Mais quoi ? Ne sera-ce qu'une affaire d'enracinement culturel ? D'héritage et de tradition ? ... Non, pas uniquement. Il est évident qu'on ne peut adhérer qu'à ce qu'on a rencontré par héritage, éducation ou expérience, et qu'en conséquence on se tournera moins vers quelque exotisme ou nouveauté. Mais si, lucidement, on sent, trouve et découvre la valeur de notre enracinement culturel, de notre héritage et de notre tradition, pourquoi les contredire ? ... Vraiment, les contradicteurs manquent de sagesse : leur moteur est une révolte sauvage.

cela fait maintenant 3 mois que je suis avec mon petit ami. Quand on s’est connu nous étions amis et j’étais déjà en relation avec une autre personne sauf que cette dernière m’ignorait tout le temps, c’est par la suite que j’ai découvert qu’elle me trompait, puis elle m’a quitté. Mon petit ami actuel m’a beaucoup soutenu lors de cette rupture, car il était au courant de tous les détails de mon ancienne relation. Sauf qu’après quelques temps nous sommes tombés amoureux l’un de l’autre et il a voulu qu’on se mette ensemble. J’ai d’abord refusé car j’avais très peur de revivre le même scénario qu’avant , c’est à dire, me donner à fond dans une relation et ne rien recevoir en retour, pour ensuite être trompée et ignorée. il a quand même insisté et j’ai succombé car il s’est montré très rassurant et très affectueux avec moi. Problème, juste après , il a perdu son travail et la il a commencé à déprimer, j’ai tout fais pour le soutenir, je ne le laissai jamais un week end seul , nous sortions en balade, je lui faisais des surprises, j’ai même organisé un anniversaire original pour lui. Mais la déprime reprenait le dessus à chaque fois, et depuis maintenant un mois, il est devenu distant et n’est plus du tout affectueux avec moi. Plus de mots doux, plus de ma chérie ou ma puce etc… ensuite viens le jour de mon anniversaire à moi, il a déprimé car il n’a pas pu organiser quoi que ce soit pour moi, mais de mon coté je lui ai bien montré que cela m’est égal et que l’essentiel c’est de me souhaiter “bon anniversaire”. A partir de la, encore pire qu’avant, il ne m’appelle plus si je ne le fait pas, et encore quand je le fais il ne réponds pas. Il devient facilement irritable, et parfois méchant et blessant avec ses paroles. cela fait un mois qu’il ne cherche plus a me voir, on s’est vu par hasard Deux fois et encore c’étais juste quelques minutes. Je fais tout pour l’aider à retrouver du travail ( ps : moi aussi j’ai perdu le mien juste un mois après lui) , je fais en sorte d’être la plus douce possible , je le soutiens…etc on s’est disputé une fois car je trouvais qu’il n’était plus affectueux et qu’il ne voulais plus me voir car je lui ai proposé une sortie , mais ça a dégénéré et il m’a dis qu’il n’était pas d’humeur à discuter sur ce sujet. Et maintenant je n’ai pas de nouvelle de lui, il n’appelle pas , ne cherche pas à avoir de mes nouvelles. je suis dépassée, je ne sais plus quoi faire, je revis exactement la même chose qu’avec mon ex. Je sens qu’il va me quitter dans pas longtemps. S’il vous plait aidez moi


On a souvent sa première expérience sensuelle avec soi-même quand, au détour d’une caresse inconsciente sur la cuisse, l’émoustillement nous surprend. On prend alors plaisir à jouer au pianiste sur notre corps et sur de très intimes parties, jusqu’à devenir sa propre groupie et jouir de son propre chef. On ne sait alors pas encore que c’est l’endorphine libérée qui nous procure cette sensation de bien-être mais on le sent, c’est empirique. Ainsi naît la masturbation.
Bonjour alexandre , Il y a deux mois j’ai rencontrer un homme à une soirée et il y a vraiment eu un bon feeling seul probleme il etait en couple dans une relation tres compliquée, ont c’est quand même revus et avons passer pas mal de soirée ensemble. En face il etait charmant et par message tres distant et répéter sans cesse qu’il ne voulait pas me faire souffrir et qu’il voulait prendre ses distances choses qu’il n’a jamais faite jusqu’au jour où je n’ai pas eu de nouvelle de lui pendant 15 jours. Puis lors d’une soirée ont c’est revue, il est alors revenu ( j’ai alors etait tres distante avec lui car je lui en voulait) il c’est pourtant accrocher et j’ai finit par lui pardonner, voilà maintenant un peu plus de trois semaine qu’on se revoit, il n’est plus en couple et n’hésite pas à se montrer avec moi chose qu’il ne faisait pas avant. Mais il continue pourtant à me dire qu’il n’est pas près à ce remettre en couple, qu’il Ne vEux pas me faire souffrir et que lui et moi sa ne marcherais pas car il est trop compliqué .Quand je lui répond que je comprend tout à fait La situation et le faite qu’il ai besoin de temps et que alors lui et moi sa n’ira effectivement pas plus loin que ce qui est actuellement il me remercie et me dit que c’est mieux qu’on prennent des distances et pour je ne sais qu’elle raison toute de suite apres il renchéri sur un message en contredisant tout ce qu’il vient de dire et cherche immédiatement à me revoir au plus vite. Dois-je le “catégoriser” d’homme indécis ?
Bon, Christopher, voici le moment où tu nous a fait un peu moins marrer, à savoir quand tu dis penser avoir trouvé, après des années d'interrogation, ce qui faisait autant durer l'amitié chez les femmes : "Critiquer". "Alors que les femmes peuvent passer une après-midi entière à critiquer un homme, et se sentent ensuite soulagées, nous les hommes débinons avec plus de culpabilité et de précaution" (Toi tu connais pas mes amis mecs, hein!).
J’ai rencontré via un site de rencontres un homme. Nous avons bien accrochés en ligne donc nous ne sommes vus il y a de cela deux semaines. Nous nous sommes revus plusieurs fois (avec bisous, mains baladeuses ..) puis il a dû partir une semaine à l’étranger pour son travail. Nous avons échangés aussi des messages osés, donc je lui pense que je lui plais physiquement. Lorsque nous nous revus à son retour, nous sommes passés aux “choses sérieuses”. Et là, en pleine action (si je peux me permettre de dire cela comme ça), il s’arrête et me dit que cela ne va pas parce qu’il est trop stressé à cause de son travail et m’a alors proposé de rester amis. Nous n’avons pas vraiment discuté de cela à ce moment-là. Je pense que lui était gêné de la situation et moi, je ne savais pas trop comment réagir sur le moment.

La boule à zéro? Il y a des femmes tondues extrêmement féminines et sexy ! Voir Nathalie Portman, Sinead O Connor et bien d'autres encore ! Merci pour cet article si peu représentatif et dévalorisant. Quant à cet homme qui di "C'est le seul truc physique qui ne passe pas avec moi. Elle peut peser 75kg ou avoir une balafre, cela ne me dérange pas." => tsssssss (merci encore pour celles qui ont des cicatrices et qui pèsent plus de 75kg, poids dans les normes pour beaucoup de femmes françaises.), on dirait que ce sont des défaut ultimes qui peuvent malgré tout être tolérés pourvu qu'elles ne puent pas des pieds. Non mais vraiment.


Je fréquente un homme depuis un mois et demi. C’est un ami qui m’a présenté à lui en lui disant que j’étais intéressé par lui. Il a fait les démarches pour qu’on puisse se voir et pour ma part le feeling était bien passé. Par la suite on ne s’est pas donné de nouvelles mutuellement pendant une semaine puis il est revenu. On s’est vu et voyant qu’il était assez distant avec moi (du genre à envoyer des messages tous les 4 jours et être assez froid quand je le croise avec ses prochez) j’ai tenté de couper les ponts avec lui mais il m’a retenu. Il m’a dit qu’il n’était pas démonstratif ni du genre à donner des nouvelles. Depuis je le laisse venir à moi, je ne lui envoie jamais de message j’ai du lui proposer deux ou trois fois qu’on se voit. On se voit en général une fois par semaine et on s’échange rarement des messages entre ces moments. Ne sachant pas sur quel pied danser avec lui, j’ai retenté de mettre fin à cette relation il m’a de nouveau retenu et m’a avoué qu’il aimerait bien s’engager avec moi mais qu’il y a plusieurs choses qui le font peur comme le fait de perdre sans indépendance, ne pas m’accorder assez de temps, et aussi une possibilité qu’il déménage l’année prochaine. À la fin de cette discussion je lui ai demandé ce qu’on faisait et il m’a proposé qu’on sorte ensemble et qu’on verra ce que ça donne.
Mais qu'est -ce que de s'engager à tout prix apporte réellement après une semaine , 2 mois , 5 mois ? Nous les femmes on a besoin d'etre rassuré . On prefererait etre l'officielle d'un homme qui nous aime à moitié tant qu'on est sur de le posséder . Le secret d'une relation stable c'est la liberté . Arretons de vouloir tout posséder et soyons heureuse seules .
Sbrianne… je crois qu’on est d’accord, sur la question du risque. Mais si j’ai bien compris ton point de vue, tu dis qu’il est impossible de tout contrôler, et donc on ne peut pas garantir la durée d’un engagement sur simple décision. D’autre part, on ne peut pas décider de s’engager sans connaître l’autre personne, donc il serait impératif de suivre un certain nombre d’étapes avant de le faire.
Ensuite apres le rendez vous il ma appeller. En c est parler il ma demander se que je fesais et quand j allais monter a paris. Je lui et donner des jour et je le fesais pas. Apres d autre semaine il ne m appeler pas beaucoup apart une fois il me reprochais quand se voyais pas est que c etait pas bien. Est il me demander pourquoi je l appellais pas quesqui se passer. Ensuite il ma dit de le rappeler le lendemain . Je lui est pas appeller et ensuite il etait devenu distant meme.voir un peu plus. Apres il ma recontacter j etait occupé . Ensuite je lui est pas rappeller apres 1 semaine je l appelé il me disais de le rappeler apres. A chaque fois. Ensuite je lui est demander les vacances de noël si
Je n’avais pas vu ton deuxième message. Je vais donc compléter ma précédente réponse. Dans cet exemple précis, tu n’es pas en cause. Il t’a clairement indiqué la raison pour laquelle il ne souhaitait pas aller plus loin. Cela signifie qu’il a compris rapidement que tu souhaitais une histoire sérieuse et non pas un plan rapide. Ce qui est un bon point pour toi car cela te fait gagner du temps. Plutôt que d’entrer dans une fausse histoire, celle-ci s’arrête immédiatement.
Je suis d'accord avec vous sur le fait que je dois respecter son besoin de silence, qui est en quelque sorte une communication "je ne sais pas exprimer ce que je ressens..." et également le fait qu'il veuille prendre ses distances face à cette relation qu'il ne peut pas gérer pour le moment étant donné qu'il a un long chemin à parcourir avant sa guérison., alors que moi, je souhaite une relation solide et construite avec lui. 

Il est souvent chaleureux, voire charismatique. Si attentionné au début qu’on se croit l’élue et qu’on est prête à tout pour lui plaire et lui faire plaisir. Comme il sait feindre la réciprocité, il vous rend addict, tout doucement. Et c’est quand vous êtes « prise » que son comportement change. Dans l’intimité, bien sûr, car en public, il reste irréprochable. En tête-à-tête, il vous casse à force de sous-entendus, lézarde votre confiance en vous, vos certitudes, vous culpabilise même, pour mieux vous soumettre, vous manipuler. Sape le lien au fur et à mesure qu’ils se construit, oublie les détails qui vous touchent. Monnaye psychologiquement le peu qu’il consent à donner. Parle, mais ne communique pas. A son contact, on se vide, on se perd. Mais à qui en parler ? En général, il fait le vide autour de sa victime afin que nul ne s’avise de lui ouvrir les yeux.
Nous nous sommes avoués nos sentiments. On parlait d’avenir possible entre nous. Il avait l’air franc, sincère et sûr de lui. Peu de temps après, les messages se sont fait un peu moins fréquents et un peu moins tendres. C’est quelque chose que je n’ai pas saisi sur le coup, je l’ai vu avec le recul. Un week-end où je suis allée chez lui, c’était toujours super, mais je le trouvais légèrement songeur. La distance nous peinait. Le bonheur d’être ensemble était cependant si fort… en tout cas pour moi. J’étais persuadée que pour lui aussi.
Je devais revoir cette dernière personne le lendemain, tout s’est très bien passé, nous avons passé une très bonne soirée. Là, je lui avoue que je n’envisage plus de relation avec le premier homme. A ce moment précis, il se rétracte, me dit qu’il a peur de s’engager, qu’il m’apprécie beaucoup mais qu’il prend du recul sur ses relations passées et qu’il a peur de me faire du mal s’il s’engage sans réfléchir…
Il me dit ne pas di tout savoir quoi faire ni meme savoir ce quvil ressent mais il ne veux pas que je parte il ne veux pas me perdre et me voir avec un autre homme lui ferai mal et de l autre sa peur l empêche de nous laisser une chance il a peur que je m attache car il sait qu il est indecis. Nous sommes tout les deux pris en piège. Je ne comprend pas cette peur et je me demande si la raison est qu il aurai des sentilents qu il n arrive pas a cerner. Ou pck il pense qu il n a pas le droit d aimé pas le droit qu on l aime
Bonjour, je me suis faite draguer par un collègue sur mon lieu de travail pendant des semaines. On s’est parlé, envoyés plein de messages. Mais on ne s’est jamais vus à l’extérieur du boulot. J’ai une forte attirance pour lui. Lui en n’avait aussi mais rien ne s’est fait. J’ai réagis bêtement comme une gamine amoureuse et impatiente et j’ai tout gâché du coup il a fuit. On s’est pris la tête et plus de nouvelles pendant plusieurs semaines et ensuite il ma’ recontacté pour me dire qu’il regrettait beaucoup notre prise de tête….. et il ma’ demandé quand j’étais au bureau la semaine passée et puis 2 jours après j’apprends par une collègue qu’il s’est mis en couple alors qu’il était célibataire. Je ne comprends pas pourquoi il m’a recontacté alors ? Je lui ai renvoyé un sms et il m’a confirmé qu’il était bien en couple. Puis il m’a renvoyé un sms quelques jours après des points ?????? et puis désolé c’est une erreur et plsu de nouvelles Quand pensez-vous ? Il revient jeudi prochain au bureau je en sais quelle attitude adoptée il m’attire et j’ai des sentiments pour lui. Merci d’avance pour votre réponse.

Je sais que vous ne répondez pas toujours mais je tente. Nous sommes ensemble depuis presque 6 mois, et nous avons passé toutes nos journées et nuits ensemble depuis. Nous pouvons tout nous dire, tout est parfait tous les jours, on s’adore. Il veut que je l’accompagne aux soirées de ses amis, à ses soirées professionnelles, à ses soirées entre collègues, à l’étranger etc, sinon on reste tous les deux à s’embrasser et plus. On joue même à la console ensemble alors que ça ne l’intéresse pas de base. Il m’a fait une grosse place dans sa vie, j’ai mis plus de temps que lui mais maintenant nous sommes au même niveau. On adoucit les défauts de l’autre grâce à nos personnalités, on rit de tout, on parle sérieusement de tout. Nous n’avons pas de secret quoi.
Quand nous évoquons le « physique pour plaire aux femmes« , il s’agit plutôt d’une attitude générale et d’une tenue qui reflète qui vous êtes vraiment. Si vous voulez séduire une femme pour un soir, histoire de tester votre potentiel de séduction, alors, vous devrez vous mettre sur votre 31 et faire en sorte d’être le plus séduisant possible. Si en revanche vous cherchez à séduire une femme particulière, celle qui deviendra peut-être la femme de votre vie, alors, vous devrez vous montrer le plus sincère possible, autrement, la femme que vous rencontrerez verra un jour ou l’autre votre vrai visage et vous aurez perdu un temps peut-être précieux.
Cela fait plus d’un an que j’ai écrit mon dernier livre, et pendant ce temps-là, j’ai développé ce que je crois être l’un des meilleurs concepts, l’une des meilleures idées et « stratégies amoureuses » réelles disponibles sur le marché, permettant d’aider une femme à apprendre et à comprendre le monde de la complicité, de l’amour et des relations durables avec les hommes.
Je songe aujourd’hui à fonder une famille avec ma compagne. Une démarche compliquée à entreprendre alors que ma propre famille n’est pas au courant de mon homosexualité. Je sais que je vais devoir finir par leur dire la vérité et prendre le risque de les perdre. Je n’ai pas le choix. Cela me terrorise, mais je sais que c’est essentiel. J’ai besoin de me sentir complète, de me sentir moi-même, et cela passera forcément par le fait de leur dire la vérité.

C’est aussi la base d'une bonne relation. Faire les choses à contre cœur, ne fait que vous frustrer. Enlevez-vous de la tête que si vous dites "non" à l'autre, il ne vous aimera plus. Amour ne veut pas dire se plier à tous les caprices de l'autre. Si l'autre vous tient rigueur du fait que vous ne soyez pas d'accord avec lui …il faut peut-être creuser le "comment" de sa réaction.
Si aujourd’hui mon orientation sexuelle n’est plus un secret, je sais qu’il reste difficile de faire son coming out. Le sujet de l'homosexualité reste majoritairement tabou dans l'ensemble de la société. Cela laisse place à de nombreux fantasmes et préjugés face auxquels il est difficile d'être armée. D'autant plus que l'État participe aussi à cette homophobie. Tant que les lois elles-mêmes différeront en fonction des orientations sexuelles des individus, comme la PMA, il sera compliqué d'installer une pédagogie efficace contre les discriminations. Le message restera brouillé.

Comme Corto Maltese, son moteur, c’est le départ. Son principe de vie : tailler la route. Pas d’attache, donc. Juste des pauses ici et là, le regard dans le lointain, déjà au port suivant. Quoi de plus irrésistible que ce baroudeur insaisissable, plein de parfums d’ailleurs, dont on ne sait jamais tout, et qui a le don de disparaître avant même que l’histoire ait pu commencer... Salaud ? Pas forcément, non. Plutôt héros, mais de sa propre cause. Loin de vous et sans vous. En toute liberté. D’ailleurs, il ne vous a rien promis. N’a fait que passer. Forcément, ça fait mal, car c’est pile à ce moment-là qu’on s’enflamme et s’accroche. Mais qu’y peut-il, lui ? L’amour n’est pas l’objet de sa quête. C’est le marin, toujours en partance; la star hollywoodienne, intouchable; le médecin du bout du monde; l’aventurier solitaire... L’homme qui se dérobe, celui qu’on n’aura jamais. Un pur fantasme, au fond, et comment le lui reprocher...
Dès le plus jeune âge dans notre société on apprend aux hommes à masquer leurs émotions, à ne pas se livrer et donc à  ne pas dire ce qu’ils ressentent que ce soit dans le positif ou le négatif. On veut qu’ils soient forts, on cherche à les endurcir et cela a donc des conséquences tout au long de leur vie et plus particulièrement dans la communication verbale mais également comme je l’explique dans cet article dans leur body language.

Ne serait-ce pas génial si vous pouviez savoir ce que les hommes désirent vraiment chez une femme ? Et si vous pourriez vous immiscer dans sa tête, lui faire ce que VOUS voulez qu’il fasse et le faire penser que c’était son idée ? Étonnamment… C’est plus simple que vous ne le pensez… et les hommes VEULENT réellement que vous sachiez ces secrets. Vous découvrirez aussi pourquoi les hommes n’écoutent pas ET une technique facile que vous pouvez utiliser AUJOURD’HUI et qui le fera accrocher à chacune de vos paroles.
Mais là, il a suffi qu’on ne se voie pas pendant 2 semaines pour que les doutes m’assaillent de nouveau. Contrairement à tous les coups de foudre que j’ai eus avant, je vois toutes ses qualités mais j’ai l’impression de ne pas l’admirer assez. Je me demande si c’est la bonne personne pour moi, si je n’ai pas besoin de quelqu’un de plus drôle, qui me fasse plus rêver. Chaque fois que je suis avec lui, je suis heureuse, et je me sens si stupide de douter. J’ai de nouveau envie de lui dire que je l’aimerais jusqu’à la mort. Et parfois quand on se sépare un peu longtemps, je ne sens plus cette connexion, je me mets à douter, et ça m’attriste. Je ne sais pas si je dois me baser sur ce que je ressens quand je suis avec lui, ou quand je suis loin de lui, car les 2 comptent non ? Je lis souvent « suis ton instinct », mais j’ai l’impression d’en avoir 2.
Le ressentiment, c’est l’accumulation de l’influx (nerveux, émotionnel, rationnel, tout ce que vous voulez) qui vous permettra non seulement de partir, mais également de vous retenir de revenir quand les raisons 2, 3 et 4 sèmeront le doute dans votre esprit, faisant vaciller toutes vos certitudes et remettant en cause votre beau départ chevaleresque.
Pour l’approche jungienne l’ami est cette partie de nous qui cherche à nous indiquer le chemin de la liberté, c’est-à-dire celui de notre individuation. D’un point de vue hiérarchique il est juste en dessous du sage mais s’il n’en a pas les aspects magiques, il garde une fonction de présence qui donne du courage pour affronter les épreuves de la vie. L’ami c’est l’alter ego, un autre soi-même qui est là comme soutien indéfectible. Pour les femmes on peut associer l’ami à leur animus (partie masculine de la femme) qui s’éveille et commence à se manifester de manière douce.
Bien sûr, après cet événement, je me suis précipité sur mon journal intime, mon cahier et mon ordinateur portable pour écrire toutes les idées qui avaient commencé à jaillir de ma tête… J’ai commencé à faire des études, des recherches, des interviews, des observations et des expériences dans ma vie de façon plus approfondie pour être en mesure d’expliquer exactement ce que cela voulait dire, et ce qui se passait exactement dans la tête de la plupart des hommes.
Mr Alexandre,j’ai 22ans,cava faire environ 2ans k je suis avec lui,jl’ai seduit des mains d’une autre femme,il me disait k savie avec cette fille était un calvere et qu’il besoin dmoi,qu’il crois k suis lafemme qu’il a tjrs voulu,au depart c’etai dur sa famille m’a combattu soit disant j’étai pas dsa tribut mais il a combattu toute sa famille pr moi,jme souviens un jour il m’a appelé en pleurant pr me dire qu’il ne se projete pas unevie dcouple une seconde si c’est pas avec moi bien k ca famille ne m’aprecie pas trop,on s’aimaient comme d fous jusqu’a affronter sa famille et la persuadé,on avait bcp des projets,mais d’un coup il e devenu infidèle en sortant avec des filles et jme concentrai sur moi jusqu’a ce qu’elles disparaissent,mon boulot devenait avc le temps un objet d dispute au point k jme suis decidé d l’abandonner pour lui,l’infidelite se repete tjr,on se dispute tjr on se quitte on se remet ,la menant il me dit qu’il me considere mais ne crois al’avenir avec moi.jsais plus quoi faire svp,à l’aid
Hommes d’Influence vous aide à comprendre (enfin) les relations hommes-femmes grâce aux fameuses lunettes magiques de Stéphane (les lunettes du sociologue). Comprenez enfin pourquoi l’amitié homme-femme existe mais ne peut être que temporaire, pourquoi la logique des femmes n’a rien à voir avec la logique des hommes, bref plongez dans le monde passionnant de la psycho-sociologie appliquée à nos contemporains. Vous ne lirez plus jamais un comportement féminin de la même manière.
Pour l’approche jungienne l’ami est cette partie de nous qui cherche à nous indiquer le chemin de la liberté, c’est-à-dire celui de notre individuation. D’un point de vue hiérarchique il est juste en dessous du sage mais s’il n’en a pas les aspects magiques, il garde une fonction de présence qui donne du courage pour affronter les épreuves de la vie. L’ami c’est l’alter ego, un autre soi-même qui est là comme soutien indéfectible. Pour les femmes on peut associer l’ami à leur animus (partie masculine de la femme) qui s’éveille et commence à se manifester de manière douce.
« Il attend que le couple répare son malaise intérieur. L’amour qu’il offre n’est trop souvent qu’un amour narcissique, et il est difficile de distinguer l’adoration de l’être aimé de l’adoration de soi », complète la psychiatre. « Les narcissiques manquent d’estime d’eux-mêmes à cause de déceptions précoces. Mal aimés, pas aimés, rejetés, qui leur reste-t-il à aimer sinon eux-mêmes ? », ajoute Serge Hefez. 
Bonne question. Perso, j’écris des articles, je parle à mes amis hommes, je reprend sur beaucoup de choses mon compagnon : « non, ce n’est pas parce que toi = homme, moi = femme », je laisse de la place et valorise la « non-virilité »/ »le sentiment » / « la rencontre de l’autre », j’essaie de ne pas tomber dans le sacrifice, j’invite à ce que les femmes cessent l’amour sacrifice…
×