Entre le silence définitif et celui qui s'arrête et reprend, sans qu'on sache ce qui explique ces fluctuations, je me demande quel est le plus difficile à dépasser. J'ai tendance à penser que chaque mot, chaque signe grappillé (ou arraché de force), permet d'approcher la paix recherchée. Car on a besoin de sens et que la moindre particule de "réponse" en permet la fixation. Alors il se peut que les aller-retour dont vous parlez vous ont aidée à vous détacher. Je le perçois nettement dans vos messages, qui se sont apaisés au fil de vos interventions ici :)
Au tout début, il m’a dit qu’il avait envie d’aimer et d’être aimé mais qu’il n’avait pas rencontré la bonne personne, qu’il n’avait pas eu la petite étincelle. Mon problème est que nous sommes trop éloignés pour qu’il apprenne véritablement à me connaître. Je sais qu’il est quelqu’un de bien et moi je ne veux que son bien, sans le brusquer. IL fait juste dix pas en arrière qu’en j’ai le malheur d’en faire un en avant.
Ben, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Je ne crois pas que ce soit immature que de vouloir entretenir des sentiments forts envers l’autre. Après avoir connu LA relation dont je rêvais depuis toute petite : relation fusionnelle, engagement, « je t’aime » à gogo, vivre à deux etc, je me suis rendu compte que c’était plutôt ça la relation « clichée », dans la norme, que tout le monde est censé atteindre. Et finalement, je me rend compte que c’est ce que je voulais à l’époque, ce dont j’avais besoin probablement, mais je ne vois pas ma vie entière fonctionner ainsi.
Je sais que cela n’est pas foncièrement honnête, et que ça n’aide en rien la visibilité des lesbiennes dans notre société, mais je suis tétanisée à l’idée que ça se sache. Peur que leur regard change sur moi. Peur d’être réduite à mon orientation sexuelle. Au tout début de ma carrière professionnelle, j’ai connu des patrons ouvertement homophobes, qui me racontaient lors de la pause clope leur dimanche à la manif pour tous. Je mourrais d’envie de tout leur dire, de claquer la porte et de ne jamais revenir. Mais j’ai malheureusement un loyer à payer, et pas assez de courage pour tout quitter du jour au lendemain. Cela me pèse au quotidien car, généralement, j’apprécie mes collègues et je n’aime pas leur mentir de cette façon. Je suis contrainte de rester dans des rapports très superficiels avec eux, et ne m’épanche jamais trop sur ma vie personnelle.
Pour qu’un couple fonctionne, il est nécessaire que les deux partenaires s’accordent sur une notion de projet de vie en commun. En effet, l’Amour ne suffit plus car il se repose essentiellement sur le rêve mis en place dans les premiers moments de la relation ou encore sur une grande attirance physique qui aura tendance à décliner au fil des années pour une majorité des relations.
Quand j’ai abordé le sujet avec lui, j’ai eu l’impression de passer pour une fille dépendante en attente, alors que je suis active ce n’est pas dans mon tempérament d’attendre après quelqu’un. Néanmoins, il me paraît judicieux après un an de relation de chercher à construire un peu plus en profondeur une histoire et cela ne veux pas pour autant dire que l’on est dépendant…

Je tente de résumer: il a 25 ans (4 ans de plus que moi), et nous nous sommes rencontrés il y a 3 ans (amis communs). Nous nous sommes vus seulement en groupe et rarement, mais à chaque fois, nous passions la soirée “isolés” des autres, complices et flirtant un peu. Rien ne s’est jamais passé de plus, jusqu’à ces derniers temps. De nouveau une soirée, et là, on calcule pas les autres, il est très tactile, me taquine, le courant passe bien. Et (!) il se renseigne sur mon numéro, puis me remercie pour la soirée (c’est donc lui qui est venu me parler!) On s’écrit le lendemain, toute la journée. Puis il disparaît durant 3 jours (les fameux… ?), je ne lui écris pas et évidemment, il me recontacte. S’ensuit une semaine entière de messages, non stop, de plus en plus évocateurs, et je n’ai que peu de doutes sur ses intentions, qui me correspondent. Il m’invite alors à boire un verre, rendez-vous qui se passe très bien (regards, silences appuyés, tactile, compliments, il m’invite, etc). A nouveau, il m’écrit en rentrant. Je lui réponds, et à partir du lendemain… Plus rien.
Ce à quoi il a toujours répondu que je n’étais ni l’un ni l’autre mais il est toujours avec elle et me dit que je me fais des films sur leur relation et qu’il n’a pas de boule de cristal quand je lui demande s’il a l’intention de la quitter un jour. Cela fait 15ans qu’il est avec elle et ils ont 2 enfants que je connais bien puisque l’on a fait pas mal de sorti tous les 5, j’ai un fils également.
C’est plus simple aussi pour les garçons qui ont une petite soeur et qui sont très proches d’elle, j’ai l’impression (parmi mes ex ou amis mecs, ceux-là sont les plus empathiques/à l’aise avec les filles et ne les considèrent pas comme des créatures bizarres d’une autre espèce ; du coup la communication est beaucoup plus fluide, de part et d’autre)

Je ne lui ai pas répondu, je ne sais pas non plus quoi écrire, mais il le faut, j’aime la personne, et je n’ai pas envie d’un silence radio + long. Mais d’un autre coté, j’ai le sentiment qu’il faut que je me recentre sur moi même pour me retrouver. Nous serons toujours à distance jusqu’à au moins juillet. Je voudrais la retrouver et surtout pouvoir d’une certaine manière être ensemble sur la même ville cette fois ci, un jour proche. Nous pouvons avoir la possibilité de nous revoir certains week end d’ici la, avec de la communication.


De plus, d'après Nicolas, 33 ans: « 95% des nanas ont des pieds horribles ! Vive la torture des talons ! Tel Eddie Murphy dans le film "Boomrang" je suis à la quête du beau pied (pas parfait, juste beau). C'est le seul truc physique qui ne passe pas avec moi. Elle peut peser 75kg ou avoir une balafre, cela ne me dérange pas. Mais les pieds, ça non ! ». Soit. Mais si on arrête de mettre des talons, on va nous dire qu'on n'est pas assez féminines... le serpent se mord la queue.
Bonsoir coach . Je suis fiancé il y’a 1 mois il me veut vraiment des qu’on s’est vu la première vois on y est le coup de foudre alors des quand il est revenu il a demandé ma main directement il vit en France et depuis qu’il est partit on parle chaque jour il me consacre du temps ça me plaisait trop on se disait plein de choses et se racontais plein de choses depuis qu’on s’est vu la première fois . Il m’a dis qu’il m’aime qu’il a eu le coup de foudre de moi dès la première fois qu’on s’est vu bah finalement on s’est tout dis et avouer alors ça fait 1 mois qu’il rentré en France et comme je t’ai dis on parle chaque jour après dernièrement on trouve plus quoi dir on parle normal (ça va comment tu passe la journée … tu me manque …) on rigole bien ensemble on aime bien ça . Mais y’a pas quoi dir ni lui ni moi on trouve plus de sujet sur quoi parler et ça me rend mal à l’aise je veux qu’on reste toujours comme on parlait au début , mais au moins il me montre chaque jour qu’il a envi de moi qu’il me veut à ces côtés . Mais c’est toujours pas comme au début . Finalement je trouve que notre conversation commence à connaître l’ennui le fait qu’on parle pour une ou deux heures après il me dis qu’il va dormir car il travail la nuit oui je comprends ça et je ne lui dis rien au contraire je montre que je comprends qu’il doit se reposer etc . Et dernièrement il peut ne pas me parler toute la journée jusqu’au le lendemain ça m’énerve et j’ai peur que l’ennui et le fait qu’on trouve plus rien à se raconter nous font perdre la complicité qu’on vivait ,heureusement qu’il va venir ce mois pour me voir je suis très contente de ce fait ça va nous fair du bien !!. Alors coach aidez moi svp j’ai vraiment besoin de votre aide pour sauver la communication de mon couple et de rendre la complicité qu’on avait au début je veux rester toujours en communication avec lui , et si c possible proposez moi des sujet sur quoi parler et se raconter ou des trucs que je peux lui dir pour le pousser à parler et surtout qu’il m’avoue ses sentiments à nouveau car j’aime bien quand il fait ça . UN COUP DE MAIN COACH !!! HEEELP
Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.
Pour ce qui est des autres types d’engagements, c’est un constat similaire. Comme dit un peu avant, la plupart des couples se séparent et le plus souvent (75% des cas environ) c’est de l’initiative de la femme… et les séparations ne sont pas toujours sans soucis. Dans beaucoup de cas cela finit par une tromperie (et les femmes le font tout autant que les hommes), de l’indifférence ou même de la haine. Franchement, savoir que j’ai autant de chance de me faire jeter, malgré tous mes efforts, surement même en étant haï et rabaissé par la personne qui, hypocritement, me disait m’aimer sincèrement, cela ne donne vraiment pas envie.
Pourquoi mon homme est toujours distant quand on parle d’engagement et de futur ? Quels sont les conseils pour réussir à lui donner envie de s’engager un peu plus dans notre histoire et d’être actif dans notre couple ? Quelles sont les astuces que vous allez devoir mettre en place immédiatement pour inverser les rôles et voir votre homme plus amoureux que jamais ?

Le passé peut se révéler être votre pire ennemi dans les débuts de votre histoire d'amour. Il y a deux cas de figure relatifs aux effets néfastes du passé. Le premier concerne les anciens amoureux. Les ex sont bien souvent un sujet de conflit pour les nouveaux couples. Pour vivre une relation épanouissante, vous devez faire abstraction de son passé, mais aussi du vôtre. Inutile de ressasser votre ancienne histoire et inutile d'être jalouse de son ex. S'il n'est plus avec elle, il y a bien une raison ! Il convient de tirer des leçons de vos relations passées afin d'éviter de commettre les mêmes erreurs.
Bonsoir , je souhaiterais avoir un peu d’aide sur ma situation sentimentale. Je fréquente un homme depuis 4 mois maintenant. Qui a peur de s’engager. Malheureusement déjà attaché à lui. Je n’ai pas l’envie de laisser tombé. Cet homme est un très bon copain au père de mon fils et du coup rend la chose beaucoup plus compliqué. Comment réagir pour qu’il puisse s’investir ?

Enfin, troisième thèse défendue par W. James, les croyances religieuses ne doivent pas être opposées à la science. Les réduire à des illusions ou à des superstitions ne permet pas de comprendre quel rôle leur est dévolu par les croyants. Les croyances religieuses ne se situent pas dans le registre du vrai ou du faux : elles sont d'abord utiles, accompagnant les croyants et les aidant à surmonter les épreuves de la vie.
Il me semble que si un silence est installé « pour rompre une relation », le message est clair. Encore faut-il que ladite relation soit effectivement rompue, car si elle existe encore, alors le silence marque une posture ambivalente : je reste mais je ne communique plus. Il peut s'agir de peur (de ce qu'on pourrait dire ou de ce que pourrait dire l'autre), de désarroi (ne plus trouver les mots), de maltraitance (imposer le silence, par malveillance), de dépression (repli sur soi, incapacité à s'ouvrir)...
J’étais devenue une serpillière triste. Comment j’en suis sortie ? Il m’a plaquée ! Le psy (trois fois par semaine après la rupture !) m’a fait intégrer l’idée que je n’étais pour rien dans son comportement, qu’il avait besoin de me laminer pour se sentir des couilles, et exister. Le plus dur a été de réaliser que j’aimais une ordure et de supporter mon impuissance à changer quoi que ce soit. J’ai dû faire un gros travail de "démaillage", maille après maille, pour comprendre comment j’avais pu le laisser me traiter ainsi... Entre autres, des parents obnubilés et accaparés par l’entreprise familiale qui passaient plus de temps avec leurs ouvriers qu’avec moi. »
Mes partiels arrivant et avec le rythme de l’alternance, j’avais besoin d’avoir + de soutient, ce que je ne ressentais plus vraiment. Cependant elle faisait preuve d’effort, comme descendre un jour plus tôt pour être avec moi, ou bien prendre des billets de train pour passer une semaine après Noel dans ma ville. Le deuxième week-end de décembre, nous nous sommes vu, partiel terminés, cependant au lieu de passer un week end léger, j’avais comme de la rancœur envers elle, j’ai même montrer des suspicions pour des interprétations que j’avais et le fait que je l’a sentais moins à l’aise. Elle a fini par m’appeler au court de la semaine d’après pour me dire qu’elle n’était plus amoureuse.
Tu vis pour toi, pas pour les autres ! D’ailleurs je pense que le concept de « coming out » est un peu... pas idiot mais presque. Ça met une pression de fou, alors qu’on devrait juste pouvoir dire simplement « papa, maman, je vous présente ma petite amie » et c’est tout. Pareil pour les amis. « T’as quelqu’un dans ta vie ? Comment IL s’appelle » « Oui ELLE s’appelle Aline ». Allez hop ça c’est fait, ça plaît pas c’est que ce ne sont pas de vrais amis !
Après une très belle relation de 7 mois, mon ex m’a soudainement quittée, sans raison évidente. On s’est rencontrés dans la même ville, où je restais provisoirement. Notre histoire a bien évolué et 4 mois plus tard, on décide de continuer alors que je dois partir. On s’était vraiment attachés l’un à l’autre, jamais autant avec personne auparavant, ni lui, ni moi. Je vais effectuer un stage de 4 mois à 300 km de lui. Après cela, je n’avais pas de projet fixé, je voulais chercher du travail. J’aurais trouvé au plus près de lui, si nous restions ensemble. En attendant, on se voyait environ un week-end sur deux. J’allais le voir ou il venait. Nous passions de très bons moments, nous étions très proches. Je le sentais tellement heureux avec moi, autant que je l’étais avec lui. On se manquait beaucoup lorsqu’on était loin…
Mon mari me quitte. 12 ans de vie commune. 2 jeunes enfants. Une relation malsaine basée sur des disputes permanentes et quotidiennes dues à des grosses différences de rythmes et d’envies. Je me suis beaucoup remise en question. Il a plusieurs fois douté de ses sentiments. Là, il me quitte car il ne m’aime plus. Moi je m’accroche et pourtant je ne suis pas convaincue d’avoir été vraiment heureuse et que ce soit une bonne chose, mais l’idée du divorce et de la fin de la vie de famille m’est insupportable bien que nous vivions comme des colocataires depuis un moment. J’avais tout de même le sentiment dernièrement qu’on prenait un nouveau départ car nous semblions tous les 2 plus en accord avec nous mêmes et plus capables de défier nos démons profonds.
Ce point me fait sourire lorsque je le rédige car je me rends compte que moi aussi par le passé je n’étais pas le parfait communiquant y compris dans les rapports hommes femmes.  Mais c’est également la preuve que tout peut évoluer si l’on décide de s’attaquer à sa nature et que l’on souhaite évoluer, sans tenir compte des préjugés que l’on peut avoir sur la relation homme femme. Je vous rassure tout de même, j’utilise des outils de coaching adaptés pour essayer de mieux dialoguer afin d’aller de l’avant et pour la plupart je les ai moi même mis en oeuvre ! Alors mesdames, si vous avez l’impression que les hommes ne comprennent pas vos besoins en terme de dialogue ou qu’ils jugent cela inutile, sachez qu’en réalité vous avez absolument raison de chercher à échanger avec votre homme, car c’est tout simplement le meilleur moyen d’instaurer de bonnes bases dans un couple. Mais peut être que vous ne vous y prenez tout simplement pas de la bonne manière…
Mon ex est revenu vers moi il y à environ 1mois. Il est à l’initiative de toutes les prises de nouvelles quotidienne. Il me propose des repas, de dormir chez lui. Pour autant il ne sait toujours pas ce qu’il veux, ne veut pas se remettre en couple par peur de perdre sa liberté et d’avoir des contraintes. De plus, je sais avec certitude qu’il voit d’autres filles.
Je reconnais l'histoire que je vis en ce moment avec un homme dans cet article. Mes amis me l'ont présenté à une soirée, il vit à 300 kms de chez moi. Au départ, je ne voulais pas foncièrement aller vers lui, je trouve que c'est galère les relations à distance. Il a insisté et je me suis laissée séduire. Nous avons eu des moments tendres mais il m'a dit qu'il ne se sentait pas prêt pour le moment à faire l'amour avec moi. Bref, il est reparti chez lui me disant : "Viens quand tu veux". Etant en vacances le mois d'après, je lui ai dit que je pouvais être dispo à ce moment là, il m'a répondu : "mais tu vas être occupée et je dois chercher du boulot" (il est au chômage). Dans les premiers jours, il m’inondait d'SMS, puis ces derniers se sont espacés. Il y a moins de jeu de séduction par ce biais, alors que moi je suis restée sur la même ligne. Maintenant, il se permet même de ne pas répondre à certains de mes messages.
Parfois, il faut aussi faire le deuil du rêve de princesse : toute la magie autour des contes lorsqu’on était petite, l’image véhiculée par la société du « mariage parfait », de la famille « modèle ». Il y a là une recherche fusionnelle pour satisfaire les blessures que l’on a, là il y a donc un travail à faire sur soi en ce qui concerne l’estime de soi et la confiance que l’on a en soi.
Il est vrai qu'aujourd'hui la tentation est présente à chaque coin de rue. Nos cerveaux sont conditionnés, voient des publicités où l'infidélité est omniprésente, des photos d'hommes et de femmes nues affichées dans les rues, toutes ses études qui nous démontrent que les individus font l’amour au travail et que c'est bon pour la productivité. Alors oui, la tentation est là. Est-ce parce qu’aujourd’hui nous voulons tout vivre, écouter ses envies, tenter des expériences… chacun son explication.
Premièrement merci de votre conseil en coaching j’ai si longtemps chercher comment inverser les rôles quand je suis couple et rendre accro mon mec. Ce n’est pas le hasard mais il était temps lorsque suis tombée sur l’une de vos vidéo j’ai suivi votre astuce et sa à donner de bon résultat mais j’ai encore du parcours à faire et de revoir mes erreurs.
Je ne me perd pas de vue, garde ma vie, mes activité et accepte de le voir/ lui parler que lorsque je me sens en phase et tout cela sans cette maudite peur de voir un homme partir si je ne réponds pas à ses appels/SMS, et le comble c’est qu’il semble s’accrocher et me reproche de mettre trop de temps pour le revoir alors que c’est lui qui était parti sur un silence radio au début malgré une attirance évidente lol (c’est à ce moment que je suis tombé sur ce site ce qui m’as permis de comprendre un grand nombre de choses !)

Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
Merci pour ces témoignages ☺️ J’arrive maintenant à m’accepter en tant que lesbienne mais l’etape du coming out reste pour moi difficile seulement quelques personnes de ma famille sont au courant et des amis proches mais il y a toujours cette peur d'être jugée même si on devrait clairement s’en foutre mais nous vivons dans une société où malheureusement nos moindres faits et gestes sont analysés, scrutés et j’en passe ...

« Je ne perds pas mon temps et j’aime obtenir des informations claires et concises et ce programme était tout à fait exceptionnel. Il y a beaucoup de conseils en relations disponibles, mais seul Christian Carter peut vous donner des stratégies concrètes, solides pour développer et maintenir des relations solides. Christian m’a aidée à découvrir comment vivre de la meilleure manière possible et à avoir des relations épanouissantes et heureuses. »
Il part aux Etats-Unis pendant 3 mois, on a prévu de voir une semaine, puis on ne se voit plus après pendant 1 mois, et j’ai très peur de ce qui va se passer. Il y a 3 semaines je me disais à nouveau que si cette fois, on se skypait plus souvent, si je le voyais plus souvent au lieu qu’on se parle seulement par messages, j’arriverais mieux à ressentir cette connexion.
La psychologue explique l’importance de se fixer tout de même une limite, mais attention il n’est pas question de mettre la pression à son partenaire, mais de se fixer des limites pour soi. Par exemple, si l’année prochaine la situation n’a pas évoluée, que vous souffrez toujours de la situation, et que votre chéri ne souhaite toujours pas aller plus loin (pour différentes raisons évoquées précédemment), il sera peut être temps de prendre une décision…

Les relations entre les hommes et les femmes sont toujours houleuses : tout ne va pas forcément pour le mieux. Si vous désirez améliorer vos chances et surtout avoir davantage de meilleurs moments en compagnie féminine, cet article vous aiguillera sur les bonnes démarches à suivre. Non seulement les femmes vous apprécieront mais vous resterez attirant. Vous ne tomberez pas dans le piège du « mec gentil » : celui que tout le monde adore mais que personne ne souhaite avoir comme partenaire.
Je suis avec mon copain depuis 8mois. Au début tout se passait bien. Mais depuis un mois environ, je le sens distant et depuis une semaine pas de nouvelles et moi non plus…SR. Après j ai essayé de l appeler, mais ne m a pas répondu. Il m a envoyé un sms pour dire qu il rappelera plus tard. Mais il ne l a pas fait! Ensuite je lui ai envoyé un sms pour savoir que signifiait ce silence. Et pas de réponse, il m ignore.
Ceci dit, je ressens désormais un 'éloignement' de sa part. Il m'a confié avoir du mal à accepter son coeur, à accepter ses sentiments, il a besoin d'être seul, alors que les sentiments sont là. Je n'ai pas envie qu'il "s'échappe", on va dire. Et je ne sais pas trop comment le rassurer, du moins comment l'aider à gagner une force psychologique suffisante pour faire face à ces sentiments.
Quelle attitude à adopter avec lui ? Appliquer le fuis moi je te suis pour le pousser à évoluer dans la relation ? Il s’est engagé avec moi mais avec des doutes, pour l’instant notre relation n’a en soi pas changé mais je sais que sur du long terme, je ne vais pas supporter d’être avec quelqu’un d’aussi distant. Et de plus, je ne sais pas du tout ce qu’il ressent pour moi.
Le conseil d’Elisabeth Couzon est de « rester en symétrie ». C’est-à-dire que si l’autre donne un coup de téléphone au bout de 3 jours, attendez 3 jours pour passer le prochain coup de téléphone. Laissez du temps entre chaque texto. De la même manière, lorsque vous discutez, suivez le mouvement, synchroniser la conversation aide vraiment à mieux communiquer. Il ne faut pas aller plus vite que la musique et instaurer une « symétrie relationnelle ». Laissez-vous guider et adaptez-vous à la personne que vous avez en face de vous…
Faire le deuil d'une relation qu'on pensait acquise peut, parfois, être aussi difficile qu'oublier quelqu'un avec qui on a vraiment partagé quelque chose. Cependant, vous serez triste bien moins longtemps si vous arrivez à dire stop avant de laisser cette semi-relation s'installer. Ne vous fatiguez pas à essayer de comprendre la personne qui ne veut pas être là. Il y aura, un jour, quelqu'un qui sera heureux d'être avec vous, de répondre à vos appels et de vous présenter ses potes. 
J'ai lu ton article très intéressant. Je vis actuellement une situation un peu particulière. J'ai fait la rencontre d'une fille récemment, nous avons accroché et nous nous sommes vus 3 fois avant qu'elle m'invite chez elle pour terminer la 4ème soirée. De mon côté j'ai passé une bonne soirée, je pense que elle aussi mais je n'en suis pas sur. Nous avons bien discuté je la trouve intéressante et ouverte c'est ça qui me plait chez elle. On a couché ensemble aussi. Mais le lendemain après l'avoir quittée je lui envois un petit texto pour savoir comment s'était passée sa journée et elle ne m'a pas répondu. Le jour d'après je passe un pti coup de fil en fin de journée histoire de prendre un peu des nvelles, mais pas de réponse. Ce n'est que le lendemain matin qu'elle m'écrit pour me dire qu'elle n'avait pas entendu le tel et me demandait si ma journée s'était bien passée. Je lui ai répondu en fin de journée, on a échangé 2,3 sms et je lui ai demandé si elle était dispo pour l'appeler (car les sms c'est pas trop mon truc, je trouve qu'on est pas spontané et je préfère appeler). Et là pas de réponse encore depuis 24h. Cela m'intrigue car je n'ai jamais rencontré ce genre de situation avec une fille. Cela arrive début en général mais pas après que l'on ait couché ensemble. Donc je me dis soit elle est full mais je ne le pense pas, peut-être qu'elle a senti que cela allait un peu vite entre nous et que ça l’effraie ou qu'elle veut mettre de la distance histoire de voir si je suis vraiment intéressé par sa personne pour la découvrir et pas seulement pour le sexe ou passer le temps, ou alors que je ne lui plais pas plus que ça. De mon côté je ne suis pas à tout prix dans la recherche d'une relation sérieuse ou quoi que ce soit surtout qu'elle est plus jeune que moi mais je ne peux pas nier qu'elle me plait beaucoup. J'ai envie d'apprendre à la connaitre. Je l'ai peut être un peu trop montré lors de la dernière soirée, j'ai été affectueux et j'ai sous entendu qu'on allait se revoir mais rien d'abusé je pense. J'avoue ne pas vraiment comprendre ce qu'elle cherche. Je comptais lui écrire un texto pour lui proposer d'aller prendre un verre ce soir mais je me suis dit que si elle ne répond pas à mes appels ou mes textos c'est qu'elle n'est pas plus intéressée que ça. Comme je suis pas du genre à courir après les gens j'aimerai bien avoir votre avis sur la question, ça m'évitera peut-être de perdre mon temps.
Il ne connaît jamais le nom de l’hôtel où il descend, encore moins son numéro de téléphone, et n’est joignable que sur son portable. Vous êtes sa maîtresse depuis trois ans ? Sa femme, bien sûr, « il ne l’aime plus, ne la touche plus »... et vous apprenez qu’elle vient d’accoucher. Vous l’interrogez sur ses réunions inopinées le dimanche ? « Pour poser une question pareille, tu dois avoir quelque chose à te reprocher ! » « Son objectif est d’avoir le dessus. Pour déstabiliser et amener la femme à douter de la réalité de ce qui vient de se passer ou de se dire », souligne Marie-France Hirigoyen.
j’ai besoin de votre aide , j’ai 24 ans et lui 29 ans je suis en couple depuis quelques mois au début c lui qui court derrière moi et il m’appel tout le temps et s’intéresse a moi mème il me dit pourquoi que j l’appel pas pour donner mes nouvelles et tout .. il voulais vraiment s’approcher de moi et dés que j’ai commencé a m’intéresser a lui et on se voient tjrs , je commence a m’attacher a lui et lui aussi mais après ces dernier temps il a changer il m’appel pas comme avant méme si je l’envoi un msg chou, soi il répond avec quelques mots froid soi il me répond pas il m’appel juste quand il veut me voir il me dit que je lui manque et tout.. et dés que je le voix on passent des beaux moment ensembles chez lui mais on fais pas l’amour mais juste des bisou des préliminaire pack je suis vierge et je veux me préserve au mariage , et après quand je rentre je perd tout le contact il recommence et m’ignore et c toujours comme ça .. j’ai parler avec lui pourquoi tu as changé il me dit je suis comme ca tu connais que je travail et je rentre chez moi c la routine et toi tu es tjrs a la maison je sais ou tu es, j’ai pas besoin de t’appeler et j’ai confiance en toi tu es une fille bien etc.. ça me fai mal ça parce que je suis très attacher a lui et je veux qu’il me donne ce que je mérite de l’importance … mais je sais plus qui faire soi j le laisse soi je reste moi je cherche une vrai relation sérieuse pas une relation superficiel ou pour passer le temps .. 🙁
Evidemment, mtn qu'elle me rejette, elle me plait encore plus ahaha. Mais que faire car du coup? Je ne lui parle plus beaucoup, justement pour respecter son espace et lui faire comprendre que finalement, si elle ne veut pas, tant pis, y a pas qu'elle sur terre. Mais bon... dans l'idéale, je voudrais cette fille. Que faire les amis? Désolé pour la tartine et merci de vos réponses! :)
©2001-2018 Flow Media, LLC 427 N Tatnall Street, Ste. 86247 Wilmington, DE 19801 USA, CHKH Tous droits réservés. « Attrapez et Gardez un Homme » et « Christian Carter » sont des marques déposées exploitées par Flow Media, LLC. En accédant à ce site, vous acceptez nos conditions générales. En rentrant votre adresse email vous demandez et acceptez également de souscrire à notre newsletter gratuite par email. Vous devez être âgé d’au moins 18 ans pour accéder à ce site. Vous pouvez lire notre Déclaration de confidentialité FTC. Pour contacter le support technique, veuillez cliquer sur le lien Nous Contacter ci-dessus.
Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
×