Bonsoir tout d’abord je voudrais vous remercier pour vos précieux conseils je suis entrain de les appliquer on verra bien le résultat je sors depuis 2 mois avec un homme divorcé qui a un enfant de 3 ans, au début il courait après moi puis il est devenu distant il m’écrit une fois de temps en temps un coup il m’appelle puis plus de nouvelles c’est toujours moi qui demande de ses nouvelles c’est moi qui va le voir à chaque fois il ne fait plus aucun effort et quand on se voit il est très agréable il a l’air d’être heureux il me demande pourquoi je suis froide qu’il ne veut pas me perdre que du blabla je ne comprend pas son attitude sois disant il veut une relation sérieuse et qu’il ne veut plus souffrir,il fait tout le contraire ses amis passent avant moi, sa fille est sa priorité je n’ai aucun problème avec le fait que sa fille passe avant moi mais j’ai besoin qu’il trouve du temps pour moi.Il s’est fait opérer je suis allé le voir à sa demande j’ai fait de la route pour lui je lui ai dit que je l’aimais je n’aurais pas dû depuis il met 2h pour me répondre au tél ou par msg il m’ignore totalement sachant que c’est un accro du portable et des réseaux sociaux il se fiche de moi à chaque fois qu’il me dit je te rappelle il ne le fait jamais il me sort des excuses je lui ai dit ma façon de pensée je me suis montrée très sévère et froide il m’a sorti:”qu’est ce qu’il t’arrive tu as tes règles ou quoi! je suis tout à fait normal c’est toi qui est impatiente.” j’ai décidé de faire comme lui c’est a dire être distante et ne plus lui montrer mes sentiments et être toujours occupée et l’ignorer je crois que j’ai assez fait pour lui à son tour de me montrer ce que je représente pour lui même si je suis folle de lui je ne veux plus souffrir et être dans cette situation d’attente.
Franchement je n’arrive toujours pas à avoir confiance en moi.Je voudrais juste aller parler à une fille pour lui demander les raisons pour laquelle elle ne me parle plus . Seulement je me sens coupable de quelque chose dont je n’ai aucune idée et à chaque fois que j’essaie de lui parler je bloque et je reporte sur demain en me disant que demain ça marchera.
On en vient au problème : parents divorcés, vision extrêmement pragmatique de la vie, presque dénuée de sentiments, interdiction d’aimer et de se laisser aimer pendant toutes ses années, pas de mariage (« l’amour ne doit pas être contractuel »), pas d’appartement à prendre ensemble en vue (ok, ça fait 2 mois qu’on est ensemble, mais quand il remontera sur Paris ça en fera 5, ok encore, ça fait un peu tôt même pour moi), on parlait d’acheter rapidement dès qu’on aurait une stabilité professionnelle tous les deux, il veut acheter mais parlait d’acheter seul sans émettre l’hypothèse d’un achat à deux (je parle bien d’une vision globale et générale des choses, je dis pas qu’on pourrait parler déjà d’achat ensemble, mais à deux, que ça soit avec moi ou quelqu’un d’autre).
Par contre, indépendamment de ce triste constat, il est une chose dont je me suis préservé en agissant comme je l'ai fait. A chaque fois que je le peux, quel que soit le nombre de larmes qui coulent et aussi violente que puisse être la descente en enfer, fort heureusement, il est une bouée à laquelle je peux me raccrocher en permanence au pire de mes tempêtes intérieures ...
Une fois convaincue de votre désir de s’engager, assurez-vous que votre homme soit aussi prêt. Quelques indices peuvent vous éclairer. S’il vous a déclaré maintes et maintes fois son amour et s’il a même clamé haut et fort que vous êtes la femme de sa vie, vous n’aurez pas du mal à le convaincre de s’engager. Si au cours de vos conversations amoureuses, il prend plaisir à parler d’avenir, de la vie que vous aurez et de vos futurs enfants, soyez certaine qu’il partage votre objectif. Il en est de même dans le cas où votre compagnon vous fait part de son désir de réaliser un projet à deux.
Mais ma parole, c’est un concours de dressage…on a trouvé pire que le magazine féminin : l’homme qui pense que les femmes sont comme dans les magazines féminins. Une femme n’est pas un bloc de pâte à modeler, elle a une personnalité qu’elle a eu le temps de façonner sans vous (à moins de faire les sorties d’école évidement, auquel cas vous pourrez l’élever comme vous voulez). Attendre de l’équilibre, du respect et chercher à se faire accepter, c’est bien ; mais si vous en êtes à devoir élaborer une stratégie pour parvenir à cette harmonie, c’est soit que vous n’avez aucun intérêt, soit que votre couple ne fonctionnera jamais.
Que ce soit à travers le sourire, le physique et une personnalité intéressante il faut justement lui montrer qu’on le comprend et que l’on ne veut pas lui mettre de pression. C’est en apportant du positif, en partageant des moments forts que l’on va justement le pousser à s’engager petit à petit. Mais attention vous ne devez pas vous attendre à quelque chose que vous aurez vu dans un film Hollywoodien, la réalité est bien loin de ce cliché !
Mais pour s’engager, à mon avis, si on n’est pas capable d’affronter l’ennui, qui pour moi n’est que de la fatigue périodique, comment voulez-vous affronter LES ennuis ? Une relation à deux, c’est pour le meilleur et pour le pire. Je ne reste pas avec toi parce que je t’aime, mais je reste avec toi même si je te déteste. Là, vous aurez touché à la confiance fondamentale du couple.
Bonsoir Alexandre j’ai eut une relation avec un homme indécis qui a très peur de engagement on de voit j’aimerai avoir des conseils car je tiens à lui mais je sais plus quoi faire pour qil revienne vers moi on se voiten ami mais surtout on a une attirance physique passionel mais moi j’aimerai vraiment pouvoir le reconquérir pour de bon . Comment faire pour savoir si il veut de moi merci de vos conseils
Je vais aussi vous montrer comment faire pour qu’un homme devienne excité, dans des domaines bien plus vastes que « d’un point de vue sexuel »... au point qu’il ne puisse pas vous faire sortir de sa tête... ainsi que des idées précises et des manières de créer un lien avec un homme qui vont vous aider tous les deux à faire passer votre relation au niveau supérieur... et encore supérieur... et encore supérieur.
Le net regorge tellement de mauvais conseils séduction qu’il a bien fallu faire le tri pour ne vous dire que le meilleur. Parmi tous les conseils séduction qu’il est possible de donner (et de recevoir) en matière de séduction, quels sont les 5 à retenir au-dessus de tout ? La réponse est évidemment, comme d’habitude devrais-je dire, sur SpikeSéduction. Parce que dans ce domaine comme partout, vous pouvez choisir de tout lire, ou bien uniquement le meilleur.
oui je suis prête mais je sais pas si je dois le laisser me recontacter ou si je dois lui écrire. La ça fait 3 jours que je suis sans nouvelle et les dernières fois c’était moi qui lui écrivait. Il se fait à son nouvel environnement, mais il sait aussi que je change de vir donc je suis étnnée de ne pas avoir de nouvelles alors qu’il m’a soutenu pendant une période, comme moi je l’ai fait quand il en a eu besoin: que dois-je faire pour ne pas le perdre?
J’ai subi au moins 5 échecs liés à mon incapacité à prendre l'initiative afin que 2 RV prometteurs (bar, resto, cours & soirée danse) puissent déboucher sur une aventure ou plus : J'attend trop que la jeune femme me dise que je lui plais pour aller plus loin alors que c'est à moi de lui montrer que je l’aime et souhaiterai aller plus loin : J’ai été incapable de la prendre par la main après le second RV (puisqu’on a bien souvent une partie de trajet à pied ou par métro en commun), encore moins de poser ma main sur sa taille ou de lui faire un bisou. Résultat, au mieux, on reste quelques temps amis.
Contrairement à la croyance populaire qui voudrait que ce soit vos «vibrations inconscientes» qui repoussent l'autre, ironiquement, ce sont plutôt celles-ci qui attirent ce type de partenaire vers vous et vous attirent à eux, comme des aimants. La relation est vouée à l'échec avant même qu'elle n'ait commencé ce qui vous permet de demeurer dans votre zone de confort: le célibat.
Les premiers temps, il est préférable de se voir en tête à tête pour en apprendre plus sur l’autre. Mais présenter ses amis et rencontrer les siens est aussi intéressant pour découvrir l’autre dans son environnement. Là aussi il faut savoir jouer la « symétrie relationnel » en évitant de lui présenter tous ses amis si lui ne vous a pas encore présenté une seule personne. Dans ce cas, attendez un peu pour présenter les autres…
Au cinquieme mois, j’avais mis fin a la relation en disant simplement: je n’aime plus être ta copine, donc j’arrete de jouer ce rôle. Il a répondu par un simple: noté. C’est une décision qui m’avait couté du courage, parce que je commencais a m’attacher a lui, mais je n’avais d’autres choix que de faire ce coup de théatre qu’il n’attandait pas dutout!
On passait tellement de temps tous les deux que la plupart des gens pour qui il est impossible d’être ami•e avec son ex pensaient qu’on s’était remis en couple ou qu’on couchait encore ensemble. Plusieurs personnes ont tenté de mettre en danger notre relation au moment où elle était la plus fraternelle. Lorsque j’ai passé mes vacances chez lui, on m’a accusée d’être une profiteuse ; lui, on l’a accusé de chercher à m’isoler du reste du monde…
Pour différentes raisons il arrive que, par la suite, l'une des deux personnes décide qu'elle ne désire plus être dans le même élan. Dès lors apparaît un "silence", donc une "distance", qui ne représente que le décalage d'investissement de chacun des partenaires dans la relation. L'un et l'autre n'ont plus le même désir de communication. C'est un point d'inflexion, temporaire ou durable, dans la construction du lien. Il est déstabilisant puisqu'il marque une "rupture" dans la dynamique relationnelle. Il va nécessiter une adaptation volontaire, et non plus spontanée, aux besoins de l'autre. L'un souhaite "plus", tandis que l'autre désire "moins".
Alors quelles sont les solutions qui existent pour lutter contre ce phénomène ? Comment se comporter face à un homme totalement indécis ? Quels sont les sacrifices à faire ? Lisez bien cet article et n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Mais avant de débuter votre lecture, je vous invite à regarder cette vidéo dans laquelle j’apporte les premières explications essentielles.
Bonjour Alexandre, j’ai rencontré un mec on parle chaque mais des fois j’arrive pas à trouver la discussion y’a toujours de silence entre nous je sais pas quoi faire et quoi dire par exemple qu’est que je dois dire comment montrer lui ma vie n’est pas vide et qu’est que je dois faire ainsi comment lui apporter le bonheur j’ai pas fait des relations depuis longtemps… svp aidez moi
J ai rencontrer un homme qui dirige le club de sport de mon fils. Au début en septembre 2016 ont se voyait donc le dimanche, jour ou mon fils fait son sport, ont parlais un peu mais pas plus que ça. En mai 2017 il a eu un accident et il n’a pas travailler durant 2 mois. Quand il est revenu j ai eu un gros coup de coeur pour lui. J était très contente de le voir. Lui de son cote a eu des régards intensifs a mon égard. La je me suis dit que quelque chose avait changer. En août je l ai demander en ami su un Facebook et il a accepter. Quelques jour plus tard je lui ai demander si il voudrais allez boire un verre avec moi il m’a répondu pourquoi pas avec plaisir. Malheureusement il est très pris par son travail (IL A 2 societes) donc ont a pas pu allez boire se verre. Ont se voyais quand même le dimanche et depuis ma demande de boire un verre je voyais ses régard plus intensif et il le proposais toujours un thé ( pendant que mon fils faisait son sport). Il taquine souvent mon fils. Quelque fois ont parlais mais pas souvent. Je lui envoyais des messages la semaine et il me répondais mais toujours pas dispo pour boire se verre. Un soir il était dispo mais il a eu un contretent et le RDV c est décalé a très tard le soir. J ai du annule trop tard pour moi (j avais mes enfants). Ont se voyais toujours le dimanche et les messages continuais. Un dimanche je ne l ai pas vu et j était decu son je n ai pas envoyé de message les jours suivants. C est lui qui a fait le 1er pas et la il m’a dit qu’il avait beaucoup de boulot que c était difficile pour lui de se liberer . Ont a continué les messages tout en se voyant le dimanche avec tout ses régard qui ne trompe pas. Poir moi je lui plaisait. Un soir ayant quand même des doute j ai décidé de lui avoue mes sentiments pour lui. La il me répond qu’il m apprécie beaucoup qu’il est toujours content de me voir mais qu’il préfère que l Ont reste ami car il a beaucoup de boulot et ne sais pas gere ça vie sentimentale a cause de ça. J était decu et très mal. Pendant 2 semaines ont ne sait pas vu et pas de message. Je l’ai revu il y a 2 semaines et la les régard de sa part sont toujours la. Je sais plus quoi penser. Peut être que le faite de lui avoue mes sentiments lui a fait peur.
Après avoir entendu tout cela, j’ai décidé de le quitter car pour moi clairement, il ne ferait jamais de concession pour moi. Malgré tout depuis, nous sommes dans l’incapacité de ne plus nous voir. Nous ressentons le manque dès que nous ne sommes plus ensemble et nous nous voyons au moins 2 fois par semaine. Lors de nos rdv c’est très intense. Il nous arrive de nous mettre à pleurer d’émotion. Nous allons au sport ensemble et nous sommes devenus une drogue pour l’un et l’autre. Aujourd’hui il me dit qu’il ne veut plus jamais se ré-engager dans une relation, que pour lui j’étais la femme idéale, qu’avant moi le couple ne l’intéressait pas et que j’étais la seule avec qui il aurait pu envisager faire un enfant. Pour lui, sa voix intérieure lui a rappelé que ce n’était pas un homme fait pour être en couple et qu’il préférait vivre seul sans contrainte mais me rappelle tous les jours que je resterai la femme de sa vie et qu’il ne m’a jamais aimé aussi fort qu’aujourd’hui. C’est à ni rien comprendre. Je suis perdue….
Dans ce cas, faites-lui comprendre que vous êtes déçu par sa réaction et soulignez le fait que vous avez fait l’effort de dialoguer avec elle et qu’elle ne prend pas en compte votre point de vue. Si la dispute dure trop longtemps, vous pouvez vous mettre à hausser le ton et/ou faire la tête pour lui faire comprendre que vous ne tolérez pas son comportement.
Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
Moins de 5% des hommes mariés quittent leur femme pour vivre avec la femme avec laquelle ils ont une liaison. Que ce soit à cause des tracas financiers et légaux du divorce, de l'appauvrissement qui en résulte, des croyances religieuses, du simple confort de sa vie de famille, ou de l’affection qu’il a toujours pour sa femme, il ne franchira le pas que très rarement. Ne vous méprenez pas (ou plutôt, ne vous racontez pas d’histoires), quoi qu’il vous dise : il a toujours des relations sexuelles avec sa femme.
Disons que le silence je l'ai expérimenté en diverses occasions, et bien davantage que je ne l'aurais souhaité. Honnêtement je déteste ça et le vis plutôt mal. Pourtant, à force de chercher à en comprendre les sens possibles (et il y en a !), j'ai une certaine indulgence. Il est toujours intéressant de tenter de se mettre à la place de l'autre quand on ne comprend pas ses motivations.

Sauf que… depuis que je suis célibataire (1 mois), il fait preuve d’indécision totale. Il semble perdu. Ne sait pas s’il veut s’engager. N’est pas capable de me promettre qu’un avenir serait envisageable. Nous nous sommes revus mais 2 ou 3 fois tout au plus et ces moments ont été super agréables! Il ne cessait de me dire qu’il avait hâte. Mais desuite après il devient plus distant. Ca le rend mal. Je n’ai pas tout de suite compris. Alors j’ai demandé des explications qu’il n’a pas su me donner de façon précise. Me dit qu’il ne sait pas ce qu’il veut car il reconnait vouloir par moment tout ce qu’il m’a dit, puis ensuite revenir en arrière. Il sait que cela me perturbe et me fait du mal. Je lui ai parlé de couper les ponts. Mais lui ne le souhaite pas. Ne veut pas me perdre mais ne veut pas me faire souffrir. Il se sent mal et pense qu’il a un problème. J’ai fini par prendre du recul et lui ai expliqué que je le comprenais. J’ai laissé un peu de distance dans les échanges. Je lui écris tous les jours mais n’exprime plus mes sentiments… Simplement en bon ami en essayant de conserver cette complicité. Il me répond à chaque fois puis petit à petit, le rapprochement est revenu. Puis on se voit, nous passons un moment merveilleux. Et reprise de distance de son côté… Il souhaite passer pour le moment du bon temps par ci par là, sans se poser de question. Vivre le moment présent. Cela veut-il dire qu’il souhaite profiter de son célibat et ouvert aux nouvelles rencontres?

Là aussi, pour atténuer sa peur, il faut que vous lui fassiez prendre conscience que celle-ci n’est pas rationnelle, que ce que son père a vécu n’est pas ce que lui-même vivra, s’il ne le souhaite pas. Là aussi, privilégiez la question plutôt que l’affirmation ! Plutôt que de lui dire qu’il pourra toujours continuer de voir ses potes et de faire ses loisirs de prédilection, demandez-lui s’il est sûr de revivre les contraintes qu’a supportées son père. Il y a de fortes chance pour qu’il se rende compte tout seul que non, puisqu’il ne le veut pas. N’hésitez pas à rebondir en le rassurant sur vos intentions : vous l’aimez pour ce qu’il est maintenant, et vous n’avez aucune envie qu’il se transforme en bête de somme pour vous

Je n’aurai jamais imaginé recevoir autant de courriel avec cette question. Que ce soit aux USA ou en France je constate que les hommes laissent une image de crainte de l’engagement amoureux. Et pourtant j’en accompagne également des centaines qui n’ont qu’une seule envie, celle de trouver une femme qui saura les chérir et avec qui ils pourront vivre une histoire magique.
Certains peuvent se demander en lisant ce qui précède si c'est bien la pensée de l'Église catholique car il est vrai que l'évangile est parfois interprété de façon trop personnelle. Eh bien, voici ce que dit l'article 1058 du catéchisme de l'Église catholique, publié en 1992 : " S'il est vrai que personne ne peut se sauver lui-même, il est vrai que "Dieu veut que tous soient sauvés" (1 Tim. 2/4) et que pour lui "tout est possible" (Matthieu 19/26) ".
« Au mariage d’un ami, il est venu vers moi : "Vous regardez tout le monde sauf moi." En réalité, je ne voyais que lui, exactement mon type d’homme, beau gosse, genre baroudeur sexy, sûr de lui, avec de l’humour. Nous avons dansé, flirté dans le parc... Entre-temps, je m’étais renseignée : "Une minette partout où il passe ; pas sérieux ; tableau de chasse."
Vous avez "dépassé les dogmes" dîtes-vous. Vous dîtes donc implicitement : "Jem, vous en êtes ENCORE (ou TOUJOURS) au stade dogmatique." Peut-être malgré vous, vous méprisez. Mais pour le chrétien, vous en avez le droit : Dieu nous fait libres, sans quoi entrer dans son amour ou non n'aurait aucune valeur. Pourtant, pour le chrétien, vous vous éloignez ainsi de Lui. Pitié pour vous !
Je dis que si l'on se refuse à croire, on se refuse à la confiance, l'aspiration et le chérissement ; rien à voir avec quelque infantilisme. Sans croire, on fragilise le Courage de Vivre. Dès lors, on se cherche des succès damnés - pardon : des "succédanés" - à travers nos systématisations, nos convictions et nos tribulations. Mais le croyant (je parle de celui qui démarche dans la foi, non celui qui la tient pour acquise une fois pour toutes, car il prépare le sub-fanatique - à savoir le mouton - ou le fanatique en propre - à savoir l'activiste dangereux, au moins moralement) mais le croyant, donc : il raisonne, il adhère et il pérégrine... Vous me direz pourtant : eh ! nul besoin d'être croyant, pour raisonner, adhérer et pérégriner. Certes ! Mais figurez-vous bonnement que vous jouez alors la comédie du mécréant : tous les mécréants ONT BESOIN de combattre la croyance pour entretenir leurs credos. Si l'humanité danse autour du croire depuis des erres, c'est qu'il y a "quelque chose", et quand bien même ce "quelque chose" dépend de la structure de notre condition humaine, Nom de Dieu, pourquoi le contredire ? Pourquoi jouer contre lui en lui jetant l'anathème ? Regardez comme les personnes que vous citez se font passer pour des saints-ni-touchent ! L'un d'entre eux a même l'angélisme de dire que le rationalisme est "une ascèse" ! Et pourquoi pas un sacerdoce, pendant qu'on y est ? ... Vraiment, les rationalistes-matérialistes-empristes-pragmatistes (etc. ad libendum, ad nauseam) me font rire ... Le croyant n'a besoin que de célébrer avec les croyants.

Ensuite apres le rendez vous il ma appeller. En c est parler il ma demander se que je fesais et quand j allais monter a paris. Je lui et donner des jour et je le fesais pas. Apres d autre semaine il ne m appeler pas beaucoup apart une fois il me reprochais quand se voyais pas est que c etait pas bien. Est il me demander pourquoi je l appellais pas quesqui se passer. Ensuite il ma dit de le rappeler le lendemain . Je lui est pas appeller et ensuite il etait devenu distant meme.voir un peu plus. Apres il ma recontacter j etait occupé . Ensuite je lui est pas rappeller apres 1 semaine je l appelé il me disais de le rappeler apres. A chaque fois. Ensuite je lui est demander les vacances de noël si


J’ai rencontré l’année dernière un garçons qui me taquiner tout le temps, le problème c’est que j’étais en couple et ne pouvais pas jouer dans son jeu même si j’avais une attirance pour lui, l’année suivante donc maintant je ne suis plus en couple et je suis retournée lui parler, on est entrée dans un jeu de séduction tout les deux et nous nous sommes vu tout les deux à la fin du RDV il m’a embrassé et le lendemain il me dit qu’il ne pense pas ressentir le truc qui fait que, qu’il préfère arrêter maintenant au risque de me faire souffrir, mais la semaine d’après nous nous sommes revue avec des amis que nous avons en commun et la c’est repartie de plus belle mais en plus intense car il m’a embrassé plusieurs fois, ma tenu la main, me faisait des patouilles et le lendemain on c’est encore revenu et pareil, en me disant que je lui faisais tournée la tête qu’il était bien avec moi sur le moment mais quand il été seule il pensée mal et avec le recul il se dit que c’est pas une bonne choses alors que je sais qu’il a une attirance … maintenant il ne cherche pas à me parler après tout ce qu’il c’est passer je ne sais pas quoi en penser pouvez vous m’aidez ?
Je sais que vous ne répondez pas toujours mais je tente. Nous sommes ensemble depuis presque 6 mois, et nous avons passé toutes nos journées et nuits ensemble depuis. Nous pouvons tout nous dire, tout est parfait tous les jours, on s’adore. Il veut que je l’accompagne aux soirées de ses amis, à ses soirées professionnelles, à ses soirées entre collègues, à l’étranger etc, sinon on reste tous les deux à s’embrasser et plus. On joue même à la console ensemble alors que ça ne l’intéresse pas de base. Il m’a fait une grosse place dans sa vie, j’ai mis plus de temps que lui mais maintenant nous sommes au même niveau. On adoucit les défauts de l’autre grâce à nos personnalités, on rit de tout, on parle sérieusement de tout. Nous n’avons pas de secret quoi.
C'est un article qui effectivement montre bien cette délicate situation. Là où c'est difficile, c'est le cas où au départ la personne se montre intéressée, et puis après on sent la perte d’intérêt, et c'est là où c'est le plus dur de décrocher. Ca m'est arrivé après un premier rendez-vous en septembre, même si on communique encore un peu, je ne l'ai toujours pas revu...Alors que c'est elle qui a proposé le premier rendez vous et m'a même invité !
J’ai fait de gros efforts et elle aussi pour que nous puissions vivre ensemble. Cependant, à 1 mois de son emménagement avec moi, elle m’a reproché soudainement notre différence d’âge, qu’elle souhaitait des enfants, se marier… et qu’apparemment j’étais pas super décidé (elle avait raison…mais nous en avions parlé durant notre relation, elle paraissait en accord avec mes choix sur le moment pourtant). J’ai considéré cela comme un prétexte à sa rupture. Bref, elle part se faire un break 3 semaines en Espagne et finalement elle choisie de partir bosser à Miami…une proposition professionnelle soudaine. Ok pour moi, de toute façon elle avait décidé de changer de vie. un mois après son installation aux USA, mon tél commence à sonner, c’est elle qui souhaite garder le contact même si c’est terminé. Moi pas vraiment d’envie, mais je souffre terriblement de son absence alors je garde contact avec elle en la laissant patienter un peu lorsqu’elle souhaite me parler. Par moment ne trouvant pas cela juste et déçu de sa décision et fortement blessé j’ai évité ses appels (elle me rappelais jusqu’a 100 fois par jour!!) je ne décrochais pas..c’était très difficile. Elle regrettait son choix sentimental mais pas professionnel.
Pour lui, l’amour est une sacrée tuile ! Vigilance pour le repérer car il se montre d’abord attentif, prévenant, ravi de partager vos passions et de rencontrer vos amis. Il vous fait même des déclarations. Le hic ? S’il vous sent prête à passer du « je » au « nous », pire, à construire, il panique, et d’autant plus s’il est épris. Son angoisse étant à la hauteur de son attachement, c’est le revirement total : il devient distant, n’est plus joignable ou overbooké, décline par mails expéditifs les projets qu’il avait lui-même formés avec vous : «Suis charrette. Impossible d’aller à Amsterdam ce week-end. A plus.» Mieux, il se défile carrément le jour du mariage. Vous n’y êtes pour rien, cela se joue avec lui-même.
Lorsqu'il ne correspond pas à cela le silence révèle parfois un mal-être. Mais quand il s'installe, c'est le signe d'un refus de communiquer. Or on sait que l'humain est un être fondamentalement communicant. Si ce n'est par les mots, ce sera par des attitudes et comportements. Le silence en fait évidemment partie. En communication tout fait sens...

J’ai rencontré en novembre dernier un garçon en Novembre dernier par un ami commun. Nous avons partagé d’excellents moments et de très bonnes soirées, même si nous nous sommes assez peu vus. Puis en Janvier il est parti 2 semaines en vacances. Juste avant qu’il parte, je lui ai demandé si quand il rentrerai il serait plus disponible, il m’a assuré que oui, que les circonstances étaient exceptionnelles et dues a son travail, qu’il etait bien conscient d’avoir tout a prouver dans notre relationnel qu’il se rattraperait a son retour.
Mais je trouvais cela irrespectueux et malsain vis-à-vis de moi elle lui envoyait un sms il ne lui répondait pas jusqu’au jour où elle lui « salut ça va ? » et il me demande l’autorisation de lui répondre pour savoir ce qu’elle voulait. Evidemment cela est parti en clash je ne comprends pas pourquoi il voulait savoir s’il s’en «  fout » comme il me le disait. Je lui dis « ok tu peux lui répondre mais à condition de la supprimer » il me dit non je ne la supprimerai pas et il l’a quand même contacté ils ont parlé de tout et de rien mais il m’a dit qu’il l’avait supprimé et il lui a dit c’est parce que « je ne voulais pas qu’il lui parle » je lui dis non la raison est que tu as tourné la page et qu’elle doit en faire de même.
Dans la plupart des religions, les cultes comportent des composantes thérapeutiques. Dans les sociétés traditionnelles, on va voir le chaman, ou « medecine man  », pour soigner toute sorte de troubles (3). Dans les religions antiques, on faisait des sacrifices aux dieux dans l'espoir d'une guérison. Dans la plupart des grandes religions actuelles, on attend des prières, pèlerinages ou sacrifices qu'ils aident à la guérison.
J'ai moi-même vécu cette situation et mis fin à une relation de 12 années pour une raison qui pourrait être similaire: j'étais à l'époque malade. Mon mari le savait, il croyait l'avoir compris, mais en réalité, il ne l'admettait pas. Il voulait que j'aille bien, il voulait m'aider à aller bien ou plutôt me forcer à aller bien pour que nous puissions continuer notre relation comme avant.
Beaucoup d’hommes et de femmes vont être surpris(e) et même parfois choqué(e) en lisant cela mais c’est pourtant la façon la plus simple, comme je l’explique dans cet article afin de stopper n’importe quelle crise de couple. Je ne suis pas en train de dire que tous les hommes et toutes les femmes sont mauvais(es) et que l’on ne peut pas être bien dans son couple. Il faut simplement se rendre à l’évidence, ce que l’on fait pour lui/elle on le fait aussi pour nous même afin de connaitre une forme de bonheur personnel.
Lorsqu’un homme rencontre, une soi-disant belle femme qui soi-disant remplit ses critères et ses standards, après avoir joué le James Bond du service, notre ami commence à s’abandonner au plaisir de la stabilité et le charme de sa compagne. Conclusion : il commence à se créer des histoires dans sa tête, et commence déjà à chercher, aveuglement, comment la garder.
Plutôt que d’être heureuse d’avoir plus d’espace et de retourner à la vie sociale, vous avez l’impression d’être séparée de lui pendant des années depuis votre départ de la maison ce matin. Revenir à la routine des 8h de travail quotidiennes sans lui à vos côtés vous paraît une année lumière. Comme s’il y avait une autre dimension spatio-temporelle prévue à cet effet.
Il arrive aussi de regarder quelqu’un d’autre lorsque l’on sent que son couple va mal, qu’une mésentente s’installe alors que l’on aime toujours son ou sa partenaire. Ceci provient du besoin de se rassurer : chacun a besoin de savoir qu’il peut toujours séduire, avoir un « pouvoir » mystérieux sur quelqu’un d’autre, car cela rassure, permet de se dire que l’on est encore capable de procurer un certain plaisir et entretient ainsi l’estime que l’on a de nous-même.

Oui, on ne s’engage pas avec avec un inconnu (évident, cher Watson). Je ne suis pas d’accord sur le fait qu’il faille passer un laps de temps indéfini avant d’affirmer qu’on connait quelqu’un, et que là seulement on est prêt à s’engager. La découverte de l’autre est un processus qui ne s’arrête pas, même après des dizaines d’années de vie commune. La différence dans nos points de vue est ici : tu penses qu’il faut vivre avec l’autre pour pouvoir s’engager, et moi je pense qu’il faut s’engager pour pouvoir vivre avec l’autre (j’ai bien compris cette fois, j’espère^^)

Bon voilà je parle avec un homme qui est plus âgés que moi (9ans) on est pas un couple mais il me plait et je pense que c’est pareil pour lui il me donne des signes.. bref mais il s’engage pas sachant qu’on parle seulementsur facebook et il voulais me voir peut être ces jours la (pendant le vacances ) j’ai accepté.. au début il m’a montré qu’il s’intéresse de moi il m’a même dit j’ai trouvé la fille que je veux (il parlais de moi) alors y’a presque 3jours il a changé avant dès qu’il soit en ligne sur facebook m’envoie des msg me parle etc mais maintenant non plus 🙁 c’est moi qui envoie les messages par ce que je ne supporte plus son changement et son éloignement comment je fais pour qu’il fasse le premier pas et il qu’il revienne comme avant

L'homme que j'aimerais et qui m'aime aussii a peur de s'engager avec moi par se que je l'ai laisser pendant 5 mois en plus que c'était pas que de ma faute il a commis des fautes je ne sais pas comment faire pour le rassurer que je ne vais plus repartir ca fait maintenant 2 mois qu'on s'est reparler mais rien y fait je suis désespérée aidez moi svp !!!


Au départ je voulais une histoire sans lendemain car je partais 3 mois plus tard aux USA pendant un an. Mais nous sommes sortis ensemble malgré tout car lui ne cherchait pas de “plan cul” . De plus , nous sommes “restés ensemble” après mon depart, nous avons eu une relation à distance pendant 4/5 mois . Voyant le manque d’implication de sa part, j’ai eu des crises de jalousie et il a rompu . Nous sommes restes 2 mois sans se parler et il a eu un plan cul régulier pendant cette période. Moi de mon côté , j’étais déprimée et seule à 16 000 km de chez moi . J’ai eu deux aventures et je me suis forcée. Nous reprenons contact 3 mois avant mon retour et notre complicité est revenue .

Tu t'investis beaucoup dans la recherche de l'âme soeur... et si tu commençais par t'investir dans l'amitié ? te faire des copains, sortir, faire des activités avec des copains, t'amuser, te changer les idées, et arrêter de focaliser sur une rencontre ? en faisant partie d'un groupe de copains, il y aura forcément un jour ou l'autre une personne intéressante. Une personne qui aura eu le temps de te connaitre, avec tes défauts, tes qualités... il y a des hommes qui agissent immédiatement, et ceux qui, comme toi, ont besoin de temps... et il y a beaucoup de femmes qui apprécient les hommes qui ne se jettent pas sur elles de suite.
J’ai eu des nouvelles tous les jours pendant son voyage. Puis a son retour gros blanc, au bout de quelques jours il me dit qu’il se demande si c’est vraiment une question de temps ou s’il a envie de prendre du temps pour moi. Mais que ce n’est pas lié a moi, car je lui plais, c’est juste qu’il a le sentiment d’avoir besoin de se focaliser sur des choses professionnelles et personnelles avant.

Votre post est ancien, mais je réagis vivement à ce que vous avez écrit, Je suis une femme dans la même situation, En lisant tous les commentaires , j'essaie de trouver une solution apaisante à ces comportements qui font de nous des êtres en souffrance , Sans douter que de l'autre coté , il y a aussi ou peut-être souffrance de la part du ''décideur'' ?? Mais cette attitude de rejet faite de silence est pure indécence , Essayant de comprendre ?? Mon quotidien est fait de tristesse et trouver la porte de sortie est une affaire ardue, Le silence imposé est synonyme de ; mépris et indifférence
Depuis la révolution féministe, les femmes imposent de nouveaux codes amoureux aux hommes, oubliant un peu vite que ces derniers, cuirassés par des siècles d'éducation ont déserté leurs territoires émotionnels et sensibles. Coupés de cette boussole intérieure, dans une société en pleine mutation, ils ne savent plus trop comment s'y prendre face aux désirs des femmes. D'autant plus que les attentes de ces dernières peuvent paraître contradictoires : revendiquant un besoin d'être rassurées mais aussi d'être conquises.
La communication amoureuse se fait essentiellement par les actes et vous pourrez évaluer son intérêt en oubliant ses paroles et en observant les petits gestes du quotidien ! Beaucoup de femmes attendent d’un homme qu’il agisse comme elles et que tout se fasse très vite notamment quand on est célibataire depuis longtemps, on ne veut plus perdre de temps et vivre à deux rapidement mais il ne faut pas se précipiter. Avant d’en arriver à ce stade du bonheur et de l’épanouissement sentimental, il est essentiel d’agir par étape. Tout ne peut pas être parfait dès le départ, alors l’objectif est de rechercher ce dernier de façon progressive à la fois en prenant soin de votre moitié, mais également en ayant des activités ainsi qu’une vie sociale de votre côté.
Pour résumer : mon fils est suivi par un psychiatre depuis 3 ans. Cet homme et moi avons sympathisé et plus je me rendais au rdv plus il était chaleureux. Me disant qu’il m’enmenerai à Lourdes, que nous vivront ensemble de bons moments. Très calin, il me prenait dans ses bras, m’embrassant sur le front. Un jour, je lui ai rappelé qu’aucune invitation de sa part m’avait été proposée!

Je suis dans une impasse et j'ai besoin d'avis extérieur. . J'ai 20ans je côtoie un garçon de 25 ans à la base nous nous sommes rencontrer par des amis en commun. Il a été longtemps en couple de ces 15 ans à ces 20ans puis une autre relation de ces 21 à ces 24.. sachant que la dernière à pas été facile pour lui... au début nous nous parlions comme des amis puis il m'a avoué que je lui plaisait beaucoup et depuis longtemps mais qu'il n'avait jamais rien dit car moi même j'étais avec quelqu'un et lui aussi.. Ont c'est mit à s'envoyer des SMS tout les jours puis toute la journée il m'a dit que ce n'étais pas un plan cul ou autre que je lui plaisait vraiment et qu'il voulait apprendre à me connaître et aparament c'est le cas puisque l'ont se parle depuis 4-5mois sans qu'il ne tente rien.. Ont ce vois par moment des soirs chez lui ect on parle on rit on chahute ensemble mais sa ne va pas plus loin pourtemps il continu de me dire que je lui plait que je suis belle ect à chaque message il m'envoie des coeur.. je ne sais plus quoi penser.. qu'est ce qu'il attend je lui ai déjà dit que je ne demandais pas forcément une relation sérieuse, que je comprenais qu'il est besoin de temps ... je comprends pas pourquoi il ne se rapproche pas alors qu'il a une attirance physique... je me pose mille et une questions quelqu'un peut il m'éclairer ? Merci d'avance x
Il a 57 ans moi 55, on se voit depuis 8 mois (avec une interruption d’un mois yl y a 5 mois) 2 fois par semaine toujours chez moi mais on ne sort pas ensemble les we, il me rejoint le samedi soir après ses soirées entre amis (ies) et jusqu’au lundi matin et là soirée du mercredi au jeudi matin..Il me dit ne vouloir rien de sérieux car il a été trop déçu par ses ex pour qui il a laisse tomber ses amis et qui l’ont laisse et après il s’est retrouvé sans ami. Il ne veut pas que je laccompagne lors de ses beuveries du we car ce ne serait pas pareil pour lui, il devrait se soucier de moi. Je trouve que cette attitude n’est pas très normale après 8 mois. Je suis amoureuse de lui et prête à m’engager. ..Le problème entre nous est également la communication : il est assez reserve, anglais ne parle pas le français et moi pas très bien l’anglais. ..mais malgré tout ça il reste avec moi… Quels sont vos conseils pour lui donner confiance ou pour savoir s’il s’amuse et passe son temps avec moi…?
On a souvent sa première expérience sensuelle avec soi-même quand, au détour d’une caresse inconsciente sur la cuisse, l’émoustillement nous surprend. On prend alors plaisir à jouer au pianiste sur notre corps et sur de très intimes parties, jusqu’à devenir sa propre groupie et jouir de son propre chef. On ne sait alors pas encore que c’est l’endorphine libérée qui nous procure cette sensation de bien-être mais on le sent, c’est empirique. Ainsi naît la masturbation.
Vous avez donc besoin des conseils d’un coach pour avancer et mieux comprendre celui avec qui vous vivez. Vous êtes sur cet article ce qui prouve bien que vous souhaitez réellement trouver des solutions. Alors avec votre détermination, vos sentiments et mes conseils vous allez pouvoir créer la vie de couple dont vous rêvez depuis toujours. Il va simplement falloir faire les efforts opportuns et au bon moment mais également se faire une nouvelle idée de la psychologie masculine.

Par contre vous pouvez vous occuper de vous, prendre soin de vous, et vous êtes la mieux placée pour le faire. Vous dites vous blesser à chaque fois que vous vous heurtez à son silence... il ne vous reste donc qu'à NE PLUS rechercher ce contact. Déjà, vous ne vous blesserez plus. Restera alors votre difficulté/douleur à "accepter" cet éloignement que vous ne comprenez pas. En lâchant prise, comme vous le dites fort justement : vous ne pouvez rien contre quelqu'un qui a besoin de maintenir une distance. Et la dernière chose à faire serait d'insister...
La psychologie évolutionniste soutient que la croyance religieuse est un « phénomène naturel », lié à une certaine configuration de l'esprit humain. La croyance dans les esprits est universelle et le monde des dieux et des esprits se ressemble d'une religion à l'autre. Ces croyances proviendraient de l'activation de modules mentaux innés qui nous font attribuer des intentions cachées aux phénomènes naturels.
Dans l'euphorie de la rencontre, les femmes auraient tendance à tout raconter à leur bien-aimé... Mais il est parfois préférable de ne pas trop en dire. Vous aurez bien le temps de lui raconter votre enfance en détail, le traumatisme de votre mauvaise note ou de votre copine qui vous a joué un mauvais tour au collège. Ne confondez pas votre nouveau chéri avec votre meilleure amie ! Préservez également votre cocon. Si l'histoire perdure, vous aurez tout le temps d'organiser des dîners avec les parents, les tontons, les cousins, etc. Une autre règle absolue est de ne jamais trop parler de ses histoires passées. Votre nouvel amoureux n'en a rien à faire de vos anciennes relations amoureuses et sexuelles. En général, les hommes préfèrent ne rien savoir. Dans tous les cas, il est important de ne pas jouer de rôle et de rester vous-même. Sinon, vous serez vite démasquée.
Je suis mariée, en plein doute. Je me suis rapprochée d’un homme en décembre, on discutait bien et souvent. C’est rapidement devenu intense, il était très investi, moi plus en retrait, étant donné les circonstances. On s’est rapproché physiquement. Par culpabilité j’ai ajouté un peu de distance je crois et il est devenu froid à son tour. Nos deux situations ne sont pas simples. On s’écrit de temps en temps, toutes les semaines, pratiquement exclusivement à son initiative. Je fais actuellement un break avec mon mari car je suis perdue. Cette situation ne me convient pas, j’ai besoin que les choses bougent, dans un sens ou dans l’autre. Cet autre homme, qui avait tendance à se projeter, exprime maintenant qu’il a besoin de temps. De mon côté je m’exprime assez peu sur mes sentiments, il sait que je pense à lui mais je me concentre sur moi aussi. J’ignore s’il me reproche mon manque d’investissement ou si il est vraiment temps de tirer un trait sur tout ça. Et s’il revient vers moi encore, que suis-je supposé faire ? Je ne suis plus très sur d’avoir confiance en lui et j’ai horreur de perdre mon temps. J’ai des sentiments pour lui mais je ne souhaite pas devenir dépendante dans cette histoire. Qu’en penses tu ? Cdlt.
Pour qu’un couple fonctionne, il est nécessaire que les deux partenaires s’accordent sur une notion de projet de vie en commun. En effet, l’Amour ne suffit plus car il se repose essentiellement sur le rêve mis en place dans les premiers moments de la relation ou encore sur une grande attirance physique qui aura tendance à décliner au fil des années pour une majorité des relations.
rhoooooo c'est comme ça que vous fonctionnez les hommes!!! piouuuuu ben maintenant je comprends pourquoi les femmes préfèrent de plus en plus leur sexe toys!!!!! vous offrez une relation pas plus enrichi que lui enfin de compte!!!!! 20 rencontres à la semaine, 240 a l'année!!!! et ben dites donc c'est l'industrie!!!! je donne rarement mon numero mais la franchement je le donnerais plus! car de savoir qu'il y a une liste de 239 avant moi!!! non merci!!!! bon courage les gars....
Ça fait un an et quatre mois que je suis dans une relation amoureuse avec quelqu’un , il m’a demandé qu’on fasse une pause au mois de février à cause de ses problèmes (perso) et cela a duré environ deux mois , ça m’a choquée et après il m’a suppliée car je lui ai dit que je ne vais plus continuer et on s’est remis ensemble et je me suis sentie bien avec lui , et durant le mois de septembre on a eu quelques différents de temps à autre au téléphone alors , on s’est pas rencontré durant deux semaines et on allait se voir , cela n’a pas marché et pretextant qu’il n’a pas pu me localiser, j’étais fachée par ce que je m’y attendais a ce qu’il me dise la vraie raison et puis je lui ai dit qu’avec mon ex cela n’était pas ainsi… Notre relation finit par s’affaiblir et il m’a écrit pour me dire que l’on s’arrête la jusqu’a ce qu’on puisse réaliser si l’on peut vraiment rester ensemble, au début ça ne m’a pas choqué mais maintenant je sens qu’il me manque énormément que dois je faire dans ce cas?
Je fréquente un homme depuis un mois et demi. C’est un ami qui m’a présenté à lui en lui disant que j’étais intéressé par lui. Il a fait les démarches pour qu’on puisse se voir et pour ma part le feeling était bien passé. Par la suite on ne s’est pas donné de nouvelles mutuellement pendant une semaine puis il est revenu. On s’est vu et voyant qu’il était assez distant avec moi (du genre à envoyer des messages tous les 4 jours et être assez froid quand je le croise avec ses prochez) j’ai tenté de couper les ponts avec lui mais il m’a retenu. Il m’a dit qu’il n’était pas démonstratif ni du genre à donner des nouvelles. Depuis je le laisse venir à moi, je ne lui envoie jamais de message j’ai du lui proposer deux ou trois fois qu’on se voit. On se voit en général une fois par semaine et on s’échange rarement des messages entre ces moments. Ne sachant pas sur quel pied danser avec lui, j’ai retenté de mettre fin à cette relation il m’a de nouveau retenu et m’a avoué qu’il aimerait bien s’engager avec moi mais qu’il y a plusieurs choses qui le font peur comme le fait de perdre sans indépendance, ne pas m’accorder assez de temps, et aussi une possibilité qu’il déménage l’année prochaine. À la fin de cette discussion je lui ai demandé ce qu’on faisait et il m’a proposé qu’on sorte ensemble et qu’on verra ce que ça donne.
Maintenant il m’ignore, il ne m’envoie pas de messages, il trouve le temps trop long avec moi, il n’a pas de temps pour qu’on se voit et n’aime pas le fait que je lui dise je t’aime tous les jours. Soit disant qu’il ne veut pas d’une copine qui le lui rappelle tous les jours. Alors que ça fait plusieurs années que je le fais et il ne me l’a jamais dit. J’ai peur de le perdre et je ne sais plus trop comment réagir.

Enfin, troisième thèse défendue par W. James, les croyances religieuses ne doivent pas être opposées à la science. Les réduire à des illusions ou à des superstitions ne permet pas de comprendre quel rôle leur est dévolu par les croyants. Les croyances religieuses ne se situent pas dans le registre du vrai ou du faux : elles sont d'abord utiles, accompagnant les croyants et les aidant à surmonter les épreuves de la vie.


Avez-vous déjà rencontré un homme avec lequel une affinité profonde était réciproque, les choses progressaient RAPIDEMENT, parce que tous deux sentiez que c’était la chose à faire, mais ensuite, l’inimaginable s’est produit lorsque vous lui avez parlé un jour, et il vous a dit qu’en fait, il n’était pas tant « attaché » que ça à vous et à la relation... même si ses pensées, son comportement et ses sentiments vous disaient tout le temps le contraire ?
Apres le boulot, on a gardé un contact tres solide: il me demandait toujours de l’accompagner quand il sortait, il me rendait souvent visite a la fac, j’étais présente pour lui, les textos chaque soir: on s’appréciait bien… cette situation dura 2 mois, jusqu’qu jour ou il m’avoua que si il n’avait certains principes, il m’aurait bien pris en petite amie… il faut dire que ca ne m’a pas étonné, il est resté célibataire durant plus de 4 ans… j’avais alors répondu avec humeur: oh je suis gatée, j’ai eu droit a une déclaration ce soir ^^
J’étais avec un mec pendant trois ans, on a eu une relation amoureuse agréable, on était complice, très même… Il m’aimait je l’aimais aussiiiii moi je ss traductrice, lui ingénieur en informatique, qui possède une petite entreprise… On connaît sa famille… Au début de notre relation il n’avait pas recommencé encore à prendre des projets.il avait des problèmes dès le début de notre relation, c’est normal.. moi je ss très calme et très très patiente, lui, il s’énerve rapidement mais il a un bon coeur.. Il a eu bcp d relation passagères, deux relation sérieuse qui nont pas marché et moi Lol
C'est pourquoi, en définitive, celui ou celle qui subit ce silence doit penser en priorité à lui (elle) même en cherchant à définir ses propres limites : que suis-je prêt à admettre ? Jusqu'où suis-je prêt à souffrir de la situation ? Cela seul peut permettre d'en sortir : il sera toujours vain d'houspiller l'être muré dans son silence ; soit il ne sait comment en sortir et vous ne saurez jamais vraiment comment l'aider ; soit, plus vous en ferez l'essai il se complaira dans ce silence en jouissant même inconsciemment du pouvoir qu'il a sur vous.
Je vous explique moi est mon copain nous somme à 468klm l un de l autre tous ce passé bien appel est message souvent . Je suis monté le voir 2 fois sa se passé super bien . Est la le week end dernier plus de news pendant 2 jours . Puis le 3 ème jour un message de lui en me disant quil été désolé qu’il avait laisser son phone dans la voiture de son pot est qu’il pensé à moi fort est ma dit je t aime . Est moi je lui est envoyé un msg pour lui demander ce qui ce passé que entre nous ce n était plus comme avant il m’a dit part msg qu’il avait des sentiments pour moi est sa lui fesais un peu peur . Peur de donner sa confiance est d être déçu après. Est je lui est dit mes ressentie . Est ma répondue bon bah on verra.
Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort…
Mon ex avec qui je suis restée 4 ans +/- 1 an (oui, rupture difficile, on voulait vivre autre chose mais on s’aimait (était attachés ? dépendants ?) toujours, bref, cet ex n’avait pas peur de l’engagement : appartement en commun dès qu’on a pu, envie de se marier et d’avoir des enfants avec moi dès qu’on aurait une situation stable (on était étudiants)… même si je le soupçonne qu’après notre relation, il ne voit plus les choses aussi simplement (il est avec une nana depuis bientôt un an, il l’a trompée avec moi au bout de 5 mois de relation, a dit à des amis à lui que j’étais « la femme de sa vie » et « qu’il aura beau en avoir d’autres ça sera pas évident de réellement passer à autre chose »…) Bref, lui et moi, ça a mis du temps, mais c’est fini, on avait une relation fusionnelle et idéalisée, j’avais plus le rôle de la maman et lui du petit garçon qu’un équilibre de couple adulte : c’était beau, c’était fort, mais c’était, d’après moi et le travail analytique que j’ai fait de cette longue relation, pendant ma période d’abstinence ^^, immature et malsain (à la longue, ça n’aurait de toute façon pas pu marcher).

bjr , il y a 4 mois mon ex a décidé de me revoir , cela faisait 17 ans que l’on s’était pas revus , tout s’est passé trés vite et trés bien . Au début c été juste un plan q , mais au fil du temps je lui es demandé l’exclusivité du sexe ce qu’il a accepté facilement . On s’est revu souvent mais au fil du temps son ex histoire qui a duré 11 ans a refait surface et il s’est mis a etre irritable mal dans sa peau etc … De la , je lui es fait comprendre que je voulais qu’il se décide et de but en blanc il a officialiser notre histoire pour se rétracter 15jrs plus tard . Aujourd’hui il me dit qu’il veut du renouveau mais qu’il m’aime kan meme , c ‘est complétement contradictoire , et je me demande aujourd’hui si je dois l’attendre ou l’oublier définitivement ?? merci de me conseiller .
votre article et les divers commentaires me renvoient bien entendu à ma propre histoire. j’ai une relation avec un homme qui vit à 800 kms de chez moi. Nous nous sommes rencontrés sur internet il y a plus d’un an et depuis il n’est pas passé un seul jour sans que nous nous appelions matin et soir, de nombreux sms ponctuent nos journées … Nous nous aimons beaucoup et sommes en accord parfait sur presque tout, nous nous apprécions vraiment l’un l’autre. Pourtant nous ne sommes pas heureux, le manque devient omniprésent et pour ma part j’ai de plus en plus de mal à supporter cette absence.Nous ne nous voyons pas souvent, non seulement les déplacements sont coûteux (il habite en Corse donc c’est bateaux ou avion) il doit travailler beaucoup pour assurer son avenir car il a tout perdu mais en plus sa situation personnelle est très compliquée : vie familiale houleuse en « cohabitation obligée  » avec sa femme car sa vie professionnelle redémarre à « 0 » et il n’a pas les moyens d’assumer une séparation. Je sais qu’il est sincère et n’éprouve plus rien pour elle néanmoins elle existe et est un frein sérieux à notre Relation. Mes pensées sont à la fois pleines de doutes, j’ai souvent envie de tout arrêter par peur de souffrir plus car je ne sais pas quand il pourra sortir de cette situation qui semble inextricable et en même temps j’en suis incapable tellement il me plait et tellement je serais persuadée de ne pas avoir eu le courage de l’attendre. Je ne sais plus vraiment ou j’en suis…perdue je ne sais plus me laisser guider par mon cœur, mon instinct… Lui de son côté m’affirme qu’il tient beaucoup à moi, mais étant dans une démarche de « survie » il ne sait pas ce qu’il pourra m’offrir par la suite et ne se sent donc pas le droit de me promettre…J’ai 63 ans et lui 60 ans. Que faire ?
Ce sont généralement les grandes problématiques que je peux observer dans une relation homme femme dans le couple et qui reviennent le plus fréquemment. Tentez d’y répondre avec le plus de sincérité possible et vous trouverez les solutions pour vivre un amour épanouissant malgré toutes vos différences. Si vous avez du mal à faire le point de vous même, et que malgré tous vos efforts votre moitié vous semble être une énigme, ne vous morfondez pas et pensez pas être un cas isolé, cela arrive bien plus souvent que vous ne l”imaginez, je suis là pour vous aider et je vous oriente donc vers une séance de coaching personnalisé qui changera littéralement la donne, parfois même en l’espace de quelques jours…
« Nous sommes proches toutes les deux car cette relation a été importante pour chacune. Nous avons une relation complice, avec beaucoup d’humour et nous reparlons de temps en temps de notre relation passée mais sans arrière-pensée. Il y aura toujours une attirance car c’est ce qui nous a réunies à la base, mais il ne se passera plus rien. C’est une histoire terminée, nous avons avancé chacune de notre côté et nous serons toujours là l’une pour l’autre, pour parler de tout, de rien, de nos soucis, nos couples… »
S’il ne raconte pas grand-chose – en ce sens qu’on ne peut déceler un fil conducteur à ce roman en mal d’intrigue –, Des hommes qui s’éloignent fourmille en revanche de toutes sortes d’idées, autant de critiques des multiples facettes de la société post-moderne dans laquelle nous vivons. Construit en agglomérant des clips de la vie quotidienne, Taillandier esquisse ses personnages dont les conversations tournent vite au dénigrement systématique de tout ce qui est, à un moment ou à un autre, admis par la majorité. Ainsi s’attaquent-ils à la conscience vertueuse des humanitaires, à l’omniprésence de la publicité, au discours unidimensionnel des médias, etc. C’est de cela, en fait, que ces hommes s’éloignent… et on peut se demander, à la fin, s’il ne vaudrait pas mieux bâtir une société sur ce qui unit les citoyens plutôt que de mettre en exergue ce qui les divise. Des hommes qui s’éloignent est un roman à lire, ne serait-ce que pour comprendre ce qui pousse certains individus à dériver vers l’extrême droite. Des hommes comme Xéni, par exemple, qui « attire l’amitié des hommes et l’amour des femmes, se dirige vers ce qu’on appelait jadis le nihilisme, et qu’on appelle aujourd’hui l’extrême droite. Il rejette les pieux mensonges qui nous permettent encore de vivre ensemble. Il s’éloigne ».

Concernant les odeurs, on se doute bien qu'ils nous préfèrent fleurant bon la rose qu'après une séance au Waou*. Et on vous passe l'haleine alcoolisée qui en a fait abandonner plus d'un...notamment Luc, 34 ans, qui trouvait cette fille si jolie en boîte de nuit jusqu'à ce qu'elle lui murmure avec sensualité qu'elle irait bien boire un autre verre avec lui au bar. « Mais d'après l'odeur qui émanait de sa bouche, elle avait déjà assez bu... ».


Merci de votre article qui est très intéressant…je suis vraiment d accord avec vous pour l attitude à adopter, mais à partir de quel moment peut on être soi ? Il faut laisser cette personne indécise venir evers soi et lui laisser tout le temps qu il lui faut, je l admets, mais j ai l’impression qu il faut toujours être en retrait, ne pas lui faire part de ses sentiments pour qu il soit en demande…donc jouer un rôle tout le temps? Ce type d homme est il réellement capable d aimer et de s engager?

Agir ainsi vous permet de leur offrir votre reconnaissance et votre respect. Les femmes aiment être considérées d’un pied d’égalité mais la plupart son ouvertes à reconnaître lorsque quelqu’un s’avère compétent. Donnez le bon exemple et faîtes de même : reconnaissez les qualités et les talents des femmes qui vous entourent. Elles vous respecteront davantage pour votre confiance.


J’ai 27ans et mon copain a 23ans on es ensemble sa fait 2 ans on a affronter beaucoup de problème je suis tombé enceinte 2 fois 1 fausse couche et un avortement forcé car il était pas prêt et il a déjà un enfant et c’est une chose qu’il ne voulait pas mais bon bref! Je me bat avec lui pour son manque d’intérêt pour tout il avait un travail il a cessé di aller du coup je me sens seul dans plein de chose la gestion de l’appartement des papier il bouge pas trop. Et il sort souvent il ya des jours il sort et ne reviens 2jours après jvai l’appeler il me répond pa souvent il va essayer de me rappeler 1h plus tard pour m’assurer qu’il va prendre le dernier bus et je suis la j’attends le vent ensuite sa fait des tension je pleure tout le temps il dit que je misole trop alors que je travail c’est vrai je suis casanière…il me propose plus trop de sortir vus qu’il ne travail pas je suis obligé de tout gérer svp aider merci
Une des questions que se posait W. James concerne le lien entre religion et bien-être. Pour lui, il ne faisait pas de doute qu'une de ses fonctions majeures est d'apporter paix et sérénité face aux épreuves de la vie. Dans son sillage se sont développées nombre de recherches sur la question de ce lien. Dans l'ensemble, les enquêtes statistiques semblent confirmer que la religion favorise le bien-être. Par exemple, une grande étude portant sur plus de 160 000 Européens montre que parmi les pratiquants qui vont à la messe toutes les semaines, 85 % se déclarent « très satisfaits » de la vie, alors que ce pourcentage tombe à 77 % parmi ceux qui ne vont jamais à l'église. Comment expliquer ce lien entre bien-être et religion ? Les psychologues avancent trois types de facteurs.
cest pas la peine les choses de nos jours sont devenues si difficile on ne sais plus quoi faire. jai suivie tout genre de conseil jai tout fait mais jusquici rien na change. mon caractere mon physique ;mon comportement ma sociabilite jai pas toujours eu de chance je suis fatigue pour moi cest une question de chance la vrai et sincere relation amoureuse.
×