Les lesbiennes ne seraient-elles finalement pas victimes d’une double peine ? Celle d’être une femme dans un monde majoritairement dominé par les hommes et celle d’être homosexuelle dans une société hétérocentrée. L’homosexualité féminine reste aujourd’hui souvent fantasmée : les lesbiennes sont doublement sexualisées. Parce qu’elles sont des femmes qui couchent avec des femmes. Celles-ci sont encore trop souvent montrées comme des objets sexuels au service des hommes, à défaut d’être prises au sérieux.
Merci de votre article qui est très intéressant…je suis vraiment d accord avec vous pour l attitude à adopter, mais à partir de quel moment peut on être soi ? Il faut laisser cette personne indécise venir evers soi et lui laisser tout le temps qu il lui faut, je l admets, mais j ai l’impression qu il faut toujours être en retrait, ne pas lui faire part de ses sentiments pour qu il soit en demande…donc jouer un rôle tout le temps? Ce type d homme est il réellement capable d aimer et de s engager?
« Si les choses sont claires, l’autre devrait être content pour son ancien partenaire comme un ami. C’est vrai que présenter à son nouveau mec son ami/ex c’est pas super facile et peu l’acceptent à cause des idées reçues. Il faut faire comprendre aux gens que si c’est terminé c’est qu’il y a une raison, et que ce n’est pas parce que l’ex est encore dans l’entourage qu’on va lui sauter dans les bras à nouveau. Justement, c’est un bon mémo de ce qu’on veut plus subir en couple. »
Au début on se voyait 1x par sem puis dès le 2 e mois ça s est espace jusqu a 1x par mois. Ce mois on ne s est pas vu. Au début il me disait on peut pas être seuls il y a ton fils( j ai la garde a 100% mais je peux facilement m arranger et il le sait) ou tu n es pas très affectueuse. Ça c est vrai car je veux pas m attacher à une personne que je vois si peu. Je le lui ai dit
Ne serait-ce pas génial si vous pouviez savoir ce que les hommes désirent vraiment chez une femme ? Et si vous pourriez vous immiscer dans sa tête, lui faire ce que VOUS voulez qu’il fasse et le faire penser que c’était son idée ? Étonnamment… C’est plus simple que vous ne le pensez… et les hommes VEULENT réellement que vous sachiez ces secrets. Vous découvrirez aussi pourquoi les hommes n’écoutent pas ET une technique facile que vous pouvez utiliser AUJOURD’HUI et qui le fera accrocher à chacune de vos paroles.
DANIEL DUCHARME   Certains écrivent des romans avec des mots, d’autres avec des idées. François Taillandier s’inscrit dans la seconde catégorie, celle des auteurs qui cherchent avant toute chose à exprimer des idées, et non à raconter une histoire. Des hommes qui s’éloignent raconte en effet assez peu de chose, si ce n’est le quotidien de quatre amis qui se réunissent de temps en temps pour boire un pot dans un bistrot du quartier Saint-Lazare à Paris. Le premier – Manuel – est un policier qui a une prédilection particulière pour la construction du discours, une sorte de loisir si l’on peut dire. Le deuxième – Xéni – a pratiqué divers métiers avant de se mettre à son compte, vaguement consultant en communication-marketing. D’une allure plutôt rebelle, il ne rate pas une occasion de provoquer le tout venant par ses propos extrêmes sur la société contemporaine, laissant généralement ses interlocuteurs pantois, nul ne sachant s’il a affaire à un néo-nazi ou à un trotskyste. Le troisième – Jean de Malars – est professeur d’histoire et consacre tout son temps à une recherche érudite sur la réhabilitation de Louis XVIII, l’artisan de la restauration après la période napoléonienne. Enfin le quatrième – Jérôme – est rédacteur-concepteur pour une agence de publicité, mais sa passion va plutôt pour les différentes formes que prend la langue française à travers l’espace et le temps. Il voit d’ailleurs dans la publicité « la plus grande entreprise jamais tentée d’abaissement du langage ». Pour compléter le tout, il y a Gina qui rencontre Xéni à l’agence et débute une relation avec ce type, fascinée autant que perplexe par sa personnalité ambiguë.
Au-delà de la fiction, les personnalités américaines semblent plus enclines à la visibilité. Ellen Page, Ellen Degeneres, Jodie Foster, Kristen Stewart (d’ailleurs je lance un appel à Kristen : elle peut m'envoyer un mail sur la wtf et je dîne quand elle veut avec elle). Elles sont de plus en plus nombreuses à faire leur coming out, laissant la possibilité aux jeunes femmes de s’identifier pleinement à elles. S’identifier, mais aussi s’accepter et, parfois, oser faire de même. Des role models essentiels, dont nous manquons cruellement en France !
D'autre part, l'homme dont je parle m'a déjà dit utiliser en général le silence comme moyen de rompre et semblait amusé de recevoir alors des dizaines de textos et d'appels qu'il laissait sans réponse. C'est la raison pour laquelle je n'en ai envoyé absolument aucun et que si je le fais, ce ne sera que pour prendre acte de la rupture, pour mon propre confort psychologique, et non pour recevoir une réponse positive de sa part.
Une autre source de déception et donc de perte de passion dans un couple peut-être la lassitude face à un caractère qui s’est dévoilé trop vite. Si pour le séduire vous avez tout livré de vous, il se peut que votre homme se lasse rapidement. Pour continuer à entretenir la passion dans un couple, il faut que vous soyez toujours pleine de surprises. Cela ne veut pas dire que vous devez changer de personnalité tous les quatre matins, au contraire, mais que vous devez vous dévoiler petit à petit. Ne lui avouez pas tout de suite que vous êtes championne d’escalade si vous avez déjà eu beaucoup de chose à lui révéler. Attendez un peu. C’est comme ça que vous retiendrez longtemps son attention. Surtout que vous vous découvrirez toujours de nouvelles passions qui vous rendront sans cesse plus intéressante aux yeux de l’homme avec lequel vous êtes.

Donc le plus simple c’est d’enchainer en proposant de vous voir plus tranquillement pour « en parler » dans un lieu public où la conversation ne risque pas de mourir .C’est bien d’y intégrer une de tes passions: mangas(aller à la médiathèque ou un salon du livre), l’art (aller ensemble à une expo), la musique (un concert) , jeux vidéos(l’emmener dans une salle de jeux ), le sport(voir un match de hockey, ou un de tes tournois d’escrime), l’architecture(expo ou randonnée pédestre à thème architectural, il y en a à Paris, mais tu peux l’inventer dans ta ville), lecture(pourquoi pas un apéro-lecture?).Bref, propose lui un truc intéressant à faire/voir dans lequel tu te sentes bien aussi.Si tu l’intéresses, elle va te faciliter la tâche et dire oui tout de suite. Si elle dit non, laisse tomber « bon, tant pis une autre fois peut-être, je te laisse quand même mon no mobile au cas où tu changes d’avis… »(raté pour cette fois, mais rien n’empêche de la laisser réfléchir,murir un peu, et remettre le couvert en fin d’année scolaire), OPTION 1 : ne pars pas avant d’avoir proposé avec un grand sourire la sortie à chacune de ses copines avant de les quitter avec panache (^_^) .
Les premiers temps, il est préférable de se voir en tête à tête pour en apprendre plus sur l’autre. Mais présenter ses amis et rencontrer les siens est aussi intéressant pour découvrir l’autre dans son environnement. Là aussi il faut savoir jouer la « symétrie relationnel » en évitant de lui présenter tous ses amis si lui ne vous a pas encore présenté une seule personne. Dans ce cas, attendez un peu pour présenter les autres…
Il y a des personnes qui sont sujettes à ces changements de régime, avec repli, isolement, fermeture. C'est difficile à comprendre/accepter pour ceux qui ne sont pas soumis à de telles fluctuations, et encore plus si ce n'est pas expliqué. Le problème c'est que pour celui qui s'enferme ainsi en lui-même ce n'est pas du tout le moment propice pour "rassurer" l'autre qui s'inquiète.
La réaction à avoir, il me semble, est de continuer à émettre des signes de présence et d'attention mais - et c'est ce qui est le plus difficile - sans attendre de réciprocité. Dites-vous que votre fils vous entend et remarque votre attention mais laissez-le ne pas vous répondre. Laissez le être à vos côtés mais en décalage, pas aux mêmes horaires de vie, sans beaucoup d'échange. Si vous le brusquez il ne se sentira pas en confiance.
Montrez que vous êtes généreuse. Une partie d'être dans une relation exclusive, de vivre ensemble ou d'être marié signifie être capable de faire des compromis et de comprendre le point de vue de l'autre. Votre homme a besoin de savoir que vous pouvez avoir une conversation constructive, savez quand prendre du recul, et êtes à l'aise avec le fait de ne pas toujours arriver à vos fins.

Notre relation avancait a tout petits pas, je ne voulais pas brusquer mon célibataire endurci… mon premier baiser je l’ai eu deux mois apres qu’on s’était mis ensemble, comme un cadeau pour avoir battu le record de sa plus longue relation… pour moi, c’est la que la relation de  »couple » avait réellement débuté, car avant ca, on était toujours comme des amis qui se découvrait mutuellement, meme si on se prenait la main en public, on était tres discrets envers nos connaissances communes… une chose et sure: on se sentait bien l’un avec l’autre et il m’avouait qu’il s’était attaché a moi!
Mesdames, je tiens à vous dire que vous trouverez dans cet article des solutions précises pour séduire un homme indécis mais qu’il n’appartient qu’à vous de pouvoir les appliquer au plus vite. Très souvent, vous savez dans quelle situation vous êtes ainsi que les efforts à produire mais vous laissez votre petite voix intérieure vous dire “Tu vas craquer parce que tu l’aimes alors lâche toi !”.
Attention aux « éternelles insatisfaites » prévient Elisabeth Couzon : « Ces femmes ne sont jamais satisfaites. Dans une relation amoureuse, ce qu’elles peuvent recevoir, ce n’est jamais assez. Même si tout va bien, et que vous avancez doucement mais sûrement… » Et c’est là justement que vous pouvez faire un travail sur vous. Remettez-vous en question, et ne lui mettez pas la pression, sinon il risque de s’enfuir… Et ce n’est pas ce que vous souhaitez, n’est-ce pas ?
A partir de ce moment-là, vous avez tout simplement gagné puisque vous êtes dans son esprit alors que d’habitude il ne daigne même pas vous répondre ! Je sais que prendre de la distance peut vous faire peur et pourtant, il est souvent vérifié que plus vous allez vous reconstruire et plus votre homme aura tendance à concentrer son esprit sur vous ! Vous éviterez ainsi d’avoir peur “que mon homme m’oublit” car il fera des actions supplémentaires pour améliorer votre vie de couple.

Je suis en couples depuis 2 ans avec un homme pus jeune de 8 ans ont est amoureux l un de l autre mais pas d engagements possible……peur? Il me dit que C parents ne sont pas d accord de finaliser notre relation par un mariage sans enfants moi j ai 48 et lui 40 ans ! !! Ses parents couperaient les ponts définitivement et c impossible pour lui d imaginer ça…..mais il dit qu il m aime et qu il ne peux me quitter…..et qui ne veut pas faire sa vie avec une autre!!! Donc que faire…..on est bien ensemble on se voit on s appelle aucun souci de se coter jamais il n annule un rdv

Je suis dans cette situation face à un homme indécis… son amour est visible par moi comme par tous les gens qui nous entourent ( y compris ceux qui nous voient pour la première fois). on passe toujours pour ” un vrai ptit couple”. Il m’a même présenté à une partie de sa famille ( en tant qu’amie) mais il ne ramène jamais de fille chez lui, donc je sais que cet acte n’est pas anodin et important. Il a clairement verbalisé qu’il a peur de vivre une relation avec de l’amour par peur simplement de souffrir comme il a souffert dans le passé. ( abandon de sa mère, une relation sentimentale passionnelle mais destructrice et il y a un an et demi le décès de son père ) Certes il y a plein d’explications à sa situation et à son comportement. Sauf qu’il est tellement perdu qu’il en vient à me faire souffrir moi et à m’emmener dans ses névroses à lui… à souffler le chaud et le froid (à la fois il medit qu’il reverait qu’on soit en couple ensemble mais est persuadé que ce serait catastrophique, qu’il serait trop jaloux et qu’il me ferait du mal, en meme temps il à les larmes aux yeux à l’idée de me perdre … bref les montagnes russes emotionnelles alors que moi je suis BIEN CLAIRES sur ce que je veux et sur mes sentiments envers lui) . On vit des moments hyper forts on partage des choses … et à chaque fois qu’on atteint un certain niveau de “bonheur” 24h après il vrille complètement et dit qu’il faut tout arrêter, que ça ne se concrétisera jamais tous les deux et il est capable de dire des choses très douloureuse pour tout saboter et me faire fuir. ce qui a valu déjà deux coupure d’un mois environ. Mais ni l’un ni l’autre n’est capable de tenir le coup et on est de nouveau comme ” deux cons” dés qu’on se revoit et on n’arrive pas à se quitter. la semaine dernière il m’a refait son vrillage. Qui m’a fait énormément de mal surtout après avoir rencontré sa famille etc… tout était parfait ! et bim la claque. Donc je lui ai dit qu’il était actuellement nocif pour moi et lui me dit qu’il a besoin de temps pour lui pour se stabiliser et il ne sait pas du tout ou ca va le mener. Nos sentiments sont intactes malgré ces montagnes russes… voir même plus forts car on arrive à beaucoup dialoguer tant du positif que du négatif. Mais aujourd’hui je veux arriver à vraiment prendre mes distances car clairement il me rend chèvre et je suis faible face à la lui. Je veux de nouveau etre la femme fatale. soit pour qu’il revienne en rampant soit tout simplement pour me reconstruire seule. j’ai coupé tout mode de contact en lui disant que s’il voulait revenir il sait ou j’habite. je veux m’y tenir pour de vrai cette fois sans craquer… sauf qu’il y a de fortes chances pour que je le croise en soirée.


Salut a tous , j’aime trop vos articles ! Bref j’aimerais bien que tu repondes a ma question ( chui nulle en francais vu que chui pas francaise ) : Mon ex apres un SR qui a duré sept mois il m’a souhaité mon anniversaire (trois jours apres le jour exacte et je ne sais toujours pas pourquoi :/ ) il m’a dit un simple : joyeux anniveraire ! Jai repondu par un how sweet merci mec , il a repondu c la moindre des choses Fin de conversation et maintenant c mon tour à lui souhaiter son anniversaire . Que dois-je dire au juste ? Dois-je le lui sougaiter trois jous apres comme il m’a fait ? Et ya t-il une fačon de lui sougaiter son annif avec laqyelke je peux le reconquerir ou gagner ke contact permanent avec lui ? Repondez moi sVP je ne pas quoi faire. Merci à vous .


Prendre soin de vous, c'est vous demander ce qui vous ferait du bien. Ce que vous pouvez vous accorder pour trouver un peu de paix, de plaisir. Ce n'est pas forcément en compagnie des autres que vous le trouverez (mais peut-être que si : vous seule pouvez le "sentir"). Personnellement c'est la solitude qui m'a permis de me reconstruire... tout en étant en contact d'autres personnes, mais toujours à une certaine distance : affective, temporelle ou géographique.
Comment « mesurer l’envergure » d’un homme et savoir s’il est le bon pour vous à long-terme, ou s’il est quelqu’un avec lequel vous devriez vous limiter à « quelque chose d’amusant et une passade ». (Il est important que VOUS commenciez à décider de la direction que prennent vos relations... et vous allez désormais prendre le contrôle parce que vous saurez IMMÉDIATEMENT le type précis d’homme auquel vous avez affaire.)
Il m’a téléphoné chaque soir pendant 3 semaines. Je suis rentrée dans son jeu et ai commencé à lui envoyé un petit sms le matin. Je lui ai proposé qu’on se revoit (chose que nous avions tous deux prévue). Il m’a répondu qu’il n’était pas du genre à s’engager. Je lui ai dit que je ne voulais pas d’histoire d’une nuit mais que malgré tout, pour moi entre le “coup d’un soir” et l’engagement, il y avait un monde.
Il est également, tout à fait, possible qu’en faisant l’amour avec vous, votre homme ait réalisé qu’il ne pouvait pas vous offrir ce que vous demandiez et c’est pour cela qu’il s’est enfui après avoir fait l’amour. Il s’est aperçu que vous n’aviez pas les mêmes envies et du coup il a préféré vous faire souffrir maintenant plutôt qu’après lorsque l’attachement et les sentiments seront décuplés
J’ai rencontré en novembre dernier un garçon en Novembre dernier par un ami commun. Nous avons partagé d’excellents moments et de très bonnes soirées, même si nous nous sommes assez peu vus. Puis en Janvier il est parti 2 semaines en vacances. Juste avant qu’il parte, je lui ai demandé si quand il rentrerai il serait plus disponible, il m’a assuré que oui, que les circonstances étaient exceptionnelles et dues a son travail, qu’il etait bien conscient d’avoir tout a prouver dans notre relationnel qu’il se rattraperait a son retour.
Vous l’avez sûrement remarqué, la problématique de l’engagement masculin est un sujet que je traite régulièrement sur mon site ou sur ma chaîne YouTube qui compte plus de 200 000 abonnées. Et dans cet article je tenais à vous dévoiler les clés lorsque vous vous trouvez face à un homme indécis. Si d’ores et déjà vous souhaitez aller plus loin, et tout savoir sur la façon de penser des hommes, je vous oriente vers ma formation : Les clés pour décoder la psychologie masculine et tout comprendre des hommes !

je suis en début de relation avec un homme qui dit ne s attacher a personne. On s’est rencontré par le travail une attirance est née un baiser puis plus rien et là après 9 mois on s’ est revu dans une soirée et on a passé la nuit ensemble, depuis on s est revu une fois et de nouveau on a eu une relation sexuelle. Il me dit qu’il ne veut pas de relation mais reconnais être attiré par moi je ne comprend pas cet homme distant dans ses paroles et ses actes et tellement tendre affectueux durant nos nuits intimes. Est ce que cette relation peut se réaliser ou est il vraiment réfractaire à l “amour?
Alors qu'aurais-aimé entendre? Rien à ce moment-là. Ce n'est pas de lui dont j'avais besoin car je ne voulais pas qu'il soit témoin de cela. Il aurait effectivement dû me laisser la distance que je lui demandais, accepter une pause dans une relation que je n'étais plus en capacité de vivre, accepter qu'à ce moment là il n'était "ma" solution, "mon" sauveur" mais seulement mon mari et que j'avais besoin qu'il s'éloigne pour guérir tranquille, loin de son regard et surtout de son jugement..
oui quotidiennement on s’est embrassé et plus.. en general on s’écrivait un peu chacun sont tour un soir c’était lui ensuite moi le soir d’apres mais c’est moi le plus souvent qui lui ecrivait enfin bref du coup pendant 2 jours aucun message pour finir je lui en ai envoyé un pour savoir s’il etait dispo samedi soir il m’a repondu qu’il etait dispo presque tout les soirs et m’a confirmé qu’il etait dispo samedi je lui ai proposé qu’on mange ensemble il m’a repondu oui et m’a meme proposé de me faire a manger ! on s’est vu aujourd’hui au travail et je lui ai demandé ce qu’il fesait ce soir il m’a repondu qu’il avait rien de prevu et on viens de se voir! enfait ce qui est assez troublant pour moi c’est qu’il ne dit jamais ce qu’il ressent par exemple il ne m’a jamais dit clairement je passe un bon moment avec toi ou je suis bien meme si de toute facon je le ressent.. ce n’est pas quelqu’un qui se livre facilement et c’est ce que j’aimerais quelque fois.. Sinon je lui ai demandé il y a peu ce qu’il recherchait exactement s’il voulais juste passer des bons moments ou avoir une relation serieuse il m’a repondu qu’il ne pouvais pas me repondre car il ne savait pas lui meme .. il m’a reposé la meme question et je lui ai repondu que de toute facon c’etait un peu tot pour savoir que moi j’aimais les moments passé avec lui et que je vivais au jour le jour sans me prendre la tete.
Bizarrement, votre crush se montre assez peu expansif sur ses amis : qui ils sont, ce qu'ils font et où ils sortent restent des questions sans réponses précises. La timidité, peut-être. Ou peut-être qu'il s'agit d'une personne... qui n'a pas d'amis. Ou qu'il préfère encore attendre de voir où cette relation vous mène avant de franchir une étape si officialisante. Ou alors il n'a pas l'attention de vous présenter ses potes. 

Merci pierre couleur pour votre réponse qui résume bien mon état d'esprit. Il y'a bien une différence entre la théorie et la réalité. Vous disiez dans un des post précédents la difficulté de prendre de la distance quand on est pris dans une relation amoureuse. Le temps paraît extrêmement long et cela peut devenir pénible. Je suis très épris de mon amie et j'entends très bien l'importance que chacun se retrouve dans son chez soi. Je réalise encore plus à quel il est important de bien se connaître et d'être très solide.
Bonjour, je connais qqn depuis 4mois. Au début, il etait attentionné, il m appelait souvent ainsi que les sms. Pourtant il dit qu il m apprécie… bref là ça fait un petit moment qu il est distant. Il me dit que les sms ca devient lourd. Un seul suffit pour savoir comment je vais. Il dit qu il va m appeler mais ne le fait pas. Qd il ne donne pas de nouvelles alors j en prend. Il sait que je le ferais. Je ne sais pas comment réagir face a cette distance? Dois je prendre mes distances également pour le faire réagir? Merci
Bien sûr à cette question il n’y a que deux réponses possibles… Soit il conviendra d’accepter la relation telle qu’elle est et n’en tirer que le positif si vos sentiments sont assez profonds. Soit, si le futur semble complexe et quasiment impossible  à imaginer à deux, la rupture peut être envisagée. Attention toutefois, si rupture il y a, il ne faut jamais tenter le coup de « bluff » pour que la relation évolue dans votre sens.
Bonsoir , je souhaiterais avoir un peu d’aide sur ma situation sentimentale. Je fréquente un homme depuis 4 mois maintenant. Qui a peur de s’engager. Malheureusement déjà attaché à lui. Je n’ai pas l’envie de laisser tombé. Cet homme est un très bon copain au père de mon fils et du coup rend la chose beaucoup plus compliqué. Comment réagir pour qu’il puisse s’investir ?

Au début il avait une relation de travail mais au et à mesure il se parle par sms tout le temps. Même quand je suis àvec lui. Il me certifie qu’il ne se passe rien àvec elle. En revange moi mes sms il les “ignores” quand je lui dis je t’aime ou autre il me répond pas. Par conte quand je parler d’un sujet autre il me répond. Je ne sais pas comment réagir face à ca. Quoi lui dire pour qu’il me réponde lui aussi un je t’aime ou autre … Aidez moi svp.
Pour être franche, quand j’avais la vingtaine j’imaginais aussi un amour plein de surprises, de voyages en montgolfière, de rêves à deux, de quelque chose de vibrant chaque weekend (minimum bien sûr). Aujourd’hui je pense différemment, se réveiller chaque matin, la bouche pâteuse et le visage brillant, en sachant qu’il y a à vos côtés une personne qui dort (oh le fainéant!) et qui est là jusqu’au bout, parce qu’il l’a décidé, c’est une routine qui est pour moi la plus chose à vivre. Chacun ses goûts, hein !
apres j ‘ ai essayé de me lancer la première vu qui parler pas. Je lui est poser des question sur sa vie son job ,sa famille,et combien de temps il est rester en France. Et ensuite lui aussi ma poser des questipn sur mon metier . Ma famille , il ma aussi demander quand il m envoyer des sms en anglais si je comprenner je lui est dit oui. Il me regarder pas beaucoup pour moi. Il etait un peu froid .apres notre journee au mc donald. En est parti a la gare en attendons notre train en enttendons il a pris son téléphone il est sorti dehord pour appeller. J ai rien dit j ‘ ai laisser faire j etait tres curieuse en y pensons. Ensuite il est revenu en il ma fait ecouter des musiques avec c est écouteurs. Ensuite il ma demander a quelle heure je prend mon train et je lui aussi demander. Suite a sa en est parti prendre nos train . Je lu fait un bisous.

Il est charmant tant que vous ne commettez pas « l’erreur » d’avoir des soucis. Déprime, maladie, difficultés au travail – pire, chômage –, et son masque s’effrite, il prendra la tangente. Toute ombre susceptible de ternir par ricochet sa propre image lui est insupportable. « Son » couple doit faire pâlir d’envie Ken et Barbie. Votre mission ? Flatter son ego. Si vous n’êtes pas, ou plus, en état, « il va chercher quelqu’un d’autre qui saura lui renvoyer une image plus valorisante et lui permettra de rester sur son piédestal », explique la psychanalyste Marie-France Hirigoyen.

Elle a aussi aidé des milliers d’hommes et de femmes à avoir plus de succès dans leur vie personnelle grâce à du coaching individuel. Elle a écrit des livres, est intervenue dans des séminaires dans tous les États-Unis et a enseigné pendant des années, elle est l’une des seules expertes que j’ai trouvée, spécialisée dans ce qu’elle appelle « Attirante sans effort ».

Au cinquieme mois, j’avais mis fin a la relation en disant simplement: je n’aime plus être ta copine, donc j’arrete de jouer ce rôle. Il a répondu par un simple: noté. C’est une décision qui m’avait couté du courage, parce que je commencais a m’attacher a lui, mais je n’avais d’autres choix que de faire ce coup de théatre qu’il n’attandait pas dutout!


Voici mon dilemme: J’ai rencontré un homme il y a quelques mois, nous nous sommes revus amicalement, puis il est venu vers moi, très gentiment et nous sommes sortis ensemble et entamé une relation il y a 2 mois et demie (c’est donc tout récent). J’ai 45 ans et lui 47, nous n’avons pas d’enfants et nous menons une vie indépendante sans vouloir habiter ensemble, nous avons chacun notre indépendance professionnelle et nos hobbys.
« Pour moi la bande d’amis commune, c’est plus un handicap qui empêche de prendre une décision en fonction de ce qu’on veut vraiment, de ce qui serait le mieux pour nous, et qui force parfois à des situations qu’on ne souhaitait pas. On se retrouve à se forcer à revoir régulièrement l’autre, juste pour ne pas perdre ses amis, ou ne pas avoir à leur demander « de faire un choix ». Personnellement, j’ai fait mon choix de manière un peu radicale, je n’ai gardé que quelques amies très proches, tant pis. »
Je m’appelle Catharina, j’ai 31 ans et je travaille dans le milieu de la pub. J’ai grandi dans les Balkans, et vis à Paris depuis dix ans. En France, j’ai fait mon coming out auprès de mes amis. Au sein de ma famille, seule ma petite soeur est au courant et accepte la situation. Il est très difficile pour moi de faire mon coming out au reste de ma famille car dans le pays où j’ai grandi, être gay n’est pas une option. C’est une maladie mentale qu’il faut soigner. À 18 ans, j’ai essayé d’en parler à ma tante, de qui j’étais très proche. Je venais de me séparer de ma copine de l’époque, j’étais triste et je voulais me confier à elle. Sa réaction fut très froide. Elle insista pour que je prenne rendez-vous chez le médecin et que j’engage une thérapie de guérison. Je me souviens de ses mots : 
J’avais deja arreter la relation une premiere fois parce que j’avais rencontrer un homme bien qui me plaisait et qui voulait une relation serieuse avec moi. Il avait l’air assez affecté quand je lui ai dit et m’a ecrit 3-4 fois par jour pendant plus d’un mois pour me revoir. Et comme je n’arrivais pas avec l’autre personne j’ai repris avec lui. Je pensais vraiment qu’il etait au moins attaché. C’est très dur moralement…
pourquoi utilisez vous autant ce jargon obscur et ces anglicismes? pour brouiller le contenu d’une discipline déjà complexe, rendre le clair obscur et renforcer l’impression que votre méthode est une approche systémique totalement rôdée et éprouvée? je comprends q ce soit votre fonds de commerce mais franchement ce site pue l’auto-satisfaction. Quant à moi, je suis partisan d’une attitude d’humilité, de place laissée, donnée à l’autre pour s’épanouir. Différence de perception sur le sujet qui est aussi une façon sans doute différente d’appréhender les rapports humains en général. A planifier son action marketing (= la drague selon votre point de vue) en se référant à des principes sociologiques ou publicitaires de (quasi-) prédétermination des comportements, ne risque-t-on pas de louper une bonne part de ce qui fait la profondeur et la saveur de la relation amoureuse? en commençant par ce qui fait que l’ « ennemie » est unique? Evidemment jai conscience que le projet du site ne dépasse pas l’instant critique du processus A.I.D.A. appliqué à la séduction, ce qu’il fait d’ailleurs très bien, et le blaireau de glandu de la drague que je suis vous salue pour le boulot déjà fait. :)
Il y a quelques semaines, j”ai rencontré un homme qui a visiblement beaucoup souffert en amour (trahisons). Les débuts étaient parfaits, un homme romantique, attentionné, chose que j’ai jamais connu. 1-2 fois, j’ai un peu tilté sur des remarques de jalousie qui étaient pas du tout justifiées… je n’ai pas trop compris… et un jour, bam, il n’est pas prêt, il vois bien qu’il n’arrive pas gérer encore sa jalousie, n’arrive pas à me faire confiance. On s’est parlé, expliqué les choses, j’ai été honnête en lui disant que clairement j’avais quelque chose pour lui mais que de rester amis, ça ne serait pas possible pour moi. Il m’a expliqué que pour l’instant, il ne se sentait pas prêt mais qu’il était en tout cas pas fermé à l’idée d’un NOUS. Depuis il m’écris tout de même tous les jours, on s’est tout de même revu plusieurs fois. Il ne veut pas profiter de la situation mais accepte tout de même mes bisous, me dit même qu’il en a envie mais ne veut pas profiter. Dès que je suis plus distante, ou froide, il le sens et agit en conséquence, il propose de se voir, ou et plus actif dans la discussion. En bref, je ne sais pas comment, je peux l’aider à passer sur ce blocage. Je suis d’avis que je ne devrais pas avoir à me justifier dès qu’une remarque de jalousie arrive ( surtout que je ne suis pas en couple avec lui ), mais c’est vrai que j’ai tendance à me justifier ou alors à apporter la preuve que non. Je me dis aussi des fois que je dois pas être si intéressante, si il prêt à me laisser partir…. Je suis un peu perdue…. merci de ton feedback
En effet, c’est une jolie formulation :) mais, je l’ai déjà appelé (jeudi) en lui disant que j’aimerais comprendre pourquoi il m’ignorait tout à coup. Il m’a répondu qu’il avait besoin d’être un peu seul, mais il a pas été très clair quand je lui ai demandé pourquoi il ne m’avait pas prévenu… Et après que j’aie raccroché, il est venu me parler sur FB ^^
Bonjour ben j’aimerai savoir si ma petite amie m’aime vraiment, aussi donné moi des conseil car a chaque fois il y a des histoire entre nous, on ne peux par fais une bonne semaine sans histoire alors expliquez moi cela est dur a quoi? pourtant quand je l’aime beaucoup et quand je lui demande elle aussi me dire qu’elle m’aime et quelle veux de moi que je suis le seul homme de sa vie et quelle me veux même en mariage après nos études elle a 17ans et moi 19ans c’est écrits me fond bien rêvé je suis même fou amoureux d’elle mais le faite de ce discuter a chaque fois a diminuer l’amour que je ressentais pour elle.
Cela a débuté pour moi à mon avis trop rapidement car il a tout de suite planté le décor, me demandant si j’étais libre (lui l’étais), si je voulais une relation sérieuse (lui aussi), si je pouvais le supporter avec ses horaires et emplois du temps décalé (que les autres femmes n’avaient pas supportées)… en face à face sur le coup de l’émotion et malgré tout en stress total (un passé plus que difficile sur le plan affectif pour moi…), j’avais peur, j’ai dit oui à tout, tout de même, en me disant de ne pas laisser filer quelque chose d’aussi magnifique… mais maintenant en réfléchissant il y a des choses que je ne comprends pas très bien…quand je lui ai demandé son nom de famille, il n’a pas voulu répondre, son mail, il a hésité sans me le donner… en me disant que c’était pour son job (secret défense)…entretemps, j’ai essayé de le contacter par téléphone, mais il n’était pas disponible… …ensuite, nous sommes revus la semaine suivante où il a été vraiment direct avec moi, qu’il souhaitait qu’on se rejoigne chez moi ou dans un autre endroit car pour lui, il était le « bon numéro » pour moi… nous avons été au cinéma… nous nous sommes embrassés, c’était comme je l’imaginais.. lui je l’ai trouvé très fusionnel avec moi, le top !!! et puis j’ai eu l’impression que c’est lui qui a eu peur…il a enlevé son bras et s’est refermé très froidement en regardant la fin du film… ensuite, nous nous sommes quittés et il m’a dit « prend soin de toi », sans me fixer un autre RDV… que dois-je penser concrètement de lui… serait-ce pour vous vulgairement « un plan cul » qu’il recherchait, plutôt qu’il ait eu peur de l’amour !!! ou qu’il a pris conscience qu’il n’a pas le temps d’une relation sérieuse avec moi ???depuis, je n’ai plus de nouvelles de lui et ne répond plus à mes SMS…merci de me dire quels comportements dois-je adopter pour le reconquérir, car cela me fait souffrir ?
Merci à toi pour cet autre article très concret. Comme tu le dis, le facteur « est-ce qu’on a vraiment pu apprendre à se connaître avant de mettre de kms entre nous » est très important, tout comme l’envie et la volonté de s’investir. Pour beaucoup de personnes, je pense que les relations à distance sont aussi une façon de rester dans l’irréel, dans le fantasme. D’être avec une personne idéalisée de loin. Qu’est-ce que tu en penses ? Bonne journée à toi et merci encore,

je suis une femme battue j’ai 61 ans 3 garçons, dont 2 abusés sexuellement, et 6 petits enfants, + 3 autres garçons (que j’ai remis sur pieds, c’était la kata, il se battait jusqu’au sang) de mon ex mari qui me battait et qui me parlent plus :(, j’ai vécu que des histoires violentes avec mes hommes , maintenant je dis, je fait les poubelles, le dernier ça faisait 8 ans que nous étions ensemble, là il a pris un autre appartement en dessous de chez moi …
Ça fait un an et quatre mois que je suis dans une relation amoureuse avec quelqu’un , il m’a demandé qu’on fasse une pause au mois de février à cause de ses problèmes (perso) et cela a duré environ deux mois , ça m’a choquée et après il m’a suppliée car je lui ai dit que je ne vais plus continuer et on s’est remis ensemble et je me suis sentie bien avec lui , et durant le mois de septembre on a eu quelques différents de temps à autre au téléphone alors , on s’est pas rencontré durant deux semaines et on allait se voir , cela n’a pas marché et pretextant qu’il n’a pas pu me localiser, j’étais fachée par ce que je m’y attendais a ce qu’il me dise la vraie raison et puis je lui ai dit qu’avec mon ex cela n’était pas ainsi… Notre relation finit par s’affaiblir et il m’a écrit pour me dire que l’on s’arrête la jusqu’a ce qu’on puisse réaliser si l’on peut vraiment rester ensemble, au début ça ne m’a pas choqué mais maintenant je sens qu’il me manque énormément que dois je faire dans ce cas?
Vous semblez vous sentir rapidement "fautive" et vous dites dépendante : d'excellents ingrédients pour devenir le jouet de ceux qui l'ont compris. Alors, puisque vous ne pouvez pas agir sur l'autre... vous pouvez changer de regard sur cet autre et sur vous-même. Retrouver de l'estime pour vous même plutôt que de vouloir correspondre aux désirs ou caprices de l'autre.

Mon ex m’a quitté il a 4 mois et est revenu vers moi il y a deux semaines en voulant se remettre avec moi je l’ai fais galèrer et lui ai dis que je pensais que c’était une mauvaise idée pour voir un peu sa réaction et finalement il a changé d’avis et ne veux se remettre avec moi et pourtant nous avons passé la semaine ensemble comme un couple et il a tout fait pour me faire craquer et maintenant c’est moi qui veut me remettre avec lui et lui ne veut plus il me dit qu’il a peur de me refaire du mal et que c’est mieux pour nous mais qu’il veut qu’on reste amis et qu’on se voit de temps en temps je ne comprend plus se changement de situation , aidez moi comment le faire changer d’avis… Svp
L'autre n'a pas de raisons de devenir soudainement égoïste, sadique ou manipulateur. Pourtant, d'une certaine façon, il le devient quand même, sur ce point précis, mais pas volontairement. Ces réactions sont autant de moyens d'éviter d'être lui-même en souffrance. Car la parole, les explications, peuvent engendrer une grande difficulté à se dire, donc une souffrance. Parler c'est se dévoiler, c'est montrer à l'autre et à soi-même des failles, des faiblesses, peut-être des lâchetés.
J’ai besoin de vos conseils Cher Mr Alexandre et j’espère que vous pouviez m’aider à trouver une solution ..je suis avec un mec y a plus de 6 mois je me suis habituée à lui on parle presque tout les jours mais la conversation ne dure pas plus que 10 min ou 15 min ..bref je voudrais bien qu’il fasse un pas pour un avenir qui nous unis ..parfois je ne le comprenne pas il dit qu’il m’aime qu’il veut me voir et des trucs vraiment très sympa parfois il montre un peut sa jalousie ..tout ce qu’il me fait croire qu’il m’aime mais j’ai des doutes car on se voit pas très souvent en faite y a 2 mois depuis la dernière rencontre ( distance géographique ) mais qui n’est pas aussi lointaine .. d’après ses paroles il n’a pas le droit d’avoir un congé et tjrs problèmes de travail et temps ..je me demande chaque jour s’il n’est pas intéressé de moi alors pourquoi il revienne à chaque fois et il me parle ..(après un ou deux jours d’ignorance..) :/

Dans ce cas bien précis, il sera difficile, même si cet homme éprouve des sentiments réels, de le faire adhérer à une relation officielle. Rares sont ceux prêts à tout plaquer pour une autre femme avec qui ils ne partagent finalement que les « bons moments ». Soyons honnêtes : la vie de couple, ils connaissent et la vivent au quotidien, c’est d’ailleurs essentiellement pour cette raison qu’il a une relation extra-conjugale. Ce type de relation peut rapidement devenir nocif car il y a forcément plus d’investissement et de sentiments d’un côté que de l’autre. Une relation comme celle-ci, est à accepter telle quel ou à fuir pour se préserver !
Lorsque le seuil de tolérance d'une personne est atteint, il en résulte un grand inconfort qui l'incite à s'éloigner, disparaître ou créer des comportements de sabotage. Plus le seuil de tolérance est bas, plus la réaction arrive tôt dans la relation. Si vous avez déjà navigué dans le merveilleux monde des sites de rencontres, vous avez sûrement vécu le phénomène du prospect qui disparaît avant même que vous n'ayez eu le temps de lui répondre ou qui vous abandonne au moindre petit prétexte. Je dirais que c'est probablement le niveau de tolérance le plus bas que l'on peut avoir et les sites de rencontres sont remplis de ce type de personnes.

Bien sûr, après cet événement, je me suis précipité sur mon journal intime, mon cahier et mon ordinateur portable pour écrire toutes les idées qui avaient commencé à jaillir de ma tête… J’ai commencé à faire des études, des recherches, des interviews, des observations et des expériences dans ma vie de façon plus approfondie pour être en mesure d’expliquer exactement ce que cela voulait dire, et ce qui se passait exactement dans la tête de la plupart des hommes.
Après pour ne pas avoir l’air ridicule(et qu’elle se sente ridicule par ricochet, ce qu’elle n’aimera pas) , ne pas se prendre trop au sérieux, et c’est au-delà de l’accroche(qui peut être juste la vérité qui me parait très bien : « Salut, cela fait DEJA 6 mois que je te vois et que j’ai envie de te parler, …a chaque fois trop de monde autour de toi donc je n’ose pas y aller et je laisse tomber même quand vous n’êtes que 2 , …. dans le bus …..mais la aussi même quand tu es seule je n’arrive pas a me lancer , je n’arrive vraiment pas a me concentrer etc… et j’ai vraiment envie de te connaitre même sans te draguer ») d’avoir un échange verbal intéressant , avec une touche d’humour en plus(si possible) pour DETENDRE l’atmosphère si tout le monde est un peu crispé.Et ça c’est le plus dur. La conversation meurt, c’est le fil qui est coupé, plus de contact, pas facile à relancer, le malaise qui s’installe.
je suis avec mon copain depuis 18 mois. Nous avons pris le temps de nous reconnaître avant tout contact physique. Je lui ai dit ce que je recherchais et lui ai bien dit que à 28 ans ( à ce moment là j’en avais 28 ) je ne voulais pas perdre mon temps. De religion musulmane ( lui aussi d’ailleurs ) je lui ai aussi clairement dit que j’aimerai un mariage religieux ( le plus basique et le plus officiel ) assez rapidement si nous sommes compatible : chose à laquelle il a agrée.

Nombre d'idées reçues courent encore sur les hommes : peur de l'engagement, immaturité affective, rapport au sexe obsessionnel, etc. L'inverse est également vrai. Les femmes sont souvent perçues comme exigeantes, trop compliquées et obsédées par le désir de changer leur partenaire. Résultat, les uns comme les autres cultivent des croyances, parfois négatives, qui créent des tensions inutiles lors d'une rencontre. " Les séduire demande de repenser ses croyances" affirme Alexandre Roth.

En effet, c’est une jolie formulation :) mais, je l’ai déjà appelé (jeudi) en lui disant que j’aimerais comprendre pourquoi il m’ignorait tout à coup. Il m’a répondu qu’il avait besoin d’être un peu seul, mais il a pas été très clair quand je lui ai demandé pourquoi il ne m’avait pas prévenu… Et après que j’aie raccroché, il est venu me parler sur FB ^^
Certains cultes, comme l'antoinisme, implanté en Belgique et en France depuis le début du XXe siècle, sont spécialisés dans la guérison (6). Aujourd'hui, on assiste à un renouveau de ces cultes, notamment avec le pentecôtisme qui se répand aux Etats-Unis, en Amérique latine ou en Afrique (5). Aux Etats-Unis, les thérapies alternatives et les médecines douces comporte une forte composante religieuse et mystique (6).

Il faut distinguer les preuves d’amour et les sentiments. Un homme qui n’est pas amoureux ne reste pas 2 ans avec une femme et ne met pas en place des actions quand il y a des problématiques. Le mieux serait de lui parler de ce manque d’attention car il me semble que ses sentiments sont présents mais la manière dont il les exprime n’est pas la bonne, en ayant une discussion avec lui tu pourras en savoir plus.
Pour sortir de ce piège et favoriser une bonne relation homme femme en amour, mettez en place les conseils de cet article et n’hésitez pas à me poser toutes vos questions dans les commentaires. Je me ferai un plaisir de vous répondre personnellement. Mesdames, si vous avez envie d’aller plus loin suite à cette lecture, je vous oriente vers ma conférence audio pour tout comprendre des hommes. Vous obtiendrez ainsi rapidement et facilement des conseils pour mieux analyser les comportements masculins et être certaine de répondre aux besoins de l’homme que vous attendez tant.
Bonjour, j’ai rencontré un homme il y a environ 4 mois qui se trouve être le voisin d’une amis nous avons sympathisé puit nous somme devenu très vite amis de la mes sentiment on grandi pour lui je lui est avouer il m’a répondu que se n’étais pas Réciproque qu’il me voyais vraiment comme une amis , (mais nous entretenons une relation intime en parallèle) il m’a dit aussi qu’il ne falais pas que j’esper plus de sa part. Nous avons continué à nous voir régulièrement En tant qu’amis et partenaires.. Il a souvent des paroles du genrs ( veut tu devenir ma femme ? Et la mère de mes enfant ? Il me dit souvent qu’il m’aime que je suis parfaite ect …) il vas m’apler Par des petite nom , je voie bien quil est jaloux quand je lui parle d’autre homme et mais lui ne se gêne pas pour me parler de ces ex ou futur conquête potentiel et il se montre très protecteur en vers moi. Part moment nous allons être très proche et d’autre très distant.. et quand je lui parle de notre avenir que j’aimerais bien être en couple officiel avec lui il me répète que sa ne sera pas possible qu’il tien a moi mais si il n’y a pas se (truc ) . Je tien vraiment a lui je ne veut surtout pas l’effacé de la vie car ces quelqu’un de formidable
L’une des qualités que la gent masculine aime chez les femmes est justement la patience, le fait qu’elles ne mettent pas de pression pour tout de suite avoir quelque chose de solide. Justement, pour créer une histoire durable et solide il faut du temps, apprendre à se connaitre et c’est justement ce que vous allez faire en suivant mes conseils, il ne faut jamais se précipiter et immédiatement s’attendre à ce qu’il agisse comme vous.

Il a une très mauvaise estime de lui-même, il ne s’aime pas. Et il traite les femmes avec le même mépris. Ses performances servent à redorer son ego défaillant. Mais comme, inconsciemment, il pense ne pas mériter les femmes qu’il séduit, il sabote ou salit la relation. Autre possibilité : aimer n’est « simplement » pas sa priorité dans la vie. L’adrénaline dépensée pour satisfaire ses ambitions professionnelles et/ou sociales le galvanise à temps plein, et le sexe sans affect lui suffit.
Le conseil d’Elisabeth Couzon est de « rester en symétrie ». C’est-à-dire que si l’autre donne un coup de téléphone au bout de 3 jours, attendez 3 jours pour passer le prochain coup de téléphone. Laissez du temps entre chaque texto. De la même manière, lorsque vous discutez, suivez le mouvement, synchroniser la conversation aide vraiment à mieux communiquer. Il ne faut pas aller plus vite que la musique et instaurer une « symétrie relationnelle ». Laissez-vous guider et adaptez-vous à la personne que vous avez en face de vous…

Mon mari me quitte. 12 ans de vie commune. 2 jeunes enfants. Une relation malsaine basée sur des disputes permanentes et quotidiennes dues à des grosses différences de rythmes et d’envies. Je me suis beaucoup remise en question. Il a plusieurs fois douté de ses sentiments. Là, il me quitte car il ne m’aime plus. Moi je m’accroche et pourtant je ne suis pas convaincue d’avoir été vraiment heureuse et que ce soit une bonne chose, mais l’idée du divorce et de la fin de la vie de famille m’est insupportable bien que nous vivions comme des colocataires depuis un moment. J’avais tout de même le sentiment dernièrement qu’on prenait un nouveau départ car nous semblions tous les 2 plus en accord avec nous mêmes et plus capables de défier nos démons profonds.

je suis avec mon copain depuis 18 mois. Nous avons pris le temps de nous reconnaître avant tout contact physique. Je lui ai dit ce que je recherchais et lui ai bien dit que à 28 ans ( à ce moment là j’en avais 28 ) je ne voulais pas perdre mon temps. De religion musulmane ( lui aussi d’ailleurs ) je lui ai aussi clairement dit que j’aimerai un mariage religieux ( le plus basique et le plus officiel ) assez rapidement si nous sommes compatible : chose à laquelle il a agrée.
La confiance s’installe petit à petit, et certains signes rassurent comme le fait qu’il réponde à vos messages, qu’il vous questionne sur votre semaine si vous ne vous êtes pas vu depuis quelques jours, s’il montre de l’intérêt et vous questionne sur qui vous êtes, et s’il commence à vous raconter des choses plus intimes sur lui… C’est avec cette confiance que vous rentrerez petit à petit dans l’intimité de l’autre, mais ça ne se fait pas dès les premiers rendez-vous, un peu de patience !
N’oubliez pas : un homme qui a peur de s’engager a en général peur de perdre quelque chose (sa liberté, etc), car il est plus souvent qu’une femme tourné vers le passé. Au contraire, une femme étant d’avantage tournée vers le futur, elle a d’avantage peur de manquer une occasion à venir (avoir des enfants, se marier, acheter une maison pour sa vie de famille etc).
Vous allez changer en permanence. Les époux que vous serez le jour de votre mariage disparaîtront, et vous ne serez plus les mêmes personnes qu’aujourd’hui dans cinq ans. Vous changerez forcément, et chaque jour sera une nouvelle opportunité de renouveler vos vœux. ELLE N’EST PAS OBLIGEE DE RESTER AVEC VOUS, et si vous ne prenez pas soin de son cœur, elle pourrait trouver quelqu’un qui saurait en prendre soin, elle pourrait vous en interdire l’accès et ne plus jamais vous reprendre. Chaque jour doit être une nouvelle occasion de vous battre pour mériter son amour comme lorsque vous lui courriez après.
Comment expliquer son comportement ? pourquoi n’a t’il pas envie de passer plus de temps avec moi alors qu’il sait que ça se passera forcément très bien car nos rapports sont plus que bon ! Est ce que cet éloignement peut s’expliquer par le fait qu’il n’assume pas, ou que un retour de sentiment lui fasse peur ?(car il ma quitté me disant ne plus avoir autant de sentiment).

Par contre j’ai remarqué que l’un comme l’autre, on a du mal à parler de l’avenir. On est étudiants, on vit au jour le jour, et puis ça ne va pas plus loin. Pourtant il y a des choses que j’aimerais bien aborder : comme prendre un appart tous les deux, l’an prochain. Ca aussi, c’est une étape importante de l’engagement, tiens… Je n’arrête pas de retarder l’échéance du moment où je lui en parlerai sans très bien avoir ce qui me fait peur. En fait ce n’est pas tant sa réaction où le fait qu’il puisse refuser qui me retient mais plutôt le fait que plus j’attends, plus j’en fais un truc important, plus je me prends là tête avec et moins je prends les choses à la légère. Du coup je me sens obligée d’attendre le bon moment (alors que, soyons honnête, « le bon moment » est la meilleure excuse de tous les temps pour retarder quelque chose ^^).
Je sais qu’il tient à moi et je sais qu’un jour tout sera terminé, par je ne sais quelle force. Je ne sais pas comment réagir, agir comme d’habitude car nous sommes très bien ou renoncer de moi-même ? Si c’était à une amie que ca arrivait, je ne saurais même pas lui conseiller de profiter ou de partir. Je me projetais un peu avec lui, des fois non. Je voulais savoir pourquoi il m’a dit une chose si catégorique, c’est tôt pour décider. Il m’a dit que c’était en rapport avec une conversation qu’on a eu sur la confiance récemment, qu’il devait me dire tout ça sinon il aurait eu l’impression de profiter de moi et de me trahir.

L’UNIQUE RÈGLE que vous devez comprendre concernant les hommes --- et que la plupart des femmes ne comprennent pas --- qui va vous expliquer presque tous les problèmes que vous allez rencontrer dans une relation avec un homme. (Une fois que vous l’aurez comprise, la plupart de vos problèmes relationnels vont littéralement disparaître... et je ne plaisante pas.)

L'autre grand profil du mystique est le « visionnaire ». Son contact avec l'esprit est nettement moins abstrait et désincarné que dans le modèle précédent. Le visionnaire entretient avec Dieu ou les esprits un rapport très personnel : Dieu, Jésus, Marie, les anges ou n'importe quelle autre divinité lui parlent (il entend leur voix) ou lui apparaissent sous forme humaine. C'est le cas de sainte Thérèse d'Avila (1515-1582) et de ses visions, particulièrement celle de 1560 où elle rencontre un ange qui lui transperce le cœur avec un dard en or (immortalisée par la statue de Bernin). Hildegarde de Bingen (1098-1179), autre grande mystique visionnaire, est depuis l'enfance sujette à des visions cosmologiques : elle voyage dans les sphères célestes et assiste au concert des anges.
Bonjour , je suis canadienne , je me suis mariée avec un homme de la réunion , on est resté ensemble 5 ans à Montréal le temps qu’il finisse ses études et voilà maintenant , il est parti à la réunion depuis déjà un an ..je suis partie le voir et je suis rester 3 mois à la réunion , car je n’ai pas encore le visa français .Notre vie de couple durant ce séjour s’est transformée en un véritable cauchemar … Mon mari était tout le temps chez ses parents et sur 12 samedi , il y a eu juste un samedi qu’on a passé sans ses parents .Pour le diner le soir , il fallait manger un jour sur deux chez ses parents sinon il me culpabiliser de les laisser seul . Même pour venir me chercher à la plage , il fallait qu’il passe d’abord voir ses parents. Le matin , il sort une demi heure à l’avance pour aller voir ses parents avant d’aller au boulot . Sa mère prend trop de place , elle le traite comme un bébé , le matin , elle lui prépare son petit pain au fromage .. Je n’en peux plus de cette situation . Oui , sa mère cuisine bien , mais je ne sais pas quoi faire , il pense que je veux l’éloigner de ses parents … Là en ce moment je pense à me séparer de lui et je l’aime beaucoup …
Moins de 5% des hommes mariés quittent leur femme pour vivre avec la femme avec laquelle ils ont une liaison. Que ce soit à cause des tracas financiers et légaux du divorce, de l'appauvrissement qui en résulte, des croyances religieuses, du simple confort de sa vie de famille, ou de l’affection qu’il a toujours pour sa femme, il ne franchira le pas que très rarement. Ne vous méprenez pas (ou plutôt, ne vous racontez pas d’histoires), quoi qu’il vous dise : il a toujours des relations sexuelles avec sa femme.
Il y a 6 mois j’ai commencé une relation avec un homme en couple, ça faisait environ 3 ans qu’il était ensemble et il habitait ensemble (ni enfants, ni mariage), c’ était la première fois que je me retrouvais dans cette situation, mais l’attirance était si forte… Au fur et à mesure on a commencé à s’attacher, notre relation n’était pas seulement sexuelle (malgré notre complicité à ce niveau évidente), au bout de quelques mois j ai décidé de tout stopper car je ne supportais plus la situation, je n’avais plus envie d’avoir la seconde place, sauf que même pas une semaine plus tard il est revenu en me disant qu’il allait la quitter, ce qu’il a plus ou moins fait mais rapidement elle l a convaincu de lui laisser une autre chance donc je lui ai dit que je ne voulais plus entendre parler de lui ect… même pas une semaine plus tard il me réécrit, je résiste et l’envois bouler, sauf qu’une semaine plus tard on se croise, ses “tu me manques, il n y pas un seul jour où je ne pense pas à toi, je ne veux plus me passer de toi” ont réussi à me faire craquer… Et là il décide de la quitter, cherche et trouve un appart et là il est en cours de déménagement et pendant tout ce temps, on s est vu régulièrement, tel un couple, quand on est ensemble c est tout simplement la folie mais dès qu’ on est plus ensemble la peur m envahit, je garde toute cette peur pour moi… Mais je sens qu’ un truc cloche… Et après un we tout simplement génial je décide d avoir THE discussion pour savoir ce qu’ il en est de nous, et pour lui on a pas à rentrer dans une case, il sort de 2 longues relations et il lui faut du temps et de l’espace pour pouvoir parler de sentiments à nouveau, il tient à moi et ne joue pas avec moi selon ses dires mais c est trop tôt… du coup j’ai vrillé en disant que j’en pouvais plus d’attendre, de supporter une fois de plus des doutes après tout ce qu’ on a traversé et que ça aurait pu être enfin simple… Je ne demandais pas une bague au doigt ni un aménagement juste une relation simple dans le respect… Je ne sais plus quoi penser pck sa façon de revenir tjs vers moi pdt ces 6 mois, sa façon dont il se comporte avec moi me font avoir de l espoir mais là je n’y crois plus… Je me dis que si quelqu’ un veut vraiment être avec une personne il ne se pose pas autant de questions surtout quand tout se passe bien… du coup je me demande si je ne devrais pas tout supprimer, le bloquer de partout et avancer ds ma vie en faisant une croix définitive sur lui… si vous pouviez juste me dire ce que vous en pensez, ça m aiderait pck pour le coup je suis dans le flou le plus total…
Merci pour ces témoignages bouleversants. Quelle tragédie dans un monde soit disant moderne de ne pas pouvoir être soi. Je pense qu'il faut vraiment en parler afin que cela rentre dans les mœurs. Merci la WTF tram d'avoir cité Ellen Dégénères, mon idole ? cette femme a révolutionné ce combat dans l'audiovisuel aux Etats-Unis. Espérons qu'un jour, ce combat n'en soit plus un.
Bonjour , moi mon souci c’est que sa fais bientôt 4 ans que l’ont est ensemble j’ai 19 ans et lui aussi. Etant en vacances 2 mois , il pars souvent en vacances des qu’il en a la possibilité , une semaine début Juillet , ensuite 4 jours chez sa cousine et la 10 jours EN CAMPS avec des Allemands qui viennent tout les deux ans dans son village. Et moi je suis chez lui avec ses parents. Je réfléchie beaucoup mais la je ne sais vraiment plus quoi faire. Avez vous des conseils pour qu’il réagisse ?

J’ai beau relire l’article je ne vois pas le passage ou il est mentionné que c’est à cause des femmes… Après je ne m’abaisserai pas à répondre à ce genre de commentaire qui mélange tout et caricature les rapports hommes femmes. Vous avez l’air d’avoir beaucoup de colère de vous, quelle qu’en soit la raison tous les hommes de la terre n’en sont pas responsables.

Nous avons passé l’été à nous parler sans pouvoir nous voir. Petite précision : il est néerlandais et était en vacances dans le sud de la France. Moi je suis bien entendu française et j’habite dans le Nord de la France. Nous avons organisé notre rencontre une fois qu’il était revenu aux Pays Bas. Il a fait énormément d’efforts pour venir me voir (covoiturage , train etc …) il a passé 3 jours chez moi puis je suis allée 3 jours aux Pays Bas chez lui. Une complicité extraordinaire . Étant un garçon pleins de principes (et moi aussi) rien de concret ne s’est passé entre nous. Mais ces gestes , son regard , son attitude envers moi montraient clairement une attirance. Apres mon départ des Pays Bas il m’a avoué avoir peur car je l’attirais beaucoup, il m’a dit avoir eu envie d’être plus près de moi mais que Comme sa situation avec sa copine n’était pas Claire il préférait qu’on reste ami pour le moment (honorable je trouve). Bref 2 semaines plus tard , il m’annonce sa rupture . Il me dit également qu’il est très très mal mais qu’on aimerait me voir vite. Problème : cela fait 2 semaines qu’on s’est séparé de sa copine. Il s’est réinscrit sur le site ou nous nous sommes rencontrés (alors qu’il avait supprimé son compte apres notre rencontre) , me parle de moins en moins car il dit qu’il a besoin de s’isoler (il me dit qu’il ne m’oubliera pas, et qu’il aime quand je le contacte) pire : quand je lui dit que ca me ferait plaisir de le voir, il évite le sujet ou me réponds tout simplement qu’il est encore mal …
×