Oui j’ai l’impression que c’est quelqu’un de lent, il ne cherche pas à changer ses habitudes pour le moment (notamment le travail ou le fait de « bricoler » chez lui le dimanche ou lieu de me voir)et par moment ca me pèse car moi j’ai besoin de voir mon copain régulièrement et c’est pas encore trop le cas. Comment on fait pour prendre du recul concrètement ?
« La durée n’a pas d’importance. Je suis toujours très proche d’un mec avec qui je suis restée deux semaines et un autre deux ans. C’est plus une question de feeling, et ça dépend de comment la relation s’est terminée. Si c’est une fin « normale» et non avec perte et fracas, si l’un et l’autre se sont respectés dans la rupture, y a pas de raison de se perdre. Laissons le temps et l’eau couler sous les ponts. »
Bonjour Pierre, et encore merci pour ce blog qui m'aide à comprendre bien des choses. Il faut dire que mon ami (ex-ami?) est, comme je vous l'ai dit, en thérapie depuis 3 mois, et j'ai moi-même participé avec lui, à 2 entrevues chez le psychiatre, où j'ai exprimé ma douleur et mes craintes face à ces silences, à son emmurement...Je n'aurais peut être pas du... Le psychiatre m'a tout bonnement demandé de "laisser faire"...
Je sors depuis deux ans avec un avais affectif.les cadeau les gestes attentionnes les je t aime tres peu pour lui.recemment j ai craque pas vu depuis plusieurs jours on se voit a son retour et le lendemain vendredi il m annonce ne pas etre là car repas qui etait pas prevu avec les portes.ai eu l impression de ne rien representer pour lui.on a fille tout arreter une semaine sans contact.on a repris notre relation mais on doit avoir une discussion serieuse.la en conges comme moi il ne fait rien de special mais prefererais etre seul.je precise q u il y a seulement un couloir ui nous separe de nos appartements

Il part aux Etats-Unis pendant 3 mois, on a prévu de voir une semaine, puis on ne se voit plus après pendant 1 mois, et j’ai très peur de ce qui va se passer. Il y a 3 semaines je me disais à nouveau que si cette fois, on se skypait plus souvent, si je le voyais plus souvent au lieu qu’on se parle seulement par messages, j’arriverais mieux à ressentir cette connexion.
« Je n’aurais jamais cru qu’elle/il aurait pu me faire ça un jour… » Avez-vous déjà eu cette pensée ? Une personne chère à votre cœur, une relation de longue date détruite à cause d’un mensonge, d’une trahison, d’une infidélité. Vous êtes surpris et avez du mal à vous en remettre mais Dieu Lui ne l’est pas. Il savait ce qui allait se produire. Voilà pourquoi parfois, Il éloigne de nous certaines personnes qui ont le potentiel de nous faire du mal, beaucoup de mal. Il ne veut pas que nous souffrions inutilement, alors comme un bon Père, Il nous protège de tout ce qui constitue une menace pour notre bien-être, notre famille et notre avenir.

Svp j’ai besoin de votre aide je suus en couple avec un mec depuis 2ans il a 22ans et moi j’ai 21ans je l’aime trooop et lui aussi mm.. maintenant ça fait exactement 1 semaine qu’on a coucher ensemble et c pas pour la 1ere fois mais depuis qu’on a fait ça il m’ignore totalement et il a changè de comportement je supporte plus ça , je laime trop et ça me fait mal au coeur je lui est dit qu’est-ce qu’il ne vas pas il m’a dit ya rien c just les etudes !! Il m’appelle plus comme avant je le voix connecté il me parle mm pas je v devenir dingue svp aidez moi je laime trop
Bien sûr vous avez des défauts. Tout le monde en a. Bien sûr vous allez devoir travailler sur vos défauts et améliorer votre personnalité pour la rendre encore meilleure et encore efficace. Votre copine doit être votre miroir : elle sera là pour vous corriger et vous aider à mieux travailler votre personnalité (le processus de la séduction ne s’arrête jamais !) en faisant de tels efforts, vous allez donc séduire indirectement votre partenaire, non pas en cherchant à se la jouer « homme parfait » mais en restant naturel, et en travaillant sur soi.
et on en a parlé avec cette ami .. il veux s'impliqué dans cette histoire et aidé cette homme en question et moi alors il es réellement débordé par des problèmes mais il lui a confier de véritable sentiment pour moi mais qu'il doute être capable de me donné l'attention que j'attend de lui et que si il et en position a gardé le silence c'est par ce qu'il n'es pas près autant de tout recommencé comme de tout arrêté ..... devant moi il lui a envoyé des textos lui disant qu'il devait ce bougé un peu et me parlé ... 1h après j'ai reçu un texto de lui ou il ma dit :
Je crois que le silence et moins une négation de l'autre qu'une attention accordée à soi. A moins d'avoir à faire à une personne particulièrement indifférente, le silence indique un recentrage sur soi, ou une orientation vers d'autres occupations devenues prépondérantes. Il n'y a pas grand chose à faire contre ça, hormis faire savoir qu'on est là, sans insister. On peut aussi décider de quitter la relation si elle nous est devenue insatisfaisante dans le silence. La clarté, si nous en avons besoin, c'est à nous de l'installer.
Je me pose plein de questions car j’ai 28 ans, et j’ai vraiment envie de trouver l’homme avec qui je partagerai ma vie ou du moins un long bout de chemin. J’ai peur de me retrouver célibataire et désespérée dans 4 ans. Sans avoir rien construit et avec les rides apparentes ^^! C’est nul de penser comme ça et je ne sais pas pourquoi ça m’effraie tant. Alors je veux être vite fixée et ne pas me tromper. Je me torture un peu l’esprit pour le coup.
Après pour ne pas avoir l’air ridicule(et qu’elle se sente ridicule par ricochet, ce qu’elle n’aimera pas) , ne pas se prendre trop au sérieux, et c’est au-delà de l’accroche(qui peut être juste la vérité qui me parait très bien : « Salut, cela fait DEJA 6 mois que je te vois et que j’ai envie de te parler, …a chaque fois trop de monde autour de toi donc je n’ose pas y aller et je laisse tomber même quand vous n’êtes que 2 , …. dans le bus …..mais la aussi même quand tu es seule je n’arrive pas a me lancer , je n’arrive vraiment pas a me concentrer etc… et j’ai vraiment envie de te connaitre même sans te draguer ») d’avoir un échange verbal intéressant , avec une touche d’humour en plus(si possible) pour DETENDRE l’atmosphère si tout le monde est un peu crispé.Et ça c’est le plus dur. La conversation meurt, c’est le fil qui est coupé, plus de contact, pas facile à relancer, le malaise qui s’installe.
Bonjour Alex. Je vis une relation justement avec un homme qui n veut. Pas s’engager mais on vit a distance , et il est moins Agé que moi. Du coup je m demande si la prise de distance est applicable. Dans Mon cas puisqu’on vit deja a distance. Et. Le fait de n pas envoyer d message pendant un laps de temps requiert combien de jours? Est CE que cela signifies egalement de n pas repondre a ces messages?
Et malheureusement il se peut aussi que malgré vos efforts et votre sincérité à tous les deux, ce soit votre relation de couple qui ne fonctionne pas. On peut croire que l’amour vient à bout de tout, mais si vous n’arrivez pas à vous entendre sur vos valeurs communes, sur une organisation de vie, sur des moments à partager tous les deux, il se peut que la passion retombe très vite. Et cela peut vous blesser tous les deux, aussi bien vous que l’homme avec lequel vous étiez. Cela n’est pas toujours facile à percevoir, il faut parfois du temps pour l’admettre, mais c’est une réalité à laquelle vous devez penser.
Mdr je suis d'acccord cet article est stupide ! Le coup de "je choisis la couleur de ton vernis", "les pieds des femmes sont affreux" or personne peut rien y faire et c'est naturel m'a tuée ! Tout ce qu'on retient c'est que la femme doit être parfaite selon des standards et critères bien précis...et les hommes que font-ils pour ne pas être "écœurants" ?

Bon mon avec qui j ai passé 1 an et demi ne veut plus me parler c vrai j ai fait une faute mais jme suis excusée ça fait 15 jours que je n arrete pas de l’appeler parfois il repond il parle froidement d’autre non avant hier jlui ai envoyé un msg en disant quand tu vx parlé appelle jvais te laissé tranquil il a pas rappelé j’ai peur qu il veut vraimnt m quitter ou s il a une autre


Puis est arrivé le premier : "Qu’est-ce que tu es conne !", parce que j’avais confondu deux villes lors d’un jeu de société. Il a aussi "oublié" de me fêter mon anniversaire : "On le fêtera demain, je ne te pensais pas à ce point à cheval sur les principes !" Quoi que je dise, il récupérait la situation en insinuant que mes scènes à répétition allaient ruiner notre couple par ma faute, ou c’était : "Tu vois que c’est toi qui mets de l’huile sur le feu !"
Vu de l'extérieur il est impossible de savoir si c'est son comportement qui est inadapté (et de toutes façons ce n'est pas lui qui est demandeur). Par contre vous subissez quelque chose qui vous déplaît fortement et vous avez le pouvoir d'y mettre fin. Rien ne vous empêche de vous éloigner, de faire silence… et de voir comment il réagit. S'il ne revient pas vers vous, vous saurez quelle conclusion en tirer : il ne tient pas beaucoup à vous. Il se peut aussi que quelque chose dans son histoire fait qu'il se mure ainsi dans le silence, mais vous ne pouvez rien y changer.
Je crois en effet qu'il est important de se protéger du silence de l'autre en ne cherchant pas à le forcer (on s'y épuiserait et l'absence de réponse est blessante). Et l'idée de garder une porte ouverte est indispensable si on tient à garder le lien. Il n'est en effet pas question d'entrer dans un silence-représailles, qui briserait toutes chances de reconnexion...
Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.
Bonjour, cela m’aide à comprendre certaines choses. Par contre je vois un garçon, on s’entend très bien, j’ai même récemment dormi chez lui, on s’est beaucoup rapprochés depuis quelques temps mais pour le moment il m’a dit: “notre rythme me convient bien(on y va gentiment), j’ai tout sauf envie de me prendre la tête… et de devoir être dicté si tu vois? ”
Lorsqu'il ne correspond pas à cela le silence révèle parfois un mal-être. Mais quand il s'installe, c'est le signe d'un refus de communiquer. Or on sait que l'humain est un être fondamentalement communicant. Si ce n'est par les mots, ce sera par des attitudes et comportements. Le silence en fait évidemment partie. En communication tout fait sens...
bonsoir , je suis amoureuse d’un mec depuis un an et notre relation est instable un coup mon mec il est bien un coup il est pas bien j’ai décider plusieurs fois de le quitter parce que je pensais qu’il m’aime pas et il tient pas a moi mais toujours il revient vers moi il me rassure et tt et aprés un bon moment il recommence il m’ignore quand je lui demande qu’est ce qu’il lui arrive il me dit qu’il a des problemes au travail et qu’il est en galère d’argent je sais que c’est vrai il me fai de la peine mais c pas un cause pour qu’il s’eloigne de moi , toujours je le blame il me di que moi j’aime bien les bagarres et je rale tjrs , je sais pas comment reagir comment je fais je suis perdu , parfois je dis que c ma faute a moi je sais pas comment reagir dans les relation amoureuse parce que je suis timide j’arrive pas a trouver les bon mots j’arrive pas a lui exprimer mes sentiments je dis tjr n’importe quoi quand je m’enerve …
Donc le plus simple c’est d’enchainer en proposant de vous voir plus tranquillement pour « en parler » dans un lieu public où la conversation ne risque pas de mourir .C’est bien d’y intégrer une de tes passions: mangas(aller à la médiathèque ou un salon du livre), l’art (aller ensemble à une expo), la musique (un concert) , jeux vidéos(l’emmener dans une salle de jeux ), le sport(voir un match de hockey, ou un de tes tournois d’escrime), l’architecture(expo ou randonnée pédestre à thème architectural, il y en a à Paris, mais tu peux l’inventer dans ta ville), lecture(pourquoi pas un apéro-lecture?).Bref, propose lui un truc intéressant à faire/voir dans lequel tu te sentes bien aussi.Si tu l’intéresses, elle va te faciliter la tâche et dire oui tout de suite. Si elle dit non, laisse tomber « bon, tant pis une autre fois peut-être, je te laisse quand même mon no mobile au cas où tu changes d’avis… »(raté pour cette fois, mais rien n’empêche de la laisser réfléchir,murir un peu, et remettre le couvert en fin d’année scolaire), OPTION 1 : ne pars pas avant d’avoir proposé avec un grand sourire la sortie à chacune de ses copines avant de les quitter avec panache (^_^) .
Maintenant, je dirais : heureusement ! que les neurosciences ne prétendent pas statuer sur l'existence ou non de Dieu. Figurez-vous que de faire les sacrements, suivre le catéchisme et les retraites inhérentes dans mon enfance puis mon adolescence, m'a toujours porté sur les nerfs : vif d'esprit, je voyais mes camarades exécuter dévotement le rituel et trouver en suant des professions de foi à déballer parce qu'on l'attendait d'eux et que, comme tous les enfants dans nos éducations trop empreintes d'autoritarisme (et d'égoïsme depuis 68), ils cherchaient à faire de leur mieux. Là dedans, j'étais un "Julien Sorel" avant l'âge (Stendhal) : je pratiquais le rituel et le prêchi-prêcha pour me débarrasser des adultes, tout en passant pour un saint auprès d'eux, car je mettais toute ma science à exprimer ce que je ressentais profondément dans les formes qu'on m'imposait. Bref, je dirais aujourd'hui que j'avais déjà "le sens de la mission". Car si Dieu existe, il ne nous fait pas moutons, brebis et agneaux. Ce sont certes des métaphores instructives sur la valeur de Dieu, ce Seigneur qui nous dit avant de mourir toutefois : "Maintenant, Je suis votre ami et vous les Miens." ... Quel rapport avec l'autoritarisme et l'égoïsme de nos éducations et de nos chefs ? ... Laissez-moi répondre pour vous : Aucun.
« Vers la fin de l’année, dans la période où je l’avais quitté l’année précédente, je lui ai proposé de se voir et là j’ai vidé mon sac. ENFIN ! Je me suis libérée de ces derniers mois de relation de couple qui me pesaient, du mal qu’il m’avait fait sans forcément s’en rendre compte… Il a écouté et a découvert mon état d’esprit à ce moment-là. Il m’a avoué ne pas avoir vu tout ça, ne ne pas avoir compris et s’est excusé.
Tu sais, la pompe à essence, pour nous c'est peut-être ça au fond : s'enrichir de bons moments de marrade tout en s'écoutant, en s'épaulant, en se conseillant et en se transmettant une bonne dose d'énergie. Nos hommes font pareil de leur côté. Et quand il y a un problème dans notre couple, on préfère le résoudre en en parlant à deux. Alors viens dîner chez nous et relax, Max.

Parfois une personne s’éloigne de nous. Une dispute, un quiproquo, une blessure et elle ne fait plus partie de notre paysage. Il peut même arriver qu’elle s’éloigne sans que rien de spécial ne ce soit passé. Nous ne comprenons pas, nous nous posons des questions, nous demandons à Dieu ce que nous avons fait de mal. Lorsque le Seigneur permet que nos chemins se séparent, c’est qu’il y a une raison précise derrière. Quelle peut être cette raison ? Pourquoi Dieu enlève-t-Il de ma vie des personnes que j’aime vraiment?
La relation homme femme fusionnelle se caractérise par un recentrage sur le couple : il est l’élément le plus important dans la vie des deux personnes, pour qui il est d’ailleurs, difficilement envisageable de faire une activité sans l’être aimé. Elles ont des affinités communes, sont animées d’une réelle symbiose et se suffisent à elles-mêmes. Leur intimité est chérie et passe avant toute autre chose.
Lorsqu’un homme se sent désiré par sa femme, cela a un effet profond sur sa vie entière. Cela lui donne un sentiment accru de confiance et de bien-être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. Mais, lorsqu’un homme se sent rejeté physiquement par sa femme, il a aussi l’impression d’être rejeté en tant que mari, soutien de famille et homme. Voilà pourquoi il est si important de faire de la relation sexuelle une priorité!

Le week end c’est très bien passé et nous nous sommes revu plusieurs week end. Toujours des textos le reste du temps ou nous n’étions pas ensemble. Puis il y a maintenant 2 semaines il est distant avec moi et nos échanges on changé. J’ai livré un peu trop vite ce que je ressentais pour lui et il as pris peur. Il me dit qu’il est perdu qu’il me respecte trop qu’il ne veut pas me faire souffrir et être sur de pouvoir m’apporter se que j’attends. Je ne voulais pas lui faire peur mais juste retrouver nos échanges et vivre notre histoire au fil du temps nous connaître mieux et apprécier chaque moments ensemble. Maintenant je ne sais comment faire pour qu’il revienne vers moi.
Bonsoir malgré tous vos bons conseils je reste perdue.j’ai rencontré un homme sur meetic il y a quelque mois et la première rencontre été superbe pour lui comme pour moi.nous avons 2h de route qui nous separe.il vient presque tous les week end,m’ecri tous les jours semble bien et amoureux mais je n’arrive pas a m’enlever ce mechant doute car il es toujours actif sur meetic.il me dis que c’est moi pour toute sa vie,qu’il faudra trouver une solution pour nous pour se rapprocher etc etc mais….ce doute…que je n’arrive pas a m’enlever..pas envie de lui mettre la pression parce que je m’attache a lui..beaucoup..est ce que je lui en parle et il me prend pour ine psychopate ou jalouse malade alors que non,c’est juste que je veux pas donner a 100% pour me ramasser..ou je di rien..et malgré la distance je donne ma confiance a 100%???comment dire…c comme un brouillard epais lol..car en amour je donne sans compter..
Il y a eût de nombreuses “crises” entre nous provoquées principalement parce que moi j’ai été en demande affective, de réassurance, de sécurité. Lui a donné, mais il semble qu’il est atteint ses limites. Ma situation de jeune maman y est pour beaucoup : j’ai en effet besoin de stabilité, de marques d’engagements et d’affections sûrs pour envisager l’histoire sereinement. Mais je me bats contre des moulins à vent : il m’a fait part dernièrement de son besoin de souffler, de sa rancune à propos de nos disputes mais aussi de son attachement à moi et à son envie d’avancer avec moi (à côté, il nous projette dans un avenir commun)…

Tu indiques avoir l’impression de ne pas être aimable. Il y a peut être quelque chose à creuser de ce côté. En tant qu’homme, on a généralement envie de poursuivre une histoire avec quelqu’un qui nous donne envie de passer du temps avec elle, qui s’accorde avec nous, et que l’on sent un minimum intéressée. On n’a pas envie d’être avec quelqu’un qui ne nous semble pas aimable 😉 Tout dépend de ce que tu mets derrière ce mot. Mais qu’en pensent tes amis proches, qui te connaissent bien et qui te côtoient en soirée quand tu parles à des inconnus ?
Cela peut te paraître peut-être bien léger ou inconsistant aujourd'hui mais crois-moi, conserver l'estime de ce que nous sommes revêt une valeur considérable à un moment donné. Une chose que j'ai bien apprise ici est que, souvent, après une séparation, une des étapes la plus ardue à dépasser, est celle où l'on constate qu'une grande partie de la colère que l'on vit sur le départ de l'autre n'est en fait pas dirigée contre l'autre, mais bien contre soi ! Sur ce qu'on a dit ou pas, ou sur ce qui a été acté ou pas. Mais pas seulement, il y a aussi la colère sur ce que l'on a toléré, sur le "jusqu'où avons-nous pu nous oublier" pour ne pas perdre l'autre !

Bonjour alexandre, je vous ecris car cela fait 7mois que je frequente cet homme on se voit pour le sexe mais au dela de ca il y a de la tendresse des sorties ensemble et de la jalousie parfois de sa part et à vrai dire je ne sais plus quoi faire !!!! Il a peur de s’engager, il aime son independance il faut le suivre je trouvre qu il fait un pas vers moi puis deux en arriere…je n’en peux plus que faire ? Je craque.
N’es-tu pas la seule personne à connaître ses craintes ? La seule aussi qui a su les apaiser parce que tu as su adopter la bonne attitude ? Tu le rassures sans jamais porter aucun jugement. Mais au contraire en lui faisant comprendre que le sujet de ses craintes n’était finalement pas si mérité face à son aptitude à y faire face. N’a-t-il pas eu le même rôle à ton égard ?
Bonjour, je suis avec un garçon depuis peu mais je suis déjà amoureuse et tient beaucoup a lui… il a 27 ans et moi 24, et en ce moment il m’ignore… son père est malade et habite loin de chez lui et il m’a dit qu’il aimerai rejoint son père et quitter la région et du coup ne sais pas quoi faire de notre couple, il ne veux pas me quitté (c’est ce qui m’a dit) mais il s’éloigne de plus en plus de moi… il me répond plus au tel et m’écrit très rarement et moi je déprime puisque je ne sait pas si on peux sauver notre couple ou pas… je suis désespéré mais j’essaie de garder espoirs

J’imagine que j’ai fait la plus grande erreur parce que la journée avant, je lui avais répondu, après avoir eu réponse à mes questions, que je voulais qu’on cesse de se voir. Cela avait semblé le rapprocher de moi. Après avoir fait ma forte quand je l’ai revu pour me convaincre qu’il n’était pas fait pour moi, je lui ai dit qu’on pouvait très bien juste être des amants sans attaches, ce qui semble l’avoir éloigné.


Bien entendu, tout n’est pas de votre faute dans cette histoire. Savoir vous remettre en question, c’est bien, mais vous ne devez pas non plus idéaliser l’homme qui se trouve en face de vous et qui ne ressent plus les mêmes sentiments qu’avant à votre égard. Vous ne pourrez sûrement pas l’interroger directement pour connaître les raisons de cette perte d’intensité dans votre relation, cela serait trop simple. Mais des questions discrètes de temps en temps et surtout une bonne analyse de la situation vous permettra de savoir ce qui a fait, chez l’homme avec qui vous êtes, que les sentiments se soient atténués jusqu’à disparaître, ou presque.
Bonjour, voilà j’ai rencontré un homme début septembre au cours d’un mariage de ma meilleure amie et qui est aussi une amie de ce charmant jeune homme, bref il a 8 ans de moins que moi (j’ai bientôt et lui 26), on a flirté ensemble le jour du mariage et on s’est revu le lendemain, on a peut-être fait ce qu’on n’aurait pas dû faire et je le regrette absolument pas, on s’est beaucoup plu et on s’est mutuellement désiré. Là n’est pas le soucis, le jour où je l’ai rencontré et le lendemain il m’a clairement expliqué qu’il préférait laisser faire le temps et qu’apprenne à se connaître en amis, je sais c’est assez contradictoire avec ce qu’il s’est passé entre nous mais il m’a expliqué qu’il ne voulait pas me faire du mal car il sort d’une relation qui l’a fait souffrir et est seul depuis 7 mois, et il travail comme vacataire en tant qu’agent de sécurité (il veut devenir policier) ce qu’il fait que ses horaires assez contraignants (il lui arrive de travailler la nuit), il a peur de me faire souffrir en s’engageant avec moi alors que sa situation professionnelle actuelle n’est pas stable et du fait qu’il ne puisse pas avoir de temps à me consacrer,,,,il a eu son appart il y a 2 semaines et du coup on vit à 30 km l’un de l’autre, on ne se parle que via Facebook et on ne s’est pas revu depuis…je précise que je le laisse me contacter :). Je sais aussi que j’ai touché son coeur, que je lui plais comme je suis, qu’il s’attache à moi, et qu’il m’aime beaucoup mais pour le moment il préfère se focaliser sur sa carrière…malgré qu’il aimerait néanmoins construire quelque chose avec moi mais pas pour le moment…j’aimerais sincèrement le rassurer sur le fait que je peux accepter le fait de ne pas le voir souvent et j’aimerais aussi un peu le pousser à s’engager avec moi mais d’un côté il veut se concentrer sur son travail mais il aimerais en même temps pouvoir avoir du temps pour moi… je ne sais pas quoi faire… même ma meilleure amie me conseille de laisser faire le temps, de le connaître en ami et de voir ce que ça pourrait donner…

Je me pose plein de questions car j’ai 28 ans, et j’ai vraiment envie de trouver l’homme avec qui je partagerai ma vie ou du moins un long bout de chemin. J’ai peur de me retrouver célibataire et désespérée dans 4 ans. Sans avoir rien construit et avec les rides apparentes ^^! C’est nul de penser comme ça et je ne sais pas pourquoi ça m’effraie tant. Alors je veux être vite fixée et ne pas me tromper. Je me torture un peu l’esprit pour le coup.


Bonjour depuis je te rassure j’ai appris à écrire comme tu me l’avait dit sur un des message que j’avais envoyer a kamal c’est vrai, que je ne parlais pas trop bien le français et en plus je suis sure qu’il y a des fautes, dans mes écrits j’en suis sincèrement désoler, ce n’etais pas fait exprès pour ca mais tu as bien fait de me le dire depuis je me suis améliorer un peut mais pas complètement je penses, mais merci quand même c’est gentil.
Cet homme m’a montré beaucoup d’affection, à ensuite voulu tenir les reines de notre relation, m’a manipulée, testée. J’ai mal agi, je me suis énervée à plusieurs reprises, ça a débouché sur une prise de distance réciproque. Il me teste encore un peu, mais je continue à fuire. Mais le fuis moi je te fais est de moins en moins efficace. Or je reste persuadée qu’il ne veut pas s’investir par manque de confiance en moi et parce que réellement, il aurait peur que je lui échappe (je suis souvent draguée et je suis indépendante). Je sens que ses prises de distance sont forcées, comme les miennes (on bosse ensemble). Dois-je faire autre chose avec ce type d’homme ? Y a-t-il une manière de le rassurer sur ma sincérité sans me montrer acquise ? Des actes à poser? (Les mots n’ont aucun effet)
Mais depuis février on commençait à se disputer à cause de son ex (qui l’a quitté pour un autre une semaine après avoir emménagé ensemble il y a un an) qui revenait à la charge pour le récupérer Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) je lui ai demandé de couper les ponts il n’a pas voulu et m’a tenu tête car il est en caution solidaire avec elle pour l appartement qu il loue. Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) Et pour partir de son appartement il avait besoin de sa signature. Je l’ai cru.

Prendre soin de vous, c'est vous demander ce qui vous ferait du bien. Ce que vous pouvez vous accorder pour trouver un peu de paix, de plaisir. Ce n'est pas forcément en compagnie des autres que vous le trouverez (mais peut-être que si : vous seule pouvez le "sentir"). Personnellement c'est la solitude qui m'a permis de me reconstruire... tout en étant en contact d'autres personnes, mais toujours à une certaine distance : affective, temporelle ou géographique.
Je consulte votre site depuis peu de temps, dans le contexte où aujourd’hui je me retrouve célibataire après 3 ans et demi de couple. Notre relation a débuté suite à une soirée en été, et au fait qu’elle me regardait depuis pas mal de temps au lycée ce que j’ignorais. Nous savions qu’a la suite de cette été chacun irai commencer ses études dans une ville différentes. Nous avons quand même continuer à nous voir tous les 1 à 2 week end en retournant chacun dans notre ville d’origine, puis pendant les vacances. Jusqu’à ce qu’à la fin de la même année, on se considère comme couple.

Certaines femmes ne peuvent entrer dans une pièce sans que tous les hommes ne puissent s’empêcher de tourner la tête et de prêter attention à elles (sans que ce soit de façon négative et « sexuelle ».) Apprenez ce qu’est « cette chose » que ces femmes ont et comment avoir cette capacité vous aussi, sans vous sentir ni agir de manière « ringarde » ou facile.
Je suis avec quelqu’un de comme ça je pensais que j’avais un problème et en lisant votre article j’ai compris que non donc je vais faire en fonction de moi surtout. Il ne veut pas s’investir car il a peur de perdre son indépendance mais quand il parle il dit qu’il veut changer. J’ai compris que je devais rester moi même avant. Je voudrais savoir comment faire pour passer à autre chose je n’ai plus envie de continuer avec lui car plus j’avance dans la relation moins je serais heureuse et surtout je suis heureuse sans lui parfois je ne sais plus quoi faire et ou j’en suis
62 % des femmes apprécient d’être complimentées sur leur regard, 58 % sur leur sourire et 44 % sur leur spontanéité ou leur originalité. Pour bien réussir votre technique de séduction en 5 minutes, je vous conseille de miser d’abord sur un compliment relatif à son caractère, de cette manière, vous paraîtrez beaucoup plus subtil. Si elle a vraiment de beaux yeux ou qu’elle a la chance d’avoir des cheveux magnifiques, elle aura certainement l’habitude de se faire draguer avec des compliments allant toujours dans ce sens. Sortez du lot en trouvant LE truc que les autres mecs n’ont pas souligné, de cette manière, vous gagnerez des points, elle se souviendra de vous et en parlera à ses copines « il m’a dit que j’étais spontanée et drôle, il a adoré ma répartie ! D’habitude, ils me disent tous que j’ai un regard de ouf ».
Le pays est-il maudit à tel point que les femmes sénégalaises, tous âges confondus, pourtant bien éduquées, belles, bien faites et intelligentes ne trouvent pas d’époux pour fonder un foyer? Qu’est ce qui pourrait déterminer réellement ce problème ? Si bien que cela puisse défrayer la toile, ce phénomène est expliqué sous diverses formes au Sénégal.
« Il a peur de se perdre et d’être englouti par l’amour, peur d’être abandonné ou trahi, peur de faire des enfants, par crainte de ne pas être à la hauteur de la responsabilité, décode Marie-France Hirigoyen. Son histoire d’enfant ne lui a pas permis d’élaborer des bases assez solides à son narcissisme pour accepter qu’aimer, c’est aussi prendre le risque de souffrir. Parce qu’elles n’offrent pas de garanties, les relations affectives sont inquiétantes, certains préfèrent fuir dans le détachement. D’autres deviennent agressifs, mais c’est pour masquer le petit garçon apeuré, parfois dépressif, qui sommeille en eux. »

Parce-que (c’est ma minute coup-de-gueule) le plaisir, le bien-être individuel, ou le sentiment momentané de bonheur ou de tristesse, ce qu’on appelle le plus souvent : « la petite voix intérieure », ne sont jamais de bons conseillers, sauf si on veut passer sa vie insatisfaite à chercher quelque chose qui n’existe pas. Le bonheur est DANS LA SATISFACTION, mais si on refuse d’être satisfait, alors on ne sera jamais heureux. Le mec aura toujours un défaut : il sera trop grand, ou trop petit, il parlera trop, ou serait trop déprimant, ou aimerait trop sa maman… et y aura toujours un mec à côté qui aura l’air plus beau, plus cool, plus attirant. Tout ça c’est NORMAL ! C’est vraiment pas une raison pour passer sa vie à briser ses propres amours, ou pire : à briser le cœur des autres, et à se dire : « non, c’est pas encore le bon », et « ah mais j’ai un petit faible pour le voisin, il a un si joli sourire ». Ensuite, on se retrouve un soir toute seule à pleurer, parce qu’on a tout perdu.
Je suis tombé amoureux d’une fille, il y a 6 mois, nous sommes mis ensemble car elle aussi est tombée amoureuse. Je me suis attaché à elle car j’aspire au mariage. Depuis un moment elle a créé une sorte distance donnant comme raison ses études et pourtant elle dit m’aimer et quand je prends mes distances elle se plaint. Parfois j’ai l’impression qu’elle m’ignore, je l’écris mais ne me réponds presque pas. Elle est tout le temps connectée, parle avec d’autres mais pas avec moi. Elle s’amuse bien avec d’autres personnes mais pas avec moi.
Apres des annees de regards prolongés, de fous rires et de flirts avec M. F je suis devenue celibataire en meme temps que lui. Il a alors decidé de me conquerir et au bout de quelques rdv (de fevrier à aout) j’ai cedé, on s’est mis ensemble et ce fût une belle decision pour moi. Il s’est montré tres amoureux tres vite et j’ai eu tres peur mais j’ai brisé mes propres codes afin d’etre heureuse avec lui. Et nous y sommes arrivé. Pour des raisons pro j’emmenagé pour 2 ans en octobre à 500km, et il a decidé de me suivre. Au bout de 2 mois de relation nous emmenagions donc ensemble, et c’etait un engagement fort pour nous car c’etait la premiere fois qu’on vivait en couple … Et puis en fevrier il est partit, il a demissionner de son poste (cdi) pour repartir là où nous vivions avant et m’as dit qu’il ne m’aimais plus.
Bonjour je m’appelle Marie et moi, je suis en fréquention depuis 3 mois avec un homme, tout allait bien au depart, il m’envoyait des messages tous les matins et tous les soirs pour me dire bonjour et bonne nuit, puis petit à petit c’est moi qui devait lui envoyer des messages. Sa ne me dérangeait vu qu’il me répondait toujours au début. Il m’a même présenté à ses parents et moi aux miens mais soudainement, après m’avoir posé un lapin, il ne m’envoie plus de messages, ne répond pas aux téléphone bref il m’ignore complètement… Ai-je mal agis? Je lui ai envoyé un message et je n’ai toujours pas de réponse devrais-je abandonner? Me suis-je fait plaqué?
Alors désormais mesdames, je vais vous demander de combattre votre naturel pour observer la situation avec un angle nouveau. Votre homme a besoin d’être rassuré sur le fait que vous êtes la bonne personne, et c’est donc en renforçant tous les aspects positifs de votre relation que vous pourrez avancer avec sérénité, sans qu’il ne se mette une quelconque pression.
C’est tout à fait compréhensible évidemment mais c’est aussi l’un des éléments qui provoque le plus d’erreurs. Le fait de vouloir aller trop vite ou plutôt le fait de penser que les hommes agissent de cette manière car c’est loin d’être le cas. En effet, pour qu’un homme soit réellement dans un couple il faut lui laisser du temps et ne pas le brusquer. Vous venez de faire une merveilleuse rencontre et tout se passe bien mais le fait qu’il soit distant vous embête, vous vous dites qu’il ne tient pas à vous, que le couple ne l’intéresse pas mais ne soyez pas aussi pessimiste.
« Et ce n’est pas la première fois que je vois quelqu’un qui s’emballe au début, comme si tu étais The One, avec de la guimauve et des promesses, persuadé d’aimer et pouf, le soufflé retombe d’un coup. Je crois que certains ont tellement envie d’aimer, tellement envie de vivre l’Histoire, que lorsqu’ils s’aperçoivent que l’autre ne correspond pas complètement à l’image qu’ils avaient envie d’aimer, la désillusion est violente. D’où le désengagement brutal. » @Mary-Read
×