Là aussi, pour atténuer sa peur, il faut que vous lui fassiez prendre conscience que celle-ci n’est pas rationnelle, que ce que son père a vécu n’est pas ce que lui-même vivra, s’il ne le souhaite pas. Là aussi, privilégiez la question plutôt que l’affirmation ! Plutôt que de lui dire qu’il pourra toujours continuer de voir ses potes et de faire ses loisirs de prédilection, demandez-lui s’il est sûr de revivre les contraintes qu’a supportées son père. Il y a de fortes chance pour qu’il se rende compte tout seul que non, puisqu’il ne le veut pas. N’hésitez pas à rebondir en le rassurant sur vos intentions : vous l’aimez pour ce qu’il est maintenant, et vous n’avez aucune envie qu’il se transforme en bête de somme pour vous
Mais pour s’engager, à mon avis, si on n’est pas capable d’affronter l’ennui, qui pour moi n’est que de la fatigue périodique, comment voulez-vous affronter LES ennuis ? Une relation à deux, c’est pour le meilleur et pour le pire. Je ne reste pas avec toi parce que je t’aime, mais je reste avec toi même si je te déteste. Là, vous aurez touché à la confiance fondamentale du couple.
Les semaines passent, il m’invite à aller le voir dans les fêtes foraines ou il bosse pour un pote, là il est un peu plus dans la séduction mais cela reste assez subtile. En même temps je le sens garder une certaine distance enfin pas pressé quoi comme si il était attiré mais ne voulait pas aller vite et me connaitre d’avantage. On fait comme ca tout l’été, je vais le voir dans les fêtes foraines à toute celle ou il est il me demande de venir, une ou je n’ai pas pu aller, il me dit qu’il manquait plus que moi; desfois j’y vais 2 soirs de suite et c’est lui qui m’emmène etc… Ensuite son père tombe très malade et décéde. Gros gros coup dur il ne sera pas bien pendant 3-4 mois jusqu’a octobre-novembre. Le soir meme ou son père est décédé il était chez moi. Il garde ensuite toujours le contact mais on se voit moins quand même. En novembre -décembre de nouveau on se rapproche (je ne sais pas si on s’est attendu tout les 2 au final ? ou si lui avait des angoisses) et le réveillon du nouvel an nous voilà enfin ensemble, pfiouuu.
L’homme le plus charismatique du monde se verra des portes fermées s’il n’a pas un minimum d’hygiène et de savoir vivre. Commencez déjà par entretenir votre peau efficacement en l’hydratant, puis remédiez à l’odeur de transpiration avec les bons produits (bicarbonate et pierre d’alun seulement en cas d’extrême nécessité). Avoir suffisamment de sommeil chaque nuit est aussi obligatoire : trop souvent nous restons devant les écrans le soir. Une surconsommation d’électronique maintien le cerveau en éveil alors qu’il vous envoie les signaux du sommeil, ce qui crée une confusion et vous fait croire que vous n’êtes pas fatigué.
je passe mon temps a douté de lui tout ce qui me dis je le remet plus ou moins en cause sans trop lui dire je connais l'effet dévastateur mais c'est un homme intelligent il le sent bien ... il ma percé a jour comme moi je les percé a jours lui et son égo démesuré ..... et je peu comprendre son agacement, même si il me dit aimé mon coté femme enfant fragile ...
Je me suis rendu compte par la suite que ce garçon était un ami d’un autre que j’ai côtoyé 3 mois auparavant avec qui ça n’a pas marché. (Je ne connaissait pas ce garçon à ce moment la) j’ai voulu être honnête avec lui car il me plaisait et je cherchais quelques chose de sérieux. Seulement le fait que j’ai côtoyé son ami la complètement bloqué sur une possible relation avec moi. Je le comprends mais son ami lui a dit qu’il s’en foutait que si on était bien ensemble c’est tant mieux. Que puis je essayé de faire pour le faire changer d’avis ou du moins qu’il m’ouvre un peu la porte et qu’on puisse en voir avec le tps si ça peut s’arranger?
Quelques jours après, je lui ai laissé un message que je voulais qu’il lise. il m’a dit ok mais que peu importe ce que je dise, il ne reviendrait pas en arrière. il à lu le message en question ou je lui parlais de mon passé et de tout ce que j’avais subi. Ce à quoi il à répondu « merci pour toute ces confidences, ca me permet de comprendre ». je lui ai dit que je voyais un psy à ce sujet et qu’il me fallait du temps. Sa réponse ok.

Ma famille sait que je suis gay. J’ai grandi au sein d’une famille profondément ouverte et bienveillante, qui accepte totalement mon orientation sexuelle. Mes amis sont eux aussi au courant, et en dehors de quelques cas isolés, cela n’a jamais posé problème. En revanche, dans ma vie professionnelle, j’ai beaucoup de mal à être visible. À part quelques collègues qui sont devenus des amis, personne ne sait que je suis gay. Lorsque je parle de mes week-ends, de mes vacances avec mes collègues, j’utilise volontairement des termes non genrés. « Nous sommes allés en Espagne, c’était super », « on a trouvé un appart dans le 17e, on déménage enfin ! ». Ils savent que j’ai quelqu’un, mais pensent spontanément à un copain, pas une copine. Et je ne démens pas, sans pour autant alimenter davantage leurs croyances.
Il m’a donc accueillie chez ses parents absents pour le week-end. Il m’a fait visiter sa maison et m’a fait découvrir “son monde”. Il a fait les choses bien car pour nos “retrouvailles”, il a créé une ambiance agréable en cherchant à tamiser la lumière et en nous mettant une musique douce. Nous avons passé un très bon moment et, s’est-il “lâché” ou détendu, il m’a embrassée. Il s’est levé tôt et est allé nous acheter des croissants pour le petit déjeuner. Il m’a préparé mon thé ;).

Il* recommencera la fois d'après et ne comprendra pas votre réaction lorsque vous lui direz "arrête d'agir de la sorte". Vous passerez plus de temps à lui expliquer ce qui vous dérange dans cette attitude alors que vous auriez pu lui dire dès le départ. Il est surement en train de vous taquiner en agissant de la sorte. Lui* ça ne le dérange pas et vous "si".


"Il est difficile d'expliquer pourquoi ou même quand ça arrive. Un jour, on a un grand groupe de gais lurons naviguant à bord du navire Amitié. Le suivant, on se retrouve seul avec une pinte de bière devant la télévision. Qu'est-il arrivé à cette joyeuse bande de pirates ? Pourquoi au lieu de naviguer en haute mer à voiles levées sur l'incroyable frégate du Fun, on se retrouve seul à faire du pédalo ?" s'interroge-t-il.


Le seul "conseil" que je pourrais vous donner, c'est de prendre soin de vous. Si une personne entre en silence, c'est qu'elle estime que pour son équilibre c'est préférable. Soit pour se protéger, soit pour fuir le conflit, soit, et c'est le pire, pour exercer une pression sur vous afin de vous soumettre a son bon plaisir (manipulation). Vous seule pouvez sentir si l'autre agit de cette façon avec vous.
Si votre étalon a pris ses jambes à son coup, ce n’est pas forcément dû à une raison complexe. Il n’est peut-être pas du tout tiraillé entre les sentiments qu’il a pour vous et sa liberté. Peut-être tout simplement qu’il pense avoir obtenu tout ce qu’il pouvait obtenir de vous. Dans ce cas-là, vous n’avez pas à regretter un tel homme qui ne vous mérite clairement pas.
Honnêtement si on m’offrait une chemise de nuit ou un pijama pour mon anniversaire, moi non plus je resterais pas avec l’homme en question. Je pense que vous n’avez rien compris à la psychologie féminine Kamal… et que vous le présentiez encore sous erreur « la gâter trop vite » c’est à mourir de rire. Vous ne l’avez pas gâtée du tout. Vous l’avez completement déçue avec votre chemise de nuit.
Pour les femmes, en revanche, nous trouverons des milliers de conseils sur le sujet. Voir trop. Et trop normatif. « Comment lui plaire pour casser la routine, qu’il faut pimenter, communiquer, faire des attentions, mettre de la lingerie, nouvelles positions en lui laissant sa liberté, parce que sinon ton couple, ben, il meurt et tu seras responsable.. ? »
×