Depuis 3.5 mois je fréquente un homme de 47 ans (moi j’en ai 39). On s’est rencontré chez des amis, il m’a dmd en amis sur FB et c’était juste comme ça pour échanger car je lui avais plu, pour moi c’était un ami d’une amie sans plus. Un jour ses propos ont été ambigus et alors je lui ai dmd ce qu’il cherchait; il m’a répondu que je lui plaisais et qu’il voudrait bien qu’on aille plus loin ensemble. Lui célibataire et moi sur le point de quitter mon compagnon. J’ai accepté, on s’est vu pour un 12-14 très bien, puis 3 autres fois dont une nuit ensemble; on s’est écrit bcp de sms tous les jours ou presque, on s’est découvert aussi bien physiquement qu’intellectuellement. Qq déboires ont fait que nous n’avons pas pu nous voir pendant 1.5 mois. Lors de nos échanges il évoquait le fait de poursuivre plus sérieusement notre relation, mm en sachant qu’il allait muter à 5h de chez moi. A notre dernière entrevue avant son départ, il ma dit qu’il ne savait pas s’il voulait recommencer à vivre un jour avec qq’unet donc que l’on continuerait simplement à s’écrire et que si on était attirer quand on se verrais on pourrait se faire plaisir mais rien d’autre. Moi étant à la recherche d’un appart pour ma nouvelle vie et lui partant, je n’ai rien dit et accepter. On a continuer à s’écrire presque tous les jours jusqu’à son départ. Puis j’ai plus rien dit et au bout de 3 jours il a pris des nouvelles, m’a dit qu’il ne voulait pas me perdre que je lui plaisais bcp à tous les niveaux. je lui ai rappeler son discours sur la vie à 2 et dmd ce qu’il voulait. A demi mot il m’a dit vouloir une relation avec moi mm à distance et que pour les conditions on verrait quand on se verrait. La les sms ont recommencer de plus belle, le soir surtout car il prenait son nouveau poste. On a commencer un peu à en discuter quand mm et on était d’accord sur bcp de choses. Au bout de 3 semaines, un jour plus rien, juste une réponse tous mes 2 ou 3 sms. J’ai laissé 2 jours passés et j’ai réécris en le taquinant de temps en temps mais sans aborder le sujet; il m’a dit que je devais pas trop le taquiner car il était mon amoureux quand mm, je lui ai dit alors que je ne le suivais plus, ce à quoi il a répondu qu’il fallait pas chercher. Il avait suggérer au début de son installation dans son nouvel appart qu’on se lance des défis coquins pour entretenir un peu le lien et il continue à les faire.
Double diagnostic : l’amour est pour lui « une complication de plus dans un monde déjà difficile à vivre, et il est plus simple de s’en passer. Il préfère une bulle confortable de relations sans lendemain, et éviter le tourment de la passion et du désir sexuel », analyse Marie-France Hirigoyen. Autre possibilité, il idéalise. Or rencontrer la perfection est impossible. Résultat: ses amours sont tièdes et il vit inconsciemment l’échec de ses relations comme un bénéfice : « Son fantasme reste intact », décode la psychanalyste Sophie Cadalen.

alors avant de te connaitre et avec les expériences j’ai appris à agir comme tu le dis, vivre sa vie, penser à moi et être heureuse, et à m’aimer avant de rencontrer quelqu’un et j’appliquais déjà ce côté “fuis moi je te suis…”, mais je me demandais quand même, est ce que cela fonctionne avec un homme qui n’a pas confiance en lui car lorsque la fille est aussi sûre d’elle et lui pas, je ne sais pas si cela fonctionne?
Il est vrai que peu d’hommes donnent l’impression d’être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas l’être! C’est plutôt qu’ils ne pensent pas l’être. Ils hésitent à tenter de l’être parce qu’ils perçoivent le risque d’être humilié ou d’échouer comme trop grand. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine en encourageant leurs tentatives et en définissant autrement ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais elle pourrait aussi y voir une invitation à s’échapper de la maison pour faire quelque chose avec lui. N’est-ce pas romantique?

Je suis tombée sur cet article par pur hasard. Ou du moins c’est Dieu qui repond aux questions que je n’arrete pas de me poser. Ces gens a qui ont s’attache et qu’on aime de tout notre coeur, jusqu’au point ou on ignore les avertissements tres clairs de Dieu lorsqu’on est sur le point de pécher.. Dieu nous aime et veut nous proteger, souvent avant que quelque chose de dramatique ne nous arrive. Seigneur fais moi experimenter ton amour afin qu’aucun autre amour charnel que tu ne m’a pas envoyé ne me fasse me sentir complète sur terre. Plonge moi dans ton amour afin que je m’accepte moi même, afin que je puisse marcher dans tes pas. Apprends moi à t’aimer.


et le silence installé pour rompre la relation ( celui que vous évoquez em fin de texte)?? Comment désamorcer?? c'est un silence = refus de s'exprimer parce que l'autre ne parvient pas - plus- a 'écouter' ce qui est exprimé, ceci parce que cette demande d'être 'écouter' est une demande 'd'approuver' des atitudes de dépendances de tous types. Réponse finale = silence + refus de rencontrer un professionnel, + enlisement dans la/les dependances, sorte de 'mort' (par exemple rester toute la journée dans la pénombre en regardant des series TV ou en faisant des paciences). Accepter le silence de l'autre, combien de temps? Servir de punching-ball ou dire 'oui tu as raison' à des discours de dépendance ne me parait pas sain. Y-a-t-il encore une issue a deux?
Mais quoi ? Ne sera-ce qu'une affaire d'enracinement culturel ? D'héritage et de tradition ? ... Non, pas uniquement. Il est évident qu'on ne peut adhérer qu'à ce qu'on a rencontré par héritage, éducation ou expérience, et qu'en conséquence on se tournera moins vers quelque exotisme ou nouveauté. Mais si, lucidement, on sent, trouve et découvre la valeur de notre enracinement culturel, de notre héritage et de notre tradition, pourquoi les contredire ? ... Vraiment, les contradicteurs manquent de sagesse : leur moteur est une révolte sauvage.
Choisissez le bon moment. C'est une conversation sérieuse et vous devriez l’avoir sans qu’aucune distraction ne vienne l’interrompre. Éteignez le téléviseur et mettez vos téléphones en mode silencieux. Assurez-vous de ne pas avoir cette conversation au cours d'une semaine très chargée ou stressante dans la vie de votre homme ou il ne serait pas aussi réceptif que vous le souhaitez.
Je suis une jeune maman de 30 ans, j’ai rencontré cet homme alors que j’étais encore en ménage avec le papa de mon enfant. Nous avons vécu ce que nous appelons un coup de foudre : très vite, nous sommes allez très vite. Nos situations amoureuses respectives à l’époque ne nous épanouissaient pas, nous savons ce que nous ne voulons plus et mieux ce que nous voulons… L’attirance, le désir mutuel nous a conduit à mettre fin à nos relations respectives et a nous engager dans une histoire. Oui mais voilà, comme nous devions nous y attendre, nous sommes maintenant, au bout de huit mois, retombés de notre nuage…

Nous nous sommes rencontrés lors de nos études et nous avons vécu deux ans ensemble puis presque un an et demi à distance. Lorsque nous étions sous le même toit, nous partagions tous, les cours, les mêmes sports, les vacances et les mêmes fréquentations, même si nous avions aussi quelques amis chacun de notre côté. À la fin de notre cursus scolaire nous avons décidé de faire une pause dans nos études afin de mettre de l’argent de coté et de les poursuivre l’année suivante. Je suis donc rentrée chez mes parents à Toulouse pour des raisons économiques et mon copain est resté chez son père pour travailler. On arrivait à se voir tous les mois à peu prêt et nous avons passés les vacances d’été ensemble. C’était super mais voilà, à la rentrée il allait s’installer sur Bordeaux et moi je n’avais toujours pas de projet pour mon avenir professionnel. Je lui ai proposé de le suivre là bas (de chercher un boulot) et de prendre un appartement ensemble. Il a refusé. Ce que je peux comprendre puisqu’il aurait été indépendant, premier appartement ect … Mais je l’ai vraiment pris pour moi et donc il n’était pas prêt à s’engager. En même temps nous sommes jeunes. De là, nous avons rompu dés sa rentrée. C’était une nouvelle vie pour lui, il allait faire de nouvelle rencontre et il a eu envie de passer à autre chose. Ce fut difficile mais nous avons réussi à nous remettre ensemble au mois de novembre pour rompre il y a deux jours. Je n’ai toujours pas avancer, ne sais toujours pas vers quoi m’orienter. Je pense que pleins de facteurs sont à prendre en compte. Il m’a toujours poussé, et je n’ai pas su faire mon bout de chemin seule. Je sais que nous avons une immense affection l’un pour l’autre et que nous nous aimons. Mais je vois que cette histoire est impossible. J’aimerai pourtant faire en sorte qu’il en soit autrement. J’ai la réponse en moi mais d’après vous cette distance est-elle vraiment un frein pour ma reconquête ? Je dois le laisser faire sa vie, et ne plus me projeter. Comment entamer une nouvelle relation totalement différente et lui donner envie de reconstruire quelque chose plus tard ?


(3) Vous perdez des opportunité avec des filles qui peuvent paraître « moins bien », mais qui peuvent être de superbes partenaires sexuelles et avoir une personnalité qui vous plaît parfaitement (la qualité n’est pas uniquement dans l’apparence physique). Ça peut paraître étrange, mais j’ai déjà rencontré des 7 plus excitantes que des 10. Ma règle c’est moins elle est physiquement attirante, plus elle doit être sexuellement excitante. Si vous la trouvez moyenne, mais qu’après l’avoir aborder vous ressentez une putain de connexion sexuelle et que c’est une vraie tigresse au lit, gardez-la !!
bonjour tout le monde j’aimerais avoir un petit peu d’aide avec vos avis, je voudrais savoir comment je pourrais faire pour aborder et draguer une fille qui est dans mon lycée je la voit souvent au lycée mais a chaque fois trop de monde autour d’elle donc je n’ose pas y aller et je laisse tomber même quand elle ne sont que 2 , je la voit aussi dans le bus le soir principalement mais la aussi même quand elle est seul je n’arrive pas a me lancer peut être un manque de confiance en sois, je ne sais pas trop comment l’aborder ni maintenir la conversation et ne pas me planter, je n’arrive vraiment pas a me concentrer etc… ça fait déjà 6 mois et j’ai vraiment envie de la connaitre même sans la draguer j’ai déjà essayer sur fb mais sans grande conviction pourtant je voit qu’elle me regarde des que je passe a cote ou quand on ce croisent car on prend le même bus donc on c’est déjà vu . Donc si vous pouvez m’aider a me donner des conseils ou a m’aider ou me montrer n’hésitez surtout pas cela me sera d’un grand secours
Certains cultes, comme l'antoinisme, implanté en Belgique et en France depuis le début du XXe siècle, sont spécialisés dans la guérison (6). Aujourd'hui, on assiste à un renouveau de ces cultes, notamment avec le pentecôtisme qui se répand aux Etats-Unis, en Amérique latine ou en Afrique (5). Aux Etats-Unis, les thérapies alternatives et les médecines douces comporte une forte composante religieuse et mystique (6).
Depuis la révolution féministe, les femmes imposent de nouveaux codes amoureux aux hommes, oubliant un peu vite que ces derniers, cuirassés par des siècles d'éducation ont déserté leurs territoires émotionnels et sensibles. Coupés de cette boussole intérieure, dans une société en pleine mutation, ils ne savent plus trop comment s'y prendre face aux désirs des femmes. D'autant plus que les attentes de ces dernières peuvent paraître contradictoires : revendiquant un besoin d'être rassurées mais aussi d'être conquises.
je lui es dis ne plus supporté son manque de présence d’implication et surtout de ne s’être pas encore vu a par les photos vidéo et autre ... je lui es dit que j'etait entrain de m’essouffler je suffoqué et que j'envisagé la rupture ... il ma répondu qu'il comprenez ma fatigue qu'il avais du mal a composé entre ca boite moi ca fille ca famille c'est coup de moue ... je lui es dit que mon but n’était pas de lui faire du mal mais de nous sauvé il ma dit je sais que c'est pas ton but mais ca me gave vraiment c'est difficile en ce moment en plus ce n'est pas une bonne période "son entreprise" suite a ca nous nous sommes dit que nous allions faire des efforts lui de ce libéré moi d'etre patiente !
Je n’aurai jamais imaginé recevoir autant de courriel avec cette question. Que ce soit aux USA ou en France je constate que les hommes laissent une image de crainte de l’engagement amoureux. Et pourtant j’en accompagne également des centaines qui n’ont qu’une seule envie, celle de trouver une femme qui saura les chérir et avec qui ils pourront vivre une histoire magique.
Mais n’oubliez pas une chose : ce n’est pas parce qu’il ne veut pas s’engager avec vous et qu’il s’engage avec une autre, que que vous n’avez pas de valeur. Notre valeur ne dépend de personne. C’est nous qui nous donnons de la valeur. Et plus on se donne de la valeur, plus on est respectés. Moins on s’en donne et moins les autres nous en donnent. Idem pour l’amour et le respect.
De mon côté, j'en suis à bientôt 3 ans et demi de silence (depuis le 1er août 2010) et j'ai commis les pires conneries (sur toute la gamme !) pour le récupérer !!! Ce silence fut rompu par le Monsieur qui me l'a imposé (au bout de 6 ans de vie commune) puisqu'il l'a trahi lors du décès de sa mère en octobre 2011 en revenant vers moi pendant les 3 semaines où sa mère était en fin de vie.
Cependant, depuis mes partiels du moi de Mai nous ne nous sommes pas vu. Il y a deux semaines, il me disait qu’il voulait me voir et que je l’aide à chercher une maison. Pas de soucis de mon côté. Mais depuis cette dernière discussion je n’ai plus aucune nouvelle. Pourtant je lui envoyé deux messages pour prendre de ses nouvelles et silence radio. Cela m’a énervé du coup il y a 3 jours je lui ai envoyé un message pour lui dire que j’en avais marre de son ignorance. Et bilan aucune nouvelle.

Je vis en Espagne depuis 10 ans. Les filles sont aussi tres sollicitees ... si elles repondent positifs des la premiere approches , elles passeront piur des filles faciles, ce qui et mql vu dans un pays ou la religion est encore forte... il faut donc insister par sms pour avoir un rendez vous, au moment de l embrasser et pour la ramener chez soi. Ca ne marche presque a tous les coups... Un ami m a dit que c etait pareil en France. Merci pour ton article et a bientot
Je suis avec mon copain depuis 8mois. Au début tout se passait bien. Mais depuis un mois environ, je le sens distant et depuis une semaine pas de nouvelles et moi non plus…SR. Après j ai essayé de l appeler, mais ne m a pas répondu. Il m a envoyé un sms pour dire qu il rappelera plus tard. Mais il ne l a pas fait! Ensuite je lui ai envoyé un sms pour savoir que signifiait ce silence. Et pas de réponse, il m ignore.
En cas de conflit, si je suis la personne qui reçoit un commérage, il m'appartient de ne pas le transmettre à une autre collègue. Si je suis celle auprès de qui la femme lésée cherche du soutien, je peux lui suggérer de discuter calmement avec la femme en question. J'aime la solution de se mettre au "point zéro" : se dire nos attentes, nos insatisfactions, se mettre en "Mode résultat" et non en "Mode reproches", ...
Salut. Moi je voudrai récupérer mon ex. Ça fait maintenant 2mois que je suis de nouveau en contact avec lui. Un soir je lui ai demandé si on pouvait se voir pour causer un peu et il a dis oui et m’a invité chez lui. Je suis allée laba on a causé et beaucoup rigolé. On se comportait l’un envers l’autre comme si nous étions à nouveau ensemble. Et après cela je lui ai demandé s’il me donnait une nouvelle chance d’être avec lui et il m’a répondu que je suis là non avec lui. J’ai pas saisi ce qu’il voulait dire par là mais j’ai pensé que cela voulait dire oui je te donne une nouvelle chance. Donc après cette soirée on s’est pas revu, on s’écrivait mais il ne faisait jamais le premier pas et en plus il prenait du temps avant de me répondre dès fois toute une journée sans nouvelle de lui. Maintenant c’est encore pire il ne répond même plus à mes messages. Le dernier message que je lui ai envoyé est que s’il veut que notre relation dure qu’il faudrait qu’il prenne aussi l’initiative de me consacrer du temps d’organiser des choses qui nous feraient plaisir,bref,d’avoir des attentions. Parce que c’est un homme très chargé. Et là aussi il n’a pas reagi. Dès fois je le vois connecté sur facebook mais il ne me parle jamais ni répondre a mes messages. Je sais plus quoi faire. Merci pour votre attention!!
Mon actuel a 23 ans, comme moi, il sait ce qu’il veut dans la vie, il fait des belles études, est parti de chez ses parents très tôt (à 15 ans pour un lycée spécialisé), n’est pas « intéressé » par la « débandade » de la jeunesse actuelle (tout comme moi, c’est à dire qu’on est ok pour s’amuser, boire, rire et faire des conneries, mais jamais dans l’excès : les études, le boulot et la stabilité dans la vie passent avant). Il a eu pas mal de petites aventures, mais jamais de « copine » sérieuse. Il a beaucoup bougé pour ses études (étranger, France entière avec changement de ville tous les 6 mois/1 an), il a eu des problèmes familiaux (parents divorcés quand il avait 12 ans, père malade dont il a fait le choix de s’occuper pendant longtemps), et ne s’autorisait pas avoir une copine (je cite ses paroles) car s’était inimaginable de se consacrer à une vie de couple (ses études, sa famille, la distance, le sport à haute dose aussi).
Je ne sais pas quoi penser de cette relation et j’ai besoin que vous m’éclairiez !!! Voilà, j’ai rencontré D dans un café, où ses copains faisaient un pari pour inviter une femme à boire un verre de champagne…C’est moi qui suit passer dans la rue ce jour-là…et j’ai accepté en compagnie de mon père de boire un verre avec eux… Sur ce, j’ai remarqué D parmi les 12 hommes qui se trouvait là…ensuite, avant de partir du café, nous nous sommes serrés la main et là un coup de foudre monumental…lui comme moi sommes restés scotché sur place. Il m’a dit qu’il était flic avant de partir devant mon père à côté…nous nous sommes dit au revoir et lui est resté un bon moment à me regarder de la rue à l’écart de ses copains, c’était très romantique…N’ayant pas son numéro de téléphone, j’ai décidé malgré le fait que j’avais peur de passer pour une fille facile, de me rendre au café (sur la recommandation d’une amie) pour donner au patron du café mon numéro de téléphone car D le connaissait très bien…au bout d’une semaine, j’ai eu un SMS de sa part en me disant qu’il souhaitait me voir…mais cela ne collait pas avec nos emplois du temps respectifs (lui étant flic et détective privé et moi dans mes études) et de fil en aiguille, nous nous vus 2 mois après…Dans son SMS il a tenu le discours suivant « « j’ai très envie de vous…voir !!! Mais peut-être êtes-vous en train de travailler ? « Pour tout vous dire, j’ai très envie de vous depuis que nous nous sommes vus »« en espérant de ne pas vous avoir choqué en étant aussi direct »… moi, j’ai répondu très évasivement car ne je m’attendais comme je lui ai dit à quelque chose d’aussi rapide et direct…
Je suis actuellement aux USA à Orlando pour suivre pendant près de 10 jours l’intervention et la formation du créateur de la programmation euro linguistique Richard Bandler, et je manque de temps pour répondre de façon précise aux commentaires. Je t’encourage donc à lire mon livre Le code de l’amour ou alors à réserver une séance de coaching avec un des membres de mon équipe.

Et puis un jour je me suis declarer a lui… il m’a dit qu’il n’avait pas de sentiments amoureux pour moi… on passe de bons moments. Il m’a dit 1 fois au debut je ne sais pas ou j’en suis… plus tard j’ai realise que j’etais pas vraiment amoureuse de lui mais que j’amais les bons moments passes ensembles.. moments la pluspart du temps induits par lui… voila je suis coincee car la femme qu’il frequente est devenue,une amie et on a bien parle.. elle m’a affirme qu’elle ne tenais pas’plus que ca a lui et que elle voulait mettre des distances mais je soupconne maintenant que c’est le contraire maintenant que je suis entre les 2… elle s’est servie de moi 2 fois comme alibi pour sortir. Je lui ai bien fait remarquer que je n’avais’pas apprecie… mais en fait je m’appercois que des qu’elle le voit elle “boit ses paroles”…elle lui a dit qu’il pouvait avoir 1 relation avec quelqu’un vu qu’elle etait en couple et qu’elle ne quitterait jamais son mari… lui en atendant ne se gene pas pour seduire et se faire seduire… il admet enfin qu’elle ne quittera pas son mari et son confort… aussi de mon cote parfois j’ai envie de tout arreter et puis un evenement fait qu’on se revoie…

Malheureusement, votre propos est battu et rebattu sur tous les forums. Que contestez-vous, si je vous ai bien lu ? La superstition et la domination par la superstition. Mais le mystère de la foi chrétienne n'a rien de superstitieux, au moins tel que je le vis, car il s'accorde avec la science. Dans le Coran même, on lit que le monde est un verset de Dieu. N'est-ce pas une invitation à croire ? Et Einstein de dire : "Dieu ne joue pas aux dés."
Ce que je trouve le plus triste, c’est ce côté « j’ai perdu mes dernières illusions ». J’en suis là aussi, du coup je me protège, du coup je ne vis pas à 100% une relation, je garde mes distances, je suis sans doute un peu trop froide, et du coup les mecs ne tombent pas amoureux non plus, et ça se termine… (j’ai l’impression, en tout cas, en analysant à froid mes dernières relations).
En effet, ce désir pour autrui s’accentue à notre époque car nous sommes tous potentiellement reliés les uns aux autres  par les nouvelles technologies et la notion de manque disparaît peu à peu. On crée alors un manque du manque: les moments où l’on se sépare et où l’on se retrouve font partie de la relation de couple, ces mouvements aident à raviver le désir et à prendre conscience aussi de ce que représente vraiment l’autre pour nous. Or, ces moments n’ont plus lieu d’être aujourd’hui pour la majorité des couples. Si la distance vous sépare, skype donne l’illusion que vous êtes toujours côte à côte!
Assurez-vous également que votre homme soit bien motivé à s’engager. C’est le cas s’il vous considère comme la femme de ses rêves et qu’il n’a d’yeux que pour vous. Essayez de découvrir s’il veut réellement partager sa vie avec vous ou seulement son lit. Enfin, assurez-vous qu’il soit bien fier d’être votre petit-ami et qu’il s’épanouisse dans votre relation. Si c’est le cas, il est tout à fait prêt à aller plus loin avec vous.
Puis il en a eu marre de « s’interdire d’être heureux » et a choisi de se lancer dans les joies du couple. C’est à ce moment-là qu’on s’est rencontrés (ça faisait quelques mois qu’il était décidé à se mettre en couple pour une relation sérieuse, et moi je sortais de mon abstinence et remise en question). Il finit ses études (jusqu’à décembre) dans une autre ville, mais à commencé à organiser les week-end où il pourrait venir me voir, plus quelques week-end où je pourrai aller moi chez lui, avec une fréquence de 2 week-end sur 3 en moyenne. On a pris nos billets, on a commencé les aller-retours, j’avais peur qu’il me dise au bout d’un mois qu’il s’en était lassé (c’est quand même pas évident de traverser la France en TGV vendredi soir, dimanche soir, puis re vendredi d’après…) mais après 2 mois, malgré quelques difficultés rencontrées du fait que tout ce qui est à faire le week-end devient plus difficile à réaliser (moi je travaille la semaine), on tient.

J’ai rencontré mon copain en octobre, il a décidé de sortir avec moi après son grand jeux romantique… Bisous sur le pont, restaurant. Puis en décembre, il décide de se séparer ne sachant plus trop ce qu’il voulait avec moi. La situation reste ambiguë, on se voit on recouche ensemble cela dure quelques mois bien que lui ayant demandé d’arrêter son manège. C’est alors que j’ai flirte avec un homme, avec lequel j’ai couché. Quand mon ex a voulu recoucher avec moi, j’ai été obligée de lui dire et là électrochoc, c’est comme si c’était le jour où je le quittais selon ses dires… Le temps passe, on se revoit et m’annonce que ce serait bien de se remettre ensemble mais si on le fait, de le faire sur de bonnes bases et sérieusement…

Il ne s'agit pas du premier article que je lis sur la religion et sa description scientifique. Un "Science & Vie" datant d'il y a au moins 5 ans en traitait déjà dans à peu près ces termes, mais cet article a bien plus de références et de richesses, dans la mesure où il l'aborde du point du vue humain. Or il se trouve aujourd'hui que je trouve ces articles moins édifiants que par le passé, tout simplement parce que je témoigne d'une adhésion récente, tandis qu'auparavant je me refusais à croire.

Au tout début, il m’a dit qu’il avait envie d’aimer et d’être aimé mais qu’il n’avait pas rencontré la bonne personne, qu’il n’avait pas eu la petite étincelle. Mon problème est que nous sommes trop éloignés pour qu’il apprenne véritablement à me connaître. Je sais qu’il est quelqu’un de bien et moi je ne veux que son bien, sans le brusquer. IL fait juste dix pas en arrière qu’en j’ai le malheur d’en faire un en avant.

L’objectif est de prendre plaisir à se découvrir au travers d’une complicité épanouissante et de questions inédites. Soyez originale pour bien apprendre à connaître celui qui vous plait tant et à lui montrer que vous êtes capable de le découvrir comme personne d’autre ne le ferait. Plus vous en saurez sur lui et plus vous pourrez lui montrer que vous êtes celle qu’il lui faut.
Donc, pourquoi l'autre personne s'éloigne-t-elle ou disparaît-elle même si vous avez eu des rendez-vous merveilleux? Il y a de très grandes chances que ce soit parce que vous avez atteint son seuil de tolérance très rapidement. Évidemment, il ne faut pas complètement écarter la possibilité de la réalisation ou conclusion que ce n'était pas un bon match ou que la personne a rencontré quelqu'un d'autre qui lui correspondait mieux. Toutes ces possibilités sont valides. Mais, à mon avis, si les rencontres étaient réellement agréables, la première est la plus probable. Vous pouvez être la personne la plus merveilleuse du monde, dire et faire toutes les bonnes choses, appliquer tous les trucs du fameux livre The Rules, si vous vous retrouvez devant un prospect qui a un seuil de tolérance d'intimité très bas, vous obtiendrez toujours ce résultat.

Il y a pas plus tard que Hummmmm 49min je viens de dire casch a une fille que je "lache l'affaire" avec elle malgrés un coup de coeur réciproque. Elle ne fera meme pas partie de ma friend zone a présent. Ceci en raison de son manque de dispo actuelle. Elle l'a compris et l'accepte avec pragmatisme ( ouai en plus elle est cool). mais ce soir je suis content d'avoir fait cela (surtou quand je lis ce qu'il y a ci dessus). Je viens de m'éviter une galére de coeur. Seul regret j'aurai pu aller "jusqu'au bout" avec elle mais j'ai fais mon petit slipe. Gardons bien en mémoire qu'en séduction on peut perdre des plumes. Restons maitre du jeu. et qui sait elle dévelopera peut etre une frustration et reviendra tout seul. Big Bizou les loulous
en meme temps j’ai peur de me relancer, pour qu’apres il me redise qu’il ne peux pas continuer, car il m’a déjà fais le coup deux fois. Comment faire?? Est ce que le laisser me courir apres serai t il une bonne solution? Provoquer un manque chez lui de moi, l’inquiéter ect…. Qu’en penser vous? Pensez vous que cela pourrai fonctionner en ma faveur? JE tiens vraiment à lui et je ne tienspas refaire quelque chose qui pourrai le faire fuir à nouveau, maintenant que je sens qu’il commence à revenir vers moi tout doucement, sans trop vouloir ce qu’il veux et attends de moi exactement…….
Je ne pense pas avoir une vision destructrice de l’amour. Elle m’est propre et je respecte celle des autres qui peuvent différer de la mienne. Cependant, je ne me reconnais pas dans celle que tu véhicules Anaïs, qui est davantage traditionnelle. Et être dans une relation du type que tu décris me rendrait malheureuse. La réciproque est apparemment vraie pour ma vision des choses dans ton cas ^^.
Super article. Cependant mon cas est un petit peu différent car on a déjà eu 3 RDV, on s'est évidemment embrassé (le 3ème RDV était pour un ciné, on avait l'air d'un vrai couple à se prendre dans les bras etc..). Pour des raisons logistiques je n'ai pas pu la ramener chez moi et je lui ai donc proposé à la fin du RDV qu'on se verrai la semaine prochaine, qu'elle vienne manger chez moi, chose qu'elle a accepté. Le jour même du RDV elle annule, je repropose derrière un autre jour, et depuis pas de réponse. Ca fait 4 jours. Je ne l'ai pas relancé depuis. Etonnant sachant qu'il y a un bon feeling entre nous et qu'elle a les yeux qui pétillent quand elle me regarde.

Il est important d’accepter qu’un homme puisse avoir du mal à se lancer à fond dans sa relation car il ne veut pas aller trop vite. Mais cela ne signifie pas qu’il ne tient pas à vous et qu’il souhaite vous faire perdre votre temps, bien au contraire ! Il a encore un petit blocage et le tout est de comprendre son origine afin de le lever le plus vite possible. Si vous avez beau retourner le problème dans tous les sens et que vous ne comprenez toujours pas comment le pousser vers l’engagement, alors nous pouvons examiner ensemble la meilleure façon de procéder lors d’une séance de coaching. Pour en savoir plus sur cette prestation ou réserver votre consultation c’est sur cette page.
Certaines femmes ne peuvent entrer dans une pièce sans que tous les hommes ne puissent s’empêcher de tourner la tête et de prêter attention à elles (sans que ce soit de façon négative et « sexuelle ».) Apprenez ce qu’est « cette chose » que ces femmes ont et comment avoir cette capacité vous aussi, sans vous sentir ni agir de manière « ringarde » ou facile.
Bonsoir coach . Je suis fiancé il y’a 1 mois il me veut vraiment des qu’on s’est vu la première vois on y est le coup de foudre alors des quand il est revenu il a demandé ma main directement il vit en France et depuis qu’il est partit on parle chaque jour il me consacre du temps ça me plaisait trop on se disait plein de choses et se racontais plein de choses depuis qu’on s’est vu la première fois . Il m’a dis qu’il m’aime qu’il a eu le coup de foudre de moi dès la première fois qu’on s’est vu bah finalement on s’est tout dis et avouer alors ça fait 1 mois qu’il rentré en France et comme je t’ai dis on parle chaque jour après dernièrement on trouve plus quoi dir on parle normal (ça va comment tu passe la journée … tu me manque …) on rigole bien ensemble on aime bien ça . Mais y’a pas quoi dir ni lui ni moi on trouve plus de sujet sur quoi parler et ça me rend mal à l’aise je veux qu’on reste toujours comme on parlait au début , mais au moins il me montre chaque jour qu’il a envi de moi qu’il me veut à ces côtés . Mais c’est toujours pas comme au début . Finalement je trouve que notre conversation commence à connaître l’ennui le fait qu’on parle pour une ou deux heures après il me dis qu’il va dormir car il travail la nuit oui je comprends ça et je ne lui dis rien au contraire je montre que je comprends qu’il doit se reposer etc . Et dernièrement il peut ne pas me parler toute la journée jusqu’au le lendemain ça m’énerve et j’ai peur que l’ennui et le fait qu’on trouve plus rien à se raconter nous font perdre la complicité qu’on vivait ,heureusement qu’il va venir ce mois pour me voir je suis très contente de ce fait ça va nous fair du bien !!. Alors coach aidez moi svp j’ai vraiment besoin de votre aide pour sauver la communication de mon couple et de rendre la complicité qu’on avait au début je veux rester toujours en communication avec lui , et si c possible proposez moi des sujet sur quoi parler et se raconter ou des trucs que je peux lui dir pour le pousser à parler et surtout qu’il m’avoue ses sentiments à nouveau car j’aime bien quand il fait ça . UN COUP DE MAIN COACH !!! HEEELP
Concentrez-vous sur les choses que vous aimez. Car les choses auxquelles on prte le plus dattention se dveloppent. Si vous vous focalisez sur ce qui vous nerve, tout ce que vous verrez, ce sont des raisons dtre nerv. Si vous vous focalisez sur ce que vous aimez, vous ne pourrez pas vous empcher dprouver de lamour. Focalisez-vous dessus, jusqu parvenir au point o vous ne pourrez plus rien voir dautre que lamour, et le sentiment inbranlable dtre lhomme le plus chanceux sur terre davoir une telle femme comme compagne.
J’aime 1 homme rencontré sur le net, nous correspondons depuis des mois, je suis très attachée à lui, lui à moi mais j’ai peur de m’engager…j’ai été trompée par mon ex, j’en ai beaucoup souffert, lui a vécu la même chose mais j’ai peur de me tromper, j’ai beaucoup de sentiments pour lui, il est doux tendre, physiquement il me plait énormément, j’ai décidé de lui dire que je n’étais pas amoureuse pour qu’on en finisse avec cette histoire alors que je meurs d’envie d’être avec lui. je sais que mon message est stupide mais c’est la réalité, est ce que j’arriverai 1 jour à refaire confiance à 1 homme ? gros doute.
Les personnes concernées estiment qu’une relation amoureuse est fade et ennuyeuse s’il n’y a pas un certain nombre de petits conflits dans leur quotidien. Ils voient ces échanges conflictuels comme un moteur pour la relation homme femme et une façon de combattre la routine. Débats politiques, discussions mouvementées sur le choix d’un restaurant ou de la prochaine destination estivale : tout y passe !
L’évolution d’une relation, ses imprévus, ne sont pas des obstacles à l’engagement. S’engager ne signifie pas tout prévoir, tout savoir. Dans ce que tu dis, il y a une contradiction : d’une part la relation est jalonnée de surprises, elle est changeante, elle évolue (là-dessus nous sommes d’accord). Mais d’autre part, si on veut s’engager, il faut être sûr de tout contrôler. Si on suit ce raisonnement, s’engager devient impossible (puisque le contrôle total est impossible). Donc, on ne s’engage pas mais on vit au jour le jour en attendant que ça tienne… ou que ça casse.
je suis pas à paris comme tu le sais (c'est un boulot je suis paye pour animer des soirées tu le sait .... mais je précise pour ne pas me faire envoyer chier au cas ou ) je rentre demain dans la matinée je te bip demain midi promis ... désolé de tt ca je voulais pas que ca se passe comme ca ..... mais trop de truc s’enchaînent et je peux pas gérer et me prendre la tête ....même quand j'ai rien a me reproché ... je t'appelle demain ...
Et pourtant, c’est la pire erreur que vous pourriez commettre, celle de ne pas contrôler vos émotions et de tomber en dépendance affective face à un homme en pleine incertitude sur la suite à donner à sa vie sentimentale et plus particulièrement à votre histoire commune. En général vous avez tendance à vous énerver ou à chercher ce qui ne va pas chez vous. Pourtant le problème est ailleurs, vous ne pourrez jamais le faire changer d’avis si vous vous y prenez comme vous l’avez toujours fait.
D’un point de vue freudien, rêver d’un ami peut laisser entendre (que l’on soit un homme ou une femme) que l’on a un désir pour lui. Ce désir sans doute présent dans la vie réelle est désinhibé dans le rêve sans pour autant que l’on se voit avoir une relation sexuelle avec lui. L’ami peut aussi se substituer à la personne d’un frère et traduire un désir incestueux.
je lui ai demandé une dernière chance qu’il a bien voulu m’accorder mais que c’était la dernière et si cela se passerait bien, on se rencontrerait. mais là, une fois encore, je n’ai pas tenu ma promesse et il à dit « stop, on arrête là, je ne reviendrais pas sur ma décision ». par contre il voulait bien que l’on reste amis si je le voulais, j’ai accepté.
Énervé par ce message me semble til, il m’a répondu “pourquoi cette question tout à coup !? Et pourquoi tant d’agressivité. ” je lui explique donc que ce n’est pas méchant mais simplement pour que je sois claire. La il me répond qu’il n’a pas du être assez clair des le début et qu’il en est désolé…. il n’est pas près à s’engager me dit il. Mais je lui répond que moi non plus, que je ne peux pas m’engager avec un inconnu, mais simplement laisser le temps faire les choses et voir ou cela nous mène. Apprendre à connaître tout simplement.
Après, remarque purement théorique, mais est-ce que les hommes n’ont pas tendance à s’emballer au début à cause du rôle de séduction active qui leur est attribué? L’implication dans la séduction est plus grande (ou du moins ressentie comme telle), du coup l’attente d’un résultat l’est aussi, on a envie que ça marche, la machine s’emballe (et on s’imagine un week-end aux baléares avec la fille qu’on aurait rencontré la veille), et au final, le tout s’essoufle? (Imaginez un mec lambda – pas un athlète de haut niveau quoi – qui piquerait un sprint, je ne lui donne pas plus de 200 ou 300m avant de s’écrouler mort de fatigue, dégouté à vie de la course à pied. C’est peut-être un peu la même chose pour les sentiments)
×