Mon problème : j’ai du mal avec la vie au jour le jour si je ne vois pas de stabilité se profiler. J’ai lu le commentaire d’une lectrice plus haut (désolée je ne le retrouve pas, c’était dans les premiers si elle se reconnaît ;-) ) avec laquelle tu as échangé sur le parcours et non la finalité de l’engagement : je suis d’accord sur le principe, ma finalité n’est pas la bague au doigt, mais la construction d’une relation et d’un engagement spirituel et matériel au jour le jour. Malheureusement, j’ai besoin d’être rassurée sur le futur pour bien vivre mon présent, et ça, je ne sais pas comment le tourner pour le faire comprendre à mon copain, sans qu’il ait l’impression d’avoir des obligations de mariage avec moi..
En effet, si Dieu a créé le cosmos, continue de le créer et le maintient incessamment dans Sa permanence, alors Dieu Se présente toujours et partout à ma sensation et ma pensée, sans jamais se réduire à ce que je sens et ce que je pense. Mais ce n'est pas tout : si Dieu s'incarna en Jésus (la tradition parle de Père pour dire "Dieu éternel" et de Fils pour dire "Dieu incarné en un point de coordonné spatio-temporel précis" - en l'occurrence : ce juif de Jésus en Israël voilà 2018 ou 2019 ans, puisque les historiens ont découvert des erreurs de calcul dans le calendrier grégorien, - et enfin la tradition parler d'Esprit-Saint pour dire ce que je dis de la Création ci-dessus : "Sa permanence").
Là aussi, pour atténuer sa peur, il faut que vous lui fassiez prendre conscience que celle-ci n’est pas rationnelle, que ce que son père a vécu n’est pas ce que lui-même vivra, s’il ne le souhaite pas. Là aussi, privilégiez la question plutôt que l’affirmation ! Plutôt que de lui dire qu’il pourra toujours continuer de voir ses potes et de faire ses loisirs de prédilection, demandez-lui s’il est sûr de revivre les contraintes qu’a supportées son père. Il y a de fortes chance pour qu’il se rende compte tout seul que non, puisqu’il ne le veut pas. N’hésitez pas à rebondir en le rassurant sur vos intentions : vous l’aimez pour ce qu’il est maintenant, et vous n’avez aucune envie qu’il se transforme en bête de somme pour vous
Cela fait 5 ans qu’il est prof dans la région parisienne, et il a enfin été accepté dans l’académie où je suis (et d’où il est né, très attaché!), sauf.. que l’académie est immense … Il peut être muté à 2 h d’ici et même dans les petits villages … les endroits paumés. Il est prêt à faire de la route, mais pas plus de 45 mins, et moi après un an de recherche et d’escrocs sur ma route, je viens d’avoir un emploi, dans un clinique, que j’aime beaucoup, il y a des matins où je dois être sur les liens à 6h40. Mais, j’ai peur de perdre mon indépendance, la ville que j’aime, pour Lui en le rejoingnant 🙁 !!
Pour ce qui est des autres types d’engagements, c’est un constat similaire. Comme dit un peu avant, la plupart des couples se séparent et le plus souvent (75% des cas environ) c’est de l’initiative de la femme… et les séparations ne sont pas toujours sans soucis. Dans beaucoup de cas cela finit par une tromperie (et les femmes le font tout autant que les hommes), de l’indifférence ou même de la haine. Franchement, savoir que j’ai autant de chance de me faire jeter, malgré tous mes efforts, surement même en étant haï et rabaissé par la personne qui, hypocritement, me disait m’aimer sincèrement, cela ne donne vraiment pas envie.
Bonsoir voilà je rencontrai un homme ya un peux plus d un mois on ses vu deux fois avent s allez plus loin donc on a depuis passer 3 weekend ensemble il me dit que il n’est pas texto pas téléphone on vie pas dans la même ville la dernier fois je passer un weekend de 3jour avec lui il m’as même présenté sa fille et m’a fait comprendre que j’étais la 3ème depuis deux ans et que c’était important pour lui mais quand il m’a ramené chez moi le dimanche je plus eu de nouvelle et les deux texto que je eu c’est parce que je lui envoyer alors comme je savais plus où j’en n’étais avec lui ya 4 jour je lui demandez de me dire ce que il voulais vraiment il m’a répondu que pour lui y’ avais pas de souci on été toujours ensemble.alors lundi je suis allez jeté un regarde sur un sit de rencontre que lui été di compte d une amie a moi un l’a vu aussi alors je lui es dit que j’avais une amie qui l’avais vu sur un site de rencontre et si c’était vrais et la il m’a répondu que pas du tout que il a toujour été claire avec moi et sincère et que il voulais toujour me voir et faire un bout de chemin avec moi pour voir ou ca mène et que il allais faites des effort niveau texto mais depuis lundi plus nouvelle mon souci à moi c’est que il plait plus que me plaire et je suis très mal que dois je faire ou penser
J’ai oublier de vous préciser qu’on avait presque décider que j’avais vivre avec lui et moi fils l’année prochaine en Norvège chez lui et de quitter la France et mon travail. Cette relation a vraiment été bien discuter et réfléchie, du moins de mon coté et je pense aussi du siens. Je Pense que cet home souffre de la fobbi de l’engagement aujourd’hui pour une relation sérieuse et cela est certainement dû aux blessures qui ne sont toujours pas guéries de son divorce, un divorce qu il a pratiquement ravagé et dont on lui a même découvert un problème de santé, le diabète, n’ayant pas d’antécédent de cette maladie dans sa famille, et étant le seul à l’avoir aujourd’hui, cela à dû être très dur, surtout quand on pense que c’est une maladie qui n’a pas encore de remède définitive. Sont divorce date de pourtant plusieurs années aujourd’hui. J’ai sentiment de vouloir le proteger et je suis encore aujourd’hui prête à l’aimer et l’accepter malgé tout, je ne sais pas si ces sentiments de moi sont normal?
Ca fait déjà plus d’un an que je fréquente un homme, mais qu’on se voit limite tous les jours depuis 6/7 mois. Malgré mes plusieurs tentatives pour officialisé cette relation je me retrouve toujours face à un mur. Au début il avait pas mal d’excuse mais aujourd’hui sa seule excuse c’est qu’il n’arrive pas à se projeter et qu’il a du mal à faire confiance ect par son passé. Et pourtant il me dit avoir plus confiance en moi que moi. Nous sommes fusionnelle, on se voit très souvent. C’est arrivé que nous partions en weekend ect..

Cet homme est un ancien camarade, qui me plaisait beaucoup au lycée, mais il ne s’était rien passé. Aujourd’hui on s’est recontacté apres des années parce que je voulais savoir comment allait sa famille après un cyclone sur l’île où on avait vécu. Il a commencé à m’envoyer régulièrement des messages. Et il ya peu il m’a proposé de se voir, après deux mois de texto et appels. Comme je travaille en horaires décalés on s’est vus tard le soir, chez lui. Il m’a embrassée mais quand il a voulu aller plus loin je l’ai stoppé, et c’est là qu’il m’a dit qu’il préférait être honnête avec moi et que pour le moment il ne voulait pas être en couple. Quand j’ai poussé les explications il m’a dit que ce n’était pas une question de caractère ou de physique parce que telle que je suis mentalement ça pourrait coller. Mais uniquement de timing, et qu’il ne voulait pas me faire croire qu’il était sérieux pour me faire perdre mon temps. J’ai compris et lui ai dit que c’était la 1ere mais aussi la dernière fois qu’on se revoyait. Quand il m’a raccompagnée chez moi il m’a demandé de le serrer tres fort et si j’avais vraiment plus envie de le voir, que sa porte me sera toujours ouverte etc. J’aimerais comprendre, est ce que cet homme va me zapper complètement ou va t’il revenir même si je ne lui parle plus?

Vous êtes tombée sur la pire des personnes : celle qui ne veut pas être en couple mais qui se dit qu'elle pourrait en avoir envie.  Elle n'est donc pas prête à vous laisser partir définitivement. Pour ménager la chèvre et la fille, votre futur(e)-ex vous explique que ce n’est pas possible pour l’instant, que c'est trop compliqué, mais qu'il ou elle vous adore et ne peut pas arrêter de vous voir. Ne vous laissez pas avoir : ce tour est vieux comme le dating, beaucoup y ont laissé leur temps, leurs larmes et leur estime d'elles-mêmes et vous ne voulez pas en arriver là. 
Lui permettre de garder sa liberté peut paradoxalement le pousser à l'investissement dans son couple. Si un homme sent que sa compagne lui fait confiance et qu’elle lui apporte le confort et les sentiments dont il a besoin, de lui-même il aura envie de plus. Plus un homme a de liberté dans son couple et plus il sera accroché à sa moitié. Respectez ses moments seul avec ses amis, ses besoins de solitude etc. A son tour il respectera également vos besoins d’après-midi shopping avec vos copines et vos heures au téléphone pendant le film du soir. Tout n'est que question de patience.
Bonjour voilà j’ai 19 j’ai une relation à distance avec un homme de 22 ans tout se passer parfaitement bien au début mais depuis qu il les parti voir c’est parent et qu il la trouver un travail d été on se parle moin se que je comprend mais à chaque fois ses moi qui va ver lui et il me dit tout le temps qu il n’a jamais is le temps pour m écrit tout le temps il la une reson il ne me dit plu de monts doux plu de je t aime comme si je l interse plu voilà j’ai suivie votre conseil sa fait 5 jour que je lui parle plus occune nouvelles et il vien pas ver moi donc je lui envoyer un message sur wattsap en lui disen salut ça va il la vue mon message mais ma pas répondu et ya 5 jour j’ai fait une chute est je suis aller à hôpital on la mit au courant et il n’a pas chercher à me parler pour savoir comment je vais il M avais déjà fait sa au par avant mais il les revenus après mais je ses pas pourquoi la je sens que c’est plus grave aider moi si vous plais

Pour être séduites, les femmes ont besoin de nouveauté, d’originalité et éventuellement d’humour. Les compliments pourront aussi vous aider, à condition de les utiliser avec parcimonie et sans exagération. Les « t’as de beaux yeux… ah non mais ils sont magnifiques… je te jure t’as un regard de folie » seront trop lourds. En 5 minutes, faites seulement un ou deux compliments grand maximum et ne les enchaînez surtout pas.
Il est vrai que pour l’instant je suis dans le flou, mais les questions que je me pose sont : est-ce que ce que j’ai envoyé comme signaux fait que la situation ne peut plus évoluer vers une relation amoureuse ? ou est-ce que je lui plais réellement mais à cause de son passé amoureux assez difficile il préfère choisir une relation à distance en guise de protection ? Est-il indécis ou ne me dit-il pas clairement que l’amour entre nous est impossible ?
Merci pour cet article qui sort des sentiers battus. Il est très humain, on est le miroir les uns des autres somme toute. Dans le cas d'un deuil respectif de sa mère c'est encore plus complexe. Mais si on cherche des preuves de l'amour de l'autre, n'est-ce pas tout simplement par ce qu'on doit comprendre que l'amour est déjà là, en soi-même et pour soi-même ?

Je sais aussi que vous avez très certainement raison sur ce que vous avez dis, dans son ressentie. Il à besoin de me sentir présente, attentionnée, et dévouer à lui. C’est tout à fait cela, car il m’a avouer qu’il manquait de confiance en lui et qu’il était un lache qui n’assume pas encore les choses aujourd’hui même ses propres ressentis et sentiments.


Parfaite complicité avec Lui dans nos échanges mails et téléphoniques, Jamais trompé mon mari. Nuits blanches.Tout pour ma famille (je suis le pilier de ma famille). Mais énorme besoin de savoir si c'est toujours le même homme que j'ai connu, aimé, attendu. Enthousiasme de sa part, gigantesque angoisse pour moi (le reconnaitraI-je? ai-je changé? nous plairons-nous encore? et après?). Pasde culpabilité parce que j'avais le sentiment d'avoir rempli au maximum mon rôle d'épouse, de mère, et d'amante. Mon mari m'aime mais la vie est vraiment extremement difficile à ses côtés.

Puis je suis partie en stage pendant 6 mois, et c’est là que le doute s’est immiscé dans mon esprit. Pour moi, c’est le garçon parfait, qui me fait rire, attentionné, c’est mon soutien, il me connaît mieux que personne. En stage, pourtant, je me suis rendu compte qu’il n’était pas la seule personne intéressante sur Terre, contrairement à ce que je pensais. Il y avait des gens avec qui je rigolais, parfois un peu plus impressionnants (nous sommes tous les deux étudiants), avec un job, etc. Et soudainement je n’arrivais plus à me projeter avec mon amoureux. Nous avons failli nous séparer à mon retour, mais j’ai tenu à continuer la relation, car je sentais que nous n’avions pas tout vécu, qu’on avait encore des choses à essayer. Et j’ai cru avoir pris la bonne décision. Nous nous sommes vus plus souvent, j’étais de nouveau sur un petit nuage, le cœur battant quand je le revoyais, on part en Italie 3 jours bientôt.
Il y a plusieurs mois, on m’a invité à intervenir lors d’une conférence et à parler des rencontres et des relations à environ 200 hommes. Je pensais qu’il serait fascinant pour nous tous si nous parlions de la manière dont un homme et une femme peuvent « se lier » émotionnellement, de manière plus directe et éviter de perdre du temps à faire des rencontres, se disputer, être rejetés, se sentir blessés, avoir des petites ruptures, etc.

Le lendemain il me recris en me demandant si jetait calmée . Et des que j’ai rep il a fait silence radio. J’ai essayer de comprendre pk ce message mais pas de réponse. Donc je lui ai Di que je passerai prendre mes affaire aujourd8 et il m’a dit qu’il pouvait pas il serait pas la. Donc du coup je lui ai demander quand je pourrai et il m’a dit lundi. Je ne veux pas le perdre.
Et bien disons que il n’est pas super facile, il travaille tout le temps meme le week end et pour le moment semble bien installé dans sa routine il n’en sort pas! J’ai essayé 1 fois ou 2 de lui proposer des petites sorties à la journée mais à chaque fois il ne pouvait pas parce qu’il travaillait. Je lui ai aussi demandé si on pouvait se voir un peu plus et il m’avait répondu que c’était compliqué avec son travail MAIS apparemment c’est peut être quelqu’un qui n’est pas fermé non plus; je m’explique: il y a 15 jours je me suis retrouvé en vacance « forcé » à la dernière minute je n’avais trouvé personne pour descendre à la mer avec moi et il avait l’air embêté pour moi il m’a dit que si il l’avait su plus tôt il aurait essayé de prendre quelques jours ET là derrière il enchaine en me disant de prendre quelques jours en mai car il descend chaque année au festival de cannes à cet période et me propose qu’on y aille tout les 2 mais aussi cet été d’aller avec lui en Espagne (il est d’origine espagnol). Alors lance t’il ca comme ca en l’air ou a t’il des débuts de projets (ce que je pense plus) à voir, mais il avance peut être quand même. Effectivement un WE serait pas mal dans l’avancement!
Enfin, parmi les causes de cette invisibilité, le manque de diversité dans les médias français s’impose. Nos voisins d'Outre-Atlantique, eux, ont pourtant réglé cette question depuis bien longtemps. Les scénaristes américains n’hésitent pas à inclure sur le petit écran des couples de femmes. Et ce, sans en faire toute une histoire. C’est un couple comme un autre, point. Willow et Tara dans Buffy contre les vampires, Callie et Arizona dans Grey's Anatomy, Santana et Brittany dans Glee, Piper et Alex dans Orange is the new black…
Oui, vous pourrez à nouveau faire confiance en quelqu’un. Mais il est préférable de choisir quelqu’un qui vous inspire de la confiance par son comportement plutôt qu’un coureur de jupons. Bien entendu, on ne peut jamais s’assurer contre une infidélité mais cela limite la probabilité que cela arrive. Et cela vous permet de moins stresser dans votre relation au quotidien.
Bonjour Alexandre j’ai un soucis qui m’inquiète. Il y a deux ans J’ai rencontré un mec sur le net un dimanche soir après une longue causerie il me dis qu’il m’aime bien ,qu’il me garde pour le mariage. On a échangé nos contacts et depuis lors on s’appelle souvent. Il m’écrit parfois . je ne sait comment j’ai réussi à tomber amoureuse de lui. Il arrive souvent que j’aille sur le net chercher des compatibilités entre les prénoms les signes astrologiques…car il me plait vraiment. Ce qui me déconcerte c’est que par moment il est choux et quelques temps après il devient étrange. Il ne m’appelle plus, rien du tout aucun signe il ne repond pas a mes textos. On a pas encore eu l’occasion de se rencontrer car il a du boulo me dit il souvent. Il a été muté au nord du pays. Je voudrait qu’on se donne une chance mais j’arrive pas à trouver le meilleur moyen d’y parvenir. Svp aidez moi ça fait deux ans que ça dure!
Particulièrement incompréhensible pour les femmes victimes de la baisse de libido dans les dernières années de leur couple, les hommes – et leur dénominateur commun H – sont ainsi faits qu’ils peuvent revivre des scènes anecdotiques de votre vie commune en y injectant une dose d’eros qu’ils n’avaient jamais ressentie dans le présent. C’est ce que j’appelle l’érotisation a posteriori. Ce que je trouvais passablement ennuyeux dans l’instant, quand il m’était acquis et offert sur un plateau, sans lutte, peut (et va) s’apprécier dans le temps à un rythme qui rendrait jaloux tout placement mobilier ou immobilier.
Vous parlez de vos traumatismes d'enfance. Ils sont donc très solidement ancrés en vous et quels que soient les efforts que vous puissiez faire, vous ne les surmonterez pas en peu de temps. La jalousie, en particulier, est redoutable. Vous dites aussi que vous passez votre temps à douter de lui… et a non plus ça ne se guérit pas en quelques semaines (si toutefois ça se guérit un jour…).
Cela a débuté pour moi à mon avis trop rapidement car il a tout de suite planté le décor, me demandant si j’étais libre (lui l’étais), si je voulais une relation sérieuse (lui aussi), si je pouvais le supporter avec ses horaires et emplois du temps décalé (que les autres femmes n’avaient pas supportées)… en face à face sur le coup de l’émotion et malgré tout en stress total (un passé plus que difficile sur le plan affectif pour moi…), j’avais peur, j’ai dit oui à tout, tout de même, en me disant de ne pas laisser filer quelque chose d’aussi magnifique… mais maintenant en réfléchissant il y a des choses que je ne comprends pas très bien…quand je lui ai demandé son nom de famille, il n’a pas voulu répondre, son mail, il a hésité sans me le donner… en me disant que c’était pour son job (secret défense)…entretemps, j’ai essayé de le contacter par téléphone, mais il n’était pas disponible… …ensuite, nous sommes revus la semaine suivante où il a été vraiment direct avec moi, qu’il souhaitait qu’on se rejoigne chez moi ou dans un autre endroit car pour lui, il était le « bon numéro » pour moi… nous avons été au cinéma… nous nous sommes embrassés, c’était comme je l’imaginais.. lui je l’ai trouvé très fusionnel avec moi, le top !!! et puis j’ai eu l’impression que c’est lui qui a eu peur…il a enlevé son bras et s’est refermé très froidement en regardant la fin du film… ensuite, nous nous sommes quittés et il m’a dit « prend soin de toi », sans me fixer un autre RDV… que dois-je penser concrètement de lui… serait-ce pour vous vulgairement « un plan cul » qu’il recherchait, plutôt qu’il ait eu peur de l’amour !!! ou qu’il a pris conscience qu’il n’a pas le temps d’une relation sérieuse avec moi ???depuis, je n’ai plus de nouvelles de lui et ne répond plus à mes SMS…merci de me dire quels comportements dois-je adopter pour le reconquérir, car cela me fait souffrir ?
Je suis amoureuse d’un garçon depuis très longtemps et j’ai enfin réussi à lui parler. On se parle depuis un petit plus d’un mois, et on s’est vu 3 fois. Mais il ne s’est rien passé, nous avons toujours des discussions banales en vrai alors que nous parlons de choses plus personnel par message. Il sait très bien qu’il m’intéresse et il m’a deja dis qu’il m’aimait bien mais il ne sait pas si il veut se mettre avec moi, je ne sais pas quoi faire
Alors, on rencontre par hasard (?) un autre qui semble libre de tout cela, qui paraît prêt à souffler à nouveau sur les braises de la passion. On se prend alors à aimer lorsqu’il nous parle, nous complimente, nous regarde. Cet attrait vers un autre que son homme ou sa femme est-il le premier signe d’une trahison, d’une tentation ? Est-ce déjà trompé ? D’où vient ce désir ?
En résumé, à la base, j’ai directement tracé mes lignes, et dit clairement ce que je voulais. Je n’ai pas pensé « bon, je vais voir ce que ça donne… si c’est bon, je reste, sinon ce sera toujours ça de pris ». Je me suis vraiment dit dès le début : « si c’est pas sérieux, on s’arrête tout de suite ! ». Ça fait un peu carré, comme façon de penser, mais j’en avais juste marre des « Je t’aime bien, mais je sais pas… je ne suis pas prêt pour autre chose », ou encore « Ces quatre années étaient merveilleuses, mais je pense aller voir ailleurs, j’ai envie d’autre chose ». Ah ces mecs ! j’ai encore envie de les étrangler ! ON A TOUJOURS ENVIE D’AUTRE CHOSE ! Ce n’est ni une excuse, ni un argument pour planter sa copine et partir, ou ficher en l’air une relation de quatre ou cinq ans !
La plupart de ces femmes ont en fait arrêté de prêter attention à ce qui se passe autour d’elles en termes d’amour et de communication. Elles ont l’allure et les sentiments des femmes qui « ne se sentent pas aimées, appréciées ou liées à un homme depuis des années »... Alors ce n’est pas étonnant qu’elles aient complètement arrêté de s’ouvrir aux hommes qui les entourent – et vice versa.
J’ai encore envoyé des SMS hier et je lui ai dit en larme hier que je ne supportait plus de le partager mais j’ai reçu aucun SMS depuis hier à part ” ah oui c’est vrai j’avais presque oublié ce genre de SMS “… je n’ai plus faim, je fais des cauchemars la nuit, je pense à lui et sa femme tous les jours et je lui en veux d’avoir la belle vie pendant qu’il me laisse souffrir.
La passion n’est malheureusement pas vouée à durer et ce changement peut être très mal vécu. Les relations passionnelles restent ainsi de courte durée. Pour limiter les peines lorsque cette relation homme femme s’arrête, la meilleure façon est d’être reconnaissant(e) d’avoir eu la chance de vivre une telle passion. Il s’agira ensuite de reconnaître que dans son fort intérieur, ce couple n’était pas voué à durer.
Régulièrement, il "oubliait" de me présenter aux gens qu’il saluait : "Tu te prends la tête pour pas grand-chose, c’est plus simple que tu le fasses toi-même !" Puis ce fut une longue série d’hésitations sur l’avenir de notre couple : j’y crois plus, j’y crois... Plus j’étais mal, plus je voyais le signe d’un amour vrai qu’il fallait mériter. Je ne voyais presque plus personne, il m’avait convaincue que mes amis me tiraient vers le bas.
Si vous êtes une femme qui drague une femme et que cette dernière ne comprend pas que vous la draguez car elle pense que vous êtes une simple « copine », alors, il sera très difficile de passer à la vitesse supérieure. Vous devez donc commencer par faire comprendre à la fille en question que vous êtes homosexuelle ou bisexuelle. Une fois qu’elle aura compris, elle recevra vos compliments différemment : soit elle y sera sensible, soit indifférente, soit elle le prendra mal ! A ce propos, il faut :

L’Amour homme femme et plus particulièrement le rapport masculin féminin fascine depuis des siècles et cela n’est pas prêt de changer. La société évolue et nous sommes désormais dans ce que j’appelle “l’amour rêve”. Vous avez le devoir de donner du bien-être à l’autre sous peine d’aboutir très rapidement à une séparation, il faut donc parfaitement bien comprendre sa femme ou son homme.

Il est également, tout à fait, possible qu’en faisant l’amour avec vous, votre homme ait réalisé qu’il ne pouvait pas vous offrir ce que vous demandiez et c’est pour cela qu’il s’est enfui après avoir fait l’amour. Il s’est aperçu que vous n’aviez pas les mêmes envies et du coup il a préféré vous faire souffrir maintenant plutôt qu’après lorsque l’attachement et les sentiments seront décuplés


J’avais déjà lu cet article. Mais il me dit que je ne suis pas une relation pansement, ni une relation purement sexuelle, qu’il a besoin de temps, qu’il a besoin de refaire sa vie seul avant d’envisager une vie de couple. Notre relation a débuté il y a un mois et pour l’instant il n’a jamais été question de vivre ensemble. Je ne le comprends pas. Il dit qu’il m’apprécie beaucoup et qu’il apprécie beaucoup les moments passés ensemble, mais ne pense pas être amoureux et ne veux pas vivre une relation de couple. Alors qu’est notre relation ? Et que faire pour que notre relation évolue ?
bonjour , je suis mariée avec un homme depuis maintenant 2 ans et demi et nous avons deux enfants ensemble et je l’aime énormément mais depuis qu’on c’est marier je suis jalouse et cette jalousie est devenu maladive et cela nous a créer beaucoup de problèmes maintenant il m’aime moins fait tous pour me rendre jalouse il m’ignore totalement fait comme si je n’étais pas la et sa m’amasse je voudrais savoir comment faire pour qu’il soit accro a moi et le rendre jaloux
Voyant les efforts au bout d’un mois, je me méfiais, j’ai souffert dans le passé tout comme lui, j’ai commencé à prendre du temps pour lui, c’était toujours lui qui se déplaçait, j’ai donc décidé de faire une fois sur deux l’un et l’autre… Enfin le mois suivant, j’ai senti que parfois ça n’allait pas du tout, distant, vite sur les nerfs, et parfois ça allait vraiment bien, il faisait attention à moi, à mes habitudes alimentaires, faisait certains efforts, mais j’ai du danser un pied sur l’autre comme ça tout le mois qui vient de passer. J’ai cherché à savoir, il m’a répondu à chaque fois que tout allait bien, jusqu’à ce qu’une grosse dispute éclate. A la base il a tout remis sur mon dos car je l’ennuie avec des “questions d’avenir”, ce n’était que des questions quand à son engagement, ben oui, il m’a montré une facette un mois, et complètement une autre le mois suivant.
Bjr , je suis divorcée et j’ai une fille de 7 ans. J’ai rencontré un homme plus jeune que moi, avec qui le courant passe vraiment bien. Il s’est investi dans la relation mais il refuse d’officialiser la relation me disant que ma situation est compliquée donc nous sommes ensemble sans vraiment l’être. C’est une situation invivable et depuis peu j’ai mis un terme à la relation lui disant que j’avais besoin de clarté. Seulement on discute toujours autant et il me dit que je suisnce dont il a toujours rêvé mais que par rapport à tout ça il ne sait pas quoi faire. Que dois-je faire

Je me cacher dans le panneau. Et lui était devant le panneau il me voiyer il n est pas venu se lancer en premier moi non plus. Donc il ma envoyé un message est je lui et dit de venir. Il est venu est a ce moment la je tourner en rond et il ma pris par l épaule je me suis retourné . Je lui est fait un grand sourire il failli m embarrasser. Ensuite en et parti a l hotel en marchant. il etait un peu distant je marcher en etant coller a ma meuilleur amies. Ensuite en arrivant a l hotel.il a payer ensuite en est monté en etait tout les deux . En c est assis dans le lit
Je ne me perd pas de vue, garde ma vie, mes activité et accepte de le voir/ lui parler que lorsque je me sens en phase et tout cela sans cette maudite peur de voir un homme partir si je ne réponds pas à ses appels/SMS, et le comble c’est qu’il semble s’accrocher et me reproche de mettre trop de temps pour le revoir alors que c’est lui qui était parti sur un silence radio au début malgré une attirance évidente lol (c’est à ce moment que je suis tombé sur ce site ce qui m’as permis de comprendre un grand nombre de choses !)
Voici comment je vois les choses, lorsqu’il s’agit de s’engager : se dire qu’on attend de voir comment évoluent les choses, ne pas prendre la décision d’aller de l’avant, c’est déjà ouvrir une grosse porte au doute, et au manque de confiance dans le couple. C’est une manière de fragiliser la relation, c’est à dire qu’on ne prend pas la décision de la défendre, mais on laisse faire les choses. Les deux partenaires ne savent jamais ce qui les attend, chacun a peur de poser la question à l’autre, on ne sait jamais quand on va changer d’avis, ni ce qui va arriver. C’est une sorte de test continu, et tant qu’on s’amuse, qu’on prend du plaisir, tout va bien, on est tranquille. Mais dès que la routine s’installe, on se demande si on a raison d’être là… et c’est une mauvaise question, posée pour les mauvaises raisons, à moins qu’on assume le fait que vivre avec l’autre ne nous intéresse que dans la mesure où l’autre nous apporte ce que nous attendons de lui (dans un sens égocentrique, je veux dire).
Je me suis lassé quand je me suis rendu compte que je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait. Toujours moi pour proposer des restos, des sorties, pour entretenir la flamme du début…elle ce n’était pas son pb…avec le recul quand je vois tous mes amis qui traitent les femmes comme des serpillières et toutes ces femmes qui les suivent je me dis…ça doit être ça l’amour.
La première chose que l’on fait en étant confrontée à ce type de situation, c’est de se demander qu’est-ce qu’on a mal fait ou pas fait du tout ? Nous sommes souvent persuadées que le problème vient de nous. Et c’est possible, en effet. C’est une raison que vous ne devez pas écarter. Néanmoins, comme toujours en matière de couple, les tords sont souvent partagés. Si vous devez apprendre à vous remettre en question, vous devez aussi rester objective et ne pas vous flageller inutilement. Prenez le temps d’analyser l’histoire de votre couple et la façon dont vous en êtes arrivés là. Vous vous rendrez certainement compte qu’il y a des tords des deux côtés.

Il me semble que lorsqu'une personne proche entre en silence, c'est à elle de faire le chemin inverse pour reprendre contact. Car c'est bien elle qui a initié un mouvement de recul. La "forcer" à revenir dans la communication si elle n'y est pas prête serait aussi une forme de violence relationnelle ! Au contraire en acceptant son mode de non-communication, on est dans le même "langage". On respecte l'équilibre des forces.


en lisant cet article, je ne peux m'empêcher de partager ça: https://www.youtube.com/watch?v=QvGopWX0dWE cette chanson date de 82, et pourtant elle est toujours tristement d'actualité. mannick a la double charge d'être féministe et chrétienne (non pratiquante), et auteure/compositrice/interprète... elle chante toujours à 74 ans, mais vous la verrez rarement dans les médias, alors qu'il s'agit d'une des très grandes voix françaises.
Voila depuis un an j’ai fait la connaissance d’un américain sur un forum grace à une passion en commun. petit à petit étape par étape on s’est lié d’amitié car on a eu beaucoup de feeling et points communs, donc on communiquait tous les jours….puis à un moment il m’a proposé de se voir par skype une fois toute les 3 semaines…la pareil rire complicité…excellent feeling…on evoquait le fait de se voir.
Pour le moment il te considère peut-être trop acquise. En effet, il ne fait aucun effort et lui lui donnes tout.Non seulement à lui mais à ses parents. Tu as besoin de plus penser à toi pour le faire réagir mais avant tout pour te sentir mieux. Une relation homme femme saine nécessite que les efforts viennent des deux côtés.Le fait de se montrer plus distante et ne pas tout accepter va créer un électrochoc
Au cours de mes différents travaux et avec mes expériences coachings, j’ai mis le doigt sur un facteur qui a son importance, il s’agit du fait que les hommes et les femmes qui sont dans des relations homosexuelles subissent exactement les mêmes problèmes de couple. Dans ces conditions il est naturel de se poser la question suivante : “Sommes-nous réellement différents au point de ne pas pouvoir nous comprendre ou est-ce seulement une problématique liée à la vie sentimentale qui n’est jamais simple à gérer ?”.
Bien sûr il y a quelques exceptions. Si par exemple la fille n’a pas une sexualité épanouie pour X ou Y raison : complexe, croyance négative, traumatisme, manque d’expérience. Et même dans ce cas, vous devez tout de même maintenir la connexion sexuelle. Pour le reste, c’est particulièrement vrai, et ça s’est vérifié toujours vérifié dans mon expérience.
Première idée : la religion est avant tout une expérience et non un dogme. Les Eglises tendent à « routiniser » les croyances religieuses à travers des formes d'expression très codifiées : catéchisme, dogme, rites. Or, selon W. James, l'essence de la religion réside d'abord dans l'expression d'une ferveur personnelle. C'est pourquoi il va s'intéresser particulièrement aux convertis, aux mystiques, aux ascètes, extatiques, et autres « born again » qui expriment une foi ardente et spontanée. Ces croyants n'adhèrent pas à la religion par simple conformisme, ils ont connu une véritable illumination intérieure. Une partie du livre relate des témoignages de convertis. Deuxième idée-force : ces expériences religieuses sont multiples. Pour certains, la ferveur religieuse apporte un réconfort moral, pour d'autres, elle correspond à une expérience mystique, d'autres encore y trouvent des modèles de conduite à travers la vie des saints, pour certains enfin, la religion constitue une véritable thérapie. Les défis personnels étant différents d'un individu à l'autre, les solutions le sont aussi. D'où la variété des expériences religieuses et la diversité des cultes (n'oublions que nous sommes aux Etats-Unis, qui sont marqués par la diversité des religions et des sectes).
Je vais aussi vous montrer comment faire pour qu’un homme devienne excité, dans des domaines bien plus vastes que « d’un point de vue sexuel »... au point qu’il ne puisse pas vous faire sortir de sa tête... ainsi que des idées précises et des manières de créer un lien avec un homme qui vont vous aider tous les deux à faire passer votre relation au niveau supérieur... et encore supérieur... et encore supérieur.

Mais voilà qu’à mon tour je tombe amoureuse, et là, ça me fait peur. J’ai tendance à moins prendre soin de moi, à m’occuper plus de lui, à avoir des pensées négatives comme la peur qu’il aille voir ailleurs ou autre. Je deviens possessive. Alors j’essaie de prendre du recul et de me remettre en position séduction. Mais avec les sentiments c’est beaucoup plus difficile. Avez-vous des conseils à me donner pour ne surtout pas l’étouffer et continuer à vivre une belle histoire ?


Ayons confiance en Dieu, Il sait exactement ce qu’Il fait. Ne poursuivons plus des relations charnelles qui nous font perdre notre temps ou sont des portes ouvertes pour le diable. Les personnes que nous voulons autour de nous sont celles que Dieu nous envoie. Quand Il éloigne quelqu’un, c’est qu’Il s’apprête à nous faire passer au niveau supérieur et à libérer une bénédiction dans notre vie. Alors réjouissons-nous, quelque chose de très bon est sur le point de se passer !
"Lorsqu’une femme sent qu’elle ne peut pas provoquer de changement, on commence à entendre des choses comme 'Tu ne m’écoutes jamais' ou 'Tes excuses ne valent rien'" analyse Mme Bloch. "C’est particulièrement difficile si le problème est lié à une addiction. La femme finit par délaisser la relation et à chercher un moyen d’en sortir car elle n’a plus d’autre choix."

Maintenant, je dirais : heureusement ! que les neurosciences ne prétendent pas statuer sur l'existence ou non de Dieu. Figurez-vous que de faire les sacrements, suivre le catéchisme et les retraites inhérentes dans mon enfance puis mon adolescence, m'a toujours porté sur les nerfs : vif d'esprit, je voyais mes camarades exécuter dévotement le rituel et trouver en suant des professions de foi à déballer parce qu'on l'attendait d'eux et que, comme tous les enfants dans nos éducations trop empreintes d'autoritarisme (et d'égoïsme depuis 68), ils cherchaient à faire de leur mieux. Là dedans, j'étais un "Julien Sorel" avant l'âge (Stendhal) : je pratiquais le rituel et le prêchi-prêcha pour me débarrasser des adultes, tout en passant pour un saint auprès d'eux, car je mettais toute ma science à exprimer ce que je ressentais profondément dans les formes qu'on m'imposait. Bref, je dirais aujourd'hui que j'avais déjà "le sens de la mission". Car si Dieu existe, il ne nous fait pas moutons, brebis et agneaux. Ce sont certes des métaphores instructives sur la valeur de Dieu, ce Seigneur qui nous dit avant de mourir toutefois : "Maintenant, Je suis votre ami et vous les Miens." ... Quel rapport avec l'autoritarisme et l'égoïsme de nos éducations et de nos chefs ? ... Laissez-moi répondre pour vous : Aucun.


J’ai rencontré le premier homme, il y avait un manque de feeling. J’ai rencontré ensuite cette deuxième personne, et nous nous sommes très bien entendus, nous étions presque fusionnels! Il m’a demandée ce que je pensais du premier homme, et ce que je comptais faire. Etant donné que c’était assez frais, je lui ai dit que je voulais réfléchir car je suis plutôt confuse.
Tu sais, même si on considère que nos amies doivent toutes nous apporter quelque chose, on pense surtout qu'on aime quelqu'un pour ce qu'il est, point barre. Et on te rassure : on a d'autres choses plus passionnantes à raconter que des histoires de mecs, surtout de cette façon-là. Et après investigation autour de notre entourage masculin, on s'est rendu compte que les hommes avaient la même vision que nous sur ce point. Ouf !

La discussion a duré des heures, nous sommes partis dehors après que j’ai beaucoup pleuré. Il m’a dit des choses sur ma “beauté”, qu’il remarquait les regards des autres, que je suscitais l’admiration partout, sur mon “intelligence émotionnelle” et du fait qu’il ne connaît personne d’aussi heureux que moi et que ça le rend heureux. “Mais pourquoi tu veux arrêter d’être heureux un jour en me quittant?” -“parce que je ne peux pas me projeter” “Arf merde, c’est vrai”.
Le conseil de drague le plus précieux, à 5 €, que quiconque ne puisse recevoir, sur ce qui attire VRAIMENT l’autre personne vers vous... et comment le fait de découvrir ces idées perspicaces et d’opérer un petit« changement » va modifier la façon dont les hommes vous perçoivent, pas uniquement en tant que femme, mais en tant que « petite amie ou épouse potentielle »

C'est ainsi que je me suis intéressé à l'origine psychologique, éducative et culturelle de la foi, et à sa fréquente persistance neuronale. Cela m'a fait conclure à l'existence seulement subjective, imaginaire et donc illusoire de "Dieu", tout en respectant les croyants mais pas les religions, notamment parce qu'elles imposent, à des degrés divers, la soumission à un dieu et à un texte "sacré", au détriment de l'autonomie de la conscience, de la pensée et de la responsabilité individuelle.
Il n’y a rien de pathétique à souffrir d’une histoire qui vient de se terminer. Il n’y a rien de pathétique à attendre quelque temps, le temps que l’espoir se tue dans l’oeuf. Il y a pas mal d’articles sur la rupture et le chagrin d’Amour, je t’invite à y jeter un oeil. Il faudra du temps pour t’en remettre, est-ce que tu désires que je t’accompagne là-dedans ?

Je m’appelle Leila, je suis en phase de séduction avec un homme plutôt mature et tendre, je vais souvent dans son restaurant et dernièrement on s’est rapproché. Nous avons décidé d’aller doucement de ne pas se précipiter et d’apprendre à se connaître, nos regards sont intenses, on se prend la main, il me fait des bsx sur les mains, bref ts les signaux qui disent qu’il est attiré, et que je lui plait, il me l’a mm dit, je réponds à ses signaux aussi de mon côté. Il est plutôt occupé comme personne et son boulot compte beaucoup pour lui. Tout allait bien, j’ai laissé passer un jour sans le contacté, je l’ai relancé le lendemain,un appel qu’il a renvoyé et un SMS auquel il n’a pas répondu, pourtant il s’est connecté de temps en temps sur les réseaux sociaux. Devrais je m’inquiéter ? Se passe t’il quelque chose, s’est il désintéressé ? Et le plus important qu’est ce que je devrais faire. Merci
Posez-vous alors la question du projet de vie : comme nous indique Elisabeth Couzon, nous n’avons pas forcement le même projet de vie, et il ne s’agit pas de rester avec quelqu’un sous prétexte que vous l’aimez, quitte sacrifier vos envies profondes. Les projets constituent le fil rouge d’une relation amoureuse, si vous n’êtes pas d’accord, avancer ensemble risque d’être compliqué. Par exemple, si vous souhaitez avoir des enfants et que votre partenaire n’en souhaite pas, « arrêtez de vous trahir en acceptant de mettre de côté ce désir d’enfant ». Cette situation ne sera pas vivable de toute façon sur le long terme, et votre relation se dégradera si vous reprochez à votre moitié de ne pas vous avoir suivi sur tel ou tel projet.
Je sais que cela n’est pas foncièrement honnête, et que ça n’aide en rien la visibilité des lesbiennes dans notre société, mais je suis tétanisée à l’idée que ça se sache. Peur que leur regard change sur moi. Peur d’être réduite à mon orientation sexuelle. Au tout début de ma carrière professionnelle, j’ai connu des patrons ouvertement homophobes, qui me racontaient lors de la pause clope leur dimanche à la manif pour tous. Je mourrais d’envie de tout leur dire, de claquer la porte et de ne jamais revenir. Mais j’ai malheureusement un loyer à payer, et pas assez de courage pour tout quitter du jour au lendemain. Cela me pèse au quotidien car, généralement, j’apprécie mes collègues et je n’aime pas leur mentir de cette façon. Je suis contrainte de rester dans des rapports très superficiels avec eux, et ne m’épanche jamais trop sur ma vie personnelle.
"Le rêve de Pierre n’est aucunement prémonitoire. Il est juste le signe d’un besoin de réconfort et traduit ses difficultés passagères à s’endormir. Faire appel à son meilleur ami c’est comme le convoquer comme gardien de ses rêves. C’est une manière de s’assurer (puisque le rêveur dort dans son rêve) que la nuit ne sera pas émaillée de cauchemars mais douce et régénérante".
A mon age 70 ans !!!!! Oups !!!!!, veuve et esseulée depuis un certain nombre d annees , je redécouvre l Amour….. , et le système est toujours le même , fuis moi je te suis etc…… j ai eu la très mauvaise idée d etre naturelle et spontanée ,d ouvrir mon coeur mais helas çà ne marche pas comme ça !!!! Comme tu dis , trop acquis .!!!!Et bien j essaye d appliquer ta méthode .silence radio sauf que je ne sais pas combien de temps cela peut durer et quand reprendre le fil et comment ( ton conseil me sera utile si tu en trouves le TEMPS ). . J ai juste envie de me faire respecter . En fait , on apprends à tout âge , c est jamais fini , la preuve !!!
« Vers la fin de l’année, dans la période où je l’avais quitté l’année précédente, je lui ai proposé de se voir et là j’ai vidé mon sac. ENFIN ! Je me suis libérée de ces derniers mois de relation de couple qui me pesaient, du mal qu’il m’avait fait sans forcément s’en rendre compte… Il a écouté et a découvert mon état d’esprit à ce moment-là. Il m’a avoué ne pas avoir vu tout ça, ne ne pas avoir compris et s’est excusé.

Soyez direct . c’est le mieux a faire avec les femmes . Attention je vous donne des conseils qui ne concerne que les femmes d’a partir d’un certain âge , et pas les gamines de 20 ans qui pour moi sont loin d’être des femmes achevées et attirantes ) . les accroches seront multiples et ne fonctionnerons que par paires généralement ; ensuite vous serez de suite si elle est prête a discuter avec vous un moment , et au bout de quelque minute a venir boire un café au bistro ou cafète du coin . Ce qui est extraordinaire avec les femmes matures ? ( GÉNÉRALEMENT ) : elles savent faire l’amour , savent ce que vous avez derrière la tete et ne feront pas les étonner une fois sur votre canapé , sont plus belles et plus féminine que les jeunes femmes ; parfois c’est meme elles qui avec leurs regard ou des gestes vous font comprendre de vouloir coucher avec vous , elles n’ont pas peur des hommes , ont de la conversation , se fiche complètement de votre porte monnaie et de votre position social , ne veulent pas d’un enfant !! , vous aurez plus de chance de tomber sur une femme fontaine , elle vous paie tout si vous n’avez pas d’argent et vous lâchera avant que vous vous lasserez d’elle . La femme parfaite quoi . Cela dit il m’est arrivait très honnêtement de tomber sur certaine femme agressives ou qui donne un faux numéro de téléphone ; certaine femme visiblement sont toujours restait immature , il y a aussi les folles ou bien les très névrosées ; donnez toujours un faux nom ( voir un faux prénom ) et une fausse adresse , surtout si vous etes déjà en couple , car attention certaine sont vraiment folle ou trop collantes ; mais bon cela reste rare . évitez les endroits que vous avez l’habitude de faire vos courses pour draguer par précaution , on sait jamais ; tiens un truc pour vous et très facile a faire avec un peu de courage , attendez a la sortie d’un supermarché la joli dame chargée de courses et demandez lui si vous pouvez l’aider a porter ses courses jusqu’à sa voiture et ensuite demandez lui si elle serez d’accord pour allez boire un coup … sa marche souvent . Un homme qui veut séduire doit regarder une femme avec les yeux d’un animal et pas se comporter comme une pédale ( je t’aime ma chérie , des fleures , des cadeaux … ) etc tu sera pris soit pour un homo , soit un type ayant des problèmes psychologiques , soit un type qui ne connait pas les femmes . Les femmes vraiment intelligentes savent qu’un type normal ne veut qu’une seules chose : coucher avec .
Je vais aussi vous montrer comment faire pour qu’un homme devienne excité, dans des domaines bien plus vastes que « d’un point de vue sexuel »... au point qu’il ne puisse pas vous faire sortir de sa tête... ainsi que des idées précises et des manières de créer un lien avec un homme qui vont vous aider tous les deux à faire passer votre relation au niveau supérieur... et encore supérieur... et encore supérieur.
J’ai oublier de vous préciser qu’on avait presque décider que j’avais vivre avec lui et moi fils l’année prochaine en Norvège chez lui et de quitter la France et mon travail. Cette relation a vraiment été bien discuter et réfléchie, du moins de mon coté et je pense aussi du siens. Je Pense que cet home souffre de la fobbi de l’engagement aujourd’hui pour une relation sérieuse et cela est certainement dû aux blessures qui ne sont toujours pas guéries de son divorce, un divorce qu il a pratiquement ravagé et dont on lui a même découvert un problème de santé, le diabète, n’ayant pas d’antécédent de cette maladie dans sa famille, et étant le seul à l’avoir aujourd’hui, cela à dû être très dur, surtout quand on pense que c’est une maladie qui n’a pas encore de remède définitive. Sont divorce date de pourtant plusieurs années aujourd’hui. J’ai sentiment de vouloir le proteger et je suis encore aujourd’hui prête à l’aimer et l’accepter malgé tout, je ne sais pas si ces sentiments de moi sont normal?
Ceci dit, après lui avoir parlé de son manque de « signes affectueux » de sa part hier, j’ai été rassurée. C’est quelqu’un qui me donne envie de m’améliorer, qui pense comme j’aimerais un jour arriver à penser, mais le plus bizarre : c’est quelqu’un chez qui je ne veux rien changer, je veux juste qu’il se « lâche » et abandonne ses peurs à mes côtés, au fur et à mesure. Mais c’est quand même très difficile, pour moi qui ai l’habitude des mecs autocollants, des relations plutôt fusionnelle ou tout du moins, des mecs beaucoup plus démonstratifs, de me faire à un caractère de célibataire endurci par la vie… Je ne comprends pas toujours sa façon de voir les choses, je lui ai dit, et il a eu l’intelligence de me répondre « mais moi je peux comprendre que tu n’ais pas la même vision des choses que moi, et je l’accepte. Alors si quelque chose te dérange, dis-le moi. »
Pétage de plomb qui fait plus de bien qu'un coup de pied au derrière. Ca donne de l'eau à mon moulin. Parce que dans les discussions sur toi, il y a celui qui trouve que tu es détaché de ta vie (dans les écrits)... celle qui a parfois du mal à te suivre parce que tu parles effectivement en théoricien sans véritable ancrage dans les faits que tu peux vivre... et moi, qui m’inspire de tes théories pour écrire et qui attends patiemment les petits « dérapages » ou pétage de plomb qui découvrent une part de spontanéité qui a bien du mal à s’exprimer. ;-)
Bien sûr ! Vous pouvez tout à fait montrer que vous êtes confiant, que vous assumez ce que vous êtes sans pour autant vous vendre. Par exemple, vous pourrez dire que vous aimez la moto, que vous en faites de temps en temps, en profiter pour lui proposer d’aller faire un tour tout en restant humble « tu sais, je n’en fais que de temps en temps ». Si vous n’osez pas parler de ce que vous aimez, que vous adoptez un comportement trop timide, la femme que vous aurez en face de vous ne vous trouvera pas crédible. Si vous parlez trop, que vous vous envoyez des fleurs, elle n’aura aucune envie d’aller plus loin avec vous et cherchera plutôt à vous remettre en place… sauf si vous abordez une femme avec peu de personnalité.
Nous avons passé l’été à nous parler sans pouvoir nous voir. Petite précision : il est néerlandais et était en vacances dans le sud de la France. Moi je suis bien entendu française et j’habite dans le Nord de la France. Nous avons organisé notre rencontre une fois qu’il était revenu aux Pays Bas. Il a fait énormément d’efforts pour venir me voir (covoiturage , train etc …) il a passé 3 jours chez moi puis je suis allée 3 jours aux Pays Bas chez lui. Une complicité extraordinaire . Étant un garçon pleins de principes (et moi aussi) rien de concret ne s’est passé entre nous. Mais ces gestes , son regard , son attitude envers moi montraient clairement une attirance. Apres mon départ des Pays Bas il m’a avoué avoir peur car je l’attirais beaucoup, il m’a dit avoir eu envie d’être plus près de moi mais que Comme sa situation avec sa copine n’était pas Claire il préférait qu’on reste ami pour le moment (honorable je trouve). Bref 2 semaines plus tard , il m’annonce sa rupture . Il me dit également qu’il est très très mal mais qu’on aimerait me voir vite. Problème : cela fait 2 semaines qu’on s’est séparé de sa copine. Il s’est réinscrit sur le site ou nous nous sommes rencontrés (alors qu’il avait supprimé son compte apres notre rencontre) , me parle de moins en moins car il dit qu’il a besoin de s’isoler (il me dit qu’il ne m’oubliera pas, et qu’il aime quand je le contacte) pire : quand je lui dit que ca me ferait plaisir de le voir, il évite le sujet ou me réponds tout simplement qu’il est encore mal …
×