À présent je vis complètement en marge. Je n'ai plus rien. Ni maison, ni meubles, ni objets si ce n'est que quelques livres et une poignée de vêtements. Ça y est ! Toute ma vie tient dans un sac à dos. Quel bonheur que de ne rien posséder. Mes pieds sont encore sur le territoire français tandis que mon esprit jouit déjà de la liberté qui s'offre à moi. Je n'ai plus de travail, plus de petit ami, plus de compte à rendre à personne. Bien sur que ma famille et mes amis vont vraiment me manquer. Mais mes précédentes expériences de voyage m'ont toujours démontré que la famille est une notion qui peut naître de n'importe quel lien tissé au bout du monde. Les gens que j'aime sont irremplaçables, mais j'ai la capacité d'aimer la terre entière !


Il a commencé a me caresser a me faire l amour. En parler aussi et il ma offert un collier . Il a voulu que je dort a l hôtel. Mais j ai pas pu vu que je suis encore chez mais parent il le sais pas encore je lui en est pas parler. Ensuite il ma r accompagner . A la gare est ensuite je lui et fait un bisous dans la joue en repartant . Et le lendemain je suis revenu a l hotel.
©2001-2018 Flow Media, LLC 427 N Tatnall Street, Ste. 86247 Wilmington, DE 19801 USA, CHKH Tous droits réservés. « Attrapez et Gardez un Homme » et « Christian Carter » sont des marques déposées exploitées par Flow Media, LLC. En accédant à ce site, vous acceptez nos conditions générales. En rentrant votre adresse email vous demandez et acceptez également de souscrire à notre newsletter gratuite par email. Vous devez être âgé d’au moins 18 ans pour accéder à ce site. Vous pouvez lire notre Déclaration de confidentialité FTC. Pour contacter le support technique, veuillez cliquer sur le lien Nous Contacter ci-dessus.
Certains hommes pensent que la vie à deux  met fin au bonheur, car une fois casée, les femmes changent complètement. Si votre compagnon en fait partie, à vous de le convaincre du contraire. Il faut lui rassurer que vous resterez toujours cette femme passionnante et amusante qui l’a séduite. Si nécessaire, montrez-lui d’autres qualités qui pourraient lui séduire encore plus.

Un exemple simple quand une petite fille tombe et se fait mal on la porte, on l’embrasse, on se montre ultra-attentionné et protecteur. Quand un garçon du même âge évidemment nous faisons la même chose mais très rapidement on attend de lui qu’il aille mieux et qu’il sèche ses larmes, qu’il soit fort, on lui dit qu’il est grand et qu’il ne doit pas pleurer parce que c’est un homme. Cet exemple montre bien que notre comportement découle aussi de notre éducation qui va régir la relation femme homme, et même au delà dans le couple homme femme.
Et puis c’est vrai qu’on est très conditionné par les films, les séries, les romans où l’amour y est en général palpitant mais personnellement je m’en suis un peu lassée. Peut être un besoin de stabilité. Mais aussi le constat que ce genre de relation est souvent basée sur l’immaturité d’un des 2 (comme les instables émotionnels) et au bout d’un moment je trouve ça lourd . Après tout, les expériences palpitantes n’arrivent pas tous les jours sinon on les trouverait juste banales.

on est rester comme ca fait un ans, il déclare bcp d’envies et il a un très grand désire envers moi mais il concrétise pas (bisous, calins…) on a repris ces dernières semaines on étaient bien et sur le point de se rencontrer de nouveau jusqu’à un jour ou on était entrains de plaisanter, il m’avait taquiner avec un défaut que j’ai au niveau de ma bouche( mes dents ne sont pas bien alignées) et bien moi j’ai pas apprécié je le lui ai déclaré cela mais et il a commencé à m’ignorer apres … je souffre coach sachant que je l’aimme bcp bcp et lui aussi je le sens tres bien .
Voyant les efforts au bout d’un mois, je me méfiais, j’ai souffert dans le passé tout comme lui, j’ai commencé à prendre du temps pour lui, c’était toujours lui qui se déplaçait, j’ai donc décidé de faire une fois sur deux l’un et l’autre… Enfin le mois suivant, j’ai senti que parfois ça n’allait pas du tout, distant, vite sur les nerfs, et parfois ça allait vraiment bien, il faisait attention à moi, à mes habitudes alimentaires, faisait certains efforts, mais j’ai du danser un pied sur l’autre comme ça tout le mois qui vient de passer. J’ai cherché à savoir, il m’a répondu à chaque fois que tout allait bien, jusqu’à ce qu’une grosse dispute éclate. A la base il a tout remis sur mon dos car je l’ennuie avec des “questions d’avenir”, ce n’était que des questions quand à son engagement, ben oui, il m’a montré une facette un mois, et complètement une autre le mois suivant.
Montrez qu'il gagnerait à s'engager à vous. Si vous voulez qu'il s'engage avec vous, vous devez lui montrer que vous êtes une personne avec laquelle il aimerait effectivement aller plus loin. Avant qu'il « fasse le plongeon », il a besoin de savoir que vous êtes une personne amusante, positive, intéressante et passionnante, qui constituerait une excellente partenaire pour lui. Voici comment procéder :
Vu le contexte je te conseille de prendre un peu de distance et d’alterner les phases de contact et de distance afin de voir si son attitude évolue ou pas. Il faut également comprendre ses blocages et les aspects qui le conduisent à ne pas vouloir se remettre en couple. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il faut des critères bien précis et s’il a le moindre doute, il risque de ne jamais vouloir revenir.
Sigmund Freud a consacré de nombreux textes à, et proposé plusieurs lectures de, la religion. Dans Totem et Tabou, il voit la religion comme l'expression d'un sentiment de culpabilité vis-à-vis du Père et comme l'origine des interdits (sexuels et alimentaires). Dans L'Avenir d'une illusion, il analyse la religion comme une forme de régression de l'adulte vers les émotions de l'enfance. La soumission des hommes vis-à-vis de Dieu est comme celle du petit enfant vis-à-vis de ses parents. Face aux épreuves de la vie, il se sent démuni et en appelle à une figure paternelle idéale, censée lui apporter soutien et affection.

Pour ma part je pense qu'il faut faire ce qui nous rend heureux, se fixer un but et s'accrocher. Quand on tient vraiment à quelqu'un et qu'on est sur la même longueur d'ondes ça vaut vraiment la peine de se battre. Ces témoignages (surtout celui de Valentine) m'ont beaucoup aidée quand mon ex et moi avons décidé de rester amis parce que je ne savais pas si c'était possible ^^' Actuellement je suis amie avec mon ex et je pense effectivement que le fait qu'on soit célibataires tous les deux aide un peu mais, une chose à la fois. J'aimerais souligner un autre point :


Je n’ai pas tout compris à ton message. J’ai bien saisi que tu l’aimes fort et que vous avez couché ensemble. Que tu penses que c’est suite à cela qu’il a pris ses distances mais ce n’était pas la 1ère fois… Bref à mon avis tu as besoin d’un coaching pour t’éclairer et il faut agir vite car si il se détache de trop, il sera plus compliqué de le reconquérir. C’est donc maintenant qu’il faut agir et pas dans 2 semaines…


Le seul "conseil" que je pourrais vous donner, c'est de prendre soin de vous. Si une personne entre en silence, c'est qu'elle estime que pour son équilibre c'est préférable. Soit pour se protéger, soit pour fuir le conflit, soit, et c'est le pire, pour exercer une pression sur vous afin de vous soumettre a son bon plaisir (manipulation). Vous seule pouvez sentir si l'autre agit de cette façon avec vous.
Avoir les cheveux bien coupés, la barbe propre (si vous en avez une) et porter des vêtements élégants et à votre taille est très important. Votre allure générale, même si vous n’êtes pas « fashion » en dira long sur votre état esprit. Une femme aura par exemple assez vite fait de juger un homme à son apparence : s’il est mal coiffé, qu’il sent la transpiration, la cigarette et/ou l’alcool et que ses vêtements sont tâchés, elle sera certainement moins attirée que s’il est propre, qu’il a une jolie coiffure et des vêtements cleans, à sa taille et éventuellement repassés. Ça paraît logique n’est-ce pas !? Et bien sachez que beaucoup d’hommes ne font pas cet effort-là avant d’aborder une femme !
J’ai la même vision des choses que toi. Après, je ne peux pas dire si je suis dans une relation aussi sérieuse que ce que tu vis là, ni que je me projette pour toute la vie – sauf par moments, dans mes pensées ^^. Par contre j’ai dit très rapidement « je veux pas être un plan cul ». Après on a officialisé, on est un couple mais j’attends encore un peu avant de déterminer si c’est « the one » (ce qui est fort probable, en tout cas dans ma tête). :) En tout cas, bravo pour ta façon de vivre ta relation et ta franchise envers lui. J’adorerais être capable d’assumer mes envies et mes sentiments comme ça – c’est en cours.

En ce qui concerne `une personne sur qui il peut compter`, il n`a pas du tout nié au début de la relation que c`était parce qu`il en avait mal a rester seul, qu`il appréciait énormément ma compagnie, et que je savais le faire sortir de l`ennui… les choses ont bien évolués depuis… il est amoureux, il le dit, il le montre, et je le sens… et ce qu`il attend de la relation actuellement, j`imagine: de continuer a vivre au jour le jour notre bonheur, et de ne pas penser au futur… c`est clair qu`il veut que la relation perdure telle qu`elle l`est…
Ça fait un an et deux mois que je suis avec X. Après un certain temps il a commencé à venir plus souvent puis à dormir à mon domicile avec mes enfants. Tout se passait très bien et je peux le dire que je me sentais la femme la plus heureuse sur terre. Puis depuis 3 mois il a changé, il a retrouvé ses amis tous divorcés et a donc retrouvé ses sortis avec eux. Lui aussi est divorcé D’abord une fois par semaine puis deux puis… aujourd’hui il ne dort plus chez nous mais on continue de se voir tous les jours. Quand je lui en ai parlé il a dit que je le collais trop mais qu’il tenait à moi. Qu’il avait besoin de se sentir libre de faire ce qu’il veut quand il le veut mais que je ne dois pas m’en faire parce qu’il pense quand même tout le temps à moi. En cas d’urgence il est toujours disponible mais il ne peut pas me dire s’il passe avec nous la soirée ou non il ne pouvait pas me donner des jours fixes car ça dépend des autres.
Depuis j'ai muri avec ce silence qui existe toujours mais j'ai appris à connaître l'autre et à ne plus douter de son amitié même si ses silences restent toujours présents. J'ai appris à vivre à son rythme, différent du mien qui répond du tac au tac par peur probablement d'oublier. Le silence de l'autre fait peur et nous oblige à gemberger, à nous poser des tas de questions sur le pouquoi et le comment alors qu'il suffit quelquefois de l'accepter simplement.
je suis en couple depuis plus d’un an et mon compagnon m’ignore de plus en plus… J’ai essayée de prendre de la distance ( environ 1 semaine pour prendre soins de moi et aller voir des copines ) mais lorsque nous nous somme revu nous nous somme disputé et il m’a dit que je ne lui avais pas manqué. Aussi nous avons pris pour habitude de nous voir du mercredi au vendredi (incluant parfois les week-ends ) mais il sort de plus en plus voir des amis en me disant que l’on ne fait que de ce voir… comment dois je interpréter son comportement ?

Les voyages forment la jeunesse, non seulement on voyage dans le monde mais surtout on grandit à experimenter de nouvelles choses, à s'ouvrir sur d'autres facons de faire et d'être. Tout le monde devrait partir étudier ou travailler ailleurs un temps. Si tu ne suis pas ta chérie, sois conscient qu'elle va évoluer lors de son voyage et que même si elle revient, elle ne sera pas forcément la même. Je ne suis pas d'accord avec l'idée que "ce qui s'est passé là bas reste là bas" car refuser de savoir c'est exclure qqchose qui a aidé cette personne dans son développement, qui fait partie d'elle, de ce qu'elle est.

J’ai rencontré mon copain en octobre, il a décidé de sortir avec moi après son grand jeux romantique… Bisous sur le pont, restaurant. Puis en décembre, il décide de se séparer ne sachant plus trop ce qu’il voulait avec moi. La situation reste ambiguë, on se voit on recouche ensemble cela dure quelques mois bien que lui ayant demandé d’arrêter son manège. C’est alors que j’ai flirte avec un homme, avec lequel j’ai couché. Quand mon ex a voulu recoucher avec moi, j’ai été obligée de lui dire et là électrochoc, c’est comme si c’était le jour où je le quittais selon ses dires… Le temps passe, on se revoit et m’annonce que ce serait bien de se remettre ensemble mais si on le fait, de le faire sur de bonnes bases et sérieusement…
Les hommes sont parfois insaisissables et vous présentent un double discours. Ils vous aiment ou sont attirés mais restent incapables de s’engager dans une relation stable. Sont-ils tous bipolaires ? Comment analyser leurs propos et leurs comportements amoureux ? Quel est le plan d’action parfait et les astuces pour s’assurer qu’un homme se lance totalement dans une histoire amoureuse ?
En Amour, vous hésitez très peu, d’autant plus que vous connaissez vos sentiments et vous êtes prête à surmonter les épreuves du quotidien. Vous savez que la vie de couple n’est jamais simple mais qu’avec des efforts, vous pourriez facilement vous épanouir. Lorsque vous ressentez un feeling avec un homme, cela vous suffit à prendre la décision de vous engager pleinement car il s’agira à vos yeux d’une personne intéressante et avec qui vous voudrez construire une relation forte.
Le week end c’est très bien passé et nous nous sommes revu plusieurs week end. Toujours des textos le reste du temps ou nous n’étions pas ensemble. Puis il y a maintenant 2 semaines il est distant avec moi et nos échanges on changé. J’ai livré un peu trop vite ce que je ressentais pour lui et il as pris peur. Il me dit qu’il est perdu qu’il me respecte trop qu’il ne veut pas me faire souffrir et être sur de pouvoir m’apporter se que j’attends. Je ne voulais pas lui faire peur mais juste retrouver nos échanges et vivre notre histoire au fil du temps nous connaître mieux et apprécier chaque moments ensemble. Maintenant je ne sais comment faire pour qu’il revienne vers moi.
On dit très souvent que le bonheur est communicatif et je vous invite à faire ressortir votre personnalité. Un homme réagit très souvent de façon primaire et pour qu’il vienne s’engager avec vous, c’est qu’il doit absolument se dire « c’est elle qu’il me faut ». C’est pourquoi je vous demanderai de ne jamais le mettre sur un piédestal et de toujours garder le contrôle de vos émotions afin que votre bonheur transparaisse toujours !
C’est toujours compliqué quand une relation est inconfortable, de poser les questions pour soi, de ne pas reprocher à l’autre l’échec de la relation. D’autant plus quand on s’est battu pour l’autre, quand on a un peu « forcé » la relation. Il arrive souvent que l’un des deux donne plus et pour lui, se dire que c’est son don qui est à mettre en question, c’est pas évident.
Autrement dit, vous ne serez plus obligée d’être celle qui fait tout pour que la relation continue à VIVRE. La relation ne va pas mourir et se désintégrer si vous arrêtez de compenser pour LUI. Vous ne devrez plus supporter tout le « poids » provenant du fait que vous soyez la seule personne dans la relation à vous en préoccuper suffisamment pour  penser, analyser et apprendre à surmonter les « problèmes » habituels mais dangereux, d’une RELATION VÉRITABLE, HONNÊTE ET PLEINE D’AMOUR.
Moi je suis en plein divorce est là sa fait 5 mois que j ai rencontre mon nouveau chéri et je sais pas comment faire pour être sa priorité c est déjà quelqu’ un qui est pas téléphone et quand je lui ai dit que j etait tomber amoureuse il a pris ses distances car il partagé pas mes sentiments .il tien a moi mais il s investi pas c est toujours moi qui propose qu’ on se voie quand il est d accord .alors qu au début c était lui aussi et me jour où j ai déclaré mais sentiments ou as changé quoi faire pour le faire réagir et pas le perdre et qu il s investi à son tour
En général, l'homme et la femme n'ont pas la même notion du milieu de travail. L'objectif de l'homme est de faire son travail, d'atteindre ses objectifs. Il n'est pas vraiment préoccupé par les alliances ou les relations interpersonnelles sauf si elles lui permettent de relever des défis. Pour la femme, les relations interpersonnelles en milieu de travail sont très importantes. Elle a tendance à prendre pour personnelles les choses qui surviennent au quotidien, et la relation avec l'autre femme est généralement touchée. Elle a la mémoire longue : elle accumule les émotions, se compare aux autres et a parfois tendance à se déprécier si son estime de soi est plus faible. C'est à ce moment qu'un déséquilibre peut se produire.
Cet état correspond à ce que Romain Rolland nommait le « sentiment océanique » (voir l'encadré ci-dessus). L'écrivain pensait que le sentiment océanique caractéristique de l'extase spiritualiste correspond à un éveil de la conscience. Pour Sigmund Freud, sceptique et athée, il s'agit d'une régression archaïque narcissique (stade où l'enfant est en fusion avec sa mère). Des psychologues ont tenté de cerner précisément le phénomène psychique. Ralph W. Hood, en 1975, a ainsi établi une échelle du mysticisme (en huit niveaux) à partir de témoignages recueillis, et des recherches neurologiques se sont efforcées de saisir les modifications cérébrales induites par l'état d'extase. On retrouve cette expérience assez courante dans les pratiques de méditation et relaxation. Selon Herbert Benson, psychologue à Harvard, 25 % des sujets participant aux séances de relaxation (fondées sur des exercices de respiration profonde et de vide de la pensée obtenu par la concentration sur un mot - « paix » - ou une image - un cercle - qu'il organise déclarent éprouver des expériences « spirituelles » (Timeless Healing. The power and biology of belief, Scribner, 1996).
Je vous apporte ces explications pour bien vous faire comprendre que c’est quand il vous perdra qu’il retrouvera l’envie de vous séduire. Malheureusement vous ne serez pas dans une situation de séduction “normale” ou “positive” et vous devrez lutter continuellement pour ne pas exprimer vos sentiments jusqu’à ce que lui adopte un comportement réellement positif et respectueux. En réalité, tout est donc une question d’état d’esprit auquel vous allez devoir vous adapter…
J’ai beau relire l’article je ne vois pas le passage ou il est mentionné que c’est à cause des femmes… Après je ne m’abaisserai pas à répondre à ce genre de commentaire qui mélange tout et caricature les rapports hommes femmes. Vous avez l’air d’avoir beaucoup de colère de vous, quelle qu’en soit la raison tous les hommes de la terre n’en sont pas responsables.

Bon, je parle en me basant sur mon expérience personnelle, en disant que le but d’un couple – pour ceux qui veulent un couple qui dure – n’est pas l’intensité des sentiments, qu’on réclame chaque jour en plus ! Je te comprends trop bien lorsque tu dis que tu essaies d’apprécier chaque étape dans ta relation, et que tu laisses traîner au maximum avant de dire « je t’aime ». J’avais ce schéma dans ma tête il y a longtemps, et j’ai changé (peut-être l’âge.. oups). Il y a beaucoup de plaisir dans la séduction, et chacune de ses parts a son propre délice : les regards échangés ont un plaisir particulier, les premières paroles, les sourires, chaque geste nous donne un sentiment plus ou moins intense et très plaisant, surtout que c’est nouveau. Si tu revois ces plaisirs, tu trouveras que beaucoup de nos sentiments viennent de notre propre égo flatté ou de nos hormones (tu peux revoir l’article d’Anashka sur l’égoïsme en séduction, lui je suis sûr qu’il existe^^). Donc, une fois passée l’étape de la séduction, si on ne sait pas (ou qu’on ne veut pas) vivre d’autres plaisirs du couple, alors on se sent un manque et un besoin de vivre autre chose, que le couple ne peut pas nous procurer.

La France me manquera probablement lorsque la faim viendra questionner mon estomac et que l'idée d'un morceau d'emmental me fera saliver plus que de raison, ou, lorsque ne pouvant exprimer mes émotions autrement qu'avec la langue de Molière, je devrai me taire. Bien des choses me manqueront forcément… On sait ce qu'on quitte mais on ne sait pas ce que l'on trouve.
C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
J’ai un grand problème: mon mec me demande toujours de se changer et il ne précise pas en quoi, il me disait tu te concentres en toi et tu réfléchis bien, moi je peux pas te dire. Dernièrement, en parlant il m’a dit qu’il m’aime mais il se trouve sur le piège de comparaison et veut me voir fatale à ses yeux que ce soit physiquement ou dans mon comportement. D’un coup, il m’a dit il veut que je lui méprise que je lui punis d’une manière intelligente , d’avoir un coeur solide et fort pour que lui sera très doux , d’avoir position forte et avoir confiance en moi pour qu’il me valorise trop et me respecte . Il a dit si je changerai , lui il va me plaire trop .
Nous nous sommes malgré tout revus fin juillet. J’ai fait le déplacement car plus simple pour moi. Je me suis sentie mal à l’aise après cela même si tout s’est très bien passé. La seule chose qui m’a dérangée est qu’il n’embrasse pas (nous avions parlé de cela par téléphone). Pour lui, depuis sa rupture, ca paraît indissociable du sentiment amoureux.

Les personnes étant dans ce type de relation homme femme ont cependant tendance à se couper de leur cercle familial et amical. Il ne faut pas oublier qu’il est important et sain d’avoir une vie en dehors de son couple, c’est un moyen d’apporter du renouveau et de diminuer le risque que l’un des deux partenaires finisse par se sentir étouffé(e) par cette relation.


Je songe aujourd’hui à fonder une famille avec ma compagne. Une démarche compliquée à entreprendre alors que ma propre famille n’est pas au courant de mon homosexualité. Je sais que je vais devoir finir par leur dire la vérité et prendre le risque de les perdre. Je n’ai pas le choix. Cela me terrorise, mais je sais que c’est essentiel. J’ai besoin de me sentir complète, de me sentir moi-même, et cela passera forcément par le fait de leur dire la vérité.
Je suis avec mon copain depuis 8mois. Au début tout se passait bien. Mais depuis un mois environ, je le sens distant et depuis une semaine pas de nouvelles et moi non plus…SR. Après j ai essayé de l appeler, mais ne m a pas répondu. Il m a envoyé un sms pour dire qu il rappelera plus tard. Mais il ne l a pas fait! Ensuite je lui ai envoyé un sms pour savoir que signifiait ce silence. Et pas de réponse, il m ignore.
En pratique : Cherchez à devenir leur meilleur ami, à mieux les comprendre… Appréciez leur compagnie, tout simplement. Il s'agit de lâcher sur vos objectifs, que ce soit l'orgasme simultané dès le premier soir, ou le mariage et 3 charmants bambins gambadant dans votre future maison. C'est rassurant pour une femme de se sentir appréciée pour qui elle est.
Une fois que vous avez réalisé que souvent, les hommes sortent constamment avec des femmes, connaissent énormément de femmes différentes, et ont eu plusieurs relations dans leur passé qui ne se sont pas bien passées pour eux non plus, vous commencerez à vous rendre compte qu’ILS DOIVENT COMMENCER À VOIR SE DESSINER DES MODÈLES COMPORTEMENTAUX dans la manière qu’ont les femmes de se comporter avec eux... semblables aux modèles comportementaux que vous voyez chez les hommes.

Je suis en couple avec un mec depuis 7mois qui a une copine avec qui il est depuis 2ans. Au départ j’étais pas au courant, quand je l’ai su il m’a dit que c’était plus ça entre eux vu que la fille est en France et lui au Canada et ils avaient déjà fait un ans sans se voir. Il est revenu en Afrique la pour un stage donc depuis son arrivé on est ensemble. En decembre passé sa copine était aussi au pays mais j’ai pas ressenti sa présence e parcequil était tjrs la pour moi, malgré que je lui faisais les prises de têtes. Mais en début d’année peu avant le départ de sa copine je ne le sentais plus dans la relation, j’ai même mis un terme à celle ci mais il est revenu vers moi amicalement jusqu’à il ya une semaine on s’est remis ensemble. Sauf que rien n’a vraiment changé il est tjrs distant ou froid quand je lui fais pas signé deux jours peuvent passer il revient comme ci de rien n’était! Il a trop changé, je l’aime vraiment mais j’ai l’impression de l’avoir perdu et je pense qu’il est retombé amoureux de sa copine en bref je sais pas quoi faire il dit qu’il m’aime mais les actes prouv es le contraire


Tant que la place est occupée par la mauvaise personne, la bonne ne peut pas arriver. Ne prions plus pour que Dieu change un tel et un tel, mais pour que les personnes qui ne font pas parties de notre vie partent et que le Seigneur nous envoie les bonnes. Quand Il bénit, il n’y a aucun chagrin qui suit. S’il y a des douleurs et des difficultés, c’est que la relation ne venait pas de Dieu !


Au début d’une relation on félicite, on complimente l'autre puis ça s'estompe. "Bah… tu le sais je te l'ai déjà dit". L'entendre fait toujours du bien et permet également dans des moments de doutes, de remise en question, de pousser l'autre un peu plus loin. Savoir que l’on peut compter sur sa moitié pour être encouragé, félicité (même quand ce sont de petites choses).
A mon sens il y a un décalage entre tes sentiments et les siens. Le fait que sa dernière relation a été douloureuse a des répercussions sur votre histoire car il ne semble pas vouloir s’engager pour le moment. Et ce n’est pas en lui avouant tes sentiments ou en étant sur son dos que tu pourras inverser la tendance. Dans ta situation, il faut avancer progressivement et cesser de paniquer dès qu’il sort. la confiance est indispensable dans un couple et j’ai l’impression que ton passé influence également ton comportement.
Vous rirez de ce terme désuet : la mécréance. C'est pourtant que je constate toujours et partout que le croire est inhérent à la vie humaine. Je dis bien : le croire. Le fait même de croire. Non une croyance particulière sous une forme ou l'autre... Il y a dans le croire toutes nos confiances, toutes nos aspirations et tous nos chérissements. Confiance, aspiration et chérissement, à savoir les trois vertus théologales formulées de façon savante : foi, espérance et charité... Vous dîtes, relais des neurosciences, et avant elles de Freud, que c'est infantile. Mais sans ces trois vertus (avec Dieu au centre ou non), nous ne vivons pas ; nous existons seulement. Sans ces trois vertus la défiance, la suffocation et l'écartement règnent : regardez nos sociétés, où la majorité souffre de ce qu'on appelle trop bêtement "l'individualisme".
Je perçois deux problématiques distinctes : votre ressenti d'une part, l'éventuelle difficulté de votre copain d'autre part. Ce copain, manifestement, cherche à rester éloigné de vous et le mieux que vous puissiez faire et de respecter cela. Quoi qu'il vous en coûte et même si vous ne comprenez pas le sens de ses choix. Vous ne me semblez pas en état de "l'aider" puisque vous même avez besoin de soutien et êtes en situation de vulnérabilité.
Donc, pourquoi l'autre personne s'éloigne-t-elle ou disparaît-elle même si vous avez eu des rendez-vous merveilleux? Il y a de très grandes chances que ce soit parce que vous avez atteint son seuil de tolérance très rapidement. Évidemment, il ne faut pas complètement écarter la possibilité de la réalisation ou conclusion que ce n'était pas un bon match ou que la personne a rencontré quelqu'un d'autre qui lui correspondait mieux. Toutes ces possibilités sont valides. Mais, à mon avis, si les rencontres étaient réellement agréables, la première est la plus probable. Vous pouvez être la personne la plus merveilleuse du monde, dire et faire toutes les bonnes choses, appliquer tous les trucs du fameux livre The Rules, si vous vous retrouvez devant un prospect qui a un seuil de tolérance d'intimité très bas, vous obtiendrez toujours ce résultat.
Enfin, troisième thèse défendue par W. James, les croyances religieuses ne doivent pas être opposées à la science. Les réduire à des illusions ou à des superstitions ne permet pas de comprendre quel rôle leur est dévolu par les croyants. Les croyances religieuses ne se situent pas dans le registre du vrai ou du faux : elles sont d'abord utiles, accompagnant les croyants et les aidant à surmonter les épreuves de la vie.

Je m’appelle Catharina, j’ai 31 ans et je travaille dans le milieu de la pub. J’ai grandi dans les Balkans, et vis à Paris depuis dix ans. En France, j’ai fait mon coming out auprès de mes amis. Au sein de ma famille, seule ma petite soeur est au courant et accepte la situation. Il est très difficile pour moi de faire mon coming out au reste de ma famille car dans le pays où j’ai grandi, être gay n’est pas une option. C’est une maladie mentale qu’il faut soigner. À 18 ans, j’ai essayé d’en parler à ma tante, de qui j’étais très proche. Je venais de me séparer de ma copine de l’époque, j’étais triste et je voulais me confier à elle. Sa réaction fut très froide. Elle insista pour que je prenne rendez-vous chez le médecin et que j’engage une thérapie de guérison. Je me souviens de ses mots : 
La jalousie peut devenir un véritable poison pour votre couple. Il y a deux sortes de jalousie : la jalousie légère qui ne constitue pas un problème et la jalousie plus profonde qui peut avoir de plus graves conséquences. Par jalousie « légère », j’entends une petite jalousie qui ne dure pas, une jalousie éphémère. En revanche, une jalousie « profonde » dure et se renforce au cours du temps… Elle apparaît par exemple quand vous voyez votre copine passer du temps avec un copain de sa classe ou de son travail et que vous en avez assez de les voir passer du temps ensemble, même si ce n’est que pour du travail et que ce mec est probablement en friend zone depuis longtemps… C’est un exemple parmi tant d’autres mais qui illustre bien la chose : vous commencez à vous poser des questions inutilement et vous doutez à tort de la fidélité de votre copine. L’erreur que vous ne devez absolument pas commettre dans ce cas est de laisser traîner cette jalousie ou de faire savoir à votre copine en étant frustré que vous êtes jaloux. Ce que vous devez faire en revanche, c’est de ne pas être jaloux et de vous en foutre complètement. Laissez-la un minimum libre tant qu’elle reste fidèle. Si vous manifestez vos craintes, elle pourrait penser que vous ne lui faites pas confiance ou que vous n’avez pas confiance en vous. Si vraiment elle abuse, vous pouvez jouer aussi sur la jalousie en passant vous aussi beaucoup de temps avec vos amies féminines (ce qui peut s’avérer utile quand on veut reconquérir son ex copine). En bref, ne soyez pas jaloux inutilement.
je lui ai demandé une dernière chance qu’il a bien voulu m’accorder mais que c’était la dernière et si cela se passerait bien, on se rencontrerait. mais là, une fois encore, je n’ai pas tenu ma promesse et il à dit « stop, on arrête là, je ne reviendrais pas sur ma décision ». par contre il voulait bien que l’on reste amis si je le voulais, j’ai accepté.
Cet homme est un ancien camarade, qui me plaisait beaucoup au lycée, mais il ne s’était rien passé. Aujourd’hui on s’est recontacté apres des années parce que je voulais savoir comment allait sa famille après un cyclone sur l’île où on avait vécu. Il a commencé à m’envoyer régulièrement des messages. Et il ya peu il m’a proposé de se voir, après deux mois de texto et appels. Comme je travaille en horaires décalés on s’est vus tard le soir, chez lui. Il m’a embrassée mais quand il a voulu aller plus loin je l’ai stoppé, et c’est là qu’il m’a dit qu’il préférait être honnête avec moi et que pour le moment il ne voulait pas être en couple. Quand j’ai poussé les explications il m’a dit que ce n’était pas une question de caractère ou de physique parce que telle que je suis mentalement ça pourrait coller. Mais uniquement de timing, et qu’il ne voulait pas me faire croire qu’il était sérieux pour me faire perdre mon temps. J’ai compris et lui ai dit que c’était la 1ere mais aussi la dernière fois qu’on se revoyait. Quand il m’a raccompagnée chez moi il m’a demandé de le serrer tres fort et si j’avais vraiment plus envie de le voir, que sa porte me sera toujours ouverte etc. J’aimerais comprendre, est ce que cet homme va me zapper complètement ou va t’il revenir même si je ne lui parle plus?
Ne pas savoir comment séduire sur le net aujourd’hui, c’est avoir un doigt en moins : pas mortel, mais handicapant. Les règles ne sont pas l’inverse de ce que vous avez lu plus haut, mais parce que le terrain de jeu est un peu particulier, nous avons pensé à vous et nous l’avons détaillé, lisez ceci : une technique de Kamikaze pour draguer sur Meetic, et commencez à pratiquer ces conseils en vous inscrivant ici, là, ou encore là ;)
Est-ce à dire que les mystiques qui, comme J. Trevor, ont vécu une « illumination » sont plus heureux que les autres ? C'est loin d'être le cas. Michael Argyle, un des grands noms de la psychologie de la religion, a mené une enquête auprès de personnes définies comme mystiques. Celle-ci montre que, sur le nombre, la corrélation entre mysticisme et bonheur est plutôt négative (M. Argyle et P. Hills, « Religious experiences and their relations with happiness and personality », The International Journal for the Psychology of Religion, vol. X, 2000). Une des raisons avancée : les grands mystiques seraient, en règle générale, des solitaires coupés des relations sociales, donc privés du support social dont bénéficient les autres croyants intégrés dans des groupes religieux.
"Mon petit ami" would sound either childish or a bit old fashioned. "Mon mec" would sound somewhat vulgar. "Mon parternaire" would sound like a business relationship or a regular tennis opponent or something of the sort. If I were to chose a more formal term than "mon copain" it would be "mon compagnon". But that's just my opinion: I'm pretty sure I've heard people refer to their boyfriend by any of the above.
Je pense qu il a dit Ca juste par panique car Apres il m a dit je t aime bien, on dévers se voir et en reparler à ce sujet et il m a dit je ne veux pas que tu sois triste…Le comble est qu il m a fait encore plus craqué car il veut changer, il veut avoir une vie sociale, il ne veut pas de plusieurs aventures, mais en même temps il a peur de perdre sa liberte et je veux vraiment l aider … pour le moment je ne fais rien j attends qu il réfléchisse à tt ça…mais après, je ne sais pas comment je vais réagir ? Que pensez vous, va t il oser changer d’avis ou vas t il se renfermer sur lui même ?

La peur de finir seul(e) peut nous faire éviter une nécessaire solitude, en craignant qu'elle ne devienne définitive. Mais nous ne savons absolument pas ce que l'avenir nous réserve. Et je crois qu'il vaut mieux prendre du recul un certain temps (qui peut se chiffrer en années...) plutôt que rechercher de la compagnie sans prendre le temps de reprendre contact avec nos désirs profonds. Ce qui n'empêche absolument pas les rencontres et les contacts, mais sans se lier de façon trop exclusive. La liberté se trouve dans la pluralité, pas dans l'unicité... dont la perte (réelle ou seulement crainte) nous fait prendre trop de risques.


Ce que je ressens: d’abord je le sens la plus importante à ses yeux et aujourd’hui je ressens de “l’acquis” de sa part. Comme il sait que je l’ai dans la peau, il continue mais je ne lâche pas et me soumets à ses désirs. Mais cette situation me rend malheureuse. Je sens qu’il ne veux pas s’investir plus dans notre couple. Parfois je pense qu’il serait mieux de nous séparer au lieu de traîner les choses alors que la finalité me semble identique. Je n’arrive pas à lui en parler. Au début je l’ai harcelé de question des pourquoi mais aujourd’hui quand il vient je suis là et quand il ne vient pas je ne lui dit plus rien. Je ne sais plus comment me comporter . Parfois je me demande s’il ne le fait pas exprès pour que je craque et que je le quitte comme ça je ne pourrais pas lui reprocher qoui que ce soit. Ça me ronge de l’intérieur et joue sur mon moral . Tous les soirs je pleure dans mon lit en me disant que je mérite mieux que ça. Ce genre de comportement est vraiment un tue “confiance en soi”.
Comme toi, je vivais une belle histoire et comme toi, un projet de départ de l'Autre pour un "fort fort lointain" s'est présenté. Aussi, pour avoir été confronté à une situation très similaire à la tienne et compte tenu de la mienne actuellement, je ne peux donc pas te proposer de recette magique qui permettrait d'avoir une réponse assurée et catégorique à la terrible question que tu poses.
La démarche de Lucy, tout un débat ! Google montre une Lucy qui marche redressée. Un choix qui ne représente pas forcément ce qu'était la réalité. Mesurant 1,12 mètres, cette australopithèque avait des jambes courtes et des bras longs, ce qui laisse à penser qu'elle vivait beaucoup dans les arbres. Mais les chercheurs en sont sûrs : elle était capable de marcher sur ses deux pieds. Sans pour autant trancher sur sa démarche... Droite comme un humain ? Penchée comme un primate ? Les scientifiques ne s'entendent toujours pas à ce sujet même s'ils ont passé au crible des dizaines de fois les os du squelette, conservé à 40%.
Malgré tout, faire son coming out me semble essentiel. On évolue bien différemment lorsque l’on a mis ça derrière soi. Certains de mes amis reconnaissent aujourd'hui que m'avoir eu dans leur entourage leur a fait changer de regard sur l'homosexualité. On ne doit pas oublier que parler de son homosexualité et la vivre au quotidien normalisent les choses. C'est très important. La parole s'est libérée autour de moi et les échanges ont été et sont toujours constructifs.
On s’est pris la tête par message, et depuis (c’était il y a deux jours) j’ai ouvert les yeux. Je le laisse dans sa réflexion. Qu’il revienne ou pas, tant pis (ça me fait quand même mal de me dire qu’il est petit à petit en train de s’éloigner vraiment de moi, sans rien dire en plus mais je prends le risque). Maintenant je vis pour moi, et non plus dans l’attente de ses nouvelles.
Super article. Cependant mon cas est un petit peu différent car on a déjà eu 3 RDV, on s'est évidemment embrassé (le 3ème RDV était pour un ciné, on avait l'air d'un vrai couple à se prendre dans les bras etc..). Pour des raisons logistiques je n'ai pas pu la ramener chez moi et je lui ai donc proposé à la fin du RDV qu'on se verrai la semaine prochaine, qu'elle vienne manger chez moi, chose qu'elle a accepté. Le jour même du RDV elle annule, je repropose derrière un autre jour, et depuis pas de réponse. Ca fait 4 jours. Je ne l'ai pas relancé depuis. Etonnant sachant qu'il y a un bon feeling entre nous et qu'elle a les yeux qui pétillent quand elle me regarde.

je viens de faire la connaissance d’un homme ça fait 3 mois mnt, il habite en france mais il est de mon pays, il m’as dit qu’il m’aime, il viendra l’été pour me voir et parler mariage, mais le seul problème je sais pas quoi faire, il ne cesse de me demander de le rendre fou de jalousie, il me dit qu’il est heureux d’avoir une femme qui plait au homme, aujourd’hui il m’a dit chérie tu as carte blanche fais saigner mon coeur de jalousie ensuite je serai pour toi comme un chien qui défends sa maitresse.
Et puis un jour je me suis declarer a lui… il m’a dit qu’il n’avait pas de sentiments amoureux pour moi… on passe de bons moments. Il m’a dit 1 fois au debut je ne sais pas ou j’en suis… plus tard j’ai realise que j’etais pas vraiment amoureuse de lui mais que j’amais les bons moments passes ensembles.. moments la pluspart du temps induits par lui… voila je suis coincee car la femme qu’il frequente est devenue,une amie et on a bien parle.. elle m’a affirme qu’elle ne tenais pas’plus que ca a lui et que elle voulait mettre des distances mais je soupconne maintenant que c’est le contraire maintenant que je suis entre les 2… elle s’est servie de moi 2 fois comme alibi pour sortir. Je lui ai bien fait remarquer que je n’avais’pas apprecie… mais en fait je m’appercois que des qu’elle le voit elle “boit ses paroles”…elle lui a dit qu’il pouvait avoir 1 relation avec quelqu’un vu qu’elle etait en couple et qu’elle ne quitterait jamais son mari… lui en atendant ne se gene pas pour seduire et se faire seduire… il admet enfin qu’elle ne quittera pas son mari et son confort… aussi de mon cote parfois j’ai envie de tout arreter et puis un evenement fait qu’on se revoie…
Je me demande si mon comportement d’évitement n’est pas le problème. Je fais semblant de m’en foutre alors que c’est tout le contraire. Hier, après avoir tâté le terrain et su qu’il n’avait pas et ne pensait pas avoir de sentiments amoureux pour moi, je lui ai dit que c’était correct. Qu’on pouvait être des amants sans que ça veule dire quoi que ce soit. Que je voulais le revoir quand même.
Je tiens à vous remercier pour vos conseils précieux. Il y a queques semaines j’ai fait une connaissance via facebook CFP) après m’avoir vu en vidéo et en discutant il m’a avoué que je lui plaise en me posant la question si peut-on faire un pas en avant ? je lui ai répondu j’ai peur que je m’attache à toi et au final sera que du virtuel et tu me quittes alors je préfère qu’on ne précipite pas les choses du moment qu’on ne s’est pas encore vus car c’est du viruel, je préfère qu’on reste amis, débuter tout doucement, apprendre à se connaitre et s’il y aurait de quelques choses de plut fort pour nous deux çava arriver. Du coup, il n’a pas accépté en me disant c’est vrai moi aussi j’ai peur que ça ne marche pas entre nous et je m’attache à toi après tu ne tomberas pas amoureuse de moi et là c’est notre dernière discussion. On a pas parlé pendant une semaine après il a commenté ma publication je pense il voulais me pousser à lui écrire après ce geste on a repris le contact il me repose la meme question que veux tu de moi ? je lui ai répondu tu me plais bcp, mais je préfère ne pas précipiter les choses étape par étape je veux que sa soit une complicité réelle entre nous pas une complicité virtuelle là il m’a répondu merci pour tes bonnes intentions mais moi je veux rien du tout de toin je ne veux aimer personne et j’ai mes raisons je lui ai dit ok libre à toi. Je pense en me répondant ainsi il veut e rendre la balle ” comme tu préfère qu’on soit amisdonc pas comme tu veux toi alors moi je veux rien de toi”. Cela fait quelques jours qu’on se parle plus, je fais le silence radio.
Je me posé plein de questions sur mon compagnon qui est distant envers moi, depuis que j ai lu votre blog, je commence à réfléchir et à prendre de la distance avec le besoin d affection qui me ronge. Je vais penser à moi et mettre de côté cette sensation de mal être. Votre blog est super et très enrichissant, sa donne à réfléchir et à reprendre confiance en soit. Merci.
Je suis avec quelqu’un de comme ça je pensais que j’avais un problème et en lisant votre article j’ai compris que non donc je vais faire en fonction de moi surtout. Il ne veut pas s’investir car il a peur de perdre son indépendance mais quand il parle il dit qu’il veut changer. J’ai compris que je devais rester moi même avant. Je voudrais savoir comment faire pour passer à autre chose je n’ai plus envie de continuer avec lui car plus j’avance dans la relation moins je serais heureuse et surtout je suis heureuse sans lui parfois je ne sais plus quoi faire et ou j’en suis
Bonjour Sandrino j’aime votre travail, je suis d’accord avec beaucoup de choses écrite . Pour vous expliquer je suis quelqu’un qui galère en amour depuis 3 années, lorsque je cherche des raisons, je lis souvent que j’attirerai de mauvais partenaires à cause de ma confiance en moi ou de dépendance affective, je n’arrive pas à comprendre comment cela est possible ayant l’impression de pas mettre de pression et de ne pas le montrer. Généralement j’ai la force de caractère de refuser ou ne pas rester trop longtemps dans des relations mauvaises ou je sens que c’est foireux ..soucis à force j’ai l’impression d’être une femme attirante mais pas aimable. Tu crois que tu saurais un peu m’éclairer la dessus ?
Si vous commencez dès le début de votre relation à discuter de ces choses, de votre couple, de la place que vous voulez qu’il prenne dans votre vie etc. il verra que, comme lui, vous avez des angoisses et des limites que vous ne souhaitez pas dépasser. Vous vous rendrez peut-être compte que finalement vous avez la même vision du couple : engagement oui, mais pas trop. Mais discuter vous permettra aussi de comprendre quelles sont ses réticences à s’engager et à faire en sorte de les éclipser. Pour lui prendre un appartement ensemble c’est s’enfermer dans une relation ? Rassurez-le en lui disant que ce n’est pas pour autant que vous serez toujours collés l’un à l’autre, qu’il pourra bien entendu, tout comme vous, sortir entre amis et faire ce qu’il faisait avant. Que ce n’est pas parce que vous emménagez ensemble que vous allez fonder une famille dans l’année à venir.

Salut j'ai rencontré 4 filles en l'espace de 3 mois à chaque fois elles deviennent froides, distante au bout d'une semaine je leur demande pourquoi elles me disent qu'il n'y a strictement rien. Sauf qu'elles continues dernières une filles que j'aimais vraiment beaucoup que j'ai embrassé et devenue froide après 2 semaine de rapport ( pas sexuelle hein ) pareil je demande ce qu'il y'a et rien le néan encore une fois on se revoi et elle m'embrasse... Donc moi je l'aime vraiment beaucoup donc j'y croit mais malheureusement une semaine après elle me dit que je l'ai perdu et ne réponds plus à mes messages, Je suis juste dégouté et très énervé car jamais aucunes filles ne reste pas elle même avec moi je commence a croire que les filles sont toutes les mêmes :(
Pourtant, rassurez-vous chère lectrice vous êtes capable de séduire même si celui-ci à une image de macho ou d’homme inaccessible. Certes certains sont plus compliqués à conquérir que d’autres, mais une fois que vous aurez mis le grappin dessus et que vous aurez compris comment le rendre heureux, il ne vous quittera plus d’une semelle et ce sera même lui qui vous réclamera cet engagement sentimental que vous attendez. Mais avant d’en arriver à ce stade, il existe 3 étapes à respecter que je vous présente dans cet article.
Concernant l’engagement matériel, à 20 ans je me considère trop jeune pour me marier dans l’immédiat, je préfère attendre la fin des études et d’avoir trouvé un emploi (donc pas avant 4 ans !), tout ça pour dire que je ne considère pas ce type d’engagement comme une finalité, sinon c’est sûr que toutes ces années me paraîtraient bien longues. Non, j’y pense juste comme un bel évènement qui marquera (peut-être) ma vie un jour. En attendant il y trop d’autres choses magnifiques à vivre dans le présent pour vivre dans le futur !
De la même manière, si le séducteur avait dû enchaîner sur « je vis près de Lyon mais j’ai grandi à Paris », il aurait dit « et tu préfères quelle ville aujourd’hui ? Paris, c’est pas mal pour le stylisme, non ? ». Le séducteur est attentif, il fait référence à des éléments qu’elle lui a communiqués un peu plus tôt, il est totalement concentré sur ce qu’elle dit.
Double diagnostic : l’amour est pour lui « une complication de plus dans un monde déjà difficile à vivre, et il est plus simple de s’en passer. Il préfère une bulle confortable de relations sans lendemain, et éviter le tourment de la passion et du désir sexuel », analyse Marie-France Hirigoyen. Autre possibilité, il idéalise. Or rencontrer la perfection est impossible. Résultat: ses amours sont tièdes et il vit inconsciemment l’échec de ses relations comme un bénéfice : « Son fantasme reste intact », décode la psychanalyste Sophie Cadalen.
Avant que votre relation ne commence, il avait sans doute des habitudes avec ses amis, des moments où ils se retrouvaient l’un chez l’autre, des moments où ils sortaient en boites ou dans des bars. Pourquoi tout cela devrait-il s’arrêter sous prétexte qu’il est en couple ? S’il est bien avec vous, il n’ira pas voir ailleurs. Faites-lui confiance et laissez-lui sa liberté. Ne lui donnez pas l’impression qu’être en couple avec vous est comme se retrouver enfermé entre quatre grilles, il ne sera pas heureux et donc, pourquoi voudrait-il s’engager encore plus avec vous ? Pour que votre homme souhaite s’engager avec vous, il doit se sentir bien dans votre couple, dans votre relation. En lui laissant la possibilité de continuer ses sorties entre amis et autres activités, vous respectez sa liberté, sa personnalité. Pour lui ce sera la vie qu’il avait avant de vous rencontrer, avec vous en plus, une femme charmante qui l’aime tel qu’il est. Pourquoi partir dans de telles conditions ?

bonjour, j’ai rencontré un homme il y a quelques mois ; il habite à 400kms . nous éprouvons tous les deux des sentiments amoureux . il est revenu en couple avec son ex simplement par confort car il ne trouve pas de solution pour se rapprocher de moi. travail, argent . il me dit vouloir trouver une solution mais ne veut pas de mon aide. donc je le laisse faire. moi en parallèle je continue ma vie de femme indépendante ; que dois faire ou ne pas faire pour le pousser à me rejoindre sans qu’il ne se sente inférieur. je pense lui dire de prendre son temps pour le laisser trouver une solution et que lorsqu’il l’aura fait je ne sais pas si je serais là si mon homme ne veut pas s’investir à 100% et s’occuper de moi à 100%. qu’en pensez vous? merci et bonne fin de journée


Certains coachs vous diront que vous avez «inconsciemment dégagé de mauvaises vibrations» qu'il a «inconsciemment détectées» et que c'est cela qui l'a repoussé. Et il y en a d'autres aussi qui vous diront que vous avez été trop comme ceci ou pas assez comme cela, que vous ayez eu un comportement dépendant ou trop distant, bref, vous pouvez facilement vous rendre dingue à essayer de deviner sur quel pied danser.


>>> Vous comprenez, à travers ces divers conseils, qu'il ne veut pas s'engager ? Ne vous en voulez pas. Sachez que les hommes fonctionnent différemment de nous... Si nous recherchons la bonne personne avec qui nous engager, eux recherchent la plupart du temps le bon MOMENT pour s'engager. Et à ça, vous ne pouvez rien faire. Interdit donc de vous auto-flageller...


Notre relation ne progresse pas, bien que nous soyons déjà bien intimes et que nous partagions quelques week-end ensemble. Nous sommes à distance (plus de 300 kms nous sépare). Quand on se voit c’est toujours super, nous sommes contents de nous retrouver, et nous partageons d’agréables moments, et pas mal de points de vue communs. ET quand il est parti, plus de nouvelle pendant plusieurs jours, voire semaine.
Juste une question que je ferai très brève … je suis avec un gars depuis près de 3 ans. Ça va super bien malgré le fait que parfois, sur ce cher réseau social qu’est Facebook, certaines de ses ex reviennent à la charge malgré le fait qu’elles sachent qu’il est en couple et parfaitement heureux. Aller jusqu’à mon anniversaire dernier, en octobre, il m’écrivait des petits messages sur son mur, qui étaient vus et sus de TOUTES et tous alors qu’à mon dernier anniversaire, il l’a mis sur mon mur à moi UNIQUEMENT. Son anniversaire arrive ce week-end et j’aimerais savoir ce qui serait le mieux à faire … comme à l’habitude, lui écrire ce « Bonne fête mon amour » … un « Bonne fête » très sec … ou pas de message du tout !
Il y a le Mal et le Bien, la maladie et son contraire. Tous ces contrastes sont l’œuvre de Dieu. Forcément, ils trouveraient preneurs, sinon pourquoi leur existence. Si le monde était parfait, connaitrait-on le Mal? Le Diable, qui, lui aussi est une créature de Dieu, n’existerait pas, par voie de conséquence, ne tenterait personne. Comment expliquer le fait que telle personne croit en Dieu, alors que telle autre, n'y croit point. Sommes-nous ou devenons-nous athées parce que nous le voulons, ou suite à un processus de raisonnements, de questionnements, de remises en causes, d'expériences....Est-ce l'homme qui rejette la foi ou est-ce celle-ci qui le quitte pour qu'il devienne athée?
je suis une femme battue j’ai 61 ans 3 garçons, dont 2 abusés sexuellement, et 6 petits enfants, + 3 autres garçons (que j’ai remis sur pieds, c’était la kata, il se battait jusqu’au sang) de mon ex mari qui me battait et qui me parlent plus :(, j’ai vécu que des histoires violentes avec mes hommes , maintenant je dis, je fait les poubelles, le dernier ça faisait 8 ans que nous étions ensemble, là il a pris un autre appartement en dessous de chez moi …

Tromper son ou sa partenaire, avoir envie de franchir le pas ou simplement regarder ailleurs sans réellement le ou la tromper, c’est un jeu dangereux qui nous fait miroiter une fausse satisfaction. Sachez que c’est l’expression d’un mal-être intérieur, d’un besoin de retrouver confiance en soi. Un conseil: votre partenaire est votre meilleur amant! Alors ne fuyez pas cette relation, tentez au contraire de la faire évoluer pour lui donner une nouvelle image et la fortifier.

J’aime 1 homme rencontré sur le net, nous correspondons depuis des mois, je suis très attachée à lui, lui à moi mais j’ai peur de m’engager…j’ai été trompée par mon ex, j’en ai beaucoup souffert, lui a vécu la même chose mais j’ai peur de me tromper, j’ai beaucoup de sentiments pour lui, il est doux tendre, physiquement il me plait énormément, j’ai décidé de lui dire que je n’étais pas amoureuse pour qu’on en finisse avec cette histoire alors que je meurs d’envie d’être avec lui. je sais que mon message est stupide mais c’est la réalité, est ce que j’arriverai 1 jour à refaire confiance à 1 homme ? gros doute.

Bonjour Alex ,je suis Daphnee ,j’ai 28 ans et c fait deja 1 an depuis quem vis une relation avec un quelqu’un de 24 ans , on travaillait dans la meme entreprise en haiti , on a touts les deux perdus notre boulot a cause de notre relation et du coup j’ai du me deplacer pour aller en republique dominicaine la ou j ai pu trouver un boulot , je suis autonome et financierement idependante ,mais je suis tombee trop vite amoureuse de lui alors qu’il avait une utre relation qu’il dit non serieuse ,et je me suis donnee a fond. Il dit qu’il n’est pas pret a s’engager , mais il me dit qu’il
On s est écrit régulièrement. Et je lui ai dit que je ne voulais pas tenir la chandelle donc pour moi c était fini et la il m invite à manger mais ne passe pas la nuit. Il m a parlé de son ex et qu il ne voulait pas me faire du mal, qu il était désolé et à l impression qu elle le manipule car elle est seule et s ennuie. Il ne veut pas recommencer avec elle car elle voulait le changer et le façonner à sa manière.
Lorsqu'un homme ne peut s'isoler régulièrement pour se ressourcer, il n'arrive plus à ressentir pleinement son besoin d'intimité. Il est essentiel que les femmes comprennent que si elles désirent à tout prix une intimité permanente, ou s'entêtent à poursuivre leur partenaire lorsqu'il tente de s'isoler, celui-ci aura perpétuellement tendance à s'évader et à s'éloigner. Il ne pourra jamais retrouver sa passion.
×