Je reconnais l'histoire que je vis en ce moment avec un homme dans cet article. Mes amis me l'ont présenté à une soirée, il vit à 300 kms de chez moi. Au départ, je ne voulais pas foncièrement aller vers lui, je trouve que c'est galère les relations à distance. Il a insisté et je me suis laissée séduire. Nous avons eu des moments tendres mais il m'a dit qu'il ne se sentait pas prêt pour le moment à faire l'amour avec moi. Bref, il est reparti chez lui me disant : "Viens quand tu veux". Etant en vacances le mois d'après, je lui ai dit que je pouvais être dispo à ce moment là, il m'a répondu : "mais tu vas être occupée et je dois chercher du boulot" (il est au chômage). Dans les premiers jours, il m’inondait d'SMS, puis ces derniers se sont espacés. Il y a moins de jeu de séduction par ce biais, alors que moi je suis restée sur la même ligne. Maintenant, il se permet même de ne pas répondre à certains de mes messages.

Je fréquente un homme depuis un mois et demi. C’est un ami qui m’a présenté à lui en lui disant que j’étais intéressé par lui. Il a fait les démarches pour qu’on puisse se voir et pour ma part le feeling était bien passé. Par la suite on ne s’est pas donné de nouvelles mutuellement pendant une semaine puis il est revenu. On s’est vu et voyant qu’il était assez distant avec moi (du genre à envoyer des messages tous les 4 jours et être assez froid quand je le croise avec ses prochez) j’ai tenté de couper les ponts avec lui mais il m’a retenu. Il m’a dit qu’il n’était pas démonstratif ni du genre à donner des nouvelles. Depuis je le laisse venir à moi, je ne lui envoie jamais de message j’ai du lui proposer deux ou trois fois qu’on se voit. On se voit en général une fois par semaine et on s’échange rarement des messages entre ces moments. Ne sachant pas sur quel pied danser avec lui, j’ai retenté de mettre fin à cette relation il m’a de nouveau retenu et m’a avoué qu’il aimerait bien s’engager avec moi mais qu’il y a plusieurs choses qui le font peur comme le fait de perdre sans indépendance, ne pas m’accorder assez de temps, et aussi une possibilité qu’il déménage l’année prochaine. À la fin de cette discussion je lui ai demandé ce qu’on faisait et il m’a proposé qu’on sorte ensemble et qu’on verra ce que ça donne.
Voilà alors moi et mon amoureux jouons au chat et à la souris depuis deux ans, on est de deux différentes cultures et parfois ça pose des problèmes de malentendus …bref depuis le départ il voulait une relation intime chose que j ai refusé car je suis vierge et il l a très mal pris mon refus d’aller chez lui en pensant que je l avais rejeté lui en tant que personne, qlqs semaines Apres il entrepris une une “relation sérieuse” avec une autre femme tout en essayant de m éviter…mais pas facile quand on bosse ts les trois dans la même boite! Bref, j ai fini par accepter malgré les sentiments que j avais pour lui car je pensais que c’était plus raisonnable de se séparer…
J’ai donc décidé, pour mon propre bien-être, de lui en parler. Je ne lui ai pas fait de crise, larmes, déclarations ou autre, je lui ai simplement dit que je ne savais plus sur quel pied danser avec lui (sans reproche), que je n’arrivais pas à le cerner moi-même et que comme ce doute était très pesant je devais lui en parler bien que je n’étais pas très fière en tant que fille de devoir amener ce sujet. Et que si je le faisais j’étais prête à entendre n’importe quelle réponse parce que je savais que toutes seraient un soulagement me permettant d’avancer de pied ferme.
Moi je parle de l’engagement dans le sens où c’est TOTAL, c’est-à-dire que la personne donne la priorité à son couple. Je pense qu’il y aura problème, si le partenaire n’a pas les mêmes priorités. Pour sa carrière par exemple, l’un délaissera un peu sa vie à deux et l’autre peut trouver ça blessant, à moins qu’il ne fasse pareil avec sa propre vie professionnelle.

C’est une des choses les plus importantes à garder en tête lorsque vous êtes face à un défi, comme aborder une jolie fille dans la rue. Pour dépasser vos peurs, tout ce qu’il faut faire c’est commencer, passer à l’action. Facile à dire mais pas à faire n’est-ce pas ? Retenez ceci : le dénouement importe peu, seule compte votre intention et votre démonstration de courage.


Bonjour voilà 3 ans et demi que je suis avec mon compagnon, et en ce moment il est très distant car j’ai très souvent mis le mariage sur le tapis. Il est contre le mariage et moi c’est un besoin fondamentale avant de pouvoir vivre avec lui. Nous sommes issu de deux religions différentes et nous acceptons nos différence mais il se braque des que j’essaye de parler mariage je n’arrive pas à trouver le juste milieu pour qu’on puisse chacun faire des concessions et se mettre d’accord. Je ne peux pas vivre avec lui tant que nous ne sommes pas marié. Je sais que c’est risqué et que ça peut lui faire peur mais j’ai essayé depuis que nous sommes ensemble de lui montrer que j’étais facile à vivre
La réaction naturelle à cette déclaration est probablement « sans blague ». Généralement, nous pensons que les hommes veulent plus de relations sexuelles avec leur femme en raison de leur constitution biologique (leurs besoins). Mais étonnamment, selon l’étude de Mme Feldman, la raison pour laquelle les hommes veulent plus de relations sexuelles est qu’ils ont un grand besoin d’être désirés par leur femme. Les hommes veulent être aimés. Des relations régulières et épanouies sont primordiales pour qu’un homme se sente aimé et désiré.
voila si je suis là c’est que je suis désespérée, j’établie une relation depuis 6 mois, aujourd’hui cela fait 8 jours que mon homme ne veut plus me parler, ne m’envoie plus de message et veut pas venir me voir… en ayant eu une conversation sms avec lui et au milieu de cette conversation il envoie un sms qui ne m’était pas destiné et qui disait “bjr moi aussi j’ai pencé a toi”, et la j’ai réagi mais il me dit que c’est a moi qui l’a adressé alors que cela faisait 1 mn que l’on parlait par sms!!!depuis mr dit qu’il veut rester seul qu’il en a besoin, donc du coup en j’imagine qu’il en a une autre mais le problème c’est qu’il me dit non mais j’y crois pas… je suis très mal car je l’aime et je ne sais pas quoi faire pour le retrouver…
Pour faire court. Je commence a apprendre un collegue de travail. Il me parle tous les jours me dit que je lui plais que je suis son style de femme mentalement et physiquement. Pour le moment il ne veut pas s’engager car son ex vit encore chez lui mais il est perturbé il veut se me mettre avec moi. Je commence a bien l’apprécié on s’est déjà vu à l’exterieur, il ne veut pas m’embrasser car il ne sait pas qd sa situation va changer. Je vis normalement mais plus le temps passe plus j’ai envie de partager des choses avec lui car par message on parle de tout et de rien on rigole on ne se prend pas la tête quand je lui manque il m’appelle. Que dois-je faire ?
Clairement, il m’est impossible d’être amoureuse comme lorsque j’avais 20 ou 25 ans. Je peux aimer quelqu’un mais plus « à la vie, à la mort », plus de façon folle, totale, romantique comme avant. J’ai vieilli et j’ai senti, physiquement, que cette dernière rupture brisait quelque chose en moi, la dernière part de confiance, de rêve que je conservais.
si vous êtes dès le départ en forte dépendance, votre relation risque de ne pas durer. Dans une relation à distance, il faut savoir être patient. Ne lui mettez pas de pression et ne l’étouffez pas. En revanche, appelez-le si vous en ressentez le besoin plusieurs fois par semaine (évitez de l’appeler plusieurs fois par jour. Ce n’est pas tenable sur le long terme).
Cela peut te paraître peut-être bien léger ou inconsistant aujourd'hui mais crois-moi, conserver l'estime de ce que nous sommes revêt une valeur considérable à un moment donné. Une chose que j'ai bien apprise ici est que, souvent, après une séparation, une des étapes la plus ardue à dépasser, est celle où l'on constate qu'une grande partie de la colère que l'on vit sur le départ de l'autre n'est en fait pas dirigée contre l'autre, mais bien contre soi ! Sur ce qu'on a dit ou pas, ou sur ce qui a été acté ou pas. Mais pas seulement, il y a aussi la colère sur ce que l'on a toléré, sur le "jusqu'où avons-nous pu nous oublier" pour ne pas perdre l'autre !

Personnellement, je n’ai pas gardé contact avec mes ex (sauf un). Leur parler ou les revoir réveille en moi de mauvais souvenirs, une envie de vengeance, ou simplement de l’indifférence : après avoir découvert une immaturité, ou certains traits de caractère que je ne supporte pas, je ne vois pas l’intérêt de rester amis. Pour certains, je n’ai simplement pas envie de leur faire du mal, sachant qu’ils ont peut être encore des sentiments. Là encore c’est très variable selon le cas… »
« Si l’une des deux personnes ou même les deux sont en couple, je pense qu’il est nécessaire de garder des distances avec son ex et de comprendre les craintes de son conjoint•e. Même si notre ex n’est qu’un•e ami•e, il ne faut pas oublier qu’il a été notre conjoint•e à un moment donné et c’est tout à fait logique que ça puisse effrayer notre compagnon actuel. Le compagnon actuel doit passer au premier plan si l’on envisage de construire quelque chose de sérieux avec.
Désireux de comprendre comment elles pouvaient dire quelque chose, en penser une autre et faire le contraire, il décida de se renseigner auprès des intéressées elles-mêmes, et reçut comme toute réponse que l'ensemble de ces comportements et stratégies de séduction autour des hommes étaient plus ou moins innés. Questionner le naturel serait donc une hérésie, et les hérétiques brulés au bûcher des vanités.
Les évènements de la vie m'ont conduit sur un chemin personnel, intérieur, et sur ce chemin qui a commencé il y a plus de trente ans, ma conscience a franchi des paliers successifs, et un jour j'ai ressenti cette sensation qui est en nous, autour de nous, qui ni ne punit, ni ne récompense, ni ne condamne, mais est une juste la chaleur bienfaisante d'une bougie qui peu à peu amène notre conscience à la réaliser, à la sentir, et l'évidence est apparue.
Vous allez changer en permanence. Les époux que vous serez le jour de votre mariage disparaîtront, et vous ne serez plus les mêmes personnes qu’aujourd’hui dans cinq ans. Vous changerez forcément, et chaque jour sera une nouvelle opportunité de renouveler vos vœux. ELLE N’EST PAS OBLIGEE DE RESTER AVEC VOUS, et si vous ne prenez pas soin de son cœur, elle pourrait trouver quelqu’un qui saurait en prendre soin, elle pourrait vous en interdire l’accès et ne plus jamais vous reprendre. Chaque jour doit être une nouvelle occasion de vous battre pour mériter son amour comme lorsque vous lui courriez après.
Je suis d’accord sur le fait que ça ne soit pas d’actualité de parler d’engagement, mais je pense que si la porte semble complètement fermée d’avance, et les clés jetés par la fenêtre, ça ne sert peut-être à rien d’avancer dans le couloir… Par contre, si la porte est fermée et que la clé est dans la serrure, je veux bien avancer et tenter de l’ouvrir… Super métaphore, je sais, mais tu vois où je veux en venir ?
Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
Les jours passent et toujours pas d’invitation sur fb. Au bout de trois jours je décide de lui envoyé une invitation,quelques minutes plus tard il accepte et engagé la conversation. Il me reproche de ne pas lui avoir dit en revoir. Delà j’engage les conversations pendant presque 2semaines. Il me drague ouvertement mais ne développe que très peu la conversation et ne propose pas réellement de rencard.
Quand nous évoquons le « physique pour plaire aux femmes« , il s’agit plutôt d’une attitude générale et d’une tenue qui reflète qui vous êtes vraiment. Si vous voulez séduire une femme pour un soir, histoire de tester votre potentiel de séduction, alors, vous devrez vous mettre sur votre 31 et faire en sorte d’être le plus séduisant possible. Si en revanche vous cherchez à séduire une femme particulière, celle qui deviendra peut-être la femme de votre vie, alors, vous devrez vous montrer le plus sincère possible, autrement, la femme que vous rencontrerez verra un jour ou l’autre votre vrai visage et vous aurez perdu un temps peut-être précieux.
Apres 3mois il a quitté sa copine en disant qu il ne ressentait plus rien pour elle et qu il n y a pas de chimie entre eux et hop il me recontacte et essaie à nouveau de me conquérir…il est extrêmement timide et réservé comme personne, très introverti il a un cercle d amis tres limité et n aime pas trop la vie sociale, il est par contre très gentil, coeur tendre, et éparpillé ds ses pensé, C’est un artiste qui s’isole beaucoup car il a besoin de ça pour ses inspirations…
Il est également nécessaire de comprendre mais aussi d’accepter que tout ne va pas être rose dans la vie à deux. Plus la relation dure et plus il y aura des mésententes sauf que les sujets changeront. En effet, plutôt que de se disputer pour savoir quel programme regarder à la télé, vous allez vous disputer à cause des enfants ou bien des finances, les relations femmes hommes sont ainsi faites pour que plus l’on évolue dans le temps plus les tensions risquent de prendre des proportions qui mettront à mal la relation de couple.

Je connais un homme depuis presque 7 ans. C est toujours moi qui ait été à l initiative de nos rencontres car c est un homme qui ne propose jamais aux autres de les voir ( même ses amis..il attend que ce soit eux qui le contacte . Sinon il reste seul et peut rester trois jours enfermés ) .. Je n ai pas vu cet aspect de lui tout de suite car il partait constamment en déplacement de longs mois et je ne le voyais qu un soir tous les trois mois environ .. je suis tombée amoureuse de lui et lui pas…aux questions sur la vie en général , ses projets, ses attentes ( dans tous domaines ) il me répondait qu’ il n en avait pas.
Mais Enstein a lui-même évolué sur la question de l’expansion de l’Univers. Jusqu’en 1931, il pensait que l’univers était statique. Puis quelques années plus tard il se rangea du coté de la théorie de l’ expansion. Certains attribuent ce changement de point de vue à l’astronome américain Edwin Hubble, qui aurait partagé avec lui ses observations quant au décalage vers le rouge de la lumière émise par les galaxies lointaines prouvant qu’elles s’éloignent les unes des autres.
Je ne sais justement pas vraiment ce qui me conviendrait. Si j’ étais sûre du fait qu’ il ne veut pas surmonter cette peur alors je choisirais l’ option numéro 2 sans hésiter. Mais le problème c’est que je n’en ai aucune idée, et je pense que lui aussi d’ ailleurs! Résultat, l’ option 1 me tente car ça répondrait à mes questions (si ça ne marche pas, alors je passe sans regret à autre chose, sans me demander « mais que ce serait-il passé si… ? »). Mais bon, parfois c’est mon orgueil qui s’ exprime à coup de « allons Mel, tu ne vas quand même pas courir après cette nouille vu le coup qu’ il t’a fait, tu mérites mieux, même si la nouille en question est très attachante! » ;)

Et puis un jour je me suis declarer a lui… il m’a dit qu’il n’avait pas de sentiments amoureux pour moi… on passe de bons moments. Il m’a dit 1 fois au debut je ne sais pas ou j’en suis… plus tard j’ai realise que j’etais pas vraiment amoureuse de lui mais que j’amais les bons moments passes ensembles.. moments la pluspart du temps induits par lui… voila je suis coincee car la femme qu’il frequente est devenue,une amie et on a bien parle.. elle m’a affirme qu’elle ne tenais pas’plus que ca a lui et que elle voulait mettre des distances mais je soupconne maintenant que c’est le contraire maintenant que je suis entre les 2… elle s’est servie de moi 2 fois comme alibi pour sortir. Je lui ai bien fait remarquer que je n’avais’pas apprecie… mais en fait je m’appercois que des qu’elle le voit elle “boit ses paroles”…elle lui a dit qu’il pouvait avoir 1 relation avec quelqu’un vu qu’elle etait en couple et qu’elle ne quitterait jamais son mari… lui en atendant ne se gene pas pour seduire et se faire seduire… il admet enfin qu’elle ne quittera pas son mari et son confort… aussi de mon cote parfois j’ai envie de tout arreter et puis un evenement fait qu’on se revoie…
alors avant de te connaitre et avec les expériences j’ai appris à agir comme tu le dis, vivre sa vie, penser à moi et être heureuse, et à m’aimer avant de rencontrer quelqu’un et j’appliquais déjà ce côté “fuis moi je te suis…”, mais je me demandais quand même, est ce que cela fonctionne avec un homme qui n’a pas confiance en lui car lorsque la fille est aussi sûre d’elle et lui pas, je ne sais pas si cela fonctionne?
Vu de l'extérieur il est impossible de savoir si c'est son comportement qui est inadapté (et de toutes façons ce n'est pas lui qui est demandeur). Par contre vous subissez quelque chose qui vous déplaît fortement et vous avez le pouvoir d'y mettre fin. Rien ne vous empêche de vous éloigner, de faire silence… et de voir comment il réagit. S'il ne revient pas vers vous, vous saurez quelle conclusion en tirer : il ne tient pas beaucoup à vous. Il se peut aussi que quelque chose dans son histoire fait qu'il se mure ainsi dans le silence, mais vous ne pouvez rien y changer.
Bonsoit.je sortais avec un garcon pendant 3ans. Un probleme est survenu et j’ai du le quitter.Notre separation a durer 4mois, et pendant Ces 4mois j’avais difficil a l’oublier et passer a autres choses, mais lui de son coté sortait deja evec d’autres filles.la surprise est qu’aujourd’hui il me recontact et me dit qu’il m’aimait Toujours mais apparament il ne pas vraimet stable et ne sait pas cequ’il veut vraimet. Que fair pour qu’il se lance a nouveau dans une relation amoureuse stable avec moi? J l’aime beaucoup
on est rester comme ca fait un ans, il déclare bcp d’envies et il a un très grand désire envers moi mais il concrétise pas (bisous, calins…) on a repris ces dernières semaines on étaient bien et sur le point de se rencontrer de nouveau jusqu’à un jour ou on était entrains de plaisanter, il m’avait taquiner avec un défaut que j’ai au niveau de ma bouche( mes dents ne sont pas bien alignées) et bien moi j’ai pas apprécié je le lui ai déclaré cela mais et il a commencé à m’ignorer apres … je souffre coach sachant que je l’aimme bcp bcp et lui aussi je le sens tres bien .
je suis en couple depuis 28 ans mais rien ne va plus mes sentiments on changé il ne reste que de la tendresse de plus il y a 6 ois j’ai rencontré quelqu’un d’autre en couple lui aussi on est tombé amoureux assez vite pleins de projets mais lui a changé c’est vrai que j’ai été impatiente je voulais vivre avec lui sans me souciez de ma vie il s’est eloigné de moi mais il me dit que je lui manques que je suis certainement la femme de sa vie que faire je l’appelle tous les jours pour avoir de ses nouvelles quand a lui ne m’appelle jamais que faire ?

Quelle attitude à adopter avec lui ? Appliquer le fuis moi je te suis pour le pousser à évoluer dans la relation ? Il s’est engagé avec moi mais avec des doutes, pour l’instant notre relation n’a en soi pas changé mais je sais que sur du long terme, je ne vais pas supporter d’être avec quelqu’un d’aussi distant. Et de plus, je ne sais pas du tout ce qu’il ressent pour moi.
Depuis ce moment, cela fait 1 semaine, il ne m’envoie pas de messages si je ne lui envoie pas, il est distant dans ces mots (plus de mots doux notamment), je ne le sens plus du tout dans la séduction ou intéressé par moi (questions sur moi, sur mon quotidien). Je ne sais pas comment agir pour le faire réagir. J’ai peur de lui dire le fond de ma pensée, mon ressenti vu sa réaction lorsque je lui ai parlé la semaine dernière, sachant que c’est quelqu’un qui marche au feeling et que pour lui, au début d’une relation ca doit glisser tout seul et ne pas etre prise de tete.
Pour l’exemple de la rupture, le break pré-rupture, me semble souvent une bonne idée. Il permet, justement, de vivre sans l’autre un temps, de gérer le manque, d’être au clair sur les raisons de la rupture et de prendre une décision sur laquelle on ne revient pas. Le défaut du break, c’est qu’il est pénible pour celui qui le subit, car il a une épée de Damoclès sur la tête. Et, souvent, même être « propre » peut impliquer de la souffrance.

Je reprends suite à tes réponses, je sais plus ou (j’ai tellement écrit de partout je retrouve plus!) tu me disais qu’on était peut être pas sur la même longueur d’onde en gros que pour moi il sera prioritaire (c’est le cas) et que lui il serait plus dans le « je fréquente… » Dernièrement cela semble continuer à avancer il m’a proposé semaine dernière d’aller à une fête foraine dimanche soir pour retrouver 2 potes à lui (que je connais) et passer un peu la soirée là bas, moi ravie bien sûr (je lui dit quand je suis contente de ses agissements); lui 2 ou 3 fois dans la semaine il m’a envoyé des messages qu’il languissait dimanche (très bon signe non ?) et dimanche on a passé une bonne soirée malgré un temps pourri. Sur la route il me parlait « on ira 1 journée à la mer cet été si tu veux comme on a pas pu le faire l’année dernière », puis « mi aout je travaille dans tel ville on pourrait y passer la journée et ensuite on va à la fête foraine ou je bosse », bref cela fait assez plaisir quand même, je voudrais ton avis du coup cela veut bien dire qu’il se projette avec moi, est ce de l’investissement sur la relation ça ou non ? ce qui est juste difficile avec lui c’est qu’on se voit qu’1 fois/semaine à cause de son boulot donc c’est dur pour moi mais sinon la relation se passe très bien quand même!
votre article et les divers commentaires me renvoient bien entendu à ma propre histoire. j’ai une relation avec un homme qui vit à 800 kms de chez moi. Nous nous sommes rencontrés sur internet il y a plus d’un an et depuis il n’est pas passé un seul jour sans que nous nous appelions matin et soir, de nombreux sms ponctuent nos journées … Nous nous aimons beaucoup et sommes en accord parfait sur presque tout, nous nous apprécions vraiment l’un l’autre. Pourtant nous ne sommes pas heureux, le manque devient omniprésent et pour ma part j’ai de plus en plus de mal à supporter cette absence.Nous ne nous voyons pas souvent, non seulement les déplacements sont coûteux (il habite en Corse donc c’est bateaux ou avion) il doit travailler beaucoup pour assurer son avenir car il a tout perdu mais en plus sa situation personnelle est très compliquée : vie familiale houleuse en « cohabitation obligée  » avec sa femme car sa vie professionnelle redémarre à « 0 » et il n’a pas les moyens d’assumer une séparation. Je sais qu’il est sincère et n’éprouve plus rien pour elle néanmoins elle existe et est un frein sérieux à notre Relation. Mes pensées sont à la fois pleines de doutes, j’ai souvent envie de tout arrêter par peur de souffrir plus car je ne sais pas quand il pourra sortir de cette situation qui semble inextricable et en même temps j’en suis incapable tellement il me plait et tellement je serais persuadée de ne pas avoir eu le courage de l’attendre. Je ne sais plus vraiment ou j’en suis…perdue je ne sais plus me laisser guider par mon cœur, mon instinct… Lui de son côté m’affirme qu’il tient beaucoup à moi, mais étant dans une démarche de « survie » il ne sait pas ce qu’il pourra m’offrir par la suite et ne se sent donc pas le droit de me promettre…J’ai 63 ans et lui 60 ans. Que faire ?
Première idée : la religion est avant tout une expérience et non un dogme. Les Eglises tendent à « routiniser » les croyances religieuses à travers des formes d'expression très codifiées : catéchisme, dogme, rites. Or, selon W. James, l'essence de la religion réside d'abord dans l'expression d'une ferveur personnelle. C'est pourquoi il va s'intéresser particulièrement aux convertis, aux mystiques, aux ascètes, extatiques, et autres « born again » qui expriment une foi ardente et spontanée. Ces croyants n'adhèrent pas à la religion par simple conformisme, ils ont connu une véritable illumination intérieure. Une partie du livre relate des témoignages de convertis. Deuxième idée-force : ces expériences religieuses sont multiples. Pour certains, la ferveur religieuse apporte un réconfort moral, pour d'autres, elle correspond à une expérience mystique, d'autres encore y trouvent des modèles de conduite à travers la vie des saints, pour certains enfin, la religion constitue une véritable thérapie. Les défis personnels étant différents d'un individu à l'autre, les solutions le sont aussi. D'où la variété des expériences religieuses et la diversité des cultes (n'oublions que nous sommes aux Etats-Unis, qui sont marqués par la diversité des religions et des sectes).
Ce fut de pire en pire et au final, je me suis tarée. Au point de ne plus sortir, à l’attendre, à m’oublier et réfléchir sans cesse à une solution. Finalement, je l’ai quitté, ne supportant plus son comportement. Il a refusé la rupture, au point de se mettre à genoux pour m’empêcher de partir mais je suis quand même partie et j’ai prit un appartement, seule. Après quelques mois de séparation. Nous nous sommes revus et avons décidé de reprendre notre relation en repartant sur de nouvelles bases et en vivant chacun de son côté. Tout se passait à merveille les premiers temps, avant que la situation ne redevienne comme avant. Lui, disait qu’il était normal de moins se voir parce qu’on habitait plus ensemble et que cela était différent. Malheureusement, je ne pouvais faire des efforts uniquement de mon côté et c’en suivit une longue discussion, où il me promit de faire plus d’effort pour  » sauver notre couple « .
×