Il a des pensées pour moi (par exemple en voyant quelque chose à la TV il s’empresse de m’envoyer un message pour me le dire), il dit m’apprécier beaucoup et ne pas voir le temps passé lorsqu’on se voit. Je précise qu’il m’invitait tous les jours et que je refuse en moyenne 3 fois sur 4. Nous avons des conversations variées ou tous les sujets peuvent être abordés facilement. Et lorsqu’il me regarde il y a de la tendresse.
J’ai rencontré un homme sur internet, qui a toutes les qualités que je recherche, mais après deux mois de relation nous n’avons toujours pas franchit le pas de la relation intime (ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais cela se conclue toujours en débandade totale). C’est une personne réservée, qui a peu d’expérience et bourrée d’interrogations et de doutes. Il m’a avoué ne pas ressentir de “truc” pour moi (bien qu’à mon sens on ne tombe pas amoureux au bout de 2 mois…) et à mis fin à notre relation, en partie à cause de la frustration et de ses incertitudes. Aujourd’hui il me propose d’essayer de reprendre contact, tout en sachant que j’ai des sentiments de mon côté et qu’il ne me promet pas d’éprouver la même chose un jour.
C’est ici que la relation change radicalement : Sa tante fait un avc le lendemain devant lui et plongée dans un coma artificielle, depuis ce jour la relation devient très distante, je lui envois de temps à autres des messages de soutient ne l’oblige pas à venir car je comprends ses soucis. A coté, il dit qu’il va m’appeler et ne le fait pas, répond à mes sms parfois 2 jours plus tard, si je ne l’appel pas il ne le fait pas et ne me rappel pas toujours après un appel en absence.
en meme temps j’ai peur de me relancer, pour qu’apres il me redise qu’il ne peux pas continuer, car il m’a déjà fais le coup deux fois. Comment faire?? Est ce que le laisser me courir apres serai t il une bonne solution? Provoquer un manque chez lui de moi, l’inquiéter ect…. Qu’en penser vous? Pensez vous que cela pourrai fonctionner en ma faveur? JE tiens vraiment à lui et je ne tienspas refaire quelque chose qui pourrai le faire fuir à nouveau, maintenant que je sens qu’il commence à revenir vers moi tout doucement, sans trop vouloir ce qu’il veux et attends de moi exactement…….

Après pour ne pas avoir l’air ridicule(et qu’elle se sente ridicule par ricochet, ce qu’elle n’aimera pas) , ne pas se prendre trop au sérieux, et c’est au-delà de l’accroche(qui peut être juste la vérité qui me parait très bien : « Salut, cela fait DEJA 6 mois que je te vois et que j’ai envie de te parler, …a chaque fois trop de monde autour de toi donc je n’ose pas y aller et je laisse tomber même quand vous n’êtes que 2 , …. dans le bus …..mais la aussi même quand tu es seule je n’arrive pas a me lancer , je n’arrive vraiment pas a me concentrer etc… et j’ai vraiment envie de te connaitre même sans te draguer ») d’avoir un échange verbal intéressant , avec une touche d’humour en plus(si possible) pour DETENDRE l’atmosphère si tout le monde est un peu crispé.Et ça c’est le plus dur. La conversation meurt, c’est le fil qui est coupé, plus de contact, pas facile à relancer, le malaise qui s’installe.
Tout à fait d’accord avec l’argumentaire de Yannick. J’y ajouterai que, jusqu’à un certain âge (comme par hasard c’est justement la période où l’éducation marque le plus), ce dogme de la virilité fait qu’il est également mal vu de traîner avec des filles (au moins en public, et au moins jusqu’au collège)… après ça se transforme pour plus ou moins longtemps en « tu peux la voir en privé, mais seulement pour sortir avec elle/te la faire » (selon le degré de distinction du cercle social)… et après, il est un peu tard pour changer simplement les idées fixes qui nous gênent dans la communication…
Bon par contre ça oblige à mon avis à se fixer rapidement des barrières, sinon ça devient vite très… bizarre. On ne peut pas oublier qu’on a partagé une certaine intimité, qu’on a forcément de la complicité, des habitudes, et il faut se forcer à s’en distancer, à ne plus faire reposer la relation là-dessus. Ça peut paraître anodin, mais il faut parfois en quelque sorte remettre une distance sur le plan physique : on peut prendre une pote par la taille ou dans ses bras de façon « innocente » selon la relation qu’on a avec ; mais quand cette pote est aussi notre ex, c’est un jeu dangereux. Donc ça à mon avis, c’est à éviter.

Les hommes sont parfois insaisissables et vous présentent un double discours. Ils vous aiment ou sont attirés mais restent incapables de s’engager dans une relation stable. Sont-ils tous bipolaires ? Comment analyser leurs propos et leurs comportements amoureux ? Quel est le plan d’action parfait et les astuces pour s’assurer qu’un homme se lance totalement dans une histoire amoureuse ?
Bonjour anashka, hier dans la matinée je lui avais adresser un message ou je lui demandais si l’on pouvais se parler sur skype le soir, et dans l’apres midi il m’a répondu, SALUT JE SERAI ABSENT CE SOIR AVEC DES COLLEGUES, NOUS POUVONS PARLEZ PLUS TARD…. ET JE LUI EST REPONDUS ….. OK PAS DE PROBLEME BONNE SOIREE… ET DANS LA SOIREE VOICI CE QU’IL M’A ENVOYER COMME MESSAGE A 23H…. je tenais à vous faire lire ce message que j’ai reçus de cet homme hier soir : le voici : vous êtes dans mes pensées chaque jour, même si je n’ai pas de sms de vous tout les jours. S’il vous plait garder cela à l’esprit. Vous êtes spécial pour moi, mais je ne sais pas comment gérer mes sentiments……. Je ne l’est toujours pas répondue, car je ne sais pas quoi lui répondre à cela, je suis completement bloquer, et je ne sais meme pas s’il y a lieu de répondre, et si oui quoi dire sans le faire fuir à nouveau?? Aidez moi..svp…. Merci…..

" Mais comment pouvez-vous l'affirmer ? ", diront certains. Le Dieu des chrétiens, c'est le Dieu de l'Évangile. Lorsque l'Enfant Jésus, peu après être né dans la crèche à Bethléem, est présenté au Temple, un vieillard, Siméon, regarde l'enfant et dit en parlant de lui : " Mes yeux ont vu ton salut que tu as préparé à la face de tous les peuples, lumière pour éclairer les Nations…" (évangile selon saint Luc ch 2 versets 30-32) " nations " signifie le monde entier, les non-juifs. Et ailleurs, dans l'évangile selon saint Jean ch 3, v 16 : " Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils Unique afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle. " Saint Paul, ajoute dans la Première Épître à Timothée, ch 1, v 2-4 : " Dieu notre sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. "
alors voila, je suis avec ce mec depuis 6 mois maintenant et je l’aime,,,ou dois-je dire j suis complémentent amoureuse de lui..comme on est des étudiants on s voit tout les jours mais avec les vacances on a un peu de mal a se voir et il change très souvent de comportement il est distant et parle très peu et quand je lui demande qu’est ce qu’il a il me répond qu’il ne se sent pas bien car je lui manque et parfois il me dit rien alors j’ai commencé a prendre ma distance a mon tour parce que je me suis sentie rejetée chose qui a commencé a créer des problèmes entre nous et le pire dans nos disputes c’est que je suis toujours celle qui demande pardon parce que je suis trop faible devant lui..bref..je voudrais que vous me conseillais ce que je dois faire
Après je pense qu’il peut être bon de rompre si on est trop en décalage avec l’autre (sur nos attentes de la vie à 2). Quand tu dis « pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement .. parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux ». Tout le monde n’est pas fait pour vivre à 2 ce n’est pas forcément une question de « savoir vivre à 2 » je pense.
Merci pour ta réponse… Ce que je ne comprend pas c’est le besoin pour certain homme de tout gacher… Il m’a dit qu’il m’aimai juste avant de me plaquer alors qu’il ne l’avai jamais fait. Pour lui, son grand reve serait de ne pas se perdre de vue, de garder contact, et dans quelque temps, se rendre compte que nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre et retourner ensemble pour longtemps. Mais comment peut-on penser sa? Pourquoi dire sa a qqcn que tu plaques? Il m’aime mais il a peur de l’engagement, alors que je lui ai clairement dit que je ne voulai pas partir de chez moi et que je ne voulai pas nan plus avoir d’enfants pour le moment. Même aujourd’hui, il appel tout les jours ma meilleure amie pour avoir de mes nouvelles… Franchement après tout sa c’est difficile de ne pas être perdue….
Au fait ce sont des principes de vie connus depuis toujours mais pas toujours mis en pratique, exemple dans la vie on dit « trop bon trop con » avec les filles pareil, si tu es trop gentil te prend pour un amis et pas pour son petit copain, c’est normal il y a de la psychologiqe en tout ça, garder la « distance » c’est ne pas avoir des rapports comme feres et soeurs, ou comme une mere poule, dans l’union à deux chacun a beison de garder une partie de soi libre vis à vis de l’autre tout en restant ensemble c’est sa supape de securité … au fond il y a un temps pour tout car des fois les gens ont besion d’etre tres proches, gentils, d’etre considérés, le tout c’est de ne pas avoir l’air d’un idiot sans personalité quand tu fait tout cela !
Tu sais, même si on considère que nos amies doivent toutes nous apporter quelque chose, on pense surtout qu'on aime quelqu'un pour ce qu'il est, point barre. Et on te rassure : on a d'autres choses plus passionnantes à raconter que des histoires de mecs, surtout de cette façon-là. Et après investigation autour de notre entourage masculin, on s'est rendu compte que les hommes avaient la même vision que nous sur ce point. Ouf !
Exemple concret: si tu quittes quelqu’un, mais que finalement, tu sais pas trop, la personne te manque un peu, ben tu attends d’être un peu plus au clair dans ta tête pour la recontacter plutôt que de souffler le chaud et le froid. En général, même si je déteste faire des choix, j’essaie d’être à peu près sûre de mon coup avant de prendre de graves décisions (genre quitter quelqu’un), ce qui signifie aussi que je suis prête à en assumer les conséquences derrière. Pareil, si tu veux faire marche arrière faut être sûr de soi, c’est pas pour au final dire « Ah ben en fait non, tu me manquais un peu mais finalement on était mieux séparés ». Enfin je trouve ça un peu cruel, même si ça n’est pas volontaire.
Ce scénario vous est-il familier? Vous êtes allée à un (ou quelques) rendez-vous et tout s'est très bien passé: la connexion était là, la conversation était intéressante, vous avez ri ensemble et trouvé plein de points communs. Mais voilà, tout à coup, il disparaît ou commence à s'éloigner et vous n'y comprenez absolument rien. Qu'est-ce que j'ai dit? Qu'est-ce que j'ai fait? Vous essayez de revoir en détail toutes les conversations et tous les événements et vous n'arrivez pas du tout à comprendre à quel endroit ça a pu accrocher.
Bonjour Anashka, je tenais à te remercier de tes conseils que j’ai suivis. Je lui es écris un message en lui demandant de repartir à zéro, tout en prenant le temps qu’il faut, sans engagement ni promesses, juste profiter des moments présent et avancer. Je lui es également dit que j’étais désoler d’avoir voulus brûler les étapes en voulant allez trop vite dans une relation incertaine. Et je lui proposer de venir le rendre visite en Norvege en Décembre s’il étais d’accord de me revoir, et il m’a répondue que cela lui ferai plaisir de m’avoir avec lui si je viens.
On s’est pris la tête par message, et depuis (c’était il y a deux jours) j’ai ouvert les yeux. Je le laisse dans sa réflexion. Qu’il revienne ou pas, tant pis (ça me fait quand même mal de me dire qu’il est petit à petit en train de s’éloigner vraiment de moi, sans rien dire en plus mais je prends le risque). Maintenant je vis pour moi, et non plus dans l’attente de ses nouvelles.
Au départ je voulais une histoire sans lendemain car je partais 3 mois plus tard aux USA pendant un an. Mais nous sommes sortis ensemble malgré tout car lui ne cherchait pas de “plan cul” . De plus , nous sommes “restés ensemble” après mon depart, nous avons eu une relation à distance pendant 4/5 mois . Voyant le manque d’implication de sa part, j’ai eu des crises de jalousie et il a rompu . Nous sommes restes 2 mois sans se parler et il a eu un plan cul régulier pendant cette période. Moi de mon côté , j’étais déprimée et seule à 16 000 km de chez moi . J’ai eu deux aventures et je me suis forcée. Nous reprenons contact 3 mois avant mon retour et notre complicité est revenue .

Comment pourrait-on revenir à une conception du couple (et de l’amour) similaire pour les deux genres (j’allais dire « sexes »; mais non, genres) ? L’éducation, les potes, la société, les sites et les magazines poussent les hommes à croire en la princesse charmante, et nexter immédiatement si la fille trouvée ne correspondait pas complètement à ce qu’ils imaginaient. Mais tu crois que ce problème sentimental est aussi fréquent dans les pays scandinaves, par exemple ?
En ce qui vous concerne, il faut que vous ayez fait le deuil de votre précédente relation amoureuse. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez vivre la nouvelle relation en réaction ou en compensation de la précédente. Vous pourriez exprimer une colère ou faire preuve d’un manque d’investissement lié au fait que vous n’ayez pas « terminé » la relation passée.
Je ne sais pas quoi penser de cette relation et j’ai besoin que vous m’éclairiez !!! Voilà, j’ai rencontré D dans un café, où ses copains faisaient un pari pour inviter une femme à boire un verre de champagne…C’est moi qui suit passer dans la rue ce jour-là…et j’ai accepté en compagnie de mon père de boire un verre avec eux… Sur ce, j’ai remarqué D parmi les 12 hommes qui se trouvait là…ensuite, avant de partir du café, nous nous sommes serrés la main et là un coup de foudre monumental…lui comme moi sommes restés scotché sur place. Il m’a dit qu’il était flic avant de partir devant mon père à côté…nous nous sommes dit au revoir et lui est resté un bon moment à me regarder de la rue à l’écart de ses copains, c’était très romantique…N’ayant pas son numéro de téléphone, j’ai décidé malgré le fait que j’avais peur de passer pour une fille facile, de me rendre au café (sur la recommandation d’une amie) pour donner au patron du café mon numéro de téléphone car D le connaissait très bien…au bout d’une semaine, j’ai eu un SMS de sa part en me disant qu’il souhaitait me voir…mais cela ne collait pas avec nos emplois du temps respectifs (lui étant flic et détective privé et moi dans mes études) et de fil en aiguille, nous nous vus 2 mois après…Dans son SMS il a tenu le discours suivant « « j’ai très envie de vous…voir !!! Mais peut-être êtes-vous en train de travailler ? « Pour tout vous dire, j’ai très envie de vous depuis que nous nous sommes vus »« en espérant de ne pas vous avoir choqué en étant aussi direct »… moi, j’ai répondu très évasivement car ne je m’attendais comme je lui ai dit à quelque chose d’aussi rapide et direct…
Je crois fermement que la notion de respect est importante tout autant que celle de la communication. Respecter l'autre collègue signifie reconnaître sa différence, apprécier ce qu'elle fait et le lui dire. Il convient de vérifier nos interprétations quand un sentiment d'inconfort ou d'irritation se produit face à une collègue. Soigner notre estime de soi est un facteur important pour ne pas se sentir menacée par une autre femme. Il est également nécessaire d'exprimer nos attentes professionnelles de façon à ce que les autres puissent nous donner l'occasion de les réaliser, de parler avec celle qui nous dérange, de façon à mieux la connaître... Nous avons souvent des filtres qui changent notre perception d'une personne.
depuis un an je fais partie d’un groupe d’amis dans lequel je suis la seule fille et j’étais la seule célibataire. Aucun ne me plaisait, alors j’étais totalement naturelle, racontait mes histoires, je n’étais pas du tout en phase de séduction. Il y a deux mois lors d’une soirée je suis sortie avec l’un d’eux. Depuis nous nous sommes vus quelques soirées (sans trop çar je n’ai pas été présente et lui ne rentre pas tous les week-ends).
Il commence à me parler d’une crise de la trentaine, de l’importance de plaire, du fait qu’on puisse tomber amoureux de quelqu’un d’autre… Je sens le vent tourner et lui envoie un texto le lendemain ou je lui explique que je m’inquiète de ses propos car il travaille avec une femme. Il me rassure et me dis qu’il serait abruti de vouloir une autre femme que moi et que je le comble à tous les niveaux…
Quand nous passons des soirée et/ou des moments, ça se passe très bien, et on retrouve de plus en plus notre complicité. Depuis quelques temps, je sens mon ex est de plus en plus détendu avec moi, au point de me faire nos “blagues de couple”, et je sens que son regard sur moi est plus fort. Malgré tout, des que nous passons des bons moment, il me fuit l’instant d’après ou le lendemain pour aller chez son pote. J’ai l’impression qu’on fait un pas en avant mais qu’après on en recule de deux !

Je me pose plein de questions car j’ai 28 ans, et j’ai vraiment envie de trouver l’homme avec qui je partagerai ma vie ou du moins un long bout de chemin. J’ai peur de me retrouver célibataire et désespérée dans 4 ans. Sans avoir rien construit et avec les rides apparentes ^^! C’est nul de penser comme ça et je ne sais pas pourquoi ça m’effraie tant. Alors je veux être vite fixée et ne pas me tromper. Je me torture un peu l’esprit pour le coup.
Après 3 mois de réflexions et voyant que je ne pouvais pas rester sur une dispute de rupture sans avoir eu explications. Ne pouvant pas faire ce deuil, je l'ai recontacté nous nous sommes revus. Et de nouveau l'alchimie à opéré. Nous avons abordé la dispute et nous sommes expliqués sur nos attentes. Nous savons que nous nous plaisons. La distance qui nous sépare (1h de route) l'inquiétais mais il à fait le pas de vouloir revenir avec moi. 3 semaines géniales et aujourd'hui le stress des examens le bouffe, 48heures sans aucunes nouvelles de sa part. Un week-end sans ce voir à cause de son mémoire (ce que j'admet).
J’ai lu tout le roman mais j’ai du mal à comprendre ta question et ce que tu souhaites vraiment mis à part que tu es amoureuse de lui et que tu veux aller plus loin. Pour répondre correctement à tes diverses interrogation et fixer le plan d’action pour le pousser à envisager une histoire avec toi, je te propose que nous nous contactions afin de trouver les solutions qui s’imposent.
Mais lui c’est pas la même chose maintenant si je lui demande pas de sortir il me demandera jamais et je lui dis pas qu’il me manque il me le dira jamais… J’ai essayé de faire la séduction avec lui mais ne lui faisait ni chaud ni froid …et là sa commence a me dégoûté cette situation sachant qu’il est passé par un divorce avant mais ce n’est pas le cas parce qu’il a sorti déjà avec une femme après son divorce ils ont resté 2ans et demi ensemble et après 5mois de séparation j’ai apparu moi
Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir.
J’ai rencontré mon copain en octobre, il a décidé de sortir avec moi après son grand jeux romantique… Bisous sur le pont, restaurant. Puis en décembre, il décide de se séparer ne sachant plus trop ce qu’il voulait avec moi. La situation reste ambiguë, on se voit on recouche ensemble cela dure quelques mois bien que lui ayant demandé d’arrêter son manège. C’est alors que j’ai flirte avec un homme, avec lequel j’ai couché. Quand mon ex a voulu recoucher avec moi, j’ai été obligée de lui dire et là électrochoc, c’est comme si c’était le jour où je le quittais selon ses dires… Le temps passe, on se revoit et m’annonce que ce serait bien de se remettre ensemble mais si on le fait, de le faire sur de bonnes bases et sérieusement…

Elle est brillante, italienne mais parle comme nous. Riche, belle et avec une belle situation. Moi, je sortais d’une relation, j’étais encore dans le deuil de cette dernière. Toute ma vie, de par mon histoire (adoption, mère adoptive qui décède avant mes 5 ans), j’ai passé mon temps à vouloir et même devoir séduire. Mais je vais trop loin, systématiquement. Ma compagne est vraiment quelqu’un de génial, je l’aime. Son charisme et ce qu’elle est me “donne” des étoiles que je n’aurais jamais pensé mériter. Et je fais le con…Je regarde toujours les autres femmes, pensant que, si elle se barre, j’aurais cette énième béquille. Le tout mêlé à cette angoisse d’abandon. Une fois encore, je risque de tout perdre. Je l’ai vue ce soir. Elle sait, je lui ai tout avoué voilà 10 jours. Elle est blessée, se sent humiliée. Je la comprends. Je ne sais que faire excepté lui dire, à raison, que je viens de débuter une thérapie. Elle me voit sans doute comme le dernier des salops. Or j’ai l’impression de n’être qu’une victime de tout ce qui m’arrive, que je ne capte pas ce qui se passe, comme si je subissais. C’est grave…Le pire, c’est que je la fais souffrir. On s’aime. Si vous avez un début d’orientation, bien que je croie le connaître…Bref, marre de ces merdes. Le pire, c’est que alcool vient compromettre pas mal de choses et que, malgré tout ce que je dis, je n’arrête de me perdre chez Bacchus. Help!
Particulièrement incompréhensible pour les femmes victimes de la baisse de libido dans les dernières années de leur couple, les hommes – et leur dénominateur commun H – sont ainsi faits qu’ils peuvent revivre des scènes anecdotiques de votre vie commune en y injectant une dose d’eros qu’ils n’avaient jamais ressentie dans le présent. C’est ce que j’appelle l’érotisation a posteriori. Ce que je trouvais passablement ennuyeux dans l’instant, quand il m’était acquis et offert sur un plateau, sans lutte, peut (et va) s’apprécier dans le temps à un rythme qui rendrait jaloux tout placement mobilier ou immobilier.
Le seul "conseil" que je pourrais vous donner, c'est de prendre soin de vous. Si une personne entre en silence, c'est qu'elle estime que pour son équilibre c'est préférable. Soit pour se protéger, soit pour fuir le conflit, soit, et c'est le pire, pour exercer une pression sur vous afin de vous soumettre a son bon plaisir (manipulation). Vous seule pouvez sentir si l'autre agit de cette façon avec vous.
Ne vous dévoilez pas trop pour lui donner envie d’aller plus loin. Si vous lui racontez votre vie dès le premier rendez-vous, elle saura déjà trop de choses sur vous et aura moins d’occasion d’être surprise et donc, charmée. Pour séduire une femme, faites-lui de bonnes surprises au compte-goutte. Ne dites pas « je skis comme un pro, je suis un super mécano et je sais faire d’excellents massages« , développez plutôt chacune de vos qualités en attendant qu’elle vous pose des questions sur vos différents talents. N’oubliez pas de rester modeste, plus vous serez modeste, plus vous paraitrez mystérieux (sans en abuser bien sûr).
Les questionnements sans réponses, les hypothèses ni confirmées ni infirmées, vous laissent dans un doute perpétuel et c'est bien là l'aspect délétère du silence… tant qu'on n'accepte pas notre incapacité à le contrer. Lé révolte est vaine, voire contre-productive. C'est tout un travail que de "lâcher prise" quand on se voit impuissant à changer quelque chose.
Je pense que c’est valable pour les femmes. Il m’a fallu un peu de temps pour comprendre qu’un homme qui me correspond est quelqu’un avec qui la communication est limpide, les silences sont agréables, et la bienveillance est à fleur de peau. Plus que d’autres critères. Mais, pour autant, dans le désir (le mien, en tout cas), j’ai d’autres critères (de facto) : physique (besoin d’être attirée), humour, réflexion, aisance sociale, idées politiques similaires.
Mais voilà qu’à mon tour je tombe amoureuse, et là, ça me fait peur. J’ai tendance à moins prendre soin de moi, à m’occuper plus de lui, à avoir des pensées négatives comme la peur qu’il aille voir ailleurs ou autre. Je deviens possessive. Alors j’essaie de prendre du recul et de me remettre en position séduction. Mais avec les sentiments c’est beaucoup plus difficile. Avez-vous des conseils à me donner pour ne surtout pas l’étouffer et continuer à vivre une belle histoire ?

J'ai clairement compris que pour l'instant, je devais me consacrer à un tout autre projet, à l'opposé de la stabilité que peut engendrer une vie de famille : il faut que je taille la route. J'ai 28 ans, pas vraiment d'attaches, à part bien sûr mes amis et ma famille, mais j'ai toujours su au fond que je ne finirai pas mes jours en France… Comme une éternelle insatisfaite, j'ai constamment besoin d'avoir des rêves que j'entends bien réaliser, changeant au gré de ce qu'offre la vie, quoiqu'il m'en coûte. C'est bien un ras-le-bol général qui m'a poussé vers cette idée qui faisait vibrer mon être à l'idée de rejoindre le monde des expats' : ces drôles de personnages qui, comme moi, ne se reconnaissent que trop peu dans le fonctionnement de notre société.


Oui, on ne s’engage pas avec avec un inconnu (évident, cher Watson). Je ne suis pas d’accord sur le fait qu’il faille passer un laps de temps indéfini avant d’affirmer qu’on connait quelqu’un, et que là seulement on est prêt à s’engager. La découverte de l’autre est un processus qui ne s’arrête pas, même après des dizaines d’années de vie commune. La différence dans nos points de vue est ici : tu penses qu’il faut vivre avec l’autre pour pouvoir s’engager, et moi je pense qu’il faut s’engager pour pouvoir vivre avec l’autre (j’ai bien compris cette fois, j’espère^^)
Parfois les hommes sont aussi compliqués que les femmes (ne m’en voulez pas), surtout sur le plan émotionnel. Plusieurs raisons peuvent conduire un homme à fuir après l’amour. Peu d’entre elles résident dans l’acte en lui-même. Il y a souvent des raisons bien plus profondes. Des raisons qui poussent beaucoup de femmes à se poser cette ultime question : « Pourquoi les hommes nous fuient après avoir fait l’amour ? ».
Notre conseil : Dis, Christopher, tu ne veux pas venir faire une bouffe avec nous, un de ces jours ? Non seulement on te parlera de nos amis hommes qui n'hésitent pas à critiquer un peu leur femme dans leur dos, mais on te montrera en plus qu'on a d'autres activités que de médire sur les hommes (euphémisme), comme parler de nos enfants, de notre job, de nos voyages, de nos ambitions, de nos rêves, etc. Car oui, tu ne l'as peut-être pas remarqué à force de boire ta bière devant ta télé, mais les femmes doivent à la fois gérer leur vie de femme (active), d'épouse, de mère, d'amie,  etc.

Mais depuis février on commençait à se disputer à cause de son ex (qui l’a quitté pour un autre une semaine après avoir emménagé ensemble il y a un an) qui revenait à la charge pour le récupérer Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) je lui ai demandé de couper les ponts il n’a pas voulu et m’a tenu tête car il est en caution solidaire avec elle pour l appartement qu il loue. Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) Et pour partir de son appartement il avait besoin de sa signature. Je l’ai cru.
Vous ne devez pas sans cesse revenir sur le sujet de l’engagement, mais il est important que vous en parliez de temps en temps, ne serait-ce que pour savoir où chacun en est de son côté. Si les choses se font naturellement, que vous emmenez des affaires chez lui et inversement, c’est tant mieux. Mais même dans ces circonstances, vous ne devez pas éviter de parler. En effet, vous êtes contente qu’il se sente bien chez vous et qu’il laisse quelques affaires, mais peut-être aimeriez vous garder votre espace à vous, votre espace de tranquillité. Si cela peut-être vrai pour vous, il peut aussi l’être pour votre homme. Ainsi, en discuter permettra à chacun de vous de poser ses limites, pour qu’aucun ne se sente privé d’une partie de sa liberté. Pour que votre couple avance, vous ne devez pas avoir peur de parler de ces choses, même si parfois elles ne sont pas faciles à entendre.

Merci Anashka je suis contente d’avoir ton avis! Oui j’essaierais de le relancer pour le mois de mai mais desfois j’avoue ne pas oser de peur d’aller trop vite et de le « brusquer » mais vu que c’est lui qui en a parlé … Que veut tu dire quand tu dis « Mais, visiblement, c’est le travail que le pèse mais il n’y a pas de désinvestissement » est ce que tu veux dire que malgré le fait qu’il bosse beaucoup tu trouves qu’il est investi dans la relation quand même ? je ne le sens pas très investi pour le moment on se voit 1 soir ou 2/semaine mais c’est vrai qu’avec ce qu’il m’a dit ces derniers 15 jours il m’a assez rassuré pourvu que cela dure ;-)
Le silence radio est une méthode à utiliser pour récupérer son ex pas quand on est en couple. J’ai du mal à comprendre votre communication de couple… Le fait de le bloquer et de faire exprès de l’énerver ne va pas arranger les choses au contraire. Le mieux est de se parler de cette problématique d’échanges plutôt que de mettre de l’huile sur le feu
Bonsoir Alexandre j’ai eut une relation avec un homme indécis qui a très peur de engagement on de voit j’aimerai avoir des conseils car je tiens à lui mais je sais plus quoi faire pour qil revienne vers moi on se voiten ami mais surtout on a une attirance physique passionel mais moi j’aimerai vraiment pouvoir le reconquérir pour de bon . Comment faire pour savoir si il veut de moi merci de vos conseils
Donc, pourquoi l'autre personne s'éloigne-t-elle ou disparaît-elle même si vous avez eu des rendez-vous merveilleux? Il y a de très grandes chances que ce soit parce que vous avez atteint son seuil de tolérance très rapidement. Évidemment, il ne faut pas complètement écarter la possibilité de la réalisation ou conclusion que ce n'était pas un bon match ou que la personne a rencontré quelqu'un d'autre qui lui correspondait mieux. Toutes ces possibilités sont valides. Mais, à mon avis, si les rencontres étaient réellement agréables, la première est la plus probable. Vous pouvez être la personne la plus merveilleuse du monde, dire et faire toutes les bonnes choses, appliquer tous les trucs du fameux livre The Rules, si vous vous retrouvez devant un prospect qui a un seuil de tolérance d'intimité très bas, vous obtiendrez toujours ce résultat.

S’il est essentiel de prendre l’initiative, il y a certaines situations qui méritent de déléguer notre autorité et notre décisions. Cela s’applique pour les femmes et c’est aussi une grande compétence de leadership : lorsque vous êtes confronté à une situation dans laquelle vous n’avez pas tous les tenants et aboutissants, cherchez l’expertise de votre entourage, demandez des conseils, et laissez-les prendre les choses en main.

C’est plus simple aussi pour les garçons qui ont une petite soeur et qui sont très proches d’elle, j’ai l’impression (parmi mes ex ou amis mecs, ceux-là sont les plus empathiques/à l’aise avec les filles et ne les considèrent pas comme des créatures bizarres d’une autre espèce ; du coup la communication est beaucoup plus fluide, de part et d’autre)
×