Et nous on s est vu revu, et ç était sympa à chaque fois. Puis on s est mis ensemble, cela fait un mois et demi environ. Les sms allaient à foisons, beaucoup d attentions, mais depuis 15 jours j ai l impression qu il fait ce que son ex lui faisait… Il fait passer tout avant et quand il a envie de me voir il me voit, m écris moins, et est souvent fatigue quand on se voit… On se voit qu a son appart et plus de ballade ou autre… Après il a vraiment un travail prenant qu il le fatigue beaucoup mais il fait énormément de soirées…


Mais dès qu’on en vient aux sentiments, je suis un peu mitigée : il n’est pas démonstratif, ni dans ses paroles, ni dans ses gestes. Quand je lui en ai parlé, il s’est excusé et m’a dit que c’était un de ses défauts, mais qu’il ne voulait pas que j’en souffre et que si j’avais des doutes je pouvais lui en parler. Parce que bien sûr, j’ai précisé que si il n’y avait quasiment jamais de signes affectueux de sa part, comment est-ce que je pourrais savoir qu’il est bien avec moi ??? Ok, il traverse la France pour moi, je vois bien qu’il est bien avec moi, mais au quotidien, ça peut vite laisser place aux doutes (est-ce qu’il « continue » pour voir ce que ça va donner ou est-ce qu’il est réellement heureux ?).
Autre exemple : votre compagnon a un modèle familial construit autour d’un père qui travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille, et d’une mère au foyer qui élève ses enfants. Son père travaille beaucoup pour gagner suffisamment d’argent, et il n’a plus de temps pour ses loisirs, et quand il en a, il est de toute façon trop fatigué. Il est donc possible que votre amoureux, qui est très attaché à ses entraînements de foot du dimanche matin, à ses soirées pizza-bière entre potes et aux soirées ciné-restau en duo avec vous le samedi soir, visualise l’engagement comme un ensemble d’obligations l’empêchant de vivre ces bons moments.
C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
Par exemple, j’ai rencontré une homme il y a peu celui-ci à prit toute les initiatives ( me retrouver, me parler, proposer des rendez vous et enfin m’embrasser) puis soudain il disparait au milieu d’une conversation banale et après m’avoir proposé un 3eme rdv. J’ai attendue 3 jours avant de lui demander si il y avait un problème, il m’a répondu qu’il avait eue un coup de flippe, car il avait peur des relations depuis que son ex l’avait détruit avec du harcèlement morale . J’ai été compréhensive et rassurante , je lui ai dit que j’étais pas pressé qu’on avait le temps d’apprendre à se connaître et qu’il pourrait ainsi se faire sa propre opinion mais rien, après 15 jours forcer d’admettre que c’est mort, je lui envoie un dernier message pour me soulager et passé a autre chose, dans ce message j’explique sans être agressive que je suis fâchée vis à vis de son comportement, que ça m’aurez pas choquer si il m’avait dit que je lui convenait pas ou autres mais que disparaître été déstabilisant. j’attendais pas de réponse. pourtant il le fait et m’écrit qu’avec son ex ça a eue un impact sur sa sexualité (n’y arrive plus), qu’il avait eue peur car avec moi sa devenait sérieux mais qu’il se sentais absolument pas prêt . Moi qui sait quoi penser d’habitude me voila tiraillé entre attendre lui laisser une petite porte ouverte au cas ou, ou d’être prise pour une débile dans l’histoire car je vois qu’il parlent a d’autres filles . Quoi qu’il en soit cela revient souvent dans mes histoires et je comprend pas ces réactions que je trouvent violente ( nier quelqu’un ) par apport a ce que je fais . C’est très dur car je tombe que sur des personnes qui ne savent pas s’engager (ce qu’elle veulent ) et qui me donne l’impression de n’avoir aucun interêt et d’être facilement zapable un peu comme çi je n’avais jamais exister . Bien a vous Sandrino
Combien de fois vous êtes-vous retrouvée à un endroit où vous avez vu un homme génial, mais vous n’avez jamais eu l’occasion de vous rapprocher de lui ? Mais auriez-vous voulu aimé le faire ? Voici un secret subtil sur VOTRE POSTURE (vous avez raison... c’est vraiment aussi simple que cela) qui va instantanément provoquer l’attention des hommes et faire qu’ils vous abordent – pour les bonnes raisons.
Bonjour , j’ai suivis vos conseil suite à un se qui a porter ses fruits , depuis un mois nous nous somme remis en couple il m’avait trompé plusieurs fois à une période ou le traqué sans relâche . Depuis nous avons mis les choses à plat mais depuis la fin du mois il recommence à jouer a me titillé il entre dans son mutisme a arrêté les démonstration affectueuse et cela me frustre énormément car d’une part je me dis pourquoi fait il cela alors que nous étions agreable l’un a lautre et d’autant que nous vivons ensemble cela m’empêche de me réalisé je suis tétanisais lorsque que je cherche du temp pour moi j’ai l’impression de lui donné la possobilitè lui de prétexté pour faire n’importe quoi encore . J’aimerai revenir à la base ou nous étions tous deux liai par des moments affectueux et doux par ce jeu de Tom et jerri … Je suis soulé par cela même quand cest moi qui mène le jeu j’aimerais que cela soit serin et naturel

Tous les problèmes du monde, disait je-ne-sais-plus-qui viennent du moment où on décide qu’un être nous manque. Et tout s’empire encore lorsqu’on décide que cet être est irremplaçable. Aussi incroyable que cela puisse paraître lorsqu’on est dans l’oeil du cyclone, ce n’est jamais vrai. Tous les êtres sont remplaçables, le temps (et l’expérience) vous l’apprendra, alors ne tendez pas le bâton pour vous faire battre et n’accréditez pas l’un d’entre eux pour vous faire du mal sous prétexte qu’il ou elle serait parfait. Personne n’est pas fait, vous le savez pourtant ?

D’abord, vous aurez fait un grand pas lorsque vous aurez compris que la plupart des conseils pour séduire que vous pouvez trouver facilement sur le net sont – au mieux – drôles, et au pire dangereux (lire, pour mieux le comprendre, notre série pourquoi les techniques de séduction anglo-saxonnes vous ont fait tant de mal), mais en aucun cas attirants.
L'autre grand profil du mystique est le « visionnaire ». Son contact avec l'esprit est nettement moins abstrait et désincarné que dans le modèle précédent. Le visionnaire entretient avec Dieu ou les esprits un rapport très personnel : Dieu, Jésus, Marie, les anges ou n'importe quelle autre divinité lui parlent (il entend leur voix) ou lui apparaissent sous forme humaine. C'est le cas de sainte Thérèse d'Avila (1515-1582) et de ses visions, particulièrement celle de 1560 où elle rencontre un ange qui lui transperce le cœur avec un dard en or (immortalisée par la statue de Bernin). Hildegarde de Bingen (1098-1179), autre grande mystique visionnaire, est depuis l'enfance sujette à des visions cosmologiques : elle voyage dans les sphères célestes et assiste au concert des anges.
Les questionnements sans réponses, les hypothèses ni confirmées ni infirmées, vous laissent dans un doute perpétuel et c'est bien là l'aspect délétère du silence… tant qu'on n'accepte pas notre incapacité à le contrer. Lé révolte est vaine, voire contre-productive. C'est tout un travail que de "lâcher prise" quand on se voit impuissant à changer quelque chose.
La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.
Parmi les raisons de leur mutisme, certaines pointent par ailleurs du doigt le gouvernement. Autorisée en Espagne et en Belgique, la PMA reste interdite en France pour les homosexuelles, les contraignant à détourner la loi pour se rendre à l’étranger afin de fonder une famille. Un constat qui ne pousse pas la société à traiter les couples de femmes de la même façon que les couples hétérosexuels. Et qui n’incite sûrement pas à libérer la parole des principales concernées.
Comment programmer votre cerveau pour qu’il VOUS TROUVE L’AMOUR. (Malheureusement... beaucoup de femmes sont en fait programmées pour REFOULER les hommes qu’elles désirent le plus. Je vais vous montrer comment anéantir les habitudes qui vous font échouer et créer de nouvelles habitudes qui vous apportent le bon type d’homme dans votre vie tout en refoulant les « minables ».)
Son dernier message date d’y a une semaine pour me dire que l’état de sa tante réveillée du coma se dégrade vraiment, il m’a demandé si on pouvait se voir de la semaine, je lui réponds que j’en serai ravie dès qu’il le peut, mais plus aucune réponse de sa part. 2 jours plus tard je prends les devants et lui propose jeudi ou vendredi et rien pas de réponse non plus, on est dimanche et je lui envoie un sms comme quoi ça me rassurait d’avoir de ces nouvelles et pas de réponse non plus….
Mariée depuis 11ans avec un mari tres froid et distant avec lui je connais pas de câlin ni de tandresse je lui et parler tant de fois sans succès le seul moment qui m’approche c pour le sex sinon j’existe plus ,je souffre boucoup de cette situation jai tout essayé,s’éloigner et l’ignorer s’approcher et donner d’affection rien ne marche ,par contre il s’occupe bien de nous moi et mes enfants et se n’est pas quelqu’un qui va ailleurs c boulot maison voilà aider moi svp merci
Il doit finir ses études et c’est un peu le bordel dans son quotidien entre les exams, les projets en groupe (alors qu’il s’absente souvent le week-end pour moi, donc il est obligé de se débrouiller pour bosser en groupe les soirs de la semaine), le sport (deux entrainements par semaine, ce qui est largement acceptable pour moi) et puis bah la gestion de la vie (courses, ménage, argent, famille) bref : je suis souvent reléguée au 15ème plan, mais j’ai fait le choix personnel d’accepter ça le temps qu’il finisse ses études, donc encore deux mois 1/2 !!! Puis on verra de quoi le futur sera fait ! ^^
Tous les problèmes du monde, disait je-ne-sais-plus-qui viennent du moment où on décide qu’un être nous manque. Et tout s’empire encore lorsqu’on décide que cet être est irremplaçable. Aussi incroyable que cela puisse paraître lorsqu’on est dans l’oeil du cyclone, ce n’est jamais vrai. Tous les êtres sont remplaçables, le temps (et l’expérience) vous l’apprendra, alors ne tendez pas le bâton pour vous faire battre et n’accréditez pas l’un d’entre eux pour vous faire du mal sous prétexte qu’il ou elle serait parfait. Personne n’est pas fait, vous le savez pourtant ?
Bonjour moi sa fait deux ans que je suis avec mon copain mais moi je vis chez mes parent et lui chez sa tante et sa fait 6 mois que c’est plus comme avant car c’est toujours moi qui lui envoi des message si je lui en envoi pas il m’envoie moi … Il et tout le temps entrain parler par message ou téléphone avec sa tante quand il vient passer une semaine chez moi il peut pas sens pêcher d’aller la voir sa tante deux enfant il leur fait des cadeaux à 200 euros même à elle en gros il pense tout le temps à eux mais pas à mois alors que quand il était à la rue et s’il avait pas à manger y avait que moi qui était la pour lui et le plus qui me fait mal c’est quel va lui offrir une chaîne alors que moi voulait lui en offrir une pour noel et le pire c’est que je lui est déjà fait un beau cadeaux je lui et payer une moto pour son anniversaire des fois je me demande si c’est elle ou moi sa copine

Ma chérie et moi, on a déjà flirter ensemble il y a quelque années...Le déclic, l'alchimie, l'amour quoi ; nous sommes pas resté ensemble puis séparation car impossible à ce moment; je n'ai jamais cessé de rêver d'elle, durant ces années, on l'a dans son cœur, une petite bulle d'amour pure prête à exploser ; on oublie jamais trop ; je l'ai apprise célibataire, je sais que je l'ai marqué auparavant, je savais que si j'allais la revoir il allais se passer quelque chose ; elle m'a avoué plus tard qu'elle aurait essayer de me contacter ; elle qu'elle n'avais jamais trop cessé de penser à moi non plus:-/
Bonjour alexandre , Il y a deux mois j’ai rencontrer un homme à une soirée et il y a vraiment eu un bon feeling seul probleme il etait en couple dans une relation tres compliquée, ont c’est quand même revus et avons passer pas mal de soirée ensemble. En face il etait charmant et par message tres distant et répéter sans cesse qu’il ne voulait pas me faire souffrir et qu’il voulait prendre ses distances choses qu’il n’a jamais faite jusqu’au jour où je n’ai pas eu de nouvelle de lui pendant 15 jours. Puis lors d’une soirée ont c’est revue, il est alors revenu ( j’ai alors etait tres distante avec lui car je lui en voulait) il c’est pourtant accrocher et j’ai finit par lui pardonner, voilà maintenant un peu plus de trois semaine qu’on se revoit, il n’est plus en couple et n’hésite pas à se montrer avec moi chose qu’il ne faisait pas avant. Mais il continue pourtant à me dire qu’il n’est pas près à ce remettre en couple, qu’il Ne vEux pas me faire souffrir et que lui et moi sa ne marcherais pas car il est trop compliqué .Quand je lui répond que je comprend tout à fait La situation et le faite qu’il ai besoin de temps et que alors lui et moi sa n’ira effectivement pas plus loin que ce qui est actuellement il me remercie et me dit que c’est mieux qu’on prennent des distances et pour je ne sais qu’elle raison toute de suite apres il renchéri sur un message en contredisant tout ce qu’il vient de dire et cherche immédiatement à me revoir au plus vite. Dois-je le “catégoriser” d’homme indécis ?

La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.
je ne peux pas analyser les choses de cette façon et ta question est trop vague. Sur l’espace des commentaires je peux éclaircir des points vu dans l’article ou donner un conseil mais pas réaliser une analyse totale. Pour obtenir une réponse précise et pointue à ta problématique, je t’oriente donc vers le coaching que ce soit avec moi ou avec un des membres de mon équipe car chaque situation est spécifique.
Comme je l'ai dit dans mon premier post, c'est un homme sans doute pathologiquement narcissique et égocentrique - ce qui n'empêche malheureusement pas de s'y attacher... :-(( - et le fait que les femmes le poursuivent de leurs assiduités est probablement une forme de jouissance pour lui. J'ai toutes les raisons de penser d'ailleurs qu'il espère très vivement cette réaction de ma part et qu'il agit consciemment dans ce but, d'autant que son éloignement est consécutif à une rencontre vendredi où il s'est montré particulièrement proche de moi et rassurant sur notre relation.
Vu de l'extérieur il est impossible de savoir si c'est son comportement qui est inadapté (et de toutes façons ce n'est pas lui qui est demandeur). Par contre vous subissez quelque chose qui vous déplaît fortement et vous avez le pouvoir d'y mettre fin. Rien ne vous empêche de vous éloigner, de faire silence… et de voir comment il réagit. S'il ne revient pas vers vous, vous saurez quelle conclusion en tirer : il ne tient pas beaucoup à vous. Il se peut aussi que quelque chose dans son histoire fait qu'il se mure ainsi dans le silence, mais vous ne pouvez rien y changer.
Je me suis rendu compte par la suite que ce garçon était un ami d’un autre que j’ai côtoyé 3 mois auparavant avec qui ça n’a pas marché. (Je ne connaissait pas ce garçon à ce moment la) j’ai voulu être honnête avec lui car il me plaisait et je cherchais quelques chose de sérieux. Seulement le fait que j’ai côtoyé son ami la complètement bloqué sur une possible relation avec moi. Je le comprends mais son ami lui a dit qu’il s’en foutait que si on était bien ensemble c’est tant mieux. Que puis je essayé de faire pour le faire changer d’avis ou du moins qu’il m’ouvre un peu la porte et qu’on puisse en voir avec le tps si ça peut s’arranger?
Mais Apres Tôut ce temps, Meme si on se plait beaucoup (il me l’a dit et c’est réciproque) la relation ne bouge pas. Il ne parle jamais de sentiments et ne s’ouvre pas. J’ai voulu arreter par lassitude au moins 3 fois mais à chaque fois il me retient en me disant qu’il m’aime vraiment bien, que il a juste peur d’être pris pour un con (il a eu une mauvaise expérience sentimentale qui l’a touché, La fille lui a sorti qu’il était trop gentil), mais qu’il allait faire des efforts. Il m’a meme dit qu’il se voyait bien en couple mais qu’il avait besoin de temps, alors que je lui ai pas demandé d’engagement mais juste de plus s’ouvrir. Donc petit à petit il s’ouvre un peu et fais des efforts mais c’est tellement lent que j’ai du mal à m’attacher et à avoir espoir que La relation évolue.
Nous nous sommes malgré tout revus fin juillet. J’ai fait le déplacement car plus simple pour moi. Je me suis sentie mal à l’aise après cela même si tout s’est très bien passé. La seule chose qui m’a dérangée est qu’il n’embrasse pas (nous avions parlé de cela par téléphone). Pour lui, depuis sa rupture, ca paraît indissociable du sentiment amoureux.
Au troisieme mois, il avait décroché un boulot, donc chaque jour il était épuisé, il commencait a prendre distance et devenir froid: je ne m’en plaignais pas, je lui laissais tout l’espace pour respirer et j’étais présente a chaque fois qu’il le souhaitait… pour mes vacances de printemps, il me demanda de faire un deal: ne plus de donner de nouvelles, j’ai accepté me disant que c’est une maniere d’évaluer notre attachement et ma dépendance… et ca nous permettra de prendre du recul et faire un break a tout pour se reposer et revenir en force… chose faite!
Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
×