Je l’ai rencontré (ami en commun) il est séparé depuis 1 année mais à très mal vécu cela. Il ne voit que moi, il m’apprécie, on passe de superbe moment, mais il me dit qu’il peur, qu’il veut être sur et ne veux pas se lancer et que cela ne fonctionne pas. Il donne peu de nouvelle, moi aussi du coup, mais quand on se voit on se voit. Je veux bien prendre mon temps… Mais comment faire !!! il a peur oui, mais chaque histoire est différente non !?
Il vit à 1 demie heure de route de chez moi et de ce fait je peux comprendre qu’il n’ait pas envie de revenir le soir alors que sa mère vit à 5 min de chez lui, où il préfère rester (chez sa mère). Mais voilà à force d’être compréhensive et d’être seule, ma patience atteint ses limites. Chaque fois que nous prévoyons de nous voir il a toujours un imprévu qui lui tombe dessus…

Une fois la source du problème identifiée, plusieurs solutions se dégageront : laisser l'autre cheminer en le soutenant sans pour autant intervenir, s'il a par exemple besoin de faire un point sur lui. Envisager une thérapie de couple s'il s'agit d'une nouvelle forme d'un problème ancien et récurrent, ou encore une sexothérapie si ce qui fait blocage se situe dans la sphère sexuelle (troubles physiques, érosion du désir…). Ou bien redéfinir, sans l’aide d'un tiers, les termes de la relation commune après que chacun aura exposé ses besoins et ses désirs. Dans tous les cas, il est essentiel de ne pas dramatiser ni juger le comportement de son partenaire. Un éloignement est toujours un signal d'alarme, il faut en tenir compte, s'en servir pour retrouver une communication plus sincère et plus attentive, pour changer ensemble certains comportements et habitudes ou encore pour se remettre en question individuellement. En considérant la vie à deux comme un espace où chacun continue à grandir, on redevient pleinement acteur dans la relation. Et on échappe ainsi aux jeux de rôle « bourreau-victime », aussi toxiques que stériles. Pour recevoir tous nos conseils sexo, inscrivez-vous à notre newsletter sexo ici.
Premièrement merci de votre conseil en coaching j’ai si longtemps chercher comment inverser les rôles quand je suis couple et rendre accro mon mec. Ce n’est pas le hasard mais il était temps lorsque suis tombée sur l’une de vos vidéo j’ai suivi votre astuce et sa à donner de bon résultat mais j’ai encore du parcours à faire et de revoir mes erreurs.
Les neurosciences ont tenté de voir si l'expérimentation du sentiment océanique est associée à un état particulier du cerveau. Andrew Newberg et Eugene d'Aquili, de l'université de Pennsylvanie, ont scanné le cerveau des pratiquants de la Méditation transcendantale, qui savent induire leur état unitaire. Il apparaît que ce sentiment océanique est associé à une chute d'activité d'une zone du néocortex pariétal. Or cette aire cérébrale qui entre en sommeil est l'aire associative responsable de l'orientation dans l'espace et de la position par rapport à l'environnement. L'inhibition de cette zone entraînerait donc une sorte de sentiment d'indifférenciation entre le soi et le non-soi.
Bonjour alexandre , Il y a deux mois j’ai rencontrer un homme à une soirée et il y a vraiment eu un bon feeling seul probleme il etait en couple dans une relation tres compliquée, ont c’est quand même revus et avons passer pas mal de soirée ensemble. En face il etait charmant et par message tres distant et répéter sans cesse qu’il ne voulait pas me faire souffrir et qu’il voulait prendre ses distances choses qu’il n’a jamais faite jusqu’au jour où je n’ai pas eu de nouvelle de lui pendant 15 jours. Puis lors d’une soirée ont c’est revue, il est alors revenu ( j’ai alors etait tres distante avec lui car je lui en voulait) il c’est pourtant accrocher et j’ai finit par lui pardonner, voilà maintenant un peu plus de trois semaine qu’on se revoit, il n’est plus en couple et n’hésite pas à se montrer avec moi chose qu’il ne faisait pas avant. Mais il continue pourtant à me dire qu’il n’est pas près à ce remettre en couple, qu’il Ne vEux pas me faire souffrir et que lui et moi sa ne marcherais pas car il est trop compliqué .Quand je lui répond que je comprend tout à fait La situation et le faite qu’il ai besoin de temps et que alors lui et moi sa n’ira effectivement pas plus loin que ce qui est actuellement il me remercie et me dit que c’est mieux qu’on prennent des distances et pour je ne sais qu’elle raison toute de suite apres il renchéri sur un message en contredisant tout ce qu’il vient de dire et cherche immédiatement à me revoir au plus vite. Dois-je le “catégoriser” d’homme indécis ?
je suis une femme battue j’ai 61 ans 3 garçons, dont 2 abusés sexuellement, et 6 petits enfants, + 3 autres garçons (que j’ai remis sur pieds, c’était la kata, il se battait jusqu’au sang) de mon ex mari qui me battait et qui me parlent plus :(, j’ai vécu que des histoires violentes avec mes hommes , maintenant je dis, je fait les poubelles, le dernier ça faisait 8 ans que nous étions ensemble, là il a pris un autre appartement en dessous de chez moi …
Il est temps d’apprendre à voir les choses d’une manière complètement différente... ce qui va vous faire devenir presque ATTIRANTE COMME UN AIMANT pour les hommes, et pour plus qu’une simple passade. Vraiment. Vos émotions et votre capacité à créer un lien et la force que vous possédez pour ce lien représentent votre « arsenal déjà ancré » en vous. Tout ce qu’il vous reste à faire est de commencer immédiatement à l’utiliser...
Non, il ne s’agit pas d’un discours optimiste, car tout le monde peut vérifier autour de lui qu’il existe des couples qui sont solides et que l’on admire. En revanche, la majeure partie des relations s’écroulent, non pas à cause de la simple différence dans les rapports hommes femmes mais bel et bien pour des raisons plus larges qui me font dire que leur projet de vie n’était pas préalablement défini ou alors mal déterminé, ou encore que l’un ds deux a mis un coup de canif dans le contrat. Le rapport homme femme doit suivre une logique implacable et dès que l’un deux ne respecte pas ses engagements tout peut être remis en question.
Je lui ai balancé la remarque que j`étais apres tout que son histoire avant le mariage, et j`ai joué en lui décrivant comment j`imaginais mon époux clairement pas lui, histoire de me défouler et faire passer le message que la situation me convient bien plus qu`a lui… (je ne fais pas semblant, j`ai fait mon choix)… il faut dire que son humeur joviale du moment s`était transformé en une humeur nerveuse ressentie dans ses réponses et ses silences… je ne peux rien conclure, ca reste un ressenti susceptible de me faire des idées… n`empeche, prendre cette position m`a fait regagner en force et libérée de la torture morale :)

Quand ça devient trop acquis, quand on a un peu cramé toutes les étapes, ok on a un bonheur intense sur le moment, mais ensuite on tombe très vite dans la routine. Je ne pense pas que ce soit immature de chercher comment échapper à cette routine, à cette perte progressive de désir qui peut en découler, ce qui conduit finalement à une sorte de relation où l’on se voit « par défaut », on se voit non pas parce qu’on a envie de ce voir, mais parce que l’on vit ensemble et que c’est comme ça, ce qui ne veut pas dire qu’on en n’a pas envie mais disons que la satisfaction du besoin précède le besoin en quelques sortes. Il ne faut pas oublier que le désir, c’est vouloir quelque chose que l’on n’a pas (c’est pour ça qu’un soupçon de manque et de frustration sont nécessaire à mon avis).
" Mais comment pouvez-vous l'affirmer ? ", diront certains. Le Dieu des chrétiens, c'est le Dieu de l'Évangile. Lorsque l'Enfant Jésus, peu après être né dans la crèche à Bethléem, est présenté au Temple, un vieillard, Siméon, regarde l'enfant et dit en parlant de lui : " Mes yeux ont vu ton salut que tu as préparé à la face de tous les peuples, lumière pour éclairer les Nations…" (évangile selon saint Luc ch 2 versets 30-32) " nations " signifie le monde entier, les non-juifs. Et ailleurs, dans l'évangile selon saint Jean ch 3, v 16 : " Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils Unique afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle. " Saint Paul, ajoute dans la Première Épître à Timothée, ch 1, v 2-4 : " Dieu notre sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. "
Je lui ai avouer que je l’aimais mais le soucis c’est qu’il m’a l’air perdu entre amitié et amour. Je lui ai demander si c’était la peur de me perdre tous en le rassurant il m’a répondu que non lui même il ne sait pas pourquoi et il me dit de laisser faire le destin mais que pour le moment il m’aime pas au sens amical. Sauf qu’aujourd’hui il m’a dit que j’étais son âme-soeur mais le terme “âme-soeur” vu pars Sonia Chouquette. Bref je le sens perdu et il me perd…
Pour bien garder le contrôle de ses émotions avant de séduire je vous invite à ne JAMAIS perdre votre monde personnel… « It’s your World » ! Que ce soit vos ami(e)s, vos proches, vos passions, vos objectifs professionnels, ne perdez pas de vue que vous avez une vie globale à prendre en main et que vous ne devez jamais tomber dans une dépendance sentimentale, ni au début d’une histoire ni après plusieurs années. Cet équilibre vous permettra sur le long terme de construire une séduction puis une relation forte.
je vais tacher de faire simple: je vis depuis 1 an et demi avec un homme sortant d une relation toxique avec une femme qui continue a nous mettre des batons dans les roues afin de detruire notre couple. se sert des enfants pour le convaincre et de la des disputes ont commencé malgré tous les efforts que j ai fait pour lui montrer que la vie continue et qu on a droit au bonheur ( demenagement pour se rapprocher de l ecole de sa fille est un ex..) ils ont une maison en vente donc encore des choses en commun.. donc un peu compliqué…avec le temps notre amour en a pris un coup au point ou il a decidé de retourner chez ses parents pour se reconstruire et y voir plus clair. j ai accepté avec douleurs mais si cela peut nous aider alors ok. ce week end il vient me voir et me dit ” je veux pas m engager, ne veut plus tenter de revivre un echec mais je veux pas non plus en arriver a une rupture” par ex chacun va dans la famille de l autre seul…
On le sait, l’homme « idéal » n’existe pas (la femme non plus d'ailleurs !), attention à notre imaginaire, aux fantasmes que l'on peut se faire d'une relation : si on attend trop de l’autre, il va prendre peur et fuir. Il faut y aller doucement et garder les pieds sur terre. Avoir trop d’attentes engendre forcément trop de demandes, auxquels un homme ne pourra pas répondre.

Disons que c’est vraiment rageant de se dire qu’il n’y a pas de choix entre tout abandonner et tomber dans un OI bien malsain. Je suis peut-être une grande cynique mais il me semble qu’un garçon à qui on demande « pourquoi? » se contentera toujours de te dire ce qu’il pense que tu veux entendre, de peur d’être le grand méchant qui non seulement met un râteau mais en plus fait de la peine à la fille… Espérons que le café « entre amis » me permettra au moins de comprendre si je m’étais tout fantasmé ou pas. Merci beaucoup de ta réponse en tout cas :)
Finalement, on veut tout, mais on déteste l’ennui. Paradoxal => quand on a tout (l’engagement, la confiance, la sûreté) on s’ennuie. Maintenant j’essaie d’apprécier le manque, la jalousie, le doute, la confrontation. Ça procure des sensations pouvant être a priori perçues comme désagréables, et pourtant on se rend compte qu’il y a souvent une contrepartie qui vaut vraiment la peine (savoir qu’on a quelqu’un qui nous manque et à qui l’on manque, quelqu’un à qui penser, savoir que notre chéri(e) pourrait aller avec ces bombes qui lui tournent autour mais qu’il préfère être avec nous, la réconciliation après s’être chamaillés, être rassuré sur nos doutes, en discuter etc…).
Profiter du moment présent, de la relation saine qui est vécue par un couple heureux est primordial. L’âge aidant, avec un peu de patience, toutes relations évoluent et débouchent naturellement sur de nouvelles étapes. Il est important de prendre son temps, d’écouter et de comprendre les choix de l’autre. Chaque couple est différent et son bonheur est définit par divers critères communs. "M'aime-t-il, même s'il ne veut pas s'engager ?" la réponse est très probablement "oui", mais à sa façon.

Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble


Je suis un ancien croyant (protestant "libéral"), mais seulement jusqu'à 21 ans, lorsque j'ai commencé à découvrir, il y a plus de 50 ans, les options non confessionnelles qui m'avaient été occultées. Les protestants libéraux permettant l'interprétation de la bible, et ayant donc en quelque sorte inventé le "libre-examen", je me croyais naïvement du bon côté de la barrière dogmatique. Mais, bien que rapidement convaincu intellectuellement par les arguments rationnels et scientifiques de l'inexistence réelle de "Dieu", il m'a quand même fallu 4 ans pour m'affranchir affectivement de ma croyance passée et pour devenir athée, en passant par le déisme, l'agnosticisme et l'incroyance.
J'ai moi-même vécu cette situation et mis fin à une relation de 12 années pour une raison qui pourrait être similaire: j'étais à l'époque malade. Mon mari le savait, il croyait l'avoir compris, mais en réalité, il ne l'admettait pas. Il voulait que j'aille bien, il voulait m'aider à aller bien ou plutôt me forcer à aller bien pour que nous puissions continuer notre relation comme avant.

Les couples qui marchent et perdurent dans le temps sont souvent des couples amoureux qui sont également les meilleurs amis du monde. La personne que vous choisissez doit bien sûr vous faire vibrer émotionnellement et sexuellement mais elle doit aussi être quelqu'un sur qui vous pouvez compter à n'importe quel moment, à qui vous pouvez tout confier et avec qui vous pouvez tout partager. Une personne avec laquelle vous n'avez aucun filtre et qui ne vous jugera jamais.
bonjour, j’ai il y a deux mois, rencontré un homme via une application, nous nous sommes écris tous les jours (1 semaine) jusqu’à notre rencontre, nous avons passé un week end super ensemble, tout se passait à merveille, il devait me rappelé en début de semaine pour le week end d’après mais rien, je lui ai donc envoyé un sms le mercredi pour savoir si on se voyait le week end, il n’a répondu que le mardi de la semaine d’après, nous nous sommes revu un mois après le premier rdv, on devait passer tout le week end ensemble mais il a annulé pour le samedi car il allait faire un poker, je lui ai dit que je préféré arrêté parce qu’il était égoïste de sa personne et individualiste, il ne me pose jamais de question, ne me demande jamais de nouvelles et ne me demande pas ce que je fais le week end, ni comment se passent mes journées. il ne répond que si j’écris, dès que je m’éloigne, il revient et dès que je suis présente il m’ignore. Que dois je faire, je ne comprends pas ce genre de relation. ai je eu raison de partir, à savoir que j’ai rompu hier et qu’il n’a pas répondu.
Pour info, je suis en cours de création (et finalisation) d’une formation vidéo de 4 mois qui a pour vocation à mieux réussir ses histoires d’amour, notamment en travaillant sur l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi, et beaucoup d’autres choses. Si tu es abonnée à mes mails, tu recevras un message le jour où la formation sera disponible.
Parfois une personne s’éloigne de nous. Une dispute, un quiproquo, une blessure et elle ne fait plus partie de notre paysage. Il peut même arriver qu’elle s’éloigne sans que rien de spécial ne ce soit passé. Nous ne comprenons pas, nous nous posons des questions, nous demandons à Dieu ce que nous avons fait de mal. Lorsque le Seigneur permet que nos chemins se séparent, c’est qu’il y a une raison précise derrière. Quelle peut être cette raison ? Pourquoi Dieu enlève-t-Il de ma vie des personnes que j’aime vraiment?
Messieurs, notez bien la chose suivante : pour une femme, s’engager se veut être avant tout être une preuve de l’intensité de l’amour que vous lui portez. Elle est inquiète au même titre que vous et a tout simplement besoin d’être rassurée. Dans son inconscient, la forme d’engagement qu’elle vous demande est associée au niveau d’amour que vous avez pour elle.
Puis je suis partie en stage pendant 6 mois, et c’est là que le doute s’est immiscé dans mon esprit. Pour moi, c’est le garçon parfait, qui me fait rire, attentionné, c’est mon soutien, il me connaît mieux que personne. En stage, pourtant, je me suis rendu compte qu’il n’était pas la seule personne intéressante sur Terre, contrairement à ce que je pensais. Il y avait des gens avec qui je rigolais, parfois un peu plus impressionnants (nous sommes tous les deux étudiants), avec un job, etc. Et soudainement je n’arrivais plus à me projeter avec mon amoureux. Nous avons failli nous séparer à mon retour, mais j’ai tenu à continuer la relation, car je sentais que nous n’avions pas tout vécu, qu’on avait encore des choses à essayer. Et j’ai cru avoir pris la bonne décision. Nous nous sommes vus plus souvent, j’étais de nouveau sur un petit nuage, le cœur battant quand je le revoyais, on part en Italie 3 jours bientôt.
Comment se libérer d'un fantôme ? C'est bien ce qui est difficile dans le silence : l'autre n'est plus là pour "répondre" et ainsi opposer sa réalité à votre imaginaire. C'est comme si vous étiez devenue aveugle, ne pouvant vous fier qu'à votre imaginaire pour chercher à tâtons une réalité à laquelle vous accrocher. Mais vous ne trouvez rien de tangible et vos questions restent sans réponse.
« Pour ma part il m’arrive de rester amie avec mes ex mais ce n’est jamais une relation très intense, je dirais plus que c’est de la « camaraderie », un copain plus qu’un véritable ami. Je suis quelqu’un d’assez rancunière et je ne peux pas rester amie avec une personne qui m’a quittée (trop de fierté malheureusement) jusqu’à ce que ma frustration disparaisse.
Si je me permets de vous expliquer cela ce n’est pas pour remue le couteau dans la plaie mais simplement pour vous faire prendre conscience que certaines relations ne sont pas toujours exceptionnelles et que le comportement de l’homme est donc compréhensible, on ne lui donne pas envie de s’investir tout simplement parce que ce qu’il l’attend ne répond pas forcément à ses besoins, à ses envies.
Un couple est constitué de deux personnes : chacune de ses personnes a son passé, ses envies, son rythme. Un couple est constitué de deux personnes différentes. Pour qu’un couple fonctionne, il faut que chacun soit patient avec l’autre, cela dans les deux sens. Les femmes ont l’habitude de pouvoir demander à l’homme d’attendre qu’elles soient prêtes, elles ont aussi parfois la fâcheuses habitude de penser que lorsqu’elles sont prêtes, il n’y a pas de raison que leur homme ne le soit pas. Vous avez envie de vous installer avec votre homme mais peut-être que pour lui les choses sont un peu trop précipitées et qu’il préfèrerait garder son appart pour inviter ses amis quand il en a envie. De même, il ne souhaite peut-être pas d’enfant tout de suite pour voir aboutir les projets qu’il a commencé sans devoir se freiner. De même pour ce mariage que vous souhaitez tant, il n’a peut-être pas envie de se sentir enfermé dans ce couple, bloqué par un contrat.
- Il peut sortir d’une relation pas encore totalement réglée. Il en veut encore à la personne avec qui il a vécu une précédente histoire, il y a des blessures pas encore refermées, le deuil n’est pas encore fait, ce qui l’empêche d’aller plus loin avec vous. Il peut avoir peur aussi de recommencer le même schéma qui l’a fait souffrir dans le passé.
Je suis perdu et ne sait comment réagir…Je ne comprends pas comment il peut passer d’un mec super attaché, je lui manquais tout le temps à quelqu’un de très distant… Je lui demande de m’appeler pour discuter il me dit plus tard au final il ne m’a jamais appelé… je ne suis pas du genre à courir derrière la personne avec qui je suis! Dois-je mettre un terme à cette relation?

Cette raison prend beaucoup d’importance quand l’homme est amoureux. Il arrive qu’un homme ne sache plus très bien qui il est, et comment il doit agir. Il peut craindre qu’une intimité trop grande n’affaiblisse son pouvoir. Il a besoin de définir le degré d’intimité acceptable pour lui sinon il redoutera de perdre le contrôle de lui-même. Dans ce cas son système d’alarme interne se déclenche, ce qui le précipitera automatiquement au fond de sa caverne. C’est là qu’il arrivera à se retrouver et à retrouver sa force et sa capacité d’aimer.

×