Dans le cas d'une relation parent-enfant il n'est pas étonnant que l'enfant (même devenu adulte) ait envie de respirer, de prendre le large. Dans ce que dit Enidan j'ai vu cette phrase : « il nous a reproché de ne pas assez écouter ses silences ». Elle est très claire cette phrase : écoutez moi… je n'ai rien à vous dire. On peut le traduire ainsi : j'ai besoin de votre écoute, de votre présence, de sentir que vous êtes là… mais *pour le moment* je n'ai rien à vous dire et j'ai envie de sentir que vous m'acceptez ainsi.

Ne prenez JAMAIS la femme que vous avez comme une chose acquise. Quand vous avez demand sa main, vous avez promis une chose : tre cet homme qui avait conquis son cur, et qui saura le protger et le garder tout prix. Cest le trsor le plus important, le plus sacr que vous aurez jamais entre vos mains. Elle vous a CHOISI. Noubliez jamais cela, et ne soyez jamais indolent et laxiste dans votre amour.
Une jeune femme originaire d'Argentine, travaillait, comme chercheur en biologie, à Paris. Elle se lia avec des amis chrétiens et, peu à peu, se sentit attirée par la foi. Mais un obstacle la retenait : son père, homme très droit, avait été un athée convaincu et était mort comme tel. Pour elle, croire en Dieu signifiait que l'athéisme de son père l'excluait du Ciel.
Pour ma part, j'ai vu une fille plusieurs fois, avec qui j'ai couché, une fille vraiment adorable. Par SMS elle prend son temps, parfois semble très distante et parfois à fond. Mais hier soir son dernier message "je vais dormir j'ai eu une grosse journée" sans rien après, m'a fait croire qu'elle semblait pas vraiment intéressée. Ça reste qu'un message parmi tant d'autres mais voilà, d'un point de vue subjectif c'est pas évident de cerner la chose.
Il commence à me parler d’une crise de la trentaine, de l’importance de plaire, du fait qu’on puisse tomber amoureux de quelqu’un d’autre… Je sens le vent tourner et lui envoie un texto le lendemain ou je lui explique que je m’inquiète de ses propos car il travaille avec une femme. Il me rassure et me dis qu’il serait abruti de vouloir une autre femme que moi et que je le comble à tous les niveaux…
Bonsoir alexandre bah voila je suis avec mon mec depuis 1an et demie maintenant le problème c kil s’énerve vite et dès qu’on se dispute c’est parti pour une voir 2 semaines de silence radio à chaque fois je suis obligé de faire le 1er pas mm si c’est lui qui a tort et lors de nos disputes il m’iinsulte genre en disant m’emmerde pas ou merde conne maintenant g besoin de conseil pour voir si je peux faire quelque chose pour qu’il arrete de vite s’énerver et arrêter d’attendre que je vienne lui demander pardon à chaque dispute PS:il a 25ans et moi 18
Si aujourd’hui mon orientation sexuelle n’est plus un secret, je sais qu’il reste difficile de faire son coming out. Le sujet de l'homosexualité reste majoritairement tabou dans l'ensemble de la société. Cela laisse place à de nombreux fantasmes et préjugés face auxquels il est difficile d'être armée. D'autant plus que l'État participe aussi à cette homophobie. Tant que les lois elles-mêmes différeront en fonction des orientations sexuelles des individus, comme la PMA, il sera compliqué d'installer une pédagogie efficace contre les discriminations. Le message restera brouillé.
Je songe aujourd’hui à fonder une famille avec ma compagne. Une démarche compliquée à entreprendre alors que ma propre famille n’est pas au courant de mon homosexualité. Je sais que je vais devoir finir par leur dire la vérité et prendre le risque de les perdre. Je n’ai pas le choix. Cela me terrorise, mais je sais que c’est essentiel. J’ai besoin de me sentir complète, de me sentir moi-même, et cela passera forcément par le fait de leur dire la vérité.
N’as-tu pas déjà pris les devant sans qu’il le demande en le menant vers le bon choix ? Pourtant il était confronté à un problème particulier dont il n’arrivait pas à se sortir. Et tu l’as résolu de la façon la plus naturelle. Juste parce que tu as su trouver les mots qui l’ont rassuré et guidé dans la bonne voix. La situation inverse ne s’est-elle pas déjà passée ?
"Ces femmes ont l’impression de porter le poids du couple sur leurs épaules. Elles font le plus gros du travail affectif et doivent toujours trouver de nouvelles choses à faire pour entretenir la relation. La frustration s’installe quand l’attention qu’elles reçoivent en retour n’est pas équivalente (ou presque équivalente). Après un temps, elles se disent: 'A quoi bon?'"

Salut j'ai rencontré 4 filles en l'espace de 3 mois à chaque fois elles deviennent froides, distante au bout d'une semaine je leur demande pourquoi elles me disent qu'il n'y a strictement rien. Sauf qu'elles continues dernières une filles que j'aimais vraiment beaucoup que j'ai embrassé et devenue froide après 2 semaine de rapport ( pas sexuelle hein ) pareil je demande ce qu'il y'a et rien le néan encore une fois on se revoi et elle m'embrasse... Donc moi je l'aime vraiment beaucoup donc j'y croit mais malheureusement une semaine après elle me dit que je l'ai perdu et ne réponds plus à mes messages, Je suis juste dégouté et très énervé car jamais aucunes filles ne reste pas elle même avec moi je commence a croire que les filles sont toutes les mêmes :(


Les voix du dogme m'ont éloigné de Dieu, car le dogme n'a aucun sens, dans ses traductions, et si l'état de conscience qui devrait permettre d'en comprendre le sens n'est pas. Ce n'est pas quelque chose de sacralisé mais un itinéraire pour aller d'un point à un autre, et il y a plein d'itinéraires différents. Les religions ne m'ont jamais fait croire en D.ieu.
Il arrive aussi de regarder quelqu’un d’autre lorsque l’on sent que son couple va mal, qu’une mésentente s’installe alors que l’on aime toujours son ou sa partenaire. Ceci provient du besoin de se rassurer : chacun a besoin de savoir qu’il peut toujours séduire, avoir un « pouvoir » mystérieux sur quelqu’un d’autre, car cela rassure, permet de se dire que l’on est encore capable de procurer un certain plaisir et entretient ainsi l’estime que l’on a de nous-même.
Ce n'est pas toujours facile de s'admettre à soi-même que nous sommes la source du problème. J'entends souvent des célibataires protester que «non, ce n'est pas vrai, je fais plein d'efforts pour rencontrer, je prends bien soin de moi et de mon apparence, je suis sur trois sites de rencontre différents, je fais plein d'activités sociales...» Mais voilà, comme l'a si bien dit Carl Jung «Peu importe votre attitude consciente, votre inconscient a mainmise absolue et peut faire ce que bon lui semble.» Ainsi donc, la seule solution possible pour régler le problème est d'augmenter votre niveau de conscience, de rendre l'inconscient conscient afin qu'il cesse de contrôler votre vie amoureuse. Pour plus d'information sur le sujet, j'aimerais vous inviter à télécharger mon ebook gratuit Amour: mode d'emploi. Il est un excellent point de départ pour vous mettre sur le chemin qui mène à l'amour...

Pas une ancêtre, plutôt une grande tante. En 1979, dans la revue Science, après cinq ans d'analyses, Lucy est enfin baptisée : elle devient Australopithecus afarensis. En français, "le singe austral de l'Afar", région où elle a été découverte. Lucy n'est pas notre ancêtre directe mais cela n'enlève rien à son intérêt. C'est Yves Coppens, paléoanthropologue français, qui, dès 1981, avance qu'elle appartient à une évolution séparée de la nôtre et qui serait restée attachée à la vie arboricole. 

Presqu'1 an maintenant après cette rupture, même si je me sens personnellement beaucoup mieux, je souffre encore de ce silence. Je suis hantée par le fantôme de mon ex ,qui n'est jamais revenu vers moi pour m'expliquer ce qui s'est passé, qui ne s'est jamais excusé de sa disparition radicale. J'ai tenté de lui écrire un courriel récemment pour faire la paix une fois pour toute avec cette histoire et il ne m'a pas répondu.
sa va faire 4 ans que je suis avec mon homme , nous allons avoir un enfant pour le mois de juin sur ce coter la tout va bien , mes se qui me chagrine ses que je ne ses pas comment le faire réagir sur un certains sujet celui de prendre l initiatives de venir vers moi, venir me faire des bisous et des câlins sans même que je lui demande ou encore qu il comprenne que vu l éloignement jais besoin de tendresse et de mots d amour mes il ne réagi pas il ne voit pas surement que sa me fait énormément de mal . j aimerais tellement le faire réagir mes comment ?/!
Bonsoir,merci pour ces précisions sur l attitude a avoir face a un homme indecis.c est vrai que ce n est pas toujours facile.personnellement,a cela,en ce qui me concerne c est une relation a distance..je suis souvent impatience et je me rend compte de la pression que je met!!comme vous l avez ecrit,il pense ne pas être amoureux..mais veut toujours continuer cette relation.effectivement ne pas le contacter sa fonctionne très bien..mais j ai l impression de ne pas avancer..y a t il un délai raisonnable pour que la personne ai envie de s engager?
Mais le lendemain, dans l'après midi, elle m'écrit ceci: Tu sais j'ai beaucoup réfléchis cette nuit et ce matin, cette soirée avec toi m'a fait comprendre que j'ai peur de m'engager à croire que je ne suis pas prête à rentrer en realtion, on se comprend très bien, on passe de supers moments, mais il y a quelque chose qui me bloque sans que je puisse savoir quoi. c'est peut etre de passage mais comme on est honnête l'un envers l'autre, je prèfere te dire ce qui me passe par la tête et mon ressentis. Tu es vraiment formidable c'est pour ça que j'ai besoin d'être claire avec toi et j'ai besoin de prendre un peu mes distances car c'est vrai que ça va vite entre nous et c'est peut être ce qui me fait si peur.
La réaction naturelle à cette déclaration est probablement « sans blague ». Généralement, nous pensons que les hommes veulent plus de relations sexuelles avec leur femme en raison de leur constitution biologique (leurs besoins). Mais étonnamment, selon l’étude de Mme Feldman, la raison pour laquelle les hommes veulent plus de relations sexuelles est qu’ils ont un grand besoin d’être désirés par leur femme. Les hommes veulent être aimés. Des relations régulières et épanouies sont primordiales pour qu’un homme se sente aimé et désiré.
Moins de 5% des hommes mariés quittent leur femme pour vivre avec la femme avec laquelle ils ont une liaison. Que ce soit à cause des tracas financiers et légaux du divorce, de l'appauvrissement qui en résulte, des croyances religieuses, du simple confort de sa vie de famille, ou de l’affection qu’il a toujours pour sa femme, il ne franchira le pas que très rarement. Ne vous méprenez pas (ou plutôt, ne vous racontez pas d’histoires), quoi qu’il vous dise : il a toujours des relations sexuelles avec sa femme.
En somme, ça ne commence pas par un sentiment quelconque de sécurité ou de confort, mais ça commence par un choix, la décision de vivre quelque chose avec l’autre, avec ou contre tous. Parce que, toute décision comporte un risque, et si l’on choisit son petit confort alors on ne vivra rien de vrai. Oui, on peut passer sa vie à fuir les attachements (je parle des personnes qui ont peur, pas celles qui le choisissent) et on peut trouver sa sécurité, loin des entraves, mais on ne trouve pas le bonheur avec cette peur dans le ventre.

Mon ex m’a quitté il a 4 mois et est revenu vers moi il y a deux semaines en voulant se remettre avec moi je l’ai fais galèrer et lui ai dis que je pensais que c’était une mauvaise idée pour voir un peu sa réaction et finalement il a changé d’avis et ne veux se remettre avec moi et pourtant nous avons passé la semaine ensemble comme un couple et il a tout fait pour me faire craquer et maintenant c’est moi qui veut me remettre avec lui et lui ne veut plus il me dit qu’il a peur de me refaire du mal et que c’est mieux pour nous mais qu’il veut qu’on reste amis et qu’on se voit de temps en temps je ne comprend plus se changement de situation , aidez moi comment le faire changer d’avis… Svp

La relation homme femme fusionnelle se caractérise par un recentrage sur le couple : il est l’élément le plus important dans la vie des deux personnes, pour qui il est d’ailleurs, difficilement envisageable de faire une activité sans l’être aimé. Elles ont des affinités communes, sont animées d’une réelle symbiose et se suffisent à elles-mêmes. Leur intimité est chérie et passe avant toute autre chose.
Le week end c’est très bien passé et nous nous sommes revu plusieurs week end. Toujours des textos le reste du temps ou nous n’étions pas ensemble. Puis il y a maintenant 2 semaines il est distant avec moi et nos échanges on changé. J’ai livré un peu trop vite ce que je ressentais pour lui et il as pris peur. Il me dit qu’il est perdu qu’il me respecte trop qu’il ne veut pas me faire souffrir et être sur de pouvoir m’apporter se que j’attends. Je ne voulais pas lui faire peur mais juste retrouver nos échanges et vivre notre histoire au fil du temps nous connaître mieux et apprécier chaque moments ensemble. Maintenant je ne sais comment faire pour qu’il revienne vers moi.
Je n’étais pas sur de ce qu’il voulait réellement, mais j’ai répondu 1 heure après et c’était une belle complicité, par contre on a pas conclue la conversation, à la fin de son dernier message il a fin un :)) et j’ai répondu par :)) également et plus rien après ……je n’ai pas oser continuer la communication non plus et ça fait une semaine maintenant qu’on a pas reprit contact.
C’est vrai que ce n’est pas toujours facile car c’est un homme qui travaille tout le temps même le week end du coup on se voit en général 2 fois par semaine les soirs et en espérant qu’il ne soit pas trop fatigué … même si je suppose qu’on ne change pas les habitudes d’un homme en 3 mois de relation surtout qu’il semblait être seul depuis un petit moment mais c’est vrai que c’est pas facile car je dois faire des concessions de mon côté et j’espère qu’il en fera un jour de son côté aussi
J’applique tes méthodes et cela me fait être centrée sur moi de faire la méthode fuis moi, je te suis. Je vois clairement la différence du avant d’avoir tes méthodes et le après. Je me sens plus détaché et je sens cela plus sain pour un début de relation, je réalise que l’homme en ayant pas de pression est plus enclin à faire des approches. Merci 😉
Pour le choix, je vais prendre l’exemple de mon partenaire actuel. Il m’a plu à la première seconde. Plus, je lui ai tout de suite fait une confiance sans limite. Comme si je voyais pour la première fois depuis très longtemps, un visage ami dans la foule. On a finit la soirée chez moi avec des amis. On s’est regardé sans se parler. Bref. Au petit matin, quand il m’a donné son numéro, je savais que je risquais de tomber très fortement et rapidemment amoureuse si je le rappelais. Le choix, avec lui, s’est posé à ce moment-là. J’ai hésité. Beaucoup. Je n’étais pas sûre d’être prête pour retomber amoureuse.
Votre histoire est très récente et donc fragile, de plus vous ne vous êtes pas encore rencontrés. Je te recommande de suivre les conseils d’Alexandre que tu trouveras ici pour t’aider dans ta relation virtuelle : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/comment-seduire-un-homme-sur-internet/ Ainsi lorsque vous serez amenés à vous voir tu auras consolider votre début d’histoire.

Et lorsque ces personnes sur qui nous comptons ne sont pas à la hauteur de ce que nous attendons d’elles, nous sommes blessés ou en colère. En pensant comme ça, nous finirons toujours déçus et amers car nous demandons à des êtres humains de faire le travail de Dieu. Et ils ne pourront jamais y arriver même avec toute la bonne volonté de la terre ! Dieu seul peut combler nos besoins affectifs, Dieu seul peut guérir nos blessures, Dieu seul peut nous aider à nous débarrasser de nos insécurités, Dieu seul peut nous rendre complets.
Mr Alexandre,j’ai 22ans,cava faire environ 2ans k je suis avec lui,jl’ai seduit des mains d’une autre femme,il me disait k savie avec cette fille était un calvere et qu’il besoin dmoi,qu’il crois k suis lafemme qu’il a tjrs voulu,au depart c’etai dur sa famille m’a combattu soit disant j’étai pas dsa tribut mais il a combattu toute sa famille pr moi,jme souviens un jour il m’a appelé en pleurant pr me dire qu’il ne se projete pas unevie dcouple une seconde si c’est pas avec moi bien k ca famille ne m’aprecie pas trop,on s’aimaient comme d fous jusqu’a affronter sa famille et la persuadé,on avait bcp des projets,mais d’un coup il e devenu infidèle en sortant avec des filles et jme concentrai sur moi jusqu’a ce qu’elles disparaissent,mon boulot devenait avc le temps un objet d dispute au point k jme suis decidé d l’abandonner pour lui,l’infidelite se repete tjr,on se dispute tjr on se quitte on se remet ,la menant il me dit qu’il me considere mais ne crois al’avenir avec moi.jsais plus quoi faire svp,à l’aid

Peut-être que si nous mettons un point d’honneur à entretenir la passion, la communication, le dialogue, la recherche d’intérêts similaires, l’intimité, la complicité dans notre vie à deux, et le partage du temps de loisirs, nous pourrions éviter bien des discussions et des séparations au bénéfice d’une stabilité émotionnelle qui varie en intensité de façon naturelle au cours de notre vie.
Et puis un jour je me suis declarer a lui… il m’a dit qu’il n’avait pas de sentiments amoureux pour moi… on passe de bons moments. Il m’a dit 1 fois au debut je ne sais pas ou j’en suis… plus tard j’ai realise que j’etais pas vraiment amoureuse de lui mais que j’amais les bons moments passes ensembles.. moments la pluspart du temps induits par lui… voila je suis coincee car la femme qu’il frequente est devenue,une amie et on a bien parle.. elle m’a affirme qu’elle ne tenais pas’plus que ca a lui et que elle voulait mettre des distances mais je soupconne maintenant que c’est le contraire maintenant que je suis entre les 2… elle s’est servie de moi 2 fois comme alibi pour sortir. Je lui ai bien fait remarquer que je n’avais’pas apprecie… mais en fait je m’appercois que des qu’elle le voit elle “boit ses paroles”…elle lui a dit qu’il pouvait avoir 1 relation avec quelqu’un vu qu’elle etait en couple et qu’elle ne quitterait jamais son mari… lui en atendant ne se gene pas pour seduire et se faire seduire… il admet enfin qu’elle ne quittera pas son mari et son confort… aussi de mon cote parfois j’ai envie de tout arreter et puis un evenement fait qu’on se revoie…

j’ai une amie que je voudrais faire l’amour avec elle mais elle n’honore jamais à mes rendez-vous en me disant toujours qu’elle est trop surveiller par ses parents,alors qu’elle m’aime et ya deja une année que nous sommes des amis et on se communique souvent au téléphone.Que dois je faire pour la seduire à accepter mon rendez-vous? SVP aidez moi car je suis vraiment amoureux d’elle.Merci


J’avais déjà lu cet article. Mais il me dit que je ne suis pas une relation pansement, ni une relation purement sexuelle, qu’il a besoin de temps, qu’il a besoin de refaire sa vie seul avant d’envisager une vie de couple. Notre relation a débuté il y a un mois et pour l’instant il n’a jamais été question de vivre ensemble. Je ne le comprends pas. Il dit qu’il m’apprécie beaucoup et qu’il apprécie beaucoup les moments passés ensemble, mais ne pense pas être amoureux et ne veux pas vivre une relation de couple. Alors qu’est notre relation ? Et que faire pour que notre relation évolue ?
Les lesbiennes ne seraient-elles finalement pas victimes d’une double peine ? Celle d’être une femme dans un monde majoritairement dominé par les hommes et celle d’être homosexuelle dans une société hétérocentrée. L’homosexualité féminine reste aujourd’hui souvent fantasmée : les lesbiennes sont doublement sexualisées. Parce qu’elles sont des femmes qui couchent avec des femmes. Celles-ci sont encore trop souvent montrées comme des objets sexuels au service des hommes, à défaut d’être prises au sérieux.

Honnêtement si on m’offrait une chemise de nuit ou un pijama pour mon anniversaire, moi non plus je resterais pas avec l’homme en question. Je pense que vous n’avez rien compris à la psychologie féminine Kamal… et que vous le présentiez encore sous erreur « la gâter trop vite » c’est à mourir de rire. Vous ne l’avez pas gâtée du tout. Vous l’avez completement déçue avec votre chemise de nuit.


Elle a aussi aidé des milliers d’hommes et de femmes à avoir plus de succès dans leur vie personnelle grâce à du coaching individuel. Elle a écrit des livres, est intervenue dans des séminaires dans tous les États-Unis et a enseigné pendant des années, elle est l’une des seules expertes que j’ai trouvée, spécialisée dans ce qu’elle appelle « Attirante sans effort ».

Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.

Oubliez donc vos soirées tristes à essayer d’aller « chopper » des filles, intéressez-vous plutôt aux groupes que vous rencontrez, tissez des liens, et les choses se feront naturellement. Avant même de vous en rendre compte vous serez en train de parler à des femmes qui non seulement se sentiront rassurées mais aussi intéressées en votre compagnie.

Je pense qu’il est pervers narcissique, nous sommes séparer mais pour moi depuis qu’il est partit tout en sachant qu’il ne me capte pas je descend chez lui et le questionne et je fais un monologue et je remonte chez moi en larme, il ne me regarde même pas quand je lui parle … Ce silence là est très douloureux, cela me rend dépendante affective et ce n’est absolument pas mon habitude … On dirait qu’il me déteste … La dernière fois que je lui ai demander si il m’aimait encore il m’a répondu … Y a pas de soucis pfff je pense qu’il se fou de moi mais voilà j’ai de la peine a partir… C’est comme si il me retenait, comme il dit rien je sais pas quoi pensée, si c’est du lard ou cochon

Elle est brillante, italienne mais parle comme nous. Riche, belle et avec une belle situation. Moi, je sortais d’une relation, j’étais encore dans le deuil de cette dernière. Toute ma vie, de par mon histoire (adoption, mère adoptive qui décède avant mes 5 ans), j’ai passé mon temps à vouloir et même devoir séduire. Mais je vais trop loin, systématiquement. Ma compagne est vraiment quelqu’un de génial, je l’aime. Son charisme et ce qu’elle est me “donne” des étoiles que je n’aurais jamais pensé mériter. Et je fais le con…Je regarde toujours les autres femmes, pensant que, si elle se barre, j’aurais cette énième béquille. Le tout mêlé à cette angoisse d’abandon. Une fois encore, je risque de tout perdre. Je l’ai vue ce soir. Elle sait, je lui ai tout avoué voilà 10 jours. Elle est blessée, se sent humiliée. Je la comprends. Je ne sais que faire excepté lui dire, à raison, que je viens de débuter une thérapie. Elle me voit sans doute comme le dernier des salops. Or j’ai l’impression de n’être qu’une victime de tout ce qui m’arrive, que je ne capte pas ce qui se passe, comme si je subissais. C’est grave…Le pire, c’est que je la fais souffrir. On s’aime. Si vous avez un début d’orientation, bien que je croie le connaître…Bref, marre de ces merdes. Le pire, c’est que alcool vient compromettre pas mal de choses et que, malgré tout ce que je dis, je n’arrête de me perdre chez Bacchus. Help!


Les questionnements sans réponses, les hypothèses ni confirmées ni infirmées, vous laissent dans un doute perpétuel et c'est bien là l'aspect délétère du silence… tant qu'on n'accepte pas notre incapacité à le contrer. Lé révolte est vaine, voire contre-productive. C'est tout un travail que de "lâcher prise" quand on se voit impuissant à changer quelque chose.
Moi, je suis très amoureuse d'un homme marié, a chaque fois qu'il me vois à l'église où en circulation, il ne cesse de me fixé et moi aussi. Mais j'attendais qu'il fasse le premier pas mais non. Il y a deux jour, je l'ai avoué mais sentiments mais sincèrement, il n'a pas voulu être claire s'il veux de moi ou pas,genre il se montre trop religieux.,mais il m'a promi qu'il dira rien a sa femme. Franchement je l'aime depuis 3ans, même si sa ne sera pas possible vu qu'il est marié, je souhaiterais au moins passé des moments intime avec,peut être que cela va me consolé. Vos conseil sont vivement attendu
– dans la méthode de séduction d’Adam et Opéra (science de la séduction): on apprend la structure de la communication. En fonction du cadre qu’on donne à l’interaction et à la conversation, on obtiendra une réaction différente de sa partenaire. Et pour qu’elle est follement envie de coucher avec nous, il faut faire passer certains messages. Avantages: la méthode prend en compte les différences de manière de penser des hommes et des femmes et structure la manière de communiquer: on sous communique les bons messages pour attirer comme dans la MM mais sans mentir, on s’optimise comme avec Spike, juste génial, j’ai couché avec pleins de femmes avec cette méthode. Problème: on oublie le lifestyle, on cherche trop à avoir le contrôle là où on pourrait le lâcher parfois.

Ensuite je lui ai proposé qu’on passe les fetes ensemble et il a été ravi et a meme posé des jours de congé pour je vienne (Detroit), m’a proposé differentes activités…puis petit à petit les sentiments sont venus et je lui ai avoué, et donc on en a parlé et il a accepté une relation avec moi, on a basé les regles qu’on connaissais deja , on sait qu’on voulait deja tous les 2 du serieux.


Raison # 3: Elle pourrait être «incertaine» de ses sentiments envers vous – En général, quand une fille recule – c’est parce qu’elle n’est pas sûre de sa relation et elle a besoin de temps pour décider si elle veut continuer la relation ou rompre formellement ça va avec toi. (Vous obtiendrez le discours flagrant « Je ne suis pas prêt pour une relation en ce moment » si elle décide de la dernière).
Comment expliquer son comportement ? pourquoi n’a t’il pas envie de passer plus de temps avec moi alors qu’il sait que ça se passera forcément très bien car nos rapports sont plus que bon ! Est ce que cet éloignement peut s’expliquer par le fait qu’il n’assume pas, ou que un retour de sentiment lui fasse peur ?(car il ma quitté me disant ne plus avoir autant de sentiment).
Bonjour, je me suis faite draguer par un collègue sur mon lieu de travail pendant des semaines. On s’est parlé, envoyés plein de messages. Mais on ne s’est jamais vus à l’extérieur du boulot. J’ai une forte attirance pour lui. Lui en n’avait aussi mais rien ne s’est fait. J’ai réagis bêtement comme une gamine amoureuse et impatiente et j’ai tout gâché du coup il a fuit. On s’est pris la tête et plus de nouvelles pendant plusieurs semaines et ensuite il ma’ recontacté pour me dire qu’il regrettait beaucoup notre prise de tête….. et il ma’ demandé quand j’étais au bureau la semaine passée et puis 2 jours après j’apprends par une collègue qu’il s’est mis en couple alors qu’il était célibataire. Je ne comprends pas pourquoi il m’a recontacté alors ? Je lui ai renvoyé un sms et il m’a confirmé qu’il était bien en couple. Puis il m’a renvoyé un sms quelques jours après des points ?????? et puis désolé c’est une erreur et plsu de nouvelles Quand pensez-vous ? Il revient jeudi prochain au bureau je en sais quelle attitude adoptée il m’attire et j’ai des sentiments pour lui. Merci d’avance pour votre réponse.
Or il se trouve que si j'ai gravement craqué pour cet homme lorsque je l'ai rencontré, je n'ai toutefois pas manqué de remarquer au cours de la relation que son comportement n'était pas toujours très empathique. Ayant une amie psychologue avec laquelle j'ai longuement parlé de lui, j'ai identifié chez lui des tendances narcissiques et il m'a lui-même avoué être très égocentrique et avoir souvent rompu dans sa vie en "ne donnant plus de nouvelles. Je lui avais alors fait observer que sa méthode faisait probablement beaucoup plus souffrir ses conquêtes qu'une rupture franche et nette ce dont il semblait déjà tout-à fait conscient...
Les neurosciences ont tenté de voir si l'expérimentation du sentiment océanique est associée à un état particulier du cerveau. Andrew Newberg et Eugene d'Aquili, de l'université de Pennsylvanie, ont scanné le cerveau des pratiquants de la Méditation transcendantale, qui savent induire leur état unitaire. Il apparaît que ce sentiment océanique est associé à une chute d'activité d'une zone du néocortex pariétal. Or cette aire cérébrale qui entre en sommeil est l'aire associative responsable de l'orientation dans l'espace et de la position par rapport à l'environnement. L'inhibition de cette zone entraînerait donc une sorte de sentiment d'indifférenciation entre le soi et le non-soi.
Il disait avoir personne mais je n’arrivais pas à le croire. Du coup , pendant 3 semaines (depuis mon retour) , je lui ai pose les mêmes questions, rabâché les mêmes choses encore et encore, je devenais parano. Il prenait la peine de me répondre il restait 2 heures au téléphone pour me rassurer . Mais après une énième crise de jalousie et des pleures alors que nous sommes plus ensemble , il souhaite couper les ponts car il veut que je passe à autres choses et que ça devient invivable pour lui.
Tu dis qu’on ne peut obliger personne à s’engager. Oui. L’article d’ailleurs, s’occupe – d’après ce que j’en retiens – de nous apprendre comment « inviter » un homme à s’engager, les étapes à suivre, les erreurs à ne pas commettre, surtout pour ne pas le faire fuir, un peu comme quand on va chasser la perdrix. Vous marchez sur une branche sèche qui craque, et l’oiseau s’envole. Seulement, je pense qu’un homme n’est pas une perdrix, et qu’une femme n’a pas l’intention de le tuer mais de l’aimer, et de se faire aimer de lui (nous parlons notamment d’une relation à type d’engagement). Pourquoi la peur, dans ce cas ? Je vais y répondre dans l’autre commentaire, ce qui m’intéresse ici c’est la phrase « vivre l’instant présent », et celle-ci : « rester ouverte aux possibilités ».
Croire en Dieu ou en une force supérieure m'a toujours titillé dans le passé et me hante encore aujourd'hui. Je pressens l'existence d'une force potentiellement présente inhérente à la nature humaine. Elle agit en nous comme un médicament . Elle est nécessaire et vitale à notre existence, car il fait partie de nos traits caractériels, de nos matériaux de construction. Elle est comme une thérapie potentiellement présente, et peut être utilisée au besoin par l'homme, soit consciemment ou inconsciemment. L'homme ne peut et ne pourra jamais se départir de ce quelque chose qui l'anime , qui lui donne force et espoir, et qui peut aussi le guérir de son mal de vivre ou l'aider à solutionner ses problèmes, car il fait partie de son ADN biologique, de son conscient et et de façon importante de de son inconscient.
bonjour j’ai rencontrer un homme de qui j’était très proches avec qui j avais les mêmes délires ont ce comprenais sur tout ont était très fusionnel ont s’entendait vraiment sur tout ont à fini par s embrasser et même coucher ensemble ont ce parler du matin au soir ont ce voyais très souvent ont fessait tout ensemble ont était comme un couple mais il sort d’une relation de 6 ans et me dit que pour l instant il veut pas de relation et ne veut rien avec moi sauf que sa fait 4 mois que sa dure et moi je me suis attacher à lui il ma laisser plusieurs sous entendu mais depuis qu’il a compris que j’était attacher à lui il et très distant et ne me parle presque plus je ne sais plus comment agir … en sachant que j’ai 3 enfants je me dis que c’est sûrement pour sa qu’il ne veut pas s engager avec moi mais des le départ il le savais que j avais des enfants et ils les connaissait très bien !! je c plus quoi faire je tien vraiment à lui et ne veut pas le perdre .
Là aussi, pour atténuer sa peur, il faut que vous lui fassiez prendre conscience que celle-ci n’est pas rationnelle, que ce que son père a vécu n’est pas ce que lui-même vivra, s’il ne le souhaite pas. Là aussi, privilégiez la question plutôt que l’affirmation ! Plutôt que de lui dire qu’il pourra toujours continuer de voir ses potes et de faire ses loisirs de prédilection, demandez-lui s’il est sûr de revivre les contraintes qu’a supportées son père. Il y a de fortes chance pour qu’il se rende compte tout seul que non, puisqu’il ne le veut pas. N’hésitez pas à rebondir en le rassurant sur vos intentions : vous l’aimez pour ce qu’il est maintenant, et vous n’avez aucune envie qu’il se transforme en bête de somme pour vous
Bonjour Alexandre, cela fait plusieurs semaines que je lis plusieurs de vos articles et aujourd’hui je suis désespérée il faut bien le dire. Je suis avec un homme marié depuis 2 ans et je l’aime intensément mais voilà je réagis toujours mal car je ne supporte plus qu’il soit avec sa femme sachant que dès le départ je lui ai dit que je ne voulais pas être un plan cul ni une maîtresse..
Eh bien, au début, nous voulions couper tout contact parce que nous pensions que cela allait être plus facile ... Mais, un concours de circonstances un peu long à t'expliquer ici (faux tickets de vol de départ - Merci "Connections" ) à fait que nous avons échangés au début parce l'un ici et l'autre déjà la-bas et qu'il fallait régler le contentieux depuis le pays d’origine. Ce que j'ai fais donc et qui nous a imposé à rester en contact au début..
Soit parce qu’il se protège de l’amour (en le fuyant, en se contentant de l’effleurer), soit parce que ce sentiment ne lui dit rien du tout. « Pour donner de l’amour et en recevoir, encore faut-il avoir cette culture-là, note le psychiatre Serge Hefez*. C’est-à-dire avoir été suffisamment aimé, enfant. Souvent, ces hommes ne reconnaissent pas ce sentiment-là. La solitude est le lot de tous les héros.
Franchement je n’arrive toujours pas à avoir confiance en moi.Je voudrais juste aller parler à une fille pour lui demander les raisons pour laquelle elle ne me parle plus . Seulement je me sens coupable de quelque chose dont je n’ai aucune idée et à chaque fois que j’essaie de lui parler je bloque et je reporte sur demain en me disant que demain ça marchera.
Exemple concret: si tu quittes quelqu’un, mais que finalement, tu sais pas trop, la personne te manque un peu, ben tu attends d’être un peu plus au clair dans ta tête pour la recontacter plutôt que de souffler le chaud et le froid. En général, même si je déteste faire des choix, j’essaie d’être à peu près sûre de mon coup avant de prendre de graves décisions (genre quitter quelqu’un), ce qui signifie aussi que je suis prête à en assumer les conséquences derrière. Pareil, si tu veux faire marche arrière faut être sûr de soi, c’est pas pour au final dire « Ah ben en fait non, tu me manquais un peu mais finalement on était mieux séparés ». Enfin je trouve ça un peu cruel, même si ça n’est pas volontaire.
>>> Vous comprenez, à travers ces divers conseils, qu'il ne veut pas s'engager ? Ne vous en voulez pas. Sachez que les hommes fonctionnent différemment de nous... Si nous recherchons la bonne personne avec qui nous engager, eux recherchent la plupart du temps le bon MOMENT pour s'engager. Et à ça, vous ne pouvez rien faire. Interdit donc de vous auto-flageller...
Il y a un élément essentiel à la survie d’un couple lors d’une relation amoureuse entre femme et homme, il s’agit de la connaissance que l’on a à propos de son partenaire. En effet, quand je coach des couples qui sont même ensemble depuis des années je me rends bien compte que ces deux personnes ne savent pas grand-chose l’une sur l’autre et je le vois encore plus chez les couple ayant la vingtaine ou la trentaine car le virtuel, et plus particulièrement les réseaux sociaux freinent l’apprentissage amoureux. On pense communiquer plus, mais on communique mal !
Il a commencé a me caresser a me faire l amour. En parler aussi et il ma offert un collier . Il a voulu que je dort a l hôtel. Mais j ai pas pu vu que je suis encore chez mais parent il le sais pas encore je lui en est pas parler. Ensuite il ma r accompagner . A la gare est ensuite je lui et fait un bisous dans la joue en repartant . Et le lendemain je suis revenu a l hotel.

Bonjour kamal, je suis tombée par hasard sur cette page,.. très intéressant ton article et je doit dire, en temp que jeune femme, plus tôt véridique sur pas mal de points. J’aimerais m’attarder quelques secondes sur le petit temoignage qui inclus t’es conseils. Est-ce possible que le “il faut qu’on parle “de la demoiselle ne soit pas dû au fait de lui avoir fait un cadeau de cette valeur ( bien que possible hein, les femmes réagissent de façon très étranges je l’avoue. .) Mais plutôt au style de cadeaux. Je trouve que tu peux offrir une chemise de nuit à une femme si tu rentre dans ces deux options : 1 entre vous il y a que du cul, 2 vous avez partagé ensemble déjà quelque temps donc vous êtes dans l’intimité.
Au début il avait une relation de travail mais au et à mesure il se parle par sms tout le temps. Même quand je suis àvec lui. Il me certifie qu’il ne se passe rien àvec elle. En revange moi mes sms il les “ignores” quand je lui dis je t’aime ou autre il me répond pas. Par conte quand je parler d’un sujet autre il me répond. Je ne sais pas comment réagir face à ca. Quoi lui dire pour qu’il me réponde lui aussi un je t’aime ou autre … Aidez moi svp.
Je me retrouve dans ces quelques témoignages, même si pour ma part mes parents (ma maman de qui j’étais très proche est décédée il y a quelques mois) et mes frères sont au courant et l’ont toujours très bien accepté. C’est plutôt mes grands-parents, que j’ai peur d’éloigner de moi... et d’autres membres de la famille plus lointains qui ne le savent pas non plus. C’est parfois tellement compliqué et difficile à accepter soi-même que l’on se dit souvent ce serait tellement plus simple d’être hétéro... :( Merci Énora pour cet article qui j’espère contribuera à faire bouger les choses. Et bravo à Justine et toi pour cette super initiative, je serai une fidèle de #WTF ⭐️? A très bientôt. Alice
L’engagement ne se provoque pas. Vous devez attendre que cela vienne de votre homme. Si vous le poussez et qu’il le fait sous la contrainte, les choses dureront bien un temps, mais ensuite elles iront de plus en plus mal : ce n’est pas ce qu’il désirait pour lui et il risque bel et bien de vous quitter pour retrouver sa liberté de vivre à son rythme. La meilleure solution pour que votre homme s’engage, c’est de ne rien forcer. Arrêtez de lui parler sans cesse de mariage, d’enfants, d’emménagement… Plus vous lui en parlerez, moins il en aura envie. Bien entendu ce ne sont pas des sujets tabous : vous pouvez en parler ensemble pour que chacun puisse dire s’il est prêt ou non. Mais s’il vous dit qu’il n’est pas prêt pour le moment : n’insistez pas. Laissez les choses se faire d’elles-mêmes. Il vous faudra peut-être attendre encore un peu mais cela vous permettra de continuer votre relation sur de bonnes bases.
Ces phrases du début du texte il me les a sortie “j’ai souffert en amour”, moi aussi énormément et j’ai pris des années à me reconstruire, il est le plus gentil garçon que j’ai eu de toutes mes relations donc j’ai du mal, je l’aime beaucoup, c’est vraiment le début mais j’y tiens tout de même. Il trouve souvent comme prétexte que c’est son style de vie qui fait que ça ne fonctionnera avec personne mais il se voile la face mais il a compris (marginal qui vit dans son camion)..
C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
Il y a un élément essentiel à la survie d’un couple lors d’une relation amoureuse entre femme et homme, il s’agit de la connaissance que l’on a à propos de son partenaire. En effet, quand je coach des couples qui sont même ensemble depuis des années je me rends bien compte que ces deux personnes ne savent pas grand-chose l’une sur l’autre et je le vois encore plus chez les couple ayant la vingtaine ou la trentaine car le virtuel, et plus particulièrement les réseaux sociaux freinent l’apprentissage amoureux. On pense communiquer plus, mais on communique mal !

Puis littéralement d’un jour au lendemain ( genre du dimanche au lundi) il a tourné sa veste. Pas de nouvelles de la journée, pas grave, ça me fait des vacances mais je l’apl quand même en soirée pour prendre des ses nouvelles , et il me dit que ça fait longtemps qu’il est célibataire et qu’il a plus l’habitude de donner des nouvelles tout le temps tout le temps et de se sentir oppressé.. ( à croire que c’est l’église qui se fou de la charité !!!) Je lui ai fait la remarque pour qu’il ajoute ” oui mais au début je suis toujours emballé, puis ça me fait peur… J’ai peur qu on s’attache à moi pcq j’ai peur de m’attacher a l’autre ” je devais partir en vacances 2 semaine après.. il m as lancé que c’était une bonne chose que ça lui permettrais de voir aussi ce qu.il voulait vraiment… Mais qu on pouvait continuer à se voir , juste soit disant sans ” oppression”
Je reste amère sur le fait que cette relation était très forte, très belle, et qu’elle se termine de cette manière. Notamment à cause de ce choix pro. Finalement, je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait mais c’est tellement difficile de trouver la personne avec qui on se sent bien, avec qui on fusionne, où seuls les yeux parlent et se comprennent sans dire un mot…. Bref, c’est difficile mais c’est comme ça, je dois l’accepter.
Apres le boulot, on a gardé un contact tres solide: il me demandait toujours de l’accompagner quand il sortait, il me rendait souvent visite a la fac, j’étais présente pour lui, les textos chaque soir: on s’appréciait bien… cette situation dura 2 mois, jusqu’qu jour ou il m’avoua que si il n’avait certains principes, il m’aurait bien pris en petite amie… il faut dire que ca ne m’a pas étonné, il est resté célibataire durant plus de 4 ans… j’avais alors répondu avec humeur: oh je suis gatée, j’ai eu droit a une déclaration ce soir ^^
"Les femmes qui sont dans des mariages frustrants, sexuellement parlant, se sentent épuisées et en demande affective", poursuit-elle. "Parfois, le problème est plutôt de savoir si le couple peut se témoigner de l’affection sans que cela mène toujours au sexe. L’intimité sexuelle peut aisément devenir un problème qui les partenaires l’un contre l’autre au sein du mariage."
Bon conseils dans l’ensemble je trouve, rien n’est jamais acquis, lui laisser du temps, continuer à avoir une vie… ça résume bien ce qu’on trouve sur ADS mais par contre c’est dit d’une façon trop needy, clairement ya pas de raison de chercher à se qualifier en permanence, si la relation est équilibrée on doit prendre soin d’elle autant qu’elle doit prendre soin de nous, c’est super de dire qu’il faut faire des efforts et il faut en faire mais si ya des sentiments derrière ça doit marcher dans les deux sens.
C'est un article qui effectivement montre bien cette délicate situation. Là où c'est difficile, c'est le cas où au départ la personne se montre intéressée, et puis après on sent la perte d’intérêt, et c'est là où c'est le plus dur de décrocher. Ca m'est arrivé après un premier rendez-vous en septembre, même si on communique encore un peu, je ne l'ai toujours pas revu...Alors que c'est elle qui a proposé le premier rendez vous et m'a même invité !
Ma procédure simple en 4 étapes permettant de résoudre le mystère du « personnage social » d’un homme et d’arriver à ce qu’il vous montre son VRAI côté, celui qu’il ne partage avec personne d’autre. (Procéder ainsi fera qu’un homme ressentira une profonde et puissante affinité avec vous... alors prenez garde lorsque vous déciderez de la personne avec laquelle vous allez le faire.)
Qu'à cela ne tienne, auteur d'un livre* mais surtout adepte de la transmission orale, il a conçu et donné plus de 100 conférences et séminaires sur le thème de la séduction et plus largement de la masculinité (être sexué, briser la glace, créer de la connexion, comprendre les gens, se faire respecter, intelligence sociale, etc.). Une cinquantaine ont été enregistrés et vous pouvez les retrouver plus ou moins bien rangés dans la bibliothèque de savoirs:.
Coucou, je suis vrm dans un état horrible. Je me sens dépressive au fond de moi. Lui et moi sommes en couple depuis deux ans ms là il m ignore complétement il m a deja dit qu il m aimait beaucoup et qu il s est bcp attaché à moi et que c etait trop difficile pour lui de changer d orientation (nous sommes lycéens) et mnt il me dit j n arrete pas de le critiquer _ce qui est normale pour une fille blessée du jour au lendemein il m demande de ne plus être en couple avec lui puis m explique pourquoi brièvement et me câline _ et qu il ne veut pas me parler. Je me sens triste et je n arrete pas de oleurer dès que je le vois dans la cour en m ignorant et il me parle froidement et ne cesse de me faire mal… Je suis certaine qu on s aime mais là ça devient trop difficile pour moi je ne sais pas quoi fait ! Merci d avance..
Régulièrement, il "oubliait" de me présenter aux gens qu’il saluait : "Tu te prends la tête pour pas grand-chose, c’est plus simple que tu le fasses toi-même !" Puis ce fut une longue série d’hésitations sur l’avenir de notre couple : j’y crois plus, j’y crois... Plus j’étais mal, plus je voyais le signe d’un amour vrai qu’il fallait mériter. Je ne voyais presque plus personne, il m’avait convaincue que mes amis me tiraient vers le bas.
Un point qui me paraît important, c’est que si on sort avec une personne au début, c’est bien parce qu’on l’apprécie pour ce qu’elle est avant même d’en tomber amoureuse. Un copain, c’est d’abord un ami, que j’apprécie pour ses qualités humaines avant toute notion d’affection. Donc il ne paraît pas absurde de rester ami•e avec son ex. Ce n’est pas parce qu’on n’est plus amoureux qu’on ne peut pas apprécier la personne comme « avant ».
Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…
Particulièrement incompréhensible pour les femmes victimes de la baisse de libido dans les dernières années de leur couple, les hommes – et leur dénominateur commun H – sont ainsi faits qu’ils peuvent revivre des scènes anecdotiques de votre vie commune en y injectant une dose d’eros qu’ils n’avaient jamais ressentie dans le présent. C’est ce que j’appelle l’érotisation a posteriori. Ce que je trouvais passablement ennuyeux dans l’instant, quand il m’était acquis et offert sur un plateau, sans lutte, peut (et va) s’apprécier dans le temps à un rythme qui rendrait jaloux tout placement mobilier ou immobilier.
J’ai le sentiment que vous démarré une histoire qui peut se dérouler tranquillement (sans empressement). Il semble vouloir te voir (il t’indique qu’il est dispo), il se demande ce que tu attends. Ne pose ni refus, ni engagement directe. Bref, prends ton temps, savoure… (évites de te poser les questions de l’engagement pendant un ou deux mois) et vois. Mais, ça a l’air plutôt cool. ^^

Je ne sais pas du tout comment interpréter ces discussions banales et neutres. Nous nous posons mutuellement des questions sur nos vies respectives du moment. Au moins, il me parle, mais dans quel but ? Seul lui pourrait me le dire, mais j’ai peur qu’il ne soit pas prêt à avoir une discussion sérieuse et que cela le fasse fuir. Je vais laisser un peu de temps. En attendant, je suis quand même très perplexe, cherche-t-il simplement de la sympathie ou pourrais-je lui manquer…
Cette relation dont vous parlez semble être une relation d'emprise et votre ami sait que par ses "silences boudeurs" il peut agir sur vous (et vous en souffrez). Il ne le fait pas forcément consciemment d'ailleurs... mais ce qui est sûr c'est que vous, vous êtes mal dans cette situation. Je vous encourage donc à ne pas céder à ce "chantage du silence", et à ne pas quémander ce qui vous manque. C'est la seule façon de faire réagir l'autre qui, s'il tient à vous, comprendra peut-être que vous avez des limites.
Sincèrement, « peur de s’engager », c’est de la foutaise pour moi ! c’est pourtant pas compliqué de dire qu’on veut vivre sa vie, qu’on cherche juste le coup d’un soir, et comme ça au moins personne ne souffre. C’est infiniment mieux d’assumer une vie solitaire et hédoniste que de faire souffrir les autres. Pourquoi attendre cinq années avant de s’en aller sans même donner le dixième d’une bonne raison ? Ah j’en ai la rage, je vous jure !
Les conseils que nous prodiguons aux hommes peuvent être également appliqués chez les lesbiennes. Cependant, la drague entre femmes est légèrement différente car elle est souvent plus directe. Les femmes entre elles sont en effet moins « farouches », se faire draguer par une femme (quand on est lesbienne) est beaucoup plus facile à gérer que lorsqu’on se fait draguer par un homme. Cette sensation s’explique certainement par le fait que l’on se sent beaucoup plus en sécurité lorsque l’on reste entre femmes que lorsque un homme arrive et « bouscule » un peu la tranquillité qui se dégage dans une groupe féminin. Un homme violent sera en effet plus dangereux qu’une femme, il pourra facilement avoir le dessus en cas de discorde, ce qui est moins évident chez les lesbiennes. En bref, les échanges peuvent être plus directs et avec beaucoup moins de tabous !
Bonjour, j’ai 21 ans et je suis avec mon copain depuis 2 mois. Nous nous connaissons depuis 10 ans, et nous avons déjà eu une “relation” il y a 8 ans. Tout était parfais au début. Mais il y a deux semaines, il a pris la décision d’aller faire un stage à l’étranger qui seras de 7 mois minimum, et depuis, il est très distant avec moi dès qu’on est pas ensemble. Je l’ai soutenu dans son projet car ce stage est important pour lui. Maintenant je suis régulièrement deux jours sans messages ou appels, et lorsque j’en reçois, ils sont secs et cours… Il travaille beaucoup mais deux jours sans nouvelles me semble beaucoup. J’ai essayé d’en parler avec lui, mais ça n’a rien donné. Il m’a seulement expliqué être troublé par la place de notre relation dans son stage et m’a expliqué avoir peu de temps avec son travail (dans l’agriculture), mais il n’a apparemment aucunement envie de me quitter et m’a dit m’aimer. J’ai tenté de réduire les nouvelles que je lui donne, mais ça n’a pas fonctionné. Son comportement a tellement changer, je suis perdu, je n’arrive pas à le comprendre. Que dois-je faire pour le retrouver comme au début ? Je l’aime vraiment et je ne veux pas le perdre.

Alors je suis avec un homme depuis 2 mois et demi. Je l’ai connu dans le cadre du travail il y a quelques années mais il n’y a jamais rien eu entre nous. Maintenant nous sommes dans 2 villes différentes à environ 100 km. Cela faisait 2 ans qu’il voulais que l’on se voit mais je n’étais pas réceptive. Il y a 4 mois nous avons échangé par message me demandant toujours quand je venais le voir. Je me suis décidée et nous avons fixer un week end. Durant ce temps nous avons continué a échanger par textos. Il me disais pleins de choses rassurante (tu m’as tjrs plu, je pourrais faire pleins de choses pour toi, envie de ma sentir aimer avoir des projets…) nous avons appris à nous connaître un peu plus avant de nous voir.
Je précise que je lui ai dit tout aussi cash ma vision des choses bien différente de la sienne : mariage, gamins, investissement à deux. On s’est écoutés, mais on a rien changé dans notre comportement : il n’a pas eu l’air de prendre ses distances suite à ces discussions (y’en a eu plusieurs sur les différents sujets), et je ne lui en ai pas tenu rigueur pour le moment, contrairement à mon cerveau qui a du mal depuis que je suis de nouveau loin de lui physiquement…
Quelqu'un qui va bien, même dans une situation aussi pénible qu'une rupture, n'éprouve pas le besoin de faire payer l'autre pour son mal-être. Or j'observe qu'au silence, précède souvent une perte d'emploi, un deuil, des soucis personnel, une dépression ou comme je le crois dans mon cas, une névrose de la personnalité pervertissant la conduite des rapports avec autrui.
« L’ingrédient manquant » mystérieux qui fait qu’un homme a envie de bien plus qu’une passade ou une aventure. (Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi certains hommes s’intéressaient vraiment à vous... alors que celui que vous voulez RÉELLEMENT ne semble pas vouloir de quelque chose à long-terme, c’est probablement parce qu’inconsciemment vous avez fait ceci avec les hommes qui ne vous intéressaient pas...)
bonjour, mon problème est vraiment trop compliqué, la mère de mon petite ami est morte depuis 1 ans , et son père se remarie , son comportement est totalement devenu de plus en plus pire , il est jaloux, on étudie dans la même classe il veut qu’il soit plus mieux que moi , j’habille des simples vêtements mais toujours il me hurle on disant que c’est trop sexy et que tous le monde me voit , il veut pas que je sorte même pas avec mes parents, il critique mes paroles , il respecte pas mes opinions , comme si toujours il a raison , mais toujours il me dis qu’il m’aime et qu’il a peur de monde qui m’entoure , je l’aime vraiment mais je me sens étouffée , ma vie marche comme il le veut , merci de m’avoir répondu ,car je ne sais vraiment quoi faire
N’oubliez pas : un homme qui a peur de s’engager a en général peur de perdre quelque chose (sa liberté, etc), car il est plus souvent qu’une femme tourné vers le passé. Au contraire, une femme étant d’avantage tournée vers le futur, elle a d’avantage peur de manquer une occasion à venir (avoir des enfants, se marier, acheter une maison pour sa vie de famille etc).
J’ai été triste pendant un temps qu’on ait pas réussi à sauver cette complicité entre nous qui me tenait tant à coeur. Mais je crois qu’il n’y avait rien à sauver. Que je l’idéalisais probablement parce que c’était tout ce qui nous reliait encore. Reste un respect sincère que j’ai pour lui et qui, j’espère, est réciproque. Il y a des gens dans nos vies qu’il faut avoir la clairvoyance de laisser partir. Peut-être qu’on se retrouvera dans dix ans et qu’on rira en reparlant du bon vieux temps. Peut-être que ça n’arrivera jamais. »

Svp j’ai besoin de votre aide je suuis en couple avec un mec depuis présk 9mois il a 19ans et moi 18ans on s’est quité pendant un mois apré il me demandai de revenir et j’accéptai directement sans mm po pensé bref on s’est vu une foi apré k’on a revenu en semble ( on a couché pour la premiér fois mais j sui tjr vièrge ) apré safé mtn un mois il a changé de comportement on s’est pas vu je lui demande on se voit quand il me dit je c po je c po il m’appelle plus c moi qui l’appelle il a tellement changé depui le jour ou on a couché je c pas vraiment quoi faire et quand je lui dit çà il me dit je suis libre je ft c que je veux ….


La communication entre les individus, avec l’environnement les relations humaines sont si souvent complexes, par endroit inexplicables, insaisissables dans certains cas, lorsqu’on tente d’élargir sa compréhension des événements, introduire le paradoxe, du destin en lieu de quoi débarque souvent le paranormale, etc. L’immuabilité en somme. Ainsi va la vie.
Effectivement, votre histoire a commencé très rapidement et le fait de parler d’engagement, de projets n’était pas la meilleure solution. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il faut du temps et surtout ne pas le précipiter. C’est maintenant à toi prendre ta décision si tu veux revenir vers lui ou pas. Si tu souhaites le retrouver il ne faudra pas être celle qui parle immédiatement de projets mais prendre le temps de vous connaitre.
Disons que le silence je l'ai expérimenté en diverses occasions, et bien davantage que je ne l'aurais souhaité. Honnêtement je déteste ça et le vis plutôt mal. Pourtant, à force de chercher à en comprendre les sens possibles (et il y en a !), j'ai une certaine indulgence. Il est toujours intéressant de tenter de se mettre à la place de l'autre quand on ne comprend pas ses motivations.
Ça fait un an et deux mois que je suis avec X. Après un certain temps il a commencé à venir plus souvent puis à dormir à mon domicile avec mes enfants. Tout se passait très bien et je peux le dire que je me sentais la femme la plus heureuse sur terre. Puis depuis 3 mois il a changé, il a retrouvé ses amis tous divorcés et a donc retrouvé ses sortis avec eux. Lui aussi est divorcé D’abord une fois par semaine puis deux puis… aujourd’hui il ne dort plus chez nous mais on continue de se voir tous les jours. Quand je lui en ai parlé il a dit que je le collais trop mais qu’il tenait à moi. Qu’il avait besoin de se sentir libre de faire ce qu’il veut quand il le veut mais que je ne dois pas m’en faire parce qu’il pense quand même tout le temps à moi. En cas d’urgence il est toujours disponible mais il ne peut pas me dire s’il passe avec nous la soirée ou non il ne pouvait pas me donner des jours fixes car ça dépend des autres.
Après pour ne pas avoir l’air ridicule(et qu’elle se sente ridicule par ricochet, ce qu’elle n’aimera pas) , ne pas se prendre trop au sérieux, et c’est au-delà de l’accroche(qui peut être juste la vérité qui me parait très bien : « Salut, cela fait DEJA 6 mois que je te vois et que j’ai envie de te parler, …a chaque fois trop de monde autour de toi donc je n’ose pas y aller et je laisse tomber même quand vous n’êtes que 2 , …. dans le bus …..mais la aussi même quand tu es seule je n’arrive pas a me lancer , je n’arrive vraiment pas a me concentrer etc… et j’ai vraiment envie de te connaitre même sans te draguer ») d’avoir un échange verbal intéressant , avec une touche d’humour en plus(si possible) pour DETENDRE l’atmosphère si tout le monde est un peu crispé.Et ça c’est le plus dur. La conversation meurt, c’est le fil qui est coupé, plus de contact, pas facile à relancer, le malaise qui s’installe.
Il est charmant tant que vous ne commettez pas « l’erreur » d’avoir des soucis. Déprime, maladie, difficultés au travail – pire, chômage –, et son masque s’effrite, il prendra la tangente. Toute ombre susceptible de ternir par ricochet sa propre image lui est insupportable. « Son » couple doit faire pâlir d’envie Ken et Barbie. Votre mission ? Flatter son ego. Si vous n’êtes pas, ou plus, en état, « il va chercher quelqu’un d’autre qui saura lui renvoyer une image plus valorisante et lui permettra de rester sur son piédestal », explique la psychanalyste Marie-France Hirigoyen.
Merci pour votre réponse. Son meilleur ami m’a dragué il y a un moment et il l’a très mal vu en me disant “je ne te connais pas depuis longtemps pour avoir confiance en toi. ça me rend encore plus confus”. Comme je l’ai déjà dis, moi je ne parle jamais de la relation, même une discussion banale il la dirige vers notre relation. Je l’ai vu dernièrement il m’a dit ne croit pas que cette situation m’importe peu et que ça ne me fait pas mal aussi mais je ne sais pas encore quoi faire et je sais que je ne veux pas te perdre. On a passé la soirée et la nuit ensemble mais j’ai peur que la nature de la relation change en relation physique sans plus. Une fois il est présent et m’envoie des messages tout seuls pour prendre de mes nouvelles etc. et parfois il disparaît. De mon coté je n’envoie plus rien et j’attends toujours ses messages. Il s’est mis sur un site de rencontres pendant un mois et ça me pousse à me dire “il cherche désormais une autre, laisse tomber car il te prend pour une acquise aveugle”. Je n’arrive pas à trouver la méthode adéquate pour lui faire comprendre que je ne suis pas une fille de passage mais que je veux plus même si je n’aime pas parler “relation”! Après je me dis la place de ses potes est très grande dans sa vie et donc ce qui s’est passé avec son meilleur ami peut faire défaut et qu’il veut juste passer un bon moment au lit avec moi sans plus. Enfin je ne sais pas et je n’arrive pas à comprendre ce qu’il a derrière la tête. Et ça dure depuis 2 mois maintenant toute cette situation.

Dans mes séminaires, j'utilise un gros élastique pour faire la démonstration de ce principe. Imaginez que vous tenez un élastique entre vos mains, et que vous commencez à l'étirer. Il peut aller jusqu'à une longueur de 30 cm. Une fois cette limite atteinte, vous ne pouvez plus exercer de traction et vous devez revenir en arrière. L'élastique ne vous résiste plus et il se rétracte avec beaucoup de force et d'énergie.
×