L'autre n'a pas de raisons de devenir soudainement égoïste, sadique ou manipulateur. Pourtant, d'une certaine façon, il le devient quand même, sur ce point précis, mais pas volontairement. Ces réactions sont autant de moyens d'éviter d'être lui-même en souffrance. Car la parole, les explications, peuvent engendrer une grande difficulté à se dire, donc une souffrance. Parler c'est se dévoiler, c'est montrer à l'autre et à soi-même des failles, des faiblesses, peut-être des lâchetés.
Pareil pour moi… Depuis des mois je craque pour un homme au travail… Regards de sa part, sourires etc… mais rien de concret. Ceci dit moi toujours là pour lui (il avait plein de problèmes perso). Là il a quitté l’entreprise pour aller bosser ailleurs. Je lui ai envoyé des petits messages pour prendre de ses nouvelles et … silence radio depuis deux semaines !!! Je ne comprendrai jamais ce “Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis”. Perso, çà me met en rage et limite si il reprend contact, je sens que je ne vais pas pouvoir me taire et que je lui dirai le fond de ma pensée. Pour moi quand on aime quelqu’un (même en amitié) on ne le laisse pas dans le vague. Non mais c’est quoi ça ? Pour l’instant tout ce que je pense c’est que si qqn ne sait pas apprécier ma présence et bien il aura mon absence. Je mérite beaucoup mieux que ça !
C’est ce qui est le plus douloureux dans cette « histoire » : pas la « perte » de l’autre, je ne m’accroche jamais à un homme. J’ai assez de vécu pour savoir que le monde est plein d’autres garçons charmants, j’en ai rencontré un par la suite avec qui je suis toujours. Mais j’ai perdu mes dernières illusions. J’ai enterré beaucoup trop de rêves et d’espoirs.
J’imagine que j’ai fait la plus grande erreur parce que la journée avant, je lui avais répondu, après avoir eu réponse à mes questions, que je voulais qu’on cesse de se voir. Cela avait semblé le rapprocher de moi. Après avoir fait ma forte quand je l’ai revu pour me convaincre qu’il n’était pas fait pour moi, je lui ai dit qu’on pouvait très bien juste être des amants sans attaches, ce qui semble l’avoir éloigné.
Maintenant il m’ignore, il ne m’envoie pas de messages, il trouve le temps trop long avec moi, il n’a pas de temps pour qu’on se voit et n’aime pas le fait que je lui dise je t’aime tous les jours. Soit disant qu’il ne veut pas d’une copine qui le lui rappelle tous les jours. Alors que ça fait plusieurs années que je le fais et il ne me l’a jamais dit. J’ai peur de le perdre et je ne sais plus trop comment réagir.
Il disait avoir personne mais je n’arrivais pas à le croire. Du coup , pendant 3 semaines (depuis mon retour) , je lui ai pose les mêmes questions, rabâché les mêmes choses encore et encore, je devenais parano. Il prenait la peine de me répondre il restait 2 heures au téléphone pour me rassurer . Mais après une énième crise de jalousie et des pleures alors que nous sommes plus ensemble , il souhaite couper les ponts car il veut que je passe à autres choses et que ça devient invivable pour lui.
Ma situation est la suivante je fréquente un homme depuis quelques mois et au début tout se passé merveilleusement bien. A la suite de notre premier weekend ensemble qui s’est bien passé il a commencé a être distant a me repoussé sans aucune raison. Je n’ai pas du tout compris son comportement parce que j’ai remarqué les changements directement et donc je lui ai demandé quel était le problème pourquoi est -ce quil est bizarre et distant depuis notre retour de week-end, j’ai l’impression d’être coupable de quelque chose dont il ne veut pas me parler…
Si vous abordez votre homme en étant en colère, irritée, ou contrariée, il a moins de chance de réagir à ce que vous dites, voire même à faire attention à ce que vous dites. Il va simplement être le miroir de vos émotions. C’est pourquoi il est important de communiquer avec une attitude neutre, pour qu’il ÉCOUTE vraiment ce que vous lui dites et ne fasse pas que réagir à vos émotions.
La vie de couple est faite de flux et de reflux du désir , des émotions et aussi des sentiments. Seuls les plus immatures croient que l'on peut se maintenir indéfiniment sur la ligne de crête. Le temps qui passe, les événements du quotidien, l'ambivalence intrinsèque de nos affects font que toute vie amoureuse connaît des hauts et des bas. Dans les périodes de creux, la complicité, l'intimité, la sensualité du couple fonctionnent au ralenti. L'erreur serait d'en conclure trop vite au début du désamour, à la fuite irréversible du désir ou encore à une infidélité. Trop souvent, de la part de celui qui subit l'indifférence de son partenaire, ce sont les peurs et l'émotion qui l'emportent au détriment de la raison. Parfois, un détachement momentané se transforme en un conflit qui vient remettre en question les fondations même du couple. D'où la nécessité de réfléchir de manière globale et non de focaliser sur un point en particulier. L'éloignement se manifeste dans deux domaines bien précis : l'intimité sexuelle et la communication. Dans les deux cas, le partage se réduit jusqu'à devenir inexistant. Les manifestations de tendresse et de sensualité s'espacent, les rencontres sexuelles, si elles ont lieu, ne semblent pas réellement investies, les confidences et les partages émotionnels se raréfient. Avant de demander directement au conjoint ce qui se passe, mieux vaut faire le point le plus complet possible de son côté en se posant quelques questions. Le point de départ de cet éloignement correspond-il à un événement de vie particulier (déménagement, problème professionnel ou familial, soucis matériels ou de santé, perte d'un parent, etc.) ? Quel conflit non résolu a pu cheminer de manière souterraine et imploser en silence ? Quelles crises le couple a-t-il déjà traversées et comment les a-t-il résolues ? Quelle est sa dynamique habituelle : les conjoints sont-ils adversaires, partenaires, dominants-dominés, rivaux ? La communication sur la sexualité entre les deux est-elle fluide ? A-t-on des raisons objectives de soupçonner une infidélité ? C'est en répondant à ces questions que l'on pourra avoir une idée plus précise – mais non définitive ni avérée – de ce qui se passe dans le couple. La faillite momentanée du désir n'est jamais un problème exclusivement sexuel. La sexualité est un lieu où se concentre la relation amoureuse, une sorte de miroir. C'est pourquoi il ne faut pas confondre cause et symptôme.

Je sors depuis deux ans avec un avais affectif.les cadeau les gestes attentionnes les je t aime tres peu pour lui.recemment j ai craque pas vu depuis plusieurs jours on se voit a son retour et le lendemain vendredi il m annonce ne pas etre là car repas qui etait pas prevu avec les portes.ai eu l impression de ne rien representer pour lui.on a fille tout arreter une semaine sans contact.on a repris notre relation mais on doit avoir une discussion serieuse.la en conges comme moi il ne fait rien de special mais prefererais etre seul.je precise q u il y a seulement un couloir ui nous separe de nos appartements
L’une des plus grandes peurs pour un être humain est de perdre quelque chose qui lui appartient. Quand vous recherchez un engagement de la part de votre compagnon, vous lui donnez énormément d’importance et vous vous risquez même à être considérée comme trop acquis(e) dans son esprit. C’est pourquoi je recommande principalement aux femmes que je coach de prendre une petite distance et de réfléchir autour d’une phrase :
Rêver d’un ami est statistiquement plus fréquent que de rêver de son compagnon ou de sa compagne. L’ami est très régulièrement convoqué dans les rêves car il a naturellement une fonction réparatrice et bienveillante. Il est celui qui rassure, console et comprend. Dans les rêves avec un ami, celui-ci est souvent un conseiller, un sage, une personne qui indique le bon chemin à suivre. Mais on peut aussi se servir oniriquement de l’image de l’ami pour vivre à travers lui des situations que l’on n’oserait réaliser dans la vraie vie (cascades, adultère, voyages lointains…).

Et même si pour une raison ou pour une autre, ton couple n’a pas toujours été au beau fixe et qu’une séparation a été inévitable, elle aura certainement été l’occasion pour vous de vous rendre compte des erreurs commises. Ne dit-on pas qu’il ne faut pas jeter l’éponge au premier échec ? Qu’il faut persévérer car on peut toujours avoir de bonnes surprises ?
Il est vrai que peu d’hommes donnent l’impression d’être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas l’être! C’est plutôt qu’ils ne pensent pas l’être. Ils hésitent à tenter de l’être parce qu’ils perçoivent le risque d’être humilié ou d’échouer comme trop grand. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine en encourageant leurs tentatives et en définissant autrement ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais elle pourrait aussi y voir une invitation à s’échapper de la maison pour faire quelque chose avec lui. N’est-ce pas romantique?

J’ai le sentiment en lisant ton message que c’est justement en tentant de lui montrer que tu tiens à lui que tu en fais trop et que du coup il ne te croit plus sincère. Dans une histoire d’amour, il faut prendre un peu de recul et ne pas être dans la démonstration à chaque fois, surtout au début. Il est impératif d’avancer au même rythme sinon il risque d’y avoir un décalage entre vous qui te causera du tort.

Mais malheureusement, voici où les femmes en tirent les MAUVAISES CONCLUSIONS sur les hommes... Parce qu’un homme ne vas pas aisément s’ouvrir à elle et rester proche, une femme va en fait essayer de s’occuper de toute la communication et faire tout le « travail » à sa place. Parfois, les femmes jouent à « combler les vides » pour toutes les situations passées et dans toutes les conversations pour qu’ils comprennent exactement ce qui se passe et pourquoi ils sont totalement non réceptifs et détachés, de manière à arranger les choses.
Voilà mon histoire est un peu compliquée, j’ai rencontré un homme alors que j’étais en couple, nous avons avons vécu 7 mois très bien à nous voir en sachant que nous habitons pas dans la même région. C’est lui qui est venu vers moi au début et je ne lui est rien caché. Il me dévoilé ses sentiments, nous nous appelions tout les soirs et on se racontait nos journées et d’envoyer des SMS tous les jours. Je suis parti en vacance avec mon copain et depuis mon retour, je le sentais distant. Je lui est dit ce que je ressentais et que j’étais prête à tout quitter pour lui mais vu son comportement, je ne le comprenais pas. Il m’a ensuite rassuré en me disant qu’il était overbooké avec son travail que ce n’était pas contre moi, qu’il m’aimait et qu’il allait faire des efforts. Durant les trois semaines suivantes, il prenait moins de nouvelles et répondait de temps en temps à mes messages. Puis, quelques jours plus tard, il m’apprend par message qu’il est complément perdu que son ex, mère de son enfant, souhaite revenir vers lui et qu’il ne sait pas quoi faire que si il retourne avec c’est pour son enfant. J’essaye de comprendre d’être compréhensible. Et depuis, je n’ai pratiquement aucune nouvelles, il me dit qu’il a besoins de souffler et de personne, je devais aller le voir, il a annulé car il n’avait toujours pas pris sa décision. Je laisse du temps pour lui, je lui avoue tout mes sentiments et ce que je ressens, aucune réponse. Il a bloqué mes appels, je ne le comprends plus. Enfin, je suis obligé de le contacter avec un autre numéro pour l’avoir et qu’il me dit qu’il travail et ne peux pas parler pour le moment. Il m’envoi un message direct après en me disant qu’il est très mal psychologiquement, qu’il a eu un décès dans son entourage, que son ex belle mère est à l’hôpital et qu’il est encore perdu et qu’il est dsl mais que ce n’est pas le moment pour lui de me donner des nouvelles… Il répond à moitié à mes questions ne parle que de son mal être et du fait qu’il soit perdu…
D'un blog personnel où je racontais mes rencontres avec les femmes de ma vie, Hommesdinfluence est devenu une bibliothèque de connaissances sur les relations au sens large (notamment hommes-femmes): la séduction bien sûr, mais aussi le couple et toutes ses problématiques (notamment l'obsession amoureuse, la sexualité, etc.). Vous trouverez dans nos séminaires toutes les clés pour comprendre la logique des émotions, mais aussi le monde à travers les lunettes de la sociologie.
Bonjour à tous et bienvenue sur mon site internet, je suis Alexandre CORMONT, conseiller sentimental depuis 2007. J'interviens sur des problématiques très larges pour toutes les personnes qui souhaitent trouver l'Amour, sauver leur couple ou récupérer un ex. C'est un plaisir de partager avec vous mon parcours, mes idées et mes techniques pour vous aider à mieux entrevoir votre vie amoureuse ainsi que votre bien-être personnel...
La discussion a duré des heures, nous sommes partis dehors après que j’ai beaucoup pleuré. Il m’a dit des choses sur ma “beauté”, qu’il remarquait les regards des autres, que je suscitais l’admiration partout, sur mon “intelligence émotionnelle” et du fait qu’il ne connaît personne d’aussi heureux que moi et que ça le rend heureux. “Mais pourquoi tu veux arrêter d’être heureux un jour en me quittant?” -“parce que je ne peux pas me projeter” “Arf merde, c’est vrai”.
Nous nous sommes malgré tout revus fin juillet. J’ai fait le déplacement car plus simple pour moi. Je me suis sentie mal à l’aise après cela même si tout s’est très bien passé. La seule chose qui m’a dérangée est qu’il n’embrasse pas (nous avions parlé de cela par téléphone). Pour lui, depuis sa rupture, ca paraît indissociable du sentiment amoureux.
Commencez par lui poser une question « tu fais quoi dans la vie », puis enchainez en fonction de ses réponses. Beaucoup trop d’hommes font une erreur fatale : ils posent des questions les unes à la suite des autres pour faire semblant de s’intéresser à la fille qu’ils tentent de séduire… sans vraiment écouter sa réponse. Leur but est uniquement d’enchaîner les questions sans prendre en compte le fil conducteur de la conversation ni les réponses de la fille à laquelle ils s’adressent. Vous me suivez ? Voici un exemple qui vous parlera :
L’une des raisons les plus courantes est la peur de l’homme face à l’engagement. En effet, le passage à l’acte avec votre homme lui a peut-être fait réaliser à quel point il tenait à vous et cela au lieu de l’accrocher encore davantage a eu l’effet inverse, ça lui a fait peur ! Les hommes ne sont pas aussi courageux que l’on pourrait le croire. D’accord ils sont toujours partants lorsqu’il s’agit d’un coup d’un soir mais dès que des sentiments commencent à naître et que les choses deviennent sérieuses, ils prennent leurs jambes à leur cou !
Waow je viens d’avoir un choc : je suis un homme^^ C’est un grand classique chez moi : je m’emballe en un regard / une soirée, pour refroidir ensuite à toute vitesse une fois que je connais suffisamment le mec pour savoir que ça « ne collera pas »… Mais sans avoir vraiment essayé de construire quelque relation que ce soit avec lui, trop peur qu’entre-temps il s’attache et que je le fasse souffrir (et je suis une fille gentille, je n’aime pas ça !). Et puis je me suis toujours dit que l’intuition dans le domaine était sans faille… Parfaitement résumé dans ton « les hommes pourront aisément penser l’amour comme un état. Quelque chose qui est là ou qui n’est pas là. Un truc un peu magique contre lequel la volonté ne peut rien. » Ce qui favorise les OI soit dit en passant, tellement c’est facile de se dire que lui c’est sûr c’est Mr Perfect quand on n’est pas dans une relation avec lui, justement…

Il fut un temps où un rapport d’antagonisme déterminait toute rencontre entre chrétiens de confessions différentes. Peu de vrais « ?dialogues? », mais bien des « ?monologues juxtaposés? ». Au lieu de chercher la part de vérité qui se trouve chez l’autre, il fallait à tout prix prendre le contrepied. Ainsi sont nés bien des caricatures et des stéréotypes, des oppositions artificielles dont on peine à sortir encore de nos jours. Tout cela amène à un appauvrissement mutuel, non seulement parce que les dons des autres sont délaissés, mais également parce que le besoin de prendre le contrepied fait relire sa propre tradition d’une manière qui la déforme.


Pour moi , l’impasse dans laquelle on se trouve aujourd’hui , à savoir créer des couples durables et fonder un foyer avec quelqu’un qu’on aimera jusqu’à ce que nos sens nous lâchent un à un et que la mort nous emporte, cette impasse existe aujourd’hui du fait de notre éducation. Et je parle de manière globale. Le monde étant un village planétaire , les humains finissent petit à petit par être formatés où qu’ils soient.
Et si c'était Eva Mendes qui te fait ça ? Pas "Eva Mendes pour votre niveau" mais une vraie Eva Mendes ? Personalité célèbre, top modèle, actrice au cinéma etc. ? La lâcher pour recommencer à frequenter les commerciales obtus sals intérêt à qui tu joue au chi fu mi dans un bar et qui en sont heureuses, et en se disant la je vais être content, mon égo est gonflé :) ))) ??? Experience vécue .
Parfois une personne s’éloigne de nous. Une dispute, un quiproquo, une blessure et elle ne fait plus partie de notre paysage. Il peut même arriver qu’elle s’éloigne sans que rien de spécial ne ce soit passé. Nous ne comprenons pas, nous nous posons des questions, nous demandons à Dieu ce que nous avons fait de mal. Lorsque le Seigneur permet que nos chemins se séparent, c’est qu’il y a une raison précise derrière. Quelle peut être cette raison ? Pourquoi Dieu enlève-t-Il de ma vie des personnes que j’aime vraiment?
Pour être franche, quand j’avais la vingtaine j’imaginais aussi un amour plein de surprises, de voyages en montgolfière, de rêves à deux, de quelque chose de vibrant chaque weekend (minimum bien sûr). Aujourd’hui je pense différemment, se réveiller chaque matin, la bouche pâteuse et le visage brillant, en sachant qu’il y a à vos côtés une personne qui dort (oh le fainéant!) et qui est là jusqu’au bout, parce qu’il l’a décidé, c’est une routine qui est pour moi la plus chose à vivre. Chacun ses goûts, hein !
Bonsoir mon problème c’est qu’il sort d’un divorce séparer depuis 4ans il m’aime bien mais me dis qu’il n’est pas prêt mais quand je l’ignore il revient toujours comment faire je suis amoureuse et j’ai l’impression qu’il m’aime beaucoup aussi j’aimerai passer le cap de il n’y a rien on se voit quand lui as envie a couple réel et solide merci de me repondre
Rêver d’un ami est statistiquement plus fréquent que de rêver de son compagnon ou de sa compagne. L’ami est très régulièrement convoqué dans les rêves car il a naturellement une fonction réparatrice et bienveillante. Il est celui qui rassure, console et comprend. Dans les rêves avec un ami, celui-ci est souvent un conseiller, un sage, une personne qui indique le bon chemin à suivre. Mais on peut aussi se servir oniriquement de l’image de l’ami pour vivre à travers lui des situations que l’on n’oserait réaliser dans la vraie vie (cascades, adultère, voyages lointains…).

Voilà je suis en couplé avec un homme depuis bientôt 2 mois . Au début il es venu à plusieurs reprises me chercher (l’écrivais ) moi je lui répondais pas car je pense que je n’étais pas prête encore . Bref après on a commencer à bien discuter le.feeling étais et épreuves bien présent on c’est rencontre et on c’est plu directement on a même eu le traque mutuellement. Mais voilà alors il m’a dis qu’il voulais construire quelque chose de solide et stable pour ma fille et moi et qu’il voulais prendre son temps chose sur la qu’elle je suis d’accord avec 100% . On ce voit pas souvent car il es en formation et se donne à fond dedans chose dans lequel le je suis à fond pour lui. Je veut qu’il réussise. Bref depuis quelque temps il décalé nos rdv et m’écris moins qu’avant c’est souvent moi qui fais le 1 èr pas de ce coter . Après je lui es pas cacher que j’avais des sentiments pour lui a savoir que je suis pas du genre à dire ce que je ressent mais j’en es déjà fais les frais une fois de ne pas dire et j’en es souffert donc la je voulais que ça change . Du coup la.il me dis que quand.il es avec moi tout va bien mais quand il es pas avec moi il ne sais pas donc il ne sais pas ce qu’il veut ou ce qu’il veut pas .
Ce scénario vous est-il familier? Vous êtes allée à un (ou quelques) rendez-vous et tout s'est très bien passé: la connexion était là, la conversation était intéressante, vous avez ri ensemble et trouvé plein de points communs. Mais voilà, tout à coup, il disparaît ou commence à s'éloigner et vous n'y comprenez absolument rien. Qu'est-ce que j'ai dit? Qu'est-ce que j'ai fait? Vous essayez de revoir en détail toutes les conversations et tous les événements et vous n'arrivez pas du tout à comprendre à quel endroit ça a pu accrocher.
Dans tous les cas je pense qu'il faut l'ignorer conséquemment un bon moment. Avec un peu de chance elle reviendra ou se laissera retenter (quelques semaines/mois après), et dans tous les cas ça te laisse la voie libre pour d'autres rencontres :) Si tu l'ignores complètement assez longtemps, la probabilité qu'il finisse par se passer quelque-chose est peut-être d'1/4, pas négligeable mais pas énorme non plus. Si tu la relances malgré tout, cette probabilité tombe tout simplement à 0 (avec en prime éventuellement quelques aventures ratées au passage). Et si elle a elle-même proposé le premier rdv, c'est qu'elle avait sans doute des attentes énormes, et là c'est de toute façon difficile d'être à la hauteur.
J’ai donc décidé, pour mon propre bien-être, de lui en parler. Je ne lui ai pas fait de crise, larmes, déclarations ou autre, je lui ai simplement dit que je ne savais plus sur quel pied danser avec lui (sans reproche), que je n’arrivais pas à le cerner moi-même et que comme ce doute était très pesant je devais lui en parler bien que je n’étais pas très fière en tant que fille de devoir amener ce sujet. Et que si je le faisais j’étais prête à entendre n’importe quelle réponse parce que je savais que toutes seraient un soulagement me permettant d’avancer de pied ferme.
Mais je dois vous refroidir pourtant : ma mère a toujours été incroyante et, si elle prit la responsabilité du catéchisme (car elle l'a prise) ce fut pour s'assurer que je ne me retrouvasse pas avec une bigote acariâtre, et elle ne me cachait pas son irréligion. Son père même, alors que j'étais sur ses genoux, ne tarissait pas de blagues anticléricales qui me faisaient éclater de rire... Quant à mon père, il voulut former une communauté hippie à vingt ans et m'en parlait enfant, de même qu'il ne m'incita jamais à faire les sacrements que parce que... les bonnes & braves gens de mon village devaient envoyer leurs fils et filles à l'abattoir. Et je dis bien l'abattoir : le curé de ma paroisse était un homme de la vieille école, dur, froid et autoritaire.
Je viens sur ce site pour tenter d'avoir des réponses. J'ai rencontré une fille qui me plait avec laquelle j'ai passé de bons moments même si c'est encore récent et nous avons couché ensemble un soir. Le lendemain j'ai écris un pti texto en fin de journée pour savoir comment s'était passée la journée et pas de réponse. J'ai tenté de l'appeler le soir de la journée d'après mais pareil. elle m'a répondu le lendemain pour me dire qu'elle avait pas vu mon appel puis après 2,3 textos échangés rebelote et plus de nvelles. Cela fait 5 jours. Du coup dois-je en rester là et comprendre que je ne l’intéresse pas plus que ça ou dois-je la relancer et si oui de quelle façon ?
au sujet "du" moment de la formation du couple, j'ai insisté pour aller au cinéma avec lui, pour ressentir, de façon non engageante la proximité physique avec lui, pour voir comment ça se passerait et aussi pour voir quel effet ça me faisait d'être proche de lui. Le corps parle aussi beaucoup, et cette proximité a joué un rôle de déclencheur : on se sentait bien l'un contre l'autre, on riait ensemble, et puis il m'a caressé la main, délicatement, presque timidement, attendant ma réaction... et c'est là qu'on s'est embrassés... tu vois? Pas besoin de bondir sur l'autre (au risque de se faire remballer), on peut aussi y aller tout doucement en faisant un pas en avant et en attendant de voir si l'autre en fait un aussi, ou nous encourage à continuer.
Pour C. G. Jung, l’ami, c’est une partie de nous, c’est un alter-ego. L’ami est en fait un autre soi-même qui apporte courage et soutien dans les épreuves de la vie. Si cet ami est mort dans le rêve alors qu’il est en réalité toujours vivant, il faudra veiller à ce qui pourrait mourir en soi. Seraient-ce les prémices d’un état dépressif ? Ou l’abandon d’une bienveillance à l’égard de soi-même ? Soyez-vigilant !
Ce point me fait sourire lorsque je le rédige car je me rends compte que moi aussi par le passé je n’étais pas le parfait communiquant y compris dans les rapports hommes femmes.  Mais c’est également la preuve que tout peut évoluer si l’on décide de s’attaquer à sa nature et que l’on souhaite évoluer, sans tenir compte des préjugés que l’on peut avoir sur la relation homme femme. Je vous rassure tout de même, j’utilise des outils de coaching adaptés pour essayer de mieux dialoguer afin d’aller de l’avant et pour la plupart je les ai moi même mis en oeuvre ! Alors mesdames, si vous avez l’impression que les hommes ne comprennent pas vos besoins en terme de dialogue ou qu’ils jugent cela inutile, sachez qu’en réalité vous avez absolument raison de chercher à échanger avec votre homme, car c’est tout simplement le meilleur moyen d’instaurer de bonnes bases dans un couple. Mais peut être que vous ne vous y prenez tout simplement pas de la bonne manière…
Manu, pour ta question, « Que veux tu dire par etre chassé? » Je penses que Spike veut dire par la, est-ce que tu dragues ou tu te fais draguer… quoi que non pas sur, mais je penses que ça suit un peu le resonnement du proverbe: Suis la elle te fuira, fuis la elle te suivra, truc dans le genre, et pour ta seconde question: »Et comment savoir si une femme veux etre chassé? » Ben si elle veut l’etre t’a plus qu’a ouvrir l’oeil, tu veras bien quelques signes plus explicites que tu ne croiras, bon voila, j’espère que je repond corectement à tes questions, mais j’espere encore plus que tu liras ce commentaires^^

Et je lui demander quand il pouvais il ma donner des date mais suite a sa il ma pas appeller. Apres que sa sois moi qui prenne des distance . Je les apeller 2 fois en racrochons pour qu il me rapelle il ma pas rappeller. Ensuite je les rappeller 5 eure apres en racrochons il a rappelé il ma en est pas rester longtemps a parler au telephone il ma dit directement qu il me rappellerai dans 30 minute il ne la pas fais. En plus c etait férié c etait un lundi 30 avril 2015 . C etait son anniversaire je lui est feter en lui envoyons par messagerie. Et lui par contre a oubler je crois mon anniversaire. Je l aime toujour malgres cette histoire. Je me prepare a fixer un entre rendez vous a lui annoncer pour quand puisse se voir. Avec cette histoire je suis un peu perdu je sais pas quoi faire.
Ne serait-ce pas génial si vous pouviez savoir ce que les hommes désirent vraiment chez une femme ? Et si vous pourriez vous immiscer dans sa tête, lui faire ce que VOUS voulez qu’il fasse et le faire penser que c’était son idée ? Étonnamment… C’est plus simple que vous ne le pensez… et les hommes VEULENT réellement que vous sachiez ces secrets. Vous découvrirez aussi pourquoi les hommes n’écoutent pas ET une technique facile que vous pouvez utiliser AUJOURD’HUI et qui le fera accrocher à chacune de vos paroles.

« Il a peur de se perdre et d’être englouti par l’amour, peur d’être abandonné ou trahi, peur de faire des enfants, par crainte de ne pas être à la hauteur de la responsabilité, décode Marie-France Hirigoyen. Son histoire d’enfant ne lui a pas permis d’élaborer des bases assez solides à son narcissisme pour accepter qu’aimer, c’est aussi prendre le risque de souffrir. Parce qu’elles n’offrent pas de garanties, les relations affectives sont inquiétantes, certains préfèrent fuir dans le détachement. D’autres deviennent agressifs, mais c’est pour masquer le petit garçon apeuré, parfois dépressif, qui sommeille en eux. »
La communication amoureuse se fait essentiellement par les actes et vous pourrez évaluer son intérêt en oubliant ses paroles et en observant les petits gestes du quotidien ! Beaucoup de femmes attendent d’un homme qu’il agisse comme elles et que tout se fasse très vite notamment quand on est célibataire depuis longtemps, on ne veut plus perdre de temps et vivre à deux rapidement mais il ne faut pas se précipiter. Avant d’en arriver à ce stade du bonheur et de l’épanouissement sentimental, il est essentiel d’agir par étape. Tout ne peut pas être parfait dès le départ, alors l’objectif est de rechercher ce dernier de façon progressive à la fois en prenant soin de votre moitié, mais également en ayant des activités ainsi qu’une vie sociale de votre côté.
"Au fil du temps, un mariage change et évolue. Il n’est pas rare d’entendre la femme dire à son mari: 'J’ai l’impression d’avoir mûri plus vite que toi', surtout s’ils ont des enfants", indique-t-elle. "Souvent, la femme a encouragé son mari à suivre une thérapie pour combler ce fossé entre eux. S’il y est réfractaire, cela crée une impasse pour le couple: la femme ne souhaite pas continuer à répéter les mêmes schémas malsains tandis que le mari veut maintenir le statu quo."
Pétage de plomb qui fait plus de bien qu'un coup de pied au derrière. Ca donne de l'eau à mon moulin. Parce que dans les discussions sur toi, il y a celui qui trouve que tu es détaché de ta vie (dans les écrits)... celle qui a parfois du mal à te suivre parce que tu parles effectivement en théoricien sans véritable ancrage dans les faits que tu peux vivre... et moi, qui m’inspire de tes théories pour écrire et qui attends patiemment les petits « dérapages » ou pétage de plomb qui découvrent une part de spontanéité qui a bien du mal à s’exprimer. ;-)
Vous vous êtes engagé à défendre son cœur, mais vous devez garder le vôtre avec autant de vigilance. Aimez-vous pleinement, aimez le monde entièrement, mais réservez une place dans votre cœur où seule votre épouse aura le droit d’entrer. Réservez-lui un espace rien que pour elle, toujours prêt à l’accueillir, toujours prêt à l’inviter, mais auquel personne d’autre n’aura accès.
Nous les rencontrons. Ils nous plaisent. Rapidement, nous voulons plus. Pourtant, au bout de quelques rendez-vous, ils se font plus distants. Ils répondent moins aux appels, disent moins de mots d’Amour. Déjà, les promesses passées ne sont plus d’actualité. Au cas où nous n’avons pas compris le message, ils reviennent du tatoueur avec un « Carpe Diem » sur le bas-ventre.
Etre exigeante sans être menaçante, ne pas dresser un catalogue de reproches, mais expliquer ses propres difficultés : « La relation ne me convient pas, rediscutons de ce qui nous convient. » « Quand il s’agit de faux salauds, il est fréquent que l’homme ne se rende pas tout à fait compte de son comportement et qu’il soit exécrable parce qu’il ne sait pas mettre en mots le malaise qu’il ressent », résume Marie-France Hirigoyen.
En revanche, on verra si toi tu seras capable de te passer de moi tres cher, tu n`as pas vécu l`experience de l`attachement amoureux auparavant pour pouvoir le maitriser fermement je pense, tu as déja dépassé tes principes pour faire de moi ta copine, je dis que tu es capable de faire plus… pour l`heure, je me contente de ton généreux engagement spirituel qui me rend heureuse, et ca me convient au final, du moins pour l`heure… je me résoud a ce choix…)
J’ai cru comprendre qu’il fallait donc se faire désirer face a un homme qui ne nous témoigne pas assez d’intérêt (personne blessée par le passé qui arrive a identifier sa peur d’une nouvelle souffrance, tout en me témoignant clairement son attachement) mais que en même temps ce sont des personnes qui ont besoin d’être rassuré (ça je l’avais identifié dans ma relation). Je trouve cela contradictoire et ne comprends pas le comportement à adopter …. Pouvez-vous m’éclairer ? Car mettre de la distance ne risque-t-il pas de justement lui faire peur, ne pas le rassurer ?
Tout le monde aime se sentir maître de sa vie et de ses choix. Cependant, si votre conquête s'épanche constamment sur son goût de la solitude, des sorties entre amis sans avoir de comptes à rendre et sur son dégoût de l'engagement, prenez-le comme un message clair. Elle n'est pas simplement en train de vous parler de ses hobbies : mais vous dit, d'une manière à peine détournée, que vous ne serez jamais un couple. 
Aussi je sais que mon voyage me mènera vers les bonnes personnes, au bon moment et que je finirai par trouver un endroit qui me ressemble. Voilà pourquoi je quitte la France. Je veux voir plus loin que le bout de mon nez. Je veux rencontrer ces gens qui ont toutes les raisons de se plaindre et d'être révoltés mais qui pourtant continuent de sourire à la vie, qui croient en un futur heureux et qui partagent le peu qu'ils possèdent avec n'importe quelle personne dans le besoin. Je veux m'émerveiller des petits bonheurs, je veux respirer de l'air pur, je veux vivre humblement et raisonnablement. Peut-être même qu'un jour, je reviendrai pour avoir le courage d'appliquer tout ce que j'aurais appris ici. Mais en attendant, il y a un avion qui m'attend. C'est parti !

Vous aurez suffisamment d’exemples, de démonstrations, de guides pratiques et de confiance en vous pour surmonter certains challenges qui vous ont « handicapée » avec les hommes. Que vous choisissiez de monter la barre et d’exiger plus d’un homme... ou d’obtenir la compréhension et la connaissance requises pour aller rencontrer un homme génial que vous ne connaissez pas encore et développer une toute nouvelle relation  avec lui... quel que soit votre choix, vous allez REPARTIR D’ICI AVEC UN PLAN D’ACTION QUI VA VOUS APPORTER PLUS DE BONHEUR ET D’AMOUR DANS VOTRE VIE.


Vous ne savez pas de quoi il pourrait bien manquer. Vos rapports sexuels sont torrides, réguliers, explosifs. Vous le voyez à la manière dont son visage se tord lorsqu'il est au-dessus de vous et à son insatiable appétit : au lit, tout roule. Pourtant, il n'a pas abandonné une bonne vieille habitude de célibataire : celle, de temps en temps, de se faire plaisir tout seul. 
"Il est difficile d'expliquer pourquoi ou même quand ça arrive. Un jour, on a un grand groupe de gais lurons naviguant à bord du navire Amitié. Le suivant, on se retrouve seul avec une pinte de bière devant la télévision. Qu'est-il arrivé à cette joyeuse bande de pirates ? Pourquoi au lieu de naviguer en haute mer à voiles levées sur l'incroyable frégate du Fun, on se retrouve seul à faire du pédalo ?" s'interroge-t-il.
Le dernier rendez-vous cancellé il m’a demandé quand j’allais dans son bout car je vais dans la ville où il habite le mardi, je lui ai répondu: Mardi prochain. Il pensait que j’irais avant, je lui ai dit que j’étais occupée pour la fin de semaine. Nous avons convenu de nous voir mardi prochain après mon rendez-vous. Je lui ai fait savoir gentiment que si il cancellait mardi que je vais commencer à croire qu’inconsciemment il désir pas me rencontrer.
Je lui avait dit "pas grave, je vais faire une virée avec les copines"..et là...monsieur commence à me poser des questions "Avec quii ? Vous allez faire quoiiii?.." Je reste vague, "je sais pas, on va improviser, diner entre copines et après on sort".."Il y a deux potes de ta ville tiens d'ailleurs"..et là.. je sens qu'il commence à flipper "te fais pas trop draguer hein!" etc etc..
Je pense que c’est valable pour les femmes. Il m’a fallu un peu de temps pour comprendre qu’un homme qui me correspond est quelqu’un avec qui la communication est limpide, les silences sont agréables, et la bienveillance est à fleur de peau. Plus que d’autres critères. Mais, pour autant, dans le désir (le mien, en tout cas), j’ai d’autres critères (de facto) : physique (besoin d’être attirée), humour, réflexion, aisance sociale, idées politiques similaires.
×