L’idée, c’est qu’on vous aime, pas juste pour une histoire de sexe, mais parce que vous êtes différents de nous, pour le plaisir de l’aventure, de l’exploration presque « coloniale », partir à la découverte d’une terre inconnue, de sa culture, de ses reliefs, par la vision, la parole, le toucher.Un beau voyage vers l’autre, tout ça sans aller très loin, ni casser sa tirelire.Une terre où parfois on a envie de s’installer pour toujours.Et je crois que pour les hommes, c’est un peu la même chose : l’aventure, à portée du quotidien, à laquelle s’ajoute une notion qui doit venir de l’âge de pierre, de la chasse, je ne sais pas : le désir de possession, d’attraper une proie…
j’ai vécu une relation à distance durant 22 mois avec un homme de 19 ans plus jeune que moi sans nous rencontrer mais en contact tous les jours. Mon passé sentimental m’a laissé beaucoup de blessures qui ont engendré chez moi un manque total de confiance et je doutais tjrs de tout ce qu’il me disait et lui faisait sans cesse des reproches. à plusieurs reprises, il m’a demandé de me calmer, ce que je promettais à chaque fois et je recommençais toujours les reproches, les doutes, les suspicions, jusqu’au jour où il m’a dit que malgré ses sentiments, il ne voulait plus continuer parce que mon comportement l’avait usé.
Merci pour votre réponse. Son meilleur ami m’a dragué il y a un moment et il l’a très mal vu en me disant “je ne te connais pas depuis longtemps pour avoir confiance en toi. ça me rend encore plus confus”. Comme je l’ai déjà dis, moi je ne parle jamais de la relation, même une discussion banale il la dirige vers notre relation. Je l’ai vu dernièrement il m’a dit ne croit pas que cette situation m’importe peu et que ça ne me fait pas mal aussi mais je ne sais pas encore quoi faire et je sais que je ne veux pas te perdre. On a passé la soirée et la nuit ensemble mais j’ai peur que la nature de la relation change en relation physique sans plus. Une fois il est présent et m’envoie des messages tout seuls pour prendre de mes nouvelles etc. et parfois il disparaît. De mon coté je n’envoie plus rien et j’attends toujours ses messages. Il s’est mis sur un site de rencontres pendant un mois et ça me pousse à me dire “il cherche désormais une autre, laisse tomber car il te prend pour une acquise aveugle”. Je n’arrive pas à trouver la méthode adéquate pour lui faire comprendre que je ne suis pas une fille de passage mais que je veux plus même si je n’aime pas parler “relation”! Après je me dis la place de ses potes est très grande dans sa vie et donc ce qui s’est passé avec son meilleur ami peut faire défaut et qu’il veut juste passer un bon moment au lit avec moi sans plus. Enfin je ne sais pas et je n’arrive pas à comprendre ce qu’il a derrière la tête. Et ça dure depuis 2 mois maintenant toute cette situation.
Mais dès qu’on en vient aux sentiments, je suis un peu mitigée : il n’est pas démonstratif, ni dans ses paroles, ni dans ses gestes. Quand je lui en ai parlé, il s’est excusé et m’a dit que c’était un de ses défauts, mais qu’il ne voulait pas que j’en souffre et que si j’avais des doutes je pouvais lui en parler. Parce que bien sûr, j’ai précisé que si il n’y avait quasiment jamais de signes affectueux de sa part, comment est-ce que je pourrais savoir qu’il est bien avec moi ??? Ok, il traverse la France pour moi, je vois bien qu’il est bien avec moi, mais au quotidien, ça peut vite laisser place aux doutes (est-ce qu’il « continue » pour voir ce que ça va donner ou est-ce qu’il est réellement heureux ?).
Les évènements de la vie m'ont conduit sur un chemin personnel, intérieur, et sur ce chemin qui a commencé il y a plus de trente ans, ma conscience a franchi des paliers successifs, et un jour j'ai ressenti cette sensation qui est en nous, autour de nous, qui ni ne punit, ni ne récompense, ni ne condamne, mais est une juste la chaleur bienfaisante d'une bougie qui peu à peu amène notre conscience à la réaliser, à la sentir, et l'évidence est apparue.
Oui. Parce que finalement, je ne contrôle rien des sentiments de l’autre, ni de son envie d’engagement, ni de l’investissement qu’il veut mettre dans la relation. En revanche, je peux contrôler ce que je désire apporter à la relation. Donc, je fais ce que je peux… Autrement dit, j’arrose, je prends soin, je m’occupe de ma part… ça, je peux. Le reste ne regarde que l’autre, pas moi.

Notre relation est toute récente (un peu plus de 2 semaines) je l´ai vu une seule fois qui a été un moment très agréable pour lui comme pour moi. Il a été très démonstratif dans ses gestes. Depuis que je suis rentrée chez moi j’ai pu remarquer que j’etais toujours à l’initiative des sms et appel (je ne l’ai pas sollicité tous les jours). Au tel et par sms cela se passait bien. La semaine qui a suivi je me suis épanouie dans mon travail, mes sorties entre amies, le sport et là je n’ eu aucune nouvelle de sa part. Passé cette semaine cela nous porte à aujourd’hui, jour de son anniversaire, ou je lui ai envoyé un message vocal des plus touchant il me semble. Et là toujours aucune réaction. Ceci fait partie des cas bizarres vous ne trouvez pas ?


On en vient au problème : parents divorcés, vision extrêmement pragmatique de la vie, presque dénuée de sentiments, interdiction d’aimer et de se laisser aimer pendant toutes ses années, pas de mariage (« l’amour ne doit pas être contractuel »), pas d’appartement à prendre ensemble en vue (ok, ça fait 2 mois qu’on est ensemble, mais quand il remontera sur Paris ça en fera 5, ok encore, ça fait un peu tôt même pour moi), on parlait d’acheter rapidement dès qu’on aurait une stabilité professionnelle tous les deux, il veut acheter mais parlait d’acheter seul sans émettre l’hypothèse d’un achat à deux (je parle bien d’une vision globale et générale des choses, je dis pas qu’on pourrait parler déjà d’achat ensemble, mais à deux, que ça soit avec moi ou quelqu’un d’autre).
Vous avez tendance à trop écouter ce que cet homme vous dit et non pas à regarder les actes tout en prenant du recul. Si vous posez la question à 10 personnes, elles vous répondront toutes que vous faites face à un homme qui vous manipule. Je ne parlerai pas de pervers narcissique mais simplement d’un manque de cohérence entre ses actes et ses paroles. Mais tout cela, vous ne souhaitez pas l’admettre parce que vous êtes amoureuse.
Bonjour alexandre, je vous ecris car cela fait 7mois que je frequente cet homme on se voit pour le sexe mais au dela de ca il y a de la tendresse des sorties ensemble et de la jalousie parfois de sa part et à vrai dire je ne sais plus quoi faire !!!! Il a peur de s’engager, il aime son independance il faut le suivre je trouvre qu il fait un pas vers moi puis deux en arriere…je n’en peux plus que faire ? Je craque.
N’es-tu pas la seule personne à connaître ses craintes ? La seule aussi qui a su les apaiser parce que tu as su adopter la bonne attitude ? Tu le rassures sans jamais porter aucun jugement. Mais au contraire en lui faisant comprendre que le sujet de ses craintes n’était finalement pas si mérité face à son aptitude à y faire face. N’a-t-il pas eu le même rôle à ton égard ?
Bien bonjour, je suis avec un homme cela va faire bientôt 3 ans en janvier, j’avoue que je crois en train d’arriver à bout de son ignorance, car je suis fatiguée de lui reprocher de son manque d’attention à mon égard, il trouve toujours des justificatifs comme si il était le seul à être trop occupé par le boulot, je taff aussi comme lui, mais est-ce une raison. Du coup j’ai décidé depuis quelques semaines de ne plus me prendre la tête, à vouloir toujours me soucier et m’inquiéter pour lui, apparemment je trouve que c’est peine perdu tous ces efforts que je fais. J’ai décidé de ne penser qu’à moi même le temps de l’observer voir s’il va y avoir un changement vis-à-vis de son attitude, donc dite moi je fais bien d’agir de la sorte et si il y a d’autres astuces pour qu’il réalise combien de fois je l’aime et que son indifférence me fait mal.
Je m’appelle Marion, j’ai 41 ans et je travaille dans l’audiovisuel. Dans mon entourage professionnel comme personnel, tout le monde est au courant pour mon homosexualité. J’ai fait mon coming out à ma famille à 19 ans, alors que j’étais en couple avec ma première copine. J’en ai d’abord parlé à mes amis, puis rapidement à ma famille proche. J'étais très amoureuse. Je pense que ça m'a donné des ailes. Et puis, j'avais toute confiance en eux. Mes amis d’enfance et ma famille se sont montrés très surpris. Peu de personnes dans mon entourage côtoyaient d'homosexuels. Car tout ça restait très mystérieux pour eux. Il n'y avait ni repères ni référents. S'il y a eu des inquiétudes, elles furent toujours bienveillantes et concernaient les difficultés que je pourrais moi-même rencontrer. Finalement, cela a été plus long à accepter pour moi que pour eux. Leur réaction m'a beaucoup aidée à rattraper le temps perdu.

Au-delà de la fiction, les personnalités américaines semblent plus enclines à la visibilité. Ellen Page, Ellen Degeneres, Jodie Foster, Kristen Stewart (d’ailleurs je lance un appel à Kristen : elle peut m'envoyer un mail sur la wtf et je dîne quand elle veut avec elle). Elles sont de plus en plus nombreuses à faire leur coming out, laissant la possibilité aux jeunes femmes de s’identifier pleinement à elles. S’identifier, mais aussi s’accepter et, parfois, oser faire de même. Des role models essentiels, dont nous manquons cruellement en France !
Enfin, troisième thèse défendue par W. James, les croyances religieuses ne doivent pas être opposées à la science. Les réduire à des illusions ou à des superstitions ne permet pas de comprendre quel rôle leur est dévolu par les croyants. Les croyances religieuses ne se situent pas dans le registre du vrai ou du faux : elles sont d'abord utiles, accompagnant les croyants et les aidant à surmonter les épreuves de la vie.
Heureusement, donc ! que les neurosciences ne prétendent pas statuer sur l'existence ou non de Dieu. D'ailleurs, après mes dix-sept ans, j'ai quitté l’Église dans laquelle je trouvais des satisfactions théâtrales de lecteur, à la messe. Je découvrais Nietzsche et toute la philosophie pendant mon bac économique et social. Puis, pendant mes études de Lettres, je creusais la philosophie et les sciences humaines en profondeur, ne lisant de mes études de Lettres que le programme... La littérature entière nous parle de mœurs, de morale au sens de hiérarchie des valeurs, d'expériences et de comportements humains. Et notamment aujourd'hui, qu'on le place dans la littérature ou la paralittérature : le genre du polar. Tandis que la SF et l'anticipation imagent des réalités contemporaines peu sensibles (Orwell, Huxley) et l'horreur, le merveilleux et la fantasy des réalités archétypiques de la psyché (King, Troyes, Tolkien)... Bref, philosophie et sciences humaines m'ont porté dans l'obtention de mes diplômes, et je peux vous dire que de la mécréance, j'en ai bouffé et j'y ai adhéré plutôt cent fois qu'une.
Il pouvait sortir quand il le voulait et il ne vous voyait qu’occasionnellement. Puis, peu à peu, vous avez commencé à vous côtoyez de plus en plus souvent, ses affaires ont lentement commencé à faire leurs nids dans votre appartement. C’est ensuite qu’ils sont arrivés : les sentiments, de plus en plus forts et omniprésents et au fur et à mesure que votre amour augmentaient, sa liberté d’homme célibataire s’évaporait sous ses yeux.
Salut moi c’est la même histoire qui arrive mais je suis un homme et c’est ma copine qui agis comme cela, elle ne réalise pas qu’il faut s’investir dans un couple, je le vois dans l’attitude qu’elle a envers moi dans la communication, le partage, l’échange, la réciprocité où la complicité est dûr à recevoir. Elle a de la difficulté à se donner, elle le fait mais souvent après que je lui en est parlé et apre`s woup elle repart, mais le pire c’est que je sais qu’elle agis de façon inconsciente puisque c’est toujours comme ça qu’elle a agis avec les autres au par avant, Et étant donné qu’elle est en voyage on dirait qu’elle se sent libre alors elle ne rescent pas se besoin de l’investissement bien qu’elle le désir (il y a comme un manque de velonté inconscient), elle procrastine. Je vois qu’elle est encore dans la phase adolescente ou on ne fait que s’amuser sans voir les responsabilités ou l’investissement qui devrait avoir dans un couple, ou tout simplement c’est quoi un couple. Un genre de manque de maturité (sans dire qu’elle n’est pas mature au contraire) dans la relation c’est comme si même adulte elle n’est pas encore devenue une femme. et étant une personne jalouse bien qu’elle travail fort sur ce côté, je vois qu’elle manipule, mais la connaissant je sais que c’est inconscient et dû à un manque de confiance en elle et le fait de ne savoir jamais investit dans une relation qui fait en sorte qu’elle ne s’investit pas volontairement tout en cherchant a me garder , Je vois qu’elle est sincère (vraiment) quand elle dit qu’elle est bien et qu’elle veut vivre avec moi, mais c’est comme dans l’article, quand je lui en parle elle le fait pour ne pas me décevoir et après elle repart à ces trucs comme si j’étais plutôt un ami qu’un copin. C’est une forme de manipulation (mais inconsciente, et non méchante, seulement pour fuir et par habitude et au manque de confiance en elle). Merci beaucoup du texte c’est intéressant, car je vois que il y a des généralité de l’homme et la femme, mais les 2 font pas mal les mêmes choses aussi même selon la différence du sexe. Dans tout cela je vois que je dois être patient et agir de façon rationnel pour quelques temps.
Entre un homme et une femme, il faut désormais voir la vie de couple comme un pacte, une union pour la vie. Je reviens sur ce point car il ets primordial : cela signifie que vous allez nécessairement avoir besoin d’un projet moteur de la relation homme femme et d’une vision commune sur toute la durée de votre vie avec des objectifs et des rêves qui se coordonnent.
Je n’avais pas vu ton deuxième message. Je vais donc compléter ma précédente réponse. Dans cet exemple précis, tu n’es pas en cause. Il t’a clairement indiqué la raison pour laquelle il ne souhaitait pas aller plus loin. Cela signifie qu’il a compris rapidement que tu souhaitais une histoire sérieuse et non pas un plan rapide. Ce qui est un bon point pour toi car cela te fait gagner du temps. Plutôt que d’entrer dans une fausse histoire, celle-ci s’arrête immédiatement.
Combien de fois vous êtes-vous retrouvée à un endroit où vous avez vu un homme génial, mais vous n’avez jamais eu l’occasion de vous rapprocher de lui ? Mais auriez-vous voulu aimé le faire ? Voici un secret subtil sur VOTRE POSTURE (vous avez raison... c’est vraiment aussi simple que cela) qui va instantanément provoquer l’attention des hommes et faire qu’ils vous abordent – pour les bonnes raisons.

Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir.


Les couples qui marchent et perdurent dans le temps sont souvent des couples amoureux qui sont également les meilleurs amis du monde. La personne que vous choisissez doit bien sûr vous faire vibrer émotionnellement et sexuellement mais elle doit aussi être quelqu'un sur qui vous pouvez compter à n'importe quel moment, à qui vous pouvez tout confier et avec qui vous pouvez tout partager. Une personne avec laquelle vous n'avez aucun filtre et qui ne vous jugera jamais.
On oublie la possibilité d’écouter notre petite voix intérieure qui nous dit « de toute façon, dis-lui, lâches toi puisque tu craqueras à un moment donné » et on applique la règle consistant à se rendre distante, indisponible tout en restant très agréable. Les hommes fuient les femmes qui râlent. En revanche ils résistent difficilement aux charmes d’une bonne vivante.
Que faire ? Un homme qui a peur de l’engagement peut avoir reçu de l’amour non réciproque, où une femme trop démonstrative l’a étouffé d’amour qu’il n’éprouvait pas pour elle. Cette situation où l’autre nous aime bien plus que nous et nous le dit, empêche l'attachement. Il faut laisser le temps aux sentiments. Si lui ne vous dit rien, ne commencez pas, il pourrait prendre peur.
La deuxième fois, c’est moi qui ai quitté quelqu’un que j’aimais énormément, parce qu’il était toxique pour moi. J’ai réalisé que garder le contact ne faisait que rendre la rupture plus difficile. Savoir ce qu’il faisait me rendait jalouse, et malheureuse ; rester amie avec lui c’était finalement comme d’être en couple, sans les avantages. Dans les deux cas, une rupture complète de tout contact a été salvatrice, même si c’est une décision qu’au départ je ne voulais pas prendre, car à chaque fois j’ai perdu mon meilleur ami.
Cela va faire 3 ans que nous sommes ensemble, si on ne compte pas les petites ruptures dont il est l’auteur. Ça va bientôt faire 1 mois que j’ai accepté de retourner avec lui. Je l’ai trouvé plus sincère cette fois ci. J’ai accepté pour ne pas regretter, même si ma meilleure amie était contre du fait qu’il m’a beaucoup blessé dans le passé. Tout allait bien jusqu’à ce qu’il y a 1 semaine, il m’annonce aimer une autre aussi. 24h après il m’envoie des messages pour me dire qu’il s’en fout de l’autre, qu’il ne veut que moi, qu’on a traversé trop de choses pour que ça s’arrête. Quelques jours après il commence à devenir distant. Il me dit ensuite qu’il sait qu’il ne le montre pas souvent ces temps ci mais qu’il m’aime et il ne veut pas me perdre.
"Environ 5 millions de personnes en Grande-Bretagne n'ont pas d'ami proche, d'après une étude de l'institut Report. Ce chiffre n'a aucunement surpris l'homme marié et père d'âge moyen que je suis", écrit Christopher Middleton. Dans un grand billet, ce journaliste du Telegraph explique pourquoi selon lui, au fil des années, les hommes s'éloignent peu à peu de leurs amis et arrêtent de sortir en bandes. Et pour lui, la cause est toute trouvée : "Le mariage", assure-t-il...
J’ai 26 ans et lui 35. Nous sommes ensemble depuis 2 ans et demi (dont 8 mois de relations à distance et 1 an de  » vie commune ») ses parents vivaient avec nous…Nous n’avions aucune intimités et j’étais mal à l’aise de vivre avec sa famille. Je lui ai donc dit que j’avais besoin de mon intimité, de notre intimité de couple. Cette situation n’était plus possible pour moi. Je lui ai dit que j’aimerai avoir notre appartement à nous et que s’il n’était pas prêt, je pouvais également prendre quelque chose seul. Il n’a pas voulu que je parte sans lui et m’a dit que nous pourrions regarder des appartements ensemble.Les semaines et mois passent Il ne faisait aucune recherche, n’en parlait pas et à chaque fois nous nous disputions à ce sujet. Ce n’était jamais le moment, Il repoussait toujours la chose. je suis donc partie. J’ai déménagé dans une autre ville. Il n’a pas voulu me suivre et nous sommes de nouveau en relation à distance. Lorsque je lui demande de réfléchir aux options éventuelles pour que l’on soit ensemble, Il n’a pas de réponse concrète et change de sujet très rapidement. J’aimerais construire avec lui, avoir des enfants par exemple et lui n’est pas certain d’en vouloir (il ne me donne pas de réponses claires).J’ai le sentiment de passer après sa famille. Et celà me blesse. Je passe sur certaines histoires louche avec d’autres filles (je n’ai jamais eu la preuve formelle qu’il pouvait aller voir ailleurs) Je suis devenu très jalouse et je n’ai plus confiance. Je pense sérieusement à mettre fin à notre relation (même si je l’aime énormément, j’ai l’impression que ça n’évoluera jamais)
Excellent article comme d’habitude, et moi j’ai une idèe plutot une proposition pour vous cher coach, pourquoi pas par exemple, publier une video, dans laquelle vous vous montrer entrain d’aborder, seduire une fille(une inconnue), la caméra sera bien sur cahèe, un ami a vous par exemple dérière un arbre fera l’affaire,tout sa juste pour cerner les choses, et pour que sa soit pas juste de la théorie, si c’estpossible bien sur.
Et nous on s est vu revu, et ç était sympa à chaque fois. Puis on s est mis ensemble, cela fait un mois et demi environ. Les sms allaient à foisons, beaucoup d attentions, mais depuis 15 jours j ai l impression qu il fait ce que son ex lui faisait… Il fait passer tout avant et quand il a envie de me voir il me voit, m écris moins, et est souvent fatigue quand on se voit… On se voit qu a son appart et plus de ballade ou autre… Après il a vraiment un travail prenant qu il le fatigue beaucoup mais il fait énormément de soirées…
Mais depuis février on commençait à se disputer à cause de son ex (qui l’a quitté pour un autre une semaine après avoir emménagé ensemble il y a un an) qui revenait à la charge pour le récupérer Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) je lui ai demandé de couper les ponts il n’a pas voulu et m’a tenu tête car il est en caution solidaire avec elle pour l appartement qu il loue. Il est devenu froid et glacial plus du tout attentionné à mon égard (pas de geste affectueux) Et pour partir de son appartement il avait besoin de sa signature. Je l’ai cru.
donc hier mais il ne la pas fait alors que je suis resté en attente de ce coup de fil même si une fin de non recevoir et posé mais j'ai besoin de quelque chose le soir son ami ma envoyé ca conversation d'avec cette homme ou il dit n'avoir pas dormis de la nuit et qu'il a passé une journée de merde qu'il sait que j'attend son coup de fil mais qu'il ce pose juste et qu'il es exténué .

Il en va de même si il ou elle met trop de temps à répondre à vos sollicitations. L'idée n'est évidemment pas de devoir répondre dans l'instant à chacun de vos messages ; tout le monde peut être occupé. Mais si vous avez dû patienter deux jours pour un "J'avais pas vu, ça va ?", il y a un problème évident. Vous avez envoyé un message, vous méritez une réponse. 
bonjour , j’ai rencontré un homme y a 3 semaines on parle souvent de tous et de rien je l’apprécie beaucoup mais il vient de me dire chui comme sa petite sœur 😮 je suis choquée je veux pas être plus que sa petite sœur je veux m’engager dans une relation de couple avec lui .. SVP aidez moi donnez moi des conseils pour qu’il puisse changer son avis et qu’il m’apprécie autrement que sa petite sœur .
Il est également nécessaire de comprendre mais aussi d’accepter que tout ne va pas être rose dans la vie à deux. Plus la relation dure et plus il y aura des mésententes sauf que les sujets changeront. En effet, plutôt que de se disputer pour savoir quel programme regarder à la télé, vous allez vous disputer à cause des enfants ou bien des finances, les relations femmes hommes sont ainsi faites pour que plus l’on évolue dans le temps plus les tensions risquent de prendre des proportions qui mettront à mal la relation de couple.
Parmi les raisons de leur mutisme, certaines pointent par ailleurs du doigt le gouvernement. Autorisée en Espagne et en Belgique, la PMA reste interdite en France pour les homosexuelles, les contraignant à détourner la loi pour se rendre à l’étranger afin de fonder une famille. Un constat qui ne pousse pas la société à traiter les couples de femmes de la même façon que les couples hétérosexuels. Et qui n’incite sûrement pas à libérer la parole des principales concernées.
 La vie à deux est complexe, elle est perçue par certains hommes comme un véritable challenge. En ce sens, les challengers sont frileux car nombre de ceux qui s’y sont frottés, ont compris qu’il était parfois plus simple de courir un marathon. Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas leur compagne, mais bel et bien qu’ils ont justement peur de briser l’existant en permettant une évolution de leur relation. Il est essentiel de respecter ce choix de ne pas s’engager tout en apportant des petites preuves au quotidien, montrant qu’autre chose est aussi possible en partageant un peu plus.

Donc moi ça fait un an que mon ex m’a quitté c’etait un CFP tout ce passer bien au début il me parlait de mariage etc il a décidé de me quitter soudainement sous prétexte de ne pas étre prêt. J’ai essayé à plusieurs reprises de comprendre sans succès, il est revenu une première fois en me disant qu’il avait besoin d’affection bien évidement j’ai saisie sa proposition pour enfin le voir. Donc on s’est vu plusieurs fois chez moi (sans coucher ensemble) après 3 mois de silence radio il m’a dit qu’il aurait jamais dû me quitter comme ça mais qu’il était pas prêt il était attaché Me respecte mais arrive pas à avoir de sentiments, a partir de ce moment là je l’ai supprimer de partout quelque semaine après il est revenu en me demandant pardon de m’avoir blesser qu’il m’aimait bien qu’il avait envie de me voir . J’ai encore une fois succombé on s’est revu il m’a dit qu’il aimait ma présence me respect mais que ce n’est Pas pour autant qu’on se remettrais ensemble. J’ai accepté cette situation mais j’en suis très malheureuse car je voudrait plus avec lui j’ai appris qu’il côtoyait une autre fille en même temps qu’il venait chez moi je ne sais pas à quoi il joue sachant qu’on ne couche pas ensemble. Pourriez vous me donner votre ressenti merci bcp
Les femmes ont un naturel généreux et altruiste, à tel point qu’il vous faudra parfois lui rappeler qu’elle doit aussi s’occuper d’elle. Il lui faudra parfois quitter le nid pour trouver ce qui pourra nourrir son âme, et si vous lui accordez cet espace dont elle a besoin, elle reviendra au bercail avec de nouvelles chansons à vous chanter… (OK, je me laisse aller sur le côté poétique, mais vous comprenez le message. Dites-lui de prendre du temps pour elle, SURTOUT lorsque vous aurez des enfants. Elle aura grand besoin de ces moments seuls pour se renouveler et se recentrer sur elle-même, et pour se retrouver après s’être perdue en s’occupant de vous, des enfants et du monde entier.)
Il y a un élément essentiel à la survie d’un couple lors d’une relation amoureuse entre femme et homme, il s’agit de la connaissance que l’on a à propos de son partenaire. En effet, quand je coach des couples qui sont même ensemble depuis des années je me rends bien compte que ces deux personnes ne savent pas grand-chose l’une sur l’autre et je le vois encore plus chez les couple ayant la vingtaine ou la trentaine car le virtuel, et plus particulièrement les réseaux sociaux freinent l’apprentissage amoureux. On pense communiquer plus, mais on communique mal !
Svp j’ai besoin de votre aide je suuis en couple avec un mec depuis présk 9mois il a 19ans et moi 18ans on s’est quité pendant un mois apré il me demandai de revenir et j’accéptai directement sans mm po pensé bref on s’est vu une foi apré k’on a revenu en semble ( on a couché pour la premiér fois mais j sui tjr vièrge ) apré safé mtn un mois il a changé de comportement on s’est pas vu je lui demande on se voit quand il me dit je c po je c po il m’appelle plus c moi qui l’appelle il a tellement changé depui le jour ou on a couché je c pas vraiment quoi faire et quand je lui dit çà il me dit je suis libre je ft c que je veux ….
Voici le silence qui me préoccupe et que j aimerai resoudre...voila 3 ans mon fils adulte, dont j ai ete longtemps tres proche est venu a la maison, pour 3 jours....il semblait eviter toute proximité avec nous (se levant tard le matin afin d éviter la prise de repas ensemble etc...) mon mari lui en a fait le reproche. La dispute a ete évitée mais un malaise s est installé et depuis mon fils n est revenu a la maison qu en raison du deces de sa grand mère et une autre fois brièvement avec son epouse...Récemment, il a ete grievemeent malade (pronostic vital en jeu) mais reste distant, nous informant irregulirement de sa santé qu il a du mal a retrouver. Je m interroge sur mon attitude a avoir, il nous a reproché de ne pas assez écouter ses silences,devons nous montrer davantage notre inquiétude, notre affection...alors qu il semble vouloir se détacher de nous!

Ceci dit, je ressens désormais un 'éloignement' de sa part. Il m'a confié avoir du mal à accepter son coeur, à accepter ses sentiments, il a besoin d'être seul, alors que les sentiments sont là. Je n'ai pas envie qu'il "s'échappe", on va dire. Et je ne sais pas trop comment le rassurer, du moins comment l'aider à gagner une force psychologique suffisante pour faire face à ces sentiments.


Il est vrai que peu d’hommes donnent l’impression d’être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas l’être! C’est plutôt qu’ils ne pensent pas l’être. Ils hésitent à tenter de l’être parce qu’ils perçoivent le risque d’être humilié ou d’échouer comme trop grand. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine en encourageant leurs tentatives et en définissant autrement ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais elle pourrait aussi y voir une invitation à s’échapper de la maison pour faire quelque chose avec lui. N’est-ce pas romantique?
Vous n’êtes pas en face d’un homme rationnel qui souhaite s’investir pleinement pour vivre une relation magique alors vous ne pourrez pas agir de cette manière sous peine de vous positionner en dessous de lui et ainsi de perdre le contrôle total de la phase de séduction. Cela vaut d’ailleurs également pour les relations qui durent depuis quelques mois, car il faut entendre le terme séduction au sens large.
Mon analyse est qu’il est tres amoureux de cette femme mais en meme temps comme elle n’est pas disponible.. il se permet de vivre des choses ailleurs… pour trouver la personne qui pourrait remplacer cette femme “si ca n’aboutissait pas”. Il seduit , fait qu’on tombe amoureux et apres dis qu’il n’a pas de sentiments.. il vient de faire la meme a quelqu’un d’autre. Il ne se gene pas pour en parler…
Je reste amère sur le fait que cette relation était très forte, très belle, et qu’elle se termine de cette manière. Notamment à cause de ce choix pro. Finalement, je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait mais c’est tellement difficile de trouver la personne avec qui on se sent bien, avec qui on fusionne, où seuls les yeux parlent et se comprennent sans dire un mot…. Bref, c’est difficile mais c’est comme ça, je dois l’accepter.
Le lendemain matin il me demande si par hasard j’aurais une imprimante (il était sur le point de partir pour quelques jours au Portugal) et si je pouvais lui imprimer ses tickets. J’accepte et on se revoit pour que je lui donne… Et pendant 2 heures autour d’un caffé, pas un blanc, des rigolades mais aucun flirt de sa part, il paraît timide, voire pas intéressé. Mais il décide me raccompagner jusqu’à chez moi et soudainement m’embrasse avant de se sauver en assurant me revoir après son retour (4 jours). Là je dois avouer que le baiser n’était pas fantastique, probablement trop maladroit…
Donc, plutôt que de vous demander «Qu'est-ce que j'ai dit?» ou «Qu'est-ce que j'ai fait?», vous devriez plutôt vous demander: «mais pourquoi toujours cette situation?». Et là, nous arrivons à la partie du ce-qui-vous-appartient. Je crois que vous avez déjà compris que le fait que l'autre personne ait un seuil de tolérance d'intimité bas ne vous appartient pas. Vous ne pouvez être tenue responsable des insécurités affectives des autres, c'est évident. Mais la vérité est qu'il y a une raison pour laquelle vous vous retrouvez toujours dans ce type de situation. Le fait est que c'est vous qui choisissez inconsciemment ce type de partenaire. Comme je l'ai fréquemment mentionné dans le passé, c'est votre inconscient qui contrôle votre vie amoureuse. Si vous choisissez constamment des partenaires qui ne sont pas émotionnellement libres, c'est que vous n'êtes vous-même pas émotionnellement disponible. Ils sont le morceau de casse-tête qui correspond à votre morceau de casse-tête. Toutes les rencontres que vous faites sont une rétroaction, un miroir, si vous préférez, de ce qui se passe à l'intérieur de vous-même.
Les hommes et les femmes sont différents, mais comme tous les êtres humains intrinsèquement. Nous avons tous connu une enfance qui nous est propre avec son lot d’émotions diverses, reçu un modèle familial distinct, des envies qui évoluent et une psychologie propre. Ces facteurs expliquent donc pourquoi les relations hommes femmes en amour ne sont jamais évidentes.

Le pire qui m'est arrivé: c'est d'avoir longuement échangé des textos un mois précédant la rencontre. Malgré qu'il y ai eu une alchimie entre nous, un véritable jeu de rôle, un investissement bidirectionnelle, donc une véritable connexion émotionnelle au travers de nos messages et du premier appel téléphonique (elle était une perle rare pour moi), les sentiments prennent place, mais... aucune nouvelle après la rencontre réelle...


Parce-que (c’est ma minute coup-de-gueule) le plaisir, le bien-être individuel, ou le sentiment momentané de bonheur ou de tristesse, ce qu’on appelle le plus souvent : « la petite voix intérieure », ne sont jamais de bons conseillers, sauf si on veut passer sa vie insatisfaite à chercher quelque chose qui n’existe pas. Le bonheur est DANS LA SATISFACTION, mais si on refuse d’être satisfait, alors on ne sera jamais heureux. Le mec aura toujours un défaut : il sera trop grand, ou trop petit, il parlera trop, ou serait trop déprimant, ou aimerait trop sa maman… et y aura toujours un mec à côté qui aura l’air plus beau, plus cool, plus attirant. Tout ça c’est NORMAL ! C’est vraiment pas une raison pour passer sa vie à briser ses propres amours, ou pire : à briser le cœur des autres, et à se dire : « non, c’est pas encore le bon », et « ah mais j’ai un petit faible pour le voisin, il a un si joli sourire ». Ensuite, on se retrouve un soir toute seule à pleurer, parce qu’on a tout perdu.

Je suis tombée sur cet article par pur hasard. Ou du moins c’est Dieu qui repond aux questions que je n’arrete pas de me poser. Ces gens a qui ont s’attache et qu’on aime de tout notre coeur, jusqu’au point ou on ignore les avertissements tres clairs de Dieu lorsqu’on est sur le point de pécher.. Dieu nous aime et veut nous proteger, souvent avant que quelque chose de dramatique ne nous arrive. Seigneur fais moi experimenter ton amour afin qu’aucun autre amour charnel que tu ne m’a pas envoyé ne me fasse me sentir complète sur terre. Plonge moi dans ton amour afin que je m’accepte moi même, afin que je puisse marcher dans tes pas. Apprends moi à t’aimer.
Après avoir entendu tout cela, j’ai décidé de le quitter car pour moi clairement, il ne ferait jamais de concession pour moi. Malgré tout depuis, nous sommes dans l’incapacité de ne plus nous voir. Nous ressentons le manque dès que nous ne sommes plus ensemble et nous nous voyons au moins 2 fois par semaine. Lors de nos rdv c’est très intense. Il nous arrive de nous mettre à pleurer d’émotion. Nous allons au sport ensemble et nous sommes devenus une drogue pour l’un et l’autre. Aujourd’hui il me dit qu’il ne veut plus jamais se ré-engager dans une relation, que pour lui j’étais la femme idéale, qu’avant moi le couple ne l’intéressait pas et que j’étais la seule avec qui il aurait pu envisager faire un enfant. Pour lui, sa voix intérieure lui a rappelé que ce n’était pas un homme fait pour être en couple et qu’il préférait vivre seul sans contrainte mais me rappelle tous les jours que je resterai la femme de sa vie et qu’il ne m’a jamais aimé aussi fort qu’aujourd’hui. C’est à ni rien comprendre. Je suis perdue….
Beaucoup de femmes paniquent parce qu’elles ne comprennent pas ce qui se passe lors de comportements malheureusement ordinaires, immatures et prévisibles que des hommes ont dans les relations. (Astuce – beaucoup de ces comportements sont en fait l’affichage inoffensif de la « résistance » masculine et du détachement d’une connexion profonde et d’une véritable intimité, mais ils sont seulement inoffensifs SI une femme sait les reconnaître et ne s’en effraye pas.)
Et bien je suis preneuse des conseils. J'ai commenté aussi en dessous.. Le silence comme seule explication je trouve ça tellement indélicat et lache ! Pour sûr, celui qui ose me faire subir ça n'a plus de grâces à mes yeux, bien au contraire.. Mais comment en effet passer au dessus ? LA COMMUNICATION BORDEL ! C'est quand même pas compliqué !! Désolée je m'emporte ! ^^
Tu es trop gentil – Oui, tu ne veux pas entendre ça mais les femmes préfèrent le type « sexy » au « gentil ». Au fond d’elles-mêmes, ils veulent le mauvais garçon qui vit sur le bord. Si vous répondez toujours aux besoins d’une femme, elle vous trouvera inintéressante. C’était mon problème pendant de nombreuses années. C’est une erreur que la gentillesse attirera les femmes. Arrêter maintenant.
Après, dans ma (très) faible expérience amoureuse, il m’est arrivé de commencer très bien et de très vite perdre mon intérêt envers la fille qui en était l’objet, mais à chaque fois c’était parce que j’avais l’impression de me taper tout le boulot et de ne pas avoir de feed-back en face (aucun retour de signe d’affection, aucune initiative, aucun message qui ne soit pas une réponse aux miens), même quand la fille, alors que je disais que c’était fini, me disait qu’elle voulait vraiment que ça aille quelque part.
×