Michael Argyle, professeur à Oxford, fut l'un des spécialistes mondiaux de la psychologie sociale des religions. Ses travaux ont porté surtout sur les liens entre religion, bien-être et santé. Ainsi dans une enquête menée en 2000, auprès de personnes définies comme mystiques, qui a révélé une corrélation négative entre mysticisme et bonheur. Une des raisons est peut-être que les mystiques sont, en règle générale, des personnes solitaires, coupées des relations sociales. Ils sont donc privés du support social dont bénéficient les autres types de croyants intégrés dans des groupes religieux.

Je me retrouve dans ces quelques témoignages, même si pour ma part mes parents (ma maman de qui j’étais très proche est décédée il y a quelques mois) et mes frères sont au courant et l’ont toujours très bien accepté. C’est plutôt mes grands-parents, que j’ai peur d’éloigner de moi... et d’autres membres de la famille plus lointains qui ne le savent pas non plus. C’est parfois tellement compliqué et difficile à accepter soi-même que l’on se dit souvent ce serait tellement plus simple d’être hétéro... :( Merci Énora pour cet article qui j’espère contribuera à faire bouger les choses. Et bravo à Justine et toi pour cette super initiative, je serai une fidèle de #WTF ⭐️? A très bientôt. Alice
Car la vie à deux et la relation aux autres, ce n'est pas noir ou blanc, j'invite tous les weekends mes vieux loups de mer ou je les efface de ma vie. Ce sont des compromis. On te concède que l'équilibre n'est pas toujours facile à trouver, mais de notre côté c'est la même chose. Pas sûr que mon homme n'apprécie de voir ma très joyeuse bande à moi venir piailler à la maison tous les weekends !

Puis je suis partie en stage pendant 6 mois, et c’est là que le doute s’est immiscé dans mon esprit. Pour moi, c’est le garçon parfait, qui me fait rire, attentionné, c’est mon soutien, il me connaît mieux que personne. En stage, pourtant, je me suis rendu compte qu’il n’était pas la seule personne intéressante sur Terre, contrairement à ce que je pensais. Il y avait des gens avec qui je rigolais, parfois un peu plus impressionnants (nous sommes tous les deux étudiants), avec un job, etc. Et soudainement je n’arrivais plus à me projeter avec mon amoureux. Nous avons failli nous séparer à mon retour, mais j’ai tenu à continuer la relation, car je sentais que nous n’avions pas tout vécu, qu’on avait encore des choses à essayer. Et j’ai cru avoir pris la bonne décision. Nous nous sommes vus plus souvent, j’étais de nouveau sur un petit nuage, le cœur battant quand je le revoyais, on part en Italie 3 jours bientôt.

J’ai subi au moins 5 échecs liés à mon incapacité à prendre l'initiative afin que 2 RV prometteurs (bar, resto, cours & soirée danse) puissent déboucher sur une aventure ou plus : J'attend trop que la jeune femme me dise que je lui plais pour aller plus loin alors que c'est à moi de lui montrer que je l’aime et souhaiterai aller plus loin : J’ai été incapable de la prendre par la main après le second RV (puisqu’on a bien souvent une partie de trajet à pied ou par métro en commun), encore moins de poser ma main sur sa taille ou de lui faire un bisou. Résultat, au mieux, on reste quelques temps amis.
Pour ma part j'ai fait mon coming out à ma famille et mes amis pour le boulot bah cela dépend j'avoue que Je n'ose pas. Je n'ai pas encore de boulot stable donc je reste pas forcément longtps maman du coup c'est compliquer quand on s'entend bien entre collègues et qu'on ne peut les inviter à la maison car il y a une copine et pas un copain et après les femmes font plus attention au cas ou nous lesbienne savons pas nous retenir sérieusement!! Bref. Merci pour cette article et ces témoignages.

Montrez qu'il gagnerait à s'engager à vous. Si vous voulez qu'il s'engage avec vous, vous devez lui montrer que vous êtes une personne avec laquelle il aimerait effectivement aller plus loin. Avant qu'il « fasse le plongeon », il a besoin de savoir que vous êtes une personne amusante, positive, intéressante et passionnante, qui constituerait une excellente partenaire pour lui. Voici comment procéder :
Mais ma parole, c’est un concours de dressage…on a trouvé pire que le magazine féminin : l’homme qui pense que les femmes sont comme dans les magazines féminins. Une femme n’est pas un bloc de pâte à modeler, elle a une personnalité qu’elle a eu le temps de façonner sans vous (à moins de faire les sorties d’école évidement, auquel cas vous pourrez l’élever comme vous voulez). Attendre de l’équilibre, du respect et chercher à se faire accepter, c’est bien ; mais si vous en êtes à devoir élaborer une stratégie pour parvenir à cette harmonie, c’est soit que vous n’avez aucun intérêt, soit que votre couple ne fonctionnera jamais.
Il est vrai que peu d’hommes donnent l’impression d’être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas l’être! C’est plutôt qu’ils ne pensent pas l’être. Ils hésitent à tenter de l’être parce qu’ils perçoivent le risque d’être humilié ou d’échouer comme trop grand. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine en encourageant leurs tentatives et en définissant autrement ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais elle pourrait aussi y voir une invitation à s’échapper de la maison pour faire quelque chose avec lui. N’est-ce pas romantique?
Il faut tacher de comprendre la raison de ce changement et surtout savoir si c’est lié à ton attitude. Tu as l’air d’avoir un caractère fort suite à un passé amoureux douloureux et il faut donc tâcher de t’adoucir mais sans pour autant changer radicalement. Il est probable qu’en s’ouvrant à lui les choses évoluent… Mais il y a une manière de se comporter, il ne faut surtout pas être dans les reproches.

Ne rejetez JAMAIS la faute sur elle si VOUS tes frustr ou nerv. Ce sont des motions qui VOUS appartiennent. Quand vous ressentez ce genre de sentiments, prenez le temps de faire un pas en arrire, de prendre du recul. Cherchez ce qui se trouve en VOUS et qui doit tre soign, rpar. Si vous avez t attir un jour par cette femme, cest parce quelle su vous mettre du baume au cur, panser vos blessures.
Ne vous contentez pas de draguer, soyez séduisant. Désolé d’être franc, mais il n’y a pas une femme au monde pour aimer les dragueurs lourds et l’abus de techniques de drague. Je sais, c’est difficile à croire si vous êtes bien installé (et depuis longtemps) dans la timidité car vous voyez probablement le dragueur comme une sorte de manifestation vivante d’une confiance en soi à l’épreuve des balles. Mais croyez-moi : de la même façon que les obsédés de l’alimentation sont souvent d’ex-obèses, le dragueur pathologique est souvent un ancien timide qui compense par l’arrogance de la drague les années perdues à l’ombre des bibliothèques ou de l’écran de son ordinateur.
Et puis c’est vrai qu’on est très conditionné par les films, les séries, les romans où l’amour y est en général palpitant mais personnellement je m’en suis un peu lassée. Peut être un besoin de stabilité. Mais aussi le constat que ce genre de relation est souvent basée sur l’immaturité d’un des 2 (comme les instables émotionnels) et au bout d’un moment je trouve ça lourd . Après tout, les expériences palpitantes n’arrivent pas tous les jours sinon on les trouverait juste banales.
J’ai cru comprendre qu’il fallait donc se faire désirer face a un homme qui ne nous témoigne pas assez d’intérêt (personne blessée par le passé qui arrive a identifier sa peur d’une nouvelle souffrance, tout en me témoignant clairement son attachement) mais que en même temps ce sont des personnes qui ont besoin d’être rassuré (ça je l’avais identifié dans ma relation). Je trouve cela contradictoire et ne comprends pas le comportement à adopter …. Pouvez-vous m’éclairer ? Car mettre de la distance ne risque-t-il pas de justement lui faire peur, ne pas le rassurer ?
J’ai 18 ans et je suis en relation à distance depuis 6 mois ( ça fait un an qu’on est ensemble en totale ) et je crois vraiment qu’on s’aime mais je sens que je suis de plus en plus dépendante de lui, et récemment c’est toujours moi qui parle en premier j’ai essayé pas mal de fois de lui demander de faire le 1ér pas genre pour les ” je t’aime ” et pour parler aussi, mais à chaque fois on finit avec une dispute et il ne veut toujours pas me dire pourquoi il fait ça, et j’ai essayé tout de même de ne pas lui parler pendant 2 jours ou 3 mais ça n’a pas marché parce que même avec ça il ne me parle pas. Je veux bien faire la technique que vous avez dit mais je ne sais pas d’ou commencer ni comment faire puisqu’on est dans une relation à distance
Il part aux Etats-Unis pendant 3 mois, on a prévu de voir une semaine, puis on ne se voit plus après pendant 1 mois, et j’ai très peur de ce qui va se passer. Il y a 3 semaines je me disais à nouveau que si cette fois, on se skypait plus souvent, si je le voyais plus souvent au lieu qu’on se parle seulement par messages, j’arriverais mieux à ressentir cette connexion.
Il est vrai que peu d’hommes donnent l’impression d’être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas l’être! C’est plutôt qu’ils ne pensent pas l’être. Ils hésitent à tenter de l’être parce qu’ils perçoivent le risque d’être humilié ou d’échouer comme trop grand. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine en encourageant leurs tentatives et en définissant autrement ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais elle pourrait aussi y voir une invitation à s’échapper de la maison pour faire quelque chose avec lui. N’est-ce pas romantique?
Ce n’est pas triste mélie, je suis quelqu’un de joyeux et d’optimiste au quotidien. Je ne parviens plus à avoir des étoiles dans les yeux après une rencontre, c’est tout. Ce n’est même pas volontaire, c’est juste que j’ai perdu ça… Du coup je suis prudente mais ce n’est pas un mal, et ça n’a pas empêché mon chéri de tomber amoureux (je pense même que ça a provoqué ses sentiments, cette distance : toujours le « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis »)
Je reprends suite à tes réponses, je sais plus ou (j’ai tellement écrit de partout je retrouve plus!) tu me disais qu’on était peut être pas sur la même longueur d’onde en gros que pour moi il sera prioritaire (c’est le cas) et que lui il serait plus dans le « je fréquente… » Dernièrement cela semble continuer à avancer il m’a proposé semaine dernière d’aller à une fête foraine dimanche soir pour retrouver 2 potes à lui (que je connais) et passer un peu la soirée là bas, moi ravie bien sûr (je lui dit quand je suis contente de ses agissements); lui 2 ou 3 fois dans la semaine il m’a envoyé des messages qu’il languissait dimanche (très bon signe non ?) et dimanche on a passé une bonne soirée malgré un temps pourri. Sur la route il me parlait « on ira 1 journée à la mer cet été si tu veux comme on a pas pu le faire l’année dernière », puis « mi aout je travaille dans tel ville on pourrait y passer la journée et ensuite on va à la fête foraine ou je bosse », bref cela fait assez plaisir quand même, je voudrais ton avis du coup cela veut bien dire qu’il se projette avec moi, est ce de l’investissement sur la relation ça ou non ? ce qui est juste difficile avec lui c’est qu’on se voit qu’1 fois/semaine à cause de son boulot donc c’est dur pour moi mais sinon la relation se passe très bien quand même!

Une dernier point, n’oubliez pas que la peur de l’engagement amoureux est présente uniquement lorsque l’homme en question estime ne pas être amoureux ou assez bien avec vous. Il pense pouvoir trouver mieux ailleurs sinon il n’hésiterait pas une seule seconde à s’investir dans une relation avec vous… (je suis à la base sa meilleur amie depuis 5ans )Est-ce que le faite que cet homme ai un enfant (3ans) et que ca rupture soit ressente peut le freiner dans son investissement ?

Les hommes vont être extrêmement sensibles à votre charme ainsi qu’à votre capacité à faire chavirer leur cœur. En matière de séduction, vous devez toujours chercher à attirer l’attention d’un homme grâce à un maximum de signaux corporels comme le regard, le ton de votre voix, l’énergie positive que vous apportez à une discussion. Un homme sera toujours attiré par une femme qui pétille et qui apporte une énergie supplémentaire à la relation.
Je sais qu’il tient à moi et je sais qu’un jour tout sera terminé, par je ne sais quelle force. Je ne sais pas comment réagir, agir comme d’habitude car nous sommes très bien ou renoncer de moi-même ? Si c’était à une amie que ca arrivait, je ne saurais même pas lui conseiller de profiter ou de partir. Je me projetais un peu avec lui, des fois non. Je voulais savoir pourquoi il m’a dit une chose si catégorique, c’est tôt pour décider. Il m’a dit que c’était en rapport avec une conversation qu’on a eu sur la confiance récemment, qu’il devait me dire tout ça sinon il aurait eu l’impression de profiter de moi et de me trahir.
Je vais aussi vous montrer comment faire pour qu’un homme devienne excité, dans des domaines bien plus vastes que « d’un point de vue sexuel »... au point qu’il ne puisse pas vous faire sortir de sa tête... ainsi que des idées précises et des manières de créer un lien avec un homme qui vont vous aider tous les deux à faire passer votre relation au niveau supérieur... et encore supérieur... et encore supérieur.

Je suis tout à fait d'accord avec le fait de passer à autre chose lorsqu'on prend conscience que la personne d'en face ne nous porte pas suffisamment d’intérêt. Seulement quelque chose m'énerve. C'est la façon de dire next.. La seule solution n'est pas de passer à autre chose sans rien dire j’espère ? Je veux dire c'est quand même possible de se voir une dernière fois pour déclarer la fin. Si lorsque c'est moi qui suis la personne moins intéréssée ça me semble logique de mettre les points sur les i pour éviter les désillusions et les espoirs inutiles, on sait jamais, force est de constater que maintenant que je suis de l'autre coté, l'autre partie ne semble pas vouloir faire ce geste. J'ai bien envie de proposer de se voir pour finir les choses face à face sans lachété. J'ai horreur de ça. Mais comment le proposer ? Suis je obligée d'accepter ce procédé qui m'exècre et va m'énerver un moment ? Je me doute qu'on ne peut exiger des autres de réagir comme on le ferait mais je n'accepte qu'on agisse en faisant preuve d'irrespect et de lacheté. C'est tout simplement hors de question. Alors que devrais je faire ? Je veux pas insister pour qu'il se passe qq chose ou quoi je veux juste tirer un trait net et pouvoir passer sereinement à autre chose. Des conseils svp ?

On dit très souvent que le bonheur est communicatif et je vous invite à faire ressortir votre personnalité. Un homme réagit très souvent de façon primaire et pour qu’il vienne s’engager avec vous, c’est qu’il doit absolument se dire « c’est elle qu’il me faut ». C’est pourquoi je vous demanderai de ne jamais le mettre sur un piédestal et de toujours garder le contrôle de vos émotions afin que votre bonheur transparaisse toujours !
Merci pour ta réponse… Ce que je ne comprend pas c’est le besoin pour certain homme de tout gacher… Il m’a dit qu’il m’aimai juste avant de me plaquer alors qu’il ne l’avai jamais fait. Pour lui, son grand reve serait de ne pas se perdre de vue, de garder contact, et dans quelque temps, se rendre compte que nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre et retourner ensemble pour longtemps. Mais comment peut-on penser sa? Pourquoi dire sa a qqcn que tu plaques? Il m’aime mais il a peur de l’engagement, alors que je lui ai clairement dit que je ne voulai pas partir de chez moi et que je ne voulai pas nan plus avoir d’enfants pour le moment. Même aujourd’hui, il appel tout les jours ma meilleure amie pour avoir de mes nouvelles… Franchement après tout sa c’est difficile de ne pas être perdue….
"Au fil du temps, un mariage change et évolue. Il n’est pas rare d’entendre la femme dire à son mari: 'J’ai l’impression d’avoir mûri plus vite que toi', surtout s’ils ont des enfants", indique-t-elle. "Souvent, la femme a encouragé son mari à suivre une thérapie pour combler ce fossé entre eux. S’il y est réfractaire, cela crée une impasse pour le couple: la femme ne souhaite pas continuer à répéter les mêmes schémas malsains tandis que le mari veut maintenir le statu quo."
J’aurais besoin de conseils afin de sauver mon mariage! Nous vivons actuellement dans un appartement avec les parents de mon mari et sa sœur, effectivement j’étais d’accord avec l’idée dans le but d’économiser quelques sous 3-4 mois seulement aujourd’hui après 10 mois il souhaite rester avec ses parents et ça pour la vie! ça me donne envie de le quitter car je fais le ménage la cuisine les courses et d’autres dépenses inutiles pour eux, alors qu’eux ne travaille pas! comment le convaincre de reprendre sa vie de couple en main avant que je parte!
Ceux qui ont tendance à s’accrocher à ces demi-relations (demi-molle, oserais-je dire) sont ceux pour qui les opportunités sont rares. Si vous rencontrez vingt nouvelles personnes par mois, vous trouverez dans le lot quelqu’un qui vous admire et vous aurez à coeur de faire le ménage et sortir de votre vie ceux avec qui cela ne fonctionne qu’à moitié.
Par exemple, j’ai rencontré une homme il y a peu celui-ci à prit toute les initiatives ( me retrouver, me parler, proposer des rendez vous et enfin m’embrasser) puis soudain il disparait au milieu d’une conversation banale et après m’avoir proposé un 3eme rdv. J’ai attendue 3 jours avant de lui demander si il y avait un problème, il m’a répondu qu’il avait eue un coup de flippe, car il avait peur des relations depuis que son ex l’avait détruit avec du harcèlement morale . J’ai été compréhensive et rassurante , je lui ai dit que j’étais pas pressé qu’on avait le temps d’apprendre à se connaître et qu’il pourrait ainsi se faire sa propre opinion mais rien, après 15 jours forcer d’admettre que c’est mort, je lui envoie un dernier message pour me soulager et passé a autre chose, dans ce message j’explique sans être agressive que je suis fâchée vis à vis de son comportement, que ça m’aurez pas choquer si il m’avait dit que je lui convenait pas ou autres mais que disparaître été déstabilisant. j’attendais pas de réponse. pourtant il le fait et m’écrit qu’avec son ex ça a eue un impact sur sa sexualité (n’y arrive plus), qu’il avait eue peur car avec moi sa devenait sérieux mais qu’il se sentais absolument pas prêt . Moi qui sait quoi penser d’habitude me voila tiraillé entre attendre lui laisser une petite porte ouverte au cas ou, ou d’être prise pour une débile dans l’histoire car je vois qu’il parlent a d’autres filles . Quoi qu’il en soit cela revient souvent dans mes histoires et je comprend pas ces réactions que je trouvent violente ( nier quelqu’un ) par apport a ce que je fais . C’est très dur car je tombe que sur des personnes qui ne savent pas s’engager (ce qu’elle veulent ) et qui me donne l’impression de n’avoir aucun interêt et d’être facilement zapable un peu comme çi je n’avais jamais exister . Bien a vous Sandrino
Vous avez un style vestimentaire de mauvais goût ? Tout le monde vous fait des remarques sur votre allure et votre look des années 80 ? Dans ce cas, il est fort probable que vous ayez besoin d’une séance de relooking. Si vous n’avez pas le temps ou le budget pour investir dans des cours de relooking, vous pourrez trouver des informations sur la mode sur Internet et dans de nombreux magazines papier. Tout sur les Femmes n’est pas vraiment adepte du relooking pour une raison simple : toutes les femmes ne sont pas attirées par des hommes fashions ! Au contraire, les hommes trop bien habillés peuvent faire peur, surtout passé la trentaine. Les hommes simples et élégants ont finalement plus de succès que ceux qui passent des heures dans leur salle de bain. Voir un homme se pomponner, ça peut être « rigolo » à la vingtaine, mais lorsqu’il s’agit de trouver l’homme de sa vie, on n’a franchement pas envie de devoir partager la salle de bain ! Séduire une femme ne vous oblige donc pas à passer automatiquement par la case « relooking », contrairement à ce que beaucoup de séducteurs autoproclamés vous font croire 😉 !
Après pour ne pas avoir l’air ridicule(et qu’elle se sente ridicule par ricochet, ce qu’elle n’aimera pas) , ne pas se prendre trop au sérieux, et c’est au-delà de l’accroche(qui peut être juste la vérité qui me parait très bien : « Salut, cela fait DEJA 6 mois que je te vois et que j’ai envie de te parler, …a chaque fois trop de monde autour de toi donc je n’ose pas y aller et je laisse tomber même quand vous n’êtes que 2 , …. dans le bus …..mais la aussi même quand tu es seule je n’arrive pas a me lancer , je n’arrive vraiment pas a me concentrer etc… et j’ai vraiment envie de te connaitre même sans te draguer ») d’avoir un échange verbal intéressant , avec une touche d’humour en plus(si possible) pour DETENDRE l’atmosphère si tout le monde est un peu crispé.Et ça c’est le plus dur. La conversation meurt, c’est le fil qui est coupé, plus de contact, pas facile à relancer, le malaise qui s’installe.
"Ces femmes ont l’impression de porter le poids du couple sur leurs épaules. Elles font le plus gros du travail affectif et doivent toujours trouver de nouvelles choses à faire pour entretenir la relation. La frustration s’installe quand l’attention qu’elles reçoivent en retour n’est pas équivalente (ou presque équivalente). Après un temps, elles se disent: 'A quoi bon?'"
Montrez qu'il gagnerait à s'engager à vous. Si vous voulez qu'il s'engage avec vous, vous devez lui montrer que vous êtes une personne avec laquelle il aimerait effectivement aller plus loin. Avant qu'il « fasse le plongeon », il a besoin de savoir que vous êtes une personne amusante, positive, intéressante et passionnante, qui constituerait une excellente partenaire pour lui. Voici comment procéder :
Elle a aussi aidé des milliers d’hommes et de femmes à avoir plus de succès dans leur vie personnelle grâce à du coaching individuel. Elle a écrit des livres, est intervenue dans des séminaires dans tous les États-Unis et a enseigné pendant des années, elle est l’une des seules expertes que j’ai trouvée, spécialisée dans ce qu’elle appelle « Attirante sans effort ».
Franchement, ça me fait plaisir de savoir que ce texte est "utile" et peut aider à mieux comprendre ce qui se joue dans le mutisme relationnel. Un autre billet sur le même thème est réactivé de temps en temps, avec plus de 200 commentaires. Ce qui montre, si besoin en était, que le silence n'est pas rare... mais souvent très difficile à "entendre", et douloureux à vivre.
Tu le dis d'ailleurs pour la relation parents-enfants, mais c'est la même chose pour le couple. T'es-tu demandé pourquoi un enfant pouvait mettre de la distance avec ses parents qu'il aime ? Pour vivre sa propre vie, c'est sûr ! Mais on peut penser aussi qu'il a un vécu avec eux qui l'a fait souffrir et qu'il ne veut pas retrouver, un enfermement et un étouffement, par exemple.
Merci pour ces témoignages bouleversants. Quelle tragédie dans un monde soit disant moderne de ne pas pouvoir être soi. Je pense qu'il faut vraiment en parler afin que cela rentre dans les mœurs. Merci la WTF tram d'avoir cité Ellen Dégénères, mon idole ? cette femme a révolutionné ce combat dans l'audiovisuel aux Etats-Unis. Espérons qu'un jour, ce combat n'en soit plus un.
Je vais aussi vous montrer comment faire pour qu’un homme devienne excité, dans des domaines bien plus vastes que « d’un point de vue sexuel »... au point qu’il ne puisse pas vous faire sortir de sa tête... ainsi que des idées précises et des manières de créer un lien avec un homme qui vont vous aider tous les deux à faire passer votre relation au niveau supérieur... et encore supérieur... et encore supérieur.
"Personnes unies par le mariage, liées par un pacs ou vivant en concubinage : Un couple uni. Deux personnes réunies provisoirement au cours d'une danse, d'une promenade, etc. : Des couples de danseurs. Deux personnes animées d'un même sentiment, d'une même volonté, ou que des intérêts, des affinités, des caractères rapprochent : un couple d’amis. Animaux réunis deux à deux, mâle et femelle, ou appariés pour un même travail : Un couple de pigeons.*Les exemples cités ci-dessous s’adressent aux hommes comme aux femmes.
Tout commence dès qu'une femme se sent lésée par une autre. Elle va chercher du soutien auprès d'autres femmes et visera à dénoncer ce qu'elle croit être une menace (ou une attaque) pour elle. Il peut y avoir différentes choses qui se produisent : révélations de confidences, lancements de rumeurs, formations de cliques… C'est une forme d'agression indirecte. Lorsqu'une clique s'est formée contre une personne, celle-ci se retrouve isolée et vouée à être observée pour trouver des failles à son travail. On pourra aussi, par exemple, retenir de l'information importante pour son travail ou saboter celui-ci, déposer des plaintes répétitives auprès de l'employeur contre celle-ci...
Comment programmer votre cerveau pour qu’il VOUS TROUVE L’AMOUR. (Malheureusement... beaucoup de femmes sont en fait programmées pour REFOULER les hommes qu’elles désirent le plus. Je vais vous montrer comment anéantir les habitudes qui vous font échouer et créer de nouvelles habitudes qui vous apportent le bon type d’homme dans votre vie tout en refoulant les « minables ».)
Où je veux en venir, et je m’adresse à ceux qui veulent s’engager : le doute existera toujours. La peur existera toujours au sein du couple. Pour qu’un engagement réussisse, au sens du terme, il faut surpasser la peur, et non l’éliminer. Une relation longue-durée est celle qui s’élève au dessus du doute, ou malgré le doute. Soit on sait pertinemment que c’est normal, et on n’accorde pas plus d’importance à ça qu’aux annonceurs de fin du monde, soit on décide malgré sa peur d’aller de l’avant, de rester avec l’autre, parce qu’on a décidé de donner à cette relation la priorité, et à notre sécurité la seconde place.
La vie n’est pas statique. Tout change, tout le temps. Un homme et une femme peuvent voir leurs aspirations respectives prendre des chemins différents. Il ne s’agit pas d’être pessimiste quant à l’issue d’une relation amoureuse, mais d’accepter l’idée qu’une séparation (qui pourrait aussi être de votre fait !) puisse conclure une belle histoire, avant qu’une autre belle histoire ne commence. Bien sûr, si lui peut l’accepter, vous aussi. Enfin, vous pouvez lui dire qu’aujourd’hui et maintenant, le lien fort qui vous unit vous donne envie de prévoir des choses à deux, tout simplement.
Pour moi, continuer à se masturber alors qu'on est en couple trahit l'inverse d'une insatisfaction : au contraire, c'est plutôt parce que la fille t'excite trop. Même s'il faut être honnête : quand tu te masturbes, tu ne penses pas qu'à elle. Finalement, tu penses à elle en te touchant principalement quand tu n'as pas encore couché avec elle. Et ensuite, quand tu ne peux plus. Souvent, je regarde du porno. Je ne sais même pas pourquoi je fais ça. C'est abrutissant et pas si excitant. Tu recherches simplement le bien-être. C'est un moyen de se détendre." 
C’est une histoire très navrante, Natasha. C’est désolant… j’aimerais juste dire aux personnes qui se désengagent comme ça, la prochaine fois que vous voudrez briser un cœur, essayez de trouver une meilleure excuse que « je t’aime », ou encore « j’ai peur ». Encore que cette dernière a l’avantage d’être vraie : ça s’appelle la lâcheté. Voilà, vous m’obligez à être méchante maintenant…
Mes questions: si le rendez-vous n,a pas lieu quel comportement dois-je adopter? Et est-ce que je me fais niaiser? Si je n’ai pas de nouvelle d’ici mardi, je ne le relance pas, et si il m’écrit; je ne parle de rien je fais comme si de rien n’était… Quand dit on à un homme que là le niaisage ça fera lollll Mon désir est de développer les techniques et mon objectifs me rendre au moins à se rencontrer.
Vous vous êtes engagé à défendre son cœur, mais vous devez garder le vôtre avec autant de vigilance. Aimez-vous pleinement, aimez le monde entièrement, mais réservez une place dans votre cœur où seule votre épouse aura le droit d’entrer. Réservez-lui un espace rien que pour elle, toujours prêt à l’accueillir, toujours prêt à l’inviter, mais auquel personne d’autre n’aura accès.
Ce scénario vous est-il familier? Vous êtes allée à un (ou quelques) rendez-vous et tout s'est très bien passé: la connexion était là, la conversation était intéressante, vous avez ri ensemble et trouvé plein de points communs. Mais voilà, tout à coup, il disparaît ou commence à s'éloigner et vous n'y comprenez absolument rien. Qu'est-ce que j'ai dit? Qu'est-ce que j'ai fait? Vous essayez de revoir en détail toutes les conversations et tous les événements et vous n'arrivez pas du tout à comprendre à quel endroit ça a pu accrocher.
Ceci dit, après lui avoir parlé de son manque de « signes affectueux » de sa part hier, j’ai été rassurée. C’est quelqu’un qui me donne envie de m’améliorer, qui pense comme j’aimerais un jour arriver à penser, mais le plus bizarre : c’est quelqu’un chez qui je ne veux rien changer, je veux juste qu’il se « lâche » et abandonne ses peurs à mes côtés, au fur et à mesure. Mais c’est quand même très difficile, pour moi qui ai l’habitude des mecs autocollants, des relations plutôt fusionnelle ou tout du moins, des mecs beaucoup plus démonstratifs, de me faire à un caractère de célibataire endurci par la vie… Je ne comprends pas toujours sa façon de voir les choses, je lui ai dit, et il a eu l’intelligence de me répondre « mais moi je peux comprendre que tu n’ais pas la même vision des choses que moi, et je l’accepte. Alors si quelque chose te dérange, dis-le moi. »

« Lorsqu’on a pas été ami•e avec une personne avant d’être avec elle, il est, selon moi, très difficile d’avoir des relations amicales. D’autant plus qu’après une rupture, les relations sont la plupart du temps tendues. Je ne crois pas que l’amitié entre ex puissent fonctionner lorsque deux personnes se sont vraiment aimées et qu’après une rupture, elles deviennent amies : pour moi c’est que ce n’est pas terminé.

Ma clientèle féminine explose, et parmi elles des question qui m’étaient peu (voire pas) posées auparavant. La première d’entre elles : pourquoi les hommes reviennent toujours ? Hé oui, il est facile de constater que, dans nombre de séparations, l’homme claque fièrement la porte, tout drapé d’honneur et de fierté, puis revient toujours vers l’ex qu’il a quitté, souvent à petits coups de textos veules le dimanche soir.
Il va dormir chez une autre et me dit qu’il se passe rien. Il me dit que nous sommes en couple et dit aux autres que c’est fini. Il me dit ne plus savoir ce qu’il veut puis qu’il ne veut plus. Et la dernière quand je lui ai demandé d’arrêter de la voir. Je ferais cette décision quand je saurais ce que je veux, me poser avec toi et tout arranger ou continuer mes conneries.
Vous ne faites que rencontrez des hommes qui ne vous rendent pas heureuse ? Vous pensez que l’Amour ne sourit qu’aux autres femmes ? (Souvent moins belles que vous en plus !) Vous faites de nombreuses rencontres sans arriver à être en couple ? Vous attirez les hommes qui ne vous intéressent pas mais jamais ceux qui vous conviennent ? Il est temps de trouver les réponses à vos questions et de mettre en place des actions puissantes pour trouver le bon et le faire s'engager dans un couple solide.
Bonjour je suis avec un mec depuis 4mois au début tout allait bien jusqu a ce que j apprenne qu il a une copine avec qui il est depuis trois ans mais comme je l aime gros ai accepter cela malgré qu il niait toujours sa liaison avec elle ensuite il est aller au Maroc il a commencer a être distant avec moi c est ainsi que j ai commencer à flirter avec un autre mais rien ne sait passer plûtard j apprends que je suis enceinte de mon mec donc je lui fais part de la situation mais il me dis qu il ne reconnaît pas ce enfant et qu il n est pas sûre que c est lui le véritable responsable de cette grossesse on n’a eu à se disputer et je lui est dit que je ferai de mon mieux sans lui c est ainsi qu on ne parlais plus et je l avais complètement oublier je ne pensais plus à lui mais à moi puis 1mois plus tard il m appel mais je ne décroche pas il insiste plusieurs jours et je me décide à lui répondre il me dit qu il était désolée et qu il me voulais à nouveau dans sa vie et qu il regrette son erreur et qu il me promet de ne plus me faire du mal j ai céder parce que je voulais lui donner une chance et le jour suivant je lui parlais de la grossesse il me disait qu il n était pas prêt pour avoir un enfant et à son retour j irait faire un avortement et j ai dit Ok vu ma situation dans laquelle je suis je ne pouvais pas garder voilà deux jours de cela qu il est la il m’a même remise de l argent pour enlever mais depuis son retour il est distant avec moi il se préoccupe pas de moi je me sens seule je pleure jour et nuit avec la douleur que je ressens dans mon ventre je lui fais des reproches mais sa ne change pas donc tous ses je t aime et son pardon n était que mensonges je fais tout pour le garder prêt de moi mais sa n aboutit à rien et j ai mal mon coeur saigne que faire? Aidez moi s il vous plait
Voici mon dilemme: J’ai rencontré un homme il y a quelques mois, nous nous sommes revus amicalement, puis il est venu vers moi, très gentiment et nous sommes sortis ensemble et entamé une relation il y a 2 mois et demie (c’est donc tout récent). J’ai 45 ans et lui 47, nous n’avons pas d’enfants et nous menons une vie indépendante sans vouloir habiter ensemble, nous avons chacun notre indépendance professionnelle et nos hobbys.

Que faire ? Un homme qui a peur de l’engagement peut avoir reçu de l’amour non réciproque, où une femme trop démonstrative l’a étouffé d’amour qu’il n’éprouvait pas pour elle. Cette situation où l’autre nous aime bien plus que nous et nous le dit, empêche l'attachement. Il faut laisser le temps aux sentiments. Si lui ne vous dit rien, ne commencez pas, il pourrait prendre peur.


Les jours passent et toujours pas d’invitation sur fb. Au bout de trois jours je décide de lui envoyé une invitation,quelques minutes plus tard il accepte et engagé la conversation. Il me reproche de ne pas lui avoir dit en revoir. Delà j’engage les conversations pendant presque 2semaines. Il me drague ouvertement mais ne développe que très peu la conversation et ne propose pas réellement de rencard.
Mon ex est revenu vers moi il y à environ 1mois. Il est à l’initiative de toutes les prises de nouvelles quotidienne. Il me propose des repas, de dormir chez lui. Pour autant il ne sait toujours pas ce qu’il veux, ne veut pas se remettre en couple par peur de perdre sa liberté et d’avoir des contraintes. De plus, je sais avec certitude qu’il voit d’autres filles.
En somme, ça ne commence pas par un sentiment quelconque de sécurité ou de confort, mais ça commence par un choix, la décision de vivre quelque chose avec l’autre, avec ou contre tous. Parce que, toute décision comporte un risque, et si l’on choisit son petit confort alors on ne vivra rien de vrai. Oui, on peut passer sa vie à fuir les attachements (je parle des personnes qui ont peur, pas celles qui le choisissent) et on peut trouver sa sécurité, loin des entraves, mais on ne trouve pas le bonheur avec cette peur dans le ventre.
Bonjour, j’ai rencontré un homme il y a environ 4 mois qui se trouve être le voisin d’une amis nous avons sympathisé puit nous somme devenu très vite amis de la mes sentiment on grandi pour lui je lui est avouer il m’a répondu que se n’étais pas Réciproque qu’il me voyais vraiment comme une amis , (mais nous entretenons une relation intime en parallèle) il m’a dit aussi qu’il ne falais pas que j’esper plus de sa part. Nous avons continué à nous voir régulièrement En tant qu’amis et partenaires.. Il a souvent des paroles du genrs ( veut tu devenir ma femme ? Et la mère de mes enfant ? Il me dit souvent qu’il m’aime que je suis parfaite ect …) il vas m’apler Par des petite nom , je voie bien quil est jaloux quand je lui parle d’autre homme et mais lui ne se gêne pas pour me parler de ces ex ou futur conquête potentiel et il se montre très protecteur en vers moi. Part moment nous allons être très proche et d’autre très distant.. et quand je lui parle de notre avenir que j’aimerais bien être en couple officiel avec lui il me répète que sa ne sera pas possible qu’il tien a moi mais si il n’y a pas se (truc ) . Je tien vraiment a lui je ne veut surtout pas l’effacé de la vie car ces quelqu’un de formidable
En début de soirée,un tas de gars ce colle à moi pour danser et comme j’étais très alcoolisé et que je voulais le rendre jaloux je n’en ai pas recalée beaucoup. Il ne me calcule que très peu à ce moment car il avait pris des stupéfiants ou autres. Plus tard en soirée quand il est “redescendu” nous parlons tout les deux à plusieurs reprises. À partir de la il me cherche et veut me parler. On retourne danser et la c’est comme si il se réveillait. Il me dit de l’embrasser. Je refuse jusqu’à ce qu’il m’agrippe.
Avez-vous déjà essayé de communiquer quelque chose de très important pour vous à votre homme... et il vous semblait qu’il ne pouvait pas vous entendre... ou NE VOULAIT PAS ? Dans ce programme, vous allez apprendre ce qui se passe exactement dans la tête d’un homme et comment communiquer avec lui de façon à ce qu’il vous écoute vraiment... vous comprenne... et prenne à cœur ce que vous avez à dire.
J’ai rencontré mon copain il y a 1 mois. Nous avons une différence d’age de 15 ans (il a 27), il est plus jeune que moi. Lui tout comme moi avons souffert de notre derniere relation et il ne veut plus se prendre la tete et vivre sans se poser de question. Il se dit en couple mais se dit libre de faire ce qu’il veut (je parle pas de relations, on est fidele). il me dit de profiter de ma liberté, lui chez lui et moi chez moi.On se voit donc de temps en temps et on se contacte pas mal en sms. Si on se voit il n’y a pas spécialement de relation sexuelle je prefere préciser mais des calins tendres. Ce qui me gene c’est qu’il est mignon quand je suis la et des que je pars c’est comme si j’existais plus. Il sort avec ses potes et reponds a mes sms quand bon lui semble. Il repete toujours : te prends pas la tete.

En général, l'homme et la femme n'ont pas la même notion du milieu de travail. L'objectif de l'homme est de faire son travail, d'atteindre ses objectifs. Il n'est pas vraiment préoccupé par les alliances ou les relations interpersonnelles sauf si elles lui permettent de relever des défis. Pour la femme, les relations interpersonnelles en milieu de travail sont très importantes. Elle a tendance à prendre pour personnelles les choses qui surviennent au quotidien, et la relation avec l'autre femme est généralement touchée. Elle a la mémoire longue : elle accumule les émotions, se compare aux autres et a parfois tendance à se déprécier si son estime de soi est plus faible. C'est à ce moment qu'un déséquilibre peut se produire.
Je précise que je suis déjà le profil des trentenaires indépendante avec nombres d’activités et d’amis tandis qu’il est plutôt “ours” dans l’âme. Dans ma conception, s’il peine dans la communication et reste peu à l’initiative, c’est qu’il n’a pas un grand intérêt pour moi. Reste le paradoxe entre cela et nos instants vécus. Une idée interprètive de cette situation et du silence radio qui pourrait aiguiller mon comportement ?
La peur de finir seul(e) peut nous faire éviter une nécessaire solitude, en craignant qu'elle ne devienne définitive. Mais nous ne savons absolument pas ce que l'avenir nous réserve. Et je crois qu'il vaut mieux prendre du recul un certain temps (qui peut se chiffrer en années...) plutôt que rechercher de la compagnie sans prendre le temps de reprendre contact avec nos désirs profonds. Ce qui n'empêche absolument pas les rencontres et les contacts, mais sans se lier de façon trop exclusive. La liberté se trouve dans la pluralité, pas dans l'unicité... dont la perte (réelle ou seulement crainte) nous fait prendre trop de risques.
Le pire serait que le silence s'installe, signifiant de fait l'arrêt de la relation. Plus le silence dure et plus sa sortie devient complexe, combinant une éventuelle peur du rejet et un orgueil mal placé. On imagine à quel enfer cela peut mener au sein d'un couple cohabitant... tout en sachant que cette complicité malsaine nécessite deux partenaires qui l'acceptent.
personnellement je n’ai jamais insisté avec ce genre d’homme, pourquoi ? parce qu’ils n’en valent tout simplement pas la peine ! (pareil dans le sens femme hésitante). le meilleur conseil dans ces cas là est de tourner les talons, sans haine et sans regrets et sans vous retourner. l’amour n’est pas un rapport de force, et ce genre de petits rapports de séduction, inconsistants. estimez vous, vous valez mieux qu’une personne hésitante.
Cela va faire 3 ans que nous sommes ensemble, si on ne compte pas les petites ruptures dont il est l’auteur. Ça va bientôt faire 1 mois que j’ai accepté de retourner avec lui. Je l’ai trouvé plus sincère cette fois ci. J’ai accepté pour ne pas regretter, même si ma meilleure amie était contre du fait qu’il m’a beaucoup blessé dans le passé. Tout allait bien jusqu’à ce qu’il y a 1 semaine, il m’annonce aimer une autre aussi. 24h après il m’envoie des messages pour me dire qu’il s’en fout de l’autre, qu’il ne veut que moi, qu’on a traversé trop de choses pour que ça s’arrête. Quelques jours après il commence à devenir distant. Il me dit ensuite qu’il sait qu’il ne le montre pas souvent ces temps ci mais qu’il m’aime et il ne veut pas me perdre.
Les premiers temps, il est préférable de se voir en tête à tête pour en apprendre plus sur l’autre. Mais présenter ses amis et rencontrer les siens est aussi intéressant pour découvrir l’autre dans son environnement. Là aussi il faut savoir jouer la « symétrie relationnel » en évitant de lui présenter tous ses amis si lui ne vous a pas encore présenté une seule personne. Dans ce cas, attendez un peu pour présenter les autres…
Votre post est ancien, mais je réagis vivement à ce que vous avez écrit, Je suis une femme dans la même situation, En lisant tous les commentaires , j'essaie de trouver une solution apaisante à ces comportements qui font de nous des êtres en souffrance , Sans douter que de l'autre coté , il y a aussi ou peut-être souffrance de la part du ''décideur'' ?? Mais cette attitude de rejet faite de silence est pure indécence , Essayant de comprendre ?? Mon quotidien est fait de tristesse et trouver la porte de sortie est une affaire ardue, Le silence imposé est synonyme de ; mépris et indifférence
Salut Charles. À de nombreuses reprises, il suffit de faire un ou deux rendez-vous avec une fille pour se rendre compte qu'elle ne te correspond pas, ou encore une fille à qui tu aurais donné ton numéro par faiblesse sachant que tu n'étais pas vraiment intéressé, ou encore une fille de ton cercle social qui fait une fixation sur toi. Les possibilités sont nombreuses. Ce serait une très mauvaise idée de vouloir la caser dans la friendzone, cela ne fera rien d'autre que la bousiller, pourquoi vouloir lui faire subir ça ? De même que tu ne seras jamais vraiment ami avec une fille qui te fait fantasmer.

Avez-vous déjà rencontré un homme avec lequel une affinité profonde était réciproque, les choses progressaient RAPIDEMENT, parce que tous deux sentiez que c’était la chose à faire, mais ensuite, l’inimaginable s’est produit lorsque vous lui avez parlé un jour, et il vous a dit qu’en fait, il n’était pas tant « attaché » que ça à vous et à la relation... même si ses pensées, son comportement et ses sentiments vous disaient tout le temps le contraire ?


Il m’a téléphoné chaque soir pendant 3 semaines. Je suis rentrée dans son jeu et ai commencé à lui envoyé un petit sms le matin. Je lui ai proposé qu’on se revoit (chose que nous avions tous deux prévue). Il m’a répondu qu’il n’était pas du genre à s’engager. Je lui ai dit que je ne voulais pas d’histoire d’une nuit mais que malgré tout, pour moi entre le “coup d’un soir” et l’engagement, il y avait un monde.

Je devais attendre 1 semaine et demie pour rencontrer ce fameux premier homme. Entre temps, le deuxième n’a cessé de me complimenter, de me demander s’il avait une chance, de me témoigner son attachement envers moi et une certaine dépendance à priori… Il m’a même invitée à des événements cet été, alors qu’on ne s’était pas encore rencontré. Je lui disais à chaque fois que je ne pouvais rien lui promettre, et il disait qu’il comprenait, et que si je dis oui au premier homme, ça irait pour lui et voudrait que je devienne sa meilleure amie.
Découvrez aussi un point chaud sous ce dernier. Parce que situé près de l’urètre, nous avons tendance à déconsidérer cette petite zone. Pourtant, le docteur McKenna, professeur de physiologie et d’urologie à la Northwestern University Medical School, a découvert qu’il s’agissait d’un déclencheur potentiel d’orgasme. C’est aussi l’endroit idéal pour faire monter la chaleur après l’orgasme, quand le clitoris est trop sensible pour une stimulation directe.
Je me suis inscrite sur un site de rencontres, j’étais intéressée par un homme et j’étais persuadée qu’il se passerait quelque chose entre nous. Nous avions donc établi un rdv. Entre temps, une autre personne du site est venue me parler. J’ai été claire depuis le début en lui disant que j’avais déjà un rdv et que je ne voulais pas jouer sur plusieurs tableaux. Je lui ai donc proposé que l’on soit amis, ce qu’il a accepté, et de le rencontrer après mon rdv.
Il ya aussi cet problème de la barrière de la langue, on utilise le plus souvent encore le traducteur pour communiquer,mais souvent le traducteur ne retraduit pas toujours exactement ce que l’on se dis, et parfois cela porte confusion dans nos échanges. Que me conseil tu alors, est ce qu’il faut que je continue à communiquer avec sans plan sur la commette, juste lui laisser le temps de se ressentir en confiance avec moi et de revenir tout seul tout doucement? Combien de temps pense tu que cela peux durer ainsi, car j’ai encore jamais vécus une tel relation, si incertain, mais si passionnelle et indépendant, mais peut’être par ce que comme lui je n’ai vraiment jamais connue le vraie amour avec un homme qui me plait en tout points, sortant d’un divorce épuisant avec un homme que je me demande encore aujourd’hui si je l’ai vraiment aimé?

Bonjour article très intéressant, vous m’aider beaucoup, car actuellement je suis avec un hommes qui vient de me confier que après 6 mois de relations même avec des enfants, ils n’a pas de sentiments ! Hors depuis deux semaine je vis dans le mensonge, car selon lui il n’a pas eu le courage de me le dire! Mais il dit être bien avec moi, dans ses message des coeur en smeiley etc… je sais plus quoi pensais, si ce s’´est que de me mette dans le silence radio merci encore
Il y a un élément essentiel à la survie d’un couple lors d’une relation amoureuse entre femme et homme, il s’agit de la connaissance que l’on a à propos de son partenaire. En effet, quand je coach des couples qui sont même ensemble depuis des années je me rends bien compte que ces deux personnes ne savent pas grand-chose l’une sur l’autre et je le vois encore plus chez les couple ayant la vingtaine ou la trentaine car le virtuel, et plus particulièrement les réseaux sociaux freinent l’apprentissage amoureux. On pense communiquer plus, mais on communique mal !
Voyez donc que mon dieu me responsabilise en tant qu'Homme. De plus, si on L'appelle "Abba, Père", c'est qu'Il nous apprend à marcher sans nous tenir la main. C'est d'ailleurs une exégèse possible du fameux rétablissement d'un paralytique par Jésus : "Lève-toi, et marche." En effet, une fois miraculé - transition qui n'a duré qu'un instant - le paralytique n'a plus besoin de Jésus pour se tenir debout : Jésus (qui est Yahvé incarné, pour autant qu'on croie) ne lui a pas jeté un sort, ni un enchantement, pour le maintenir. De même que dans le poème de la Genèse, il suffit à Dieu de dire "Que la lumière soit" pour qu'elle illumine la Création, il suffit à Son incarnation de dire "Lève-toi et marche" pour que le paralytique se dresse sur ses jambes... Dans le christianisme, et plus largement le monothéisme, Dieu est le Logos, le Verbe, la Parole, à savoir le discours performatif où dire = agir et, ici, créer. Rien à voir avec une énergie ni une magie cosmique ! Voilà pourquoi il n'y a rien d'ésotérique là-dedans, et pourquoi - à mes yeux - croire est si fort.
Bonsoir, j’ai rencontré quelqu’un il y’a un peu plus de 3ans. Il ne me plaisait pas du tout physiquement mais j’étais attiré par son caractère et son mode de vie roots et positif. Lui m’a toujours sollicité sans pour autant agir, attitude timide, verre, restaurant, échanges de messages occasionnels, intérêt exacerbé de son côté. Nous nous sommes tourner autour… Je ne pensais pas qu’un jour il se passerait quelque chose et nous ne parlions jamais de nos compagnons respectifs. Toujours cet arrière plan, rassurant de mon côté. Et depuis quelques temps il a osé m’approcher est devenu entreprenant. Cest je pense ce qui a permis de débloquer quelque chose il avait l’air sur de ce qu’il faisait… Je me suis laissée petit a petit aller. Je me suis dit que j’allais lui laisser une chance, pour une fois j’allais être réceptive et ne pas jouer les sarcastiques ou les méchantes. On se voit quelque temps mais il n’agit plus du tout comme quelqu’un de réellement intéressé et limite distant. Il me fait une crasse et revient… Toujours… Cette fois je m’énerve et pourtant il continue d’être la. On met tout à plat on se dit que c’est peut être maintenant qu’il faudrait tenter quelque chose. Et moi forcément je ne supporte pas ces changements d’humeur ou ces choses qui ne se fixent pas et surtout pas après tant d’années. Bref je n’arrive pas à me raisonner je suis agacée car je ne saisis pas l’intérêt qu’il peut avoir à sans cesse me solliciter pour ne finalement pas profiter de cette opportunité qui nous tend les bras. Bref j’ai juste envie que tout ceci ait une fin positive ou non. Cest pesant. Je suis extrême et voudrais que ca coule de source mais je pense qu’il y’a un pb de communication qui perdure. Camille
Mdr je suis d'acccord cet article est stupide ! Le coup de "je choisis la couleur de ton vernis", "les pieds des femmes sont affreux" or personne peut rien y faire et c'est naturel m'a tuée ! Tout ce qu'on retient c'est que la femme doit être parfaite selon des standards et critères bien précis...et les hommes que font-ils pour ne pas être "écœurants" ?
Les femmes ont des qualités et des défauts comme n’importe qui, et pour cela vous ne devez pas les mettre sur un piédestal : vous valez autant que n’importe quelle fille de votre entourage. C’est pourquoi il est important que vous soyez la personne la plus mature, quand bien même on vous a fait du tort. Si la demoiselle grille sa chance avec vous, expliquez proprement ce que vous ressentez, puis passez à autre chose. Ne ruinez pas votre réputation par des insultes ou en cherchant à vous venger. Vous êtes un homme stable et responsable, pas un gamin.
Ça fait un an et deux mois que je suis avec X. Après un certain temps il a commencé à venir plus souvent puis à dormir à mon domicile avec mes enfants. Tout se assaut très bien et je peux le dire que je me sentais la femme la plus heureuse sur terre. Puis depuis 3 mois il a changé, il a retrouvé ses amis tous divorcés et a donc retrouvé ses sortis avec eux. Lui aussi est divorcé D’abord une fois par semaine puis deux puis… aujourd’hui il ne dort plus chez nous mais on continue de se voir tous les jours. Quand je lui en ai parlé il a dit que je le collais trop mais qu’il tenait à moi. Qu’il avait besoin de se sentir libre de faire ce qu’il veut quand il le veut mais que je ne dois pas m’en faire parce qu’il pense quand même tout le temps à moi. En cas d’urgence il est toujours disponible mais pour me dire s’il passe avec nous la soirée ou non il ne pouvait pas me donner des jours fixes car ça dépend des autres.
bjr alexandre merci pour tes vidéo qui nous remonte le moral !!! je m appel patricia j ai 56 ans et lui 48. et je suis en couple depuis 9 mois.je vie seule et lui chez ses parents depuis sa séparation.ont se voie 3x par semaine le soir ont mange ensemble et dort chez moi et il part le matin soit au travail soit chez ses parents. ce que je trouve dur ces que ont ne fait jamais rien ensemble l excuse ces que il n est pas encore divorcé et qu il a peur que sa femme l embete si elle l append! normalement le divorce est prononcer a la rentrée! je ne sais pas trop comment gérer cette situation! car il me dit que ce n est pas que pour le sex !je lui est dit que c etait pas un souci mais que je souhaitait le savoir!! ont s appel tt les soirs soit lui soit moi…j arrive pas a le cerner peut tu m aider a le comprendre et a agir corectement MERCI BEAUCOUP ALEX

J'ai clairement compris que pour l'instant, je devais me consacrer à un tout autre projet, à l'opposé de la stabilité que peut engendrer une vie de famille : il faut que je taille la route. J'ai 28 ans, pas vraiment d'attaches, à part bien sûr mes amis et ma famille, mais j'ai toujours su au fond que je ne finirai pas mes jours en France… Comme une éternelle insatisfaite, j'ai constamment besoin d'avoir des rêves que j'entends bien réaliser, changeant au gré de ce qu'offre la vie, quoiqu'il m'en coûte. C'est bien un ras-le-bol général qui m'a poussé vers cette idée qui faisait vibrer mon être à l'idée de rejoindre le monde des expats' : ces drôles de personnages qui, comme moi, ne se reconnaissent que trop peu dans le fonctionnement de notre société.


La mystique féminine chrétienne se scinde en deux au Moyen Age. Il apparaît ainsi, aux Pays-Bas et dans la vallée du Rhin, une mystique du Nord, « spéculative », très intellectualisée, centrée vers la contemplation, la communion avec un Dieu intemporel et éthéré. Elle prend des formes poétiques et métaphysiques. La mystique du Sud (Italie, Espagne) est une « mystique nuptiale », centrée sur le « mariage » avec le Christ.
Et enfin le fait de choisir d’avoir de l’amour pour l’autre au début j’étais dubitatif en lisant cette phrase car choisir d’avoir de l’amour pour quelqu’un c’est un peu comme contrôler ses sentiments, est ce vraiment possible ? Mais posé dans la continuité de ta notion de travail cela prend tout son sens, en fait au final nous sommes sur la même longueur d’ondes simplement ton « choix » semble être une étape intermédiaire alors que me poser la question de ce choix ne me viendrait jamais à l’idée, ce serait une évidence.
×