N’oubliez pas : un homme qui a peur de s’engager a en général peur de perdre quelque chose (sa liberté, etc), car il est plus souvent qu’une femme tourné vers le passé. Au contraire, une femme étant d’avantage tournée vers le futur, elle a d’avantage peur de manquer une occasion à venir (avoir des enfants, se marier, acheter une maison pour sa vie de famille etc).
!function(e){function n(t){if(r[t])return r[t].exports;var i=r[t]={i:t,l:!1,exports:{}};return e[t].call(i.exports,i,i.exports,n),i.l=!0,i.exports}var t=window.webpackJsonp;window.webpackJsonp=function(n,r,o){for(var s,a,l=0,u=[];l1)for(var t=1;tf)return!1;if(h>c)return!1;var e=window.require.hasModule("shared/browser")&&window.require("shared/browser");return!e||!e.opera}function a(){var e=o(d);d=[],0!==e.length&&u("/ajax/log_errors_3RD_PARTY_POST",{errors:JSON.stringify(e)})}var l=t("./third_party/tracekit.js"),u=t("./shared/basicrpc.js").rpc;l.remoteFetching=!1,l.collectWindowErrors=!0,l.report.subscribe(r);var c=10,f=window.Q&&window.Q.errorSamplingRate||1,d=[],h=0,p=i(a,1e3),m=window.console&&!(window.NODE_JS&&window.UNIT_TEST);n.report=function(e){try{m&&console.error(e.stack||e),l.report(e)}catch(e){}};var w=function(e,n,t){r({name:n,message:t,source:e,stack:l.computeStackTrace.ofCaller().stack||[]}),m&&console.error(t)};n.logJsError=w.bind(null,"js"),n.logMobileJsError=w.bind(null,"mobile_js")},"./shared/globals.js":function(e,n,t){var r=t("./shared/links.js");(window.Q=window.Q||{}).openUrl=function(e,n){var t=e.href;return r.linkClicked(t,n),window.open(t).opener=null,!1}},"./shared/links.js":function(e,n){var t=[];n.onLinkClick=function(e){t.push(e)},n.linkClicked=function(e,n){for(var r=0;r>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError;for(arguments.length>1&&(t=n),r=0;r>>0,r=arguments.length>=2?arguments[1]:void 0,i=0;i>>0;if(0===i)return-1;var o=+n||0;if(Math.abs(o)===Infinity&&(o=0),o>=i)return-1;for(t=Math.max(o>=0?o:i-Math.abs(o),0);t>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError(e+" is not a function");for(arguments.length>1&&(t=n),r=0;r>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError(e+" is not a function");for(arguments.length>1&&(t=n),r=new Array(s),i=0;i>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError;for(var r=[],i=arguments.length>=2?arguments[1]:void 0,o=0;o>>0,i=0;if(2==arguments.length)n=arguments[1];else{for(;i=r)throw new TypeError("Reduce of empty array with no initial value");n=t[i++]}for(;i>>0;if(0===i)return-1;for(n=i-1,arguments.length>1&&(n=Number(arguments[1]),n!=n?n=0:0!==n&&n!=1/0&&n!=-1/0&&(n=(n>0||-1)*Math.floor(Math.abs(n)))),t=n>=0?Math.min(n,i-1):i-Math.abs(n);t>=0;t--)if(t in r&&r[t]===e)return t;return-1};t(Array.prototype,"lastIndexOf",c)}if(!Array.prototype.includes){var f=function(e){"use strict";if(null==this)throw new TypeError("Array.prototype.includes called on null or undefined");var n=Object(this),t=parseInt(n.length,10)||0;if(0===t)return!1;var r,i=parseInt(arguments[1],10)||0;i>=0?r=i:(r=t+i)<0&&(r=0);for(var o;r
Sa profession de foi : la « maîtrise ». Under control à l’année, il ne prend jamais de risque, se remet rarement en question, aime le « politiquement correct ». Il a des aventures « juste pour le sexe » mais, peu à l’aise avec le charnel, il est plutôt porno-chic qu’étreinte lascive. Vous l’entraînerez chez vous ou à l’hôtel (chez lui, l’intrusion serait trop risquée), mais il partira à 3 heures du matin, sans un mot d’explication. Jamais de petit-déjeuner en duo, ou alors, en public, au café. Il ne vous présente pas plus à ses amis qu’il n’a envie de connaître les vôtres. Zéro vacances communes. Amoureuse, vous persévérez ? Il déguerpira, vos affects lui donnent des vapeurs.
Peu importe le salaire d’un homme, ou le salaire de sa femme, l’homme se dote de la responsabilité de pourvoir aux besoins de sa famille. Ce n’est pas qu’il choisit de porter ce fardeau; il s’agit d’un désir inné. Cette notion est donc toujours présente à son esprit et peut engendrer le sentiment d’être pris au piège s’il a l’impression d’être incapable d’assumer cette responsabilité. Sa femme ne peut pas le libérer de ce fardeau, mais elle peut l’alléger en exprimant sa reconnaissance, son soutien et sa confiance.
(suite du commentaire sur mon histoire avec l’americain) apres le seul truc qui me contrarie et qui me soucie c’est que maintenant j’aimerais qu’on communique plus, qu’on fasse plus de skype…car deja la semaine avec boulot et décalage c’est mort. sauf que lui aime bien notre rythme et dit qu’il n’a pas toujours le temps… et aussi il est de nature assez indépendant et solitaire avec des habitudes de célibataire (il a connu tres peu de femmes avec qui il a été naif et a eu des deceptions) ce qui explique peut etre son rythme lent de se coté la. je sais qu’il est par contre vraiment heureux et impatient de me rencontrer dans le reel. qu’il est aussi toujours prevenant quand il y a un imprévu ou quoi. dans le positif aussi, il compte me présenter en decembre à ses amis et à sa famille. mais voila dans mon impatience j’avoue que en attendant dans le virtuel parfois j’aimerais un peu plus de skype . certains me disent de laisser le temps que les choses vont évoluer et se decanter, de pas etre trop exigeante et en demande des le départ… mais le truc c’est que je veux qu’on soit investit tous les 2 et aussi dans la communication au vu de la distance et pas passer au second plan apres sa serie du dimanche par exemple, car avec ses habitudes pour lui les skypes c’est toujours le samedi…donc voila j’aimerais votre avis
votre texte et vidéo son très utile, et j’ai en face de moi un homme qui est dans la peur de l’engagement à cause de son ancienne relation et de trahison.. il me l’a lui même avouer au début qu’il avait peur de retomber amoureux et qu’il n’étais pas pres, et on c’est mis ok sur amis, sauf qu’on devait ce voir comme d’habitude(de façon normal) mais j’ai l’impression qu’il évite ou trouve des excuses, et pour les messages il y répond mais parfois il à l’air froid, ou alors il parle bien et d’un coup il ne répond plu sachant qu’il venait de poser une question (donc forcément il attendait une réponse) et apres plu de nouvelle… du coup je ne le comprend pas toujours et ce genre de chose me saoul, parce que je ne sais pas comment réagir, ni si il pense pareil qu’au début ou si il c’est rendu compte que j’étais rien pour lui.. je vous remercie d’avance, cordialement.
Les raisons d’en arriver là peuvent être multiples. Il se peut tout bêtement que ce ne soit pas le bon moment pour vous : l’un ou l’autre peut avoir différentes choses à gérer dans sa vie qui apparaissent plus importante qu’une relation qui commence tout juste à se former. Un nouveau boulot avec beaucoup de pression, un coup dur au niveau familial… Il suffit que l’un comme l’autre vous ayez ce genre de chose à gérer pour que votre couple s’effrite et que la passion qui vous unissait disparaisse.
Au 9 em mois, c’est a dire, l’actuel: il y avait encore le tabou de parler du futur, au début de la relation, les termes du contrat étaient clairs: pas d’engagement! J’ai eu l’espoir que ce soit changé durant tout ce temps, apres presque 10 mois de relation, j’ai battu 5 fois son record maximum et il m’a déclaré que j’étais comme sa premiere vraie petite amie et qu’il pense que je serait la seule… de ses principes: il ne peut trahir ma confiance, il se sentirait lâche avec une conscience pas tranquille… je lui voue une confiance réciproque tres profonde quant a la fidélité, d’autant plus qu’il est resté 4 ans célibataire durant lesquels il a ascéré sa personnalité…
mais je me demande parfois comment sais t-on si on est un bon coup ? parfois une femme d’un soir on peut pas vraiment savoir, même si on est un bon coup ce n’est pas non plus dit qu’elle voudras être en couple, je me souviens d’une femme chez qui je suis aller dormir sorti de boite, et elle m’avais reprocher le lendemain de pas avoir eu envie d’elle, c le seul moment ou je me suis dit ok elle à kiffé mais après je me dit,comment savoir aha
Je n’avais pas vu ton deuxième message. Je vais donc compléter ma précédente réponse. Dans cet exemple précis, tu n’es pas en cause. Il t’a clairement indiqué la raison pour laquelle il ne souhaitait pas aller plus loin. Cela signifie qu’il a compris rapidement que tu souhaitais une histoire sérieuse et non pas un plan rapide. Ce qui est un bon point pour toi car cela te fait gagner du temps. Plutôt que d’entrer dans une fausse histoire, celle-ci s’arrête immédiatement.
Bien entendu, tout n’est pas de votre faute dans cette histoire. Savoir vous remettre en question, c’est bien, mais vous ne devez pas non plus idéaliser l’homme qui se trouve en face de vous et qui ne ressent plus les mêmes sentiments qu’avant à votre égard. Vous ne pourrez sûrement pas l’interroger directement pour connaître les raisons de cette perte d’intensité dans votre relation, cela serait trop simple. Mais des questions discrètes de temps en temps et surtout une bonne analyse de la situation vous permettra de savoir ce qui a fait, chez l’homme avec qui vous êtes, que les sentiments se soient atténués jusqu’à disparaître, ou presque.
Bonjour depuis je te rassure j’ai appris à écrire comme tu me l’avait dit sur un des message que j’avais envoyer a kamal c’est vrai, que je ne parlais pas trop bien le français et en plus je suis sure qu’il y a des fautes, dans mes écrits j’en suis sincèrement désoler, ce n’etais pas fait exprès pour ca mais tu as bien fait de me le dire depuis je me suis améliorer un peut mais pas complètement je penses, mais merci quand même c’est gentil.
Peu importe le salaire d’un homme, ou le salaire de sa femme, l’homme se dote de la responsabilité de pourvoir aux besoins de sa famille. Ce n’est pas qu’il choisit de porter ce fardeau; il s’agit d’un désir inné. Cette notion est donc toujours présente à son esprit et peut engendrer le sentiment d’être pris au piège s’il a l’impression d’être incapable d’assumer cette responsabilité. Sa femme ne peut pas le libérer de ce fardeau, mais elle peut l’alléger en exprimant sa reconnaissance, son soutien et sa confiance.
Beaucoup d’hommes et de femmes vont être surpris(e) et même parfois choqué(e) en lisant cela mais c’est pourtant la façon la plus simple, comme je l’explique dans cet article afin de stopper n’importe quelle crise de couple. Je ne suis pas en train de dire que tous les hommes et toutes les femmes sont mauvais(es) et que l’on ne peut pas être bien dans son couple. Il faut simplement se rendre à l’évidence, ce que l’on fait pour lui/elle on le fait aussi pour nous même afin de connaitre une forme de bonheur personnel.
Prendre soin de vous, c'est vous demander ce qui vous ferait du bien. Ce que vous pouvez vous accorder pour trouver un peu de paix, de plaisir. Ce n'est pas forcément en compagnie des autres que vous le trouverez (mais peut-être que si : vous seule pouvez le "sentir"). Personnellement c'est la solitude qui m'a permis de me reconstruire... tout en étant en contact d'autres personnes, mais toujours à une certaine distance : affective, temporelle ou géographique.
Bonjour alexandre, je vous ecris car cela fait 7mois que je frequente cet homme on se voit pour le sexe mais au dela de ca il y a de la tendresse des sorties ensemble et de la jalousie parfois de sa part et à vrai dire je ne sais plus quoi faire !!!! Il a peur de s’engager, il aime son independance il faut le suivre je trouvre qu il fait un pas vers moi puis deux en arriere…je n’en peux plus que faire ? Je craque.
Bonjour Alexandre, voilà j’aimerais quelques conseils, je suis dans une relation sérieuse depuis 2 mois et quelque, j’ai passé de bons moment avec mon copain j’ai eu en quelque sorte ma première fois avec lui et il n’avait pas beaucoup d’expérience non plus mais depuis quelques semaines il s’est montré moins attentionné il savait que j’allais lui envoyé des msg quand je ne lui ai pas parlé pendant 2 jours il est revenu vers moi mais on a des problèmes d’organisation il veut toujours me voir à des heures qui ne me conviennent pas et il me trouve égoïste alors que j’ai fait bcp d’effort, j’essaye de m’arranger pour le voir c’est toujours moi qui propose de le voir et il m’a fait comprendre cette semaine après une dispute qu’il avait des examens à passer cette semaine mais qu’il prévoit de voir sa famille et de bosser le week end il ne prévoit pas du tout de me voir alors que moi je prévoit toujours du temps pour lui en me disant ah j’aimerais bien le voir ce week end ou tel jour. Pourquoi est il comme sa? il me fait donc comprendre qu’il n’est pas disponible pour moi et cela me blesse, alors qu’au début de notre relation il avait peur que je ne sois pas une fille disponible pour une relation. Je ne le comprend plus et il n’est plus aussi attentionné et tendre avec moi qu’au début même s’il est toujours un peu parfois. J’ai décidé de prendre de la distance pour lui montrer mon désintérêt pour lui, je ne veux pas revivre une relation où mon partenaire se moquait de moi, ai je pris la bonne décision?

Donc, ce qu’on appelle les plaisirs du couple, ces frissons qu’on nous montre à la télé, et qu’on ressent surtout dans la séduction, ne sont pas fait pour durer. Rien contre, mais il ne faut pas s’imaginer que la vie de chaque jour est faite comme ça, pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement parce qu’on « s’ennuie » ou parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux. Parce que si on va chercher ailleurs, ce sera pareil : même processus, même scénario, frisson de la séduction, rencontre et couple, ensuite on ne sait plus quoi faire. C’est juste qu’on ne sait pas vivre à deux, n’allez pas chercher plus loin.
C’est un consommateur, et les femmes sont en tête de gondole avec une date de péremption dépassant rarement le week-end ou la nuit. Il aime le « prêt-à-emporter » et peut virer goujat, tendance misogyne agressif, s’il est éconduit. Il se pense irrésistible et baratine avec plus ou moins de finesse, de « Je sens comme une évidence entre nous », cinq minutes après vous avoir offert « un drink », à « c’est vous que j’attendais ». Il est ostentatoire, collectionne les cartes bancaires Gold-Platinum-Prestige et aime les miroirs dans la chambre pour mirer sa « mâlitude » en action. Dans une soirée, il drague même s’il est accompagné, ou trompe sa femme avec sa meilleure amie. Sur Meetic, il chasse sous plusieurs profils. Prêt à toutes les promesses d’amour-toujours pour « emballer », et a généralement une ex (ou une pro) à rappeler, au cas où il rentrerait bredouille. C’est un peu Hugh Grant dans « Bridget Jones ».
En réalité, ni moi, ni les autres hommes ne nous sommes jamais éloignés d'une femme parce que nous« n'étions pas prêts à être dans une relation »... ou parce que nous « avions peur » ou pour « ralentir les choses »... même si c'était tout ce que l'on pouvait voir qui nous permettait de comprendre ce qui nous arrivait et de nous exprimer à ce moment-là.
Le next total et définitif en s’interdisant tout espoir de retour est la seule solution, en effet… Pour les repérer je n’ai pas de solution miracle, si ce n’est la prudence et essayer de toujours garder la tête froide en début de relation. Et encore… Dans les exemples « typiques » du problème que je donnais, je les connaissais bien (études et vacances ensemble, même vécu, beaucoup d’amis communs), je n’aurais jamais, jamais pensé qu’ils feraient (à moi ou une autre) un coup pareil.

"Il est difficile d'expliquer pourquoi ou même quand ça arrive. Un jour, on a un grand groupe de gais lurons naviguant à bord du navire Amitié. Le suivant, on se retrouve seul avec une pinte de bière devant la télévision. Qu'est-il arrivé à cette joyeuse bande de pirates ? Pourquoi au lieu de naviguer en haute mer à voiles levées sur l'incroyable frégate du Fun, on se retrouve seul à faire du pédalo ?" s'interroge-t-il.
D’ailleurs, ce n’est pas parce qu’un homme ne donne plus de nouvelles après l’amour qu’il ne reviendra jamais. C’est peut être aussi une façon de vous tester afin de savoir comment vous allez vous comporter. Si vous êtes hystérique ou que vous le harceler, il finira de prendre sa décision. En revanche si vous vous montrez un peu distante également, il va probablement se dire que vous méritez son attention et sauter le pas de l’engagement. Pour savoir quel type de comportement adopter lorsqu’un homme est fuyant, une séance de coaching vous apportera les réponses et le plan d’action parfait à mettre en place.
« Par rapport aux potes, dans mon expérience perso c’est un peu comme un couple avec des enfants : on s’est partagé la garde ! Pas en alternance, mais le temps a fait que chacun a gardé des liens plus proches avec certains potes, et que d’autres se sont éloignés, c’est la vie. Cela dit quand on arrive à réunir toute l’équipe, il n’y a pas de gêne particulière, les choses ne sont justes plus les mêmes. »
Un couple est constitué de deux personnes : chacune de ses personnes a son passé, ses envies, son rythme. Un couple est constitué de deux personnes différentes. Pour qu’un couple fonctionne, il faut que chacun soit patient avec l’autre, cela dans les deux sens. Les femmes ont l’habitude de pouvoir demander à l’homme d’attendre qu’elles soient prêtes, elles ont aussi parfois la fâcheuses habitude de penser que lorsqu’elles sont prêtes, il n’y a pas de raison que leur homme ne le soit pas. Vous avez envie de vous installer avec votre homme mais peut-être que pour lui les choses sont un peu trop précipitées et qu’il préfèrerait garder son appart pour inviter ses amis quand il en a envie. De même, il ne souhaite peut-être pas d’enfant tout de suite pour voir aboutir les projets qu’il a commencé sans devoir se freiner. De même pour ce mariage que vous souhaitez tant, il n’a peut-être pas envie de se sentir enfermé dans ce couple, bloqué par un contrat.
Je voulais avoir votre avis sur la relation que je vie actuellement. Depuis 1 an et demi je suis divorcée après une relation qui a duré 18 ans soit la moitié de ma vie. Contre tt attente cela fait un an que je fréquente qlqu un. Un homme que je connais depuis 13 ans et avec qui je n aurais jamais pensé sortir. Nous travaillons ensemble et nous nous sommes découvert lors d une sortie. Pour vous le d écrire, il est de 13 mon aîné (50 ans), belle homme, sportif, belle situation et est chanteur ds un groupe qui a pas mal de succès chez ns en Belgique. Il a été marié il y a 20 ans avec une femme avec qui il a vécu 7 ans et à divorcé 9 mois après leur mariage. Depuis il a entretenu de plus au moins longue relation dont la plus longue a duré 6 ans ms tj chacun chez sois.

Je m’appelle Marion, j’ai 41 ans et je travaille dans l’audiovisuel. Dans mon entourage professionnel comme personnel, tout le monde est au courant pour mon homosexualité. J’ai fait mon coming out à ma famille à 19 ans, alors que j’étais en couple avec ma première copine. J’en ai d’abord parlé à mes amis, puis rapidement à ma famille proche. J'étais très amoureuse. Je pense que ça m'a donné des ailes. Et puis, j'avais toute confiance en eux. Mes amis d’enfance et ma famille se sont montrés très surpris. Peu de personnes dans mon entourage côtoyaient d'homosexuels. Car tout ça restait très mystérieux pour eux. Il n'y avait ni repères ni référents. S'il y a eu des inquiétudes, elles furent toujours bienveillantes et concernaient les difficultés que je pourrais moi-même rencontrer. Finalement, cela a été plus long à accepter pour moi que pour eux. Leur réaction m'a beaucoup aidée à rattraper le temps perdu.


Cette enquête n'est pas la première du genre, mais la première qui port sur une échantillon aussi nombreux : 3 000 malades venant de subir une intervention cardiaque. Certains d'entre eux étaient soutenus par des groupes de prière et le savaient, d'autres étaient ou non soutenus par des prières, mais sans le savoir. Les chercheurs avaient demandé à des groupes de « chrétiens » (intercessory prayer) de prier pour certains malades dont on donnait le nom. Résultat : la prière n'a pas eu d'effet sur les personnes qui ne savaient pas si on priait ou non pour elle. Quant au groupe qui savait que l'on priait pour lui, il a vu les complications cardiaques augmenter de 14 %, principalement des anomalies du rythme cardiaque ! Les chercheurs suggèrent que cela est peut-être dû à l'anxiété de se savoir l'objet de tant d'attention...
Se préserver c'est accepter le risque de la rupture; vraiment l'issue à 2 necessite... les 2! C'est très douloureux de voir l'autre en souffrance sans pouvoir l'aider puisqu'il ne souhaite pas d'aide. Mais c'est ainsi, ...chacun son chemin, certains chemins s'accompagnent, d'autres se croisent puis s'éloignent... sans savoir si un jour se rencontreront de nouveau.
Ce réflexe, il faut s’en méfier. D’une part, parce qu’il se peut très bien que tu te laisses miner, bouffer par ces faux amis. D’autre part parce qu’en s’entourant d’une foule de personnes dont on ne partage pas vraiment les valeurs et qui ne sont pas réellement ses « alliés », on finit par ne plus avoir assez de place et de temps pour faire entrer dans son monde des gens qui en valent vraiment la peine.
Je suis avec mon copain depuis maintenant 1 an, il est en instance de divorce depuis 2 ans, il a peur de s’engager avec moi, mais il m’investi beaucoup dans sa vie. Il m’a présenté ses enfants, il est conscient et me le dit souvent que je lui apporte tout ce qu’aucune femme ne lui a jamais apporté, il ne me cache pas qu’il m’aime, on s’entend à merveille au lit…il a souvent rompu pour revenir vers moi à chaque fois car je lui manque trop et qu’il a des sentiments, il a peur d’être enfermé et veut sa part de liberté, c’est à dire pourvoir avoir une aventure si une occasion se présente et il me laisse ma liberté aussi…c’est quelqu’un d’honnête…parfois j’ai du mal à comprendre son comportement contradictoire

Je lui avait dit "pas grave, je vais faire une virée avec les copines"..et là...monsieur commence à me poser des questions "Avec quii ? Vous allez faire quoiiii?.." Je reste vague, "je sais pas, on va improviser, diner entre copines et après on sort".."Il y a deux potes de ta ville tiens d'ailleurs"..et là.. je sens qu'il commence à flipper "te fais pas trop draguer hein!" etc etc..
Cela fait environ 5 mois que je discute tous les jours avec un homme . Nous avons a peu pres le meme age . Nous ne nous sommes vus que 3 fois à cause des examens , concours… Lorsque je ne viens pas vers lui il vient , cette technique marche ! Lorsque nous nous voyons nous sommes proches , il y a beaucoup d’humour. La dernière fois c’est meme lui qui a relancé pour qu’on se voit . Le problème c’est que je ne sais pas comment faire pour savoir ce qu’il veut vraiment . Je pense compter pour lui car lorsqu’il y a ses amis ils me parlent en me montrant que je “compte” pour lui . Du moins c’est ce que je pense.
Cela peut venir des attentes qu’avait votre homme, dès le départ, en se lançant dans cette relation. Il se peut qu’il vous ait dit et affirmé qu’il recherchait le grand amour, une vie de couple stable. Et il n’est pas impossible qu’il le croyait en vous le disant. Peut-être qu’il s’est dit qu’il était temps pour lui de se caser véritablement, d’arrêter d’enchainer les histoires et qu’il a réussi à se convaincre de cela. Ce n’est pas pour autant que son envie première ne pouvait pas reprendre le dessus : s’il n’est pas prêt pour cela, il ne pourra pas se forcer à continuer à avoir des sentiments pour vous. Si tel est le cas, vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez, vous ne pourrez pas, à vous seule, continuer à entretenir la flamme de votre couple.
Il ya aussi cet problème de la barrière de la langue, on utilise le plus souvent encore le traducteur pour communiquer,mais souvent le traducteur ne retraduit pas toujours exactement ce que l’on se dis, et parfois cela porte confusion dans nos échanges. Que me conseil tu alors, est ce qu’il faut que je continue à communiquer avec sans plan sur la commette, juste lui laisser le temps de se ressentir en confiance avec moi et de revenir tout seul tout doucement? Combien de temps pense tu que cela peux durer ainsi, car j’ai encore jamais vécus une tel relation, si incertain, mais si passionnelle et indépendant, mais peut’être par ce que comme lui je n’ai vraiment jamais connue le vraie amour avec un homme qui me plait en tout points, sortant d’un divorce épuisant avec un homme que je me demande encore aujourd’hui si je l’ai vraiment aimé?
J’ai donc décidé, pour mon propre bien-être, de lui en parler. Je ne lui ai pas fait de crise, larmes, déclarations ou autre, je lui ai simplement dit que je ne savais plus sur quel pied danser avec lui (sans reproche), que je n’arrivais pas à le cerner moi-même et que comme ce doute était très pesant je devais lui en parler bien que je n’étais pas très fière en tant que fille de devoir amener ce sujet. Et que si je le faisais j’étais prête à entendre n’importe quelle réponse parce que je savais que toutes seraient un soulagement me permettant d’avancer de pied ferme.
Bonjour kamal, je suis tombée par hasard sur cette page,.. très intéressant ton article et je doit dire, en temp que jeune femme, plus tôt véridique sur pas mal de points. J’aimerais m’attarder quelques secondes sur le petit temoignage qui inclus t’es conseils. Est-ce possible que le “il faut qu’on parle “de la demoiselle ne soit pas dû au fait de lui avoir fait un cadeau de cette valeur ( bien que possible hein, les femmes réagissent de façon très étranges je l’avoue. .) Mais plutôt au style de cadeaux. Je trouve que tu peux offrir une chemise de nuit à une femme si tu rentre dans ces deux options : 1 entre vous il y a que du cul, 2 vous avez partagé ensemble déjà quelque temps donc vous êtes dans l’intimité.
Je suis mariée, en plein doute. Je me suis rapprochée d’un homme en décembre, on discutait bien et souvent. C’est rapidement devenu intense, il était très investi, moi plus en retrait, étant donné les circonstances. On s’est rapproché physiquement. Par culpabilité j’ai ajouté un peu de distance je crois et il est devenu froid à son tour. Nos deux situations ne sont pas simples. On s’écrit de temps en temps, toutes les semaines, pratiquement exclusivement à son initiative. Je fais actuellement un break avec mon mari car je suis perdue. Cette situation ne me convient pas, j’ai besoin que les choses bougent, dans un sens ou dans l’autre. Cet autre homme, qui avait tendance à se projeter, exprime maintenant qu’il a besoin de temps. De mon côté je m’exprime assez peu sur mes sentiments, il sait que je pense à lui mais je me concentre sur moi aussi. J’ignore s’il me reproche mon manque d’investissement ou si il est vraiment temps de tirer un trait sur tout ça. Et s’il revient vers moi encore, que suis-je supposé faire ? Je ne suis plus très sur d’avoir confiance en lui et j’ai horreur de perdre mon temps. J’ai des sentiments pour lui mais je ne souhaite pas devenir dépendante dans cette histoire. Qu’en penses tu ? Cdlt.
Mais je souffre de tout ça car quand je suis avec je suis trop trop bien mais loin de lui je suis vraiment triste un énorme manque s’installe je lui est dévoiler mes sentiments à son égard j’ai essayer de couper les ponts avec mais ça n’a pas marché car il et revenu à sa demande de me revoir et j’ai accouru mais j’ai l’impression d’etre Là en option dans sa vie s’il trouve pas mieux ailleurs … que faire pour avoir cet homme ?
L’une des plus grandes peurs pour un être humain est de perdre quelque chose qui lui appartient. Quand vous recherchez un engagement de la part de votre compagnon, vous lui donnez énormément d’importance et vous vous risquez même à être considérée comme trop acquis(e) dans son esprit. C’est pourquoi je recommande principalement aux femmes que je coach de prendre une petite distance et de réfléchir autour d’une phrase :
C’est ce qui est le plus douloureux dans cette « histoire » : pas la « perte » de l’autre, je ne m’accroche jamais à un homme. J’ai assez de vécu pour savoir que le monde est plein d’autres garçons charmants, j’en ai rencontré un par la suite avec qui je suis toujours. Mais j’ai perdu mes dernières illusions. J’ai enterré beaucoup trop de rêves et d’espoirs.
Voila ma situation, j’ai 32 ans et j’ai un copain depuis 1 mois et lui a 28 ans. On se connait depuis plus d’un an et on vient tout juste de se mettre ensemble après s’être cherché pendant des mois. On s’est mis ensemble pendant un voyage avec d’autres amis en Indonésie. Pendant 2 semaines, on était tout le temps ensemble mais depuis notre retour de vacances, il est trés distant. On se voit 1 à 2 fois par semaine et c’est toujours moi qui envoie les messages. J’ai discuté avec lui et il m’a clairement dit qu’il n’avait pas besoin de me voir tous les jours et qu’il n’était pas trés message. Il sait toujours ce que fais à cause de fb ou des massages de groupe avec nos amis. Il a beaucoup de boulot et je ne sais pas si c’est une excuse. Il voit toujours ses amis pour boire un verre. Ce qui m’inquiète c’est que les autres n’arrêtent pas de me dire qu’il me balade car je ne lui manque pas et qu’il ne m’envoie pas de message. On passe néanmoins de bons moments quand on est ensemble, il est calin et attentionné. Je ne sais pas si c’est normal d’être toujours en demande ( 2 messages tous les 2 jours de ma part) et je ne comprends pas quand il me dit qu’il a besoin de temps…Il n’a jamais eu de copine juste des amourettes. Merci de votre reponse
Assurez-vous qu'il soit prêt à s'engager. Une fois que vous êtes sure de vouloir réellement aller plus loin dans la relation, il est important de s'assurer également que votre homme soit sur la même longueur d'onde. Si de votre côté vous êtes tout à fait prête, mais que du sien l'idée de s'engager ne lui effleure même pas l'esprit, alors vous courrez droit vers des complications. Voici comment savoir qu'il est prêt :
De plus, d'après Nicolas, 33 ans: « 95% des nanas ont des pieds horribles ! Vive la torture des talons ! Tel Eddie Murphy dans le film "Boomrang" je suis à la quête du beau pied (pas parfait, juste beau). C'est le seul truc physique qui ne passe pas avec moi. Elle peut peser 75kg ou avoir une balafre, cela ne me dérange pas. Mais les pieds, ça non ! ». Soit. Mais si on arrête de mettre des talons, on va nous dire qu'on n'est pas assez féminines... le serpent se mord la queue.
« Je pense que la durée de la relation influe pas mal. Je pense qu’il est plus facile de retrouver facilement une relation amicale avec quelqu’un que l’on a fréquenté que pour quelques mois car, généralement, on a moins le temps de faire des projets ensemble. Au bout de quelques années, quand on a construit une relation remplie de projets et qu’on l’abandonne, il doit être plus dur de repartir sur quelque chose de plus léger. »
Je suis exactement dans cette situation. Il s’éloigne, je pense que je lui fais peur car nous sommes tous les deux en transition. Il revient dans sa région d’origine et moi aussi mais on ne sait pas encore comment, où . Il me pose souvent des questions sur mon travail car je recherche actuellement dans la région étant basée dans une autre ville pour le moment et je crois que ça l’angoisse et le repousse. Il faut savoir que nous sommes sortis ensemble pour la première fois il y a 3 semaines, il est déjà avec quelqu’un mais ne vit pas avec (je le connaissais depuis 17 ans, nous avons une petite histoire à 24, il en a maintenant 40). Le week-end a pris une tournure que je n’attendais pas. Petit diner préparé, vin, etc. Tout était parfait, il voulait passer du temps avec moi que je reste plus longtemps (4 jours au total et nous avons bien sûr couché ensemble mais c’est lui qui est venu alors qu’il me dit qu’il n’a plus de libido). Je suis repartie et j’ai attendu 2 jours avant de lui envoyer un sms pour savoir s’il voulait qu’on se revoit. Il était prêt à tout et il a même demandé à sa mère si je pouvais loger chez elle (il est chez elle pour les fêtes), je lui ai dit que ça me gênait un peu mais je pense que je n’ai pas été claire, je voulais dire que ça me gênait car il était encore avec son amie. Puis il m’a rappelé et proposé de passer le 1er de l’an en amoureux diner aux chandelles, j’ai accepté ce que je n’aurais pas du faire car là il vient de me rappeler pour me dire qu’il devait mettre les choses au clair avec son amie (la quitter) avant de commencer autre chose car il avait la boule au ventre et qu’il ne pouvait pas avoir une double vie. Mais en même temps il me dit que je ne dois pas l’attendre, qu’il va me rappeler ou pas mais que je peux le rappeler dans 3 semaines lorsque je passerai dans sa ville pour prendre la température. J’hésite, dans 3 semaines cela fera seulement 2 semaines qu’il ne sera plus avec elle, dois-je le laisser me recontacter ou le recontacter mais plus tard ?? Sachant que j’ai peur qu’il en rappelle jamais. Il me dit qu’il ne se projette pas, or on ne s’est vus qu’un week-end. Quand j’étais chez lui il me disait qu’ils s’aimaient avec son amie mais que c’était platonique depuis un an (ils ne vivent pas ensemble et ne dorment pas ensemble) et là il me dit au téléphone qu’il n’est plus dans une relation amoureuse avec elle. De l’autre côté, il me dit que le week-end était génial, il m’a emmené se balader, préparer à manger tout le week-end, dit qu’il a passé de bons moments avec moi, il m’a exposé toute sa vie et une partie de ses blessures, il dit ne pas vouloir d’enfants et me demande jusqu’ à quand je peux en avoir, m’expose même les prénoms d’enfants qu’il aime et là pouf. Alors que c’est lui qui s’est enflammé à me proposer de se revoir et le jour où je suis partie je lui ai dit oui on peut se revoir et on voit comment ça se passe (donc pas de pression). Je ne sais pas comment réagir, au téléphone je lui ai dit de faire ce qu’il avait faire, de prioriser que je n’attendais rien à la base que je voulais voir comment les choses allaient évoluer maintenant est-ce que le manque va se créer si je ne l’appelle pas sachant que cela ne fera que 2 semaines de séparation avec son amie et qu’il a aussi son retour/déménagement à préparer, je fais quoi j’attends un mois et demi histoire d’être aussi moi aussi en bonne position (boulot, appart) pour le recontacter sachant que je le connais un peu, je sais qu’il ne rappellera pas. MErci
Cependant vous êtes troublée car après ce rapprochement, ce dernier a pris la fuite (comme un lâche) juste après ce bon moment et à présent, vous ne savez plus comment interpréter cette attitude, vous commencez à douter de sa sincérité. Vous pensez même peut être que vous avez fait quelque chose qu’il ne fallait pas ou que vous l’avez déçu. Ôtez de votre esprit ces mauvaises pensées qui risquent de vous faire sentir coupable à tort.

Il est également nécessaire de comprendre mais aussi d’accepter que tout ne va pas être rose dans la vie à deux. Plus la relation dure et plus il y aura des mésententes sauf que les sujets changeront. En effet, plutôt que de se disputer pour savoir quel programme regarder à la télé, vous allez vous disputer à cause des enfants ou bien des finances, les relations femmes hommes sont ainsi faites pour que plus l’on évolue dans le temps plus les tensions risquent de prendre des proportions qui mettront à mal la relation de couple.


j’avais prévu de partir en vacances seule, et il a souhaité venir avec moi. Nous sommes donc partis ensemble en Sicile y a une semaine de cela. Nous avons partagés de très bons moments, nous avions les mêmes envies. Je pensais que cela allait nous rapprocher mais les gestes affectueux venaient que très rarement de son côté, sauf au moment de passer à l’acte
Après, je me permets de dire cela mais je suis certaine que tu t’y connais bien plus que moi :). La première chose offerte doit ”montrer” que on l’ecoute cette fille, et ça ne doit pas être un cadeaux trop sophistiqué mais plutôt un cadeau “réfléchi ” limite ironique mais ce n’est pas (en général )l’erreur des cadeaux qui va faire changer d’avis à une nana… Sauf exception, genre la chemise de nuit, :p ( moi un jour après 2 mois un homme m’avait offert des menottes , jolies,en velours. .. le pire c’est que je suis vraiment pas contre les petits jeux au lit…. Mais … ça m’a déranger x) ). C’est clairement plus bourrain qu’une chemise de nuit mais au fond le message est le même”je te fais un cadeau pour me faire un cadeau”
La psychologue explique l’importance de se fixer tout de même une limite, mais attention il n’est pas question de mettre la pression à son partenaire, mais de se fixer des limites pour soi. Par exemple, si l’année prochaine la situation n’a pas évoluée, que vous souffrez toujours de la situation, et que votre chéri ne souhaite toujours pas aller plus loin (pour différentes raisons évoquées précédemment), il sera peut être temps de prendre une décision…
je m'explique brièvement .. j'ai rencontre un homme le truc typique dans un cadre assez spécial un groupe facebook ou nous allions chacun de notre coté avec des amis pour tué le temps ... jusqu'au jours "au bout de deux mois" d'échange facebook ensuite en texto je me suis rendu compte que je m'en etait attachée j'ai testée le terrain et il était heureux que je lui montre un attachement qu'il ma avoué ressentir lui aussi mais comme moi ne sen était pas rendu compte c'etait une chose qui c'est installé naturellement .... je ne savais pas qu'il était possible qu'une relation amoureuse puisse naître sans même y pensé ni sans rendre compte et sans ce voir pour c('est une évidence on c'est reconnu ....

Vous allez entendre de la bouche des tous meilleurs au monde toutes sortes d’idées merveilleuses qui vont vous épater, et des conseils pratiques concernant les rencontres et l’attirance. L’expérience et le succès de ces conférenciers dans l’aide qu’ils ont apportée aux femmes (et aux hommes pour certains d’entre eux) dans leur vie amoureuse est suffisante pour que je me sente chanceux rien que parce qu’ils participent à mon programme et sont sur scène avec moi.

Comme Corto Maltese, son moteur, c’est le départ. Son principe de vie : tailler la route. Pas d’attache, donc. Juste des pauses ici et là, le regard dans le lointain, déjà au port suivant. Quoi de plus irrésistible que ce baroudeur insaisissable, plein de parfums d’ailleurs, dont on ne sait jamais tout, et qui a le don de disparaître avant même que l’histoire ait pu commencer... Salaud ? Pas forcément, non. Plutôt héros, mais de sa propre cause. Loin de vous et sans vous. En toute liberté. D’ailleurs, il ne vous a rien promis. N’a fait que passer. Forcément, ça fait mal, car c’est pile à ce moment-là qu’on s’enflamme et s’accroche. Mais qu’y peut-il, lui ? L’amour n’est pas l’objet de sa quête. C’est le marin, toujours en partance; la star hollywoodienne, intouchable; le médecin du bout du monde; l’aventurier solitaire... L’homme qui se dérobe, celui qu’on n’aura jamais. Un pur fantasme, au fond, et comment le lui reprocher...
Vous pensez qu'il vous empêche d'avancer... et pourtant vous dites avoir cheminé. Alors ce n'est peut-être pas dans la direction que vous visiez, mais c'est certainement dans celle de votre paix. Tout ce "travail" que vous faites pour accepter la fermeture de l'autre envers vous, c'est une ouverture vers vous-même, vers une plus grande conscience. À vous lire, je vous sens sur une bonne voie...
– dans la méthode de séduction d’Adam et Opéra (science de la séduction): on apprend la structure de la communication. En fonction du cadre qu’on donne à l’interaction et à la conversation, on obtiendra une réaction différente de sa partenaire. Et pour qu’elle est follement envie de coucher avec nous, il faut faire passer certains messages. Avantages: la méthode prend en compte les différences de manière de penser des hommes et des femmes et structure la manière de communiquer: on sous communique les bons messages pour attirer comme dans la MM mais sans mentir, on s’optimise comme avec Spike, juste génial, j’ai couché avec pleins de femmes avec cette méthode. Problème: on oublie le lifestyle, on cherche trop à avoir le contrôle là où on pourrait le lâcher parfois.
Je suis en couple depuis exactement 2 ans maintenant et c’est assez difficile car aujourd’hui il ne sait plus où il en ai , si il veut encore être avec moi et si il m’aime encore il m’a dit juste dit «  je ne te déteste pas » … il me fait la tête depuis un mois il ne sait plus pourquoi mais apparemment c’est une accumulation et j’apprends tout sa aujourd’hui car j’ai cherché a communiquer apres l’avoir laissé tranquille 1 mois…

Ça se voit un peu dans la phrase « laisser traîner le moment de dire : je t’aime ». Cette expression : « je t’aime », est un peu une étape frissonnante dans la vie d’un couple, parce que ça fait plaisir à entendre, ça provoque des battements de cœur affolés (et on connait la suite…). Mais limiter comme ça ce plaisir… pas sûr que ce soit une bonne idée. Tu vois, mon mec est là quand j’en ai besoin, il sacrifie parfois des choses qu’il aime pour moi, et sa gentillesse, son respect, disent mille fois plus « je t’aime » que ses propres paroles (malgré nos périodes de guerre froide…grrrr). C’est évident quand on s’aime, on a envie de dire à l’autre qu’on le sait pertinemment, pas besoin d’une banderole ! Et le bonheur de cette relation à deux, est selon moi, plus plaisant et plus beau que le seul plaisir d’une phrase qu’on entend pour la première fois.
Puis est arrivé l’été, avec de mon coté la perte d’une personne proche, avec des conflits familiaux autour, ainsi qu’une incertitude pour débuter la 4e année, cela n’a pas été une période simple, perdant aussi d’un coté la légereté que j’avais. Je me suis reclus d’une certaine façon au début de l’année universitaire sur moi même, devant me battre pour décrocher une alternance et continuer mes études, dans cette ville si loin. Je suis devenu peut être un peu trop sérieux dans mes messages, allant même jusqu’a m’inquiéter pour des broutilles. Puis j’ai appris par elle que son groupe de filles qu’elle avait depuis 3 ans, fréquentait de temps en temps d’autre gars potes d’une des filles.
J’ai eu des nouvelles tous les jours pendant son voyage. Puis a son retour gros blanc, au bout de quelques jours il me dit qu’il se demande si c’est vraiment une question de temps ou s’il a envie de prendre du temps pour moi. Mais que ce n’est pas lié a moi, car je lui plais, c’est juste qu’il a le sentiment d’avoir besoin de se focaliser sur des choses professionnelles et personnelles avant.
si vous êtes dès le départ en forte dépendance, votre relation risque de ne pas durer. Dans une relation à distance, il faut savoir être patient. Ne lui mettez pas de pression et ne l’étouffez pas. En revanche, appelez-le si vous en ressentez le besoin plusieurs fois par semaine (évitez de l’appeler plusieurs fois par jour. Ce n’est pas tenable sur le long terme).
Une rencontre, c’est souvent le pari de souffrir ou faire souffrir. C’est un des risques. Bien sûr, une éthique est toujours une ligne conductrice qui permet à l’autre de se positionner, mais dans la réalité émotionnel, nous sommes parfois, nous-mêmes, en décalage avec notre éthique, nous avons besoin de la franchir, de la dévier, de la questionner.
Dans tous les cas je pense qu'il faut l'ignorer conséquemment un bon moment. Avec un peu de chance elle reviendra ou se laissera retenter (quelques semaines/mois après), et dans tous les cas ça te laisse la voie libre pour d'autres rencontres :) Si tu l'ignores complètement assez longtemps, la probabilité qu'il finisse par se passer quelque-chose est peut-être d'1/4, pas négligeable mais pas énorme non plus. Si tu la relances malgré tout, cette probabilité tombe tout simplement à 0 (avec en prime éventuellement quelques aventures ratées au passage). Et si elle a elle-même proposé le premier rdv, c'est qu'elle avait sans doute des attentes énormes, et là c'est de toute façon difficile d'être à la hauteur.
Beaucoup d’hommes et de femmes vont être surpris(e) et même parfois choqué(e) en lisant cela mais c’est pourtant la façon la plus simple, comme je l’explique dans cet article afin de stopper n’importe quelle crise de couple. Je ne suis pas en train de dire que tous les hommes et toutes les femmes sont mauvais(es) et que l’on ne peut pas être bien dans son couple. Il faut simplement se rendre à l’évidence, ce que l’on fait pour lui/elle on le fait aussi pour nous même afin de connaitre une forme de bonheur personnel.
tu as parfaitement raison tes conseils m’on permis de prendre du recul ainsi avoir une vue d’ensemble, l’homme avec qui je suis a un comportement indécis et plutôt que de cultiver la peur de l’angoisse de le perdre . je fais d autre activité m’occupe de moi avant toute chose enrichie mon quotidien. et même si il continue a avoir un comportement indécis je ne cède pas car je le laisse faire le premier pas , et que de lui même réalise petit a petit, et tu as raison quand tu dis que les choses prenne le temps. je suis en France il vie a Miami et évidemment ce n’es pas mon genre de le harceler de message , ainsi je lui montre en quelque sorte la confiance que j’ai en moi et que par conséquent je peux aussi vivre sans lui de belle chose dans ma vie, de plus comme tu le dis justement un homme intéresser n’es pas indécis, je pense que la distance entre nous le pousse a être indécis; bien sûr j’aimerai que cela marche qu’il réalise , a lui d’entreprendre cet démarche vis a vis de moi car je souhaite que cela vienne avant tout de lui de sa propre initiative. moi de mon côté je fais ce qu’il faut dans la juste mesure afin qu’il est envie de me voir veuille passer du temps et partager avec moi car dans ces moment la la réciprocité et forte. et quand je pars biensur cela me fait mal mais ne le montre pas je pars confiante.
Bonjour je suis en couple depuis 6 mois avec mon copain, on vit une relation de haut et de bas parfois il est super attentionné mais le plus souvent il me laisse un peu toute seule et ne me répond pas au sms. Avant je lui envoyais 15 sms par jour mais maintenant seulement 5 et il trouve sa encore énorme car il prend beaucoup de temps pour répondre et me dis qu’il n’aime pas trop les gens penchés sur son téléphone. il reparle à son ex également et quand je parle d’elle en terme peu élogieux il me dit arrête elle est pas comme ça c’est une gentille fille qu’auparavant il l’a critiquait de façon très vulgaire donc je n’arrive plus à le comprendre.
Bonjour Alex. Je vis une relation justement avec un homme qui n veut. Pas s’engager mais on vit a distance , et il est moins Agé que moi. Du coup je m demande si la prise de distance est applicable. Dans Mon cas puisqu’on vit deja a distance. Et. Le fait de n pas envoyer d message pendant un laps de temps requiert combien de jours? Est CE que cela signifies egalement de n pas repondre a ces messages?
Les lesbiennes « urbaines » le savent, il n’y a pas de pitié dans les milieux lesbiens branchés ! L’infidélité est en effet monnaie courante et il ne faut pas être trop attachée à sa copine ou à sa conquête amoureuse. Si vous décidez de sortir pour la première fois dans une boîte gay pour séduire une femme par exemple, vous vous rendrez compte que beaucoup de filles ont déjà eu des relations amoureuses. Vous aurez donc de grandes chances de sortir avec l’ex d’unetelle qui elle-même est sortie avec l’ex de la même fille et ainsi de suite. Toutes les lesbiennes ne sortent pas en boîte de nuit ou en milieu gay, celles qui sortent se retrouvent donc assez fréquemment aux mêmes endroits, avec les mêmes personnes.
Je suis mariée, en plein doute. Je me suis rapprochée d’un homme en décembre, on discutait bien et souvent. C’est rapidement devenu intense, il était très investi, moi plus en retrait, étant donné les circonstances. On s’est rapproché physiquement. Par culpabilité j’ai ajouté un peu de distance je crois et il est devenu froid à son tour. Nos deux situations ne sont pas simples. On s’écrit de temps en temps, toutes les semaines, pratiquement exclusivement à son initiative. Je fais actuellement un break avec mon mari car je suis perdue. Cette situation ne me convient pas, j’ai besoin que les choses bougent, dans un sens ou dans l’autre. Cet autre homme, qui avait tendance à se projeter, exprime maintenant qu’il a besoin de temps. De mon côté je m’exprime assez peu sur mes sentiments, il sait que je pense à lui mais je me concentre sur moi aussi. J’ignore s’il me reproche mon manque d’investissement ou si il est vraiment temps de tirer un trait sur tout ça. Et s’il revient vers moi encore, que suis-je supposé faire ? Je ne suis plus très sur d’avoir confiance en lui et j’ai horreur de perdre mon temps. J’ai des sentiments pour lui mais je ne souhaite pas devenir dépendante dans cette histoire. Qu’en penses tu ? Cdlt.
Le fait que nous ayons déjà vécu l’échec de notre couple a sûrement un impact sur le raisonnement de mon ex. Mon ex  peur de se remettre avec moi parce qu’il/elle ne veut pas revivre de déception amoureuse. Il/Elle ne veut pas prendre le risque d’avoir le coeur brisé une seconde fois. C’est tout à fait compréhensible et il faut comprendre cette peur pour l’accepter et rassurer son ex.
J’ai rencontré un homme alors qu’il était en couple et nous avons sympathisé. Quand j’ai compris que j’avais des sentiments pour lui, j’ai freiné et pris un peu de recul et je l’ai mis au courant de la situation. Plus tard, il m’a dit qu’il s’était séparé. J’ai gardé contact mais je l’ai laissé venir. Un bon mois plus tard, on s’est vu et nous avons entamé une “relation”. La particularité ici est que je pars dans un mois pour un pays lointain pour une durée indéterminée. L’engagement était difficile mais j’ai demandé une certaine exclusivité, car c’est ma limite personnelle. Il a compris ma demande mais il n’était pas en mesure de me l’offrir étant donné sa récente rupture et mon prochain départ. Nous avons continué à nous voir et l’attachement des deux cotés s’est intensifié et laissé présager qu’il ressentait de réels sentiments. Jusqu’à une activité commune sur plusieurs jours dans un camping où il a été difficile pour diverses raisons de nous voir. Malgré tous mes efforts pour nous retrouver, ça a été un échec. Les raisons invoquées me paraissaient acceptables jusqu’à ce que j’apprenne qu’il avait pourtant eu la possibilité de voir une autre fille. J’ai alors voulu mettre un terme à la relation, ça a été douloureux. Il est revenu vers moi et m’a confié qu’il était très mal de ne plus me parler, ne plus m’avoir dans sa vie. J’ai été froide pendant une semaine et malgré tout j’ai fini par lui reparler avec la même légèreté que j’avais eu au début de notre relation. Nous nous sommes vus et j’ai cédé à ses avances et à ses excuses. Nous avons discuté et j’ai appris qu’il allait revoir la fille du camping. Je lui ai dit que ça me faisait mal. On a décidé de rompre complètement. Nous avons passé l’après-midi à se dire adieu mais sans conviction. Finalement, j’ai accepté l’inacceptable: qu’il aille s’amuser jusqu’à mon retour de voyage, dès lors que ce n’était que sexuel. Il est tout gentil depuis quelques jours et attentionné et j’ai mis des règles. Seulement, il va tout de même revoir cette fille, durant un week-end à Paris dans une semaine alors qu’il ne trouve pas de temps pour me voir avant septembre. En écrivant ses mots et en me relisant, j’ai envie de me foutre des baffes mais je lui en veux tellement aussi. J’ai envie de mettre terme à tout ça mais j’en serai incapable. Je sens bien en lisant votre article qu’il est pas insensible mais mon comportement d’amoureuse qui accepte l’inacceptable fait qu’il se sent en position de force. Il habite loin de chez moi donc se voir est compliqué, nous fonctionnons beaucoup par les réseaux sociaux. Comment arriver à ce qu’il s’engage et me respecte sans couper les ponts avec lui? (je suis incapable de couper les ponts) Merci beaucoup. J’adore vous lire !
Oui, vous pourrez à nouveau faire confiance en quelqu’un. Mais il est préférable de choisir quelqu’un qui vous inspire de la confiance par son comportement plutôt qu’un coureur de jupons. Bien entendu, on ne peut jamais s’assurer contre une infidélité mais cela limite la probabilité que cela arrive. Et cela vous permet de moins stresser dans votre relation au quotidien.
Mon ex m’a quitté il a 4 mois et est revenu vers moi il y a deux semaines en voulant se remettre avec moi je l’ai fais galèrer et lui ai dis que je pensais que c’était une mauvaise idée pour voir un peu sa réaction et finalement il a changé d’avis et ne veux se remettre avec moi et pourtant nous avons passé la semaine ensemble comme un couple et il a tout fait pour me faire craquer et maintenant c’est moi qui veut me remettre avec lui et lui ne veut plus il me dit qu’il a peur de me refaire du mal et que c’est mieux pour nous mais qu’il veut qu’on reste amis et qu’on se voit de temps en temps je ne comprend plus se changement de situation , aidez moi comment le faire changer d’avis… Svp

Si la femme que vous draguez est homophobe ou très peu ouverte sur le sujet, vous risquez fortement de vous faire une ennemie ! Même si l’attirance ne se contrôle pas, essayez si possible de séduire des femmes bisexuelles ou lesbiennes affirmées. Sans cela, vous risquerez d’essuyer un refus assez direct et de perdre confiance en vous. Comme pour les hommes, l’un des secrets de la séduction entre femmes est bien évidemment la confiance en soi. Pour réussir à séduire une femme, vous devrez donc lui prouver que vous savez ce que vous voulez. Si vous vous heurtez à des refus car vous tentez toujours de séduire des femmes hétérosexuelles, vous perdrez peu à peu la confiance en votre pouvoir de séduction. Cette perte de confiance peu à terme mener à de la dépression expliquée par une perte totale de l’estime de soi. Pour garder la tête haute et ne pas être déçue, nous vous conseillons de draguer en priorité des lesbiennes.


Voyez que je missionne. Mais missionner, ce n'est pas "faire du prosélytisme", où le prosélytisme cherche à faire des conversions par la contrainte morale ou corporelle. Or VOUS, tous mécréants autant que vous êtes, jouez aux prosélytes sous couvert de laïcisme ... mais l'enfer est pavé de bonnes intentions. Tandis que missionner, c'est tout bonnement se sentir capable de témoigner et d'échanger à propos de Dieu - à savoir, pour le chrétien, de la Source de toute Vie qui, si on n'en parlait pas, nous égarerait en vains bavardages, gloses et tribulations pré-nihilistes... voire sérieusement nihilistes. (Mais regardez : si les nihilistes étaient vraiment conséquents avec eux-mêmes, ils se suicideraient sans attendre, ce qu'ils ne font "bizarrement" pas, préférant engloutir le monde alentour dans leurs néants.)
Il a 57 ans moi 55, on se voit depuis 8 mois (avec une interruption d’un mois yl y a 5 mois) 2 fois par semaine toujours chez moi mais on ne sort pas ensemble les we, il me rejoint le samedi soir après ses soirées entre amis (ies) et jusqu’au lundi matin et là soirée du mercredi au jeudi matin..Il me dit ne vouloir rien de sérieux car il a été trop déçu par ses ex pour qui il a laisse tomber ses amis et qui l’ont laisse et après il s’est retrouvé sans ami. Il ne veut pas que je laccompagne lors de ses beuveries du we car ce ne serait pas pareil pour lui, il devrait se soucier de moi. Je trouve que cette attitude n’est pas très normale après 8 mois. Je suis amoureuse de lui et prête à m’engager. ..Le problème entre nous est également la communication : il est assez reserve, anglais ne parle pas le français et moi pas très bien l’anglais. ..mais malgré tout ça il reste avec moi… Quels sont vos conseils pour lui donner confiance ou pour savoir s’il s’amuse et passe son temps avec moi…?
"Environ 5 millions de personnes en Grande-Bretagne n'ont pas d'ami proche, d'après une étude de l'institut Report. Ce chiffre n'a aucunement surpris l'homme marié et père d'âge moyen que je suis", écrit Christopher Middleton. Dans un grand billet, ce journaliste du Telegraph explique pourquoi selon lui, au fil des années, les hommes s'éloignent peu à peu de leurs amis et arrêtent de sortir en bandes. Et pour lui, la cause est toute trouvée : "Le mariage", assure-t-il...

Certaines expériences mystiques pourraient aussi s'expliquer chez des sujets bien portants par des « états de conscience altérée ». Les exercices spirituels que s'imposent les mystiques sont fondés sur des privations, mortifications, jeûnes, isolements susceptibles de provoquer des hallucinations et des visions comparables à celles obtenues sous hallucinogènes. Depuis les années 1960, une abondante littérature existe sur les liens entre transe, hallucinogènes et état de conscience modifiée.
P… je vois où tu veux en venir, mais personnellement, je refuse d’accorder le moindre crédit à ce genre d’excuse. Parce que si on le fait, si on donne à cette excuse la valeur d’un argument, alors aucune relation n’aurait raison de durer plus d’une semaine. Ça n’existe que dans les films, un couple parfait, qui commence par un coup de foudre et qui se continue 40 ans plus tard sur une île paradisiaque, et où l’on est tout le temps, mais alors là vraiment TOUT le temps, dans la satisfaction totale et parfaite (sentimentale, sexuelle, matérielle, et tout le reste). Oui, ça tu le sais déjà, en effet ^^
oui je suis prête mais je sais pas si je dois le laisser me recontacter ou si je dois lui écrire. La ça fait 3 jours que je suis sans nouvelle et les dernières fois c’était moi qui lui écrivait. Il se fait à son nouvel environnement, mais il sait aussi que je change de vir donc je suis étnnée de ne pas avoir de nouvelles alors qu’il m’a soutenu pendant une période, comme moi je l’ai fait quand il en a eu besoin: que dois-je faire pour ne pas le perdre?
Alors j’ai commencé à me plaindre, à lui faire des reproches et maintenant il ne se sent plus à l’aise dans notre relation. Pour lui, le fait que je lui demande ce qu’il fait de ses journées, c’est vécu comme si je le pistais, pour reprendre ses termes: “devoir me justifier m’écorche encore”, alors que je lui demande de communiquer avec moi. Comment faire pour qu’il ne se sente pas oppressé et prenne désormais du plaisir à converser avec moi comme au début? Comment lui faire comprendre que je m’intéresse vraiment à lui et à sa vie sans qu’il ne me regarde dubitativement?
Nous nous sommes rencontrés lors de nos études et nous avons vécu deux ans ensemble puis presque un an et demi à distance. Lorsque nous étions sous le même toit, nous partagions tous, les cours, les mêmes sports, les vacances et les mêmes fréquentations, même si nous avions aussi quelques amis chacun de notre côté. À la fin de notre cursus scolaire nous avons décidé de faire une pause dans nos études afin de mettre de l’argent de coté et de les poursuivre l’année suivante. Je suis donc rentrée chez mes parents à Toulouse pour des raisons économiques et mon copain est resté chez son père pour travailler. On arrivait à se voir tous les mois à peu prêt et nous avons passés les vacances d’été ensemble. C’était super mais voilà, à la rentrée il allait s’installer sur Bordeaux et moi je n’avais toujours pas de projet pour mon avenir professionnel. Je lui ai proposé de le suivre là bas (de chercher un boulot) et de prendre un appartement ensemble. Il a refusé. Ce que je peux comprendre puisqu’il aurait été indépendant, premier appartement ect … Mais je l’ai vraiment pris pour moi et donc il n’était pas prêt à s’engager. En même temps nous sommes jeunes. De là, nous avons rompu dés sa rentrée. C’était une nouvelle vie pour lui, il allait faire de nouvelle rencontre et il a eu envie de passer à autre chose. Ce fut difficile mais nous avons réussi à nous remettre ensemble au mois de novembre pour rompre il y a deux jours. Je n’ai toujours pas avancer, ne sais toujours pas vers quoi m’orienter. Je pense que pleins de facteurs sont à prendre en compte. Il m’a toujours poussé, et je n’ai pas su faire mon bout de chemin seule. Je sais que nous avons une immense affection l’un pour l’autre et que nous nous aimons. Mais je vois que cette histoire est impossible. J’aimerai pourtant faire en sorte qu’il en soit autrement. J’ai la réponse en moi mais d’après vous cette distance est-elle vraiment un frein pour ma reconquête ? Je dois le laisser faire sa vie, et ne plus me projeter. Comment entamer une nouvelle relation totalement différente et lui donner envie de reconstruire quelque chose plus tard ?
Entre un homme et une femme, il faut désormais voir la vie de couple comme un pacte, une union pour la vie. Je reviens sur ce point car il ets primordial : cela signifie que vous allez nécessairement avoir besoin d’un projet moteur de la relation homme femme et d’une vision commune sur toute la durée de votre vie avec des objectifs et des rêves qui se coordonnent.
Pas une ancêtre, plutôt une grande tante. En 1979, dans la revue Science, après cinq ans d'analyses, Lucy est enfin baptisée : elle devient Australopithecus afarensis. En français, "le singe austral de l'Afar", région où elle a été découverte. Lucy n'est pas notre ancêtre directe mais cela n'enlève rien à son intérêt. C'est Yves Coppens, paléoanthropologue français, qui, dès 1981, avance qu'elle appartient à une évolution séparée de la nôtre et qui serait restée attachée à la vie arboricole. 
Je tombe sur cet article par hasard et il tombe a pique. Je vis exactement cette situation. j’ai fréquenté un homme 3 mois qui , par ses actes, faisait de notre relation un vrai couple et finalement dans sa tête il n’était pas en couple car par peur de souffrir, décide de pas s’engager , ne veut pas développer ses sentiments qu’il ressent déjà . Il a , je pense, une blessure de l’abandon assez présente qui fait qu’il a peur de s’engager par peur de souffrir si notre relation est amenée à s’arrêter.
L’idée, c’est qu’on vous aime, pas juste pour une histoire de sexe, mais parce que vous êtes différents de nous, pour le plaisir de l’aventure, de l’exploration presque « coloniale », partir à la découverte d’une terre inconnue, de sa culture, de ses reliefs, par la vision, la parole, le toucher.Un beau voyage vers l’autre, tout ça sans aller très loin, ni casser sa tirelire.Une terre où parfois on a envie de s’installer pour toujours.Et je crois que pour les hommes, c’est un peu la même chose : l’aventure, à portée du quotidien, à laquelle s’ajoute une notion qui doit venir de l’âge de pierre, de la chasse, je ne sais pas : le désir de possession, d’attraper une proie…
Bonsoir , je souhaiterais avoir un peu d’aide sur ma situation sentimentale. Je fréquente un homme depuis 4 mois maintenant. Qui a peur de s’engager. Malheureusement déjà attaché à lui. Je n’ai pas l’envie de laisser tombé. Cet homme est un très bon copain au père de mon fils et du coup rend la chose beaucoup plus compliqué. Comment réagir pour qu’il puisse s’investir ?

Je ne sais justement pas vraiment ce qui me conviendrait. Si j’ étais sûre du fait qu’ il ne veut pas surmonter cette peur alors je choisirais l’ option numéro 2 sans hésiter. Mais le problème c’est que je n’en ai aucune idée, et je pense que lui aussi d’ ailleurs! Résultat, l’ option 1 me tente car ça répondrait à mes questions (si ça ne marche pas, alors je passe sans regret à autre chose, sans me demander « mais que ce serait-il passé si… ? »). Mais bon, parfois c’est mon orgueil qui s’ exprime à coup de « allons Mel, tu ne vas quand même pas courir après cette nouille vu le coup qu’ il t’a fait, tu mérites mieux, même si la nouille en question est très attachante! » ;)
Dans cette situation où déjà 3 RDV ont eu lieu, qu'on se comporte comme un couple hormis le fait que j'ai toujours pas trempé le biscuit (pour des raisons logistiques comme je l'ai dit), comment ça se fait qu'une fille puisse perdre de l'intérêt d'un coup ? J'étais loin d'être lourd par sms, on s'écrivait tous les 2 jours à peu près, et toujours pour planifier un RDV. Merci pour l'éventuelle réponse ! Bisous
Au début j’étais heureuse, je pense qu’il avait réussi à me faire me sentir mieux mais ça n’a pas duré. Au fil des mois je sentais que je n’étais pas à ma place quand j’allais chez lui, que nous n’avions pas grand chose en commun et pas du tout les mêmes objectifs de vie. De la même manière j’ai constaté qu’à chaque fois que j’éprouvais une diffiuclté dans ma vie je l’appelais tout de suite pour me réconforter. J’imagine que ce n’était pas sain et j’étais trop dépendante de lui sur le plan moral. J’ai questionné notre relation pendant une année complète mais j’ai fini par lui avouer il y a quelques semaines que je n’en pouvais plus et que je n’avais plus de sentiments. Cela m’a libérée même si aujourd’hui je crève d’envie de lui parler à chaque seconde car il me manque et que j’ai besoin d’aller bien mais je me dis que ce n’est pas une raison valable pour se remettre ensemble. Donc maintenant je vais travailler sur moi en espérant trouver le bonheur seule dans un premier temps.

On s est écrit régulièrement. Et je lui ai dit que je ne voulais pas tenir la chandelle donc pour moi c était fini et la il m invite à manger mais ne passe pas la nuit. Il m a parlé de son ex et qu il ne voulait pas me faire du mal, qu il était désolé et à l impression qu elle le manipule car elle est seule et s ennuie. Il ne veut pas recommencer avec elle car elle voulait le changer et le façonner à sa manière.

Avez-vous déjà rencontré un homme avec lequel une affinité profonde était réciproque, les choses progressaient RAPIDEMENT, parce que tous deux sentiez que c’était la chose à faire, mais ensuite, l’inimaginable s’est produit lorsque vous lui avez parlé un jour, et il vous a dit qu’en fait, il n’était pas tant « attaché » que ça à vous et à la relation... même si ses pensées, son comportement et ses sentiments vous disaient tout le temps le contraire ?


Nous souhaitons tous accéder au bonheur notamment par le biais d’une relation épanouissante mais la communication homme/femme va parfois à l’encontre cette volonté. Par conséquent, si vous faites une fixation sur les propos de votre homme qui n’a pas forcément la même vision que vous, vous risquez de faire une fausse interprétation de ses souhaits car ce dernier se montrera parfois totalement incohérent. C’est une subtilité à connaitre et c’est ce qui rend difficile le fait qu’un homme s’engage dans une relation car c’est un paradoxe typiquement masculin.
Bonjour, je suis avec un garçon depuis peu mais je suis déjà amoureuse et tient beaucoup a lui… il a 27 ans et moi 24, et en ce moment il m’ignore… son père est malade et habite loin de chez lui et il m’a dit qu’il aimerai rejoint son père et quitter la région et du coup ne sais pas quoi faire de notre couple, il ne veux pas me quitté (c’est ce qui m’a dit) mais il s’éloigne de plus en plus de moi… il me répond plus au tel et m’écrit très rarement et moi je déprime puisque je ne sait pas si on peux sauver notre couple ou pas… je suis désespéré mais j’essaie de garder espoirs

Bonjour alexandre , Il y a deux mois j’ai rencontrer un homme à une soirée et il y a vraiment eu un bon feeling seul probleme il etait en couple dans une relation tres compliquée, ont c’est quand même revus et avons passer pas mal de soirée ensemble. En face il etait charmant et par message tres distant et répéter sans cesse qu’il ne voulait pas me faire souffrir et qu’il voulait prendre ses distances choses qu’il n’a jamais faite jusqu’au jour où je n’ai pas eu de nouvelle de lui pendant 15 jours. Puis lors d’une soirée ont c’est revue, il est alors revenu ( j’ai alors etait tres distante avec lui car je lui en voulait) il c’est pourtant accrocher et j’ai finit par lui pardonner, voilà maintenant un peu plus de trois semaine qu’on se revoit, il n’est plus en couple et n’hésite pas à se montrer avec moi chose qu’il ne faisait pas avant. Mais il continue pourtant à me dire qu’il n’est pas près à ce remettre en couple, qu’il Ne vEux pas me faire souffrir et que lui et moi sa ne marcherais pas car il est trop compliqué .Quand je lui répond que je comprend tout à fait La situation et le faite qu’il ai besoin de temps et que alors lui et moi sa n’ira effectivement pas plus loin que ce qui est actuellement il me remercie et me dit que c’est mieux qu’on prennent des distances et pour je ne sais qu’elle raison toute de suite apres il renchéri sur un message en contredisant tout ce qu’il vient de dire et cherche immédiatement à me revoir au plus vite. Dois-je le “catégoriser” d’homme indécis ?
Par contre vous pouvez vous occuper de vous, prendre soin de vous, et vous êtes la mieux placée pour le faire. Vous dites vous blesser à chaque fois que vous vous heurtez à son silence... il ne vous reste donc qu'à NE PLUS rechercher ce contact. Déjà, vous ne vous blesserez plus. Restera alors votre difficulté/douleur à "accepter" cet éloignement que vous ne comprenez pas. En lâchant prise, comme vous le dites fort justement : vous ne pouvez rien contre quelqu'un qui a besoin de maintenir une distance. Et la dernière chose à faire serait d'insister...
Vous avez donc besoin des conseils d’un coach pour avancer et mieux comprendre celui avec qui vous vivez. Vous êtes sur cet article ce qui prouve bien que vous souhaitez réellement trouver des solutions. Alors avec votre détermination, vos sentiments et mes conseils vous allez pouvoir créer la vie de couple dont vous rêvez depuis toujours. Il va simplement falloir faire les efforts opportuns et au bon moment mais également se faire une nouvelle idée de la psychologie masculine.
J’aurais aimée savoir comment faire pour convaincre un homme qui a l’habitude d’avoir des plans régulier avec des femmes d’arrêter sa et qu’il se dise que je suis la pour lui donner l’amour qui n’a pas l’habitude d’avoir sa et surtout pour lui donner de l’amour et lui et à sa fille.. comment faire pour qu’il ce dise que je suis la pour l’aimer et lui donner tout l’amour que je peux lui accordée ?

Oui mais là ça n’est pas un problème de vie à deux ou d’engagement. C’est un problème de ne pas savoir ce qu’on veut et d’être incapable de clarifier les choses, ce qui rend la situation très difficile pour la personne en face. Pour le coup je trouve ça super malsain en effet, voire même égoïste. Quitter quelqu’un c’est difficile, mais faut justement essayer de prendre en compte ce que peut ressentir la personne en face histoire de ne pas la faire morfler encore plus.
Pour être séduites, les femmes ont besoin de nouveauté, d’originalité et éventuellement d’humour. Les compliments pourront aussi vous aider, à condition de les utiliser avec parcimonie et sans exagération. Les « t’as de beaux yeux… ah non mais ils sont magnifiques… je te jure t’as un regard de folie » seront trop lourds. En 5 minutes, faites seulement un ou deux compliments grand maximum et ne les enchaînez surtout pas.
Je ne fais que passer pour...(comment le dire d'une manière simple?) te dire merci pour exprimer d'une manière tellement juste, le travail sur nous que nous sommes amenés à entreprendre devant le silence des autres...tu le dis aussi dans un autre billet ..."c'est le chemin de toute une vie".Finalement ce travail sert à traverser toutes nos souffrances pour en ressortir plus fort...Alors Pierre oui MERCI pour les réponses que tu donnes à Anneliese et à Amélie...en sachant bien sûr que les réponses sont en elles, MERCI!!!!
Bonsoir malgré tous vos bons conseils je reste perdue.j’ai rencontré un homme sur meetic il y a quelque mois et la première rencontre été superbe pour lui comme pour moi.nous avons 2h de route qui nous separe.il vient presque tous les week end,m’ecri tous les jours semble bien et amoureux mais je n’arrive pas a m’enlever ce mechant doute car il es toujours actif sur meetic.il me dis que c’est moi pour toute sa vie,qu’il faudra trouver une solution pour nous pour se rapprocher etc etc mais….ce doute…que je n’arrive pas a m’enlever..pas envie de lui mettre la pression parce que je m’attache a lui..beaucoup..est ce que je lui en parle et il me prend pour ine psychopate ou jalouse malade alors que non,c’est juste que je veux pas donner a 100% pour me ramasser..ou je di rien..et malgré la distance je donne ma confiance a 100%???comment dire…c comme un brouillard epais lol..car en amour je donne sans compter..

Après 3 mois de réflexions et voyant que je ne pouvais pas rester sur une dispute de rupture sans avoir eu explications. Ne pouvant pas faire ce deuil, je l'ai recontacté nous nous sommes revus. Et de nouveau l'alchimie à opéré. Nous avons abordé la dispute et nous sommes expliqués sur nos attentes. Nous savons que nous nous plaisons. La distance qui nous sépare (1h de route) l'inquiétais mais il à fait le pas de vouloir revenir avec moi. 3 semaines géniales et aujourd'hui le stress des examens le bouffe, 48heures sans aucunes nouvelles de sa part. Un week-end sans ce voir à cause de son mémoire (ce que j'admet).
Bien sûr ! Vous pouvez tout à fait montrer que vous êtes confiant, que vous assumez ce que vous êtes sans pour autant vous vendre. Par exemple, vous pourrez dire que vous aimez la moto, que vous en faites de temps en temps, en profiter pour lui proposer d’aller faire un tour tout en restant humble « tu sais, je n’en fais que de temps en temps ». Si vous n’osez pas parler de ce que vous aimez, que vous adoptez un comportement trop timide, la femme que vous aurez en face de vous ne vous trouvera pas crédible. Si vous parlez trop, que vous vous envoyez des fleurs, elle n’aura aucune envie d’aller plus loin avec vous et cherchera plutôt à vous remettre en place… sauf si vous abordez une femme avec peu de personnalité.
Si vous le voulez, attendez qu'il vous propose d'aller plus loin. Si vous êtes plus traditionnelle, alors vous voudrez peut-être que votre homme fasse le premier pas. Donnez-lui le temps de comprendre l'importance de s'engager, et de trouver le lieu et la façon de vous demander de faire avancer votre relation. Il peut ressentir les mêmes choses que vous, mais avoir du mal à trouver le bon moment pour vous demander d’aller plus loin.
J’ai vécu une histoire où le mec m’a quitté puisque par rapport à lui je suis trop belle pour être sa meuf, il me l’a pas dit franchement mais ce q j’ai compris d’après des amis et c’était vrai la différence physique était flagrante !!! Par peur que je serais infidèle et un jour il va craquer pour moi et je serai sûrement d’après ces soucis avec qqun plus charmant donc il a préféré s’éloigner pour ne pas souffrir ultérieurement!!!!comme même il a bien fait 🙂

Par contre vous pouvez vous occuper de vous, prendre soin de vous, et vous êtes la mieux placée pour le faire. Vous dites vous blesser à chaque fois que vous vous heurtez à son silence... il ne vous reste donc qu'à NE PLUS rechercher ce contact. Déjà, vous ne vous blesserez plus. Restera alors votre difficulté/douleur à "accepter" cet éloignement que vous ne comprenez pas. En lâchant prise, comme vous le dites fort justement : vous ne pouvez rien contre quelqu'un qui a besoin de maintenir une distance. Et la dernière chose à faire serait d'insister...
Mais, une poly-amoureuse, pourrait avoir le sentiment de s’engager avec son partenaire SANS monogamie (comme on parle de fidélité plurielle… Je ne dirais pas sans fidélité), de même pour une libertine. Ce que je cherche à dire, c’est que c’est deux concepts sont encore des preuves matérielles. Ce n’est pas bien ou mal, il y en a toujours, des preuves matérielles.
Il faut tacher de comprendre la raison de ce changement et surtout savoir si c’est lié à ton attitude. Tu as l’air d’avoir un caractère fort suite à un passé amoureux douloureux et il faut donc tâcher de t’adoucir mais sans pour autant changer radicalement. Il est probable qu’en s’ouvrant à lui les choses évoluent… Mais il y a une manière de se comporter, il ne faut surtout pas être dans les reproches.
Il m’a donc accueillie chez ses parents absents pour le week-end. Il m’a fait visiter sa maison et m’a fait découvrir “son monde”. Il a fait les choses bien car pour nos “retrouvailles”, il a créé une ambiance agréable en cherchant à tamiser la lumière et en nous mettant une musique douce. Nous avons passé un très bon moment et, s’est-il “lâché” ou détendu, il m’a embrassée. Il s’est levé tôt et est allé nous acheter des croissants pour le petit déjeuner. Il m’a préparé mon thé ;).
De plus, d'après Nicolas, 33 ans: « 95% des nanas ont des pieds horribles ! Vive la torture des talons ! Tel Eddie Murphy dans le film "Boomrang" je suis à la quête du beau pied (pas parfait, juste beau). C'est le seul truc physique qui ne passe pas avec moi. Elle peut peser 75kg ou avoir une balafre, cela ne me dérange pas. Mais les pieds, ça non ! ». Soit. Mais si on arrête de mettre des talons, on va nous dire qu'on n'est pas assez féminines... le serpent se mord la queue.

L’engagement ne se provoque pas. Vous devez attendre que cela vienne de votre homme. Si vous le poussez et qu’il le fait sous la contrainte, les choses dureront bien un temps, mais ensuite elles iront de plus en plus mal : ce n’est pas ce qu’il désirait pour lui et il risque bel et bien de vous quitter pour retrouver sa liberté de vivre à son rythme. La meilleure solution pour que votre homme s’engage, c’est de ne rien forcer. Arrêtez de lui parler sans cesse de mariage, d’enfants, d’emménagement… Plus vous lui en parlerez, moins il en aura envie. Bien entendu ce ne sont pas des sujets tabous : vous pouvez en parler ensemble pour que chacun puisse dire s’il est prêt ou non. Mais s’il vous dit qu’il n’est pas prêt pour le moment : n’insistez pas. Laissez les choses se faire d’elles-mêmes. Il vous faudra peut-être attendre encore un peu mais cela vous permettra de continuer votre relation sur de bonnes bases.
En ayant regardé quelques unes de tes vidéo, je suis allée à un rdv qui était super! J’ai été naturelle, ne pensant qu’à passer un bon moment et je me suis bien amusée, je me suis montrée telle que je suis, il a compris qui j’étais et ça a semblé lui avoir plu, enfin c’était super ^^ (j’ai eu le droit au sms 10 min après mon départ, disant que j’étais partie bien vite) puis on s’ est dit que l’on se reverrai à son retour de voyage (pour le boulot).
Alexandre, je viens de me faire quitter pour la 3eme fois en un an par un homme qui dit ne pas avoir le temps du fait de son travail ou suffisament motive pour entretenir une relation (avec moi). Je me reconnais tout a fait dans ton article. Aujourd’hui je me sens rejetee et frustree et reste persuadee que l’on est fait pour etre ensemble, d’ou ma difficulte a lacher prise. J’ai besoin de tes conseils,… Merci

bsr j’aime vraiment mon mari mais il me dis tout le temps il ne veut pas que je lui quitte mais il n’a pas assez de temps pour moi et sa me stress nous sommes en couple depuis 8ans au début ont faisait les sorties de temps en temps,il l’amenait au resto,prendre un pot mais depuis 7 mois il ne le fait plus ,encore que maintenant il travail jour et nuit, il me dit sans cesse qui es fatigué il a sommeil, il n’a plus mon temps même au lit ,ce qui me dérange est que les dimanche il dort jusqu’à 10h il s’élève pour aller jouer au foot avec ses ami,quand il rentre il se douche ensuite il part a ses réunion et me dit sans cesse il aime et qu’il aimerait être avec moi jusqu’à ce que la mort nous sépare ,nous avions trois enfants le dernier a trois moi aidez moi que faire je suis débordé.
Au début on se voyait 1x par sem puis dès le 2 e mois ça s est espace jusqu a 1x par mois. Ce mois on ne s est pas vu. Au début il me disait on peut pas être seuls il y a ton fils( j ai la garde a 100% mais je peux facilement m arranger et il le sait) ou tu n es pas très affectueuse. Ça c est vrai car je veux pas m attacher à une personne que je vois si peu. Je le lui ai dit
Ceci dit, je ressens désormais un 'éloignement' de sa part. Il m'a confié avoir du mal à accepter son coeur, à accepter ses sentiments, il a besoin d'être seul, alors que les sentiments sont là. Je n'ai pas envie qu'il "s'échappe", on va dire. Et je ne sais pas trop comment le rassurer, du moins comment l'aider à gagner une force psychologique suffisante pour faire face à ces sentiments.

Ceci dit, après lui avoir parlé de son manque de « signes affectueux » de sa part hier, j’ai été rassurée. C’est quelqu’un qui me donne envie de m’améliorer, qui pense comme j’aimerais un jour arriver à penser, mais le plus bizarre : c’est quelqu’un chez qui je ne veux rien changer, je veux juste qu’il se « lâche » et abandonne ses peurs à mes côtés, au fur et à mesure. Mais c’est quand même très difficile, pour moi qui ai l’habitude des mecs autocollants, des relations plutôt fusionnelle ou tout du moins, des mecs beaucoup plus démonstratifs, de me faire à un caractère de célibataire endurci par la vie… Je ne comprends pas toujours sa façon de voir les choses, je lui ai dit, et il a eu l’intelligence de me répondre « mais moi je peux comprendre que tu n’ais pas la même vision des choses que moi, et je l’accepte. Alors si quelque chose te dérange, dis-le moi. »


Règle générale, les hommes trouvent la forme physique des femmes attirante. On ne parle pas ici seulement des hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus fidèle des maris ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il ne s’agit que d’un regard rapide et involontaire, de telles images sont stockées dans l’esprit masculin et resurgissent sans avertissement. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images ou de les ignorer, mais ils ne peuvent les empêcher de surgir.
×