoire qui arrive mais je suis un homme et c’est ma copine qui agis comme cela, elle ne réalise pas qu’il faut s’investir dans un couple, je le vois dans l’attitude qu’elle a envers moi dans la communication, le partage, l’échange, la réciprocité où la complicité est dûr à recevoir. Elle a de la difficulté à se donner, elle le fait mais souvent après que je lui en est parlé et apre`s woup elle repart, mais le pire c’est que je sais qu’elle agis de façon inconsciente puisque c’est toujours comme ça qu’elle a agis avec les autres au par avant, Et étant donné qu’elle est en voyage on dirait qu’elle se sent libre alors elle ne rescent pas se besoin de l’investissement bien qu’elle le désir (il y a comme un manque de velonté inconscient), elle procrastine. Je vois qu’elle est encore dans la phase adolescente ou on ne fait que s’amuser sans voir les responsabilités ou l’investissement qui devrait avoir dans un couple, ou tout simplement c’est quoi un couple. Un genre de manque de maturité (sans dire qu’elle n’est pas mature au contraire) dans la relation c’est comme si même adulte elle n’est pas encore devenue une femme. et étant une personne jalouse bien qu’elle travail fort sur ce côté, je vois qu’elle manipule, mais la connaissant je sais que c’est inconscient et dû à un manque de confiance en elle et le fait de ne savoir jamais investit dans une relation qui fait en sorte qu’elle ne s’investit pas volontairement tout en cherchant a me garder , Je vois qu’elle est sincère (vraiment) quand elle dit qu’elle est bien et qu’elle veut vivre avec moi, mais c’est comme dans l’article, quand je lui en parle elle le fait pour ne pas me décevoir et après elle repart à ces trucs comme si j’étais plutôt un ami qu’un copin. C’est une forme de manipulation (mais inconsciente, et non méchante, seulement pour fuir et par habitude et au manque de confiance en elle). Merci beaucoup du texte c’est intéressant, car je vois que il y a des généralité de l’homme et la femme, mais les 2 font pas mal les mêmes choses aussi même selon la différence du sexe. Dans tout cela je vois que je dois être patient et agir de façon rationnel pour quelques temps.
Salut moi c’est la même histoire qui arrive mais je suis un homme et c’est ma copine qui agis comme cela, elle ne réalise pas qu’il faut s’investir dans un couple, je le vois dans l’attitude qu’elle a envers moi dans la communication, le partage, l’échange, la réciprocité où la complicité est dûr à recevoir. Elle a de la difficulté à se donner, elle le fait mais souvent après que je lui en est parlé et apre`s woup elle repart, mais le pire c’est que je sais qu’elle agis de façon inconsciente puisque c’est toujours comme ça qu’elle a agis avec les autres au par avant, Et étant donné qu’elle est en voyage on dirait qu’elle se sent libre alors elle ne rescent pas se besoin de l’investissement bien qu’elle le désir (il y a comme un manque de velonté inconscient), elle procrastine. Je vois qu’elle est encore dans la phase adolescente ou on ne fait que s’amuser sans voir les responsabilités ou l’investissement qui devrait avoir dans un couple, ou tout simplement c’est quoi un couple. Un genre de manque de maturité (sans dire qu’elle n’est pas mature au contraire) dans la relation c’est comme si même adulte elle n’est pas encore devenue une femme. et étant une personne jalouse bien qu’elle travail fort sur ce côté, je vois qu’elle manipule, mais la connaissant je sais que c’est inconscient et dû à un manque de confiance en elle et le fait de ne savoir jamais investit dans une relation qui fait en sorte qu’elle ne s’investit pas volontairement tout en cherchant a me garder , Je vois qu’elle est sincère (vraiment) quand elle dit qu’elle est bien et qu’elle veut vivre avec moi, mais c’est comme dans l’article, quand je lui en parle elle le fait pour ne pas me décevoir et après elle repart à ces trucs comme si j’étais plutôt un ami qu’un copin. C’est une forme de manipulation (mais inconsciente, et non méchante, seulement pour fuir et par habitude et au manque de confiance en elle). Merci beaucoup du texte c’est intéressant, car je vois que il y a des généralité de l’homme et la femme, mais les 2 font pas mal les mêmes choses aussi même selon la différence du sexe. Dans tout cela je vois que je dois être patient et agir de façon rationnel pour quelques temps.
 La vie à deux est complexe, elle est perçue par certains hommes comme un véritable challenge. En ce sens, les challengers sont frileux car nombre de ceux qui s’y sont frottés, ont compris qu’il était parfois plus simple de courir un marathon. Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas leur compagne, mais bel et bien qu’ils ont justement peur de briser l’existant en permettant une évolution de leur relation. Il est essentiel de respecter ce choix de ne pas s’engager tout en apportant des petites preuves au quotidien, montrant qu’autre chose est aussi possible en partageant un peu plus.
En vrai, le texte vous invite à « être prêt à prendre sa femme sexuellement », à la faire s’élever grâce au pouvoir de votre présence masculine, à la dévorer et la consommer de toute votre force, et à la pénétrer au plus profond de son âme. Aidez-la à embrasser pleinement son côté féminin et à s’abandonner à vous en lui permettant de vous faire confiance.

J’ai rencontré un garçon mignon comme un coeur il y a deux semaines dans un bar, sourires, discussions et il me demande mon numéro (toute contente je lui donne puisque depuis le début de la soirée je l’avais remarqué). Il me textote la nuit-même, un peu flirty et on arrange de prendre un verre le lendemain, mais avec des amis à moi et un pote à lui. Dix minutes après s’être tous séparés il me textote que si nos amis n’avaient pas été là il m’aurait embrassée. La même soirée il m’ajoute sur facebook.

Puis il en a eu marre de « s’interdire d’être heureux » et a choisi de se lancer dans les joies du couple. C’est à ce moment-là qu’on s’est rencontrés (ça faisait quelques mois qu’il était décidé à se mettre en couple pour une relation sérieuse, et moi je sortais de mon abstinence et remise en question). Il finit ses études (jusqu’à décembre) dans une autre ville, mais à commencé à organiser les week-end où il pourrait venir me voir, plus quelques week-end où je pourrai aller moi chez lui, avec une fréquence de 2 week-end sur 3 en moyenne. On a pris nos billets, on a commencé les aller-retours, j’avais peur qu’il me dise au bout d’un mois qu’il s’en était lassé (c’est quand même pas évident de traverser la France en TGV vendredi soir, dimanche soir, puis re vendredi d’après…) mais après 2 mois, malgré quelques difficultés rencontrées du fait que tout ce qui est à faire le week-end devient plus difficile à réaliser (moi je travaille la semaine), on tient.
De plus tu parles du fait d’aimer comme étant un travail et comme tu le sais sans doute ce mot vient du latin tripallium qui désignait autrefois un instrument de torture. Or pour quelle raison devrait il s’investir ou continuer de s’investir dans une relation pour laquelle il doit souffrir car faire des efforts qui ne lui apportent pas vraiment de plaisir ? En ce sens je rejoins le propos de ton ex sur le fait que l’absence de naturel ne peut pas être de l’amour.
Vous voyez ce moment terrible où « ohhhhh allééééé… oui… allé là… arfff…. NON, je bloque ! » ? Et bien les chercheurs Julia Heiman et Joseph LoPiccolo ont découvert qu’en tétanisant volontairement vos jambes votre ceinture abdominale, vos bras ou vos pieds, vous basculerez dans l’extase. Alors si je fais la planche chéri, tu me laisses tranquille, hein ?!
Cela fait 5 ans qu’il est prof dans la région parisienne, et il a enfin été accepté dans l’académie où je suis (et d’où il est né, très attaché!), sauf.. que l’académie est immense … Il peut être muté à 2 h d’ici et même dans les petits villages … les endroits paumés. Il est prêt à faire de la route, mais pas plus de 45 mins, et moi après un an de recherche et d’escrocs sur ma route, je viens d’avoir un emploi, dans un clinique, que j’aime beaucoup, il y a des matins où je dois être sur les liens à 6h40. Mais, j’ai peur de perdre mon indépendance, la ville que j’aime, pour Lui en le rejoingnant 🙁 !!
Agir ainsi vous permet de leur offrir votre reconnaissance et votre respect. Les femmes aiment être considérées d’un pied d’égalité mais la plupart son ouvertes à reconnaître lorsque quelqu’un s’avère compétent. Donnez le bon exemple et faîtes de même : reconnaissez les qualités et les talents des femmes qui vous entourent. Elles vous respecteront davantage pour votre confiance.

je vais tacher de faire simple: je vis depuis 1 an et demi avec un homme sortant d une relation toxique avec une femme qui continue a nous mettre des batons dans les roues afin de detruire notre couple. se sert des enfants pour le convaincre et de la des disputes ont commencé malgré tous les efforts que j ai fait pour lui montrer que la vie continue et qu on a droit au bonheur ( demenagement pour se rapprocher de l ecole de sa fille est un ex..) ils ont une maison en vente donc encore des choses en commun.. donc un peu compliqué…avec le temps notre amour en a pris un coup au point ou il a decidé de retourner chez ses parents pour se reconstruire et y voir plus clair. j ai accepté avec douleurs mais si cela peut nous aider alors ok. ce week end il vient me voir et me dit ” je veux pas m engager, ne veut plus tenter de revivre un echec mais je veux pas non plus en arriver a une rupture” par ex chacun va dans la famille de l autre seul…
Nous avions/avons un groupe d’ami en commun ce qui était aussi très agréable. Notre relation était légère, sans jalousie au vue de la distance, basé sur de la confiance et des messages tous les jours sur tout et n’importe quoi. Cela à même résister lorsque je suis partie en stage à l’étranger pendant 3-4 mois. Puis j’ai du encore changé de ville, mais bien plus loin pour continuer mes études après ma deuxième année. Notre couple a encore tenu, il s’est avéré que malgré une distance vis à vis de notre ville d’origine (400 km moi, 250 elle) nos emplois du temps était parfaitement compatible. Malgré qu’on soit chacun à l’autre bout de la France.
Vous rejetez les dogmes. Vous n'avez pas tort dans la mesure où un certain "christianisme" cherche à les infliger superstitieusement (par exemple, le catéchisme qu'on m'a présenté dans ma jeunesse manquait de pédagogie et de contenu révélateur). Pourtant, toute religion (et pas que la religion) s'articule autour "d'axiomes" ; or un axiome religieux a "dogme" pour nom. Rien de bien dramatique.

Lorsqu’elle est triste ou bouleversée, ce n’est pas votre rôle de tout arranger, en revanche vous devez être là pour LA PRENDRE DANS VOS BRAS et lui faire savoir que ça va s’arranger. Rappelez-lui que vous êtes là pour elle, que vous l’écoutez, qu’elle compte pour vous et que vous êtes le pilier contre lequel elle pourra toujours s’appuyer. L’esprit féminin est fait de changements et d’émotions qui vont et viennent comme des tempêtes, et c’est en restant fort à ses côtés, sans la juger, qu’elle pourra vous faire confiance et pourra vous ouvrir son âme. NE FUYEZ PAS QUAND ELLE SE SENT MAL. Soyez présent, soyez fort et dites-lui que vous êtes là pour elle. Apprenez à lire entre les lignes pour comprendre ce qu’elle n’arrive pas à exprimer par ses mots et ses émotions.
Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…
Nous souhaitons tous accéder au bonheur notamment par le biais d’une relation épanouissante mais la communication homme/femme va parfois à l’encontre cette volonté. Par conséquent, si vous faites une fixation sur les propos de votre homme qui n’a pas forcément la même vision que vous, vous risquez de faire une fausse interprétation de ses souhaits car ce dernier se montrera parfois totalement incohérent. C’est une subtilité à connaitre et c’est ce qui rend difficile le fait qu’un homme s’engage dans une relation car c’est un paradoxe typiquement masculin.
« Cela ne peut fonctionner que si la relation amoureuse n’en a pas vraiment été une, plutôt un plan cul ou quelque chose de pas très sérieux. Ou si les sentiments ont disparu depuis longtemps au moment de la rupture. À partir du moment où il y a encore des sentiments forts, chez un seul des deux ou chez les deux, cela me paraît très compliqué de gérer une amitié après la rupture, pour la bonne raison que les sentiments laissent des cicatrices qui ne peuvent pas guérir si on continue de se voir.
je voudrais rajouter que suite a une dispute (il y a à peu près un mois) lorsque je lui ai dit que j’allais enfin entamer une procédure de divorce pour être avec lui, il m’a répondu que c’était très difficile de me répondre parce qu’il n’était pas du tout dans le même état d’esprit et qu’il était très bien tout seul donc depuis je “rame” pour qu’il revienne vers moi pour de bon !

Je crois que le silence et moins une négation de l'autre qu'une attention accordée à soi. A moins d'avoir à faire à une personne particulièrement indifférente, le silence indique un recentrage sur soi, ou une orientation vers d'autres occupations devenues prépondérantes. Il n'y a pas grand chose à faire contre ça, hormis faire savoir qu'on est là, sans insister. On peut aussi décider de quitter la relation si elle nous est devenue insatisfaisante dans le silence. La clarté, si nous en avons besoin, c'est à nous de l'installer.

Ce point me fait sourire lorsque je le rédige car je me rends compte que moi aussi par le passé je n’étais pas le parfait communiquant y compris dans les rapports hommes femmes.  Mais c’est également la preuve que tout peut évoluer si l’on décide de s’attaquer à sa nature et que l’on souhaite évoluer, sans tenir compte des préjugés que l’on peut avoir sur la relation homme femme. Je vous rassure tout de même, j’utilise des outils de coaching adaptés pour essayer de mieux dialoguer afin d’aller de l’avant et pour la plupart je les ai moi même mis en oeuvre ! Alors mesdames, si vous avez l’impression que les hommes ne comprennent pas vos besoins en terme de dialogue ou qu’ils jugent cela inutile, sachez qu’en réalité vous avez absolument raison de chercher à échanger avec votre homme, car c’est tout simplement le meilleur moyen d’instaurer de bonnes bases dans un couple. Mais peut être que vous ne vous y prenez tout simplement pas de la bonne manière…
« Il a peur de se perdre et d’être englouti par l’amour, peur d’être abandonné ou trahi, peur de faire des enfants, par crainte de ne pas être à la hauteur de la responsabilité, décode Marie-France Hirigoyen. Son histoire d’enfant ne lui a pas permis d’élaborer des bases assez solides à son narcissisme pour accepter qu’aimer, c’est aussi prendre le risque de souffrir. Parce qu’elles n’offrent pas de garanties, les relations affectives sont inquiétantes, certains préfèrent fuir dans le détachement. D’autres deviennent agressifs, mais c’est pour masquer le petit garçon apeuré, parfois dépressif, qui sommeille en eux. »
« La durée n’a pas d’importance. Je suis toujours très proche d’un mec avec qui je suis restée deux semaines et un autre deux ans. C’est plus une question de feeling, et ça dépend de comment la relation s’est terminée. Si c’est une fin « normale» et non avec perte et fracas, si l’un et l’autre se sont respectés dans la rupture, y a pas de raison de se perdre. Laissons le temps et l’eau couler sous les ponts. »
Si vous pensez que le problème c’est la situation et non les valeurs intrinsèques de votre homme, alors soyez patiente ! Et essayez à nouveau de le faire s’engager à un meilleur moment. Mais vous devez connaître la différence entre l'attendre pendant qu'il traverse une période difficile et le fait qu'il donne constamment des excuses pour masquer sa phobie de l'engagement.

Parce-que (c’est ma minute coup-de-gueule) le plaisir, le bien-être individuel, ou le sentiment momentané de bonheur ou de tristesse, ce qu’on appelle le plus souvent : « la petite voix intérieure », ne sont jamais de bons conseillers, sauf si on veut passer sa vie insatisfaite à chercher quelque chose qui n’existe pas. Le bonheur est DANS LA SATISFACTION, mais si on refuse d’être satisfait, alors on ne sera jamais heureux. Le mec aura toujours un défaut : il sera trop grand, ou trop petit, il parlera trop, ou serait trop déprimant, ou aimerait trop sa maman… et y aura toujours un mec à côté qui aura l’air plus beau, plus cool, plus attirant. Tout ça c’est NORMAL ! C’est vraiment pas une raison pour passer sa vie à briser ses propres amours, ou pire : à briser le cœur des autres, et à se dire : « non, c’est pas encore le bon », et « ah mais j’ai un petit faible pour le voisin, il a un si joli sourire ». Ensuite, on se retrouve un soir toute seule à pleurer, parce qu’on a tout perdu.
Les femmes ont souvent besoin d’être rassurées, de savoir que leur homme les aime et en veulent des preuves : elles veulent de l’engagement. Quelque chose de concret comme vivre ensemble, s’acheter une maison ou un appartement, se marier, faire des enfants. Des choses sur lesquelles elles peuvent s’appuyer pour se rappeler que leur homme les aime, sinon il n’aurait pas fait tout cela avec elle. Mais est-ce que nous ne nous trompons pas en souhaitant tellement nous appuyer sur des choses concrètes et en demandant toujours plus d’engagement ? Est-ce que le pousser à nous donner tout ça, à s’engager avec nous est la bonne solution ? Ne serait-ce pas au contraire ce qui pourrait le faire partir ?
Mais qu'est -ce que de s'engager à tout prix apporte réellement après une semaine , 2 mois , 5 mois ? Nous les femmes on a besoin d'etre rassuré . On prefererait etre l'officielle d'un homme qui nous aime à moitié tant qu'on est sur de le posséder . Le secret d'une relation stable c'est la liberté . Arretons de vouloir tout posséder et soyons heureuse seules .
De plus tu parles du fait d’aimer comme étant un travail et comme tu le sais sans doute ce mot vient du latin tripallium qui désignait autrefois un instrument de torture. Or pour quelle raison devrait il s’investir ou continuer de s’investir dans une relation pour laquelle il doit souffrir car faire des efforts qui ne lui apportent pas vraiment de plaisir ? En ce sens je rejoins le propos de ton ex sur le fait que l’absence de naturel ne peut pas être de l’amour.
C’est une des choses les plus importantes à garder en tête lorsque vous êtes face à un défi, comme aborder une jolie fille dans la rue. Pour dépasser vos peurs, tout ce qu’il faut faire c’est commencer, passer à l’action. Facile à dire mais pas à faire n’est-ce pas ? Retenez ceci : le dénouement importe peu, seule compte votre intention et votre démonstration de courage.

Il faut distinguer les preuves d’amour et les sentiments. Un homme qui n’est pas amoureux ne reste pas 2 ans avec une femme et ne met pas en place des actions quand il y a des problématiques. Le mieux serait de lui parler de ce manque d’attention car il me semble que ses sentiments sont présents mais la manière dont il les exprime n’est pas la bonne, en ayant une discussion avec lui tu pourras en savoir plus.


Voilà mon problème je suis avec mon compagnon depuis bientôt un an il est divorcé et quand je l’ai connu il disait ne pas être prêt pour une relation serieuse cependant nous sommes resté ensemble jusqu’à ce jour c’est quelqu’un de machos il se dévoile difficilement dans l’ensemble tout se passe plutôt bien je m’adapte cependant j’ai l’impression d’en faire trop et lui pas assez ne vivant pas dans la même ville on se deplace a tour de rôle quand on est ensemble tout est super dans l’ensemble il me respecte il fait attention a moi si il constate que je suis fâché il vient vers moi me demander ce qui va pas mais quand on se sépare tout change c’est toujours moi qui lappelle ou écrit pour savoir comment il ca comment il a dormis si la journee a été bref c’est toujours moi qui fait le premier pas personnellement sa ne me dérange pas je suis quelqu’un de très affective et maternelle mais je n’ai pas de retour et celà m’emmène a me poser des questions est ce qu’il tient vraiment a moi est ce que finalement la relation a évolué je l’aime mais je suis perdue il ne laisse rien transparaître
Si vous commencez dès le début de votre relation à discuter de ces choses, de votre couple, de la place que vous voulez qu’il prenne dans votre vie etc. il verra que, comme lui, vous avez des angoisses et des limites que vous ne souhaitez pas dépasser. Vous vous rendrez peut-être compte que finalement vous avez la même vision du couple : engagement oui, mais pas trop. Mais discuter vous permettra aussi de comprendre quelles sont ses réticences à s’engager et à faire en sorte de les éclipser. Pour lui prendre un appartement ensemble c’est s’enfermer dans une relation ? Rassurez-le en lui disant que ce n’est pas pour autant que vous serez toujours collés l’un à l’autre, qu’il pourra bien entendu, tout comme vous, sortir entre amis et faire ce qu’il faisait avant. Que ce n’est pas parce que vous emménagez ensemble que vous allez fonder une famille dans l’année à venir.
Ce sentiment océanique a été décrit par de nombreux mystiques qui ont fait des expériences similaires, qu'elles soient religieuse ou profanes. Mais c'est à la religiosité indienne que le sentiment océanique est souvent assimilé. R. Rolland s'intéressait d'ailleurs beaucoup à la mystique indienne. L'Inde a exercé une fascination sur bon nombre d'Occidentaux, séduits par sa spiritualité. Avec la vogue New Age, beaucoup vont partir en Inde pour espérer y faire l'expérience - pratique mystique et drogue aidant - de ce sentiment océanique.
je suis amoureuse d’une fille avec qui je prend tous le temps le bus le matin avec elle. Mais je n’ose pas l’approcher et on ne fait que s’observe et d’ailleurs elle aussi et je trouve ça pathétique. Cela dure qu’elle que temps et en plus c’est elle qui m’a séduit avec ces regard qui me perce jusqu’à faire baissé les miennes. Avant je ne faisait même pas attention a elle et chaque matin elle s’ habillée de plus belle en belle juste pour que je la remarque et en plus elle est m’a voisine d’à côté. On prend le bus en semble, on fait le même chemin sauf que moi c’est un peu plus loin. D’habitude quand je me lèves le matin je me sans mal mais des que je pense a elle je me sans soulagé de tout. C’est pour ça que je viens vers vous espèrent avoir part de vaux conseil et je vous remercie de votre temps pour m’avoir lu.
Je suis amoureuse d’un garçon depuis très longtemps et j’ai enfin réussi à lui parler. On se parle depuis un petit plus d’un mois, et on s’est vu 3 fois. Mais il ne s’est rien passé, nous avons toujours des discussions banales en vrai alors que nous parlons de choses plus personnel par message. Il sait très bien qu’il m’intéresse et il m’a deja dis qu’il m’aimait bien mais il ne sait pas si il veut se mettre avec moi, je ne sais pas quoi faire
Merci Anashka je suis contente d’avoir ton avis! Oui j’essaierais de le relancer pour le mois de mai mais desfois j’avoue ne pas oser de peur d’aller trop vite et de le « brusquer » mais vu que c’est lui qui en a parlé … Que veut tu dire quand tu dis « Mais, visiblement, c’est le travail que le pèse mais il n’y a pas de désinvestissement » est ce que tu veux dire que malgré le fait qu’il bosse beaucoup tu trouves qu’il est investi dans la relation quand même ? je ne le sens pas très investi pour le moment on se voit 1 soir ou 2/semaine mais c’est vrai qu’avec ce qu’il m’a dit ces derniers 15 jours il m’a assez rassuré pourvu que cela dure ;-)

Mais depuis février on commençait à se disputer à cause de son ex (qui l’a quitté pour un autre une semaine après avoir emménagé ensemble il y a un an) qui revenait à la charge pour le récupérer Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) je lui ai demandé de couper les ponts il n’a pas voulu et m’a tenu tête car il est en caution solidaire avec elle pour l appartement qu il loue. Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) Et pour partir de son appartement il avait besoin de sa signature. Je l’ai cru.


Tu dis qu’on ne peut obliger personne à s’engager. Oui. L’article d’ailleurs, s’occupe – d’après ce que j’en retiens – de nous apprendre comment « inviter » un homme à s’engager, les étapes à suivre, les erreurs à ne pas commettre, surtout pour ne pas le faire fuir, un peu comme quand on va chasser la perdrix. Vous marchez sur une branche sèche qui craque, et l’oiseau s’envole. Seulement, je pense qu’un homme n’est pas une perdrix, et qu’une femme n’a pas l’intention de le tuer mais de l’aimer, et de se faire aimer de lui (nous parlons notamment d’une relation à type d’engagement). Pourquoi la peur, dans ce cas ? Je vais y répondre dans l’autre commentaire, ce qui m’intéresse ici c’est la phrase « vivre l’instant présent », et celle-ci : « rester ouverte aux possibilités ».

je m'explique brièvement .. j'ai rencontre un homme le truc typique dans un cadre assez spécial un groupe facebook ou nous allions chacun de notre coté avec des amis pour tué le temps ... jusqu'au jours "au bout de deux mois" d'échange facebook ensuite en texto je me suis rendu compte que je m'en etait attachée j'ai testée le terrain et il était heureux que je lui montre un attachement qu'il ma avoué ressentir lui aussi mais comme moi ne sen était pas rendu compte c'etait une chose qui c'est installé naturellement .... je ne savais pas qu'il était possible qu'une relation amoureuse puisse naître sans même y pensé ni sans rendre compte et sans ce voir pour c('est une évidence on c'est reconnu ....
Bonjour , j’entame une relation depuis un peu plus de un mois et demi . Je suis de l’Aisne et mon ami de Paris . Tout ce passe très bien , juste qu’il n’aime pas parler d’avenir , cela le fait fuire. J’évite ce sujet la , je ne veux pas le faire fuire et j’aime cette relation . Nous nous voyons tous les 15 jours et nous avons contact tous les jours . Il est très réservé . Bien sûr il est entièrement stable et me le montre même quand l’on se voit , mais tout marche avec le temps pour lui , ceci dit il a raison ,il me dit nous vivons ce que l’on a à vivre et on avisera par la suite , seul le temps nous le diras . Mais je reste une fille 🙂 !!! J’aimerais qu’il m’en dise plus sur le sujet mais comment m’y prendre ? Merci de vos conseils .
Comment se libérer d'un fantôme ? C'est bien ce qui est difficile dans le silence : l'autre n'est plus là pour "répondre" et ainsi opposer sa réalité à votre imaginaire. C'est comme si vous étiez devenue aveugle, ne pouvant vous fier qu'à votre imaginaire pour chercher à tâtons une réalité à laquelle vous accrocher. Mais vous ne trouvez rien de tangible et vos questions restent sans réponse.

Ce fut pour moi le déclic. Je devais quitter mon pays. Je me sentirais mieux en étant seule à l’étranger que cachée auprès de ma famille. Je n’ai jamais osé en parler à mes parents car je crains une réaction similaire de leur part. J’ai peur de les décevoir, de leur faire du mal. Je connais leur opinion sur les homosexuels. Nous venons d’un pays où l’homosexualité était encore considérée comme un crime il y a 20 ans. Je ne peux pas changer leur mentalité du jour au lendemain.


oui je suis prête mais je sais pas si je dois le laisser me recontacter ou si je dois lui écrire. La ça fait 3 jours que je suis sans nouvelle et les dernières fois c’était moi qui lui écrivait. Il se fait à son nouvel environnement, mais il sait aussi que je change de vir donc je suis étnnée de ne pas avoir de nouvelles alors qu’il m’a soutenu pendant une période, comme moi je l’ai fait quand il en a eu besoin: que dois-je faire pour ne pas le perdre?
C’est difficile de répondre de manière générale. Chaque cas est particulier. Il faut voir les raisons de la séparation et ce que le conjoint actuel a que l’autre n’avait pas. En fait on a sans cesse l’illusion que l’autre, que l’on connaît moins bien que notre conjoint, est mieux que ce dernier. Ainsi, le risque est d’enchaîner les échecs que non, je réitère, personne n’est parfait et il y aura toujours des différends dans un couple… Et heureusement car la réconciliation est tellement agréable!
Les femmes ont souvent besoin d’être rassurées, de savoir que leur homme les aime et en veulent des preuves : elles veulent de l’engagement. Quelque chose de concret comme vivre ensemble, s’acheter une maison ou un appartement, se marier, faire des enfants. Des choses sur lesquelles elles peuvent s’appuyer pour se rappeler que leur homme les aime, sinon il n’aurait pas fait tout cela avec elle. Mais est-ce que nous ne nous trompons pas en souhaitant tellement nous appuyer sur des choses concrètes et en demandant toujours plus d’engagement ? Est-ce que le pousser à nous donner tout ça, à s’engager avec nous est la bonne solution ? Ne serait-ce pas au contraire ce qui pourrait le faire partir ?

Du coup j’ai retrouvé espoir. J’ai envoyé un mail en lui disant que si on était amis il ne pouvait pas rompre avec moi en faisant le mort, puisqu’on était pas en couple. Que si il voulait couper les ponts je l’accepterai mais qu’il fallait me le dire. Que j’esperais qu’il continue de faire partie de ma vie car ce qu’on partage a de la valeur pour moi. Est ce qu’il a eu le mail, je ne sais pas.

S'Il existe, Dieu n'est pas con. Bien au contraire, c'est alors un très, très bon ami, qui - à mes yeux - n'est pas sans rapport avec le Zarathoustra de Friedrich Nietzsche : les valeurs sont les mêmes, bien que Nietzsche écrive sous le coup d'un antichristianisme très compréhensible vue la tournure que pit le christianisme à l'époque moderne (depuis le XVIème siècle environ) : une tournure toujours plus radicale et imbécile, face aux ouvertures commerciales, artistiques et intellectuelles.
Ajoutez à cela qu'une femme se berce souvent d'illusions que si elle pouvait interroger son partenaire sur ses sentiments les plus intimes et écouter patiemment ses réponses, il se sentirait mieux (car, dans des circonstances similaires, elle-même réagirait favorablement à un tel traitement), et vous verrez l'abîme d'incompréhension qui les sépare. car l'attitude pleines de bonnes intentions de sa compagne ne fait que perturber davantage notre homme.
Ne mettez pas les femmes sur un piédestal, ne les idolâtrez pas, ne les considérez pas comme des petits bijoux de fragilité autour desquels toute la société doit s’organiser pour les protéger. Qu’il s’agisse d’une parfaite inconnue ou encore de votre ex, ne fantasmez pas trop sur sa prétendu « perfection », « pureté », ou que sais-je encore. S’il n’y avait qu’un seul conseil à retenir, ce serait bien celui-ci.

Je suis d’accord qu’il faut être patiente, cependant à quel prix ? J’ai dernièrement fréquenté un homme, pendant 2 semaines les discussions étaient intenses et puis on a commencé à se voir… Et dès qu’on s’est mis ensemble… J’ai à faire à une toute autre personne. Distant, plus du tout à l’écoute, prétexte tout et n’importe quoi pour ne pas se voir. Alors j’ai pris l’initiative de venir une fois à l’improviste et je l’ai vu super content. Mais rebelote, il redevient froid et distant des que je disparais de sa vue. Des nouvelles tout les 2 jours…. Se vexe qd je ne répond pas à ses messages… Mais qd il s’agit de me répondre… J’ai droit à des prétexte encore et encore….. La patience c’est bien mais à quel prix ? On doute de soi, on se dit que forcément il y a une autre fille… Il n’y a rien de rassurant dans le comportement d’un homme qui a peur de l’engagement… Alors personnellement, qd j’ai voulu avoir une discussion à ce sujet avec lui, il m’a répondu qu’il n’était pas un mec pour moi. Alors je l’ai pris au mot et je lui ai rendu sa liberté comme il le souhaitait. Aujourd’hui, restant ami avec, il me fait des crises de jalousies des qu’il pense qu’il y a d’autre hommes…. Sachant que monsieur se permet de draguer d’autre filles tout en continuant à me faire des compliments des qu’il me voit. Je n’appelle pas ça avoir peur de l’engagement, mais surtout avoir un ego sur dimensionné. Je me suis détachée de la personne que j’avais connu et j’ai pris en compte qu’il avait raison que je mérite mieux.
Si les amis de votre copine vous apprécient, il y a des chances que celle-ci vous accorde inconsciemment encore plus de valeurs. A contrario, si ces amis ne vous aiment pas, il y de fortes chances qu’ils cassent du sucre sur votre dos jusqu’à aller parfois au bourrage de crâne. Même si cela ne suffira pas forcément à la faire rompre, cela reste toujours un handicap dans une relation.
Personnellement, je trouve l'article particulièrement partial, à l'effigie de son auteur, qui lâche ses propres frustrations sur son objet de travail. Or, Madame, vous passez volontiers sous silence la quantité PHARAONIQUE de femmes totalement délurées, les vénales, les voleuses, les violentes, bref toutes les tarées que cette société supporte et encourage dans leurs travers, à force de rabâcher aux Hommes qu'ils devraient redevenir les princes charmeurs qu'ils auraient été de par le passé. Alors vu depuis mon siège d'ex-PrinceParfaitementCharmant, une bonne quantité de femmes ne mériteraient que la maison de redressement, et pas pour le fantasme des menottes mais bel et bien pour corriger les dégénérescences galopantes qui remplissent leur cerveaux. Or, Madame Claire SCHNEIDER, le genre d'articles que vous avez pondu-là est très clairement dans la lignée de ce que je dénonce. Non, nous n'avons pas besoin de faire des efforts pour les menteuses, les hypocrites ni les rapiats de tous genre et sexe, dont bon nombre ne sont dignes que des hooligans puants et bourrés d'alcool en plein after-match ... Trouver une femme qui ne soit pas instantanément sur la défensive/agressive lorsqu'on lui fait part de notre intérêt est devenu quasiment aussi rare que de croiser le trèfle à 4 feuilles, de nos jours. Ceci indépendamment du lieu . A tel point que l'on en arrive à trouver louche une femme qui serait sympathique dès le prime abord. Quant aux commentatrices, ne restez surtout pas sur vos illusions : vous voulez croire que vous plairez à tout le monde, c'est totalement faux. Vous voulez croire que l'on va se plier à vous ? C'est encore plus faux ! La moralité de l'histoire, c'est que les hommes qui font les efforts de s'instruire et de prendre soin d'eux-mêmes sont de plus en plus dégoûtés par la femme moderne, véritable amatrice de tout ce qui peut être abject et contraire au savoir-vivre. Evitez les beuglements stridents lorsque vous vous croisez, évitez de mâcher du chewing gum comme les marins mastiquent la chique, et évitez les attitudes de prostituées que certaines stars de vos magazines-chéris adoptent pour faire parler d'elles. Vous n'êtes pas ces stars-là. Soyez juste celle de VOTRE homme, cela suffira largement. Et accessoirement rendra deux personnes heureuses, ce qui n'est pas trop demander, de nos jours. J'envoie promener d'avance toutes celles qui ne verront dans cette réponse que l'amertume qu'elles et leurs consorts génèrent chez les hommes... finalement, vous aviez raison : vous n'avez pas besoins d'hommes mais d'un chihuahua pour vivre.. et mourir.
Pour commencer, je ne veux aucun lien financier : mariage, colocation, compte commun… et même enfants ! Bah oui, un enfant c’est un lien financier pour 30 ans impossible à supprimer. On peut même être obligé à reconnaitre un enfant via un tribunal (alors que la femme a le droit d’avorter, d’accoucher sous X…). La plupart des couples se séparent (dans 75% des cas à l’initiative de la femme d’ailleurs) maintenant et dans 85% des cas (en France) la femme obtient la garde au détriment de l’homme. Dans la majorité de ces cas là, l’homme doit payer une pension alimentaire (en cas de refus il risque la prison dans 98% des cas…). Bref, avec seulement 6% de chance de voir son enfant grandir jusqu’à son indépendance, en France, pour un homme, avoir un enfant est très, très loin de l’image idyllique que les femmes veulent leur vendre. En fin de compte ils ont plus de chance de souffrir autant psychologiquement que financièrement. Alors, pourquoi un homme rationnel ferait cet effort d’avoir un enfant (symbole ultime de l’engagement pour pas mal de femmes) ? Il ne faut pas s’étonner si de plus en plus d’hommes refusent d’avoir des enfants dans ce cas.

Bonjour je voudrais que vous m’éclairez sur cette question, je suis une maman de 39ans en couple avec une fille de 8ans. Cela fait 12ans que je suis avec mon homme. je connais une jeune garçon de 19ans qui cherche à me séduire.. au début c’était des messages puis m’a envoyer une demande sur Facebook, me draguait quand on le ferrai…. puis m’a retirer, il a commencer à me dire que j’avais un jolie visage, qu’il aimait bien mon caractère, les filles fortes, je suis d’origine indienne etc… puis un jour est venu chez mon père et l’a on s’est embrassé puis est revenu un dimanche j’étais seule avec lui on s’est toujours embrassé puis il a voulu que l’on fasse l’amour mais moi j’ai pas voulu. un mois jour pour jour il est revenu et là on l’a fait mais avant je lui ai t dit tu recherches quoi avec moi…. et m’a dit et toi,et j’ai dit je veux bien d’une relation sous le respect et qui peut savérer sérieuse par la suite et lui m’a dit “Plan Cul”….Je lui ai dit je le savais… mais m’a dit beh si pourquoi je serai pas sérieux.. Il dit que je lui manque un peu, que j’embrasse bien, me dit dans deux ans on se mets en ménage, me disait faire un bébé avec toi….. Dites moi clairement ce que je dois faire svp…. au début il me manquait je lui ai dit./… mais répondait pas forcément à mes messages pour voir si je tenais à lui…. il es t pas mal mais ne parle jamais de sa vie ça se résume au cul…. m’a dit si on se voit régulièrement je veux plus que tu le fasses avec ton homme.


Ne rejetez JAMAIS la faute sur elle si VOUS tes frustr ou nerv. Ce sont des motions qui VOUS appartiennent. Quand vous ressentez ce genre de sentiments, prenez le temps de faire un pas en arrire, de prendre du recul. Cherchez ce qui se trouve en VOUS et qui doit tre soign, rpar. Si vous avez t attir un jour par cette femme, cest parce quelle su vous mettre du baume au cur, panser vos blessures.

Vous rejetez les dogmes. Vous n'avez pas tort dans la mesure où un certain "christianisme" cherche à les infliger superstitieusement (par exemple, le catéchisme qu'on m'a présenté dans ma jeunesse manquait de pédagogie et de contenu révélateur). Pourtant, toute religion (et pas que la religion) s'articule autour "d'axiomes" ; or un axiome religieux a "dogme" pour nom. Rien de bien dramatique.
Mariée depuis 11ans avec un mari tres froid et distant avec lui je connais pas de câlin ni de tandresse je lui et parler tant de fois sans succès le seul moment qui m’approche c pour le sex sinon j’existe plus ,je souffre boucoup de cette situation jai tout essayé,s’éloigner et l’ignorer s’approcher et donner d’affection rien ne marche ,par contre il s’occupe bien de nous moi et mes enfants et se n’est pas quelqu’un qui va ailleurs c boulot maison voilà aider moi svp merci

Je n’aime pas employer ce terme mais il faut savoir qu’il existe une manière de séduire l’autre grâce à l’instauration d’un “rapport de force”. Si vous vous montrez trop amoureuse, trop acquise ou tout simplement en demande, vous allez donner un pouvoir de décision à cet homme que vous tenez absolument à rendre fou amoureux et du coup c’est l’inverse de ce que vous espérez qui se produira, il restera indécis pendant un long moment…
"Ces femmes ont l’impression de porter le poids du couple sur leurs épaules. Elles font le plus gros du travail affectif et doivent toujours trouver de nouvelles choses à faire pour entretenir la relation. La frustration s’installe quand l’attention qu’elles reçoivent en retour n’est pas équivalente (ou presque équivalente). Après un temps, elles se disent: 'A quoi bon?'"
Si je me permets de vous expliquer cela ce n’est pas pour remue le couteau dans la plaie mais simplement pour vous faire prendre conscience que certaines relations ne sont pas toujours exceptionnelles et que le comportement de l’homme est donc compréhensible, on ne lui donne pas envie de s’investir tout simplement parce que ce qu’il l’attend ne répond pas forcément à ses besoins, à ses envies.
Mon histoire est assez longue et compliqué. Cela va faire 4 ans que je suis avec un homme, il a emmenagé chez moi 1 mois après notre rencontre. Je me suis vite aperçu qu’il me trompait une fois, deux fois puis encore et encore. Chaque fois il m’a dit que ce n’était pas vrai alors que j’avais des preuves etc…. Et à chaque fois il m’a quitté et je lui ai couru après. Aujourd’hui notre relation est toujours en sens unique, il vient d’acheter sa maison pour lui et ses enfants sans parler de séparation mais je ne comprend pas. Au début il me parlait mariage, enfant, maison mais au fil du temps je me suis aperçu que rien de tout cela n’existerait. Mais dès le début je lui ai montré mon amour et je l’ai toujours pardonné, c’est peut être pour cela qu’aujourd’hui il pense avoir tout les droits. Je suis assez perdu et je ne suis plus sûre de rien, ni de son amour pour moi, ni de notre futur. Que dois je faire? Laisser tomber et passer à autre chose ou tenter quelque chose? Je ne sais plus.

tu as parfaitement raison tes conseils m’on permis de prendre du recul ainsi avoir une vue d’ensemble, l’homme avec qui je suis a un comportement indécis et plutôt que de cultiver la peur de l’angoisse de le perdre . je fais d autre activité m’occupe de moi avant toute chose enrichie mon quotidien. et même si il continue a avoir un comportement indécis je ne cède pas car je le laisse faire le premier pas , et que de lui même réalise petit a petit, et tu as raison quand tu dis que les choses prenne le temps. je suis en France il vie a Miami et évidemment ce n’es pas mon genre de le harceler de message , ainsi je lui montre en quelque sorte la confiance que j’ai en moi et que par conséquent je peux aussi vivre sans lui de belle chose dans ma vie, de plus comme tu le dis justement un homme intéresser n’es pas indécis, je pense que la distance entre nous le pousse a être indécis; bien sûr j’aimerai que cela marche qu’il réalise , a lui d’entreprendre cet démarche vis a vis de moi car je souhaite que cela vienne avant tout de lui de sa propre initiative. moi de mon côté je fais ce qu’il faut dans la juste mesure afin qu’il est envie de me voir veuille passer du temps et partager avec moi car dans ces moment la la réciprocité et forte. et quand je pars biensur cela me fait mal mais ne le montre pas je pars confiante.


Se préserver c'est accepter le risque de la rupture; vraiment l'issue à 2 necessite... les 2! C'est très douloureux de voir l'autre en souffrance sans pouvoir l'aider puisqu'il ne souhaite pas d'aide. Mais c'est ainsi, ...chacun son chemin, certains chemins s'accompagnent, d'autres se croisent puis s'éloignent... sans savoir si un jour se rencontreront de nouveau.
Raison n ° 4: Elle s’ennuie de vous: Une petite amie peut agir froid et distant parce que vous êtes devenu ennuyeux pour elle. L’emmenez-vous à des dates ennuyeuses, peut-être faire la même routine encore et encore? Peut-être que l’étincelle quand elle vous a rencontré est partie. Tu n’es plus le même « mauvais garçon » qu’elle pensait que tu étais.
En pratique : Il suffit de créer des circonstances favorables pour briller lors d'un rendez-vous. En étant très à l'aise, dans votre élément, il vous sera plus facile de faire bonne impression. Vous êtes un danseur de salsa époustouflant, invitez-la à danser. La cuisine n'a aucun secret pour vous, enfilez toque et tablier pour lui concocter un repas mémorable. Le mot d'ordre : mettez-vous à votre avantage ! Vous aurez bien des occasions par la suite de vous trouver en difficulté.
j’ai besoin de votre aide , j’ai 24 ans et lui 29 ans je suis en couple depuis quelques mois au début c lui qui court derrière moi et il m’appel tout le temps et s’intéresse a moi mème il me dit pourquoi que j l’appel pas pour donner mes nouvelles et tout .. il voulais vraiment s’approcher de moi et dés que j’ai commencé a m’intéresser a lui et on se voient tjrs , je commence a m’attacher a lui et lui aussi mais après ces dernier temps il a changer il m’appel pas comme avant méme si je l’envoi un msg chou, soi il répond avec quelques mots froid soi il me répond pas il m’appel juste quand il veut me voir il me dit que je lui manque et tout.. et dés que je le voix on passent des beaux moment ensembles chez lui mais on fais pas l’amour mais juste des bisou des préliminaire pack je suis vierge et je veux me préserve au mariage , et après quand je rentre je perd tout le contact il recommence et m’ignore et c toujours comme ça .. j’ai parler avec lui pourquoi tu as changé il me dit je suis comme ca tu connais que je travail et je rentre chez moi c la routine et toi tu es tjrs a la maison je sais ou tu es, j’ai pas besoin de t’appeler et j’ai confiance en toi tu es une fille bien etc.. ça me fai mal ça parce que je suis très attacher a lui et je veux qu’il me donne ce que je mérite de l’importance … mais je sais plus qui faire soi j le laisse soi je reste moi je cherche une vrai relation sérieuse pas une relation superficiel ou pour passer le temps .. 🙁
Là aussi, les hommes sont tous d'accord. Une femme qui boit trop, ça ne les fait pas vraiment rêver. Jean-Marc, 39 ans, passait une délicieuse soirée avec une fille, jusqu'à ce qu'elle finisse son 7ème verre de vodka... et qu'elle sorte en urgence de la voiture pour dégurgiter le bon dîner qu'ils avaient partagé. Du coup, il a préféré la raccompagner.

Si vous en avez l’occasion, montrez que vous êtes un homme romantique, en effet, 41 % des femmes croient au prince charmant, celui que l’on ne rencontre qu’une seule fois dans une vie. Et si vous étiez ce prince !? Ne jetez surtout pas une phrase romantique en l’air, au dernier moment, pour tenter de prouver que vous êtes sérieux et romantique, la fille en face de vous n’est pas dupe et vous pourriez tout gâcher au dernier moment ! Si vous n’avez pas l’occasion de lui montrer que vous pouvez être romantique, vous devrez vous la jouer un peu mystérieux. Par exemple, ne lui demandez pas tout de suite son numéro de téléphone et attendez de voir si elle vous le propose spontanément (quitte à lui demander après lui avoir dit au revoir en prétextant « je ne fais jamais ça d’habitude mais… ». Avec un peu de chances, elle vous demandera votre contact avant que vous n’ayez à le faire. Dans ce cas, vous aurez tout gagné car vous garderez un côté mystérieux et inaccessible, de bons points pour séduire une femme. La fille que vous aurez draguée aura eu peur de partir sans votre contact et n’aura pas réussi à se retenir de vous le demander pensant qu’elle pourrait passer à côté de quelque chose. Si vous la rappelez, elle se dira qu’elle est privilégiée car elle pensera que vous n’êtes pas facile à avoir ! Elle brûlera d’envie de vous revoir !
Le fait qu’il dise qu’il doit réfléchir ne signifie pas forcément qu’il veut rompre, vous en devez pas voir uniquement le négatif. Afin d’avoir une meilleure complicité il faut que votre communication concerne d’autres sujets et pas uniquement votre couple. Vous avez besoin d’avoir de meilleurs échanges de manière à lui donner une meilleur image et créer une meilleure atmosphère.
Ma situation est la suivante je fréquente un homme depuis quelques mois et au début tout se passé merveilleusement bien. A la suite de notre premier weekend ensemble qui s’est bien passé il a commencé a être distant a me repoussé sans aucune raison. Je n’ai pas du tout compris son comportement parce que j’ai remarqué les changements directement et donc je lui ai demandé quel était le problème pourquoi est -ce quil est bizarre et distant depuis notre retour de week-end, j’ai l’impression d’être coupable de quelque chose dont il ne veut pas me parler…

Je voyais un homme de temps en temps (sex friend) il voulait d’une relation sérieuse et moi aussi. Je me suis aperçu que je me suis attaché à lui sentimentalement . Comme j’ai tardé à lui avouer mes sentiments il a apparemment trouvé une femme qui a réussi la ou j’ai raté d apres ce qu’il m a dit… Il dit qu’il a des sentiments pour moi mais que maintenant il s est engagé avec l autre personne et qu’il ne veux pas lui faire de mal parce que je me réveille trop tard… Il ne veut pas me sortir de sa vie… Je suis perdue dans son comportement… Que dois je faire pour le récupérer ????


Le fait est que la seule expérience qui ait marché pour moi, en terme d’engagement, est celle où je n’ai absolument respecté aucune de ses étapes ! Mon homme et moi, on y est allé cash : j’ai clairement dit que je cherchais à me fixer, à vivre une relation sérieuse et stable, et de son côté il m’a avoué la même chose. Franchement, s’il avait exprimé le moindre doute, je serais partie voir ailleurs (chose que je ne lui ai pas dite, mais je pense qu’il le sait parce qu’il aurait fait la même chose).
Il disait avoir personne mais je n’arrivais pas à le croire. Du coup , pendant 3 semaines (depuis mon retour) , je lui ai pose les mêmes questions, rabâché les mêmes choses encore et encore, je devenais parano. Il prenait la peine de me répondre il restait 2 heures au téléphone pour me rassurer . Mais après une énième crise de jalousie et des pleures alors que nous sommes plus ensemble , il souhaite couper les ponts car il veut que je passe à autres choses et que ça devient invivable pour lui.
Oui, les hommes ressemblent à des élastiques : lorsqu'ils se réfugient dans leur caverne, ils ne peuvent s'y enfoncer que jusqu'à un certain stade avant d'être ramenés à leur point de départ. L'élastique est donc le symbole idéal pour nous aider à comprendre le cycle de l'intimité masculine, cycle fait d'un rapprochement suivi d'un éloignement, puis d'un nouveau rapprochement plus serré.
×