je ss une fille de 23 ans sa fait pratiquement un an que je ss ac un mec qui habite a 1000 km de chez moi on s est vu 2 fois! Au debut c etait vraiment la vie en rose, il etait attentionne , interesse on parlait pendant des heures au tel …… et ce dernier mois je le sens un peu distant il m parle pas bcp il appel pas c tjrs par sms il fait aucun effort et qd je lui pose la question genre “est ce qe tu m aimes plus .?” Il mr repond “pourqoi tu dis sa?” Et qd j lui explique qu il est un peu distant il me dis que je chercher tjrs les problemes et la on s dispute et on reste en froid et puis c tjrs moi qi revient vers lui !! La derniere fois on s est pas parle pendant 5 jours j attendais qu il fai le premiet pas et finalement c moi qi est revenu vers lui comme tjrs … finalement il me dit que 5 jours sans parler ct bcp et qu il ne m aime plus comme avant vu les nombreux problemes … enfin de comptes on s est donne une deuxieme chance (hier soir) et mntn si j parle pa lui ne parle pa et il est tjrs distant!
Je ne sais pas quoi penser de cette relation et j’ai besoin que vous m’éclairiez !!! Voilà, j’ai rencontré D dans un café, où ses copains faisaient un pari pour inviter une femme à boire un verre de champagne…C’est moi qui suit passer dans la rue ce jour-là…et j’ai accepté en compagnie de mon père de boire un verre avec eux… Sur ce, j’ai remarqué D parmi les 12 hommes qui se trouvait là…ensuite, avant de partir du café, nous nous sommes serrés la main et là un coup de foudre monumental…lui comme moi sommes restés scotché sur place. Il m’a dit qu’il était flic avant de partir devant mon père à côté…nous nous sommes dit au revoir et lui est resté un bon moment à me regarder de la rue à l’écart de ses copains, c’était très romantique…N’ayant pas son numéro de téléphone, j’ai décidé malgré le fait que j’avais peur de passer pour une fille facile, de me rendre au café (sur la recommandation d’une amie) pour donner au patron du café mon numéro de téléphone car D le connaissait très bien…au bout d’une semaine, j’ai eu un SMS de sa part en me disant qu’il souhaitait me voir…mais cela ne collait pas avec nos emplois du temps respectifs (lui étant flic et détective privé et moi dans mes études) et de fil en aiguille, nous nous vus 2 mois après…Dans son SMS il a tenu le discours suivant « « j’ai très envie de vous…voir !!! Mais peut-être êtes-vous en train de travailler ? « Pour tout vous dire, j’ai très envie de vous depuis que nous nous sommes vus »« en espérant de ne pas vous avoir choqué en étant aussi direct »… moi, j’ai répondu très évasivement car ne je m’attendais comme je lui ai dit à quelque chose d’aussi rapide et direct…
Vous vous êtes engagé à défendre son cœur, mais vous devez garder le vôtre avec autant de vigilance. Aimez-vous pleinement, aimez le monde entièrement, mais réservez une place dans votre cœur où seule votre épouse aura le droit d’entrer. Réservez-lui un espace rien que pour elle, toujours prêt à l’accueillir, toujours prêt à l’inviter, mais auquel personne d’autre n’aura accès.
Bonjour, j’ai vécu une relation à distance de pratiquement 1ans, 900km entre nous, on se voyait un week end par mois et pendant les vacances scolaire mais il a décidé de tout arreter, d’apres lui il était pas assez pret pour une relation a distance. Quand on se quittait à la gare, c’etait toujours très dur; et du jour au lendemain il a décidé de tout stopper puis il est revenu me parler comme si de rien n’etait pour me dire qu’il avait une copine mais qu’il ne l’aimait pas et que c’etais mieux comme ça .. je ne sais plus comment faire, j’aimerai le revoir mais c’est impossible.Les relations a distances sont vraiment très compliquées

Pour séduire une femme en milieu lesbien, vous pourrez suivre les conseils donnés aux hommes précédemment. Si en revanche vous prévoyez de draguer une femme hors milieu, vous devrez alors lui faire comprendre que vous êtes intéressée d’une manière ou d’une autre, sans l’effrayer (car oui, certaines femmes ont encore « peur » de se faire draguer par des femmes).


Quand ça devient trop acquis, quand on a un peu cramé toutes les étapes, ok on a un bonheur intense sur le moment, mais ensuite on tombe très vite dans la routine. Je ne pense pas que ce soit immature de chercher comment échapper à cette routine, à cette perte progressive de désir qui peut en découler, ce qui conduit finalement à une sorte de relation où l’on se voit « par défaut », on se voit non pas parce qu’on a envie de ce voir, mais parce que l’on vit ensemble et que c’est comme ça, ce qui ne veut pas dire qu’on en n’a pas envie mais disons que la satisfaction du besoin précède le besoin en quelques sortes. Il ne faut pas oublier que le désir, c’est vouloir quelque chose que l’on n’a pas (c’est pour ça qu’un soupçon de manque et de frustration sont nécessaire à mon avis).
Bonjour Sandrino j’aime votre travail, je suis d’accord avec beaucoup de choses écrite . Pour vous expliquer je suis quelqu’un qui galère en amour depuis 3 années, lorsque je cherche des raisons, je lis souvent que j’attirerai de mauvais partenaires à cause de ma confiance en moi ou de dépendance affective, je n’arrive pas à comprendre comment cela est possible ayant l’impression de pas mettre de pression et de ne pas le montrer. Généralement j’ai la force de caractère de refuser ou ne pas rester trop longtemps dans des relations mauvaises ou je sens que c’est foireux ..soucis à force j’ai l’impression d’être une femme attirante mais pas aimable. Tu crois que tu saurais un peu m’éclairer la dessus ?
Pour faire court. Je commence a apprendre un collegue de travail. Il me parle tous les jours me dit que je lui plais que je suis son style de femme mentalement et physiquement. Pour le moment il ne veut pas s’engager car son ex vit encore chez lui mais il est perturbé il veut se me mettre avec moi. Je commence a bien l’apprécié on s’est déjà vu à l’exterieur, il ne veut pas m’embrasser car il ne sait pas qd sa situation va changer. Je vis normalement mais plus le temps passe plus j’ai envie de partager des choses avec lui car par message on parle de tout et de rien on rigole on ne se prend pas la tête quand je lui manque il m’appelle. Que dois-je faire ?

Que faire ? Un homme qui a peur de l’engagement peut avoir reçu de l’amour non réciproque, où une femme trop démonstrative l’a étouffé d’amour qu’il n’éprouvait pas pour elle. Cette situation où l’autre nous aime bien plus que nous et nous le dit, empêche l'attachement. Il faut laisser le temps aux sentiments. Si lui ne vous dit rien, ne commencez pas, il pourrait prendre peur.


S’il ne raconte pas grand-chose – en ce sens qu’on ne peut déceler un fil conducteur à ce roman en mal d’intrigue –, Des hommes qui s’éloignent fourmille en revanche de toutes sortes d’idées, autant de critiques des multiples facettes de la société post-moderne dans laquelle nous vivons. Construit en agglomérant des clips de la vie quotidienne, Taillandier esquisse ses personnages dont les conversations tournent vite au dénigrement systématique de tout ce qui est, à un moment ou à un autre, admis par la majorité. Ainsi s’attaquent-ils à la conscience vertueuse des humanitaires, à l’omniprésence de la publicité, au discours unidimensionnel des médias, etc. C’est de cela, en fait, que ces hommes s’éloignent… et on peut se demander, à la fin, s’il ne vaudrait pas mieux bâtir une société sur ce qui unit les citoyens plutôt que de mettre en exergue ce qui les divise. Des hommes qui s’éloignent est un roman à lire, ne serait-ce que pour comprendre ce qui pousse certains individus à dériver vers l’extrême droite. Des hommes comme Xéni, par exemple, qui « attire l’amitié des hommes et l’amour des femmes, se dirige vers ce qu’on appelait jadis le nihilisme, et qu’on appelle aujourd’hui l’extrême droite. Il rejette les pieux mensonges qui nous permettent encore de vivre ensemble. Il s’éloigne ».
Parce-que (c’est ma minute coup-de-gueule) le plaisir, le bien-être individuel, ou le sentiment momentané de bonheur ou de tristesse, ce qu’on appelle le plus souvent : « la petite voix intérieure », ne sont jamais de bons conseillers, sauf si on veut passer sa vie insatisfaite à chercher quelque chose qui n’existe pas. Le bonheur est DANS LA SATISFACTION, mais si on refuse d’être satisfait, alors on ne sera jamais heureux. Le mec aura toujours un défaut : il sera trop grand, ou trop petit, il parlera trop, ou serait trop déprimant, ou aimerait trop sa maman… et y aura toujours un mec à côté qui aura l’air plus beau, plus cool, plus attirant. Tout ça c’est NORMAL ! C’est vraiment pas une raison pour passer sa vie à briser ses propres amours, ou pire : à briser le cœur des autres, et à se dire : « non, c’est pas encore le bon », et « ah mais j’ai un petit faible pour le voisin, il a un si joli sourire ». Ensuite, on se retrouve un soir toute seule à pleurer, parce qu’on a tout perdu.
Il est utile pour le bien du couple de vivre des choses, au-delà du dialogue, de savoir ce qui nous plait, ce qui ne nous plait pas afin d’en savoir plus sur la personne qui partage notre vie. Oui c’est un effort qui peut nous sembler difficile à faire car ce n’est pas dans nos habitudes mais ce que vous allez gagner en agissant ainsi va automatiquement vous aider ! C’est de cette manière que le rapport femme homme tournera à votre avantage. Si vous recherchez de la complicité homme femme et à être sur la même longueur d’onde suivez ce principe. Cela améliorera également votre complicité sexuelle au passage  car il s’agit d’une règle essentielle de la psychologie homme femme.
Même si cette personne vous semble très sûre d'elle extérieurement et démontre un désir conscient de former un couple, ce qui prédomine est ce qui est dans son inconscient. Pour n'importe quel être humain, les rencontres amoureuses sont les plus grands défis au niveau affectif. S'ils se cachent de grandes insécurités derrière le masque social de l'individu, l'inconfort devient vite insoutenable et la seule issue est la sortie de secours la plus proche.
Raison # 3: Elle pourrait être «incertaine» de ses sentiments envers vous – En général, quand une fille recule – c’est parce qu’elle n’est pas sûre de sa relation et elle a besoin de temps pour décider si elle veut continuer la relation ou rompre formellement ça va avec toi. (Vous obtiendrez le discours flagrant « Je ne suis pas prêt pour une relation en ce moment » si elle décide de la dernière).
Règle générale, les hommes trouvent la forme physique des femmes attirante. On ne parle pas ici seulement des hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus fidèle des maris ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il ne s’agit que d’un regard rapide et involontaire, de telles images sont stockées dans l’esprit masculin et resurgissent sans avertissement. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images ou de les ignorer, mais ils ne peuvent les empêcher de surgir.
Je sors depuis deux ans avec un avais affectif.les cadeau les gestes attentionnes les je t aime tres peu pour lui.recemment j ai craque pas vu depuis plusieurs jours on se voit a son retour et le lendemain vendredi il m annonce ne pas etre là car repas qui etait pas prevu avec les portes.ai eu l impression de ne rien representer pour lui.on a fille tout arreter une semaine sans contact.on a repris notre relation mais on doit avoir une discussion serieuse.la en conges comme moi il ne fait rien de special mais prefererais etre seul.je precise q u il y a seulement un couloir ui nous separe de nos appartements
J’ai encore envoyé des SMS hier et je lui ai dit en larme hier que je ne supportait plus de le partager mais j’ai reçu aucun SMS depuis hier à part ” ah oui c’est vrai j’avais presque oublié ce genre de SMS “… je n’ai plus faim, je fais des cauchemars la nuit, je pense à lui et sa femme tous les jours et je lui en veux d’avoir la belle vie pendant qu’il me laisse souffrir.
Je crois qu'il serait effectivement sage de mettre mes énergies à me reconstruire et accepter que la relation n'existe plus. Même si ça ne fait aucun sens pour moi, visiblement, je dois l'accepter. Le silence est vraiment destructeur alors j'imagine que je dois me protéger et ne plus risquer de me frapper à ce mur. Merci encore, ça fait du bien de pouvoir partager cette douleur qui est unique.

On peut considérer qu’il s’agit de LA question que toutes les femmes se posent après avoir fait la rencontre d’un homme qui les intéresse, surtout si ce dernier reste tout de même distant au début de la relation ou qu’il ne semble pas prêt à s’investir autant que vous. Il n’est pas toujours simple de gérer ses émotions dans ce genre de moments, surtout si vos sentiments sont forts dès le départ, tout simplement parce que l’on souhaiterait que tout soit réciproque et que l’on s’imagine déjà avec vivant une histoire forte lui. Pourtant, il faut bien comprendre que chaque personne avance à son rythme ce qui peut provoquer des tensions dans la relation car ce phénomène va provoquer un déséquilibre.
Une des questions que se posait W. James concerne le lien entre religion et bien-être. Pour lui, il ne faisait pas de doute qu'une de ses fonctions majeures est d'apporter paix et sérénité face aux épreuves de la vie. Dans son sillage se sont développées nombre de recherches sur la question de ce lien. Dans l'ensemble, les enquêtes statistiques semblent confirmer que la religion favorise le bien-être. Par exemple, une grande étude portant sur plus de 160 000 Européens montre que parmi les pratiquants qui vont à la messe toutes les semaines, 85 % se déclarent « très satisfaits » de la vie, alors que ce pourcentage tombe à 77 % parmi ceux qui ne vont jamais à l'église. Comment expliquer ce lien entre bien-être et religion ? Les psychologues avancent trois types de facteurs.
Quels sont les petits signes que la relation va bien ? Au quotidien, quelles sont les preuves que votre relation vous apporte ce dont vous avez besoin, vos besoins sont-ils comblés ? Regardez du côté des petits engagements au quotidien. Certes il ne souhaite pas emménager avec vous, mais c’est lui qui propose des escapades en amoureux, c’est lui aussi qui vous surprend régulièrement, qui prend soin de vous et qui vous rend heureuse. Essayez de voir le verre à moitié plein et non plus à moitié vide…

J’ai 34ans, divorcée (en 2012) et mère d’une fille de 10 ans. J’ai depuis quelques mois une relation avec un coéquipier du volley. Il est célibataire depuis plus d’un an. Il a des paroles et comportements très irrationnels, en effet. Nous nous voyons que quand Mr décide; souvent il ne répond pas à mes messages ou refuse un rv lorsque je lui demande en face. Au club de sport, il m’ignore, ne veut que personne ne sache qu’on se voit en dehors; juste quelques rares regards complices.
Je ne me perd pas de vue, garde ma vie, mes activité et accepte de le voir/ lui parler que lorsque je me sens en phase et tout cela sans cette maudite peur de voir un homme partir si je ne réponds pas à ses appels/SMS, et le comble c’est qu’il semble s’accrocher et me reproche de mettre trop de temps pour le revoir alors que c’est lui qui était parti sur un silence radio au début malgré une attirance évidente lol (c’est à ce moment que je suis tombé sur ce site ce qui m’as permis de comprendre un grand nombre de choses !)
Il est resté stoïque. Ensuite il m’a dit qu’à la base il ne voulait pas être en couple et qu’il n’avait jamais été “si attentionné” avec une fille. (Pourtant, il ne m’a jamais dit qu’il tenait à moi ou se sentait bien avec moi). Il m’a aussi dit qu’il se concentrait sur sa vie pro mais que cela n’empêche pas le fait qu’il passe de bons moments avec moi et qu’il trouverait ça “dommage”qu’on se sépare.

Article très intéressant, qui me permettra je l’espère de faire mon deuil. Nous venons de rompre avec mon ami car celui ci a peur de s’engager. Apres un an de relation je ne connaissais pas sa famille, je ne connaissais que quelques amis enfin plutôt connaissances qu’il côtoyait car justement je ne connaissais pas ses amis. Je n’ai jamais fais de soirées avec eux.


La prochaine fois que vous la verrez (si vous la revoyez en supposant que son niveau d’intérêt est encore assez élevé), ne vous fâchez pas et ne vous inquiétez pas de son comportement. L’affronter à propos de ses actes lointains ou froids ne fonctionne que rarement. Elle peut changer son comportement temporairement, mais cela ne marchera pas. Encore une fois, cela ne fera que l’inspirer à vous tromper dans le dos – puisque ses actions indiquent qu’elle n’est pas heureuse avec la relation en premier lieu.
Vous avez tendance à trop écouter ce que cet homme vous dit et non pas à regarder les actes tout en prenant du recul. Si vous posez la question à 10 personnes, elles vous répondront toutes que vous faites face à un homme qui vous manipule. Je ne parlerai pas de pervers narcissique mais simplement d’un manque de cohérence entre ses actes et ses paroles. Mais tout cela, vous ne souhaitez pas l’admettre parce que vous êtes amoureuse.
J'ai eu la chance de les rencontrer et d'être en contact avec plusieurs personnes ces dernières années et elles sont littéralement DE LOIN LES MEILLEURES que j'ai JAMAIS RENCONTRÉES, dans leur domaine d'expertise, c'est à dire les rencontres et les relations. Vous en reconnaitrez peut-être certains quand vous les rencontrerez. Il y a parmi eux des conférenciers de grande renommée et des écrivains, des scientifiques reconnus et des psychologues. Mais ils ont tous une chose en commun...
Je me demande si mon comportement d’évitement n’est pas le problème. Je fais semblant de m’en foutre alors que c’est tout le contraire. Hier, après avoir tâté le terrain et su qu’il n’avait pas et ne pensait pas avoir de sentiments amoureux pour moi, je lui ai dit que c’était correct. Qu’on pouvait être des amants sans que ça veule dire quoi que ce soit. Que je voulais le revoir quand même.
Bon, je parle en me basant sur mon expérience personnelle, en disant que le but d’un couple – pour ceux qui veulent un couple qui dure – n’est pas l’intensité des sentiments, qu’on réclame chaque jour en plus ! Je te comprends trop bien lorsque tu dis que tu essaies d’apprécier chaque étape dans ta relation, et que tu laisses traîner au maximum avant de dire « je t’aime ». J’avais ce schéma dans ma tête il y a longtemps, et j’ai changé (peut-être l’âge.. oups). Il y a beaucoup de plaisir dans la séduction, et chacune de ses parts a son propre délice : les regards échangés ont un plaisir particulier, les premières paroles, les sourires, chaque geste nous donne un sentiment plus ou moins intense et très plaisant, surtout que c’est nouveau. Si tu revois ces plaisirs, tu trouveras que beaucoup de nos sentiments viennent de notre propre égo flatté ou de nos hormones (tu peux revoir l’article d’Anashka sur l’égoïsme en séduction, lui je suis sûr qu’il existe^^). Donc, une fois passée l’étape de la séduction, si on ne sait pas (ou qu’on ne veut pas) vivre d’autres plaisirs du couple, alors on se sent un manque et un besoin de vivre autre chose, que le couple ne peut pas nous procurer.
Nous allons donc nous voir, j'ai la peur au ventre, et en même temps une impatience énorme. Lui est très enthousiaste, il a peur aussi, mais sait ce qu'est être infidèle. Je ne pense pas à l'avenir avec lui, nous verrons bien où cela nous mènera. Je n'ai pas envie de reculer, malgré la culpabilité j'ai envie de frissonner à nouveau. Je ne pensais pas revivre ça un jour. Quand tu dis je suis "accro", je ressens ça aussi. Une vrai addiction.

Cependant, il y a une semaine (1 mois de distance), je l’ai senti un peu plus distant et nous en avons tout de suite parlé par Skype. Il m’a alors avoué que la distance le rendait malheureux et qu’il ne supportait pas de ne pas voir la personne pendant plus de 3 semaines (alors que nous avions prévu par la suite de se voir tous les mois) et de devoir entretenir la relation par messages. Étant blessée, je lui ai répondu que tout était fini et que j’allais annuler mes billets d’avion. Sur le coup, il ne voulait pas puis s’est mis à pleurer en disant qu’il était désolé d’être comme ça et qu’il savait que sa décision allait le faire souffrir. Blessée, je lui ai dit au revoir de façon rapide en lui disant que je ne voulais plus jamais avoir de nouvelles de lui et que nous n’allions plus jamais nous revoir. De là, je l’ai supprimé de facebook afin de me protéger et pas de messages pendant une semaine des deux côtés.
Cependant, il y a une semaine (1 mois de distance), je l’ai senti un peu plus distant et nous en avons tout de suite parlé par Skype. Il m’a alors avoué que la distance le rendait malheureux et qu’il ne supportait pas de ne pas voir la personne pendant plus de 3 semaines (alors que nous avions prévu par la suite de se voir tous les mois) et de devoir entretenir la relation par messages. Étant blessée, je lui ai répondu que tout était fini et que j’allais annuler mes billets d’avion. Sur le coup, il ne voulait pas puis s’est mis à pleurer en disant qu’il était désolé d’être comme ça et qu’il savait que sa décision allait le faire souffrir. Blessée, je lui ai dit au revoir de façon rapide en lui disant que je ne voulais plus jamais avoir de nouvelles de lui et que nous n’allions plus jamais nous revoir. De là, je l’ai supprimé de facebook afin de me protéger et pas de messages pendant une semaine des deux côtés.
Nous sommes en couple depuis un an. Mon chéri est quelqu’un d’introverti, son problème de confiance en lui est amplifié par sa dernière histoire, celle qui est intervenue avant notre histoire, et qui concerne une relation de 3 ans avec une femme avec qui il a eu un enfant. Leur relation était un peu destructrice, elle passait son temps à le dévaloriser et les disputes étaient quotidiennes et violentes. Elle a essayé d’exercer un contrôle de ses faits et gestes et piquait des crises violentes lorsqu’il montrait un peu d’indépendance (comme faire une sortie avec ses copains par exemple). C’est elle qui l’a quitté quelques mois avant notre rencontre et les relations qu’ils entretiennent depuis, dans le cadre de la garde de leur fils, sont très conflictuelles et violentes. Elle continue à lui lancer des piques mesquines et à piquer des crises pour tout et n’importe quoi.
votre article et les divers commentaires me renvoient bien entendu à ma propre histoire. j’ai une relation avec un homme qui vit à 800 kms de chez moi. Nous nous sommes rencontrés sur internet il y a plus d’un an et depuis il n’est pas passé un seul jour sans que nous nous appelions matin et soir, de nombreux sms ponctuent nos journées … Nous nous aimons beaucoup et sommes en accord parfait sur presque tout, nous nous apprécions vraiment l’un l’autre. Pourtant nous ne sommes pas heureux, le manque devient omniprésent et pour ma part j’ai de plus en plus de mal à supporter cette absence.Nous ne nous voyons pas souvent, non seulement les déplacements sont coûteux (il habite en Corse donc c’est bateaux ou avion) il doit travailler beaucoup pour assurer son avenir car il a tout perdu mais en plus sa situation personnelle est très compliquée : vie familiale houleuse en « cohabitation obligée  » avec sa femme car sa vie professionnelle redémarre à « 0 » et il n’a pas les moyens d’assumer une séparation. Je sais qu’il est sincère et n’éprouve plus rien pour elle néanmoins elle existe et est un frein sérieux à notre Relation. Mes pensées sont à la fois pleines de doutes, j’ai souvent envie de tout arrêter par peur de souffrir plus car je ne sais pas quand il pourra sortir de cette situation qui semble inextricable et en même temps j’en suis incapable tellement il me plait et tellement je serais persuadée de ne pas avoir eu le courage de l’attendre. Je ne sais plus vraiment ou j’en suis…perdue je ne sais plus me laisser guider par mon cœur, mon instinct… Lui de son côté m’affirme qu’il tient beaucoup à moi, mais étant dans une démarche de « survie » il ne sait pas ce qu’il pourra m’offrir par la suite et ne se sent donc pas le droit de me promettre…J’ai 63 ans et lui 60 ans. Que faire ?

mon histoire a commencer quand j ai bosser vendeuse pendant 1 mois chez un homme de 30 ans moi j ai 28 ans apres jai trouver un vrai boulot j ai dimissioné il m mas invité a diner depuis tous les jours les sms on se voyait 3 fois par semaine les bizou les fleurte apres il me dis il a une copine on sest quiitter pendant 1 mois il ma recontacter en me disant tu me manque on a repris contacte puis il a commencer a mignorer de nouveau jai lui di je taime je souffre comme sa on se vois plus il mas di oui je respecte ton choix si t es sur .moi je l aime je le veux je veux je suis perdu que dois je faire aidez moi svp
Attention aux « éternelles insatisfaites » prévient Elisabeth Couzon : « Ces femmes ne sont jamais satisfaites. Dans une relation amoureuse, ce qu’elles peuvent recevoir, ce n’est jamais assez. Même si tout va bien, et que vous avancez doucement mais sûrement… » Et c’est là justement que vous pouvez faire un travail sur vous. Remettez-vous en question, et ne lui mettez pas la pression, sinon il risque de s’enfuir… Et ce n’est pas ce que vous souhaitez, n’est-ce pas ?
Premièrement merci de votre conseil en coaching j’ai si longtemps chercher comment inverser les rôles quand je suis couple et rendre accro mon mec. Ce n’est pas le hasard mais il était temps lorsque suis tombée sur l’une de vos vidéo j’ai suivi votre astuce et sa à donner de bon résultat mais j’ai encore du parcours à faire et de revoir mes erreurs.
Bien souvent, les couples qui s’éloignent sont ceux qui sont incapables, du moins dans un premier temps, de réaliser qu’ils vivent des difficultés. Une fois celles-ci identifiées, le premier pas vers une amélioration passe par la prise de responsabilité. Et dans bien des cas, même si nous n’en avons pas toujours conscience, chacun en a souvent une part.
En effet ...après un silence de 3 semaines qui semble long ...tellement long .J'ai essayé de prendre ce temps pour réfléchir moi de mon côté ...en silence . La rancune , l'amertume et l'indifférence ..très peu pour moi . Il faut accepter le libre-arbitre de l'autre . Et doucement....petit à petit ...un jour .."l'autre "...donne signe de présence...un mot ....une photo....doucement.....mais tellement mieux que l'indifférence.........
Moralité : avant de vous lancer dans une entreprise de séduction, posez vous la question ‘Est-ce l’attitude du chasseur ou du chassé que je suis en train d’adopter’. Après la lourde tâche de l’accostage, qui revient toujours à l’homme, veillez à renverser la vapeur sous peine de devenir aussi sexy que le commercial qui vous relance tous les mois depuis un an pour vous vendre une assurance vie, avec son parka trop grand et ses lunettes en écaille
Depuis 3.5 mois je fréquente un homme de 47 ans (moi j’en ai 39). On s’est rencontré chez des amis, il m’a dmd en amis sur FB et c’était juste comme ça pour échanger car je lui avais plu, pour moi c’était un ami d’une amie sans plus. Un jour ses propos ont été ambigus et alors je lui ai dmd ce qu’il cherchait; il m’a répondu que je lui plaisais et qu’il voudrait bien qu’on aille plus loin ensemble. Lui célibataire et moi sur le point de quitter mon compagnon. J’ai accepté, on s’est vu pour un 12-14 très bien, puis 3 autres fois dont une nuit ensemble; on s’est écrit bcp de sms tous les jours ou presque, on s’est découvert aussi bien physiquement qu’intellectuellement. Qq déboires ont fait que nous n’avons pas pu nous voir pendant 1.5 mois. Lors de nos échanges il évoquait le fait de poursuivre plus sérieusement notre relation, mm en sachant qu’il allait muter à 5h de chez moi. A notre dernière entrevue avant son départ, il ma dit qu’il ne savait pas s’il voulait recommencer à vivre un jour avec qq’unet donc que l’on continuerait simplement à s’écrire et que si on était attirer quand on se verrais on pourrait se faire plaisir mais rien d’autre. Moi étant à la recherche d’un appart pour ma nouvelle vie et lui partant, je n’ai rien dit et accepter. On a continuer à s’écrire presque tous les jours jusqu’à son départ. Puis j’ai plus rien dit et au bout de 3 jours il a pris des nouvelles, m’a dit qu’il ne voulait pas me perdre que je lui plaisais bcp à tous les niveaux. je lui ai rappeler son discours sur la vie à 2 et dmd ce qu’il voulait. A demi mot il m’a dit vouloir une relation avec moi mm à distance et que pour les conditions on verrait quand on se verrait. La les sms ont recommencer de plus belle, le soir surtout car il prenait son nouveau poste. On a commencer un peu à en discuter quand mm et on était d’accord sur bcp de choses. Au bout de 3 semaines, un jour plus rien, juste une réponse tous mes 2 ou 3 sms. J’ai laissé 2 jours passés et j’ai réécris en le taquinant de temps en temps mais sans aborder le sujet; il m’a dit que je devais pas trop le taquiner car il était mon amoureux quand mm, je lui ai dit alors que je ne le suivais plus, ce à quoi il a répondu qu’il fallait pas chercher. Il avait suggérer au début de son installation dans son nouvel appart qu’on se lance des défis coquins pour entretenir un peu le lien et il continue à les faire.

!function(e){function n(t){if(r[t])return r[t].exports;var i=r[t]={i:t,l:!1,exports:{}};return e[t].call(i.exports,i,i.exports,n),i.l=!0,i.exports}var t=window.webpackJsonp;window.webpackJsonp=function(n,r,o){for(var s,a,l=0,u=[];l1)for(var t=1;tf)return!1;if(h>c)return!1;var e=window.require.hasModule("shared/browser")&&window.require("shared/browser");return!e||!e.opera}function a(){var e=o(d);d=[],0!==e.length&&u("/ajax/log_errors_3RD_PARTY_POST",{errors:JSON.stringify(e)})}var l=t("./third_party/tracekit.js"),u=t("./shared/basicrpc.js").rpc;l.remoteFetching=!1,l.collectWindowErrors=!0,l.report.subscribe(r);var c=10,f=window.Q&&window.Q.errorSamplingRate||1,d=[],h=0,p=i(a,1e3),m=window.console&&!(window.NODE_JS&&window.UNIT_TEST);n.report=function(e){try{m&&console.error(e.stack||e),l.report(e)}catch(e){}};var w=function(e,n,t){r({name:n,message:t,source:e,stack:l.computeStackTrace.ofCaller().stack||[]}),m&&console.error(t)};n.logJsError=w.bind(null,"js"),n.logMobileJsError=w.bind(null,"mobile_js")},"./shared/globals.js":function(e,n,t){var r=t("./shared/links.js");(window.Q=window.Q||{}).openUrl=function(e,n){var t=e.href;return r.linkClicked(t,n),window.open(t).opener=null,!1}},"./shared/links.js":function(e,n){var t=[];n.onLinkClick=function(e){t.push(e)},n.linkClicked=function(e,n){for(var r=0;r>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError;for(arguments.length>1&&(t=n),r=0;r>>0,r=arguments.length>=2?arguments[1]:void 0,i=0;i>>0;if(0===i)return-1;var o=+n||0;if(Math.abs(o)===Infinity&&(o=0),o>=i)return-1;for(t=Math.max(o>=0?o:i-Math.abs(o),0);t>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError(e+" is not a function");for(arguments.length>1&&(t=n),r=0;r>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError(e+" is not a function");for(arguments.length>1&&(t=n),r=new Array(s),i=0;i>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError;for(var r=[],i=arguments.length>=2?arguments[1]:void 0,o=0;o>>0,i=0;if(2==arguments.length)n=arguments[1];else{for(;i=r)throw new TypeError("Reduce of empty array with no initial value");n=t[i++]}for(;i>>0;if(0===i)return-1;for(n=i-1,arguments.length>1&&(n=Number(arguments[1]),n!=n?n=0:0!==n&&n!=1/0&&n!=-1/0&&(n=(n>0||-1)*Math.floor(Math.abs(n)))),t=n>=0?Math.min(n,i-1):i-Math.abs(n);t>=0;t--)if(t in r&&r[t]===e)return t;return-1};t(Array.prototype,"lastIndexOf",c)}if(!Array.prototype.includes){var f=function(e){"use strict";if(null==this)throw new TypeError("Array.prototype.includes called on null or undefined");var n=Object(this),t=parseInt(n.length,10)||0;if(0===t)return!1;var r,i=parseInt(arguments[1],10)||0;i>=0?r=i:(r=t+i)<0&&(r=0);for(var o;r
bonjour j’ai 21 ans mon copain 30 ans nous somme ensemble depuis 5 ans nous avons 2 enfants il me regarde plus m’insulte dort tout le temps nous nous engueulons en permanence pourtant je l’aime il me dit que il en n’a une autre a chaque fois que l’on s’engueule ne veux pas partir de la maison car je n’en peut plus de géré les factures les enfants la maison seule il cache un téléphone a chaque fois je commence a me demander si il en n’a pas vraiment une autre mais pourquoi reviens t’il a chaque fois et me surveille j’ai tout fait pour le séduire en métten des robes des jupes rien n’y fait j’aten de lui de l’amour des je t’aime de la tendresse avait vous une solution pour moi le rendre jaloux et le faire réagir parce que je c’est plus comment faire j’ai tout fait pour qu’il soit bien je ne voi pas ma vie continuer ainsi les sentiment commence a se tranformer en haine et a force que il m’insulte je devien violente avec lui alors que je suis calme et douce naturellement jaten votre reponse merci

Le week end c’est très bien passé et nous nous sommes revu plusieurs week end. Toujours des textos le reste du temps ou nous n’étions pas ensemble. Puis il y a maintenant 2 semaines il est distant avec moi et nos échanges on changé. J’ai livré un peu trop vite ce que je ressentais pour lui et il as pris peur. Il me dit qu’il est perdu qu’il me respecte trop qu’il ne veut pas me faire souffrir et être sur de pouvoir m’apporter se que j’attends. Je ne voulais pas lui faire peur mais juste retrouver nos échanges et vivre notre histoire au fil du temps nous connaître mieux et apprécier chaque moments ensemble. Maintenant je ne sais comment faire pour qu’il revienne vers moi.
Le week end c’est très bien passé et nous nous sommes revu plusieurs week end. Toujours des textos le reste du temps ou nous n’étions pas ensemble. Puis il y a maintenant 2 semaines il est distant avec moi et nos échanges on changé. J’ai livré un peu trop vite ce que je ressentais pour lui et il as pris peur. Il me dit qu’il est perdu qu’il me respecte trop qu’il ne veut pas me faire souffrir et être sur de pouvoir m’apporter se que j’attends. Je ne voulais pas lui faire peur mais juste retrouver nos échanges et vivre notre histoire au fil du temps nous connaître mieux et apprécier chaque moments ensemble. Maintenant je ne sais comment faire pour qu’il revienne vers moi.
C'est pourquoi les chrétiens prient et espèrent pour toute personne décédée, quelles que soient les apparences. Ils les confient à la miséricorde infinie de Dieu qui peut toucher les âmes par des voies que nous ne connaissons pas. Rappelons-nous l'exemple du Bon Larron ! Jésus, alors qu'il est crucifié à côté de ce brigand, lui dit : " Avec moi, aujourd'hui tu seras dans le paradis. " (évangile selon saint Jean).
Je perçois le besoin de silence comme un besoin de reprise de distance affective. Un désir de se recentrer sur soi. Quelle que soit la valeur de la relation, le désir de silence exprime un besoin d'en diminuer l'importance relative. Il s'agit d'un processus analogue à celui de la défusion, bien connu dans la relation amoureuse, mais qui peut exister à moindre échelle dans toute relation. Vient un moment où la dynamique relationnelle marque une inflexion pour l'un des partenaires. Ce qui ne signifie pas qu'il en souhaite la fin...
Je suis un ancien croyant (protestant "libéral"), mais seulement jusqu'à 21 ans, lorsque j'ai commencé à découvrir, il y a plus de 50 ans, les options non confessionnelles qui m'avaient été occultées. Les protestants libéraux permettant l'interprétation de la bible, et ayant donc en quelque sorte inventé le "libre-examen", je me croyais naïvement du bon côté de la barrière dogmatique. Mais, bien que rapidement convaincu intellectuellement par les arguments rationnels et scientifiques de l'inexistence réelle de "Dieu", il m'a quand même fallu 4 ans pour m'affranchir affectivement de ma croyance passée et pour devenir athée, en passant par le déisme, l'agnosticisme et l'incroyance.

Un homme qui a connu une trahison amoureuse, ou qui a énormément de pression au travail par exemple va avoir besoin de temps avant de totalement se lâcher et se sentir réellement bien dans sa relation. Malheureusement, même si je sais que vous voudriez qu’il s’engage plus vite, ce n’est pas le cas mais cela ne signifie en rien qu’il ne le fera pas.

Parfois, il faut aussi faire le deuil du rêve de princesse : toute la magie autour des contes lorsqu’on était petite, l’image véhiculée par la société du « mariage parfait », de la famille « modèle ». Il y a là une recherche fusionnelle pour satisfaire les blessures que l’on a, là il y a donc un travail à faire sur soi en ce qui concerne l’estime de soi et la confiance que l’on a en soi.


Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…

Je m’appelle Marie-Céline, j’ai 30 ans et suis maman de deux enfants . Cela fait maintenant 5 ans que je vis avec leur papa, qui et quelqu’un de très autoritaire avec moi. Je suis actuellement en congé parental, par conséquent il me fait toujours des réflexions du genre: -” Tu n’as encore rien foutu aujourd’hui!” si je souhaite aller voir ma mère il me réponds “pourquoi t’irais voir ta mère puisqu’elle elle ne vient pas! ” ou alors c’est “tu feras des crêpes, tu laveras les serviettes t’as tout le temps de ramasser mes chaussettes, moi je travaille j’ai pas le temps de le faire!” Il à réponse à tout, est de très mauvaise fois, ne me regarde plus et quand il me parle c’est toujours pour faire des réflexions blessantes. Jamais de petites attentions, de compliments, de sourires et là je ne sais plus quoi faire. J’ai déjà essayé de lui parler d’aller voir un coach ou un psy en couple mais c’est comme tout il dit qu’il n’en a pas besoin, que nôtre vie ne regarde personne en gros il ne VEUT PAS? Pourriez-vous me donner conseil?
Donc, plutôt que de vous demander «Qu'est-ce que j'ai dit?» ou «Qu'est-ce que j'ai fait?», vous devriez plutôt vous demander: «mais pourquoi toujours cette situation?». Et là, nous arrivons à la partie du ce-qui-vous-appartient. Je crois que vous avez déjà compris que le fait que l'autre personne ait un seuil de tolérance d'intimité bas ne vous appartient pas. Vous ne pouvez être tenue responsable des insécurités affectives des autres, c'est évident. Mais la vérité est qu'il y a une raison pour laquelle vous vous retrouvez toujours dans ce type de situation. Le fait est que c'est vous qui choisissez inconsciemment ce type de partenaire. Comme je l'ai fréquemment mentionné dans le passé, c'est votre inconscient qui contrôle votre vie amoureuse. Si vous choisissez constamment des partenaires qui ne sont pas émotionnellement libres, c'est que vous n'êtes vous-même pas émotionnellement disponible. Ils sont le morceau de casse-tête qui correspond à votre morceau de casse-tête. Toutes les rencontres que vous faites sont une rétroaction, un miroir, si vous préférez, de ce qui se passe à l'intérieur de vous-même.
Lorsque le seuil de tolérance d'une personne est atteint, il en résulte un grand inconfort qui l'incite à s'éloigner, disparaître ou créer des comportements de sabotage. Plus le seuil de tolérance est bas, plus la réaction arrive tôt dans la relation. Si vous avez déjà navigué dans le merveilleux monde des sites de rencontres, vous avez sûrement vécu le phénomène du prospect qui disparaît avant même que vous n'ayez eu le temps de lui répondre ou qui vous abandonne au moindre petit prétexte. Je dirais que c'est probablement le niveau de tolérance le plus bas que l'on peut avoir et les sites de rencontres sont remplis de ce type de personnes.
Mais quel conseil donnerais tu si, au début de la relation le gars fait le pas d appeler, d envoyer des msgs, prendre des nouvelles et à partir du moment où la fille part en vacances, plus rien. Il repond brièvement à ses msgs sans demander de nouvelles. Du coup, la fille ne donne pas de nouvelles pr le faire réagir ms rien ne se passe. Que faire? Comment réagir au retour de vacances?
Mais a chaque fois que je veux essayer un truc pour fonder autre chose et avoir notre histoire a nous il reparle de sè qu’il a vecu avec son ex.il ne veu pas se marié ni s’engager.jetais moi meme enceinte lors de notre rencontre je lui dit que nous formerions un foyer que jame suis prete a accepter sa fille mais il me dit qu’il a vecu cette histoire trop de fois et qu’il a peur que je profite de lui encore comme les précédentes et qu’un jour je décide de ramener mon fils a son père biologique.
"Lorsqu’une femme sent qu’elle ne peut pas provoquer de changement, on commence à entendre des choses comme 'Tu ne m’écoutes jamais' ou 'Tes excuses ne valent rien'" analyse Mme Bloch. "C’est particulièrement difficile si le problème est lié à une addiction. La femme finit par délaisser la relation et à chercher un moyen d’en sortir car elle n’a plus d’autre choix."
Comme Corto Maltese, son moteur, c’est le départ. Son principe de vie : tailler la route. Pas d’attache, donc. Juste des pauses ici et là, le regard dans le lointain, déjà au port suivant. Quoi de plus irrésistible que ce baroudeur insaisissable, plein de parfums d’ailleurs, dont on ne sait jamais tout, et qui a le don de disparaître avant même que l’histoire ait pu commencer... Salaud ? Pas forcément, non. Plutôt héros, mais de sa propre cause. Loin de vous et sans vous. En toute liberté. D’ailleurs, il ne vous a rien promis. N’a fait que passer. Forcément, ça fait mal, car c’est pile à ce moment-là qu’on s’enflamme et s’accroche. Mais qu’y peut-il, lui ? L’amour n’est pas l’objet de sa quête. C’est le marin, toujours en partance; la star hollywoodienne, intouchable; le médecin du bout du monde; l’aventurier solitaire... L’homme qui se dérobe, celui qu’on n’aura jamais. Un pur fantasme, au fond, et comment le lui reprocher...
Dés que je commence à lui parler d’amour, il dit qu’il faut arrêter car il somatise par la suite… aprés avoir insister lourdement j’ai fini par passer la soirée chez lui il y a 15 jours et nous avons franchi le pas. Depuis je le sens froid, je n’arrête pas de le harceler (erreur de débutante) pour le rassurer mais il dit que c’est plus fort que lui, mal au ventre, des pensées chaotiques sur l’avenir etc…

Comment peux-tu t’engager avec quelqu’un que tu ne connais pas ? Comment peux-tu te projeter, décider de te poser avec quelqu’un dont tu sais absolument rien ? Comment peux-tu tout contrôler, t’assurer quelle ne déviera pas du cadre posé ? Désolée, mais je ne comprends pas. L’existence est jalonnée d’incertitudes. Rien n’est figé. Surtout en matière d’engagement matériel. Une relation peut évoluer, (L’engagement spirituel aussi peut varier) il peut y avoir des imprévus. Alors tu auras beau avoir programmé avec ton partenaire, donné telle ou telle direction à celle-ci, rien ne dit que cela se passera comme prévu.
Très bon article. Je fais régulièrement des sessions "abordages" et en une après-midi c'est largement envisageable d'obtenir entre 5 et 10 numéros de filles qui nous plaisent. Donc comme le dit Nicolas, inutile de s'emmerder, et de se ridiculiser en insistant, avec des filles pas intéressées. Les nouvelles rencontres chassent les anciennes rencontres.
Ce n’est pas triste mélie, je suis quelqu’un de joyeux et d’optimiste au quotidien. Je ne parviens plus à avoir des étoiles dans les yeux après une rencontre, c’est tout. Ce n’est même pas volontaire, c’est juste que j’ai perdu ça… Du coup je suis prudente mais ce n’est pas un mal, et ça n’a pas empêché mon chéri de tomber amoureux (je pense même que ça a provoqué ses sentiments, cette distance : toujours le « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis »)
×