Quelqu'un qui va bien, même dans une situation aussi pénible qu'une rupture, n'éprouve pas le besoin de faire payer l'autre pour son mal-être. Or j'observe qu'au silence, précède souvent une perte d'emploi, un deuil, des soucis personnel, une dépression ou comme je le crois dans mon cas, une névrose de la personnalité pervertissant la conduite des rapports avec autrui.
J’ai besoin de vos conseils Cher Mr Alexandre et j’espère que vous pouviez m’aider à trouver une solution ..je suis avec un mec y a plus de 6 mois je me suis habituée à lui on parle presque tout les jours mais la conversation ne dure pas plus que 10 min ou 15 min ..bref je voudrais bien qu’il fasse un pas pour un avenir qui nous unis ..parfois je ne le comprenne pas il dit qu’il m’aime qu’il veut me voir et des trucs vraiment très sympa parfois il montre un peut sa jalousie ..tout ce qu’il me fait croire qu’il m’aime mais j’ai des doutes car on se voit pas très souvent en faite y a 2 mois depuis la dernière rencontre ( distance géographique ) mais qui n’est pas aussi lointaine .. d’après ses paroles il n’a pas le droit d’avoir un congé et tjrs problèmes de travail et temps ..je me demande chaque jour s’il n’est pas intéressé de moi alors pourquoi il revienne à chaque fois et il me parle ..(après un ou deux jours d’ignorance..) :/
Le net regorge tellement de mauvais conseils séduction qu’il a bien fallu faire le tri pour ne vous dire que le meilleur. Parmi tous les conseils séduction qu’il est possible de donner (et de recevoir) en matière de séduction, quels sont les 5 à retenir au-dessus de tout ? La réponse est évidemment, comme d’habitude devrais-je dire, sur SpikeSéduction. Parce que dans ce domaine comme partout, vous pouvez choisir de tout lire, ou bien uniquement le meilleur.
Notre relation est toute récente (un peu plus de 2 semaines) je l´ai vu une seule fois qui a été un moment très agréable pour lui comme pour moi. Il a été très démonstratif dans ses gestes. Depuis que je suis rentrée chez moi j’ai pu remarquer que j’etais toujours à l’initiative des sms et appel (je ne l’ai pas sollicité tous les jours). Au tel et par sms cela se passait bien. La semaine qui a suivi je me suis épanouie dans mon travail, mes sorties entre amies, le sport et là je n’ eu aucune nouvelle de sa part. Passé cette semaine cela nous porte à aujourd’hui, jour de son anniversaire, ou je lui ai envoyé un message vocal des plus touchant il me semble. Et là toujours aucune réaction. Ceci fait partie des cas bizarres vous ne trouvez pas ?
Il a non seulement un immense succès dans sa carrière professionnelle (et il gagne très bien sa vie), en ayant remarquablement fait ses preuves grâce à des résultats incontestables dans sa discipline qui est la psychologie... mais c’est également quelqu’un qui porte un intérêt personnel à la compréhension de la « vue d’ensemble », et va au-delà du simple « jargon de psy » abrutissant.
Bien que le couple s’aime, vivre dans deux appartements différents n’est pas si peu commun dans ce type de relation. En gardant chacune son espace et en se retrouvant quelques fois par semaine, ces personnes estiment qu’elles tirent le meilleur de leur relation et que cela favorise sa longévité. Attention néanmoins de ne pas se focaliser uniquement sur ses propres désirs au risque d’en oublier son couple. Quelque soit le type de relations, elles nécessitent toutes un minimum d’attention et d’effort pour ne pas s’éteindre.
Quand une telle relation existe entre deux personnes, conquérir le monde peut devenir un jeu d’enfant. Et plus personne ne peut légitimement parler de montagne à gravir en s’engageant. Bien au contraire, ce serait abaisser tous les obstacles que la vie peut mettre sur le chemin. Ne t’es-tu pas fait la réflexion avec lui, celle où tu dis haut et fort que l’on est plus forts et invincibles à deux ?

Les lesbiennes ne seraient-elles finalement pas victimes d’une double peine ? Celle d’être une femme dans un monde majoritairement dominé par les hommes et celle d’être homosexuelle dans une société hétérocentrée. L’homosexualité féminine reste aujourd’hui souvent fantasmée : les lesbiennes sont doublement sexualisées. Parce qu’elles sont des femmes qui couchent avec des femmes. Celles-ci sont encore trop souvent montrées comme des objets sexuels au service des hommes, à défaut d’être prises au sérieux.


J’étais devenue une serpillière triste. Comment j’en suis sortie ? Il m’a plaquée ! Le psy (trois fois par semaine après la rupture !) m’a fait intégrer l’idée que je n’étais pour rien dans son comportement, qu’il avait besoin de me laminer pour se sentir des couilles, et exister. Le plus dur a été de réaliser que j’aimais une ordure et de supporter mon impuissance à changer quoi que ce soit. J’ai dû faire un gros travail de "démaillage", maille après maille, pour comprendre comment j’avais pu le laisser me traiter ainsi... Entre autres, des parents obnubilés et accaparés par l’entreprise familiale qui passaient plus de temps avec leurs ouvriers qu’avec moi. »
Nous nous sommes malgré tout revus fin juillet. J’ai fait le déplacement car plus simple pour moi. Je me suis sentie mal à l’aise après cela même si tout s’est très bien passé. La seule chose qui m’a dérangée est qu’il n’embrasse pas (nous avions parlé de cela par téléphone). Pour lui, depuis sa rupture, ca paraît indissociable du sentiment amoureux.
Nous avons passé l’été à nous parler sans pouvoir nous voir. Petite précision : il est néerlandais et était en vacances dans le sud de la France. Moi je suis bien entendu française et j’habite dans le Nord de la France. Nous avons organisé notre rencontre une fois qu’il était revenu aux Pays Bas. Il a fait énormément d’efforts pour venir me voir (covoiturage , train etc …) il a passé 3 jours chez moi puis je suis allée 3 jours aux Pays Bas chez lui. Une complicité extraordinaire . Étant un garçon pleins de principes (et moi aussi) rien de concret ne s’est passé entre nous. Mais ces gestes , son regard , son attitude envers moi montraient clairement une attirance. Apres mon départ des Pays Bas il m’a avoué avoir peur car je l’attirais beaucoup, il m’a dit avoir eu envie d’être plus près de moi mais que Comme sa situation avec sa copine n’était pas Claire il préférait qu’on reste ami pour le moment (honorable je trouve). Bref 2 semaines plus tard , il m’annonce sa rupture . Il me dit également qu’il est très très mal mais qu’on aimerait me voir vite. Problème : cela fait 2 semaines qu’on s’est séparé de sa copine. Il s’est réinscrit sur le site ou nous nous sommes rencontrés (alors qu’il avait supprimé son compte apres notre rencontre) , me parle de moins en moins car il dit qu’il a besoin de s’isoler (il me dit qu’il ne m’oubliera pas, et qu’il aime quand je le contacte) pire : quand je lui dit que ca me ferait plaisir de le voir, il évite le sujet ou me réponds tout simplement qu’il est encore mal …
Bonjour , j’entame une relation depuis un peu plus de un mois et demi . Je suis de l’Aisne et mon ami de Paris . Tout ce passe très bien , juste qu’il n’aime pas parler d’avenir , cela le fait fuire. J’évite ce sujet la , je ne veux pas le faire fuire et j’aime cette relation . Nous nous voyons tous les 15 jours et nous avons contact tous les jours . Il est très réservé . Bien sûr il est entièrement stable et me le montre même quand l’on se voit , mais tout marche avec le temps pour lui , ceci dit il a raison ,il me dit nous vivons ce que l’on a à vivre et on avisera par la suite , seul le temps nous le diras . Mais je reste une fille 🙂 !!! J’aimerais qu’il m’en dise plus sur le sujet mais comment m’y prendre ? Merci de vos conseils .
Depuis 3 semaines j’échange des messages avec un homme à date jamais rencontré. Il m’envoie un petit coucou presqu’à tout les jours, je le laisse m’écrire comme vous avez recommandé. Nous devions nous rencontrer la semaine dernière, il était en plein déménagement et les 3 rencontres ont été remis. J’applique à la lettre vos recommandation vidéo, cela me permet de me pratiquer. Les échanges sont drôles, fluides, rien de personnel à part quelques infos, je garde cela léger.
Cela fait plus d’un an que j’ai écrit mon dernier livre, et pendant ce temps-là, j’ai développé ce que je crois être l’un des meilleurs concepts, l’une des meilleures idées et « stratégies amoureuses » réelles disponibles sur le marché, permettant d’aider une femme à apprendre et à comprendre le monde de la complicité, de l’amour et des relations durables avec les hommes.
Voila Sa Fait maintenant un peu plus d’un an que je fréquente un homme de 33 ans j’en est 21. Mais il est indécis il ne veut pas se mettre en couple Pour le moment Il n’est pas prêt Il n’en as pas envie Et Sa Bien avant de me connaître. Mais par contre notre relation est comme celle d’un couple même tous c’est amis proche dise qu’on est un couple Et trouve que à 33ans Il devrai assumer d’être avec moi. On se Fait confiance Et Il ne voit pas d’autre fille a part moi. En plus de Sa Tous c amis pense quil à bcp de chance de m’avoir et trouve qu’il ne mérite pas quelqu’un comme moi… moi je le trouve Bien On sort ensemble on partage des activités on mange ensemble tous Les soir pratiquement On as Des rapport tous comme un couple Quand On sort en boite même devant c ami Il danse avec moi Il m’embrasse sur la bouche le reste du temps Quand il y a des amis chez lui On se Fait la bise. Je ne sais pas quoi faire pour le faire s’engager car Il Dit tenir aussi un peu à moi Mais qu’il est un peu perdu Il c pas trop. Part contre Il est un peu jaloux quand je reçoit Des message de garçons du Genre “Aller encore Tu reçoit Des message un mec encore !?” Je lui Dit Que C euh Qui me texte moi je m’en fou. quand je texte Pas pendant une ou deux jour Il me texte directe pour avoir de mes nouvelle. Il n’est jamais tomber amoureux de quelqu’un je ne sais pas quoi faire pour le faire changer d’avis et faire en sorte qu’il soit prêt à s’engager.
Si votre étalon a pris ses jambes à son coup, ce n’est pas forcément dû à une raison complexe. Il n’est peut-être pas du tout tiraillé entre les sentiments qu’il a pour vous et sa liberté. Peut-être tout simplement qu’il pense avoir obtenu tout ce qu’il pouvait obtenir de vous. Dans ce cas-là, vous n’avez pas à regretter un tel homme qui ne vous mérite clairement pas.

Le problème c’est que désormais j’ai le sentiment qu’on ne partage plus rien. Il ne propose plus du tout qu’on se voit, ne m’appelle plus si je ne lui demande pas et esquive souvent quand je le fais (on ne se parle au téléphone qu’une fois par semaine environ alors qu’avant c’était plusieurs fois par jour) et ne répond plus quand je pose des questions qui nous impliquent, même un peu, à court ou moyen terme alors qu’avant il se projetait à long terme avec moi. Nous continuons à nous voir en soirée quand on va dans les mêmes sorties, il est alors toujours aussi amoureux en apparence mais ce sont nos seuls moments depuis bientôt 3 semaines.
×