Effectivement, votre histoire a commencé très rapidement et le fait de parler d’engagement, de projets n’était pas la meilleure solution. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il faut du temps et surtout ne pas le précipiter. C’est maintenant à toi prendre ta décision si tu veux revenir vers lui ou pas. Si tu souhaites le retrouver il ne faudra pas être celle qui parle immédiatement de projets mais prendre le temps de vous connaitre.
Enfin, ces dernières années, les hommes sont de plus en plus diabolisés et les femmes de plus en plus victimisées. Dès qu’il y a un problème dans un couple, c’est forcément de la faute de l’homme qui est brusque, sans sentiment, macho (bon, c’est vrai il y en a…), égoïste, immature (ma préférée, comme si la femme était plus mature que l’homme…). La femme elle, est de plus en plus considérée comme l’éternelle victime de l’homme, l’incomprise, celle qui subit, celle qui gère tout, qui est mature, qui a de vrais sentiments… Là aussi, savoir que lorsque l’on commence une relation c’est de plus en plus souvent pour être diabolisé à la fin, cela ne donne vraiment pas envie de s’engager. On critique souvent la « femme objet », mais rarement « l’homme animal ».
Toi seule à la réponse à cette question car je ne peux pas prendre les décisions à ta place… Effectivement les cirocnstances sont spéciales car il sort d’une très longu histoire et ce n’est pas simple de se relancer seulement après 7 mois. par contre, si tu parviens à faire en sorte qu’il ait un vrai coup de coeur alors tu peux inverser la tendance.
La relation homme femme passionnelle naît la plupart du temps d’une grande attirance physique. L’amour y est fort, intense et arrive souvent très vite après la rencontre ou peut-être même par un coup de foudre. Cette rencontre est souvent vécue comme un bouleversement dans la vie de ces personnes, bouleversement ressenti sur le moment comme très positif.
On aimerait beaucoup que ces considérations soient dépassées mais elles sont encore malheureusement d’actualité : les hommes cherchent inconsciemment la beauté et la jeunesse pour assurer leur descendance tandis que les femmes cherchent la sécurité pour être sûres que leur progéniture évoluera dans un cadre confortable. En d’autres termes, les femmes ont tendance à chercher des hommes confiants, sécurisants et matures. Avant d’être mamans, elles cherchent parfois à materner en sortant avec des hommes-gamins mais leur désir ne dure pas très longtemps et les hommes immatures réussissent rarement à se caser sur le long terme. Qui dit homme confiant dit homme qui sait ce qu’il veut et qui prend les décisions qui s’imposent. Les femmes ont envie et besoin de cette sécurité, elles aiment se sentir protégées dans tous les domaines (aussi bien physiquement que financièrement, même si ce n’est pas une priorité !).
Je reprends suite à tes réponses, je sais plus ou (j’ai tellement écrit de partout je retrouve plus!) tu me disais qu’on était peut être pas sur la même longueur d’onde en gros que pour moi il sera prioritaire (c’est le cas) et que lui il serait plus dans le « je fréquente… » Dernièrement cela semble continuer à avancer il m’a proposé semaine dernière d’aller à une fête foraine dimanche soir pour retrouver 2 potes à lui (que je connais) et passer un peu la soirée là bas, moi ravie bien sûr (je lui dit quand je suis contente de ses agissements); lui 2 ou 3 fois dans la semaine il m’a envoyé des messages qu’il languissait dimanche (très bon signe non ?) et dimanche on a passé une bonne soirée malgré un temps pourri. Sur la route il me parlait « on ira 1 journée à la mer cet été si tu veux comme on a pas pu le faire l’année dernière », puis « mi aout je travaille dans tel ville on pourrait y passer la journée et ensuite on va à la fête foraine ou je bosse », bref cela fait assez plaisir quand même, je voudrais ton avis du coup cela veut bien dire qu’il se projette avec moi, est ce de l’investissement sur la relation ça ou non ? ce qui est juste difficile avec lui c’est qu’on se voit qu’1 fois/semaine à cause de son boulot donc c’est dur pour moi mais sinon la relation se passe très bien quand même!

Assurez-vous également que votre homme soit bien motivé à s’engager. C’est le cas s’il vous considère comme la femme de ses rêves et qu’il n’a d’yeux que pour vous. Essayez de découvrir s’il veut réellement partager sa vie avec vous ou seulement son lit. Enfin, assurez-vous qu’il soit bien fier d’être votre petit-ami et qu’il s’épanouisse dans votre relation. Si c’est le cas, il est tout à fait prêt à aller plus loin avec vous.


Est-ce que parmi ces amis communs, certains sont au courant ? Je pense que dans ce cas-là, il faut juste être discrète. Ne jamais évoquer cette histoire, et si les gens sont trop insistants et posent des questions, répondre par des réponses brèves du style « Oui, on s’est fréquenté quelque fois, mais maintenant c’est terminé parce qu’on ne se correspondait pas. » Ni plus, ni moins.
Si lors des premiers moments ensemble, de petites disputes apparaissent, rien de grave, cela ne veut pas dire que la relation va s’arrêter. Il faut simplement en parler, sans en faire un drame. Vous ne vous connaissez pas, vous en apprenez chaque jour un peu plus sur l’autre, et parfois des désaccords peuvent apparaître : vous pouvez mal interpréter une parole, et les hommes ne perçoivent pas toujours les choses de la même manière que nous. Dans ce cas il faut impérativement clarifier les malentendus, ne pas attendre. Attention à le faire avec légèreté, en exprimant son ressenti en employant le « je » plutôt que le « tu » : « Je me suis sentie blessée quand tu as dit telle chose… ».
Ce fut pour moi le déclic. Je devais quitter mon pays. Je me sentirais mieux en étant seule à l’étranger que cachée auprès de ma famille. Je n’ai jamais osé en parler à mes parents car je crains une réaction similaire de leur part. J’ai peur de les décevoir, de leur faire du mal. Je connais leur opinion sur les homosexuels. Nous venons d’un pays où l’homosexualité était encore considérée comme un crime il y a 20 ans. Je ne peux pas changer leur mentalité du jour au lendemain.
Concentrez-vous sur les choses que vous aimez. Car les choses auxquelles on prte le plus dattention se dveloppent. Si vous vous focalisez sur ce qui vous nerve, tout ce que vous verrez, ce sont des raisons dtre nerv. Si vous vous focalisez sur ce que vous aimez, vous ne pourrez pas vous empcher dprouver de lamour. Focalisez-vous dessus, jusqu parvenir au point o vous ne pourrez plus rien voir dautre que lamour, et le sentiment inbranlable dtre lhomme le plus chanceux sur terre davoir une telle femme comme compagne.

Une question : dans une situation similaire, la fille que je fréquente prend des distances et répond plus rarement à mes invitations, mais reviens toujours toujours des jours plus tard. Je me suis attaché et elle l'a bien compris car je me trahis en me montrant en demande, donc ça devient invivable. Devrais-je lui poser l'ultimatum du tout ou rien pour être définitivement fixé ou la faire réagir, ou dois-je l'ignorer totalement pour l'oublier ou peut-être la faire revenir ? Merci d'avance pour le conseil

Une fois que vous avez réalisé que souvent, les hommes sortent constamment avec des femmes, connaissent énormément de femmes différentes, et ont eu plusieurs relations dans leur passé qui ne se sont pas bien passées pour eux non plus, vous commencerez à vous rendre compte qu’ILS DOIVENT COMMENCER À VOIR SE DESSINER DES MODÈLES COMPORTEMENTAUX dans la manière qu’ont les femmes de se comporter avec eux... semblables aux modèles comportementaux que vous voyez chez les hommes.
bonjour , j’ai rencontré un homme y a 3 semaines on parle souvent de tous et de rien je l’apprécie beaucoup mais il vient de me dire chui comme sa petite sœur 😮 je suis choquée je veux pas être plus que sa petite sœur je veux m’engager dans une relation de couple avec lui .. SVP aidez moi donnez moi des conseils pour qu’il puisse changer son avis et qu’il m’apprécie autrement que sa petite sœur .

L'article mis a disposition est intéressant et devrait faire réfléchir tous les croyants. Figurez-vous que dans mon pèlerinage dans la foi (ma vie de croyant, si vous préférez), je visualisais ma grand-mère penchée sur moi alors que je dormais chez elle, petit enfant, ou encore ma mère marchant à mon côté dans la nef de l'église pour ma première communion... Rien qu'à partir de là, vous pourriez jubiler d'avoir raison ! D'ailleurs, les neurosciences n'inventent pas la poudre : déjà Sigmund Freud trouvait que les dieux sont des substituts parentaux pour névrosés en mal de vivre.
Mais, une poly-amoureuse, pourrait avoir le sentiment de s’engager avec son partenaire SANS monogamie (comme on parle de fidélité plurielle… Je ne dirais pas sans fidélité), de même pour une libertine. Ce que je cherche à dire, c’est que c’est deux concepts sont encore des preuves matérielles. Ce n’est pas bien ou mal, il y en a toujours, des preuves matérielles.
Les questionnements sans réponses, les hypothèses ni confirmées ni infirmées, vous laissent dans un doute perpétuel et c'est bien là l'aspect délétère du silence… tant qu'on n'accepte pas notre incapacité à le contrer. Lé révolte est vaine, voire contre-productive. C'est tout un travail que de "lâcher prise" quand on se voit impuissant à changer quelque chose.
Mais je pense que c’est surtout une personne avec laquelle j’ai une excellente affinité. C’est comme ça, il y a des gens avec qui on s’entend, se sent, s’appréhende quasi-parfaitement, de manière inexplicable. Je ne suis pas très esprits, karma, tout ça tout ça, mais pour le coup, ce gars-là sera toujours une relation spéciale. De fait, oui, nous sommes amis, dans le sens où nous avons cette affection l’un pour l’autre, cette envie d’être ensemble, de se voir, de discuter, de rire, de passer des bons moments. »
Certaines expériences mystiques pourraient aussi s'expliquer chez des sujets bien portants par des « états de conscience altérée ». Les exercices spirituels que s'imposent les mystiques sont fondés sur des privations, mortifications, jeûnes, isolements susceptibles de provoquer des hallucinations et des visions comparables à celles obtenues sous hallucinogènes. Depuis les années 1960, une abondante littérature existe sur les liens entre transe, hallucinogènes et état de conscience modifiée.
Bonjour Pierre, et encore merci pour ce blog qui m'aide à comprendre bien des choses. Il faut dire que mon ami (ex-ami?) est, comme je vous l'ai dit, en thérapie depuis 3 mois, et j'ai moi-même participé avec lui, à 2 entrevues chez le psychiatre, où j'ai exprimé ma douleur et mes craintes face à ces silences, à son emmurement...Je n'aurais peut être pas du... Le psychiatre m'a tout bonnement demandé de "laisser faire"...
Dès le plus jeune âge dans notre société on apprend aux hommes à masquer leurs émotions, à ne pas se livrer et donc à  ne pas dire ce qu’ils ressentent que ce soit dans le positif ou le négatif. On veut qu’ils soient forts, on cherche à les endurcir et cela a donc des conséquences tout au long de leur vie et plus particulièrement dans la communication verbale mais également comme je l’explique dans cet article dans leur body language.

« Je ne perds pas mon temps et j’aime obtenir des informations claires et concises et ce programme était tout à fait exceptionnel. Il y a beaucoup de conseils en relations disponibles, mais seul Christian Carter peut vous donner des stratégies concrètes, solides pour développer et maintenir des relations solides. Christian m’a aidée à découvrir comment vivre de la meilleure manière possible et à avoir des relations épanouissantes et heureuses. »
bible bénédiction Christ citation confiance connaissance cœur pur dispute dons spirituels enfant ennemi famille foi guerison jeunesse jeûne joie Jésus masculin miracle mort; résurrection; vie éternelle orgueil paix pardon parfum patience peur prière promesse promesse; accomplissement prospérité Présence de Dieu péché reconnaissance Rejet rentrée rébellion rôle de femme salut sexualité victoire échec église épreuve équité genre
©2001-2018 Flow Media, LLC 427 N Tatnall Street, Ste. 86247 Wilmington, DE 19801 USA, CHKH Tous droits réservés. « Attrapez et Gardez un Homme » et « Christian Carter » sont des marques déposées exploitées par Flow Media, LLC. En accédant à ce site, vous acceptez nos conditions générales. En rentrant votre adresse email vous demandez et acceptez également de souscrire à notre newsletter gratuite par email. Vous devez être âgé d’au moins 18 ans pour accéder à ce site. Vous pouvez lire notre Déclaration de confidentialité FTC. Pour contacter le support technique, veuillez cliquer sur le lien Nous Contacter ci-dessus.

Je n’étais pas sur de ce qu’il voulait réellement, mais j’ai répondu 1 heure après et c’était une belle complicité, par contre on a pas conclue la conversation, à la fin de son dernier message il a fin un :)) et j’ai répondu par :)) également et plus rien après ……je n’ai pas oser continuer la communication non plus et ça fait une semaine maintenant qu’on a pas reprit contact.
Dans tous les cas je pense qu'il faut l'ignorer conséquemment un bon moment. Avec un peu de chance elle reviendra ou se laissera retenter (quelques semaines/mois après), et dans tous les cas ça te laisse la voie libre pour d'autres rencontres :) Si tu l'ignores complètement assez longtemps, la probabilité qu'il finisse par se passer quelque-chose est peut-être d'1/4, pas négligeable mais pas énorme non plus. Si tu la relances malgré tout, cette probabilité tombe tout simplement à 0 (avec en prime éventuellement quelques aventures ratées au passage). Et si elle a elle-même proposé le premier rdv, c'est qu'elle avait sans doute des attentes énormes, et là c'est de toute façon difficile d'être à la hauteur.
Autre conseil : quoi que vous en disent 90% des gens, le look du notaire en pré-retraite est à laisser… aux notaires en pré-retraite. Idem pour les frusques d’informaticien associal et autres t-shirts gothiques de hackers fans de drague sur msn et pas franchement recommandés pour séduire. Personne ne vous dit que pour être branché vous devez fatalement vous habiller comme un homosexuel, mais chacun, avec son budget, peut approcher le look qui lui va (= celui qui le rend non seulement attirant, mais également intriguant, et donc intéressant).
Donc, ce qu’on appelle les plaisirs du couple, ces frissons qu’on nous montre à la télé, et qu’on ressent surtout dans la séduction, ne sont pas fait pour durer. Rien contre, mais il ne faut pas s’imaginer que la vie de chaque jour est faite comme ça, pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement parce qu’on « s’ennuie » ou parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux. Parce que si on va chercher ailleurs, ce sera pareil : même processus, même scénario, frisson de la séduction, rencontre et couple, ensuite on ne sait plus quoi faire. C’est juste qu’on ne sait pas vivre à deux, n’allez pas chercher plus loin.
Première idée : la religion est avant tout une expérience et non un dogme. Les Eglises tendent à « routiniser » les croyances religieuses à travers des formes d'expression très codifiées : catéchisme, dogme, rites. Or, selon W. James, l'essence de la religion réside d'abord dans l'expression d'une ferveur personnelle. C'est pourquoi il va s'intéresser particulièrement aux convertis, aux mystiques, aux ascètes, extatiques, et autres « born again » qui expriment une foi ardente et spontanée. Ces croyants n'adhèrent pas à la religion par simple conformisme, ils ont connu une véritable illumination intérieure. Une partie du livre relate des témoignages de convertis. Deuxième idée-force : ces expériences religieuses sont multiples. Pour certains, la ferveur religieuse apporte un réconfort moral, pour d'autres, elle correspond à une expérience mystique, d'autres encore y trouvent des modèles de conduite à travers la vie des saints, pour certains enfin, la religion constitue une véritable thérapie. Les défis personnels étant différents d'un individu à l'autre, les solutions le sont aussi. D'où la variété des expériences religieuses et la diversité des cultes (n'oublions que nous sommes aux Etats-Unis, qui sont marqués par la diversité des religions et des sectes).
Bon par contre ça oblige à mon avis à se fixer rapidement des barrières, sinon ça devient vite très… bizarre. On ne peut pas oublier qu’on a partagé une certaine intimité, qu’on a forcément de la complicité, des habitudes, et il faut se forcer à s’en distancer, à ne plus faire reposer la relation là-dessus. Ça peut paraître anodin, mais il faut parfois en quelque sorte remettre une distance sur le plan physique : on peut prendre une pote par la taille ou dans ses bras de façon « innocente » selon la relation qu’on a avec ; mais quand cette pote est aussi notre ex, c’est un jeu dangereux. Donc ça à mon avis, c’est à éviter.

J’ai rencontré un homme il y a un mois et demi de cela. Je l’avais déjà vu et un ami à moi le connaissait, il me l’a présenté en lui disant que j’étais intéressé par lui. Il a pris l’initiative par la suite de me rencontrer, on s’est vu et à mon sens ça c’est bien passé. Par la suite, quand on s’est quitté on ne s’est pas donné de nouvelles mutuellement pendant une semaine, puis il est revenu vers moi et m’a proposé qu’on se revoit. On s’est revu et lors d’une soirée il s’est montré froid avec moi du coup je lui ai envoyé un message pour couper les ponts avec lui, il m’a retenu, je lui ai expliqué que moi j’avais besoin d’être en relation avec quelqu’un qui me donne des nouvelles et il m’a dit qu’il avait un problème de ce côté là. Nous ne nous sommes pas vu pendant deux semaines, Il m’a envoyé quelques messages et m’a relancé quelques fois pour qu’on se revoit. Au bout d’un moment j’ai accepté et je lui ai proposé qu’on se fasse une sortie. Depuis on se voit une fois par semaine, généralement je le laisse venir à moi, j’ai du prendre seulement deux fois l’initiative de lui proposer qu’on se voit et juste une fois j’ai tenté de prendre de ses nouvelles. De base, il m’a dit qu’il voulait apprendre à me connaître pour voir si cela pouvait marcher entre nous. Cela va faire un mois et demi. Il m’a récemment confié qu’il ne voyait que mois et qu’il attendait la même chose de ma part. Comme c’est quelqu’un qui bouge beaucoup il m’a envoyé qu’une des raisons qu’il le freinait dans notre possible relation est qu’il allait quitter notre ville l’année prochaine et qu’il ne veut pas de relation à distance. Bref, je n’arrive pas à voir s’il est sincère ou pas avec moi car même s’il dit être interessé il peut passer cinq jour sans m’envoyer de message. Dernièrement j’ai décidé à nouveau de couper les ponts car je me suis dit qu’il se moquait de moi et que je ne voulais pas m’attacher plus à lui. Il m’a encore retenu, on s’est vu et il m’a avoué que plus le fait d’apprendre à se connaître c’est le fait de s’investir qu’il lui fait peur. Il se dit qu’il serait vraiment bien avec moi mais il n’est pas prêt à changer ses habitudes, il part souvent, et c’est quelqu’un de très indépendant. Je n’ai pas l’impression que quand il a une petite amie il la priorise. A la fin de cette soirée je lui ai demandé ce qu’on faisait il m’a proposé finalement de sortir ensemble et qu’on verra ce que ça va donner. J’ai accepté mais je ne sais pas sur quel pied danser avec lui. J’ai peur de m’engager dans quelque chose qui ne me correspond pas, comment le faire évoluer dans sa façon de voir les relations ? Çà fait trois ans qu’il est célibataire et n’a connu que des relations “foireuses”. Depuis il m’a envoyé un message le soir, et pas de nouvelles depuis deux jours. Je commence à m’habituer à ce rythme et je fais ma vie, je vois mes amis, je sors etc mais je ne sais pas du tout comment appréhender ce genre de relation. Je ne sais pas s’il a vraiment l’envie de s’engager avec moi.


le lendemain il ma envoyez un message me disant qu'il a etait blésé par mon message qu'il ne comprend pa ma réaction pour si peu de chose "une soirée en semaine ou il etait avec des amis dont deux femmes et durent laquelle je n'ai pas eu la moindre nouvelle" qu'il ne savais pas ce que cela allé en découlé de tout ca qu'il allé écarté une personne qui selon lui a rajouté a mes doutes et chercher a mettre le trouble entre nous qu'il partez dans ca famille et a fini par un a plus tard !
Si la femme que vous draguez est homophobe ou très peu ouverte sur le sujet, vous risquez fortement de vous faire une ennemie ! Même si l’attirance ne se contrôle pas, essayez si possible de séduire des femmes bisexuelles ou lesbiennes affirmées. Sans cela, vous risquerez d’essuyer un refus assez direct et de perdre confiance en vous. Comme pour les hommes, l’un des secrets de la séduction entre femmes est bien évidemment la confiance en soi. Pour réussir à séduire une femme, vous devrez donc lui prouver que vous savez ce que vous voulez. Si vous vous heurtez à des refus car vous tentez toujours de séduire des femmes hétérosexuelles, vous perdrez peu à peu la confiance en votre pouvoir de séduction. Cette perte de confiance peu à terme mener à de la dépression expliquée par une perte totale de l’estime de soi. Pour garder la tête haute et ne pas être déçue, nous vous conseillons de draguer en priorité des lesbiennes.
On s est écrit régulièrement. Et je lui ai dit que je ne voulais pas tenir la chandelle donc pour moi c était fini et la il m invite à manger mais ne passe pas la nuit. Il m a parlé de son ex et qu il ne voulait pas me faire du mal, qu il était désolé et à l impression qu elle le manipule car elle est seule et s ennuie. Il ne veut pas recommencer avec elle car elle voulait le changer et le façonner à sa manière.
« Ne changeront que ceux qui ne sont pas de "vrais" salauds, résume Marie-France Hirigoyen. Le vrai pervers-manipulateur-égoïste-pathologique-dominateur ne changera jamais. Il a besoin d’écraser l’autre pour exister. Peuvent évoluer ceux qui sont capables de se remettre en question, de reconnaître leur comportement et de revoir leur façon égoïste de penser.
Au cours de mes différents travaux et avec mes expériences coachings, j’ai mis le doigt sur un facteur qui a son importance, il s’agit du fait que les hommes et les femmes qui sont dans des relations homosexuelles subissent exactement les mêmes problèmes de couple. Dans ces conditions il est naturel de se poser la question suivante : “Sommes-nous réellement différents au point de ne pas pouvoir nous comprendre ou est-ce seulement une problématique liée à la vie sentimentale qui n’est jamais simple à gérer ?”.
Bref, je ne m'expliquerai pas sur mes raisons de m'être attardée dans une relation avec un tel homme car elles sont évidentes! J'ai été séduite par un homme attirant mais qui portait un masque. Lorsque celui-ci est tombé au bout d'un mois, j'étais déjà attachée et il m'a fallu quelque temps pour admettre que mon « coup de cœur » n’avait jamais réellement existé !
Il est vrai que peu d’hommes donnent l’impression d’être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas l’être! C’est plutôt qu’ils ne pensent pas l’être. Ils hésitent à tenter de l’être parce qu’ils perçoivent le risque d’être humilié ou d’échouer comme trop grand. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine en encourageant leurs tentatives et en définissant autrement ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais elle pourrait aussi y voir une invitation à s’échapper de la maison pour faire quelque chose avec lui. N’est-ce pas romantique?
Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…
Ici, le choix vient rapidement (je pense qu’il y a des gens sensibles au coup de foudre et que j’en suis). Pour d’autres ils viendront plus tard. D’ailleurs, il est même possible que l’on fasse des choix qui verrouillent de plus en plus notre amour pour l’autre : vient un moment où l’on choisit de faire confiance à l’autre, par exemple. Vient un moment où l’on s’engage entre soi et soi à rester avec l’autre même si ça devient compliqué, etc…
Vous l’avez sûrement remarqué, la problématique de l’engagement masculin est un sujet que je traite régulièrement sur mon site ou sur ma chaîne YouTube qui compte plus de 200 000 abonnées. Et dans cet article je tenais à vous dévoiler les clés lorsque vous vous trouvez face à un homme indécis. Si d’ores et déjà vous souhaitez aller plus loin, et tout savoir sur la façon de penser des hommes, je vous oriente vers ma formation : Les clés pour décoder la psychologie masculine et tout comprendre des hommes !
Bonjour à tous et bienvenue sur mon site internet, je suis Alexandre CORMONT, conseiller sentimental depuis 2007. J'interviens sur des problématiques très larges pour toutes les personnes qui souhaitent trouver l'Amour, sauver leur couple ou récupérer un ex. C'est un plaisir de partager avec vous mon parcours, mes idées et mes techniques pour vous aider à mieux entrevoir votre vie amoureuse ainsi que votre bien-être personnel...

Puis littéralement d’un jour au lendemain ( genre du dimanche au lundi) il a tourné sa veste. Pas de nouvelles de la journée, pas grave, ça me fait des vacances mais je l’apl quand même en soirée pour prendre des ses nouvelles , et il me dit que ça fait longtemps qu’il est célibataire et qu’il a plus l’habitude de donner des nouvelles tout le temps tout le temps et de se sentir oppressé.. ( à croire que c’est l’église qui se fou de la charité !!!) Je lui ai fait la remarque pour qu’il ajoute ” oui mais au début je suis toujours emballé, puis ça me fait peur… J’ai peur qu on s’attache à moi pcq j’ai peur de m’attacher a l’autre ” je devais partir en vacances 2 semaine après.. il m as lancé que c’était une bonne chose que ça lui permettrais de voir aussi ce qu.il voulait vraiment… Mais qu on pouvait continuer à se voir , juste soit disant sans ” oppression”
Cela peut venir des attentes qu’avait votre homme, dès le départ, en se lançant dans cette relation. Il se peut qu’il vous ait dit et affirmé qu’il recherchait le grand amour, une vie de couple stable. Et il n’est pas impossible qu’il le croyait en vous le disant. Peut-être qu’il s’est dit qu’il était temps pour lui de se caser véritablement, d’arrêter d’enchainer les histoires et qu’il a réussi à se convaincre de cela. Ce n’est pas pour autant que son envie première ne pouvait pas reprendre le dessus : s’il n’est pas prêt pour cela, il ne pourra pas se forcer à continuer à avoir des sentiments pour vous. Si tel est le cas, vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez, vous ne pourrez pas, à vous seule, continuer à entretenir la flamme de votre couple.
« Pour ma part il m’arrive de rester amie avec mes ex mais ce n’est jamais une relation très intense, je dirais plus que c’est de la « camaraderie », un copain plus qu’un véritable ami. Je suis quelqu’un d’assez rancunière et je ne peux pas rester amie avec une personne qui m’a quittée (trop de fierté malheureusement) jusqu’à ce que ma frustration disparaisse.
Voila je vis une relation depuis 6 mois que je n’arrive pas a cerner. Je vis en France et mon « Chéri » ( vit a l’étranger a 3000 km loin de moi, on s’est connu quand on étaient jeune il y’a 20 ans de ça, et on s’est revu par coïncidence quand j’ai été en vacance dans son pays, comme de bon vieux amis, on s’est de suite échanger nos téléphone, pour moi je m’y attendais a rien, car je l’ai vu la veille de mon retour en France. A ma grande surprise a peine atterrit en France j’allume mon portable et la un sms de lui et depuis on n’a pas arrêter de communiquer par sms et par téléphone. une semaine après il prend l’avion et vient me voir en France il avait reverse dans un hôtel et s’est comporter comme un gentlemen pas une seule fois il m’a demander de venir chez moi, il a passer 5 jours et est reparti on n’a pas coucher ensemble . Un mois après c’est moi qui est parti le voir et la on a passer 2 semaines ensemble Toujours sans coucher ensemble même si il avait essaye gentillement et que j’ai refuser et il l’a très bien accepter et respecter car je lui avais fait comprendre que je souhaite comprendre ces sentiments envers moi car jusqu’à maintenant il a du mal a dire des mots tendre, juste des tu me manques je suis bien avec toi, tu as changer ma vie…. sans plus… moi je lui ai pourtant dit je t’aime et il m’a répondu je le sais, quand je lui ai dit et toi??? il m’a dit qu’il se sentait débile a dire le mot” je t’aime “et que je devais le sentir et arrêter de me douter que ça se voyait dans ces comportements, sauf que sa manière est froide et distante selon moi !!!! , c’est quelqu’un qui ne parle pas beaucoup mais posent plein de question sur moi et a voulu tout savoir sur moi. Ils s’intéressent a mes journées a mon travail, mais ne parlent pas trop de lui….. D’ailleurs moi je suis divorcer , lui il n’est que séparer depuis 4 ans de sa femme et a un garçon, moi je n’ai pas d’enfant…a notre première rencontre je n’ai pas oser demander pourquoi tu ne divorces pas de peur qu’il pensent que je veux l’épouser et il fuit……… et depuis j’ose pas. sauf que maintenant je me pose plein de questions vraiment. La il vient me voir dans 2 semaines et je lui ai dit pas question de réserver dans un hôtel il viendra chez moi. il a accepter mais avec difficulté bref… maintenant je souhaite lui poser des tas de questions sur comment il voit notre relation? pourquoi il ne me dit pas je t’aime? est ce qu’il est sérieux? comment continuer avec une femme que tu aimes et elle vit a 3000 km de toi? pourquoi il ne divorce pas sa femme? évidemment toutes ces questions d’un coup j’ai bien peur qu’elle le fera ou fuir ou peur comme pour tous les hommes…. alors comment faire et comment entamer toutes ces questions qui me travaillent. C’est une personne éduquée , très sur de lui, il adore son travail et passe tout son temps a me parler de son travail …. Il est gentil me traite bien et est une personne calme …Merci de votre aide d’avance
On aimerait tant avoir des réponses ,moi du moins.......mon fils de 38 ans fait des va et vient chez moi reste quelques mois. Se refait une santé financière en travaillant à nouveau. Les relations sont bonnes ......puis plus de nouvelles ,il me dit à tantôt man et ne vient pas.......il n est pas en ordre de carte d identités depuis 5 ans. Ment ou n osé pas me dire la vérité ,également à ses amis il montre une autre face .....cela fait maintenant plusieurs années que cela dure ,et chaque fois je lui ouvre ma porte et mon coeur de maman car il n à plus de boulot qu il abandonné volontairement ....la également il ne donne plus de signes à son chef. Bien sur les questions se bousculent serais je une mère castratrice?????j ai laissé un message qui dit tu me manque .....
C’est en faisant de nombreuses rencontres que j’ai appris que dans cette situation les choses ne peuvent que finir mal pour moi (car elle vont finir), car c’est celui des deux qui a le plus d’intérêt qui va en souffrir. Plus tard, comme si j’étais passé en coulisse, je me suis trouvé dans le rôle de celui qui avait le moins d’intérêt des deux, j’ai alors compris comment les choses étaient vécues des deux côtés et il n’y a pas de doute à avoir, vous ressortirez perdant.
Voyez donc que mon dieu me responsabilise en tant qu'Homme. De plus, si on L'appelle "Abba, Père", c'est qu'Il nous apprend à marcher sans nous tenir la main. C'est d'ailleurs une exégèse possible du fameux rétablissement d'un paralytique par Jésus : "Lève-toi, et marche." En effet, une fois miraculé - transition qui n'a duré qu'un instant - le paralytique n'a plus besoin de Jésus pour se tenir debout : Jésus (qui est Yahvé incarné, pour autant qu'on croie) ne lui a pas jeté un sort, ni un enchantement, pour le maintenir. De même que dans le poème de la Genèse, il suffit à Dieu de dire "Que la lumière soit" pour qu'elle illumine la Création, il suffit à Son incarnation de dire "Lève-toi et marche" pour que le paralytique se dresse sur ses jambes... Dans le christianisme, et plus largement le monothéisme, Dieu est le Logos, le Verbe, la Parole, à savoir le discours performatif où dire = agir et, ici, créer. Rien à voir avec une énergie ni une magie cosmique ! Voilà pourquoi il n'y a rien d'ésotérique là-dedans, et pourquoi - à mes yeux - croire est si fort.
bonjour , j’ai rencontré un homme y a 3 semaines on parle souvent de tous et de rien je l’apprécie beaucoup mais il vient de me dire chui comme sa petite sœur 😮 je suis choquée je veux pas être plus que sa petite sœur je veux m’engager dans une relation de couple avec lui .. SVP aidez moi donnez moi des conseils pour qu’il puisse changer son avis et qu’il m’apprécie autrement que sa petite sœur .
Enfin, parmi les causes de cette invisibilité, le manque de diversité dans les médias français s’impose. Nos voisins d'Outre-Atlantique, eux, ont pourtant réglé cette question depuis bien longtemps. Les scénaristes américains n’hésitent pas à inclure sur le petit écran des couples de femmes. Et ce, sans en faire toute une histoire. C’est un couple comme un autre, point. Willow et Tara dans Buffy contre les vampires, Callie et Arizona dans Grey's Anatomy, Santana et Brittany dans Glee, Piper et Alex dans Orange is the new black…
Mais Enstein a lui-même évolué sur la question de l’expansion de l’Univers. Jusqu’en 1931, il pensait que l’univers était statique. Puis quelques années plus tard il se rangea du coté de la théorie de l’ expansion. Certains attribuent ce changement de point de vue à l’astronome américain Edwin Hubble, qui aurait partagé avec lui ses observations quant au décalage vers le rouge de la lumière émise par les galaxies lointaines prouvant qu’elles s’éloignent les unes des autres.
Mais Apres Tôut ce temps, Meme si on se plait beaucoup (il me l’a dit et c’est réciproque) la relation ne bouge pas. Il ne parle jamais de sentiments et ne s’ouvre pas. J’ai voulu arreter par lassitude au moins 3 fois mais à chaque fois il me retient en me disant qu’il m’aime vraiment bien, que il a juste peur d’être pris pour un con (il a eu une mauvaise expérience sentimentale qui l’a touché, La fille lui a sorti qu’il était trop gentil), mais qu’il allait faire des efforts. Il m’a meme dit qu’il se voyait bien en couple mais qu’il avait besoin de temps, alors que je lui ai pas demandé d’engagement mais juste de plus s’ouvrir. Donc petit à petit il s’ouvre un peu et fais des efforts mais c’est tellement lent que j’ai du mal à m’attacher et à avoir espoir que La relation évolue.
Il ne s'agit pas du premier article que je lis sur la religion et sa description scientifique. Un "Science & Vie" datant d'il y a au moins 5 ans en traitait déjà dans à peu près ces termes, mais cet article a bien plus de références et de richesses, dans la mesure où il l'aborde du point du vue humain. Or il se trouve aujourd'hui que je trouve ces articles moins édifiants que par le passé, tout simplement parce que je témoigne d'une adhésion récente, tandis qu'auparavant je me refusais à croire.
bonsoir,moi cest orphélia !!!!je suis en relation avec un mec depuis bientôt 1an!!!mais depuis 1mois maintenant il ne me taille plus d’importance………….a peine il répond a mes méssages,et quand je lui en parle il me dis qu’il n’y a rien de grave…………………..il ne cherche même plus a me voir………quand je lui dis que je veux le voir,il répond”je te rappel”puis plus rien……….je suis dépassé…………..je sais plus quoi penser
Votre post est ancien, mais je réagis vivement à ce que vous avez écrit, Je suis une femme dans la même situation, En lisant tous les commentaires , j'essaie de trouver une solution apaisante à ces comportements qui font de nous des êtres en souffrance , Sans douter que de l'autre coté , il y a aussi ou peut-être souffrance de la part du ''décideur'' ?? Mais cette attitude de rejet faite de silence est pure indécence , Essayant de comprendre ?? Mon quotidien est fait de tristesse et trouver la porte de sortie est une affaire ardue, Le silence imposé est synonyme de ; mépris et indifférence
La majeure partie des couples se forment très rapidement, sans avoir pris le temps de réellement apprendre à se connaître. C’est ainsi que les premières crises et conflits arrivent dans les premiers mois avec les grandes interrogations comme “Sommes-nous faits l’un pour l’autre ?”. On peut même considérer que les relations hommes femmes sont régies par ce principe.
apres j ‘ ai essayé de me lancer la première vu qui parler pas. Je lui est poser des question sur sa vie son job ,sa famille,et combien de temps il est rester en France. Et ensuite lui aussi ma poser des questipn sur mon metier . Ma famille , il ma aussi demander quand il m envoyer des sms en anglais si je comprenner je lui est dit oui. Il me regarder pas beaucoup pour moi. Il etait un peu froid .apres notre journee au mc donald. En est parti a la gare en attendons notre train en enttendons il a pris son téléphone il est sorti dehord pour appeller. J ai rien dit j ‘ ai laisser faire j etait tres curieuse en y pensons. Ensuite il est revenu en il ma fait ecouter des musiques avec c est écouteurs. Ensuite il ma demander a quelle heure je prend mon train et je lui aussi demander. Suite a sa en est parti prendre nos train . Je lu fait un bisous.
Je ne comprends pas! Pourquoi m’avoir embrassée et puis friendzonée? C’est évident pour moi qu’il n’est pas un drageur en série. Y a-t-il un moyen de réparer cette catastrophe? Ca peut paraître stupide mais je n’ai pas envie de laisser tomber, je ne craque pour un mec qu’une fois par an (maximum!) mais quand ça arrive je sais ce que je veux. Et j’ai déjà accepté de le revoir “comme amis”… Help!!!
Avoir les cheveux bien coupés, la barbe propre (si vous en avez une) et porter des vêtements élégants et à votre taille est très important. Votre allure générale, même si vous n’êtes pas « fashion » en dira long sur votre état esprit. Une femme aura par exemple assez vite fait de juger un homme à son apparence : s’il est mal coiffé, qu’il sent la transpiration, la cigarette et/ou l’alcool et que ses vêtements sont tâchés, elle sera certainement moins attirée que s’il est propre, qu’il a une jolie coiffure et des vêtements cleans, à sa taille et éventuellement repassés. Ça paraît logique n’est-ce pas !? Et bien sachez que beaucoup d’hommes ne font pas cet effort-là avant d’aborder une femme !

Les femmes ont souvent besoin d’être rassurées, de savoir que leur homme les aime et en veulent des preuves : elles veulent de l’engagement. Quelque chose de concret comme vivre ensemble, s’acheter une maison ou un appartement, se marier, faire des enfants. Des choses sur lesquelles elles peuvent s’appuyer pour se rappeler que leur homme les aime, sinon il n’aurait pas fait tout cela avec elle. Mais est-ce que nous ne nous trompons pas en souhaitant tellement nous appuyer sur des choses concrètes et en demandant toujours plus d’engagement ? Est-ce que le pousser à nous donner tout ça, à s’engager avec nous est la bonne solution ? Ne serait-ce pas au contraire ce qui pourrait le faire partir ?


Je lui avait dit "pas grave, je vais faire une virée avec les copines"..et là...monsieur commence à me poser des questions "Avec quii ? Vous allez faire quoiiii?.." Je reste vague, "je sais pas, on va improviser, diner entre copines et après on sort".."Il y a deux potes de ta ville tiens d'ailleurs"..et là.. je sens qu'il commence à flipper "te fais pas trop draguer hein!" etc etc..


Mon ex est revenu vers moi il y à environ 1mois. Il est à l’initiative de toutes les prises de nouvelles quotidienne. Il me propose des repas, de dormir chez lui. Pour autant il ne sait toujours pas ce qu’il veux, ne veut pas se remettre en couple par peur de perdre sa liberté et d’avoir des contraintes. De plus, je sais avec certitude qu’il voit d’autres filles.
bonsoir, je vis le même problème. on s’est croisés pendant les vacances et on a continué a se voir après parce qu’on vis dans la même cité. je lui fais des cours d’anglais et on s’est embrassé une fois. moi je pensais qu il me veut alors qu’il ma dit qu’il meurt d’envie mais qu’il n’est pas sérieux et il a peur qu’il dégoûtera notre relation si on devient couple. j’ai accepté de continuer d’être son amie. on se voie tout les jours on mange ensemble et avant hier après les cours d’anglais il voulais approcher de moi aussi. cette fois ci j’ai refusé disant que je veut pas commettre la même erreur et que je veux pas gâcher notre amitié. il a dis la même chose qu’il n’est pas sérieux et que son ex lui a fait beaucoup de mal alors il est devenu comme ça, ça m’a vraiment déçu d’avoir entendu ça, et le problème c’est qu’on va faire des cours pour les enfants ensemble parce que c’est un prof de math donc on va se voir tout les samedi. maintenant je suis perdue entre rester son amie ou bien se retirer complètement, et je tiens vraiment à lui. que doit je faire? rester son amie? revivre un moment intime puis se retirer? ou bien se retirer immédiatement??
Bonjour je connais un homme que j ai croise au travail et qui est dans la meme boite depuis notre echange de numeros depuis presque 3mois nous echangeons presque tous les jours des sms il me fait toujours un coucou aussi en m appelant ou en passant me voir,on a fait 2sorties a l exterieur,alors je me suis lancee je lui ai ecrit que je ressentais beaucoup plus que de l amitie que j apprecie sa presence,son sourire,sa personalite,il a repondu que lui aussi!!!mais il m a dit que je suis mal tombe car sa derniere relation est proche qu il ne se sent pas pret mais qu il voudrait en parler je lui ai dit que c est legitime et que la patience me connais alors pas de soucis qu en pensez vous?
Puis est arrivé le premier : "Qu’est-ce que tu es conne !", parce que j’avais confondu deux villes lors d’un jeu de société. Il a aussi "oublié" de me fêter mon anniversaire : "On le fêtera demain, je ne te pensais pas à ce point à cheval sur les principes !" Quoi que je dise, il récupérait la situation en insinuant que mes scènes à répétition allaient ruiner notre couple par ma faute, ou c’était : "Tu vois que c’est toi qui mets de l’huile sur le feu !"
Montrez que vous êtes généreuse. Une partie d'être dans une relation exclusive, de vivre ensemble ou d'être marié signifie être capable de faire des compromis et de comprendre le point de vue de l'autre. Votre homme a besoin de savoir que vous pouvez avoir une conversation constructive, savez quand prendre du recul, et êtes à l'aise avec le fait de ne pas toujours arriver à vos fins.
Nous en avons parlé car je me suis demandé s’il ne jouait pas avec moi, me désirant à SA disposition. Je lui ai dit que nous avons tous les 2 besoin de temps pour nous reconstruire, cela est normal après une rupture. Il reste ouvert à l’échange, me répond quand j’écris mais ne prends pas l’initiative. Les échanges ne sont pas des demandes d’explication, je viens aux nouvelles, lui racontant ce que je fais… sport, soirées, amis… il me répond aussi. Mais je sens cette distance. C’est difficile de devoir vivre de cette manière, calculer ce que l’on dit, la fréquence des appels messages etc… je ne me sens pas libre de pouvoir m’exprimer comme je souhaite. Je crains de le déranger si je l’appelle, me demande si mes messages sont attendus et bienvenus… C’est si différent de ce que nous partagions! Mais je tiens beaucoup à lui et ne souhaite pas passer à autre chose.
J’ai bientôt 32 ans, lui bientôt 34. Il a un très bon poste, est bien rémunéré, respecté. Je n’ai pas de travail mais un bon bagage. Il m’a déjà parlé de mon inactivité, ça n’a pas joué dans sa “projection”, il est ok avec ça. Je ne sais pas quoi dire pour apporter plus d’éléments, à part qu’il n’a pas toujours des erections de qualité. Il n’est pas traité pour ça et avant moi il occultait le problème. On en a parlé et ça semble aller beaucoup beaucoup beaucoup mieux mais il y a quelques ratés parfois. Il refuse d’en parler à un psy ou autre médecin car il n’y croit pas.

(suite du commentaire sur mon histoire avec l’americain) apres le seul truc qui me contrarie et qui me soucie c’est que maintenant j’aimerais qu’on communique plus, qu’on fasse plus de skype…car deja la semaine avec boulot et décalage c’est mort. sauf que lui aime bien notre rythme et dit qu’il n’a pas toujours le temps… et aussi il est de nature assez indépendant et solitaire avec des habitudes de célibataire (il a connu tres peu de femmes avec qui il a été naif et a eu des deceptions) ce qui explique peut etre son rythme lent de se coté la. je sais qu’il est par contre vraiment heureux et impatient de me rencontrer dans le reel. qu’il est aussi toujours prevenant quand il y a un imprévu ou quoi. dans le positif aussi, il compte me présenter en decembre à ses amis et à sa famille. mais voila dans mon impatience j’avoue que en attendant dans le virtuel parfois j’aimerais un peu plus de skype . certains me disent de laisser le temps que les choses vont évoluer et se decanter, de pas etre trop exigeante et en demande des le départ… mais le truc c’est que je veux qu’on soit investit tous les 2 et aussi dans la communication au vu de la distance et pas passer au second plan apres sa serie du dimanche par exemple, car avec ses habitudes pour lui les skypes c’est toujours le samedi…donc voila j’aimerais votre avis


On aimerait tant avoir des réponses ,moi du moins.......mon fils de 38 ans fait des va et vient chez moi reste quelques mois. Se refait une santé financière en travaillant à nouveau. Les relations sont bonnes ......puis plus de nouvelles ,il me dit à tantôt man et ne vient pas.......il n est pas en ordre de carte d identités depuis 5 ans. Ment ou n osé pas me dire la vérité ,également à ses amis il montre une autre face .....cela fait maintenant plusieurs années que cela dure ,et chaque fois je lui ouvre ma porte et mon coeur de maman car il n à plus de boulot qu il abandonné volontairement ....la également il ne donne plus de signes à son chef. Bien sur les questions se bousculent serais je une mère castratrice?????j ai laissé un message qui dit tu me manque .....
Ce sentiment océanique a été décrit par de nombreux mystiques qui ont fait des expériences similaires, qu'elles soient religieuse ou profanes. Mais c'est à la religiosité indienne que le sentiment océanique est souvent assimilé. R. Rolland s'intéressait d'ailleurs beaucoup à la mystique indienne. L'Inde a exercé une fascination sur bon nombre d'Occidentaux, séduits par sa spiritualité. Avec la vogue New Age, beaucoup vont partir en Inde pour espérer y faire l'expérience - pratique mystique et drogue aidant - de ce sentiment océanique.
Sachez que les hommes fonctionnent différemment de nous. Chacun à son rythmes, ses envies, il faut donc être compréhensif. Il arrivent que la femme demande à être prête avant de s'engager et c'est pareil pour l'homme. Il a peut être d'autres projets et a besoin d'un certains temps. Soyez patiente, il faut que cela viennent de lui même naturellement. Donc arrêtez de tout le temps lui parler de mariage, de fonder un foyer...Ou à la rigueur vous pouvez en parler ensemble pour être situé certaines choses. N'insistez pas et laissez faire les choses, c'est plus intéressant... Faites en sorte qu'il s'en sorte bien.
Voila sa fais déjà 6 ans que je suis avec mon copains,alors tout au début sa allez super bien entre nous jusqu’au moment ou son père décède et tous a basculé son problème de santé a refais surface et voila déjà 3 a 4 fois qu’il se fais enfermé depuis son dernier enfermement il et invivable il me manque de respet on arrive plus a s’entendre il arrête pas de m’ insulté même plus il me prend dans c bras ou autre etc…
Tout à fait d’accord avec l’argumentaire de Yannick. J’y ajouterai que, jusqu’à un certain âge (comme par hasard c’est justement la période où l’éducation marque le plus), ce dogme de la virilité fait qu’il est également mal vu de traîner avec des filles (au moins en public, et au moins jusqu’au collège)… après ça se transforme pour plus ou moins longtemps en « tu peux la voir en privé, mais seulement pour sortir avec elle/te la faire » (selon le degré de distinction du cercle social)… et après, il est un peu tard pour changer simplement les idées fixes qui nous gênent dans la communication…
×