Jouez le jeu de la séduction : si vous voulez aller trop vite et que vous voulez tout tout de suite, l’homme, sous pression, peut être capable de dire non et de partir, et ce n’est vraiment pas ce que vous souhaitez, pas vrai ? « Plus ça va vite, plus ça va se quitter vite : si vous allez trop vite en début de relation, celle-ci risque de ne pas durer… », explique la spécialiste.
À présent je vis complètement en marge. Je n'ai plus rien. Ni maison, ni meubles, ni objets si ce n'est que quelques livres et une poignée de vêtements. Ça y est ! Toute ma vie tient dans un sac à dos. Quel bonheur que de ne rien posséder. Mes pieds sont encore sur le territoire français tandis que mon esprit jouit déjà de la liberté qui s'offre à moi. Je n'ai plus de travail, plus de petit ami, plus de compte à rendre à personne. Bien sur que ma famille et mes amis vont vraiment me manquer. Mais mes précédentes expériences de voyage m'ont toujours démontré que la famille est une notion qui peut naître de n'importe quel lien tissé au bout du monde. Les gens que j'aime sont irremplaçables, mais j'ai la capacité d'aimer la terre entière !
Nous en avons parlé car je me suis demandé s’il ne jouait pas avec moi, me désirant à SA disposition. Je lui ai dit que nous avons tous les 2 besoin de temps pour nous reconstruire, cela est normal après une rupture. Il reste ouvert à l’échange, me répond quand j’écris mais ne prends pas l’initiative. Les échanges ne sont pas des demandes d’explication, je viens aux nouvelles, lui racontant ce que je fais… sport, soirées, amis… il me répond aussi. Mais je sens cette distance. C’est difficile de devoir vivre de cette manière, calculer ce que l’on dit, la fréquence des appels messages etc… je ne me sens pas libre de pouvoir m’exprimer comme je souhaite. Je crains de le déranger si je l’appelle, me demande si mes messages sont attendus et bienvenus… C’est si différent de ce que nous partagions! Mais je tiens beaucoup à lui et ne souhaite pas passer à autre chose.
Les conseils que nous prodiguons aux hommes peuvent être également appliqués chez les lesbiennes. Cependant, la drague entre femmes est légèrement différente car elle est souvent plus directe. Les femmes entre elles sont en effet moins « farouches », se faire draguer par une femme (quand on est lesbienne) est beaucoup plus facile à gérer que lorsqu’on se fait draguer par un homme. Cette sensation s’explique certainement par le fait que l’on se sent beaucoup plus en sécurité lorsque l’on reste entre femmes que lorsque un homme arrive et « bouscule » un peu la tranquillité qui se dégage dans une groupe féminin. Un homme violent sera en effet plus dangereux qu’une femme, il pourra facilement avoir le dessus en cas de discorde, ce qui est moins évident chez les lesbiennes. En bref, les échanges peuvent être plus directs et avec beaucoup moins de tabous !
La question qui se pose alors est : pourquoi ? Est-ce un problème qui vient de vous ? Qui vient de l’homme avec lequel vous étiez ? Qui vient de votre relation ? Comment expliquer que malgré l’intensité des sentiments qu’il peut y avoir au début d’une relation, ils s’éteignent petit à petit ? Comment un homme follement amoureux d’une femme peut-il perdre toute passion en quelques semaines, voire moins ? Il peut y avoir plusieurs causes à cela, en les connaissant vous serez plus à même de vous y préparer pour mieux les éviter afin que la passion dure plus longtemps dans votre prochaine relation.
Vous n’êtes pas en face d’un homme rationnel qui souhaite s’investir pleinement pour vivre une relation magique alors vous ne pourrez pas agir de cette manière sous peine de vous positionner en dessous de lui et ainsi de perdre le contrôle total de la phase de séduction. Cela vaut d’ailleurs également pour les relations qui durent depuis quelques mois, car il faut entendre le terme séduction au sens large.
J’avais deja arreter la relation une premiere fois parce que j’avais rencontrer un homme bien qui me plaisait et qui voulait une relation serieuse avec moi. Il avait l’air assez affecté quand je lui ai dit et m’a ecrit 3-4 fois par jour pendant plus d’un mois pour me revoir. Et comme je n’arrivais pas avec l’autre personne j’ai repris avec lui. Je pensais vraiment qu’il etait au moins attaché. C’est très dur moralement…

En général le silence n'est pas total, mais ciblé : poursuite du dialogue avec d'autres, ou expression directe du strict nécessaire. Il correspond donc bien à quelque chose qui se joue au sein de la relation, entre le silencieux et son partenaire. Ce message non-dit présente l'inconvénient majeur de ne pas donner de clés explicatives. Il interfère puissamment dans la relation sans dire comment. Une attitude logique va consister à aller vers le mutique et lui demander ces explications manquantes. Sans réponse il conviendra d'opter pour une nouvelle stratégie : ne pas insister.
Bonjour, je connais qqn depuis 4mois. Au début, il etait attentionné, il m appelait souvent ainsi que les sms. Pourtant il dit qu il m apprécie… bref là ça fait un petit moment qu il est distant. Il me dit que les sms ca devient lourd. Un seul suffit pour savoir comment je vais. Il dit qu il va m appeler mais ne le fait pas. Qd il ne donne pas de nouvelles alors j en prend. Il sait que je le ferais. Je ne sais pas comment réagir face a cette distance? Dois je prendre mes distances également pour le faire réagir? Merci

Sachez que les hommes fonctionnent différemment de nous. Chacun à son rythmes, ses envies, il faut donc être compréhensif. Il arrivent que la femme demande à être prête avant de s'engager et c'est pareil pour l'homme. Il a peut être d'autres projets et a besoin d'un certains temps. Soyez patiente, il faut que cela viennent de lui même naturellement. Donc arrêtez de tout le temps lui parler de mariage, de fonder un foyer...Ou à la rigueur vous pouvez en parler ensemble pour être situé certaines choses. N'insistez pas et laissez faire les choses, c'est plus intéressant... Faites en sorte qu'il s'en sorte bien.
Je suis avec mon copain depuis 6 mois (on a la quarantaine), les 3 premiers mois ont été idylliques (il a été tout de suite à fond et se projetait déjà énormément avec moi, tout semblait organisé dans sa tête) malgré sa situation un peu compliquée (il vit toujours sous le même toit que son ex en attendant qu’elle accepte enfin la séparation mais c’est terminé entre eux depuis plusieurs années). Il a commencé à devenir distant ensuite quand la séparation a commencé à réellement se profiler (rupture du PACS, discussions concernant la maison et la garde des enfants etc et prises de tête car son ex et lui ont beaucoup de rancœur…). Il a commencé à visiter des maisons et à se renseigner pour son crédit. À ça s’ajoute des démarches qu’il doit faire pour régler la succession de son père décédé il y a un an…
« Par rapport aux potes, dans mon expérience perso c’est un peu comme un couple avec des enfants : on s’est partagé la garde ! Pas en alternance, mais le temps a fait que chacun a gardé des liens plus proches avec certains potes, et que d’autres se sont éloignés, c’est la vie. Cela dit quand on arrive à réunir toute l’équipe, il n’y a pas de gêne particulière, les choses ne sont justes plus les mêmes. »
Durant 8 mois nous avons vécu des moments merveilleux et étions soudés comme toujours. Nous envisagions de faire un enfant l’année prochaine, chose pour laquelle je suis plus que prête. Nous sommes cependant perdu quant au choix du pays où nous pourrions fonder notre famille. Depuis toujours nous calculons tout afin d’avoir une bonne situation le jour J mais depuis notre voyage. Tout est confus entre le rêve d’une famille et le voyage…
Bonsoir, j’ai rencontré quelqu’un il y’a un peu plus de 3ans. Il ne me plaisait pas du tout physiquement mais j’étais attiré par son caractère et son mode de vie roots et positif. Lui m’a toujours sollicité sans pour autant agir, attitude timide, verre, restaurant, échanges de messages occasionnels, intérêt exacerbé de son côté. Nous nous sommes tourner autour… Je ne pensais pas qu’un jour il se passerait quelque chose et nous ne parlions jamais de nos compagnons respectifs. Toujours cet arrière plan, rassurant de mon côté. Et depuis quelques temps il a osé m’approcher est devenu entreprenant. Cest je pense ce qui a permis de débloquer quelque chose il avait l’air sur de ce qu’il faisait… Je me suis laissée petit a petit aller. Je me suis dit que j’allais lui laisser une chance, pour une fois j’allais être réceptive et ne pas jouer les sarcastiques ou les méchantes. On se voit quelque temps mais il n’agit plus du tout comme quelqu’un de réellement intéressé et limite distant. Il me fait une crasse et revient… Toujours… Cette fois je m’énerve et pourtant il continue d’être la. On met tout à plat on se dit que c’est peut être maintenant qu’il faudrait tenter quelque chose. Et moi forcément je ne supporte pas ces changements d’humeur ou ces choses qui ne se fixent pas et surtout pas après tant d’années. Bref je n’arrive pas à me raisonner je suis agacée car je ne saisis pas l’intérêt qu’il peut avoir à sans cesse me solliciter pour ne finalement pas profiter de cette opportunité qui nous tend les bras. Bref j’ai juste envie que tout ceci ait une fin positive ou non. Cest pesant. Je suis extrême et voudrais que ca coule de source mais je pense qu’il y’a un pb de communication qui perdure. Camille
Une fois convaincue de votre désir de s’engager, assurez-vous que votre homme soit aussi prêt. Quelques indices peuvent vous éclairer. S’il vous a déclaré maintes et maintes fois son amour et s’il a même clamé haut et fort que vous êtes la femme de sa vie, vous n’aurez pas du mal à le convaincre de s’engager. Si au cours de vos conversations amoureuses, il prend plaisir à parler d’avenir, de la vie que vous aurez et de vos futurs enfants, soyez certaine qu’il partage votre objectif. Il en est de même dans le cas où votre compagnon vous fait part de son désir de réaliser un projet à deux.
Moi, je suis très amoureuse d'un homme marié, a chaque fois qu'il me vois à l'église où en circulation, il ne cesse de me fixé et moi aussi. Mais j'attendais qu'il fasse le premier pas mais non. Il y a deux jour, je l'ai avoué mais sentiments mais sincèrement, il n'a pas voulu être claire s'il veux de moi ou pas,genre il se montre trop religieux.,mais il m'a promi qu'il dira rien a sa femme. Franchement je l'aime depuis 3ans, même si sa ne sera pas possible vu qu'il est marié, je souhaiterais au moins passé des moments intime avec,peut être que cela va me consolé. Vos conseil sont vivement attendu
Elle est brillante, italienne mais parle comme nous. Riche, belle et avec une belle situation. Moi, je sortais d’une relation, j’étais encore dans le deuil de cette dernière. Toute ma vie, de par mon histoire (adoption, mère adoptive qui décède avant mes 5 ans), j’ai passé mon temps à vouloir et même devoir séduire. Mais je vais trop loin, systématiquement. Ma compagne est vraiment quelqu’un de génial, je l’aime. Son charisme et ce qu’elle est me “donne” des étoiles que je n’aurais jamais pensé mériter. Et je fais le con…Je regarde toujours les autres femmes, pensant que, si elle se barre, j’aurais cette énième béquille. Le tout mêlé à cette angoisse d’abandon. Une fois encore, je risque de tout perdre. Je l’ai vue ce soir. Elle sait, je lui ai tout avoué voilà 10 jours. Elle est blessée, se sent humiliée. Je la comprends. Je ne sais que faire excepté lui dire, à raison, que je viens de débuter une thérapie. Elle me voit sans doute comme le dernier des salops. Or j’ai l’impression de n’être qu’une victime de tout ce qui m’arrive, que je ne capte pas ce qui se passe, comme si je subissais. C’est grave…Le pire, c’est que je la fais souffrir. On s’aime. Si vous avez un début d’orientation, bien que je croie le connaître…Bref, marre de ces merdes. Le pire, c’est que alcool vient compromettre pas mal de choses et que, malgré tout ce que je dis, je n’arrête de me perdre chez Bacchus. Help!
Je sors depuis deux ans avec un avais affectif.les cadeau les gestes attentionnes les je t aime tres peu pour lui.recemment j ai craque pas vu depuis plusieurs jours on se voit a son retour et le lendemain vendredi il m annonce ne pas etre là car repas qui etait pas prevu avec les portes.ai eu l impression de ne rien representer pour lui.on a fille tout arreter une semaine sans contact.on a repris notre relation mais on doit avoir une discussion serieuse.la en conges comme moi il ne fait rien de special mais prefererais etre seul.je precise q u il y a seulement un couloir ui nous separe de nos appartements
Une part de l’amour se souvent construit sur la passion : on refabrique des illusions. Faudra certes les enterrer plus tard, ou les vivre avec lucidité, ou se galvaniser de ce qui nous parait réel « nous sommes le couple le plus fort de la terre (<= illusion de tous les couples très amoureux), parce que nous prenons systématiquement le temps du dialogue après un conflit (<= stratégie amoureuse lucide, qui, je pense, marchera à long terme)"
Oui, vous pourrez à nouveau faire confiance en quelqu’un. Mais il est préférable de choisir quelqu’un qui vous inspire de la confiance par son comportement plutôt qu’un coureur de jupons. Bien entendu, on ne peut jamais s’assurer contre une infidélité mais cela limite la probabilité que cela arrive. Et cela vous permet de moins stresser dans votre relation au quotidien.
Les évènements de la vie m'ont conduit sur un chemin personnel, intérieur, et sur ce chemin qui a commencé il y a plus de trente ans, ma conscience a franchi des paliers successifs, et un jour j'ai ressenti cette sensation qui est en nous, autour de nous, qui ni ne punit, ni ne récompense, ni ne condamne, mais est une juste la chaleur bienfaisante d'une bougie qui peu à peu amène notre conscience à la réaliser, à la sentir, et l'évidence est apparue. 

Dans ce cas bien précis, il sera difficile, même si cet homme éprouve des sentiments réels, de le faire adhérer à une relation officielle. Rares sont ceux prêts à tout plaquer pour une autre femme avec qui ils ne partagent finalement que les « bons moments ». Soyons honnêtes : la vie de couple, ils connaissent et la vivent au quotidien, c’est d’ailleurs essentiellement pour cette raison qu’il a une relation extra-conjugale. Ce type de relation peut rapidement devenir nocif car il y a forcément plus d’investissement et de sentiments d’un côté que de l’autre. Une relation comme celle-ci, est à accepter telle quel ou à fuir pour se préserver !
Le passé peut se révéler être votre pire ennemi dans les débuts de votre histoire d'amour. Il y a deux cas de figure relatifs aux effets néfastes du passé. Le premier concerne les anciens amoureux. Les ex sont bien souvent un sujet de conflit pour les nouveaux couples. Pour vivre une relation épanouissante, vous devez faire abstraction de son passé, mais aussi du vôtre. Inutile de ressasser votre ancienne histoire et inutile d'être jalouse de son ex. S'il n'est plus avec elle, il y a bien une raison ! Il convient de tirer des leçons de vos relations passées afin d'éviter de commettre les mêmes erreurs.
Dans la rencontre nous restons téléguidés par notre cerveau limbique, autour du besoin de reproduction et de la quête du mâle dominant pour les femmes. La mutation des codes réside essentiellement dans le fait que le "nouveau mâle dominant" doit être également empathique. S'il est prêt à défendre sa tribu lorsqu'elle est en situation de danger, il doit aussi développer des qualités de cœur. Une femme se sentira alors en sécurité et lui accordera sa confiance.
J’ai fini par lui récrire qq jours après, afin de m’excuser de mon départ, que j’étais peut-être con, mais surement pas un salaud en lui expliquant que je l’aimais, qu’elle m’aimait mais que c’était trop dur de passer cette dernière journée Lyonnaise avec elle en sachant qu’à 18h00 ce fameux samedi je ne la rêverais plus. Que nous n’étions plus les mêmes ce fameux soir, la tension était palpable, nous avions l’air d’un couple commun alors que nous vivions de passions depuis notre premier baiser…tout était tellement différent. Sa réponse par mail 10 mn plus tard fut cinglante: « Elle me remercie des moments passés ensemble, mais il est temps de tourner la page. Elle ne m’excuse pas de mon départ, ne me reconnait plus dans l’homme qu’elle a aimé »…. Ok, j’accepte, de toute façon je n’ai pas le choix. Voila 3 semaines que j’ai quitté cette chambre. et que notre histoire s’est terminée….
Je te suggère non pas de tomber dans un silence mais plutôt d’appliquer le fuis moi je te suis. L’idée est de prendre de la distance et de souffler le chaud et le froid afin de le déstabiliser. Pour aller plus loin et le pousser à s’engager, je t’encourage à suivre ma formation séduire un homme et le pousser à s’engager que tu trouveras ici dans ma boutique : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/attirer-un-homme/
Donc, ce qu’on appelle les plaisirs du couple, ces frissons qu’on nous montre à la télé, et qu’on ressent surtout dans la séduction, ne sont pas fait pour durer. Rien contre, mais il ne faut pas s’imaginer que la vie de chaque jour est faite comme ça, pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement parce qu’on « s’ennuie » ou parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux. Parce que si on va chercher ailleurs, ce sera pareil : même processus, même scénario, frisson de la séduction, rencontre et couple, ensuite on ne sait plus quoi faire. C’est juste qu’on ne sait pas vivre à deux, n’allez pas chercher plus loin.

votre texte et vidéo son très utile, et j’ai en face de moi un homme qui est dans la peur de l’engagement à cause de son ancienne relation et de trahison.. il me l’a lui même avouer au début qu’il avait peur de retomber amoureux et qu’il n’étais pas pres, et on c’est mis ok sur amis, sauf qu’on devait ce voir comme d’habitude(de façon normal) mais j’ai l’impression qu’il évite ou trouve des excuses, et pour les messages il y répond mais parfois il à l’air froid, ou alors il parle bien et d’un coup il ne répond plu sachant qu’il venait de poser une question (donc forcément il attendait une réponse) et apres plu de nouvelle… du coup je ne le comprend pas toujours et ce genre de chose me saoul, parce que je ne sais pas comment réagir, ni si il pense pareil qu’au début ou si il c’est rendu compte que j’étais rien pour lui.. je vous remercie d’avance, cordialement.


Si on se retrouve dans ce genre de situation : l’homme est instable et il ne veut pas s’engager ou que l’engagement lui fait peur. Et qu’il marque un temps de pause, qu’il prend ses distances. Il faut donc mettre de la distance en retour, si j’ai bien compris, afin de lui redonner l’envie de nous séduire. Mais j’imagine que cela ne marche pas forcément? L’homme en question ne reviendra pas forcément vers nous..? Et s’il revient, il est possible de retourner cette situation? Ou une fois que l’on a “trop montré” c’est trop tard?

La différence entre agir, bouger et communiquer de manière « sexuelle » ou « sensuelle » et l’importance de savoir comment faire pour qu’un homme voie votre SENSUALITÉ féminine. (Ce secret a plus trait aux raisons pour lesquelles un homme pense « physiquement » à une femme et pense à faire quelque chose de physique ET à avoir un lien plus personnel et émotionnel avec une autre femme que vous ne pouvez l’imaginer.)
Montrez qu'il gagnerait à s'engager à vous. Si vous voulez qu'il s'engage avec vous, vous devez lui montrer que vous êtes une personne avec laquelle il aimerait effectivement aller plus loin. Avant qu'il « fasse le plongeon », il a besoin de savoir que vous êtes une personne amusante, positive, intéressante et passionnante, qui constituerait une excellente partenaire pour lui. Voici comment procéder :
N’oubliez pas que le doute est de son côté. Elle doit faire son chemin et se poser les bonnes questions. C’est elle qui doit revenir vers vous. Elle doit ressentir l’envie de vous parler et non pas que vous soyez à l’initiative de vos contacts. Elle ne vous oubliera pas pendant ces quelques mois et je suis certain qu’elle vous recontactera suite à votre message de bonne année.
Par exemple, que se passerait-il si vous saviez que tout le potentiel amoureux et passionnel entre un homme et vous pouvait vous appartenir, et si vous étiez CERTAINE que toutes les relations que vous décidez de créer avec un homme allaient non seulement vous rendre heureuse et proche et maintenir ces sentiments, mais pourrait aussi survivre à toutes les « étapes habituelles de la relation », où la plupart des hommes se renferment, ou partent – comme après la fin de la période de lune de miel.
Syndrome Peter Pan ou « j’ai pris de mauvaises habitudes avec Môman ». Sa meute de copains est prioritaire. Même en couple, il se vit toujours en ado célibataire. Enceinte de neuf mois, il vous laissera seule tout un week-end au 5e sans ascenseur pour ne pas manquer son festival de powerball. Il vous offre un robot ménager pour la Saint-Valentin, ne vous tend une rose que sur l’insistance du Pakistanais de la pizzeria, met les pieds sous la table, ne trouve jamais la porte du lave-vaisselle et ne range rien. Il vous voit comme sa nounou-boniche-geisha.
Bon, Christopher, voici le moment où tu nous a fait un peu moins marrer, à savoir quand tu dis penser avoir trouvé, après des années d'interrogation, ce qui faisait autant durer l'amitié chez les femmes : "Critiquer". "Alors que les femmes peuvent passer une après-midi entière à critiquer un homme, et se sentent ensuite soulagées, nous les hommes débinons avec plus de culpabilité et de précaution" (Toi tu connais pas mes amis mecs, hein!).
bonjour, il y a 3 mois, une femme appelle sur le téléphone fixe de la maison, je réponds, elle demande à parler à mon mari, elle se présente comme étant une amie. Je lui passe donc mon mari,, il lui parle en lui répondant que par oui et non . Il raccroche, je lui demande qui c ‘était, il me dit qu ‘il ne connait pas…Je le vois se défigurer, nos enfants (grands 22 et 18 ans) étaient présents. Je dis à mon mari : tu n ‘es pas serein..il répond qu il ne sait pas qui est-ce, un malaise s ‘installe. Ma fille relève le n° de cette “amie” rester affiché sur le téléphone fixe. Elle lui envoie un sms depuis son tèl portable se faisant passer pour son père, lui posant la question suivante : c ‘est Franck, tu voulais quoi? Qlq heures plus tard, l amie répond : comment tu allais ? , un 2eme sms : on aurait pu faire un bout de chemin ensemble, désolée, puis un 3éme sms, j aurais mieux fais d ‘écouter ma famille, rester dans mon département…(bref qlq mot sur sa vie d ‘avant, rien de plus). Bien évidement de là une discution houleuse s ‘engage, devant les enfants il nie, il sort dehors bricoler. Les enfants partent de la maison pour une soirée, à ce moment là, j ‘engage à nouveau une discution , et là il m ‘avoue qu ‘il m’a trompé il y a bientot 6 ans (octobre 2011). Biensur je n ‘en reviens pas, je lui demande depuis combien de temps cela dur, il me dit lui avoir parlé 2 fois a la sortie du resto ou il déjeune le midi, ils parlent de son enfant autiste, il lui dit qu ‘elle peut envoyer un cv a sa boite, que des recrutements de personne handicapéé se font dans son entreprise, il lui laisse sa carte pro, elle lui envoie un sms pour qu ‘il passe chez elle chercher le cv, il y va un soir à la débauche, il me dit n ‘avoir aucune idée derrière la tete, ils prennent un café, elle se relève pour aller aux toilettes et revient derrière lui en slip soutient-gorge et lui dit qu ‘elle a envie de lui, il me dit que tout est allé très vite, il me dit repartir “défait, en se disant faut que je le dise à Karine, puis il me dit , il y a ce temps de route 3 bons quart d ‘heure et il se dit, si je lui dit je perds tout, il m’assure que s ‘il n y avait eu que 10 mn de trajet il me l ‘aurais dit car il n ‘aurait pas eu le temps de réfléchir à la situation, il ne m’en dira donc rien en rentrant. Elle lui renvoie un 2eme sms une semaine plus tard, il veut aller lui dire stop me dit-il, il y va un soir à la débauche, et elle “l accueille” en nuisette , il me dit la repoussée, mais elle revient, et il me dit encore que tout s ‘est passé très vite, il repart , ne m ‘en dira rien, Elle renvoie un 3eme sms , il y va ,elle lui fait des avances, il la repousse et lui dit non stop c ‘est fini , ma vie c ‘est pas ça. Il ne m ‘en dira rien a son retour. Le temps passe , puisque cela s ‘est passé sous 15 jours-3 semaines en octobre 2011,(pour info et non pour lui trouver une excuse, , j avais un problème de santé récurrent depuis qlq années, je me suis fait opérer fin octobre 2011 (hystérectomie). Repère douloureux pour moi! De cette 3 eme fois ou il lui dit stop, il me dit ne jamais l ‘avoir revu. Les années passent ; en 2014, il est au resto(dans une autre ville que la 1ere fois ,avec des collègues , elle se trouve à passer devant le resto, il mangeait avec ses collègues, elle lui fait un signe de la main , il me dit s ‘etre relever jusqu’à elle, elle était accompagnée d une amie, et il me dit lui avoir dit que 2 mots : c ‘est fini, c ‘est fini. Voilà pour l histoire qu ‘il me raconte , qu ‘il a eu avec elle. Ce que je ne peux pas croire, c ‘est qu ‘elle appelle à la maison il y a 3 mois , nous sommes en 2017! Comment peux t on dire a quelqu un : on aurait pu faire un bout de chemin ensemble, alors qu il me dit avoir eu une relation sexuelle avec elle “que 2 fois” en 2011, et qu il ne l a jamais revu après , a par au resto en 2014 et qu il lui ai redit c ‘est fini. Du coup suite à son appel a la maison il y a 3 mois , mon mari lui a laissé un message sur son tèl devant moi, lui répétant que c ‘était fini , qu il ne voulait plus entendre parler d ‘elle. Depuis elle n ‘a jamais rappelé, du moins à la maison. Je ne pense pas qu ‘elle ai le n° de portable à mon mari, car il n ‘ a eu aucune gène à vouloir me fournir ses factures de tèl, que je n ‘ai pas voulu d ‘ailleurs, mais la démarche a été faite par lui mm sans réticence meme pour son tèl pro. Nous sommes très mal depuis 3 mois, ce moment ou j ‘apprends tout, mon mari est très mal aussi, car il me dit qu ‘il avait mis ça dans “une boite” dans sa tete, que ça avait pris du temps pour “fermer le couvercle de cette “boite” depuis 2011et il ma avoué qu il ne me l’aurait jamais dit si elle n ‘avait pas appelé. Manque de pot il s ‘est fait grillé!! Je demande qu ‘ a le croire, mais ce doute persiste en moi sur ce sms quand elle écrit , on aurait pu faire un bout de chemin ensemble, là j ‘ai du mal à comprendre, pouvez-vs me donner une explication? Nous avons acheté un de vos programmes Camille, nous voulons nous reconstruire, nous nous aimons, cela nous ronge, nous avons perdu du poids et perdu ce gout de la vie , il est très déçu d ‘avoir rompu ce lien qui nous unissait comme il dit. Karine
Une part de l’amour se souvent construit sur la passion : on refabrique des illusions. Faudra certes les enterrer plus tard, ou les vivre avec lucidité, ou se galvaniser de ce qui nous parait réel « nous sommes le couple le plus fort de la terre (<= illusion de tous les couples très amoureux), parce que nous prenons systématiquement le temps du dialogue après un conflit (<= stratégie amoureuse lucide, qui, je pense, marchera à long terme)"
Car la vie de mystique n'est pas de tout repos. Ils sont de presque toutes les religions, sociétés et périodes de l'histoire. Moine chrétien, yogi ou soufi, le mystique est souvent un « renonçant » qui s'est mis à l'écart du monde pour vivre sa foi de façon exclusive, s'imposant des privations et entretenant une relation particulière avec Dieu ou les esprits. Il vise un état particulier de conscience - l'extase mystique - au terme d'un chemin initiatique semé d'exercices spirituels (voir les exercices spirituels de saint François d'Assise).
« Pour ma part il m’arrive de rester amie avec mes ex mais ce n’est jamais une relation très intense, je dirais plus que c’est de la « camaraderie », un copain plus qu’un véritable ami. Je suis quelqu’un d’assez rancunière et je ne peux pas rester amie avec une personne qui m’a quittée (trop de fierté malheureusement) jusqu’à ce que ma frustration disparaisse.
Dites plutôt : « je souffre de la distance, et toi ? Comment pourrions-nous faire pour nous voir plus souvent ou pour nous rapprocher ». Ainsi, cela permet d’exprimer notre ressenti tout en gardant notre partenaire au sein de notre relation. Sinon, il pourrait se sentir exclu. Il pourrait penser que vous souhaitez arrêter, ce qui n’est pas forcément votre intention.

Lorsqu’un homme rencontre, une soi-disant belle femme qui soi-disant remplit ses critères et ses standards, après avoir joué le James Bond du service, notre ami commence à s’abandonner au plaisir de la stabilité et le charme de sa compagne. Conclusion : il commence à se créer des histoires dans sa tête, et commence déjà à chercher, aveuglement, comment la garder.

En réalité, ni moi, ni les autres hommes ne nous sommes jamais éloignés d'une femme parce que nous« n'étions pas prêts à être dans une relation »... ou parce que nous « avions peur » ou pour « ralentir les choses »... même si c'était tout ce que l'on pouvait voir qui nous permettait de comprendre ce qui nous arrivait et de nous exprimer à ce moment-là.


Bonjour Alexandre, votre article est hallucinant et vrai. J’aimerais obtenir votre opinion. J’ai 27 ans. J’ai passé de 16 à 25 ans à m’amuser dans la vie avec les hommes. Je n’ai jamais rencontré la bonne personne pour dire que je voulais être en couple. À 25 ans, je suis revenu dans ma ville natale. J’ai vécu une relation pendant 7 mois Cette relation était cachée car l’homme de 35 ans ne voulait pas me présenter sa fille et voulait pas rencontrer mes parents. Suite à cela, il m’a laissé disant que je lui mettais trop de pression. 2 semaines plus tard, j’ai rencontré l’homme mystérieux indécis. C’était une esthéticienne qui jouait au golf avec lui qui m’a dit de lui écrire sur Facebook. J’ai reçu une réponse 7 mois plus tard car il avait changé de cellulaire. L’esthéticienne en question m’avait prévenu que son moral était pas super bon car il avait reçu un diagnostic de cancer il y a 4 ans et ne pouvait plus avoir d’enfant. En août 2016, il m’a écrit et m’a proposé de le rejoindre à un festival. En le voyant, j’ai eu le coup de foudre immédiatement pour lui. La fds passait et je lui demandé si c’etait possible de se revoir. Il me répondu que c’était possible mais qu’il savait pas ce qu’il voulait et qu’il voulait pas de blonde. L’homme en question est un homme d’affaire de 35 ans, pas d’enfant, jamais marié. Au fil des semaines, on se voyait 2 3 semaines. Les premiers temps je me disais qu’il était pas intéressé. Je le relançais souvent. Le sexe, nos passions pour nos travail en vente, le sport et la famille sont des sujets en commun En septembre 2017, j’ai tenu à l’accompagner pour un traitement pour son cancer et c’est à ce moment qu’il a baisé sa garde. Il me disait souvent qu’il voulait pas s’accrocher à quelqu’un en raison de sa santé mais que dans le fond il sauvé d’affaire. En décembre 2016, il a accepté de rencontrer ma famille et a décidé de m’inviter à son party de Noël. ( un geste très significatif pour lui). Il m’a souvent répété de profiter de la vie et de vivre un jour à la fois. En janvier 2017, il est partie en voyage. Il a pris conscience qu’il m’aimait et m’a appelé du Mexique pour le dire. Je ne portais plus à terre. J’ai décidé de prendre l’initiative de me rapprocher de sa famille. Cela a créé des tensions car plus je parlais avec sa sœur plus il s’éloignait de moi. En février 2017, il avait un souper spécial st Valentin d’un club réservé aux hommes, il m’a pas invité à y aller car il disait qu’il était pas prêt. C’est à ce moment que je suis tombé un intense, car je vivais beaucoup de rejets. En mars 2017, il m’a pas vu pendant 2 semaines et la dernière fois il disait qu’il me rendais malheureuse. Il est venu m’annoncer que c’était finit notre relation. La fin du monde arrivait. . Le lendemain j’ai été chercher mes affaires chez lui et il a trouvé ce geste intense. Après 4 semaines de silence radio, un professeur de golf lui à téléphoné car il cherchait mes coordonnées. Il m’a envoyé un texto. À plusieurs reprises durant cette semaine, il m’a invité à faire une activité. Le jeudi, il m’a vu au resto avec un autre homme. Il m’a toute suite envoyer des textos de jalousie. Je lui ai dit que sa décision de rompre venait de lui. J’ai décidé de bloquer toute ses correspondances. Le lendemain, il me dit qu’il avait vraiment de la peine de l’avoir bloquer. Le soir, je savais qu’il avait des billets pour aller voir un spectacle. Mais j’ai pas reçu t’invitation. Le samedi matin, j’ai vu l’auto de son ex dans sa cour. Je lui écris qu’il avait de la peine et je voulais lui amener un café. Le soir même, je lui dis qu’il a pas de cœur de m’avoir fait de la peine à ce point la. Le lendemain, je m’excuse et nous avons fixer une rencontre. À partir de ce moment, le dialogue est redevenu. Voilà 2 semaines que nous avons commencé à nous revoir et il souhaite m’isoler de sa famille. Il veut m’appeler amie moderne mais moi je lui ai dit que je voulais être sa blonde secrete. Moi je sais que c’est l’homme de ma vie et que je l’aime plus que tout. Mais mon intensité et ma volonté de vouloir m’afficher en couple avec lui à fait sauter notre relation. Le gars lui m’a dit qu’avec le temps il cherchait pas le grand amour mais la bonne relation. Je sais qu’il m’aime et sa volonté de vouloir me garder dans sa vie est impressionnante. Nos familles nos emplois exigeants en vente et sa maladie sont des facteurs pas toujours favorable. Le gars est d’égoïste mais je l’aime comme ça. Je l’aime tellement et je sens qu’il m’aime. Mais il veut pas s’engager comme je le veux. Comme tu disais dans ton article cela me ressemble parfaitement…. comment redéfinir le facteur de force à ma faveur….

Donc, plutôt que de vous demander «Qu'est-ce que j'ai dit?» ou «Qu'est-ce que j'ai fait?», vous devriez plutôt vous demander: «mais pourquoi toujours cette situation?». Et là, nous arrivons à la partie du ce-qui-vous-appartient. Je crois que vous avez déjà compris que le fait que l'autre personne ait un seuil de tolérance d'intimité bas ne vous appartient pas. Vous ne pouvez être tenue responsable des insécurités affectives des autres, c'est évident. Mais la vérité est qu'il y a une raison pour laquelle vous vous retrouvez toujours dans ce type de situation. Le fait est que c'est vous qui choisissez inconsciemment ce type de partenaire. Comme je l'ai fréquemment mentionné dans le passé, c'est votre inconscient qui contrôle votre vie amoureuse. Si vous choisissez constamment des partenaires qui ne sont pas émotionnellement libres, c'est que vous n'êtes vous-même pas émotionnellement disponible. Ils sont le morceau de casse-tête qui correspond à votre morceau de casse-tête. Toutes les rencontres que vous faites sont une rétroaction, un miroir, si vous préférez, de ce qui se passe à l'intérieur de vous-même.
bonjour , j’ai rencontré un homme y a 3 semaines on parle souvent de tous et de rien je l’apprécie beaucoup mais il vient de me dire chui comme sa petite sœur 😮 je suis choquée je veux pas être plus que sa petite sœur je veux m’engager dans une relation de couple avec lui .. SVP aidez moi donnez moi des conseils pour qu’il puisse changer son avis et qu’il m’apprécie autrement que sa petite sœur .

Vous l’avez abordée de la bonne manière, vous avez réussi à la surprendre, vous vous êtes intéressé à elle, vous lui avez fait des compliments personnalisés très, vous avez adopté la bonne attitude en misant sur la gestuelle ? Félicitation, vous devriez être sur le point de réussir à obtenir son numéro de téléphone. Pour lui donner envie de vous revoir, et valider votre opération « séduire une femme » il faut maintenant :
Il pouvait sortir quand il le voulait et il ne vous voyait qu’occasionnellement. Puis, peu à peu, vous avez commencé à vous côtoyez de plus en plus souvent, ses affaires ont lentement commencé à faire leurs nids dans votre appartement. C’est ensuite qu’ils sont arrivés : les sentiments, de plus en plus forts et omniprésents et au fur et à mesure que votre amour augmentaient, sa liberté d’homme célibataire s’évaporait sous ses yeux.
Il est important d’accepter qu’un homme puisse avoir du mal à se lancer à fond dans sa relation car il ne veut pas aller trop vite. Mais cela ne signifie pas qu’il ne tient pas à vous et qu’il souhaite vous faire perdre votre temps, bien au contraire ! Il a encore un petit blocage et le tout est de comprendre son origine afin de le lever le plus vite possible. Si vous avez beau retourner le problème dans tous les sens et que vous ne comprenez toujours pas comment le pousser vers l’engagement, alors nous pouvons examiner ensemble la meilleure façon de procéder lors d’une séance de coaching. Pour en savoir plus sur cette prestation ou réserver votre consultation c’est sur cette page.

Que vous ne soyez rien sur le plan juridique ou financier vous est peut-être évident, mais ne perdez pas de vue non plus que lorsque ce sera terminé entre vous, il ne restera aucun lien affectif ou amitié quelconque. Même s’il a été profondément amoureux de vous, et même si c’est un homme bien, il est capable de gérer la fin de votre relation en excluant totalement les sentiments. Les hommes sont guidés par le sens pratique : ils savent que s’accrocher à des émotions ne peut que causer du tort à leur famille, et ils s’y refusent. Lorsque ce sera fini entre vous, il passera à autre chose.
Hier, le soir je me suis connectée il était en ligne aussi . Je lui ai ecrit mais tard et il a dit ‘ je vais dormir c est pas le moment de parler j ajouterai rien bonne nuit” je lui ai demandé qu’est ce qu’il y a il ne me dit rien et il a resté encore en ligne. Aujourd’hui tout le temps je lui croise en ligne et il ne m a plus parlé. ‘J’ai pris initiative de lui appeler il parlait normale jai dit pourquoi tout cet orgueil il a dit non rien bon je t’appelerai plus tard . Et j”attends toujours et pas de signe. J’arrive pas à l’ignorer , je dis il s’en fout de moi et désintéressé il ne propose pas de se voir alors que je suis en congé et lui aussi n’a rien .
D’abord, vous aurez fait un grand pas lorsque vous aurez compris que la plupart des conseils pour séduire que vous pouvez trouver facilement sur le net sont – au mieux – drôles, et au pire dangereux (lire, pour mieux le comprendre, notre série pourquoi les techniques de séduction anglo-saxonnes vous ont fait tant de mal), mais en aucun cas attirants.
Bonjour, j’ai rencontré un homme il y a environ 4 mois qui se trouve être le voisin d’une amis nous avons sympathisé puit nous somme devenu très vite amis de la mes sentiment on grandi pour lui je lui est avouer il m’a répondu que se n’étais pas Réciproque qu’il me voyais vraiment comme une amis , (mais nous entretenons une relation intime en parallèle) il m’a dit aussi qu’il ne falais pas que j’esper plus de sa part. Nous avons continué à nous voir régulièrement En tant qu’amis et partenaires.. Il a souvent des paroles du genrs ( veut tu devenir ma femme ? Et la mère de mes enfant ? Il me dit souvent qu’il m’aime que je suis parfaite ect …) il vas m’apler Par des petite nom , je voie bien quil est jaloux quand je lui parle d’autre homme et mais lui ne se gêne pas pour me parler de ces ex ou futur conquête potentiel et il se montre très protecteur en vers moi. Part moment nous allons être très proche et d’autre très distant.. et quand je lui parle de notre avenir que j’aimerais bien être en couple officiel avec lui il me répète que sa ne sera pas possible qu’il tien a moi mais si il n’y a pas se (truc ) . Je tien vraiment a lui je ne veut surtout pas l’effacé de la vie car ces quelqu’un de formidable

Il est important d’accepter qu’un homme puisse avoir du mal à se lancer à fond dans sa relation car il ne veut pas aller trop vite. Mais cela ne signifie pas qu’il ne tient pas à vous et qu’il souhaite vous faire perdre votre temps, bien au contraire ! Il a encore un petit blocage et le tout est de comprendre son origine afin de le lever le plus vite possible. Si vous avez beau retourner le problème dans tous les sens et que vous ne comprenez toujours pas comment le pousser vers l’engagement, alors nous pouvons examiner ensemble la meilleure façon de procéder lors d’une séance de coaching. Pour en savoir plus sur cette prestation ou réserver votre consultation c’est sur cette page.


Il y a le Mal et le Bien, la maladie et son contraire. Tous ces contrastes sont l’œuvre de Dieu. Forcément, ils trouveraient preneurs, sinon pourquoi leur existence. Si le monde était parfait, connaitrait-on le Mal? Le Diable, qui, lui aussi est une créature de Dieu, n’existerait pas, par voie de conséquence, ne tenterait personne. Comment expliquer le fait que telle personne croit en Dieu, alors que telle autre, n'y croit point. Sommes-nous ou devenons-nous athées parce que nous le voulons, ou suite à un processus de raisonnements, de questionnements, de remises en causes, d'expériences....Est-ce l'homme qui rejette la foi ou est-ce celle-ci qui le quitte pour qu'il devienne athée?
Apres le boulot, on a gardé un contact tres solide: il me demandait toujours de l’accompagner quand il sortait, il me rendait souvent visite a la fac, j’étais présente pour lui, les textos chaque soir: on s’appréciait bien… cette situation dura 2 mois, jusqu’qu jour ou il m’avoua que si il n’avait certains principes, il m’aurait bien pris en petite amie… il faut dire que ca ne m’a pas étonné, il est resté célibataire durant plus de 4 ans… j’avais alors répondu avec humeur: oh je suis gatée, j’ai eu droit a une déclaration ce soir ^^

Parmi les raisons de leur mutisme, certaines pointent par ailleurs du doigt le gouvernement. Autorisée en Espagne et en Belgique, la PMA reste interdite en France pour les homosexuelles, les contraignant à détourner la loi pour se rendre à l’étranger afin de fonder une famille. Un constat qui ne pousse pas la société à traiter les couples de femmes de la même façon que les couples hétérosexuels. Et qui n’incite sûrement pas à libérer la parole des principales concernées.


J’avais deja arreter la relation une premiere fois parce que j’avais rencontrer un homme bien qui me plaisait et qui voulait une relation serieuse avec moi. Il avait l’air assez affecté quand je lui ai dit et m’a ecrit 3-4 fois par jour pendant plus d’un mois pour me revoir. Et comme je n’arrivais pas avec l’autre personne j’ai repris avec lui. Je pensais vraiment qu’il etait au moins attaché. C’est très dur moralement…
Ce n’est pas triste mélie, je suis quelqu’un de joyeux et d’optimiste au quotidien. Je ne parviens plus à avoir des étoiles dans les yeux après une rencontre, c’est tout. Ce n’est même pas volontaire, c’est juste que j’ai perdu ça… Du coup je suis prudente mais ce n’est pas un mal, et ça n’a pas empêché mon chéri de tomber amoureux (je pense même que ça a provoqué ses sentiments, cette distance : toujours le « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis »)
×