Apres des annees de regards prolongés, de fous rires et de flirts avec M. F je suis devenue celibataire en meme temps que lui. Il a alors decidé de me conquerir et au bout de quelques rdv (de fevrier à aout) j’ai cedé, on s’est mis ensemble et ce fût une belle decision pour moi. Il s’est montré tres amoureux tres vite et j’ai eu tres peur mais j’ai brisé mes propres codes afin d’etre heureuse avec lui. Et nous y sommes arrivé. Pour des raisons pro j’emmenagé pour 2 ans en octobre à 500km, et il a decidé de me suivre. Au bout de 2 mois de relation nous emmenagions donc ensemble, et c’etait un engagement fort pour nous car c’etait la premiere fois qu’on vivait en couple … Et puis en fevrier il est partit, il a demissionner de son poste (cdi) pour repartir là où nous vivions avant et m’as dit qu’il ne m’aimais plus.
je ss une fille de 23 ans sa fait pratiquement un an que je ss ac un mec qui habite a 1000 km de chez moi on s est vu 2 fois! Au debut c etait vraiment la vie en rose, il etait attentionne , interesse on parlait pendant des heures au tel …… et ce dernier mois je le sens un peu distant il m parle pas bcp il appel pas c tjrs par sms il fait aucun effort et qd je lui pose la question genre “est ce qe tu m aimes plus .?” Il mr repond “pourqoi tu dis sa?” Et qd j lui explique qu il est un peu distant il me dis que je chercher tjrs les problemes et la on s dispute et on reste en froid et puis c tjrs moi qi revient vers lui !! La derniere fois on s est pas parle pendant 5 jours j attendais qu il fai le premiet pas et finalement c moi qi est revenu vers lui comme tjrs … finalement il me dit que 5 jours sans parler ct bcp et qu il ne m aime plus comme avant vu les nombreux problemes … enfin de comptes on s est donne une deuxieme chance (hier soir) et mntn si j parle pa lui ne parle pa et il est tjrs distant!
Au début j’étais heureuse, je pense qu’il avait réussi à me faire me sentir mieux mais ça n’a pas duré. Au fil des mois je sentais que je n’étais pas à ma place quand j’allais chez lui, que nous n’avions pas grand chose en commun et pas du tout les mêmes objectifs de vie. De la même manière j’ai constaté qu’à chaque fois que j’éprouvais une diffiuclté dans ma vie je l’appelais tout de suite pour me réconforter. J’imagine que ce n’était pas sain et j’étais trop dépendante de lui sur le plan moral. J’ai questionné notre relation pendant une année complète mais j’ai fini par lui avouer il y a quelques semaines que je n’en pouvais plus et que je n’avais plus de sentiments. Cela m’a libérée même si aujourd’hui je crève d’envie de lui parler à chaque seconde car il me manque et que j’ai besoin d’aller bien mais je me dis que ce n’est pas une raison valable pour se remettre ensemble. Donc maintenant je vais travailler sur moi en espérant trouver le bonheur seule dans un premier temps.
Dans la plupart des religions, les cultes comportent des composantes thérapeutiques. Dans les sociétés traditionnelles, on va voir le chaman, ou « medecine man  », pour soigner toute sorte de troubles (3). Dans les religions antiques, on faisait des sacrifices aux dieux dans l'espoir d'une guérison. Dans la plupart des grandes religions actuelles, on attend des prières, pèlerinages ou sacrifices qu'ils aident à la guérison.
On dit très souvent que le bonheur est communicatif et je vous invite à faire ressortir votre personnalité. Un homme réagit très souvent de façon primaire et pour qu’il vienne s’engager avec vous, c’est qu’il doit absolument se dire « c’est elle qu’il me faut ». C’est pourquoi je vous demanderai de ne jamais le mettre sur un piédestal et de toujours garder le contrôle de vos émotions afin que votre bonheur transparaisse toujours !
Il doit finir ses études et c’est un peu le bordel dans son quotidien entre les exams, les projets en groupe (alors qu’il s’absente souvent le week-end pour moi, donc il est obligé de se débrouiller pour bosser en groupe les soirs de la semaine), le sport (deux entrainements par semaine, ce qui est largement acceptable pour moi) et puis bah la gestion de la vie (courses, ménage, argent, famille) bref : je suis souvent reléguée au 15ème plan, mais j’ai fait le choix personnel d’accepter ça le temps qu’il finisse ses études, donc encore deux mois 1/2 !!! Puis on verra de quoi le futur sera fait ! ^^

alors voila, je suis avec ce mec depuis 6 mois maintenant et je l’aime,,,ou dois-je dire j suis complémentent amoureuse de lui..comme on est des étudiants on s voit tout les jours mais avec les vacances on a un peu de mal a se voir et il change très souvent de comportement il est distant et parle très peu et quand je lui demande qu’est ce qu’il a il me répond qu’il ne se sent pas bien car je lui manque et parfois il me dit rien alors j’ai commencé a prendre ma distance a mon tour parce que je me suis sentie rejetée chose qui a commencé a créer des problèmes entre nous et le pire dans nos disputes c’est que je suis toujours celle qui demande pardon parce que je suis trop faible devant lui..bref..je voudrais que vous me conseillais ce que je dois faire
Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…
Est-il possible pour une personne de choisir son orientation sexuelle? Un homme peut-il jouir avec un autre homme si, au préalable, un penchant sexuel n'existe pas? Une femme peut-elle jouir avec une autre femme si elle n 'y est pas déjà préparée? Tout sentiment est naturel et ne peut donc contrevenir à l'obligation de respecter l'application et la discipline naturelle.
Posez-vous alors la question du projet de vie : comme nous indique Elisabeth Couzon, nous n’avons pas forcement le même projet de vie, et il ne s’agit pas de rester avec quelqu’un sous prétexte que vous l’aimez, quitte sacrifier vos envies profondes. Les projets constituent le fil rouge d’une relation amoureuse, si vous n’êtes pas d’accord, avancer ensemble risque d’être compliqué. Par exemple, si vous souhaitez avoir des enfants et que votre partenaire n’en souhaite pas, « arrêtez de vous trahir en acceptant de mettre de côté ce désir d’enfant ». Cette situation ne sera pas vivable de toute façon sur le long terme, et votre relation se dégradera si vous reprochez à votre moitié de ne pas vous avoir suivi sur tel ou tel projet.
Lorsqu’un homme se sent désiré par sa femme, cela a un effet profond sur sa vie entière. Cela lui donne un sentiment accru de confiance et de bien-être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. Mais, lorsqu’un homme se sent rejeté physiquement par sa femme, il a aussi l’impression d’être rejeté en tant que mari, soutien de famille et homme. Voilà pourquoi il est si important de faire de la relation sexuelle une priorité!

L’article s’appelle « comment séduire » (une femme), il n’est donc pas tout à fait illogique qu’il contienne des techniques de séduction. Concernant les anglicismes, je vous approuve, mais de toute la communauté de séduction nous sommes de loin ceux qui en emploient le moins. Quand au fond et à l’approche marketing, si vous n’avez pas compris que la vie consiste à se vendre, et donc à travailler son packaging, alors la saveur ne sera pas la seule composante à vous manquer, vous allez également manquer de succès et de réussite, à moins d’être né très beau. Ou très riche. Ou les deux.


Enfin, troisième thèse défendue par W. James, les croyances religieuses ne doivent pas être opposées à la science. Les réduire à des illusions ou à des superstitions ne permet pas de comprendre quel rôle leur est dévolu par les croyants. Les croyances religieuses ne se situent pas dans le registre du vrai ou du faux : elles sont d'abord utiles, accompagnant les croyants et les aidant à surmonter les épreuves de la vie.
La première raison consiste à dire que l’homme que vous avez rencontré n’est pas totalement amoureux sinon il n’aurait pas hésité une seule seconde à l’idée de pouvoir se mettre en couple avec vous. Dans cette situation, vous devez savoir qu’un homme aura du mal à tomber amoureux s’il constate que vous l’êtes ou alors que vous êtes trop attachée à lui…
Trois sur dix. C’est le nombre de lesbiennes dont la famille au complet est au courant de leur orientation sexuelle. Dans le monde professionnel, elles sont encore moins visibles : seules 18% d’entre elles ont fait leur coming out auprès de leurs collègues. Ces chiffres, révélés lors d’une enquête menée par SOS Homophobie et parue en 2015, sont révélateurs de l’invisibilité des homosexuelles dans notre société. Si, de prime abord, il peut sembler aujourd’hui plus simple de vivre ouvertement son homosexualité, les principales concernées, elles, restent encore bien souvent dans l’ombre. La raison ? 63% d’entre elles redoutent les réactions hostiles. Une peur bien fondée, lorsque l’on sait qu’en moyenne 60% des lesbiennes ont subi au moins un acte homophobe ces deux dernières années. Des insultes, généralement. Mais aussi des moqueries, des discriminations et, dans les cas les plus extrêmes, des violences physiques et sexuelles.
Oui, les hommes ressemblent à des élastiques : lorsqu'ils se réfugient dans leur caverne, ils ne peuvent s'y enfoncer que jusqu'à un certain stade avant d'être ramenés à leur point de départ. L'élastique est donc le symbole idéal pour nous aider à comprendre le cycle de l'intimité masculine, cycle fait d'un rapprochement suivi d'un éloignement, puis d'un nouveau rapprochement plus serré.
bonjour j’ai rencontrer un homme de qui j’était très proches avec qui j avais les mêmes délires ont ce comprenais sur tout ont était très fusionnel ont s’entendait vraiment sur tout ont à fini par s embrasser et même coucher ensemble ont ce parler du matin au soir ont ce voyais très souvent ont fessait tout ensemble ont était comme un couple mais il sort d’une relation de 6 ans et me dit que pour l instant il veut pas de relation et ne veut rien avec moi sauf que sa fait 4 mois que sa dure et moi je me suis attacher à lui il ma laisser plusieurs sous entendu mais depuis qu’il a compris que j’était attacher à lui il et très distant et ne me parle presque plus je ne sais plus comment agir … en sachant que j’ai 3 enfants je me dis que c’est sûrement pour sa qu’il ne veut pas s engager avec moi mais des le départ il le savais que j avais des enfants et ils les connaissait très bien !! je c plus quoi faire je tien vraiment à lui et ne veut pas le perdre .
Je tenais à comparer ces trois méthodes les plus efficaces en terme de séduction pour faire comprendre qu’il est important de les voir toutes les trois et d’en tirer le meilleur pour chacune. A bon entendeur ;) encore merci pour cet article de rappel, c’est important que les débutants et même les plus avancé puisse revenir un peu aux bases parfois et faire un check up.
« Draguer », c’est (généralement) pour les loosers. Où à l’occasion, pour s’amuser, comme un joint ou une bouteille de vin. Les gens vraiment séduisants ne veulent pas passer leur temps à draguer des femmes. Ils veulent pouvoir être naturels devant une femme qui leur plaît afin de dire et faire le nécessaire pour la revoir et partager avec elle tout ou partie de votre vie.
Cette relation dont vous parlez semble être une relation d'emprise et votre ami sait que par ses "silences boudeurs" il peut agir sur vous (et vous en souffrez). Il ne le fait pas forcément consciemment d'ailleurs... mais ce qui est sûr c'est que vous, vous êtes mal dans cette situation. Je vous encourage donc à ne pas céder à ce "chantage du silence", et à ne pas quémander ce qui vous manque. C'est la seule façon de faire réagir l'autre qui, s'il tient à vous, comprendra peut-être que vous avez des limites.
Avec une façon unique de défricher les tendances, le magazine marie france et mariefrance.fr s'adressent à toutes les femmes d'aujourd'hui. Comme elles, marie france et mariefrance.fr s'intéressent aussi bien à la beauté, la mode, la santé/forme, la psycho, qu'à la culture, la déco, la cuisine ou l'évasion. Conseils, proximité, sincérité, marie france et mariefrance.fr posent un regard vrai sur la société contemporaine.

Je connais un homme depuis presque 7 ans. C est toujours moi qui ait été à l initiative de nos rencontres car c est un homme qui ne propose jamais aux autres de les voir ( même ses amis..il attend que ce soit eux qui le contacte . Sinon il reste seul et peut rester trois jours enfermés ) .. Je n ai pas vu cet aspect de lui tout de suite car il partait constamment en déplacement de longs mois et je ne le voyais qu un soir tous les trois mois environ .. je suis tombée amoureuse de lui et lui pas…aux questions sur la vie en général , ses projets, ses attentes ( dans tous domaines ) il me répondait qu’ il n en avait pas.


Mais Enstein a lui-même évolué sur la question de l’expansion de l’Univers. Jusqu’en 1931, il pensait que l’univers était statique. Puis quelques années plus tard il se rangea du coté de la théorie de l’ expansion. Certains attribuent ce changement de point de vue à l’astronome américain Edwin Hubble, qui aurait partagé avec lui ses observations quant au décalage vers le rouge de la lumière émise par les galaxies lointaines prouvant qu’elles s’éloignent les unes des autres.
Je n’aurai jamais imaginé recevoir autant de courriel avec cette question. Que ce soit aux USA ou en France je constate que les hommes laissent une image de crainte de l’engagement amoureux. Et pourtant j’en accompagne également des centaines qui n’ont qu’une seule envie, celle de trouver une femme qui saura les chérir et avec qui ils pourront vivre une histoire magique.
« Nous sommes proches toutes les deux car cette relation a été importante pour chacune. Nous avons une relation complice, avec beaucoup d’humour et nous reparlons de temps en temps de notre relation passée mais sans arrière-pensée. Il y aura toujours une attirance car c’est ce qui nous a réunies à la base, mais il ne se passera plus rien. C’est une histoire terminée, nous avons avancé chacune de notre côté et nous serons toujours là l’une pour l’autre, pour parler de tout, de rien, de nos soucis, nos couples… »

Je ne sais pas quel comportement adopter.. Je veux pas être lourde, peser un poid de plus. Mais son silence est pour moi comme du mépris. Je le vie très mal. Avant j'aurais eu tendance à l'incendier de messages. Alors j'ai décidé d'être plus tolérante et de maintenir un silence qui lui est peur être nécessaire. J'ai tellement peur qu'il me manipule
Commencez par lui poser une question « tu fais quoi dans la vie », puis enchainez en fonction de ses réponses. Beaucoup trop d’hommes font une erreur fatale : ils posent des questions les unes à la suite des autres pour faire semblant de s’intéresser à la fille qu’ils tentent de séduire… sans vraiment écouter sa réponse. Leur but est uniquement d’enchaîner les questions sans prendre en compte le fil conducteur de la conversation ni les réponses de la fille à laquelle ils s’adressent. Vous me suivez ? Voici un exemple qui vous parlera :
Merci pierre couleur pour votre réponse qui résume bien mon état d'esprit. Il y'a bien une différence entre la théorie et la réalité. Vous disiez dans un des post précédents la difficulté de prendre de la distance quand on est pris dans une relation amoureuse. Le temps paraît extrêmement long et cela peut devenir pénible. Je suis très épris de mon amie et j'entends très bien l'importance que chacun se retrouve dans son chez soi. Je réalise encore plus à quel il est important de bien se connaître et d'être très solide.

Je suis en couples depuis 2 ans avec un homme pus jeune de 8 ans ont est amoureux l un de l autre mais pas d engagements possible……peur? Il me dit que C parents ne sont pas d accord de finaliser notre relation par un mariage sans enfants moi j ai 48 et lui 40 ans ! !! Ses parents couperaient les ponts définitivement et c impossible pour lui d imaginer ça…..mais il dit qu il m aime et qu il ne peux me quitter…..et qui ne veut pas faire sa vie avec une autre!!! Donc que faire…..on est bien ensemble on se voit on s appelle aucun souci de se coter jamais il n annule un rdv


Le mieux est d’envisager une séance de coaching afin d’adopter la meilleure stratégie. Il faut améliorer ta façon de faire et se laisser un laps de temps défini pour voir si ça évolue et si son comportement change. Mais c’est vraiment du cas par cas donc un accompagnement est indispensable et 30 minutes suffiront pour te guider que ce soit avec moi ou avec mon équipe de coachs. Pour réserver c’est ici : https://boutique.alexandrecormont.com/coaching/
J'ai choisi l'Inde et plus précisément Dharamsala, au pied de l'Himalaya. Dharamsala est la ville où réside le Dalaï Lama, elle est un berceau du bouddhisme et concentre une population importante de Tibétains en exil. J'ai toujours été portée par la culture bouddhiste, profitant des enseignements de ma mère qui elle-même s'est intéressée à la méditation dès l'âge de seize ans. Aussi, me tourner vers la spiritualité pour en tirer des enseignements durant mon voyage m'est apparu comme une évidence. J'ai soif d'apprendre à la source. J'y resterai le temps qu'il faudra que j'y reste, peut-être un mois, peut-être dix ans ? Je ne me ferme aucune porte, j'aime l'idée de laisser venir les choix ! Comme dit souvent un de mes amis : pas de plans, pas de problèmes. J'entends bien appliquer sa philosophie.
Vous parlez de vos traumatismes d'enfance. Ils sont donc très solidement ancrés en vous et quels que soient les efforts que vous puissiez faire, vous ne les surmonterez pas en peu de temps. La jalousie, en particulier, est redoutable. Vous dites aussi que vous passez votre temps à douter de lui… et a non plus ça ne se guérit pas en quelques semaines (si toutefois ça se guérit un jour…).
S'Il existe, Dieu n'est pas con. Bien au contraire, c'est alors un très, très bon ami, qui - à mes yeux - n'est pas sans rapport avec le Zarathoustra de Friedrich Nietzsche : les valeurs sont les mêmes, bien que Nietzsche écrive sous le coup d'un antichristianisme très compréhensible vue la tournure que pit le christianisme à l'époque moderne (depuis le XVIème siècle environ) : une tournure toujours plus radicale et imbécile, face aux ouvertures commerciales, artistiques et intellectuelles.
C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
Il est important d’être détendue, de relâcher son corps (tout en contractant son vagin) pour ressentir pleinement l’orgasme. Souvent la respiration s’emballe et la jouissance reste superflue. Pour que cette dernière soit plus profonde, il faut aller la chercher loin dans vos entrailles. Préférez donc d’amples souffles aux petits halètements, ou bien variez les deux.
La question qui se pose alors est : pourquoi ? Est-ce un problème qui vient de vous ? Qui vient de l’homme avec lequel vous étiez ? Qui vient de votre relation ? Comment expliquer que malgré l’intensité des sentiments qu’il peut y avoir au début d’une relation, ils s’éteignent petit à petit ? Comment un homme follement amoureux d’une femme peut-il perdre toute passion en quelques semaines, voire moins ? Il peut y avoir plusieurs causes à cela, en les connaissant vous serez plus à même de vous y préparer pour mieux les éviter afin que la passion dure plus longtemps dans votre prochaine relation.
Outre ses attentes, envies et besoin qu’il avait peut-être mal compris, il se peut que l’homme avec lequel vous étiez n’ait en réalité cherché qu’un simple pansement à ses blessures dans votre relation. Là encore il a pu commencer votre histoire en toute sincérité, en croyant vraiment que cela allait marcher. Mais des blessures anciennes ont pu refaire surface dès les premières joies de la séduction passées. Ces situations peuvent se produire s’il vient de rompre avec une femme qu’il aimait réellement ou bien s’il a toujours des sentiments pour l’une de ses ex. Et s’il se cache cette vérité à lui-même, il est normal que vous n’ayez pas pu la déceler avant que la passion retombe entre vous.
« Pour moi la bande d’amis commune, c’est plus un handicap qui empêche de prendre une décision en fonction de ce qu’on veut vraiment, de ce qui serait le mieux pour nous, et qui force parfois à des situations qu’on ne souhaitait pas. On se retrouve à se forcer à revoir régulièrement l’autre, juste pour ne pas perdre ses amis, ou ne pas avoir à leur demander « de faire un choix ». Personnellement, j’ai fait mon choix de manière un peu radicale, je n’ai gardé que quelques amies très proches, tant pis. »
Le plus efficace est d’amener sa propre réflexion par le biais d’une autre question. Par exemple, demandez-lui si le fait de vous exprimer son amour maintenant et selon vos attentes (on verra cette notion d’attente un peu plus bas) l’engagerait à vie ? Est-ce que cela le condamnerait à vivre jusqu’à sa mort une vie ennuyeuse avec une femme dont il pourrait ne plus être amoureux ? Rassurez-le en lui faisant prendre conscience que de votre point de vue également, il est impossible de se projeter avec certitude dans le futur, même avec la plus performante de boules de cristal.

Il est également nécessaire de comprendre mais aussi d’accepter que tout ne va pas être rose dans la vie à deux. Plus la relation dure et plus il y aura des mésententes sauf que les sujets changeront. En effet, plutôt que de se disputer pour savoir quel programme regarder à la télé, vous allez vous disputer à cause des enfants ou bien des finances, les relations femmes hommes sont ainsi faites pour que plus l’on évolue dans le temps plus les tensions risquent de prendre des proportions qui mettront à mal la relation de couple.
je lui ai demandé une dernière chance qu’il a bien voulu m’accorder mais que c’était la dernière et si cela se passerait bien, on se rencontrerait. mais là, une fois encore, je n’ai pas tenu ma promesse et il à dit « stop, on arrête là, je ne reviendrais pas sur ma décision ». par contre il voulait bien que l’on reste amis si je le voulais, j’ai accepté.
« Les premiers temps de la séparation n’ont pas été des plus simples mais à force de se voir, d’en discuter, on a fini par dépasser ça. On a partagé beaucoup de choses au cours de notre relation, il était donc impensable pour nous de ne plus nous voir. On s’est rendu des services mutuels, j’ai passé pas mal de week-ends chez lui à jouer aux jeux vidéo ou à regarder des films et au bout de quelques mois, il m’a dit que j’étais sa meilleure amie.
L’engagement ne se provoque pas. Vous devez attendre que cela vienne de votre homme. Si vous le poussez et qu’il le fait sous la contrainte, les choses dureront bien un temps, mais ensuite elles iront de plus en plus mal : ce n’est pas ce qu’il désirait pour lui et il risque bel et bien de vous quitter pour retrouver sa liberté de vivre à son rythme. La meilleure solution pour que votre homme s’engage, c’est de ne rien forcer. Arrêtez de lui parler sans cesse de mariage, d’enfants, d’emménagement… Plus vous lui en parlerez, moins il en aura envie. Bien entendu ce ne sont pas des sujets tabous : vous pouvez en parler ensemble pour que chacun puisse dire s’il est prêt ou non. Mais s’il vous dit qu’il n’est pas prêt pour le moment : n’insistez pas. Laissez les choses se faire d’elles-mêmes. Il vous faudra peut-être attendre encore un peu mais cela vous permettra de continuer votre relation sur de bonnes bases.

Le fait est que la seule expérience qui ait marché pour moi, en terme d’engagement, est celle où je n’ai absolument respecté aucune de ses étapes ! Mon homme et moi, on y est allé cash : j’ai clairement dit que je cherchais à me fixer, à vivre une relation sérieuse et stable, et de son côté il m’a avoué la même chose. Franchement, s’il avait exprimé le moindre doute, je serais partie voir ailleurs (chose que je ne lui ai pas dite, mais je pense qu’il le sait parce qu’il aurait fait la même chose).
Un exemple simple quand une petite fille tombe et se fait mal on la porte, on l’embrasse, on se montre ultra-attentionné et protecteur. Quand un garçon du même âge évidemment nous faisons la même chose mais très rapidement on attend de lui qu’il aille mieux et qu’il sèche ses larmes, qu’il soit fort, on lui dit qu’il est grand et qu’il ne doit pas pleurer parce que c’est un homme. Cet exemple montre bien que notre comportement découle aussi de notre éducation qui va régir la relation femme homme, et même au delà dans le couple homme femme.

« Je ne perds pas mon temps et j’aime obtenir des informations claires et concises et ce programme était tout à fait exceptionnel. Il y a beaucoup de conseils en relations disponibles, mais seul Christian Carter peut vous donner des stratégies concrètes, solides pour développer et maintenir des relations solides. Christian m’a aidée à découvrir comment vivre de la meilleure manière possible et à avoir des relations épanouissantes et heureuses. »


Tout d’abord je te remercie pour ce que tu fais sur ce site car mine de rien , je crois que c’est grâce à toi ( et un peu à moi quand même , il ne faut pas se voiler la face lol ) que j’ai rencontré une belle métisse aux cheveux frisés comme je les aime … devenir ma petite amie. Cependant , il y a un hic. C’est une relation à distance avec 400km qui nous sépare , as-tu des propositions sur la chose afin que cette relation dur à long terme ? ( j ‘ai dit un conseil mais je vais peut être aller jusqu’à deux en fait –‘ )
Tout est quasi parfait, sauf le fait que j’ai la constante impression d’être plus attachée à lui que lui ne l’est.. Il me dit le contraire quand je lui fais remarquer. De plus, quand je me sens mal, je n’aime pas de lui en parler.. Ça se passe toujours de la même manière : il fait un truc, ça me fait penser à un autre truc qu’il a déjà fait et je commence à réfléchir, longtemps.. Puis je commence à pleurer et il me demande de lui expliquer ce qu’il se passe. Mais là je me braque.. Soit je pleure en silence quand il dort soit il attend longuement ma réponse mais je vois bien que ça l’énerve que je ne veuille pas lui dire de suite..
Les questionnements sans réponses, les hypothèses ni confirmées ni infirmées, vous laissent dans un doute perpétuel et c'est bien là l'aspect délétère du silence… tant qu'on n'accepte pas notre incapacité à le contrer. Lé révolte est vaine, voire contre-productive. C'est tout un travail que de "lâcher prise" quand on se voit impuissant à changer quelque chose.
Les hommes peuvent donner l’impression qu’ils sont émotionnellement forts, indifférents, voire même froids, mais en réalité, la plupart des hommes sont étonnamment fragiles émotionnellement. En fait... ça ne fait pas partie des qualités plus « masculines » qui font un homme, que d’afficher ou de parler souvent de ces choses-là, et d’éviter de créer l’occasion d’établir un lien et d’être intime.
La psychologie évolutionniste soutient que la croyance religieuse est un « phénomène naturel », lié à une certaine configuration de l'esprit humain. La croyance dans les esprits est universelle et le monde des dieux et des esprits se ressemble d'une religion à l'autre. Ces croyances proviendraient de l'activation de modules mentaux innés qui nous font attribuer des intentions cachées aux phénomènes naturels.
Vous savez comment vous vous sentez lorsqu’un homme « vous fait froid dans le dos » ? Saviez-vous que les HOMMES ressentent la même chose lorsqu’ils sont avec certaines femmes ? Et tout comme les hommes qui « font froid dans le dos » ne s’en RENDENT jamais COMPTE (qui VOUDRAIT passer pour quelqu’un comme ça ?)... Beaucoup de FEMMES « font froid dans le dos » aux hommes sans jamais s’en rendre compte. Voici comment VOUS assurer de ne jamais être l’une d’entre elles.
Les neurosciences ont tenté de voir si l'expérimentation du sentiment océanique est associée à un état particulier du cerveau. Andrew Newberg et Eugene d'Aquili, de l'université de Pennsylvanie, ont scanné le cerveau des pratiquants de la Méditation transcendantale, qui savent induire leur état unitaire. Il apparaît que ce sentiment océanique est associé à une chute d'activité d'une zone du néocortex pariétal. Or cette aire cérébrale qui entre en sommeil est l'aire associative responsable de l'orientation dans l'espace et de la position par rapport à l'environnement. L'inhibition de cette zone entraînerait donc une sorte de sentiment d'indifférenciation entre le soi et le non-soi.
je suis en couple depuis 28 ans mais rien ne va plus mes sentiments on changé il ne reste que de la tendresse de plus il y a 6 ois j’ai rencontré quelqu’un d’autre en couple lui aussi on est tombé amoureux assez vite pleins de projets mais lui a changé c’est vrai que j’ai été impatiente je voulais vivre avec lui sans me souciez de ma vie il s’est eloigné de moi mais il me dit que je lui manques que je suis certainement la femme de sa vie que faire je l’appelle tous les jours pour avoir de ses nouvelles quand a lui ne m’appelle jamais que faire ?
C'est pourquoi, en définitive, celui ou celle qui subit ce silence doit penser en priorité à lui (elle) même en cherchant à définir ses propres limites : que suis-je prêt à admettre ? Jusqu'où suis-je prêt à souffrir de la situation ? Cela seul peut permettre d'en sortir : il sera toujours vain d'houspiller l'être muré dans son silence ; soit il ne sait comment en sortir et vous ne saurez jamais vraiment comment l'aider ; soit, plus vous en ferez l'essai il se complaira dans ce silence en jouissant même inconsciemment du pouvoir qu'il a sur vous.

Je comprends ce que tu veux dire. Tout dépend de ce que tu attends d’une relation. Si c’est le désir, la passion, le sentiment qui prime, l’engagement peut être un frein s’il intervient trop tôt, s’il ne se fait pas « naturellement ». Si c’est justement construire, fonder, l’engagement semble une clef de voûte qui dépasse les questions de désir. Finalement, après de loooongue discussion avec les lectrices, l’engagement se positionne différemment selon l’objectif que l’on veut remplir.

Vous en êtes à deux mois, ces questions d’engagement évolueront probablement par la suite. Je comprends qu’après l’engouement dans ta précédente histoire, ce soit un peu difficile de fonctionner autrement. Mais, s’il ne se refroidit pas à ces questions, c’est déjà la preuve qu’il tient à toi et qu’il pense que ce n’est simplement pas d’actualité de parler de tout ça…


Pour l’exemple de la rupture, le break pré-rupture, me semble souvent une bonne idée. Il permet, justement, de vivre sans l’autre un temps, de gérer le manque, d’être au clair sur les raisons de la rupture et de prendre une décision sur laquelle on ne revient pas. Le défaut du break, c’est qu’il est pénible pour celui qui le subit, car il a une épée de Damoclès sur la tête. Et, souvent, même être « propre » peut impliquer de la souffrance.

Je décide de quitter la France et sa paperasse, ses normes et ses exigences qui rendent tout ce qui pourrait être simple , compliqué et lassant. Celui que j'admire n'est pas celui qui quitte tout pour partir au bout du monde comme je m'apprête à le faire. Non, celui qui est vraiment à prendre en exemple est celui qui brave toutes les contraintes pour s'autosuffire. Celui qui sait troquer, qui apprend et qui enseigne, qui se détache du conformisme pour agir à l'image de ses propres valeurs. Celui-là est courageux, bien plus courageux que celui qui fuit. Car oui, je fuis et je l'assume. Je préfère remettre mon destin entre les mains du hasard sur une terre lointaine. Non pas que j'espère y trouver un quelconque eldorado, mais j'espère y retrouver la solidarité, le partage et l'amour.

Vous ne savez pas de quoi il pourrait bien manquer. Vos rapports sexuels sont torrides, réguliers, explosifs. Vous le voyez à la manière dont son visage se tord lorsqu'il est au-dessus de vous et à son insatiable appétit : au lit, tout roule. Pourtant, il n'a pas abandonné une bonne vieille habitude de célibataire : celle, de temps en temps, de se faire plaisir tout seul. 


Heureusement, donc ! que les neurosciences ne prétendent pas statuer sur l'existence ou non de Dieu. D'ailleurs, après mes dix-sept ans, j'ai quitté l’Église dans laquelle je trouvais des satisfactions théâtrales de lecteur, à la messe. Je découvrais Nietzsche et toute la philosophie pendant mon bac économique et social. Puis, pendant mes études de Lettres, je creusais la philosophie et les sciences humaines en profondeur, ne lisant de mes études de Lettres que le programme... La littérature entière nous parle de mœurs, de morale au sens de hiérarchie des valeurs, d'expériences et de comportements humains. Et notamment aujourd'hui, qu'on le place dans la littérature ou la paralittérature : le genre du polar. Tandis que la SF et l'anticipation imagent des réalités contemporaines peu sensibles (Orwell, Huxley) et l'horreur, le merveilleux et la fantasy des réalités archétypiques de la psyché (King, Troyes, Tolkien)... Bref, philosophie et sciences humaines m'ont porté dans l'obtention de mes diplômes, et je peux vous dire que de la mécréance, j'en ai bouffé et j'y ai adhéré plutôt cent fois qu'une.
Si vous abordez votre homme en étant en colère, irritée, ou contrariée, il a moins de chance de réagir à ce que vous dites, voire même à faire attention à ce que vous dites. Il va simplement être le miroir de vos émotions. C’est pourquoi il est important de communiquer avec une attitude neutre, pour qu’il ÉCOUTE vraiment ce que vous lui dites et ne fasse pas que réagir à vos émotions.
Ça fait un an et quatre mois que je suis dans une relation amoureuse avec quelqu’un , il m’a demandé qu’on fasse une pause au mois de février à cause de ses problèmes (perso) et cela a duré environ deux mois , ça m’a choquée et après il m’a suppliée car je lui ai dit que je ne vais plus continuer et on s’est remis ensemble et je me suis sentie bien avec lui , et durant le mois de septembre on a eu quelques différents de temps à autre au téléphone alors , on s’est pas rencontré durant deux semaines et on allait se voir , cela n’a pas marché et pretextant qu’il n’a pas pu me localiser, j’étais fachée par ce que je m’y attendais a ce qu’il me dise la vraie raison et puis je lui ai dit qu’avec mon ex cela n’était pas ainsi… Notre relation finit par s’affaiblir et il m’a écrit pour me dire que l’on s’arrête la jusqu’a ce qu’on puisse réaliser si l’on peut vraiment rester ensemble, au début ça ne m’a pas choqué mais maintenant je sens qu’il me manque énormément que dois je faire dans ce cas?

J’ai 26 ans et lui 35. Nous sommes ensemble depuis 2 ans et demi (dont 8 mois de relations à distance et 1 an de  » vie commune ») ses parents vivaient avec nous…Nous n’avions aucune intimités et j’étais mal à l’aise de vivre avec sa famille. Je lui ai donc dit que j’avais besoin de mon intimité, de notre intimité de couple. Cette situation n’était plus possible pour moi. Je lui ai dit que j’aimerai avoir notre appartement à nous et que s’il n’était pas prêt, je pouvais également prendre quelque chose seul. Il n’a pas voulu que je parte sans lui et m’a dit que nous pourrions regarder des appartements ensemble.Les semaines et mois passent Il ne faisait aucune recherche, n’en parlait pas et à chaque fois nous nous disputions à ce sujet. Ce n’était jamais le moment, Il repoussait toujours la chose. je suis donc partie. J’ai déménagé dans une autre ville. Il n’a pas voulu me suivre et nous sommes de nouveau en relation à distance. Lorsque je lui demande de réfléchir aux options éventuelles pour que l’on soit ensemble, Il n’a pas de réponse concrète et change de sujet très rapidement. J’aimerais construire avec lui, avoir des enfants par exemple et lui n’est pas certain d’en vouloir (il ne me donne pas de réponses claires).J’ai le sentiment de passer après sa famille. Et celà me blesse. Je passe sur certaines histoires louche avec d’autres filles (je n’ai jamais eu la preuve formelle qu’il pouvait aller voir ailleurs) Je suis devenu très jalouse et je n’ai plus confiance. Je pense sérieusement à mettre fin à notre relation (même si je l’aime énormément, j’ai l’impression que ça n’évoluera jamais)


Si la femme que vous draguez est homophobe ou très peu ouverte sur le sujet, vous risquez fortement de vous faire une ennemie ! Même si l’attirance ne se contrôle pas, essayez si possible de séduire des femmes bisexuelles ou lesbiennes affirmées. Sans cela, vous risquerez d’essuyer un refus assez direct et de perdre confiance en vous. Comme pour les hommes, l’un des secrets de la séduction entre femmes est bien évidemment la confiance en soi. Pour réussir à séduire une femme, vous devrez donc lui prouver que vous savez ce que vous voulez. Si vous vous heurtez à des refus car vous tentez toujours de séduire des femmes hétérosexuelles, vous perdrez peu à peu la confiance en votre pouvoir de séduction. Cette perte de confiance peu à terme mener à de la dépression expliquée par une perte totale de l’estime de soi. Pour garder la tête haute et ne pas être déçue, nous vous conseillons de draguer en priorité des lesbiennes.
Je suis une jeune maman de 30 ans, j’ai rencontré cet homme alors que j’étais encore en ménage avec le papa de mon enfant. Nous avons vécu ce que nous appelons un coup de foudre : très vite, nous sommes allez très vite. Nos situations amoureuses respectives à l’époque ne nous épanouissaient pas, nous savons ce que nous ne voulons plus et mieux ce que nous voulons… L’attirance, le désir mutuel nous a conduit à mettre fin à nos relations respectives et a nous engager dans une histoire. Oui mais voilà, comme nous devions nous y attendre, nous sommes maintenant, au bout de huit mois, retombés de notre nuage…
Voila Sa Fait maintenant un peu plus d’un an que je fréquente un homme de 33 ans j’en est 21. Mais il est indécis il ne veut pas se mettre en couple Pour le moment Il n’est pas prêt Il n’en as pas envie Et Sa Bien avant de me connaître. Mais par contre notre relation est comme celle d’un couple même tous c’est amis proche dise qu’on est un couple Et trouve que à 33ans Il devrai assumer d’être avec moi. On se Fait confiance Et Il ne voit pas d’autre fille a part moi. En plus de Sa Tous c amis pense quil à bcp de chance de m’avoir et trouve qu’il ne mérite pas quelqu’un comme moi… moi je le trouve Bien On sort ensemble on partage des activités on mange ensemble tous Les soir pratiquement On as Des rapport tous comme un couple Quand On sort en boite même devant c ami Il danse avec moi Il m’embrasse sur la bouche le reste du temps Quand il y a des amis chez lui On se Fait la bise. Je ne sais pas quoi faire pour le faire s’engager car Il Dit tenir aussi un peu à moi Mais qu’il est un peu perdu Il c pas trop. Part contre Il est un peu jaloux quand je reçoit Des message de garçons du Genre “Aller encore Tu reçoit Des message un mec encore !?” Je lui Dit Que C euh Qui me texte moi je m’en fou. quand je texte Pas pendant une ou deux jour Il me texte directe pour avoir de mes nouvelle. Il n’est jamais tomber amoureux de quelqu’un je ne sais pas quoi faire pour le faire changer d’avis et faire en sorte qu’il soit prêt à s’engager.

Bonjour Alexandre, j’ai rencontré quelqu’un via un site de rencontres, on s’est vu 2 fois. La première fois “s’est bien passé “, la seconde je l’ai trouvé un peu froid comme si il en avait marre d’être là, mais ensuite il s’est un peu decoincé et à été taquin. Il m’a regardé profondément pendant quelques secondes et ça m’a encore rendu folle de lui. Il m’appelle où m’envoie des messages régulièrement mais décommande au dernier moment des rdv que je propose, s’excuse et me dit qu’il a reçu des potes et que maintenant il veut profiter de la vie, parce que de 1 il a failli mourir et de 2 parce qu’il s’est trop privé avec son ex femme. Je fais tous pour être patiente, le fuir pour qu’il me suive, mais j’ai peur qu’il me fasse tourner en rond, bien que je le sente sincère. Que dois je faire de plus ou de mois et qu’en pensez-vous ? Merci pour votre réponse
Bon voilà je parle avec un homme qui est plus âgés que moi (9ans) on est pas un couple mais il me plait et je pense que c’est pareil pour lui il me donne des signes.. bref mais il s’engage pas sachant qu’on parle seulementsur facebook et il voulais me voir peut être ces jours la (pendant le vacances ) j’ai accepté.. au début il m’a montré qu’il s’intéresse de moi il m’a même dit j’ai trouvé la fille que je veux (il parlais de moi) alors y’a presque 3jours il a changé avant dès qu’il soit en ligne sur facebook m’envoie des msg me parle etc mais maintenant non plus 🙁 c’est moi qui envoie les messages par ce que je ne supporte plus son changement et son éloignement comment je fais pour qu’il fasse le premier pas et il qu’il revienne comme avant
Comment pourrait-on revenir à une conception du couple (et de l’amour) similaire pour les deux genres (j’allais dire « sexes »; mais non, genres) ? L’éducation, les potes, la société, les sites et les magazines poussent les hommes à croire en la princesse charmante, et nexter immédiatement si la fille trouvée ne correspondait pas complètement à ce qu’ils imaginaient. Mais tu crois que ce problème sentimental est aussi fréquent dans les pays scandinaves, par exemple ?
×