Ici, le choix vient rapidement (je pense qu’il y a des gens sensibles au coup de foudre et que j’en suis). Pour d’autres ils viendront plus tard. D’ailleurs, il est même possible que l’on fasse des choix qui verrouillent de plus en plus notre amour pour l’autre : vient un moment où l’on choisit de faire confiance à l’autre, par exemple. Vient un moment où l’on s’engage entre soi et soi à rester avec l’autre même si ça devient compliqué, etc…
Ma clientèle féminine explose, et parmi elles des question qui m’étaient peu (voire pas) posées auparavant. La première d’entre elles : pourquoi les hommes reviennent toujours ? Hé oui, il est facile de constater que, dans nombre de séparations, l’homme claque fièrement la porte, tout drapé d’honneur et de fierté, puis revient toujours vers l’ex qu’il a quitté, souvent à petits coups de textos veules le dimanche soir.
salut, peux tu m’aider ? cela fait 3 mois qu’on se connaît et il ya 1 mois il ma dit qu’il voudrait se mettre avec moi que je lui plaisais il m’écriver beaucoup et cetter lui qui m’envoyer le 1 er sms … je l’est fait attendre 3 semaine puis nous nous somme mis enssemble mais depuis il m’écrit un peu moins et parfois c moi qui lui envoie le 1 sms il me dit parfois de belles choses du genre ( fait moi craquer et tu sera ma femme ) etc .. mais parfois jai l’impression qu’il s’en fiche un peu de moi , et on se dispute souvent pour des truc sans importance il est tres jaloux et moi pareil ( ps: il ma dit qu’il aimer que je sois jalouse) mais jai peur que sa jalousie vienne seulment du fait qu’il ne veux pas passer pour un pigeon devant ses collegue, comment savoir si il m’aime ou si je suis juste une fille comme les autres sans importance ? :s
Comment programmer votre cerveau pour qu’il VOUS TROUVE L’AMOUR. (Malheureusement... beaucoup de femmes sont en fait programmées pour REFOULER les hommes qu’elles désirent le plus. Je vais vous montrer comment anéantir les habitudes qui vous font échouer et créer de nouvelles habitudes qui vous apportent le bon type d’homme dans votre vie tout en refoulant les « minables ».)
Si je me permets de vous expliquer cela ce n’est pas pour remue le couteau dans la plaie mais simplement pour vous faire prendre conscience que certaines relations ne sont pas toujours exceptionnelles et que le comportement de l’homme est donc compréhensible, on ne lui donne pas envie de s’investir tout simplement parce que ce qu’il l’attend ne répond pas forcément à ses besoins, à ses envies.
Quelle réaction avoir ? À la fois accepter ce silence pour ce qu'il est, et exprimer ce que l'on ressent à ce propos. C'est à dire prendre acte de la "communication" de l'autre, tout en se positionnant en réaction : « si tu n'as pas envie de me parler je n'insisterai pas, par respect envers toi ». Ainsi chacun reste responsable de son côté de la relation, sans empiéter sur le territoire de l'autre, sans le prendre en charge ni le renvoyer à son mal-être. La meilleure attitude serait probablement de dire : « c'est ta problématique est il te revient de la gérer à ta façon, mais si tu as besoin de moi tu peux toujours me faire signe ».
Heureusement, donc ! que les neurosciences ne prétendent pas statuer sur l'existence ou non de Dieu. D'ailleurs, après mes dix-sept ans, j'ai quitté l’Église dans laquelle je trouvais des satisfactions théâtrales de lecteur, à la messe. Je découvrais Nietzsche et toute la philosophie pendant mon bac économique et social. Puis, pendant mes études de Lettres, je creusais la philosophie et les sciences humaines en profondeur, ne lisant de mes études de Lettres que le programme... La littérature entière nous parle de mœurs, de morale au sens de hiérarchie des valeurs, d'expériences et de comportements humains. Et notamment aujourd'hui, qu'on le place dans la littérature ou la paralittérature : le genre du polar. Tandis que la SF et l'anticipation imagent des réalités contemporaines peu sensibles (Orwell, Huxley) et l'horreur, le merveilleux et la fantasy des réalités archétypiques de la psyché (King, Troyes, Tolkien)... Bref, philosophie et sciences humaines m'ont porté dans l'obtention de mes diplômes, et je peux vous dire que de la mécréance, j'en ai bouffé et j'y ai adhéré plutôt cent fois qu'une.

Vous ne devez pas sans cesse revenir sur le sujet de l’engagement, mais il est important que vous en parliez de temps en temps, ne serait-ce que pour savoir où chacun en est de son côté. Si les choses se font naturellement, que vous emmenez des affaires chez lui et inversement, c’est tant mieux. Mais même dans ces circonstances, vous ne devez pas éviter de parler. En effet, vous êtes contente qu’il se sente bien chez vous et qu’il laisse quelques affaires, mais peut-être aimeriez vous garder votre espace à vous, votre espace de tranquillité. Si cela peut-être vrai pour vous, il peut aussi l’être pour votre homme. Ainsi, en discuter permettra à chacun de vous de poser ses limites, pour qu’aucun ne se sente privé d’une partie de sa liberté. Pour que votre couple avance, vous ne devez pas avoir peur de parler de ces choses, même si parfois elles ne sont pas faciles à entendre.
C'est à la fin des années 1920, lors d'une correspondance échangée avec Sigmund Freud, que l'écrivain Romand Rolland évoque pour la première fois le sentiment océanique. La discussion porte en fait sur le sentiment religieux. S. Freud vient de publier L'Avenir d'une illusion dans lequel il analyse la religion comme une forme de régression de l'adulte vers les émotions de l'enfance. La soumission des hommes vis-à-vis de Dieu est comme celle du petit enfant qui éprouve le dénuement et la fragilité. Face aux épreuves de la vie, celui-ci en appelle à une figure paternelle idéale - Dieu - censée lui apporter protection et soutien.
Avoir les cheveux bien coupés, la barbe propre (si vous en avez une) et porter des vêtements élégants et à votre taille est très important. Votre allure générale, même si vous n’êtes pas « fashion » en dira long sur votre état esprit. Une femme aura par exemple assez vite fait de juger un homme à son apparence : s’il est mal coiffé, qu’il sent la transpiration, la cigarette et/ou l’alcool et que ses vêtements sont tâchés, elle sera certainement moins attirée que s’il est propre, qu’il a une jolie coiffure et des vêtements cleans, à sa taille et éventuellement repassés. Ça paraît logique n’est-ce pas !? Et bien sachez que beaucoup d’hommes ne font pas cet effort-là avant d’aborder une femme !
Je suis jeune, j'ai 20 ans. En couple depuis 2 ans, mon copain n'a cessé de douter de notre relation malgré son attachement pour moi, j'ai longtemps été patiente car j'accepte que dans la vie de toute personne il puisse y avoir des moments de doutes, surtout à notre âge. Nous avons eu une dispute il y a 3 semaines, depuis nous ne nous sommes pas revus. Il ne me parle plus, je lui propose d'avoir une discussion il ne me répond pas... Je suis face à son silence et tente de me mettre à sa place. Et je ne comprends pas quelles raisons peuvent pousser une personne(lui ou une autre) à se murer ainsi face à quelqu'un qui lui est chère et qui clairement en souffre. Peut-on dire que c'est de l'égoïsme ? Du sadisme ? De la manipulation ? Comment infliger cela à quelqu'un qu'on aime ? J'ai beaucoup de mal à accepter que ses raisons lui soient propres, j'ai plutôt l'impression qu'elles sont dirigées contre moi... Comment se délier de ce sentiment ? Et faut-il pardonner ? Faut-il excuser ? ... En espérant que vous aurez le temps de me faire part de votre avis sur ces dernières questions... merci en tout cas car ce billet m'a permit de voir les choses plus sereinement...
c’était il y a 7 jours depuis je n'ai plus aucune nouvelle jusque la je lui envoyé un texto tout les deux jours de complète que j'ai besoin de lui de supplication et le dernier hier ou enfin je m’excuse et que je le laisse tranquille que je comprenez qu'il fasse le choix de m’exclure de ca vie mais que je ne l'accepté pas je regrette ce message "nouveau message de rupture" .
Avez-vous déjà essayé de communiquer quelque chose de très important pour vous à votre homme... et il vous semblait qu’il ne pouvait pas vous entendre... ou NE VOULAIT PAS ? Dans ce programme, vous allez apprendre ce qui se passe exactement dans la tête d’un homme et comment communiquer avec lui de façon à ce qu’il vous écoute vraiment... vous comprenne... et prenne à cœur ce que vous avez à dire.
Bonjours jai 27 ans . Moi et mon conjond fait un ans et 2 mois nous somme en couple . Je me suis intaller avec lui en janvier cette anner car la job nous le permetta pas au paravan . Il venai a tout les fin semaine . On saime comme des fou .mais depuis je me suis intallee avec lui il a commancer a faire des projet presonnel avant non . On se chicanne et cest toujours de ma faute selon lui . Qoui faire je commence a me dire qui est pu vraiment interesser a moi .
En revanche, bien que n’étant pas le seul facteur, je pense que le désir est tout de même essentiel. Quand il n’est plus là, finalement, t’as plus une relation amicale ou familiale qu’amoureuse je trouve (enfin c’est comme cela que je l’ai perçu). Avec mon exe, je nous imaginais vraiment comme une famille, comme les potentielles futures mères de nos enfants, mais de moins en moins comme un couple, et là, je pense qu’il y avait un gros manque tout de même. C’est pas à 22ans que je vais renoncer à ma sexualité (et d’ailleurs je ne compte pas y renoncer tout court).
Enfin, ces dernières années, les hommes sont de plus en plus diabolisés et les femmes de plus en plus victimisées. Dès qu’il y a un problème dans un couple, c’est forcément de la faute de l’homme qui est brusque, sans sentiment, macho (bon, c’est vrai il y en a…), égoïste, immature (ma préférée, comme si la femme était plus mature que l’homme…). La femme elle, est de plus en plus considérée comme l’éternelle victime de l’homme, l’incomprise, celle qui subit, celle qui gère tout, qui est mature, qui a de vrais sentiments… Là aussi, savoir que lorsque l’on commence une relation c’est de plus en plus souvent pour être diabolisé à la fin, cela ne donne vraiment pas envie de s’engager. On critique souvent la « femme objet », mais rarement « l’homme animal ».
Une relation sérieuse à deux vitesses peut être difficile à gérer, surtout s’il refuse catégoriquement l’engagement. Un couple est constitué de deux personnes avec des caractères différents, des façons d’aborder la vie différentes et un regard sur le futur qui l’est tout autant. Il serait intéressant de connaître la définition de l’engagement pour la femme et pour l’homme. Il y a fort à parier qu'elle ne sera pas du tout identique et pour cause : les attentes en matière de vie de couple sont totalement différentes. Un engagement est un accord entre deux personnes définit par une promesse ou une preuve.
j’aimerais avoir un conseil de professionnel pour savoir ce que je peux faire pour arranger mon couple car notre relation ressemble à un dominant autonome et un dominé qui veut que de la fusion avec son partenaire. je suis toujours en attente d’une attention de lui d’un intérêt particulier mais je n’arrive pas à susciter cela même en cessant tout contacte une fois je ne lui ai pas parlé 2 jours et il ne s’est pas inquiéter m’a pas envoyer de message. ce qui complique aussi notre relation c’est que l’on ne se voit pas beaucoup j’ai mes études et lui son travail et le plus souvent il s’en sert d’excuse pour éviter le dialogue avec moi. j’aimerais retrouver une forme de complicité et de savoir comment éviter la séparation, il me dit qu’il m’aime mais je vois que la situation lui pèse et commence à être moins réceptif au câlin. j’ai peur de le perdre parce que je suis très attachée à lui et je veux essayer de faire mon possible pour améliorer les choses avant une dispute qui pourrait débouchait sur une séparation. Merci de votre aide en attente d’une réponse constructive,
Dans la plupart des religions, les cultes comportent des composantes thérapeutiques. Dans les sociétés traditionnelles, on va voir le chaman, ou « medecine man  », pour soigner toute sorte de troubles (3). Dans les religions antiques, on faisait des sacrifices aux dieux dans l'espoir d'une guérison. Dans la plupart des grandes religions actuelles, on attend des prières, pèlerinages ou sacrifices qu'ils aident à la guérison.
Je suis actuellement en couple depuis presque un an et demi. Nous avons eu une séparation de 2 mois suite à trop de prises de tête, et durant ces deux mois, nous nous sommes revus deux ou trois fois dû à un trop grand manque de l’autre. Nous sommes assez différents d’un point de vue relationnel amoureux. Lorsque nous sommes ensemble il a pas mal de petites attentions, mais lorsque nous ne sommes plus ensemble, je n’ai jamais de nouvelles et de ce fait je ne suis pas rassurée et ai l’impression qu’il ne m’aime plus..
Je suis amoureuse d’un garçon depuis très longtemps et j’ai enfin réussi à lui parler. On se parle depuis un petit plus d’un mois, et on s’est vu 3 fois. Mais il ne s’est rien passé, nous avons toujours des discussions banales en vrai alors que nous parlons de choses plus personnel par message. Il sait très bien qu’il m’intéresse et il m’a deja dis qu’il m’aimait bien mais il ne sait pas si il veut se mettre avec moi, je ne sais pas quoi faire

Merci pour ces témoignages bouleversants. Quelle tragédie dans un monde soit disant moderne de ne pas pouvoir être soi. Je pense qu'il faut vraiment en parler afin que cela rentre dans les mœurs. Merci la WTF tram d'avoir cité Ellen Dégénères, mon idole ? cette femme a révolutionné ce combat dans l'audiovisuel aux Etats-Unis. Espérons qu'un jour, ce combat n'en soit plus un.
On aimerait tant avoir des réponses ,moi du moins.......mon fils de 38 ans fait des va et vient chez moi reste quelques mois. Se refait une santé financière en travaillant à nouveau. Les relations sont bonnes ......puis plus de nouvelles ,il me dit à tantôt man et ne vient pas.......il n est pas en ordre de carte d identités depuis 5 ans. Ment ou n osé pas me dire la vérité ,également à ses amis il montre une autre face .....cela fait maintenant plusieurs années que cela dure ,et chaque fois je lui ouvre ma porte et mon coeur de maman car il n à plus de boulot qu il abandonné volontairement ....la également il ne donne plus de signes à son chef. Bien sur les questions se bousculent serais je une mère castratrice?????j ai laissé un message qui dit tu me manque .....
En France, cette période de dating s’installe de plus en plus avant de construire une relation stable et de faire en sorte que l’homme s’engage durablement. Pour autant, il existe encore une phase de séduction à prendre en compte lors de laquelle vous allez pouvoir faire en sorte que l’homme vous donne de l’intérêt et qu’il n’hésite pas à tout faire pour vous conquérir.
Inversement, quand elle est triste ou quelle est stresse, ce nest pas vous de tenter de rsoudre ce problme. Vous devez simplement la tenir dans vos bras et lui dire que tout va bien. Laissez-lui savoir que vous laimez, que vous tenez elle et que vous lentendez. Vous tes lpaule sur laquelle elle peut venir sappuyer. Quand vous la voyez nerve, ne lesquivez pas. Restez prsent et coutez ce quelle a dire vraiment.
En effet ...après un silence de 3 semaines qui semble long ...tellement long .J'ai essayé de prendre ce temps pour réfléchir moi de mon côté ...en silence . La rancune , l'amertume et l'indifférence ..très peu pour moi . Il faut accepter le libre-arbitre de l'autre . Et doucement....petit à petit ...un jour .."l'autre "...donne signe de présence...un mot ....une photo....doucement.....mais tellement mieux que l'indifférence.........
La France me manquera probablement lorsque la faim viendra questionner mon estomac et que l'idée d'un morceau d'emmental me fera saliver plus que de raison, ou, lorsque ne pouvant exprimer mes émotions autrement qu'avec la langue de Molière, je devrai me taire. Bien des choses me manqueront forcément… On sait ce qu'on quitte mais on ne sait pas ce que l'on trouve.
Je suis tout à fait d'accord avec le fait de passer à autre chose lorsqu'on prend conscience que la personne d'en face ne nous porte pas suffisamment d’intérêt. Seulement quelque chose m'énerve. C'est la façon de dire next.. La seule solution n'est pas de passer à autre chose sans rien dire j’espère ? Je veux dire c'est quand même possible de se voir une dernière fois pour déclarer la fin. Si lorsque c'est moi qui suis la personne moins intéréssée ça me semble logique de mettre les points sur les i pour éviter les désillusions et les espoirs inutiles, on sait jamais, force est de constater que maintenant que je suis de l'autre coté, l'autre partie ne semble pas vouloir faire ce geste. J'ai bien envie de proposer de se voir pour finir les choses face à face sans lachété. J'ai horreur de ça. Mais comment le proposer ? Suis je obligée d'accepter ce procédé qui m'exècre et va m'énerver un moment ? Je me doute qu'on ne peut exiger des autres de réagir comme on le ferait mais je n'accepte qu'on agisse en faisant preuve d'irrespect et de lacheté. C'est tout simplement hors de question. Alors que devrais je faire ? Je veux pas insister pour qu'il se passe qq chose ou quoi je veux juste tirer un trait net et pouvoir passer sereinement à autre chose. Des conseils svp ?
Il est utile pour le bien du couple de vivre des choses, au-delà du dialogue, de savoir ce qui nous plait, ce qui ne nous plait pas afin d’en savoir plus sur la personne qui partage notre vie. Oui c’est un effort qui peut nous sembler difficile à faire car ce n’est pas dans nos habitudes mais ce que vous allez gagner en agissant ainsi va automatiquement vous aider ! C’est de cette manière que le rapport femme homme tournera à votre avantage. Si vous recherchez de la complicité homme femme et à être sur la même longueur d’onde suivez ce principe. Cela améliorera également votre complicité sexuelle au passage  car il s’agit d’une règle essentielle de la psychologie homme femme.
Quant aux étapes à suivre : vivre petit à petit, laisser les projets apparaître, s’attacher ou s’engager progressivement, cela reste sujet à débat. Je dis que je ne suis pas d’accord parce que cela n’a jamais marché pour moi, c’est un avis personnel mais objectif. Contrairement à toi, moi je pense qu’il faut au fond avoir d’abord pris le choix et la décision de s’engager afin de pouvoir bien diriger sa relation de couple, et ne pas la laisser dévier. Et je pense que c’est logique, parce que si on n’a pas fait ce choix, comment pourrait-on faire face ensemble aux problèmes éventuels du couple ? Au premier différent qui apparait, la tentation de dire que ça ne marchera pas est tellement grande que le couple ne tient jamais qu’à un fil.
Pour ma part je pense qu'il faut faire ce qui nous rend heureux, se fixer un but et s'accrocher. Quand on tient vraiment à quelqu'un et qu'on est sur la même longueur d'ondes ça vaut vraiment la peine de se battre. Ces témoignages (surtout celui de Valentine) m'ont beaucoup aidée quand mon ex et moi avons décidé de rester amis parce que je ne savais pas si c'était possible ^^' Actuellement je suis amie avec mon ex et je pense effectivement que le fait qu'on soit célibataires tous les deux aide un peu mais, une chose à la fois. J'aimerais souligner un autre point :
Je pense aussi que tte être humains est forcement destiné a son âme soeur quelque part et que tôt ou tard on finira par se rencontrer au temps prévu par Dieu cela est possible pour les hommes qui ne savent pas dragués,en tout cas la femme elle sera tjrs dragué par un homme qui se sentira attiré par elle n c pas?vous pouvez me joindre sur facebook il suffit de rechercher »aristookinda »

Juste une question que je ferai très brève … je suis avec un gars depuis près de 3 ans. Ça va super bien malgré le fait que parfois, sur ce cher réseau social qu’est Facebook, certaines de ses ex reviennent à la charge malgré le fait qu’elles sachent qu’il est en couple et parfaitement heureux. Aller jusqu’à mon anniversaire dernier, en octobre, il m’écrivait des petits messages sur son mur, qui étaient vus et sus de TOUTES et tous alors qu’à mon dernier anniversaire, il l’a mis sur mon mur à moi UNIQUEMENT. Son anniversaire arrive ce week-end et j’aimerais savoir ce qui serait le mieux à faire … comme à l’habitude, lui écrire ce « Bonne fête mon amour » … un « Bonne fête » très sec … ou pas de message du tout !


Voilà ce qui me vient, Rose, en lisant votre récit : un silence inhabituellement prolongé exprime de fait une situation de non-communication. Il indique que la relation est suspendue aussi longtemps qu'il durera. Celui qui se met ainsi en retrait de la relation, par son absence de mots, manifeste qu'il préfère rester "seul". C'est un message clair, quoique non dit. Il ne revient donc pas à celui qui se voit imposer la situation de rompre le silence, avec le risque d'y consacrer une énergie qui ne sera nourrie d'aucune contrepartie, voire d'hostilité en retour, ou pire, de rejet.
je suis amoureuse d’une fille avec qui je prend tous le temps le bus le matin avec elle. Mais je n’ose pas l’approcher et on ne fait que s’observe et d’ailleurs elle aussi et je trouve ça pathétique. Cela dure qu’elle que temps et en plus c’est elle qui m’a séduit avec ces regard qui me perce jusqu’à faire baissé les miennes. Avant je ne faisait même pas attention a elle et chaque matin elle s’ habillée de plus belle en belle juste pour que je la remarque et en plus elle est m’a voisine d’à côté. On prend le bus en semble, on fait le même chemin sauf que moi c’est un peu plus loin. D’habitude quand je me lèves le matin je me sans mal mais des que je pense a elle je me sans soulagé de tout. C’est pour ça que je viens vers vous espèrent avoir part de vaux conseil et je vous remercie de votre temps pour m’avoir lu.
Raison n ° 4: Elle s’ennuie de vous: Une petite amie peut agir froid et distant parce que vous êtes devenu ennuyeux pour elle. L’emmenez-vous à des dates ennuyeuses, peut-être faire la même routine encore et encore? Peut-être que l’étincelle quand elle vous a rencontré est partie. Tu n’es plus le même « mauvais garçon » qu’elle pensait que tu étais.
Dés que je commence à lui parler d’amour, il dit qu’il faut arrêter car il somatise par la suite… aprés avoir insister lourdement j’ai fini par passer la soirée chez lui il y a 15 jours et nous avons franchi le pas. Depuis je le sens froid, je n’arrête pas de le harceler (erreur de débutante) pour le rassurer mais il dit que c’est plus fort que lui, mal au ventre, des pensées chaotiques sur l’avenir etc…
J’ai conscience que cela vous perturbe parce que vous retrouvez dans le comportement de cet homme qui vous attire des signaux positifs. Par exemple, je suis certain que lorsque vous vous éloignez un peu plus longtemps que d’habitude, il a tendance à vous envoyer des messages, à prendre de vos nouvelles, voire même à se montrer jaloux ou  à vous dire des petits mots doux. Cela démontre clairement que vous ne rêvez pas, il est attaché à vous !

C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.
Je vous remercie infiniement pour tous les infos et les conseils. Je à bout de souffle, je ne sais vraiment plus quoi faire. J’ aime un homme éperduement mais lui Il est plutôt distant dans la relation. Je sens à la fois lasse et honte de moi et cela me fait souvent pleurer. Je suis tombée dans la flatterie. Que dois je faire Alexandre? Please aide moi
Bref, il fait un test avec l’univers. Pour lui, s’i souffre suffisamment de la rupture et que longtemps après il pense à toi, c’est que tu es « la bonne ». Bref, un mec qui n’a rien compris à l’Amour, qui confond souffrance et tendresse et qui a oubliait qu’une relation se construisais peu à peu et dans le bien-être. Il veut provoquer les paillettes artificielles de la passion.
Nous avions/avons un groupe d’ami en commun ce qui était aussi très agréable. Notre relation était légère, sans jalousie au vue de la distance, basé sur de la confiance et des messages tous les jours sur tout et n’importe quoi. Cela à même résister lorsque je suis partie en stage à l’étranger pendant 3-4 mois. Puis j’ai du encore changé de ville, mais bien plus loin pour continuer mes études après ma deuxième année. Notre couple a encore tenu, il s’est avéré que malgré une distance vis à vis de notre ville d’origine (400 km moi, 250 elle) nos emplois du temps était parfaitement compatible. Malgré qu’on soit chacun à l’autre bout de la France.

Il commence à me parler d’une crise de la trentaine, de l’importance de plaire, du fait qu’on puisse tomber amoureux de quelqu’un d’autre… Je sens le vent tourner et lui envoie un texto le lendemain ou je lui explique que je m’inquiète de ses propos car il travaille avec une femme. Il me rassure et me dis qu’il serait abruti de vouloir une autre femme que moi et que je le comble à tous les niveaux…

personnellement je n’ai jamais insisté avec ce genre d’homme, pourquoi ? parce qu’ils n’en valent tout simplement pas la peine ! (pareil dans le sens femme hésitante). le meilleur conseil dans ces cas là est de tourner les talons, sans haine et sans regrets et sans vous retourner. l’amour n’est pas un rapport de force, et ce genre de petits rapports de séduction, inconsistants. estimez vous, vous valez mieux qu’une personne hésitante.
Au cours de mes différents travaux et avec mes expériences coachings, j’ai mis le doigt sur un facteur qui a son importance, il s’agit du fait que les hommes et les femmes qui sont dans des relations homosexuelles subissent exactement les mêmes problèmes de couple. Dans ces conditions il est naturel de se poser la question suivante : “Sommes-nous réellement différents au point de ne pas pouvoir nous comprendre ou est-ce seulement une problématique liée à la vie sentimentale qui n’est jamais simple à gérer ?”.
Certaines expériences mystiques pourraient aussi s'expliquer chez des sujets bien portants par des « états de conscience altérée ». Les exercices spirituels que s'imposent les mystiques sont fondés sur des privations, mortifications, jeûnes, isolements susceptibles de provoquer des hallucinations et des visions comparables à celles obtenues sous hallucinogènes. Depuis les années 1960, une abondante littérature existe sur les liens entre transe, hallucinogènes et état de conscience modifiée.
A mon retour nous nous sommes revus mais je l’ai senti moins « au taquet » et je lui ai fait remarquer. A ce moment là, je l’ai vu distant dans son attitude : son visage était fermé, plus de sourire et il était au moins à 1m de moi. Cela m’a étonné car jusque là, on s’était toujours parlé librement. Bref, cela a créé un froid ce qui n’était pas le but, loin de là!
Je ne comprends pas! Pourquoi m’avoir embrassée et puis friendzonée? C’est évident pour moi qu’il n’est pas un drageur en série. Y a-t-il un moyen de réparer cette catastrophe? Ca peut paraître stupide mais je n’ai pas envie de laisser tomber, je ne craque pour un mec qu’une fois par an (maximum!) mais quand ça arrive je sais ce que je veux. Et j’ai déjà accepté de le revoir “comme amis”… Help!!!
voilà, je suis un peu perdue par rapport à mon ex: on est sorti ensemble pendant 4 mois, c’était de plus en plus intense mais au moment de passer de façon implicite de la phase de « bien être » à celle d’ « attachement », monsieur a pris peur à l’idée d’être trop dépendant et a stoppé notre relation. Il en pleurait presque et m’a parallèlement déclaré que j’ étais la meilleure chose qui lui soit arrivé ces dernières années et qu’il n’était qu’un lâche… Il avait l’air vraiment perdu, lui qui voulait pourtant une relation stable (c’est ce qu’il m’a dit)… Bref ça s’est passé il y a un mois, j’ai limité les contacts ces derniers temps et j’hésite à essayer de le revoir même s’il me manque terriblement! Peut-il calmer son angoisse avec le temps? Je sais que si on se revoit on va sans doute craquer et de nouveau s’embrasser tout ça… (c’est ce qui est arrivé deux jours après notre rupture) mais est-ce une si bonne chose? Je n’ai pas envie de souffrir à nouveau dans quelques mois pour les mêmes raisons! Voilà voilà, que dois je faire, fuir, tenter ma chance? J’ai peur de blesser encore plus mon ego…
je suis une femme battue j’ai 61 ans 3 garçons, dont 2 abusés sexuellement, et 6 petits enfants, + 3 autres garçons (que j’ai remis sur pieds, c’était la kata, il se battait jusqu’au sang) de mon ex mari qui me battait et qui me parlent plus :(, j’ai vécu que des histoires violentes avec mes hommes , maintenant je dis, je fait les poubelles, le dernier ça faisait 8 ans que nous étions ensemble, là il a pris un autre appartement en dessous de chez moi …
Votre histoire est très récente et donc fragile, de plus vous ne vous êtes pas encore rencontrés. Je te recommande de suivre les conseils d’Alexandre que tu trouveras ici pour t’aider dans ta relation virtuelle : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/comment-seduire-un-homme-sur-internet/ Ainsi lorsque vous serez amenés à vous voir tu auras consolider votre début d’histoire.
Bonjour, je me suis faite draguer par un collègue sur mon lieu de travail pendant des semaines. On s’est parlé, envoyés plein de messages. Mais on ne s’est jamais vus à l’extérieur du boulot. J’ai une forte attirance pour lui. Lui en n’avait aussi mais rien ne s’est fait. J’ai réagis bêtement comme une gamine amoureuse et impatiente et j’ai tout gâché du coup il a fuit. On s’est pris la tête et plus de nouvelles pendant plusieurs semaines et ensuite il ma’ recontacté pour me dire qu’il regrettait beaucoup notre prise de tête….. et il ma’ demandé quand j’étais au bureau la semaine passée et puis 2 jours après j’apprends par une collègue qu’il s’est mis en couple alors qu’il était célibataire. Je ne comprends pas pourquoi il m’a recontacté alors ? Je lui ai renvoyé un sms et il m’a confirmé qu’il était bien en couple. Puis il m’a renvoyé un sms quelques jours après des points ?????? et puis désolé c’est une erreur et plsu de nouvelles Quand pensez-vous ? Il revient jeudi prochain au bureau je en sais quelle attitude adoptée il m’attire et j’ai des sentiments pour lui. Merci d’avance pour votre réponse.
Au-delà de la sphère professionnelle, je n’ose pas être visible non plus dans les espaces publics. Je ne tiens jamais la main de ma copine dans les rues de Paris. Je ne l’embrasse pas dans les lieux publics. Même pour lui dire au revoir avant un long week-end. Il y a encore quelques années, j’osais davantage ces petits gestes. Je n’ai jamais été très démonstrative dans les lieux publics, mais tenir la main de ma copine ne me posait pas de problème. Mais j’ai subi à plusieurs reprises des comportements déplacés. Des hommes qui insistaient pour nous laisser leur numéro de téléphone, parce qu’une présence masculine manquait forcément dans notre relation. D’autres qui mataient sans aucune gêne. Des regards jugeant, également. Des insultes aussi, parfois. J’ai fini par arrêter de tenir la main de ma copine dans la rue. J’en avais juste assez. J’espère que les choses évolueront avec le temps. J’ai l’impression que les générations à venir sont bien plus ouvertes sur le sujet. Je suis assez optimiste sur l’avenir.

Il faut distinguer les preuves d’amour et les sentiments. Un homme qui n’est pas amoureux ne reste pas 2 ans avec une femme et ne met pas en place des actions quand il y a des problématiques. Le mieux serait de lui parler de ce manque d’attention car il me semble que ses sentiments sont présents mais la manière dont il les exprime n’est pas la bonne, en ayant une discussion avec lui tu pourras en savoir plus.
Et même si ces femmes sortent avec un homme pendant un certain temps et même si les choses « semblent » bien se passer, si une femme ne comprend pas comment les choses se passent pour LUI, ni comment faire pour éveiller des émotions en lui sans se montrer dépendante, sans l’implorer en étant trop émotive, sans avoir recours à la séduction physique, etc., il n’y a aucune chance qu’un homme reste attiré par cette femme et qu’il continue à s’intéresser à elle à long-terme.
Un phénomène notable de ce mysticisme chrétien est la place importante qu'y tiennent les femmes. Des grandes poétesses visionnaires du Moyen Age (Hildegarde de Bingen, Julienne de Norwich, Catherine de Sienne) aux mystiques « hystériques » des xixe et xxe siècles (Thérèse de Lisieux, Bernadette Soubiroux) en passant par la plus connue de toutes, Thérèse d'Avila, religieuse visionnaire, réformatrice du Carmel et auteure du célèbre Château intérieur, un des monuments de la littérature mystique chrétienne.

Si vous voulez gagner sa confiance, vous devrez tre prt TOUT partager, surtout les choses que vous voulez le moins partager. Cela demande du courage daimer quelquun pleinement, douvrir son cur, et de la laisser y rentrer sans savoir si elle va aimer ce quelle va y trouver. Car pour aimer vritablement quelquun, il faut laimer dans sa totalit, y compris le ct sombre. Laissez tomber les masques : si vous avez le sentiment que vous devez porter un masque lorsquelle est prsente, et dtre parfait tout le temps, vous ne vivrez jamais lexprience de lamour dans toute son intgralit.
Oui...et on doit tirer des enseignements du silence ...sinon c'est vain . Prendre du recul sur la situation et se dire que c'est peut-être moins grave qu'il n ' y paraît ! Voilà ma simple et modeste participation à cette réflexion sur le silence .Nulle doute ...que d'autres personnes , un soir vont continuer à écrire sur ce beau , terrible, cruel , magnifique thème !
mon histoire a commencer quand j ai bosser vendeuse pendant 1 mois chez un homme de 30 ans moi j ai 28 ans apres jai trouver un vrai boulot j ai dimissioné il m mas invité a diner depuis tous les jours les sms on se voyait 3 fois par semaine les bizou les fleurte apres il me dis il a une copine on sest quiitter pendant 1 mois il ma recontacter en me disant tu me manque on a repris contacte puis il a commencer a mignorer de nouveau jai lui di je taime je souffre comme sa on se vois plus il mas di oui je respecte ton choix si t es sur .moi je l aime je le veux je veux je suis perdu que dois je faire aidez moi svp
Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.
J’ai eue quelques périodes compliquées. Et, la rupture « physique » de quelque chose, je vois à quoi elle correspond. Je vois cette « usure », « fatigue » sur un sujet. Je n’ai plus la même confiance en l’amitié : non, on ne peut pas compter sur l’autre comme on le croit à 16 ans. La distance, les amours, les transformations de vie, ou les reproches intégrées usent tout ça. En l’amour, je fais à nouveau (et à ma plus grande surprise) un pari : je paris qu’on peut s’aimer quand même. Qu’on peut créer des choses. Qu’on peut surpasser l’illusion. Qu’on peut aller se chercher. Qu’on peut prendre plaisir à perdre des illusions ENSEMBLE. Bref, je fais le pari sur ce gars. Mais, je sens profondément que c’est mon dernier pari. Après ça (si autre chose que la mort nous sépare et encore, je ne pense pas que cette sale pute de mes deux nous séparera), j’arrête. Pas les hommes, pas la tendresse que j’ai pour eux, pas le sexe, pas la séduction… mais je me boucherai les oreilles à me faire éclater la tête à la moindre promesse.
×