Comment préserver son besoin de temporiser sans m’éloigner de lui (je me demande en effet ce qu’il m’apporte ; il est très peu démonstratif et assez avare sur un plan affectif et ce depuis le début, sauf quand il s’agissait de me conquérir…) ? Comment croire encore en notre histoire ? Comment le sentiment de sacrifier ses besoins affectifs peut être gérer ? Suis-je dans l’erreur ?
je m'explique brièvement .. j'ai rencontre un homme le truc typique dans un cadre assez spécial un groupe facebook ou nous allions chacun de notre coté avec des amis pour tué le temps ... jusqu'au jours "au bout de deux mois" d'échange facebook ensuite en texto je me suis rendu compte que je m'en etait attachée j'ai testée le terrain et il était heureux que je lui montre un attachement qu'il ma avoué ressentir lui aussi mais comme moi ne sen était pas rendu compte c'etait une chose qui c'est installé naturellement .... je ne savais pas qu'il était possible qu'une relation amoureuse puisse naître sans même y pensé ni sans rendre compte et sans ce voir pour c('est une évidence on c'est reconnu ....
Je crois que lui et moi, on a grandi ensemble. Étant deux personnes plutôt introverties, on s’est beaucoup reposés l’un sur l’autre. Il a été mon soutien, j’ai été le sien. Puis, il a trouvé l’épanouissement dans sa musique, j’ai trouvé le mien dans mes études qui me passionnaient. On n’avait plus besoin l’un de l’autre. Seule l’habitude, au fond, nous reliait.
C’est difficile de répondre de manière générale. Chaque cas est particulier. Il faut voir les raisons de la séparation et ce que le conjoint actuel a que l’autre n’avait pas. En fait on a sans cesse l’illusion que l’autre, que l’on connaît moins bien que notre conjoint, est mieux que ce dernier. Ainsi, le risque est d’enchaîner les échecs que non, je réitère, personne n’est parfait et il y aura toujours des différends dans un couple… Et heureusement car la réconciliation est tellement agréable!
je suis en couple depuis 28 ans mais rien ne va plus mes sentiments on changé il ne reste que de la tendresse de plus il y a 6 ois j’ai rencontré quelqu’un d’autre en couple lui aussi on est tombé amoureux assez vite pleins de projets mais lui a changé c’est vrai que j’ai été impatiente je voulais vivre avec lui sans me souciez de ma vie il s’est eloigné de moi mais il me dit que je lui manques que je suis certainement la femme de sa vie que faire je l’appelle tous les jours pour avoir de ses nouvelles quand a lui ne m’appelle jamais que faire ?
Mais au fait, pourquoi Lucy s'appelle Lucy ? Les restes de Lucy ont été découverts en 1974 par trois chercheurs, l'Américain Donald Johanson et les deux Français Yves Coppens et Maurice Taïeb. Le 24 novembre, les premiers fragments du squelette sont mis à jour. L'excitation de l'équipe est à son comble. Le soir même, c'est la fête au campement. Donald Johanson passe alors "Lucy in the sky with diamonds" des Beatles. Sa petite amie lui dit alors : "puisque vous pensez que c'est une femelle, pourquoi ne pas l'appeler Lucy ?". Un nom qui est resté. 
Comment se libérer d'un fantôme ? C'est bien ce qui est difficile dans le silence : l'autre n'est plus là pour "répondre" et ainsi opposer sa réalité à votre imaginaire. C'est comme si vous étiez devenue aveugle, ne pouvant vous fier qu'à votre imaginaire pour chercher à tâtons une réalité à laquelle vous accrocher. Mais vous ne trouvez rien de tangible et vos questions restent sans réponse.
Il y a 8 ans je suis tombée folle amoureuse d’un homme que j’écoutais en conférence sur internet, nous avons fini par nous rencontrer, je suis descendu dans le sud de la France, je suis Suissesse, nous sommes rester un moment, lui ayant quitter son entreprise et sa famille, et nous sommes montés en Suisse chez moi, il avait commencer de créé une autres entreprise sur internet, moi je suis, je réponds au téléphone avec les clients, mais il boit, et j’ai 2 ou trois expériences avec lui aussi, insultes, rabaissement jusqu’à aujourd’hui encore, mais le pire c’est que c’est un taiseux, il m’ignore lorsque je parle de notre couple, il me tourne le dos, il refuse de parler et s’en prend à moi, même devant nos amis(es) au jardin il est très agressif avec moi, on dirais toujours que je gâche quelque chose quand j’ouvre la bouche ….
bonsoir Alexandre comment faire pour que un homme qui soie changeant en vers moi on as une relation qui est plus sur les rapports et apres plus rien ou alors sais toujours moi qui fait le premier pas en messagerie sais un homme qui as souffert de son passé qui as fait une depression et qui sais pas ce qui veut et qui ce sent bien avec moi mais je ressent que il as peur et la je le verais pas pendant trois semaines car il est avec sa fille
Les relations entre les hommes et les femmes fascinent car nous sommes différents de par notre génétique, le fameux chromosome X/Y, et que cela aboutit à des distinctions assez importantes comme le rappelle John Gray l’auteur du livre Mars et Vénus. Mais quelles sont les conséquences de cette situation sur la vie sentimentale et la relation entre homme et femme ? C’est ce que nous allons examiner tout au long de cet article, car j’ai souhaité vous aider à parfaitement analyser vos réactions respectives et donc à mieux comprendre l’autre en amour ou pas d’ailleurs. Vous allez découvrir que les relations hommes femmes vont bien souvent au-delà de la simple différence de sexe et que la toute première distinction se fait déjà au niveau de la façon de dialoguer et de communiquer !
et on en a parlé avec cette ami .. il veux s'impliqué dans cette histoire et aidé cette homme en question et moi alors il es réellement débordé par des problèmes mais il lui a confier de véritable sentiment pour moi mais qu'il doute être capable de me donné l'attention que j'attend de lui et que si il et en position a gardé le silence c'est par ce qu'il n'es pas près autant de tout recommencé comme de tout arrêté ..... devant moi il lui a envoyé des textos lui disant qu'il devait ce bougé un peu et me parlé ... 1h après j'ai reçu un texto de lui ou il ma dit :
Personne ne connait la fin d’une relation, je veux bien admettre qu’on ne contrôle pas les sentiments de l’autre, que l’amour sur commande n’existe pas, mais si les deux partenaires choisissent et décident de s’engager, et qu’ils ont le courage d’assumer leur choix, je ne vois pas pourquoi la relation s’arrêterait sans qu’il y ait une raison vraiment valable, autre que « je ne sais pas ».

L'autre grand profil du mystique est le « visionnaire ». Son contact avec l'esprit est nettement moins abstrait et désincarné que dans le modèle précédent. Le visionnaire entretient avec Dieu ou les esprits un rapport très personnel : Dieu, Jésus, Marie, les anges ou n'importe quelle autre divinité lui parlent (il entend leur voix) ou lui apparaissent sous forme humaine. C'est le cas de sainte Thérèse d'Avila (1515-1582) et de ses visions, particulièrement celle de 1560 où elle rencontre un ange qui lui transperce le cœur avec un dard en or (immortalisée par la statue de Bernin). Hildegarde de Bingen (1098-1179), autre grande mystique visionnaire, est depuis l'enfance sujette à des visions cosmologiques : elle voyage dans les sphères célestes et assiste au concert des anges.
Bonjours jai 27 ans . Moi et mon conjond fait un ans et 2 mois nous somme en couple . Je me suis intaller avec lui en janvier cette anner car la job nous le permetta pas au paravan . Il venai a tout les fin semaine . On saime comme des fou .mais depuis je me suis intallee avec lui il a commancer a faire des projet presonnel avant non . On se chicanne et cest toujours de ma faute selon lui . Qoui faire je commence a me dire qui est pu vraiment interesser a moi .
Bonjour je suis en couple depuis très peu de temps (+1 semaine) mais je suis déjà perdu, au début c’était ma cheri des sms tout le temps y voulais que l’on ce voie tout les jours et puis la y me parle plus, a peine bonne nuit rien il na plus le temps de me voir ou quoi il va un peu mal je le sais mais je veux être la pour lui et il ne le comprend pas que faire j’ai l’impression qu’il ne veux plus de moi aidez moi svp
Je fréquente un homme depuis un mois et demi. C’est un ami qui m’a présenté à lui en lui disant que j’étais intéressé par lui. Il a fait les démarches pour qu’on puisse se voir et pour ma part le feeling était bien passé. Par la suite on ne s’est pas donné de nouvelles mutuellement pendant une semaine puis il est revenu. On s’est vu et voyant qu’il était assez distant avec moi (du genre à envoyer des messages tous les 4 jours et être assez froid quand je le croise avec ses prochez) j’ai tenté de couper les ponts avec lui mais il m’a retenu. Il m’a dit qu’il n’était pas démonstratif ni du genre à donner des nouvelles. Depuis je le laisse venir à moi, je ne lui envoie jamais de message j’ai du lui proposer deux ou trois fois qu’on se voit. On se voit en général une fois par semaine et on s’échange rarement des messages entre ces moments. Ne sachant pas sur quel pied danser avec lui, j’ai retenté de mettre fin à cette relation il m’a de nouveau retenu et m’a avoué qu’il aimerait bien s’engager avec moi mais qu’il y a plusieurs choses qui le font peur comme le fait de perdre sans indépendance, ne pas m’accorder assez de temps, et aussi une possibilité qu’il déménage l’année prochaine. À la fin de cette discussion je lui ai demandé ce qu’on faisait et il m’a proposé qu’on sorte ensemble et qu’on verra ce que ça donne.
Règle générale, les hommes trouvent la forme physique des femmes attirante. On ne parle pas ici seulement des hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus fidèle des maris ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il ne s’agit que d’un regard rapide et involontaire, de telles images sont stockées dans l’esprit masculin et resurgissent sans avertissement. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images ou de les ignorer, mais ils ne peuvent les empêcher de surgir.

voilà, je suis un peu perdue par rapport à mon ex: on est sorti ensemble pendant 4 mois, c’était de plus en plus intense mais au moment de passer de façon implicite de la phase de « bien être » à celle d’ « attachement », monsieur a pris peur à l’idée d’être trop dépendant et a stoppé notre relation. Il en pleurait presque et m’a parallèlement déclaré que j’ étais la meilleure chose qui lui soit arrivé ces dernières années et qu’il n’était qu’un lâche… Il avait l’air vraiment perdu, lui qui voulait pourtant une relation stable (c’est ce qu’il m’a dit)… Bref ça s’est passé il y a un mois, j’ai limité les contacts ces derniers temps et j’hésite à essayer de le revoir même s’il me manque terriblement! Peut-il calmer son angoisse avec le temps? Je sais que si on se revoit on va sans doute craquer et de nouveau s’embrasser tout ça… (c’est ce qui est arrivé deux jours après notre rupture) mais est-ce une si bonne chose? Je n’ai pas envie de souffrir à nouveau dans quelques mois pour les mêmes raisons! Voilà voilà, que dois je faire, fuir, tenter ma chance? J’ai peur de blesser encore plus mon ego…

Je m’appelle Leila, je suis en phase de séduction avec un homme plutôt mature et tendre, je vais souvent dans son restaurant et dernièrement on s’est rapproché. Nous avons décidé d’aller doucement de ne pas se précipiter et d’apprendre à se connaître, nos regards sont intenses, on se prend la main, il me fait des bsx sur les mains, bref ts les signaux qui disent qu’il est attiré, et que je lui plait, il me l’a mm dit, je réponds à ses signaux aussi de mon côté. Il est plutôt occupé comme personne et son boulot compte beaucoup pour lui. Tout allait bien, j’ai laissé passer un jour sans le contacté, je l’ai relancé le lendemain,un appel qu’il a renvoyé et un SMS auquel il n’a pas répondu, pourtant il s’est connecté de temps en temps sur les réseaux sociaux. Devrais je m’inquiéter ? Se passe t’il quelque chose, s’est il désintéressé ? Et le plus important qu’est ce que je devrais faire. Merci


Il me semble que si un silence est installé « pour rompre une relation », le message est clair. Encore faut-il que ladite relation soit effectivement rompue, car si elle existe encore, alors le silence marque une posture ambivalente : je reste mais je ne communique plus. Il peut s'agir de peur (de ce qu'on pourrait dire ou de ce que pourrait dire l'autre), de désarroi (ne plus trouver les mots), de maltraitance (imposer le silence, par malveillance), de dépression (repli sur soi, incapacité à s'ouvrir)...
j’ai une relation avec un homme de 56ans celibataire depuis toujours (avec juste une relation serieuse qui l’a fait souffrir) mais etant dans le spectale,il a eu connu beaucoup de femmes,nous nous sommes connus sur meetic lui voulait enfin trouver qq de bien ,aujourd’hui nous nous voyons :sexuellement il me dit que c’est super,que je lui plait beaucoup mais qu’il a peur de l’amour que je ressent pour lui ,c’est vrai que je suis certainement trop demonstrative ,mais c’est comme ça je n’arrete pas de penser à lui;tantot il est gentil tantot il est franchement muffle je m’accroche comme je peux et je souffre de son manque d’attention a mon egard,un jour il projette sur notre avenir et la semaine d’apres se demande si on ne devrait pas arreter;qu’en pensez vous?merci
Si vous le voulez, attendez qu'il vous propose d'aller plus loin. Si vous êtes plus traditionnelle, alors vous voudrez peut-être que votre homme fasse le premier pas. Donnez-lui le temps de comprendre l'importance de s'engager, et de trouver le lieu et la façon de vous demander de faire avancer votre relation. Il peut ressentir les mêmes choses que vous, mais avoir du mal à trouver le bon moment pour vous demander d’aller plus loin.
Il me semble que lorsqu'une personne proche entre en silence, c'est à elle de faire le chemin inverse pour reprendre contact. Car c'est bien elle qui a initié un mouvement de recul. La "forcer" à revenir dans la communication si elle n'y est pas prête serait aussi une forme de violence relationnelle ! Au contraire en acceptant son mode de non-communication, on est dans le même "langage". On respecte l'équilibre des forces.
Salut ! Mon copain je suis avec depuis un an, notamment on vit loin l’un de l’autre mais je l’aime vraiment à la folie , et j’ai l’intention de finir ma vie avec, sauf que ces temps ci il est devenu bizarre, il ne m’envoie plus de messages mignons, il ne s’inquiète pas trop pour moi, des fois il ne me répond pas et me laisse des vus sur mes messages, et puisque je l’aime je fais presque tout le temps le premier pas, il me laisse même toute seule pour jouer à sa ps4 je comprends très bien qu’il veuille être seul des fois, mais je me sens délaissée et en manque d’attention sachant que je suis très sensible. J’ai l’impression que je l’ennuie et à chaque fois que je le lui demande il me dit que non il va bien et qu’il a rien.

Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.
Les lesbiennes ne seraient-elles finalement pas victimes d’une double peine ? Celle d’être une femme dans un monde majoritairement dominé par les hommes et celle d’être homosexuelle dans une société hétérocentrée. L’homosexualité féminine reste aujourd’hui souvent fantasmée : les lesbiennes sont doublement sexualisées. Parce qu’elles sont des femmes qui couchent avec des femmes. Celles-ci sont encore trop souvent montrées comme des objets sexuels au service des hommes, à défaut d’être prises au sérieux.
« Et ce n’est pas la première fois que je vois quelqu’un qui s’emballe au début, comme si tu étais The One, avec de la guimauve et des promesses, persuadé d’aimer et pouf, le soufflé retombe d’un coup. Je crois que certains ont tellement envie d’aimer, tellement envie de vivre l’Histoire, que lorsqu’ils s’aperçoivent que l’autre ne correspond pas complètement à l’image qu’ils avaient envie d’aimer, la désillusion est violente. D’où le désengagement brutal. » @Mary-Read
×