Le hic: sa fatigue continuelle (avec l’excuse de son travail) et surtout son manque d’enthousiasme à faire l’amour, à être tendre,et à préférer sa télé m’ont poussés à lui poser des questions. Il me dit que je suis gentille et douce, qu’il ne veut en aucun cas me rendre malheureuse ni me perdre, mais me dit également de ne pas me faire d’illusions car il ne croit plus en l’amour et que ses anciennes petites amies lui avaient dit la même chose que moi (et que c’est pour cela qu’elles ont toutes rompu avec lui: son manque d’enthousiasme au lit) Bref, c’est quelqu’un qui a peur de l’amour et qui du coup réfrene sa libido. Cela me déstabilise et me frustre beaucoup car c’est lui qui est venu vers moi et non moi qui lui ai couru après, du coup, je ne comprends pas du tout son comportement. (Pour ma part, j’ai une sexualité d’adulte assumée et j’ai confiance en moi à ce niveau, je ne l’ai jamais forcé à quoi que ce soit, respectant son problème.)
Le pire qui m'est arrivé: c'est d'avoir longuement échangé des textos un mois précédant la rencontre. Malgré qu'il y ai eu une alchimie entre nous, un véritable jeu de rôle, un investissement bidirectionnelle, donc une véritable connexion émotionnelle au travers de nos messages et du premier appel téléphonique (elle était une perle rare pour moi), les sentiments prennent place, mais... aucune nouvelle après la rencontre réelle...
Et même si ces femmes sortent avec un homme pendant un certain temps et même si les choses « semblent » bien se passer, si une femme ne comprend pas comment les choses se passent pour LUI, ni comment faire pour éveiller des émotions en lui sans se montrer dépendante, sans l’implorer en étant trop émotive, sans avoir recours à la séduction physique, etc., il n’y a aucune chance qu’un homme reste attiré par cette femme et qu’il continue à s’intéresser à elle à long-terme.

Car je n'aurais pas toujours le courage / De vous le demander." Mais qu'on la lise bien : elle fut écrite par un para décédé en 1941. Il s'agit de se donner du courage dans l'adversité. Or si la religion ne résorbe pas la souffrance du monde, elle la reconnaît au moins, contrairement à notre société (je parle depuis la France) où l'on n'entend plus ni parler de maladie ni de vieillesse ni de mort, sujets devenus tabous.
alors avant de te connaitre et avec les expériences j’ai appris à agir comme tu le dis, vivre sa vie, penser à moi et être heureuse, et à m’aimer avant de rencontrer quelqu’un et j’appliquais déjà ce côté “fuis moi je te suis…”, mais je me demandais quand même, est ce que cela fonctionne avec un homme qui n’a pas confiance en lui car lorsque la fille est aussi sûre d’elle et lui pas, je ne sais pas si cela fonctionne?

« C’est en fonction de son rapport aux autres. Moi, quand j’aime vraiment quelqu’un, je ne peux pas concevoir de le perdre parce qu’on ne couche plus ensemble et qu’on décide de faire sa vie avec quelqu’un d’autre. Si je l’aime, ce n’est pas juste pour l’avoir près de moi mais pour partager du positif. Et ce positif n’existe pas au travers d’un orgasme mais vraiment dans l’échange. Donc je préfère perdre un amant que perdre un ami. »


Ca fait déjà plus d’un an que je fréquente un homme, mais qu’on se voit limite tous les jours depuis 6/7 mois. Malgré mes plusieurs tentatives pour officialisé cette relation je me retrouve toujours face à un mur. Au début il avait pas mal d’excuse mais aujourd’hui sa seule excuse c’est qu’il n’arrive pas à se projeter et qu’il a du mal à faire confiance ect par son passé. Et pourtant il me dit avoir plus confiance en moi que moi. Nous sommes fusionnelle, on se voit très souvent. C’est arrivé que nous partions en weekend ect..
Ma situation est la suivante je fréquente un homme depuis quelques mois et au début tout se passé merveilleusement bien. A la suite de notre premier weekend ensemble qui s’est bien passé il a commencé a être distant a me repoussé sans aucune raison. Je n’ai pas du tout compris son comportement parce que j’ai remarqué les changements directement et donc je lui ai demandé quel était le problème pourquoi est -ce quil est bizarre et distant depuis notre retour de week-end, j’ai l’impression d’être coupable de quelque chose dont il ne veut pas me parler…
Je suis avec lui depuis 3 mois, il m’a courru avant pendant 6 mois. Au départ je le sentais s’adonner, il venait me voir à chaque fois. Je reconnais m’être abandonné à la relation au point ou je lui ai demandé un enfant, il m’a dit qu’il n’est pas pret. Je lui ai montré que je l’aime , on se voyait tous les 3 jours mais aujourd’hui on se voit une fois par semaine. Il est distant avec moi. Je suis très jalouse, posséssive, je le lui montre et cette jalousie le gêne énormément. On a eut une dispute il ya 2 jours, plus d’appels, plus de sms de sa part, il me manque je n’en peux plus, j’ai envie de le supplier, mais quand je lis vos articles, je me retiens. Comment faire pour qu’il revienne de lui même sans que je le contacte ? Aidez moi vite s’il vous plait. Je voudrais un suivi personnalisé avec vous, comment faire ?
Il me semble que lorsqu'une personne proche entre en silence, c'est à elle de faire le chemin inverse pour reprendre contact. Car c'est bien elle qui a initié un mouvement de recul. La "forcer" à revenir dans la communication si elle n'y est pas prête serait aussi une forme de violence relationnelle ! Au contraire en acceptant son mode de non-communication, on est dans le même "langage". On respecte l'équilibre des forces.
j’ai 42 ans;Ma femme 40 ans. Nous vivons toujours ensemble.nous sommes un couple en parfaite relation.Seulement, elle n’a plus envie de faire l’amour, depuis 2 années au moins.Comment l’attirer à le faire? quels sont les astuces que vous recommendez?Parce que moi j’ai envie de faire l’amour au moins 1 fois par semaine. Ma femme m’aime toujours.Elle n’est pas malade ni n’a pas de maladie. même sexuelle.Tout vas bien chez elle, sauf, elle ne s’interrresse ps beaucoup aux relations sexuelles.Et je souffre.
Notre relation avancait a tout petits pas, je ne voulais pas brusquer mon célibataire endurci… mon premier baiser je l’ai eu deux mois apres qu’on s’était mis ensemble, comme un cadeau pour avoir battu le record de sa plus longue relation… pour moi, c’est la que la relation de  »couple » avait réellement débuté, car avant ca, on était toujours comme des amis qui se découvrait mutuellement, meme si on se prenait la main en public, on était tres discrets envers nos connaissances communes… une chose et sure: on se sentait bien l’un avec l’autre et il m’avouait qu’il s’était attaché a moi!
Nous étions encore amoureux. Mon copain a sombré dans une sorte de dépression suite à un événement personnel et il avait à ce moment besoin de beaucoup d'espace. Je devais régulièrement subir 4-5 jours de silence et ça m'a rendu très insécure. À la fin, il m'a laissé, car il ne se sentait plus capable de me donner ce dont j'avais besoin puisqu'il était mal avec lui même et il voyait que je souffrais. Situation que j'ai du mal à accepter après 3 mois, car je l'aime toujours et il ne m'a jamais dit qu'il ne m'aimait plus. Depuis, j'essaie de reprendre contact avec lui pour avoir certaines explications et , les réponses qui me manque pour avancer. Je m'inquière aussi pour lui, et j'aimerais m'assurer qu'il va bien. Mains, je suis encore une fois réduite au silence. Il ne me répond pas. Je suis vraiment blessée de cette attitude puisque je suis une personne très douce qui a toujours voulu son bien. Je cherche à garder au minimum une amitié avec cette personne, mais je me blesse terriblement à chaque fois face à son silence. Avez-vous des conseils pour m'aider à lâcher prise? Dois-je insister?
Je suis avec mon copain cela va faire bientôt deux ans il a mis un 1 an à me conquerir car je ne lui ai pas donner la tâche facile. Il m’aime énormément et m’accuse de ne pas lui donner cette amour en retour et pourtant ça été le cas il m’a posée la question L’érreur fatale que j’ai fait c’est de l’avoir dit que je l’aimais énormément vous connaisez la suite. Nous sommes toujours ensemble parfois il me repproche de ne pas avoir le temps pour lui de ne pas lui donner beaucoup d’amour et d’attention et me reproche d’être impénétrable au contraire je le donne un peu de mon temps. Ce que je ne comprend il me reproche pas mal de chose lorsque je lui propose un loisir assez fun il se braque, le tout c’est qu’il ne m’a jamais invité à un rendez vous galant mais bon je ne fait plus trop attention. Nous nous aimons mais quelque chose bloque dans notre relations. A chaque fois qu’il projete de faire une sorti ou de m’enmener en weekend il se braque. Et parfois nous ne communiquons pas assez J’ai l’impression qu’il me test. Le problème c’est qu’il n’a pas confiance en mon amour pour lui il me l’a bien fait comprendre. Je veus lui redonner cette assurance et cette confiance en retour et aussi être simple dans mes gestes . Comment faire.
Tu dis qu’on ne peut obliger personne à s’engager. Oui. L’article d’ailleurs, s’occupe – d’après ce que j’en retiens – de nous apprendre comment « inviter » un homme à s’engager, les étapes à suivre, les erreurs à ne pas commettre, surtout pour ne pas le faire fuir, un peu comme quand on va chasser la perdrix. Vous marchez sur une branche sèche qui craque, et l’oiseau s’envole. Seulement, je pense qu’un homme n’est pas une perdrix, et qu’une femme n’a pas l’intention de le tuer mais de l’aimer, et de se faire aimer de lui (nous parlons notamment d’une relation à type d’engagement). Pourquoi la peur, dans ce cas ? Je vais y répondre dans l’autre commentaire, ce qui m’intéresse ici c’est la phrase « vivre l’instant présent », et celle-ci : « rester ouverte aux possibilités ».
Nous nous sommes avoués nos sentiments. On parlait d’avenir possible entre nous. Il avait l’air franc, sincère et sûr de lui. Peu de temps après, les messages se sont fait un peu moins fréquents et un peu moins tendres. C’est quelque chose que je n’ai pas saisi sur le coup, je l’ai vu avec le recul. Un week-end où je suis allée chez lui, c’était toujours super, mais je le trouvais légèrement songeur. La distance nous peinait. Le bonheur d’être ensemble était cependant si fort… en tout cas pour moi. J’étais persuadée que pour lui aussi.
Pour moi j’ai lu des choses sur les manipulateurs et je pense vraiment que cela en est 1. Je lui ai dit que je n’etais plus amoureuse mais que j’aimais’les bons moments passes ensembles.. 2 tres bonnes amies me disent que je devrais’lacher l’affaire et que je me fais du mal… mais voila je n’y arrive pas… j’ai toujours eu’l’habitude de situations un peu compliquees, mais la je pensais pouvoir me poser comme j’ai vu qu’il voulait se poser. Il connait ma position et voit mon caractere fort qui ne flanche pas devant lui…. que faire… c’est la 1ere fois que ca parait inextricable pour moi… et aussi je lui ai dit que je n’etais pas jalouse du tout et que c’etait dans ma personalite..
En ayant regardé quelques unes de tes vidéo, je suis allée à un rdv qui était super! J’ai été naturelle, ne pensant qu’à passer un bon moment et je me suis bien amusée, je me suis montrée telle que je suis, il a compris qui j’étais et ça a semblé lui avoir plu, enfin c’était super ^^ (j’ai eu le droit au sms 10 min après mon départ, disant que j’étais partie bien vite) puis on s’ est dit que l’on se reverrai à son retour de voyage (pour le boulot).

L'autre n'a pas de raisons de devenir soudainement égoïste, sadique ou manipulateur. Pourtant, d'une certaine façon, il le devient quand même, sur ce point précis, mais pas volontairement. Ces réactions sont autant de moyens d'éviter d'être lui-même en souffrance. Car la parole, les explications, peuvent engendrer une grande difficulté à se dire, donc une souffrance. Parler c'est se dévoiler, c'est montrer à l'autre et à soi-même des failles, des faiblesses, peut-être des lâchetés.
Pour ce qui est des autres types d’engagements, c’est un constat similaire. Comme dit un peu avant, la plupart des couples se séparent et le plus souvent (75% des cas environ) c’est de l’initiative de la femme… et les séparations ne sont pas toujours sans soucis. Dans beaucoup de cas cela finit par une tromperie (et les femmes le font tout autant que les hommes), de l’indifférence ou même de la haine. Franchement, savoir que j’ai autant de chance de me faire jeter, malgré tous mes efforts, surement même en étant haï et rabaissé par la personne qui, hypocritement, me disait m’aimer sincèrement, cela ne donne vraiment pas envie.
Vous ne savez pas de quoi il pourrait bien manquer. Vos rapports sexuels sont torrides, réguliers, explosifs. Vous le voyez à la manière dont son visage se tord lorsqu'il est au-dessus de vous et à son insatiable appétit : au lit, tout roule. Pourtant, il n'a pas abandonné une bonne vieille habitude de célibataire : celle, de temps en temps, de se faire plaisir tout seul. 

Honnêtement si on m’offrait une chemise de nuit ou un pijama pour mon anniversaire, moi non plus je resterais pas avec l’homme en question. Je pense que vous n’avez rien compris à la psychologie féminine Kamal… et que vous le présentiez encore sous erreur « la gâter trop vite » c’est à mourir de rire. Vous ne l’avez pas gâtée du tout. Vous l’avez completement déçue avec votre chemise de nuit.
Du cp je suis déjà dans la relation a distance étant donné que nous n'habitions pas dans la même ville ; on se voit 2 fois par mois et quelque weekend prolongé. Et la la prochaine visite est pour dans 2 mois ! En gros je vais la voir 2 ou 3 fois avant son grand départ courant octobre ! J'ai l'impression qu'elle s'eloigne, l'impression de faire mon mieux, de tt donner et par forcement recevoir en retour ; j'en demande trop ? je m'oublie moi même ! Je ne sais pas si elle en a forcement conscience, du coup ca me bouffe à petit feu :-/
A l’époque, les transis d’amour me rasaient. Le lendemain, il m’a téléphoné, et je me suis fait le coup classique : "Pourquoi il ne serait pas différent avec moi ?" Pendant deux mois, on a passé presque toutes nos nuits à faire l’amour. Ensuite, la Berezina a commencé ! (Rires.) J’avais de plus en plus souvent sa messagerie, il s’était mis à filtrer mes appels, travaillait soi-disant tout le temps, recommençait à voyager, à avoir des dîners professionnels... Ce qui ne l’empêchait pas de finir chez moi, ivre, à 3 heures du matin, quand il ne voulait pas rester sur un râteau...

C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.
J’ai oublier de vous préciser qu’on avait presque décider que j’avais vivre avec lui et moi fils l’année prochaine en Norvège chez lui et de quitter la France et mon travail. Cette relation a vraiment été bien discuter et réfléchie, du moins de mon coté et je pense aussi du siens. Je Pense que cet home souffre de la fobbi de l’engagement aujourd’hui pour une relation sérieuse et cela est certainement dû aux blessures qui ne sont toujours pas guéries de son divorce, un divorce qu il a pratiquement ravagé et dont on lui a même découvert un problème de santé, le diabète, n’ayant pas d’antécédent de cette maladie dans sa famille, et étant le seul à l’avoir aujourd’hui, cela à dû être très dur, surtout quand on pense que c’est une maladie qui n’a pas encore de remède définitive. Sont divorce date de pourtant plusieurs années aujourd’hui. J’ai sentiment de vouloir le proteger et je suis encore aujourd’hui prête à l’aimer et l’accepter malgé tout, je ne sais pas si ces sentiments de moi sont normal?
A mon age 70 ans !!!!! Oups !!!!!, veuve et esseulée depuis un certain nombre d annees , je redécouvre l Amour….. , et le système est toujours le même , fuis moi je te suis etc…… j ai eu la très mauvaise idée d etre naturelle et spontanée ,d ouvrir mon coeur mais helas çà ne marche pas comme ça !!!! Comme tu dis , trop acquis .!!!!Et bien j essaye d appliquer ta méthode .silence radio sauf que je ne sais pas combien de temps cela peut durer et quand reprendre le fil et comment ( ton conseil me sera utile si tu en trouves le TEMPS ). . J ai juste envie de me faire respecter . En fait , on apprends à tout âge , c est jamais fini , la preuve !!!
Je m’appelle Catharina, j’ai 31 ans et je travaille dans le milieu de la pub. J’ai grandi dans les Balkans, et vis à Paris depuis dix ans. En France, j’ai fait mon coming out auprès de mes amis. Au sein de ma famille, seule ma petite soeur est au courant et accepte la situation. Il est très difficile pour moi de faire mon coming out au reste de ma famille car dans le pays où j’ai grandi, être gay n’est pas une option. C’est une maladie mentale qu’il faut soigner. À 18 ans, j’ai essayé d’en parler à ma tante, de qui j’étais très proche. Je venais de me séparer de ma copine de l’époque, j’étais triste et je voulais me confier à elle. Sa réaction fut très froide. Elle insista pour que je prenne rendez-vous chez le médecin et que j’engage une thérapie de guérison. Je me souviens de ses mots : 
J'ai choisi l'Inde et plus précisément Dharamsala, au pied de l'Himalaya. Dharamsala est la ville où réside le Dalaï Lama, elle est un berceau du bouddhisme et concentre une population importante de Tibétains en exil. J'ai toujours été portée par la culture bouddhiste, profitant des enseignements de ma mère qui elle-même s'est intéressée à la méditation dès l'âge de seize ans. Aussi, me tourner vers la spiritualité pour en tirer des enseignements durant mon voyage m'est apparu comme une évidence. J'ai soif d'apprendre à la source. J'y resterai le temps qu'il faudra que j'y reste, peut-être un mois, peut-être dix ans ? Je ne me ferme aucune porte, j'aime l'idée de laisser venir les choix ! Comme dit souvent un de mes amis : pas de plans, pas de problèmes. J'entends bien appliquer sa philosophie.
Sincèrement, « peur de s’engager », c’est de la foutaise pour moi ! c’est pourtant pas compliqué de dire qu’on veut vivre sa vie, qu’on cherche juste le coup d’un soir, et comme ça au moins personne ne souffre. C’est infiniment mieux d’assumer une vie solitaire et hédoniste que de faire souffrir les autres. Pourquoi attendre cinq années avant de s’en aller sans même donner le dixième d’une bonne raison ? Ah j’en ai la rage, je vous jure !

C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
Assurez-vous qu'il soit prêt à s'engager. Une fois que vous êtes sure de vouloir réellement aller plus loin dans la relation, il est important de s'assurer également que votre homme soit sur la même longueur d'onde. Si de votre côté vous êtes tout à fait prête, mais que du sien l'idée de s'engager ne lui effleure même pas l'esprit, alors vous courrez droit vers des complications. Voici comment savoir qu'il est prêt :
Si vous abordez votre homme en étant en colère, irritée, ou contrariée, il a moins de chance de réagir à ce que vous dites, voire même à faire attention à ce que vous dites. Il va simplement être le miroir de vos émotions. C’est pourquoi il est important de communiquer avec une attitude neutre, pour qu’il ÉCOUTE vraiment ce que vous lui dites et ne fasse pas que réagir à vos émotions.
Parfois, il faut aussi faire le deuil du rêve de princesse : toute la magie autour des contes lorsqu’on était petite, l’image véhiculée par la société du « mariage parfait », de la famille « modèle ». Il y a là une recherche fusionnelle pour satisfaire les blessures que l’on a, là il y a donc un travail à faire sur soi en ce qui concerne l’estime de soi et la confiance que l’on a en soi.

Pour s’assurer que votre Jules veuille s’engager, il faut définir la qualité de votre relation. S’il y a de l’honnêteté, de la compréhension et une bonne communication, vous avez l’assurance d’avoir commencé une belle histoire d’amour qui peut perdurer. En revanche, si ce sont les disputes et les problèmes qui gagnent la cote, l’avenir est incertain et l’hésitation de votre homme à s’engager est bien légitime.
Pour sortir de ce piège et favoriser une bonne relation homme femme en amour, mettez en place les conseils de cet article et n’hésitez pas à me poser toutes vos questions dans les commentaires. Je me ferai un plaisir de vous répondre personnellement. Mesdames, si vous avez envie d’aller plus loin suite à cette lecture, je vous oriente vers ma conférence audio pour tout comprendre des hommes. Vous obtiendrez ainsi rapidement et facilement des conseils pour mieux analyser les comportements masculins et être certaine de répondre aux besoins de l’homme que vous attendez tant.

Oui, vous pourrez à nouveau faire confiance en quelqu’un. Mais il est préférable de choisir quelqu’un qui vous inspire de la confiance par son comportement plutôt qu’un coureur de jupons. Bien entendu, on ne peut jamais s’assurer contre une infidélité mais cela limite la probabilité que cela arrive. Et cela vous permet de moins stresser dans votre relation au quotidien.
Ma clientèle féminine explose, et parmi elles des question qui m’étaient peu (voire pas) posées auparavant. La première d’entre elles : pourquoi les hommes reviennent toujours ? Hé oui, il est facile de constater que, dans nombre de séparations, l’homme claque fièrement la porte, tout drapé d’honneur et de fierté, puis revient toujours vers l’ex qu’il a quitté, souvent à petits coups de textos veules le dimanche soir.
Choisissez le bon moment. C'est une conversation sérieuse et vous devriez l’avoir sans qu’aucune distraction ne vienne l’interrompre. Éteignez le téléviseur et mettez vos téléphones en mode silencieux. Assurez-vous de ne pas avoir cette conversation au cours d'une semaine très chargée ou stressante dans la vie de votre homme ou il ne serait pas aussi réceptif que vous le souhaitez.
Dans tous les cas je pense qu'il faut l'ignorer conséquemment un bon moment. Avec un peu de chance elle reviendra ou se laissera retenter (quelques semaines/mois après), et dans tous les cas ça te laisse la voie libre pour d'autres rencontres :) Si tu l'ignores complètement assez longtemps, la probabilité qu'il finisse par se passer quelque-chose est peut-être d'1/4, pas négligeable mais pas énorme non plus. Si tu la relances malgré tout, cette probabilité tombe tout simplement à 0 (avec en prime éventuellement quelques aventures ratées au passage). Et si elle a elle-même proposé le premier rdv, c'est qu'elle avait sans doute des attentes énormes, et là c'est de toute façon difficile d'être à la hauteur.
Pourquoi mon homme est toujours distant quand on parle d’engagement et de futur ? Quels sont les conseils pour réussir à lui donner envie de s’engager un peu plus dans notre histoire et d’être actif dans notre couple ? Quelles sont les astuces que vous allez devoir mettre en place immédiatement pour inverser les rôles et voir votre homme plus amoureux que jamais ?
Le net regorge tellement de mauvais conseils séduction qu’il a bien fallu faire le tri pour ne vous dire que le meilleur. Parmi tous les conseils séduction qu’il est possible de donner (et de recevoir) en matière de séduction, quels sont les 5 à retenir au-dessus de tout ? La réponse est évidemment, comme d’habitude devrais-je dire, sur SpikeSéduction. Parce que dans ce domaine comme partout, vous pouvez choisir de tout lire, ou bien uniquement le meilleur.
Mon histoire est un peut différente des autre ; cela fait un an J’ai connu un mec a l’université j’ai craqué pour lui dès la première fois que je l vu mais je n’avais pas le courage de l’aborder ! au fil du temps J’ai fait une énorme erreur car J’ai voulu secouer ces sentiment en lui dissent que sont copain me plait ont discuter sur facbook sa réaction était blizzard il a complètement désactivé son compte fb il voulez plus me parler depuis !!!!!
Contrairement à la morosité ambiante, n’ayez pas peur de bouger votre corps, d’appuyer votre voix, de rire et de sourire. Soyez un peu le contre-courant de l’absence d’expression qui règne chez la plupart des gens, et égayez leur journée ! Quelqu’un qui prend la peine d’employer son langage corporel et de faire preuve d’un minimum d’extravagance fera indubitablement du bien à son entourage et facilitera les relations avec la gente féminine.

Ceci est évidemment une vision idéale, proche de la relation d'accompagnement, nécessitant une solidité personnelle de la part de celui qui accepte le silence de l'autre. Dans cet idéal le silencieux, une fois qu'il serait au clair, reviendrait éventuellement vers l'autre et verrait s'il est toujours disposé à renouer le dialogue. Avec le risque que ce ne soit plus le cas...
(3) Vous perdez des opportunité avec des filles qui peuvent paraître « moins bien », mais qui peuvent être de superbes partenaires sexuelles et avoir une personnalité qui vous plaît parfaitement (la qualité n’est pas uniquement dans l’apparence physique). Ça peut paraître étrange, mais j’ai déjà rencontré des 7 plus excitantes que des 10. Ma règle c’est moins elle est physiquement attirante, plus elle doit être sexuellement excitante. Si vous la trouvez moyenne, mais qu’après l’avoir aborder vous ressentez une putain de connexion sexuelle et que c’est une vraie tigresse au lit, gardez-la !!
J’aurais aimée savoir comment faire pour convaincre un homme qui a l’habitude d’avoir des plans régulier avec des femmes d’arrêter sa et qu’il se dise que je suis la pour lui donner l’amour qui n’a pas l’habitude d’avoir sa et surtout pour lui donner de l’amour et lui et à sa fille.. comment faire pour qu’il ce dise que je suis la pour l’aimer et lui donner tout l’amour que je peux lui accordée ?
Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
– dans la méthode Spike: optimisation de soi, de son potentiel de séduction en général, développement d’attitudes séduisantes. Avantage; optimisation de son attitude. Inconvénient: être séduisant est une chose, avoir le contrôle d’une interaction de l’approche jusqu’au pieu avec une femme en est une autre. On confond trop à mon goût drague et séduction. Qu’en pensez-vous.
Ce n'est pas toujours facile de s'admettre à soi-même que nous sommes la source du problème. J'entends souvent des célibataires protester que «non, ce n'est pas vrai, je fais plein d'efforts pour rencontrer, je prends bien soin de moi et de mon apparence, je suis sur trois sites de rencontre différents, je fais plein d'activités sociales...» Mais voilà, comme l'a si bien dit Carl Jung «Peu importe votre attitude consciente, votre inconscient a mainmise absolue et peut faire ce que bon lui semble.» Ainsi donc, la seule solution possible pour régler le problème est d'augmenter votre niveau de conscience, de rendre l'inconscient conscient afin qu'il cesse de contrôler votre vie amoureuse. Pour plus d'information sur le sujet, j'aimerais vous inviter à télécharger mon ebook gratuit Amour: mode d'emploi. Il est un excellent point de départ pour vous mettre sur le chemin qui mène à l'amour...
je suis avec mon conjoint depuis 7 ans et nous avons un fils de 28 mois.depuis le 11 septembre il m a dit qu il voulait partir car on se parle mal depuis trop longtemps. Il a fait une demande d appartement depuis 1 mois environ et depuis 20 jours nous nous parlons tres bien la communication est parfaite et nous faisons beaucoup de choses ensemble enfin tous les 3. Pour moi ce qu ils nous manquent aujourd hui c est uniquement qu on dort ensemble et qu on s embrasse parce que tout le reste est parfait mais il hesite encore … il ne sait pas quoi faire de peur que nos problemes de communication reprennent. Il a donc decidé de continuer de dormir sur le canapé … et cette situation me pese je ne sais pas quoi faire pour le decider a passer cette derniere etape pour que tout soit parfait… merci a vous d essayer de me guider …il sait parfaitement que je ferai tout pour qu il reste et qu on soit heureux
Quelqu'un qui va bien, même dans une situation aussi pénible qu'une rupture, n'éprouve pas le besoin de faire payer l'autre pour son mal-être. Or j'observe qu'au silence, précède souvent une perte d'emploi, un deuil, des soucis personnel, une dépression ou comme je le crois dans mon cas, une névrose de la personnalité pervertissant la conduite des rapports avec autrui.
J’ai 18 ans et je suis en relation à distance depuis 6 mois ( ça fait un an qu’on est ensemble en totale ) et je crois vraiment qu’on s’aime mais je sens que je suis de plus en plus dépendante de lui, et récemment c’est toujours moi qui parle en premier j’ai essayé pas mal de fois de lui demander de faire le 1ér pas genre pour les ” je t’aime ” et pour parler aussi, mais à chaque fois on finit avec une dispute et il ne veut toujours pas me dire pourquoi il fait ça, et j’ai essayé tout de même de ne pas lui parler pendant 2 jours ou 3 mais ça n’a pas marché parce que même avec ça il ne me parle pas. Je veux bien faire la technique que vous avez dit mais je ne sais pas d’ou commencer ni comment faire puisqu’on est dans une relation à distance
Une autre source de déception et donc de perte de passion dans un couple peut-être la lassitude face à un caractère qui s’est dévoilé trop vite. Si pour le séduire vous avez tout livré de vous, il se peut que votre homme se lasse rapidement. Pour continuer à entretenir la passion dans un couple, il faut que vous soyez toujours pleine de surprises. Cela ne veut pas dire que vous devez changer de personnalité tous les quatre matins, au contraire, mais que vous devez vous dévoiler petit à petit. Ne lui avouez pas tout de suite que vous êtes championne d’escalade si vous avez déjà eu beaucoup de chose à lui révéler. Attendez un peu. C’est comme ça que vous retiendrez longtemps son attention. Surtout que vous vous découvrirez toujours de nouvelles passions qui vous rendront sans cesse plus intéressante aux yeux de l’homme avec lequel vous êtes.
Je suis mariée et j’ai 1 enfant. Il y a 2 ans je suis partie en déplacement avec un collègue qui ‘m’attire beaucoup. Nous avons entretenu une relation par SMS depuis qui petit à petit s’est transformé en sentiment amoureux et quelques déjeuner ensemble. Il m’a toujours dit qu’il avait peur qu’il avait beaucoup souffert dans le passé et que ça ne pouvait ps aller plus loin..inapte à la vie de couple, dit-t-il
Les neurosciences ont tenté de voir si l'expérimentation du sentiment océanique est associée à un état particulier du cerveau. Andrew Newberg et Eugene d'Aquili, de l'université de Pennsylvanie, ont scanné le cerveau des pratiquants de la Méditation transcendantale, qui savent induire leur état unitaire. Il apparaît que ce sentiment océanique est associé à une chute d'activité d'une zone du néocortex pariétal. Or cette aire cérébrale qui entre en sommeil est l'aire associative responsable de l'orientation dans l'espace et de la position par rapport à l'environnement. L'inhibition de cette zone entraînerait donc une sorte de sentiment d'indifférenciation entre le soi et le non-soi.
si vous êtes dès le départ en forte dépendance, votre relation risque de ne pas durer. Dans une relation à distance, il faut savoir être patient. Ne lui mettez pas de pression et ne l’étouffez pas. En revanche, appelez-le si vous en ressentez le besoin plusieurs fois par semaine (évitez de l’appeler plusieurs fois par jour. Ce n’est pas tenable sur le long terme).
D’ailleurs, ce n’est pas parce qu’un homme ne donne plus de nouvelles après l’amour qu’il ne reviendra jamais. C’est peut être aussi une façon de vous tester afin de savoir comment vous allez vous comporter. Si vous êtes hystérique ou que vous le harceler, il finira de prendre sa décision. En revanche si vous vous montrez un peu distante également, il va probablement se dire que vous méritez son attention et sauter le pas de l’engagement. Pour savoir quel type de comportement adopter lorsqu’un homme est fuyant, une séance de coaching vous apportera les réponses et le plan d’action parfait à mettre en place.
Vous êtes au milieu d'une relation fantastique et vous voulez aller plus loin. Que vous souhaitiez faire d'un homme votre petit-ami officiel, votre fiancé, ou que vous souhaitiez emménager avec lui, il y a certaines petites choses à réaliser avant de pouvoir obtenir de votre homme de s'engager. Si vous souhaitez faire avancer votre relation, suivez ces étapes faciles.
Tu es trop gentil – Oui, tu ne veux pas entendre ça mais les femmes préfèrent le type « sexy » au « gentil ». Au fond d’elles-mêmes, ils veulent le mauvais garçon qui vit sur le bord. Si vous répondez toujours aux besoins d’une femme, elle vous trouvera inintéressante. C’était mon problème pendant de nombreuses années. C’est une erreur que la gentillesse attirera les femmes. Arrêter maintenant.
Votre histoire est très récente et donc fragile, de plus vous ne vous êtes pas encore rencontrés. Je te recommande de suivre les conseils d’Alexandre que tu trouveras ici pour t’aider dans ta relation virtuelle : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/comment-seduire-un-homme-sur-internet/ Ainsi lorsque vous serez amenés à vous voir tu auras consolider votre début d’histoire.
A partir de ce récapitulatif, l'important est de rétablir une vraie communication , c'est-à-dire la possibilité, pour chacun, de pouvoir exprimer ses émotions dans un climat de confiance, vierge de toute pression ou suspicion. Cela peut être à la faveur d'un moment intime : une balade en forêt, un dîner au restaurant, un week-end à la maison. Une fois que les conditions matérielles du tête-à-tête sont réunies, on peut amorcer la discussion en évoquant son propre ressenti. « Depuis quelque temps, j'ai l'impression que quelque chose ne va pas, je te sens distant, préoccupé, j'aimerais bien que l'on en parle ensemble, tu es d'accord ? » Si le partenaire répond par un « non, il n'y a rien, je t'assure », on peut tout à fait dire que l'on s'inquiète pour son couple et que l'on souffre de voir son partenaire soucieux. Si l'autre s'obstine à nier, inutile de lui forcer la main. Au contraire, il faut lui signifier que l'on reste ouvert à une discussion au moment où il sera prêt. En revanche, si on le sent disposé à parler, on peut évoquer, sous forme de questions, les hypothèses auxquelles on a songé. « J'ai l'impression que tu es inquiet pour ton travail (ou notre situation matérielle) ? », « J'ai l'impression que quelque chose te préoccupe sur le plan physique ? ». Une fois la discussion amorcée, il est essentiel de se garder de toute intervention, jugements, dénégations ou commentaires. Il s'agit de comprendre à deux ce qui est en jeu afin de pouvoir réfléchir à la meilleure réponse possible. A fuir absolument : l'attitude victimaire (« tu me fais tant souffrir ! ») ou celle du procureur (« tu as intérêt à avoir de bonnes excuses ! »). Tous les articles amour ici.
Bsr kamal et mérci bq pour cet article, et je px avouer que c’est par expérience dévoile la vérité :) , concernant le fait de ne pas brùler les étapes et surtout cette magique période de 3 mois ds une vie de couple parce que crois moi kamal que je parviens à jouer mon jeu de séduction super bien, je progresse bq ms ca finit tjs au bout du 3 eme mois  !!! est ce une erreur de ma part parce que je brùle les étapes ( fleurt+coucher .. ) , mércii encore une fois !!
Je m’appelle Leila, je suis en phase de séduction avec un homme plutôt mature et tendre, je vais souvent dans son restaurant et dernièrement on s’est rapproché. Nous avons décidé d’aller doucement de ne pas se précipiter et d’apprendre à se connaître, nos regards sont intenses, on se prend la main, il me fait des bsx sur les mains, bref ts les signaux qui disent qu’il est attiré, et que je lui plait, il me l’a mm dit, je réponds à ses signaux aussi de mon côté. Il est plutôt occupé comme personne et son boulot compte beaucoup pour lui. Tout allait bien, j’ai laissé passer un jour sans le contacté, je l’ai relancé le lendemain,un appel qu’il a renvoyé et un SMS auquel il n’a pas répondu, pourtant il s’est connecté de temps en temps sur les réseaux sociaux. Devrais je m’inquiéter ? Se passe t’il quelque chose, s’est il désintéressé ? Et le plus important qu’est ce que je devrais faire. Merci

Il ne s'agit pas du premier article que je lis sur la religion et sa description scientifique. Un "Science & Vie" datant d'il y a au moins 5 ans en traitait déjà dans à peu près ces termes, mais cet article a bien plus de références et de richesses, dans la mesure où il l'aborde du point du vue humain. Or il se trouve aujourd'hui que je trouve ces articles moins édifiants que par le passé, tout simplement parce que je témoigne d'une adhésion récente, tandis qu'auparavant je me refusais à croire.
Mais la religion prend cette donne à bras le corps et, si elle nous dit qu'il y a une vie future, une résurrection (dans les religions d'Abraham), ou encore un nirvana (dans le bouddhisme), et encore un corps immortel (dans le taoïsme), et toujours un monde spirituel (dans le chamanisme qui est moins une religion qu'une technique spirituelle), rien n'empêche le croyant de refuser les marchands d'idéologies spirituelles d'inspiration religieuse ici-bas, qui légitiment leurs exactions en certitudes inébranlables, intolérances et exactions.
Pour le choix, je vais prendre l’exemple de mon partenaire actuel. Il m’a plu à la première seconde. Plus, je lui ai tout de suite fait une confiance sans limite. Comme si je voyais pour la première fois depuis très longtemps, un visage ami dans la foule. On a finit la soirée chez moi avec des amis. On s’est regardé sans se parler. Bref. Au petit matin, quand il m’a donné son numéro, je savais que je risquais de tomber très fortement et rapidemment amoureuse si je le rappelais. Le choix, avec lui, s’est posé à ce moment-là. J’ai hésité. Beaucoup. Je n’étais pas sûre d’être prête pour retomber amoureuse.
×