On dit très souvent que le bonheur est communicatif et je vous invite à faire ressortir votre personnalité. Un homme réagit très souvent de façon primaire et pour qu’il vienne s’engager avec vous, c’est qu’il doit absolument se dire « c’est elle qu’il me faut ». C’est pourquoi je vous demanderai de ne jamais le mettre sur un piédestal et de toujours garder le contrôle de vos émotions afin que votre bonheur transparaisse toujours !
J’ai l’impression que cette liste d’erreur a été établi avec ce que je vis présentement.J’ai dis je t’aime avant même notre premier baiser.Cela est peut être la raison pour laquelle je n’arrive toujours pas a avoir ce baiser.J’ai brûlé les étapes,et je suis devenu son toutou.Elle m’appelle tout le temps son chéri,son bébé,son chou.Mais j’ai pas vraiment l’impression de sortir avec elle.Est ce que vous pensez que je peux rattraper le coup?
Vous voulez faire partie des « femmes fatales », celles qui arrivent à conquérir le cœur d’un homme qu’elles ont choisi ? Pour cela, il existe une technique qui fonctionne à tous les coups ! Il s’agit du fuis moi je te suis ou de la prise de distance. En gros vous allez devoir moins vous investir et devenir un peu plus froide dans vos interactions.
La première chose qui me vient en tête en vous lisant est cette remise en question totale de votre mari. J’ai l’impression qu’il vit un mal être qu’il essaie de dépasser par diverses solutions… Je crois qu’il ne faut surtout pas que cela vous culpabilise. L’état de notre conjoint ne dépend pas toujours de nous, de notre couple, de notre vie de famille. Il reste un être autonome, un individu, et tout n’est pas lié à votre vie de couple.
Résumé rapide de la situation : il y a 5 ans j’étais en Erasmus à Milan, il y a 2 mois une vague connaissance de l’époque me recontacte pour avoir de mes nouvelles ( perso je me souvenais pas de lui mais lui oui )…on discute sur facebook pendant 1 mois de temps en temps, et on passe au téléphone au cours du mois de juin…on décide de se voir à Paris fin juin, lui vivant à Londres et moi en Province…on passe la soirée ensembles et on couche ensembles (oui je sais)…c’était déjà très chaud au téléphone, et il m’avait demandé d’être officiellement sa copine plusieurs fois, moi je suis resté prudente et je lui disait k’il fallait attendre de se voir…le lendemain après avoir couché ensembles il m’a demandé quand est ce que j’allais le présenter à mes parents, moi étonnée je lui ai dit : »prkoi tu veux ke je te présente à mes parents? »…il a aussi dit que j’étais officiellement sa copine et il m’a fait comprendre qu’il ne voulait pas que je couche avec klk d’autre avant notre prochaine rencontre…en partant il a dit : »tu m’appelle? » et kom j’étais d’humeur tacquine j’ai dit : »je sais pas » avec un sourire ( l’ambiance était détendue et dans l’humour)…et voilà, depuis 10 jours je n’ai aucune nouvelles…il avait déjà commencé à devenir distant 1 semaine avant notre premier rdv…sachant kil est dingue de foot j’avais mis ça sur la coupe du monde, mais vu k’il ne m’a toujours pas appelé je crois ke je me suis fait roulé dans la farine par un baratineur ki voulait juste coucher avec moi…alors je fais koi? je l’appel? je fais next?je rie?je pleure? :)))…j’attends vos avis ! :)

Pour commencer, je ne veux aucun lien financier : mariage, colocation, compte commun… et même enfants ! Bah oui, un enfant c’est un lien financier pour 30 ans impossible à supprimer. On peut même être obligé à reconnaitre un enfant via un tribunal (alors que la femme a le droit d’avorter, d’accoucher sous X…). La plupart des couples se séparent (dans 75% des cas à l’initiative de la femme d’ailleurs) maintenant et dans 85% des cas (en France) la femme obtient la garde au détriment de l’homme. Dans la majorité de ces cas là, l’homme doit payer une pension alimentaire (en cas de refus il risque la prison dans 98% des cas…). Bref, avec seulement 6% de chance de voir son enfant grandir jusqu’à son indépendance, en France, pour un homme, avoir un enfant est très, très loin de l’image idyllique que les femmes veulent leur vendre. En fin de compte ils ont plus de chance de souffrir autant psychologiquement que financièrement. Alors, pourquoi un homme rationnel ferait cet effort d’avoir un enfant (symbole ultime de l’engagement pour pas mal de femmes) ? Il ne faut pas s’étonner si de plus en plus d’hommes refusent d’avoir des enfants dans ce cas.
Malgré tout, faire son coming out me semble essentiel. On évolue bien différemment lorsque l’on a mis ça derrière soi. Certains de mes amis reconnaissent aujourd'hui que m'avoir eu dans leur entourage leur a fait changer de regard sur l'homosexualité. On ne doit pas oublier que parler de son homosexualité et la vivre au quotidien normalisent les choses. C'est très important. La parole s'est libérée autour de moi et les échanges ont été et sont toujours constructifs.
Voila je vis une relation depuis 6 mois que je n’arrive pas a cerner. Je vis en France et mon « Chéri » ( vit a l’étranger a 3000 km loin de moi, on s’est connu quand on étaient jeune il y’a 20 ans de ça, et on s’est revu par coïncidence quand j’ai été en vacance dans son pays, comme de bon vieux amis, on s’est de suite échanger nos téléphone, pour moi je m’y attendais a rien, car je l’ai vu la veille de mon retour en France. A ma grande surprise a peine atterrit en France j’allume mon portable et la un sms de lui et depuis on n’a pas arrêter de communiquer par sms et par téléphone. une semaine après il prend l’avion et vient me voir en France il avait reverse dans un hôtel et s’est comporter comme un gentlemen pas une seule fois il m’a demander de venir chez moi, il a passer 5 jours et est reparti on n’a pas coucher ensemble . Un mois après c’est moi qui est parti le voir et la on a passer 2 semaines ensemble Toujours sans coucher ensemble même si il avait essaye gentillement et que j’ai refuser et il l’a très bien accepter et respecter car je lui avais fait comprendre que je souhaite comprendre ces sentiments envers moi car jusqu’à maintenant il a du mal a dire des mots tendre, juste des tu me manques je suis bien avec toi, tu as changer ma vie…. sans plus… moi je lui ai pourtant dit je t’aime et il m’a répondu je le sais, quand je lui ai dit et toi??? il m’a dit qu’il se sentait débile a dire le mot” je t’aime “et que je devais le sentir et arrêter de me douter que ça se voyait dans ces comportements, sauf que sa manière est froide et distante selon moi !!!! , c’est quelqu’un qui ne parle pas beaucoup mais posent plein de question sur moi et a voulu tout savoir sur moi. Ils s’intéressent a mes journées a mon travail, mais ne parlent pas trop de lui….. D’ailleurs moi je suis divorcer , lui il n’est que séparer depuis 4 ans de sa femme et a un garçon, moi je n’ai pas d’enfant…a notre première rencontre je n’ai pas oser demander pourquoi tu ne divorces pas de peur qu’il pensent que je veux l’épouser et il fuit……… et depuis j’ose pas. sauf que maintenant je me pose plein de questions vraiment. La il vient me voir dans 2 semaines et je lui ai dit pas question de réserver dans un hôtel il viendra chez moi. il a accepter mais avec difficulté bref… maintenant je souhaite lui poser des tas de questions sur comment il voit notre relation? pourquoi il ne me dit pas je t’aime? est ce qu’il est sérieux? comment continuer avec une femme que tu aimes et elle vit a 3000 km de toi? pourquoi il ne divorce pas sa femme? évidemment toutes ces questions d’un coup j’ai bien peur qu’elle le fera ou fuir ou peur comme pour tous les hommes…. alors comment faire et comment entamer toutes ces questions qui me travaillent. C’est une personne éduquée , très sur de lui, il adore son travail et passe tout son temps a me parler de son travail …. Il est gentil me traite bien et est une personne calme …Merci de votre aide d’avance

Mon ex avec qui je suis restée 4 ans +/- 1 an (oui, rupture difficile, on voulait vivre autre chose mais on s’aimait (était attachés ? dépendants ?) toujours, bref, cet ex n’avait pas peur de l’engagement : appartement en commun dès qu’on a pu, envie de se marier et d’avoir des enfants avec moi dès qu’on aurait une situation stable (on était étudiants)… même si je le soupçonne qu’après notre relation, il ne voit plus les choses aussi simplement (il est avec une nana depuis bientôt un an, il l’a trompée avec moi au bout de 5 mois de relation, a dit à des amis à lui que j’étais « la femme de sa vie » et « qu’il aura beau en avoir d’autres ça sera pas évident de réellement passer à autre chose »…) Bref, lui et moi, ça a mis du temps, mais c’est fini, on avait une relation fusionnelle et idéalisée, j’avais plus le rôle de la maman et lui du petit garçon qu’un équilibre de couple adulte : c’était beau, c’était fort, mais c’était, d’après moi et le travail analytique que j’ai fait de cette longue relation, pendant ma période d’abstinence ^^, immature et malsain (à la longue, ça n’aurait de toute façon pas pu marcher).


Plutôt que d’être heureuse d’avoir plus d’espace et de retourner à la vie sociale, vous avez l’impression d’être séparée de lui pendant des années depuis votre départ de la maison ce matin. Revenir à la routine des 8h de travail quotidiennes sans lui à vos côtés vous paraît une année lumière. Comme s’il y avait une autre dimension spatio-temporelle prévue à cet effet.
Sauf qu’il s’est assis aujourd’hui et m’a dit qu’il voulait qu’on parle de notre relation. Il dit que tout est parfait mais qu’il sait qu’un jour ça se terminera. Il dit que ce sera fini car quand il tente de se projeter avec moi, il n’y arrive pas. Je lui ai posé beaucoup de questions sur le “pourquoi” vu que nous n’avons jamais eu l’un ou l’autre, une relation de cette qualité auparavant. Il ne peut répondre que par “je n’arrive pas à me projeter”.
Bonjour , je sui en couple depuis 2 mois au début tout aller bien il m’appellet tout le temps … et après j’ai pris l’habitude de lui envoyer tout le temps de message et de l’apeller ! Depuis quelle que jour il me reproche d’être chiante et soûlante , au téléphone il me dit rien … il ma dit que si je continuer comme sa jallais finir par le perdre a-t-il dit sa pour me faire peur ?
Je suis dans cette situation face à un homme indécis… son amour est visible par moi comme par tous les gens qui nous entourent ( y compris ceux qui nous voient pour la première fois). on passe toujours pour ” un vrai ptit couple”. Il m’a même présenté à une partie de sa famille ( en tant qu’amie) mais il ne ramène jamais de fille chez lui, donc je sais que cet acte n’est pas anodin et important. Il a clairement verbalisé qu’il a peur de vivre une relation avec de l’amour par peur simplement de souffrir comme il a souffert dans le passé. ( abandon de sa mère, une relation sentimentale passionnelle mais destructrice et il y a un an et demi le décès de son père ) Certes il y a plein d’explications à sa situation et à son comportement. Sauf qu’il est tellement perdu qu’il en vient à me faire souffrir moi et à m’emmener dans ses névroses à lui… à souffler le chaud et le froid (à la fois il medit qu’il reverait qu’on soit en couple ensemble mais est persuadé que ce serait catastrophique, qu’il serait trop jaloux et qu’il me ferait du mal, en meme temps il à les larmes aux yeux à l’idée de me perdre … bref les montagnes russes emotionnelles alors que moi je suis BIEN CLAIRES sur ce que je veux et sur mes sentiments envers lui) . On vit des moments hyper forts on partage des choses … et à chaque fois qu’on atteint un certain niveau de “bonheur” 24h après il vrille complètement et dit qu’il faut tout arrêter, que ça ne se concrétisera jamais tous les deux et il est capable de dire des choses très douloureuse pour tout saboter et me faire fuir. ce qui a valu déjà deux coupure d’un mois environ. Mais ni l’un ni l’autre n’est capable de tenir le coup et on est de nouveau comme ” deux cons” dés qu’on se revoit et on n’arrive pas à se quitter. la semaine dernière il m’a refait son vrillage. Qui m’a fait énormément de mal surtout après avoir rencontré sa famille etc… tout était parfait ! et bim la claque. Donc je lui ai dit qu’il était actuellement nocif pour moi et lui me dit qu’il a besoin de temps pour lui pour se stabiliser et il ne sait pas du tout ou ca va le mener. Nos sentiments sont intactes malgré ces montagnes russes… voir même plus forts car on arrive à beaucoup dialoguer tant du positif que du négatif. Mais aujourd’hui je veux arriver à vraiment prendre mes distances car clairement il me rend chèvre et je suis faible face à la lui. Je veux de nouveau etre la femme fatale. soit pour qu’il revienne en rampant soit tout simplement pour me reconstruire seule. j’ai coupé tout mode de contact en lui disant que s’il voulait revenir il sait ou j’habite. je veux m’y tenir pour de vrai cette fois sans craquer… sauf qu’il y a de fortes chances pour que je le croise en soirée.
« J’aime les femmes qui sont sensibles… Mais également drôle… Mais aussi un peu chiante… Mais pas trop… ». Bref, oubliez ses envies car de toute façon il ne sait pas trop ce qu’il veut ! Alors au lieu de ça concentrez-vous sur une question précise « Est-ce que l’image que je lui montre de moi est la bonne ? ». Il s’agit de combattre la peur de l’enjeu parce que la perfection que l’autre souhaite n’est jamais possible à atteindre, et je constate même que la séduction nécessite un moyen d’expression fort de sa propre personnalité pour plaire et représenter une forme de défi.
Je décide de quitter la France et sa paperasse, ses normes et ses exigences qui rendent tout ce qui pourrait être simple , compliqué et lassant. Celui que j'admire n'est pas celui qui quitte tout pour partir au bout du monde comme je m'apprête à le faire. Non, celui qui est vraiment à prendre en exemple est celui qui brave toutes les contraintes pour s'autosuffire. Celui qui sait troquer, qui apprend et qui enseigne, qui se détache du conformisme pour agir à l'image de ses propres valeurs. Celui-là est courageux, bien plus courageux que celui qui fuit. Car oui, je fuis et je l'assume. Je préfère remettre mon destin entre les mains du hasard sur une terre lointaine. Non pas que j'espère y trouver un quelconque eldorado, mais j'espère y retrouver la solidarité, le partage et l'amour.

À part ca , suite à multiple échecs amoureuses j’ai du mal à faire confiance par peur d’avoir mal à nouveau. Lui , il a un passée amoureux PAS très fidèle qui me met des doutes pour notre future. Du coup même nos retrouvailles sont compliqués ce dernier temps . Il y’a des yeux qui se baladent un trop sur les autres filles et MOI ca me blesse énormément qu’il peut pas faire un effort juste pour un we de rester concentré sur MOI , étant donné qu’on se voit pas souvent . Il dit qu’il m’aime et moi j’ai clairement des sentiments pour lui .


Pour l’exemple de la rupture, le break pré-rupture, me semble souvent une bonne idée. Il permet, justement, de vivre sans l’autre un temps, de gérer le manque, d’être au clair sur les raisons de la rupture et de prendre une décision sur laquelle on ne revient pas. Le défaut du break, c’est qu’il est pénible pour celui qui le subit, car il a une épée de Damoclès sur la tête. Et, souvent, même être « propre » peut impliquer de la souffrance.
"Les femmes qui sont dans des mariages frustrants, sexuellement parlant, se sentent épuisées et en demande affective", poursuit-elle. "Parfois, le problème est plutôt de savoir si le couple peut se témoigner de l’affection sans que cela mène toujours au sexe. L’intimité sexuelle peut aisément devenir un problème qui les partenaires l’un contre l’autre au sein du mariage."
Je fréquente un interne en médecine depuis trois mois. Il y a trois semaines, nous avons statué sur une envie de tenter une histoire (à mon initiative). Nos entrevues sont toujours exceptionnelles n’offrant pas franchement l’ombre d’un doute quant à ses intentions et l’attachement naissant. L’ennui réside dans le rythme de cette histoire. Nous nous voyons une fois par semaine alors que nous résidons à proximité. Il ne m’envoie jamais de messages ou de nouvelles spontanément, quelques rares appels ou messages pour fixer nos rencontres. Avant de décider de tenter une aventure commune, j’avais décidé de mettre fin à cette histoire en raison de l’absence de réponse et d’engagement de sa part. Il m’avait répondu dans la foulée s’excusant de ne pas assez communiquer. Il a donc fait des efforts pour au moins répondre à mes messages. Reste que je suis déjà bien lasse de faire les premiers pas et que notre début de couple reste modelé sur du sex friend mais avec sestiments et prémices de projet commun (reste entre la dissonance entre vouloir et pouvoir). Pour l’heure, nous nous voyons une fois par semaine (selon ses contraintes plus exigeantes que les miennes vu son métier) et échangeons zéro message si je n’en envoie pas ou deux si réponse à l’une de mes sollicitations.
Par où commencer, d’abord Bonjour Alexandre et merci d’exister. 🙂 voici mon problème d’homme, d’abord je suis tomber amoureuse d’un homme vierge(astro) , je sais pas si l’astrologie te parle un peu, mais l’homme vierge est déjà très complexe en soi en amour, je n’ai jamais vraiment eu de problème avec les hommes et je crois avoir toujours su comment me comporter avec eux sauf que celui là, il est bien difficile à” sizer.” voilà sa fait 3mois qu’on se fréquente, au début il m’appelait très très souvent, me textais pour tout, pour rien, on se voyais tout le temps sûrement un peu trop mais j’avais l’impression que c’est vraiment ce qu’il voulais et je voulais lui plaire.. Il n’a jamais été très proche de ses sentiments envers moi j’ai toujours su qu’il étais du genre à prendre son temps et pas un homme très affectueux non plus mais la je sais pas si il me teste mais c’est mon impression, toute les 2ou 3semaine il me fait le coup et dit qu’il ne veut plus me voir et de ne plus lui écrire.. Du coup je me fache, on sengueule, puis on se rappel comme si de rien n’était… Mais il reste froid, distant, de temps à autre il me dit combien je suis extraordinaire mais même quand on se voit il ne semble pas content de me voir, ne membrasse pas vraiment, il me dit que sa lui prend du temps avant d’aimer quelqu’un mais quand il aime c’est vrai, sauf que son comportement ne me montre pas qu’il a vraiment de l’intérêt… J’ai fait un SR de 3jours peut être n’était-ce pas asser? J’avoue être complètement perdu car je sent qu’il pourrais se détacher très vite puisqu’il n’est pas complètement certains de ses sentiments et étrangement il semble douter des miens , je ne lui en dit pas trop mais dernièrement il a vu la peine que j’ai eu lors de sa dernière” tentative “de ne plus se voir, bref ses relations passée l’ont aussi fait souffrir et je crois que sa joue dans la balance.. Il m’a dit qu’il ne voulait plus jamais que je pleure à cause de lui et qu’il ne pensait pas que je l’aimais à ce point.. Du coup il est encore plus distant soi disant qu’il ne veut pas me faire se peine encore avant d’être prêt à me dire qu’il veux s’engager avec moi et qu’il m’aime. Bon j’espère avoir été claire et si tu as le temps de me donner quelques réponses j’apprécierais énormément.
Nous avons fait silence pendant 2 mois et depuis 1 mois nous nous revoyons 3 fois par semaine. Nous dormons ensemble. Cela me fait du bien mais je n attends rien de plus de lui. Je ne sais pas trop ce qu’ il me veut car c est toujours lui qui me recontacte mais voilà je pense que il faut vivre de son côté. Et avancer sans se poser de questions. Car c est décourageant de se dire que c est de notre faute.
Je rencontre un cas similaire, depuis peu je fréquente un homme super gentil le feeling passe tres bien on s entend a merveille on aime passé des moments ensemble mais il est indécis… depuis peu j applique le fuis moi je te suis suis moi je te fuis car il m avait reproché d être trop acquise et avait pris du recul car la situation le bloque. Il est revenu vers moi et depuis j applique cette méthode, il la remarqué et me fait des réflexions sur sa et me reproche de me désintéressé de lui. Mais il revient toujours. Il dit etre bien avec moi, il aime ma présence et pourtant il bloque et je sais que sa ne vient pas de chez moi. J aimerais savoir avec cette situation si il peu y avoir une evolution entre nous un jour?
Pour info, je suis en cours de création (et finalisation) d’une formation vidéo de 4 mois qui a pour vocation à mieux réussir ses histoires d’amour, notamment en travaillant sur l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi, et beaucoup d’autres choses. Si tu es abonnée à mes mails, tu recevras un message le jour où la formation sera disponible.
Je suis mariée et j’ai 1 enfant. Il y a 2 ans je suis partie en déplacement avec un collègue qui ‘m’attire beaucoup. Nous avons entretenu une relation par SMS depuis qui petit à petit s’est transformé en sentiment amoureux et quelques déjeuner ensemble. Il m’a toujours dit qu’il avait peur qu’il avait beaucoup souffert dans le passé et que ça ne pouvait ps aller plus loin..inapte à la vie de couple, dit-t-il
Bref, je ne m'expliquerai pas sur mes raisons de m'être attardée dans une relation avec un tel homme car elles sont évidentes! J'ai été séduite par un homme attirant mais qui portait un masque. Lorsque celui-ci est tombé au bout d'un mois, j'étais déjà attachée et il m'a fallu quelque temps pour admettre que mon « coup de cœur » n’avait jamais réellement existé !
Il est resté stoïque. Ensuite il m’a dit qu’à la base il ne voulait pas être en couple et qu’il n’avait jamais été “si attentionné” avec une fille. (Pourtant, il ne m’a jamais dit qu’il tenait à moi ou se sentait bien avec moi). Il m’a aussi dit qu’il se concentrait sur sa vie pro mais que cela n’empêche pas le fait qu’il passe de bons moments avec moi et qu’il trouverait ça “dommage”qu’on se sépare.

Plusieurs personnes lui ont envoyé ses condoléances et il n’avait pas compris pourquoi et a essayé de me contacter plusieurs fois (mais j’étais en voiture vu que j’étais allée chez mes parents) il m’a envoyé un SMS qui disait: “je suis la personne la plus inquiète du monde réponds moi je t en supplie” quand il m a vu lundi il avait les larmes au bord des yeux il avait les yeux rouges écarlates il avait appelé toutes les personnes ayant le même non que mon père et ma mère il a appelé au travail de mon père
Si je me permets de vous expliquer cela ce n’est pas pour remue le couteau dans la plaie mais simplement pour vous faire prendre conscience que certaines relations ne sont pas toujours exceptionnelles et que le comportement de l’homme est donc compréhensible, on ne lui donne pas envie de s’investir tout simplement parce que ce qu’il l’attend ne répond pas forcément à ses besoins, à ses envies.
Cette fille etait differente, attentionné, inquiete pour moi, fidele et intelligente, je suis donc retombé dans les memes travers en faisant tout pour qu’elle soit bien, resultat, je suis de nouveau traité comme de la merde et elle n’est jamais contente.Plus de sexe, je vais perdre mon boulot et ma forme physique est un lointain souvenir, pas sur de passer noel a ce train.

J’ai rencontré un homme capricorne il y a deux mois sur un site. 1ère rencontre super, 2ème, 3ème…5eme: géniales. Textos et coups de fil réguliers. Il est papa d’une petite fille de 5 ans. Séparé. Pb: son ex vit tjs chez lui avec 2 enfants qui ne sont pas les siens. Son divorce est début septembre. Son ex lui pourrit la vie, il doit vendre sa maison pour l’obliger à partir! Elle le denigre car il a de l’argent, son humeur à changé, elle va lui réclamer bc d’argent. Bref: il a décidé de stopper d’un coup notre super relation car il doute des femmes. N’a plus confiance et préfère uniquement se consacrer à sa fille et à la garde et à la recherche de sa nouvelle maison.. C’est un homme anéanti. Il a des sentiments pour moi mais me dit ne pas pouvoir gérer deux situations. Il ne veut plus de relation n’a plus la pêche. Je sais et je sens que c’est lui. J’ai 46 ans et je n’ai jamais senti qqch d’aussi fort entre nous. Il a 44 ans. Il refuse mon amour et mon aide. Depuis nous nous somme vus, il craque et est tendre avec moi. Comment l’aider a croire en moi. Je suis très douce et attentionnée, positive, enthousiaste, souriante.


Au bout de la troisième semaine j’ai eu un problème familiale et j’ai du supplier mon copain pour qu’il puisse venir chez moi parce que je ne n’avait pas la force de me déplacer, et en un an de relation c’était la toute première fois que je demandais de l’aide, il me répétait sans cesse qu’il oulait rester seul et qu’il ne voulait pas faire le déplacement.
Le next total et définitif en s’interdisant tout espoir de retour est la seule solution, en effet… Pour les repérer je n’ai pas de solution miracle, si ce n’est la prudence et essayer de toujours garder la tête froide en début de relation. Et encore… Dans les exemples « typiques » du problème que je donnais, je les connaissais bien (études et vacances ensemble, même vécu, beaucoup d’amis communs), je n’aurais jamais, jamais pensé qu’ils feraient (à moi ou une autre) un coup pareil.
L’évolution d’une relation, ses imprévus, ne sont pas des obstacles à l’engagement. S’engager ne signifie pas tout prévoir, tout savoir. Dans ce que tu dis, il y a une contradiction : d’une part la relation est jalonnée de surprises, elle est changeante, elle évolue (là-dessus nous sommes d’accord). Mais d’autre part, si on veut s’engager, il faut être sûr de tout contrôler. Si on suit ce raisonnement, s’engager devient impossible (puisque le contrôle total est impossible). Donc, on ne s’engage pas mais on vit au jour le jour en attendant que ça tienne… ou que ça casse.
J’ai rencontré mon copain en octobre, il a décidé de sortir avec moi après son grand jeux romantique… Bisous sur le pont, restaurant. Puis en décembre, il décide de se séparer ne sachant plus trop ce qu’il voulait avec moi. La situation reste ambiguë, on se voit on recouche ensemble cela dure quelques mois bien que lui ayant demandé d’arrêter son manège. C’est alors que j’ai flirte avec un homme, avec lequel j’ai couché. Quand mon ex a voulu recoucher avec moi, j’ai été obligée de lui dire et là électrochoc, c’est comme si c’était le jour où je le quittais selon ses dires… Le temps passe, on se revoit et m’annonce que ce serait bien de se remettre ensemble mais si on le fait, de le faire sur de bonnes bases et sérieusement…

Je tenais à comparer ces trois méthodes les plus efficaces en terme de séduction pour faire comprendre qu’il est important de les voir toutes les trois et d’en tirer le meilleur pour chacune. A bon entendeur ;) encore merci pour cet article de rappel, c’est important que les débutants et même les plus avancé puisse revenir un peu aux bases parfois et faire un check up.
Il s’agit d’une relation de 2 ans a distance de 300 km et il m’a expliqué qu’il voulait se retrouver, qu’il avait besoin de respirer. Après quelques week end tout seul il m’a rappelé et nous avons passe le week end dernier ensemble mais cela n’a pas été concluant. Il m’a traité comme une copine …. Il faut savoir que de mon côté je suis en train de faire les démarches pour divorcer de mon mari (je précise mari qui est devenu une femme …. Donc pas de risque que le trompe de ce côté la !) c’est vrai que j’ai laisse un peu trainé ce divorce et du coup il ne comprenait pas.

Bonsoir je frequente un jeune homme depuis janvier c était une relation dites “plan cul” puis voyant qu ‘il était entrain de me perdre et me rapprocher d un autre il a decidé d essayer avec moi mais m’a fait comprendre que je devrais etre beaucoup moins chiante car je l harcellais le saoulais alors qu a ce moment la je n etais meme pas sa copine mais depuis une semaine que nous somme en couple il est super froid et distant par message et il est tres occupé il dit que c est la course que faire ?merci
J’ai une réponse pour vous, là aussi issue de mon expérience. En matière de vie sentimentale, vous avez très souvent envie de bien faire, vous recherchez une forme de perfection et vous êtes prêt(e) à vous investir. Malheureusement, vous n’avez pas toujours réussi à cerner les différences qui existent entre vous et cet homme ou cette femme. Alors vous avez tendance à agir selon votre vision du bien et du mal et du bonheur.
Pour faire ça court, j’ai rencontré un homme sur tinder il y a un mois (jai 20 lui 26 ans). On n’a parler environs 1 semaine avant qu’il me propose de se voir (on vit a 40 min l’un de l’autre). Il savait bien mon âge, la distance qui nous séparait (pas trop pire je trouve) et le fait qu’il me reste encore au moins 4 ans d’études tandis que lui, il travail depuis longtemps (dans la construction donc très bon salaire et tout). En début de semaine (dimanche 4 oct.), après avoir passé pour la première fois une journée presque complète avec, j’ai des doutes depuis quelques jour, il agit et ne me parle plus de la même façon, alors je décide de lui demander en texto (et oui…)le lendemain s’il est bien avec moi et s’il envisage un avenir avec moi. Il me répond qu’il y pense souvent depuis et qu’il dit qu’on est pas rendu au même stade dans la vie, du fait que j’ai 20, que je vis pas proche et qu’il me reste plusieurs années d’étude… il dit se questionner bcp! Je lui propose d’en discuter la prochaine fois qu’on se verra, il me dit pas de problème 🙂 On finit par se voir quelques jours plus tard en fin de soirée, il revenait du travail. On n’a jaser 15-20 min et il m’a dit qu’il croyait au coup de foudre blabla que sa cliquait peut-être pas assez a son goût et bon. Le problème pour moi c’est qu’en tout et partout on sais vu quoi? 6-7 fois maximum, et 2-3 s’était bref, en fin de journée, dodo puis bye bye le lendemain car il travaillais a 7h du mat. Pense-tu Alexandre qu’il ne sais pas donner assez de temps pour me connaître (1 mois à se voir peu c’est trèèèès court). Pour moi, développer un attachement puis éventuellement des sentiments plus forts ça prend plus qu’un mois et aussi de passer de vrais moments de qualités ensemble…
Je suis exactement dans cette situation. Il s’éloigne, je pense que je lui fais peur car nous sommes tous les deux en transition. Il revient dans sa région d’origine et moi aussi mais on ne sait pas encore comment, où . Il me pose souvent des questions sur mon travail car je recherche actuellement dans la région étant basée dans une autre ville pour le moment et je crois que ça l’angoisse et le repousse. Il faut savoir que nous sommes sortis ensemble pour la première fois il y a 3 semaines, il est déjà avec quelqu’un mais ne vit pas avec (je le connaissais depuis 17 ans, nous avons une petite histoire à 24, il en a maintenant 40). Le week-end a pris une tournure que je n’attendais pas. Petit diner préparé, vin, etc. Tout était parfait, il voulait passer du temps avec moi que je reste plus longtemps (4 jours au total et nous avons bien sûr couché ensemble mais c’est lui qui est venu alors qu’il me dit qu’il n’a plus de libido). Je suis repartie et j’ai attendu 2 jours avant de lui envoyer un sms pour savoir s’il voulait qu’on se revoit. Il était prêt à tout et il a même demandé à sa mère si je pouvais loger chez elle (il est chez elle pour les fêtes), je lui ai dit que ça me gênait un peu mais je pense que je n’ai pas été claire, je voulais dire que ça me gênait car il était encore avec son amie. Puis il m’a rappelé et proposé de passer le 1er de l’an en amoureux diner aux chandelles, j’ai accepté ce que je n’aurais pas du faire car là il vient de me rappeler pour me dire qu’il devait mettre les choses au clair avec son amie (la quitter) avant de commencer autre chose car il avait la boule au ventre et qu’il ne pouvait pas avoir une double vie. Mais en même temps il me dit que je ne dois pas l’attendre, qu’il va me rappeler ou pas mais que je peux le rappeler dans 3 semaines lorsque je passerai dans sa ville pour prendre la température. J’hésite, dans 3 semaines cela fera seulement 2 semaines qu’il ne sera plus avec elle, dois-je le laisser me recontacter ou le recontacter mais plus tard ?? Sachant que j’ai peur qu’il en rappelle jamais. Il me dit qu’il ne se projette pas, or on ne s’est vus qu’un week-end. Quand j’étais chez lui il me disait qu’ils s’aimaient avec son amie mais que c’était platonique depuis un an (ils ne vivent pas ensemble et ne dorment pas ensemble) et là il me dit au téléphone qu’il n’est plus dans une relation amoureuse avec elle. De l’autre côté, il me dit que le week-end était génial, il m’a emmené se balader, préparer à manger tout le week-end, dit qu’il a passé de bons moments avec moi, il m’a exposé toute sa vie et une partie de ses blessures, il dit ne pas vouloir d’enfants et me demande jusqu’ à quand je peux en avoir, m’expose même les prénoms d’enfants qu’il aime et là pouf. Alors que c’est lui qui s’est enflammé à me proposer de se revoir et le jour où je suis partie je lui ai dit oui on peut se revoir et on voit comment ça se passe (donc pas de pression). Je ne sais pas comment réagir, au téléphone je lui ai dit de faire ce qu’il avait faire, de prioriser que je n’attendais rien à la base que je voulais voir comment les choses allaient évoluer maintenant est-ce que le manque va se créer si je ne l’appelle pas sachant que cela ne fera que 2 semaines de séparation avec son amie et qu’il a aussi son retour/déménagement à préparer, je fais quoi j’attends un mois et demi histoire d’être aussi moi aussi en bonne position (boulot, appart) pour le recontacter sachant que je le connais un peu, je sais qu’il ne rappellera pas. MErci
Ce que je nuancerais en ceci : beaucoup d’hommes misent davantage sur le fait de rencontrer une personne qu’ils PENSENT leur correspondre (physique, centres d’interets, personnalité etc.) mais qui au final ne sont que des artifices comparé à une relation basée sur une véritable complicité dont l’origine ne sera pas nécessairement liée à des traits de correspondance. Or toute construction requiert au préalable des bases solides, ainsi cette prise de distance peut également être un constat de lucidité : « cette maison va se faire souffler à la première tempête ». Plus qu’un « Je recherche la seule et l’unique ». Ce cheminement est à mes yeux quelque chose de logique le véritable problème et ce qui va vous faire du mal est le temps que va prendre l’homme pour arriver à ce constat.

personnellement je n’ai jamais insisté avec ce genre d’homme, pourquoi ? parce qu’ils n’en valent tout simplement pas la peine ! (pareil dans le sens femme hésitante). le meilleur conseil dans ces cas là est de tourner les talons, sans haine et sans regrets et sans vous retourner. l’amour n’est pas un rapport de force, et ce genre de petits rapports de séduction, inconsistants. estimez vous, vous valez mieux qu’une personne hésitante.


Notre relation ne progresse pas, bien que nous soyons déjà bien intimes et que nous partagions quelques week-end ensemble. Nous sommes à distance (plus de 300 kms nous sépare). Quand on se voit c’est toujours super, nous sommes contents de nous retrouver, et nous partageons d’agréables moments, et pas mal de points de vue communs. ET quand il est parti, plus de nouvelle pendant plusieurs jours, voire semaine.
Je suis partie en vacances deux semaines et il ma quitté par message et comme explication que l’on avait rien en commun. Après de longues phrases de loveuse j’ai décidée de le laisser et de faire le silence total. A mon retour de vacances il est revenu et nous avons repris notre love story avec encore plus de sentiments.. 1 semaine après il m’annonce avoir besoin de temps pour lui car il ne sait pas ce qu’il veut (sur le point sentimental, professionnel,..) il se sent perdu et me demande de le laisser seul.
Je me suis inscrite sur un site de rencontres, j’étais intéressée par un homme et j’étais persuadée qu’il se passerait quelque chose entre nous. Nous avions donc établi un rdv. Entre temps, une autre personne du site est venue me parler. J’ai été claire depuis le début en lui disant que j’avais déjà un rdv et que je ne voulais pas jouer sur plusieurs tableaux. Je lui ai donc proposé que l’on soit amis, ce qu’il a accepté, et de le rencontrer après mon rdv.
Il a commencé a me caresser a me faire l amour. En parler aussi et il ma offert un collier . Il a voulu que je dort a l hôtel. Mais j ai pas pu vu que je suis encore chez mais parent il le sais pas encore je lui en est pas parler. Ensuite il ma r accompagner . A la gare est ensuite je lui et fait un bisous dans la joue en repartant . Et le lendemain je suis revenu a l hotel.
On en vient au problème : parents divorcés, vision extrêmement pragmatique de la vie, presque dénuée de sentiments, interdiction d’aimer et de se laisser aimer pendant toutes ses années, pas de mariage (« l’amour ne doit pas être contractuel »), pas d’appartement à prendre ensemble en vue (ok, ça fait 2 mois qu’on est ensemble, mais quand il remontera sur Paris ça en fera 5, ok encore, ça fait un peu tôt même pour moi), on parlait d’acheter rapidement dès qu’on aurait une stabilité professionnelle tous les deux, il veut acheter mais parlait d’acheter seul sans émettre l’hypothèse d’un achat à deux (je parle bien d’une vision globale et générale des choses, je dis pas qu’on pourrait parler déjà d’achat ensemble, mais à deux, que ça soit avec moi ou quelqu’un d’autre).
D’ailleurs, le sujet n’est jamais traité avec « sérieux ». Présent dans les mauvais magazines, il n’est pas étudié en psychologie universitaire (où l’on est censé traiter du vécu humain !). On le découvre avec les formations sur la thérapie de couple. Alors que l’amour, c’est aussi important dans la constitution d’un être humain que le cheese-cake et la tisane camomille.
×