Bonjour, j’ai vécu une relation à distance de pratiquement 1ans, 900km entre nous, on se voyait un week end par mois et pendant les vacances scolaire mais il a décidé de tout arreter, d’apres lui il était pas assez pret pour une relation a distance. Quand on se quittait à la gare, c’etait toujours très dur; et du jour au lendemain il a décidé de tout stopper puis il est revenu me parler comme si de rien n’etait pour me dire qu’il avait une copine mais qu’il ne l’aimait pas et que c’etais mieux comme ça .. je ne sais plus comment faire, j’aimerai le revoir mais c’est impossible.Les relations a distances sont vraiment très compliquées

Je suis tombée sur cet article par pur hasard. Ou du moins c’est Dieu qui repond aux questions que je n’arrete pas de me poser. Ces gens a qui ont s’attache et qu’on aime de tout notre coeur, jusqu’au point ou on ignore les avertissements tres clairs de Dieu lorsqu’on est sur le point de pécher.. Dieu nous aime et veut nous proteger, souvent avant que quelque chose de dramatique ne nous arrive. Seigneur fais moi experimenter ton amour afin qu’aucun autre amour charnel que tu ne m’a pas envoyé ne me fasse me sentir complète sur terre. Plonge moi dans ton amour afin que je m’accepte moi même, afin que je puisse marcher dans tes pas. Apprends moi à t’aimer.
Bizarrement, votre crush se montre assez peu expansif sur ses amis : qui ils sont, ce qu'ils font et où ils sortent restent des questions sans réponses précises. La timidité, peut-être. Ou peut-être qu'il s'agit d'une personne... qui n'a pas d'amis. Ou qu'il préfère encore attendre de voir où cette relation vous mène avant de franchir une étape si officialisante. Ou alors il n'a pas l'attention de vous présenter ses potes. 
Mais une autre partie de moi se demande (et j'aimerais savoir ce que vous en pensez...): Avons-nous baissé les bras? Est-ce que je baisse les bras sur mon ex, ne pourrais-je juste pas aller cogner chez lui et régler ce que j'ai à régler? Puisqu'il m'impose le silence, ne pourrais-je pas lui imposer à mon tour une communication plus saine en lui expliquant ses bienfaits? En me battant pour ce qui me semble logique et sain? 

Il étouffe, il écrase et il flingue. As de la critique, il dévalorise non-stop, en tête-à-tête comme en public. Votre cuisine, « C’est pas Robuchon ! » ; vos trois kilos perdus sont salués d’un « Tu voulais pas te mettre au régime ? » ou « Tu n’as plus de seins ». Persuadé d’être un érudit, il impose son point de vue en expert omnipotent. De la géopolitique à la coloration capillaire, il surpasse l’émissaire de l’Onu ou la baronne Nadine de Rothschild, et pointe vos erreurs aussi promptement que Jackie Chan. Résultat : on s’éteint à force d’autocensure.
Il existe deux types de mauvaises relations. La première, c’est la relation stérile, c’est-à-dire qu’elle ne produit rien de bon. Ce sont des gens qui sont là mais leur présence ne change rien ! Ils ne nous aident pas à avancer, ils ne nous rapprochent pas de Dieu, ils ne sont pas des bénédictions. Le second type de mauvaise relation, c’est la relation toxique. Celle-ci est très dangereuse. C’est une personne qui nous pousse à faire le mal. Certaines d’entre elles vont nous proposer ouvertement de faire des choses mauvaises : coucher ensemble avant d’être mariés, parler dans le dos des autres, mentir pour nous sortir d’une situation délicate etc. D’autres ne vont pas nous dire ces choses clairement, mais à chaque fois que nous sommes avec elles nous faisons quelque chose de mal. Puis une fois à la maison, nous ne sommes pas à l’aise parce-que nous savons que nous avons mal agi.
Article on ne peut plus juste !! Je viens de vivre cette expérience en live… Rencontre par un site… Messages enflammés du monsieur sous mes yeux ébahis… Les photos lui plaisent. Ma voix au téléphone est géniale ! On parle des heures… Ça dure 10 jours avant qu’il ne revienne de ses vacances… Puis rencontre en « vrai »… Et flop… Je ne suis pas sa « princesse »… Il voit ça au premier coup d’œil…. Sans me laisser aucune chance… Et la Ben mes licornes sont effectivement dans mon garage…. Et moi je suis la au bord de la route, me demandant ce que j’ai pu rater dans mon « casting »… C’est très déstabilisant…
En somme, ça ne commence pas par un sentiment quelconque de sécurité ou de confort, mais ça commence par un choix, la décision de vivre quelque chose avec l’autre, avec ou contre tous. Parce que, toute décision comporte un risque, et si l’on choisit son petit confort alors on ne vivra rien de vrai. Oui, on peut passer sa vie à fuir les attachements (je parle des personnes qui ont peur, pas celles qui le choisissent) et on peut trouver sa sécurité, loin des entraves, mais on ne trouve pas le bonheur avec cette peur dans le ventre.
J’ai toujours été assez “joueur” de nature, mais j’avais juste l’impression qu’il n’y avait pas de “jeux” dans ce cas-ci … Des fois elles est trop tendre, alors que je suis un peu plus calme ( c’est normal quoi … ), et elle s’énerve … En gros, je suis tombé sur ce qui me semble être une chieuse, du genre fusionnelle, et tout le tralala ! Mais je l’aime bien :)
bonjour, j ai vécu une relation d’un an avec un garçon ( j ai 29ans et lui 33ans ) , nous habitons a 1000km, nous nous voyons quasiment tous les week end, dés le départ je lui avait dis que je ne déménagerais jamais car j ai un enfant, il m a dis, tout au long de l année qu il n avait pas peur de partir de la bas pourme rejoindre, que jétais la femme de sa vie etc…celà fait 5 semaines qu il m a quitté ( en pleurant ) sous pretexte que, même si il est fou amoureux de moi , il se sent incapable de tout quitter pour moi,j étais enceinte de lui ( nouvelle apprise apres l annonce de la rupture, j ai avorté la semaine derniere par respect pour lui ) il prend de mes nouvelles de temps en temps, il m a meme souhaité un joyeux noel, hier il m a envoyé des SMS pour avoir de mes nouvelles, et me dire que lui ça n’allait pas trop, qu il a limpression de se regarder vivre, que c est pas reel, qu il a des regrets et des remords, mais il est persuadé qu avec le temps ça passera….
6 mois apres ( la relation se passe bien et j’tombe amoureuse ) je lui demande où nous en sommes et où nous allons ; il me répond qu’il ne sait pas qu’il veut prendre son temps sans pour autant me faire perdre le mien, qu’il tient à moi mais que pour l’instant il ne pense pas à l’avenir. Ok je prends sur moi car je tiens à lui et que je me dis qu’il lui faut ptet 6 mois de plus … 1 an ( et 1 2 petite coupure ) après on vit ” presque ” ensble , il est très svt chez moi, il y a ses affaires à sa clé etc … ( je me suis rapprocher de lui entre temps ) et on est complice les sentiments évoluent on est bien .
Les jours passent et toujours pas d’invitation sur fb. Au bout de trois jours je décide de lui envoyé une invitation,quelques minutes plus tard il accepte et engagé la conversation. Il me reproche de ne pas lui avoir dit en revoir. Delà j’engage les conversations pendant presque 2semaines. Il me drague ouvertement mais ne développe que très peu la conversation et ne propose pas réellement de rencard.

Je pense qu’il est pervers narcissique, nous sommes séparer mais pour moi depuis qu’il est partit tout en sachant qu’il ne me capte pas je descend chez lui et le questionne et je fais un monologue et je remonte chez moi en larme, il ne me regarde même pas quand je lui parle … Ce silence là est très douloureux, cela me rend dépendante affective et ce n’est absolument pas mon habitude … On dirait qu’il me déteste … La dernière fois que je lui ai demander si il m’aimait encore il m’a répondu … Y a pas de soucis pfff je pense qu’il se fou de moi mais voilà j’ai de la peine a partir… C’est comme si il me retenait, comme il dit rien je sais pas quoi pensée, si c’est du lard ou cochon
bnjr,je suis une fille,j’ai terminé mes etudes,j’aime un homme jusqu’a la follie,nous avons rencontrer un problem,mais j’ai trouvé une solution,et je l’ai reglé c bn,mon problem maintenant c que mon mec m’ignore il me contacte pas avant que je le contacte,et moi j’ai l’habitude de parler avec lui chaque jour,je peux rester sans contacte à plus de 3 heures,si je lecontacte il me reponds sinon il reste normal sans contace,et si je le contacte pas toute la journée il me laisse un msg et il me dise que tu etais absente toute la journée j’espere que vs allez bien,mais moi je souffre car je le contacte tjr mais il ne fait pas des gestes que j’adore,je veux sentir de son amour,comment reagir vers sa?
On s’est encore revu jeudi passé, mais, depuis, plus de nouvelles… Je lui ai parlé dimanche soir sur FB, je lui ai envoyé un sms, mais pas la moindre réponse. Je suis vraiment déçue, je savais bien que notre histoire ne durerait pas, mais j’avais quand même un peu d’espoir et, surtout, je ne pensais pas qu’il se conduirait comme ça, qu’il mettrait fin à ce qu’on vivait comme un lâche en m’ignorant complétement.
François Taillandier est né en 1955 à Clermont-Ferrand. Après des études de lettres, il devient professeur de français, mais quitte rapidement l’enseignement pour se consacrer à l’écriture. Entre-temps, il s’installe à Paris, travaille comme journaliste à Livres Hebdo et anime une chronique littéraire à L’Humanité, chronique qu’on peut d’ailleurs lire sur le Web. Après avoir publié quelques romans dont Personnages de la rue du Couteau (1984), Anielka (1999), N6 (2000) et Le cas Gentile (2006), François Taillandier s’est lancé dans la rédaction d’une oeuvre à la démesure toute balzacienne: raconter notre époque en cinq volumes de 11 chapitres chacun, soit au total de 55 chapitres, 55 étant le chiffre fétiche de l’auteur. De cette fresque intitulée La grande intrigue, les cinq volumes sont parus: Option Paradis (2005) et Telling (2006), Il n’y a personne dans les tombes (2009), Les romans vont où ils veulent (2010) et Time to turn (2010) tous aux éditions Stock.
Il m’a regardée avec les yeux les plus tendres que j’ai jamais vus. Il a réfléchi pendant longtemps avec un sourire. Il m’a dit qu’il était désolé s’il m’avait fait croire des choses, qu’il aime faire des sorties avec moi et que s’il était plus attentionné avec moi qu’avec ses autres amies c’est parce que je suis la seule qui soit une vraie femme (c’est vrai ses autres amies que j’apprécie aussi ont un caractère beaucoup plus garçon manqué, commandant, etc. Je crois qu’elles aussi avaient des doutes sur notre relation). Il m’a dit que pour l’instant il ne pensait pas à se mettre en couple avec une fille et que quand ce serait le moment il le dirait lui-même. (Ce n’est pas tombeur, je doute qu’il ait fait ça pour son ego)

en lisant cet article, je ne peux m'empêcher de partager ça: https://www.youtube.com/watch?v=QvGopWX0dWE cette chanson date de 82, et pourtant elle est toujours tristement d'actualité. mannick a la double charge d'être féministe et chrétienne (non pratiquante), et auteure/compositrice/interprète... elle chante toujours à 74 ans, mais vous la verrez rarement dans les médias, alors qu'il s'agit d'une des très grandes voix françaises.
L’expérience fait que tu apprends de tes erreurs tout comme ton ex lui aussi. Rien n’est acquis du premier coup. En effet, les aléas de la vie, vos caractères et vos façons de voir la vie n’ont pas toujours été exactement synchronisés. Vous vous petes peut-être déjà disputés pour des détails souvent insignifiants et qui à un moment T forment une barrière qui empêche de voir plus loin. Alors qu’à un autre moment vous trouverez ça complètement puéril.
Soyez attentif aux besoins de l’autre, certaines personnes n’ont pas besoin de se voir très souvent, mais cela ne veut pas dire que la personne ne veut pas de vous. De votre côté, vous aurez peut-être besoin de voir quotidiennement la personne (attention à ne pas l’étouffer), il faut alors appréhender l’autre, et contenter les deux côtés, trouver un juste milieu.
Lorsqu’un homme se sent désiré par sa femme, cela a un effet profond sur sa vie entière. Cela lui donne un sentiment accru de confiance et de bien-être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. Mais, lorsqu’un homme se sent rejeté physiquement par sa femme, il a aussi l’impression d’être rejeté en tant que mari, soutien de famille et homme. Voilà pourquoi il est si important de faire de la relation sexuelle une priorité!

Je voudrais vous faire part de ma situation concernant un homme dont je suis accroc et qui semble ne pas savoir ce qu’il veut réellement pour nous deux, grâce à la lecture de vos conseils et de vos vidéos j’ai pu faire le point sur mon comportement et réalisé que je devais l’étouffer mais je ne veux pas le perdre. Malgré qu’il vive avec la mère de sa fille il n’y a plus rien entre eux qu’il m’a dit et il y a 15 jours nous nous sommes vus chez lui puis une fois chez moi et je pensais qu’il voulait plus d’après ses messages mais après son appel, il m’a fait comprendre que cela lui faisait peur etc… aidez moi svp merci d’avance
Au bout de 15 jours de rupture, je l’ai invité à sortir boire un verre, mais il m’a fait la surprise de m’emmener dans le meilleur restaurant de la vallée et m’a offert une soirée grandiose en mode “seuls au monde” remplie de compliments et d’attentions. Et à chaque fois, même scénario un pas en avant, deux pas en arrière. Et cela à chaque moments passés ensemble, il est à fond et ensuite je rame pour obtenir ne serait-ce que quelques nouvelles.

Vous avez tendance à trop écouter ce que cet homme vous dit et non pas à regarder les actes tout en prenant du recul. Si vous posez la question à 10 personnes, elles vous répondront toutes que vous faites face à un homme qui vous manipule. Je ne parlerai pas de pervers narcissique mais simplement d’un manque de cohérence entre ses actes et ses paroles. Mais tout cela, vous ne souhaitez pas l’admettre parce que vous êtes amoureuse.
4 - Il a besoin de se retrouver. Cette raison prend beaucoup d'importance quand l'homme est amoureux. Il arrive qu'un homme ne sache plus très bien qui il est, et comment il doit agir. Il peut craindre qu'une intimité trop grande n'affaiblisse son pouvoir. Il a besoin de définir le degré d'intimité acceptable pour lui sinon il redoutera de perdre le contrôle de lui-même. Dans ce cas son système d'alarme interne se déclenche, ce qui le précipitera automatiquement au fond de sa caverne. C'est là qu'il arrivera à se retrouver et à retrouver sa force et sa capacité d'aimer.

Cependant, il y a une semaine (1 mois de distance), je l’ai senti un peu plus distant et nous en avons tout de suite parlé par Skype. Il m’a alors avoué que la distance le rendait malheureux et qu’il ne supportait pas de ne pas voir la personne pendant plus de 3 semaines (alors que nous avions prévu par la suite de se voir tous les mois) et de devoir entretenir la relation par messages. Étant blessée, je lui ai répondu que tout était fini et que j’allais annuler mes billets d’avion. Sur le coup, il ne voulait pas puis s’est mis à pleurer en disant qu’il était désolé d’être comme ça et qu’il savait que sa décision allait le faire souffrir. Blessée, je lui ai dit au revoir de façon rapide en lui disant que je ne voulais plus jamais avoir de nouvelles de lui et que nous n’allions plus jamais nous revoir. De là, je l’ai supprimé de facebook afin de me protéger et pas de messages pendant une semaine des deux côtés.
Ne vous concentrez pas uniquement sur les a priori liés au genre masculin ou féminin. Les distinctions entre hommes et femmes sont bien plus profondes. Pour comprendre les problèmes ou les difficultés que vous pouvez rencontrer dans une relation, il ne faut pas s’arrêter à ce seul critère car les couples homosexuels partagent eux aussi les mêmes problématiques. L’objectif que vous devez désormais vous fixer est de comprendre votre partenaire sur le bout des doigts et plus particulièrement dans les différences qui existent entre vous deux. Ne cherchez pas plus loin la clé pour améliorer n’importe quelle relation homme femme.

Bien sûr il y a quelques exceptions. Si par exemple la fille n’a pas une sexualité épanouie pour X ou Y raison : complexe, croyance négative, traumatisme, manque d’expérience. Et même dans ce cas, vous devez tout de même maintenir la connexion sexuelle. Pour le reste, c’est particulièrement vrai, et ça s’est vérifié toujours vérifié dans mon expérience.
Je suis avec un homme depuis un moment et je sens qu’il prend ses distances de plus en plus. C’est lui qui m’a séduit et à tt fait pour que j’accepte de sortir avec lui. Il était aux petits soins avec moi, quand on est ensemble il est tjs souriant etc sinn tjs des messages et des appels entre nous. Depuis un moment, il a completement changé. Plus de message de bonjour ni bonne nuit, on ne se voit pratiquement plus. Et quand je demande le pourquoi de la chose, il me dit je ne suis pas habitué qu’on me porte bcp d’attention. Je ne sais pas quoi faire. J’ai joué la carte de la fille distante, il s’est enervé au bout de 1 jour. Je ne comprend pas d’où vient ce changement et ce qu’il faut faire pour qu’il se rend compte du mal qu’il me fait.
J’ai beaucoup aimé un ami que j’ai rencontré il y a fort longtemps. Nous sommes sortis ensemble mais très rapidement il arrête tout en prétextant qu’il n’était pas amoureux de moi. Après de longues années il me recontacte pour me dire qu’il ne m’a pas oublié et qu’il veut me revoir. Et là, de nouveau, très rapidement sans que je comprenne pourquoi (car il semblait bien avec moi) il rompt en prétextant de nouveau qu’il n’est pas amoureux de moi. Ce qui m’a les 2 fois rendu affreusement triste. Nous n’avons pas de contacts et nous ne nous sommes pas revus mais je sais par l’intermédiaire d’amis qu’il cherche à savoir si j’ai un fiancé et décourage tous ceux qui s’aporochent de moi. Que dois je en penser ? Va t’il me chercher un jour à me revoir et m’aimer un jour? Merci pour votre réponse

Nous sommes resté 5 mois ensemble au bout du 5ème mois nous nous sommes disputé. Les choses étaient allé un peu vite, il est rapidement venu vivre à la maison forcément les tensions sont apparu avec la routine et le reste… Nous nous sommes donc séparé il m’avait alors dit vouloir être seul. Jai respecté son choix et l’ai laissé seul deux semaines, nous avons par la suite décidé de réessayé en prenant notre temps mais je le sentais toujours distant. Il avait emménagé dans son propre appartement dc nous ne nous voyons moin. Je me posait pas mal de question parce que les moments passé était top mais des que nous n’étions plus ensemble un courant froid s’installait. Il m’a alors avoue qu’il aimait passé du temps avec moi mais ne ressentais pas de manque… Je l’ai alors laisser sans nouvelle et il est réapparu en me demandant si il pouvait passer chez moi récupérer des affaires. Il est venu et après ça m’a dit qu’il était content de m’avoir vu et que ça lui avait fait bizarre. Je lui ai demandé si il était vraiment sur de ne plus vouloir qu’on soit ensemble il m’a repondu quil pensais vouloir être seul et que s’il voulais être avec quelqu’un il viendrait vers moi
Puis, pour chaque peur, regardez ensemble si elle est légitime ou non. Et surtout, pas de susceptibilité mal placée. Si vous l’agressez quand il verbalise ses peurs en cherchant à le contredire, vous allez lui donner raison d’avoir peur. Vous devez voir une peur comme une objection : vous n’allez pas chercher à la détruire, mais à la faire diminuer en rationalisant. Votre objectif est donc de faire comprendre à votre partenaire que sa peur n’est pas la réalité ; nul ne peut prévoir le futur, et nul ne peut prétendre que le passé se répétera dans toutes les circonstances.

Sinon bel avancée de sa part ces derniers 15 jours je pense aussi! En fait je lui ai envoyé un message suite à des facons qu’il a de faire (desfois il ne répond pas tjs au sms par ex) et je lui ai dis que j’avais l’impression de ne pas compter. Il m’a fait tout un speech (alors que c’est quelqu’un de réservé qd même) qu’il était désolé qu’il avait beaucoup de travail donc que cela le perturbait, qu’il avait desfois des soirées à l’improviste, qu’il n’a pas toujours son tél avec lui etc.. et il finit en me disant en vérité je tiens à toi t’es une femme bien. Bon là j’étais bien contente déjà; voyant que je ne lui répondait pas il m’envoi derrière un sms espérant que tout va bien, qu’on se voit bientôt etc; la semaine d’après comme j’étais en vacances on s’est du coup un peu plus vu et aussi depuis ce fameux message il m’envoie des messages sur internet juste pour me dire par ex « je t’embrasse fort gros bisous ma belle » ou même un soir il m’a dit qu’il languissait les vendredis pour me voir, qu’il aimait bien être à mes cotés, des choses comme ca… Ca a l’air quand même bien parti qu’en pense tu ?
Je suis avec un homme avec lequel la relation est très enrichissante, fluide, simple, nous avons passé depuis un an et demi que de beaux moments de découverte. Je sens qu’il est attaché à moi, plusieurs signes me le montrent. Nous reconstruisons tous les deux notre vie après 40 ans et chacun deux garçons. Nous avons passés des vacances à 6. Nous avons mutuellement rencontré tous nos amis, les membres de notre famille. Nous avons l’un pour l’autre des attentions, nos relations sexuelles sont de jolis moments. Cependant il a des doutes et me dit parfois qu’il est insatisfait, qu’il attend un déclic. Je ne le sens pas toujours amoureux, je ne sens pas d’élan vers moi même si chaque moment disponible il me le consacre, nous ne vivons pas ensemble mais chaque jour nous nous appelons. Je suis parfois assaillie par des moments de doutes, peur qu’il ne m’aime pas et que je sois de passage. Je lui en ai fait part et nous avons décidé de nous laisser un peu de temps sans être en contact pour prendre du recul. Je lui ai dit que j’avais besoin qu’il se positionne ou tout du moins que je ne pouvais plus entendre qu’il attendait de tomber amoureux. Je sais mon besoin peut être un peu pressant de sécurité affective mais je ne suis pas dans l’hyper sollicitation non plus. Je sais que je peux vivre sans lui mais j’ai trouvé tellement de bien être auprès de lui et de signes malgré tout de son attachement à moi, que je ne peux pas me résoudre à laisser péricliter notre relation. Mais j’ai peur qu’il ne s’autorise pas à recevoir l’amour que je lui offre. Il pense qu’il serait plus heureux en étant plus passionnel et attend cela entre nous. Je suis un peu perdue.
Au bout de 15 jours de rupture, je l’ai invité à sortir boire un verre, mais il m’a fait la surprise de m’emmener dans le meilleur restaurant de la vallée et m’a offert une soirée grandiose en mode “seuls au monde” remplie de compliments et d’attentions. Et à chaque fois, même scénario un pas en avant, deux pas en arrière. Et cela à chaque moments passés ensemble, il est à fond et ensuite je rame pour obtenir ne serait-ce que quelques nouvelles.
Oui, les hommes ressemblent à des élastiques : lorsqu’ils se réfugient dans leur caverne, ils ne peuvent s’y enfoncer que jusqu’à un certain stade avant d’être ramenés à leur point de départ. L’élastique est donc le symbole idéal pour nous aider à comprendre le cycle de l’intimité masculine, cycle fait d’un rapprochement suivi d’un éloignement, puis d’un nouveau rapprochement plus serré.
×