Pourtant elle aussi bien que moi, on se dis qu’on a rencontré la bonne personne au mauvais moment:-/ c’était particulier entre elle et moi ; C'est dur à encaisser ; voilà je l'aime, l'amour est dur et injuste je trouve ; le peu de temps qui nous reste, je place mes pièces, être celui qui la marquera, à qui elle pensera ; je regrette de m’être enliser dans cette situation, pourtant déjà tant de bon souvenirs se sont accumulés ; j'ai mal aux tripes ; elle me manque déjà !
Il me semble que si un silence est installé « pour rompre une relation », le message est clair. Encore faut-il que ladite relation soit effectivement rompue, car si elle existe encore, alors le silence marque une posture ambivalente : je reste mais je ne communique plus. Il peut s'agir de peur (de ce qu'on pourrait dire ou de ce que pourrait dire l'autre), de désarroi (ne plus trouver les mots), de maltraitance (imposer le silence, par malveillance), de dépression (repli sur soi, incapacité à s'ouvrir)...
Pour être franche, quand j’avais la vingtaine j’imaginais aussi un amour plein de surprises, de voyages en montgolfière, de rêves à deux, de quelque chose de vibrant chaque weekend (minimum bien sûr). Aujourd’hui je pense différemment, se réveiller chaque matin, la bouche pâteuse et le visage brillant, en sachant qu’il y a à vos côtés une personne qui dort (oh le fainéant!) et qui est là jusqu’au bout, parce qu’il l’a décidé, c’est une routine qui est pour moi la plus chose à vivre. Chacun ses goûts, hein !
Pour commencer, je ne veux aucun lien financier : mariage, colocation, compte commun… et même enfants ! Bah oui, un enfant c’est un lien financier pour 30 ans impossible à supprimer. On peut même être obligé à reconnaitre un enfant via un tribunal (alors que la femme a le droit d’avorter, d’accoucher sous X…). La plupart des couples se séparent (dans 75% des cas à l’initiative de la femme d’ailleurs) maintenant et dans 85% des cas (en France) la femme obtient la garde au détriment de l’homme. Dans la majorité de ces cas là, l’homme doit payer une pension alimentaire (en cas de refus il risque la prison dans 98% des cas…). Bref, avec seulement 6% de chance de voir son enfant grandir jusqu’à son indépendance, en France, pour un homme, avoir un enfant est très, très loin de l’image idyllique que les femmes veulent leur vendre. En fin de compte ils ont plus de chance de souffrir autant psychologiquement que financièrement. Alors, pourquoi un homme rationnel ferait cet effort d’avoir un enfant (symbole ultime de l’engagement pour pas mal de femmes) ? Il ne faut pas s’étonner si de plus en plus d’hommes refusent d’avoir des enfants dans ce cas.
Personnellement, je n’ai pas gardé contact avec mes ex (sauf un). Leur parler ou les revoir réveille en moi de mauvais souvenirs, une envie de vengeance, ou simplement de l’indifférence : après avoir découvert une immaturité, ou certains traits de caractère que je ne supporte pas, je ne vois pas l’intérêt de rester amis. Pour certains, je n’ai simplement pas envie de leur faire du mal, sachant qu’ils ont peut être encore des sentiments. Là encore c’est très variable selon le cas… »
Pour les femmes, en revanche, nous trouverons des milliers de conseils sur le sujet. Voir trop. Et trop normatif. « Comment lui plaire pour casser la routine, qu’il faut pimenter, communiquer, faire des attentions, mettre de la lingerie, nouvelles positions en lui laissant sa liberté, parce que sinon ton couple, ben, il meurt et tu seras responsable.. ? »
Tu sais, la pompe à essence, pour nous c'est peut-être ça au fond : s'enrichir de bons moments de marrade tout en s'écoutant, en s'épaulant, en se conseillant et en se transmettant une bonne dose d'énergie. Nos hommes font pareil de leur côté. Et quand il y a un problème dans notre couple, on préfère le résoudre en en parlant à deux. Alors viens dîner chez nous et relax, Max.
Il a le droit de tout faire et vous ne dites rien ! Il vous quitte pour une autre fille et revient quand il veut, il sort avec ses amis et il vous interdit de le faire ! Il est temps de vous imposer et de cesser de penser à ses réactions car vous n’êtes pas heureuse de cette manière. Vous n’avez pas à lui demander son autorisation pour aller voir vos amis. Tant que vous allez avoir peur et que vous n’allez combattre cette dépendance affective, la situation ne va pas s’arranger. A partir du moment où vous allez prendre confiance en vous il se rendra compte de ses sentiments !
Bonjour j’ai besoin de votre aide j’ai un secrè lourd qui me conserne j’arrivej’arrive pas a dire a mon mec on est au debut de notre relatoin juste deux mois doit-je lui dire maintenantmaintenant ou attandre encore? Je l’avait meme demander d’arreter notre relation deux fois il a reffusé. Mais dans ces deux jours là il me dit plus <>. Et distant mais je l’aime que doit-je faire svp?

On parle de relation de couple.Il me propose de venir chez lui et de repartir le lendemain en taxi mais je refuse en lui faisant bien comprendre que si j’avais refusé le mec d’avant j’allais pas l’accepter lui. Ensuite il me raccompagne devant chez moi m’embrasse. Il m’a dit que l’on allait obligatoirement ce revoir d’ailleurs il m’a dit qu’il avait une soirée vendredi à côté de chez moi. Il me demande de lui envoyé des msgs le lendemain…. On aurait pas été l’un et l’autre totalement bourrés ça aurait été comme un rencard. Je l’avais totalement sous contrôle,il paraissait accro. Mais le lendemain nada je lui envoie un msg et il met des heures à répondre (sur Facebook) ou pas .
Je crois que le silence et moins une négation de l'autre qu'une attention accordée à soi. A moins d'avoir à faire à une personne particulièrement indifférente, le silence indique un recentrage sur soi, ou une orientation vers d'autres occupations devenues prépondérantes. Il n'y a pas grand chose à faire contre ça, hormis faire savoir qu'on est là, sans insister. On peut aussi décider de quitter la relation si elle nous est devenue insatisfaisante dans le silence. La clarté, si nous en avons besoin, c'est à nous de l'installer.
Son dernier message date d’y a une semaine pour me dire que l’état de sa tante réveillée du coma se dégrade vraiment, il m’a demandé si on pouvait se voir de la semaine, je lui réponds que j’en serai ravie dès qu’il le peut, mais plus aucune réponse de sa part. 2 jours plus tard je prends les devants et lui propose jeudi ou vendredi et rien pas de réponse non plus, on est dimanche et je lui envoie un sms comme quoi ça me rassurait d’avoir de ces nouvelles et pas de réponse non plus….
Alexandre, je viens de me faire quitter pour la 3eme fois en un an par un homme qui dit ne pas avoir le temps du fait de son travail ou suffisament motive pour entretenir une relation (avec moi). Je me reconnais tout a fait dans ton article. Aujourd’hui je me sens rejetee et frustree et reste persuadee que l’on est fait pour etre ensemble, d’ou ma difficulte a lacher prise. J’ai besoin de tes conseils,… Merci
Nous avons passé l’été à nous parler sans pouvoir nous voir. Petite précision : il est néerlandais et était en vacances dans le sud de la France. Moi je suis bien entendu française et j’habite dans le Nord de la France. Nous avons organisé notre rencontre une fois qu’il était revenu aux Pays Bas. Il a fait énormément d’efforts pour venir me voir (covoiturage , train etc …) il a passé 3 jours chez moi puis je suis allée 3 jours aux Pays Bas chez lui. Une complicité extraordinaire . Étant un garçon pleins de principes (et moi aussi) rien de concret ne s’est passé entre nous. Mais ces gestes , son regard , son attitude envers moi montraient clairement une attirance. Apres mon départ des Pays Bas il m’a avoué avoir peur car je l’attirais beaucoup, il m’a dit avoir eu envie d’être plus près de moi mais que Comme sa situation avec sa copine n’était pas Claire il préférait qu’on reste ami pour le moment (honorable je trouve). Bref 2 semaines plus tard , il m’annonce sa rupture . Il me dit également qu’il est très très mal mais qu’on aimerait me voir vite. Problème : cela fait 2 semaines qu’on s’est séparé de sa copine. Il s’est réinscrit sur le site ou nous nous sommes rencontrés (alors qu’il avait supprimé son compte apres notre rencontre) , me parle de moins en moins car il dit qu’il a besoin de s’isoler (il me dit qu’il ne m’oubliera pas, et qu’il aime quand je le contacte) pire : quand je lui dit que ca me ferait plaisir de le voir, il évite le sujet ou me réponds tout simplement qu’il est encore mal …
À part ca , suite à multiple échecs amoureuses j’ai du mal à faire confiance par peur d’avoir mal à nouveau. Lui , il a un passée amoureux PAS très fidèle qui me met des doutes pour notre future. Du coup même nos retrouvailles sont compliqués ce dernier temps . Il y’a des yeux qui se baladent un trop sur les autres filles et MOI ca me blesse énormément qu’il peut pas faire un effort juste pour un we de rester concentré sur MOI , étant donné qu’on se voit pas souvent . Il dit qu’il m’aime et moi j’ai clairement des sentiments pour lui .
Les voyages forment la jeunesse, non seulement on voyage dans le monde mais surtout on grandit à experimenter de nouvelles choses, à s'ouvrir sur d'autres facons de faire et d'être. Tout le monde devrait partir étudier ou travailler ailleurs un temps. Si tu ne suis pas ta chérie, sois conscient qu'elle va évoluer lors de son voyage et que même si elle revient, elle ne sera pas forcément la même. Je ne suis pas d'accord avec l'idée que "ce qui s'est passé là bas reste là bas" car refuser de savoir c'est exclure qqchose qui a aidé cette personne dans son développement, qui fait partie d'elle, de ce qu'elle est.

Il était très entreprenant au début puis ensuite a mis une distance quelques jours, puis est revenu et ainsi de suite …. dernièrement nous avons passé plusieurs jours de félicité tous les deux ( mes enfants étaient en vacances chez leur père) nous devions nous revoir la semaine suivante et là de nouveau il me plante, silence radio…. cela fait maintenant une semaine que je n’ai pas de nouvelles et que je ne lui en donne pas bien sûr.

votre article et les divers commentaires me renvoient bien entendu à ma propre histoire. j’ai une relation avec un homme qui vit à 800 kms de chez moi. Nous nous sommes rencontrés sur internet il y a plus d’un an et depuis il n’est pas passé un seul jour sans que nous nous appelions matin et soir, de nombreux sms ponctuent nos journées … Nous nous aimons beaucoup et sommes en accord parfait sur presque tout, nous nous apprécions vraiment l’un l’autre. Pourtant nous ne sommes pas heureux, le manque devient omniprésent et pour ma part j’ai de plus en plus de mal à supporter cette absence.Nous ne nous voyons pas souvent, non seulement les déplacements sont coûteux (il habite en Corse donc c’est bateaux ou avion) il doit travailler beaucoup pour assurer son avenir car il a tout perdu mais en plus sa situation personnelle est très compliquée : vie familiale houleuse en « cohabitation obligée  » avec sa femme car sa vie professionnelle redémarre à « 0 » et il n’a pas les moyens d’assumer une séparation. Je sais qu’il est sincère et n’éprouve plus rien pour elle néanmoins elle existe et est un frein sérieux à notre Relation. Mes pensées sont à la fois pleines de doutes, j’ai souvent envie de tout arrêter par peur de souffrir plus car je ne sais pas quand il pourra sortir de cette situation qui semble inextricable et en même temps j’en suis incapable tellement il me plait et tellement je serais persuadée de ne pas avoir eu le courage de l’attendre. Je ne sais plus vraiment ou j’en suis…perdue je ne sais plus me laisser guider par mon cœur, mon instinct… Lui de son côté m’affirme qu’il tient beaucoup à moi, mais étant dans une démarche de « survie » il ne sait pas ce qu’il pourra m’offrir par la suite et ne se sent donc pas le droit de me promettre…J’ai 63 ans et lui 60 ans. Que faire ?
La vie de couple est faite de flux et de reflux du désir , des émotions et aussi des sentiments. Seuls les plus immatures croient que l'on peut se maintenir indéfiniment sur la ligne de crête. Le temps qui passe, les événements du quotidien, l'ambivalence intrinsèque de nos affects font que toute vie amoureuse connaît des hauts et des bas. Dans les périodes de creux, la complicité, l'intimité, la sensualité du couple fonctionnent au ralenti. L'erreur serait d'en conclure trop vite au début du désamour, à la fuite irréversible du désir ou encore à une infidélité. Trop souvent, de la part de celui qui subit l'indifférence de son partenaire, ce sont les peurs et l'émotion qui l'emportent au détriment de la raison. Parfois, un détachement momentané se transforme en un conflit qui vient remettre en question les fondations même du couple. D'où la nécessité de réfléchir de manière globale et non de focaliser sur un point en particulier. L'éloignement se manifeste dans deux domaines bien précis : l'intimité sexuelle et la communication. Dans les deux cas, le partage se réduit jusqu'à devenir inexistant. Les manifestations de tendresse et de sensualité s'espacent, les rencontres sexuelles, si elles ont lieu, ne semblent pas réellement investies, les confidences et les partages émotionnels se raréfient. Avant de demander directement au conjoint ce qui se passe, mieux vaut faire le point le plus complet possible de son côté en se posant quelques questions. Le point de départ de cet éloignement correspond-il à un événement de vie particulier (déménagement, problème professionnel ou familial, soucis matériels ou de santé, perte d'un parent, etc.) ? Quel conflit non résolu a pu cheminer de manière souterraine et imploser en silence ? Quelles crises le couple a-t-il déjà traversées et comment les a-t-il résolues ? Quelle est sa dynamique habituelle : les conjoints sont-ils adversaires, partenaires, dominants-dominés, rivaux ? La communication sur la sexualité entre les deux est-elle fluide ? A-t-on des raisons objectives de soupçonner une infidélité ? C'est en répondant à ces questions que l'on pourra avoir une idée plus précise – mais non définitive ni avérée – de ce qui se passe dans le couple. La faillite momentanée du désir n'est jamais un problème exclusivement sexuel. La sexualité est un lieu où se concentre la relation amoureuse, une sorte de miroir. C'est pourquoi il ne faut pas confondre cause et symptôme.
!function(e){function n(t){if(r[t])return r[t].exports;var i=r[t]={i:t,l:!1,exports:{}};return e[t].call(i.exports,i,i.exports,n),i.l=!0,i.exports}var t=window.webpackJsonp;window.webpackJsonp=function(n,r,o){for(var s,a,l=0,u=[];l1)for(var t=1;tf)return!1;if(h>c)return!1;var e=window.require.hasModule("shared/browser")&&window.require("shared/browser");return!e||!e.opera}function a(){var e=o(d);d=[],0!==e.length&&u("/ajax/log_errors_3RD_PARTY_POST",{errors:JSON.stringify(e)})}var l=t("./third_party/tracekit.js"),u=t("./shared/basicrpc.js").rpc;l.remoteFetching=!1,l.collectWindowErrors=!0,l.report.subscribe(r);var c=10,f=window.Q&&window.Q.errorSamplingRate||1,d=[],h=0,p=i(a,1e3),m=window.console&&!(window.NODE_JS&&window.UNIT_TEST);n.report=function(e){try{m&&console.error(e.stack||e),l.report(e)}catch(e){}};var w=function(e,n,t){r({name:n,message:t,source:e,stack:l.computeStackTrace.ofCaller().stack||[]}),m&&console.error(t)};n.logJsError=w.bind(null,"js"),n.logMobileJsError=w.bind(null,"mobile_js")},"./shared/globals.js":function(e,n,t){var r=t("./shared/links.js");(window.Q=window.Q||{}).openUrl=function(e,n){var t=e.href;return r.linkClicked(t,n),window.open(t).opener=null,!1}},"./shared/links.js":function(e,n){var t=[];n.onLinkClick=function(e){t.push(e)},n.linkClicked=function(e,n){for(var r=0;r>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError;for(arguments.length>1&&(t=n),r=0;r>>0,r=arguments.length>=2?arguments[1]:void 0,i=0;i>>0;if(0===i)return-1;var o=+n||0;if(Math.abs(o)===Infinity&&(o=0),o>=i)return-1;for(t=Math.max(o>=0?o:i-Math.abs(o),0);t>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError(e+" is not a function");for(arguments.length>1&&(t=n),r=0;r>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError(e+" is not a function");for(arguments.length>1&&(t=n),r=new Array(s),i=0;i>>0;if("function"!=typeof e)throw new TypeError;for(var r=[],i=arguments.length>=2?arguments[1]:void 0,o=0;o>>0,i=0;if(2==arguments.length)n=arguments[1];else{for(;i=r)throw new TypeError("Reduce of empty array with no initial value");n=t[i++]}for(;i>>0;if(0===i)return-1;for(n=i-1,arguments.length>1&&(n=Number(arguments[1]),n!=n?n=0:0!==n&&n!=1/0&&n!=-1/0&&(n=(n>0||-1)*Math.floor(Math.abs(n)))),t=n>=0?Math.min(n,i-1):i-Math.abs(n);t>=0;t--)if(t in r&&r[t]===e)return t;return-1};t(Array.prototype,"lastIndexOf",c)}if(!Array.prototype.includes){var f=function(e){"use strict";if(null==this)throw new TypeError("Array.prototype.includes called on null or undefined");var n=Object(this),t=parseInt(n.length,10)||0;if(0===t)return!1;var r,i=parseInt(arguments[1],10)||0;i>=0?r=i:(r=t+i)<0&&(r=0);for(var o;r
on est rester comme ca fait un ans, il déclare bcp d’envies et il a un très grand désire envers moi mais il concrétise pas (bisous, calins…) on a repris ces dernières semaines on étaient bien et sur le point de se rencontrer de nouveau jusqu’à un jour ou on était entrains de plaisanter, il m’avait taquiner avec un défaut que j’ai au niveau de ma bouche( mes dents ne sont pas bien alignées) et bien moi j’ai pas apprécié je le lui ai déclaré cela mais et il a commencé à m’ignorer apres … je souffre coach sachant que je l’aimme bcp bcp et lui aussi je le sens tres bien .
Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir.
Durant ces deux dernières semaines, j’ai vu la différence, il s’est montré plus présent et attentionné et c’était réciproque. J’étais vraiment heureuse de le voir sous ce nouveau jour. Mais il y a peu, mon homme a perdu un cousin proche ( le 24 mars). Depuis son décès, mon homme est de nouveau distant et ne cherche plus ma compagnie. Il ne me donne quasiment plus de nouvelles ou très peu et ne réponds plus à mes messages. Il se réfugie chez ses amis. J’ai décidé de lui laisser un peu d’espace, même si j’en souffre, car je me sens impuissante face à ce moment tragique. Je doute beaucoup car je me demande si le décès de son cousin est la seule raison de sa distance. Les obsèques ont lieu ce vendredi 1er Avril. Je ne sais comment agir, me demandant si cette relation n’ai qu’un éternel recommencement et vouée à l’échec, ou si c’est seulement cette période de deuil qui perturbe notre relation.
tu as parfaitement raison tes conseils m’on permis de prendre du recul ainsi avoir une vue d’ensemble, l’homme avec qui je suis a un comportement indécis et plutôt que de cultiver la peur de l’angoisse de le perdre . je fais d autre activité m’occupe de moi avant toute chose enrichie mon quotidien. et même si il continue a avoir un comportement indécis je ne cède pas car je le laisse faire le premier pas , et que de lui même réalise petit a petit, et tu as raison quand tu dis que les choses prenne le temps. je suis en France il vie a Miami et évidemment ce n’es pas mon genre de le harceler de message , ainsi je lui montre en quelque sorte la confiance que j’ai en moi et que par conséquent je peux aussi vivre sans lui de belle chose dans ma vie, de plus comme tu le dis justement un homme intéresser n’es pas indécis, je pense que la distance entre nous le pousse a être indécis; bien sûr j’aimerai que cela marche qu’il réalise , a lui d’entreprendre cet démarche vis a vis de moi car je souhaite que cela vienne avant tout de lui de sa propre initiative. moi de mon côté je fais ce qu’il faut dans la juste mesure afin qu’il est envie de me voir veuille passer du temps et partager avec moi car dans ces moment la la réciprocité et forte. et quand je pars biensur cela me fait mal mais ne le montre pas je pars confiante.
Il* recommencera la fois d'après et ne comprendra pas votre réaction lorsque vous lui direz "arrête d'agir de la sorte". Vous passerez plus de temps à lui expliquer ce qui vous dérange dans cette attitude alors que vous auriez pu lui dire dès le départ. Il est surement en train de vous taquiner en agissant de la sorte. Lui* ça ne le dérange pas et vous "si".

Une question : dans une situation similaire, la fille que je fréquente prend des distances et répond plus rarement à mes invitations, mais reviens toujours toujours des jours plus tard. Je me suis attaché et elle l'a bien compris car je me trahis en me montrant en demande, donc ça devient invivable. Devrais-je lui poser l'ultimatum du tout ou rien pour être définitivement fixé ou la faire réagir, ou dois-je l'ignorer totalement pour l'oublier ou peut-être la faire revenir ? Merci d'avance pour le conseil
Bonjour à tous et bienvenue sur mon site internet, je suis Alexandre CORMONT, conseiller sentimental depuis 2007. J'interviens sur des problématiques très larges pour toutes les personnes qui souhaitent trouver l'Amour, sauver leur couple ou récupérer un ex. C'est un plaisir de partager avec vous mon parcours, mes idées et mes techniques pour vous aider à mieux entrevoir votre vie amoureuse ainsi que votre bien-être personnel...
J’ai eue quelques périodes compliquées. Et, la rupture « physique » de quelque chose, je vois à quoi elle correspond. Je vois cette « usure », « fatigue » sur un sujet. Je n’ai plus la même confiance en l’amitié : non, on ne peut pas compter sur l’autre comme on le croit à 16 ans. La distance, les amours, les transformations de vie, ou les reproches intégrées usent tout ça. En l’amour, je fais à nouveau (et à ma plus grande surprise) un pari : je paris qu’on peut s’aimer quand même. Qu’on peut créer des choses. Qu’on peut surpasser l’illusion. Qu’on peut aller se chercher. Qu’on peut prendre plaisir à perdre des illusions ENSEMBLE. Bref, je fais le pari sur ce gars. Mais, je sens profondément que c’est mon dernier pari. Après ça (si autre chose que la mort nous sépare et encore, je ne pense pas que cette sale pute de mes deux nous séparera), j’arrête. Pas les hommes, pas la tendresse que j’ai pour eux, pas le sexe, pas la séduction… mais je me boucherai les oreilles à me faire éclater la tête à la moindre promesse.

Mieux : la plupart des femmes trouvent cela rassurant, car elles se disent qu’un homme qui accepte de se monter tel qu’il est, est forcément un homme honnête. Il ne triche pas et on peut lui faire confiance. Par ailleurs ce sont des hommes « apaisés » qui ne sont pas tiraillés par l’image qu’ils renvoient d’eux, ballotés entre ce qu’ils ressentent et ce qu’ils doivent montrer de leur ressenti. Enfin, un homme qui a fait l’effort d’accepter pleinement ses émotions sera plus enclin à comprendre celles de sa compagne. Il s’en trouvera nécessairement plus attentif, plus compréhensif, plus prompt aux concessions. La sensibilité de l’un s’enrichira ainsi de la sensibilité de l’autre.


je suis avec mon copain depuis 18 mois. Nous avons pris le temps de nous reconnaître avant tout contact physique. Je lui ai dit ce que je recherchais et lui ai bien dit que à 28 ans ( à ce moment là j’en avais 28 ) je ne voulais pas perdre mon temps. De religion musulmane ( lui aussi d’ailleurs ) je lui ai aussi clairement dit que j’aimerai un mariage religieux ( le plus basique et le plus officiel ) assez rapidement si nous sommes compatible : chose à laquelle il a agrée.
Presqu'1 an maintenant après cette rupture, même si je me sens personnellement beaucoup mieux, je souffre encore de ce silence. Je suis hantée par le fantôme de mon ex ,qui n'est jamais revenu vers moi pour m'expliquer ce qui s'est passé, qui ne s'est jamais excusé de sa disparition radicale. J'ai tenté de lui écrire un courriel récemment pour faire la paix une fois pour toute avec cette histoire et il ne m'a pas répondu.
Votre post est ancien, mais je réagis vivement à ce que vous avez écrit, Je suis une femme dans la même situation, En lisant tous les commentaires , j'essaie de trouver une solution apaisante à ces comportements qui font de nous des êtres en souffrance , Sans douter que de l'autre coté , il y a aussi ou peut-être souffrance de la part du ''décideur'' ?? Mais cette attitude de rejet faite de silence est pure indécence , Essayant de comprendre ?? Mon quotidien est fait de tristesse et trouver la porte de sortie est une affaire ardue, Le silence imposé est synonyme de ; mépris et indifférence

Quand nous passons des soirée et/ou des moments, ça se passe très bien, et on retrouve de plus en plus notre complicité. Depuis quelques temps, je sens mon ex est de plus en plus détendu avec moi, au point de me faire nos “blagues de couple”, et je sens que son regard sur moi est plus fort. Malgré tout, des que nous passons des bons moment, il me fuit l’instant d’après ou le lendemain pour aller chez son pote. J’ai l’impression qu’on fait un pas en avant mais qu’après on en recule de deux !
Bonjour alexandre , Il y a deux mois j’ai rencontrer un homme à une soirée et il y a vraiment eu un bon feeling seul probleme il etait en couple dans une relation tres compliquée, ont c’est quand même revus et avons passer pas mal de soirée ensemble. En face il etait charmant et par message tres distant et répéter sans cesse qu’il ne voulait pas me faire souffrir et qu’il voulait prendre ses distances choses qu’il n’a jamais faite jusqu’au jour où je n’ai pas eu de nouvelle de lui pendant 15 jours. Puis lors d’une soirée ont c’est revue, il est alors revenu ( j’ai alors etait tres distante avec lui car je lui en voulait) il c’est pourtant accrocher et j’ai finit par lui pardonner, voilà maintenant un peu plus de trois semaine qu’on se revoit, il n’est plus en couple et n’hésite pas à se montrer avec moi chose qu’il ne faisait pas avant. Mais il continue pourtant à me dire qu’il n’est pas près à ce remettre en couple, qu’il Ne vEux pas me faire souffrir et que lui et moi sa ne marcherais pas car il est trop compliqué .Quand je lui répond que je comprend tout à fait La situation et le faite qu’il ai besoin de temps et que alors lui et moi sa n’ira effectivement pas plus loin que ce qui est actuellement il me remercie et me dit que c’est mieux qu’on prennent des distances et pour je ne sais qu’elle raison toute de suite apres il renchéri sur un message en contredisant tout ce qu’il vient de dire et cherche immédiatement à me revoir au plus vite. Dois-je le “catégoriser” d’homme indécis ?
Je tiens à vous remercier pour vos conseils précieux. Il y a queques semaines j’ai fait une connaissance via facebook CFP) après m’avoir vu en vidéo et en discutant il m’a avoué que je lui plaise en me posant la question si peut-on faire un pas en avant ? je lui ai répondu j’ai peur que je m’attache à toi et au final sera que du virtuel et tu me quittes alors je préfère qu’on ne précipite pas les choses du moment qu’on ne s’est pas encore vus car c’est du viruel, je préfère qu’on reste amis, débuter tout doucement, apprendre à se connaitre et s’il y aurait de quelques choses de plut fort pour nous deux çava arriver. Du coup, il n’a pas accépté en me disant c’est vrai moi aussi j’ai peur que ça ne marche pas entre nous et je m’attache à toi après tu ne tomberas pas amoureuse de moi et là c’est notre dernière discussion. On a pas parlé pendant une semaine après il a commenté ma publication je pense il voulais me pousser à lui écrire après ce geste on a repris le contact il me repose la meme question que veux tu de moi ? je lui ai répondu tu me plais bcp, mais je préfère ne pas précipiter les choses étape par étape je veux que sa soit une complicité réelle entre nous pas une complicité virtuelle là il m’a répondu merci pour tes bonnes intentions mais moi je veux rien du tout de toin je ne veux aimer personne et j’ai mes raisons je lui ai dit ok libre à toi. Je pense en me répondant ainsi il veut e rendre la balle ” comme tu préfère qu’on soit amisdonc pas comme tu veux toi alors moi je veux rien de toi”. Cela fait quelques jours qu’on se parle plus, je fais le silence radio.
Les femmes sont des êtres humains, elles sont donc égoïstes et cruelles pour une grande par d’entre elles. La plupart d’entre vous cherchent à nous changer, à faire de nous ce que vous voulez que nous soyons et, si nous résistons, vous nous le reprochez. Beaucoup d’entre vous êtes incapables d’accepter un homme comme il est réellement. Vous faites de gros efforts pour séduite (ou plutôt nous poussez à le faire pour être en position de force), ça c’est vrai, mais après vous devenez extrêmement exigeantes (pas toutes, évidement, mais comment savoir sur laquelle on va tomber au début d’une relation ?)
Notre relation est toute récente (un peu plus de 2 semaines) je l´ai vu une seule fois qui a été un moment très agréable pour lui comme pour moi. Il a été très démonstratif dans ses gestes. Depuis que je suis rentrée chez moi j’ai pu remarquer que j’etais toujours à l’initiative des sms et appel (je ne l’ai pas sollicité tous les jours). Au tel et par sms cela se passait bien. La semaine qui a suivi je me suis épanouie dans mon travail, mes sorties entre amies, le sport et là je n’ eu aucune nouvelle de sa part. Passé cette semaine cela nous porte à aujourd’hui, jour de son anniversaire, ou je lui ai envoyé un message vocal des plus touchant il me semble. Et là toujours aucune réaction. Ceci fait partie des cas bizarres vous ne trouvez pas ?
Bonjour article très intéressant, vous m’aider beaucoup, car actuellement je suis avec un hommes qui vient de me confier que après 6 mois de relations même avec des enfants, ils n’a pas de sentiments ! Hors depuis deux semaine je vis dans le mensonge, car selon lui il n’a pas eu le courage de me le dire! Mais il dit être bien avec moi, dans ses message des coeur en smeiley etc… je sais plus quoi pensais, si ce s’´est que de me mette dans le silence radio merci encore
Le lendemain il me recris en me demandant si jetait calmée . Et des que j’ai rep il a fait silence radio. J’ai essayer de comprendre pk ce message mais pas de réponse. Donc je lui ai Di que je passerai prendre mes affaire aujourd8 et il m’a dit qu’il pouvait pas il serait pas la. Donc du coup je lui ai demander quand je pourrai et il m’a dit lundi. Je ne veux pas le perdre.
Bien bonjour, je suis avec un homme cela va faire bientôt 3 ans en janvier, j’avoue que je crois en train d’arriver à bout de son ignorance, car je suis fatiguée de lui reprocher de son manque d’attention à mon égard, il trouve toujours des justificatifs comme si il était le seul à être trop occupé par le boulot, je taff aussi comme lui, mais est-ce une raison. Du coup j’ai décidé depuis quelques semaines de ne plus me prendre la tête, à vouloir toujours me soucier et m’inquiéter pour lui, apparemment je trouve que c’est peine perdu tous ces efforts que je fais. J’ai décidé de ne penser qu’à moi même le temps de l’observer voir s’il va y avoir un changement vis-à-vis de son attitude, donc dite moi je fais bien d’agir de la sorte et si il y a d’autres astuces pour qu’il réalise combien de fois je l’aime et que son indifférence me fait mal.
Rêver d’un ami est statistiquement plus fréquent que de rêver de son compagnon ou de sa compagne. L’ami est très régulièrement convoqué dans les rêves car il a naturellement une fonction réparatrice et bienveillante. Il est celui qui rassure, console et comprend. Dans les rêves avec un ami, celui-ci est souvent un conseiller, un sage, une personne qui indique le bon chemin à suivre. Mais on peut aussi se servir oniriquement de l’image de l’ami pour vivre à travers lui des situations que l’on n’oserait réaliser dans la vraie vie (cascades, adultère, voyages lointains…).
Cette raison prend beaucoup d’importance quand l’homme est amoureux. Il arrive qu’un homme ne sache plus très bien qui il est, et comment il doit agir. Il peut craindre qu’une intimité trop grande n’affaiblisse son pouvoir. Il a besoin de définir le degré d’intimité acceptable pour lui sinon il redoutera de perdre le contrôle de lui-même. Dans ce cas son système d’alarme interne se déclenche, ce qui le précipitera automatiquement au fond de sa caverne. C’est là qu’il arrivera à se retrouver et à retrouver sa force et sa capacité d’aimer.
×