Avant de vous lancer dans votre mission séduction, je vous conseille donc de vous répéter sans cesse que vous êtes beau, que vous allez réussir et que vous êtes un homme intéressant. Souriez, regardez-vous dans un miroir et n’hésitez pas à vous faire des compliments « t’as de supers yeux », « t’es quand même musclé », « t’as une belle barbe », « hey beau gosse », etc. Si cela vous paraît ridicule, sachez que beaucoup d’hommes le font et que ça marche !
"Ces femmes ont l’impression de porter le poids du couple sur leurs épaules. Elles font le plus gros du travail affectif et doivent toujours trouver de nouvelles choses à faire pour entretenir la relation. La frustration s’installe quand l’attention qu’elles reçoivent en retour n’est pas équivalente (ou presque équivalente). Après un temps, elles se disent: 'A quoi bon?'"
Quant aux étapes à suivre : vivre petit à petit, laisser les projets apparaître, s’attacher ou s’engager progressivement, cela reste sujet à débat. Je dis que je ne suis pas d’accord parce que cela n’a jamais marché pour moi, c’est un avis personnel mais objectif. Contrairement à toi, moi je pense qu’il faut au fond avoir d’abord pris le choix et la décision de s’engager afin de pouvoir bien diriger sa relation de couple, et ne pas la laisser dévier. Et je pense que c’est logique, parce que si on n’a pas fait ce choix, comment pourrait-on faire face ensemble aux problèmes éventuels du couple ? Au premier différent qui apparait, la tentation de dire que ça ne marchera pas est tellement grande que le couple ne tient jamais qu’à un fil.
bonjour j’ai 21 ans mon copain 30 ans nous somme ensemble depuis 5 ans nous avons 2 enfants il me regarde plus m’insulte dort tout le temps nous nous engueulons en permanence pourtant je l’aime il me dit que il en n’a une autre a chaque fois que l’on s’engueule ne veux pas partir de la maison car je n’en peut plus de géré les factures les enfants la maison seule il cache un téléphone a chaque fois je commence a me demander si il en n’a pas vraiment une autre mais pourquoi reviens t’il a chaque fois et me surveille j’ai tout fait pour le séduire en métten des robes des jupes rien n’y fait j’aten de lui de l’amour des je t’aime de la tendresse avait vous une solution pour moi le rendre jaloux et le faire réagir parce que je c’est plus comment faire j’ai tout fait pour qu’il soit bien je ne voi pas ma vie continuer ainsi les sentiment commence a se tranformer en haine et a force que il m’insulte je devien violente avec lui alors que je suis calme et douce naturellement jaten votre reponse merci

Les femmes ont souvent besoin d’être rassurées, de savoir que leur homme les aime et en veulent des preuves : elles veulent de l’engagement. Quelque chose de concret comme vivre ensemble, s’acheter une maison ou un appartement, se marier, faire des enfants. Des choses sur lesquelles elles peuvent s’appuyer pour se rappeler que leur homme les aime, sinon il n’aurait pas fait tout cela avec elle. Mais est-ce que nous ne nous trompons pas en souhaitant tellement nous appuyer sur des choses concrètes et en demandant toujours plus d’engagement ? Est-ce que le pousser à nous donner tout ça, à s’engager avec nous est la bonne solution ? Ne serait-ce pas au contraire ce qui pourrait le faire partir ?


De plus tu parles du fait d’aimer comme étant un travail et comme tu le sais sans doute ce mot vient du latin tripallium qui désignait autrefois un instrument de torture. Or pour quelle raison devrait il s’investir ou continuer de s’investir dans une relation pour laquelle il doit souffrir car faire des efforts qui ne lui apportent pas vraiment de plaisir ? En ce sens je rejoins le propos de ton ex sur le fait que l’absence de naturel ne peut pas être de l’amour.
J’ai rencontré un homme sur un site de rencontre. On a discuté pas mal de temps avant de se voir. On a remarqué qu’on avait pas mal de points communs. On c’est vu 2 fois en un mois. Il est très attentionné, m’envoie tout le temps des messages. Et la mercredi il me dit sincèrement on devrait peut-être arrêter de se voir car on s’attache tout les 2 et je me sens pas prêt pour recommencer quelque chose j’ai trop de choses à régler dans ma vie. Il me dit ensuite qu’il aimerait qu’on se voit la semaine prochaine pour qu’on en parle. Et depuis plus de nouvelles. Je dois en déduire quoi? Que c’est fini?
Certaines expériences mystiques pourraient aussi s'expliquer chez des sujets bien portants par des « états de conscience altérée ». Les exercices spirituels que s'imposent les mystiques sont fondés sur des privations, mortifications, jeûnes, isolements susceptibles de provoquer des hallucinations et des visions comparables à celles obtenues sous hallucinogènes. Depuis les années 1960, une abondante littérature existe sur les liens entre transe, hallucinogènes et état de conscience modifiée.
Apres 3mois il a quitté sa copine en disant qu il ne ressentait plus rien pour elle et qu il n y a pas de chimie entre eux et hop il me recontacte et essaie à nouveau de me conquérir…il est extrêmement timide et réservé comme personne, très introverti il a un cercle d amis tres limité et n aime pas trop la vie sociale, il est par contre très gentil, coeur tendre, et éparpillé ds ses pensé, C’est un artiste qui s’isole beaucoup car il a besoin de ça pour ses inspirations…
Bonjour à tous et bienvenue sur mon site internet, je suis conseiller sentimental depuis 2007. J'interviens sur des problématiques très larges pour toutes les personnes qui souhaitent trouver l'Amour, sauver leur couple ou récupérer un ex. C'est un plaisir de partager avec vous mon parcours, mes idées et mes techniques pour vous aider à mieux entrevoir votre vie amoureuse ainsi que votre bien-être personnel...
J’ai 18 ans et je suis en relation à distance depuis 6 mois ( ça fait un an qu’on est ensemble en totale ) et je crois vraiment qu’on s’aime mais je sens que je suis de plus en plus dépendante de lui, et récemment c’est toujours moi qui parle en premier j’ai essayé pas mal de fois de lui demander de faire le 1ér pas genre pour les ” je t’aime ” et pour parler aussi, mais à chaque fois on finit avec une dispute et il ne veut toujours pas me dire pourquoi il fait ça, et j’ai essayé tout de même de ne pas lui parler pendant 2 jours ou 3 mais ça n’a pas marché parce que même avec ça il ne me parle pas. Je veux bien faire la technique que vous avez dit mais je ne sais pas d’ou commencer ni comment faire puisqu’on est dans une relation à distance

Bonjour je vous permet de vous écrire car j ai un doute voilà ça fait un mois et demi que je fréquente un homme et j aimerais savoir une chose il m as dit qu il n avait pas des sentiments parce qu il était pas encore amoureux mais on s envoie tous les jours des messages Le Matin ds l après midi et le soir avant s endormir est coe qu il y a des sentiments ou il est timide mais il aime bien me prendre la main quand on est tout les deux mais pas au publique je me considère comme célibataire ou pas s il vous plait vous avez une réponse merci
j’ai 42 ans;Ma femme 40 ans. Nous vivons toujours ensemble.nous sommes un couple en parfaite relation.Seulement, elle n’a plus envie de faire l’amour, depuis 2 années au moins.Comment l’attirer à le faire? quels sont les astuces que vous recommendez?Parce que moi j’ai envie de faire l’amour au moins 1 fois par semaine. Ma femme m’aime toujours.Elle n’est pas malade ni n’a pas de maladie. même sexuelle.Tout vas bien chez elle, sauf, elle ne s’interrresse ps beaucoup aux relations sexuelles.Et je souffre.
Donc, si Jésus-Christ est Dieu, et nous dit les choses de Dieu, à travers l'évangile et les écrits de ses témoins, " les Apôtres ", il est clair que Dieu aime tous les hommes et veut leur bonheur, leur " salut " ; il leur promet la vie éternelle : " Car Dieu n'a pas envoyé le Fils (Jésus) dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. " (saint Jean, ch 3, v 17).

Tout ça parce que je me suis fais chier a une soirée ou il voulait absolument y aller, j’ai fais de gros efforts pour l’y emmener tant je n’aime pas le son qui y passe, ni les personnes qui côtoient ce genre de lieu. Se faire marcher dessus toutes les 5 min, bousculer, payer extrêmement cher pour ce que c’est …. Enfin forcément je n’ai pas réussis a me mettre dans l’ambiance de suite…
Je suis avec lui depuis 3 mois, il m’a courru avant pendant 6 mois. Au départ je le sentais s’adonner, il venait me voir à chaque fois. Je reconnais m’être abandonné à la relation au point ou je lui ai demandé un enfant, il m’a dit qu’il n’est pas pret. Je lui ai montré que je l’aime , on se voyait tous les 3 jours mais aujourd’hui on se voit une fois par semaine. Il est distant avec moi. Je suis très jalouse, posséssive, je le lui montre et cette jalousie le gêne énormément. On a eut une dispute il ya 2 jours, plus d’appels, plus de sms de sa part, il me manque je n’en peux plus, j’ai envie de le supplier, mais quand je lis vos articles, je me retiens. Comment faire pour qu’il revienne de lui même sans que je le contacte ? Aidez moi vite s’il vous plait. Je voudrais un suivi personnalisé avec vous, comment faire ?
J'ai clairement compris que pour l'instant, je devais me consacrer à un tout autre projet, à l'opposé de la stabilité que peut engendrer une vie de famille : il faut que je taille la route. J'ai 28 ans, pas vraiment d'attaches, à part bien sûr mes amis et ma famille, mais j'ai toujours su au fond que je ne finirai pas mes jours en France… Comme une éternelle insatisfaite, j'ai constamment besoin d'avoir des rêves que j'entends bien réaliser, changeant au gré de ce qu'offre la vie, quoiqu'il m'en coûte. C'est bien un ras-le-bol général qui m'a poussé vers cette idée qui faisait vibrer mon être à l'idée de rejoindre le monde des expats' : ces drôles de personnages qui, comme moi, ne se reconnaissent que trop peu dans le fonctionnement de notre société.
Je connais un homme de 25ans et mois 23an depuis environs 2mois qui a un petite fille de 9mois mai il vit separement de la mere il nest pas marier donc voila tout a bien commencer entre nous on a eu une complicité direct dès le premier jour tous aller bien jusqu’au jour ou la mére de sa fille a su pour nous et depuis rien ne vas plus sachant que avant quon ce mettre en couple la mere de sa fille ne faisait que le rejeté et lempecher de voir sa fille. Mais la dès que madame a su pou nous elle lui fait du chantage du gere s’il continue avec moi il perdrait sa fille ce qui a fait que notre relation a nous ait était perturbé on s’est vu et on a discuter de tout il ma fait comprendre que ces moi quil veut mai que pour sa fille il pourrait tout faire donc pou etre en couple on doit ce cachée de lex jusqu’a ce quil ait la garde partagé.. en attendant pour nous cest plu comme avant on ne fait que se disputer pour des trucs banale et la il ma dit a besoin temp pour remettre tout en ordre dans sa vie. Jaimerai tellement lui montrer quon peut retrouver notre complicitéet aussi continuer a avancer ensemble jaimerai juste savaoir comment je dois me positionné dans tous cet histoire dois-je lui laisser le temp?

Et malheureusement il se peut aussi que malgré vos efforts et votre sincérité à tous les deux, ce soit votre relation de couple qui ne fonctionne pas. On peut croire que l’amour vient à bout de tout, mais si vous n’arrivez pas à vous entendre sur vos valeurs communes, sur une organisation de vie, sur des moments à partager tous les deux, il se peut que la passion retombe très vite. Et cela peut vous blesser tous les deux, aussi bien vous que l’homme avec lequel vous étiez. Cela n’est pas toujours facile à percevoir, il faut parfois du temps pour l’admettre, mais c’est une réalité à laquelle vous devez penser.
Ca fait déjà plus d’un an que je fréquente un homme, mais qu’on se voit limite tous les jours depuis 6/7 mois. Malgré mes plusieurs tentatives pour officialisé cette relation je me retrouve toujours face à un mur. Au début il avait pas mal d’excuse mais aujourd’hui sa seule excuse c’est qu’il n’arrive pas à se projeter et qu’il a du mal à faire confiance ect par son passé. Et pourtant il me dit avoir plus confiance en moi que moi. Nous sommes fusionnelle, on se voit très souvent. C’est arrivé que nous partions en weekend ect..
Voila ma situation, j’ai 32 ans et j’ai un copain depuis 1 mois et lui a 28 ans. On se connait depuis plus d’un an et on vient tout juste de se mettre ensemble après s’être cherché pendant des mois. On s’est mis ensemble pendant un voyage avec d’autres amis en Indonésie. Pendant 2 semaines, on était tout le temps ensemble mais depuis notre retour de vacances, il est trés distant. On se voit 1 à 2 fois par semaine et c’est toujours moi qui envoie les messages. J’ai discuté avec lui et il m’a clairement dit qu’il n’avait pas besoin de me voir tous les jours et qu’il n’était pas trés message. Il sait toujours ce que fais à cause de fb ou des massages de groupe avec nos amis. Il a beaucoup de boulot et je ne sais pas si c’est une excuse. Il voit toujours ses amis pour boire un verre. Ce qui m’inquiète c’est que les autres n’arrêtent pas de me dire qu’il me balade car je ne lui manque pas et qu’il ne m’envoie pas de message. On passe néanmoins de bons moments quand on est ensemble, il est calin et attentionné. Je ne sais pas si c’est normal d’être toujours en demande ( 2 messages tous les 2 jours de ma part) et je ne comprends pas quand il me dit qu’il a besoin de temps…Il n’a jamais eu de copine juste des amourettes. Merci de votre reponse

Les hommes ont peur d’échouer dans la vie — non seulement au travail, mais aussi au foyer. L’antidote à cette crainte? La louange. L’estime de leur femme compte beaucoup pour eux. Les louanges sincères de leur femme les aident à affronter tous les domaines de leur vie avec assurance et confiance. Si leur femme ne les estime pas, ils chercheront cette reconnaissance ailleurs.

On évite de penser, car comme tu dis, cela peut « entraîner une torture mentale », un peu comme ces cours de math à l’école qui donnent des migraines. Que fait-on, dans ce cas ? Eh bien on abandonne simplement les commandes à la providence, autrement dit : aux envies du moment, à l’humeur du jour, voire à la météo ou à son horoscope. C’est l’image d’un navire sans gouvernail, avec toutes voiles levées (toutes les passions du monde, et parfois des « je t’aime »), en se laissant guider par le vent, n’importe où, nord, sud, récif de pierre. Ce navire n’a pas de boussole, n’a pas de but, et pire que tout : il y a deux capitaines à bord. Qu’on me répondre simplement : comment voulez-vous voyager sur un bateau pareil ?
Bon voilà je parle avec un homme qui est plus âgés que moi (9ans) on est pas un couple mais il me plait et je pense que c’est pareil pour lui il me donne des signes.. bref mais il s’engage pas sachant qu’on parle seulementsur facebook et il voulais me voir peut être ces jours la (pendant le vacances ) j’ai accepté.. au début il m’a montré qu’il s’intéresse de moi il m’a même dit j’ai trouvé la fille que je veux (il parlais de moi) alors y’a presque 3jours il a changé avant dès qu’il soit en ligne sur facebook m’envoie des msg me parle etc mais maintenant non plus 🙁 c’est moi qui envoie les messages par ce que je ne supporte plus son changement et son éloignement comment je fais pour qu’il fasse le premier pas et il qu’il revienne comme avant
Au fait ce sont des principes de vie connus depuis toujours mais pas toujours mis en pratique, exemple dans la vie on dit « trop bon trop con » avec les filles pareil, si tu es trop gentil te prend pour un amis et pas pour son petit copain, c’est normal il y a de la psychologiqe en tout ça, garder la « distance » c’est ne pas avoir des rapports comme feres et soeurs, ou comme une mere poule, dans l’union à deux chacun a beison de garder une partie de soi libre vis à vis de l’autre tout en restant ensemble c’est sa supape de securité … au fond il y a un temps pour tout car des fois les gens ont besion d’etre tres proches, gentils, d’etre considérés, le tout c’est de ne pas avoir l’air d’un idiot sans personalité quand tu fait tout cela !
Si cette ambivalence dure cela indique la personne qui s'enferme dans le silence "choisit" cette posture et y trouve un avantage. Elle en porte donc la responsabilité. On peut être tenté d'aider cette personne, qui est peut-être en souffrance, mais il faut alors disposer des ressources suffisantes pour ne pas se laisser entraîner dans son mal-être. On peut aussi choisir de se préserver et laisser l'autre se déterminer.
Les neurosciences ont tenté de voir si l'expérimentation du sentiment océanique est associée à un état particulier du cerveau. Andrew Newberg et Eugene d'Aquili, de l'université de Pennsylvanie, ont scanné le cerveau des pratiquants de la Méditation transcendantale, qui savent induire leur état unitaire. Il apparaît que ce sentiment océanique est associé à une chute d'activité d'une zone du néocortex pariétal. Or cette aire cérébrale qui entre en sommeil est l'aire associative responsable de l'orientation dans l'espace et de la position par rapport à l'environnement. L'inhibition de cette zone entraînerait donc une sorte de sentiment d'indifférenciation entre le soi et le non-soi.
J’ai un soucis, il y a un homme qui me plait mais qui m’ignore totalement … Il vit loin, dans un autre pays. Nous avons déjà couché ensemble plusieurs fois mais sans jamais parler d’engagement ni quoi que ce soit … Au début il m’a renvoyé des messages de lui-même, disant qu’il voulait me voir, qu’il revait de moi etc … Puis il m’a dit qu’il viendrait me voir, ce qu’il a fait ! il a du faire un grand détour en France car je n’habitais pas sur sa trajectoire, alors qu’il ne pouvait même pas rester 24H à cause de son travail. Tout s’est vraiment très bien passé, mieux que ce que j’avais imaginé ! Mais voila, depuis ça, ce n’est plus lui qui m’envoie des messages le premier … On s’envoyait un sms tous les deux/trois jours avant, grand max, mais depuis ça il peut se passer une semaine sans que je n’ai de nouvelles et puis ça finit toujours que je lui demande comment il va. Il devait revenir, mais a eu un imprévu et n’a pas pu. J’ai le sentiment que j’ai été trop ” collante ” car j’avais vraiment envie de le revoir. On est toujours en contact ( s’il avait voulu couper les ponts je me dis qu’il aurait arreté de me donner des nouvelles bien avant au lieu de me faire croire qu’il comptait revenir etc ). Il a l’air toujours de me répondre ” vite fait “, j’ai l’impression qu’il me donne de ses nouvelles gentiment pour que je sois ” contente ” mais rien de plus. Plus de messages disant qu’il veut me voir, plus rien de tout ça. Ca fait à peu près trois semaines maintenant que c’est comme ça. Pensez-vous que l’ignorance peut fonctionner dans mon cas ?
Je trouve vos conseils très intéressants et instructifs mais à ma situation je ne crois pas qu’il y ait une réelle solution.voila on se connait depuis début avril tout de suite le courant est passé on c’est beaucoup amusé tout en sachant qu’il y avait l’ombre d’une autre,là elle à repris sa place depuis un peu plus de trois semaines et là silence radio.je n’ai plus de nouvelles.pourtant il avait dit qu’il appelerai.je n’ai rien fait pour l’instant et je ne compte rien faire.il disait que je lui fesait du bien pourtant. dois l’oublier et passer à autre chose ?

Voilà je me demandais si vraiment une relation à distance pourrait marcher alors que je connais le gars à peine? On est resté ensemble pendant deux semaines vu que ses parents habitent tout près et qu’il était en vacances. C’était assez sympa. Il est reparti en Angleterre et on a gardé le contact. Mais les choses deviennent tellement compliqué maintenant juste trois mois après son départ. On s’est revu par la suite mais on était tellement heureux d’être ensemble qu’on a préféré ne pas parler des problèmes. Il dit qu’il pense toujours à son ex mais qu’il pense à moi aussi. Il me dit que je peux voir d’autres gars si je veux (juste des amis) mais s’énerve quand je sors. D’habitude je l’aurais plaqué dès le début. Mais là je pense tellement à lui. Je ne m’attendais pas à ça.. Je l’aime. Ça fait deux semaines qu’on s’est parlé. Il revient cette semaine. Dois je essayer de le faire revenir (j’y arrive toujours lol vu que je connais ses points faibles) ou dois je juste le laisser vivre sa vie?
Et puis, tout bonnement : votre dépréciation de Dieu (s'Il existe) au prétexte que nous constatons le Mal toujours et partout, ne tient pas. Primo, parce que nous jugeons trop souvent du bien et du mal selon des critères personnels. Secundo, parce que nous nous imaginons qu'un dieu bon, clément et charitable, ne peut pas nous faire ça... en somme : nous nous comportons face à ce que nous percevons comme "mal" de façon infantile, et nous en adressons le reproche à la divinité, pour autant qu'Elle existe. Or, du moment qu'on Lui adresse des reproches (ce que font déjà les Psaumes, le livre de Job, etc. dans la Bible) mais qu'on se trouve dans une société relativiste comme la nôtre, on a vite dit que les dieux et religions sont des bullshits, s'agrippant alors à toutes les miettes pouvant justifier notre argumentaire et attaquant tous les éléments créditant le croire.
En cas de conflit, si je suis la personne qui reçoit un commérage, il m'appartient de ne pas le transmettre à une autre collègue. Si je suis celle auprès de qui la femme lésée cherche du soutien, je peux lui suggérer de discuter calmement avec la femme en question. J'aime la solution de se mettre au "point zéro" : se dire nos attentes, nos insatisfactions, se mettre en "Mode résultat" et non en "Mode reproches", ...

C’était trop incertain à ses yeux, cela resterait compliqué à gérer et on souffrirait trop si on continuait à s’aimer. Je n’ai eu que ces vagues explications. Il avait l’air tellement déterminé et certain de faire le bon choix. Je lui ai posé plusieurs questions. Une autre rencontre, une lassitude, … ? Non, rien de tout cela. L’honnêteté lui était primordiale, donc je ne pense pas qu’il m’ait menti.
J’ai encore envoyé des SMS hier et je lui ai dit en larme hier que je ne supportait plus de le partager mais j’ai reçu aucun SMS depuis hier à part ” ah oui c’est vrai j’avais presque oublié ce genre de SMS “… je n’ai plus faim, je fais des cauchemars la nuit, je pense à lui et sa femme tous les jours et je lui en veux d’avoir la belle vie pendant qu’il me laisse souffrir.
Si vous appliquez mes conseils alors vous pourrez parfaitement réussir à séduire un homme indécis et même à le faire s’engager. Malheureusement si comme la majorité des femmes vous estimez qu’il faut absolument lui prouver votre amour sous peine de le perdre et que vous laissez alors la peur vous envahir, vous ne pourrez pas reprendre le contrôle de votre situation et vous vous accrocherez à un homme qui ne vous mérite pas car aucun signe positif ne résultera de son comportement.
Vu de l'extérieur il est impossible de savoir si c'est son comportement qui est inadapté (et de toutes façons ce n'est pas lui qui est demandeur). Par contre vous subissez quelque chose qui vous déplaît fortement et vous avez le pouvoir d'y mettre fin. Rien ne vous empêche de vous éloigner, de faire silence… et de voir comment il réagit. S'il ne revient pas vers vous, vous saurez quelle conclusion en tirer : il ne tient pas beaucoup à vous. Il se peut aussi que quelque chose dans son histoire fait qu'il se mure ainsi dans le silence, mais vous ne pouvez rien y changer.
Vous n’êtes pas en face d’un homme rationnel qui souhaite s’investir pleinement pour vivre une relation magique alors vous ne pourrez pas agir de cette manière sous peine de vous positionner en dessous de lui et ainsi de perdre le contrôle total de la phase de séduction. Cela vaut d’ailleurs également pour les relations qui durent depuis quelques mois, car il faut entendre le terme séduction au sens large.

Alors qu'aurais-aimé entendre? Rien à ce moment-là. Ce n'est pas de lui dont j'avais besoin car je ne voulais pas qu'il soit témoin de cela. Il aurait effectivement dû me laisser la distance que je lui demandais, accepter une pause dans une relation que je n'étais plus en capacité de vivre, accepter qu'à ce moment là il n'était "ma" solution, "mon" sauveur" mais seulement mon mari et que j'avais besoin qu'il s'éloigne pour guérir tranquille, loin de son regard et surtout de son jugement..
Mon mari me quitte. 12 ans de vie commune. 2 jeunes enfants. Une relation malsaine basée sur des disputes permanentes et quotidiennes dues à des grosses différences de rythmes et d’envies. Je me suis beaucoup remise en question. Il a plusieurs fois douté de ses sentiments. Là, il me quitte car il ne m’aime plus. Moi je m’accroche et pourtant je ne suis pas convaincue d’avoir été vraiment heureuse et que ce soit une bonne chose, mais l’idée du divorce et de la fin de la vie de famille m’est insupportable bien que nous vivions comme des colocataires depuis un moment. J’avais tout de même le sentiment dernièrement qu’on prenait un nouveau départ car nous semblions tous les 2 plus en accord avec nous mêmes et plus capables de défier nos démons profonds.
Bonjour je suis en couple depuis très peu de temps (+1 semaine) mais je suis déjà perdu, au début c’était ma cheri des sms tout le temps y voulais que l’on ce voie tout les jours et puis la y me parle plus, a peine bonne nuit rien il na plus le temps de me voir ou quoi il va un peu mal je le sais mais je veux être la pour lui et il ne le comprend pas que faire j’ai l’impression qu’il ne veux plus de moi aidez moi svp
en lisant cet article, je ne peux m'empêcher de partager ça: https://www.youtube.com/watch?v=QvGopWX0dWE cette chanson date de 82, et pourtant elle est toujours tristement d'actualité. mannick a la double charge d'être féministe et chrétienne (non pratiquante), et auteure/compositrice/interprète... elle chante toujours à 74 ans, mais vous la verrez rarement dans les médias, alors qu'il s'agit d'une des très grandes voix françaises.
Le mysticisme visionnaire a lui aussi donné lieu à de nombreuses interprétations, surtout de nature psychiatrique. Lorsque l'on prétend avoir des visions, entendre des voix, que Dieu vous ordonne d'exécuter prières, sacrifices et rites de mortification, comment ne pas songer aux délires des psychotiques ? Les psychiatres savent bien que la schizophrénie se manifeste parfois par des « délires mystiques ». Ainsi le cas de ce jeune homme de 20 ans retrouvé nu sur l'autoroute au mois de janvier, qui déclare aux pompiers venus le récupérer : « Dieu m'a confié la vie de tous les automobilistes qui circulent sur cette autoroute ; si vous ne me laissez pas finir ma mission, il y aura des morts (2). » Dans la littérature psychiatrique, le cas le plus célèbre de délire religieux, qui depuis S. Freud a fait l'objet d'une avalanche d'études, est celui de Daniel Paul Schreber. Ce magistrat, président de la cour d'appel de Dresde, souffrait d'une forme de paranoïa délirante, Dans Mémoires d'un névropathe, il raconte l'évolution de son trouble. Dans une première phase, il pense qu'on veut l'émasculer pour le transformer en femme. Puis son délire deviendra religieux : Dieu Lui-même intervient dans sa vie par l'intermédiaire de ses « nerfs ». Il l'a élu, désire le posséder et veut s'accoupler avec lui.

On aimerait beaucoup que ces considérations soient dépassées mais elles sont encore malheureusement d’actualité : les hommes cherchent inconsciemment la beauté et la jeunesse pour assurer leur descendance tandis que les femmes cherchent la sécurité pour être sûres que leur progéniture évoluera dans un cadre confortable. En d’autres termes, les femmes ont tendance à chercher des hommes confiants, sécurisants et matures. Avant d’être mamans, elles cherchent parfois à materner en sortant avec des hommes-gamins mais leur désir ne dure pas très longtemps et les hommes immatures réussissent rarement à se caser sur le long terme. Qui dit homme confiant dit homme qui sait ce qu’il veut et qui prend les décisions qui s’imposent. Les femmes ont envie et besoin de cette sécurité, elles aiment se sentir protégées dans tous les domaines (aussi bien physiquement que financièrement, même si ce n’est pas une priorité !).
Oui, vous pourrez à nouveau faire confiance en quelqu’un. Mais il est préférable de choisir quelqu’un qui vous inspire de la confiance par son comportement plutôt qu’un coureur de jupons. Bien entendu, on ne peut jamais s’assurer contre une infidélité mais cela limite la probabilité que cela arrive. Et cela vous permet de moins stresser dans votre relation au quotidien.
Bravo à toutes les participantes et aussi aux hommes qui y participe, c'est formidable, il faut au moins aux mi mandat donner assez de congres mens de bon sens pour au moins faire barrage aux politiques dangereuses de Trump et essayer que ce pays arrête de s'enfoncer dans la paranoïa de cette administration, Trump et sa Swamp sont dangereux pour la paix sociale mais aussi pour la paix partout sur la planète.
J’ai conscience que cela vous perturbe parce que vous retrouvez dans le comportement de cet homme qui vous attire des signaux positifs. Par exemple, je suis certain que lorsque vous vous éloignez un peu plus longtemps que d’habitude, il a tendance à vous envoyer des messages, à prendre de vos nouvelles, voire même à se montrer jaloux ou  à vous dire des petits mots doux. Cela démontre clairement que vous ne rêvez pas, il est attaché à vous !
Pour l’exemple de la rupture, le break pré-rupture, me semble souvent une bonne idée. Il permet, justement, de vivre sans l’autre un temps, de gérer le manque, d’être au clair sur les raisons de la rupture et de prendre une décision sur laquelle on ne revient pas. Le défaut du break, c’est qu’il est pénible pour celui qui le subit, car il a une épée de Damoclès sur la tête. Et, souvent, même être « propre » peut impliquer de la souffrance.
Vous ne faites que rencontrez des hommes qui ne vous rendent pas heureuse ? Vous pensez que l’Amour ne sourit qu’aux autres femmes ? (Souvent moins belles que vous en plus !) Vous faites de nombreuses rencontres sans arriver à être en couple ? Vous attirez les hommes qui ne vous intéressent pas mais jamais ceux qui vous conviennent ? Il est temps de trouver les réponses à vos questions et de mettre en place des actions puissantes pour trouver le bon et le faire s'engager dans un couple solide.
J’ai un problème avec un garçon que j’ai rencontré lors d’une soirée. Après cette soirée, on s’est parlé sur facebook et on s’est revu, après 3-4 fois, on s’est embrassé au moment où je devais repartir… Il m’a ensuite envoyé un sms pour savoir si on mettait un nom sur notre relation, je lui ai dit qu’on verrait bien ce que l’avenir nous réserve (je venais de rompre avec mon copain avec qui j’étais depuis deux ans, je précise). Ceci s’est passé le 03/05. On s’est ensuite revu plusieurs fois, on a dormi ensemble, on a regardé des films, j’ai rencontré des amis à lui, etc… tout en étant d’accord sur le fait qu’on était pas en couple (par ex. on ne se donnait pas la main en rue).
Ah ! ah ! Quand les sentiments sont là, ça complique beaucoup les choses ! Penses-tu qu’il y a la complicité suffisante pour que tu puisses lui parler de tes peurs ? En meilleur conseil, je t’inviterai à continuer à garder le même temps pour toi, à prendre soin de toi. Bref, à te laisser au centre de ta vie et à lui formuler ce qui te fait peur et comment il pourrait te rassurer.
De ce fait, elles se lancent trop rapidement dans des déclarations sentimentales et en oublient l’importance de construire une relation de séduction basée sur le partage, sur l’équilibre mais également sur la notion de défi. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un homme a toujours besoins d’idéaliser la femme qu’il côtoie et qu’il est nécessaire pour vous d’éviter de vous montrer acquise trop rapidement pour profiter pleinement de votre rencontre.

Bref, après des mois il durant lesquels il a essayé de m invité mais il a compris que je ne pouvais pas lui donner ce qu il voulait, il m a quand même presenté à sa famille… on sort rarement seul, il panique et appelle tjrs des amis en commun pour venir ac nous…dernièrement il était en manque de sexualité ce que je peux parfaitement comprendre et a insinué qu il veut emménager ac moi mais paradoxalement, il m a dit que c’est très important pour lui de garder sa liberté et qu il risque de souffrir et faire souffrir les autres si jamais il s engage pour fonder une famille…chose qu il désapprouve totalement…il m a avoué qu il n a jamais été clair ds ces sentiments ds ces précédentes relations et que c’est une première pour lui, il manque cruellement confiance en lui il crois qu il n’est bon à rien et qu il fait tout foiré tt le tmps, alors, je lui ai dit qu il me plaisait que pour moi il est qlq un de bien et que si il voulait on pourrait discuter la possibilité d’être ensemble tt en respectant les besoins et les principes l un de l autre …il a eu une grosse panique!!! il ne trouvait pas de mots j ai proposé de changer de sujet mais il m a dit non Cest bien qu on en parle…Apres il m a dit je ne sais pas…j ai essayé de l aider à trouver les mots alors je lui ai dit je suis quoi alors juste une amie? Apres un bon moment de silence et d hésitation il m a dit oui une amie
Bonjour, je suis avec un homme depuis 4 mois. Au début de notre relation il m’a prévenue qu’il avait du mal à s’investir mais avec le temps il s’est mis à m’apprécier, il me l’a dit. Il m’a aussi dit qu’il était content d’avoir trouvé une copine comme il le souhaitait (douce et indépendante). Au début il m’appelait peu puis il s’est mis à m’appeler tous les jours ou tous les 2 jours. Un jour il a été super calin super doux puis après ça plus de nouvelles. Si je l’appelle il me répond et semble content de m’avoir mais il ne le fait pas de lui même il me dit qu’il a trop de travail. Il n’ a pas le temps pour sortir avec moi (j’aimerais bien de temps en temps un resto ou un ciné) à cause de son boulot (il est artisan) et on se voit peut (1fois/2 semaines car il a son fils 1 semaine sur 2). Je lui ai demandé si c’était possible 2fois/2 semaines il m’a dit oui même parfois +. Il me dit encore qu’il ne peut pas faire mieux et que mêùe si je ne m’en rends pas compte il dégage du temps pour moi. Mais depuis qu’il ne m’appelle plus je me sens destabilisée, même si je fais ma vie, je ne l’appelle pas ou très peu moi aussi, là ça fait 10 jours. Qu’en pensez? Que faire?
J'ai lu ton article très intéressant. Je vis actuellement une situation un peu particulière. J'ai fait la rencontre d'une fille récemment, nous avons accroché et nous nous sommes vus 3 fois avant qu'elle m'invite chez elle pour terminer la 4ème soirée. De mon côté j'ai passé une bonne soirée, je pense que elle aussi mais je n'en suis pas sur. Nous avons bien discuté je la trouve intéressante et ouverte c'est ça qui me plait chez elle. On a couché ensemble aussi. Mais le lendemain après l'avoir quittée je lui envois un petit texto pour savoir comment s'était passée sa journée et elle ne m'a pas répondu. Le jour d'après je passe un pti coup de fil en fin de journée histoire de prendre un peu des nvelles, mais pas de réponse. Ce n'est que le lendemain matin qu'elle m'écrit pour me dire qu'elle n'avait pas entendu le tel et me demandait si ma journée s'était bien passée. Je lui ai répondu en fin de journée, on a échangé 2,3 sms et je lui ai demandé si elle était dispo pour l'appeler (car les sms c'est pas trop mon truc, je trouve qu'on est pas spontané et je préfère appeler). Et là pas de réponse encore depuis 24h. Cela m'intrigue car je n'ai jamais rencontré ce genre de situation avec une fille. Cela arrive début en général mais pas après que l'on ait couché ensemble. Donc je me dis soit elle est full mais je ne le pense pas, peut-être qu'elle a senti que cela allait un peu vite entre nous et que ça l’effraie ou qu'elle veut mettre de la distance histoire de voir si je suis vraiment intéressé par sa personne pour la découvrir et pas seulement pour le sexe ou passer le temps, ou alors que je ne lui plais pas plus que ça. De mon côté je ne suis pas à tout prix dans la recherche d'une relation sérieuse ou quoi que ce soit surtout qu'elle est plus jeune que moi mais je ne peux pas nier qu'elle me plait beaucoup. J'ai envie d'apprendre à la connaitre. Je l'ai peut être un peu trop montré lors de la dernière soirée, j'ai été affectueux et j'ai sous entendu qu'on allait se revoir mais rien d'abusé je pense. J'avoue ne pas vraiment comprendre ce qu'elle cherche. Je comptais lui écrire un texto pour lui proposer d'aller prendre un verre ce soir mais je me suis dit que si elle ne répond pas à mes appels ou mes textos c'est qu'elle n'est pas plus intéressée que ça. Comme je suis pas du genre à courir après les gens j'aimerai bien avoir votre avis sur la question, ça m'évitera peut-être de perdre mon temps.

J’ai rencontré en novembre dernier un garçon en Novembre dernier par un ami commun. Nous avons partagé d’excellents moments et de très bonnes soirées, même si nous nous sommes assez peu vus. Puis en Janvier il est parti 2 semaines en vacances. Juste avant qu’il parte, je lui ai demandé si quand il rentrerai il serait plus disponible, il m’a assuré que oui, que les circonstances étaient exceptionnelles et dues a son travail, qu’il etait bien conscient d’avoir tout a prouver dans notre relationnel qu’il se rattraperait a son retour.
Évidemment, la confiance est aussi indispensable à la bonne santé d’une relation puisqu’elle ne fera qu’amorcer les conflits et vous faire vivre dans la peur si elle venait à faire défaut. Finalement, respecter les différences de chacun, être flexible et accepter que l’autre fasse les choses à sa manière peut éviter bien des désaccords. Apportez-vous mutuellement tout le soutien que vous méritez!
Bonjour, j’ai vécu une relation à distance de pratiquement 1ans, 900km entre nous, on se voyait un week end par mois et pendant les vacances scolaire mais il a décidé de tout arreter, d’apres lui il était pas assez pret pour une relation a distance. Quand on se quittait à la gare, c’etait toujours très dur; et du jour au lendemain il a décidé de tout stopper puis il est revenu me parler comme si de rien n’etait pour me dire qu’il avait une copine mais qu’il ne l’aimait pas et que c’etais mieux comme ça .. je ne sais plus comment faire, j’aimerai le revoir mais c’est impossible.Les relations a distances sont vraiment très compliquées
Après, remarque purement théorique, mais est-ce que les hommes n’ont pas tendance à s’emballer au début à cause du rôle de séduction active qui leur est attribué? L’implication dans la séduction est plus grande (ou du moins ressentie comme telle), du coup l’attente d’un résultat l’est aussi, on a envie que ça marche, la machine s’emballe (et on s’imagine un week-end aux baléares avec la fille qu’on aurait rencontré la veille), et au final, le tout s’essoufle? (Imaginez un mec lambda – pas un athlète de haut niveau quoi – qui piquerait un sprint, je ne lui donne pas plus de 200 ou 300m avant de s’écrouler mort de fatigue, dégouté à vie de la course à pied. C’est peut-être un peu la même chose pour les sentiments)
×