Deuxièmement, la plupart des femmes NE SAVAIENT tout simplement PAS À QUOI S'ATTENDRE dans chaque situation avec un homme. Elles étaient surprises, frustrées et en colère ou choquées, à la fois par les choses qu'elles avaient vues et dont elles s'étaient occupées auparavant avec d'autres hommes, et par des situations nouvelles, mais ordinaires elles aussi.
Vous avez "dépassé les dogmes" dîtes-vous. Vous dîtes donc implicitement : "Jem, vous en êtes ENCORE (ou TOUJOURS) au stade dogmatique." Peut-être malgré vous, vous méprisez. Mais pour le chrétien, vous en avez le droit : Dieu nous fait libres, sans quoi entrer dans son amour ou non n'aurait aucune valeur. Pourtant, pour le chrétien, vous vous éloignez ainsi de Lui. Pitié pour vous !

Le mieux est d’envisager une séance de coaching afin d’adopter la meilleure stratégie. Il faut améliorer ta façon de faire et se laisser un laps de temps défini pour voir si ça évolue et si son comportement change. Mais c’est vraiment du cas par cas donc un accompagnement est indispensable et 30 minutes suffiront pour te guider que ce soit avec moi ou avec mon équipe de coachs. Pour réserver c’est ici : https://boutique.alexandrecormont.com/coaching/
Bonjour depuis je te rassure j’ai appris à écrire comme tu me l’avait dit sur un des message que j’avais envoyer a kamal c’est vrai, que je ne parlais pas trop bien le français et en plus je suis sure qu’il y a des fautes, dans mes écrits j’en suis sincèrement désoler, ce n’etais pas fait exprès pour ca mais tu as bien fait de me le dire depuis je me suis améliorer un peut mais pas complètement je penses, mais merci quand même c’est gentil.

Et si c'était Eva Mendes qui te fait ça ? Pas "Eva Mendes pour votre niveau" mais une vraie Eva Mendes ? Personalité célèbre, top modèle, actrice au cinéma etc. ? La lâcher pour recommencer à frequenter les commerciales obtus sals intérêt à qui tu joue au chi fu mi dans un bar et qui en sont heureuses, et en se disant la je vais être content, mon égo est gonflé :) ))) ??? Experience vécue .

Je suis dans le cas où un homme et moi-même, nous sommes rencontrés il y a presque un mois. Ca a été très connecté tout de suite, un sentiment de plénitude, sans que nous ayons eu besoin de séduction. On a été naturel l'un envers l'autre tout de suite, et dans une confiance mutuelle. On rigole, on se parle des heures, mais on ne se voit pas tout le temps non plus.
Il me semble que lorsqu'une personne proche entre en silence, c'est à elle de faire le chemin inverse pour reprendre contact. Car c'est bien elle qui a initié un mouvement de recul. La "forcer" à revenir dans la communication si elle n'y est pas prête serait aussi une forme de violence relationnelle ! Au contraire en acceptant son mode de non-communication, on est dans le même "langage". On respecte l'équilibre des forces.

La deuxième chose c'est que, quelle que soit la façon dont est vécu ce repli, celui qui y assiste est confronté à sa propre douleur, en se voyant à la fois impuissant et déstabilisé. Je crois qu'il est extrêmement difficile de rester en apparence imperturbable, stable, disponible, alors qu'on est soi-même affecté. Vous exprimez ici avec beaucoup d'empathie et de compréhension ce que d'autres ont clamé avec une grande colère dans d'autres commentaires, sur ce fil ou d'autres autour du même thème. Les réactions diffèrent mais ce qui apparaît avec constance c'est la souffrance du témoin impuissant, qui n'a parfois pas d'autre issue que "sauver sa peau" en se mettant à distance du mal-être. Et chaque "rémission", chaque retour aux conditions heureuses d'une belle entente, fait croire que le pire est passé. Mais qui peut en être sûr ?
Vu le contexte je te conseille de prendre un peu de distance et d’alterner les phases de contact et de distance afin de voir si son attitude évolue ou pas. Il faut également comprendre ses blocages et les aspects qui le conduisent à ne pas vouloir se remettre en couple. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il faut des critères bien précis et s’il a le moindre doute, il risque de ne jamais vouloir revenir.

Il vit à 1 demie heure de route de chez moi et de ce fait je peux comprendre qu’il n’ait pas envie de revenir le soir alors que sa mère vit à 5 min de chez lui, où il préfère rester (chez sa mère). Mais voilà à force d’être compréhensive et d’être seule, ma patience atteint ses limites. Chaque fois que nous prévoyons de nous voir il a toujours un imprévu qui lui tombe dessus…


Lui qui envoyait peu de messages, j’étais étonnée qu’il m’ecrive. J’ai suivi vos conseils et lui ai davantage parlé de mes projets. Il s est montré intéressé. Mais voilà il ya quelques jours il me dit que sa boite lui offre un poste au nord de la France que cest une bonne et une mauvaise nouvelle. Qu’il va saisir cette opportunité. Je décide alors de lui poser la question qui me brûlait les lèvres : est ce qu’il voit une suite? Il me repond qu’il aimerait bien mais qu’avec la distance c’est compliqué..
Je vis une relation de “sexfriend” avec un garçon depuis maintenant deux mois. Celui-ci a été clair sur le fait qu’il ne veut pas se mettre en couple car il a mal vécu sa rupture avec son ex et ne l’a pas oublié. A ce moment là aucun soucis pour moi. J’ai toujours peur de m’engager. Pourtant petit à petit, on s’est mi dans une “routine” de couple. On partage beaucoup d’activités ensemble, le plus souvent il demande à ce que l’on se voit et s’adapte à mon emploi du temps. Je commence à vraiment tenir à lui mais je ne voudrais pas tomber amoureuse de quelqu’un qui ne voit pas les choses comme moi. Je ne sais pas ce qu’il peut ressentir pour moi. Si il s’agit juste d’amitié ou plus … Si il y a une possibilité d’obtenir plus avec le temps ou si il vaut mieux que j’arrête tout quand je me poserais trop de questions pour ne pas lui mettre d’ultimatum ?
J’ai rencontré en novembre dernier un garçon en Novembre dernier par un ami commun. Nous avons partagé d’excellents moments et de très bonnes soirées, même si nous nous sommes assez peu vus. Puis en Janvier il est parti 2 semaines en vacances. Juste avant qu’il parte, je lui ai demandé si quand il rentrerai il serait plus disponible, il m’a assuré que oui, que les circonstances étaient exceptionnelles et dues a son travail, qu’il etait bien conscient d’avoir tout a prouver dans notre relationnel qu’il se rattraperait a son retour.

Tout de chemin je l’ai supporté, j’étais avc lui comme sa vrais femme ou son épouse, je fesais plein plein d chose pour qu’il soit bien, je laidais je l’aimais. C’est mon premier amour.. On a resté trois ans ensemble. Mais il ya qlq mois,il est devenu distant et ne M parle plus sauf q moi qui cherche après lui tjr, je le rassure à chaque fois mais de son côté c’est comme si il me cherche la plus bête erreur pr qu’on se disputer
Pour que votre homme ait envie de s’engager encore plus avec vous et dans votre relation, vous ne devez pas le brusquer, le forcer et vous devez laisser les choses se faire d’elles-mêmes. Mais comment faire en sorte que cette envie lui vienne ? Pas de formules magiques ou de rites à invoquer, il vous suffit simplement de faire en sorte qu’il se sente bien dans la relation qu’il a avec vous. Qu’il s’y sente bien et qu’il n’y soit pas enfermé et contraint. Vous devez lui laisser sa liberté. Un homme cherchera à rester avec vous et à s’engager un peu plus dans votre relation s’il vous aime et que vous avez réussit à instaurer une harmonie dans votre relation. Même si vous formez un couple, vous restez deux personnes indépendantes, ce que vous ne devez pas oublier. Ainsi, laissez-lui sa liberté, il n’en profitera pas pour vous quitter, au contraire, ce sera l’une des raisons pour laquelle il restera avec vous.

Il doit finir ses études et c’est un peu le bordel dans son quotidien entre les exams, les projets en groupe (alors qu’il s’absente souvent le week-end pour moi, donc il est obligé de se débrouiller pour bosser en groupe les soirs de la semaine), le sport (deux entrainements par semaine, ce qui est largement acceptable pour moi) et puis bah la gestion de la vie (courses, ménage, argent, famille) bref : je suis souvent reléguée au 15ème plan, mais j’ai fait le choix personnel d’accepter ça le temps qu’il finisse ses études, donc encore deux mois 1/2 !!! Puis on verra de quoi le futur sera fait ! ^^
Vous en êtes à deux mois, ces questions d’engagement évolueront probablement par la suite. Je comprends qu’après l’engouement dans ta précédente histoire, ce soit un peu difficile de fonctionner autrement. Mais, s’il ne se refroidit pas à ces questions, c’est déjà la preuve qu’il tient à toi et qu’il pense que ce n’est simplement pas d’actualité de parler de tout ça…

J’ai besoin de vos conseils Cher Mr Alexandre et j’espère que vous pouviez m’aider à trouver une solution ..je suis avec un mec y a plus de 6 mois je me suis habituée à lui on parle presque tout les jours mais la conversation ne dure pas plus que 10 min ou 15 min ..bref je voudrais bien qu’il fasse un pas pour un avenir qui nous unis ..parfois je ne le comprenne pas il dit qu’il m’aime qu’il veut me voir et des trucs vraiment très sympa parfois il montre un peut sa jalousie ..tout ce qu’il me fait croire qu’il m’aime mais j’ai des doutes car on se voit pas très souvent en faite y a 2 mois depuis la dernière rencontre ( distance géographique ) mais qui n’est pas aussi lointaine .. d’après ses paroles il n’a pas le droit d’avoir un congé et tjrs problèmes de travail et temps ..je me demande chaque jour s’il n’est pas intéressé de moi alors pourquoi il revienne à chaque fois et il me parle ..(après un ou deux jours d’ignorance..) :/
Mes questions: si le rendez-vous n,a pas lieu quel comportement dois-je adopter? Et est-ce que je me fais niaiser? Si je n’ai pas de nouvelle d’ici mardi, je ne le relance pas, et si il m’écrit; je ne parle de rien je fais comme si de rien n’était… Quand dit on à un homme que là le niaisage ça fera lollll Mon désir est de développer les techniques et mon objectifs me rendre au moins à se rencontrer.
Je décide de quitter la France et sa paperasse, ses normes et ses exigences qui rendent tout ce qui pourrait être simple , compliqué et lassant. Celui que j'admire n'est pas celui qui quitte tout pour partir au bout du monde comme je m'apprête à le faire. Non, celui qui est vraiment à prendre en exemple est celui qui brave toutes les contraintes pour s'autosuffire. Celui qui sait troquer, qui apprend et qui enseigne, qui se détache du conformisme pour agir à l'image de ses propres valeurs. Celui-là est courageux, bien plus courageux que celui qui fuit. Car oui, je fuis et je l'assume. Je préfère remettre mon destin entre les mains du hasard sur une terre lointaine. Non pas que j'espère y trouver un quelconque eldorado, mais j'espère y retrouver la solidarité, le partage et l'amour.
La France me manquera probablement lorsque la faim viendra questionner mon estomac et que l'idée d'un morceau d'emmental me fera saliver plus que de raison, ou, lorsque ne pouvant exprimer mes émotions autrement qu'avec la langue de Molière, je devrai me taire. Bien des choses me manqueront forcément… On sait ce qu'on quitte mais on ne sait pas ce que l'on trouve.
Les personnes concernées estiment qu’une relation amoureuse est fade et ennuyeuse s’il n’y a pas un certain nombre de petits conflits dans leur quotidien. Ils voient ces échanges conflictuels comme un moteur pour la relation homme femme et une façon de combattre la routine. Débats politiques, discussions mouvementées sur le choix d’un restaurant ou de la prochaine destination estivale : tout y passe !

Je vis une relation de “sexfriend” avec un garçon depuis maintenant deux mois. Celui-ci a été clair sur le fait qu’il ne veut pas se mettre en couple car il a mal vécu sa rupture avec son ex et ne l’a pas oublié. A ce moment là aucun soucis pour moi. J’ai toujours peur de m’engager. Pourtant petit à petit, on s’est mi dans une “routine” de couple. On partage beaucoup d’activités ensemble, le plus souvent il demande à ce que l’on se voit et s’adapte à mon emploi du temps. Je commence à vraiment tenir à lui mais je ne voudrais pas tomber amoureuse de quelqu’un qui ne voit pas les choses comme moi. Je ne sais pas ce qu’il peut ressentir pour moi. Si il s’agit juste d’amitié ou plus … Si il y a une possibilité d’obtenir plus avec le temps ou si il vaut mieux que j’arrête tout quand je me poserais trop de questions pour ne pas lui mettre d’ultimatum ?
Bon conseils dans l’ensemble je trouve, rien n’est jamais acquis, lui laisser du temps, continuer à avoir une vie… ça résume bien ce qu’on trouve sur ADS mais par contre c’est dit d’une façon trop needy, clairement ya pas de raison de chercher à se qualifier en permanence, si la relation est équilibrée on doit prendre soin d’elle autant qu’elle doit prendre soin de nous, c’est super de dire qu’il faut faire des efforts et il faut en faire mais si ya des sentiments derrière ça doit marcher dans les deux sens.
Nous avons fait silence pendant 2 mois et depuis 1 mois nous nous revoyons 3 fois par semaine. Nous dormons ensemble. Cela me fait du bien mais je n attends rien de plus de lui. Je ne sais pas trop ce qu’ il me veut car c est toujours lui qui me recontacte mais voilà je pense que il faut vivre de son côté. Et avancer sans se poser de questions. Car c est décourageant de se dire que c est de notre faute.

La confiance en soi passe par le développement personnel. Si vous réussissez à vous auto-convaincre que vous êtes quelqu’un de génial et que vous allez y arriver, il y a 99 % de chances que ça marche ! Pourquoi ? Parce-que vous allez adopter une attitude sereine et sociable, et les femmes adorent les hommes qui ont une telle attitude. Vous pourrez pour cela utiliser la méthode Coué, cette méthode consiste à se répéter régulièrement des phrases motivantes. Le seul fait d’imaginer que quelque chose arrive peut aider à sa réalisation (à condition que cela reste dans le domaine du possible). Vous ne me croyez pas ? Voici un exemple :
Bonjour Sandrino j’aime votre travail, je suis d’accord avec beaucoup de choses écrite . Pour vous expliquer je suis quelqu’un qui galère en amour depuis 3 années, lorsque je cherche des raisons, je lis souvent que j’attirerai de mauvais partenaires à cause de ma confiance en moi ou de dépendance affective, je n’arrive pas à comprendre comment cela est possible ayant l’impression de pas mettre de pression et de ne pas le montrer. Généralement j’ai la force de caractère de refuser ou ne pas rester trop longtemps dans des relations mauvaises ou je sens que c’est foireux ..soucis à force j’ai l’impression d’être une femme attirante mais pas aimable. Tu crois que tu saurais un peu m’éclairer la dessus ?
Mais a chaque fois que je veux essayer un truc pour fonder autre chose et avoir notre histoire a nous il reparle de sè qu’il a vecu avec son ex.il ne veu pas se marié ni s’engager.jetais moi meme enceinte lors de notre rencontre je lui dit que nous formerions un foyer que jame suis prete a accepter sa fille mais il me dit qu’il a vecu cette histoire trop de fois et qu’il a peur que je profite de lui encore comme les précédentes et qu’un jour je décide de ramener mon fils a son père biologique.
Il part aux Etats-Unis pendant 3 mois, on a prévu de voir une semaine, puis on ne se voit plus après pendant 1 mois, et j’ai très peur de ce qui va se passer. Il y a 3 semaines je me disais à nouveau que si cette fois, on se skypait plus souvent, si je le voyais plus souvent au lieu qu’on se parle seulement par messages, j’arriverais mieux à ressentir cette connexion.
Pris par le temps, votre bien-aimé(e) peut être amené(e) à formuler des réponses très expéditives qu'il ou elle peut vous arriver d'interpréter comme un signe de désintérêt. Ce n'est pas forcément le cas. Si, en revanche, vous proposez un cinéma et que sa réponse reste un simple "je peux pas ce soir" sans l'accompagner d'un "demain ?" prometteur, ce n'est pas que cette personne ne peut pas ce soir. C'est qu'elle ne veut pas ce soir, ni demain. 

Je viens de me faire larguer… Au bout de 6 mois l’homme me dit que je suis la femme de sa vie, la meilleure chose qu’il lui soit arrivé, mais qu’a chaque fois qu’il me regarde il a peur. Peur de me rendre malheureuse par la suite, peur de ne plus pouvoir se détacher de moi… Il a même pleurer pendant la rupture, alors que c’est quelqu’un qui ne pleur jamais. Je suis resté 5 ans avec un homme et je n’ai jamais été aussi triste que maintenant, je ne mange plus, je ne dors plus… Il ne reviendra pas je le sais, mais je l’attend quand même, je sais je suis pathétique… Mais je n’arrive pas à m’en remettre…

Contrairement à beaucoup de sites de séduction, nous ne vous conseillons pas d’agir comme ci ou comme ça ! A partir du moment où vous aurez réussi à obtenir un deuxième rendez-vous et où vous commencerez à réellement séduire la fille que vous avez en face de vous, alors, vous devrez IMPROVISER ! Ne réfléchissez plus ! La femme qui vous intéresse a été charmée, elle est dans un élan positif et vous ne pourrez pas vous forcer à avoir un comportement de séducteur pendant des heures si ce n’est pas dans votre nature. De plus, les femmes apprécient la spontanéité et être « en mode séduction » ne peut pas fonctionner plusieurs fois de suite. C’est donc à ce moment-là que Tout sur les Femmes a terminé son « travail ».

je suis avec mon conjoint depuis 7 ans et nous avons un fils de 28 mois.depuis le 11 septembre il m a dit qu il voulait partir car on se parle mal depuis trop longtemps. Il a fait une demande d appartement depuis 1 mois environ et depuis 20 jours nous nous parlons tres bien la communication est parfaite et nous faisons beaucoup de choses ensemble enfin tous les 3. Pour moi ce qu ils nous manquent aujourd hui c est uniquement qu on dort ensemble et qu on s embrasse parce que tout le reste est parfait mais il hesite encore … il ne sait pas quoi faire de peur que nos problemes de communication reprennent. Il a donc decidé de continuer de dormir sur le canapé … et cette situation me pese je ne sais pas quoi faire pour le decider a passer cette derniere etape pour que tout soit parfait… merci a vous d essayer de me guider …il sait parfaitement que je ferai tout pour qu il reste et qu on soit heureux


Contrairement à la croyance populaire qui voudrait que ce soit vos «vibrations inconscientes» qui repoussent l'autre, ironiquement, ce sont plutôt celles-ci qui attirent ce type de partenaire vers vous et vous attirent à eux, comme des aimants. La relation est vouée à l'échec avant même qu'elle n'ait commencé ce qui vous permet de demeurer dans votre zone de confort: le célibat.
Trois sur dix. C’est le nombre de lesbiennes dont la famille au complet est au courant de leur orientation sexuelle. Dans le monde professionnel, elles sont encore moins visibles : seules 18% d’entre elles ont fait leur coming out auprès de leurs collègues. Ces chiffres, révélés lors d’une enquête menée par SOS Homophobie et parue en 2015, sont révélateurs de l’invisibilité des homosexuelles dans notre société. Si, de prime abord, il peut sembler aujourd’hui plus simple de vivre ouvertement son homosexualité, les principales concernées, elles, restent encore bien souvent dans l’ombre. La raison ? 63% d’entre elles redoutent les réactions hostiles. Une peur bien fondée, lorsque l’on sait qu’en moyenne 60% des lesbiennes ont subi au moins un acte homophobe ces deux dernières années. Des insultes, généralement. Mais aussi des moqueries, des discriminations et, dans les cas les plus extrêmes, des violences physiques et sexuelles.
Les personnes étant dans ce type de relation homme femme ont cependant tendance à se couper de leur cercle familial et amical. Il ne faut pas oublier qu’il est important et sain d’avoir une vie en dehors de son couple, c’est un moyen d’apporter du renouveau et de diminuer le risque que l’un des deux partenaires finisse par se sentir étouffé(e) par cette relation.
Je comprends ce que tu veux dire. Tout dépend de ce que tu attends d’une relation. Si c’est le désir, la passion, le sentiment qui prime, l’engagement peut être un frein s’il intervient trop tôt, s’il ne se fait pas « naturellement ». Si c’est justement construire, fonder, l’engagement semble une clef de voûte qui dépasse les questions de désir. Finalement, après de loooongue discussion avec les lectrices, l’engagement se positionne différemment selon l’objectif que l’on veut remplir.
J’ai le dons de compliquer les relations,meme quand elles peuvent rester simple et souvent je veux toujours tout, tout de suite sans prendrele temps de bien comprendre et de bien connaitre l’autre avant, mais c’est certainement par ce que je suis une eternelle amoureuse et sensible en meme temps et je m’attache beaucoup vite qu’a une personne quand elle me plait vraiment, mais je reste une personne entiere qui s’est ce qu’elle veux et qui ne saitpas faire semblant,nidans la vie, encore moins en amour.
« Et ce n’est pas la première fois que je vois quelqu’un qui s’emballe au début, comme si tu étais The One, avec de la guimauve et des promesses, persuadé d’aimer et pouf, le soufflé retombe d’un coup. Je crois que certains ont tellement envie d’aimer, tellement envie de vivre l’Histoire, que lorsqu’ils s’aperçoivent que l’autre ne correspond pas complètement à l’image qu’ils avaient envie d’aimer, la désillusion est violente. D’où le désengagement brutal. » @Mary-Read
×