En effet, les jours qui suivirent, j’ai entamé un sérieux silence radio… il a suffit de 4 jours pour qu’il fasse signe par des messages auxquelles je ne répondais pas toujours, et si je le faisais c’est vraiment vaguement et sans le moindre intéret… (sachant qu’on ne cause jamais par téléphone, on n’aime pas ca, on a pas cette patience, on préfere communiquer par écrit). Une semaine plus tard, il me demande de se voir ayant besoin de moi, j’ai été présente et il était tres sympa, et me faisait rire comme avant… juste apres, je repris mon silence radio alors qu’il s’attendait a une reprise… il a du perséverer encore en m’avouant qu’il tentait de se racheter vu qu’il n’était pas cool les derniers temps… j’ai continué a être présente quand je pouvais mais toujours en reprenant le SR et sans jamais aborder notre conflit… une situation que j’ai fait durer plus de 3 semaines, jusqu’qu jour, ou il me prit la main au moment ou je le désirais fortement au fond de moi, toutes nos émotions étaient exprimés par l’étreinte passionée de nos mains, je fus tres émue et soulagée apres tant de patience… l’atmosphere s’était beucoup allégée, a la suite de quoi on a parlé du conflits, en faisant preuve de beaucoup d’empathie, et au final on s’est bien réconciliés…


J’ai eue quelques périodes compliquées. Et, la rupture « physique » de quelque chose, je vois à quoi elle correspond. Je vois cette « usure », « fatigue » sur un sujet. Je n’ai plus la même confiance en l’amitié : non, on ne peut pas compter sur l’autre comme on le croit à 16 ans. La distance, les amours, les transformations de vie, ou les reproches intégrées usent tout ça. En l’amour, je fais à nouveau (et à ma plus grande surprise) un pari : je paris qu’on peut s’aimer quand même. Qu’on peut créer des choses. Qu’on peut surpasser l’illusion. Qu’on peut aller se chercher. Qu’on peut prendre plaisir à perdre des illusions ENSEMBLE. Bref, je fais le pari sur ce gars. Mais, je sens profondément que c’est mon dernier pari. Après ça (si autre chose que la mort nous sépare et encore, je ne pense pas que cette sale pute de mes deux nous séparera), j’arrête. Pas les hommes, pas la tendresse que j’ai pour eux, pas le sexe, pas la séduction… mais je me boucherai les oreilles à me faire éclater la tête à la moindre promesse.
Je sais que ce qu’il attend est de coucher avec moi et qui pense que je ne suis pas une fille bien malgré que j’ai tenté de lui prouvé le contraire. C’est sûrement égocentrique mais je n’ai pas l’habitude qu’un garçon me mette de côté. Pendant qu’on parlait il m’a dit qu’il aimait qu’on lui courre après. Mais je ne sais pas si je dois encore jouer à la fille inaccessible ou si je dois lui faire la cour. J’ai peur que si je lui coure après soit sa marche pas soit la relation serait qu’à un seul sens.
Et j’oubliais : en tant que coach en coachitude spécialisé dans le coaching, j’ai une réponse générique pour tous mes contradicteurs, reconnaissable au fait qu’elle passe totalement à côté de la question. Tellement générique qu’elle en omet totalement de s’adapter au genre de l’intéressé (car oui, « le grand Grammar Nazi » est peu compatible avec « chère Grammar Nazi », mais ça valait le coup de tenter).
Je suis une jeune maman de 30 ans, j’ai rencontré cet homme alors que j’étais encore en ménage avec le papa de mon enfant. Nous avons vécu ce que nous appelons un coup de foudre : très vite, nous sommes allez très vite. Nos situations amoureuses respectives à l’époque ne nous épanouissaient pas, nous savons ce que nous ne voulons plus et mieux ce que nous voulons… L’attirance, le désir mutuel nous a conduit à mettre fin à nos relations respectives et a nous engager dans une histoire. Oui mais voilà, comme nous devions nous y attendre, nous sommes maintenant, au bout de huit mois, retombés de notre nuage…
Effectivement, votre histoire a commencé très rapidement et le fait de parler d’engagement, de projets n’était pas la meilleure solution. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il faut du temps et surtout ne pas le précipiter. C’est maintenant à toi prendre ta décision si tu veux revenir vers lui ou pas. Si tu souhaites le retrouver il ne faudra pas être celle qui parle immédiatement de projets mais prendre le temps de vous connaitre.

Le fait est que la seule expérience qui ait marché pour moi, en terme d’engagement, est celle où je n’ai absolument respecté aucune de ses étapes ! Mon homme et moi, on y est allé cash : j’ai clairement dit que je cherchais à me fixer, à vivre une relation sérieuse et stable, et de son côté il m’a avoué la même chose. Franchement, s’il avait exprimé le moindre doute, je serais partie voir ailleurs (chose que je ne lui ai pas dite, mais je pense qu’il le sait parce qu’il aurait fait la même chose).


Quelqu'un qui va bien, même dans une situation aussi pénible qu'une rupture, n'éprouve pas le besoin de faire payer l'autre pour son mal-être. Or j'observe qu'au silence, précède souvent une perte d'emploi, un deuil, des soucis personnel, une dépression ou comme je le crois dans mon cas, une névrose de la personnalité pervertissant la conduite des rapports avec autrui.
Je lui ai balancé la remarque que j`étais apres tout que son histoire avant le mariage, et j`ai joué en lui décrivant comment j`imaginais mon époux clairement pas lui, histoire de me défouler et faire passer le message que la situation me convient bien plus qu`a lui… (je ne fais pas semblant, j`ai fait mon choix)… il faut dire que son humeur joviale du moment s`était transformé en une humeur nerveuse ressentie dans ses réponses et ses silences… je ne peux rien conclure, ca reste un ressenti susceptible de me faire des idées… n`empeche, prendre cette position m`a fait regagner en force et libérée de la torture morale :)
bonsoir , je suis amoureuse d’un mec depuis un an et notre relation est instable un coup mon mec il est bien un coup il est pas bien j’ai décider plusieurs fois de le quitter parce que je pensais qu’il m’aime pas et il tient pas a moi mais toujours il revient vers moi il me rassure et tt et aprés un bon moment il recommence il m’ignore quand je lui demande qu’est ce qu’il lui arrive il me dit qu’il a des problemes au travail et qu’il est en galère d’argent je sais que c’est vrai il me fai de la peine mais c pas un cause pour qu’il s’eloigne de moi , toujours je le blame il me di que moi j’aime bien les bagarres et je rale tjrs , je sais pas comment reagir comment je fais je suis perdu , parfois je dis que c ma faute a moi je sais pas comment reagir dans les relation amoureuse parce que je suis timide j’arrive pas a trouver les bon mots j’arrive pas a lui exprimer mes sentiments je dis tjr n’importe quoi quand je m’enerve …
Il peut aussi y avoir la pression familiale de son côté. Pour une raison pas toujours connue, votre couple ne répondait pas à toutes les attentes de sa propre famille. Pour peu que ton ex soit très respectueux, proche ou influençable par sa famille, si l’idée de ton couple ne plaisait pas, parvenir à ce qu’il s’engage risque fort de devenir un combat. Et ce combat, il va falloir le mener avec force et persévérance. Même lorsque tu penseras avoir enfin gagné.
S’il est important d’être quelqu’un de volontaire et de communicatif, il est tout aussi essentiel d’écouter et de s’informer auprès des gens en leur prêtant une oreille attentive. C’est particulièrement le cas avec les filles : toute personne adore parler d’elle, surtout si vous montrez un réel intérêt. Pour développer votre pouvoir d’attraction, intéressez-vous réellement aux femmes et faîtes les parler !
Nous allons donc nous voir, j'ai la peur au ventre, et en même temps une impatience énorme. Lui est très enthousiaste, il a peur aussi, mais sait ce qu'est être infidèle. Je ne pense pas à l'avenir avec lui, nous verrons bien où cela nous mènera. Je n'ai pas envie de reculer, malgré la culpabilité j'ai envie de frissonner à nouveau. Je ne pensais pas revivre ça un jour. Quand tu dis je suis "accro", je ressens ça aussi. Une vrai addiction.
Je me suis lassé quand je me suis rendu compte que je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait. Toujours moi pour proposer des restos, des sorties, pour entretenir la flamme du début…elle ce n’était pas son pb…avec le recul quand je vois tous mes amis qui traitent les femmes comme des serpillières et toutes ces femmes qui les suivent je me dis…ça doit être ça l’amour.

En revanche, bien que n’étant pas le seul facteur, je pense que le désir est tout de même essentiel. Quand il n’est plus là, finalement, t’as plus une relation amicale ou familiale qu’amoureuse je trouve (enfin c’est comme cela que je l’ai perçu). Avec mon exe, je nous imaginais vraiment comme une famille, comme les potentielles futures mères de nos enfants, mais de moins en moins comme un couple, et là, je pense qu’il y avait un gros manque tout de même. C’est pas à 22ans que je vais renoncer à ma sexualité (et d’ailleurs je ne compte pas y renoncer tout court).
Tout comme vous avez prt le serment dtre le gardien de son cur, vous devrez vous occuper du vtre avec la mme vigilance, les mmes gards. Aimez-vous vous-mme, aimez le monde qui vous entoure, mais gardez ce petit espace dans votre cur dans lequel personne, lexception de votre femme, ne pourra rentrer. Gardez ce petit espace toujours prt la recevoir, invitez-la y entrer tous les jours, mais dfendez-en lentre car personne dautre ne doit y accder.
Je suis au regret de vous l’apprendre de cette façon, c’est-à-dire à travers un article, mais si vous pensez lui faire entendre raison sur les bons moments que vous partagez afin d’obtenir plus, ou qu’il se réveille et vous offre ce qu’il vous a déjà promis depuis bien longtemps, alors vous faites fausse route… Les relations sentimentales ne fonctionnent pas ainsi surtout si la peur de l’engagement est la raison de son comportement.
Je voulais avoir votre avis sur la relation que je vie actuellement. Depuis 1 an et demi je suis divorcée après une relation qui a duré 18 ans soit la moitié de ma vie. Contre tt attente cela fait un an que je fréquente qlqu un. Un homme que je connais depuis 13 ans et avec qui je n aurais jamais pensé sortir. Nous travaillons ensemble et nous nous sommes découvert lors d une sortie. Pour vous le d écrire, il est de 13 mon aîné (50 ans), belle homme, sportif, belle situation et est chanteur ds un groupe qui a pas mal de succès chez ns en Belgique. Il a été marié il y a 20 ans avec une femme avec qui il a vécu 7 ans et à divorcé 9 mois après leur mariage. Depuis il a entretenu de plus au moins longue relation dont la plus longue a duré 6 ans ms tj chacun chez sois.
Énervé par ce message me semble til, il m’a répondu “pourquoi cette question tout à coup !? Et pourquoi tant d’agressivité. ” je lui explique donc que ce n’est pas méchant mais simplement pour que je sois claire. La il me répond qu’il n’a pas du être assez clair des le début et qu’il en est désolé…. il n’est pas près à s’engager me dit il. Mais je lui répond que moi non plus, que je ne peux pas m’engager avec un inconnu, mais simplement laisser le temps faire les choses et voir ou cela nous mène. Apprendre à connaître tout simplement.
J’ai 34ans, divorcée (en 2012) et mère d’une fille de 10 ans. J’ai depuis quelques mois une relation avec un coéquipier du volley. Il est célibataire depuis plus d’un an. Il a des paroles et comportements très irrationnels, en effet. Nous nous voyons que quand Mr décide; souvent il ne répond pas à mes messages ou refuse un rv lorsque je lui demande en face. Au club de sport, il m’ignore, ne veut que personne ne sache qu’on se voit en dehors; juste quelques rares regards complices.
au sujet "du" moment de la formation du couple, j'ai insisté pour aller au cinéma avec lui, pour ressentir, de façon non engageante la proximité physique avec lui, pour voir comment ça se passerait et aussi pour voir quel effet ça me faisait d'être proche de lui. Le corps parle aussi beaucoup, et cette proximité a joué un rôle de déclencheur : on se sentait bien l'un contre l'autre, on riait ensemble, et puis il m'a caressé la main, délicatement, presque timidement, attendant ma réaction... et c'est là qu'on s'est embrassés... tu vois? Pas besoin de bondir sur l'autre (au risque de se faire remballer), on peut aussi y aller tout doucement en faisant un pas en avant et en attendant de voir si l'autre en fait un aussi, ou nous encourage à continuer.
L’objectif est de prendre plaisir à se découvrir au travers d’une complicité épanouissante et de questions inédites. Soyez originale pour bien apprendre à connaître celui qui vous plait tant et à lui montrer que vous êtes capable de le découvrir comme personne d’autre ne le ferait. Plus vous en saurez sur lui et plus vous pourrez lui montrer que vous êtes celle qu’il lui faut.
bonjour , j’ai rencontré un homme y a 3 semaines on parle souvent de tous et de rien je l’apprécie beaucoup mais il vient de me dire chui comme sa petite sœur 😮 je suis choquée je veux pas être plus que sa petite sœur je veux m’engager dans une relation de couple avec lui .. SVP aidez moi donnez moi des conseils pour qu’il puisse changer son avis et qu’il m’apprécie autrement que sa petite sœur .

La majeure partie des couples se forment très rapidement, sans avoir pris le temps de réellement apprendre à se connaître. C’est ainsi que les premières crises et conflits arrivent dans les premiers mois avec les grandes interrogations comme “Sommes-nous faits l’un pour l’autre ?”. On peut même considérer que les relations hommes femmes sont régies par ce principe.

Cet homme est un ancien camarade, qui me plaisait beaucoup au lycée, mais il ne s’était rien passé. Aujourd’hui on s’est recontacté apres des années parce que je voulais savoir comment allait sa famille après un cyclone sur l’île où on avait vécu. Il a commencé à m’envoyer régulièrement des messages. Et il ya peu il m’a proposé de se voir, après deux mois de texto et appels. Comme je travaille en horaires décalés on s’est vus tard le soir, chez lui. Il m’a embrassée mais quand il a voulu aller plus loin je l’ai stoppé, et c’est là qu’il m’a dit qu’il préférait être honnête avec moi et que pour le moment il ne voulait pas être en couple. Quand j’ai poussé les explications il m’a dit que ce n’était pas une question de caractère ou de physique parce que telle que je suis mentalement ça pourrait coller. Mais uniquement de timing, et qu’il ne voulait pas me faire croire qu’il était sérieux pour me faire perdre mon temps. J’ai compris et lui ai dit que c’était la 1ere mais aussi la dernière fois qu’on se revoyait. Quand il m’a raccompagnée chez moi il m’a demandé de le serrer tres fort et si j’avais vraiment plus envie de le voir, que sa porte me sera toujours ouverte etc. J’aimerais comprendre, est ce que cet homme va me zapper complètement ou va t’il revenir même si je ne lui parle plus?
Désireux de comprendre comment elles pouvaient dire quelque chose, en penser une autre et faire le contraire, il décida de se renseigner auprès des intéressées elles-mêmes, et reçut comme toute réponse que l'ensemble de ces comportements et stratégies de séduction autour des hommes étaient plus ou moins innés. Questionner le naturel serait donc une hérésie, et les hérétiques brulés au bûcher des vanités.
C’est en faisant de nombreuses rencontres que j’ai appris que dans cette situation les choses ne peuvent que finir mal pour moi (car elle vont finir), car c’est celui des deux qui a le plus d’intérêt qui va en souffrir. Plus tard, comme si j’étais passé en coulisse, je me suis trouvé dans le rôle de celui qui avait le moins d’intérêt des deux, j’ai alors compris comment les choses étaient vécues des deux côtés et il n’y a pas de doute à avoir, vous ressortirez perdant.
La relation homme femme passionnelle naît la plupart du temps d’une grande attirance physique. L’amour y est fort, intense et arrive souvent très vite après la rencontre ou peut-être même par un coup de foudre. Cette rencontre est souvent vécue comme un bouleversement dans la vie de ces personnes, bouleversement ressenti sur le moment comme très positif.

Bien sûr il y a quelques exceptions. Si par exemple la fille n’a pas une sexualité épanouie pour X ou Y raison : complexe, croyance négative, traumatisme, manque d’expérience. Et même dans ce cas, vous devez tout de même maintenir la connexion sexuelle. Pour le reste, c’est particulièrement vrai, et ça s’est vérifié toujours vérifié dans mon expérience.
Certaines expériences mystiques pourraient aussi s'expliquer chez des sujets bien portants par des « états de conscience altérée ». Les exercices spirituels que s'imposent les mystiques sont fondés sur des privations, mortifications, jeûnes, isolements susceptibles de provoquer des hallucinations et des visions comparables à celles obtenues sous hallucinogènes. Depuis les années 1960, une abondante littérature existe sur les liens entre transe, hallucinogènes et état de conscience modifiée.

Ensuite je lui ai proposé qu’on passe les fetes ensemble et il a été ravi et a meme posé des jours de congé pour je vienne (Detroit), m’a proposé differentes activités…puis petit à petit les sentiments sont venus et je lui ai avoué, et donc on en a parlé et il a accepté une relation avec moi, on a basé les regles qu’on connaissais deja , on sait qu’on voulait deja tous les 2 du serieux.
Bonjour, j’ai 22 ans, avec mon copain depuis bientôt 4 ans . Il m’aime , je le sais. Mais Il y a 3 jours, on a eu une dispute lors d’une sortie.Des disputes, on en a beaucoup. Selon lui, je ne fais qu’à ma tête et je suis trop égoiste. Et il m’a dit que c’était à moi maintenant de proposer des sorties.. et qu’il ne veut plus faire d’efforts, comme ça il est tranquille. Depuis , il n’a plus trop envie de me parler .. On se parle via messages mais pas beaucoup, c’est froid. Et je lui ai envoyé aujourd’hui un message lui disant qu’il me manquait et qu’il m’aimait. Sa réponse: ça se voit que je te manque .. Et il est très énervé, me disant qu’il n’avait pas trop envie de me parler.

La prochaine fois que vous la verrez (si vous la revoyez en supposant que son niveau d’intérêt est encore assez élevé), ne vous fâchez pas et ne vous inquiétez pas de son comportement. L’affronter à propos de ses actes lointains ou froids ne fonctionne que rarement. Elle peut changer son comportement temporairement, mais cela ne marchera pas. Encore une fois, cela ne fera que l’inspirer à vous tromper dans le dos – puisque ses actions indiquent qu’elle n’est pas heureuse avec la relation en premier lieu.
Quelle attitude à adopter avec lui ? Appliquer le fuis moi je te suis pour le pousser à évoluer dans la relation ? Il s’est engagé avec moi mais avec des doutes, pour l’instant notre relation n’a en soi pas changé mais je sais que sur du long terme, je ne vais pas supporter d’être avec quelqu’un d’aussi distant. Et de plus, je ne sais pas du tout ce qu’il ressent pour moi.
Votre post est ancien, mais je réagis vivement à ce que vous avez écrit, Je suis une femme dans la même situation, En lisant tous les commentaires , j'essaie de trouver une solution apaisante à ces comportements qui font de nous des êtres en souffrance , Sans douter que de l'autre coté , il y a aussi ou peut-être souffrance de la part du ''décideur'' ?? Mais cette attitude de rejet faite de silence est pure indécence , Essayant de comprendre ?? Mon quotidien est fait de tristesse et trouver la porte de sortie est une affaire ardue, Le silence imposé est synonyme de ; mépris et indifférence
Personnellement, je n’ai pas gardé contact avec mes ex (sauf un). Leur parler ou les revoir réveille en moi de mauvais souvenirs, une envie de vengeance, ou simplement de l’indifférence : après avoir découvert une immaturité, ou certains traits de caractère que je ne supporte pas, je ne vois pas l’intérêt de rester amis. Pour certains, je n’ai simplement pas envie de leur faire du mal, sachant qu’ils ont peut être encore des sentiments. Là encore c’est très variable selon le cas… »
Soyez direct . c’est le mieux a faire avec les femmes . Attention je vous donne des conseils qui ne concerne que les femmes d’a partir d’un certain âge , et pas les gamines de 20 ans qui pour moi sont loin d’être des femmes achevées et attirantes ) . les accroches seront multiples et ne fonctionnerons que par paires généralement ; ensuite vous serez de suite si elle est prête a discuter avec vous un moment , et au bout de quelque minute a venir boire un café au bistro ou cafète du coin . Ce qui est extraordinaire avec les femmes matures ? ( GÉNÉRALEMENT ) : elles savent faire l’amour , savent ce que vous avez derrière la tete et ne feront pas les étonner une fois sur votre canapé , sont plus belles et plus féminine que les jeunes femmes ; parfois c’est meme elles qui avec leurs regard ou des gestes vous font comprendre de vouloir coucher avec vous , elles n’ont pas peur des hommes , ont de la conversation , se fiche complètement de votre porte monnaie et de votre position social , ne veulent pas d’un enfant !! , vous aurez plus de chance de tomber sur une femme fontaine , elle vous paie tout si vous n’avez pas d’argent et vous lâchera avant que vous vous lasserez d’elle . La femme parfaite quoi . Cela dit il m’est arrivait très honnêtement de tomber sur certaine femme agressives ou qui donne un faux numéro de téléphone ; certaine femme visiblement sont toujours restait immature , il y a aussi les folles ou bien les très névrosées ; donnez toujours un faux nom ( voir un faux prénom ) et une fausse adresse , surtout si vous etes déjà en couple , car attention certaine sont vraiment folle ou trop collantes ; mais bon cela reste rare . évitez les endroits que vous avez l’habitude de faire vos courses pour draguer par précaution , on sait jamais ; tiens un truc pour vous et très facile a faire avec un peu de courage , attendez a la sortie d’un supermarché la joli dame chargée de courses et demandez lui si vous pouvez l’aider a porter ses courses jusqu’à sa voiture et ensuite demandez lui si elle serez d’accord pour allez boire un coup … sa marche souvent . Un homme qui veut séduire doit regarder une femme avec les yeux d’un animal et pas se comporter comme une pédale ( je t’aime ma chérie , des fleures , des cadeaux … ) etc tu sera pris soit pour un homo , soit un type ayant des problèmes psychologiques , soit un type qui ne connait pas les femmes . Les femmes vraiment intelligentes savent qu’un type normal ne veut qu’une seules chose : coucher avec .

Il commence à me parler d’une crise de la trentaine, de l’importance de plaire, du fait qu’on puisse tomber amoureux de quelqu’un d’autre… Je sens le vent tourner et lui envoie un texto le lendemain ou je lui explique que je m’inquiète de ses propos car il travaille avec une femme. Il me rassure et me dis qu’il serait abruti de vouloir une autre femme que moi et que je le comble à tous les niveaux…
Nous avons passé l’été à nous parler sans pouvoir nous voir. Petite précision : il est néerlandais et était en vacances dans le sud de la France. Moi je suis bien entendu française et j’habite dans le Nord de la France. Nous avons organisé notre rencontre une fois qu’il était revenu aux Pays Bas. Il a fait énormément d’efforts pour venir me voir (covoiturage , train etc …) il a passé 3 jours chez moi puis je suis allée 3 jours aux Pays Bas chez lui. Une complicité extraordinaire . Étant un garçon pleins de principes (et moi aussi) rien de concret ne s’est passé entre nous. Mais ces gestes , son regard , son attitude envers moi montraient clairement une attirance. Apres mon départ des Pays Bas il m’a avoué avoir peur car je l’attirais beaucoup, il m’a dit avoir eu envie d’être plus près de moi mais que Comme sa situation avec sa copine n’était pas Claire il préférait qu’on reste ami pour le moment (honorable je trouve). Bref 2 semaines plus tard , il m’annonce sa rupture . Il me dit également qu’il est très très mal mais qu’on aimerait me voir vite. Problème : cela fait 2 semaines qu’on s’est séparé de sa copine. Il s’est réinscrit sur le site ou nous nous sommes rencontrés (alors qu’il avait supprimé son compte apres notre rencontre) , me parle de moins en moins car il dit qu’il a besoin de s’isoler (il me dit qu’il ne m’oubliera pas, et qu’il aime quand je le contacte) pire : quand je lui dit que ca me ferait plaisir de le voir, il évite le sujet ou me réponds tout simplement qu’il est encore mal …
×