Il est vrai qu'aujourd'hui la tentation est présente à chaque coin de rue. Nos cerveaux sont conditionnés, voient des publicités où l'infidélité est omniprésente, des photos d'hommes et de femmes nues affichées dans les rues, toutes ses études qui nous démontrent que les individus font l’amour au travail et que c'est bon pour la productivité. Alors oui, la tentation est là. Est-ce parce qu’aujourd’hui nous voulons tout vivre, écouter ses envies, tenter des expériences… chacun son explication.
Si vous voulez qu’un homme passe d’un « Bonjour... », à un premier rendez-vous, à une deuxième rencontre, à parler et à partager des choses plus intimes sur l’un et l’autre, à l’attirance, à plus « d’attirance durable », à l’intimité... jusqu’au « Je dois te dire que je t’aime »... dans ce cas-là, vous devrez prendre l’habitude d’augmenter le niveau d’attirance qu’un homme ressent pour vous et savoir comment et quand l’augmenter et le diminuer...
Au début d’une relation on félicite, on complimente l'autre puis ça s'estompe. "Bah… tu le sais je te l'ai déjà dit". L'entendre fait toujours du bien et permet également dans des moments de doutes, de remise en question, de pousser l'autre un peu plus loin. Savoir que l’on peut compter sur sa moitié pour être encouragé, félicité (même quand ce sont de petites choses).

Alors peut-être que je semble capricieuse, que j’ai des exigences élevées, mais pourtant je pense que je suis capable d’aimer quelqu’un pour tous ses aspects, les bons, les moins bons. Je ne pense pas être égoïste et je ne supporterais pas de faire du mal à la personne que j’aime ou que j’ai aimée. C’est pour ça aussi que j’attends pour le « je t’aime ». C’est à mon sens un mot très fort, une sorte de promesse que je ne veux pas faire sans être sûre que je le ressens vraiment, que je ne vais pas ensuite agir en contradiction avec cette parole. Dire « je t’aime » ça peut d’une certaine façon donner l’impression que c’est bon, que l’autre a réussi à nous « conquérir », que « c’est dans la poche » (je met des guillemets car je trouve ces termes un peu tristes). Alors que finalement, ma vision des choses, c’est qu’il faut toujours se reconquérir, ne jamais penser que c’est acquis, sinon c’est là que le désir commence à s’éteindre. Alors bien sûr, il y a plein de manières de montrer à l’autre qu’on l’aime, et je ne m’en prive pas, seulement, le formuler, je trouve que ça a tendance à « figer ». A cause de toutes les images clichées qu’on a en tête, le « je t’aime » a pris un peu le sens de « je t’aime pour toute la vie », comme un état permanent, alors qu’il devrait signifier « je ressens de l’amour pour toi » comme une sensation au moment présent.
Votre post est ancien, mais je réagis vivement à ce que vous avez écrit, Je suis une femme dans la même situation, En lisant tous les commentaires , j'essaie de trouver une solution apaisante à ces comportements qui font de nous des êtres en souffrance , Sans douter que de l'autre coté , il y a aussi ou peut-être souffrance de la part du ''décideur'' ?? Mais cette attitude de rejet faite de silence est pure indécence , Essayant de comprendre ?? Mon quotidien est fait de tristesse et trouver la porte de sortie est une affaire ardue, Le silence imposé est synonyme de ; mépris et indifférence
La France me manquera probablement lorsque la faim viendra questionner mon estomac et que l'idée d'un morceau d'emmental me fera saliver plus que de raison, ou, lorsque ne pouvant exprimer mes émotions autrement qu'avec la langue de Molière, je devrai me taire. Bien des choses me manqueront forcément… On sait ce qu'on quitte mais on ne sait pas ce que l'on trouve.
Je n’aurai jamais imaginé recevoir autant de courriel avec cette question. Que ce soit aux USA ou en France je constate que les hommes laissent une image de crainte de l’engagement amoureux. Et pourtant j’en accompagne également des centaines qui n’ont qu’une seule envie, celle de trouver une femme qui saura les chérir et avec qui ils pourront vivre une histoire magique.
>>> Vous comprenez, à travers ces divers conseils, qu'il ne veut pas s'engager ? Ne vous en voulez pas. Sachez que les hommes fonctionnent différemment de nous... Si nous recherchons la bonne personne avec qui nous engager, eux recherchent la plupart du temps le bon MOMENT pour s'engager. Et à ça, vous ne pouvez rien faire. Interdit donc de vous auto-flageller...

Le lendemain matin il me demande si par hasard j’aurais une imprimante (il était sur le point de partir pour quelques jours au Portugal) et si je pouvais lui imprimer ses tickets. J’accepte et on se revoit pour que je lui donne… Et pendant 2 heures autour d’un caffé, pas un blanc, des rigolades mais aucun flirt de sa part, il paraît timide, voire pas intéressé. Mais il décide me raccompagner jusqu’à chez moi et soudainement m’embrasse avant de se sauver en assurant me revoir après son retour (4 jours). Là je dois avouer que le baiser n’était pas fantastique, probablement trop maladroit…
Un homme sensible est avant tout un homme qui accepte d’avoir des ressentis et de les exprimer. Contrairement à d’autres, il ne lutte pas pour cacher ses émotions sous prétexte que cela entamerait sa virilité ou le ferait passer pour « faible ». Pourtant, les femmes l’ont bien compris : un homme sensible est loin d’être un homme faible. Au contraire : c’est un homme qui n’a pas peur de se monter tel qu’il est et de dire ce qu’il ressent. Qui n’a pas peur de « lâcher prise » et de se soustraire aux schémas traditionnels qui les poussent à résister aux émotions pour mieux correspondre à l’image que l’on espère d’eux. Une telle attitude reflète forcément, et les femmes le savent, une intelligence, mais surtout une grande force de caractère, contrairement à ce que l’on peut imaginer. En acceptant d’exprimer ses émotions, l’homme augmente sa possibilité de perception du monde et en devient plus fort.
Et puis c’est vrai qu’on est très conditionné par les films, les séries, les romans où l’amour y est en général palpitant mais personnellement je m’en suis un peu lassée. Peut être un besoin de stabilité. Mais aussi le constat que ce genre de relation est souvent basée sur l’immaturité d’un des 2 (comme les instables émotionnels) et au bout d’un moment je trouve ça lourd . Après tout, les expériences palpitantes n’arrivent pas tous les jours sinon on les trouverait juste banales.
Bonjour voilà j’ai 19 j’ai une relation à distance avec un homme de 22 ans tout se passer parfaitement bien au début mais depuis qu il les parti voir c’est parent et qu il la trouver un travail d été on se parle moin se que je comprend mais à chaque fois ses moi qui va ver lui et il me dit tout le temps qu il n’a jamais is le temps pour m écrit tout le temps il la une reson il ne me dit plu de monts doux plu de je t aime comme si je l interse plu voilà j’ai suivie votre conseil sa fait 5 jour que je lui parle plus occune nouvelles et il vien pas ver moi donc je lui envoyer un message sur wattsap en lui disen salut ça va il la vue mon message mais ma pas répondu et ya 5 jour j’ai fait une chute est je suis aller à hôpital on la mit au courant et il n’a pas chercher à me parler pour savoir comment je vais il M avais déjà fait sa au par avant mais il les revenus après mais je ses pas pourquoi la je sens que c’est plus grave aider moi si vous plais
Bonjour, je suis tombée amoureuse d’un homme adorable, ce fut mon premier grand amour, notre relation était compliquée et on se disputait énormément, mais on s’aimait très fort et nous sommes toujours passé au dessus, nous ne nous disputions plus, et je filais le parfait amour avec lui. Seulement au bout d’un an il m’a quitté, soudainement en me disant qu’il ne m’aimais plus, et qu’il ne voulait plus être en couple avec moi et même avec personne. Il refuse de sinvestir dans une relation. Je lui parle tout les jours car j’ai peur de le perdre, nous sommes jeunes et je sais qu’à cet âge on se perd facilement de vue, et je sais qu’il compte faire ses experiences Je lui ai proposé d’être sexfriend mais cette relation me fait plus de mal qu’autre chose, parce que je sais que cest uniquement physique et quil ne se generait pas pour le faire avec quelqun d’autre. Il ne veut rien entendre et lorsque je lui rappelle nos bons moments cela ne le fait pas changer d’avis, au contraire. Pensez-vous que j’ai une chance de le récupérer? Ne plus le voir me terrorise et n’ayant jamais passé plus d’une semaine sans le voir et lui parler, je crains les vacances arrivées et que notre histoire ne deviennent qu’un lointain souvenir, comment faire ?

Je suis au regret de vous l’apprendre de cette façon, c’est-à-dire à travers un article, mais si vous pensez lui faire entendre raison sur les bons moments que vous partagez afin d’obtenir plus, ou qu’il se réveille et vous offre ce qu’il vous a déjà promis depuis bien longtemps, alors vous faites fausse route… Les relations sentimentales ne fonctionnent pas ainsi surtout si la peur de l’engagement est la raison de son comportement.

Disons que le silence je l'ai expérimenté en diverses occasions, et bien davantage que je ne l'aurais souhaité. Honnêtement je déteste ça et le vis plutôt mal. Pourtant, à force de chercher à en comprendre les sens possibles (et il y en a !), j'ai une certaine indulgence. Il est toujours intéressant de tenter de se mettre à la place de l'autre quand on ne comprend pas ses motivations.
Ne vous contentez pas de draguer, soyez séduisant. Désolé d’être franc, mais il n’y a pas une femme au monde pour aimer les dragueurs lourds et l’abus de techniques de drague. Je sais, c’est difficile à croire si vous êtes bien installé (et depuis longtemps) dans la timidité car vous voyez probablement le dragueur comme une sorte de manifestation vivante d’une confiance en soi à l’épreuve des balles. Mais croyez-moi : de la même façon que les obsédés de l’alimentation sont souvent d’ex-obèses, le dragueur pathologique est souvent un ancien timide qui compense par l’arrogance de la drague les années perdues à l’ombre des bibliothèques ou de l’écran de son ordinateur.
Au cinquieme mois, j’avais mis fin a la relation en disant simplement: je n’aime plus être ta copine, donc j’arrete de jouer ce rôle. Il a répondu par un simple: noté. C’est une décision qui m’avait couté du courage, parce que je commencais a m’attacher a lui, mais je n’avais d’autres choix que de faire ce coup de théatre qu’il n’attandait pas dutout!
Au 9 em mois, c’est a dire, l’actuel: il y avait encore le tabou de parler du futur, au début de la relation, les termes du contrat étaient clairs: pas d’engagement! J’ai eu l’espoir que ce soit changé durant tout ce temps, apres presque 10 mois de relation, j’ai battu 5 fois son record maximum et il m’a déclaré que j’étais comme sa premiere vraie petite amie et qu’il pense que je serait la seule… de ses principes: il ne peut trahir ma confiance, il se sentirait lâche avec une conscience pas tranquille… je lui voue une confiance réciproque tres profonde quant a la fidélité, d’autant plus qu’il est resté 4 ans célibataire durant lesquels il a ascéré sa personnalité…
« Les premiers temps de la séparation n’ont pas été des plus simples mais à force de se voir, d’en discuter, on a fini par dépasser ça. On a partagé beaucoup de choses au cours de notre relation, il était donc impensable pour nous de ne plus nous voir. On s’est rendu des services mutuels, j’ai passé pas mal de week-ends chez lui à jouer aux jeux vidéo ou à regarder des films et au bout de quelques mois, il m’a dit que j’étais sa meilleure amie.
Énervé par ce message me semble til, il m’a répondu “pourquoi cette question tout à coup !? Et pourquoi tant d’agressivité. ” je lui explique donc que ce n’est pas méchant mais simplement pour que je sois claire. La il me répond qu’il n’a pas du être assez clair des le début et qu’il en est désolé…. il n’est pas près à s’engager me dit il. Mais je lui répond que moi non plus, que je ne peux pas m’engager avec un inconnu, mais simplement laisser le temps faire les choses et voir ou cela nous mène. Apprendre à connaître tout simplement.
Que penser d’un homme qui est sorti avec moi (on avait 24 ans) et a dit finalement ne pas avoir de sentiments. On s’est tourné autour pendant 1 an et demi. Finalement, quand il m’a dit ça je ne l’ai plus du tout contacté, j’ai quitté la ville. On se revoit 3 ans plus tard par hasard dans un bar, il me saute dessus me fait la bise, me dit que je suis jolie, me demande ce que je deviens et si j’ai encore son numéro. Je lui parle et pars sans plus (je l’ai un peu regretté). On ne s’est pas revu depuis 11 ans et j’ai appris qu’il avait dit ne pas avoir fait ce qu’il fallait avec moi, que je lui plaisais vraiment, c’était il y a 4 ans alors qu’il était en couple. L’année dernière il a appris que j’étais “revenue dans le coin”, et il a dit qu’il avait été con à l’époque, il était jeune et con et ne voulait pas s’engager qu’on avait des choses à vivre avant. Que je lui plaisais vraiment mais qu’il était timide et qu’il m’avait trouvé très froide la dernière fois qu’on s’était vus. J’ai bien constaté qu’il essayait de renouer les liens car il s’est tout de suite présenté à un de mes amis. Actuellement, il est avec quelqu’un mais ils ne vivent pas ensemble. En gros, il dit chacun sa vie c’est mieux comme ça, je ne la vois pas en ce moment ça fait une coupure et que… s’il me revoyait peut-être que ça le ferait ? Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça 17 ans après notre rencontre ??!!?? C’est toujours lui qui amène mon nom sur le tapis
Je viens de me faire larguer… Au bout de 6 mois l’homme me dit que je suis la femme de sa vie, la meilleure chose qu’il lui soit arrivé, mais qu’a chaque fois qu’il me regarde il a peur. Peur de me rendre malheureuse par la suite, peur de ne plus pouvoir se détacher de moi… Il a même pleurer pendant la rupture, alors que c’est quelqu’un qui ne pleur jamais. Je suis resté 5 ans avec un homme et je n’ai jamais été aussi triste que maintenant, je ne mange plus, je ne dors plus… Il ne reviendra pas je le sais, mais je l’attend quand même, je sais je suis pathétique… Mais je n’arrive pas à m’en remettre…
Bien entendu, tout n’est pas de votre faute dans cette histoire. Savoir vous remettre en question, c’est bien, mais vous ne devez pas non plus idéaliser l’homme qui se trouve en face de vous et qui ne ressent plus les mêmes sentiments qu’avant à votre égard. Vous ne pourrez sûrement pas l’interroger directement pour connaître les raisons de cette perte d’intensité dans votre relation, cela serait trop simple. Mais des questions discrètes de temps en temps et surtout une bonne analyse de la situation vous permettra de savoir ce qui a fait, chez l’homme avec qui vous êtes, que les sentiments se soient atténués jusqu’à disparaître, ou presque.
Est-il possible de redonner confiance à un homme qui a vécu une grande déception amoureuse au point de considérer que son cœur ne peut plus aimer ? Il dit être attiré, physiquement, intellectuellement,… mais se dit incapable d’imaginer s’engager… quelle attitude adopter pour qu’il reprenne confiance en l’amour, et qu’il ose s’investir dans une nouvelle relation avec moi ?
Le fait qu’il dise qu’il doit réfléchir ne signifie pas forcément qu’il veut rompre, vous en devez pas voir uniquement le négatif. Afin d’avoir une meilleure complicité il faut que votre communication concerne d’autres sujets et pas uniquement votre couple. Vous avez besoin d’avoir de meilleurs échanges de manière à lui donner une meilleur image et créer une meilleure atmosphère.
A mon avis, l’amour à l’eau de rose, la vie idéale n’est pas seulement impossible, elle est franchement ennuyeuse, personne n’en veut. L’amour heureux n’est pas l’amour idéalisé à mon avis. Mon homme et moi, on a des périodes d’ennui, de fatigue après le boulot, des conflits pour des riens, ou se boude de temps à autre, mais l’idée d’aller chercher ailleurs parce que la routine s’est installée entre nous ne m’est jamais venue à l’esprit.
Vous ne savez pas de quoi il pourrait bien manquer. Vos rapports sexuels sont torrides, réguliers, explosifs. Vous le voyez à la manière dont son visage se tord lorsqu'il est au-dessus de vous et à son insatiable appétit : au lit, tout roule. Pourtant, il n'a pas abandonné une bonne vieille habitude de célibataire : celle, de temps en temps, de se faire plaisir tout seul. 
Mais je souffre de tout ça car quand je suis avec je suis trop trop bien mais loin de lui je suis vraiment triste un énorme manque s’installe je lui est dévoiler mes sentiments à son égard j’ai essayer de couper les ponts avec mais ça n’a pas marché car il et revenu à sa demande de me revoir et j’ai accouru mais j’ai l’impression d’etre Là en option dans sa vie s’il trouve pas mieux ailleurs … que faire pour avoir cet homme ?

C'est aussi à ça qu'on reconnaît une relation qui fonctionne : quand passer un coup de téléphone est naturel et ne vous oblige pas à vous demander si vous en faites trop. Quand la joie d'être ensemble est partagée de manière évidente. Soyez-en bien certaine : vous aurez beaucoup de mal à rencontrer cette personne-là si vous êtes trop occupée à essayer d'en déchiffrer une autre. 
Une astuce pour utiliser votre langage corporel avec un homme lorsque vous êtes dans UNE RELATION. (Beaucoup de femmes ne comprennent pas comment faire et « sont lasses » d’essayer de rester sensuelles et de « déborder » de vie à mesure que le temps passe. Utilisez cette astuce pour, sans effort, garder cette tension positive et cette attirance chez lui.)
« Au bout de quelques mois, mon ex m’a recontactée en me disant entre autres que je lui manquais, qu’il souhaitait que l’on reprenne contact et que l’on se revoie. Mais à ce moment-là, je n’en avais plus envie pour deux raisons. J’avais l’impression que lui m’aimait encore, le revoir m’aurait alors mise mal à l’aise. Pour moi, une amitié avec un ex n’est pas possible si les bases d’une relation amicale ne sont pas claires.
Je suis un ancien croyant (protestant "libéral"), mais seulement jusqu'à 21 ans, lorsque j'ai commencé à découvrir, il y a plus de 50 ans, les options non confessionnelles qui m'avaient été occultées. Les protestants libéraux permettant l'interprétation de la bible, et ayant donc en quelque sorte inventé le "libre-examen", je me croyais naïvement du bon côté de la barrière dogmatique. Mais, bien que rapidement convaincu intellectuellement par les arguments rationnels et scientifiques de l'inexistence réelle de "Dieu", il m'a quand même fallu 4 ans pour m'affranchir affectivement de ma croyance passée et pour devenir athée, en passant par le déisme, l'agnosticisme et l'incroyance.
je ss une fille de 23 ans sa fait pratiquement un an que je ss ac un mec qui habite a 1000 km de chez moi on s est vu 2 fois! Au debut c etait vraiment la vie en rose, il etait attentionne , interesse on parlait pendant des heures au tel …… et ce dernier mois je le sens un peu distant il m parle pas bcp il appel pas c tjrs par sms il fait aucun effort et qd je lui pose la question genre “est ce qe tu m aimes plus .?” Il mr repond “pourqoi tu dis sa?” Et qd j lui explique qu il est un peu distant il me dis que je chercher tjrs les problemes et la on s dispute et on reste en froid et puis c tjrs moi qi revient vers lui !! La derniere fois on s est pas parle pendant 5 jours j attendais qu il fai le premiet pas et finalement c moi qi est revenu vers lui comme tjrs … finalement il me dit que 5 jours sans parler ct bcp et qu il ne m aime plus comme avant vu les nombreux problemes … enfin de comptes on s est donne une deuxieme chance (hier soir) et mntn si j parle pa lui ne parle pa et il est tjrs distant!

Bonjour, je suis une jeune fille de 23 ans avec un garçon de 3ans. sa fais 6 ans que je suis avec le papa qui a aussi egalement 23 ans et ont vie ensemble, mais le probleme c’est quil me cache plein de chose dans sont telephone ces appel il trouve sa chiant que je veut tout savoir et puis aussi se sont ces amis je le laisse sortir faire se quil veut mais parfois je trouve sa un peut de trop et je me retrouve la plupart du temps toute seule, alors je lui dit que je me sent seule que jai aussi besoin de vivre, il ne veut jamais sortir avec moi quelque part et que j’aimerais partage plusieurs chose avec lui mais il nie tjs il prends tout a la rigolade il ne me prends jamais au serieux et sa me rend dingue parfois car j’ai envie de parler serieusement avec lui et de tout se quil passe et il prends rien au serieux. donc j’ai decide de prendre soin de moi de change plein de chose de plus envoye de msg mais bon comme ont vie ensemble je ces pas trop my prendre et comment faire pour quil reagisse un peut. il me dit c’est mon comportement qui fais quil sort tjs mais je lui dit que c’est a cause que lui part et que je me sent seule que je suis comme sa.. je veut vraiment pouvoir partage plein de chose et le laisser aussi parfois sortir avec ces amis mais alors que moi aussi je puisse sortir car lui peut tout faire et moi rien du tout. je ne veut pas le perdre quesque je peut faire pour essaye de lavoir plus pres de moi et partage plus de chose avec lui…
Bien que le couple s’aime, vivre dans deux appartements différents n’est pas si peu commun dans ce type de relation. En gardant chacune son espace et en se retrouvant quelques fois par semaine, ces personnes estiment qu’elles tirent le meilleur de leur relation et que cela favorise sa longévité. Attention néanmoins de ne pas se focaliser uniquement sur ses propres désirs au risque d’en oublier son couple. Quelque soit le type de relations, elles nécessitent toutes un minimum d’attention et d’effort pour ne pas s’éteindre.

Confronté à l’absence, à la distance et au manque, voire aux indices (photos…) laissant entrevoir votre vie et vos rencontres actuelles, l’homme qui, il y a quelques mois encore, ne vous regardait plus, souffre désormais au plus profond de sa chair en imaginant la vôtre s’offrir au contact lubrique de ceux que son âme de chasseur perçoit comme des concurrents
Le lendemain matin il me demande si par hasard j’aurais une imprimante (il était sur le point de partir pour quelques jours au Portugal) et si je pouvais lui imprimer ses tickets. J’accepte et on se revoit pour que je lui donne… Et pendant 2 heures autour d’un caffé, pas un blanc, des rigolades mais aucun flirt de sa part, il paraît timide, voire pas intéressé. Mais il décide me raccompagner jusqu’à chez moi et soudainement m’embrasse avant de se sauver en assurant me revoir après son retour (4 jours). Là je dois avouer que le baiser n’était pas fantastique, probablement trop maladroit…
Tu veux des noms pour plus de clarté? :) Imagine que tu soit un ami proche de Eva Mendes, qu'elle aime ta compagnie, prête à casser ces rendez-vous professionnels et faire le tour du monde pour passer un weekend avec toi et n'a pas besoin de ton maigre portefeuille :) mais elle disons, veut tout sauf le sexe avec toi. Tu supprime son numéro du carnet ou tu continue de persévèrer pour la convaincre d'une manière ou d'une autre que c'est toi le meilleur jusqu'à la victoire ?

Je crois fermement que la notion de respect est importante tout autant que celle de la communication. Respecter l'autre collègue signifie reconnaître sa différence, apprécier ce qu'elle fait et le lui dire. Il convient de vérifier nos interprétations quand un sentiment d'inconfort ou d'irritation se produit face à une collègue. Soigner notre estime de soi est un facteur important pour ne pas se sentir menacée par une autre femme. Il est également nécessaire d'exprimer nos attentes professionnelles de façon à ce que les autres puissent nous donner l'occasion de les réaliser, de parler avec celle qui nous dérange, de façon à mieux la connaître... Nous avons souvent des filtres qui changent notre perception d'une personne.


La distance ne va pas faciliter les choses c’est une certitude, mais ce qui m’inquiète le plus ne se situe pas à ce niveau. C’est en effet la soudaineté de son sa décision qui me laisse perplexe et le fait qu’il revienne quelques jours après. Pour aller plus loin dans l’analyse, une séance de coaching me semble indispensable car ce n’est pas une situation fréquente.
Tu es trop gentil – Oui, tu ne veux pas entendre ça mais les femmes préfèrent le type « sexy » au « gentil ». Au fond d’elles-mêmes, ils veulent le mauvais garçon qui vit sur le bord. Si vous répondez toujours aux besoins d’une femme, elle vous trouvera inintéressante. C’était mon problème pendant de nombreuses années. C’est une erreur que la gentillesse attirera les femmes. Arrêter maintenant.
« Cela ne peut fonctionner que si la relation amoureuse n’en a pas vraiment été une, plutôt un plan cul ou quelque chose de pas très sérieux. Ou si les sentiments ont disparu depuis longtemps au moment de la rupture. À partir du moment où il y a encore des sentiments forts, chez un seul des deux ou chez les deux, cela me paraît très compliqué de gérer une amitié après la rupture, pour la bonne raison que les sentiments laissent des cicatrices qui ne peuvent pas guérir si on continue de se voir.
Je précise que je lui ai dit tout aussi cash ma vision des choses bien différente de la sienne : mariage, gamins, investissement à deux. On s’est écoutés, mais on a rien changé dans notre comportement : il n’a pas eu l’air de prendre ses distances suite à ces discussions (y’en a eu plusieurs sur les différents sujets), et je ne lui en ai pas tenu rigueur pour le moment, contrairement à mon cerveau qui a du mal depuis que je suis de nouveau loin de lui physiquement…
Si déjà, chaque partenaire disait les choses qu'il ressent au lieu de les enfouir ça serait mieux. Il est évident que si votre compagnon, par exemple, lors d'un diner vous parle mal et que ça vous blesse et que vous ne dites rien, c'est votre responsabilité. Par le non-dit vous lui avez fait comprendre qu'il peut agir de la sorte, que ça ne vous pose aucun problème.

Mais, une poly-amoureuse, pourrait avoir le sentiment de s’engager avec son partenaire SANS monogamie (comme on parle de fidélité plurielle… Je ne dirais pas sans fidélité), de même pour une libertine. Ce que je cherche à dire, c’est que c’est deux concepts sont encore des preuves matérielles. Ce n’est pas bien ou mal, il y en a toujours, des preuves matérielles.

La situation est loin d’être évidente et effectuer une analyse sur l’espace des commentaires ne serait pas pertinent car pour cela j’ai besoin d’avoir certaines réponses à mes questions. Je te propose donc de t’orienter vers une séance de coaching afin que nous fassions le point et que nous mettions en place la stratégie qui sera la plus efficace. Sinon, dans la boutique tu trouveras aussi mon livre qui permettra de te guider dans les grandes lignes sur l’attitude à avoir.


Bonjour .. en effet vos conseils sont exactement exact! Mais moi j’ai mon petit ami qui aujourd’hui à quitte le pays pour une raison éducative … à son arrivée l’autre côté il était toujours le même jusqu’au jour où lui même m’as avoue qu’il avait commencé à se faire un amitié sincère avec une jeune ivoirienne qu’il a rencontré la bas… à vrai dire ça m’as brisée le coeur .. mais j’ai pas réagi parce que il a pu au moins se confie à moi… mais aujourd’hui il est tout à fait différent très distant et il m’ignore c’est à dire mes appels mais quant il voit mes messages répond quant il veut et aussi il me cause comme si il s’en foutait un peu plus de moi chaque jour … pourtant selon nos nombreuses conversations je lui demande si il m’aime toujours et il réponds oui à chaque fois mais je sais que c’est pas vrai! :'( s’il vous plaît aidez moi je l’aime vraiment…
Le next total et définitif en s’interdisant tout espoir de retour est la seule solution, en effet… Pour les repérer je n’ai pas de solution miracle, si ce n’est la prudence et essayer de toujours garder la tête froide en début de relation. Et encore… Dans les exemples « typiques » du problème que je donnais, je les connaissais bien (études et vacances ensemble, même vécu, beaucoup d’amis communs), je n’aurais jamais, jamais pensé qu’ils feraient (à moi ou une autre) un coup pareil.
×