Après, dans ma (très) faible expérience amoureuse, il m’est arrivé de commencer très bien et de très vite perdre mon intérêt envers la fille qui en était l’objet, mais à chaque fois c’était parce que j’avais l’impression de me taper tout le boulot et de ne pas avoir de feed-back en face (aucun retour de signe d’affection, aucune initiative, aucun message qui ne soit pas une réponse aux miens), même quand la fille, alors que je disais que c’était fini, me disait qu’elle voulait vraiment que ça aille quelque part.
Dans la rencontre nous restons téléguidés par notre cerveau limbique, autour du besoin de reproduction et de la quête du mâle dominant pour les femmes. La mutation des codes réside essentiellement dans le fait que le "nouveau mâle dominant" doit être également empathique. S'il est prêt à défendre sa tribu lorsqu'elle est en situation de danger, il doit aussi développer des qualités de cœur. Une femme se sentira alors en sécurité et lui accordera sa confiance.
Les femmes ont un naturel généreux et altruiste, à tel point qu’il vous faudra parfois lui rappeler qu’elle doit aussi s’occuper d’elle. Il lui faudra parfois quitter le nid pour trouver ce qui pourra nourrir son âme, et si vous lui accordez cet espace dont elle a besoin, elle reviendra au bercail avec de nouvelles chansons à vous chanter… (OK, je me laisse aller sur le côté poétique, mais vous comprenez le message. Dites-lui de prendre du temps pour elle, SURTOUT lorsque vous aurez des enfants. Elle aura grand besoin de ces moments seuls pour se renouveler et se recentrer sur elle-même, et pour se retrouver après s’être perdue en s’occupant de vous, des enfants et du monde entier.)

Mais a chaque fois que je veux essayer un truc pour fonder autre chose et avoir notre histoire a nous il reparle de sè qu’il a vecu avec son ex.il ne veu pas se marié ni s’engager.jetais moi meme enceinte lors de notre rencontre je lui dit que nous formerions un foyer que jame suis prete a accepter sa fille mais il me dit qu’il a vecu cette histoire trop de fois et qu’il a peur que je profite de lui encore comme les précédentes et qu’un jour je décide de ramener mon fils a son père biologique.

Alors quelles sont les solutions qui existent pour lutter contre ce phénomène ? Comment se comporter face à un homme totalement indécis ? Quels sont les sacrifices à faire ? Lisez bien cet article et n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Mais avant de débuter votre lecture, je vous invite à regarder cette vidéo dans laquelle j’apporte les premières explications essentielles.


Avez-vous déjà essayé de communiquer quelque chose de très important pour vous à votre homme... et il vous semblait qu’il ne pouvait pas vous entendre... ou NE VOULAIT PAS ? Dans ce programme, vous allez apprendre ce qui se passe exactement dans la tête d’un homme et comment communiquer avec lui de façon à ce qu’il vous écoute vraiment... vous comprenne... et prenne à cœur ce que vous avez à dire.
Très bon article. Je fais régulièrement des sessions "abordages" et en une après-midi c'est largement envisageable d'obtenir entre 5 et 10 numéros de filles qui nous plaisent. Donc comme le dit Nicolas, inutile de s'emmerder, et de se ridiculiser en insistant, avec des filles pas intéressées. Les nouvelles rencontres chassent les anciennes rencontres.

je suis du genre tres jalouse et possessive et cela est toujours l’objet de nos disputes.il est ami avec beaucoup de fille et ca m’enerve trop.ses ex et tout me fatigue.il n’est pas du genre romantique et j’ai besoin qu’il me montre beaucoup plus d’attention.a chaque que je lui parle de ca on se dispute.il ne s’inquiete jamais pour moi et ca me ronge.je suis sure qu’il n’aime que moi mais je ne sais plus quoi faire pour attirer son attenton vers moi et vaincre ma jalousie exessive.
bonsoir Alexandre comment faire pour que un homme qui soie changeant en vers moi on as une relation qui est plus sur les rapports et apres plus rien ou alors sais toujours moi qui fait le premier pas en messagerie sais un homme qui as souffert de son passé qui as fait une depression et qui sais pas ce qui veut et qui ce sent bien avec moi mais je ressent que il as peur et la je le verais pas pendant trois semaines car il est avec sa fille
bonsoir.je suis amoureuz dun monsieur depuis 6 mois deja au debut il ne me parlais que de ses projett de mariage avec celle qui fera batre son etanr dans la meme ville il na presque pas mon temps il mapel rarement ne mecri jamais mais moi je laime bien.le jour de son aniversaire je lui ai fait un gateau avec des verres de champagne pour cadeau il ma justt appele pour me dire merci depuis ce jour il ne me gere plus,que faire svp aidez moi

Merci pour vos conseils Ca ma fait du bien de vous lire J ai passer La nuit a reflechir a ce que prendre soin de moi voulait signifier je me suis toujours dit qu il etait plus important de prendre soin des autres les aider et leur montrer qu on serait toujours la pour eux , mais je n arrive pas a me l. Appliquer a moi meme je ne sais pas comment je pourrais m aider , en parlant. Peut etre. Mais je n ai envie d en parler a personne autour de moi , je n ai.envie de voir personne non plus. Juste d etre transparente Pour un moment. Je viens de me rendre compte que j ai peur de finir seule , Jai perdu du temps comment recommencer tout a nouveau apres. Tout ca comment ne pas avoir peur


Pour que votre homme ait envie de s’engager encore plus avec vous et dans votre relation, vous ne devez pas le brusquer, le forcer et vous devez laisser les choses se faire d’elles-mêmes. Mais comment faire en sorte que cette envie lui vienne ? Pas de formules magiques ou de rites à invoquer, il vous suffit simplement de faire en sorte qu’il se sente bien dans la relation qu’il a avec vous. Qu’il s’y sente bien et qu’il n’y soit pas enfermé et contraint. Vous devez lui laisser sa liberté. Un homme cherchera à rester avec vous et à s’engager un peu plus dans votre relation s’il vous aime et que vous avez réussit à instaurer une harmonie dans votre relation. Même si vous formez un couple, vous restez deux personnes indépendantes, ce que vous ne devez pas oublier. Ainsi, laissez-lui sa liberté, il n’en profitera pas pour vous quitter, au contraire, ce sera l’une des raisons pour laquelle il restera avec vous.

Mais quoi ? Ne sera-ce qu'une affaire d'enracinement culturel ? D'héritage et de tradition ? ... Non, pas uniquement. Il est évident qu'on ne peut adhérer qu'à ce qu'on a rencontré par héritage, éducation ou expérience, et qu'en conséquence on se tournera moins vers quelque exotisme ou nouveauté. Mais si, lucidement, on sent, trouve et découvre la valeur de notre enracinement culturel, de notre héritage et de notre tradition, pourquoi les contredire ? ... Vraiment, les contradicteurs manquent de sagesse : leur moteur est une révolte sauvage.


On évite de penser, car comme tu dis, cela peut « entraîner une torture mentale », un peu comme ces cours de math à l’école qui donnent des migraines. Que fait-on, dans ce cas ? Eh bien on abandonne simplement les commandes à la providence, autrement dit : aux envies du moment, à l’humeur du jour, voire à la météo ou à son horoscope. C’est l’image d’un navire sans gouvernail, avec toutes voiles levées (toutes les passions du monde, et parfois des « je t’aime »), en se laissant guider par le vent, n’importe où, nord, sud, récif de pierre. Ce navire n’a pas de boussole, n’a pas de but, et pire que tout : il y a deux capitaines à bord. Qu’on me répondre simplement : comment voulez-vous voyager sur un bateau pareil ?
Je sais que ce qu’il attend est de coucher avec moi et qui pense que je ne suis pas une fille bien malgré que j’ai tenté de lui prouvé le contraire. C’est sûrement égocentrique mais je n’ai pas l’habitude qu’un garçon me mette de côté. Pendant qu’on parlait il m’a dit qu’il aimait qu’on lui courre après. Mais je ne sais pas si je dois encore jouer à la fille inaccessible ou si je dois lui faire la cour. J’ai peur que si je lui coure après soit sa marche pas soit la relation serait qu’à un seul sens.
Voici comment ça marche : Abonnez-vous maintenant, et je vous enverrai immédiatement ces deux interviews bonus. Vous serez automatiquement facturé un petit prix de 19.95 € par mois à partir du jour de votre inscription. Chaque début de mois, je vous enverrai une nouvelle interview qui se présente sous la forme d’un eBook d’une soixantaine de pages avec un nouvel expert qui partage ses meilleures connaissances.
Nous allons passer des moments cruciaux ensemble à apprendre comment vous pouvez passer d’une étape à l’autre, que vous veniez juste de rencontrer un homme génial, ou que vous sortiez avec quelqu’un et êtes restés dans la phase « désinvolte » et vous aimeriez que les choses progressent, vous aimeriez être plus proches et créer un lien plus solide qui va durer...
Au début tout était clair et nous nous sommes rencontrés. Nous avons passé plusieurs soirées sympas et avons dès la première rencontre défini que nos relations étaient purement amicales (encore qu’il m’ait avoué que les choses auraient été différentes s’il n’avait pas été en couple). Malheureusement, en début de semaine, nous avons eu un flirt qui a failli dérapé et s’en est suivi des échanges par message tout aussi axés sur le flirt. Evidemment le dérapage a eu lieu.
Cet homme est un ancien camarade, qui me plaisait beaucoup au lycée, mais il ne s’était rien passé. Aujourd’hui on s’est recontacté apres des années parce que je voulais savoir comment allait sa famille après un cyclone sur l’île où on avait vécu. Il a commencé à m’envoyer régulièrement des messages. Et il ya peu il m’a proposé de se voir, après deux mois de texto et appels. Comme je travaille en horaires décalés on s’est vus tard le soir, chez lui. Il m’a embrassée mais quand il a voulu aller plus loin je l’ai stoppé, et c’est là qu’il m’a dit qu’il préférait être honnête avec moi et que pour le moment il ne voulait pas être en couple. Quand j’ai poussé les explications il m’a dit que ce n’était pas une question de caractère ou de physique parce que telle que je suis mentalement ça pourrait coller. Mais uniquement de timing, et qu’il ne voulait pas me faire croire qu’il était sérieux pour me faire perdre mon temps. J’ai compris et lui ai dit que c’était la 1ere mais aussi la dernière fois qu’on se revoyait. Quand il m’a raccompagnée chez moi il m’a demandé de le serrer tres fort et si j’avais vraiment plus envie de le voir, que sa porte me sera toujours ouverte etc. J’aimerais comprendre, est ce que cet homme va me zapper complètement ou va t’il revenir même si je ne lui parle plus?
J’en souffre beaucoup trop et l’attendre je sais que ça ne servira a rien. donc j’ai décidé de tout arrêter, pour me protéger et avancer. J’aimerais totalement couper les ponts mais il ne m’aide pas du tout pour le coup ! il a ce comportement possessif jaloux a venir meme jusqu’a chez moi pour d’après moi juste vérifier si je n’ai pas découché ou si je suis bien seule.
Je me demande si mon comportement d’évitement n’est pas le problème. Je fais semblant de m’en foutre alors que c’est tout le contraire. Hier, après avoir tâté le terrain et su qu’il n’avait pas et ne pensait pas avoir de sentiments amoureux pour moi, je lui ai dit que c’était correct. Qu’on pouvait être des amants sans que ça veule dire quoi que ce soit. Que je voulais le revoir quand même.

Par contre, indépendamment de ce triste constat, il est une chose dont je me suis préservé en agissant comme je l'ai fait. A chaque fois que je le peux, quel que soit le nombre de larmes qui coulent et aussi violente que puisse être la descente en enfer, fort heureusement, il est une bouée à laquelle je peux me raccrocher en permanence au pire de mes tempêtes intérieures ...


je suis une personne tres emotive et le silence des autres me fait paniquer je me pose mille et une questions en me demandant ce que j ai bien pu leur faire ou comment me racheter et cela quand bien meme leur silence ne semble pas etre ma faute , cette situation est exharcerber dans ma relation avec mon petit ami qui est un specialiste du silence boudeur mais qui en plus explose pour rien , notre derniere dispute remonte a quelque jours ou j etais vrament mal et je lui parlais de mes problemes , pus je lui ai dis de laisser tomber parce qu en parler m enervait encore plus , il s est enerver et ne m adresse plus la parole jai tenter de l appeler de lui envoyer des messages aucune reponse pourtant il parle aux autres jai de ses nouvelles de par les autres mais je suis celle a qui il ne parle pas , dans ces moments je suis destabilisés je n arrive plus a rien manger travailler ou dormir je je fais que pleurer je ne sais pas si ce silence signifie une rupture de notre relation jai besoin de savoir comment arreter d etre si dependante du silence des autres
(3) Vous perdez des opportunité avec des filles qui peuvent paraître « moins bien », mais qui peuvent être de superbes partenaires sexuelles et avoir une personnalité qui vous plaît parfaitement (la qualité n’est pas uniquement dans l’apparence physique). Ça peut paraître étrange, mais j’ai déjà rencontré des 7 plus excitantes que des 10. Ma règle c’est moins elle est physiquement attirante, plus elle doit être sexuellement excitante. Si vous la trouvez moyenne, mais qu’après l’avoir aborder vous ressentez une putain de connexion sexuelle et que c’est une vraie tigresse au lit, gardez-la !!
Vous allez peut-être vous retrouver dans une soirée fabuleuse avec un homme qui vous plaît vraiment beaucoup... le type d’homme que vous avez recherché pendant toute votre vie... et il va vous prendre dans ses bras et vous regarder dans les yeux, avec amour et intensité... et vous dire que VOUS êtes la seule femme au monde pour lui. Peut-être que c’est à ce moment là que vous saurez enfin...
Bonjour Alexandre Alors Sa Fait 9 Mois que Je suis Avec Mon Copain quand je l’appelle il fait genre je le soule devant ses amis à lui puis quand je lui donne plus de nouvelles il s’inquiète ok mais hier il était vraiment bizarre maintenant quand je lui donne plus de nouvelles il s’en fou mon but c’est de lui prouver que je suis la seul femme de sa vie je veux lui manqué alors j’aimerais que vous me donner quelques conseils s’il vous plaît merci et à bientôt
Cela fait 1 an que nous nous sommes rapprochés avec X. J’ai 31 ans et lui 42. Nous étions tous les 2 en couple mais dans une relation qui ne nous convenait plus (non mariés je précise). Nous nous sommes rapidement avoué notre attirance puis nos sentiments grandissant et c’est devenu très intense. Nos échanges étaient surtout basés sur des sms et appels car nous ne voulions pas “abuser”, ni que cela dérape. Faire les choses (presque) dans l’ordre. Quelques rencontres de temps à autre mais “sages”. Beaucoup l’impatience toutefois mais nous ne voulions rien précipiter. Malgré tout, c’était des sms à longueur de journée, on est devenu dépendant l’un envers l’autre. Puis il s’est séparé de sa compagne. Puis quelques semaines après, moi également de mon côté. Nous attendions tellement de nous retrouver enfin, même si nous savions que l’on n’allait pas vivre ensemble du jour au lendemain. Mais il me disait malgré tout qu’il ne cessait de se projeter avec moi, dans tous les moments de sa vie. Qu’il voulait que je devienne sa femme, que dès qu’on serait ensemble on ne se quitterait plus jamais… bref. J’ai toujours été assez méfiante par mon passé à ce niveau là. Je sais que trop en dire sur ses sentiments peut renverser la balance et faire fuir. Mais il était tellement expressif que j’ai fini par lui ouvrir mon coeur sans limite.
C’est en faisant de nombreuses rencontres que j’ai appris que dans cette situation les choses ne peuvent que finir mal pour moi (car elle vont finir), car c’est celui des deux qui a le plus d’intérêt qui va en souffrir. Plus tard, comme si j’étais passé en coulisse, je me suis trouvé dans le rôle de celui qui avait le moins d’intérêt des deux, j’ai alors compris comment les choses étaient vécues des deux côtés et il n’y a pas de doute à avoir, vous ressortirez perdant.
Il est temps d’apprendre à voir les choses d’une manière complètement différente... ce qui va vous faire devenir presque ATTIRANTE COMME UN AIMANT pour les hommes, et pour plus qu’une simple passade. Vraiment. Vos émotions et votre capacité à créer un lien et la force que vous possédez pour ce lien représentent votre « arsenal déjà ancré » en vous. Tout ce qu’il vous reste à faire est de commencer immédiatement à l’utiliser...
Cela va faire 3 ans que nous sommes ensemble, si on ne compte pas les petites ruptures dont il est l’auteur. Ça va bientôt faire 1 mois que j’ai accepté de retourner avec lui. Je l’ai trouvé plus sincère cette fois ci. J’ai accepté pour ne pas regretter, même si ma meilleure amie était contre du fait qu’il m’a beaucoup blessé dans le passé. Tout allait bien jusqu’à ce qu’il y a 1 semaine, il m’annonce aimer une autre aussi. 24h après il m’envoie des messages pour me dire qu’il s’en fout de l’autre, qu’il ne veut que moi, qu’on a traversé trop de choses pour que ça s’arrête. Quelques jours après il commence à devenir distant. Il me dit ensuite qu’il sait qu’il ne le montre pas souvent ces temps ci mais qu’il m’aime et il ne veut pas me perdre.

Puis littéralement d’un jour au lendemain ( genre du dimanche au lundi) il a tourné sa veste. Pas de nouvelles de la journée, pas grave, ça me fait des vacances mais je l’apl quand même en soirée pour prendre des ses nouvelles , et il me dit que ça fait longtemps qu’il est célibataire et qu’il a plus l’habitude de donner des nouvelles tout le temps tout le temps et de se sentir oppressé.. ( à croire que c’est l’église qui se fou de la charité !!!) Je lui ai fait la remarque pour qu’il ajoute ” oui mais au début je suis toujours emballé, puis ça me fait peur… J’ai peur qu on s’attache à moi pcq j’ai peur de m’attacher a l’autre ” je devais partir en vacances 2 semaine après.. il m as lancé que c’était une bonne chose que ça lui permettrais de voir aussi ce qu.il voulait vraiment… Mais qu on pouvait continuer à se voir , juste soit disant sans ” oppression”

On passait tellement de temps tous les deux que la plupart des gens pour qui il est impossible d’être ami•e avec son ex pensaient qu’on s’était remis en couple ou qu’on couchait encore ensemble. Plusieurs personnes ont tenté de mettre en danger notre relation au moment où elle était la plus fraternelle. Lorsque j’ai passé mes vacances chez lui, on m’a accusée d’être une profiteuse ; lui, on l’a accusé de chercher à m’isoler du reste du monde…
Du cp je suis déjà dans la relation a distance étant donné que nous n'habitions pas dans la même ville ; on se voit 2 fois par mois et quelque weekend prolongé. Et la la prochaine visite est pour dans 2 mois ! En gros je vais la voir 2 ou 3 fois avant son grand départ courant octobre ! J'ai l'impression qu'elle s'eloigne, l'impression de faire mon mieux, de tt donner et par forcement recevoir en retour ; j'en demande trop ? je m'oublie moi même ! Je ne sais pas si elle en a forcement conscience, du coup ca me bouffe à petit feu :-/
J’avais deja arreter la relation une premiere fois parce que j’avais rencontrer un homme bien qui me plaisait et qui voulait une relation serieuse avec moi. Il avait l’air assez affecté quand je lui ai dit et m’a ecrit 3-4 fois par jour pendant plus d’un mois pour me revoir. Et comme je n’arrivais pas avec l’autre personne j’ai repris avec lui. Je pensais vraiment qu’il etait au moins attaché. C’est très dur moralement…
Un exemple simple quand une petite fille tombe et se fait mal on la porte, on l’embrasse, on se montre ultra-attentionné et protecteur. Quand un garçon du même âge évidemment nous faisons la même chose mais très rapidement on attend de lui qu’il aille mieux et qu’il sèche ses larmes, qu’il soit fort, on lui dit qu’il est grand et qu’il ne doit pas pleurer parce que c’est un homme. Cet exemple montre bien que notre comportement découle aussi de notre éducation qui va régir la relation femme homme, et même au delà dans le couple homme femme.
Nous en avons parlé car je me suis demandé s’il ne jouait pas avec moi, me désirant à SA disposition. Je lui ai dit que nous avons tous les 2 besoin de temps pour nous reconstruire, cela est normal après une rupture. Il reste ouvert à l’échange, me répond quand j’écris mais ne prends pas l’initiative. Les échanges ne sont pas des demandes d’explication, je viens aux nouvelles, lui racontant ce que je fais… sport, soirées, amis… il me répond aussi. Mais je sens cette distance. C’est difficile de devoir vivre de cette manière, calculer ce que l’on dit, la fréquence des appels messages etc… je ne me sens pas libre de pouvoir m’exprimer comme je souhaite. Je crains de le déranger si je l’appelle, me demande si mes messages sont attendus et bienvenus… C’est si différent de ce que nous partagions! Mais je tiens beaucoup à lui et ne souhaite pas passer à autre chose.
Ceci dit, je ressens désormais un 'éloignement' de sa part. Il m'a confié avoir du mal à accepter son coeur, à accepter ses sentiments, il a besoin d'être seul, alors que les sentiments sont là. Je n'ai pas envie qu'il "s'échappe", on va dire. Et je ne sais pas trop comment le rassurer, du moins comment l'aider à gagner une force psychologique suffisante pour faire face à ces sentiments.

En effet, ce désir pour autrui s’accentue à notre époque car nous sommes tous potentiellement reliés les uns aux autres  par les nouvelles technologies et la notion de manque disparaît peu à peu. On crée alors un manque du manque: les moments où l’on se sépare et où l’on se retrouve font partie de la relation de couple, ces mouvements aident à raviver le désir et à prendre conscience aussi de ce que représente vraiment l’autre pour nous. Or, ces moments n’ont plus lieu d’être aujourd’hui pour la majorité des couples. Si la distance vous sépare, skype donne l’illusion que vous êtes toujours côte à côte!


Pour l’exemple de la rupture, le break pré-rupture, me semble souvent une bonne idée. Il permet, justement, de vivre sans l’autre un temps, de gérer le manque, d’être au clair sur les raisons de la rupture et de prendre une décision sur laquelle on ne revient pas. Le défaut du break, c’est qu’il est pénible pour celui qui le subit, car il a une épée de Damoclès sur la tête. Et, souvent, même être « propre » peut impliquer de la souffrance.
Voyez que je missionne. Mais missionner, ce n'est pas "faire du prosélytisme", où le prosélytisme cherche à faire des conversions par la contrainte morale ou corporelle. Or VOUS, tous mécréants autant que vous êtes, jouez aux prosélytes sous couvert de laïcisme ... mais l'enfer est pavé de bonnes intentions. Tandis que missionner, c'est tout bonnement se sentir capable de témoigner et d'échanger à propos de Dieu - à savoir, pour le chrétien, de la Source de toute Vie qui, si on n'en parlait pas, nous égarerait en vains bavardages, gloses et tribulations pré-nihilistes... voire sérieusement nihilistes. (Mais regardez : si les nihilistes étaient vraiment conséquents avec eux-mêmes, ils se suicideraient sans attendre, ce qu'ils ne font "bizarrement" pas, préférant engloutir le monde alentour dans leurs néants.)
Le truc c’est qu’il n’a jamais tenu ce discours auparavant, et je ne pense que je sois la cause du problème parce que je ne suis pas le genre de personne a forcément besoin de quelqu’un pour exister et je ne dépend pas de lui (affecttivement). Je ne suis pas le genre de personne qui s’en cesse répète je t’aime ou demande en retour si la personne m’aime.
Hier, le soir je me suis connectée il était en ligne aussi . Je lui ai ecrit mais tard et il a dit ‘ je vais dormir c est pas le moment de parler j ajouterai rien bonne nuit” je lui ai demandé qu’est ce qu’il y a il ne me dit rien et il a resté encore en ligne. Aujourd’hui tout le temps je lui croise en ligne et il ne m a plus parlé. ‘J’ai pris initiative de lui appeler il parlait normale jai dit pourquoi tout cet orgueil il a dit non rien bon je t’appelerai plus tard . Et j”attends toujours et pas de signe. J’arrive pas à l’ignorer , je dis il s’en fout de moi et désintéressé il ne propose pas de se voir alors que je suis en congé et lui aussi n’a rien .
L’article s’appelle « comment séduire » (une femme), il n’est donc pas tout à fait illogique qu’il contienne des techniques de séduction. Concernant les anglicismes, je vous approuve, mais de toute la communauté de séduction nous sommes de loin ceux qui en emploient le moins. Quand au fond et à l’approche marketing, si vous n’avez pas compris que la vie consiste à se vendre, et donc à travailler son packaging, alors la saveur ne sera pas la seule composante à vous manquer, vous allez également manquer de succès et de réussite, à moins d’être né très beau. Ou très riche. Ou les deux.

La communication amoureuse se fait essentiellement par les actes et vous pourrez évaluer son intérêt en oubliant ses paroles et en observant les petits gestes du quotidien ! Beaucoup de femmes attendent d’un homme qu’il agisse comme elles et que tout se fasse très vite notamment quand on est célibataire depuis longtemps, on ne veut plus perdre de temps et vivre à deux rapidement mais il ne faut pas se précipiter. Avant d’en arriver à ce stade du bonheur et de l’épanouissement sentimental, il est essentiel d’agir par étape. Tout ne peut pas être parfait dès le départ, alors l’objectif est de rechercher ce dernier de façon progressive à la fois en prenant soin de votre moitié, mais également en ayant des activités ainsi qu’une vie sociale de votre côté.

Mon actuel a 23 ans, comme moi, il sait ce qu’il veut dans la vie, il fait des belles études, est parti de chez ses parents très tôt (à 15 ans pour un lycée spécialisé), n’est pas « intéressé » par la « débandade » de la jeunesse actuelle (tout comme moi, c’est à dire qu’on est ok pour s’amuser, boire, rire et faire des conneries, mais jamais dans l’excès : les études, le boulot et la stabilité dans la vie passent avant). Il a eu pas mal de petites aventures, mais jamais de « copine » sérieuse. Il a beaucoup bougé pour ses études (étranger, France entière avec changement de ville tous les 6 mois/1 an), il a eu des problèmes familiaux (parents divorcés quand il avait 12 ans, père malade dont il a fait le choix de s’occuper pendant longtemps), et ne s’autorisait pas avoir une copine (je cite ses paroles) car s’était inimaginable de se consacrer à une vie de couple (ses études, sa famille, la distance, le sport à haute dose aussi).


Pour moi , l’impasse dans laquelle on se trouve aujourd’hui , à savoir créer des couples durables et fonder un foyer avec quelqu’un qu’on aimera jusqu’à ce que nos sens nous lâchent un à un et que la mort nous emporte, cette impasse existe aujourd’hui du fait de notre éducation. Et je parle de manière globale. Le monde étant un village planétaire , les humains finissent petit à petit par être formatés où qu’ils soient.
Merci pour ces témoignages bouleversants. Quelle tragédie dans un monde soit disant moderne de ne pas pouvoir être soi. Je pense qu'il faut vraiment en parler afin que cela rentre dans les mœurs. Merci la WTF tram d'avoir cité Ellen Dégénères, mon idole ? cette femme a révolutionné ce combat dans l'audiovisuel aux Etats-Unis. Espérons qu'un jour, ce combat n'en soit plus un.
Parce-que (c’est ma minute coup-de-gueule) le plaisir, le bien-être individuel, ou le sentiment momentané de bonheur ou de tristesse, ce qu’on appelle le plus souvent : « la petite voix intérieure », ne sont jamais de bons conseillers, sauf si on veut passer sa vie insatisfaite à chercher quelque chose qui n’existe pas. Le bonheur est DANS LA SATISFACTION, mais si on refuse d’être satisfait, alors on ne sera jamais heureux. Le mec aura toujours un défaut : il sera trop grand, ou trop petit, il parlera trop, ou serait trop déprimant, ou aimerait trop sa maman… et y aura toujours un mec à côté qui aura l’air plus beau, plus cool, plus attirant. Tout ça c’est NORMAL ! C’est vraiment pas une raison pour passer sa vie à briser ses propres amours, ou pire : à briser le cœur des autres, et à se dire : « non, c’est pas encore le bon », et « ah mais j’ai un petit faible pour le voisin, il a un si joli sourire ». Ensuite, on se retrouve un soir toute seule à pleurer, parce qu’on a tout perdu.
Enfin, l’homme séduisant est suffisamment sensible pour repérer les signes d’intérêt, approfondir la connexion avec ceux et celles qui l’intéressent le plus et être auprès d’eux cet être contradictoire et attirant : sociable et animal, éduqué et sexué, bref, comme me l’a gentiment soufflé un jour un journaliste en interview, un bâtard sensible. J’adore l’expression, gardez-là au chaud dans un coin de votre tête.
Sachez que les hommes fonctionnent différemment de nous. Chacun à son rythmes, ses envies, il faut donc être compréhensif. Il arrivent que la femme demande à être prête avant de s'engager et c'est pareil pour l'homme. Il a peut être d'autres projets et a besoin d'un certains temps. Soyez patiente, il faut que cela viennent de lui même naturellement. Donc arrêtez de tout le temps lui parler de mariage, de fonder un foyer...Ou à la rigueur vous pouvez en parler ensemble pour être situé certaines choses. N'insistez pas et laissez faire les choses, c'est plus intéressant... Faites en sorte qu'il s'en sorte bien.
Soit parce qu’il se protège de l’amour (en le fuyant, en se contentant de l’effleurer), soit parce que ce sentiment ne lui dit rien du tout. « Pour donner de l’amour et en recevoir, encore faut-il avoir cette culture-là, note le psychiatre Serge Hefez*. C’est-à-dire avoir été suffisamment aimé, enfant. Souvent, ces hommes ne reconnaissent pas ce sentiment-là. La solitude est le lot de tous les héros.
Mais quel conseil donnerais tu si, au début de la relation le gars fait le pas d appeler, d envoyer des msgs, prendre des nouvelles et à partir du moment où la fille part en vacances, plus rien. Il repond brièvement à ses msgs sans demander de nouvelles. Du coup, la fille ne donne pas de nouvelles pr le faire réagir ms rien ne se passe. Que faire? Comment réagir au retour de vacances?
Bonjour alexandre , Il y a deux mois j’ai rencontrer un homme à une soirée et il y a vraiment eu un bon feeling seul probleme il etait en couple dans une relation tres compliquée, ont c’est quand même revus et avons passer pas mal de soirée ensemble. En face il etait charmant et par message tres distant et répéter sans cesse qu’il ne voulait pas me faire souffrir et qu’il voulait prendre ses distances choses qu’il n’a jamais faite jusqu’au jour où je n’ai pas eu de nouvelle de lui pendant 15 jours. Puis lors d’une soirée ont c’est revue, il est alors revenu ( j’ai alors etait tres distante avec lui car je lui en voulait) il c’est pourtant accrocher et j’ai finit par lui pardonner, voilà maintenant un peu plus de trois semaine qu’on se revoit, il n’est plus en couple et n’hésite pas à se montrer avec moi chose qu’il ne faisait pas avant. Mais il continue pourtant à me dire qu’il n’est pas près à ce remettre en couple, qu’il Ne vEux pas me faire souffrir et que lui et moi sa ne marcherais pas car il est trop compliqué .Quand je lui répond que je comprend tout à fait La situation et le faite qu’il ai besoin de temps et que alors lui et moi sa n’ira effectivement pas plus loin que ce qui est actuellement il me remercie et me dit que c’est mieux qu’on prennent des distances et pour je ne sais qu’elle raison toute de suite apres il renchéri sur un message en contredisant tout ce qu’il vient de dire et cherche immédiatement à me revoir au plus vite. Dois-je le “catégoriser” d’homme indécis ?
Quand une telle relation existe entre deux personnes, conquérir le monde peut devenir un jeu d’enfant. Et plus personne ne peut légitimement parler de montagne à gravir en s’engageant. Bien au contraire, ce serait abaisser tous les obstacles que la vie peut mettre sur le chemin. Ne t’es-tu pas fait la réflexion avec lui, celle où tu dis haut et fort que l’on est plus forts et invincibles à deux ?
Dans tous les cas je pense qu'il faut l'ignorer conséquemment un bon moment. Avec un peu de chance elle reviendra ou se laissera retenter (quelques semaines/mois après), et dans tous les cas ça te laisse la voie libre pour d'autres rencontres :) Si tu l'ignores complètement assez longtemps, la probabilité qu'il finisse par se passer quelque-chose est peut-être d'1/4, pas négligeable mais pas énorme non plus. Si tu la relances malgré tout, cette probabilité tombe tout simplement à 0 (avec en prime éventuellement quelques aventures ratées au passage). Et si elle a elle-même proposé le premier rdv, c'est qu'elle avait sans doute des attentes énormes, et là c'est de toute façon difficile d'être à la hauteur.
Bonjour Alexandre, depuis un mois et Demi , je frequente un garçon qui me plait Beaucoup , il me veut pas a engager disant sortir d une longue relation mal finie. J aimerai le pousser à prendre des initiatives, le faire Bouger Vers moi. J ai peur en utilisant la technique du silence le perdre , ou si Je refuse un de ces rdv qu ils me rappellent plus. Comment le faire changer d Avis ?il me trouve Beaucoup de qualités qui me font peur presque …bref pourtant il Crée sans cesse des freins…qui me rendent folle..me dit que Je dois le laisser proposer le rdv…mais il decide du rythme …ne veut pas s organiser ….que faire faire ?prochaine fois qu il me propose Je refuse ?avez vous un Bon conseil ? Tout Ca me rends Triste .Merci / sasa

Bonsoir malgré tous vos bons conseils je reste perdue.j’ai rencontré un homme sur meetic il y a quelque mois et la première rencontre été superbe pour lui comme pour moi.nous avons 2h de route qui nous separe.il vient presque tous les week end,m’ecri tous les jours semble bien et amoureux mais je n’arrive pas a m’enlever ce mechant doute car il es toujours actif sur meetic.il me dis que c’est moi pour toute sa vie,qu’il faudra trouver une solution pour nous pour se rapprocher etc etc mais….ce doute…que je n’arrive pas a m’enlever..pas envie de lui mettre la pression parce que je m’attache a lui..beaucoup..est ce que je lui en parle et il me prend pour ine psychopate ou jalouse malade alors que non,c’est juste que je veux pas donner a 100% pour me ramasser..ou je di rien..et malgré la distance je donne ma confiance a 100%???comment dire…c comme un brouillard epais lol..car en amour je donne sans compter..


Non, il ne s’agit pas d’un discours optimiste, car tout le monde peut vérifier autour de lui qu’il existe des couples qui sont solides et que l’on admire. En revanche, la majeure partie des relations s’écroulent, non pas à cause de la simple différence dans les rapports hommes femmes mais bel et bien pour des raisons plus larges qui me font dire que leur projet de vie n’était pas préalablement défini ou alors mal déterminé, ou encore que l’un ds deux a mis un coup de canif dans le contrat. Le rapport homme femme doit suivre une logique implacable et dès que l’un deux ne respecte pas ses engagements tout peut être remis en question.
Pour autant, vous allez commettre une erreur fatale, celle de réagir en fonction de votre personnalité et de votre capacité à vous projeter avec assurance. Comme expliqué plus haut, dans certains domaines les hommes sont hésitants ! Ils ont tendance à douter et ce n’est surtout pas en essayant de provoquer les choses que vous arriverez à vos fins. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il doit la sentir et cela doit venir de lui.

N’as-tu pas déjà pris les devant sans qu’il le demande en le menant vers le bon choix ? Pourtant il était confronté à un problème particulier dont il n’arrivait pas à se sortir. Et tu l’as résolu de la façon la plus naturelle. Juste parce que tu as su trouver les mots qui l’ont rassuré et guidé dans la bonne voix. La situation inverse ne s’est-elle pas déjà passée ?
J’ai été triste pendant un temps qu’on ait pas réussi à sauver cette complicité entre nous qui me tenait tant à coeur. Mais je crois qu’il n’y avait rien à sauver. Que je l’idéalisais probablement parce que c’était tout ce qui nous reliait encore. Reste un respect sincère que j’ai pour lui et qui, j’espère, est réciproque. Il y a des gens dans nos vies qu’il faut avoir la clairvoyance de laisser partir. Peut-être qu’on se retrouvera dans dix ans et qu’on rira en reparlant du bon vieux temps. Peut-être que ça n’arrivera jamais. »
Votre adresse email sera uniquement utilisée par la société M6 Web pour vous adresser votre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement prévu à cet effet. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations vous concernant, ainsi que définir les directives particulières relatives à leur sort après votre décès. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de Confidentialité.

Il commence à me parler d’une crise de la trentaine, de l’importance de plaire, du fait qu’on puisse tomber amoureux de quelqu’un d’autre… Je sens le vent tourner et lui envoie un texto le lendemain ou je lui explique que je m’inquiète de ses propos car il travaille avec une femme. Il me rassure et me dis qu’il serait abruti de vouloir une autre femme que moi et que je le comble à tous les niveaux…


Bref si vous pouvez me donner un conseil ça serait bien aussi , enfaîte je suis avec mon copain seulement depuis un mois a peu prés , et on n’et pas dans le même pays , je trouve qu’il ne s’occupe pas assez de moi on passe toute la journée connectés sur le même réseau social il m’envoie des messages de temps en temps a part ça il y a rien , j’ai peur que notre relation soit gâchée par ça et même quand je fais des efforts pour engager la discussion lui il ne fait rien et ça m’intrigue . Parfois je me dis que je devrais m’absenter et ne plus me connecter pendant un moment mais j’hésite je ne sais pas si c’est bien de faire ça .
Les couples qui marchent et perdurent dans le temps sont souvent des couples amoureux qui sont également les meilleurs amis du monde. La personne que vous choisissez doit bien sûr vous faire vibrer émotionnellement et sexuellement mais elle doit aussi être quelqu'un sur qui vous pouvez compter à n'importe quel moment, à qui vous pouvez tout confier et avec qui vous pouvez tout partager. Une personne avec laquelle vous n'avez aucun filtre et qui ne vous jugera jamais.
J’ai rencontré un homme alors qu’il était en couple et nous avons sympathisé. Quand j’ai compris que j’avais des sentiments pour lui, j’ai freiné et pris un peu de recul et je l’ai mis au courant de la situation. Plus tard, il m’a dit qu’il s’était séparé. J’ai gardé contact mais je l’ai laissé venir. Un bon mois plus tard, on s’est vu et nous avons entamé une “relation”. La particularité ici est que je pars dans un mois pour un pays lointain pour une durée indéterminée. L’engagement était difficile mais j’ai demandé une certaine exclusivité, car c’est ma limite personnelle. Il a compris ma demande mais il n’était pas en mesure de me l’offrir étant donné sa récente rupture et mon prochain départ. Nous avons continué à nous voir et l’attachement des deux cotés s’est intensifié et laissé présager qu’il ressentait de réels sentiments. Jusqu’à une activité commune sur plusieurs jours dans un camping où il a été difficile pour diverses raisons de nous voir. Malgré tous mes efforts pour nous retrouver, ça a été un échec. Les raisons invoquées me paraissaient acceptables jusqu’à ce que j’apprenne qu’il avait pourtant eu la possibilité de voir une autre fille. J’ai alors voulu mettre un terme à la relation, ça a été douloureux. Il est revenu vers moi et m’a confié qu’il était très mal de ne plus me parler, ne plus m’avoir dans sa vie. J’ai été froide pendant une semaine et malgré tout j’ai fini par lui reparler avec la même légèreté que j’avais eu au début de notre relation. Nous nous sommes vus et j’ai cédé à ses avances et à ses excuses. Nous avons discuté et j’ai appris qu’il allait revoir la fille du camping. Je lui ai dit que ça me faisait mal. On a décidé de rompre complètement. Nous avons passé l’après-midi à se dire adieu mais sans conviction. Finalement, j’ai accepté l’inacceptable: qu’il aille s’amuser jusqu’à mon retour de voyage, dès lors que ce n’était que sexuel. Il est tout gentil depuis quelques jours et attentionné et j’ai mis des règles. Seulement, il va tout de même revoir cette fille, durant un week-end à Paris dans une semaine alors qu’il ne trouve pas de temps pour me voir avant septembre. En écrivant ses mots et en me relisant, j’ai envie de me foutre des baffes mais je lui en veux tellement aussi. J’ai envie de mettre terme à tout ça mais j’en serai incapable. Je sens bien en lisant votre article qu’il est pas insensible mais mon comportement d’amoureuse qui accepte l’inacceptable fait qu’il se sent en position de force. Il habite loin de chez moi donc se voir est compliqué, nous fonctionnons beaucoup par les réseaux sociaux. Comment arriver à ce qu’il s’engage et me respecte sans couper les ponts avec lui? (je suis incapable de couper les ponts) Merci beaucoup. J’adore vous lire !
Ici, le choix vient rapidement (je pense qu’il y a des gens sensibles au coup de foudre et que j’en suis). Pour d’autres ils viendront plus tard. D’ailleurs, il est même possible que l’on fasse des choix qui verrouillent de plus en plus notre amour pour l’autre : vient un moment où l’on choisit de faire confiance à l’autre, par exemple. Vient un moment où l’on s’engage entre soi et soi à rester avec l’autre même si ça devient compliqué, etc…
×