Je voulais avoir votre avis sur la relation que je vie actuellement. Depuis 1 an et demi je suis divorcée après une relation qui a duré 18 ans soit la moitié de ma vie. Contre tt attente cela fait un an que je fréquente qlqu un. Un homme que je connais depuis 13 ans et avec qui je n aurais jamais pensé sortir. Nous travaillons ensemble et nous nous sommes découvert lors d une sortie. Pour vous le d écrire, il est de 13 mon aîné (50 ans), belle homme, sportif, belle situation et est chanteur ds un groupe qui a pas mal de succès chez ns en Belgique. Il a été marié il y a 20 ans avec une femme avec qui il a vécu 7 ans et à divorcé 9 mois après leur mariage. Depuis il a entretenu de plus au moins longue relation dont la plus longue a duré 6 ans ms tj chacun chez sois.
Bonjour Alexandre j’ai un soucis qui m’inquiète. Il y a deux ans J’ai rencontré un mec sur le net un dimanche soir après une longue causerie il me dis qu’il m’aime bien ,qu’il me garde pour le mariage. On a échangé nos contacts et depuis lors on s’appelle souvent. Il m’écrit parfois . je ne sait comment j’ai réussi à tomber amoureuse de lui. Il arrive souvent que j’aille sur le net chercher des compatibilités entre les prénoms les signes astrologiques…car il me plait vraiment. Ce qui me déconcerte c’est que par moment il est choux et quelques temps après il devient étrange. Il ne m’appelle plus, rien du tout aucun signe il ne repond pas a mes textos. On a pas encore eu l’occasion de se rencontrer car il a du boulo me dit il souvent. Il a été muté au nord du pays. Je voudrait qu’on se donne une chance mais j’arrive pas à trouver le meilleur moyen d’y parvenir. Svp aidez moi ça fait deux ans que ça dure!
J’ai subi au moins 5 échecs liés à mon incapacité à prendre l'initiative afin que 2 RV prometteurs (bar, resto, cours & soirée danse) puissent déboucher sur une aventure ou plus : J'attend trop que la jeune femme me dise que je lui plais pour aller plus loin alors que c'est à moi de lui montrer que je l’aime et souhaiterai aller plus loin : J’ai été incapable de la prendre par la main après le second RV (puisqu’on a bien souvent une partie de trajet à pied ou par métro en commun), encore moins de poser ma main sur sa taille ou de lui faire un bisou. Résultat, au mieux, on reste quelques temps amis.
Le truc c’est qu’il n’a jamais tenu ce discours auparavant, et je ne pense que je sois la cause du problème parce que je ne suis pas le genre de personne a forcément besoin de quelqu’un pour exister et je ne dépend pas de lui (affecttivement). Je ne suis pas le genre de personne qui s’en cesse répète je t’aime ou demande en retour si la personne m’aime.

Il a des pensées pour moi (par exemple en voyant quelque chose à la TV il s’empresse de m’envoyer un message pour me le dire), il dit m’apprécier beaucoup et ne pas voir le temps passé lorsqu’on se voit. Je précise qu’il m’invitait tous les jours et que je refuse en moyenne 3 fois sur 4. Nous avons des conversations variées ou tous les sujets peuvent être abordés facilement. Et lorsqu’il me regarde il y a de la tendresse.
mon amour est américain , vit a 7000 km , au depart on etait ami la 1ere années puis avec le feeling les sentiments sont venus et on s’est mis ensemble , je le voit le mois prochain puis à noel…on fait des projets, on a mis les regles et bases de la relation.on a tj eu les memes valeurs…meme en etant amis , (fidélité, honneteté…) on sait ce qu’on veut….sur le long terme…. à terme d’ici 2-3 ans on veut vivre ensemble , tout en prenant le temps de construire notre relation sur des bases solides. on communique toujours et fait des compromis. pour l’instant tout se passe bien. apres on est plus genre geek , donc pas trop les soucis de fetes, sorties…..et je l’aime à mourir mon ricain
Pour le moment il te considère peut-être trop acquise. En effet, il ne fait aucun effort et lui lui donnes tout.Non seulement à lui mais à ses parents. Tu as besoin de plus penser à toi pour le faire réagir mais avant tout pour te sentir mieux. Une relation homme femme saine nécessite que les efforts viennent des deux côtés.Le fait de se montrer plus distante et ne pas tout accepter va créer un électrochoc
Je suis d’accord qu’il faut être patiente, cependant à quel prix ? J’ai dernièrement fréquenté un homme, pendant 2 semaines les discussions étaient intenses et puis on a commencé à se voir… Et dès qu’on s’est mis ensemble… J’ai à faire à une toute autre personne. Distant, plus du tout à l’écoute, prétexte tout et n’importe quoi pour ne pas se voir. Alors j’ai pris l’initiative de venir une fois à l’improviste et je l’ai vu super content. Mais rebelote, il redevient froid et distant des que je disparais de sa vue. Des nouvelles tout les 2 jours…. Se vexe qd je ne répond pas à ses messages… Mais qd il s’agit de me répondre… J’ai droit à des prétexte encore et encore….. La patience c’est bien mais à quel prix ? On doute de soi, on se dit que forcément il y a une autre fille… Il n’y a rien de rassurant dans le comportement d’un homme qui a peur de l’engagement… Alors personnellement, qd j’ai voulu avoir une discussion à ce sujet avec lui, il m’a répondu qu’il n’était pas un mec pour moi. Alors je l’ai pris au mot et je lui ai rendu sa liberté comme il le souhaitait. Aujourd’hui, restant ami avec, il me fait des crises de jalousies des qu’il pense qu’il y a d’autre hommes…. Sachant que monsieur se permet de draguer d’autre filles tout en continuant à me faire des compliments des qu’il me voit. Je n’appelle pas ça avoir peur de l’engagement, mais surtout avoir un ego sur dimensionné. Je me suis détachée de la personne que j’avais connu et j’ai pris en compte qu’il avait raison que je mérite mieux.
Je viens de vivre 4 ans d'écoute d'une amie épouse de médecin alcoolique (le mari)Vécu dans le silence, sauf dans les moments de crises ou mon oreille l'intèressait, le reste du temps je n'existais pas...Je suis en faute aussi, privée du minimum affectif pendant l'enfance, j'ai investis beaucoup trop..et le "silence est mon ennemi...donc je réagis très mal sans nouvelles ... cela déclenche angoisse doute et colère. j'ai 70 ans...et je viens de commencer un atelier pour retrouver"Mon enfant intérieur" j'espère que cela m'aidera a faire le deuil...Je suis très mal dans ma peau...j'ai du chagrin.
Mais le lendemain, dans l'après midi, elle m'écrit ceci: Tu sais j'ai beaucoup réfléchis cette nuit et ce matin, cette soirée avec toi m'a fait comprendre que j'ai peur de m'engager à croire que je ne suis pas prête à rentrer en realtion, on se comprend très bien, on passe de supers moments, mais il y a quelque chose qui me bloque sans que je puisse savoir quoi. c'est peut etre de passage mais comme on est honnête l'un envers l'autre, je prèfere te dire ce qui me passe par la tête et mon ressentis. Tu es vraiment formidable c'est pour ça que j'ai besoin d'être claire avec toi et j'ai besoin de prendre un peu mes distances car c'est vrai que ça va vite entre nous et c'est peut être ce qui me fait si peur.
Mais lui c’est pas la même chose maintenant si je lui demande pas de sortir il me demandera jamais et je lui dis pas qu’il me manque il me le dira jamais… J’ai essayé de faire la séduction avec lui mais ne lui faisait ni chaud ni froid …et là sa commence a me dégoûté cette situation sachant qu’il est passé par un divorce avant mais ce n’est pas le cas parce qu’il a sorti déjà avec une femme après son divorce ils ont resté 2ans et demi ensemble et après 5mois de séparation j’ai apparu moi
De mon côté, j'en suis à bientôt 3 ans et demi de silence (depuis le 1er août 2010) et j'ai commis les pires conneries (sur toute la gamme !) pour le récupérer !!! Ce silence fut rompu par le Monsieur qui me l'a imposé (au bout de 6 ans de vie commune) puisqu'il l'a trahi lors du décès de sa mère en octobre 2011 en revenant vers moi pendant les 3 semaines où sa mère était en fin de vie.

Cet état correspond à ce que Romain Rolland nommait le « sentiment océanique » (voir l'encadré ci-dessus). L'écrivain pensait que le sentiment océanique caractéristique de l'extase spiritualiste correspond à un éveil de la conscience. Pour Sigmund Freud, sceptique et athée, il s'agit d'une régression archaïque narcissique (stade où l'enfant est en fusion avec sa mère). Des psychologues ont tenté de cerner précisément le phénomène psychique. Ralph W. Hood, en 1975, a ainsi établi une échelle du mysticisme (en huit niveaux) à partir de témoignages recueillis, et des recherches neurologiques se sont efforcées de saisir les modifications cérébrales induites par l'état d'extase. On retrouve cette expérience assez courante dans les pratiques de méditation et relaxation. Selon Herbert Benson, psychologue à Harvard, 25 % des sujets participant aux séances de relaxation (fondées sur des exercices de respiration profonde et de vide de la pensée obtenu par la concentration sur un mot - « paix » - ou une image - un cercle - qu'il organise déclarent éprouver des expériences « spirituelles » (Timeless Healing. The power and biology of belief, Scribner, 1996).
Il y a quelques semaines, j”ai rencontré un homme qui a visiblement beaucoup souffert en amour (trahisons). Les débuts étaient parfaits, un homme romantique, attentionné, chose que j’ai jamais connu. 1-2 fois, j’ai un peu tilté sur des remarques de jalousie qui étaient pas du tout justifiées… je n’ai pas trop compris… et un jour, bam, il n’est pas prêt, il vois bien qu’il n’arrive pas gérer encore sa jalousie, n’arrive pas à me faire confiance. On s’est parlé, expliqué les choses, j’ai été honnête en lui disant que clairement j’avais quelque chose pour lui mais que de rester amis, ça ne serait pas possible pour moi. Il m’a expliqué que pour l’instant, il ne se sentait pas prêt mais qu’il était en tout cas pas fermé à l’idée d’un NOUS. Depuis il m’écris tout de même tous les jours, on s’est tout de même revu plusieurs fois. Il ne veut pas profiter de la situation mais accepte tout de même mes bisous, me dit même qu’il en a envie mais ne veut pas profiter. Dès que je suis plus distante, ou froide, il le sens et agit en conséquence, il propose de se voir, ou et plus actif dans la discussion. En bref, je ne sais pas comment, je peux l’aider à passer sur ce blocage. Je suis d’avis que je ne devrais pas avoir à me justifier dès qu’une remarque de jalousie arrive ( surtout que je ne suis pas en couple avec lui ), mais c’est vrai que j’ai tendance à me justifier ou alors à apporter la preuve que non. Je me dis aussi des fois que je dois pas être si intéressante, si il prêt à me laisser partir…. Je suis un peu perdue…. merci de ton feedback
Bonjour cela fait 6 mois que je vois régulièrement un collègue de travail Je l ai connu il y a 2ans dans un contexte où il était en couple et vivait avec sa fille et sa nana Au départ pour moi aucune attirance physique et uniquement une amitié qui c créer Il y a 6 mois lors d une soirée de travail on c un peu plus rapprocher et il m’a expliquer qu il se séparait et était content d être célibataire De fil en aiguille on s est échanger les numéros et c est la qu’on a commencer ce fameux jeu de séduction Je n ai rien vu venir sachant qu’ à la base pour moi c était juste un simple collègue qui plus est ne m attirait pas physiquement Des textos tous les jours des appels Et enfin le moment où son ex trouve son appartement Il me demande si on peu se voir et passer une soirée ensemble j accepte et la on passe une super soirée a discuter et à se trouver plein de points communs et le moment fatidique arrive on couche ensemble Un amant parfait à mon goût car très attentione Le lendemain je pensais avoir fait une bêtise et lui dire mais… Il a été juste adorable textos etc On continu a s écrire tous les jours à entretenir cette complicité Mais sommes nous ensemble ? On se voit régulièrement pendant 3mois et un soir je lui demande mais on est quoi tous les 2? Pour lui juste des amis qui couche ensemble Car étant donner qu’il est en pleine phase de reconstruction il ne veut absolument pas de relation amoureuse Oui …Je décide de continuer à le voir car je me sens tellement bien avec lui Je n ai pas souvent rencontré ce mec aussi respectueux et gentil La relation se poursuit et voila que je m attache à lui Oui c’est humain en se parlant tous les jours et en passant de supers moments Cela fait 6mois et je décide d en discuter avec lui à nouveau et lui demander ok maintenant ca fait 6mois qui suis je pour toi ? Peut on commencer à se voir plus souvent ? A partager d autre moments que de se voir chez moi ? La réponse est oui mais je n ai pas bcp plus de temps à t accorde … Je prend ca comme une excuse me vexe et me braque De la on décide d avoir une discussion en face a face Et la il m explique qu’il ne veut pas me faire souffrir ni me faire espérer quoique ce soit Quil ne souhaite pas s engager d avantage Il dit même reconnaître que le fait de se parler tous les jours porte à confusion sur ses intentions Pour lui il a besoin de sa liberté il ne veut pas de contrainte Je lui ai dit que je comprend car je suis passer par la il y a 9ans quand j ai divorcé du père de ma fille Que je ne voulais surtout être un boulet pour lui J ai trouver son attitude très respectueuse Il m’a dit que forcément lui aussi s était attacher à moi mais impossible de donner plus pour le moment C est tellement honnête de sa part On c revu le soir même chez moi on a discuter rigoler et recoucher ensemble Ensuite il est rentrer chez lui et m’a envoyer un sms tout gentil comme d habitude …. Je sais qui l faut que je me fasse une raison mais j appréhende tellement le fait que l on s écrit plus tous les jour Est ce que cela va diminuer notre complicité? Dois je encore attendre quelque chose de cette relation ? Ou faut il tirer un trait définitif et réellement se détacher de lui ? Merci a vous
Je vous remercie infiniement pour tous les infos et les conseils. Je à bout de souffle, je ne sais vraiment plus quoi faire. J’ aime un homme éperduement mais lui Il est plutôt distant dans la relation. Je sens à la fois lasse et honte de moi et cela me fait souvent pleurer. Je suis tombée dans la flatterie. Que dois je faire Alexandre? Please aide moi
A ses tous ses débuts, comment était l'homme? Croyait-il à quelque chose ou, avait-il besoin, pour des raisons de survie et d’impuissance, de croire en une force, naturelle ou surnaturelle? C'est ainsi que des peuples se sont fait leur propre raison en croyant en quelque chose. Selon la mythologie grecque, bien des dieux ont existé. C'était, bien entendu, l’œuvre de l'homme dans son ultime quête de se protéger, de se disculper ou de se faire simplement une raison pour ne pas avoir à assumer sa petitesse devant l'immensité de l'univers et des aléas auxquels il faisait face.
Par exemple, que se passerait-il si vous saviez que tout le potentiel amoureux et passionnel entre un homme et vous pouvait vous appartenir, et si vous étiez CERTAINE que toutes les relations que vous décidez de créer avec un homme allaient non seulement vous rendre heureuse et proche et maintenir ces sentiments, mais pourrait aussi survivre à toutes les « étapes habituelles de la relation », où la plupart des hommes se renferment, ou partent – comme après la fin de la période de lune de miel.
Et j’oubliais : en tant que coach en coachitude spécialisé dans le coaching, j’ai une réponse générique pour tous mes contradicteurs, reconnaissable au fait qu’elle passe totalement à côté de la question. Tellement générique qu’elle en omet totalement de s’adapter au genre de l’intéressé (car oui, « le grand Grammar Nazi » est peu compatible avec « chère Grammar Nazi », mais ça valait le coup de tenter).
Alexandre, je viens de me faire quitter pour la 3eme fois en un an par un homme qui dit ne pas avoir le temps du fait de son travail ou suffisament motive pour entretenir une relation (avec moi). Je me reconnais tout a fait dans ton article. Aujourd’hui je me sens rejetee et frustree et reste persuadee que l’on est fait pour etre ensemble, d’ou ma difficulte a lacher prise. J’ai besoin de tes conseils,… Merci
Bonjour alexandre, je vous ecris car cela fait 7mois que je frequente cet homme on se voit pour le sexe mais au dela de ca il y a de la tendresse des sorties ensemble et de la jalousie parfois de sa part et à vrai dire je ne sais plus quoi faire !!!! Il a peur de s’engager, il aime son independance il faut le suivre je trouvre qu il fait un pas vers moi puis deux en arriere…je n’en peux plus que faire ? Je craque.
votre article et les divers commentaires me renvoient bien entendu à ma propre histoire. j’ai une relation avec un homme qui vit à 800 kms de chez moi. Nous nous sommes rencontrés sur internet il y a plus d’un an et depuis il n’est pas passé un seul jour sans que nous nous appelions matin et soir, de nombreux sms ponctuent nos journées … Nous nous aimons beaucoup et sommes en accord parfait sur presque tout, nous nous apprécions vraiment l’un l’autre. Pourtant nous ne sommes pas heureux, le manque devient omniprésent et pour ma part j’ai de plus en plus de mal à supporter cette absence.Nous ne nous voyons pas souvent, non seulement les déplacements sont coûteux (il habite en Corse donc c’est bateaux ou avion) il doit travailler beaucoup pour assurer son avenir car il a tout perdu mais en plus sa situation personnelle est très compliquée : vie familiale houleuse en « cohabitation obligée  » avec sa femme car sa vie professionnelle redémarre à « 0 » et il n’a pas les moyens d’assumer une séparation. Je sais qu’il est sincère et n’éprouve plus rien pour elle néanmoins elle existe et est un frein sérieux à notre Relation. Mes pensées sont à la fois pleines de doutes, j’ai souvent envie de tout arrêter par peur de souffrir plus car je ne sais pas quand il pourra sortir de cette situation qui semble inextricable et en même temps j’en suis incapable tellement il me plait et tellement je serais persuadée de ne pas avoir eu le courage de l’attendre. Je ne sais plus vraiment ou j’en suis…perdue je ne sais plus me laisser guider par mon cœur, mon instinct… Lui de son côté m’affirme qu’il tient beaucoup à moi, mais étant dans une démarche de « survie » il ne sait pas ce qu’il pourra m’offrir par la suite et ne se sent donc pas le droit de me promettre…J’ai 63 ans et lui 60 ans. Que faire ?
La réaction naturelle à cette déclaration est probablement « sans blague ». Généralement, nous pensons que les hommes veulent plus de relations sexuelles avec leur femme en raison de leur constitution biologique (leurs besoins). Mais étonnamment, selon l’étude de Mme Feldman, la raison pour laquelle les hommes veulent plus de relations sexuelles est qu’ils ont un grand besoin d’être désirés par leur femme. Les hommes veulent être aimés. Des relations régulières et épanouies sont primordiales pour qu’un homme se sente aimé et désiré.
A mon sens il y a un décalage entre tes sentiments et les siens. Le fait que sa dernière relation a été douloureuse a des répercussions sur votre histoire car il ne semble pas vouloir s’engager pour le moment. Et ce n’est pas en lui avouant tes sentiments ou en étant sur son dos que tu pourras inverser la tendance. Dans ta situation, il faut avancer progressivement et cesser de paniquer dès qu’il sort. la confiance est indispensable dans un couple et j’ai l’impression que ton passé influence également ton comportement.

Situation un peu particulière avec mon copain, cela fait à peu près 5 mois qu’on est ensemble mais il part à rome en février pour un erasmus de 4 mois. Pour lui hors de question qu’on reste ensemble pourtant il dit ne jamais avoir vécu ce qu’il vit avec moi et sa façon d’agir avec moi montre qu’il est très attaché. Il a peur de l’engagement et pour lui qu’on entame une relation à distance voudrait dire beaucoup.. Je ne lui mets aucune pression par rapport à ça même si il sait que moi je voudrais continuer notre relation.

J'ai dû grandir un peu parce qu'au lieu de lui infliger trois mille questions à la minute, (qu'elle n'est peut être pas en mesure de me donner de toute façon) je me suis contentée de lui faire savoir gentiment que son silence me laissait perplexe. Je n'ai rien dit de ma tristesse, ni des trois mille questions que bien entendu, je ne manque pas de me poser...


Je vous explique moi est mon copain nous somme à 468klm l un de l autre tous ce passé bien appel est message souvent . Je suis monté le voir 2 fois sa se passé super bien . Est la le week end dernier plus de news pendant 2 jours . Puis le 3 ème jour un message de lui en me disant quil été désolé qu’il avait laisser son phone dans la voiture de son pot est qu’il pensé à moi fort est ma dit je t aime . Est moi je lui est envoyé un msg pour lui demander ce qui ce passé que entre nous ce n était plus comme avant il m’a dit part msg qu’il avait des sentiments pour moi est sa lui fesais un peu peur . Peur de donner sa confiance est d être déçu après. Est je lui est dit mes ressentie . Est ma répondue bon bah on verra.
Concernant les odeurs, on se doute bien qu'ils nous préfèrent fleurant bon la rose qu'après une séance au Waou*. Et on vous passe l'haleine alcoolisée qui en a fait abandonner plus d'un...notamment Luc, 34 ans, qui trouvait cette fille si jolie en boîte de nuit jusqu'à ce qu'elle lui murmure avec sensualité qu'elle irait bien boire un autre verre avec lui au bar. « Mais d'après l'odeur qui émanait de sa bouche, elle avait déjà assez bu... ».

Les femmes ont un naturel généreux et altruiste, à tel point qu’il vous faudra parfois lui rappeler qu’elle doit aussi s’occuper d’elle. Il lui faudra parfois quitter le nid pour trouver ce qui pourra nourrir son âme, et si vous lui accordez cet espace dont elle a besoin, elle reviendra au bercail avec de nouvelles chansons à vous chanter… (OK, je me laisse aller sur le côté poétique, mais vous comprenez le message. Dites-lui de prendre du temps pour elle, SURTOUT lorsque vous aurez des enfants. Elle aura grand besoin de ces moments seuls pour se renouveler et se recentrer sur elle-même, et pour se retrouver après s’être perdue en s’occupant de vous, des enfants et du monde entier.)
J’ai pas envie que l’on continue à se pourrir comme ces derniers jours car nous le vivons mal tous les deux et sur ce point je reconnais que je suis peut être moins émotif que toi…” je ne répond pas à son msg du coup il me relance en me demandant si je vais quand mm répondre. En répondant que je respectes son choix mais que ça me fait de la peine il me répond “Écoute je comprends et ce n’est pas ce que je cherche mais on ne peux pas non plus faire comme ci de rien était… J’ai juste besoin de faire le point comme on dit.”
Et j’oubliais : en tant que coach en coachitude spécialisé dans le coaching, j’ai une réponse générique pour tous mes contradicteurs, reconnaissable au fait qu’elle passe totalement à côté de la question. Tellement générique qu’elle en omet totalement de s’adapter au genre de l’intéressé (car oui, « le grand Grammar Nazi » est peu compatible avec « chère Grammar Nazi », mais ça valait le coup de tenter).

J’ai bien peur m’être foutue dans le pétrin même que je voulais éviter à tout prix. Je vois un homme régulièrement, mais peu (une fois par semaine depuis un ou deux mois). C’est la 2e fois qu’il apparait dans ma vie et que je m’attache à lui sans qu’il y ait de son bord un sentiment de réciprocité. En gros, il ne me voit pas comme ça. Il n’y a pas d’étincelles pour lui.


Il part aux Etats-Unis pendant 3 mois, on a prévu de voir une semaine, puis on ne se voit plus après pendant 1 mois, et j’ai très peur de ce qui va se passer. Il y a 3 semaines je me disais à nouveau que si cette fois, on se skypait plus souvent, si je le voyais plus souvent au lieu qu’on se parle seulement par messages, j’arriverais mieux à ressentir cette connexion.
Je suis dans le cas où un homme et moi-même, nous sommes rencontrés il y a presque un mois. Ca a été très connecté tout de suite, un sentiment de plénitude, sans que nous ayons eu besoin de séduction. On a été naturel l'un envers l'autre tout de suite, et dans une confiance mutuelle. On rigole, on se parle des heures, mais on ne se voit pas tout le temps non plus.

« Draguer », c’est (généralement) pour les loosers. Où à l’occasion, pour s’amuser, comme un joint ou une bouteille de vin. Les gens vraiment séduisants ne veulent pas passer leur temps à draguer des femmes. Ils veulent pouvoir être naturels devant une femme qui leur plaît afin de dire et faire le nécessaire pour la revoir et partager avec elle tout ou partie de votre vie.

Profiter du moment présent, de la relation saine qui est vécue par un couple heureux est primordial. L’âge aidant, avec un peu de patience, toutes relations évoluent et débouchent naturellement sur de nouvelles étapes. Il est important de prendre son temps, d’écouter et de comprendre les choix de l’autre. Chaque couple est différent et son bonheur est définit par divers critères communs. "M'aime-t-il, même s'il ne veut pas s'engager ?" la réponse est très probablement "oui", mais à sa façon.
J’ai eue quelques périodes compliquées. Et, la rupture « physique » de quelque chose, je vois à quoi elle correspond. Je vois cette « usure », « fatigue » sur un sujet. Je n’ai plus la même confiance en l’amitié : non, on ne peut pas compter sur l’autre comme on le croit à 16 ans. La distance, les amours, les transformations de vie, ou les reproches intégrées usent tout ça. En l’amour, je fais à nouveau (et à ma plus grande surprise) un pari : je paris qu’on peut s’aimer quand même. Qu’on peut créer des choses. Qu’on peut surpasser l’illusion. Qu’on peut aller se chercher. Qu’on peut prendre plaisir à perdre des illusions ENSEMBLE. Bref, je fais le pari sur ce gars. Mais, je sens profondément que c’est mon dernier pari. Après ça (si autre chose que la mort nous sépare et encore, je ne pense pas que cette sale pute de mes deux nous séparera), j’arrête. Pas les hommes, pas la tendresse que j’ai pour eux, pas le sexe, pas la séduction… mais je me boucherai les oreilles à me faire éclater la tête à la moindre promesse.
Avez-vous déjà essayé de communiquer quelque chose de très important pour vous à votre homme... et il vous semblait qu’il ne pouvait pas vous entendre... ou NE VOULAIT PAS ? Dans ce programme, vous allez apprendre ce qui se passe exactement dans la tête d’un homme et comment communiquer avec lui de façon à ce qu’il vous écoute vraiment... vous comprenne... et prenne à cœur ce que vous avez à dire.
Pour s’assurer que votre Jules veuille s’engager, il faut définir la qualité de votre relation. S’il y a de l’honnêteté, de la compréhension et une bonne communication, vous avez l’assurance d’avoir commencé une belle histoire d’amour qui peut perdurer. En revanche, si ce sont les disputes et les problèmes qui gagnent la cote, l’avenir est incertain et l’hésitation de votre homme à s’engager est bien légitime.
Bonjour Alexandre, voilà j’aimerais quelques conseils, je suis dans une relation sérieuse depuis 2 mois et quelque, j’ai passé de bons moment avec mon copain j’ai eu en quelque sorte ma première fois avec lui et il n’avait pas beaucoup d’expérience non plus mais depuis quelques semaines il s’est montré moins attentionné il savait que j’allais lui envoyé des msg quand je ne lui ai pas parlé pendant 2 jours il est revenu vers moi mais on a des problèmes d’organisation il veut toujours me voir à des heures qui ne me conviennent pas et il me trouve égoïste alors que j’ai fait bcp d’effort, j’essaye de m’arranger pour le voir c’est toujours moi qui propose de le voir et il m’a fait comprendre cette semaine après une dispute qu’il avait des examens à passer cette semaine mais qu’il prévoit de voir sa famille et de bosser le week end il ne prévoit pas du tout de me voir alors que moi je prévoit toujours du temps pour lui en me disant ah j’aimerais bien le voir ce week end ou tel jour. Pourquoi est il comme sa? il me fait donc comprendre qu’il n’est pas disponible pour moi et cela me blesse, alors qu’au début de notre relation il avait peur que je ne sois pas une fille disponible pour une relation. Je ne le comprend plus et il n’est plus aussi attentionné et tendre avec moi qu’au début même s’il est toujours un peu parfois. J’ai décidé de prendre de la distance pour lui montrer mon désintérêt pour lui, je ne veux pas revivre une relation où mon partenaire se moquait de moi, ai je pris la bonne décision?
Ceux qui ont tendance à s’accrocher à ces demi-relations (demi-molle, oserais-je dire) sont ceux pour qui les opportunités sont rares. Si vous rencontrez vingt nouvelles personnes par mois, vous trouverez dans le lot quelqu’un qui vous admire et vous aurez à coeur de faire le ménage et sortir de votre vie ceux avec qui cela ne fonctionne qu’à moitié.
Les neurosciences ont tenté de voir si l'expérimentation du sentiment océanique est associée à un état particulier du cerveau. Andrew Newberg et Eugene d'Aquili, de l'université de Pennsylvanie, ont scanné le cerveau des pratiquants de la Méditation transcendantale, qui savent induire leur état unitaire. Il apparaît que ce sentiment océanique est associé à une chute d'activité d'une zone du néocortex pariétal. Or cette aire cérébrale qui entre en sommeil est l'aire associative responsable de l'orientation dans l'espace et de la position par rapport à l'environnement. L'inhibition de cette zone entraînerait donc une sorte de sentiment d'indifférenciation entre le soi et le non-soi.
La situation est un peu particulière parce qu’on se connaît depuis des années (depuis l’école primaire en gros), alors qu’on a aujourd’hui tous les deux 21 ans. Cela dit je peux confirmer qu’être ami avec un•e ex, ça marche. Je pense que dans la plupart des cas où ça ne fonctionne pas, c’est parce qu’un des deux partenaires n’a pas « fait le deuil » de la relation, qu’il y a une forme de rancœur, de jalousie ou autre qui persiste, et la relation amicale n’est donc pas franchement saine. À l’inverse, si on arrive à se quitter en bons termes (ce qui était le cas ici : l’usure avait fait qu’il n’y avait plus vraiment de sentiment amoureux, on avait déjà plus une relation « de potes » avant de se séparer), sans avoir de regret, alors ça peut marcher, et ce quelque soit le temps que la relation a duré.
On avait un jour organisé un débat entre Théodore Monod et Mère Thérésa. Monod expliquait toutes ses théories très vraies sur la structure de l'univers, suite à quoi le présentateur se tourna vers Thérésa en lui demandant ce qu'elle en pensait. Elle n'a fait que répondre : "Moi je crois en la compassion et l'amour." Or Monod reconnut ultérieurement que cette réponse l'avait édifié.
« Nous sommes proches toutes les deux car cette relation a été importante pour chacune. Nous avons une relation complice, avec beaucoup d’humour et nous reparlons de temps en temps de notre relation passée mais sans arrière-pensée. Il y aura toujours une attirance car c’est ce qui nous a réunies à la base, mais il ne se passera plus rien. C’est une histoire terminée, nous avons avancé chacune de notre côté et nous serons toujours là l’une pour l’autre, pour parler de tout, de rien, de nos soucis, nos couples… »

Le conseil de drague le plus précieux, à 5 €, que quiconque ne puisse recevoir, sur ce qui attire VRAIMENT l’autre personne vers vous... et comment le fait de découvrir ces idées perspicaces et d’opérer un petit« changement » va modifier la façon dont les hommes vous perçoivent, pas uniquement en tant que femme, mais en tant que « petite amie ou épouse potentielle »


La peur de finir seul(e) peut nous faire éviter une nécessaire solitude, en craignant qu'elle ne devienne définitive. Mais nous ne savons absolument pas ce que l'avenir nous réserve. Et je crois qu'il vaut mieux prendre du recul un certain temps (qui peut se chiffrer en années...) plutôt que rechercher de la compagnie sans prendre le temps de reprendre contact avec nos désirs profonds. Ce qui n'empêche absolument pas les rencontres et les contacts, mais sans se lier de façon trop exclusive. La liberté se trouve dans la pluralité, pas dans l'unicité... dont la perte (réelle ou seulement crainte) nous fait prendre trop de risques.
D’ailleurs, ce n’est pas parce qu’un homme ne donne plus de nouvelles après l’amour qu’il ne reviendra jamais. C’est peut être aussi une façon de vous tester afin de savoir comment vous allez vous comporter. Si vous êtes hystérique ou que vous le harceler, il finira de prendre sa décision. En revanche si vous vous montrez un peu distante également, il va probablement se dire que vous méritez son attention et sauter le pas de l’engagement. Pour savoir quel type de comportement adopter lorsqu’un homme est fuyant, une séance de coaching vous apportera les réponses et le plan d’action parfait à mettre en place.
Quand nous évoquons le « physique pour plaire aux femmes« , il s’agit plutôt d’une attitude générale et d’une tenue qui reflète qui vous êtes vraiment. Si vous voulez séduire une femme pour un soir, histoire de tester votre potentiel de séduction, alors, vous devrez vous mettre sur votre 31 et faire en sorte d’être le plus séduisant possible. Si en revanche vous cherchez à séduire une femme particulière, celle qui deviendra peut-être la femme de votre vie, alors, vous devrez vous montrer le plus sincère possible, autrement, la femme que vous rencontrerez verra un jour ou l’autre votre vrai visage et vous aurez perdu un temps peut-être précieux.
Lorsqu’un homme se sent désiré par sa femme, cela a un effet profond sur sa vie entière. Cela lui donne un sentiment accru de confiance et de bien-être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. Mais, lorsqu’un homme se sent rejeté physiquement par sa femme, il a aussi l’impression d’être rejeté en tant que mari, soutien de famille et homme. Voilà pourquoi il est si important de faire de la relation sexuelle une priorité!
Nous nous sommes avoués nos sentiments. On parlait d’avenir possible entre nous. Il avait l’air franc, sincère et sûr de lui. Peu de temps après, les messages se sont fait un peu moins fréquents et un peu moins tendres. C’est quelque chose que je n’ai pas saisi sur le coup, je l’ai vu avec le recul. Un week-end où je suis allée chez lui, c’était toujours super, mais je le trouvais légèrement songeur. La distance nous peinait. Le bonheur d’être ensemble était cependant si fort… en tout cas pour moi. J’étais persuadée que pour lui aussi.
Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort…

Etre exigeante sans être menaçante, ne pas dresser un catalogue de reproches, mais expliquer ses propres difficultés : « La relation ne me convient pas, rediscutons de ce qui nous convient. » « Quand il s’agit de faux salauds, il est fréquent que l’homme ne se rende pas tout à fait compte de son comportement et qu’il soit exécrable parce qu’il ne sait pas mettre en mots le malaise qu’il ressent », résume Marie-France Hirigoyen.

Il est vrai qu'aujourd'hui la tentation est présente à chaque coin de rue. Nos cerveaux sont conditionnés, voient des publicités où l'infidélité est omniprésente, des photos d'hommes et de femmes nues affichées dans les rues, toutes ses études qui nous démontrent que les individus font l’amour au travail et que c'est bon pour la productivité. Alors oui, la tentation est là. Est-ce parce qu’aujourd’hui nous voulons tout vivre, écouter ses envies, tenter des expériences… chacun son explication.


La semaine suivante, je lui ai envoyé un e-mail pour lui dire tout ce que j’avais sur le coeur. Il m’a répondu plusieurs jours après, cela l’avait ému mais il ne regrettait pas. Ne comprenant toujours pas et étant au plus mal, je lui ai redemandé des raisons plus claires à cette rupture. En vain. Je lui ai alors envoyé un dernier message d’aurevoir. Mes mots montrent que j’aurais aimé continuer, mais que je respecte sa décision. Que c’est très flou pour moi, mais que je vais désormais de l’avant. Et qu’il aura compté à mes yeux.
La différence entre agir, bouger et communiquer de manière « sexuelle » ou « sensuelle » et l’importance de savoir comment faire pour qu’un homme voie votre SENSUALITÉ féminine. (Ce secret a plus trait aux raisons pour lesquelles un homme pense « physiquement » à une femme et pense à faire quelque chose de physique ET à avoir un lien plus personnel et émotionnel avec une autre femme que vous ne pouvez l’imaginer.)
Le dernier rendez-vous cancellé il m’a demandé quand j’allais dans son bout car je vais dans la ville où il habite le mardi, je lui ai répondu: Mardi prochain. Il pensait que j’irais avant, je lui ai dit que j’étais occupée pour la fin de semaine. Nous avons convenu de nous voir mardi prochain après mon rendez-vous. Je lui ai fait savoir gentiment que si il cancellait mardi que je vais commencer à croire qu’inconsciemment il désir pas me rencontrer.
C’est ici que la relation change radicalement : Sa tante fait un avc le lendemain devant lui et plongée dans un coma artificielle, depuis ce jour la relation devient très distante, je lui envois de temps à autres des messages de soutient ne l’oblige pas à venir car je comprends ses soucis. A coté, il dit qu’il va m’appeler et ne le fait pas, répond à mes sms parfois 2 jours plus tard, si je ne l’appel pas il ne le fait pas et ne me rappel pas toujours après un appel en absence.
Pour C. G. Jung, l’ami, c’est une partie de nous, c’est un alter-ego. L’ami est en fait un autre soi-même qui apporte courage et soutien dans les épreuves de la vie. Si cet ami est mort dans le rêve alors qu’il est en réalité toujours vivant, il faudra veiller à ce qui pourrait mourir en soi. Seraient-ce les prémices d’un état dépressif ? Ou l’abandon d’une bienveillance à l’égard de soi-même ? Soyez-vigilant !
j’ai une amie que je voudrais faire l’amour avec elle mais elle n’honore jamais à mes rendez-vous en me disant toujours qu’elle est trop surveiller par ses parents,alors qu’elle m’aime et ya deja une année que nous sommes des amis et on se communique souvent au téléphone.Que dois je faire pour la seduire à accepter mon rendez-vous? SVP aidez moi car je suis vraiment amoureux d’elle.Merci
Ce sentiment océanique a été décrit par de nombreux mystiques qui ont fait des expériences similaires, qu'elles soient religieuse ou profanes. Mais c'est à la religiosité indienne que le sentiment océanique est souvent assimilé. R. Rolland s'intéressait d'ailleurs beaucoup à la mystique indienne. L'Inde a exercé une fascination sur bon nombre d'Occidentaux, séduits par sa spiritualité. Avec la vogue New Age, beaucoup vont partir en Inde pour espérer y faire l'expérience - pratique mystique et drogue aidant - de ce sentiment océanique.
bjr alexandre merci pour tes vidéo qui nous remonte le moral !!! je m appel patricia j ai 56 ans et lui 48. et je suis en couple depuis 9 mois.je vie seule et lui chez ses parents depuis sa séparation.ont se voie 3x par semaine le soir ont mange ensemble et dort chez moi et il part le matin soit au travail soit chez ses parents. ce que je trouve dur ces que ont ne fait jamais rien ensemble l excuse ces que il n est pas encore divorcé et qu il a peur que sa femme l embete si elle l append! normalement le divorce est prononcer a la rentrée! je ne sais pas trop comment gérer cette situation! car il me dit que ce n est pas que pour le sex !je lui est dit que c etait pas un souci mais que je souhaitait le savoir!! ont s appel tt les soirs soit lui soit moi…j arrive pas a le cerner peut tu m aider a le comprendre et a agir corectement MERCI BEAUCOUP ALEX
Les hommes et les femmes sont différents, mais comme tous les êtres humains intrinsèquement. Nous avons tous connu une enfance qui nous est propre avec son lot d’émotions diverses, reçu un modèle familial distinct, des envies qui évoluent et une psychologie propre. Ces facteurs expliquent donc pourquoi les relations hommes femmes en amour ne sont jamais évidentes.
Vous parlez d'éveil de la conscience et de force cosmique neutre et chaleureuse. Cela fait New Age, et vous admettez donc qu'il y a des personnes plus ou moins éveillées ; vous introduisez des hiérarchies dans l'humanité, et peut-être malgré vous. Mais devant Dieu, nous voilà tous frères et sœurs adoptifs. Et la présence de Dieu donne la joie, car Il nous chérit !
Tout comme vous avez prt le serment dtre le gardien de son cur, vous devrez vous occuper du vtre avec la mme vigilance, les mmes gards. Aimez-vous vous-mme, aimez le monde qui vous entoure, mais gardez ce petit espace dans votre cur dans lequel personne, lexception de votre femme, ne pourra rentrer. Gardez ce petit espace toujours prt la recevoir, invitez-la y entrer tous les jours, mais dfendez-en lentre car personne dautre ne doit y accder.

Je suis en couple avec mon copain depuis 2ans il a quitté l’an dernier pour un travail à lexterieur du pays ont maintien une bonne relation à distance mais parfois j’ai envie qu’il me court un peu après car pourtant je suis distante sans trop exagérée il m’écrit moins souvent ds la journée depuis une semaine comparé au autres jours passer c’était 3à5 fois ds la journée mtn une ou 2 breff je voudrais savoir juste comme exemple de statut facebook que jpourais faire pour le faire réagir car il a tendance à venir sur ma page et vérifier tout lol breff je lui ai dit je sortait pour la soirée et j’allais entrer tard comment écrire un statut qui pousse à lui démontrer que j’ai passer une superbe soirée avec des amies sans qu’il pensent trop négativement lolll …


Vous rejetez les dogmes. Vous n'avez pas tort dans la mesure où un certain "christianisme" cherche à les infliger superstitieusement (par exemple, le catéchisme qu'on m'a présenté dans ma jeunesse manquait de pédagogie et de contenu révélateur). Pourtant, toute religion (et pas que la religion) s'articule autour "d'axiomes" ; or un axiome religieux a "dogme" pour nom. Rien de bien dramatique.

L’homme le plus charismatique du monde se verra des portes fermées s’il n’a pas un minimum d’hygiène et de savoir vivre. Commencez déjà par entretenir votre peau efficacement en l’hydratant, puis remédiez à l’odeur de transpiration avec les bons produits (bicarbonate et pierre d’alun seulement en cas d’extrême nécessité). Avoir suffisamment de sommeil chaque nuit est aussi obligatoire : trop souvent nous restons devant les écrans le soir. Une surconsommation d’électronique maintien le cerveau en éveil alors qu’il vous envoie les signaux du sommeil, ce qui crée une confusion et vous fait croire que vous n’êtes pas fatigué.
La vie de couple est faite de flux et de reflux du désir , des émotions et aussi des sentiments. Seuls les plus immatures croient que l'on peut se maintenir indéfiniment sur la ligne de crête. Le temps qui passe, les événements du quotidien, l'ambivalence intrinsèque de nos affects font que toute vie amoureuse connaît des hauts et des bas. Dans les périodes de creux, la complicité, l'intimité, la sensualité du couple fonctionnent au ralenti. L'erreur serait d'en conclure trop vite au début du désamour, à la fuite irréversible du désir ou encore à une infidélité. Trop souvent, de la part de celui qui subit l'indifférence de son partenaire, ce sont les peurs et l'émotion qui l'emportent au détriment de la raison. Parfois, un détachement momentané se transforme en un conflit qui vient remettre en question les fondations même du couple. D'où la nécessité de réfléchir de manière globale et non de focaliser sur un point en particulier. L'éloignement se manifeste dans deux domaines bien précis : l'intimité sexuelle et la communication. Dans les deux cas, le partage se réduit jusqu'à devenir inexistant. Les manifestations de tendresse et de sensualité s'espacent, les rencontres sexuelles, si elles ont lieu, ne semblent pas réellement investies, les confidences et les partages émotionnels se raréfient. Avant de demander directement au conjoint ce qui se passe, mieux vaut faire le point le plus complet possible de son côté en se posant quelques questions. Le point de départ de cet éloignement correspond-il à un événement de vie particulier (déménagement, problème professionnel ou familial, soucis matériels ou de santé, perte d'un parent, etc.) ? Quel conflit non résolu a pu cheminer de manière souterraine et imploser en silence ? Quelles crises le couple a-t-il déjà traversées et comment les a-t-il résolues ? Quelle est sa dynamique habituelle : les conjoints sont-ils adversaires, partenaires, dominants-dominés, rivaux ? La communication sur la sexualité entre les deux est-elle fluide ? A-t-on des raisons objectives de soupçonner une infidélité ? C'est en répondant à ces questions que l'on pourra avoir une idée plus précise – mais non définitive ni avérée – de ce qui se passe dans le couple. La faillite momentanée du désir n'est jamais un problème exclusivement sexuel. La sexualité est un lieu où se concentre la relation amoureuse, une sorte de miroir. C'est pourquoi il ne faut pas confondre cause et symptôme.
Bonjour j’ai besoin de votre aide j’ai un secrè lourd qui me conserne j’arrivej’arrive pas a dire a mon mec on est au debut de notre relatoin juste deux mois doit-je lui dire maintenantmaintenant ou attandre encore? Je l’avait meme demander d’arreter notre relation deux fois il a reffusé. Mais dans ces deux jours là il me dit plus <>. Et distant mais je l’aime que doit-je faire svp?
Une femme qui apprend à créer ce genre d’attirance et à susciter chez un homme ce type de sentiments aura NON SEULEMENT un homme qui sera plus proche, plus ouvert, plus « lié », mais elle aura aussi un meilleur conjoint à long-terme... un conjoint qui va souvent deviner et gérer À SA PLACE les obstacles « naturels » qui surviennent dans les relations.
Je viens sur ce site pour tenter d'avoir des réponses. J'ai rencontré une fille qui me plait avec laquelle j'ai passé de bons moments même si c'est encore récent et nous avons couché ensemble un soir. Le lendemain j'ai écris un pti texto en fin de journée pour savoir comment s'était passée la journée et pas de réponse. J'ai tenté de l'appeler le soir de la journée d'après mais pareil. elle m'a répondu le lendemain pour me dire qu'elle avait pas vu mon appel puis après 2,3 textos échangés rebelote et plus de nvelles. Cela fait 5 jours. Du coup dois-je en rester là et comprendre que je ne l’intéresse pas plus que ça ou dois-je la relancer et si oui de quelle façon ?
Apres le boulot, on a gardé un contact tres solide: il me demandait toujours de l’accompagner quand il sortait, il me rendait souvent visite a la fac, j’étais présente pour lui, les textos chaque soir: on s’appréciait bien… cette situation dura 2 mois, jusqu’qu jour ou il m’avoua que si il n’avait certains principes, il m’aurait bien pris en petite amie… il faut dire que ca ne m’a pas étonné, il est resté célibataire durant plus de 4 ans… j’avais alors répondu avec humeur: oh je suis gatée, j’ai eu droit a une déclaration ce soir ^^
Je sais qu’il tient à moi et je sais qu’un jour tout sera terminé, par je ne sais quelle force. Je ne sais pas comment réagir, agir comme d’habitude car nous sommes très bien ou renoncer de moi-même ? Si c’était à une amie que ca arrivait, je ne saurais même pas lui conseiller de profiter ou de partir. Je me projetais un peu avec lui, des fois non. Je voulais savoir pourquoi il m’a dit une chose si catégorique, c’est tôt pour décider. Il m’a dit que c’était en rapport avec une conversation qu’on a eu sur la confiance récemment, qu’il devait me dire tout ça sinon il aurait eu l’impression de profiter de moi et de me trahir.
Bon voilà je parle avec un homme qui est plus âgés que moi (9ans) on est pas un couple mais il me plait et je pense que c’est pareil pour lui il me donne des signes.. bref mais il s’engage pas sachant qu’on parle seulementsur facebook et il voulais me voir peut être ces jours la (pendant le vacances ) j’ai accepté.. au début il m’a montré qu’il s’intéresse de moi il m’a même dit j’ai trouvé la fille que je veux (il parlais de moi) alors y’a presque 3jours il a changé avant dès qu’il soit en ligne sur facebook m’envoie des msg me parle etc mais maintenant non plus 🙁 c’est moi qui envoie les messages par ce que je ne supporte plus son changement et son éloignement comment je fais pour qu’il fasse le premier pas et il qu’il revienne comme avant
Je connais un homme depuis presque 7 ans. C est toujours moi qui ait été à l initiative de nos rencontres car c est un homme qui ne propose jamais aux autres de les voir ( même ses amis..il attend que ce soit eux qui le contacte . Sinon il reste seul et peut rester trois jours enfermés ) .. Je n ai pas vu cet aspect de lui tout de suite car il partait constamment en déplacement de longs mois et je ne le voyais qu un soir tous les trois mois environ .. je suis tombée amoureuse de lui et lui pas…aux questions sur la vie en général , ses projets, ses attentes ( dans tous domaines ) il me répondait qu’ il n en avait pas.
Mais je trouvais cela irrespectueux et malsain vis-à-vis de moi elle lui envoyait un sms il ne lui répondait pas jusqu’au jour où elle lui « salut ça va ? » et il me demande l’autorisation de lui répondre pour savoir ce qu’elle voulait. Evidemment cela est parti en clash je ne comprends pas pourquoi il voulait savoir s’il s’en «  fout » comme il me le disait. Je lui dis « ok tu peux lui répondre mais à condition de la supprimer » il me dit non je ne la supprimerai pas et il l’a quand même contacté ils ont parlé de tout et de rien mais il m’a dit qu’il l’avait supprimé et il lui a dit c’est parce que « je ne voulais pas qu’il lui parle » je lui dis non la raison est que tu as tourné la page et qu’elle doit en faire de même.
Bonjour . Voilà 1 semaine que je lis tous vos articles… suite à qlq prises de tête avec mon compagnon et une dernière grosse engueulade qui a fait déborder le vase, il s est renfermé me dit qu’ il ne veut pas rompre qu’ il m aime mais qu’ il ne sait plus où il en est et qu’ il a besoin de temps… Je ne sais pas comment agir… tellement peur de le perdre ☹
Alors j’ai commencé à me plaindre, à lui faire des reproches et maintenant il ne se sent plus à l’aise dans notre relation. Pour lui, le fait que je lui demande ce qu’il fait de ses journées, c’est vécu comme si je le pistais, pour reprendre ses termes: “devoir me justifier m’écorche encore”, alors que je lui demande de communiquer avec moi. Comment faire pour qu’il ne se sente pas oppressé et prenne désormais du plaisir à converser avec moi comme au début? Comment lui faire comprendre que je m’intéresse vraiment à lui et à sa vie sans qu’il ne me regarde dubitativement?

Actuellement en couple, mon copain est plutôt quelqu’un d’introverti et donc ne fait aucune déclaration, et ne me prouve qu’il tient à moi. Au départ notre relation était très forte et nous avions développé une certaine complicité. Mais depuis 1 mois, il multiplie les sorties avec ses amis, sorties Durant lesquelles il est fortement alcoolisé au point de ne plus pouvoir marcher (tous les vendredi et samedi) il était comme ça avant mais du faite que je ne connaissais pas ses amis il arrivait à refuser des sorties avec eux pour les passer avec moi. Je perd petit à petit confiance mais reste sereine dans le faite qu’il ne fréquente personne d’autre (je lui ai demandé), après une discussion avec lui il l’avoue qu’il n’a jamais été en couple et qu’il ne sait pas comment faire (pourtant je lui rappel que notre relation était parfaite avant donc qu’il est capable d’être attentionné). Je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’il ne soit plus perdu. Il m’a admit qu’il ne pensait pas à moi quand il était en soirée car il est trop absorbé par la boisson. Je suis compréhensive, mais je lui ai expliqué que tant qu’il est encore possible, il doit arrêter de consommer de l’alcool dans l’excès (au risque de finir addicte et comme son père). Il m’a dit qu’il se projetait en couple et heureux mais pas avec la même attitude qu’actuellement, il m’a dit qu’il tenait à moi mais qu’il était perdu…. du coup je suis aussi un peu perdue et je suis peut être pas objective du faite de mes sentiments.


Je suis tout à fait d'accord avec le fait de passer à autre chose lorsqu'on prend conscience que la personne d'en face ne nous porte pas suffisamment d’intérêt. Seulement quelque chose m'énerve. C'est la façon de dire next.. La seule solution n'est pas de passer à autre chose sans rien dire j’espère ? Je veux dire c'est quand même possible de se voir une dernière fois pour déclarer la fin. Si lorsque c'est moi qui suis la personne moins intéréssée ça me semble logique de mettre les points sur les i pour éviter les désillusions et les espoirs inutiles, on sait jamais, force est de constater que maintenant que je suis de l'autre coté, l'autre partie ne semble pas vouloir faire ce geste. J'ai bien envie de proposer de se voir pour finir les choses face à face sans lachété. J'ai horreur de ça. Mais comment le proposer ? Suis je obligée d'accepter ce procédé qui m'exècre et va m'énerver un moment ? Je me doute qu'on ne peut exiger des autres de réagir comme on le ferait mais je n'accepte qu'on agisse en faisant preuve d'irrespect et de lacheté. C'est tout simplement hors de question. Alors que devrais je faire ? Je veux pas insister pour qu'il se passe qq chose ou quoi je veux juste tirer un trait net et pouvoir passer sereinement à autre chose. Des conseils svp ?

D’ailleurs, ce n’est pas parce qu’un homme ne donne plus de nouvelles après l’amour qu’il ne reviendra jamais. C’est peut être aussi une façon de vous tester afin de savoir comment vous allez vous comporter. Si vous êtes hystérique ou que vous le harceler, il finira de prendre sa décision. En revanche si vous vous montrez un peu distante également, il va probablement se dire que vous méritez son attention et sauter le pas de l’engagement. Pour savoir quel type de comportement adopter lorsqu’un homme est fuyant, une séance de coaching vous apportera les réponses et le plan d’action parfait à mettre en place.

Si on est dans une relation affective le principe est le même... sauf qu'on ne dispose pas du recul de l'écoutant qui reste "à distance". De ce fait cela devient beaucoup plus complexe. Dans l'affectif on est pris dans la dynamique relationnelle et les actes de chacun entrent en résonance avec ceux de l'autre. D'ailleurs le silence peut prendre ici un sens supplémentaire : « je n'ai pas envie de te donner les explications que tu attends ». On voit bien tout l'enjeu relationnel que cette rétention peut induire.
Pareil pour moi… Depuis des mois je craque pour un homme au travail… Regards de sa part, sourires etc… mais rien de concret. Ceci dit moi toujours là pour lui (il avait plein de problèmes perso). Là il a quitté l’entreprise pour aller bosser ailleurs. Je lui ai envoyé des petits messages pour prendre de ses nouvelles et … silence radio depuis deux semaines !!! Je ne comprendrai jamais ce “Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis”. Perso, çà me met en rage et limite si il reprend contact, je sens que je ne vais pas pouvoir me taire et que je lui dirai le fond de ma pensée. Pour moi quand on aime quelqu’un (même en amitié) on ne le laisse pas dans le vague. Non mais c’est quoi ça ? Pour l’instant tout ce que je pense c’est que si qqn ne sait pas apprécier ma présence et bien il aura mon absence. Je mérite beaucoup mieux que ça !

Voici ma situation. Il y a six mois je rencontre chez des amis communs un homme que je trouve charmant, nous avons un très bon contact, nous passons la soirée à nous parler, et nous échangeons nos numéros. Nous nous revoyons pour boire un verre, mais il ne se passe rien d’autre, je comprends à ses réticences qu’il n’est pas dispo. Il y a un mois il me recontacte, après plusieurs tentatives de rdv ratées, il me propose de partir 3 jours, ce que nous faisons, mais je le revois avant cela, nous nous embrassons une bonne partie de la soirée, il est tendre, à l’aise avec moi devant ses amis, etc. Nous passons ensuite un merveilleux week-end prolongé, il y a une grande compatibilité, sensuelle, intellectuelle, philosophique, en tous cas je pressens tout ca. À notre retour pas de relation vraiment, il ne demande pas à me voir, nous allons dîner un soir et je lui parle de ma situation passée, et lui demande la sienne. Il me dit qu’il s’est séparé il y a peu et qu’il ne veut pas d’une relation. Nous dînons et nous nous séparons, sans passer la nuit ensemble. 2 semaines plus tard on se revoit, il m’embrasse de nouveau, s’excuse de n’avoir pas parle de sa situation émotionnelle plus tôt. Mais se dit toujours perdu émotionnellement. Je quitte la soirée gentiment. Une semaine après, on se voit pour un concert, nous allons boire des verres avec des amis, il semble toujours intéressé. Nous nous embrassons de nouveau, nous tenons la main, mais quand je lui demande où il en est, toujours la réponse qu’il ne peut pas me proposer une relation, qu’il est blessé de son histoire passe, et meme fâché contre lui-même de ne pas arriver à passer à autre chose car ça n’était meme pas une histoire heureuse, il n’a rien à regretter avec elle (mais à beaucoup donné sans recevoir rien en retour). Je lui ai dit qu’on pouvait se voir tranquillement, apprendre à se connaître, mais pas coucher de façon “casual”. Toujours beaucoup de plaisir à se voir, mais il est clair que je ne veux pas être la roue de secours. Quelle attitude à votre avis pour l’amener doucement à moi ? J’ai compris qu’il voulait juste qu’on lui fiche la paix. Ce que je fais 🙂
Alexandre, je viens de me faire quitter pour la 3eme fois en un an par un homme qui dit ne pas avoir le temps du fait de son travail ou suffisament motive pour entretenir une relation (avec moi). Je me reconnais tout a fait dans ton article. Aujourd’hui je me sens rejetee et frustree et reste persuadee que l’on est fait pour etre ensemble, d’ou ma difficulte a lacher prise. J’ai besoin de tes conseils,… Merci

Moi je parle de l’engagement dans le sens où c’est TOTAL, c’est-à-dire que la personne donne la priorité à son couple. Je pense qu’il y aura problème, si le partenaire n’a pas les mêmes priorités. Pour sa carrière par exemple, l’un délaissera un peu sa vie à deux et l’autre peut trouver ça blessant, à moins qu’il ne fasse pareil avec sa propre vie professionnelle.
Si déjà, chaque partenaire disait les choses qu'il ressent au lieu de les enfouir ça serait mieux. Il est évident que si votre compagnon, par exemple, lors d'un diner vous parle mal et que ça vous blesse et que vous ne dites rien, c'est votre responsabilité. Par le non-dit vous lui avez fait comprendre qu'il peut agir de la sorte, que ça ne vous pose aucun problème.
Bonjour alexandre, je vous ecris car cela fait 7mois que je frequente cet homme on se voit pour le sexe mais au dela de ca il y a de la tendresse des sorties ensemble et de la jalousie parfois de sa part et à vrai dire je ne sais plus quoi faire !!!! Il a peur de s’engager, il aime son independance il faut le suivre je trouvre qu il fait un pas vers moi puis deux en arriere…je n’en peux plus que faire ? Je craque.
Bonsoir Alexandre j’ai eut une relation avec un homme indécis qui a très peur de engagement on de voit j’aimerai avoir des conseils car je tiens à lui mais je sais plus quoi faire pour qil revienne vers moi on se voiten ami mais surtout on a une attirance physique passionel mais moi j’aimerai vraiment pouvoir le reconquérir pour de bon . Comment faire pour savoir si il veut de moi merci de vos conseils
"Mon petit ami" would sound either childish or a bit old fashioned. "Mon mec" would sound somewhat vulgar. "Mon parternaire" would sound like a business relationship or a regular tennis opponent or something of the sort. If I were to chose a more formal term than "mon copain" it would be "mon compagnon". But that's just my opinion: I'm pretty sure I've heard people refer to their boyfriend by any of the above.
Choisissez le bon moment. C'est une conversation sérieuse et vous devriez l’avoir sans qu’aucune distraction ne vienne l’interrompre. Éteignez le téléviseur et mettez vos téléphones en mode silencieux. Assurez-vous de ne pas avoir cette conversation au cours d'une semaine très chargée ou stressante dans la vie de votre homme ou il ne serait pas aussi réceptif que vous le souhaitez.

"Vulgar" is an exaggeration, but it depends on the context: to refer to males in general as "les mecs" is on par with referring to them as "guys" in (American) English; to refer to an unnamed (male) third party as "un/le mec" is about the same as "dude" in (American) English; similarly, you can refer to a group of your (male) friends as "les mecs". However, it would be very inappropriate for a shopkeeper to call a group of customers (even if they are all male) "les mecs" in the way Americans might say "guys". It's also fairly vulgar (or chavvy, if I can use a Britishism) to call out to someone you don't know by saying "eh, mec!". I find "mon mec" a little bit vulgar — but again, that's just my impression, I'm not saying all native French speakers, or even all Frenchmen, will necessarily judge it the same way.

N’as-tu pas déjà pris les devant sans qu’il le demande en le menant vers le bon choix ? Pourtant il était confronté à un problème particulier dont il n’arrivait pas à se sortir. Et tu l’as résolu de la façon la plus naturelle. Juste parce que tu as su trouver les mots qui l’ont rassuré et guidé dans la bonne voix. La situation inverse ne s’est-elle pas déjà passée ?
Bonjour Alex. Je vis une relation justement avec un homme qui n veut. Pas s’engager mais on vit a distance , et il est moins Agé que moi. Du coup je m demande si la prise de distance est applicable. Dans Mon cas puisqu’on vit deja a distance. Et. Le fait de n pas envoyer d message pendant un laps de temps requiert combien de jours? Est CE que cela signifies egalement de n pas repondre a ces messages?
Je connais un homme depuis presque 7 ans. C est toujours moi qui ait été à l initiative de nos rencontres car c est un homme qui ne propose jamais aux autres de les voir ( même ses amis..il attend que ce soit eux qui le contacte . Sinon il reste seul et peut rester trois jours enfermés ) .. Je n ai pas vu cet aspect de lui tout de suite car il partait constamment en déplacement de longs mois et je ne le voyais qu un soir tous les trois mois environ .. je suis tombée amoureuse de lui et lui pas…aux questions sur la vie en général , ses projets, ses attentes ( dans tous domaines ) il me répondait qu’ il n en avait pas.

N’oubliez pas : un homme qui a peur de s’engager a en général peur de perdre quelque chose (sa liberté, etc), car il est plus souvent qu’une femme tourné vers le passé. Au contraire, une femme étant d’avantage tournée vers le futur, elle a d’avantage peur de manquer une occasion à venir (avoir des enfants, se marier, acheter une maison pour sa vie de famille etc).


Actuellement en couple, mon copain est plutôt quelqu’un d’introverti et donc ne fait aucune déclaration, et ne me prouve qu’il tient à moi. Au départ notre relation était très forte et nous avions développé une certaine complicité. Mais depuis 1 mois, il multiplie les sorties avec ses amis, sorties Durant lesquelles il est fortement alcoolisé au point de ne plus pouvoir marcher (tous les vendredi et samedi) il était comme ça avant mais du faite que je ne connaissais pas ses amis il arrivait à refuser des sorties avec eux pour les passer avec moi. Je perd petit à petit confiance mais reste sereine dans le faite qu’il ne fréquente personne d’autre (je lui ai demandé), après une discussion avec lui il l’avoue qu’il n’a jamais été en couple et qu’il ne sait pas comment faire (pourtant je lui rappel que notre relation était parfaite avant donc qu’il est capable d’être attentionné). Je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’il ne soit plus perdu. Il m’a admit qu’il ne pensait pas à moi quand il était en soirée car il est trop absorbé par la boisson. Je suis compréhensive, mais je lui ai expliqué que tant qu’il est encore possible, il doit arrêter de consommer de l’alcool dans l’excès (au risque de finir addicte et comme son père). Il m’a dit qu’il se projetait en couple et heureux mais pas avec la même attitude qu’actuellement, il m’a dit qu’il tenait à moi mais qu’il était perdu…. du coup je suis aussi un peu perdue et je suis peut être pas objective du faite de mes sentiments.
Ne vous contentez pas de draguer, soyez séduisant. Désolé d’être franc, mais il n’y a pas une femme au monde pour aimer les dragueurs lourds et l’abus de techniques de drague. Je sais, c’est difficile à croire si vous êtes bien installé (et depuis longtemps) dans la timidité car vous voyez probablement le dragueur comme une sorte de manifestation vivante d’une confiance en soi à l’épreuve des balles. Mais croyez-moi : de la même façon que les obsédés de l’alimentation sont souvent d’ex-obèses, le dragueur pathologique est souvent un ancien timide qui compense par l’arrogance de la drague les années perdues à l’ombre des bibliothèques ou de l’écran de son ordinateur.
Je suis en couple depuis bientôt 1 an ,on a connu des hauts et des bas mais j’ai fais une erreur qu’il n’arrive visiblement pas a me pardonner j’ai toucher a ses réseau sociaux sans lui dire et sa la mis en rogne depuis ce jour la tout a empiré il ne me parle plus ne m’appelle plus m’ignore me dit parfois qu’il ne pense plus a moi quand je suis loin de lui. A chaque fois que j’aborde le sujet sa part en dispute je ne sais plus trop quoi faire pour arrangé parce que je l’aime et lui me dis qu’il m’aime comme un fou aussi mais que mon acte la dégouté. J’ai essayer de mettre des distance je ne lui parler pas , mais je n’avais pas plus d’attention que sa il a promis de ne plus faire le con qu’il voulait pas me perdre mais il y a que quand je suis avec lui que tout redeviens normal je n’arrive pas a comprend ce qu’il veut vraiment…
Je n’aime pas employer ce terme mais il faut savoir qu’il existe une manière de séduire l’autre grâce à l’instauration d’un “rapport de force”. Si vous vous montrez trop amoureuse, trop acquise ou tout simplement en demande, vous allez donner un pouvoir de décision à cet homme que vous tenez absolument à rendre fou amoureux et du coup c’est l’inverse de ce que vous espérez qui se produira, il restera indécis pendant un long moment…
Il existe deux types de mauvaises relations. La première, c’est la relation stérile, c’est-à-dire qu’elle ne produit rien de bon. Ce sont des gens qui sont là mais leur présence ne change rien ! Ils ne nous aident pas à avancer, ils ne nous rapprochent pas de Dieu, ils ne sont pas des bénédictions. Le second type de mauvaise relation, c’est la relation toxique. Celle-ci est très dangereuse. C’est une personne qui nous pousse à faire le mal. Certaines d’entre elles vont nous proposer ouvertement de faire des choses mauvaises : coucher ensemble avant d’être mariés, parler dans le dos des autres, mentir pour nous sortir d’une situation délicate etc. D’autres ne vont pas nous dire ces choses clairement, mais à chaque fois que nous sommes avec elles nous faisons quelque chose de mal. Puis une fois à la maison, nous ne sommes pas à l’aise parce-que nous savons que nous avons mal agi.
Bonsoir, je vis actuellement une relation à distance. C’est vrai que sa était un peu rapide entre lui et moi. 1 semaine que nous sommes ensemble et déjà beaucoup de sentiments fort. Au début beaucoup d’échanges de SMS. Je suis allée le voir 2 fois nous sommes rester quelques heures mais c’est déjà sa. Dans 1 mois je vais chez lui pour 2 semaines. Mais pour le moment ma crainte et qu’il se lasse… Il m’appelle pas et m’envoie très peu de messages. J’ai pas envie de le perdre. J’aimerais lui en parler mais je veut pas le souler. Que me conseillez vous s’il vous plaît. Merci
Le pire qui m'est arrivé: c'est d'avoir longuement échangé des textos un mois précédant la rencontre. Malgré qu'il y ai eu une alchimie entre nous, un véritable jeu de rôle, un investissement bidirectionnelle, donc une véritable connexion émotionnelle au travers de nos messages et du premier appel téléphonique (elle était une perle rare pour moi), les sentiments prennent place, mais... aucune nouvelle après la rencontre réelle...
Bonsoir Alexandre j’ai eut une relation avec un homme indécis qui a très peur de engagement on de voit j’aimerai avoir des conseils car je tiens à lui mais je sais plus quoi faire pour qil revienne vers moi on se voiten ami mais surtout on a une attirance physique passionel mais moi j’aimerai vraiment pouvoir le reconquérir pour de bon . Comment faire pour savoir si il veut de moi merci de vos conseils
Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort…
cest pas la peine les choses de nos jours sont devenues si difficile on ne sais plus quoi faire. jai suivie tout genre de conseil jai tout fait mais jusquici rien na change. mon caractere mon physique ;mon comportement ma sociabilite jai pas toujours eu de chance je suis fatigue pour moi cest une question de chance la vrai et sincere relation amoureuse.
×