Tout d’abord, merci pour ces nombreux articles. J’ai rencontré un homme plus jeune que moi. Notre relation a commencé il y a un mois. Quand on se voit, tout se passe bien. Sentant qu’il était un peu en retrait parfois, je lui ai posé la question pour savoir ce qu’il voulait. Il m’a répondu qu’il m’appréciait beaucoup et qu’il appréciait beaucoup les moments passés ensemble, mais qu’il pensait ne pas être amoureux et qu’il avait besoin de temps, qu’il avait besoin de vivre seul avant de pouvoir envisager d’être en couple, qu’il n’arrivait pas à se projeter et du coup profitait des moments passés ensemble, et que si ça devait évoluer cela devrait se faire naturellement. Il vient de se séparer de son ex il y a 4 mois d’une relation qui a duré plus de 10 ans (séparation difficile avec tromperie de son ex). Je ne sais plus quoi penser. Je souhaite que notre relation évolue, mais cette relation n’est elle pas vouée à l’échec ? Que faire ? Je suis perdue…
Mais, une poly-amoureuse, pourrait avoir le sentiment de s’engager avec son partenaire SANS monogamie (comme on parle de fidélité plurielle… Je ne dirais pas sans fidélité), de même pour une libertine. Ce que je cherche à dire, c’est que c’est deux concepts sont encore des preuves matérielles. Ce n’est pas bien ou mal, il y en a toujours, des preuves matérielles.
Avec sa population de 14 548 171 d’habitants en 2016, le Sénégal est représenté par 7 195 122 femmes et 7 159 568 hommes. Il fait partie des pays de l’Afrique de l’Ouest qui totalise le plus de célibataires en âge de se marier. L’Etat nuptial estime l’âge moyen au premier mariage à 26 ans, la proportion de célibataires à 43% et celle de polygames à 35,2%. C’est d’ailleurs à partir de ces chiffres que de nombreuses questions se posent.
Alexandre, je viens de me faire quitter pour la 3eme fois en un an par un homme qui dit ne pas avoir le temps du fait de son travail ou suffisament motive pour entretenir une relation (avec moi). Je me reconnais tout a fait dans ton article. Aujourd’hui je me sens rejetee et frustree et reste persuadee que l’on est fait pour etre ensemble, d’ou ma difficulte a lacher prise. J’ai besoin de tes conseils,… Merci
En définitive, il ne sert à rien de jouer un rôle et de vouloir dévoiler une autre personnalité que la vôtre. N’essayez pas de coller à un idéal qu’il évoquera car vous vous heurterez à des critiques continues et régulières puisqu’en réalité ça ne vous ressemblera pas ! Pour qu’un homme s’engage dans une relation, restez vous-même en toutes circonstances.
Article on ne peut plus juste !! Je viens de vivre cette expérience en live… Rencontre par un site… Messages enflammés du monsieur sous mes yeux ébahis… Les photos lui plaisent. Ma voix au téléphone est géniale ! On parle des heures… Ça dure 10 jours avant qu’il ne revienne de ses vacances… Puis rencontre en « vrai »… Et flop… Je ne suis pas sa « princesse »… Il voit ça au premier coup d’œil…. Sans me laisser aucune chance… Et la Ben mes licornes sont effectivement dans mon garage…. Et moi je suis la au bord de la route, me demandant ce que j’ai pu rater dans mon « casting »… C’est très déstabilisant…
La réaction à avoir, il me semble, est de continuer à émettre des signes de présence et d'attention mais - et c'est ce qui est le plus difficile - sans attendre de réciprocité. Dites-vous que votre fils vous entend et remarque votre attention mais laissez-le ne pas vous répondre. Laissez le être à vos côtés mais en décalage, pas aux mêmes horaires de vie, sans beaucoup d'échange. Si vous le brusquez il ne se sentira pas en confiance.
La différence entre agir, bouger et communiquer de manière « sexuelle » ou « sensuelle » et l’importance de savoir comment faire pour qu’un homme voie votre SENSUALITÉ féminine. (Ce secret a plus trait aux raisons pour lesquelles un homme pense « physiquement » à une femme et pense à faire quelque chose de physique ET à avoir un lien plus personnel et émotionnel avec une autre femme que vous ne pouvez l’imaginer.)
Je suis en couple avec un homme. Je pense avoir une façon de pensée assez féminine, lui en a une plus masculine. J’ai 24 ans et il a 31 ans. Nous avons passé des mois très heureux, puis suite à une période de burn out de ma part, il a perdu pied. Il ne sait plus ce qu’il veut avec moi, il est très amoureux de moi, j’en ai conscience et je n’ai aucun doutes là dessus, il me dit que je suis l’homme de sa vie et je vois réellement son amour pour moi, seulement, il freine les choses, n’arrive plus à se projeter et s’engager, il a peur de ma différence d’âge, de ne pas pouvoir avoir d’enfants de si tôt, peur de mon manque d’expérience au travail etc. et ne s’investi donc plus. Il veut réussir à se reprojeter, il déprime de ne pas savoir ce qu’il veut, il travaille sur lui même pour savoir ce qu’il veut mais ça prend du temps. Il a eu une histoire très compliquée et destructrice pendant 7 ans auparavant (histoire qui s’est terminée un mois avant que l’on se rencontre).
Hello les gars! Alors voilà, j'explique un peu la situation... Je n'ai jamais eu de problèmes avec les filles. Y a deux semaines, j'ai rencontré une nana en boîte. Très belle blonde polonaise comme on en fait peu, directement je craque, mais évidement, je la joue cool, je discute avec elle mais ne laisse rien paraître. Elle me file son facebook en me disant bien qu'elle ne veut pas de relation, qu'elle veut rester seule bla bla bla... Je l'ajoute quelques jours plus tard, on discute un peu, puis un peu plus, et finalement c'est même elle qui m'envoie des messages le matin ou pendant la journée pour savoir comment je vais, si je n'ai pas trop de boulot etc. Au bout d'une semaine de conversation, je lui propose un rdv que j'annule finalement à cause d'un rdv professionnel (je n'avais pas de rdv, je voulais juste lui montrer que je n'étais pas forcément un mec dispo). on reporte quelque jours plus tard et donc le vendredi, on va boire un verre. Super moment, on discute, on rigole, je suis très tactile avec elle, elle l'est aussi, bref touuuuuut va bien! Je la raccompagne à sa voiture, je ne l'embrasse pas mais lui fait savoir que j'étais content de cette soirée. A peine sa oviture partie, elle me dit qu'elle se sentait très bien avec moi. JACKPOT. Le samedi je sors avec des potes, je lui propose de venir la chercher pour la soirée, elle accepte. La soirée est super, on boit quelques verres, on danse, elle me prend la main quand on va jusqu'au bar pour ne pas être séparer par la foule etc.. Au petit matin je la ramène chez elle, je la raccompagne au pied de son immeuble, on s'embrasse, même très langoureusement, pour le même prix on fait l'amour dans le hall de son appart! Finalement je la laisse monter pcq si je couche avec elle si tôt, elle ne va plus m'intéresser, je me connais. A nouveau, 20 min plus tard, elle m'écrit qu'elle a passée une super soirée, que je devais lui envoyer un message pour lui dire que j'étais bien rentrer et qu'elle a hate de me revoir.
Manu, pour ta question, « Que veux tu dire par etre chassé? » Je penses que Spike veut dire par la, est-ce que tu dragues ou tu te fais draguer… quoi que non pas sur, mais je penses que ça suit un peu le resonnement du proverbe: Suis la elle te fuira, fuis la elle te suivra, truc dans le genre, et pour ta seconde question: »Et comment savoir si une femme veux etre chassé? » Ben si elle veut l’etre t’a plus qu’a ouvrir l’oeil, tu veras bien quelques signes plus explicites que tu ne croiras, bon voila, j’espère que je repond corectement à tes questions, mais j’espere encore plus que tu liras ce commentaires^^
bonsoir.je suis amoureuz dun monsieur depuis 6 mois deja au debut il ne me parlais que de ses projett de mariage avec celle qui fera batre son etanr dans la meme ville il na presque pas mon temps il mapel rarement ne mecri jamais mais moi je laime bien.le jour de son aniversaire je lui ai fait un gateau avec des verres de champagne pour cadeau il ma justt appele pour me dire merci depuis ce jour il ne me gere plus,que faire svp aidez moi
Dans la rencontre nous restons téléguidés par notre cerveau limbique, autour du besoin de reproduction et de la quête du mâle dominant pour les femmes. La mutation des codes réside essentiellement dans le fait que le "nouveau mâle dominant" doit être également empathique. S'il est prêt à défendre sa tribu lorsqu'elle est en situation de danger, il doit aussi développer des qualités de cœur. Une femme se sentira alors en sécurité et lui accordera sa confiance.
Voilà pourquoi un homme peut soudain paraître absent. Sa femme doit cesser de se creuser la cervelle pour comprendre ce qu'elle à fait afin de mériter une telle indifférence et admettre que cela n'a rien à voir avec elle. Elle doit apprendre que lorsqu'un homme peut se rendre sans encombre dans sa caverne dès qu'il en ressent le besoin, il ne tarde pas à en ressortir. Tout rentre alors dans l'ordre. Cela est d'autant plus difficile à admettre pour une femme qu'une régle d'or féminine commande de ne jamais abandonner quelqu'un en détresse. Tourner le dos à son homme favori au moment ou il est perturbé lui semble donc la négation de l'amour. Puisqu'elle tient à lui, elle cherchera plutôt à le suivre dans sa réclusion pour tenter de l'aider à arranger les choses. Et comme l'homme ne l'entendra pas de cette oreille, c'est là que les soucis commencent.
En juillet il a quitté sa copine et nous avons commencé à se voir à s’embrasser… j’ai moi même quitté mon compagnon et depuis le mois de novembre, on se voit de temps en temps on s’embrasse, se caline mais il me dit constamment qu’il n’est pas pret à se mettre en couple… et un coup il est adorable j’ai des messages tout le temps et un coup il est très froid, distant… je ne le comprend pas
Relation très bien commencé, en douceur. Homme très gentil, tendre, respectueux mais très très occupé qui bosse énormément même le week end donc il faut beaucoup faire par rapport à lui pour se voir, ca c’est difficile pour moi. On ne s’est encore pas disputé. Là on est donc à 2 mois et j’ai beaucoup d’angoisses en ce moment, je me sens très très attaché et j’ai peur de le perdre, peur qu’il me laisse tomber etc… Lui il me rassure pas trop trop car je pense qu’il vit la relation au jour le jour ou alors il fait des plans mais dans sa tête c’est quelqu’un de très très réservé, qui est aussi assez pudique je pense. J’ai oublié de dire qu’avant qu’on soit ensemble il me lançait des petites perches par moment, peut être pour voir ma réaction, en me disant « on se prendra un appartement ». J’aimerais sentir plus d’engagement de sa part pour être rassuré car j’ai un caractère il est vrai qui a besoin de ça. Mais peut être s’engage t’il naturellement de son côté et ne le dit pas nécessairement ? Faut il en parler ? Je ne veux pas trop mettre la pression non plus! Cette article m’a quand même fait du bien à le lire. Il faudrait que j’arrive à vivre ma relation au jour le jour sans prise de tête car depuis quelques semaines je vis dans une angoisse permanente et ce n’est pas bon du tout!
linda50 | le 27 septembre 2015 à 15:58 Mets les voiles pendant qu'il est encore temps. J'y suis passée, et il agissait pareil comme le tien. Mais j'avais pris mon courage à 2 mains, c'était pas facile. J'avais des regrets au début, quand il essayait de me récupérer. je me suis remise en question; si je ne prenais pas la mauvaise décision... Je me suis forcée de sortir avec un homme qui m'aimait/m'aime comme je suis. Ce n'est que 6 ans après que je ne me suis rendue compte que j'étais sortie avec un pervers manipulateur. ALlez courage!!!! je dis pas que c'est facile mais quand on veut vraiment on peut
Il m’a donc accueillie chez ses parents absents pour le week-end. Il m’a fait visiter sa maison et m’a fait découvrir “son monde”. Il a fait les choses bien car pour nos “retrouvailles”, il a créé une ambiance agréable en cherchant à tamiser la lumière et en nous mettant une musique douce. Nous avons passé un très bon moment et, s’est-il “lâché” ou détendu, il m’a embrassée. Il s’est levé tôt et est allé nous acheter des croissants pour le petit déjeuner. Il m’a préparé mon thé ;).
L'approche phénoménologique de la religion postule l'unité fondamentale du phénomène religieux. Par-delà l'histoire et la diversité de ses manifestations concrètes, il existerait une essence unique de la religion. Telle est la thèse de l'Homo religiosus, défendue par Rudolf Otto (et dans la même veine par Gergardus van der Leeuw, Mircea Eliade, Julien Riès). L'unité du phénomène religieux s'exprimerait à travers la croyance en l'existence d'un monde invisible, transcendant et sacré, peuplé d'esprits ou de dieux auxquels les hommes vouent depuis toujours un même type de culte.
« Je ne perds pas mon temps et j’aime obtenir des informations claires et concises et ce programme était tout à fait exceptionnel. Il y a beaucoup de conseils en relations disponibles, mais seul Christian Carter peut vous donner des stratégies concrètes, solides pour développer et maintenir des relations solides. Christian m’a aidée à découvrir comment vivre de la meilleure manière possible et à avoir des relations épanouissantes et heureuses. »

J’ai rencontré un homme il y as peu. Au début il était très emballé, un peu trop d’ailleurs . Il m envoyait 350messages dans la journée, voulait me voir tout le temps… Parlait d’avoir trouvé une Perle rare ect… C’était limite oppressant et flippant mais je le lui faisait comprendre en ne répondant pas directement à ses messages dans la journée et en reportant nos rdv à quand j’en avais envi, et en lui rappelant que j’étais loin d’être parfaite …
Quelle attitude à adopter avec lui ? Appliquer le fuis moi je te suis pour le pousser à évoluer dans la relation ? Il s’est engagé avec moi mais avec des doutes, pour l’instant notre relation n’a en soi pas changé mais je sais que sur du long terme, je ne vais pas supporter d’être avec quelqu’un d’aussi distant. Et de plus, je ne sais pas du tout ce qu’il ressent pour moi.

Dans la joue. En est reparti. Ensuite en rendrons chez moi . Je suis aller voir ma.meuilleur amies je lui est tout raconter ensuite je lui est reveler quelque que je suspecter en ouvrant mon sac j ai vu que j avais plus mais 20 euros . Je me posais plein de question j avais des doute en pensons que c est mon fiancé qui etait responsable de sa j ai pas chercher avoir des preuves.


Je rencontre de nombreuses femmes au quotidien en séance coaching privé pour les aider à ne pas tomber dans la dépendance affective afin qu’elle garde un contrôle sur leur relation de couple mais également sur leurs émotions. Quand vous avez un homme fuyant, vous avez tendance à perdre confiance en vous et c’est à cet instant précis que vous tombez en dépendance affective. Et pourtant, c’est la pire des actions à mener et c’est pourquoi je vous recommande aujourd’hui de bien vous concentrer sur vous afin de reprendre votre vie en main et de ne pas hésiter à agir pour votre bien-être au quotidien !
Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.
Le passé peut se révéler être votre pire ennemi dans les débuts de votre histoire d'amour. Il y a deux cas de figure relatifs aux effets néfastes du passé. Le premier concerne les anciens amoureux. Les ex sont bien souvent un sujet de conflit pour les nouveaux couples. Pour vivre une relation épanouissante, vous devez faire abstraction de son passé, mais aussi du vôtre. Inutile de ressasser votre ancienne histoire et inutile d'être jalouse de son ex. S'il n'est plus avec elle, il y a bien une raison ! Il convient de tirer des leçons de vos relations passées afin d'éviter de commettre les mêmes erreurs.
J’allais couper les ponts mais une de mes collegues, à qui je n’aurais jamais osé me confier par peur d’etre jugée, m’a fait des remarques par sms sur notre relation à tous les deux. J’ai fini par lui dire que ça se voyait (en pensant ca se voit que JE craque pour lui) et elle m’a repondu que ca s’etait vu tres vite qu’il m’aimait beaucoup, et qu’en me connaissant mieux il reflechirait à son couple, qu’il s’etait engagé trop vite, que si j etais arrivée plus tôt…
Vous l’aurez compris, même si vous avez maintenant les bases pour draguer une femme, répondre à la question comment séduire une fille demande plus qu’un article. A vous de jouer maintenant en parcourant les articles séduction du site. Pour en savoir plus sur ces points-là (et sur bien d’autres), utilisez au mieux le système d’archivage du site et sautez d’article en article au gré de votre humeur.
J’ai confiance en moi, en ma capacité à rebondir pour quand ça va foirer. Oui, parce que au fond de moi, je ne peux pas m’empêcher de croire que les relations tournent toujours mal à un moment, surtout me concernant. J’ai appris à me faire confiance en solo. Maintenant il faut que j’apprenne à le faire dans le couple et j’y arrive pas. Je ne sais pas pourquoi. Je n’ai pas d’idées d’exercices malheureusement.
C’est aussi quelqu’un qui va faire ce qu’il peut, quand il le peut pour aider ta réussite ou ton bonheur. Pas tout le temps, pas à n’importe quelle condition, mais en fonction de ses contraintes et du rythme qu’a sa vie à lui. Un ami, c’est simplement quelqu’un qui a envie de t’aider à être heureux, parce que te voir épanouie fait partie de son propre équilibre.
Il est important d’être détendue, de relâcher son corps (tout en contractant son vagin) pour ressentir pleinement l’orgasme. Souvent la respiration s’emballe et la jouissance reste superflue. Pour que cette dernière soit plus profonde, il faut aller la chercher loin dans vos entrailles. Préférez donc d’amples souffles aux petits halètements, ou bien variez les deux.
En effet, si Dieu a créé le cosmos, continue de le créer et le maintient incessamment dans Sa permanence, alors Dieu Se présente toujours et partout à ma sensation et ma pensée, sans jamais se réduire à ce que je sens et ce que je pense. Mais ce n'est pas tout : si Dieu s'incarna en Jésus (la tradition parle de Père pour dire "Dieu éternel" et de Fils pour dire "Dieu incarné en un point de coordonné spatio-temporel précis" - en l'occurrence : ce juif de Jésus en Israël voilà 2018 ou 2019 ans, puisque les historiens ont découvert des erreurs de calcul dans le calendrier grégorien, - et enfin la tradition parler d'Esprit-Saint pour dire ce que je dis de la Création ci-dessus : "Sa permanence").
Je vous apporte ces explications pour bien vous faire comprendre que c’est quand il vous perdra qu’il retrouvera l’envie de vous séduire. Malheureusement vous ne serez pas dans une situation de séduction “normale” ou “positive” et vous devrez lutter continuellement pour ne pas exprimer vos sentiments jusqu’à ce que lui adopte un comportement réellement positif et respectueux. En réalité, tout est donc une question d’état d’esprit auquel vous allez devoir vous adapter…

En effet ...après un silence de 3 semaines qui semble long ...tellement long .J'ai essayé de prendre ce temps pour réfléchir moi de mon côté ...en silence . La rancune , l'amertume et l'indifférence ..très peu pour moi . Il faut accepter le libre-arbitre de l'autre . Et doucement....petit à petit ...un jour .."l'autre "...donne signe de présence...un mot ....une photo....doucement.....mais tellement mieux que l'indifférence.........


Il n’y a rien de pathétique à souffrir d’une histoire qui vient de se terminer. Il n’y a rien de pathétique à attendre quelque temps, le temps que l’espoir se tue dans l’oeuf. Il y a pas mal d’articles sur la rupture et le chagrin d’Amour, je t’invite à y jeter un oeil. Il faudra du temps pour t’en remettre, est-ce que tu désires que je t’accompagne là-dedans ?
Bon, je parle en me basant sur mon expérience personnelle, en disant que le but d’un couple – pour ceux qui veulent un couple qui dure – n’est pas l’intensité des sentiments, qu’on réclame chaque jour en plus ! Je te comprends trop bien lorsque tu dis que tu essaies d’apprécier chaque étape dans ta relation, et que tu laisses traîner au maximum avant de dire « je t’aime ». J’avais ce schéma dans ma tête il y a longtemps, et j’ai changé (peut-être l’âge.. oups). Il y a beaucoup de plaisir dans la séduction, et chacune de ses parts a son propre délice : les regards échangés ont un plaisir particulier, les premières paroles, les sourires, chaque geste nous donne un sentiment plus ou moins intense et très plaisant, surtout que c’est nouveau. Si tu revois ces plaisirs, tu trouveras que beaucoup de nos sentiments viennent de notre propre égo flatté ou de nos hormones (tu peux revoir l’article d’Anashka sur l’égoïsme en séduction, lui je suis sûr qu’il existe^^). Donc, une fois passée l’étape de la séduction, si on ne sait pas (ou qu’on ne veut pas) vivre d’autres plaisirs du couple, alors on se sent un manque et un besoin de vivre autre chose, que le couple ne peut pas nous procurer.

C'est vrai que socialement, il y a des préjugés qui existent, des attentes de performance qui sont très fortes chez les mecs (ils se les mettent beaucoup tout seuls aussi, je pense que les femmes sont beaucoup plus compréhensives que les mecs ne le croient). Ceci dit, chaque rencontre est unique et si on veut vivre une belle histoire, il y a un jour où il fait se jeter à l'eau, prendre le risque (mesuré, en se rassurant, en se donnant autant de preuves que possible qu'on n'est pas en danger grave, mais tout de même, y'a un premier pas courageux à faire).
Ce scénario vous est-il familier? Vous êtes allée à un (ou quelques) rendez-vous et tout s'est très bien passé: la connexion était là, la conversation était intéressante, vous avez ri ensemble et trouvé plein de points communs. Mais voilà, tout à coup, il disparaît ou commence à s'éloigner et vous n'y comprenez absolument rien. Qu'est-ce que j'ai dit? Qu'est-ce que j'ai fait? Vous essayez de revoir en détail toutes les conversations et tous les événements et vous n'arrivez pas du tout à comprendre à quel endroit ça a pu accrocher.
De ce fait, elles se lancent trop rapidement dans des déclarations sentimentales et en oublient l’importance de construire une relation de séduction basée sur le partage, sur l’équilibre mais également sur la notion de défi. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un homme a toujours besoins d’idéaliser la femme qu’il côtoie et qu’il est nécessaire pour vous d’éviter de vous montrer acquise trop rapidement pour profiter pleinement de votre rencontre.
donc hier mais il ne la pas fait alors que je suis resté en attente de ce coup de fil même si une fin de non recevoir et posé mais j'ai besoin de quelque chose le soir son ami ma envoyé ca conversation d'avec cette homme ou il dit n'avoir pas dormis de la nuit et qu'il a passé une journée de merde qu'il sait que j'attend son coup de fil mais qu'il ce pose juste et qu'il es exténué .
Ma clientèle féminine explose, et parmi elles des question qui m’étaient peu (voire pas) posées auparavant. La première d’entre elles : pourquoi les hommes reviennent toujours ? Hé oui, il est facile de constater que, dans nombre de séparations, l’homme claque fièrement la porte, tout drapé d’honneur et de fierté, puis revient toujours vers l’ex qu’il a quitté, souvent à petits coups de textos veules le dimanche soir.

Prendre son temps est impératif, apprendre à connaître l’autre. On a souvent envie d’entendre de la bouche de l’autre que « oui, nous sommes un couple », or, les hommes n’aiment généralement pas mettre des mots sur ça. En revanche, comme l'explique la psychologue, ils le montrent, et il suffit d’ouvrir les yeux pour savoir si oui ou non, vous êtes importante à ses yeux : il vous donne régulièrement des nouvelles, le samedi soir il passe la soirée avec vous et non pas avec quelqu’un d’autre, il lâche un match de foot pour passer du temps avec vous… Chaque homme est différent et renvoie ses propres signaux, alors ouvrez l’œil !


Il ne veut pas s’engager avec moi pourtant je vois bien qu’il est attaché ! Les comportements de la gent masculine sont parfois pleins de surprises. Ainsi, vous sentez qu’il n’est pas indifférent mais lorsqu’il s’agit de s’investir, c’est une autre histoire. Parfois c’est même pire, il faut un pas en avant et vous le pensez capable de changer mais le lendemain il fait deux pas en arrière… Vous avez vraiment le sentiment qu’il ne veut pas s’investir et ça vous frustre car de votre côté tout est parfaitement clair.
Tu t'investis beaucoup dans la recherche de l'âme soeur... et si tu commençais par t'investir dans l'amitié ? te faire des copains, sortir, faire des activités avec des copains, t'amuser, te changer les idées, et arrêter de focaliser sur une rencontre ? en faisant partie d'un groupe de copains, il y aura forcément un jour ou l'autre une personne intéressante. Une personne qui aura eu le temps de te connaitre, avec tes défauts, tes qualités... il y a des hommes qui agissent immédiatement, et ceux qui, comme toi, ont besoin de temps... et il y a beaucoup de femmes qui apprécient les hommes qui ne se jettent pas sur elles de suite.
Il doit finir ses études et c’est un peu le bordel dans son quotidien entre les exams, les projets en groupe (alors qu’il s’absente souvent le week-end pour moi, donc il est obligé de se débrouiller pour bosser en groupe les soirs de la semaine), le sport (deux entrainements par semaine, ce qui est largement acceptable pour moi) et puis bah la gestion de la vie (courses, ménage, argent, famille) bref : je suis souvent reléguée au 15ème plan, mais j’ai fait le choix personnel d’accepter ça le temps qu’il finisse ses études, donc encore deux mois 1/2 !!! Puis on verra de quoi le futur sera fait ! ^^

C’est vrai qu’il me laisse perplexe parfois, alors mon cerveau fait ce qu’il aime le plus faire : il s’emballe ! Mais je pense qu’il « apprend » à mes côtés, comment c’est d’avoir une relation sérieuse et suivie, comment « faut faire pour aimer quelqu’un et lui montrer » et encore plus difficile, comment se laisser aimer. Tu as sûrement raison, le futur pourra faire évoluer les choses, et puis il est pas con, il est pas bloqué dans sa façon de voir les choses, alors il évoluera sûrement positivement ! Et cette façon de vivre bien que bizarre à comprendre, me convient tout à fait !!!
A partir de ce moment-là, vous avez tout simplement gagné puisque vous êtes dans son esprit alors que d’habitude il ne daigne même pas vous répondre ! Je sais que prendre de la distance peut vous faire peur et pourtant, il est souvent vérifié que plus vous allez vous reconstruire et plus votre homme aura tendance à concentrer son esprit sur vous ! Vous éviterez ainsi d’avoir peur “que mon homme m’oublit” car il fera des actions supplémentaires pour améliorer votre vie de couple.
Merci pour vos conseils Ca ma fait du bien de vous lire J ai passer La nuit a reflechir a ce que prendre soin de moi voulait signifier je me suis toujours dit qu il etait plus important de prendre soin des autres les aider et leur montrer qu on serait toujours la pour eux , mais je n arrive pas a me l. Appliquer a moi meme je ne sais pas comment je pourrais m aider , en parlant. Peut etre. Mais je n ai envie d en parler a personne autour de moi , je n ai.envie de voir personne non plus. Juste d etre transparente Pour un moment. Je viens de me rendre compte que j ai peur de finir seule , Jai perdu du temps comment recommencer tout a nouveau apres. Tout ca comment ne pas avoir peur
Cependant, il y a une semaine (1 mois de distance), je l’ai senti un peu plus distant et nous en avons tout de suite parlé par Skype. Il m’a alors avoué que la distance le rendait malheureux et qu’il ne supportait pas de ne pas voir la personne pendant plus de 3 semaines (alors que nous avions prévu par la suite de se voir tous les mois) et de devoir entretenir la relation par messages. Étant blessée, je lui ai répondu que tout était fini et que j’allais annuler mes billets d’avion. Sur le coup, il ne voulait pas puis s’est mis à pleurer en disant qu’il était désolé d’être comme ça et qu’il savait que sa décision allait le faire souffrir. Blessée, je lui ai dit au revoir de façon rapide en lui disant que je ne voulais plus jamais avoir de nouvelles de lui et que nous n’allions plus jamais nous revoir. De là, je l’ai supprimé de facebook afin de me protéger et pas de messages pendant une semaine des deux côtés.
Du cp je suis déjà dans la relation a distance étant donné que nous n'habitions pas dans la même ville ; on se voit 2 fois par mois et quelque weekend prolongé. Et la la prochaine visite est pour dans 2 mois ! En gros je vais la voir 2 ou 3 fois avant son grand départ courant octobre ! J'ai l'impression qu'elle s'eloigne, l'impression de faire mon mieux, de tt donner et par forcement recevoir en retour ; j'en demande trop ? je m'oublie moi même ! Je ne sais pas si elle en a forcement conscience, du coup ca me bouffe à petit feu :-/

Je voulais avoir votre avis sur la relation que je vie actuellement. Depuis 1 an et demi je suis divorcée après une relation qui a duré 18 ans soit la moitié de ma vie. Contre tt attente cela fait un an que je fréquente qlqu un. Un homme que je connais depuis 13 ans et avec qui je n aurais jamais pensé sortir. Nous travaillons ensemble et nous nous sommes découvert lors d une sortie. Pour vous le d écrire, il est de 13 mon aîné (50 ans), belle homme, sportif, belle situation et est chanteur ds un groupe qui a pas mal de succès chez ns en Belgique. Il a été marié il y a 20 ans avec une femme avec qui il a vécu 7 ans et à divorcé 9 mois après leur mariage. Depuis il a entretenu de plus au moins longue relation dont la plus longue a duré 6 ans ms tj chacun chez sois.


Certaines femmes ne peuvent entrer dans une pièce sans que tous les hommes ne puissent s’empêcher de tourner la tête et de prêter attention à elles (sans que ce soit de façon négative et « sexuelle ».) Apprenez ce qu’est « cette chose » que ces femmes ont et comment avoir cette capacité vous aussi, sans vous sentir ni agir de manière « ringarde » ou facile.
La raison la plus valable est votre envie d’aller plus loin et de partager plus de choses avec votre compagnon. Ainsi, s’il vous propose de débuter une vie à deux, vous êtes prête à accepter sans réfléchir pour le seul plaisir d’être avec lui et de partager sa vie et non par pour des raisons économiques ou sociales.  Pour que votre homme se décide à s’engager avec vous, faites-lui comprendre que votre vie sans lui n’est rien et que c’est avec lui que vous pouvez trouver le bonheur.

Une des essences de la séduction est d’entretenir un peu de secret. Il ne s’agit pas tant de suggérer l’on est agent secret (à part quand on fait de l’humour), mais de ne pas faire l’exposé de sa vie à chaque fois que l’on s’intéresse à votre personne. Sachez passer des bons moments tout en donnant envie que l’on vous découvre, par votre attitude humble et vous renseignant davantage sur les femmes (posez davantage de questions et répondez moins à leurs interrogations).
Il* recommencera la fois d'après et ne comprendra pas votre réaction lorsque vous lui direz "arrête d'agir de la sorte". Vous passerez plus de temps à lui expliquer ce qui vous dérange dans cette attitude alors que vous auriez pu lui dire dès le départ. Il est surement en train de vous taquiner en agissant de la sorte. Lui* ça ne le dérange pas et vous "si".
Bien sûr à cette question il n’y a que deux réponses possibles… Soit il conviendra d’accepter la relation telle qu’elle est et n’en tirer que le positif si vos sentiments sont assez profonds. Soit, si le futur semble complexe et quasiment impossible  à imaginer à deux, la rupture peut être envisagée. Attention toutefois, si rupture il y a, il ne faut jamais tenter le coup de « bluff » pour que la relation évolue dans votre sens.

L’article s’appelle « comment séduire » (une femme), il n’est donc pas tout à fait illogique qu’il contienne des techniques de séduction. Concernant les anglicismes, je vous approuve, mais de toute la communauté de séduction nous sommes de loin ceux qui en emploient le moins. Quand au fond et à l’approche marketing, si vous n’avez pas compris que la vie consiste à se vendre, et donc à travailler son packaging, alors la saveur ne sera pas la seule composante à vous manquer, vous allez également manquer de succès et de réussite, à moins d’être né très beau. Ou très riche. Ou les deux.
Pour séduire une femme en milieu lesbien, vous pourrez suivre les conseils donnés aux hommes précédemment. Si en revanche vous prévoyez de draguer une femme hors milieu, vous devrez alors lui faire comprendre que vous êtes intéressée d’une manière ou d’une autre, sans l’effrayer (car oui, certaines femmes ont encore « peur » de se faire draguer par des femmes).
Les personnes concernées estiment qu’une relation amoureuse est fade et ennuyeuse s’il n’y a pas un certain nombre de petits conflits dans leur quotidien. Ils voient ces échanges conflictuels comme un moteur pour la relation homme femme et une façon de combattre la routine. Débats politiques, discussions mouvementées sur le choix d’un restaurant ou de la prochaine destination estivale : tout y passe !
Assurez-vous qu'il soit prêt à s'engager. Une fois que vous êtes sure de vouloir réellement aller plus loin dans la relation, il est important de s'assurer également que votre homme soit sur la même longueur d'onde. Si de votre côté vous êtes tout à fait prête, mais que du sien l'idée de s'engager ne lui effleure même pas l'esprit, alors vous courrez droit vers des complications. Voici comment savoir qu'il est prêt :
Vous semblez vous sentir rapidement "fautive" et vous dites dépendante : d'excellents ingrédients pour devenir le jouet de ceux qui l'ont compris. Alors, puisque vous ne pouvez pas agir sur l'autre... vous pouvez changer de regard sur cet autre et sur vous-même. Retrouver de l'estime pour vous même plutôt que de vouloir correspondre aux désirs ou caprices de l'autre. 

Pour s’assurer que votre Jules veuille s’engager, il faut définir la qualité de votre relation. S’il y a de l’honnêteté, de la compréhension et une bonne communication, vous avez l’assurance d’avoir commencé une belle histoire d’amour qui peut perdurer. En revanche, si ce sont les disputes et les problèmes qui gagnent la cote, l’avenir est incertain et l’hésitation de votre homme à s’engager est bien légitime.

C'est vrai que pour les femmes, un homme qui, a 35 ans, n'a toujours pas eu de relations sérieuses ou une expérience de vie commune est suspect  parce-qu'en général beaucoup ont déjà eu une vie commune, un ou des  enfants avec aussi 1 ou 2 séparations et famille recomposée. etc... c'est la trentaine qui veut ça mais ce sont des généralités et je n'aime pas raisonner en ces termes. je préfère penser qu'un homme qui, a 35 ans, n'est toujours pas "casé" ou père de famille prend le temps, le temps de se connaître de s'apprivoiser et de profiter de la vie ! à moins qu'il ne soit trop solitaire, égoïste, misanthrope ou schizophrène .. mais là c'est autre chose  


J’ai un problème avec un garçon que j’ai rencontré lors d’une soirée. Après cette soirée, on s’est parlé sur facebook et on s’est revu, après 3-4 fois, on s’est embrassé au moment où je devais repartir… Il m’a ensuite envoyé un sms pour savoir si on mettait un nom sur notre relation, je lui ai dit qu’on verrait bien ce que l’avenir nous réserve (je venais de rompre avec mon copain avec qui j’étais depuis deux ans, je précise). Ceci s’est passé le 03/05. On s’est ensuite revu plusieurs fois, on a dormi ensemble, on a regardé des films, j’ai rencontré des amis à lui, etc… tout en étant d’accord sur le fait qu’on était pas en couple (par ex. on ne se donnait pas la main en rue).


Ne vous contentez pas de draguer, soyez séduisant. Désolé d’être franc, mais il n’y a pas une femme au monde pour aimer les dragueurs lourds et l’abus de techniques de drague. Je sais, c’est difficile à croire si vous êtes bien installé (et depuis longtemps) dans la timidité car vous voyez probablement le dragueur comme une sorte de manifestation vivante d’une confiance en soi à l’épreuve des balles. Mais croyez-moi : de la même façon que les obsédés de l’alimentation sont souvent d’ex-obèses, le dragueur pathologique est souvent un ancien timide qui compense par l’arrogance de la drague les années perdues à l’ombre des bibliothèques ou de l’écran de son ordinateur.


Voila sa fais déjà 6 ans que je suis avec mon copains,alors tout au début sa allez super bien entre nous jusqu’au moment ou son père décède et tous a basculé son problème de santé a refais surface et voila déjà 3 a 4 fois qu’il se fais enfermé depuis son dernier enfermement il et invivable il me manque de respet on arrive plus a s’entendre il arrête pas de m’ insulté même plus il me prend dans c bras ou autre etc…
Donc, plutôt que de vous demander «Qu'est-ce que j'ai dit?» ou «Qu'est-ce que j'ai fait?», vous devriez plutôt vous demander: «mais pourquoi toujours cette situation?». Et là, nous arrivons à la partie du ce-qui-vous-appartient. Je crois que vous avez déjà compris que le fait que l'autre personne ait un seuil de tolérance d'intimité bas ne vous appartient pas. Vous ne pouvez être tenue responsable des insécurités affectives des autres, c'est évident. Mais la vérité est qu'il y a une raison pour laquelle vous vous retrouvez toujours dans ce type de situation. Le fait est que c'est vous qui choisissez inconsciemment ce type de partenaire. Comme je l'ai fréquemment mentionné dans le passé, c'est votre inconscient qui contrôle votre vie amoureuse. Si vous choisissez constamment des partenaires qui ne sont pas émotionnellement libres, c'est que vous n'êtes vous-même pas émotionnellement disponible. Ils sont le morceau de casse-tête qui correspond à votre morceau de casse-tête. Toutes les rencontres que vous faites sont une rétroaction, un miroir, si vous préférez, de ce qui se passe à l'intérieur de vous-même.
J'ai eu la chance de les rencontrer et d'être en contact avec plusieurs personnes ces dernières années et elles sont littéralement DE LOIN LES MEILLEURES que j'ai JAMAIS RENCONTRÉES, dans leur domaine d'expertise, c'est à dire les rencontres et les relations. Vous en reconnaitrez peut-être certains quand vous les rencontrerez. Il y a parmi eux des conférenciers de grande renommée et des écrivains, des scientifiques reconnus et des psychologues. Mais ils ont tous une chose en commun...
Sauf qu’il s’est assis aujourd’hui et m’a dit qu’il voulait qu’on parle de notre relation. Il dit que tout est parfait mais qu’il sait qu’un jour ça se terminera. Il dit que ce sera fini car quand il tente de se projeter avec moi, il n’y arrive pas. Je lui ai posé beaucoup de questions sur le “pourquoi” vu que nous n’avons jamais eu l’un ou l’autre, une relation de cette qualité auparavant. Il ne peut répondre que par “je n’arrive pas à me projeter”.

Je rencontre de nombreuses femmes au quotidien en séance coaching privé pour les aider à ne pas tomber dans la dépendance affective afin qu’elle garde un contrôle sur leur relation de couple mais également sur leurs émotions. Quand vous avez un homme fuyant, vous avez tendance à perdre confiance en vous et c’est à cet instant précis que vous tombez en dépendance affective. Et pourtant, c’est la pire des actions à mener et c’est pourquoi je vous recommande aujourd’hui de bien vous concentrer sur vous afin de reprendre votre vie en main et de ne pas hésiter à agir pour votre bien-être au quotidien !
Nous nous sommes avoués nos sentiments. On parlait d’avenir possible entre nous. Il avait l’air franc, sincère et sûr de lui. Peu de temps après, les messages se sont fait un peu moins fréquents et un peu moins tendres. C’est quelque chose que je n’ai pas saisi sur le coup, je l’ai vu avec le recul. Un week-end où je suis allée chez lui, c’était toujours super, mais je le trouvais légèrement songeur. La distance nous peinait. Le bonheur d’être ensemble était cependant si fort… en tout cas pour moi. J’étais persuadée que pour lui aussi.
Donnez-lui plus de temps. Demandez-vous si votre homme a une bonne raison de ne pas s'engager. Peut-être avez-vous passé de très bons moments ensemble, mais qu'il n'est pas encore remis d'avoir dû mettre fin à sa précédente relation de huit ans et qu’il ne possède pas les ressources émotionnelles suffisantes pour vous donner ce que vous voulez pour le moment. Peut-être qu'il est au milieu d'un changement de carrière majeur, se sent nerveux et peu sûr de lui à ce sujet, et qu’il n’a pas la tête à penser à s’engager pour le moment.

Cultivez votre aura ! C'est avant tout une histoire de charisme, une sorte d'autorité naturelle qui vous rend par essence séduisant… à votre manière bien sûr. "Le charisme est un ensemble d'éléments de la personnalité qui vous confère un charme particulier", détaille Alexandre Roth. Plus vous développerez des caractéristiques qui vous valorisent et plus vous augmenterez votre rayonnement.
A mon retour nous nous sommes revus mais je l’ai senti moins « au taquet » et je lui ai fait remarquer. A ce moment là, je l’ai vu distant dans son attitude : son visage était fermé, plus de sourire et il était au moins à 1m de moi. Cela m’a étonné car jusque là, on s’était toujours parlé librement. Bref, cela a créé un froid ce qui n’était pas le but, loin de là!

Est-il possible de redonner confiance à un homme qui a vécu une grande déception amoureuse au point de considérer que son cœur ne peut plus aimer ? Il dit être attiré, physiquement, intellectuellement,… mais se dit incapable d’imaginer s’engager… quelle attitude adopter pour qu’il reprenne confiance en l’amour, et qu’il ose s’investir dans une nouvelle relation avec moi ?
Ce point me fait sourire lorsque je le rédige car je me rends compte que moi aussi par le passé je n’étais pas le parfait communiquant y compris dans les rapports hommes femmes.  Mais c’est également la preuve que tout peut évoluer si l’on décide de s’attaquer à sa nature et que l’on souhaite évoluer, sans tenir compte des préjugés que l’on peut avoir sur la relation homme femme. Je vous rassure tout de même, j’utilise des outils de coaching adaptés pour essayer de mieux dialoguer afin d’aller de l’avant et pour la plupart je les ai moi même mis en oeuvre ! Alors mesdames, si vous avez l’impression que les hommes ne comprennent pas vos besoins en terme de dialogue ou qu’ils jugent cela inutile, sachez qu’en réalité vous avez absolument raison de chercher à échanger avec votre homme, car c’est tout simplement le meilleur moyen d’instaurer de bonnes bases dans un couple. Mais peut être que vous ne vous y prenez tout simplement pas de la bonne manière…
Vous avez tendance à trop écouter ce que cet homme vous dit et non pas à regarder les actes tout en prenant du recul. Si vous posez la question à 10 personnes, elles vous répondront toutes que vous faites face à un homme qui vous manipule. Je ne parlerai pas de pervers narcissique mais simplement d’un manque de cohérence entre ses actes et ses paroles. Mais tout cela, vous ne souhaitez pas l’admettre parce que vous êtes amoureuse.
au sujet "du" moment de la formation du couple, j'ai insisté pour aller au cinéma avec lui, pour ressentir, de façon non engageante la proximité physique avec lui, pour voir comment ça se passerait et aussi pour voir quel effet ça me faisait d'être proche de lui. Le corps parle aussi beaucoup, et cette proximité a joué un rôle de déclencheur : on se sentait bien l'un contre l'autre, on riait ensemble, et puis il m'a caressé la main, délicatement, presque timidement, attendant ma réaction... et c'est là qu'on s'est embrassés... tu vois? Pas besoin de bondir sur l'autre (au risque de se faire remballer), on peut aussi y aller tout doucement en faisant un pas en avant et en attendant de voir si l'autre en fait un aussi, ou nous encourage à continuer.
Pour ma part, j'ai vu une fille plusieurs fois, avec qui j'ai couché, une fille vraiment adorable. Par SMS elle prend son temps, parfois semble très distante et parfois à fond. Mais hier soir son dernier message "je vais dormir j'ai eu une grosse journée" sans rien après, m'a fait croire qu'elle semblait pas vraiment intéressée. Ça reste qu'un message parmi tant d'autres mais voilà, d'un point de vue subjectif c'est pas évident de cerner la chose.
Enfin, parmi les causes de cette invisibilité, le manque de diversité dans les médias français s’impose. Nos voisins d'Outre-Atlantique, eux, ont pourtant réglé cette question depuis bien longtemps. Les scénaristes américains n’hésitent pas à inclure sur le petit écran des couples de femmes. Et ce, sans en faire toute une histoire. C’est un couple comme un autre, point. Willow et Tara dans Buffy contre les vampires, Callie et Arizona dans Grey's Anatomy, Santana et Brittany dans Glee, Piper et Alex dans Orange is the new black…
Je vous explique mon problème voila je sort avec un garçon que je trouve trop bizarre enfin c est peut être moi qui me fait des films mais bref voila on n a parler pendant 10 mois sur Skype car moi je vit en Belgique et lui en France finalement le 14 juillet il est venu me rejoindre au début ça allais très bien et tout puis la au bout de 3 semaines il me dit qui va chez ses parent a Mons rechercher ses affaires que son frère lui amène depuis la France qu il a du laisser la bas pour déménager depuis que je le connais y a eu plein de truc bizarre que j ai toujours mis de coté et essayer d oublier vous expliquez tout en détails me mettrais plusieurs jours donc je vais zapper et dire mon vrai problème voila donc il est venu me rejoindre le 14 juillet tout allais les biens les premiers jours on s est jamais pris la tète ni rien seulement son comportement je le trouve bizarre du genre il m avait dit que il fessait beaucoup de bisous et tout ça hors que au final il m en fait jamais c est tout le Temp moi qui doit aller vers lui et des fois il me dit que c est chiant tout le temp les bisous c est ce omprtement qui me fait douter de ses sentiments evers moi niveau câlin par après au début ça allais mais après oui limite 1 x tout les 3 jours et fallais que se soit moi qui le demande après il a des jours ou il trouvais un prétexte bref aujourd’hui il est parti soit disant rechercher ses affaire en me disant qu il laissais ses affaires qu il avait amener ici a préciser un sac et un pc et une trousse de toilette après finalement il a pris son pc et ses habits en me disant qu il devait aller voir un médecin la bas car il a attraper une grosse boule de chez pas quoi au niveau de la joue je sais pas ce que c est j ai jamais vu çà bref il ma dit qui revenais le lendemain maintenant il sais pas quand il revient maintenant il me dit que ca dépendra de ce que le médecin dira soit disant il a plus d appart etc je ne fais plus confiance non plus a cause de mon passer et ici je sais que ça sert a rien mais j arrête pas de le harceler au téléphone pour savoir si il compte me quitter il me dit que non pour savoir si il va revenir tout ça que doit je faire si j avais au moins une date qui me dise qui revient un tel jour et que si jour j il n était pas la je saurais a quoi m en tenir mais le problème j ai rien de tout cela que doit je faire je déteste être dans l incertitude ici il devait voir le médecin l Apres midi mais vu que son train a eu un problème ben je parie qui va me dire qui verra pas le médecin etc etc bref j aimerais faire des efforts mais je n arrive je sais pas quoi faire pour le rendre fou de moi j ai peur qui soit parti comme si il ne s etait jamais rien passer aidez moi merci 🙂 bcp
Au-delà de la sphère professionnelle, je n’ose pas être visible non plus dans les espaces publics. Je ne tiens jamais la main de ma copine dans les rues de Paris. Je ne l’embrasse pas dans les lieux publics. Même pour lui dire au revoir avant un long week-end. Il y a encore quelques années, j’osais davantage ces petits gestes. Je n’ai jamais été très démonstrative dans les lieux publics, mais tenir la main de ma copine ne me posait pas de problème. Mais j’ai subi à plusieurs reprises des comportements déplacés. Des hommes qui insistaient pour nous laisser leur numéro de téléphone, parce qu’une présence masculine manquait forcément dans notre relation. D’autres qui mataient sans aucune gêne. Des regards jugeant, également. Des insultes aussi, parfois. J’ai fini par arrêter de tenir la main de ma copine dans la rue. J’en avais juste assez. J’espère que les choses évolueront avec le temps. J’ai l’impression que les générations à venir sont bien plus ouvertes sur le sujet. Je suis assez optimiste sur l’avenir.
Tu as parfaitement raison, Stéphanie. On le ressent, quand un homme n'est pas tout à fait "là" et qu'on n'est peut-être qu'un numéro sur sa liste. C'est souvent une forte impression qui n'est pas rassurante du tout pour nous, et c'est ce qui fait qu'on peut vous "tester" afin de mieux comprendre votre degré de sincérité envers nous et les sentiments que vous dites nous porter.
Oui...et on doit tirer des enseignements du silence ...sinon c'est vain . Prendre du recul sur la situation et se dire que c'est peut-être moins grave qu'il n ' y paraît ! Voilà ma simple et modeste participation à cette réflexion sur le silence .Nulle doute ...que d'autres personnes , un soir vont continuer à écrire sur ce beau , terrible, cruel , magnifique thème !
En général le silence n'est pas total, mais ciblé : poursuite du dialogue avec d'autres, ou expression directe du strict nécessaire. Il correspond donc bien à quelque chose qui se joue au sein de la relation, entre le silencieux et son partenaire. Ce message non-dit présente l'inconvénient majeur de ne pas donner de clés explicatives. Il interfère puissamment dans la relation sans dire comment. Une attitude logique va consister à aller vers le mutique et lui demander ces explications manquantes. Sans réponse il conviendra d'opter pour une nouvelle stratégie : ne pas insister.
Je n'étais pas préparée (et lui non plus) aux mauvaises réactions dans nos entourages respectifs, aux tentatives de découragement, d'éloignement et aux gens qui ont carrément décidé de couper les ponts (de manière plus ou moins durable) avec nous, la pression sociale est énorme ! Les gens veulent des explications : savoir pourquoi ? savoir si on couche encore ensemble ? ... Cela fait des mois qu'on a rompu et une partie de nos familles pensent qu'on sort ensemble en cachette ... franchement ça peut paraitre romantique comme idée quand on a 15 ans mais là je me vois mal vivre le reste de ma vie en cachette.
Je suis juste un peu étonnée, parce que y a vraiment des périodes de calme plat entre mon homme et moi, mais ce ne sont pas des périodes plus malheureuses ou plus heureuses que d’autres. Y a la fatigue du boulot, quelques autres soucis, et je ne compte plus les soirées qu’on passe à bouffer des chips et à regarder des documentaires. Mais je n’attends rien d’autre de mon couple, cela me convient de vivre avec quelqu’un POUR vivre avec lui, et pas pour qu’il me donne des sensations extrêmes, genre ecstasy ou cocaïne. Y a des bars pour ça, vous savez, quelques choppes et vous planez ! Mais le couple n’est pas fait pour un bonheur imaginaire, c’est fait pour le bonheur réel, et tant pis s’il va à l’encontre de l’image traditionnelle pleine de feux d’artifice et d’explosions de couleurs !
Je ne sais justement pas vraiment ce qui me conviendrait. Si j’ étais sûre du fait qu’ il ne veut pas surmonter cette peur alors je choisirais l’ option numéro 2 sans hésiter. Mais le problème c’est que je n’en ai aucune idée, et je pense que lui aussi d’ ailleurs! Résultat, l’ option 1 me tente car ça répondrait à mes questions (si ça ne marche pas, alors je passe sans regret à autre chose, sans me demander « mais que ce serait-il passé si… ? »). Mais bon, parfois c’est mon orgueil qui s’ exprime à coup de « allons Mel, tu ne vas quand même pas courir après cette nouille vu le coup qu’ il t’a fait, tu mérites mieux, même si la nouille en question est très attachante! » ;)
Dans cette relation, chaque individu et personnalité sont mis en avant, l’important n’est pas le couple mais les deux individus à part entière. Chacun a sa vie sociale, participe à des évènements seul(e) et ne manque pas de faire des choses qui l’intéresse. C’est la richesse de la vie personnelle de chaque personne qui participe à l’épanouissement de cette relation homme femme.
Je tenais à comparer ces trois méthodes les plus efficaces en terme de séduction pour faire comprendre qu’il est important de les voir toutes les trois et d’en tirer le meilleur pour chacune. A bon entendeur ;) encore merci pour cet article de rappel, c’est important que les débutants et même les plus avancé puisse revenir un peu aux bases parfois et faire un check up.
bonsoir , je suis amoureuse d’un mec depuis un an et notre relation est instable un coup mon mec il est bien un coup il est pas bien j’ai décider plusieurs fois de le quitter parce que je pensais qu’il m’aime pas et il tient pas a moi mais toujours il revient vers moi il me rassure et tt et aprés un bon moment il recommence il m’ignore quand je lui demande qu’est ce qu’il lui arrive il me dit qu’il a des problemes au travail et qu’il est en galère d’argent je sais que c’est vrai il me fai de la peine mais c pas un cause pour qu’il s’eloigne de moi , toujours je le blame il me di que moi j’aime bien les bagarres et je rale tjrs , je sais pas comment reagir comment je fais je suis perdu , parfois je dis que c ma faute a moi je sais pas comment reagir dans les relation amoureuse parce que je suis timide j’arrive pas a trouver les bon mots j’arrive pas a lui exprimer mes sentiments je dis tjr n’importe quoi quand je m’enerve …
« Au mariage d’un ami, il est venu vers moi : "Vous regardez tout le monde sauf moi." En réalité, je ne voyais que lui, exactement mon type d’homme, beau gosse, genre baroudeur sexy, sûr de lui, avec de l’humour. Nous avons dansé, flirté dans le parc... Entre-temps, je m’étais renseignée : "Une minette partout où il passe ; pas sérieux ; tableau de chasse."
J’ai 21 ans et je n’ai jamais été dans une relation amoureuse ni même relation avec un gars (jamais embrassé de gars). Je suis vierge et je compte me préserver jusqu’au mariage mais le truc c’est que n’étant sans expérience avec l’âge je deviens curieuse et j’aimerais découvrir certains trucs etc.. Bien que je me préserve, j’aime séduire et un peu joueuse sur les bords tout en subtilité. J’ai rencontré un gars sur Badoo, c’est lui qui a fait le premier pas. On a parlé, échangé nos numéro et on s’envoyait tous les jours des sms, comme on dort tard tous les deux on pouvait s’envoyer des sms jusqu’à 4h du mat parfois moins ça a duré 2 semaine et demi ces sms, quelques appels rapide également. Je lui ai bien fait savoir que je ne recherchais rien de sérieux et lui aussi d’ailleurs qu’il voulait que des câlins et des bisous et il m’a dit qu’il était un gars attachant que les filles s’attachaient facilement à lui.
Mais on perd nos amis et on se retrouve que tout les deux. Il me demande de l’embrasser plusieurs fois. On parle de nos vie ect. Je suis une fille qui aime drague et séduire et faut l’avouer je suis douée.Bien sûr ça il l’a remarqué.Alors dès que nous sommes ensembles il pose des questions qui s’apparentent plus à des minis-crises de jalousies qu’à de la curiosité.D’ailleurs à un moment il me dit : ” au début je pensais que tu étais une fille bien mais maintenant je pense que tu joues avec les garçons tu les fais galèrer ect” ce qui est vrai j’adore ça mais se n’est pas pour autant que je ne suis pas une fille bien. Je crois qu’il a peur que je lui fasse à l’envers,que je le manipule.
Plutôt que d’être heureuse d’avoir plus d’espace et de retourner à la vie sociale, vous avez l’impression d’être séparée de lui pendant des années depuis votre départ de la maison ce matin. Revenir à la routine des 8h de travail quotidiennes sans lui à vos côtés vous paraît une année lumière. Comme s’il y avait une autre dimension spatio-temporelle prévue à cet effet.

Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
Du coup je me sens super coupable vis à vis de lui, car j’ai l’impression de l’avoir allumé sans rien lui donner, alors je lui propose des sorties sport car je sens qu’il m’en veut, qu’il s’est senti rejeté. J’aurai bien aimé en faire un ami et du coup je pense que c’est foiré. Mais on ne peut pas deviner avant de connaître la personne si ça va coller…
×