Mais malheureusement, voici où les femmes en tirent les MAUVAISES CONCLUSIONS sur les hommes... Parce qu’un homme ne vas pas aisément s’ouvrir à elle et rester proche, une femme va en fait essayer de s’occuper de toute la communication et faire tout le « travail » à sa place. Parfois, les femmes jouent à « combler les vides » pour toutes les situations passées et dans toutes les conversations pour qu’ils comprennent exactement ce qui se passe et pourquoi ils sont totalement non réceptifs et détachés, de manière à arranger les choses.
Autre exemple : votre compagnon a un modèle familial construit autour d’un père qui travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille, et d’une mère au foyer qui élève ses enfants. Son père travaille beaucoup pour gagner suffisamment d’argent, et il n’a plus de temps pour ses loisirs, et quand il en a, il est de toute façon trop fatigué. Il est donc possible que votre amoureux, qui est très attaché à ses entraînements de foot du dimanche matin, à ses soirées pizza-bière entre potes et aux soirées ciné-restau en duo avec vous le samedi soir, visualise l’engagement comme un ensemble d’obligations l’empêchant de vivre ces bons moments.
Je crois fermement que la notion de respect est importante tout autant que celle de la communication. Respecter l'autre collègue signifie reconnaître sa différence, apprécier ce qu'elle fait et le lui dire. Il convient de vérifier nos interprétations quand un sentiment d'inconfort ou d'irritation se produit face à une collègue. Soigner notre estime de soi est un facteur important pour ne pas se sentir menacée par une autre femme. Il est également nécessaire d'exprimer nos attentes professionnelles de façon à ce que les autres puissent nous donner l'occasion de les réaliser, de parler avec celle qui nous dérange, de façon à mieux la connaître... Nous avons souvent des filtres qui changent notre perception d'une personne.
Je m’appelle Leila, je suis en phase de séduction avec un homme plutôt mature et tendre, je vais souvent dans son restaurant et dernièrement on s’est rapproché. Nous avons décidé d’aller doucement de ne pas se précipiter et d’apprendre à se connaître, nos regards sont intenses, on se prend la main, il me fait des bsx sur les mains, bref ts les signaux qui disent qu’il est attiré, et que je lui plait, il me l’a mm dit, je réponds à ses signaux aussi de mon côté. Il est plutôt occupé comme personne et son boulot compte beaucoup pour lui. Tout allait bien, j’ai laissé passer un jour sans le contacté, je l’ai relancé le lendemain,un appel qu’il a renvoyé et un SMS auquel il n’a pas répondu, pourtant il s’est connecté de temps en temps sur les réseaux sociaux. Devrais je m’inquiéter ? Se passe t’il quelque chose, s’est il désintéressé ? Et le plus important qu’est ce que je devrais faire. Merci
En effet, les jours qui suivirent, j’ai entamé un sérieux silence radio… il a suffit de 4 jours pour qu’il fasse signe par des messages auxquelles je ne répondais pas toujours, et si je le faisais c’est vraiment vaguement et sans le moindre intéret… (sachant qu’on ne cause jamais par téléphone, on n’aime pas ca, on a pas cette patience, on préfere communiquer par écrit). Une semaine plus tard, il me demande de se voir ayant besoin de moi, j’ai été présente et il était tres sympa, et me faisait rire comme avant… juste apres, je repris mon silence radio alors qu’il s’attendait a une reprise… il a du perséverer encore en m’avouant qu’il tentait de se racheter vu qu’il n’était pas cool les derniers temps… j’ai continué a être présente quand je pouvais mais toujours en reprenant le SR et sans jamais aborder notre conflit… une situation que j’ai fait durer plus de 3 semaines, jusqu’qu jour, ou il me prit la main au moment ou je le désirais fortement au fond de moi, toutes nos émotions étaient exprimés par l’étreinte passionée de nos mains, je fus tres émue et soulagée apres tant de patience… l’atmosphere s’était beucoup allégée, a la suite de quoi on a parlé du conflits, en faisant preuve de beaucoup d’empathie, et au final on s’est bien réconciliés…
salut je suis en couple avec mon ça fais 5 ans j’ai 21 ans et on est disputé pour une chose que je l’as trouve trés banal ( juste sur des j’aime sur facebook…) a vrai dire pour la jalousie il m’as dis que j’ai une mentalité de merde et que je suis idiote et quand je le parle sérieusement il rigole et il me dis vas dormir il me prend pas pour le sérieux pff je n’ai marre. on as commue tout les 2 une faute mais moi je l’es pas punis mais lui il as choisi de me punir: que je le vois pas une semaine :'( pf moi j’ai pas aimé ça et on as disputer et voila il m’ignore et on parle plus je l’aime trop :'( qu’est ce que je fais? je veux pas que je lui parle psk toujours c’est moi qui fais le 1ére pas si c’étais sa faute ou ma faute et cette fois je veux pas :'( aidez moi
Vous rirez de ce terme désuet : la mécréance. C'est pourtant que je constate toujours et partout que le croire est inhérent à la vie humaine. Je dis bien : le croire. Le fait même de croire. Non une croyance particulière sous une forme ou l'autre... Il y a dans le croire toutes nos confiances, toutes nos aspirations et tous nos chérissements. Confiance, aspiration et chérissement, à savoir les trois vertus théologales formulées de façon savante : foi, espérance et charité... Vous dîtes, relais des neurosciences, et avant elles de Freud, que c'est infantile. Mais sans ces trois vertus (avec Dieu au centre ou non), nous ne vivons pas ; nous existons seulement. Sans ces trois vertus la défiance, la suffocation et l'écartement règnent : regardez nos sociétés, où la majorité souffre de ce qu'on appelle trop bêtement "l'individualisme".
Je voulais avoir votre avis sur la relation que je vie actuellement. Depuis 1 an et demi je suis divorcée après une relation qui a duré 18 ans soit la moitié de ma vie. Contre tt attente cela fait un an que je fréquente qlqu un. Un homme que je connais depuis 13 ans et avec qui je n aurais jamais pensé sortir. Nous travaillons ensemble et nous nous sommes découvert lors d une sortie. Pour vous le d écrire, il est de 13 mon aîné (50 ans), belle homme, sportif, belle situation et est chanteur ds un groupe qui a pas mal de succès chez ns en Belgique. Il a été marié il y a 20 ans avec une femme avec qui il a vécu 7 ans et à divorcé 9 mois après leur mariage. Depuis il a entretenu de plus au moins longue relation dont la plus longue a duré 6 ans ms tj chacun chez sois.
bonjour alexandre je suis avec un homme nous nous sommes connues dans un site avions discuter 5 mois avant de se voir et l’hors de notre rencontre ns avions passer un bon week end ensemble chez lui c’étais super sauf qu’il y a eu de la jalousie de son coté car deux mecs m on aborder devant lui cetais les disputes tt le long de la route bref week fini suis rentre chez moi tout allais bien et un jour jai mise une photo sexy sur mon profil il m’as dis que ca fesait pute jai enlever remettre l autre et là encore pour lui trop sexy suite a cela mr mas ignorer un moment et je lui ai dis pourquoi ce comportement il repond quil est trop jaloux avec moi alors je lui ai rassuré de me faire confiance et là cetais bien le sourir etais de retour et après mr voulais me voir je lui ai dis pas possible jai programme charger dois me deplacer pour un stage pendant une semaine mr n’as rien dis sachant quil habite a deux heures de chez moi dans un pays voisin, mon retour j’envoie un message que je viens te voir a la date prevu et mr me dis je vais au bresil quand pas de reponse j’appel il repond pas alors je lui ai envoyer un message comme quoi je te laisse tranquille bye et fais un bon voyage et le lendemain mr reagit par un bjr dont je nai pas repondu jusqua ce jour conseil que faut il faire avec ce genre d’homme sachant bien quil passe son temps a discuter dans les reso sociaux
Bonjour Pierre, et encore merci pour ce blog qui m'aide à comprendre bien des choses. Il faut dire que mon ami (ex-ami?) est, comme je vous l'ai dit, en thérapie depuis 3 mois, et j'ai moi-même participé avec lui, à 2 entrevues chez le psychiatre, où j'ai exprimé ma douleur et mes craintes face à ces silences, à son emmurement...Je n'aurais peut être pas du... Le psychiatre m'a tout bonnement demandé de "laisser faire"...

Pour le moment j’ai l’impression qu’il n’est pas plus investi que ça, sans pour autant être distant. De mon côté j’ai peur de me réinvestir dans une relation “plan cul”, ce qui me rend un peu parano et me fait aussi rester sur la défensive. J’aimerais lui proposer des activités à 2 pour éviter d’être “la fille avec qui il finit en fin de soirée” mais j’ai peur de paraître trop entreprenante, trop romantique…

Mais voilà qu’à mon tour je tombe amoureuse, et là, ça me fait peur. J’ai tendance à moins prendre soin de moi, à m’occuper plus de lui, à avoir des pensées négatives comme la peur qu’il aille voir ailleurs ou autre. Je deviens possessive. Alors j’essaie de prendre du recul et de me remettre en position séduction. Mais avec les sentiments c’est beaucoup plus difficile. Avez-vous des conseils à me donner pour ne surtout pas l’étouffer et continuer à vivre une belle histoire ?

Cela dit, je vais essayer par le biais de cet article, de vous étaler les pires 5 erreurs que vous puissiez faire avec une femme au début d’une relation de couple. En fait, vous n’avez pas le droit de gâcher vos chances bêtement. Car il se peut qu’elle soit votre femme de rêve. La mère de vos bébés (si je vous parais un peu romantique ce matin, c’est que j’écoute une station radio de musique classique. Ce n’est pas de ma faute :) )
Lorsqu’un homme rencontre, une soi-disant belle femme qui soi-disant remplit ses critères et ses standards, après avoir joué le James Bond du service, notre ami commence à s’abandonner au plaisir de la stabilité et le charme de sa compagne. Conclusion : il commence à se créer des histoires dans sa tête, et commence déjà à chercher, aveuglement, comment la garder.
Le fait est que la seule expérience qui ait marché pour moi, en terme d’engagement, est celle où je n’ai absolument respecté aucune de ses étapes ! Mon homme et moi, on y est allé cash : j’ai clairement dit que je cherchais à me fixer, à vivre une relation sérieuse et stable, et de son côté il m’a avoué la même chose. Franchement, s’il avait exprimé le moindre doute, je serais partie voir ailleurs (chose que je ne lui ai pas dite, mais je pense qu’il le sait parce qu’il aurait fait la même chose).
Je souhaiterais partager avec vous ma situation et si possible avoir un retour de vous. Tout d’abord je trouve votre description de l’engagement si belle que j’en pleure. De mon côté je suis en relation avec un homme turc depuis un an et 18 mois. Nous sommes amoureux l’un de l’autre nous partageons des moments inoubliables. quand je suis avec lui je me sens femme et je suis heureuse. Il y a de cela 6 mois j’ai abordé le sujet de l’engagement matériel et depuis nous sommes sous une bulle de stress et d’angoisse à en arriver à penser de se quitter. Il y a pour cela deux raisons il a en même temps peur de souffrir par la suite et donc de s’engager et le deuxième à ma grande peine il me reproche qu’il ne soit pas mon premier homme. Il est musulman, je le suis également mais pour moi la virginité n’est qu’un critère et que ma personnalité est beaucoup plus importante. Il me dit que je suis la femme parfaite pour lui mais qu’il n’arrive pas à ne pas être jaloux du fait qu’il n’a pas été le premier. Je suis un peu perdue, je n’ai pas envie de le perdre mais en même temps je ne sais pas si un jours il pourra dépasser cette idée. Comment faire, dois je le quitter ou dois je rester avec cette situation ? Merci

Je suis au regret de vous l’apprendre de cette façon, c’est-à-dire à travers un article, mais si vous pensez lui faire entendre raison sur les bons moments que vous partagez afin d’obtenir plus, ou qu’il se réveille et vous offre ce qu’il vous a déjà promis depuis bien longtemps, alors vous faites fausse route… Les relations sentimentales ne fonctionnent pas ainsi surtout si la peur de l’engagement est la raison de son comportement.
J ai commis des erreurs dans ma seduction, j étais en couple depuis tellement longtemps que j en ai perdu les codes 🙂 je ne sais pas si mes erreurs seront “rattrapables “. Mais j essaye d appliquer vos conseils et tout doucement je vois des petites améliorations. Je lui ai trop montré mes sentiments, messages, attentes. Parce que comme vous dites, il a tout fait pour M attirer dans ses petits souliers et une fois conquise il a eu peur . Engagement etc. J essaye de prendre de la distance et que ca vienne de lui. D autant qu il est sur un site. Notre base était solide et Mega complice.
Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.
J’ai rencontré en novembre dernier un garçon en Novembre dernier par un ami commun. Nous avons partagé d’excellents moments et de très bonnes soirées, même si nous nous sommes assez peu vus. Puis en Janvier il est parti 2 semaines en vacances. Juste avant qu’il parte, je lui ai demandé si quand il rentrerai il serait plus disponible, il m’a assuré que oui, que les circonstances étaient exceptionnelles et dues a son travail, qu’il etait bien conscient d’avoir tout a prouver dans notre relationnel qu’il se rattraperait a son retour.
Tout ça parce que je me suis fais chier a une soirée ou il voulait absolument y aller, j’ai fais de gros efforts pour l’y emmener tant je n’aime pas le son qui y passe, ni les personnes qui côtoient ce genre de lieu. Se faire marcher dessus toutes les 5 min, bousculer, payer extrêmement cher pour ce que c’est …. Enfin forcément je n’ai pas réussis a me mettre dans l’ambiance de suite…
La communication entre les individus, avec l’environnement les relations humaines sont si souvent complexes, par endroit inexplicables, insaisissables dans certains cas, lorsqu’on tente d’élargir sa compréhension des événements, introduire le paradoxe, du destin en lieu de quoi débarque souvent le paranormale, etc. L’immuabilité en somme. Ainsi va la vie.
Bonjour , je suis canadienne , je me suis mariée avec un homme de la réunion , on est resté ensemble 5 ans à Montréal le temps qu’il finisse ses études et voilà maintenant , il est parti à la réunion depuis déjà un an ..je suis partie le voir et je suis rester 3 mois à la réunion , car je n’ai pas encore le visa français .Notre vie de couple durant ce séjour s’est transformée en un véritable cauchemar … Mon mari était tout le temps chez ses parents et sur 12 samedi , il y a eu juste un samedi qu’on a passé sans ses parents .Pour le diner le soir , il fallait manger un jour sur deux chez ses parents sinon il me culpabiliser de les laisser seul . Même pour venir me chercher à la plage , il fallait qu’il passe d’abord voir ses parents. Le matin , il sort une demi heure à l’avance pour aller voir ses parents avant d’aller au boulot . Sa mère prend trop de place , elle le traite comme un bébé , le matin , elle lui prépare son petit pain au fromage .. Je n’en peux plus de cette situation . Oui , sa mère cuisine bien , mais je ne sais pas quoi faire , il pense que je veux l’éloigner de ses parents … Là en ce moment je pense à me séparer de lui et je l’aime beaucoup …
Et même si pour une raison ou pour une autre, ton couple n’a pas toujours été au beau fixe et qu’une séparation a été inévitable, elle aura certainement été l’occasion pour vous de vous rendre compte des erreurs commises. Ne dit-on pas qu’il ne faut pas jeter l’éponge au premier échec ? Qu’il faut persévérer car on peut toujours avoir de bonnes surprises ?
C’est ce qui m’est arrivé : je n’ai eu que des relations amoureuses de longue durée, avec des sentiments très forts (que ce soit chez moi, ou l’autre, ou les deux) et à chaque fois j’ai tenté de garder un contact amical. Ce n’est pas possible pour moi, dans ce contexte. La première fois, mon ex n’avait qu’une idée en tête, c’était me récupérer, alors que j’étais avec quelqu’un d’autre. Chaque discussion avait pour but de me faire comprendre que je faisais une erreur, ou de me faire du chantage affectif, tout le temps, même des mois après. Insupportable.
J’ai oublier de vous préciser qu’on avait presque décider que j’avais vivre avec lui et moi fils l’année prochaine en Norvège chez lui et de quitter la France et mon travail. Cette relation a vraiment été bien discuter et réfléchie, du moins de mon coté et je pense aussi du siens. Je Pense que cet home souffre de la fobbi de l’engagement aujourd’hui pour une relation sérieuse et cela est certainement dû aux blessures qui ne sont toujours pas guéries de son divorce, un divorce qu il a pratiquement ravagé et dont on lui a même découvert un problème de santé, le diabète, n’ayant pas d’antécédent de cette maladie dans sa famille, et étant le seul à l’avoir aujourd’hui, cela à dû être très dur, surtout quand on pense que c’est une maladie qui n’a pas encore de remède définitive. Sont divorce date de pourtant plusieurs années aujourd’hui. J’ai sentiment de vouloir le proteger et je suis encore aujourd’hui prête à l’aimer et l’accepter malgé tout, je ne sais pas si ces sentiments de moi sont normal?
Bonjour, j’ai 24ans mon copain 25ans. Nous somme en couple depuis 7ans mais ne vivons pas ensemble. Depuis debut 2016, il a commencé a faire du sport en salle, de la course, du foot et il en nest très heureux, moi aussi sauf que maintenant toute ces activités qu’il fait seul ou avec ces amis remplace nos rdv. Une routine cest installé, nous nous voyons les vendredis soir apres son sport, il dort chez moi puis repars le samedi matin car il va a la salle l’après midi. Au debut j’ai supporté l’éloignement car le faite de perdre du poids lui donnée plus d’estime de lui même mais maintenant j’ai l’impression d’être passé en second plan. La semaine il m’appel vite fait après son taff et la conversation c’est juste “ça va? oui et toi?” puis c’est “je vais au sport” et après il est crevé. Nous nous sont éloigné d’une force inconciderable en 1 année. En gros, je pourrais ne pas lui écrire pendant quelque jour qu’il ne s’inquieterais pas. Comment puis je faire pour qu’il retrouve de l’intérêt en nous? Merci
Au départ je voulais une histoire sans lendemain car je partais 3 mois plus tard aux USA pendant un an. Mais nous sommes sortis ensemble malgré tout car lui ne cherchait pas de “plan cul” . De plus , nous sommes “restés ensemble” après mon depart, nous avons eu une relation à distance pendant 4/5 mois . Voyant le manque d’implication de sa part, j’ai eu des crises de jalousie et il a rompu . Nous sommes restes 2 mois sans se parler et il a eu un plan cul régulier pendant cette période. Moi de mon côté , j’étais déprimée et seule à 16 000 km de chez moi . J’ai eu deux aventures et je me suis forcée. Nous reprenons contact 3 mois avant mon retour et notre complicité est revenue .
Alors, on rencontre par hasard (?) un autre qui semble libre de tout cela, qui paraît prêt à souffler à nouveau sur les braises de la passion. On se prend alors à aimer lorsqu’il nous parle, nous complimente, nous regarde. Cet attrait vers un autre que son homme ou sa femme est-il le premier signe d’une trahison, d’une tentation ? Est-ce déjà trompé ? D’où vient ce désir ?
J’ai rencontré mon copain il y a 9 mois. Le feeling est rapidement passé entre nous et nous avons pris le temps de faire évoluer notre histoire. Nous sommes à distance. Il m’a présenté tout de suite ses amis, etc. Le hic depuis le début je lui reproche de ne pas s’investir assez. Il a eu une relation passé très complexe. On lui a souvent reproché son manque d’investissement. A la suite de sa rupture, il est devenu plutôt passif dans sa vie et est dans l’incapacité de se projeter pour lui ou avec moi tant au niveau professionnel que personnel. C’est une personne très angoissée. Je l’ai quitté malgré les sentiments car je ne suis pas sa priorité. Les copains et sa passion du sport avant. J’ai fait le choix d’arrêter de lui courir après. J’espère qu’il finira par grandir, en s’ouvrant davantage dans ses sentiments et en devenant un homme. C’est une bonne personne mais je ne peux pas attendre en espérant qu’il évolue. C’est à lui d’avoir son déclic et de mûrir. Cette rupture est quitte ou double car je ne reviendrai pas vers lui. Il se rendra peut être compte avec le temps que je lui manque pcq j’inverse totalement mon comportement. Si la vie fait bien les choses on se retrouvera quand lui sera prêt, sinon c’est que notre histoire aura été au bout. Ai-je adopté la bonne attitude ?

Ma chérie et moi, on a déjà flirter ensemble il y a quelque années...Le déclic, l'alchimie, l'amour quoi ; nous sommes pas resté ensemble puis séparation car impossible à ce moment; je n'ai jamais cessé de rêver d'elle, durant ces années, on l'a dans son cœur, une petite bulle d'amour pure prête à exploser ; on oublie jamais trop ; je l'ai apprise célibataire, je sais que je l'ai marqué auparavant, je savais que si j'allais la revoir il allais se passer quelque chose ; elle m'a avoué plus tard qu'elle aurait essayer de me contacter ; elle qu'elle n'avais jamais trop cessé de penser à moi non plus:-/
Je le vis j’ai pris mes distances sans rien dire comme lui après tout je comprends pas son comportement il va pas comprendre le miens et je veux être heureuse un homme c’est un plus dans sa vie si des le début il faut se prendre la tête et pourquoi ? Pourquoi ? Parce qu’il croit que l’amour tombe du ciel et que la princesse charmante existe ! Pauvre garçon bien-sûr qu’il reviendra seulement moi j »ai plus confiance c’est foutu quand on est un adulte on se comporte en adulte .
×