je suis marié depuis 23 ans mon mariage avec lui n’ a été que délaissement pas de dialogue plutôt peu de dialogue il me regarde plus je patiente car nous avons 4 beaux enfants dont j ‘ai du m’occupé d’eux pendant ses absences toujours occupé dans son travaille et une association qui s’occupe le weekend tandis que moi d’ un coté je fais des sortie et des loisirs avec les enfants quand je lui parle et plusieurs fois de notre couple il dis qu ‘il fera des efforts mais ses toujours pareil et des fois je l’avoue je me sens rabaissé et j’ai comme une impression quand il me regarde je ressent une honte il baisse le regard et il part et cette image dans ma tète ne me quitte pas car il le fais très souvent je me demande si je ne perd pas mon temps si vous pouvez me conseiller Merci


Salut Charles. À de nombreuses reprises, il suffit de faire un ou deux rendez-vous avec une fille pour se rendre compte qu'elle ne te correspond pas, ou encore une fille à qui tu aurais donné ton numéro par faiblesse sachant que tu n'étais pas vraiment intéressé, ou encore une fille de ton cercle social qui fait une fixation sur toi. Les possibilités sont nombreuses. Ce serait une très mauvaise idée de vouloir la caser dans la friendzone, cela ne fera rien d'autre que la bousiller, pourquoi vouloir lui faire subir ça ? De même que tu ne seras jamais vraiment ami avec une fille qui te fait fantasmer.

Pour info, je suis en cours de création (et finalisation) d’une formation vidéo de 4 mois qui a pour vocation à mieux réussir ses histoires d’amour, notamment en travaillant sur l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi, et beaucoup d’autres choses. Si tu es abonnée à mes mails, tu recevras un message le jour où la formation sera disponible.
La deuxième fois, c’est moi qui ai quitté quelqu’un que j’aimais énormément, parce qu’il était toxique pour moi. J’ai réalisé que garder le contact ne faisait que rendre la rupture plus difficile. Savoir ce qu’il faisait me rendait jalouse, et malheureuse ; rester amie avec lui c’était finalement comme d’être en couple, sans les avantages. Dans les deux cas, une rupture complète de tout contact a été salvatrice, même si c’est une décision qu’au départ je ne voulais pas prendre, car à chaque fois j’ai perdu mon meilleur ami.
Cet homme est un ancien camarade, qui me plaisait beaucoup au lycée, mais il ne s’était rien passé. Aujourd’hui on s’est recontacté apres des années parce que je voulais savoir comment allait sa famille après un cyclone sur l’île où on avait vécu. Il a commencé à m’envoyer régulièrement des messages. Et il ya peu il m’a proposé de se voir, après deux mois de texto et appels. Comme je travaille en horaires décalés on s’est vus tard le soir, chez lui. Il m’a embrassée mais quand il a voulu aller plus loin je l’ai stoppé, et c’est là qu’il m’a dit qu’il préférait être honnête avec moi et que pour le moment il ne voulait pas être en couple. Quand j’ai poussé les explications il m’a dit que ce n’était pas une question de caractère ou de physique parce que telle que je suis mentalement ça pourrait coller. Mais uniquement de timing, et qu’il ne voulait pas me faire croire qu’il était sérieux pour me faire perdre mon temps. J’ai compris et lui ai dit que c’était la 1ere mais aussi la dernière fois qu’on se revoyait. Quand il m’a raccompagnée chez moi il m’a demandé de le serrer tres fort et si j’avais vraiment plus envie de le voir, que sa porte me sera toujours ouverte etc. J’aimerais comprendre, est ce que cet homme va me zapper complètement ou va t’il revenir même si je ne lui parle plus?
La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.
Vous savez comment vous vous sentez lorsqu’un homme « vous fait froid dans le dos » ? Saviez-vous que les HOMMES ressentent la même chose lorsqu’ils sont avec certaines femmes ? Et tout comme les hommes qui « font froid dans le dos » ne s’en RENDENT jamais COMPTE (qui VOUDRAIT passer pour quelqu’un comme ça ?)... Beaucoup de FEMMES « font froid dans le dos » aux hommes sans jamais s’en rendre compte. Voici comment VOUS assurer de ne jamais être l’une d’entre elles.
Or je trouve que cette édification passe le seul croire, ou bien la sociabilité religieuse, ou bien le mysticisme, ou bien la sécrétion de sérotonine horomonale. En sciences humaines, on trouvera alors justement qu'il s'agit d'une évolution de la personnalité. Mais rien à voir avec les thérapies proliférantes ou le développement personnel qui foisonne en librairie. Strictement, mais strictement rien à voir. Je parle bien d'une... révélation ? ... en tout cas d'une lucidité neuve, qui ne contredit pas le réel et les description qu'en font les sciences, mais le transfigure (je ne dis pas "dépasse" ni "transcende" dans l'absolu, mais bien "transfigure").
Le lendemain matin il me demande si par hasard j’aurais une imprimante (il était sur le point de partir pour quelques jours au Portugal) et si je pouvais lui imprimer ses tickets. J’accepte et on se revoit pour que je lui donne… Et pendant 2 heures autour d’un caffé, pas un blanc, des rigolades mais aucun flirt de sa part, il paraît timide, voire pas intéressé. Mais il décide me raccompagner jusqu’à chez moi et soudainement m’embrasse avant de se sauver en assurant me revoir après son retour (4 jours). Là je dois avouer que le baiser n’était pas fantastique, probablement trop maladroit…

Il étouffe, il écrase et il flingue. As de la critique, il dévalorise non-stop, en tête-à-tête comme en public. Votre cuisine, « C’est pas Robuchon ! » ; vos trois kilos perdus sont salués d’un « Tu voulais pas te mettre au régime ? » ou « Tu n’as plus de seins ». Persuadé d’être un érudit, il impose son point de vue en expert omnipotent. De la géopolitique à la coloration capillaire, il surpasse l’émissaire de l’Onu ou la baronne Nadine de Rothschild, et pointe vos erreurs aussi promptement que Jackie Chan. Résultat : on s’éteint à force d’autocensure.

Pourtant, je sais que c’est un pari. Ce n’est plus une croyance de fait. C’est un choix de croyance. Je pense que mon compagnon aura peut-être plus de deuil à faire que moi sur le sujet, j’ai le sentiment qu’il vit « les papillons » avec une telle force pour la première fois. Mon combat, c’est d’en prendre soin, c’est de permettre un atterrissage en douceur.


Bonjour à tous et bienvenue sur mon site internet, je suis conseiller sentimental depuis 2007. J'interviens sur des problématiques très larges pour toutes les personnes qui souhaitent trouver l'Amour, sauver leur couple ou récupérer un ex. C'est un plaisir de partager avec vous mon parcours, mes idées et mes techniques pour vous aider à mieux entrevoir votre vie amoureuse ainsi que votre bien-être personnel...
La démarche de Lucy, tout un débat ! Google montre une Lucy qui marche redressée. Un choix qui ne représente pas forcément ce qu'était la réalité. Mesurant 1,12 mètres, cette australopithèque avait des jambes courtes et des bras longs, ce qui laisse à penser qu'elle vivait beaucoup dans les arbres. Mais les chercheurs en sont sûrs : elle était capable de marcher sur ses deux pieds. Sans pour autant trancher sur sa démarche... Droite comme un humain ? Penchée comme un primate ? Les scientifiques ne s'entendent toujours pas à ce sujet même s'ils ont passé au crible des dizaines de fois les os du squelette, conservé à 40%.
Vous l’avez sûrement remarqué, la problématique de l’engagement masculin est un sujet que je traite régulièrement sur mon site ou sur ma chaîne YouTube qui compte plus de 200 000 abonnées. Et dans cet article je tenais à vous dévoiler les clés lorsque vous vous trouvez face à un homme indécis. Si d’ores et déjà vous souhaitez aller plus loin, et tout savoir sur la façon de penser des hommes, je vous oriente vers ma formation : Les clés pour décoder la psychologie masculine et tout comprendre des hommes !

Certaines femmes ne peuvent entrer dans une pièce sans que tous les hommes ne puissent s’empêcher de tourner la tête et de prêter attention à elles (sans que ce soit de façon négative et « sexuelle ».) Apprenez ce qu’est « cette chose » que ces femmes ont et comment avoir cette capacité vous aussi, sans vous sentir ni agir de manière « ringarde » ou facile.

« Draguer », c’est (généralement) pour les loosers. Où à l’occasion, pour s’amuser, comme un joint ou une bouteille de vin. Les gens vraiment séduisants ne veulent pas passer leur temps à draguer des femmes. Ils veulent pouvoir être naturels devant une femme qui leur plaît afin de dire et faire le nécessaire pour la revoir et partager avec elle tout ou partie de votre vie.

Contrairement à la croyance populaire qui voudrait que ce soit vos «vibrations inconscientes» qui repoussent l'autre, ironiquement, ce sont plutôt celles-ci qui attirent ce type de partenaire vers vous et vous attirent à eux, comme des aimants. La relation est vouée à l'échec avant même qu'elle n'ait commencé ce qui vous permet de demeurer dans votre zone de confort: le célibat.
J’ai rencontré mon copain en octobre, il a décidé de sortir avec moi après son grand jeux romantique… Bisous sur le pont, restaurant. Puis en décembre, il décide de se séparer ne sachant plus trop ce qu’il voulait avec moi. La situation reste ambiguë, on se voit on recouche ensemble cela dure quelques mois bien que lui ayant demandé d’arrêter son manège. C’est alors que j’ai flirte avec un homme, avec lequel j’ai couché. Quand mon ex a voulu recoucher avec moi, j’ai été obligée de lui dire et là électrochoc, c’est comme si c’était le jour où je le quittais selon ses dires… Le temps passe, on se revoit et m’annonce que ce serait bien de se remettre ensemble mais si on le fait, de le faire sur de bonnes bases et sérieusement…

Êtes-vous déjà sortie avec un homme, ou avez-vous déjà été proche d’un homme, et vous sentiez que les choses étaient merveilleuses lorsque vous étiez ensemble... mais quand il s’est passé quelque chose qui a provoqué des peurs en lui ou à cause de son manque de maturité, tout est rapidement tombé en ruine et vous êtes restée à vous demander ce qui s’était passé et s’il y avait vraiment eu quelque chose de « VRAI » ?

Bonjour Alexandre, je suis à distance dans une relation assez particulière avec un garçon. On n’a jamais été ensemble avant que je sois à l’étranger. Il m’a toujours dit dès le début qu’il avait pas envie de s’engager pour le moment, on s’engueulait à ce sujet car je n’étais pas du tout sur la même longueur d’onde. Apres un an avec des hauts et des bas, des fuis moi je te fuis, il sait que l’on a des sentiments l’un envers l’autre, il l’assume enfin, mais il ne veut que du sexe, il dit qu’il ne veut que de moi, mais qu’on verra si dans le futur quelque chose de plus serieux est envisageable, peut-être quand je rentrerais définitivement. Je n’en peux plus de cette situation, on ne se comprend pas. Dès que je coupe les ponts il revient quelques semaines ou jours après. Mais son avis n’a pas changé. Je ne comprends donc pas pourquoi il revient et ce que je devrais faire. Je n’ai plus envie d’attendre sans certitude qu’il s’engage quand je rentre….


4 - Il a besoin de se retrouver. Cette raison prend beaucoup d'importance quand l'homme est amoureux. Il arrive qu'un homme ne sache plus très bien qui il est, et comment il doit agir. Il peut craindre qu'une intimité trop grande n'affaiblisse son pouvoir. Il a besoin de définir le degré d'intimité acceptable pour lui sinon il redoutera de perdre le contrôle de lui-même. Dans ce cas son système d'alarme interne se déclenche, ce qui le précipitera automatiquement au fond de sa caverne. C'est là qu'il arrivera à se retrouver et à retrouver sa force et sa capacité d'aimer.
Vous avez fait la rencontre d’un homme qui vous attire et vous souhaitez absolument le séduire ? Vous êtes en couple avec un homme qui ne s’investit pas du tout et vous aimeriez qu’il modifie totalement son comportement ? Quelle attitude faut-il adopter pour garder le contrôle lors d’une rencontre amoureuse et ne plus laisser ses sentiments s’emballer ?

Je fréquente un interne en médecine depuis trois mois. Il y a trois semaines, nous avons statué sur une envie de tenter une histoire (à mon initiative). Nos entrevues sont toujours exceptionnelles n’offrant pas franchement l’ombre d’un doute quant à ses intentions et l’attachement naissant. L’ennui réside dans le rythme de cette histoire. Nous nous voyons une fois par semaine alors que nous résidons à proximité. Il ne m’envoie jamais de messages ou de nouvelles spontanément, quelques rares appels ou messages pour fixer nos rencontres. Avant de décider de tenter une aventure commune, j’avais décidé de mettre fin à cette histoire en raison de l’absence de réponse et d’engagement de sa part. Il m’avait répondu dans la foulée s’excusant de ne pas assez communiquer. Il a donc fait des efforts pour au moins répondre à mes messages. Reste que je suis déjà bien lasse de faire les premiers pas et que notre début de couple reste modelé sur du sex friend mais avec sestiments et prémices de projet commun (reste entre la dissonance entre vouloir et pouvoir). Pour l’heure, nous nous voyons une fois par semaine (selon ses contraintes plus exigeantes que les miennes vu son métier) et échangeons zéro message si je n’en envoie pas ou deux si réponse à l’une de mes sollicitations.


Mon expérience de love coach est une mine d’or lorsqu’il s’agit d’étudier les différences entre les deux sexes, car j’ai la chance d’accompagner aussi bien les hommes que les femmes. Je constate donc au quotidien que certains clichés ont la vie dure mais que parfois il n’y a pas de hasard ! Lorsque j’analyse vos besoins, je me rends compte qu’il existe de véritables similitudes et à l’inverse des différences notables entre les besoins des hommes et ceux des femmes, et ces derniers ont donc une incidences directes sur les relations hommes femmes.
Quand nous passons des soirée et/ou des moments, ça se passe très bien, et on retrouve de plus en plus notre complicité. Depuis quelques temps, je sens mon ex est de plus en plus détendu avec moi, au point de me faire nos “blagues de couple”, et je sens que son regard sur moi est plus fort. Malgré tout, des que nous passons des bons moment, il me fuit l’instant d’après ou le lendemain pour aller chez son pote. J’ai l’impression qu’on fait un pas en avant mais qu’après on en recule de deux !
Je vis en Espagne depuis 10 ans. Les filles sont aussi tres sollicitees ... si elles repondent positifs des la premiere approches , elles passeront piur des filles faciles, ce qui et mql vu dans un pays ou la religion est encore forte... il faut donc insister par sms pour avoir un rendez vous, au moment de l embrasser et pour la ramener chez soi. Ca ne marche presque a tous les coups... Un ami m a dit que c etait pareil en France. Merci pour ton article et a bientot
Les semaines passent, il m’invite à aller le voir dans les fêtes foraines ou il bosse pour un pote, là il est un peu plus dans la séduction mais cela reste assez subtile. En même temps je le sens garder une certaine distance enfin pas pressé quoi comme si il était attiré mais ne voulait pas aller vite et me connaitre d’avantage. On fait comme ca tout l’été, je vais le voir dans les fêtes foraines à toute celle ou il est il me demande de venir, une ou je n’ai pas pu aller, il me dit qu’il manquait plus que moi; desfois j’y vais 2 soirs de suite et c’est lui qui m’emmène etc… Ensuite son père tombe très malade et décéde. Gros gros coup dur il ne sera pas bien pendant 3-4 mois jusqu’a octobre-novembre. Le soir meme ou son père est décédé il était chez moi. Il garde ensuite toujours le contact mais on se voit moins quand même. En novembre -décembre de nouveau on se rapproche (je ne sais pas si on s’est attendu tout les 2 au final ? ou si lui avait des angoisses) et le réveillon du nouvel an nous voilà enfin ensemble, pfiouuu.
"Le rêve de Pierre n’est aucunement prémonitoire. Il est juste le signe d’un besoin de réconfort et traduit ses difficultés passagères à s’endormir. Faire appel à son meilleur ami c’est comme le convoquer comme gardien de ses rêves. C’est une manière de s’assurer (puisque le rêveur dort dans son rêve) que la nuit ne sera pas émaillée de cauchemars mais douce et régénérante".
Parfois, il faut aussi faire le deuil du rêve de princesse : toute la magie autour des contes lorsqu’on était petite, l’image véhiculée par la société du « mariage parfait », de la famille « modèle ». Il y a là une recherche fusionnelle pour satisfaire les blessures que l’on a, là il y a donc un travail à faire sur soi en ce qui concerne l’estime de soi et la confiance que l’on a en soi.

Et enfin le fait de choisir d’avoir de l’amour pour l’autre au début j’étais dubitatif en lisant cette phrase car choisir d’avoir de l’amour pour quelqu’un c’est un peu comme contrôler ses sentiments, est ce vraiment possible ? Mais posé dans la continuité de ta notion de travail cela prend tout son sens, en fait au final nous sommes sur la même longueur d’ondes simplement ton « choix » semble être une étape intermédiaire alors que me poser la question de ce choix ne me viendrait jamais à l’idée, ce serait une évidence.
Puis il s’est mis à me laisser sans nouvelles pendant plusieurs jours. Je devenais cinglée, j’appelais vingt fois de suite. Il niait me tromper : "Tu sais bien que je t’aime."Moi je me rongeais intérieurement... Peu avant notre séparation, il a voulu partir seul en vacances à Miami pour réfléchir. Et j’y ai cru ! (Rires.) Après quinze jours de silence, au bord du suicide, je suis tombée sur lui en voiture, à un feu rouge, avec une fille ! Ils riaient, semblaient bien se connaître et, surtout, elle était aussi bronzée que lui. Il a nié. Deux jours plus tard, il était chez moi avec un bouquet. J’ai encore craqué, mais j’ai eu l’impression d’être une pute. Après sa petite gâterie, il n’avait pas le temps de rester pour cause professionnelle. Ce fut le déclic. Je me suis beaucoup salie dans cette histoire. A cette époque, je me donnais aux hommes qui voulaient bien de moi, sûre que c’était eux ou rien. Je suis sortie de ces relations glauques en apprenant à m’aimer. » 
Lorsqu'un homme ne peut s'isoler régulièrement pour se ressourcer, il n'arrive plus à ressentir pleinement son besoin d'intimité. Il est essentiel que les femmes comprennent que si elles désirent à tout prix une intimité permanente, ou s'entêtent à poursuivre leur partenaire lorsqu'il tente de s'isoler, celui-ci aura perpétuellement tendance à s'évader et à s'éloigner. Il ne pourra jamais retrouver sa passion.

L’homme le plus charismatique du monde se verra des portes fermées s’il n’a pas un minimum d’hygiène et de savoir vivre. Commencez déjà par entretenir votre peau efficacement en l’hydratant, puis remédiez à l’odeur de transpiration avec les bons produits (bicarbonate et pierre d’alun seulement en cas d’extrême nécessité). Avoir suffisamment de sommeil chaque nuit est aussi obligatoire : trop souvent nous restons devant les écrans le soir. Une surconsommation d’électronique maintien le cerveau en éveil alors qu’il vous envoie les signaux du sommeil, ce qui crée une confusion et vous fait croire que vous n’êtes pas fatigué.


Une fois que vous avez réalisé que souvent, les hommes sortent constamment avec des femmes, connaissent énormément de femmes différentes, et ont eu plusieurs relations dans leur passé qui ne se sont pas bien passées pour eux non plus, vous commencerez à vous rendre compte qu’ILS DOIVENT COMMENCER À VOIR SE DESSINER DES MODÈLES COMPORTEMENTAUX dans la manière qu’ont les femmes de se comporter avec eux... semblables aux modèles comportementaux que vous voyez chez les hommes.

Un point qui me paraît important, c’est que si on sort avec une personne au début, c’est bien parce qu’on l’apprécie pour ce qu’elle est avant même d’en tomber amoureuse. Un copain, c’est d’abord un ami, que j’apprécie pour ses qualités humaines avant toute notion d’affection. Donc il ne paraît pas absurde de rester ami•e avec son ex. Ce n’est pas parce qu’on n’est plus amoureux qu’on ne peut pas apprécier la personne comme « avant ».


Au départ je voulais une histoire sans lendemain car je partais 3 mois plus tard aux USA pendant un an. Mais nous sommes sortis ensemble malgré tout car lui ne cherchait pas de “plan cul” . De plus , nous sommes “restés ensemble” après mon depart, nous avons eu une relation à distance pendant 4/5 mois . Voyant le manque d’implication de sa part, j’ai eu des crises de jalousie et il a rompu . Nous sommes restes 2 mois sans se parler et il a eu un plan cul régulier pendant cette période. Moi de mon côté , j’étais déprimée et seule à 16 000 km de chez moi . J’ai eu deux aventures et je me suis forcée. Nous reprenons contact 3 mois avant mon retour et notre complicité est revenue .
Il me manque des détails importants (par exemple vous vous êtes rencontrés quand ?) et je vais donc avoir du mal à te répondre. Le mieux serait d’envisager une séance de coaching avec Hugo qui est un des membres de mon équipe car il pourra t’aider sur la compréhension de la psychologie masculine mais également te conseillera pour retourner la situation. Pour cela il te suffit de cliquer sur l’onglet en haut à droit “coaching”.
Comment expliquer son comportement ? pourquoi n’a t’il pas envie de passer plus de temps avec moi alors qu’il sait que ça se passera forcément très bien car nos rapports sont plus que bon ! Est ce que cet éloignement peut s’expliquer par le fait qu’il n’assume pas, ou que un retour de sentiment lui fasse peur ?(car il ma quitté me disant ne plus avoir autant de sentiment).
Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.
Bonjour, j’ai vécu une relation à distance de pratiquement 1ans, 900km entre nous, on se voyait un week end par mois et pendant les vacances scolaire mais il a décidé de tout arreter, d’apres lui il était pas assez pret pour une relation a distance. Quand on se quittait à la gare, c’etait toujours très dur; et du jour au lendemain il a décidé de tout stopper puis il est revenu me parler comme si de rien n’etait pour me dire qu’il avait une copine mais qu’il ne l’aimait pas et que c’etais mieux comme ça .. je ne sais plus comment faire, j’aimerai le revoir mais c’est impossible.Les relations a distances sont vraiment très compliquées
Je ne sais pas quoi penser de cette relation et j’ai besoin que vous m’éclairiez !!! Voilà, j’ai rencontré D dans un café, où ses copains faisaient un pari pour inviter une femme à boire un verre de champagne…C’est moi qui suit passer dans la rue ce jour-là…et j’ai accepté en compagnie de mon père de boire un verre avec eux… Sur ce, j’ai remarqué D parmi les 12 hommes qui se trouvait là…ensuite, avant de partir du café, nous nous sommes serrés la main et là un coup de foudre monumental…lui comme moi sommes restés scotché sur place. Il m’a dit qu’il était flic avant de partir devant mon père à côté…nous nous sommes dit au revoir et lui est resté un bon moment à me regarder de la rue à l’écart de ses copains, c’était très romantique…N’ayant pas son numéro de téléphone, j’ai décidé malgré le fait que j’avais peur de passer pour une fille facile, de me rendre au café (sur la recommandation d’une amie) pour donner au patron du café mon numéro de téléphone car D le connaissait très bien…au bout d’une semaine, j’ai eu un SMS de sa part en me disant qu’il souhaitait me voir…mais cela ne collait pas avec nos emplois du temps respectifs (lui étant flic et détective privé et moi dans mes études) et de fil en aiguille, nous nous vus 2 mois après…Dans son SMS il a tenu le discours suivant « « j’ai très envie de vous…voir !!! Mais peut-être êtes-vous en train de travailler ? « Pour tout vous dire, j’ai très envie de vous depuis que nous nous sommes vus »« en espérant de ne pas vous avoir choqué en étant aussi direct »… moi, j’ai répondu très évasivement car ne je m’attendais comme je lui ai dit à quelque chose d’aussi rapide et direct…
J’étais avec un mec pendant trois ans, on a eu une relation amoureuse agréable, on était complice, très même… Il m’aimait je l’aimais aussiiiii moi je ss traductrice, lui ingénieur en informatique, qui possède une petite entreprise… On connaît sa famille… Au début de notre relation il n’avait pas recommencé encore à prendre des projets.il avait des problèmes dès le début de notre relation, c’est normal.. moi je ss très calme et très très patiente, lui, il s’énerve rapidement mais il a un bon coeur.. Il a eu bcp d relation passagères, deux relation sérieuse qui nont pas marché et moi Lol
Non, il ne s’agit pas d’un discours optimiste, car tout le monde peut vérifier autour de lui qu’il existe des couples qui sont solides et que l’on admire. En revanche, la majeure partie des relations s’écroulent, non pas à cause de la simple différence dans les rapports hommes femmes mais bel et bien pour des raisons plus larges qui me font dire que leur projet de vie n’était pas préalablement défini ou alors mal déterminé, ou encore que l’un ds deux a mis un coup de canif dans le contrat. Le rapport homme femme doit suivre une logique implacable et dès que l’un deux ne respecte pas ses engagements tout peut être remis en question.
S’il est essentiel de prendre l’initiative, il y a certaines situations qui méritent de déléguer notre autorité et notre décisions. Cela s’applique pour les femmes et c’est aussi une grande compétence de leadership : lorsque vous êtes confronté à une situation dans laquelle vous n’avez pas tous les tenants et aboutissants, cherchez l’expertise de votre entourage, demandez des conseils, et laissez-les prendre les choses en main.
Il se peut qu’un homme se lasse d’une femme parce qu’il ne retrouve pas dans le couple celle qu’il avait cru déceler lors des premiers rendez-vous. Il y a ainsi une déception qui apparait de son côté et qui éloigne rapidement la passion qui existait entre vous deux. Cela peut avoir plusieurs causes. Si lorsque vous le séduisiez vous jouiez un personnage, ou du moins vous n’étiez pas vraiment vous-même, il y a de forts risques que vous ne parveniez pas à garder ce rôle dans la durée. L’homme avec lequel vous êtes ne retrouve donc pas la femme avec laquelle il avait commencé à avoir une relation. Cela ne peut que le refroidir et éliminer toute la passion qui existait entre vous. Lutter contre cela une fois que votre relation a commencé est assez compliqué : vous devrez petit à petit lui révéler votre vraie personnalité, en douceur. Mais la prochaine fois évitez surtout de jouer un personnage pour le séduire : soyez vous-même.
La religion soigne-t-elle vraiment ? Les études sur son efficacité donnent des résultats controversés (voir l'encadré p. 56). Lorsque cela marche, les croyants pensent que le miracle a opéré, les sceptiques invoquent des coïncidences, l'effet placebo ou l'efficacité symbolique. Les études sur les cultes de guérison montrent que les médecines spirituelles ne visent pas forcément à obtenir un bénéfice réel sur la santé. Leur succès tient surtout au soutien moral et social non négligeable qu'elles apportent au malade. Dans les pays où les structures de soin sont défaillantes, on comprend que les pauvres se tournent vers les prêtres-médecins qu'offrent les religions traditionnelles.
C'est aussi à ça qu'on reconnaît une relation qui fonctionne : quand passer un coup de téléphone est naturel et ne vous oblige pas à vous demander si vous en faites trop. Quand la joie d'être ensemble est partagée de manière évidente. Soyez-en bien certaine : vous aurez beaucoup de mal à rencontrer cette personne-là si vous êtes trop occupée à essayer d'en déchiffrer une autre. 

pourquoi utilisez vous autant ce jargon obscur et ces anglicismes? pour brouiller le contenu d’une discipline déjà complexe, rendre le clair obscur et renforcer l’impression que votre méthode est une approche systémique totalement rôdée et éprouvée? je comprends q ce soit votre fonds de commerce mais franchement ce site pue l’auto-satisfaction. Quant à moi, je suis partisan d’une attitude d’humilité, de place laissée, donnée à l’autre pour s’épanouir. Différence de perception sur le sujet qui est aussi une façon sans doute différente d’appréhender les rapports humains en général. A planifier son action marketing (= la drague selon votre point de vue) en se référant à des principes sociologiques ou publicitaires de (quasi-) prédétermination des comportements, ne risque-t-on pas de louper une bonne part de ce qui fait la profondeur et la saveur de la relation amoureuse? en commençant par ce qui fait que l’ « ennemie » est unique? Evidemment jai conscience que le projet du site ne dépasse pas l’instant critique du processus A.I.D.A. appliqué à la séduction, ce qu’il fait d’ailleurs très bien, et le blaireau de glandu de la drague que je suis vous salue pour le boulot déjà fait. :)
« Pour ma part il m’arrive de rester amie avec mes ex mais ce n’est jamais une relation très intense, je dirais plus que c’est de la « camaraderie », un copain plus qu’un véritable ami. Je suis quelqu’un d’assez rancunière et je ne peux pas rester amie avec une personne qui m’a quittée (trop de fierté malheureusement) jusqu’à ce que ma frustration disparaisse.
Bonjour je suis avec un mec depuis 4mois au début tout allait bien jusqu a ce que j apprenne qu il a une copine avec qui il est depuis trois ans mais comme je l aime gros ai accepter cela malgré qu il niait toujours sa liaison avec elle ensuite il est aller au Maroc il a commencer a être distant avec moi c est ainsi que j ai commencer à flirter avec un autre mais rien ne sait passer plûtard j apprends que je suis enceinte de mon mec donc je lui fais part de la situation mais il me dis qu il ne reconnaît pas ce enfant et qu il n est pas sûre que c est lui le véritable responsable de cette grossesse on n’a eu à se disputer et je lui est dit que je ferai de mon mieux sans lui c est ainsi qu on ne parlais plus et je l avais complètement oublier je ne pensais plus à lui mais à moi puis 1mois plus tard il m appel mais je ne décroche pas il insiste plusieurs jours et je me décide à lui répondre il me dit qu il était désolée et qu il me voulais à nouveau dans sa vie et qu il regrette son erreur et qu il me promet de ne plus me faire du mal j ai céder parce que je voulais lui donner une chance et le jour suivant je lui parlais de la grossesse il me disait qu il n était pas prêt pour avoir un enfant et à son retour j irait faire un avortement et j ai dit Ok vu ma situation dans laquelle je suis je ne pouvais pas garder voilà deux jours de cela qu il est la il m’a même remise de l argent pour enlever mais depuis son retour il est distant avec moi il se préoccupe pas de moi je me sens seule je pleure jour et nuit avec la douleur que je ressens dans mon ventre je lui fais des reproches mais sa ne change pas donc tous ses je t aime et son pardon n était que mensonges je fais tout pour le garder prêt de moi mais sa n aboutit à rien et j ai mal mon coeur saigne que faire? Aidez moi s il vous plait
C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .

En pratique : Il suffit de créer des circonstances favorables pour briller lors d'un rendez-vous. En étant très à l'aise, dans votre élément, il vous sera plus facile de faire bonne impression. Vous êtes un danseur de salsa époustouflant, invitez-la à danser. La cuisine n'a aucun secret pour vous, enfilez toque et tablier pour lui concocter un repas mémorable. Le mot d'ordre : mettez-vous à votre avantage ! Vous aurez bien des occasions par la suite de vous trouver en difficulté.
En pratique : Cherchez à devenir leur meilleur ami, à mieux les comprendre… Appréciez leur compagnie, tout simplement. Il s'agit de lâcher sur vos objectifs, que ce soit l'orgasme simultané dès le premier soir, ou le mariage et 3 charmants bambins gambadant dans votre future maison. C'est rassurant pour une femme de se sentir appréciée pour qui elle est.
Bonjour Alexandre, votre article est hallucinant et vrai. J’aimerais obtenir votre opinion. J’ai 27 ans. J’ai passé de 16 à 25 ans à m’amuser dans la vie avec les hommes. Je n’ai jamais rencontré la bonne personne pour dire que je voulais être en couple. À 25 ans, je suis revenu dans ma ville natale. J’ai vécu une relation pendant 7 mois Cette relation était cachée car l’homme de 35 ans ne voulait pas me présenter sa fille et voulait pas rencontrer mes parents. Suite à cela, il m’a laissé disant que je lui mettais trop de pression. 2 semaines plus tard, j’ai rencontré l’homme mystérieux indécis. C’était une esthéticienne qui jouait au golf avec lui qui m’a dit de lui écrire sur Facebook. J’ai reçu une réponse 7 mois plus tard car il avait changé de cellulaire. L’esthéticienne en question m’avait prévenu que son moral était pas super bon car il avait reçu un diagnostic de cancer il y a 4 ans et ne pouvait plus avoir d’enfant. En août 2016, il m’a écrit et m’a proposé de le rejoindre à un festival. En le voyant, j’ai eu le coup de foudre immédiatement pour lui. La fds passait et je lui demandé si c’etait possible de se revoir. Il me répondu que c’était possible mais qu’il savait pas ce qu’il voulait et qu’il voulait pas de blonde. L’homme en question est un homme d’affaire de 35 ans, pas d’enfant, jamais marié. Au fil des semaines, on se voyait 2 3 semaines. Les premiers temps je me disais qu’il était pas intéressé. Je le relançais souvent. Le sexe, nos passions pour nos travail en vente, le sport et la famille sont des sujets en commun En septembre 2017, j’ai tenu à l’accompagner pour un traitement pour son cancer et c’est à ce moment qu’il a baisé sa garde. Il me disait souvent qu’il voulait pas s’accrocher à quelqu’un en raison de sa santé mais que dans le fond il sauvé d’affaire. En décembre 2016, il a accepté de rencontrer ma famille et a décidé de m’inviter à son party de Noël. ( un geste très significatif pour lui). Il m’a souvent répété de profiter de la vie et de vivre un jour à la fois. En janvier 2017, il est partie en voyage. Il a pris conscience qu’il m’aimait et m’a appelé du Mexique pour le dire. Je ne portais plus à terre. J’ai décidé de prendre l’initiative de me rapprocher de sa famille. Cela a créé des tensions car plus je parlais avec sa sœur plus il s’éloignait de moi. En février 2017, il avait un souper spécial st Valentin d’un club réservé aux hommes, il m’a pas invité à y aller car il disait qu’il était pas prêt. C’est à ce moment que je suis tombé un intense, car je vivais beaucoup de rejets. En mars 2017, il m’a pas vu pendant 2 semaines et la dernière fois il disait qu’il me rendais malheureuse. Il est venu m’annoncer que c’était finit notre relation. La fin du monde arrivait. . Le lendemain j’ai été chercher mes affaires chez lui et il a trouvé ce geste intense. Après 4 semaines de silence radio, un professeur de golf lui à téléphoné car il cherchait mes coordonnées. Il m’a envoyé un texto. À plusieurs reprises durant cette semaine, il m’a invité à faire une activité. Le jeudi, il m’a vu au resto avec un autre homme. Il m’a toute suite envoyer des textos de jalousie. Je lui ai dit que sa décision de rompre venait de lui. J’ai décidé de bloquer toute ses correspondances. Le lendemain, il me dit qu’il avait vraiment de la peine de l’avoir bloquer. Le soir, je savais qu’il avait des billets pour aller voir un spectacle. Mais j’ai pas reçu t’invitation. Le samedi matin, j’ai vu l’auto de son ex dans sa cour. Je lui écris qu’il avait de la peine et je voulais lui amener un café. Le soir même, je lui dis qu’il a pas de cœur de m’avoir fait de la peine à ce point la. Le lendemain, je m’excuse et nous avons fixer une rencontre. À partir de ce moment, le dialogue est redevenu. Voilà 2 semaines que nous avons commencé à nous revoir et il souhaite m’isoler de sa famille. Il veut m’appeler amie moderne mais moi je lui ai dit que je voulais être sa blonde secrete. Moi je sais que c’est l’homme de ma vie et que je l’aime plus que tout. Mais mon intensité et ma volonté de vouloir m’afficher en couple avec lui à fait sauter notre relation. Le gars lui m’a dit qu’avec le temps il cherchait pas le grand amour mais la bonne relation. Je sais qu’il m’aime et sa volonté de vouloir me garder dans sa vie est impressionnante. Nos familles nos emplois exigeants en vente et sa maladie sont des facteurs pas toujours favorable. Le gars est d’égoïste mais je l’aime comme ça. Je l’aime tellement et je sens qu’il m’aime. Mais il veut pas s’engager comme je le veux. Comme tu disais dans ton article cela me ressemble parfaitement…. comment redéfinir le facteur de force à ma faveur….
Lui n’a pas eu peur, nous sommes passés a l’acte; malheureusement il a eu des pannes, lui aussi , je l’impressionne. Contrairement a moi il a eut beaucoup de relations, ce n’est qu’avec moi qu’il a un problème.Je suis conciliante et j’ai de la constance,je suis persuadée qu’en nous voyant davantage cela s’arrangerait . Nous avons eu un coup de foudre ,nous nous plaisons sur tous les plans. Il dit vouloir une relation sereine,il m’a aussi dit qu’il était sincère. Nous ne nous sommes pas vus beaucoup et en janvier 2 personnes très proches de lui sont décédées dans des circonstances douloureuses. Nous sommes vus 1 fois en janvier.Pendant ce temps nous avons quand même communiqué par texto.
Pour une mystérieuse raison, la première réaction face à une relation qui s'annonce bancale est rarement de s'en délester. Au contraire, on aurait plutôt tendance à lui trouver toutes les excuses imaginables (parce que oui, s'il a vraiment eu beaucoup de boulot, c'est normal qu'il ait mis deux jours à répondre à mon texto). Halte à la perte de temps et d'énergie : les choses sont bien plus simples que vous ne l'imaginez. Soit il/elle veut, soit il/elle veut pas. Et il existe des signes irréfragables qui prouvent que votre conquête ne compte pas s'engager.
J’ai toujours été assez “joueur” de nature, mais j’avais juste l’impression qu’il n’y avait pas de “jeux” dans ce cas-ci … Des fois elles est trop tendre, alors que je suis un peu plus calme ( c’est normal quoi … ), et elle s’énerve … En gros, je suis tombé sur ce qui me semble être une chieuse, du genre fusionnelle, et tout le tralala ! Mais je l’aime bien :)
La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.
×