A mon retour nous nous sommes revus mais je l’ai senti moins « au taquet » et je lui ai fait remarquer. A ce moment là, je l’ai vu distant dans son attitude : son visage était fermé, plus de sourire et il était au moins à 1m de moi. Cela m’a étonné car jusque là, on s’était toujours parlé librement. Bref, cela a créé un froid ce qui n’était pas le but, loin de là!

j’avais prévu de partir en vacances seule, et il a souhaité venir avec moi. Nous sommes donc partis ensemble en Sicile y a une semaine de cela. Nous avons partagés de très bons moments, nous avions les mêmes envies. Je pensais que cela allait nous rapprocher mais les gestes affectueux venaient que très rarement de son côté, sauf au moment de passer à l’acte


avec le temps l’homme veut laisser sa partenaire toujours à sa merci , lui il fait tout ce qu’il veut et il s’impose sur elle , il oublie ce qui peut faire plaisir à sa femme , il n’essaie pas de réaliser un de ses rêves tant qu’il a les moyens financiers, même si il n’a rien il peut très bien l’encourager à avancer dans ce qu’elle se sent alaise .bref la femme est traitée comme une machine qu’on l’épuise aux cours des années, bon courage les filles
Ce à quoi il a toujours répondu que je n’étais ni l’un ni l’autre mais il est toujours avec elle et me dit que je me fais des films sur leur relation et qu’il n’a pas de boule de cristal quand je lui demande s’il a l’intention de la quitter un jour. Cela fait 15ans qu’il est avec elle et ils ont 2 enfants que je connais bien puisque l’on a fait pas mal de sorti tous les 5, j’ai un fils également.
Entre un homme et une femme, il faut désormais voir la vie de couple comme un pacte, une union pour la vie. Je reviens sur ce point car il ets primordial : cela signifie que vous allez nécessairement avoir besoin d’un projet moteur de la relation homme femme et d’une vision commune sur toute la durée de votre vie avec des objectifs et des rêves qui se coordonnent.
Vous parlez de vos traumatismes d'enfance. Ils sont donc très solidement ancrés en vous et quels que soient les efforts que vous puissiez faire, vous ne les surmonterez pas en peu de temps. La jalousie, en particulier, est redoutable. Vous dites aussi que vous passez votre temps à douter de lui… et a non plus ça ne se guérit pas en quelques semaines (si toutefois ça se guérit un jour…).
Bon voilà je parle avec un homme qui est plus âgés que moi (9ans) on est pas un couple mais il me plait et je pense que c’est pareil pour lui il me donne des signes.. bref mais il s’engage pas sachant qu’on parle seulementsur facebook et il voulais me voir peut être ces jours la (pendant le vacances ) j’ai accepté.. au début il m’a montré qu’il s’intéresse de moi il m’a même dit j’ai trouvé la fille que je veux (il parlais de moi) alors y’a presque 3jours il a changé avant dès qu’il soit en ligne sur facebook m’envoie des msg me parle etc mais maintenant non plus 🙁 c’est moi qui envoie les messages par ce que je ne supporte plus son changement et son éloignement comment je fais pour qu’il fasse le premier pas et il qu’il revienne comme avant
Au cinquieme mois, j’avais mis fin a la relation en disant simplement: je n’aime plus être ta copine, donc j’arrete de jouer ce rôle. Il a répondu par un simple: noté. C’est une décision qui m’avait couté du courage, parce que je commencais a m’attacher a lui, mais je n’avais d’autres choix que de faire ce coup de théatre qu’il n’attandait pas dutout!

J’ai rencontré mon copain il y a 1 mois. Nous avons une différence d’age de 15 ans (il a 27), il est plus jeune que moi. Lui tout comme moi avons souffert de notre derniere relation et il ne veut plus se prendre la tete et vivre sans se poser de question. Il se dit en couple mais se dit libre de faire ce qu’il veut (je parle pas de relations, on est fidele). il me dit de profiter de ma liberté, lui chez lui et moi chez moi.On se voit donc de temps en temps et on se contacte pas mal en sms. Si on se voit il n’y a pas spécialement de relation sexuelle je prefere préciser mais des calins tendres. Ce qui me gene c’est qu’il est mignon quand je suis la et des que je pars c’est comme si j’existais plus. Il sort avec ses potes et reponds a mes sms quand bon lui semble. Il repete toujours : te prends pas la tete.


Bonsoir tout d’abord je voudrais vous remercier pour vos précieux conseils je suis entrain de les appliquer on verra bien le résultat je sors depuis 2 mois avec un homme divorcé qui a un enfant de 3 ans, au début il courait après moi puis il est devenu distant il m’écrit une fois de temps en temps un coup il m’appelle puis plus de nouvelles c’est toujours moi qui demande de ses nouvelles c’est moi qui va le voir à chaque fois il ne fait plus aucun effort et quand on se voit il est très agréable il a l’air d’être heureux il me demande pourquoi je suis froide qu’il ne veut pas me perdre que du blabla je ne comprend pas son attitude sois disant il veut une relation sérieuse et qu’il ne veut plus souffrir,il fait tout le contraire ses amis passent avant moi, sa fille est sa priorité je n’ai aucun problème avec le fait que sa fille passe avant moi mais j’ai besoin qu’il trouve du temps pour moi.Il s’est fait opérer je suis allé le voir à sa demande j’ai fait de la route pour lui je lui ai dit que je l’aimais je n’aurais pas dû depuis il met 2h pour me répondre au tél ou par msg il m’ignore totalement sachant que c’est un accro du portable et des réseaux sociaux il se fiche de moi à chaque fois qu’il me dit je te rappelle il ne le fait jamais il me sort des excuses je lui ai dit ma façon de pensée je me suis montrée très sévère et froide il m’a sorti:”qu’est ce qu’il t’arrive tu as tes règles ou quoi! je suis tout à fait normal c’est toi qui est impatiente.” j’ai décidé de faire comme lui c’est a dire être distante et ne plus lui montrer mes sentiments et être toujours occupée et l’ignorer je crois que j’ai assez fait pour lui à son tour de me montrer ce que je représente pour lui même si je suis folle de lui je ne veux plus souffrir et être dans cette situation d’attente.
Vous savez comment vous vous sentez lorsqu’un homme « vous fait froid dans le dos » ? Saviez-vous que les HOMMES ressentent la même chose lorsqu’ils sont avec certaines femmes ? Et tout comme les hommes qui « font froid dans le dos » ne s’en RENDENT jamais COMPTE (qui VOUDRAIT passer pour quelqu’un comme ça ?)... Beaucoup de FEMMES « font froid dans le dos » aux hommes sans jamais s’en rendre compte. Voici comment VOUS assurer de ne jamais être l’une d’entre elles.
Au 9 em mois, c’est a dire, l’actuel: il y avait encore le tabou de parler du futur, au début de la relation, les termes du contrat étaient clairs: pas d’engagement! J’ai eu l’espoir que ce soit changé durant tout ce temps, apres presque 10 mois de relation, j’ai battu 5 fois son record maximum et il m’a déclaré que j’étais comme sa premiere vraie petite amie et qu’il pense que je serait la seule… de ses principes: il ne peut trahir ma confiance, il se sentirait lâche avec une conscience pas tranquille… je lui voue une confiance réciproque tres profonde quant a la fidélité, d’autant plus qu’il est resté 4 ans célibataire durant lesquels il a ascéré sa personnalité…
Vous ne savez pas de quoi il pourrait bien manquer. Vos rapports sexuels sont torrides, réguliers, explosifs. Vous le voyez à la manière dont son visage se tord lorsqu'il est au-dessus de vous et à son insatiable appétit : au lit, tout roule. Pourtant, il n'a pas abandonné une bonne vieille habitude de célibataire : celle, de temps en temps, de se faire plaisir tout seul. 
Quand on est ensemble cependant, il a la parole facile, on peut causer de tout et de rien et il est très tendre et attentionné. Je précise que nous couchons ensemble, bien sûr… Le sexe change la donne, j’ai bien compris… Il répète sans cesse qu’il a peur de souffrir et de me faire souffrir, qu’il a déjà donné et été déçu, ne veut plus vivre avec quelqu’un. Il peut m’affirmer qu’il m’adore, qu’il m’aime même et 2 secondes après, que non, il ne souhaite pas + sinon il va se lasser ou souffrir ou me faire du mal.
Je décide de quitter la France et sa paperasse, ses normes et ses exigences qui rendent tout ce qui pourrait être simple , compliqué et lassant. Celui que j'admire n'est pas celui qui quitte tout pour partir au bout du monde comme je m'apprête à le faire. Non, celui qui est vraiment à prendre en exemple est celui qui brave toutes les contraintes pour s'autosuffire. Celui qui sait troquer, qui apprend et qui enseigne, qui se détache du conformisme pour agir à l'image de ses propres valeurs. Celui-là est courageux, bien plus courageux que celui qui fuit. Car oui, je fuis et je l'assume. Je préfère remettre mon destin entre les mains du hasard sur une terre lointaine. Non pas que j'espère y trouver un quelconque eldorado, mais j'espère y retrouver la solidarité, le partage et l'amour.
Voilà mon histoire est un peu compliquée, j’ai rencontré un homme alors que j’étais en couple, nous avons avons vécu 7 mois très bien à nous voir en sachant que nous habitons pas dans la même région. C’est lui qui est venu vers moi au début et je ne lui est rien caché. Il me dévoilé ses sentiments, nous nous appelions tout les soirs et on se racontait nos journées et d’envoyer des SMS tous les jours. Je suis parti en vacance avec mon copain et depuis mon retour, je le sentais distant. Je lui est dit ce que je ressentais et que j’étais prête à tout quitter pour lui mais vu son comportement, je ne le comprenais pas. Il m’a ensuite rassuré en me disant qu’il était overbooké avec son travail que ce n’était pas contre moi, qu’il m’aimait et qu’il allait faire des efforts. Durant les trois semaines suivantes, il prenait moins de nouvelles et répondait de temps en temps à mes messages. Puis, quelques jours plus tard, il m’apprend par message qu’il est complément perdu que son ex, mère de son enfant, souhaite revenir vers lui et qu’il ne sait pas quoi faire que si il retourne avec c’est pour son enfant. J’essaye de comprendre d’être compréhensible. Et depuis, je n’ai pratiquement aucune nouvelles, il me dit qu’il a besoins de souffler et de personne, je devais aller le voir, il a annulé car il n’avait toujours pas pris sa décision. Je laisse du temps pour lui, je lui avoue tout mes sentiments et ce que je ressens, aucune réponse. Il a bloqué mes appels, je ne le comprends plus. Enfin, je suis obligé de le contacter avec un autre numéro pour l’avoir et qu’il me dit qu’il travail et ne peux pas parler pour le moment. Il m’envoi un message direct après en me disant qu’il est très mal psychologiquement, qu’il a eu un décès dans son entourage, que son ex belle mère est à l’hôpital et qu’il est encore perdu et qu’il est dsl mais que ce n’est pas le moment pour lui de me donner des nouvelles… Il répond à moitié à mes questions ne parle que de son mal être et du fait qu’il soit perdu…
Les personnes étant dans ce type de relation homme femme ont cependant tendance à se couper de leur cercle familial et amical. Il ne faut pas oublier qu’il est important et sain d’avoir une vie en dehors de son couple, c’est un moyen d’apporter du renouveau et de diminuer le risque que l’un des deux partenaires finisse par se sentir étouffé(e) par cette relation.
Si je me permets de vous expliquer cela ce n’est pas pour remue le couteau dans la plaie mais simplement pour vous faire prendre conscience que certaines relations ne sont pas toujours exceptionnelles et que le comportement de l’homme est donc compréhensible, on ne lui donne pas envie de s’investir tout simplement parce que ce qu’il l’attend ne répond pas forcément à ses besoins, à ses envies.
J’ai été triste pendant un temps qu’on ait pas réussi à sauver cette complicité entre nous qui me tenait tant à coeur. Mais je crois qu’il n’y avait rien à sauver. Que je l’idéalisais probablement parce que c’était tout ce qui nous reliait encore. Reste un respect sincère que j’ai pour lui et qui, j’espère, est réciproque. Il y a des gens dans nos vies qu’il faut avoir la clairvoyance de laisser partir. Peut-être qu’on se retrouvera dans dix ans et qu’on rira en reparlant du bon vieux temps. Peut-être que ça n’arrivera jamais. »
cest pas la peine les choses de nos jours sont devenues si difficile on ne sais plus quoi faire. jai suivie tout genre de conseil jai tout fait mais jusquici rien na change. mon caractere mon physique ;mon comportement ma sociabilite jai pas toujours eu de chance je suis fatigue pour moi cest une question de chance la vrai et sincere relation amoureuse.
« Cela ne peut fonctionner que si la relation amoureuse n’en a pas vraiment été une, plutôt un plan cul ou quelque chose de pas très sérieux. Ou si les sentiments ont disparu depuis longtemps au moment de la rupture. À partir du moment où il y a encore des sentiments forts, chez un seul des deux ou chez les deux, cela me paraît très compliqué de gérer une amitié après la rupture, pour la bonne raison que les sentiments laissent des cicatrices qui ne peuvent pas guérir si on continue de se voir.

Finalement, elle est revenue récemment sur Paris 3 jours pour raison pro 4 mois après (120 jours!!!) et nous nous sommes revus. La magie à de suite fonctionné et nous nous sommes retrouvés comme au premier jour. Enfin, elle avait un ultime jour sur Lyon le lendemain et là j’ai mal réagi ce dernier soir car elle ne savait pas quand elle reviendrait en France. J’ai compris également ce soir là ses vraies raisons. Un JOB… que je n’aurai jamais privilégié. Une situation pro plus importante à ma situation sentimentale. C’est une chose qu’elle avait faite…je lui en voulais et ces enfants et ce mariage n’était qu’un prétexte, elle m’avait menti…pour moi cela n’était pas acceptable. J’ai quitté la chambre à 5h00 du matin en lui expliquant que je préférais cesser cette mascarade. Elle était déçue et choqué de ce départ précipité.
Entre un homme et une femme, il faut désormais voir la vie de couple comme un pacte, une union pour la vie. Je reviens sur ce point car il ets primordial : cela signifie que vous allez nécessairement avoir besoin d’un projet moteur de la relation homme femme et d’une vision commune sur toute la durée de votre vie avec des objectifs et des rêves qui se coordonnent.
Je reste amère sur le fait que cette relation était très forte, très belle, et qu’elle se termine de cette manière. Notamment à cause de ce choix pro. Finalement, je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait mais c’est tellement difficile de trouver la personne avec qui on se sent bien, avec qui on fusionne, où seuls les yeux parlent et se comprennent sans dire un mot…. Bref, c’est difficile mais c’est comme ça, je dois l’accepter.
je m'explique brièvement .. j'ai rencontre un homme le truc typique dans un cadre assez spécial un groupe facebook ou nous allions chacun de notre coté avec des amis pour tué le temps ... jusqu'au jours "au bout de deux mois" d'échange facebook ensuite en texto je me suis rendu compte que je m'en etait attachée j'ai testée le terrain et il était heureux que je lui montre un attachement qu'il ma avoué ressentir lui aussi mais comme moi ne sen était pas rendu compte c'etait une chose qui c'est installé naturellement .... je ne savais pas qu'il était possible qu'une relation amoureuse puisse naître sans même y pensé ni sans rendre compte et sans ce voir pour c('est une évidence on c'est reconnu ....
En général le silence n'est pas total, mais ciblé : poursuite du dialogue avec d'autres, ou expression directe du strict nécessaire. Il correspond donc bien à quelque chose qui se joue au sein de la relation, entre le silencieux et son partenaire. Ce message non-dit présente l'inconvénient majeur de ne pas donner de clés explicatives. Il interfère puissamment dans la relation sans dire comment. Une attitude logique va consister à aller vers le mutique et lui demander ces explications manquantes. Sans réponse il conviendra d'opter pour une nouvelle stratégie : ne pas insister.
Raison # 3: Elle pourrait être «incertaine» de ses sentiments envers vous – En général, quand une fille recule – c’est parce qu’elle n’est pas sûre de sa relation et elle a besoin de temps pour décider si elle veut continuer la relation ou rompre formellement ça va avec toi. (Vous obtiendrez le discours flagrant « Je ne suis pas prêt pour une relation en ce moment » si elle décide de la dernière).

Les raisons d’en arriver là peuvent être multiples. Il se peut tout bêtement que ce ne soit pas le bon moment pour vous : l’un ou l’autre peut avoir différentes choses à gérer dans sa vie qui apparaissent plus importante qu’une relation qui commence tout juste à se former. Un nouveau boulot avec beaucoup de pression, un coup dur au niveau familial… Il suffit que l’un comme l’autre vous ayez ce genre de chose à gérer pour que votre couple s’effrite et que la passion qui vous unissait disparaisse.

alors voila, je suis avec ce mec depuis 6 mois maintenant et je l’aime,,,ou dois-je dire j suis complémentent amoureuse de lui..comme on est des étudiants on s voit tout les jours mais avec les vacances on a un peu de mal a se voir et il change très souvent de comportement il est distant et parle très peu et quand je lui demande qu’est ce qu’il a il me répond qu’il ne se sent pas bien car je lui manque et parfois il me dit rien alors j’ai commencé a prendre ma distance a mon tour parce que je me suis sentie rejetée chose qui a commencé a créer des problèmes entre nous et le pire dans nos disputes c’est que je suis toujours celle qui demande pardon parce que je suis trop faible devant lui..bref..je voudrais que vous me conseillais ce que je dois faire


Tout de chemin je l’ai supporté, j’étais avc lui comme sa vrais femme ou son épouse, je fesais plein plein d chose pour qu’il soit bien, je laidais je l’aimais. C’est mon premier amour.. On a resté trois ans ensemble. Mais il ya qlq mois,il est devenu distant et ne M parle plus sauf q moi qui cherche après lui tjr, je le rassure à chaque fois mais de son côté c’est comme si il me cherche la plus bête erreur pr qu’on se disputer
Bonjour j’ai besoin de votre aide j’ai un secrè lourd qui me conserne j’arrivej’arrive pas a dire a mon mec on est au debut de notre relatoin juste deux mois doit-je lui dire maintenantmaintenant ou attandre encore? Je l’avait meme demander d’arreter notre relation deux fois il a reffusé. Mais dans ces deux jours là il me dit plus <>. Et distant mais je l’aime que doit-je faire svp?
Un homme aura donc plus de mal à se confier, à communiquer car il se doit de cacher ses émotions. Bien évidemment, il y a des exceptions. Certains hommes n’ont aucun mal à dire ce qu’ils ressentent ils en disent parfois même un peu trop ce qui paradoxalement peut avoir tendance à faire fuir les femmes ! Il est clair que les relations hommes femmes ne sont pas simples mais il est possible de nettement les améliorer et la première étape passe par la communication.
Alors désormais mesdames, je vais vous demander de combattre votre naturel pour observer la situation avec un angle nouveau. Votre homme a besoin d’être rassuré sur le fait que vous êtes la bonne personne, et c’est donc en renforçant tous les aspects positifs de votre relation que vous pourrez avancer avec sérénité, sans qu’il ne se mette une quelconque pression.

L’article s’appelle « comment séduire » (une femme), il n’est donc pas tout à fait illogique qu’il contienne des techniques de séduction. Concernant les anglicismes, je vous approuve, mais de toute la communauté de séduction nous sommes de loin ceux qui en emploient le moins. Quand au fond et à l’approche marketing, si vous n’avez pas compris que la vie consiste à se vendre, et donc à travailler son packaging, alors la saveur ne sera pas la seule composante à vous manquer, vous allez également manquer de succès et de réussite, à moins d’être né très beau. Ou très riche. Ou les deux.


Au cinquieme mois, j’avais mis fin a la relation en disant simplement: je n’aime plus être ta copine, donc j’arrete de jouer ce rôle. Il a répondu par un simple: noté. C’est une décision qui m’avait couté du courage, parce que je commencais a m’attacher a lui, mais je n’avais d’autres choix que de faire ce coup de théatre qu’il n’attandait pas dutout!
Je suis d’accord sur le fait que ça ne soit pas d’actualité de parler d’engagement, mais je pense que si la porte semble complètement fermée d’avance, et les clés jetés par la fenêtre, ça ne sert peut-être à rien d’avancer dans le couloir… Par contre, si la porte est fermée et que la clé est dans la serrure, je veux bien avancer et tenter de l’ouvrir… Super métaphore, je sais, mais tu vois où je veux en venir ?
Que penser d’un homme qui est sorti avec moi (on avait 24 ans) et a dit finalement ne pas avoir de sentiments. On s’est tourné autour pendant 1 an et demi. Finalement, quand il m’a dit ça je ne l’ai plus du tout contacté, j’ai quitté la ville. On se revoit 3 ans plus tard par hasard dans un bar, il me saute dessus me fait la bise, me dit que je suis jolie, me demande ce que je deviens et si j’ai encore son numéro. Je lui parle et pars sans plus (je l’ai un peu regretté). On ne s’est pas revu depuis 11 ans et j’ai appris qu’il avait dit ne pas avoir fait ce qu’il fallait avec moi, que je lui plaisais vraiment, c’était il y a 4 ans alors qu’il était en couple. L’année dernière il a appris que j’étais “revenue dans le coin”, et il a dit qu’il avait été con à l’époque, il était jeune et con et ne voulait pas s’engager qu’on avait des choses à vivre avant. Que je lui plaisais vraiment mais qu’il était timide et qu’il m’avait trouvé très froide la dernière fois qu’on s’était vus. J’ai bien constaté qu’il essayait de renouer les liens car il s’est tout de suite présenté à un de mes amis. Actuellement, il est avec quelqu’un mais ils ne vivent pas ensemble. En gros, il dit chacun sa vie c’est mieux comme ça, je ne la vois pas en ce moment ça fait une coupure et que… s’il me revoyait peut-être que ça le ferait ? Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça 17 ans après notre rencontre ??!!?? C’est toujours lui qui amène mon nom sur le tapis
Que vous ne soyez rien sur le plan juridique ou financier vous est peut-être évident, mais ne perdez pas de vue non plus que lorsque ce sera terminé entre vous, il ne restera aucun lien affectif ou amitié quelconque. Même s’il a été profondément amoureux de vous, et même si c’est un homme bien, il est capable de gérer la fin de votre relation en excluant totalement les sentiments. Les hommes sont guidés par le sens pratique : ils savent que s’accrocher à des émotions ne peut que causer du tort à leur famille, et ils s’y refusent. Lorsque ce sera fini entre vous, il passera à autre chose.

Pour C. G. Jung, l’ami, c’est une partie de nous, c’est un alter-ego. L’ami est en fait un autre soi-même qui apporte courage et soutien dans les épreuves de la vie. Si cet ami est mort dans le rêve alors qu’il est en réalité toujours vivant, il faudra veiller à ce qui pourrait mourir en soi. Seraient-ce les prémices d’un état dépressif ? Ou l’abandon d’une bienveillance à l’égard de soi-même ? Soyez-vigilant !


Pour moi , l’impasse dans laquelle on se trouve aujourd’hui , à savoir créer des couples durables et fonder un foyer avec quelqu’un qu’on aimera jusqu’à ce que nos sens nous lâchent un à un et que la mort nous emporte, cette impasse existe aujourd’hui du fait de notre éducation. Et je parle de manière globale. Le monde étant un village planétaire , les humains finissent petit à petit par être formatés où qu’ils soient.
Où je veux en venir, et je m’adresse à ceux qui veulent s’engager : le doute existera toujours. La peur existera toujours au sein du couple. Pour qu’un engagement réussisse, au sens du terme, il faut surpasser la peur, et non l’éliminer. Une relation longue-durée est celle qui s’élève au dessus du doute, ou malgré le doute. Soit on sait pertinemment que c’est normal, et on n’accorde pas plus d’importance à ça qu’aux annonceurs de fin du monde, soit on décide malgré sa peur d’aller de l’avant, de rester avec l’autre, parce qu’on a décidé de donner à cette relation la priorité, et à notre sécurité la seconde place.
L'article mis a disposition est intéressant et devrait faire réfléchir tous les croyants. Figurez-vous que dans mon pèlerinage dans la foi (ma vie de croyant, si vous préférez), je visualisais ma grand-mère penchée sur moi alors que je dormais chez elle, petit enfant, ou encore ma mère marchant à mon côté dans la nef de l'église pour ma première communion... Rien qu'à partir de là, vous pourriez jubiler d'avoir raison ! D'ailleurs, les neurosciences n'inventent pas la poudre : déjà Sigmund Freud trouvait que les dieux sont des substituts parentaux pour névrosés en mal de vivre.

Mis à part ça…Purée de pois cassés, t’étais où Anashka ? On est resté là à essayer d’expliquer comment on voyait les choses… pendant que toi tu prenais du bon temps avec … cet espagnol… oui, j’en ai entendu parler… Traîtresse ! Sbirianne et P ont des visions destructrices de l’amour. J’ai tout fait pour les rendre à la raison, mais que veux-tu, ils sont décidés à vivre malheureux. J’aurais apprécié un coup de main, mais bon, toi aussi tu as le droit d’être heureuse… et égoïste !
Bonjour, voila j ai rencontre un homme 37 ans divorce en fevrier sortant d un mariage ou son ex a ete infidele il a 2 enfants.moi separee et 2 enfants ,notre histoire etait merveilleuse ,une superbe histoire ou il disait que j etais la plus belle chose qui lui soit arrivee et que jamais il n avait ressenti autant d amour ,des super moments avec lui et nos enfants tres complices,il voulait se marier l annee prochaine,des je t aime en veux tu en voila,des petites attention tous les jours,mais dès que je n etais pas d accord sur certains points ,il se fermait complètement et disait que il refusait de revivre des prises de tête comme il l avait vecu dans son mariage,un desaccord entre nous prenait de grandes proportions du coup il prenait des decisions demesurees,nous nous sommes faches un jeudi parce que je ne voulais pas changer mes vacances pour arranger son ex,le lendemain il me dit que c est fini entre nous car il n a plus de sentiments alors que la veille il disait encore je t aime et avait prevu un week-end a paris et une bague pour la saint Valentin.aujourd’hui il veut qu on soit sexfriend.comment as t il pu en arriver la ,apres autant d amour ,je suis passee de la femme de sa vie a une sous merde.personne ne comprends pas ,meme pas sa maman qui disait qu elle n avait jamais vu son fils aussi heureux,tout notre entourage est tres surpris,aidez moi svp
J’étais devenue une serpillière triste. Comment j’en suis sortie ? Il m’a plaquée ! Le psy (trois fois par semaine après la rupture !) m’a fait intégrer l’idée que je n’étais pour rien dans son comportement, qu’il avait besoin de me laminer pour se sentir des couilles, et exister. Le plus dur a été de réaliser que j’aimais une ordure et de supporter mon impuissance à changer quoi que ce soit. J’ai dû faire un gros travail de "démaillage", maille après maille, pour comprendre comment j’avais pu le laisser me traiter ainsi... Entre autres, des parents obnubilés et accaparés par l’entreprise familiale qui passaient plus de temps avec leurs ouvriers qu’avec moi. »

Vous parlez d'éveil de la conscience et de force cosmique neutre et chaleureuse. Cela fait New Age, et vous admettez donc qu'il y a des personnes plus ou moins éveillées ; vous introduisez des hiérarchies dans l'humanité, et peut-être malgré vous. Mais devant Dieu, nous voilà tous frères et sœurs adoptifs. Et la présence de Dieu donne la joie, car Il nous chérit !

je suis une femme battue j’ai 61 ans 3 garçons, dont 2 abusés sexuellement, et 6 petits enfants, + 3 autres garçons (que j’ai remis sur pieds, c’était la kata, il se battait jusqu’au sang) de mon ex mari qui me battait et qui me parlent plus :(, j’ai vécu que des histoires violentes avec mes hommes , maintenant je dis, je fait les poubelles, le dernier ça faisait 8 ans que nous étions ensemble, là il a pris un autre appartement en dessous de chez moi …
Les lesbiennes « urbaines » le savent, il n’y a pas de pitié dans les milieux lesbiens branchés ! L’infidélité est en effet monnaie courante et il ne faut pas être trop attachée à sa copine ou à sa conquête amoureuse. Si vous décidez de sortir pour la première fois dans une boîte gay pour séduire une femme par exemple, vous vous rendrez compte que beaucoup de filles ont déjà eu des relations amoureuses. Vous aurez donc de grandes chances de sortir avec l’ex d’unetelle qui elle-même est sortie avec l’ex de la même fille et ainsi de suite. Toutes les lesbiennes ne sortent pas en boîte de nuit ou en milieu gay, celles qui sortent se retrouvent donc assez fréquemment aux mêmes endroits, avec les mêmes personnes.

Moi j ai rencontré ce garçon il y a trois mois sur un site de rencontre. Nous avons couché ensemble la première fois puis la deuxième. Et deux semaines plus tard il m avouait ne pas savoir ce que je représentais ni même ce qu étais notre relation. Nous avons décidé de continuer dans l espoir que cela aille mieux. Il m écrit tous les jours peu importe l heure, viens les dimanche ( seul jour pour ce voir) de lui même maintenant. Il m explique tout ce qu’il fait sa journée ses craintes ses peurs ses bons momentS. Me dis que je suis une fille bien… je le sens plus libérer mais chaque fois que j essais de parler de notre relation il est négatif ou repoussé le sujet
Il arrive aussi de regarder quelqu’un d’autre lorsque l’on sent que son couple va mal, qu’une mésentente s’installe alors que l’on aime toujours son ou sa partenaire. Ceci provient du besoin de se rassurer : chacun a besoin de savoir qu’il peut toujours séduire, avoir un « pouvoir » mystérieux sur quelqu’un d’autre, car cela rassure, permet de se dire que l’on est encore capable de procurer un certain plaisir et entretient ainsi l’estime que l’on a de nous-même.

Merci de votre article qui est très intéressant…je suis vraiment d accord avec vous pour l attitude à adopter, mais à partir de quel moment peut on être soi ? Il faut laisser cette personne indécise venir evers soi et lui laisser tout le temps qu il lui faut, je l admets, mais j ai l’impression qu il faut toujours être en retrait, ne pas lui faire part de ses sentiments pour qu il soit en demande…donc jouer un rôle tout le temps? Ce type d homme est il réellement capable d aimer et de s engager?


Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
Etre exigeante sans être menaçante, ne pas dresser un catalogue de reproches, mais expliquer ses propres difficultés : « La relation ne me convient pas, rediscutons de ce qui nous convient. » « Quand il s’agit de faux salauds, il est fréquent que l’homme ne se rende pas tout à fait compte de son comportement et qu’il soit exécrable parce qu’il ne sait pas mettre en mots le malaise qu’il ressent », résume Marie-France Hirigoyen.
Bonjours jai 27 ans . Moi et mon conjond fait un ans et 2 mois nous somme en couple . Je me suis intaller avec lui en janvier cette anner car la job nous le permetta pas au paravan . Il venai a tout les fin semaine . On saime comme des fou .mais depuis je me suis intallee avec lui il a commancer a faire des projet presonnel avant non . On se chicanne et cest toujours de ma faute selon lui . Qoui faire je commence a me dire qui est pu vraiment interesser a moi .
Puis il s’est mis à me laisser sans nouvelles pendant plusieurs jours. Je devenais cinglée, j’appelais vingt fois de suite. Il niait me tromper : "Tu sais bien que je t’aime."Moi je me rongeais intérieurement... Peu avant notre séparation, il a voulu partir seul en vacances à Miami pour réfléchir. Et j’y ai cru ! (Rires.) Après quinze jours de silence, au bord du suicide, je suis tombée sur lui en voiture, à un feu rouge, avec une fille ! Ils riaient, semblaient bien se connaître et, surtout, elle était aussi bronzée que lui. Il a nié. Deux jours plus tard, il était chez moi avec un bouquet. J’ai encore craqué, mais j’ai eu l’impression d’être une pute. Après sa petite gâterie, il n’avait pas le temps de rester pour cause professionnelle. Ce fut le déclic. Je me suis beaucoup salie dans cette histoire. A cette époque, je me donnais aux hommes qui voulaient bien de moi, sûre que c’était eux ou rien. Je suis sortie de ces relations glauques en apprenant à m’aimer. » 

Pour l’approche jungienne l’ami est cette partie de nous qui cherche à nous indiquer le chemin de la liberté, c’est-à-dire celui de notre individuation. D’un point de vue hiérarchique il est juste en dessous du sage mais s’il n’en a pas les aspects magiques, il garde une fonction de présence qui donne du courage pour affronter les épreuves de la vie. L’ami c’est l’alter ego, un autre soi-même qui est là comme soutien indéfectible. Pour les femmes on peut associer l’ami à leur animus (partie masculine de la femme) qui s’éveille et commence à se manifester de manière douce.
J’avais deja arreter la relation une premiere fois parce que j’avais rencontrer un homme bien qui me plaisait et qui voulait une relation serieuse avec moi. Il avait l’air assez affecté quand je lui ai dit et m’a ecrit 3-4 fois par jour pendant plus d’un mois pour me revoir. Et comme je n’arrivais pas avec l’autre personne j’ai repris avec lui. Je pensais vraiment qu’il etait au moins attaché. C’est très dur moralement…

Disons que le silence je l'ai expérimenté en diverses occasions, et bien davantage que je ne l'aurais souhaité. Honnêtement je déteste ça et le vis plutôt mal. Pourtant, à force de chercher à en comprendre les sens possibles (et il y en a !), j'ai une certaine indulgence. Il est toujours intéressant de tenter de se mettre à la place de l'autre quand on ne comprend pas ses motivations.
En somme, ça ne commence pas par un sentiment quelconque de sécurité ou de confort, mais ça commence par un choix, la décision de vivre quelque chose avec l’autre, avec ou contre tous. Parce que, toute décision comporte un risque, et si l’on choisit son petit confort alors on ne vivra rien de vrai. Oui, on peut passer sa vie à fuir les attachements (je parle des personnes qui ont peur, pas celles qui le choisissent) et on peut trouver sa sécurité, loin des entraves, mais on ne trouve pas le bonheur avec cette peur dans le ventre.
Mon actuel a 23 ans, comme moi, il sait ce qu’il veut dans la vie, il fait des belles études, est parti de chez ses parents très tôt (à 15 ans pour un lycée spécialisé), n’est pas « intéressé » par la « débandade » de la jeunesse actuelle (tout comme moi, c’est à dire qu’on est ok pour s’amuser, boire, rire et faire des conneries, mais jamais dans l’excès : les études, le boulot et la stabilité dans la vie passent avant). Il a eu pas mal de petites aventures, mais jamais de « copine » sérieuse. Il a beaucoup bougé pour ses études (étranger, France entière avec changement de ville tous les 6 mois/1 an), il a eu des problèmes familiaux (parents divorcés quand il avait 12 ans, père malade dont il a fait le choix de s’occuper pendant longtemps), et ne s’autorisait pas avoir une copine (je cite ses paroles) car s’était inimaginable de se consacrer à une vie de couple (ses études, sa famille, la distance, le sport à haute dose aussi).
Que penser d’un homme qui est sorti avec moi (on avait 24 ans) et a dit finalement ne pas avoir de sentiments. On s’est tourné autour pendant 1 an et demi. Finalement, quand il m’a dit ça je ne l’ai plus du tout contacté, j’ai quitté la ville. On se revoit 3 ans plus tard par hasard dans un bar, il me saute dessus me fait la bise, me dit que je suis jolie, me demande ce que je deviens et si j’ai encore son numéro. Je lui parle et pars sans plus (je l’ai un peu regretté). On ne s’est pas revu depuis 11 ans et j’ai appris qu’il avait dit ne pas avoir fait ce qu’il fallait avec moi, que je lui plaisais vraiment, c’était il y a 4 ans alors qu’il était en couple. L’année dernière il a appris que j’étais “revenue dans le coin”, et il a dit qu’il avait été con à l’époque, il était jeune et con et ne voulait pas s’engager qu’on avait des choses à vivre avant. Que je lui plaisais vraiment mais qu’il était timide et qu’il m’avait trouvé très froide la dernière fois qu’on s’était vus. J’ai bien constaté qu’il essayait de renouer les liens car il s’est tout de suite présenté à un de mes amis. Actuellement, il est avec quelqu’un mais ils ne vivent pas ensemble. En gros, il dit chacun sa vie c’est mieux comme ça, je ne la vois pas en ce moment ça fait une coupure et que… s’il me revoyait peut-être que ça le ferait ? Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça 17 ans après notre rencontre ??!!?? C’est toujours lui qui amène mon nom sur le tapis

Attention aux « éternelles insatisfaites » prévient Elisabeth Couzon : « Ces femmes ne sont jamais satisfaites. Dans une relation amoureuse, ce qu’elles peuvent recevoir, ce n’est jamais assez. Même si tout va bien, et que vous avancez doucement mais sûrement… » Et c’est là justement que vous pouvez faire un travail sur vous. Remettez-vous en question, et ne lui mettez pas la pression, sinon il risque de s’enfuir… Et ce n’est pas ce que vous souhaitez, n’est-ce pas ?

Vous voulez rapidement qu’il vous dise « je t’aime » vous souhaitez qu’il vous présente à tout le monde, ses amis, sa famille et même ses collègues et que vous ayez des projets ensemble. C’est généralement ce que les femmes que je coach veulent d’un homme, quelqu’un qui s’investisse pleinement dans la relation rapidement. Quand on termine ses études et que l’on commence à entrer dans la vie active et donc dans la « vraie vie », quand on vient de connaitre une rupture et que l’on est déjà maman on ne veut pas perdre de temps, on ne veut pas s’engager avec un homme qui ne répond pas à nos attentes et qui ne ferait que jouer.
J’en ai un peu parlé dans l’un de mes articles précédents, je ne suis pas pour enchainer les coups d’un soir ! Je pense que c’est assez inutile. Nous pouvons débattre là dessus et confronter nos arguments, mais ne faire que des coups d’un soir ne comblera jamais votre besoin d’affection, et vous demandera trop de temps et d’effort pour satisfaire pleinement vos besoins sexuels (croyez-moi j’en sais quelque chose!).
Qu'à cela ne tienne, auteur d'un livre* mais surtout adepte de la transmission orale, il a conçu et donné plus de 100 conférences et séminaires sur le thème de la séduction et plus largement de la masculinité (être sexué, briser la glace, créer de la connexion, comprendre les gens, se faire respecter, intelligence sociale, etc.). Une cinquantaine ont été enregistrés et vous pouvez les retrouver plus ou moins bien rangés dans la bibliothèque de savoirs:.
Pour moi, continuer à se masturber alors qu'on est en couple trahit l'inverse d'une insatisfaction : au contraire, c'est plutôt parce que la fille t'excite trop. Même s'il faut être honnête : quand tu te masturbes, tu ne penses pas qu'à elle. Finalement, tu penses à elle en te touchant principalement quand tu n'as pas encore couché avec elle. Et ensuite, quand tu ne peux plus. Souvent, je regarde du porno. Je ne sais même pas pourquoi je fais ça. C'est abrutissant et pas si excitant. Tu recherches simplement le bien-être. C'est un moyen de se détendre." 
Là aussi, pour atténuer sa peur, il faut que vous lui fassiez prendre conscience que celle-ci n’est pas rationnelle, que ce que son père a vécu n’est pas ce que lui-même vivra, s’il ne le souhaite pas. Là aussi, privilégiez la question plutôt que l’affirmation ! Plutôt que de lui dire qu’il pourra toujours continuer de voir ses potes et de faire ses loisirs de prédilection, demandez-lui s’il est sûr de revivre les contraintes qu’a supportées son père. Il y a de fortes chance pour qu’il se rende compte tout seul que non, puisqu’il ne le veut pas. N’hésitez pas à rebondir en le rassurant sur vos intentions : vous l’aimez pour ce qu’il est maintenant, et vous n’avez aucune envie qu’il se transforme en bête de somme pour vous
Le week end s’est passé et j’ai voulu lui demandé s’il se sentait bien dans notre relation, il m’a repondu que oui mais qu’il tenait a sa liberte et que 4 jours ensemble avait peut etre été un peu de trop… et qu’au vu de sa derniere relation ou son ex le collait tout le temps, il avait coupé les ponts avec tous ses amis.. qu’il n’avait pas envie de reproduire le meme schéma
Quand le peuple d’Israël a crié à Dieu pour la délivrance, Il n’est pas descendu du ciel pour les aider, Il leur a envoyé Moïse. Au travers de lui, Dieu a puissamment délivré son peuple de l’esclavage en Égypte et leur a fait traverser le désert pendant 40 ans. Arrivé aux portes de la terre promise, Dieu a demandé à Moïse de former Josué pour prendre sa place. La saison de Moïse était terminée. Dieu l’avait utilisé pour accomplir une tâche bien spécifique dans la vie du peuple d’Israël. Maintenant, Il s’apprêtait à faire autre chose, les emmener à posséder leur héritage et pour cela, Il a décidé d’envoyer Josué.
voila nous somme ensembles depuis 1 ans notre relation est en dent de scie, mais nous somme attacher l’un a l’autre moi je l’aime et lui ne dit rien , nous nous enttendins bien, le seul probleme est que pour que cette relation soit complice il faudrait qu’il me fasse l’amour OR nous n’avons jamais fait l’amour pour des raison qu il n’y arrive pas jusque au bout, cette situation nous pourris la relation car il manque 50% de la relation c’est le cote charnelle pour que nous puisdions nous epanouir ensselbles et que ses sentiment trouve leur chemin vis a vis de moi .. que faire?

J’ai le sentiment que vous démarré une histoire qui peut se dérouler tranquillement (sans empressement). Il semble vouloir te voir (il t’indique qu’il est dispo), il se demande ce que tu attends. Ne pose ni refus, ni engagement directe. Bref, prends ton temps, savoure… (évites de te poser les questions de l’engagement pendant un ou deux mois) et vois. Mais, ça a l’air plutôt cool. ^^
je suis en couple depuis 28 ans mais rien ne va plus mes sentiments on changé il ne reste que de la tendresse de plus il y a 6 ois j’ai rencontré quelqu’un d’autre en couple lui aussi on est tombé amoureux assez vite pleins de projets mais lui a changé c’est vrai que j’ai été impatiente je voulais vivre avec lui sans me souciez de ma vie il s’est eloigné de moi mais il me dit que je lui manques que je suis certainement la femme de sa vie que faire je l’appelle tous les jours pour avoir de ses nouvelles quand a lui ne m’appelle jamais que faire ?

Sbrianne… je crois qu’on est d’accord, sur la question du risque. Mais si j’ai bien compris ton point de vue, tu dis qu’il est impossible de tout contrôler, et donc on ne peut pas garantir la durée d’un engagement sur simple décision. D’autre part, on ne peut pas décider de s’engager sans connaître l’autre personne, donc il serait impératif de suivre un certain nombre d’étapes avant de le faire.
Le next total et définitif en s’interdisant tout espoir de retour est la seule solution, en effet… Pour les repérer je n’ai pas de solution miracle, si ce n’est la prudence et essayer de toujours garder la tête froide en début de relation. Et encore… Dans les exemples « typiques » du problème que je donnais, je les connaissais bien (études et vacances ensemble, même vécu, beaucoup d’amis communs), je n’aurais jamais, jamais pensé qu’ils feraient (à moi ou une autre) un coup pareil.
×