Je ne me perd pas de vue, garde ma vie, mes activité et accepte de le voir/ lui parler que lorsque je me sens en phase et tout cela sans cette maudite peur de voir un homme partir si je ne réponds pas à ses appels/SMS, et le comble c’est qu’il semble s’accrocher et me reproche de mettre trop de temps pour le revoir alors que c’est lui qui était parti sur un silence radio au début malgré une attirance évidente lol (c’est à ce moment que je suis tombé sur ce site ce qui m’as permis de comprendre un grand nombre de choses !)

Puis il s’est mis à me laisser sans nouvelles pendant plusieurs jours. Je devenais cinglée, j’appelais vingt fois de suite. Il niait me tromper : "Tu sais bien que je t’aime."Moi je me rongeais intérieurement... Peu avant notre séparation, il a voulu partir seul en vacances à Miami pour réfléchir. Et j’y ai cru ! (Rires.) Après quinze jours de silence, au bord du suicide, je suis tombée sur lui en voiture, à un feu rouge, avec une fille ! Ils riaient, semblaient bien se connaître et, surtout, elle était aussi bronzée que lui. Il a nié. Deux jours plus tard, il était chez moi avec un bouquet. J’ai encore craqué, mais j’ai eu l’impression d’être une pute. Après sa petite gâterie, il n’avait pas le temps de rester pour cause professionnelle. Ce fut le déclic. Je me suis beaucoup salie dans cette histoire. A cette époque, je me donnais aux hommes qui voulaient bien de moi, sûre que c’était eux ou rien. Je suis sortie de ces relations glauques en apprenant à m’aimer. » 

Tout commence dès qu'une femme se sent lésée par une autre. Elle va chercher du soutien auprès d'autres femmes et visera à dénoncer ce qu'elle croit être une menace (ou une attaque) pour elle. Il peut y avoir différentes choses qui se produisent : révélations de confidences, lancements de rumeurs, formations de cliques… C'est une forme d'agression indirecte. Lorsqu'une clique s'est formée contre une personne, celle-ci se retrouve isolée et vouée à être observée pour trouver des failles à son travail. On pourra aussi, par exemple, retenir de l'information importante pour son travail ou saboter celui-ci, déposer des plaintes répétitives auprès de l'employeur contre celle-ci...
Je me retrouve dans ces quelques témoignages, même si pour ma part mes parents (ma maman de qui j’étais très proche est décédée il y a quelques mois) et mes frères sont au courant et l’ont toujours très bien accepté. C’est plutôt mes grands-parents, que j’ai peur d’éloigner de moi... et d’autres membres de la famille plus lointains qui ne le savent pas non plus. C’est parfois tellement compliqué et difficile à accepter soi-même que l’on se dit souvent ce serait tellement plus simple d’être hétéro... :( Merci Énora pour cet article qui j’espère contribuera à faire bouger les choses. Et bravo à Justine et toi pour cette super initiative, je serai une fidèle de #WTF ⭐️? A très bientôt. Alice
Ne prenez JAMAIS la femme que vous avez comme une chose acquise. Quand vous avez demand sa main, vous avez promis une chose : tre cet homme qui avait conquis son cur, et qui saura le protger et le garder tout prix. Cest le trsor le plus important, le plus sacr que vous aurez jamais entre vos mains. Elle vous a CHOISI. Noubliez jamais cela, et ne soyez jamais indolent et laxiste dans votre amour.

Je me demande si mon comportement d’évitement n’est pas le problème. Je fais semblant de m’en foutre alors que c’est tout le contraire. Hier, après avoir tâté le terrain et su qu’il n’avait pas et ne pensait pas avoir de sentiments amoureux pour moi, je lui ai dit que c’était correct. Qu’on pouvait être des amants sans que ça veule dire quoi que ce soit. Que je voulais le revoir quand même.

Sigmund Freud a consacré de nombreux textes à, et proposé plusieurs lectures de, la religion. Dans Totem et Tabou, il voit la religion comme l'expression d'un sentiment de culpabilité vis-à-vis du Père et comme l'origine des interdits (sexuels et alimentaires). Dans L'Avenir d'une illusion, il analyse la religion comme une forme de régression de l'adulte vers les émotions de l'enfance. La soumission des hommes vis-à-vis de Dieu est comme celle du petit enfant vis-à-vis de ses parents. Face aux épreuves de la vie, il se sent démuni et en appelle à une figure paternelle idéale, censée lui apporter soutien et affection.
C’est exactement la même chose pour les rencontres, lorsque vous êtes face à quelqu’un qui n’est pas suffisamment intéressé, vous devez apprendre à lâcher l’affaire et passer à autre chose. Cet article est une ode au NEXT qui va vous permettre de préserver votre santé mentale ainsi que de gagner du temps pour vous trouver au plus vite avec une femme ou un homme qui vous convient.
Est-ce que parmi ces amis communs, certains sont au courant ? Je pense que dans ce cas-là, il faut juste être discrète. Ne jamais évoquer cette histoire, et si les gens sont trop insistants et posent des questions, répondre par des réponses brèves du style « Oui, on s’est fréquenté quelque fois, mais maintenant c’est terminé parce qu’on ne se correspondait pas. » Ni plus, ni moins.

Je crois en effet qu'il est important de se protéger du silence de l'autre en ne cherchant pas à le forcer (on s'y épuiserait et l'absence de réponse est blessante). Et l'idée de garder une porte ouverte est indispensable si on tient à garder le lien. Il n'est en effet pas question d'entrer dans un silence-représailles, qui briserait toutes chances de reconnexion...
Bonjour , je suis canadienne , je me suis mariée avec un homme de la réunion , on est resté ensemble 5 ans à Montréal le temps qu’il finisse ses études et voilà maintenant , il est parti à la réunion depuis déjà un an ..je suis partie le voir et je suis rester 3 mois à la réunion , car je n’ai pas encore le visa français .Notre vie de couple durant ce séjour s’est transformée en un véritable cauchemar … Mon mari était tout le temps chez ses parents et sur 12 samedi , il y a eu juste un samedi qu’on a passé sans ses parents .Pour le diner le soir , il fallait manger un jour sur deux chez ses parents sinon il me culpabiliser de les laisser seul . Même pour venir me chercher à la plage , il fallait qu’il passe d’abord voir ses parents. Le matin , il sort une demi heure à l’avance pour aller voir ses parents avant d’aller au boulot . Sa mère prend trop de place , elle le traite comme un bébé , le matin , elle lui prépare son petit pain au fromage .. Je n’en peux plus de cette situation . Oui , sa mère cuisine bien , mais je ne sais pas quoi faire , il pense que je veux l’éloigner de ses parents … Là en ce moment je pense à me séparer de lui et je l’aime beaucoup …

Une copine qui devait se marier, a eu un coup de foudre pour un musicien bohême, elle a tout lâché et l'a suivi en Australie. Quand elle est revenue, son copain n'a rien dit, ils se sont mariés par la suite... Comme elle me disait, "si je ne le fais pas je vais le regretter toute ma vie": elle est allée, elle a compris que c'était un mirage et que sa vie était ailleurs, elle a CHOISI à nouveau son ami au lieu de rester avec lui "parce que". Leur couple en est renforcé, parce qu'il a su pardonner et comprendre que bien qu'elle soit partie pour un autre, elle est revenue pour lui.
Du bourreau qu’ils ont choisi au point n°1 (voir juste au dessus). Tant que vous n’aurez pas renoncé à cette attitude faussement gentille consistant à ne jamais dire un mot plus haut que l’autre (surtout lorsqu’il s’agit du mot non), vous ne comprendrez jamais comment draguer une fille. Et ça peut prendre longtemps, voire une vie, pour savoir séduire.
Ne vous contentez pas de draguer, soyez séduisant. Désolé d’être franc, mais il n’y a pas une femme au monde pour aimer les dragueurs lourds et l’abus de techniques de drague. Je sais, c’est difficile à croire si vous êtes bien installé (et depuis longtemps) dans la timidité car vous voyez probablement le dragueur comme une sorte de manifestation vivante d’une confiance en soi à l’épreuve des balles. Mais croyez-moi : de la même façon que les obsédés de l’alimentation sont souvent d’ex-obèses, le dragueur pathologique est souvent un ancien timide qui compense par l’arrogance de la drague les années perdues à l’ombre des bibliothèques ou de l’écran de son ordinateur.
Là aussi, pour atténuer sa peur, il faut que vous lui fassiez prendre conscience que celle-ci n’est pas rationnelle, que ce que son père a vécu n’est pas ce que lui-même vivra, s’il ne le souhaite pas. Là aussi, privilégiez la question plutôt que l’affirmation ! Plutôt que de lui dire qu’il pourra toujours continuer de voir ses potes et de faire ses loisirs de prédilection, demandez-lui s’il est sûr de revivre les contraintes qu’a supportées son père. Il y a de fortes chance pour qu’il se rende compte tout seul que non, puisqu’il ne le veut pas. N’hésitez pas à rebondir en le rassurant sur vos intentions : vous l’aimez pour ce qu’il est maintenant, et vous n’avez aucune envie qu’il se transforme en bête de somme pour vous
Si vous cherchez à rendre une femme amoureuse, vous devez savoir que, quand elle vous reproche quelque chose, exigez toujours que cela soit argumenté logiquement et objectivement. De plus, ne tolérez pas des réactions telles que mal vous parler ou bouder sans vous dire ce qu’il ne va pas. Il faut bien lui faire comprendre que vous êtes un adulte et que les problèmes ne se gèrent pas comme ça.
!function(n,t){function r(e,n){return Object.prototype.hasOwnProperty.call(e,n)}function i(e){return void 0===e}if(n){var o={},s=n.TraceKit,a=[].slice,l="?";o.noConflict=function(){return n.TraceKit=s,o},o.wrap=function(e){function n(){try{return e.apply(this,arguments)}catch(e){throw o.report(e),e}}return n},o.report=function(){function e(e){l(),h.push(e)}function t(e){for(var n=h.length-1;n>=0;--n)h[n]===e&&h.splice(n,1)}function i(e,n){var t=null;if(!n||o.collectWindowErrors){for(var i in h)if(r(h,i))try{h[i].apply(null,[e].concat(a.call(arguments,2)))}catch(e){t=e}if(t)throw t}}function s(e,n,t,r,s){var a=null;if(w)o.computeStackTrace.augmentStackTraceWithInitialElement(w,n,t,e),u();else if(s)a=o.computeStackTrace(s),i(a,!0);else{var l={url:n,line:t,column:r};l.func=o.computeStackTrace.guessFunctionName(l.url,l.line),l.context=o.computeStackTrace.gatherContext(l.url,l.line),a={mode:"onerror",message:e,stack:[l]},i(a,!0)}return!!f&&f.apply(this,arguments)}function l(){!0!==d&&(f=n.onerror,n.onerror=s,d=!0)}function u(){var e=w,n=p;p=null,w=null,m=null,i.apply(null,[e,!1].concat(n))}function c(e){if(w){if(m===e)return;u()}var t=o.computeStackTrace(e);throw w=t,m=e,p=a.call(arguments,1),n.setTimeout(function(){m===e&&u()},t.incomplete?2e3:0),e}var f,d,h=[],p=null,m=null,w=null;return c.subscribe=e,c.unsubscribe=t,c}(),o.computeStackTrace=function(){function e(e){if(!o.remoteFetching)return"";try{var t=function(){try{return new n.XMLHttpRequest}catch(e){return new n.ActiveXObject("Microsoft.XMLHTTP")}},r=t();return r.open("GET",e,!1),r.send(""),r.responseText}catch(e){return""}}function t(t){if("string"!=typeof t)return[];if(!r(j,t)){var i="",o="";try{o=n.document.domain}catch(e){}var s=/(.*)\:\/\/([^:\/]+)([:\d]*)\/{0,1}([\s\S]*)/.exec(t);s&&s[2]===o&&(i=e(t)),j[t]=i?i.split("\n"):[]}return j[t]}function s(e,n){var r,o=/function ([^(]*)\(([^)]*)\)/,s=/['"]?([0-9A-Za-z$_]+)['"]?\s*[:=]\s*(function|eval|new Function)/,a="",u=10,c=t(e);if(!c.length)return l;for(var f=0;f0?s:null}function u(e){return e.replace(/[\-\[\]{}()*+?.,\\\^$|#]/g,"\\$&")}function c(e){return u(e).replace("<","(?:<|<)").replace(">","(?:>|>)").replace("&","(?:&|&)").replace('"','(?:"|")').replace(/\s+/g,"\\s+")}function f(e,n){for(var r,i,o=0,s=n.length;or&&(i=s.exec(o[r]))?i.index:null}function h(e){if(!i(n&&n.document)){for(var t,r,o,s,a=[n.location.href],l=n.document.getElementsByTagName("script"),d=""+e,h=/^function(?:\s+([\w$]+))?\s*\(([\w\s,]*)\)\s*\{\s*(\S[\s\S]*\S)\s*\}\s*$/,p=/^function on([\w$]+)\s*\(event\)\s*\{\s*(\S[\s\S]*\S)\s*\}\s*$/,m=0;m]+)>|([^\)]+))\((.*)\))? in (.*):\s*$/i,o=n.split("\n"),l=[],u=0;u=0&&(g.line=v+x.substring(0,j).split("\n").length)}}}else if(o=d.exec(i[y])){var _=n.location.href.replace(/#.*$/,""),T=new RegExp(c(i[y+1])),E=f(T,[_]);g={url:_,func:"",args:[],line:E?E.line:o[1],column:null}}if(g){g.func||(g.func=s(g.url,g.line));var k=a(g.url,g.line),A=k?k[Math.floor(k.length/2)]:null;k&&A.replace(/^\s*/,"")===i[y+1].replace(/^\s*/,"")?g.context=k:g.context=[i[y+1]],h.push(g)}}return h.length?{mode:"multiline",name:e.name,message:i[0],stack:h}:null}function y(e,n,t,r){var i={url:n,line:t};if(i.url&&i.line){e.incomplete=!1,i.func||(i.func=s(i.url,i.line)),i.context||(i.context=a(i.url,i.line));var o=/ '([^']+)' /.exec(r);if(o&&(i.column=d(o[1],i.url,i.line)),e.stack.length>0&&e.stack[0].url===i.url){if(e.stack[0].line===i.line)return!1;if(!e.stack[0].line&&e.stack[0].func===i.func)return e.stack[0].line=i.line,e.stack[0].context=i.context,!1}return e.stack.unshift(i),e.partial=!0,!0}return e.incomplete=!0,!1}function g(e,n){for(var t,r,i,a=/function\s+([_$a-zA-Z\xA0-\uFFFF][_$a-zA-Z0-9\xA0-\uFFFF]*)?\s*\(/i,u=[],c={},f=!1,p=g.caller;p&&!f;p=p.caller)if(p!==v&&p!==o.report){if(r={url:null,func:l,args:[],line:null,column:null},p.name?r.func=p.name:(t=a.exec(p.toString()))&&(r.func=t[1]),"undefined"==typeof r.func)try{r.func=t.input.substring(0,t.input.indexOf("{"))}catch(e){}if(i=h(p)){r.url=i.url,r.line=i.line,r.func===l&&(r.func=s(r.url,r.line));var m=/ '([^']+)' /.exec(e.message||e.description);m&&(r.column=d(m[1],i.url,i.line))}c[""+p]?f=!0:c[""+p]=!0,u.push(r)}n&&u.splice(0,n);var w={mode:"callers",name:e.name,message:e.message,stack:u};return y(w,e.sourceURL||e.fileName,e.line||e.lineNumber,e.message||e.description),w}function v(e,n){var t=null;n=null==n?0:+n;try{if(t=m(e))return t}catch(e){if(x)throw e}try{if(t=p(e))return t}catch(e){if(x)throw e}try{if(t=w(e))return t}catch(e){if(x)throw e}try{if(t=g(e,n+1))return t}catch(e){if(x)throw e}return{mode:"failed"}}function b(e){e=1+(null==e?0:+e);try{throw new Error}catch(n){return v(n,e+1)}}var x=!1,j={};return v.augmentStackTraceWithInitialElement=y,v.guessFunctionName=s,v.gatherContext=a,v.ofCaller=b,v.getSource=t,v}(),o.extendToAsynchronousCallbacks=function(){var e=function(e){var t=n[e];n[e]=function(){var e=a.call(arguments),n=e[0];return"function"==typeof n&&(e[0]=o.wrap(n)),t.apply?t.apply(this,e):t(e[0],e[1])}};e("setTimeout"),e("setInterval")},o.remoteFetching||(o.remoteFetching=!0),o.collectWindowErrors||(o.collectWindowErrors=!0),(!o.linesOfContext||o.linesOfContext<1)&&(o.linesOfContext=11),void 0!==e&&e.exports&&n.module!==e?e.exports=o:"function"==typeof define&&define.amd?define("TraceKit",[],o):n.TraceKit=o}}("undefined"!=typeof window?window:global)},"./webpack-loaders/expose-loader/index.js?require!./shared/require-global.js":function(e,n,t){(function(n){e.exports=n.require=t("./shared/require-global.js")}).call(n,t("../../../lib/node_modules/webpack/buildin/global.js"))}});
Puis je suis partie en stage pendant 6 mois, et c’est là que le doute s’est immiscé dans mon esprit. Pour moi, c’est le garçon parfait, qui me fait rire, attentionné, c’est mon soutien, il me connaît mieux que personne. En stage, pourtant, je me suis rendu compte qu’il n’était pas la seule personne intéressante sur Terre, contrairement à ce que je pensais. Il y avait des gens avec qui je rigolais, parfois un peu plus impressionnants (nous sommes tous les deux étudiants), avec un job, etc. Et soudainement je n’arrivais plus à me projeter avec mon amoureux. Nous avons failli nous séparer à mon retour, mais j’ai tenu à continuer la relation, car je sentais que nous n’avions pas tout vécu, qu’on avait encore des choses à essayer. Et j’ai cru avoir pris la bonne décision. Nous nous sommes vus plus souvent, j’étais de nouveau sur un petit nuage, le cœur battant quand je le revoyais, on part en Italie 3 jours bientôt.
Ma copine me l’a présenté comme étant son ami la première fois puis quand je lui fais la remarque de mon coup de cœur,la seconde fois elle m’a dit que c’est son petit ami!J’avoue que depuis plus d’un mois elle et lui avaient l’intention de se rapprocher pour une relation mais elle ne s’intéresse qu’aux matériels et lui qu’aux sexes avec les filles qu’il croisait vu qu’il avait déjà une relation à distance avec une autre!Alors j’ai tenté de le voir comme un simple ami,mais c’était trop difficile car elle et lui ne me lâchaient plus,ils m’invitaient à me joindre à eux aux soirées et venaient tout le temps chez moi en fait on se côtoyait fréquemment!Et quand on s’est tous bien rapproché amicalement,les soirs on se retrouvait en boite,il me proposait chaque fois de me mettre près de lui me disant que ça le rassurait,ainsi j’obéissais et lui me caressait délicatement mes parties découvertes(les bras/le cou/la hanche etc…)et moi je suis restée confuse ne sachant pas quoi penser,c’était bizarre mais je n’ai su rien faire jusqu’à ce que mes sentiments s’accroissent et là je venais les rejoindre pour le voir.Un soir il est venu chez moi avec ma copine et on est resté bavarder jusqu’à ce que je ressente le sommeil m’emporter et je me suis allongée pour dormir mais 10 mins plus tard j’ai été éveillé par les sons de gémissements de ma copine faisant l’amour avec lui et là,j’ai ressenti une douleur me percer la poitrine…
Un homme aura donc plus de mal à se confier, à communiquer car il se doit de cacher ses émotions. Bien évidemment, il y a des exceptions. Certains hommes n’ont aucun mal à dire ce qu’ils ressentent ils en disent parfois même un peu trop ce qui paradoxalement peut avoir tendance à faire fuir les femmes ! Il est clair que les relations hommes femmes ne sont pas simples mais il est possible de nettement les améliorer et la première étape passe par la communication.
L’article s’appelle « comment séduire » (une femme), il n’est donc pas tout à fait illogique qu’il contienne des techniques de séduction. Concernant les anglicismes, je vous approuve, mais de toute la communauté de séduction nous sommes de loin ceux qui en emploient le moins. Quand au fond et à l’approche marketing, si vous n’avez pas compris que la vie consiste à se vendre, et donc à travailler son packaging, alors la saveur ne sera pas la seule composante à vous manquer, vous allez également manquer de succès et de réussite, à moins d’être né très beau. Ou très riche. Ou les deux.
Moi je suis tout le contraire : aucun divorce dans ma famille, je crois en l’amour même s’il ne dure pas forcément toujours, j’ai besoin de croire en l’avenir même si je suis tout aussi incapable de m’engager à aussi long terme pour le moment, je veux croire que ça sera possible un jour, je veux me marier pour la symbolique de la « preuve d’amour », porter le nom de mon mari (et aussi pour les facilités administratives lol). Je ne suis pas une fille trop envahissante pour autant : chacun bien dans sa petite vie = meilleure vie à deux. Je pense qu’il faut être heureux seul pour pouvoir être heureux à deux, je suis pour que chacun ait son espace dans une vie à deux. Mes maîtres mots : respect, attention et amour. Tout tourne autour de ça : tu respectes l’autre et ses envies, tu lui apportes ton écoute et tu prends en compte ses besoins, et tu l’aimes comme il est, en essayant de le rendre heureux au quotidien. Si ça marche comme ça dans les deux sens, alors c’est parti pour rouler longtemps.
Nous avons décidé de divorcer afin de vivre notre amour au bout de 4 mois on annonçait à nos conjoints notre décision, pour lui qui n’est pas dans une famille ou l’on communique ça été catastrophique on lui a reproché de faire la crise de la quarantaine … et ayant deux ados leurs réaction à été virulente aussi il à eu besoin de ralentir notre relation puis à pris la décision de divorcer.
Vous commencez à vous voir depuis quelque temps, le courant passe bien et tous les éléments semblent réunis pour donner naissance à une belle histoire. Pourtant, quelque chose continue obstinément à bloquer : le sexe est incroyable mais vous sortez rarement de la chambre, votre téléphone est toujours à portée de main mais votre nouvel(le) amant(e) semble toujours éloigné(e) du sien, votre mère est au courant mais vous n'êtes pas sûre que votre partenaire ait appelé la sienne depuis des semaines.
La première année a été très compliquée, car il est beaucoup plus âgé que moi et a déjà des enfants d’un premier mariage (divorcé depui. Du coup il ne savait pas s’il devait s’engager avec moi car ne savait pas s’il en voulait de nouveau. Finalement il décide qu’il me fera un enfant (juste un seul, mais ça me convient) et nous habitons ensemble a l’issue de cette première année de relation. Il commence alors à me patienter pour le bébé (il repousse à chaque fois l’echeance pour une raison) si bien que je n’arrete la pilule qu’au bout d’un an de «réflexion » (il me disait qu’il devait « faire son chemin »), soit 2 ans de relation donc. Je tombe enceinte dès le deuxième essai, ce qui est merveilleux. On parle alors de mariage et il va même jusqu’a m’acheter une bague de fiançailles mais sans me demander toutefois encore officiellement en mariage (je sais c’est très bizarre…). Je fais malheureusement une fausse couche. Au début il me disait qu’on recommencerait les essais dès que possible. Finalement nous tombons d’accord sur le fait d’attendre 4 mois. Entre temps nous parlons projets de mariage etc (je suis certes un peu plus « à fond » que lui mais il en parle aussi). Arrivés à l’échéance pour retenter un bébé il m’annonce de nouveau que ça ne lui convient pas. Il a besoin de sentir que c’est lui qui décide. Il ne veut pas faire de bébé cet été (nous sommes en juin au moment de la discussion). Je comprends que ça attendra septembre mais ça ń’est pas clair en fait… depuis nous nous protégeons donc toujours encore lors des rapports sexuels. Les sujets mariage et bébé semblent assez tabous. Je suis très mal intérieurement, n’en parle pas trop mais n’en sait plus quoi faire. À l’automne nous serons ensemble depuis 3 ans et j’avoue que je commence à perdre patience fasse à son caractère instable… Que faire?
L’une des plus grandes peurs pour un être humain est de perdre quelque chose qui lui appartient. Quand vous recherchez un engagement de la part de votre compagnon, vous lui donnez énormément d’importance et vous vous risquez même à être considérée comme trop acquis(e) dans son esprit. C’est pourquoi je recommande principalement aux femmes que je coach de prendre une petite distance et de réfléchir autour d’une phrase :
J’ai oublier de vous préciser qu’on avait presque décider que j’avais vivre avec lui et moi fils l’année prochaine en Norvège chez lui et de quitter la France et mon travail. Cette relation a vraiment été bien discuter et réfléchie, du moins de mon coté et je pense aussi du siens. Je Pense que cet home souffre de la fobbi de l’engagement aujourd’hui pour une relation sérieuse et cela est certainement dû aux blessures qui ne sont toujours pas guéries de son divorce, un divorce qu il a pratiquement ravagé et dont on lui a même découvert un problème de santé, le diabète, n’ayant pas d’antécédent de cette maladie dans sa famille, et étant le seul à l’avoir aujourd’hui, cela à dû être très dur, surtout quand on pense que c’est une maladie qui n’a pas encore de remède définitive. Sont divorce date de pourtant plusieurs années aujourd’hui. J’ai sentiment de vouloir le proteger et je suis encore aujourd’hui prête à l’aimer et l’accepter malgé tout, je ne sais pas si ces sentiments de moi sont normal?
Merci pour tous tes articles. Je vis depuis près de 3 ans une relation avec un homme plus âgé que moi (j’ai 32 ans et lui 49 ans-2 enfants) et nous habitons ensemble dans sa maison depuis 2 ans. Il m’a tout d’abord dit ne pas vouloir être à nouveau père au bout de 3 mois. Finalement, après quelques mois de montagnes russes, il me dit que je porterai son enfant et que je serai son épouse. Nous tombons d’accord pour que j’arrête la pilule en août 2017, il repousse à novembre et là, miracle, je tombe enceinte. Il achète même une bague de fiançailles. Malheureusement, je fais une fausse couche. Suite à cela, il se met de nouveau à repousser à deux reprises le moment de retenter le bébé. Arrivés au mois de septembre je décide de ne pas lui mettre la pression. Finalement, il me devance : il m’annonce en pleurs qu’il a finalement tourné le problème dans tous les sens dans sa tête et qu’il ne veut vraiment plus d’enfant. Il me dit que la seule chose qui pourrait le faire changer d’avis c’est la peur de me perdre. Nous avons décidé que je retournerais vivre quelques semaines dans mon ancien appartement afin de voir ce que cette distance allait provoquer en lui. J’ai décidé de ne plus répondre à ses messages (je l’avais plus ou moins prévenu). Je dois dire que c’est dur car il me sollicite plusieurs fois par jour avec des messages d’amour mais toujours aucune allusion au bébé. Et je souffre. D’ici une semaine, si rien n’a changé, je pense lui demander quelle est sa décision. Que penses-tu de ma situation et selon toi y’a-t-il un espoir pour qu’un déclic se produise (au risque de me répéter c’est lui qui décidé que l’on soit temporairement séparé pour « avoir la rage » et revenir)?
Je suis tjr dans l’état d’esprit de juste apprendre à le connaître, passer de bons moments, en me préservant hein, mais sans objectif de couple ou quoi. Mais depuis j’ai fait quelques petites erreurs. J’ai mal interprété une phrase (merci le passé amoureux malheureux) du coup je l’ai limite accusé d’être un goujat qui ne voulait qu’une chose et je lui ai dit que je voulais en rester là avec politesse et calme. (Il s’est défendu de mes accusations, calmement lui aussi et a demandé pardon pour s’ être mal exprimé) première erreur. La seconde erreur, j’ai laissé passé un jour et je lui ai proposé une idée de sortie. Est ce que cela fait de moi une “demandeuse”?

J’ai été triste pendant un temps qu’on ait pas réussi à sauver cette complicité entre nous qui me tenait tant à coeur. Mais je crois qu’il n’y avait rien à sauver. Que je l’idéalisais probablement parce que c’était tout ce qui nous reliait encore. Reste un respect sincère que j’ai pour lui et qui, j’espère, est réciproque. Il y a des gens dans nos vies qu’il faut avoir la clairvoyance de laisser partir. Peut-être qu’on se retrouvera dans dix ans et qu’on rira en reparlant du bon vieux temps. Peut-être que ça n’arrivera jamais. »
Bonjour! Contente d’avoir trouvé ce site par hasard! Plein d’articles super intéressants cela fait du bien! Moi je suis avec un homme que j’ai rencontré sur un site de « rencontre » en 2012, c’est lui qui est venu me parler, on a discuté un peu, puis perdu de vue (c’est moi qui ai pas répondu). Il y a 1 an je le croise près de la pension de mon cheval et reprend contact en lui envoyant un message. Lui tout content que je reprenne contact etc.. Il demande à ce qu’on se rencontre, je fais trainer je m’en méfie j’ai peur que ce soit un séducteur qui veut m’ajouter à son carnet de chasse car très bel homme et très courtisé que ce soit sur ce site à ce qu’il me dit mais aussi sur FCB comme je le verrais plus loin…
Je précise que je lui ai dit tout aussi cash ma vision des choses bien différente de la sienne : mariage, gamins, investissement à deux. On s’est écoutés, mais on a rien changé dans notre comportement : il n’a pas eu l’air de prendre ses distances suite à ces discussions (y’en a eu plusieurs sur les différents sujets), et je ne lui en ai pas tenu rigueur pour le moment, contrairement à mon cerveau qui a du mal depuis que je suis de nouveau loin de lui physiquement…
D’un point de vue freudien, rêver d’un ami peut laisser entendre (que l’on soit un homme ou une femme) que l’on a un désir pour lui. Ce désir sans doute présent dans la vie réelle est désinhibé dans le rêve sans pour autant que l’on se voit avoir une relation sexuelle avec lui. L’ami peut aussi se substituer à la personne d’un frère et traduire un désir incestueux.
cela fait maintenant 3 mois que je suis avec mon petit ami. Quand on s’est connu nous étions amis et j’étais déjà en relation avec une autre personne sauf que cette dernière m’ignorait tout le temps, c’est par la suite que j’ai découvert qu’elle me trompait, puis elle m’a quitté. Mon petit ami actuel m’a beaucoup soutenu lors de cette rupture, car il était au courant de tous les détails de mon ancienne relation. Sauf qu’après quelques temps nous sommes tombés amoureux l’un de l’autre et il a voulu qu’on se mette ensemble. J’ai d’abord refusé car j’avais très peur de revivre le même scénario qu’avant , c’est à dire, me donner à fond dans une relation et ne rien recevoir en retour, pour ensuite être trompée et ignorée. il a quand même insisté et j’ai succombé car il s’est montré très rassurant et très affectueux avec moi. Problème, juste après , il a perdu son travail et la il a commencé à déprimer, j’ai tout fais pour le soutenir, je ne le laissai jamais un week end seul , nous sortions en balade, je lui faisais des surprises, j’ai même organisé un anniversaire original pour lui. Mais la déprime reprenait le dessus à chaque fois, et depuis maintenant un mois, il est devenu distant et n’est plus du tout affectueux avec moi. Plus de mots doux, plus de ma chérie ou ma puce etc… ensuite viens le jour de mon anniversaire à moi, il a déprimé car il n’a pas pu organiser quoi que ce soit pour moi, mais de mon coté je lui ai bien montré que cela m’est égal et que l’essentiel c’est de me souhaiter “bon anniversaire”. A partir de la, encore pire qu’avant, il ne m’appelle plus si je ne le fait pas, et encore quand je le fais il ne réponds pas. Il devient facilement irritable, et parfois méchant et blessant avec ses paroles. cela fait un mois qu’il ne cherche plus a me voir, on s’est vu par hasard Deux fois et encore c’étais juste quelques minutes. Je fais tout pour l’aider à retrouver du travail ( ps : moi aussi j’ai perdu le mien juste un mois après lui) , je fais en sorte d’être la plus douce possible , je le soutiens…etc on s’est disputé une fois car je trouvais qu’il n’était plus affectueux et qu’il ne voulais plus me voir car je lui ai proposé une sortie , mais ça a dégénéré et il m’a dis qu’il n’était pas d’humeur à discuter sur ce sujet. Et maintenant je n’ai pas de nouvelle de lui, il n’appelle pas , ne cherche pas à avoir de mes nouvelles. je suis dépassée, je ne sais plus quoi faire, je revis exactement la même chose qu’avec mon ex. Je sens qu’il va me quitter dans pas longtemps. S’il vous plait aidez moi
Pourtant elle aussi bien que moi, on se dis qu’on a rencontré la bonne personne au mauvais moment:-/ c’était particulier entre elle et moi ; C'est dur à encaisser ; voilà je l'aime, l'amour est dur et injuste je trouve ; le peu de temps qui nous reste, je place mes pièces, être celui qui la marquera, à qui elle pensera ; je regrette de m’être enliser dans cette situation, pourtant déjà tant de bon souvenirs se sont accumulés ; j'ai mal aux tripes ; elle me manque déjà !
Si vous souhaitez aller plus loin, j’ai réalisé un séminaire audio de plus d’une heure ainsi qu’un guide PDF intitulé « Comment séduire un homme et le faire s’engager ? ». Vous pourrez retrouver à l’intérieur toute mon expertise et des conseils pratiques pour savoir comment gérer à la fois la prise de distance mais aussi recréer une complicité entre vous deux.
Bien sûr, après cet événement, je me suis précipité sur mon journal intime, mon cahier et mon ordinateur portable pour écrire toutes les idées qui avaient commencé à jaillir de ma tête… J’ai commencé à faire des études, des recherches, des interviews, des observations et des expériences dans ma vie de façon plus approfondie pour être en mesure d’expliquer exactement ce que cela voulait dire, et ce qui se passait exactement dans la tête de la plupart des hommes.

Lorsque le couple est ensemble, le sentiment de bonheur prend le dessus mais à l’inverse, lorsque la seconde personne n’est pas dans les alentours, un réel manque physique et psychique se fait sentir. Malheureusement ces sentiments intenses s’accompagnent souvent d’une grande souffrance lorsque l’euphorie s’effrite. Pour certain(e)s, la passion diminuera d’elle-même petit à petit, pour d’autres, elle deviendra trop dévorante et néfaste.
Avant que votre relation ne commence, il avait sans doute des habitudes avec ses amis, des moments où ils se retrouvaient l’un chez l’autre, des moments où ils sortaient en boites ou dans des bars. Pourquoi tout cela devrait-il s’arrêter sous prétexte qu’il est en couple ? S’il est bien avec vous, il n’ira pas voir ailleurs. Faites-lui confiance et laissez-lui sa liberté. Ne lui donnez pas l’impression qu’être en couple avec vous est comme se retrouver enfermé entre quatre grilles, il ne sera pas heureux et donc, pourquoi voudrait-il s’engager encore plus avec vous ? Pour que votre homme souhaite s’engager avec vous, il doit se sentir bien dans votre couple, dans votre relation. En lui laissant la possibilité de continuer ses sorties entre amis et autres activités, vous respectez sa liberté, sa personnalité. Pour lui ce sera la vie qu’il avait avant de vous rencontrer, avec vous en plus, une femme charmante qui l’aime tel qu’il est. Pourquoi partir dans de telles conditions ?
Notre conseil : Dis, Christopher, tu ne veux pas venir faire une bouffe avec nous, un de ces jours ? Non seulement on te parlera de nos amis hommes qui n'hésitent pas à critiquer un peu leur femme dans leur dos, mais on te montrera en plus qu'on a d'autres activités que de médire sur les hommes (euphémisme), comme parler de nos enfants, de notre job, de nos voyages, de nos ambitions, de nos rêves, etc. Car oui, tu ne l'as peut-être pas remarqué à force de boire ta bière devant ta télé, mais les femmes doivent à la fois gérer leur vie de femme (active), d'épouse, de mère, d'amie,  etc.
Si j’ai appuyé sur le fait que cette fille de qui nous parlons (rappelez-vous, belle-petite-copine-sympa-et-intéressante) c’est que ce genre de fille est RARE et presque introuvable de nos jours. Une belle femme intelligente, sociable et intéressante, on se l’arrache! Par conséquent, cette dite femme intéressante, a déjà rencontré beaucoup, BEAUCOUP d’hommes avant vous…

Au mois de Février, après un voyage d’un mois et demi à la Réunion, il m’a annoncé ne plus vouloir d’enfant dans sa vie (il a une fille de 18ans ) et vouloir aller s’installer à la Réunion auprès de sa famille. Il faut savoir qu’en 3ans il m’a beaucoup parlé d’enfant, nous avions déjà les prénoms en tête, il m’a toujours vu comme la seule femme qui pourrait lui donner des enfants.
Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
×