Peut-être que si nous mettons un point d’honneur à entretenir la passion, la communication, le dialogue, la recherche d’intérêts similaires, l’intimité, la complicité dans notre vie à deux, et le partage du temps de loisirs, nous pourrions éviter bien des discussions et des séparations au bénéfice d’une stabilité émotionnelle qui varie en intensité de façon naturelle au cours de notre vie.

Comment préserver son besoin de temporiser sans m’éloigner de lui (je me demande en effet ce qu’il m’apporte ; il est très peu démonstratif et assez avare sur un plan affectif et ce depuis le début, sauf quand il s’agissait de me conquérir…) ? Comment croire encore en notre histoire ? Comment le sentiment de sacrifier ses besoins affectifs peut être gérer ? Suis-je dans l’erreur ?


Ceci dit, après lui avoir parlé de son manque de « signes affectueux » de sa part hier, j’ai été rassurée. C’est quelqu’un qui me donne envie de m’améliorer, qui pense comme j’aimerais un jour arriver à penser, mais le plus bizarre : c’est quelqu’un chez qui je ne veux rien changer, je veux juste qu’il se « lâche » et abandonne ses peurs à mes côtés, au fur et à mesure. Mais c’est quand même très difficile, pour moi qui ai l’habitude des mecs autocollants, des relations plutôt fusionnelle ou tout du moins, des mecs beaucoup plus démonstratifs, de me faire à un caractère de célibataire endurci par la vie… Je ne comprends pas toujours sa façon de voir les choses, je lui ai dit, et il a eu l’intelligence de me répondre « mais moi je peux comprendre que tu n’ais pas la même vision des choses que moi, et je l’accepte. Alors si quelque chose te dérange, dis-le moi. »
Les conseils que nous prodiguons aux hommes peuvent être également appliqués chez les lesbiennes. Cependant, la drague entre femmes est légèrement différente car elle est souvent plus directe. Les femmes entre elles sont en effet moins « farouches », se faire draguer par une femme (quand on est lesbienne) est beaucoup plus facile à gérer que lorsqu’on se fait draguer par un homme. Cette sensation s’explique certainement par le fait que l’on se sent beaucoup plus en sécurité lorsque l’on reste entre femmes que lorsque un homme arrive et « bouscule » un peu la tranquillité qui se dégage dans une groupe féminin. Un homme violent sera en effet plus dangereux qu’une femme, il pourra facilement avoir le dessus en cas de discorde, ce qui est moins évident chez les lesbiennes. En bref, les échanges peuvent être plus directs et avec beaucoup moins de tabous !
Il part aux Etats-Unis pendant 3 mois, on a prévu de voir une semaine, puis on ne se voit plus après pendant 1 mois, et j’ai très peur de ce qui va se passer. Il y a 3 semaines je me disais à nouveau que si cette fois, on se skypait plus souvent, si je le voyais plus souvent au lieu qu’on se parle seulement par messages, j’arriverais mieux à ressentir cette connexion.

Je suis avec un homme depuis 7 mois, son divorce n’est pas encore prononcé, quand je l’ai rencontré il m’avait dit que ça ne prendrait que quelques mois, mais le notaire prend son temps… depuis nos fiançailles il a changé, il dit qu’il m’aime mais qu’il doute de lui, n’est pas sur de vouloir un autre enfant ( il en a deux) etc , son ex femme l’a trompé et a mené une double vie, lorsqu’il l’a decouvert il lui a demandé de rester pour les enfants, , ce qu’elle a refusé..enfin bon il est devenu distant, un jour c’est blanc, un jour c’est noir, il part en vacances avec ses amis pour souffler alors que c’était censé être nos vacances.. au depart quand il me l’avait annoncée je l’ai quitté, il m’a dit le lendemain qu’il arretait ses conneries et qu’il allait me prouver qu’il m’aimait mais est revenu sur sa parole le lendemain, il voit un psy car il n’a pas digere son divorce…dois je le rassurer sue l’avenir ou le quitter? Merci


Parfois les hommes sont aussi compliqués que les femmes (ne m’en voulez pas), surtout sur le plan émotionnel. Plusieurs raisons peuvent conduire un homme à fuir après l’amour. Peu d’entre elles résident dans l’acte en lui-même. Il y a souvent des raisons bien plus profondes. Des raisons qui poussent beaucoup de femmes à se poser cette ultime question : « Pourquoi les hommes nous fuient après avoir fait l’amour ? ».

Clairement, il m’est impossible d’être amoureuse comme lorsque j’avais 20 ou 25 ans. Je peux aimer quelqu’un mais plus « à la vie, à la mort », plus de façon folle, totale, romantique comme avant. J’ai vieilli et j’ai senti, physiquement, que cette dernière rupture brisait quelque chose en moi, la dernière part de confiance, de rêve que je conservais.
A l’époque, les transis d’amour me rasaient. Le lendemain, il m’a téléphoné, et je me suis fait le coup classique : "Pourquoi il ne serait pas différent avec moi ?" Pendant deux mois, on a passé presque toutes nos nuits à faire l’amour. Ensuite, la Berezina a commencé ! (Rires.) J’avais de plus en plus souvent sa messagerie, il s’était mis à filtrer mes appels, travaillait soi-disant tout le temps, recommençait à voyager, à avoir des dîners professionnels... Ce qui ne l’empêchait pas de finir chez moi, ivre, à 3 heures du matin, quand il ne voulait pas rester sur un râteau...
Je suis d’accord qu’il faut être patiente, cependant à quel prix ? J’ai dernièrement fréquenté un homme, pendant 2 semaines les discussions étaient intenses et puis on a commencé à se voir… Et dès qu’on s’est mis ensemble… J’ai à faire à une toute autre personne. Distant, plus du tout à l’écoute, prétexte tout et n’importe quoi pour ne pas se voir. Alors j’ai pris l’initiative de venir une fois à l’improviste et je l’ai vu super content. Mais rebelote, il redevient froid et distant des que je disparais de sa vue. Des nouvelles tout les 2 jours…. Se vexe qd je ne répond pas à ses messages… Mais qd il s’agit de me répondre… J’ai droit à des prétexte encore et encore….. La patience c’est bien mais à quel prix ? On doute de soi, on se dit que forcément il y a une autre fille… Il n’y a rien de rassurant dans le comportement d’un homme qui a peur de l’engagement… Alors personnellement, qd j’ai voulu avoir une discussion à ce sujet avec lui, il m’a répondu qu’il n’était pas un mec pour moi. Alors je l’ai pris au mot et je lui ai rendu sa liberté comme il le souhaitait. Aujourd’hui, restant ami avec, il me fait des crises de jalousies des qu’il pense qu’il y a d’autre hommes…. Sachant que monsieur se permet de draguer d’autre filles tout en continuant à me faire des compliments des qu’il me voit. Je n’appelle pas ça avoir peur de l’engagement, mais surtout avoir un ego sur dimensionné. Je me suis détachée de la personne que j’avais connu et j’ai pris en compte qu’il avait raison que je mérite mieux.
Je viens de vivre 4 ans d'écoute d'une amie épouse de médecin alcoolique (le mari)Vécu dans le silence, sauf dans les moments de crises ou mon oreille l'intèressait, le reste du temps je n'existais pas...Je suis en faute aussi, privée du minimum affectif pendant l'enfance, j'ai investis beaucoup trop..et le "silence est mon ennemi...donc je réagis très mal sans nouvelles ... cela déclenche angoisse doute et colère. j'ai 70 ans...et je viens de commencer un atelier pour retrouver"Mon enfant intérieur" j'espère que cela m'aidera a faire le deuil...Je suis très mal dans ma peau...j'ai du chagrin.
Mieux : la plupart des femmes trouvent cela rassurant, car elles se disent qu’un homme qui accepte de se monter tel qu’il est, est forcément un homme honnête. Il ne triche pas et on peut lui faire confiance. Par ailleurs ce sont des hommes « apaisés » qui ne sont pas tiraillés par l’image qu’ils renvoient d’eux, ballotés entre ce qu’ils ressentent et ce qu’ils doivent montrer de leur ressenti. Enfin, un homme qui a fait l’effort d’accepter pleinement ses émotions sera plus enclin à comprendre celles de sa compagne. Il s’en trouvera nécessairement plus attentif, plus compréhensif, plus prompt aux concessions. La sensibilité de l’un s’enrichira ainsi de la sensibilité de l’autre.
Cette fille etait differente, attentionné, inquiete pour moi, fidele et intelligente, je suis donc retombé dans les memes travers en faisant tout pour qu’elle soit bien, resultat, je suis de nouveau traité comme de la merde et elle n’est jamais contente.Plus de sexe, je vais perdre mon boulot et ma forme physique est un lointain souvenir, pas sur de passer noel a ce train.
Même si je ne suis pas d’accord avec tous les conseils proposés, un certains nombre sont intéressants. Je trouve la plupart des commentaires glauques et cyniques et ça fait peur!.. A croire qu’ils flippent à l’idée de ressentir de l’amour pour une nana et c’est plutôt ça à mon goût qui est « pathétique » comme d’autres ont pu utiliser ce termes. Jugé quelqu’un dont on ne connait ni sa vie, son expérience etc. c’est tellement facile. A bonne entendeur salut!
cela fait plusieurs mois que nous avons abordé l’envie d’habiter ensemble. Il me dit qu’il est très amoureux de moi et que je suis son cadeau de la vie . Lorsque nous avons abordé de façon plus sérieuse le fait de trouver une maison pour construire ensemble notre futur , il en parlait sans que je vois ou ressentes quoi que ce soit comme action concrète de sa part. J’ai donc souhaité échanger avec lui sur mon ressenti et il m’a alors avoué avoir besoin de temps pour construire les choses dans sa tête avant de pouvoir habiter ensemble. Quitter sa grotte (sa maison où il a pu se reconstruire après son ancienne rupture il y a 3 ans) lui est difficile.
Je vis actuellement « l’emballement mais réapparition » ;o). J’ai été follement emballée par un homme, du coup c’est purement physique car je ne le connaissais pas. Et lui étant un peu timide, je l’ai mis à l’aise, je le taquinais. Bref le courant passait bien niveau humour et j’avais plusieurs frissons qui me traversaient quand il était avec moi. Et puis deuxième RDV le soufflé est un peu retombé mais j’étais toujours attirée par lui. Troisième RDV , j’ai senti une pression qu’il attendait quelque chose de moi : il voulait déjà m’embrasser.
Bonjour voilà j’ai 19 j’ai une relation à distance avec un homme de 22 ans tout se passer parfaitement bien au début mais depuis qu il les parti voir c’est parent et qu il la trouver un travail d été on se parle moin se que je comprend mais à chaque fois ses moi qui va ver lui et il me dit tout le temps qu il n’a jamais is le temps pour m écrit tout le temps il la une reson il ne me dit plu de monts doux plu de je t aime comme si je l interse plu voilà j’ai suivie votre conseil sa fait 5 jour que je lui parle plus occune nouvelles et il vien pas ver moi donc je lui envoyer un message sur wattsap en lui disen salut ça va il la vue mon message mais ma pas répondu et ya 5 jour j’ai fait une chute est je suis aller à hôpital on la mit au courant et il n’a pas chercher à me parler pour savoir comment je vais il M avais déjà fait sa au par avant mais il les revenus après mais je ses pas pourquoi la je sens que c’est plus grave aider moi si vous plais

Bonjour kamal, je suis tombée par hasard sur cette page,.. très intéressant ton article et je doit dire, en temp que jeune femme, plus tôt véridique sur pas mal de points. J’aimerais m’attarder quelques secondes sur le petit temoignage qui inclus t’es conseils. Est-ce possible que le “il faut qu’on parle “de la demoiselle ne soit pas dû au fait de lui avoir fait un cadeau de cette valeur ( bien que possible hein, les femmes réagissent de façon très étranges je l’avoue. .) Mais plutôt au style de cadeaux. Je trouve que tu peux offrir une chemise de nuit à une femme si tu rentre dans ces deux options : 1 entre vous il y a que du cul, 2 vous avez partagé ensemble déjà quelque temps donc vous êtes dans l’intimité.

Autrement dit, vous ne serez plus obligée d’être celle qui fait tout pour que la relation continue à VIVRE. La relation ne va pas mourir et se désintégrer si vous arrêtez de compenser pour LUI. Vous ne devrez plus supporter tout le « poids » provenant du fait que vous soyez la seule personne dans la relation à vous en préoccuper suffisamment pour  penser, analyser et apprendre à surmonter les « problèmes » habituels mais dangereux, d’une RELATION VÉRITABLE, HONNÊTE ET PLEINE D’AMOUR.
En même temps, vous êtes Juif et un ancien président de la Communauté sépharade unifiée du Québec de 2005 à 2009. alors ça apparaît tout naturel que vous ayez cette vision des choses.C'est un peu celle de Lise Ravary sur le Hezbollah et les Palestiniens je suppose.Ce n'est pas que je sois un expert dans ces questions, en réalité je n'y connais à peu près rien, mais il reste qu'il y a deux moyens de raisonner des gens par l'embargo et les guerres ou le commerce avec eux et une possible amitié en misant sur le long terme.L'Europe veut commercer avec l'Iran et même contourner l'embargo des États-unis, je pense même que le président de la communauté européenne ou est-ce le ministre français de l'économie, Bruno Lemaire qui a dit ça officiellement. L'Iran est toujours dans la liste des pays voyou qu'avait mentionné le président républicain Bush avec l'irak et la Corée du Nord, c'est peut-être réellement un pays dangereux, pleins de fanatiques qui nous avait tué une Canadienne strictement pour rien et qui finance des guerres pour encercler Israel aussi possiblement. Mais moi je trouve qu'on a une vision juste d'un coté quand Trump se mêle de quelque chose, on a juste la vision des intérêts et du choix de politiques des états-uniens. Moi je souhaite à tout le moins que les gens, l'Europe et la Chine comprises se rebellent contre l'hégémonie des États-unis qui en plus sont en train de mener le monde vers la plus grande récession qu'on aura jamais connue.

La première raison consiste à dire que l’homme que vous avez rencontré n’est pas totalement amoureux sinon il n’aurait pas hésité une seule seconde à l’idée de pouvoir se mettre en couple avec vous. Dans cette situation, vous devez savoir qu’un homme aura du mal à tomber amoureux s’il constate que vous l’êtes ou alors que vous êtes trop attachée à lui…


En général, l'homme et la femme n'ont pas la même notion du milieu de travail. L'objectif de l'homme est de faire son travail, d'atteindre ses objectifs. Il n'est pas vraiment préoccupé par les alliances ou les relations interpersonnelles sauf si elles lui permettent de relever des défis. Pour la femme, les relations interpersonnelles en milieu de travail sont très importantes. Elle a tendance à prendre pour personnelles les choses qui surviennent au quotidien, et la relation avec l'autre femme est généralement touchée. Elle a la mémoire longue : elle accumule les émotions, se compare aux autres et a parfois tendance à se déprécier si son estime de soi est plus faible. C'est à ce moment qu'un déséquilibre peut se produire.
Bonjour, voila j ai rencontre un homme 37 ans divorce en fevrier sortant d un mariage ou son ex a ete infidele il a 2 enfants.moi separee et 2 enfants ,notre histoire etait merveilleuse ,une superbe histoire ou il disait que j etais la plus belle chose qui lui soit arrivee et que jamais il n avait ressenti autant d amour ,des super moments avec lui et nos enfants tres complices,il voulait se marier l annee prochaine,des je t aime en veux tu en voila,des petites attention tous les jours,mais dès que je n etais pas d accord sur certains points ,il se fermait complètement et disait que il refusait de revivre des prises de tête comme il l avait vecu dans son mariage,un desaccord entre nous prenait de grandes proportions du coup il prenait des decisions demesurees,nous nous sommes faches un jeudi parce que je ne voulais pas changer mes vacances pour arranger son ex,le lendemain il me dit que c est fini entre nous car il n a plus de sentiments alors que la veille il disait encore je t aime et avait prevu un week-end a paris et une bague pour la saint Valentin.aujourd’hui il veut qu on soit sexfriend.comment as t il pu en arriver la ,apres autant d amour ,je suis passee de la femme de sa vie a une sous merde.personne ne comprends pas ,meme pas sa maman qui disait qu elle n avait jamais vu son fils aussi heureux,tout notre entourage est tres surpris,aidez moi svp
Sa famille passera toujours en premier, et cela inclut sa femme. Ce n’est pas parce qu’il dit des choses négatives à propos d’elle que ses obligations maritales sont moins importantes pour lui. Même s’ils n’ont pas d’enfants, lui et sa femme partagent un réseau d’amis et de relations dans lequel il se trouve bien et qu’il ne prendra pas le risque de perdre.
bonjour j’ai rencontrer un homme de qui j’était très proches avec qui j avais les mêmes délires ont ce comprenais sur tout ont était très fusionnel ont s’entendait vraiment sur tout ont à fini par s embrasser et même coucher ensemble ont ce parler du matin au soir ont ce voyais très souvent ont fessait tout ensemble ont était comme un couple mais il sort d’une relation de 6 ans et me dit que pour l instant il veut pas de relation et ne veut rien avec moi sauf que sa fait 4 mois que sa dure et moi je me suis attacher à lui il ma laisser plusieurs sous entendu mais depuis qu’il a compris que j’était attacher à lui il et très distant et ne me parle presque plus je ne sais plus comment agir … en sachant que j’ai 3 enfants je me dis que c’est sûrement pour sa qu’il ne veut pas s engager avec moi mais des le départ il le savais que j avais des enfants et ils les connaissait très bien !! je c plus quoi faire je tien vraiment à lui et ne veut pas le perdre .
J’ai un soucis avec mon copain avec qui je suis depuis 1mois nous avons tout les deux 17 ans . Notre première approche c’est passée sur un réseau social et nos discussions étaient permanente , on se parlais tout les jours on ne pouvait pas se passer de s’envoyer des messages l’un et l’autre . Je le laissais venir vers moi , c’est lui qui m’envoyais de lui même des messages je n’attendais rien de lui , puis, nous avons décidé de nous voir et la première rencontre c’est très bien passée et donc deux mois après notre rencontre nous étions ensemble . Les première semaines étaient parfaites et puis un jour une dispute à éclatée car nous ne pouvons nous voir que le dimanche et pas forcément longtemps , évidemment j’ai voulu lui parler et lui expliquer que la situation m’attristais ,.. La semaine d’après fut très froide et limite lourde à supporter ..aujourd’hui il m’a clairement fait comprendre qu’il ne savait pas où il en était , il ne sait pas si il veux que la relation ce stop ou non .. Je suis attristée de le voir réagir comme cela a la première dispute . je sais que je dois le faire s’attacher à moi car un mois c’est peut être encore trop fragile je ne sais pas comment faire je suis perdue .. Aider moi s’il vous plait 🙁 je veux être avec lui et je veux qu’il soit fou de moi , merci
Je suis exactement dans cette situation. Il s’éloigne, je pense que je lui fais peur car nous sommes tous les deux en transition. Il revient dans sa région d’origine et moi aussi mais on ne sait pas encore comment, où . Il me pose souvent des questions sur mon travail car je recherche actuellement dans la région étant basée dans une autre ville pour le moment et je crois que ça l’angoisse et le repousse. Il faut savoir que nous sommes sortis ensemble pour la première fois il y a 3 semaines, il est déjà avec quelqu’un mais ne vit pas avec (je le connaissais depuis 17 ans, nous avons une petite histoire à 24, il en a maintenant 40). Le week-end a pris une tournure que je n’attendais pas. Petit diner préparé, vin, etc. Tout était parfait, il voulait passer du temps avec moi que je reste plus longtemps (4 jours au total et nous avons bien sûr couché ensemble mais c’est lui qui est venu alors qu’il me dit qu’il n’a plus de libido). Je suis repartie et j’ai attendu 2 jours avant de lui envoyer un sms pour savoir s’il voulait qu’on se revoit. Il était prêt à tout et il a même demandé à sa mère si je pouvais loger chez elle (il est chez elle pour les fêtes), je lui ai dit que ça me gênait un peu mais je pense que je n’ai pas été claire, je voulais dire que ça me gênait car il était encore avec son amie. Puis il m’a rappelé et proposé de passer le 1er de l’an en amoureux diner aux chandelles, j’ai accepté ce que je n’aurais pas du faire car là il vient de me rappeler pour me dire qu’il devait mettre les choses au clair avec son amie (la quitter) avant de commencer autre chose car il avait la boule au ventre et qu’il ne pouvait pas avoir une double vie. Mais en même temps il me dit que je ne dois pas l’attendre, qu’il va me rappeler ou pas mais que je peux le rappeler dans 3 semaines lorsque je passerai dans sa ville pour prendre la température. J’hésite, dans 3 semaines cela fera seulement 2 semaines qu’il ne sera plus avec elle, dois-je le laisser me recontacter ou le recontacter mais plus tard ?? Sachant que j’ai peur qu’il en rappelle jamais. Il me dit qu’il ne se projette pas, or on ne s’est vus qu’un week-end. Quand j’étais chez lui il me disait qu’ils s’aimaient avec son amie mais que c’était platonique depuis un an (ils ne vivent pas ensemble et ne dorment pas ensemble) et là il me dit au téléphone qu’il n’est plus dans une relation amoureuse avec elle. De l’autre côté, il me dit que le week-end était génial, il m’a emmené se balader, préparer à manger tout le week-end, dit qu’il a passé de bons moments avec moi, il m’a exposé toute sa vie et une partie de ses blessures, il dit ne pas vouloir d’enfants et me demande jusqu’ à quand je peux en avoir, m’expose même les prénoms d’enfants qu’il aime et là pouf. Alors que c’est lui qui s’est enflammé à me proposer de se revoir et le jour où je suis partie je lui ai dit oui on peut se revoir et on voit comment ça se passe (donc pas de pression). Je ne sais pas comment réagir, au téléphone je lui ai dit de faire ce qu’il avait faire, de prioriser que je n’attendais rien à la base que je voulais voir comment les choses allaient évoluer maintenant est-ce que le manque va se créer si je ne l’appelle pas sachant que cela ne fera que 2 semaines de séparation avec son amie et qu’il a aussi son retour/déménagement à préparer, je fais quoi j’attends un mois et demi histoire d’être aussi moi aussi en bonne position (boulot, appart) pour le recontacter sachant que je le connais un peu, je sais qu’il ne rappellera pas. MErci

J’ai rencontré un homme alors qu’il était en couple et nous avons sympathisé. Quand j’ai compris que j’avais des sentiments pour lui, j’ai freiné et pris un peu de recul et je l’ai mis au courant de la situation. Plus tard, il m’a dit qu’il s’était séparé. J’ai gardé contact mais je l’ai laissé venir. Un bon mois plus tard, on s’est vu et nous avons entamé une “relation”. La particularité ici est que je pars dans un mois pour un pays lointain pour une durée indéterminée. L’engagement était difficile mais j’ai demandé une certaine exclusivité, car c’est ma limite personnelle. Il a compris ma demande mais il n’était pas en mesure de me l’offrir étant donné sa récente rupture et mon prochain départ. Nous avons continué à nous voir et l’attachement des deux cotés s’est intensifié et laissé présager qu’il ressentait de réels sentiments. Jusqu’à une activité commune sur plusieurs jours dans un camping où il a été difficile pour diverses raisons de nous voir. Malgré tous mes efforts pour nous retrouver, ça a été un échec. Les raisons invoquées me paraissaient acceptables jusqu’à ce que j’apprenne qu’il avait pourtant eu la possibilité de voir une autre fille. J’ai alors voulu mettre un terme à la relation, ça a été douloureux. Il est revenu vers moi et m’a confié qu’il était très mal de ne plus me parler, ne plus m’avoir dans sa vie. J’ai été froide pendant une semaine et malgré tout j’ai fini par lui reparler avec la même légèreté que j’avais eu au début de notre relation. Nous nous sommes vus et j’ai cédé à ses avances et à ses excuses. Nous avons discuté et j’ai appris qu’il allait revoir la fille du camping. Je lui ai dit que ça me faisait mal. On a décidé de rompre complètement. Nous avons passé l’après-midi à se dire adieu mais sans conviction. Finalement, j’ai accepté l’inacceptable: qu’il aille s’amuser jusqu’à mon retour de voyage, dès lors que ce n’était que sexuel. Il est tout gentil depuis quelques jours et attentionné et j’ai mis des règles. Seulement, il va tout de même revoir cette fille, durant un week-end à Paris dans une semaine alors qu’il ne trouve pas de temps pour me voir avant septembre. En écrivant ses mots et en me relisant, j’ai envie de me foutre des baffes mais je lui en veux tellement aussi. J’ai envie de mettre terme à tout ça mais j’en serai incapable. Je sens bien en lisant votre article qu’il est pas insensible mais mon comportement d’amoureuse qui accepte l’inacceptable fait qu’il se sent en position de force. Il habite loin de chez moi donc se voir est compliqué, nous fonctionnons beaucoup par les réseaux sociaux. Comment arriver à ce qu’il s’engage et me respecte sans couper les ponts avec lui? (je suis incapable de couper les ponts) Merci beaucoup. J’adore vous lire !

Bref si vous pouvez me donner un conseil ça serait bien aussi , enfaîte je suis avec mon copain seulement depuis un mois a peu prés , et on n’et pas dans le même pays , je trouve qu’il ne s’occupe pas assez de moi on passe toute la journée connectés sur le même réseau social il m’envoie des messages de temps en temps a part ça il y a rien , j’ai peur que notre relation soit gâchée par ça et même quand je fais des efforts pour engager la discussion lui il ne fait rien et ça m’intrigue . Parfois je me dis que je devrais m’absenter et ne plus me connecter pendant un moment mais j’hésite je ne sais pas si c’est bien de faire ça .
La distance ne va pas faciliter les choses c’est une certitude, mais ce qui m’inquiète le plus ne se situe pas à ce niveau. C’est en effet la soudaineté de son sa décision qui me laisse perplexe et le fait qu’il revienne quelques jours après. Pour aller plus loin dans l’analyse, une séance de coaching me semble indispensable car ce n’est pas une situation fréquente.
Il est également, tout à fait, possible qu’en faisant l’amour avec vous, votre homme ait réalisé qu’il ne pouvait pas vous offrir ce que vous demandiez et c’est pour cela qu’il s’est enfui après avoir fait l’amour. Il s’est aperçu que vous n’aviez pas les mêmes envies et du coup il a préféré vous faire souffrir maintenant plutôt qu’après lorsque l’attachement et les sentiments seront décuplés
J’ai un grand problème: mon mec me demande toujours de se changer et il ne précise pas en quoi, il me disait tu te concentres en toi et tu réfléchis bien, moi je peux pas te dire. Dernièrement, en parlant il m’a dit qu’il m’aime mais il se trouve sur le piège de comparaison et veut me voir fatale à ses yeux que ce soit physiquement ou dans mon comportement. D’un coup, il m’a dit il veut que je lui méprise que je lui punis d’une manière intelligente , d’avoir un coeur solide et fort pour que lui sera très doux , d’avoir position forte et avoir confiance en moi pour qu’il me valorise trop et me respecte . Il a dit si je changerai , lui il va me plaire trop .
Bonsoir malgré tous vos bons conseils je reste perdue.j’ai rencontré un homme sur meetic il y a quelque mois et la première rencontre été superbe pour lui comme pour moi.nous avons 2h de route qui nous separe.il vient presque tous les week end,m’ecri tous les jours semble bien et amoureux mais je n’arrive pas a m’enlever ce mechant doute car il es toujours actif sur meetic.il me dis que c’est moi pour toute sa vie,qu’il faudra trouver une solution pour nous pour se rapprocher etc etc mais….ce doute…que je n’arrive pas a m’enlever..pas envie de lui mettre la pression parce que je m’attache a lui..beaucoup..est ce que je lui en parle et il me prend pour ine psychopate ou jalouse malade alors que non,c’est juste que je veux pas donner a 100% pour me ramasser..ou je di rien..et malgré la distance je donne ma confiance a 100%???comment dire…c comme un brouillard epais lol..car en amour je donne sans compter..
Si vous êtes une femme qui drague une femme et que cette dernière ne comprend pas que vous la draguez car elle pense que vous êtes une simple « copine », alors, il sera très difficile de passer à la vitesse supérieure. Vous devez donc commencer par faire comprendre à la fille en question que vous êtes homosexuelle ou bisexuelle. Une fois qu’elle aura compris, elle recevra vos compliments différemment : soit elle y sera sensible, soit indifférente, soit elle le prendra mal ! A ce propos, il faut :
Bonjour, j’ai 21 ans et je suis avec mon copain depuis 2 mois. Nous nous connaissons depuis 10 ans, et nous avons déjà eu une “relation” il y a 8 ans. Tout était parfais au début. Mais il y a deux semaines, il a pris la décision d’aller faire un stage à l’étranger qui seras de 7 mois minimum, et depuis, il est très distant avec moi dès qu’on est pas ensemble. Je l’ai soutenu dans son projet car ce stage est important pour lui. Maintenant je suis régulièrement deux jours sans messages ou appels, et lorsque j’en reçois, ils sont secs et cours… Il travaille beaucoup mais deux jours sans nouvelles me semble beaucoup. J’ai essayé d’en parler avec lui, mais ça n’a rien donné. Il m’a seulement expliqué être troublé par la place de notre relation dans son stage et m’a expliqué avoir peu de temps avec son travail (dans l’agriculture), mais il n’a apparemment aucunement envie de me quitter et m’a dit m’aimer. J’ai tenté de réduire les nouvelles que je lui donne, mais ça n’a pas fonctionné. Son comportement a tellement changer, je suis perdu, je n’arrive pas à le comprendre. Que dois-je faire pour le retrouver comme au début ? Je l’aime vraiment et je ne veux pas le perdre.
Maintenant il m’ignore, il ne m’envoie pas de messages, il trouve le temps trop long avec moi, il n’a pas de temps pour qu’on se voit et n’aime pas le fait que je lui dise je t’aime tous les jours. Soit disant qu’il ne veut pas d’une copine qui le lui rappelle tous les jours. Alors que ça fait plusieurs années que je le fais et il ne me l’a jamais dit. J’ai peur de le perdre et je ne sais plus trop comment réagir.
Bonjour Sandrino j’aime votre travail, je suis d’accord avec beaucoup de choses écrite . Pour vous expliquer je suis quelqu’un qui galère en amour depuis 3 années, lorsque je cherche des raisons, je lis souvent que j’attirerai de mauvais partenaires à cause de ma confiance en moi ou de dépendance affective, je n’arrive pas à comprendre comment cela est possible ayant l’impression de pas mettre de pression et de ne pas le montrer. Généralement j’ai la force de caractère de refuser ou ne pas rester trop longtemps dans des relations mauvaises ou je sens que c’est foireux ..soucis à force j’ai l’impression d’être une femme attirante mais pas aimable. Tu crois que tu saurais un peu m’éclairer la dessus ?
Je suis tomber amoureuse récemment de mon “sexe friend” si on peu appeller sa comme sa, il vient me parler que quand il a besoin de quelque chose ou alors pour me voir quelques heures, il ne veux pas s’engager on en avait parler ensemble, mais moi j’en ai vraiment envie… j’ai tester la methode “fuis moi je te suit” effectivement sa marche, a un moment on commencais a ce voir tous les jours, mais cette methode ne fonctionne plus… je sais vraiment pas quoi faire pour que cet homme saute le pas…
La majeure partie des couples se forment très rapidement, sans avoir pris le temps de réellement apprendre à se connaître. C’est ainsi que les premières crises et conflits arrivent dans les premiers mois avec les grandes interrogations comme “Sommes-nous faits l’un pour l’autre ?”. On peut même considérer que les relations hommes femmes sont régies par ce principe.
Je pense qu’il est pervers narcissique, nous sommes séparer mais pour moi depuis qu’il est partit tout en sachant qu’il ne me capte pas je descend chez lui et le questionne et je fais un monologue et je remonte chez moi en larme, il ne me regarde même pas quand je lui parle … Ce silence là est très douloureux, cela me rend dépendante affective et ce n’est absolument pas mon habitude … On dirait qu’il me déteste … La dernière fois que je lui ai demander si il m’aimait encore il m’a répondu … Y a pas de soucis pfff je pense qu’il se fou de moi mais voilà j’ai de la peine a partir… C’est comme si il me retenait, comme il dit rien je sais pas quoi pensée, si c’est du lard ou cochon
Sois bénie pour on article et que le Saint Esprit continue de se révéler à toi. Toutefois j’ai une préoccupation,est ce donc un problème lorsque tu es en relation de demander un minimum d’affection et d’attention? En fait je souhaite savoir comment savoir que nous sommes déjà en train de demander à un être humain ce que nous sommes censés demander à Dieu?
Pour le moment il te considère peut-être trop acquise. En effet, il ne fait aucun effort et lui lui donnes tout.Non seulement à lui mais à ses parents. Tu as besoin de plus penser à toi pour le faire réagir mais avant tout pour te sentir mieux. Une relation homme femme saine nécessite que les efforts viennent des deux côtés.Le fait de se montrer plus distante et ne pas tout accepter va créer un électrochoc
Et savourer l’instant présent, cela ne signifie pas à mon sens ne pas penser, ne SURTOUT pas faire de projections parce que ouhlala, tu risques d’avoir une migraine. Cela ne t’empêche pas de faire des projets. Cela ne veut pas dire que tu ne donnes pas un cap à ta relation. Mais cela vient petit à petit. Tu apprends à connaître l’autre, tu t’y attaches, tu t’engages progressivement. Mais je crois qu’entamer le début d’une relation avec cet état d’esprit, permet de rester lucide. Et évite bien des déconvenues.
Bonjour, voilà j’ai rencontré un homme début septembre au cours d’un mariage de ma meilleure amie et qui est aussi une amie de ce charmant jeune homme, bref il a 8 ans de moins que moi (j’ai bientôt et lui 26), on a flirté ensemble le jour du mariage et on s’est revu le lendemain, on a peut-être fait ce qu’on n’aurait pas dû faire et je le regrette absolument pas, on s’est beaucoup plu et on s’est mutuellement désiré. Là n’est pas le soucis, le jour où je l’ai rencontré et le lendemain il m’a clairement expliqué qu’il préférait laisser faire le temps et qu’apprenne à se connaître en amis, je sais c’est assez contradictoire avec ce qu’il s’est passé entre nous mais il m’a expliqué qu’il ne voulait pas me faire du mal car il sort d’une relation qui l’a fait souffrir et est seul depuis 7 mois, et il travail comme vacataire en tant qu’agent de sécurité (il veut devenir policier) ce qu’il fait que ses horaires assez contraignants (il lui arrive de travailler la nuit), il a peur de me faire souffrir en s’engageant avec moi alors que sa situation professionnelle actuelle n’est pas stable et du fait qu’il ne puisse pas avoir de temps à me consacrer,,,,il a eu son appart il y a 2 semaines et du coup on vit à 30 km l’un de l’autre, on ne se parle que via Facebook et on ne s’est pas revu depuis…je précise que je le laisse me contacter :). Je sais aussi que j’ai touché son coeur, que je lui plais comme je suis, qu’il s’attache à moi, et qu’il m’aime beaucoup mais pour le moment il préfère se focaliser sur sa carrière…malgré qu’il aimerait néanmoins construire quelque chose avec moi mais pas pour le moment…j’aimerais sincèrement le rassurer sur le fait que je peux accepter le fait de ne pas le voir souvent et j’aimerais aussi un peu le pousser à s’engager avec moi mais d’un côté il veut se concentrer sur son travail mais il aimerais en même temps pouvoir avoir du temps pour moi… je ne sais pas quoi faire… même ma meilleure amie me conseille de laisser faire le temps, de le connaître en ami et de voir ce que ça pourrait donner…
J’ai rencontré un homme il y as peu. Au début il était très emballé, un peu trop d’ailleurs . Il m envoyait 350messages dans la journée, voulait me voir tout le temps… Parlait d’avoir trouvé une Perle rare ect… C’était limite oppressant et flippant mais je le lui faisait comprendre en ne répondant pas directement à ses messages dans la journée et en reportant nos rdv à quand j’en avais envi, et en lui rappelant que j’étais loin d’être parfaite …

Voila j’ai rencontrer un mec en vacance on sait tout de suite plu on a apprit à ce connaître un peu et on sait embrasser, il habite à 1h30 2h de chez moi on avait dit qu’on allait ce revoir du moins cest lui qui insistait le plus, quand on est rentrer on a continué à garder contact le soucis c’est que la plus part du temps cest moi qui envoie en première le message il me répond normal mais cest quand même à moi de parler la première. Par contre jeudi il devait me tenir au courant pour ce week-end mais comme d’habitude il a oublier du coup j’ai relancer et vu qu’il répondait pas je lui ai demander si vraiment il comptait me voir s’il avait envie qu’on continue en gros je sais bien qu’il avait pleins de choses à faire mais je voulais savoir. Il m’a répondu tout de suite en s’excusant et en me disant qu’il pourrait pas car il a beaucoup de problème familliaux du coup je lui ai dis que j’étais la s’il avait besoin de parler il m’a expliquer en gros ce qu’il ce passait et il m’a dit qu’on en reparlera quand on se verra. Depuis pas de nouvelles jai pas relancer non plus mais du coup je sais pas quoi faire je suis un peu perdu. Merci d’avance


Je suis perdu et ne sait comment réagir…Je ne comprends pas comment il peut passer d’un mec super attaché, je lui manquais tout le temps à quelqu’un de très distant… Je lui demande de m’appeler pour discuter il me dit plus tard au final il ne m’a jamais appelé… je ne suis pas du genre à courir derrière la personne avec qui je suis! Dois-je mettre un terme à cette relation?

Je m’appelle Marion, j’ai 41 ans et je travaille dans l’audiovisuel. Dans mon entourage professionnel comme personnel, tout le monde est au courant pour mon homosexualité. J’ai fait mon coming out à ma famille à 19 ans, alors que j’étais en couple avec ma première copine. J’en ai d’abord parlé à mes amis, puis rapidement à ma famille proche. J'étais très amoureuse. Je pense que ça m'a donné des ailes. Et puis, j'avais toute confiance en eux. Mes amis d’enfance et ma famille se sont montrés très surpris. Peu de personnes dans mon entourage côtoyaient d'homosexuels. Car tout ça restait très mystérieux pour eux. Il n'y avait ni repères ni référents. S'il y a eu des inquiétudes, elles furent toujours bienveillantes et concernaient les difficultés que je pourrais moi-même rencontrer. Finalement, cela a été plus long à accepter pour moi que pour eux. Leur réaction m'a beaucoup aidée à rattraper le temps perdu.


Pour ma part je crois que face au silence il faut savoir rester "chez soi", quitte à suspendre la relation. Peut-être en tendant des perches au mutique, si l'on s'en sent les capacités. Plus sûrement en entrant soi-même dans le silence pour se préserver de la douleur ressentie. Car c'est une épreuve qui peut être douloureuse que d'être confronté à un refus de communication dans une relation affective. C'est une petite mort, une absence de l'autre, un vide dans la relation. Je crois qu'il faut absolument éviter que ce soit un mode de "communication" qui deviendrait enjeu de pouvoir. Celui qui connaît le pouvoir du silence sur l'autre pourra être tenté de s'en servir sans même en avoir conscience...
On s’est encore revu jeudi passé, mais, depuis, plus de nouvelles… Je lui ai parlé dimanche soir sur FB, je lui ai envoyé un sms, mais pas la moindre réponse. Je suis vraiment déçue, je savais bien que notre histoire ne durerait pas, mais j’avais quand même un peu d’espoir et, surtout, je ne pensais pas qu’il se conduirait comme ça, qu’il mettrait fin à ce qu’on vivait comme un lâche en m’ignorant complétement.
Et savourer l’instant présent, cela ne signifie pas à mon sens ne pas penser, ne SURTOUT pas faire de projections parce que ouhlala, tu risques d’avoir une migraine. Cela ne t’empêche pas de faire des projets. Cela ne veut pas dire que tu ne donnes pas un cap à ta relation. Mais cela vient petit à petit. Tu apprends à connaître l’autre, tu t’y attaches, tu t’engages progressivement. Mais je crois qu’entamer le début d’une relation avec cet état d’esprit, permet de rester lucide. Et évite bien des déconvenues.
Donc, ce qu’on appelle les plaisirs du couple, ces frissons qu’on nous montre à la télé, et qu’on ressent surtout dans la séduction, ne sont pas fait pour durer. Rien contre, mais il ne faut pas s’imaginer que la vie de chaque jour est faite comme ça, pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement parce qu’on « s’ennuie » ou parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux. Parce que si on va chercher ailleurs, ce sera pareil : même processus, même scénario, frisson de la séduction, rencontre et couple, ensuite on ne sait plus quoi faire. C’est juste qu’on ne sait pas vivre à deux, n’allez pas chercher plus loin.
Une femme qui apprend à créer ce genre d’attirance et à susciter chez un homme ce type de sentiments aura NON SEULEMENT un homme qui sera plus proche, plus ouvert, plus « lié », mais elle aura aussi un meilleur conjoint à long-terme... un conjoint qui va souvent deviner et gérer À SA PLACE les obstacles « naturels » qui surviennent dans les relations.
Bjr Mr cormont.j’entretient une relation sa fait 4ans avec mon chéri. Il a eu un enfants avec une autre dans notre 4ans suit a son infidélité. Il di ne plus etr avec la fille cki es faux car j’ai causer avec cette dernier qui ma dit kel ne l’aime plus et lui a mem di merde mais lui ne l’accepte pas .elle saï ke je suis avec lui et lui il lui di kil va nous marié tout les 2 .mais a moi il dit qu’il n’es plu avec elle.je ne saï plus ce qu’il veut .il me dit ke c avec moi il veut rester, il di a lotr kil ne peu pas la laisser et kil va nou marier tout les 2.mais a moi il n’ose pas le di ckil lui di.

Tu as parfaitement raison, Stéphanie. On le ressent, quand un homme n'est pas tout à fait "là" et qu'on n'est peut-être qu'un numéro sur sa liste. C'est souvent une forte impression qui n'est pas rassurante du tout pour nous, et c'est ce qui fait qu'on peut vous "tester" afin de mieux comprendre votre degré de sincérité envers nous et les sentiments que vous dites nous porter.
La réaction naturelle à cette déclaration est probablement « sans blague ». Généralement, nous pensons que les hommes veulent plus de relations sexuelles avec leur femme en raison de leur constitution biologique (leurs besoins). Mais étonnamment, selon l’étude de Mme Feldman, la raison pour laquelle les hommes veulent plus de relations sexuelles est qu’ils ont un grand besoin d’être désirés par leur femme. Les hommes veulent être aimés. Des relations régulières et épanouies sont primordiales pour qu’un homme se sente aimé et désiré.
Concernant les odeurs, on se doute bien qu'ils nous préfèrent fleurant bon la rose qu'après une séance au Waou*. Et on vous passe l'haleine alcoolisée qui en a fait abandonner plus d'un...notamment Luc, 34 ans, qui trouvait cette fille si jolie en boîte de nuit jusqu'à ce qu'elle lui murmure avec sensualité qu'elle irait bien boire un autre verre avec lui au bar. « Mais d'après l'odeur qui émanait de sa bouche, elle avait déjà assez bu... ».
Un phénomène notable de ce mysticisme chrétien est la place importante qu'y tiennent les femmes. Des grandes poétesses visionnaires du Moyen Age (Hildegarde de Bingen, Julienne de Norwich, Catherine de Sienne) aux mystiques « hystériques » des xixe et xxe siècles (Thérèse de Lisieux, Bernadette Soubiroux) en passant par la plus connue de toutes, Thérèse d'Avila, religieuse visionnaire, réformatrice du Carmel et auteure du célèbre Château intérieur, un des monuments de la littérature mystique chrétienne.
Vous aurez suffisamment d’exemples, de démonstrations, de guides pratiques et de confiance en vous pour surmonter certains challenges qui vous ont « handicapée » avec les hommes. Que vous choisissiez de monter la barre et d’exiger plus d’un homme... ou d’obtenir la compréhension et la connaissance requises pour aller rencontrer un homme génial que vous ne connaissez pas encore et développer une toute nouvelle relation  avec lui... quel que soit votre choix, vous allez REPARTIR D’ICI AVEC UN PLAN D’ACTION QUI VA VOUS APPORTER PLUS DE BONHEUR ET D’AMOUR DANS VOTRE VIE.

Voici comment ça marche : Abonnez-vous maintenant, et je vous enverrai immédiatement ces deux interviews bonus. Vous serez automatiquement facturé un petit prix de 19.95 € par mois à partir du jour de votre inscription. Chaque début de mois, je vous enverrai une nouvelle interview qui se présente sous la forme d’un eBook d’une soixantaine de pages avec un nouvel expert qui partage ses meilleures connaissances.
Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir.

Cet état correspond à ce que Romain Rolland nommait le « sentiment océanique » (voir l'encadré ci-dessus). L'écrivain pensait que le sentiment océanique caractéristique de l'extase spiritualiste correspond à un éveil de la conscience. Pour Sigmund Freud, sceptique et athée, il s'agit d'une régression archaïque narcissique (stade où l'enfant est en fusion avec sa mère). Des psychologues ont tenté de cerner précisément le phénomène psychique. Ralph W. Hood, en 1975, a ainsi établi une échelle du mysticisme (en huit niveaux) à partir de témoignages recueillis, et des recherches neurologiques se sont efforcées de saisir les modifications cérébrales induites par l'état d'extase. On retrouve cette expérience assez courante dans les pratiques de méditation et relaxation. Selon Herbert Benson, psychologue à Harvard, 25 % des sujets participant aux séances de relaxation (fondées sur des exercices de respiration profonde et de vide de la pensée obtenu par la concentration sur un mot - « paix » - ou une image - un cercle - qu'il organise déclarent éprouver des expériences « spirituelles » (Timeless Healing. The power and biology of belief, Scribner, 1996).


« Pour ma part, je suis restée en très bons termes avec mon ex, avec qui je suis sortie pendant deux ans et demi après le lycée. Nous avions alors une relation de confiance très forte, et nous nous connaissions bien. Nous nous sommes séparés parce que nous n’étions plus amoureux. On s’entendait toujours bien, mais il ne restait plus que de l’affection due à notre relation, plus d’amour.
Certains coachs vous diront que vous avez «inconsciemment dégagé de mauvaises vibrations» qu'il a «inconsciemment détectées» et que c'est cela qui l'a repoussé. Et il y en a d'autres aussi qui vous diront que vous avez été trop comme ceci ou pas assez comme cela, que vous ayez eu un comportement dépendant ou trop distant, bref, vous pouvez facilement vous rendre dingue à essayer de deviner sur quel pied danser.
Je suis dans le cas où un homme et moi-même, nous sommes rencontrés il y a presque un mois. Ca a été très connecté tout de suite, un sentiment de plénitude, sans que nous ayons eu besoin de séduction. On a été naturel l'un envers l'autre tout de suite, et dans une confiance mutuelle. On rigole, on se parle des heures, mais on ne se voit pas tout le temps non plus.
Je lui avait dit "pas grave, je vais faire une virée avec les copines"..et là...monsieur commence à me poser des questions "Avec quii ? Vous allez faire quoiiii?.." Je reste vague, "je sais pas, on va improviser, diner entre copines et après on sort".."Il y a deux potes de ta ville tiens d'ailleurs"..et là.. je sens qu'il commence à flipper "te fais pas trop draguer hein!" etc etc..
Et enfin le fait de choisir d’avoir de l’amour pour l’autre au début j’étais dubitatif en lisant cette phrase car choisir d’avoir de l’amour pour quelqu’un c’est un peu comme contrôler ses sentiments, est ce vraiment possible ? Mais posé dans la continuité de ta notion de travail cela prend tout son sens, en fait au final nous sommes sur la même longueur d’ondes simplement ton « choix » semble être une étape intermédiaire alors que me poser la question de ce choix ne me viendrait jamais à l’idée, ce serait une évidence.
×